Partagez | 
 

 Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asuna Ryubi
Pirate
avatar
Messages : 112
Race : Humaine
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
43/120  (43/120)
Berrys: 163.000 B

MessageSujet: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Ven 7 Mar - 23:09





















 Ryubi Asuna
Une course, une chute et un panda.




Fuir, encore et toujours fuir. Asuna n'avait pas vraiment le choix par les temps qui court. Depuis qu'elle avait fait son héroïne à vouloir sauver la petite fille qui s'était retrouvé malencontreusement au milieu de cette bataille. On pouvait dire qu'elle était devenue une demoiselle des plus recherchés. Que ce soit du côté de la marine ou des révolutionnaires, chacun voulaient une part du gâteau. Le plus dur pour elle était de trouver un lieu dans lequel elle pourrait dormir tranquillement. Sans se dire qu'une fois qu'elle ouvrirait les yeux, elle se retrouverait soit face à des marines, soit dans une prison. Faire tout ce chemin pour se retrouver enfermer, ce n'était pas super comme fin. Une histoire qui commence à peine et se retrouve déjà terminé, cela serai quand même du gâchis. Toujours sa lance attachée dans son dos, elle s'était réveillée il y a pas longtemps et cela se voyait à son visage. Elle avait les yeux à moitié ouvert, ils étaient même marqués. Signe qu'elle ne dormait pas énormément bien. En même temps, dormir correctement alors que l'on ne sait pas ce qu'il va arriver et surtout que l'on a peur de perdre le contrôle. On peut dire que cela n'est pas vraiment facile à faire. Enfin, elle ouvrit doucement la bouche pour bailler, mettant sa main devant et restant ainsi un petit moment alors qu'une larme coulait le long de sa joue sous la fatigue.

Elle avait également de petits tremblements de froid, mais cela se voyait qu'elle était exténuée. Il fallait à tout prix que cela s'arrête, mais en même temps, elle n'allait pas se rendre ainsi. Asuna devait trouver par tous les moyens une autre méthode, elle n'avait pas d'autre choix. En plus de cela, son ventre se mit à faire un léger grondement. Autant dire que tout commencer magnifiquement bien dans cette journée. Les bras ballants, elle se frottait doucement les yeux, venant se tapoter les joues du bout de ses doigts pour se réveiller et se retrouva face à un stand de fruit et légume. Tombant sur de magnifiques pommes vertes qui avait l'air vraiment délicieuse. Le peu de soleil qui avait les faisait briller de mille feux. Cela était vraiment tentant, elle en salivait d'avance et sa main s'avançait doucement vers l'objet de son désir, tremblotante légèrement. L'arrêtant au dernier moment, ce n'était pas bien de voler. Retenant sa main de l'autre, puis lançant un petit regard à droite, puis à gauche, voyant que strictement personne ne lui prêtait attention. Ce n'était qu'une petite pomme, ce n'était pas la mort non plus.

Finalement, sa douce main vint se placer sur la pomme et l'embarqua dans les airs. Asuna l'apporta doucement à sa bouche pour croquer dedans. Tournant doucement le dos et reprenant sa marche fatiguée et endormi tout en mangeant son fruit avant de s'arrêter quelques mètres plus loin en entendant un cri. Tournant la tête et voyant ce qui devait être la vendeuse la pointer du doigt à des marines, la demoiselle eut juste un petit soupire en baissant la tête.

"Oh non ... ça ne va pas encore recommencer ... j'en ai marre de courir. Tssss."

Secouant rapidement la tête de droite à gauche avant de voir deux hommes de blanc vêtu se mettre à sa poursuite. On pourrait dire que c'est reparti pour un tour. Se mettant de nouveau à courir. Une journée de plus dans le quotidien de notre jeune bretteuse. Elle tournait à droite, à gauche, puis encore à droite. Mettant tout en oeuvre pour les semés, pour les distancer, mais cela était sans compté les renforts. De deux hommes, ils étaient passés à une petite dizaine. S'arrêtant quelques secondes pour reprendre son souffle, s'accoudant même à un mur, la fatigue était de plus en plus présente. Alors voilà ce que cela rapportait de sauver une petite fille au milieu d'une bataille, tout en oubliant le coup de la pomme quand même. Enfin bref, il ne fallait que quelques secondes avant d'entendre de nouveau les cris des marines et elle du reprendre sa folle course. Elle en avait vraiment marre de courir et au coin d'une rue, tournant rapidement, elle rentra même dans une boutique.

Cela n'était peut-être pas une bonne idée, mais elle ne voyait pas ce qu'elle pouvait faire de plus là. Elle en avait marre de courir, de fuir et les affronter ne serait pas forcement une bonne idée. Enfin là, elle était peut-être en sécurité, elle ne le savait pas du tout, mais se dirigeait doucement vers le dernier rayon. Essayant de donner l'air que tout aller bien, mais cela faisait plus suspect qu'autre chose. Elle prenait une grande respiration et tourner dans le rayon, regardant en dehors de la boutique et vit trois marines. Par reflex, elle se pencha rapidement, cependant, elle glissa et se retrouva au pied d'un homme. Enfin, un homme, cela était vide dis. Elle relevait doucement la tête pour voir à qui elle avait à faire et quand elle put apercevoir le visage de la personne, elle écarquillait les yeux.

"Panda ..."

Ses petites mirettes s'ouvrirent encore plus, cela pouvait être un petit manque de respect là quand même. Malheureusement pour cette personne, c'était la première fois qu'elle voyait une personne-animal. Prenant une petite moue.

" Oups ... pardon, je suis vraiment désolé pour cette réaction. Je suis également désolé de vous êtes rentré dedans, j'ai voulu attraper quelque chose en bas et j'ai glissé."

Cela sentait le mensonge à plein nez, mais bon, il fallait bien dire quelques choses. Se défendre un peu, surtout s'il regardait dehors et qu'il voyait les marines la chercher, il ferait rapidement le rapprochement. La journée commençait vraiment mal.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Sam 8 Mar - 22:57

Le moins qu'on puisse dire, c'est que South Blue était vraiment une mer particulière. C'est l'une des premières choses qui traversa l'esprit de Xi Meng lorsqu'il arriva sur cette mer, après avoir quitté Grand Line. Depuis son arrivée, l'homme-panda voyait se succéder des choses à la fois intéressante, surprenante et étrange. Déjà, le simple fait de constater que l'équipage du navire marchand le transportant utilisait désormais les points cardinaux. Utiliser les points cardinaux pour se déplacer en mer, voilà bien quelque chose de nouveau pour le moine. Après tout, sur Grand Line, on se servait de ces quatre points lorsqu'on se déplaçait sur la terre ferme. Faire de même quand on était sur la mer, voilà quelque chose de suicidaire lorsqu'on était sur Grand Line. Autre fait intéressant, la météo était stable dans cette région du monde, elle ne se métamorphosait pas subitement sans raison apparente. Même les monstres marins étaient plus petits et moins dangereux que ceux de Grand Line. On pouvait même utiliser une carte marine pour se rendre d'une île à une autre, sans avoir besoin d'un log pose ou d'un eternal pose. Il n'y a pas à dire. South Blue était un endroit étrange et très tranquille à la fois. Du moins, il fallait sûrement être originaire d'un monde aussi turbulent que Grand Line pour avoir ce genre de penser. Apparemment qu'en plus, les trois autres mers blues étaient tout aussi calmes. Vraiment particulier cette petite partie du monde.

Quoi qu'il en soit, le voyage de Xi put enfin prendre fin lorsque le navire marchand accosta sur une île. Les marins l'identifiaient comme étant le royaume de Trader. C'était selon eux une île parfaite pour faire du commerce. De plus, toutes personnes voulant rejoindre Grand Line en passant par South Blue étaient obligées de faire un arrêt sur cette île avant le grand voyage. Du coup, il était devenu courant de voir des pirates sur l'île, des individus prétendant pouvoir braver les dangers dont Grand Line recèle. Évidemment, certains ne revenaient jamais de ce long voyage. Avec un peu de chance, Xi rencontrerait peut-être des pirates dignes de confiance. Même si le moine désirait rejoindre un équipage pirate pour partir à la découverte de ce vaste monde, il se refusait de rejoindre un équipage d'homme meurtrier et sanguinaire. L'homme-panda prit donc congé des marchands, après les avoir remerciés pour le transport depuis Grand Line. L'homme-bête commença donc à errer à travers la cité côtière. Pendant ses déplacements, il pouvait sentir de nombreux regards peser sur lui. Ce n'était guère surprenant, après tout, les résidents de la ville et les voyageurs de passage ne devaient pas être habitués de voir des hommes-bêtes ou sinon de voir des hommes-pandas. Xi passa ensuite la nuit dans une charmante petite auberge, le repas de la soirée fut des plus délectables. Le lendemain matin, l'homme-panda s'attaqua à un bon petit déjeuner, lorsqu'un homme pénétra dans l'auberge, en demandant beaucoup de glace. Il semblait désemparé.


-J'ai absolument besoin de glace. Mon fils ne va pas bien. Il a de la fièvre, il fait de la température et il a des points et des bosses bizarres sur le corps.

-Trouvez-lui un médecin.

