Partagez | 
 

 [QUETE] La Belle de Kadix - SOLO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: [QUETE] La Belle de Kadix - SOLO   Mer 19 Mar - 20:21


La Belle de Kadix




Après cette fameuse mission dans la ville de Nighty Town, j’avais du revenir au QG assez rapidement. Déjà pour me faire soigner de mon empoisonnement et également pour me reposer un peu car apparemment on m’envoyait déjà sur une nouvelle mission. Une quête au nom de La Belle de Kadix même. Me laissant me reposer pendant quelques jours, j’étais prête pour retourner sur les mers et arrêter les méchants. Donc, cette fois-ci la quête en question était :

Citation :
La belle De Kadix :
Faction Requise : Marine
Nombre de Personnage : 1 ou 2
Descriptif : Une jeune femme de la haute société, Marianne De Kadix, fait appelle à l'armée. En effet, voici déjà deux semaines qu'on lui vole ses bijoux de famille. Il y en a pour un fortune et le coupable est toujours dans la nature. On sait qu'il n'est pas loin vu que chaque nuit, il vole une autre pièce, malgré la surveillance accrue des soldats déjà sur place et du détective privé engagé pour mener l'enquête.
Votre mission est de capturer l'homme et d'empocher la prime de 125.000Berrys. N'étant pas très fort combativement parlant, le voleur sera tout de même très difficile à trouver car il connait les lieux mieux que quiconque, propriétaire comprise.
Récompense : 125.000B chacun

Donc, donc, donc, il me fallait déjà aller voir cette Marianne de Kadix pour avoir un peu plus de renseignements sur ces vols de bijoux. En tout cas, cette mission me semble bien intéressante à effectuer. Si ce voleur est aussi malin que l’on ne croit, j’ai plutôt intérêt à déjà m’approprier un peu les lieux. Que ce soit au niveau de la maison, ou bien la ville. Et même ce détective privé n’a pas fais l’affaire apparemment. Bon et bien, une mission pour moi. En plus, la récompense est plutôt pas mal. Je pourrais enfin m’acheter un petit animal de compagnie pour éviter de me retrouver toute seule pour toujours ; enfin jusqu’à ce que je retrouve mon Ren. Puis je remarquais que dans un coin du dossier qu’il m’avait été laissé, un post-it avec le lieu où se trouvait la quête. A savoir sur East Blue – Logue Town. Et bah, je vais enfin avoir la chance d’aller visiter Logue Town, c’est plus bien ça.

En plus que de faire une mission, je vais pouvoir faire un petit peu de tourisme et qui sait jouer à ce qui s’apparente à un double jeu. Effectivement, depuis quelques temps, j’ai l’envie de rejoindre un équipage mais pas un équipage de marines ou d’agents du gouvernement. Non, je compte rejoindre un groupe d’Hors La loi directement. Ren en est un et si je veux pouvoir le retrouver, un jour dans l’espoir que celui-ci aille bien et qu’il ne fasse pas de grosses conneries, je pense que c’est le seul moyen pour moi d’y parvenir. Et ainsi, comme en même temps, j’ai l’intention de quitter le gouvernement un de ces quatre. Je pourrais donc jouer un double jeu : je prends des infos pour moi sur l’équipage que j’aurais réussi à rejoindre et en échange, je les aide mais tout en restant proche de mon but final.

Voilà l’objectif que je m’étais fixée tout en pensant à la mission que j’avais à remplir. Bien sûr, il se peut que le gouvernement apprenne un jour ce que je compte faire mais pour le moment, je vais jouer le bon « chien-chien » comme certains le disent et faire mon boulot. On verra par la suite. Pliant ainsi mes affaires, je me rendais au port pour attendre un bateau qui m’emmènera jusqu’à Logue Town. Je vais en traverser de la mer pour me rendre jusque dans East. Une fois le bateau arrivé ; c’était un bateau de la marine, je montais et me rendais sur le pont avant pour discuter quelques minutes avec les officiers avant d’aller me mettre à l’avant et profiter de la balade si on peut dire cela. Seulement, j’évitais de trop regarder la mer car j’avais tendance à avoir le mal de mer. Je déteste cela… et je me répète souvent mais je suis presque certaine que ça a un lien avec mon fruit du démon qui est tout un même un animal. C’est donc après un trèèèèèèès long moment passé sur cette embarcation que nous arrivions enfin à Logue Town. Ah de nouveau sur la terre ferme que cela fait du bien ! Vous n’imaginez vraiment pas comment ça peut faire du bien de ne plus être sur la mer à tanguer comme je ne sais quoi.

