Partagez | 
 

 Rencontre haute en couleur ( Pv Solo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 988
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Rencontre haute en couleur ( Pv Solo )    Sam 22 Fév 2014 - 1:44


Passez à la case prison




Quelle journée sans rien qui s'y passe... En ce jour sur l'île ou plutôt royaume d'illusia. Maintenant que j'y repense, c'est là où j'ai rencontré Fenice Nakata.  Qu'est-il devenu d'ailleurs ? Le temps me le dira sans doute. Quoi qu'il en soit, soigné désormais, je reviens sur cette île pour passer du bon temps. Voilà je ne sais combien de temps que j'ai quitté le royaume de Goa pour voyager. Mais voyager c'est bien beau, mais à la longue c'est lassant. Il me fallait donc poser le pied sur terre et simplement me détendre. Une bonne bière me ferait le plus grand bien. C'est donc ainsi que j'avais débarqué sur cette île et que j'avais déposé bagages. Très légers, puisque à part mes armes simples comme un couteau et mes poings, je n'avais rien. Mon cerveau peut-être ? Oui.. sans doute. C'est donc avec pour objectif de me détendre et peut-être faire une retrouvaille avec un certain pirate que je me dirigeais tranquillement vers une taverne. Les lieux étaient comme dans mes souvenirs. Calmes, trop calmes même, mais bon, je ne pouvais pas en vouloir aux gens si ? S'ils ne réalisent pas d'exploits hors du commun, se rendent pas compte de certaines choses etcetc... Si la ville ne bouge pas, c'est en principe à cause de ses habitants. Vivement qu'un tiers vienne changer tout cela. Par tiers, j'entends bien ... organisation criminelle ou autre genre de tiers qui feraient bouger les choses via la panique ou des actes qui feraient trembler la population. Cela les changera d'un sommeil trop pacifique selon moi.  Poussant les portes de ce lieu fantastique qu'est la taverne, je m'avance. Habillé d'une veste noire cachant la majeure partie de mon corps et une capuche qui cache ma tête, je rabaisse celle-ci dévoilant mon visage. Froid, silencieux, j'observe en coin les quelques personnes qui semblent quelque peu... étonnées. Sûrement n'aiment-ils pas les étrangers chez eux. Voilà un détail qui a changé alors si c'est ça. Ne donnant aucune attention à quelques personnages qui me regardent avec un drôle d'air, je m'avance vers le barman et me pose contre le comptoir. Mes paroles sont directs, claires et sans appel...

" Tavernier... Une chope.. si ce n'est pas deux.."

Immédiatement, l'homme moustachu se retourne et me fait signe qu'il a compris. Sortant les verres, il remplit de breuvage ceux-ci, puis finalement, il pose les verres une fois pleins devant moi. Comme suite à ce geste donateur, c'est à mon tour de donner. C'est donc rapidement que je lui donne la fameuse monnaie qu'il attend si patiemment. Pas un regard, pas un merci, je lui donne son précieux et je me contente de donner amour et passion à ces chopes de breuvage délicat et surtout... frais. Je descends la première chope de bière et je laisse un long son s'échapper de ma bouche prouvant que cela me plaît énormément. Cela faisait un bail que je n'avais pas bu une telle boisson. Il ne manque plus que des femmes et je peux affirmer que cet endroit est le paradis sur terre. J'en oublierai presque Rei... Malheureusement, mon plaisir est de courte durée. Alors que j'entamais ma seconde chope, voilà qu'une main robuste se pose sur mon épaule. Est-ce que je rêve ou bien cette fameuse main tente de me faire le coup du " je te broie l'épaule pour t'impressionner " ? Quoi qu'il en soit, j'écoute ses dires qui sont aussi clairs que mes soupirs de plaisir quand j'ai bu ma bière tout à l'heure.