-Impossible, le seul médecin que j'ai trouvé est occupé ailleurs à guérir la petite toux d'un satané gosse de riche. Mon fils est vraiment en difficulté et lui préfère se mettre plein les poches avec le morveux d'un type riche. Il a promis de m'envoyer son infirmière assistante, mais elle est reparti depuis un long moment et elle n'est toujours pas revenue.

En entendant cela, Xi délaissa son plat et alla à la rencontre de l'homme. Pendant ce temps, l'aubergiste donna un grand sac de glace au père inquiet. Lorsque ce dernier se retourna, il eut donc la surprise de voir un homme-bête de presque deux mètres, avec un bâton en main, qui le regardait.

-Depuis combien de temps la maladie de votre fils dure-t-elle?

-Pourquoi est-ce que je vous répondrais?

-Je suis médecin. Alors?

-Cinq jours.

-Allons vite nous occuper de votre fils.

Sans attendre l'homme ressortit de l'auberge en forçant le pas, le moine le suivant de près. Ils pénétrèrent dans un bâtiment qui s'avéra être une petite boutique de produits exotiques. L'homme guida Xi jusque dans l'arrière-boutique. Apparemment, la boutique était également la demeure de l'homme et de sa petite famille. Un lit reposait dans un coin de la pièce et un enfant d'environ 8 ans suait à grosses gouttes dans le lit. Sans attendre, Xi s'approcha et commença à l'examiner. Il vérifia donc, les yeux, les oreilles, l'intérieur de la bouche et une partie de l'épiderme. Certes, c'était très vilain au premier regard, mais c'était moins grave que cela en avait l'air.

-Je sais ce qu'il a. C'est une vilaine maladie qui peut être mortelle à long terme. Heureusement pour vous, elle ne tue qu'au bout de trois semaines si elle n'est pas traitée.

-Donc vous pouvez aider mon fils?

-Sans problème. Il va juste me falloir certains éléments pour faire un remède efficace. J'en ai déjà quelques-uns, cependant il y en a d'autres qu'il faut que je me procure.

Xi dressa rapidement une liste. Heureusement, certaines plantes nécessaires étaient disponibles dans la boutique. La dernière plante quant à elle pouvait se ramasser à proximité d'un petit cours d'eau à quelques minutes d'ici. L'homme-panda se chargea d'aller en prendre. Il fit d'ailleurs une découverte que l'offusqua quelque peu pendant sa cueillette. Un uniforme d'infirmière laissé plié sur le bord de l'eau et des vêtements standard. En réalité l'infirmière qui aurait dû aider ce pauvre enfant était occupé à batifoler avec un homme dans le cours d'eau. Aucun d'eux n'avait remarqué la présence de Xi. Ce dernier décida donc de donner une petite leçon à cette femme irresponsable. Aussi emporta-t-il l'uniforme, le rangeant dans on sac et regagna la boutique. Il commença ensuite à préparer le remède. Toutefois, il remarqua rapidement que le père de famille ne lui avait pas fourni la bonne quantité pour l'un des ingrédients nécessaire. Xi commença donc à fouiller dans les divers rayons de la boutique. Cependant, une présence à proximité attira soudainement son attention, suivit d'un bruit de chute. Une jeune femme était tombé au sol, plus ou moins à ses pieds. L'inconnue commença par se montrer surpris par la tête de panda de Xi, avant de prononcer une excuse plutôt ridicule, dissimulant clairement un mensonge. La pauvre montrait des signes de fatigue et également de sous-alimentation. Elle était plutôt mignonne. Un simple coup d’œil vers la vitrine de la boutique lui révéla une partie de la vérité. Apparemment, l'inconnue était traquée par la marine. Sans perdre un instant, Xi fouilla dans on sac, faisant ressortir l'uniforme d'infirmière. Il commença par poser le chapeau de l'uniforme sur la tête de l'inconnue, faisant rentrer de force sa trop longue tignasse sous le chapeau. Puis, il la poussa vers l'arrière-boutique. Le tout attirant l'attention du père de famille.

-C'est qui elle?

-Mon assistante... Elle arrive avec un peu de retard et a oublié de mettre son uniforme. Elle va de suite s'occuper du début du traitement de votre fils.

Puis, il approcha son visage à proximité d'une oreille de l'inconnu.

-Si tu veux éviter que la marine ne t'attrape, joue le jeu. Enfile l'uniforme et met un masque médical. Il te suffit d'appliquer le remède vert sur la table, sur le visage de l'enfant et de lui passer un linge humide sur le front. Je m'occupe d'éloigner les marines.

Restait à espérer qu'elle ferait comme il venait de lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Asuna Ryubi
Pirate
avatar
Messages : 112
Race : Humaine
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
43/120  (43/120)
Berrys: 163.000 B

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Mer 12 Mar - 22:38





















 Ryubi Asuna
Une course, une chute et un panda.




Une boutique, le seul lieu ou elle pensait pouvoir s'échapper ou gagner du temps sur les personnes qui la poursuivaient. Malheureusement, eux c'étaient également arrêté devant la boutique et elle se retrouvait dans de beaux draps. Elle ne savait pas comment elle allait se débrouiller, mais elle devait faire quelques choses et quand elle se retrouva à terre devant une homme-panda se fut vraiment étrange pour elle. C'était impossible de voir une telle chose. Asuna ne pouvait pas s'empêcher de se demander comment cela était possible, mais pour le moment, elle avait d'autre préoccupation. Les marines qui lui courraient après, était beaucoup plus important pour l'instant. Enfin quand elle vit le regard de la personne se dirigeait vers la fenêtre, elle savait parfaitement que cela allait lui retomber dessus. Forcement, la personne allait faire un signe à la marine avant de leur dire qu'elle était ici. Cela sentait de moins en moins bon et il fallait qu'elle réagisse vite. Mais la fatigue faisait que c'était de plus en plus dur. Même se relever était si difficile, elle avait les jambes lourdes, les yeux à moitié fermés et sa vision était donc réduite. Enfin rien dans son avantage là et quand elle voulu essayer de se remettre sur ses jambes, l'homme panda lui mit un drôle de chapeau sur la tête.

Elle fit une petite moue d'incompréhension, mais elle n'eut le temps de rien dire qu'il attrapait ses cheveux pour essayer de les cachets dans le petit chapeau qu'elle ne pouvait pas bien détailler. Asuna le regardait essayer de batailler et faisait de petit grimace de douleur quelques fois. En même temps, il lui tirait sur les cheveux, cela ne faisait pas que du bien. Heureusement, son calvaire eut une fin, mais elle ne comprenait pas vraiment ce qu'il se passait et pourquoi il faisait cela. Enfin pour le moment, elle essayait plutôt de se relever et une fois fait, elle se retrouvait poussé dans une arrière pièce de la boutique. Qu'est-ce qui allait se passer ? Elle allait sûrement être habillé d'une façon qu'ils veulent et être violer sans relâcher. Elle était trop jeune pour ça, cela ne pouvait pas lui arriver. Cependant, cette idée disparu rapidement en entendant le discours des deux personnes et surtout remarquant un jeune garçon couché sur le lit et surtout très souffrant. De ce qu'elle put comprendre, elle se retrouvait assistante d'une médecin et elle allait devoir mettre un uniforme. Alors le chapeau qui avait du mal à retenir sa longue et douce chevelure était ça.

L'homme-panda pencha ensuite sa tête vers la sienne et quand il lui parlait des marines, elle écarquilla rapidement les yeux avant de le regarder avec plus d'insistance. Il avait tout compris, en même temps, cela n'était pas bien dur. Un petit coup d’œil par la vitrine et il avait du vite comprendre. Asuna du regard chercha la crème sur la table et prit ensuite l'uniforme entre ses mains, le regardant de nouveau. Il allait s'occuper d'éloigner la marine, mais pourquoi faisait-il cela ? Il ne connaissait rien d'elle ? Peut-être qu'elle avait tué quelqu'un ou pire encore. Pourtant, il n'avait pas peur d'elle, c'était assez étrange, enfin bref, elle avait un moyen de s'en sortir. Acquiesçant d'un hochement de la tête, avant de tourner la tête pour voir un endroit où elle pourrait se changer. Il y avait un petit paravent bleu et blanc dans le coin de la pièce et s'y dirigea. Asuna regardait quand même les vêtements qu'on lui avait donné et se mit rapidement derrière. Elle se demandait qui est-ce qui pouvait mettre de telles choses. Surtout qu'elle ne devait pas faire tomber le chapeau, sinon se serait une nouvelle bataille qui allait s'engager.

Elle regarda magnanimement à droite, bien à gauche, avant de retirer son haut et sa jupe pour enfiler le costume d'infirmière. Elle râlait même parce qu'elle trouvait la jupe trop courte, le haut trop serré et en plus de ça, il y avait des bas à mettre. C'était quoi cette infirmière qui avait ce costume. Asuna referma le col et mit le masque chirurgicale avant de se montrer enfin au grand jour devant l'homme et son fils. Déglutissant un peu, elle n'y connaissait strictement rien à la médecine, mais bon, elle n'avait pas vraiment le choix. S'inclinant respectueusement et prit une douce voix tendre et rassurante.