Mettant un petit moment avant d’être complètement bien, je partis ensuite chercher la propriété de cette Marianne de Kadix. Je m’occuperais de passer la ville au peigne fin un petit peu plus tard. En tout cas, sur le chemin qui va me mener jusqu’à Mme de Kadix, je suis surprise par tant d’animation dans les rues. Même les bâtiments sont plutôt sympas. Et je passe ainsi devant le magasin célèbre en termes d’armurerie et surtout de sabres. Oh peut-être irais-je faire un tour pour en trouver un meilleur que celui que j’ai actuellement. Mais ne perdons pas trop de temps non plus, la belle de Kadix doit m’attendre. Après quelques minutes de marche, j’arrivais enfin jusqu’à chez elle. Son « manoir » était perché vachement haut si on regarde bien ; je veux dire par là qu’il se situe un peu sur les collines quoi. Et une fois arrivée, je découvris cette bourgeoise qui avait un corps plutôt intéressant. Oh non, je suis hétéro mais c’est vrai qu’elle est plutôt belle.

« Ah vous voilà enfin ! J’avais fais une demande express pour que quelqu’un vienne enfin me débarrasser de ce voleur de bijoux ! »

« Excusez mon retard dans ce cas Mademoiselle mais je suis là et je vous assure que j’arrêterais ce voleur. Pouvez-vous me montrer l’endroit où il pique les bijoux ? Car je suppose que c’est dans un seul lieu. »

« Hélas non malheureuse ! Venez, je vais vous montrer. Mes bijoux de famille sont gardés dans deux salles. Elles sont sécurisées par un système mais apparemment… celui-ci arrive même à déjouer la sécurité. »

« Hm… c’est bien embêtant ceci tout de même. Mais je vous suis, j’en serais peut-être davantage un peu plus en voyant. »

« Suivez-moi dans ce cas. »

Puis la jeune femme m’emmena alors jusqu’à ces deux salles où elle gardait précieusement tous ces bijoux. La demoiselle aux cheveux longs dorés semblait avoir un regard éteint et triste. Puis arrivées dans la première salle, l’étonnement fut à son comble. Sur les quatre armoires à glace disposées avec pleins d’étagères et les bijoux restants, il y avait deux des quatre armoires déjà vides… Il faut dire que ces bijoux valent vraiment quelque chose et pas que. Il y avait du rubis, du saphir même et un peu d’émeraude. Que des pierres qui valent ce qu’elles valent quoi. Puis j’en profitais alors pour faire apparaître mes oreilles et ma gueule de louve, sous les yeux ébahis de la jeune femme qui partit presque se cacher derrière les rideaux. Je la rassurais que quelques instants avant d’aller sentir les éventuelles odeurs qu’il pourrait y avoir mais hélas rien du tout. Et ce fut pareil pour la seconde salle, où la seulement, je perçus des signe d’infraction. Déjà que je n’aime pas beaucoup les mystères, là je suis carrément bien servie. Notant deux trois trucs au niveau visuel, je me suis mise à regarder dans tous les coins et recoins des deux pièces mais impossible de dire s’il y a quelque chose qui fait que ce voleur passe même au travers des portes bientôt !

« Vous voyez Mademoiselle… c’est un désastre, je ne sais vraiment plus quoi faire ! J’espère sincèrement que la marine va pouvoir faire quelque chose pour cela. »

« Hm je comprends ce que vous ressentez. Ne vous inquiétez pas Mademoiselle de Kadix, je vais faire en sorte de trouver le coupable. En attendant, reposez-vous et vaquez à vos occupations comme d’habitude. Vous m’avez dis que cela se passe toujours la nuit, alors je n’ai plus qu’à attendre cette nuit lorsqu’il se manifestera ici. »

Je me montrais la plus rassurante possible mais je dois dire que c’était assez difficile tout de même. J’ai plutôt intérêt à avoir l’œil bien ouvert cette nuit si je veux pouvoir tirer quelque chose de cette première rencontre avec ce mystérieux voleur.