" Dit donc toi... T'es pas d'ici. Tu paies ta tournée ? Ou bien, je dois te convaincre ? "

A la la... Les hommes et leurs techniques de pseudo soumission orale. Reposant ma chope à moitié vidée, je regarde en coin l'homme en question et doucement, je saisis sa main. La suite se passe assez rapidement. Mon autre main saisit une lame dans ma poche, ma première main plaque sa main sur la table et d'un coup, je plante la lame entre deux de ses doigts, démontrant une certaine facilité à manier le couteau. L'homme voulait m'intimider par la voix . J'allais l'intimider par la force de persuasion... Aussitôt mon geste assimilé, l'étonnement de cet homme était de courte durée. Fronçant les sourcils, c'est un cadeau qu'il me fit...
Avec force et brutalité pure, il me pris pour alors me balancer contre une table. Tch... A moitié sonné, je me redressais en titubant légèrement tout en regardant dans sa direction. Une fois repris à 100%, je le vois tenir ma lame et me la lancer comme une menace. D'un pas sur le côté, j'esquive celle-ci qui se plante dans un murs en bois de la taverne. Le fixant, je l'admire de toute sa graisse apparente qui tente alors une charge vers moi. Pas le choix... j'évite son assaut via mon agilité à défaut de ne pouvoir égaler sa puissance de frappe. Il jouait le taureau et moi, le toréador. Ses attaques étaient de plus en plus violentes. Plus il les loupaient, plus il semblait frustré et redoublait d'énergie.
Au bout d'un certain temps à jouer, je finissais par me lasser. C'est donc tranquillement que je me plaçais devant un pilier de bois et comme un idiot, voilà que le gros gras me fonçait dessus. La suite n'en est que plus évidente... J'esquivais sans trop de mal et le gros lui se prenait le pilier de plein fouet, le sonnant un bon coup. J'en profitais pour alors lui donner un coup dans le sens de l'articulation du genou pour le déséquilibrer, suite à quoi, j'enchaînais par plusieurs coups dans la face et le ventre tout en le mettant au sol. Technique basique de close-combat, en tout cas, si une chose était sûre... c'est qu'il ne se relèverait pas.
Une fois la démo faite, je me redressais bien pour alors déclarer d'un ton froid mais  quelque peu fier.

" D'autre participants ?"


Bien entendu, personne ne se manifestait. Je retournais donc à ma bière tranquillement. Finissant celle-ci, je me pensais enfin tranquille, mais je voyais le barman sembler... nerveux Hm ? ... Poussant un soupire de lassitude, je descendais de ma chaise haute et d'un coup, je donnais un coup dans celle-ci afin de la faire cogner contre l'adversaire derrière moi. Que Dis-je... Les adversaires. Voilà maintenant trois mecs qui semblaient vouloir venger leur pote .

" .. Deuxième service hm ? "

[...]

Coups droits, des gauches, des coups de pied, des coups de boule, du sang, de la chique et du mollard, voilà ce qu'il y avait dans ces dix minutes qui suivaient. Je ne m'en sortais pas à 100% indemne, loin de là. Cependant, cette bagarre ne faisait pas le bonheur de tous. Ainsi, c'est rapidement que les officiers de justice débarquaient. Ils avaient été prévenus et armés de lances, épées et autres babioles, ils avaient une certaine... force de persuasion. D'un coup, ils me prirent en me tombant dessus et alors que j'allais dire que je n'ai pas besoin de secours, ils me répondirent rapidement que la protection n'était pas pour moi... mais eux.
Emmené dans un bâtiment exprès pour les " criminels ou fouteurs de troubles ", on me jetais dans une cellule avant de simplement me laisser là. Grognant, je vins alors à me redresser en douceur.