« Ne vous inquiétez pas, je vais m'occuper de votre fils. Je dois lui mettre la pommade sur le visage et si quelques chose se passe, j'en informerais mon mentor. »


Elle se redressait doucement en leur faisant un doux sourire et s'avança jusqu'à la table pour prendre le produit. Mettant par la suite des gants en plastique aussi pour se protéger, elle prit la mixture et la plaça délicatement sur le visage du jeune garçon. Le pauvre devait vraiment souffrir et cela lui faisait quelques choses que l'on pouvait voir à travers ses beaux yeux bleus. Ses doigts glissaient doucement sur le visage du petit malade, faisant bien imprégner la pommade pour qu'elle agisse rapidement. Attendant quelques secondes, elle se demandait si cela allait bien agir, mais quand il commença à se tordre de douleur, elle écarquillait les yeux. Asuna devait à tout prix faire quelques choses, mais quoi ? Elle n'était pas doctoresse et dehors il devait sûrement y avoir les marines. Enfin, elle n'avait pas le choix et se leva doucement, faisant un petit sourire au père avant d'aller vers la porte. Prenant une grande respiration, elle attendit quelques secondes et ouvrit enfin la porte. Il y avait trois marines juste à côté, ils avaient déjà du parler à l'homme-panda, elle ne savait pas vraiment. Aucun moyen de le savoir d'ailleurs et son cœur battait la chamade. Déglutissant doucement, elle s'avança vers l'homme-panda, quitte à se faire remarquer et repérer, la vie d'un enfant était en jeux. Elle se mit donc à sa hauteur, tête basse pour essayer de masquer un peu son petit minois.

« Excusez moi, nous avons un petit soucis. Le patient se tord en deux et cela a du lui prendre deux minutes après que je lui ai mis la mixture sur le visage. Il retient aussi de petit cris, mais on peut voir ses muscles se contractaient en continu, comme s'il faisait un effort important. Je … »

Elle ne pouvait pas finir sa phrase là, elle pourrait se faire remarquer, mais cela était peut-être déjà trop tard. Un marine la regardait avec insistance, ses sourcils se fronçaient également alors qu'il la regardait. Cela était vraiment mauvais, vraiment très mauvais même. Elle ne pouvait pas faire ce qu'elle vous voulait là, c'était assez dérangeant. Le moindre geste pouvait la faire se dévoiler et l'homme s'avança un peu plus en commençant à sortir ses menottes.

« Hey toi … l'infirmière, je suis sur que je t'ai déjà vue quelques pars. Je suis sur que c'est toi que l'on cherche depuis une petite semaine. Je sens que tu vas venir avec nous ! »

Cela sentait pas bon, serrant son poing et espérant que la situation aller tourner en sa faveur, mais là, elle ne voyait pas quoi dire.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Sam 15 Mar - 2:54

Xi fit rapidement rentrer l'inconnue dans l'arrière boutique. Au moins, cette dernière se montrait coopérative. Autrement, cela aurait été des plus problématique pour tout le monde. Elle prit donc l'uniforme que l'homme-panda lui avait donné et alla se changer derrière un paravent qui traînait dans un coin de la pièce. Le médecin ne s’attarda cependant pas davantage sur la jeune fille, car il entendit la porte du magasin s'ouvrir et des bruits de pas qui foulait le plancher de l'édifice. L'homme-panda referma la porte derrière lui afin d'aller à la rencontre des nouveaux venus. De plus, de cette manière, il éviterait les petits regards indiscrets vers l'arrière boutique. Les nouveaux venus étaient étaient des marines, au nombre de trois. Ils se dispersèrent rapidement dans le magasin cherchant rapidement dans les diverses rangées. Sûrement croyaient-ils que la jeune fille se cachait derrière l'un des divers comptoirs de la boutique. Évidemment, ils ne trouvèrent rien. Ils se dirigèrent ensuite vers Xi. Seul celui qui devait être le chef ne semblait pas impressionné par l'homme-panda. Les deux autres chuchotaient entre eux à voix basse en regardant le moine. N'avaient-ils jamais vu d'homme-panda? À moins que voir un homme-bête était inédit pour eux? De toute façon cela n'avait pas vraiment d'importance. Le médecin était là pour soigner un patient et empêcher une jeune inconnue d'être arrêtée par les autorités. Il n'était pas là pour donner une leçon de biologie. Le chef du groupe s'avança vers Xi, avant de jeter un dernier coup d’œil derrière le comptoir de la caisse. Il garda le silence pendant un moment, fixant le moine droit dans les yeux. Ce dernier avait deux bonnes têtes de plus que le marine. Cela n'était guère étonnant, l'homme-bête faisait pratiquement deux mètres de haut. Pour en revenir au duel de regard perçant, le moine ne flancha pas une seule seconde. Il avait passé des années à s'entraîner au combat sous diverses formes et à renforcer son corps et son esprit par des entraînements que le commun des mortels jugeraient suicidaires. Alors ce n'est pas le regard d'un petit merdeux d'une mer très tranquille qui le ferait flancher. Le marine fut celui qui céda, détournant rapidement le regard.

-Nous cherchons quelqu'un. Une jeune fille qui a commis un vol et qui a violenté certains hommes de la marine. Nous sommes certains de l'avoir vu pénétrer dans votre boutique.

-Ce n'est pas ma boutique.

-Alors, où est le propriétaire?

-Dans l'arrière boutique avec son enfant malade et mon assistante.

-Assistante?

-Je suis médecin.

Quelques instants plus tard, la porte de l'arrière boutique s'ouvrit, laissant place à l'inconnue qui comme prévue avait enfilée l'uniforme d'infirmière. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle le remplissait bien. Visiblement, son ancienne propriétaire avait des mensurations moins développées. Elle lui fit rapidement un rapport, selon lequel le patient se tordait de douleur. Xi jeta rapidement un regard dans la pièce voyant effectivement que l'enfant souffrait. De plus, certaines tâches avaient virés au vert pomme. Il entendit ensuite le marine annoncer qu'il comptait emmener l'inconnue. Alors que l'homme s'approchait, était presque dans le cadre de la porte, Xi s'interposa en abattant fortement sa main contre le cadre de la porte, faisant ainsi barrage entre l'inconnue et le marine.

-Je vous interdit de pénétrer dans cette pièce.

-Vous vous opposez à la marine, docteur?

[color=#0033ff]-Il y a plusieurs raisons pour laquelle je ne vous laisserais pas entrer. Cela gênerait le traitement de mon patient. Ensuite, en vous en prenant à mon assistante, vous gênerez également le rétablissement de mon patient. Deux choses pour laquelle je n'hésiterai pas à vous fracturer la mandibule sur le champs.

-La mandibule?

Xi porta la main sur le marine, faisant glisser un doigt sur une partie de la mâchoire du marine.

-La mandibule permet à la bouche de s'ouvrir convenablement, ainsi que de parler de manière compréhensible et finalement, permet de mâcher la nourriture. Si je vous la fracture, cela signifie: 21 jours avec l'incapacité de parler, 1 à 2 mois avec l'impossibilité de manger autre chose de que la nourriture liquide et finalement, de la douleur extrême pendant 7 jours consécutifs. Tous ce qu'il me faut, c'est une petite pression, un motif et un peu d'agacement. Or, nuire à la guérison d'un patient, cela à tendance à me mettre de très mauvaise humeur.

Le tout avait été prononcé comme s'il s'agissait de fait. L'effet fut assez frappant, car les marines reculèrent légèrement, en caressant chacun une de leur mandibule.

-À cela s'ajoute que si vous entrer dans cette pièce, il y a de très forte probabilité que vous contractiez la maladie que cet enfant est en train de répandre dans l'air. Une maladie sous la forme de parasites qui dévorent peu à peu vos organes vitaux. Une petite bestiole qui est originaire de Grand Line. Ses oeufs se répandant peu à peu dans l'air. Alors, vous voulez toujours venir nous déranger?

On aurait presque dit que Xi venait de leur annoncer la date de leur décès, car les trois hommes s'enfuirent en courant de la boutique. L'homme-panda en profita pour verrouiller la porte du magasin et mettre en place une petite affiche annonçant que le magasin était fermée. Puis, il retourna à l'arrière, le père de famille semblait extrêmement inquiet.

-C'est vrai ce que vous avez dit?

-Tout à fait, je ne mens pas sur ce genre de chose... En fait, je ne mens presque jamais sur quoi que ce soit. Heureusement, cela se traite assez facilement, quand on a les connaissances pour. Je m'occupe de faire les remèdes pour nous tous. Mon assistante va continuer de s'occuper d'éponger votre fils. Quant à ses convulsions, il n'y a rien à faire. Cela va perdurer pendant encore quelques minutes avant de s'arrêter brusquement. Alors ne vous inquiété pas.

Xi s'exécuta ensuite, commençant à composer le remède en utilisant divers produits et plantes. Au bout d'une quinzaine de minutes, il déposa trois petits verres rempli d'un liquide couleur pêche sur une table. Suivi de 5 petits flacons contenant le même liquide, dans les mêmes quantités.

-Allez, cul sec, même si le goût est horrible. Cela empêchera les larves de se développer dans nos corps, au cas où nous en aurions. Par contre, pour vous monsieur, j'en ai fait 5 doses supplémentaires. À prendre une par jour, car vous avez été exposé plus longtemps. Il va falloir que vous preniez les vêtements de votre fils et que vous les bruliez, tous les vêtements qu'il a porté depuis le jour où les premières tâches ont commencés à apparaître. Également, plongez dans l'eau bouillante vos vêtements actuels, avant la fin de la semaine. Les larves prennent une semaine avant d'éclore.
Revenir en haut Aller en bas
Asuna Ryubi
Pirate
avatar
Messages : 112
Race : Humaine
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
43/120  (43/120)
Berrys: 163.000 B

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Mer 2 Avr - 16:07





















 Ryubi Asuna
Une vie en danger, l’innocence pour la sauver.




