Partagez
 

 Fiesta et Baston [PV MIKE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

Fiesta et Baston [PV MIKE] Empty
MessageSujet: Fiesta et Baston [PV MIKE]   Fiesta et Baston [PV MIKE] Icon_minitimeMer 12 Mar - 0:07





Brrrrrrr. Quel temps de merde. Depuis que Diji avait quitté sa femme et son enfant prêt à naître, jamais il n'avait encore mis les pieds dans un bled aussi... frais. La température devait facilement avoisiner le négatif, et les bouts des doigts du jeune Révolutionnaire commençaient sérieusement à lui faire un mal de chien. Même dans ses poches, le froid brûlait. Il n'aurait jamais pensé que des températures si basses pouvaient provoquer de telles douleurs. Soit, il irait se coucher mon bête ce soir... S'il ne crevait pas stupidement en s'exposant à l'air glacial trop longtemps avant ça.

Errant au milieu de la ville principale de Shivering Island, il cherchait désespérement un coin pour dormir, se restaurer. De surcroît, il avait un incommensurable besoin d'uriner. Mais il avait trop peur de sortir son engin dehors. Vu l'état de ses doigts, il n'osait même pas imaginer l'effet que la température aurait sur... Bref.

Ici, les gens semblaient taciturnes, discrets, peu enclins à rendre service. Ils craignaient indéniablement les étrangers, et cette prudence poussée à l'extrême énervait Diji au plus haut point. Tant d'êtres peureux rassemblés dans un seul coin du monde lui mettait le moral dans les chaussettes. Décidément, il ne s'attarderait pas ici. La fin de journée approchait, et il faisait déjà presque nuit noire. Tous les volets des fenêtres étaient clos, et on n'entendait pas un bruit. Cette ambiance était surnaturelle, et donnait des frissons au jeune homme. On trouvait vraiment des lieux étranges de par le monde.

La tête levée vers le ciel, il chercha un quelconque signe de la lune ou des étoiles. Mais il n'en vit nulle part. Tout était brumeux, stagne, mort. Une vraie ville fantôme.

Dans d'autres circonstances, cette ambiance de fumée glacée lui aurait peut-être convenu, mais dans l'immédiat, sa seule envie, c'était de se griller une clopinette le plus rapidement possible. Sortir ses mains de ses poches par un temps pareil relevait du suicide, même pour une cigarette…

...

Bon, tant pis. D'une main fébrile et déjà bleutée, il se muni péniblement - ses doigts réagissaient bizarrement - d'une clope et l'alluma, non sans peine pour activer le mécanisme du briquet. Inhalant avec un soupir la fumée divine, il fut quelque peu frustré de voir que son crachat de vapeur toxiques se mélangeait à celle de son propre souffle chaud dans l'air glacé ambiant.

- C'est vraiment à chier, ici. Et j'ai la dalle. Tsss. Quelle journée pourrie ! se plaignit-il à haute voix.

Finalement, après quelques minutes de marche, il dégota laborieusement une enseigne à peine éclairée par une lampe à huile qui luttait vaillamment contre le froid pour dispenser sa chaude lueur dans le brouillard alentours. Sans demander son reste, il pénétra avidement dans le bâtiment, qui semblait, contre toute attente, bien entretenu. Ben ouais, le froid, ça conserve et ça évite de tomber en ruine !

Le contraste lumineux entre dehors et dedans n'avait d'égal que celui de l'ambiance. Lorsque ses yeux furent habitués à la clarté amicale et réconfortante qui régnait en ces lieux, il fut frappé de stupeur par la différence flagrante entre la mort, au-dehors, et la vie, ici-dedans. Effectivement, c'était incroyable ! Dans cette taverne, des gens chantaient, mangeaient, buvaient goulûment, se tordaient de rire. Certains dormaient même sur leur table, d'autre par terre, dans leur vomi. Tout le monde semblait heureux, détendu, apte à prendre du bon temps. Mais à bien y regarder, la majorité des personnes présentes en ce lieu étaient des voyageurs. Seuls les barmans, pâles comme l'hiver perpétuel qui gouvernait ici semblaient originaires du coin. D'ailleurs, ils étaient les seuls à tirer ouvertement la gueule. Bah, tant pis, ils n'allaient pas lui gâcher son plaisir. La nourriture sentait bon, et les clients se régalaient. C'est tout ce qui importait. Mais avant… Sa vessie ! Il s'enquit du lieu divin, et pissa l'équivalent d'un bon gros baril. Ahhh. Maintenant, il pouvait manger en toute détente. Prenant place à une table disponible, il somma le serveur de prendre sa commande.

C'est une fille qui arriva, blanche comme le lin, les yeux rouges. Diji avait déjà entendu parler d'une telle maladie qui frappait aussi bien les animaux que les être humains. Les pigments de la peau n'existaient pas chez ces personnes, et il ressemblaient plus à des morts qu'à des vivants.

- Oui ? demanda-t-elle d'une voix monotone et lasse.

Diji ne se fit pas prier :

- Je veux un poulet. Non, deux. Accompagné de la garniture que vous voudrez, je m'en tape ! Avec ça, je veux de quoi faire passer mes bouchées avec une bonne rasade de bière. Ce sera tout pour le moment.

Se frottant les mains - et ces dernières se réchauffaient peu à peu, enfin ! - il écouta son estomac couiner d'impatience. De la nourriture chaude, c'était le pied !

Alors qu'il piaffait d'impatience, il eut la désagréable sensation que quelqu'un l'observait. Bah, le froid lui faisait peut-être tourner la tête. De toute manière, il était trop affamé pour s'occuper de quoi que ce soit d'autre dans l'immédiat.

Les éventuels observateurs attendraient.




Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
Zackary J. Fawkes
Messages : 563
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Fiesta et Baston [PV MIKE] Left_bar_bleue38/75Fiesta et Baston [PV MIKE] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Fiesta et Baston [PV MIKE] Left_bar_bleue3/350Fiesta et Baston [PV MIKE] Empty_bar_bleue  (3/350)
Berrys: 0 B

Fiesta et Baston [PV MIKE] Empty
MessageSujet: Re: Fiesta et Baston [PV MIKE]   Fiesta et Baston [PV MIKE] Icon_minitimeMer 12 Mar - 11:47