" ... Et bien que voilà ? ... Pour une fois un joli jeune homme hm ? "

" Hm ? "







Dernière édition par Ren Tao le Sam 22 Fév 2014 - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 988
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Rencontre haute en couleur ( Pv Solo )    Sam 22 Fév 2014 - 2:17


Passez à la case prison




Direction la case prison sans passer par la case départ. Voilà la récompense que j'avais obtenue en répondant aux provocations de jeunes cons dans une putain de taverne. Devais-je me dire que la prochaine fois je devrais payer la fameuse tournée plutôt que m'amuser à régler des comptes ?  Visiblement oui.... Pourtant, ce qui allait suivre allait me persuader à jamais que la première impression est toujours la bonne. Alors que ces gardes m'avaient lancé dans cette cellule lugubre au milieu de cette pièce regroupant un total de quatre cellules, voilà qu'une voix agréable se faisait entendre. Une voix de femme malicieuse vu les dires qu'elle me lançait. Redressant mon regard, c'est avec lenteur que j'analysais chaque centimètre de son fameux corps.

En face, dans ma cellule, dans une autre jumelle de fer, voilà qu'une magnifique jeune femme me faisait face. Bouche bée, je restais sans voix... Ses cheveux étaient en vérité de l'or fin. Des fins cheveux en or arrivant au bas de sa nuque. Quelques mèches se faisaient rebelles, mais cela ne semblait pas la gêner. Rien qu'en regardant cela, on revoit les champs de blé qu'on a l'habitude de toucher brièvement de la main quand on court au milieux de ceux-ci. Suite à cela, il se trouve que sa couleur de peau soit assez blanche. Bien que malgré tout, elle ne soit pas blanche comme un cul... Sa peau semble laiteuse, mais cela lui donne malgré tout un certain charme. Son front est plat, et directement par la suite, on tombe sur ses sourcils. Fins, tout aussi dorés que ses cheveux, Ceux-ci sont tout ce qu'il y a de plus magnifique. Mais le spectacle continu. En effet, sous ces sourcils, il se trouve que ses paupières sont ouvertes. Ainsi dévoilés donc, ce sont de splendides yeux bleus qui m'analysent. Un regard glaçant de part sa couleur, mais terriblement chaleureux de part sa flamme qui brûle dans celui-ci. Son petit nez est bien fait, pas pointu et pas arrondis totalement pour autant. Ses joues sont fines sans être creuses ou gonflées, bref... Son visage est angélique comprenez le...
Le reste du corps est tout aussi aguichant que son visage. Pour une fois, je tombe sur une femme qui a un corps ET une tête qui vont bien ensemble. Comme Rei, il y a une harmonie naturelle entre son corps et ses atouts. La belle est dotée de sublimes charmes donnés soigneusement par la nature et le tout, additionné d'une carrure svelte bien que sa combinaison semble l'aider un peu.

Bref, vous l'aurez compris, la belle en face de moi est un genre de femme qui selon moi rentre dans la catégorie " déesse ". Mais bon, pas le temps de m'étaler sur ces réflexions qui sont le fruit d'une grande dérive due à une surproduction d'hormones... Je redescend sur terre avec cet ange en ma présence et je la regarde donc dans les yeux au risque de m'y perdre. Sourire aux lèvres, celle-ci semble heureuse de me voir. Ah ? A-t-elle eu peu de visiteurs en x jours de prison ? Intrigué, je la fixe et sourit en guise de réponse. Moi ? Joli ? Sûrement n'a-t-elle pas de miroir en face d'elle, mais bon. Restant là c'est donc en douceur qu'elle entame une discutions.

" Alors mon beau... Quel est ton crime ? "
"   Aucun. Simplement corriger quelques voyous qui voulaient une tournée gratuite."
"  Oh... Je vois. Et l'Apollon que tu es a mis une belle dérouillée à ces méchants voyous c'est ça ? "
"   ... On peut dire ça ainsi. "
"  Alala... Dommage qu'ils veuillent te juger et sans doute te faire finir au bout d'une corde. "

Silencieux, je ne semblais pas réagir à cette affirmation quelque peu sérieuse vu son ton et son air. Serait-elle triste de finir encore seule ? La parlotte n'était pas mon fort. Je n'aimais pas poser des questions indiscrète et m'attarder avec des inconnues.