Asuna n'avait strictement aucune idée de ce qui pouvait se passer dans la boutique, la porte n'était pas vraiment fermé, cependant elle se concentrait sur sa tâche. On parlait de la vie d'un enfant et elle aurait tout fait pour lui sauver. Elle l'avait déjà prouvé quand elle s'était lancé dans une bataille entre marine et révolutionnaire juste pour sauver une enfant. Malheureusement, quand elle le vue se tordre de douleur, elle ne pouvait pas agir et alla faire rapidement un rapport. Regardant l'homme-panda de ses magnifiques yeux bleus, elle put voir qu'il regarda la pièce rapidement. Une analyse en si peu de seconde ? Cela était possible ? Enfin, elle attendait quand même ses instructions bien qu'elle était prise à parti par un marine. Cela ne sentait vraiment pas bon pour elle. La demoiselle ne s'attendait pas à être protéger encore une fois par le médecin. L'homme s'avança un peu plus d'Asuna et se fit rapidement arrêté par son supérieur qui s'interposer entre les deux. Un deuxième sauvetage alors ? Cela était vraiment tout à son honneur, mais ça allait se retourner contre lui. Elle relevait doucement les yeux pour regarder son sauveur, craignant un peu pour lui quand même.

C'était la deuxième fois qu'il la sauvait, cela allait devenir une habitude à force. Enfin, il se demandait ce qu'il allait vraiment se passer. Le marine voulait s'occuper de son cas et l'homme-panda ne voulait pas qu'on la touche. C'était vraiment incroyable de sa part, défendre une inconnue, qui aurait cru cela possible ? Peut-être elle vue que c'est ce qu'elle avait fait pour une petite fille, mais que l'on face ça pour elle. C'était quelques choses dont elle avait beaucoup de mal à croire. Enfin là, une petite joute verbale faisait son apparition. L'homme de blanc vêtue voulait absolument l'emmener et l'inconnu à poil lui expliquait ce qu'il allait lui faire. En faisant un cours résumer, c'était assez simple. Il comptait tout bêtement lui exploser la mandibule, donc la mâchoire et le laisser dans une atroce souffrance. Asuna eut un réflexion instinctif, celui d'apporter sa douce main à son visage pour frotter doucement sa mâchoire. Cela devait vraiment faire un mal de chien, surtout qu'il lui expliquait bien les conséquences. 21 jours sans pouvoir parler, 1 à 2 mois sans pouvoir manger quelques choses de solide. Alors ça, c'était vraiment impossible, ne pas pouvoir manger de la bonne viande ou des fruits pendant 2 mois. Comment signer son arrêt de mort. Bien que le plus important et immédiat est la douleur excessive pendant 7 jours. Étant quand même légèrement douillette, il fallait rapidement tirer un trait sur ça.

N'empêche que cela eut l'effet escompté, les marines reculèrent de quelques pas, ne voulant pas montrer leur peur, mais certains signes trahissent. Il y avait de léger tremblement aux niveaux de leur jambes, des contractions spontanées à leur main. Cela était assez risible sur le moment, mais quand il parlait du faite que le patient qu'il soignait été très malade. Que c'était un parasite qui dévorait peu à peu les organes vitaux. Il faut dire que la jeune demoiselle se sentait un peu moins enchanté et protégé là. Elle avait été en contact avec le malade, donc elle avait elle aussi du contracter sa maladie vue qu'il le répandait dans l'air. Ses grands yeux bleus c'étaient ouverts d'un seul coup et elle regardait le panda quelques instants avant de se dire qu'il devait quand même avoir un remède pour eux aussi . Sinon il n'aurait pas prit un tel risque, cela serait complètement fou. Bizarrement juste ça les fit fuir à grand pas et on put rapidement voir un sourire sur le doux visage de notre déesse bleuté. Au moins elle était débarrassé d'un problème, cependant maintenant il y en avait un deuxième, elle ne pouvait plus partir juste en disant merci. Elle s'écartait du passage pour le laisser passer et allait au plus vite finir le traitement.

Il ne mit longtemps à se remettre au boulot, expliquant ce qui allait se passer pour le petit et ce qui allait se passer pour eux. L'homme-panda venait de faire une petite mixture qu'ils allaient devoir boire pour empêcher les larves de se développer. Elle attrapa doucement le petit verre et regarda l'intérieur, faisant une petite moue. Cela n'avait pas l'air super appétissant, mais de ce qu'il avait expliquer, elle n'avait pas vraiment le choix. Cela ne donnait vraiment pas envie quand même et puis cul sec, peut-être qu'elle ne sentirait pas vraiment le goût. Enfin cela était vite dis. Une chose pouvait lui faire plaisir, apparemment fallait brûler les vêtements porté dans la pièce pour les larves et tout ça. Asuna allait donc pouvoir se débarrasser de cette immonde tenue qui l'empêchait de respirer à certains moment. Enfin, elle la critiquait, mais celle-ci lui avait permis de passer inaperçue auprès de la marine, c'était pas si mal. La jeune demoiselle finit par boire la mixture d'un seul coup et rebaissa le verre en faisant une petite grimace. Cela était vraiment ignoble, regardant par la suite l'homme-panda.

« Euh … docteur puis-je vous parler s'il vous plaît ?

Elle lui faisait un signe de la tête, bien qu'elle ne savait pas non plus comment l'appeler, c'était un grand problème. Maître, docteur, ou autre chose ? Cela n'était plus vraiment important là. Se levant doucement, elle ne mit pas longtemps à quitter la pièce pour se retrouver de nouveau dans la boutique où il n'y avait personne. Elle avait prit quelques précaution aussi pour qu'il n'y est personne et s'appuyait doucement contre le mur en le regardant.

« Pourquoi m'avoir protégé à deux reprises ? Vous auriez pu me vendre à ces marines et cela aurait fait de vous un héro. Cela vous aurez évité pas mal d'ennuis et surtout vous ne vous seriez pas mis en danger pour moi. Imaginez si les autres incompétents n'auraient pas été aussi trouillard, cela aurait pu être différent. Et je pense que plus de personnes ont besoin de personnage dans votre genre, que dans le mien. »

Elle avait un petit sourire et d'un côté, elle n'avait pas vraiment tord. Il était docteur et assez bon dans son domaine apparemment et elle, à vrai dire, elle n'en avait pas vraiment. Déjà tout ce qu'il avait fait, Asuna ne se pensait pas vraiment capable de le faire. Elle laissa échapper une petite moue et un petit soupire sur le coup avant de relever la tête. La jeune demoiselle avait vraiment une douce voix quand elle s'exprimait.

« Comment vous remerciez pour ce que vous venez de faire pour moi ? Je n'en ai strictement aucune idée, mais je vous dois bien cela après tout. Malgré le fait que j'ai failli être infecté par des larves qui allaient me tuer, mais disons que c'est les risques du métier je suppose. »

Asuna enlevait doucement son petit chapeau pour laissé échapper son immense tignasse et cela faisait du bien. Elle avait l'impression d'avoir une bombe à retardement au-dessus de la tête. D'un coup, cela faisait un peu plus léger, penchant un peu son minois sur le côté, elle tendait sa main.

« D'ailleurs, moi c'est Asuna … Asuna Ryubi, enchanté monsieur le docteur. »

Le début d'une histoire ? Qui sait ...




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Lun 7 Avr - 20:49

Xi regarda calmement ses patients. Attendant que chacun d'eux se décide à avaler le remède qu'il leur avait concocté. De son côté, il avala rapidement le sien, en se retenant d'exprimer son dégoût. Après tout, comme tout les remèdes efficaces, c'était purement et simplement horrible au goût. L'important était cependant la guérison. Comme les médecins aimaient si bien le dire: plus un remède est mauvais au goût, plus il est efficace. Le père de famille avala rapidement le sien. Cependant, contrairement à Xi, son visage se déforma légèrement lorsqu'il goutta le médicament. Pendant ce temps, la jeune fille prit son verre observant le liquide avec une moue de dégoût. L'homme-panda ne pouvait pas lui en vouloir. De toute façon, il était médecin, pas cuisinier. Alors que les gens détestent le goût de ses médicaments, il s'en fichait totalement. Ce qui comptait c'était de guérir le mal, pas de satisfaire les papilles gustatives des malades. Elle finit par avaler le contenu du verre, en faisant à son tour un moue de dégoût profond. Puis, la jeune ''infirmière'' porta son regard sur lui. Elle s'adressa rapidement à lui, désirant lui parler en privée. La jeune fille quitta rapidement la pièce, se rendant dans la boutique. Xi la suivit après avoir rapidement demandé au propriétaire de faire bouillir de l'eau dans un gros récipient, pour traiter immédiatement les vêtements. Puis, l'homme-panda alla rejoindre son ''assistante''. Cette dernière était appuyée contre l'un des murs de la boutique, dissimulée des regards de la rue par l'un des nombreux présentoirs.