[…]

Après une journée à traîner dans les rues de Logue Town et ainsi découvrir que cette ville regorgeait de pleins de choses – j’ai même pu me rendre jusqu’à l’échafaud ou Gold D Roger a été assassiné. Impression tout de même et il faut voir le nombre de personnes présentes. C’est vraiment un truc de malade. Enfin bref, il est à présent fini de s’émerveiller devant la beauté et la richesse de cette ville, j’ai une mission à accomplir tout de même. Rentrant alors au manoir, je mangeais avec la propriétaire des lieux qui m’avait gentiment invité. Et aussi qui voulait que je fasse rapidement mon travail, du moins c’est ce que j’ai ressenti dans son attitude. M’enfin, après un bon repas bien équilibré en plus de ça et même si ma demande avait plutôt été incongrue – de la viande crue… J’avais bien mangé. A présent, je rodais dans le couloir entre les deux salles qui étaient toutes deux ouvertes par mes soins afin que, si jamais, je vois le voleur, je puisse rapidement me déplacer.

L’attente fut presque interminable mais c’est environ vers 23h qu’enfin, j’entendis un bruit qui voulait tout dire. Ce n’était pas un bruit de fracas mais clairement une ouverture de quelque chose. Elle venait de la seconde salle. Je m’y déplaçais rapidement sans préavis et c’est alors que je rencontrais ce fameux voleur pour la première fois.

« Toi là ?! Tu vas sagement reposer ces bijoux où tu les as pris. Je ne garantis pas que tu restes vivant une fois sorti de là par contre. »

« Hihihi… »

Je fronçais les sourcils ; le gars en question rigolait. Ne voulant certainement pas m’affronter, il prit les bijoux qu’il avait déjà dans les mains et commença à s’enfuir… par les couloirs principaux ! Je me mis alors à courir après, faisant appel à ma forme animale qui est tout de même bien plus rapide et alors que celui-ci me lançait des fumigènes en guise de retardement, voilà qu’une fois sortie de ces nuages, il avait disparu ! Là… je suis vraiment mal… mais au moins, j’ai quelques peu cerné en gros le personnage. Mon premier soir est une véritable catastrophe mais en même temps, c’est le mieux pour pouvoir doser l’adversaire. Il va me falloir redoubler d’efforts à présent…


Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [QUETE] La Belle de Kadix - SOLO   Ven 21 Mar - 22:33


La Belle de Kadix




Le lendemain de cette soirée complètement ratée si on peut dire ça comme ça, j’ai dû ainsi dire la vérité en face de la demoiselle. Que pour une première rencontre, je n’avais rien pu faire. Oh bien sûr, celle-ci en fut bien déçue de mon résultat mais ce n’est certainement pas en une seule soirée que je vais pouvoir arrêter ce voleur. Surtout qu’il a l’air de connaître les lieux comme sa poche et bien mieux que la propriétaire elle-même. Ça en fait peur ce genre de choses tout de même.

Je laissais la demoiselle de Kadix pour la journée afin d’aller dans Logue Town pour prendre quelques petites informations qui pourraient m’être nécessaires. Que ce soit pour ma mission ou simplement pour retrouver la trace de Ren. Errant tranquillement, je passais par plusieurs magasins, me rendant ensuite dans une taverne. C’est de toute façon, le meilleur endroit de la ville pour trouver toutes sortes d’informations. Je m’installais alors tranquillement à une table dans cette taverne, commandant un simple jus de fruit. N’étant pas du tout axée sur l’alcool. Enfin bref, j’observais un peu tout ce petit monde, je sirotais ma boisson tranquillement jusqu’à un homme vienne se mettre en face de moi sans demander la permission de venir me déranger pendant ce qui pourrait être une pause. Enfin, je ne dis rien, le laissant s’installer avant de commencer les questions.

« Rei Mitsuyori si je ne me trompe pas, c’est bien vous demoiselle ? »

« Hm… en effet et à qui ais-je l’honneur ? »

« Vous vous souvenez sans doute de l’époque où vous étiez dans ce fameux groupe d’assassins ? Je ne sais pas si vous vous rappelez de moi, je suis Kaito Shiraushi. »

« … Vous voulez ma peau que vous êtes venu jusqu’ici ? »

Qu’est-ce qu’un homme comme lui vient faire ici dans cet endroit ? Oh que oui, je ne me rappelle que trop bien de cette période… Kaito Shiraushi, je crois que c’est le seul qui n’a jamais voulu me faire de mal au sein de l’organisation. Mais bon, je me méfie tout de même quant à la raison de sa présence devant moi.

