Partagez | 
 

 Flash Back - Halfken D. Lothbrok & Cloé Bellavi - La belle, le solitaire et 7 Rennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Flash Back - Halfken D. Lothbrok & Cloé Bellavi - La belle, le solitaire et 7 Rennes   Mer 5 Mar - 19:53



Convoi exceptionnelle.

Le Cornelia s'était amarrée dans un port sur South Blue et l'activité était un peu à l'arrêt depuis quelque temps. Le capitaine faisait beaucoup d'aller-retour entre la chambre du commerce de l'île pour vérifier les propositions et les demandes émisses par des particuliers. L'équipage était en ville à s'amuser et à prendre du bon temps. Quant à Cloé, elle suivait le capitaine comme son ombre. Salvicrus Rey attendait sur un banc, il tapait du pied d'impatience et la demoiselle se tenait droit comme un "i" à côté du capitaine. Le réceptionniste était endormi sur le comptoir, à ronfler comme un porc. Le réveil de ce pauvre bougre fut brutal. Un den den sonnait et s'affolait. Il décrocha, c'était une demande expresse et urgente. L'homme raccrocha le combiné et jeta un stylo sur le capitaine.

-Rey ! Dans quelques minutes il y a un colis qui va arriver. Il doit être livré à YAKOUTIE ISLAND sur North Blue. C'est très bien payé. Tu prends.

Le capitaine sursautait sur place et leva un sourcil.

-Combien?

Le réceptionniste se rapprocha de Rey et murmura le montant pour ce colis. Le capitaine eut les yeux qui brillaient et son coeur s'emballait. Le montant était spectaculaire. Il faisait signe de la tête et prit la requête. Salvicrus quittait l'établissement avec la jeune femme à ses côtés. Une fois dehors, il se mit à crier très fort.

-On se bouge!!!!

Le capitaine rejoignit le Cornellia qui était amarré au port et emplacement numéro 3. Près du Dock 3 de l'île, il y avait une énorme caisse avec écrit partout "fragile" en gros et en rouge. La timide demoiselle se rapprochait, le destinataire était un certain : Halfken D. Lothbrok. Elle se disait que c'était un drôle de nom.  Puis soudainement, des hommes tenaient en laisse des animaux vraiment magnifiques avec des bois et un pelage marron. Ces créatures étaient d'une prestance et d'une grâce vraiment exceptionnelle. Les matelots étaient surpris par cette cargaison peu commune. Mais Cloé, elle rêvait face aux sublimes bêtes. Le capitaine voyait sa petite protégée, elle avait le visage d'une enfant. Il s'avança vers elle comme un père vers son bambin.

-Ce sont des rennes. Tu en avais jamais vue ?
-Non jamais.
-Il faudra en prendre soin durant le voyage. Tu t'en chargeras ?
- Oui, je ferais de mon mieux.

Ce chargement était installé dans la cale. D'un côté, la caisse et de l'autre les sept rennes. Certains avaient leur caractère et montraient de l'agressivité avec les hommes. Ils n'étaient pas totalement dressés il fallait dire. Une fois la troupe dans le navire avec ce qu'il faut pour les nourrir et autres. Cloé était comme une enfant avec de nouveaux jouets, elle était tout le temps dans la cale avec les animaux. Elle change l'eau, la paille et leur nourriture. puis de temps en temps elle brossait ces splendides bêtes pour enlever la poussière et les sociabiliser.
Le Cornelia avait engagé la course pour aller vers North Blue. Une petite déviation, mais qui rapporterait gros pour la capitaine et les membres du navire. Le brigantin était sur les flots et naviguait à une vitesse impressionnante. En quelques heures, le navire avait atteint la limite entre les deux mers. Cloé qui était dans la cale, ressentait un grand froid autour d'elle. Elle remontait sur le pont supérieur pour voir ce qui se passer. Le climat s'était transformé, passant de l'été à un hiver polaire. Elle n'avait jamais la neige également. Le capitaine lui donna une veste chaude, car avec un haut de bikini et un short, la pauvre allait attraper la mort en quelques secondes.

-Tu devrais te couvrir, ici il fait souvent froid.

La charmante demoiselle claquait des dents et se dirigea vers sa cabine personnelle. Elle prit toutes les couettes et les emmena dans la cale. Elle passait devant le capitaine. Celui-ci arrêta l'élan de sa protégée

-Je dois vite couvrir les rennes!!

Avec le raisonnement de Cloé, le capitaine se mit à rire. Elle ne connaissait vraiment rien sur ces animaux. Le capitaine retira les couettes des bras de la demoiselle et lui expliquait que ces animaux pouvaient résister à des températures négatives. D'un coup, Cloé se sentait vraiment idiote et nulle. Mais quant à elle, elle n'était vraiment pas habituée à un climat hivernal. La nuit tombait et la belle descendit une dernière fois voir les rennes. Ils dormaient tous et elle allait en faire de même. Elle remontait discrètement les escaliers et se blottit sous les couettes. Pendant ce temps, Rey avait envoyé un pigeon vers le destiner avec un petit mot.

Monsieur D. Lothbrok,

Je suis le capitaine du Cornellia, Salvicrus Rey.
Je suis en direction de Yakoutie Island, on arrivera dans la matinée.
Votre cargaison est entre de bonnes mains.
Il y a une grande caisse et sept rennes du grand nord.

Cordialement
,





Le pigeon volait en direction de Dwarf Island où le client se trouvait encore actuellement. En passant par une agence commerciale ou en atteignant directement son destinataire, le message arriverait à bon compte.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Flash Back - Halfken D. Lothbrok & Cloé Bellavi - La belle, le solitaire et 7 Rennes   Jeu 6 Mar - 19:08


Surprise


Feat Cloe ~