Elle commença à parler sans discontinue pendant environ trois ou quatre minutes. L'homme-panda ne chercha pas à l'interrompre. Elle commença donc par demander pourquoi il l'avait protégée, au lieu de le livrer à la marine. Selon elle, il avait pris des risques en agissant ainsi, surtout si les marines avaient été un peu plus courageux. Elle dénota même qu'en ce monde, il y avait peu de gens comme lui. Ce détail le surpris légèrement. Sur son île natale, l'entraide était partout. Les gens de l'île de l'homme-panda étaient charitable et courageux. Cela devait être différent dans ce coin du monde. Voilà qui était dommage. Ensuite, la jeune fille soupira légèrement avant de reprendre la parole. Elle se demandait comment elle pourrait le remercier, car la jeune fille jugeait qu'elle le devait. La jeune fille évoqua brièvement le cas des vers parasitaires. Finalement, elle retira son chapeau avant de se présenter. Ainsi, elle s'appelait Asuna Ryubi.


-Enchanté. Mon nom est Xi Meng, représentant du peuple des hommes-panda. L'une des nombreuses variantes de la catégorie des hommes-bêtes, comme les humains aiment nous appeler. D'ailleurs, contrairement à toi, je ne suis pas originaire de cette mer. J'ai fait un long voyage depuis Grand Line. C'est sur l'une des île de cette grande mer que je suis né.

Xi enchaîna ensuite avec un ton plus calme et serein. Un peu comme un homme récitant un grand discours.

-Autrement, je n'ai nul besoin de récompense. Un remerciement est la source d'une grande satisfaction. En tant que moine, cela fait longtemps que de nombreuses choses de valeurs monétaires n'ont plus aucune importance. La connaissance, la sagesse et l'avancement de soi sont parmi les plus grandes valeurs de ce monde. Celui qui les possèdent pourra un jour atteindre la voie de sa propre illumination et découvrir qui il est.

Alors qu'il terminait cette dernière phrase, le propriétaire de la boutique vint les prévenir que l'eau était prête. C'était parfait. Xi fit signe à Asuna de retourner dans l'arrière-boutique. Un gros chaudron reposait désormais sur un poêle à bois. À l'intérieur du fourneau, des vêtements étaient en train de brûler. Sans attendre, Xi retira sa chemin et son pantalon, les jetant dans l'eau bouillante. Le moine se retrouvait désormais en caleçon, sans en éprouver la moindre gêne. Malgré la fourrure, il était aisé de voir les muscles développé de l'homme-panda. Ajouté à sa grande taille, il y avait de quoi être impressionné. XI fouilla ensuite dans son sac, sortant des vêtements semblable à ceux qu'il portait quelques instants plus tôt, mais de couleur noir. Il se rhabilla rapidement avant de se tourner vers Asuna.

-Fais pareil. Envoie ton uniforme dans l'eau bouillante. Quant à tes vêtements, il suffit de remettre ceux que tu avais en arrivant.

Ensuite, Xi se tourna vers le père de famille, lui demandant d'apporter rapidement les autres vêtements contaminés afin de les traiter. Les vêtements du gamin devaient être brûlés et ceux du père mit dans l'eau bouillante. L'homme disparu rapidement, laissant le moine et la fugitive seule.

-D'ailleurs, je n'avais nullement peur de ces hommes de la marine. L'expérience en tant que médecin m'a permis de comprendre certaines choses sur la nature des gens. Premièrement, qu'il existe deux peurs communes à tout le monde: celle d'être brûler vivant et celle d'être manger vivant. Tout les êtres vivants pensant ont cette peur. De toute façon, si cela n'avait pas été le cas, j'aurais mis ma menace à exécution. Je t'ai également aidé car je doute fortement que tu sois quelqu'un de mauvais. Tu manifeste des signes de malnutrition et de manque de sommeil. De plus, tu fuyais la marine. Donc, cela doit faire un moment que tu es traqués. Pourtant, contrairement à certains boucher, tu prends la fuite, plutôt que de faire couler le sang. Comme le dit un ancien dicton: Viens en aide à l'innocent et à l'incompris, tu prouveras alors que la bonté du monde existe.

Quelques instants plus tard, le père de famille revint en apportant les vêtements désignés par Xi. Rapidement, une partie des vêtements fut envoyé dans les flammes et les autres dans l'eau chaude. Le médecin questionna ensuite le propriétaire de la boutique sur certains produits exotiques, provenant probablement de Grand Line. Au bout de quelques minutes de discussions, l'homme disparu dans sa boutique et en revint avec des plantes servant d'épices en tout genre et il les jeta furieusement dans les flammes.

-Ces plantes, c'est un nid à vers, à cette époque de l'année. Peu importe la raison, il ne faut jamais les consommés. Je vous conseil d'ailleurs de ne plus jamais en acheter.
Revenir en haut Aller en bas
Asuna Ryubi
Pirate
avatar
Messages : 112
Race : Humaine
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
43/120  (43/120)
Berrys: 163.000 B

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Ven 18 Avr - 16:48

Là, elle avait besoin de parler et surtout de le remercier. Cela pouvait paraître étrange, mais les personnes à l'avoir aidé dans sa vie était au nombres de deux. Lui et son Sensei. C'était quand même bizarre d'entendre ça, mais l'entraide n'était pas une chose que les personnes aimaient faire. Si une personne est dans la moise, la règle veut qu'on la laisse dedans et surtout que l'on ne vienne pas l'aider. La population était ainsi ici et elle remarqua que l'homme panda ne comprenait pas. Était-ce possible une île ou les personnes s'entraident ? Que si on demande de l'aide, quelqu'un vient pour vous ? Non, cela ne peut qu'être une utopie. Enfin, elle ne le remercierait jamais assez pour ce qu'il venait de faire pour elle. Asuna venait d'échapper à la mort pour ça et c'était quelques choses d'incroyable. Pour la première fois, elle ne se disait pas qu'en sortant elle allait mourir. C'était tout le contraire là, mais elle pouvait aussi se faire des idées. Puis enfin, après ses quatre minutes ou elle parlait, il répondait. C'était rassurant, elle n'avait pas l'impression d'avoir parlé dans le vent. Mais sa voix n'était pas calme, c'était étrange, à croire qu'il était heureux de cette rencontre. Elle pouvait cependant se faire des idées.

Puis il reprit la parole alors qu'elle n'eut pas le temps de répondre, un peu perdu dans ses esprits il faut dire.  Cependant le ton fut beaucoup plus calme et serein, mais ses phrases étaient étranges. On aurait dit un homme récitant un discours qu'il avait apprit par cœur. Cela ne faisait vraiment pas naturel et elle fronça rapidement les yeux. Malheureusement, elle trouvait qu'il se trompait quelque peu. Maintenant les gens ne recherchent plus qui ils sont vraiment, ils ne recherchent plus la connaissance, tout ce qu'ils recherchent, c'est l'argent. La valeur monétaire comme il le dit et en faite ce qui représente le vrai pouvoir. Si on a beaucoup d'argent, on peut tout faire. Les pirates les plus riches sont souvent ceux qui ont les vaisseaux les mieux équipés, les plus performants, les plus incroyables. La marine, si elle n'était pas riche, elle ne pourrait pas mettre des têtes à prix pour des valeurs aussi incroyable et se retrouverait seul à lutter contre les pirates et révolutionnaires. L'argent maîtrise le monde et le maîtrisera toujours malheureusement.

La douce Asuna voulu répondre, sa bouche eut juste le temps de s'ouvrir, mais elle n'eut pas le temps de produire un son. Le propriétaire de la boutique faisait son apparition et elle devait reprendre son rôle d'assistante. Faisant une petite moue un peu déçu et regarda le chapeau d'infirmière qui n'allait jamais rentré de nouveau. Elle eut un petit sourire et le lança en l'air avant de voir le signe de l'homme-panda. Ils allaient devoir retourner à l'intérieur et s'occuper de leur vêtement maintenant. Dans l'arrière boutique, il y avait un grand chaudron avec de l'eau bouillante. Il y en avait même de la fumé qui en sortait. Sans le moindre mot, elle vit le médecin se déshabiller petit à petit pour jeter les vêtements dans le chaudron. Il y avait quand même une demoiselle dans la pièce, il aurait pu avoir un peu de tenu, mais apparemment pas du tout. Asuna c'était quand même légèrement tourné par pure respect, mais quand il lui disait de faire pareil. Comment dire, elle se retourna avec un visage un peu déformé. Son expression bien qu'assez drôle, l'insultait un peu de pervers. Malheureusement, elle n'avait pas vraiment le choix là. Son visage reprit ses magnifiques traits doux, mais il pouvait voir que quelques choses la tourmentait légèrement et prit un doux ton.

« D'accord, cependant … je suis désolé, mais je vais pas faire ça devant tout le monde comme vous et … je pense plutôt prendre des vêtements dans la boutique si cela ne dérange pas le propriétaire. Pour ce que l'on a parlé tout à l'heure. »

Est-ce qu'il allait comprendre que cela se rapporter au marine et le fait qu'ils la reconnaîtraient si elle remettait les mêmes vêtements. Enfin, elle attendit juste un signe de tête du propriétaire pour retourner dans la boutique et se servir. Elle attrapa rapidement un t-shirt noir et un jean de la même couleur. Retournant à toute vitesse derrière le paravent pour se changer. Ils purent entendre des petites soupires, comme si elle se libérait de quelques choses qui la compressé. Cela n'était pas vraiment faux, l'ancienne propriétaire n'avait pas les mêmes mensurations et cela l'étouffait. Enfin, ils purent la voir revenir avec les vêtements qu'elle avait prit et jeter le costume dans le chaudron. Quelques secondes après, l'homme-panda reprit la parole et elle penchait la tête un peu sur le côté. Elle fronça les yeux en l'entendant, il n'avait pas peur des marines, cela c'était vue, mais quand il parlait des peurs, elle se posait quelques questions. La peur d'être brûlé vivant et celle d'être mangé vivant. Cela n'était pas faux, mais ce n'est pas la peur à laquelle elle pouvait penser.