« Non, pas du tout voyons. Je me suis reconverti et je vis ici à présent. Quand j’ai appris que vous étiez là, et bien je me suis dis : Pourquoi ne pas aller la voir. »

« Attends… tu veux me faire croire qu’un assassin dans ton genre s’est reconverti sans être passé par Impel Down ? Tu te fiches de moi là ?! »

« Non, je ne me fiche pas de toi Rei. J’ai simplement vécu dans l’ombre après ce que tu as fais et puis je suis revenu ici. Je vis tout en faisant attention aux marines. »

« Dans ce cas, je devrais peut-être t’arrêter sur le champs et t’envoyer croupir à Impel Down. Si c’est pour parler du bon vieux temps, tu oublies. Je ne suis pas là pour m’amuser. »

« Ah je vois… tu es devenue une marine alors. Ils t’ont laissé faire ça alors que toi-même tu as tué des gens ? C’est honorable dis donc. »

« Je ne suis pas chez les marines par pur plaisir vois tu. Si tu n’as rien de plus à me dire, je m’en vais. Et ne t’avises pas de me suivre Kaito. »

Comment ais-je pu tomber sur ce mec vraiment ? De toutes les personnes que j’aurais pu « revoir » à Logue Town, il a fallut que ce soit un de mon ancien groupe. J’ai intérêt à me faire discrète pour le coup… Et je n’ai pas appris davantage sur ce que voulais au début. Rah sacré bleu ! Je n’ai vraiment pas de temps à perdre, je vais certainement devoir passer la ville au peigne fin et en plus de ça, interroger les locaux, pour savoir si eux, savent quelque chose sur mon mystérieux voleur. Ce que je doute car j’ai l’impression que dans ce genre de ville, on s’occupe que de ses affaires et dès que ça touche autre chose, c’est la panique complète.

[…]

Après des recherches intensives, je n’ai rien appris de plus sur mon fameux voleur mais par contre, j’ai appris un truc bien plus intéressant que cela et qui pourrait ainsi peut-être m’aider à trouver Ren ; ou au moins des infos sur lui. En laissant traîner les oreilles par-ci, par-là, j’ai entendu parler d’une informatrice qui se trouverait dans les quartiers un peu plus sombres de Logue Town. Je n’aime pas beaucoup quand le mot sombre vient s’y ajouter car je suppose qu’elle doit travailler illégalement mais bon… Après tout, il y a toujours une part d’inégalité en moi alors pourquoi ne pas aller y faire un tour. Je pourrais ainsi peut-être obtenir quelques renseignements. Regardant l’heure, j’avais encore largement le temps avant de retourner au manoir de Marianne de Kadix et continuer la réelle raison de ce pourquoi je suis venue à Logue Town ; arrêter ce fichu voleur.

Une fois dans les quartiers sombres, je cherchais alors cette demoiselle aux cheveux blonds d’après ce que j’ai compris de la part de Kaito tandis que celui-ci m’avait suivi pendant un moment. Je me demande bien d’où il a pu entendre parler de cette informatrice, moi-même une marine étant censée tout savoir. C’est un petit moment après que je vis ce minois dans l’ombre qui semblait attendre… des clients je suppose. M’approchant alors d’elle pour ensuite prendre la parole avec un ton presque froid.

« J’ai entendu dire que tu étais informatrice par ici. Pourrais-tu m’aider dans ce cas ? »

« Hm… peut-être que je le peux. Que me donnes-tu en échange ? »

« C’est à voir… Je n’ai pas grand-chose en terme de valeur ici je dois dire. Au moins, puis-je t’accorder quelque chose que tu désires ? »

« Quelque chose que je désire. C’est marrant ce que tu proposes. Malheureusement, ce que je désire ne se trouve pas dans cette ville en tout cas. »

« Oh je vois… enfin peux-tu quand même m’aider à avoir des informations sur cette personne s’il-te-plaît ? »

Je lui montrais une photo de Ren que j’avais récupéré dans un dossier. La jeune femme fut très surprise en voyant cela. Fronçant à moitié les sourcils, je me demandais bien pourquoi. Aurait-il déjà fais appel à ses services ?