"  Oh... Tu n'as rien fait de mal semble-t-il, mais ce genre de méfaits , c'est monnaie courante. Alors d'après quelques dires, il semblerait qu'ils veuillent se servir de toi comme exemple. Hm.. Moi qui me réjouissais d'avoir un beau compagnon de cellule..."
"   Et toi ? Pourquoi es tu là ? "
"  Moi ? Simple... J'ai tenté de voler à une personne riche, mais manque de pot... il m'a eu haha. Quoi qu'il en soit, si je suis là au point d'avoir vu hm... trois personnes aller et venir entre la liberté et ces cellules, c'est uniquement parce que j'ai quelques.... méthodes personnelles de survie huhu. Besoin d'un dessin ?"

Voilà qui était embarrassant. Une coquine en plus  ? Sans le savoir, je me faisais des idées, mais passons. La regardant, je m'assis tranquillement en tailleur et la demoiselle fit de même. Calme malgré l'annonce soit disant tragique qu'elle m'avait faite, je la regardais de haut en bas.

"  Qui es tu ? "
"  Hikari Nakamura. "
"  Ren Tao... "

Se mettant à réfléchir, la miss vint donc à écarquiller les yeux. Hm ? S'en suivis d'un long dialogue démontrant qu'elle avait entendu parler de moi. Des vols, des casses, les Black Shadow, elle semblait s'y connaitre. Intrigué, je me trouvais devant une connaisseuse étonnante. Cela me poussais à vouloir en savoir plus. Ainsi donc, nous discutâmes durant toute la soirée, faisant ample connaissance. La nuit se passait en douceur. Quelques gardes faisaient une ronde de temps à autre et nous ordonnaient de nous taire, mais malgré ces ordres, jamais nous nous taisions vraiment. Ainsi donc, Hikari était une genre de demoiselle experte dans l'art de savoir ? Certes, elle m'avait prévenu qu'elle savait se défendre face à des mâles, mais bon, je n'en tenais pas trop compte. Suite à une longue discutions, la belle fit un pacte avec moi.
Elle me promettait de partir de là sain et sauf en échange de quoi, je me devais être son garde du corps durant 24h. N'y voyant aucune objection, c'est donc avec enthousiasme que je scellais notre fameux pacte. Marché conclu comme on dit... Ainsi donc, je me mettais dans une belle merde  sans le savoir, mais au fond, cela ne serait pas drôle si je le savais dès le début... L'objectif prochain... Sortir d'ici avant la déclaration de mort en guise d'exemple d'un de nous, bien qu'il y ait un gros penchant vers ma personne. Tch... La galanterie je vous jure. Même sur une potence ils l'appliquent...








Dernière édition par Ren Tao le Sam 22 Fév 2014 - 17:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 988
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Rencontre haute en couleur ( Pv Solo )    Sam 22 Fév 2014 - 15:30


Passez à la case prison




La soirée avait passée. Discutions et un peu de repos était la recette du jour. J'avais fait connaissance avec la seconde prisonnière répondant au nom de Hikari Nakamura. Une charmante demoiselle qui c'est retrouvée au trou pour une raison assez idiote. M'enfin, si on compare avec la mienne, on peux vraiment dire que chacun de nous est là pour une raison idiote. Heureusement, nous avions décidé de sortir. Motivé et avec un certain espoir grandissant à chaque minutes, la belle semblait avoir un plan pour nous faire sortir. Pour ma part, je la suivrais en espérant qu'elle ne tente pas de m'avoir. Après tout, elle semble être le genre de personne qui se joue de la gente masculine. Quand on a des charmes naturels, quoi de mieux que de les utiliser hm ?

Les premiers rayons du soleil commençaient à charmer nos pupilles.  Les lumières aux teintes orangées étaient là, illuminant la pièce. Une douce chaleur se créait. Lentement, mais sûrement, voilà qu'au final, la pièce était totalement illluminée. La belle s'étirait tranquillement en se réveillant. Pour ma part, je baillais légèrement. Une fois bien eveillés tout deux, la miss souriait en coin. Vu l'heure avec le soleil, la demoiselle semblait prête à appliquer son plan.
Alors que bientôt deux hommes devaient débarquer pour nous donner un peu à manger, la belle se mis à gigoter. Imitant le fait d'avoir de grosses convultions, la demoiselle savait se faire remarquer. Pile à l'heure, voilà deux gardes avec les clefs et les " repas " qui débarquent en alerte. Intrigués, voilà que les deux se posent des questions alors que la belle continue de gigoter comme si elle avait une grosse douleur. Devant tant d'inactivité de la part des gardes, je me mis donc à grogner.