C'était des peurs totalement censées, cependant, ce n'est pas une peur commune, il y en a des plus présente. Même si tout le monde à cette peur, il y a très peur de chance de finir dévoré par l'un de ses congénères ou encore de finir au bûcher. Une chose la fit sortir de ses pensées, le fait qu'il parle d'elle et de son innocence. En un clin d’œil, il avait remarqué ses marques de fatigue et de malnutrition. C'était très rare que l'on fasse attention à cela et c'est vrai que les repas étaient un peu fantôme. En résumé, cela devait être une simple pomme par jour et encore, quand elle avait un peu de chance, un petit morceau de viande. Bien que pas assez pour la rassasier ou bien la nourrir malheureusement, ça lui permettait juste de survivre et ne pas se laisser mourir. Elle ne put pas s'empêcher d'avoir un petit sourire.

« Vos phrases ressemblent moins à un discours, celui de tout à l'heure était quand même beau. Malheureusement, de nos jours, les personnes sont avides d'argent, de pouvoir et non de connaissance et de savoir. Nos fameuses petites pièces en or nous contrôlent tellement. »

Elle avait un petit soupire sur le coup, on voyait que cela lui faisait quelques choses. En même temps sans argent, elle ne pouvait pas manger. Puis dans un grand soupire elle reprit.

« Je me doute bien que vous auriez pu riposter si les marines vous aurez attaqué, mais vous auriez pas pu être à cent pour-cent. On est dans le magasin d'un de vos patients, alors que vous ferez attention à vos gestes pour ne rien casser . Les marines, eux … n'auraient pas hésité à tout cassé. Cela fait une grande différence, mais je dois avouer que vous avez l’œil. Vous êtes le premier à remarquer ma fatigue ou le fait que je n'ai pas la chance de manger à ma faim. Je n'ai guère le choix pour le moment. J'ai pris une décision et fait quelques choses qui fait que je dois fuir la marine et faire sans cesse attention. J'aime bien ton dicton, je te le piquerais à l'occasion, mais qui te dis que je ne suis pas une bouchère hein ? Cela est peut-être une simple image. »

Elle eut un petit rire, comme si elle taquinait. D'ailleurs cela était bien la seule fois ou elle se permettait de plaisanter ou de rigoler depuis un petit moment. Le gérant de la boutique arrivait de nouveau et une petite conversation sur les fruits et produits exotique débutait. Asuna restait un peu en retrait, elle était un peu dans les vapes, mais secoua rapidement la tête pour rester éveillé. Puis la demoiselle écarquilla les yeux sous la réaction de l'homme panda. Il prenait vraiment son travail à cœur et cela été vraiment remarquable. Elle regardait le gérant et eut un petit sourire tendre.

« Si mon supérieur est d'accord, il pourrait vous faire une liste des produits dangereux pour la santé et vous pourrez ainsi faire le tour de votre réserve pour faire disparaître tous les produits qui sont mauvais pour votre santé. Cela éviterez toutes sortes de maladie. J'espère que vous n'avez pas vendu ce produit à d'autre personne sinon cela va être catastrophique. »

Sur la fin, elle avait une petit visage triste et attendit quelques secondes que l'homme disparaisse en arrière-boutique pour regarder le Panda. Dans ses yeux, on pouvait voir une certaine tristesse quand même et surtout une grande fatigue.

« Je suis originaire d'ici … d'un petit orphelinat perdu dans les montagnes. »

Ayant un petit blanc, elle semblait perdu et eut un petit soupire par la suite.

« Cependant … ils me poursuivent parce que j'ai blessé plusieurs soldat de la marine et un révolutionnaire également. Dans le feux de l'action, je n'ai pas eu le temps de bien voir. Cela allait dans tous les sens, mais je ne pouvais pas laisser cette petite fille au milieu de cette bataille. Je ne pouvais pas la laisser au milieu de cette affrontement … elle aurait pu mourir et personne n'aurait fait attention à elle. »

Elle baissa doucement la tête, des images de la bataille lui revenait en tête. Les coups d'épées qu'elle avait bloqué, les coups qu'elle avait donné. Enfin cela n'était pas quelque chose de réjouissant. Une partie d'elle n'était pas une bouchère, mais l'autre. C'était clairement pas une sainte. D'ailleurs cela faisait un moment que Tara ne lui avait pas rendu visite. Enfin, elle releva la tête et regarda le docteur en souriant.

« Cependant, cela n’effacera rien … et je pense que je vais vous laissez là. Je … je ne vous pas vous apportez plus d'ennuis. »


Elle lui fit un petit signe de la main avant de se retourner. Un monstre comme elle n'avait pas sa place avec quelqu'un comme cette personne. Elle se dirigeait doucement vers la porte, un peu perdu dans ses pensées avant de l'ouvrir. Son aventure avait du mal à débuter et surtout, elle était très mal partie pour le moment. Au moins, elle avait rencontré une personne bien, c'était déjà une bonne chose.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Ven 25 Avr - 19:38

Les choses se passait plutôt bien, pour le moment. Asuna avait suivit ses directives. Ainsi, elle l'avait bien suivi dans l'arrière-boutique afin d'aller y faire bouillir les vêtements pouvant être contaminés. Elle c'était cependant retourné quand il avait commencé à se déshabiller. L'homme-panda ne compris pas vraiment pourquoi elle agissait ainsi. Après tout, ce n'est pas comme s'il se mettait à nue, le moine conservait tout de même ses sous-vêtements. Quant ce fut le tour de la jeune fille de se déshabiller, elle sembla quelque peu offusquées. Elle accepta finalement de le faire, mais pas devant publique et uniquement après avoir pris des vêtements de rechange dans la boutique. Le propriétaire des lieux n'y vit guère d'objection. La jeune fille les laissa donc, le temps d'aller chercher de nouveaux vêtements. La réaction de la jeune femme fut en quelque sorte comme un déclic pour l'homme-panda. Pendant son intervention, une partie de lui avait oublié qu'il n'était nullement dans un cabinet médical ou un hôpital. Du coup, l'atmosphère et les lieux ne se prêtaient guère pour que la jeune fille se dévêtisse. Après tout, dans un cabinet médical, c'est la moindre des choses de le faire pour des raisons médicales diverses. Cependant, dans cette boutique, combiné au fait qu'elle n'était pas une patiente, ce n'était pas dans le ton. Autant pour lui.

Asuna revint quelques instants plus tard, avec un chandail et un pantalon noir. Elle alla se changer derrière le paravent qu'elle avait utilisé quelques temps plus tôt pour mettre l'uniforme d'infirmière. On put ensuite entendre des soupirs émient par la fausse infirmière. Xi n'en fut pas vraiment surpris. Dès le début, il savait qu'Asuna avait des mensurations plus généreuses que la véritable propriétaire de ces vêtements. La pauvre avait due être quelque peu compressée. Cependant, elle n'avait pas vraiment de quoi se plaindre, étant donné que cela avait été fait pour empêcher la marine de la reconnaitre. Après s'être changé, la jeune femme avait simplement jeté l'uniforme dans l'eau chaude et l'avait écoutée. Après, ce fut son tour de parler. La jeune fille parla encore et encore, Xi ne cherchant pas à l'interrompre. Elle se tut cependant quelques instants lorsqu'il fut questions des produits dangereux que le marchand pouvait posséder dans sa boutique. Elle reprit ensuite la parole en proposant qu'il se charge de faire une liste des produits qui pourraient être nocifs. C'était plutôt une bonne idée. Cependant, il le ferait d'une autre manière.


-Allez me chercher une liste des produits que vous achetez en provenance de Grand Line, je vous prie. Cela sera bien plus utile.

Le propriétaire de la boutique les laissa donc avec son fils. Ce dernier était plongé dans un sommeil profond. L'enfant ne se réveillerait pas avant un très long moment. Pendant ce temps, Asuna fixait l'homme-panda. Le moine pouvait aisément lire de la tristesse et de la fatigue dans le regard de la jeune femme. Elle commença à en dévoiler un peu sur elle. Elle était donc une orpheline ayant vécut dans un orphelinat perdu quelque part dans les montagnes de cette île. Asuna ajouta ensuite qu'elle était traquée pour avoir blessé des marines et un révolutionnaire alors qu'elle tentait de sauver une petite fille sur un champ de bataille. C'était intéressant. Recherché pour avoir fait ce qui est juste, en tentant de sauver un innocent. Malgré cela, elle s'en voulait beaucoup de ce qui était arrivé. C'était une preuve qu'Asuna avait bon cœur, mais si elle avait du mal à le croire. Puis, cette dernière se dirigea vers la sortie, voulait partir afin d'éviter de lui attirer des ennuis. Elle s'approchait du cadre de porte lorsque Xi intervint. Le moine attrapa son bâton qui reposait dans un coin de la pièce. D'une main, il le prit et le dirigea vers Asuna. L'extrémité du bâton glissa dans le col du chandail, puis le moine fit un simple mouvement vers le haut. De part ce geste, il souleva la jeune femme de quelques centimètres au-dessus du sol, par le col de son chandail. Elle ne pouvait même pas atteindre le plancher avec la pointe de ses pieds.