« Ren Tao hein… c’est un de mes clients si tu veux savoir. Je ne te dirais rien de plus. »

« Alors tu le connais… N’y-a-t’il vraiment aucun moyen d’avoir un peu plus d’infos sur lui ? Après, je ne t’embête plus et même je me porte garante à ce que la marine ne vienne pas fouiner dans tes affaires si jamais tu es découverte. »

« Et comment puis-je croire une parfaite inconnue, enfin pas si inconnue que ça qui vient me poser des questions sur un de mes clients ? »

« Parce que je fais partie moi-même de la marine, plus exactement du gouvernement donc si tu ne veux pas que tes petites magouilles se sachent, j’ai plutôt intérêt à obtenir de toi ce que je veux. »

« Hm… tu m’as eue… Très bien, je vais te dire ce que tu veux savoir mais tu dégages rapide après ! Je ne veux pas être vue avec une marine. »

« Aucun problème ! Je voudrais déjà être sûre qu’il va bien… Et saurais-tu également me dire où il se trouve par hasard ? »

« Je l’ai vu il y a un moment de cela et il allait bien. Quant à l’endroit où il se trouve, il me semble qu’il traînait sur South Blue. »

« Oh je vois… merci bien dans ce cas. Je doute que tu le voie de sitôt mais si jamais, peux-tu lui adresser un message de ma part ? »

« Hé ho ! S’il s’agit de jouer les aguicheuses de couple, ce n’est même pas la peine ! Je ne suis pas Cupidon. »

« Ah allez, c’est bon, juste lui remettre ce feuillet. »

Lui donnant alors un petit papier plié en quatre. Ce qu’il y avait écrit dedans ? A la fois mes sentiments mais à la fois une mise en garde contre les membres du gouvernement. En effet, vu comment j’ai dû céder au chantage de ce Suman… il vaut mieux que je l’avertisse du danger tout de suite. Lui remettant alors ce feuillet après qu’elle ait tout de même râlé la demoiselle, je me congédiais d’elle retenant son nom en même temps : Hikari Nakamura. Je partis alors le cœur un peu plus léger de savoir que Ren était toujours en vie, quelque part sur les Blues. Oh certes, je doute que l’on puisse arriver à se croiser mais j’espère sincèrement que ce jour arriva bientôt. M’enfin, après ces péripéties, il me fallait reprendre ma mission principale. Je retournais ainsi au manoir et me transformais en louve avant de passer de nouveau chaque recoin de cette habitation afin de trouver, toujours aussi déterminée, l’endroit par où passe le voleur pour s’évader. Il est tout bonnement impossible qu’il puisse s’échapper sans faire de bruit… à moins qu’il y ait des trappes secrètes. Et encore, faut-il que j’arrive à les retrouver ces fameuses trappes… Je passais ainsi mon après-midi à chercher en vain.

Et de nouveau, j’attendais le soir avec impatience. J’avais laissé mes oreilles tout le temps, juste pour pouvoir entendre n’importe quel petit bruit qui pourrait être suspect. Mais seul le grand silence régnait et quelques bruits habituels de personnes qui sont entrain de manger. Je réfléchissais tout en prenant mon repas à comment allais-je bien pouvoir faire ce soir pour espérer au moins un affrontement avec ce voleur. Si pour le moment, je ne trouve pas de passages ou trappes secrètes à l’intérieur du manoir, il va falloir que je la joue un peu plus finement. En attendant l’heure fatidique des 23h – car j’ai remarqué qu’hier il était là à cette heure-ci, je suppose que ce doit être son heure favorite. Enfin… je me méfie tout de même étant donné qu’il m’a vu une fois. Il va certainement attendre ou attaquer plus tôt. Regardant l’heure, il était à peine 20h30. Par simple précaution, je devrais déjà commencer à aller surveiller. Franchement, on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Ma ronde commença lorsque j’eus une superbe idée… seulement, je n’avais pas les outils qu’il me fallait là – ce qui veut dire, qu’il y a malheureusement de très fortes chances que je doive encore laisser s’enfuir le voleur ce soir. Je ne sais pas pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt d’ailleurs. J’aurais dû installer une sorte de piège à lapin. Enfin, utiliser des lances rockets pour attraper la proie dans le filet. Ca pourrait être une bonne idée ; à la fois une mauvaise si je me trompe et que cela ne marche pas, par conséquent. A attendre, l’homme finit par se pointer environ 2h plus tard. Comme je le pensais, il a voulut jouer un peu la sureté, enfin du moins il devait espérer le pauvre. Mais pas de chance pour lui, j’étais bien là même si j’étais sous ma forme animale. Je m’avançais alors et le voleur, apeuré par ma personne apparemment – en même temps, je venais de retrousser les babines et de montrer de belles canines, il y a de quoi faire peur.