" Maniez vous bordel... Vous voyez pas qu'elle souffre horriblement !!! "

Ainsi pressé, au final, un des deux gardes eu l'étroite idée d'ouvrir la porte et aller la voir. Le deuxième garde approchait discrètement bien qu'il semblait vraiment inquiet en fin de compte. C'est alors que la belle blonde se mis à faire la mort. Aussitôt, les gardes se rapprochaient au contact et là, j'assistais à une scène des plus irréalistes. La miss usait d'une souplesse étonnante pour alors donner deux jolis coups de pied dans la face de ces messieurs et se redresser pour continuer de frapper jusqu'à les assomer. Suite à cela, avec un air farouche, elle s'abaissait se retournait et après un moment à fouiller avec ses mains attachées, elle pris les clefs et se détâchait les mains. L'air heureuse, elle me lançait un regard amusé.

" Pfiou.. Cela fait du bien d'avoir les mains libres.... Aller, à toi maintenant..."

S'appochant avec grâce et élégance, elle ouvrait ma porte et vint me libérer sans difficultés. Une fois les mains libres, je fis quelques gestes pour m'échauffer les articulations. Cela faisait un bien fou de pouvoir avoir les mains libres. La remerciant du regard, je la rejoignais pour alors chercher quoi faire. Hm... Que faire hein ? Dans un premier temps, nous allions récupérer nos armes. C'est donc en douceur que nous parcourâmes quelques couloirs jusqu'à arriver à la salle d'où les deux gusses arrivaient. Une fois devant la pièce qui renfermait nos armes, la miss utilisait le fameux trousseau de clef nouvellement acquis, puis elle ouvris le coffre dans la pièce. Ni une ni deux, voilà la belle armée d'une belle sorte de fil fin pour étrangler, tandis que moi, je reprenais mes quelques lames et couteaux.  Nous étions prêt pour partir d'ici. Du moins, tenter, car le lieu était pas un simple bâtiment sur un étage... Il y en avait trois et nous étions au troisième. La pesudo balade promettait d'être pas de tout repos selon moi. La belle pris les devants enthousiaste comme une gamine allant à une fête forraine. Je la suivais donc, gardant dans mes manches de quoi agir vite et bien. La sortie nous attendait...






Dernière édition par Ren Tao le Sam 22 Fév 2014 - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 988
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Rencontre haute en couleur ( Pv Solo )    Sam 22 Fév 2014 - 15:53


Passez à la case prison




Nous étions tout deux libre désormais. Que demander de plus ? Sourire aux lèvres, je suivais la miss qui semblait avoir bien réfléchit à notre façon de sortir d'ici. Cet bâtiment de trois étages n'allait pas nous arrêter de si tôt, aussi nombreux ou non soient les gardes à cette heure-ci. En effet, les officiers de justice de cette ville n'étaient pas très nombreux malgré tout. Grand maximum dans ce bâtiment, il devrait y avoir une bonne vingtaine de personnes en cas d'extrême urgence... Ainsi donc, en cas de menace classique, je me disais qu'ils devraient être dix maximum en cet instant. Après tout, je n'étais pas la plus grande menace de ce monde connu et la demoiselle non plus. Qui placerait vingts personnes pour nous surveiller ? Un homme à tendances paranoïaques ou alors qui a trop de prévoyances à mon goût.