Ce simple geste démontrait quelques faits indéniables. Tout d'abord, le moine était capable d'une grande précision de geste et de mouvement. De plus, le fait qu'il parvienne à soulever Asuna à la force d'un seul bras, c'était loin d'être banal. La belle preuve que les hommes-bêtes possédaient une force supérieure aux hommes. Ajouté à cela que Xi était un homme très entraînés. Du coup, une force naturelle supérieure, combinée à des années d'entraînement pour la renforcer. Un combo redoutable en somme.


-Tu devrais te calmer, Asuna. En agissant de manière aussi brusque, tu risque de t'attirer des ennuis inutilement. Ce qui serait vraiment dommage, car tu es quelqu'un de bien.

L'homme-panda prit place sur une chaise, à quelques mètres de sa position actuelle, traînant donc la jeune fille, cette dernière ne pouvant toujours pas toucher le sol. Une fois assit, le moine fit redescendre Asuna, l'invitant à prendre également une chaise.

-D'après ce que tu m'as dit, tu t'es jeté en plein milieu d'un champ de bataille afin d'aller sauver une jeune enfant innocente. Pour ce faire, tu as été obligé de te battre et de causer des blessures. Cela ne fait pas de toi un monstre. Au contraire, c'est la preuve que tu es quelqu'un de bien. Les autres ne se sont pas souciés de la présence de cet enfant. Toi oui, alors qu'apparemment, tu ne la connaissais même pas. D'ailleurs, ce n'était pas non plus ton combat, mais uniquement un autre affrontement entre marine et révolutionnaire. De plus, malgré tout, tu n'as tués personnes. Il ne faut jamais oublier qu'à la base, quiconque décide de mettre les pieds sur un champ de bataille et d'engager le combat, accepte indirectement le risque d'être blessé ou tué.

L'homme-panda allait poursuivre lorsque soudainement, le propriétaire de la boutique fut de retour avec la liste demandée par l'homme-panda et un crayon. Ce dernier la consulta rapidement. Heureusement, le marchand n'avait que peu de produits nuisibles et la majorité avait été brûlés quelques minutes plus tôt. Xi mit quelques croix et des cercles sur la liste et la rendit à son propriétaire.

-Ne vous en faîtes pas pour vos autres produits, ils ne sont pas mortels. Cependant, pour ceux avec un cercle, vos clients devront les faire bouillir avant de les manger, autrement cela aura des effets semblables à une gastro. Quant à ceux marqués d'une croix, surtout ne pas en commander pendant l'hiver, car cela se transforme en poison pendant cette saison.

-Merci docteur. Je peux faire quelque chose pour vous remercier?

-Laissez nous quelques minutes s'il vous plait. Je dois discuter en privé avec mon assistante.

Le propriétaire de la boutique quitta la pièce en refermant la porte derrière lui. Ils auraient la paix pour continuer tranquillement leur discussion.

-Tout ce que tu as fait, Asuna, c'est blessé quelques hommes dans un combat où ils s'entretuaient. Tu l'as fait pour protéger une vie innocente. Tu n'as pas à avoir honte de ce que tu as fait. Tu n'es absolument pas une bouchère pour avoir blessé ces hommes. Cela aurait été le cas si tu t'étais amusée à les tuer sans raison. Cependant, tu n'as tués personne, tu ne l'as pas fait par plaisir et tu avais une bonne raison de le faire.

L'homme-panda la regarda directement dans les yeux. On pouvait voir dans ses yeux qu'il ne mentait pas. Il délivrait vraiment le fond de sa pensée.

-Tu devrais plutôt être fière des raisons pour lesquelles tu as agis ainsi. Pour ce qui est de la marine, ce sont des idiots. Ils réagissent sans doute ainsi car, de part tes gestes, tu as ridiculisés leurs hommes. Après tout, quelles mauvaises images de marques: Une troupe de marine combattant des révolutionnaires, en négligeant la sécurité de la population, qui au final se font donner une leçon par une femme solitaire.

Xi sortit une petite flasque d'alcool d'une de ses poches. Avisant deux verres dans une boîte, il les pris et versant l'équivalent d'une gorgée dans chacun des verres et en donna un à Asuna.

-Alors, cesse de te sentir coupable. Tu as juste fait ce que quelqu'un de bien se devait de faire. Et puis, aujourd'hui, tu as contribué à sauver une vie. Alors, santé.

Puis, l'homme-panda vida son verre d'un seul trait.
Revenir en haut Aller en bas
Asuna Ryubi
Pirate
avatar
Messages : 112
Race : Humaine
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
24/75  (24/75)
Expériences:
43/120  (43/120)
Berrys: 163.000 B

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Dim 27 Avr - 17:41

Qui aurait pu bien croire que son idée était bonne ? Bien que le médecin l'avait un peu remanier à sa façon. Cela était quand même un peu mieux, mais il pouvait voir un léger sourire sur le visage de la demoiselle. Elle repensait à ce qu'il venait de se passer, sans même savoir comment elle faire, Asuna avait participé au fait de sauver une vie. Cela ne pardonnait pas quand même ce qu'elle avait fait dans sa vie. Enfin, ce que Tara avait fait surtout, mais pour le moment elle arrivait à garder le contrôle et elle priait pour que ça dure. Cependant ses mauvais souvenirs revenaient à grandes enjambés. Son sourire disparu rapidement et laissa un petit air triste, mais c'était dur de rester concentré avec cette fatigue qui commençait à devenir insoutenable. Elle essayait de la combattre autant que possible et le faisait magnifiquement bien, enfin c'est ce qu'elle se disait. Malheureusement, en face de la belle demoiselle, ce n'était pas un médecin du dimanche, donc il devait le voir encore plus.

Enfin il était tant pour elle de tirait sa révérence, elle ne voulait surtout pas lui apporter plus d'ennuis qu'elle venait de le faire. En même temps, Asuna devait géré ses problèmes toute seule, enfin c'est surtout ce qu'elle se disait. Cela était toujours pareil, à part quand elle avait eu son Sensei. Il avait pu l'aider un petit peu et cela faisait du bien d'avoir quelqu'un sur qui se reposer des fois. Malheureusement, cela n'était pas tout le temps et il ne fallait pas non plus en profiter, rien n'est acquis. Enfin, elle n'eut pas le temps de partir qu'elle vit l'homme-panda attraper un bâton et le mettre sur le col du chandail qu'elle portait. Fronçant les yeux d'un seul coup alors que d'un seul geste. Elle se retrouva dans les yeux, même de la pointe des pieds, elle ne pouvait pas toucher le sol et sur le geste, son chandail c'était légèrement relever laissant son ventre à découvert. Il pouvait mieux voir les marques de mal nutrition qu'elle portait vue que les os de ses côtes étaient visibles.

Cependant, l'espace d'un instant, elle attrapa rapidement le bout du bâton et l'homme-panda put sentir une certaines tension dedans. Son regard était devenu plus noir en un instant, comme si cela n'était plus la même personne. Elle sera fortement le bâton qui pouvait légèrement trembler et remonta légèrement la lèvre inférieur. Il y avait une certaine rage dans l'air, quelques choses de malsain. Malheureusement, ou plutôt heureusement, son corps manquait vraiment de force. Puis ses yeux redevenaient d'un bleu magnifique et surtout il pouvait sentir le tremblement dans son bout de bois s'arrêtait. Tenant légèrement l'objet avant de le lâcher, Asuna avait réussi à garder le contrôle. Cela n'était pas passé loin du tout, elle avait failli tout gâcher. Cependant, même si le geste n'était pas méchant, cela lui donner l'impression d'être dominé, d'être à la merci de quelqu'un et avait réveillé une certaine personne. Elle non plus n'aimait pas ça, mais au fond, elle savait qu'il n'était pas méchant. Asuna ne le connaissait pas du tout, mais il avait sauvé la vie de ce jeune garçon et surtout aidé le père aussi pour plus qu'il retombe malade. Comment une personne comme ça pourrait être du mauvais côté ?

En tous cas, elle pouvait voir et surtout ressentir la force qu'il avait. Il n'était pas à prendre à la légère et cela se voyait. Mais là, elle aimerait pouvoir retoucher le sol, cela lui permettrait de reprendre un peu plus son calme. Et puis, on dit qu'il est mieux de garder les pieds sur terre, sur le coup, elle ne contre-dira pas la personne qui a dit cela. Cependant, quand Xi lui dit de se calmer, elle écarquilla les yeux. Etait-il possible qu'il l'est vue ? Qu'il est remarqué le changement qu'elle a eu en l'espace de quelques secondes ? Elle n'arrivait pas y croire, puis quand elle entendit la suite, elle eut un petit soupire de soulagement. De suite, ça allait beaucoup mieux, bien qu'elle resta un peu ébahit par les mots qu'il lui disait. Si Asuna avait bien entendu, il lui disait qu'elle était quelqu'un de bien ? Cela eut pour effet de lui arracher un petit sourire avant qu'elle fasse une petite moue.