Il ne tenta même pas de voler de bijoux, ce qui était déjà une petite réussite en soi. Mais seulement… encore une fois, il disparut aussi rapidement sans savoir encore une fois comment il a fait. De nouveau, nous avions engagé une course poursuite mais de nouveau, il utilisa des fumigènes. Non, ce n’était pas des fumigènes mais des trucs qui font éternuer. Comme le poivre là, surtout que vu que je suis sous ma forme animale, mon odorat est encore bien plus sensible. Et tandis que ma garde était baissée que j’essayais de me débarrasser de cette odeur, il en profita pour se volatiliser…

Et merde… il m’a encore eu une fois ; décidément je ne suis vraiment bonne à rien… Deuxième jour, deuxième fois que j’échoue. Cela commence tout de même à bien faire. Il est coriace ce mec mine de rien.





HRP - Jeu d'un PNJ en accord avec Ren Tao
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: [QUETE] La Belle de Kadix - SOLO   Mer 26 Mar - 21:21


La Belle de Kadix




Après deux jours où les échecs commencent à s’accumuler, et bien il est de temps de mettre un terme à tout ça et ainsi de la jouer finement. Ce voleur, je vais l’avoir, je l’aurais c’est clair et net. Il n’y a pas en discuter plus là-dessus. Après une nuit des plus reposantes quand bien même, je me levais assez tôt pour me balader et surtout acheter ce que j’avais besoin afin de pouvoir attraper ce voleur dans un filet et être certaine que celui-ci ne s’échappe plus. Et même en faisant attention à ne pas voir une certaine personne dans les parages, il a fallut que je tombe dessus. Je parle bien évidemment de Monsieur Kaito. A croire qu’il me suit à chaque fois que je sors en ville… ça commence à devenir très pénible et en plus de ça, je n’ai vraiment pas que ça à faire.

« Tu m’énerves Kaito… Tu ne peux vraiment pas aller voir ailleurs si j’y suis ? Je ne suis pas là pour le plaisir moi. Je travaille. »

« Allez, je suis certaine que tu as besoin de moi sur ton travail ! »

Au lieu de lui donner une réponse orale, je l’intimais de me suivre. Et là ni une ni deux, je me transformais en hybride et sous le coup de la surprise, n’attendant pas qu’il s’en remette je le mordais au niveau de la cuisse. Qu’il arrête de me suivre une bonne fois pour toutes. Le garçon criant de douleur quand même je me dépêchais de disparaître simplement. Rah, il manquerait plus qu’un élément de plus vienne interférer à la bonne réussite de ma mission. Non mais je vous jure…

Donc, me voilà repartie dans un magasin de pièges si on peut dire ça. Le seul de toute l’île… Donc déjà, imaginez combien j’ai dû chercher avant de trouver un magasin qui vendait enfin ce que je voulais. Du filet, et assez de choses nécessaires pour que le piège marche. Je mettrais tout ça sur le compte du gouvernement de toute manière niark niark. Puis avec tout mon paquetage, je ne passais bien sûr pas inaperçue. Mais c’est alors que je rentrais tranquillement ; en chemin, je croisais le visage de mon cher voleur. Oh je ne vais pas le laisser partir tiens ! Je me mis alors à courir avec mes courses pour le poursuivre et finalement, nous nous trouvions dans une petite ruelle tous les deux. Posant à côté mes affaires, je m’apprêtais à me battre tandis qu’il me tirais des boules explosantes à la figure avant de disparaître une autre fois, n’ayant pas eu le temps de me transformer en hybride et essayer de le retrouver.

Je sais à quoi m’attendre… La soirée arrivant bien vite, j’avais fini d’installer tous mes pièges. Il y avait au moins quatre filets donc s’il ne se prend pas les trois, il va bien se prendre le quatrième dans ce cas ! De nouveau, je montais la garde mais… je l’ai monté pour rien ! Ce malotru n’est pas venu de la nuit ! Raaah j’aurais pu aller me coucher et passer une nuit tranquille pour une fois ! Quelle plaie tout de même. Vexée de cet affront qu’il ne vienne alors pas, vers 1h du matin, je partis donc me coucher pour simplement me réveiller dans la matinée.

[…]

Le quatrième jour arriva assez vite. Il faut dire que la veille, il ne s’était rien passé d’extraordinaire. Je n’avais pas revu non plus le voleur cette nuit-là. Soit il semblait être rassasié d’avoir volé tout ça, soit il devait y avoir quelque chose. Je n’ai pas réussi non plus à trouver une quelconque cachette ou une trappe dans ce foutu manoir. Alors que pourtant, je l’ai passé au peigne fin toute ma journée d’hier. Et de nouveau sans succès… Pourtant, je suis certaine qu’il y a un artifice là-dessous. Ce n’est tout bonnement pas possible autrement. Je vais donc continuer ma recherche jusqu’à ce que monsieur revienne au manoir.

Voilà comment c’était passé ma troisième journée vraiment résumée du fait qu’il n’y avait vraiment pas grand-chose à faire ; je suis allée boire dans un bar essayant de glaner quelques informations de plus sur le voleur mais rien de ce côté-là non plus. Et puis donc, il n’était pas revenu la nuit ; je l’avais encore attendu pour rien. Découlant alors, le soleil se leva à nouveau sur la ville de Logue Town. Comme toujours, et ce depuis quatre jours, je suis en mission. Une mission qui commence à me prendre le chou car je n’arrive pas à arrêter ce fichu voleur de bijoux de famille. Je n’ai plus qu’à la jouer finement à présent. Je vais me cacher dans un endroit où il ne sera pas susceptible de me trouver, faisant en sorte que personne ne me voit de la journée et là cette fois-ci, je devrais enfin pouvoir l’attraper.

C’est donc tranquillement qu’après un repas pris, je retournais dans ma chambre comme pour hiberner jusqu’à la nuit tombée. J’appelais juste le gouvernement avec l’escargophone prêté pour cette mission, afin de leur dire où ça en était. Bien sûr, me faisant engueuler car je prenais trop de temps pour terminer cette mission. Mais en même temps, pas ma faute si ce bougre est très rusé ! Je passais alors toute ma journée par la suite à ne rien faire, ne montrant ma personne en dehors de ma chambre juste pour aller boire, des conneries du jour. A la nuit tombée, je redoutais tant le moment que je me transformais à nouveau en louve et ainsi scruter le moindre bruit. J’étais pour ainsi dire toujours sur mes gardes. Je commençais à faire les cents pas dans ma chambre et finalement dans le milieu de la nuit, je finis par sortir de ma chambre mais pour aller faire un tour dehors. Je peux utiliser la vision nocturne et ainsi un peu mieux repérer mes potentiels ennemis ; celui de cette semaine, j’ai nommé le voleur de bijoux de famille.

Une fois à l’extérieur profitant alors de ce bonheur total qu’est l’air frais, je me fondais dans l’ombre de la nuit. Quoi de plus facile avec mon pelage gris. Je m’étais suffisamment bien cachée pour que mes yeux bleus – également en louve, et ils sont un peu plus brillants dans le noir – ne se voient pas trop non plus à cause de leur brillance. Je n’ai pas regardé l’heure mais il devait être assez tard quand je vis enfin mon voleur arriver. Bon, cette fois-ci, il est hors de question de le laisser s’échapper. J’observais alors les moindres gestes quand là… Et voilà j’en étais sûre qu’il y avait des passages secrets ! Vite… enfin non, d’abord, je vais attendre qu’il soit dans le manoir. J’explique, il passa par une trappe qu’il fit « apparaître » sous le sol de la cour extérieure, non loin du buisson où je me suis cachée puis pouf disparu. Je me précipitais alors dans ce passage secret, entendant un peu plus loin des bruits d’insultes apparemment. Hihi, je crois que j’ai pêché le poisson ! A l’abordage alors !

Courant alors rapidement, j’atterris dans le couloir principal. Hm… la trappe était cachée par des tapis, ce qui rendait le visuel moindre. J’avais pourtant cherché de partout sans savoir qu’en fait, c’était devant mes pieds. Wahou… futé le mec… enfin, arrêtant de m’extasier la dessus, je me précipitais dans la salle où il avait été pris dans les filets. Ce fut la première. J’ai quand même eu bien fais de mettre des filets dans les deux salles. Il grogna puis se tut à moitié disons lorsqu’il me vit arriver.