« Quelqu'un de bien ? Alors c'est pour ça que tu me dis avec ton bâton, comme un vulgaire criminel ? Mais tu vas détruire mon haut à force. »

Elle avait un petit sourire quand même et le regarda s’asseoir sur une chaise avant de la déposer enfin. C'était bon de remettre les pieds sur le sol et elle remit son chandail en place. Elle remarqua enfin qu'il c'était un peu relevé. Cela la gêné un peu, mais pas pour le fait de montrer son ventre, plus pour le fait qu'elle soit en sous-poids. Puis, il se mit à parler et Asuna ne voulu pas le couper. Sur le moment, ses phrases le faisaient réfléchir, mais il y avait quelques choses qu'il ne connaissait pas. Le fameux facteur X qui fait changer tellement de chose. Cependant c'est vrai qu'elle n'avait pas pensée à une chose, le fait qu'elle pourrait être blessée ou même tué. Tout ce qu'elle avait vue,c 'était le fait que la petite était en danger. Elle n'eut pas le temps de répondre que le propriétaire faisait de nouveau son apparition.  Du coup, le médecin s'occupa de la liste de son client. Asuna le regarda faire, mais les yeux dans le vide, on aurait dit qu'elle était vraiment ailleurs et revenait à elle quand il n'y avait plus que le panda. Elle se demandait combien de temps elle était resté ainsi.

Enfin la discussion reprit et elle avait un peu de mal à ce concentrer, cela se voyait dans ses yeux. Elle essayait de les maintenir ouvert, secouant quelques fois sa tête de droite à gauche, mais très léger pour ne pas être remarqué. Par contre, elle fut surprise quand elle se retrouva face à un verre avec un liquide dedans. Cela peut paraître stupide, mais elle n'avait jamais bu de sa vie et ne connaissait vraiment pas ça. Elle prit doucement le verre, le regarda avant de sentir le liquide, faisant une petite moue en fronçant son nez. Est-ce que cela était vraiment une bonne chose de boire ce liquide ou pas. Elle ne connaissait pas du tout ça, quel effet cela pouvait-il bien avoir ? Elle trempa juste le bout de ses lèvres avant de faire une immense grimace, c'était fort et pourtant lui, le but cul sec. D'un seul coup et sous sourciller ou autre. Asuna se retrouva un peu ébahit par cette capacité spéciale avant de devoir répondre, il parlait d'elle comme d'une héroïne, mais cela était une insulte à ce mot. Elle lâcha un petit soupire en le regardant, essayant de sourire quand même en poussant un peu son verre.

« Je suis désolé, mais je n'ai jamais goûté ce genre de liquide … C'est fort quand même je trouve et je ne pense pas qu'il faut que je test maintenant. Comment dire, un pressentiment, mais comment fais-tu pour le boire d'une seule traite ? C'est vraiment incroyable. »

Elle avait les joues légèrement rouges, elle ne savait pas si elle devait en avoir un peu honte ou pas ? Cela était une très bonne question, mais dans son orphelinat, on ne lui en avait pas parlé. C'était incolore comme l'eau, mais cela sentait beaucoup plus fort, donc elle préférait ce méfier et commencer à croire que l'on ne leur avait pas tout appris non plus la-bas. Enfin, elle reprit un petit air triste.

« Tes mots me vont droit au cœur, mais je ne pense pas que l'on peut juger une personne sur un seul acte. J'ai foncé tête baissé sans même réfléchir si j'allais blesser quelqu'un ou être blessé. C'est juste qu'un enfant n'a pas à être au milieu d'un affrontement aussi violent que ceux entre marine et révolutionnaire ou encore pirate. Je ne … je ne suis pas une héroïne, loin de là même et je n'ai tué personne … certes, mais juste là. »

Elle eut quand même un petit sourire en le regardant, fermant doucement les yeux en se laissant imaginer vraiment en héroïne. Cela était beau quand même.

« Je replongerais dans la mêlée pour aller la sauver, en plus elle était si mignonne avec ses petits yeux verts et ses longs cheveux brun. Les enfants méritent de garder leur pureté … et de profiter doucement de la vie, tu peux me croire. »

On pouvait sentir que ses mots étaient remplit de sens et d'émotion. Sa pureté, elle ne l'avait plus et n'en avait pas profité. Elle était devenue une adulte bien trop vite à son goût et cela lui faisait du bien des fois de voir les petits courir et s'amuser dans la rue, les rires, les larmes, cela était tellement doux. Puis, elle le regarda en ayant un petit sourire au coin des lèvres.

« Dis … même si je n'y connais strictement rien en médecine, produit dangereux et autres choses, tu penses que … comment dire … qu'il y aurait moyen que … je puisse … être ta … enfin faire … l'infirmière ? Cependant, je suis désolé, mais tu n'aurais pas des vêtements qui puisse me permettre de respirer ? C'est pas pour les humains ce que tu m'as passé, c'est de la torture. »

La phrase avait prit un temps fou, mais c'était rare qu'elle fasse une demande ainsi et surtout, c'était peut-être tisser des liens d'amitiés avec quelqu'un. Enfin, elle avait penché la tête sur le côté en ayant un petit sourire, la dernière phrase était dis avec un petit ton taquin, mais elle écarquilla les yeux. 

« On devrait peut-être y aller et laisser ce pauvre homme profiter de son fils, les laisser se reposer non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   Lun 28 Avr - 22:49

Les choses étaient calmes pour le moment. Pendant son petit manège à transporter Asuna, Xi avait eu tout le loisir de voir à quels points cette dernière souffrait de malnutrition. Le médecin prit mentalement note de l'emmener dès que possible dans un restaurant tranquille. Elle aurait besoin de manger pour retrouver un peu de chaire sur les os. La jeune femme avait également agrippé le bâton du moine pendant le transport, le serrant fermement. Avait-elle tenté de le briser? En tout cas, elle en aurait été totalement incapable. Ce n'était pas un vulgaire bâton. L'arme avait été fabriqués par les maîtres de l'homme-panda, avec un bois originaire de son île. Certes, c'était du bois, mais l'arme était aussi solide que le meilleur des aciers. Si un sabre ne pouvait le couper en deux ou une masse le briser, ce n'est pas la poigne d'une personne sous-nutritionnée qui y arriverait. La suite fut quelque peu plus calme.

Le moine ne put s'empêcher de sourire lorsqu'Asuna se montra quelque peu méfiante envers le petit fond de saké qu'il venait de lui donner. Réaction typique des gens ayant une faible résistance à l'alcool ou bien qui n'en causaient pas vraiment. À laquelle de ces catégories la jeune fille appartenait-elle? La réponse vint lorsqu'elle se trempa les lèvres dans le verre. Son expression disait tout: Ne consommait pas d'alcool ou bien c'était sa première fois. En plus, elle se demandait comme il parvenait à ingurgiter cette boisson sans la moindre difficulté.


-C'est l'habitude je dirais. Au temple où j'ai été formé, il y avait des fêtes de temps à temps où l'alcool coulait à flot.

Puis, elle reprit la parole. Xi la laissa parler sans l'interrompre. Elle avait besoin de se vider le cœur apparemment. Il se permit cependant d'intervenir lorsqu'elle eut terminée de parler de l'enfant qu'elle avait sauvé.

-Je n'ai pas dit que tu étais une héroïne. J'ai dit que tu étais quelqu'un de bien, Asuna. Le terme de héros est parfois surfait à mon avis. Après tout, héros de guerre, héros de tragédie, héros de conte, etc. Parfois, les gens ont tendance à oublier ce que cela signifie vraiment.

Puis Asuna reprit la parole. Ainsi, elle voulait continuer de jouer les infirmières, mais avec un uniforme à sa taille. L'homme-panda n'y voyait aucun inconvénient. De plus, avoir quelqu'un pour l'assister avec des trucs mineurs, cela pouvait être très pratique et profitable. Finalement, la jeune fille proposa qu'ils s'en aillent, laissant la petite famille en paix. Il se leva donc, prenant ses affaires et invitant la jeune fille à sortir. Il salua le père de famille en quittant la boutique. Ils pouvaient désormais poursuivre la conversation dehors.

-Aucun problème pour moi, Asuna. Avoir une assistante me serait très utile. Je pourrai toujours t'apprendre quelques petits trucs médicaux. Cela te serait utile. Pour ce qui est de l'uniforme, on en trouvera bien quelque part au marché. Celui que je t'avais fait enfilé... disons simplement que je l'ai emprunté... volé. Volé à une infirmière qui aurait due venir s'occuper de cet enfant. Cependant, elle a préféré batifolé dans une rivière avec un type. Devoir rentrer chez elle à poil, ça devrait lui servir de leçon et lui rappeler ses devoirs d'infirmière. Toutefois, pour commencer, on va dans un bon restaurant. Tu as besoin de manger un morceau Asuna, cela te redonnera un peu de chair sur les os et de la force.

Direction une aire de restauration.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quoi de neuf docteur [ Pv Xi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quoi de neuf docteur ?
» Quoi de neuf aujourd'hui ?...
» Quoi d'neuf docteur ? ✈ Ulysse
» Quoi de neuf docteur ?
» dorestine ≠ quoi de neuf docteur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de Trader-