« Alors vous n’étiez pas partie de Logue Town chienne de la marine ?! »

« Je t’emmerde, espèce d’emmerdeur. Il a fallut quatre jours pour que je capture enfin ! »

« HAHAHA ! Normal, moi, mieux que quiconque je connais tous les recoins de ce manoir. Vous n’auriez jamais pu trouver seule. Quel idiot de n’avoir pas fais attention. »

« Trêve de bavardage hein. Tu serais quand même revenu à un moment ou à un autre et tu serais tout de même tombé dans les filets. Je n’ai plus qu’à t’emmener au QG de la marine de Logue Town et le tour est joué. »

« Je m’enfuirais de toute façon. Vous me connaissez trop mal et ce n’est pas avec ce filet que vous allez arriver à me rete… »

Je ne lui laissais pas le temps de finir sa phrase que je l’assommais avec un bon gros coup de patte, ayant repris une forme hybride pour ça. Puis avant de reprendre ma forme humaine, je prenais l’homme avec moi avant d’aller l’attacher au radiateur de ma chambre avec des chaînes que j’avais acheté exprès pour cela. Puis partie me coucher. Je comptais bien entendu laisser tous les pièges mis en place, des fois qu’il y ait encore quelqu’un qui veuille aller voler les bijoux de Mlle de Kadix.

Le lendemain, je me fis réveiller par un voleur qui hurlait aux aguets… J’aurais du lui mettre un coup un peu plus violent tout de même. Lui lançant mon réveil à la figure, je me recouchais un moment jusqu’à finalement, je me lève avant de vraiment le tuer pour de bon celui-là. Je ne m’en préoccupais allant faire ce que j’avais à faire et dans la matinée, je ramenais Marianne de Kadix pour qu’elle voie le voleur. La jeune femme se mit dans une colère presque folle qu’elle le gifla pour savoir où est-ce qu’il avait caché ses bijoux. Mais celui-ci ne voulut rien dire… Bien sûr, pourquoi ça ne m’étonnait pas. Essayant de calmer la jeune femme, je lui promis de retrouver le plus rapidement possible le reste de ses bijoux. Et c’est ainsi qu’ensuite, j’amenais le voleur bien enchaîné à la marine.

Je restais une bonne partie de la journée au bureau vu qu’il nous fallait continuer de l’interroger sur la planque des bijoux jusqu’à qu’enfin il nous dise où il les avait mis. Je partis bien sûr moi-même à la recherche de ces bijoux. Enfin de ce qu’il en restait, le voleur nous ayant dit qu’il en avait revendu une partie. Je parcourus tout le centre de Logue Town pour finalement trouver une maison qui semblait être abandonnée. Je regardais sur les extérieurs ; personne. Rentrant donc après avoir un petit peu fais de zèle… J’ai un peu explosé la porte car je m’étais mis en mode hybride… vais devoir payer les réparations. Bref, je rentrais à l’intérieur et trouvais presque tous les bijoux ainsi volés à la dame de Kadix. Prenant alors le tout avec moi, je n’aurais pu estimer la valeur des dégâts car encore une fois, il n’y avait pas tout d’après notre voleur.

Je les ramenais alors chez Marianne de Kadix qui fut totalement rassurée d’avoir retrouver ses biens.

« Je vous remercie encore Mlle Mitsuyori. Même si je doute avoir tout récupéré, c’est un grand soulagement. »

« Avec plaisir. Bon et bien… je m’en vais à présent. Portez vous bien. »

« De même. Au revoir. »

Je partais de chez elle mais pour aller où à présent ? J’avais fais mon rapport au gouvernement pendant que l’on faisait parler le voleur mais maintenant. Je n’ai pas d’autres missions de prévu. Je pourrais tout aussi bien me chercher un équipage, mais pas un équipage de marine bien entendu. Je pense que si je veux pouvoir me rapprocher un peu plus de mon but, il vaudrait mieux tenter sur un équipage d’hors la loi. M’enfin… je verrais ce que l’avenir me réserve. Pour l’instant, je reste sur Logue Town.


Revenir en haut Aller en bas
 

[QUETE] La Belle de Kadix - SOLO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» J'ai perdu la quete journaliere du lvl 152 :(
» Belle étalon cherche femme...xD
» [Spoil] Quete des nagas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-