Ayant récupéré mes armes, je me sentais déjà un peu plus confiant. Si mon calcul était bon, à savoir une supposition de dix personnes dans le bâtiment... il y en avait maintenant deux de moins. De ce fait, il y aurait environ quatre personnes pour chacun de nous. Ce qui est une chose raisonnable. Quoi que si les personnes ont une armure ou quoi que ce soit qui le rende coriace, là, ce sera une autre partie de plaisir... Quoi qu'il en soit, cela ne me décourage pas. Ni la belle, qui semble avancer sans se soucier de ce qui peut lui arriver en tentant de fuir en douce comme on le fait. Si on se fait attraper, pour sûr que la potence est pour chacun de nous...
Souriant doucement donc, nous avançons et nous voilà dans un escalier qui finit avec deux directions possibles. Sans doute un bureau d'un côté et une autre escalier pour descendre. Manque de pot, pas possible de descendre sans être vu. Sauf si on s'amuse à ramper et que personne ne regarde par la vitre de la porte à ce moment là, ou qu'aucune personne ne monte quand on veux descendre. Soupirant en voyant la scène, je regarde la miss qui semblait quelque peu amusée. Pourquoi donc hein ? J'approche quand elle me fait signe et d'un coup... Voilà que la belle me murmure quelques mots à l'oreille.

" A toi de jouer ..."

Hm ? Ne croyant pas comprendre, c'est d'un geste rapide qu'elle me pousse. Désiquilibré, voilà que je tombe comme une merde provoquant un beau bruit au passage. Immédiatement, ce sont cinq personnes qui sortent du bureau visiblement... intriguées. La suite n'est que plus évidente, des cris se font entendre comme quoi " les prisonniers sesont échappés ".
Ainsi donc, pour fuir de manière discrète, on repassera... Je me redresse et lance une lame vers l'homme qui cri comme une alarme à lui tout seul et le tue sur place. Malheureusement, il en reste quatre, plus un nombre que je ne compte pas qui arrivent par l'escalier. Impossible de sortir normalement à moins de foncer dans le tas. Or là, armés de lances ou autre, impossible de faire cela. Je ne suis pas assez fou, même si dans ma vie, j'ai connu pire. Je me met donc sur mes gardes alors que la miss essaie de se faufiler entre quelques mecs. Malheureusement, sa beauté fait mouche et la voilà prise en sandwich entre plusieurs mecs. Tch... Idiote me disais-je...

Forcé de rebrousser chemin, je fonce donc en sens inverse coursé par quatre mecs armés et prêt à vouloir en découdre. Une fois en haut, j'ouvre la seule fenêtre disponible et je regarde en dessous. Un rebord assez petit, ais qui devrait suffir. Sans réfléchir, je passe par dessus la fenêtre et m'aggripe à ce que je peux. Mes pieds contre ce rebord, je longe le bord de ce mur et cherche un endroit où me poser, car m'amuser à escalader ou rester en place sur ce mur, c'est guère confortable... Miracle cependant, après un moment, voilà un balcon et en dessous une belle charette avec du foin. De quoi amortir une chute. Je me laisse donc tomber sur ce balcon surprenant quelques gardes et rapidement sans hésiter, je saute dans cette charette avant de fuir tout simplement le lieu.

Je laissais derrière moi la miss, mais au moins, j'étais sain et sauf moi... C'est donc ainsi que je m'éclipsais et me faisais passé pour un simple citoyen. Je me cachais et cachais mon identité via des habits volés soigneusement durant ma journée qui suivait. Tout était bien qui finit bien comme on dit... du moins, je le pensais. Alors que j'allais partir à la recherche d'un bateau dans lequel embarqué pour partir le soir-même ou la nuit suivante, c'est à coup de " oyé-oyé " que des gardes faisaient une petite parade pour annoncer la mise à mort d'une prisonnière en guise d'exemple. La potence était au final pour celle qui ne la désirait pas de si tôt.
Au début, je m'en fichais un peu, mais au final, elle m'avait aidé non ?

* ... Ren, t'es vraiment con de penser ainsi... *

Je me devais d'aller l'aider...





_________________
Il n'y a qu'une seule vérité...

Ce monde m'appartient.

Dita | Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 988
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Rencontre haute en couleur ( Pv Solo )    Sam 22 Fév 2014 - 16:30


Passez à la case prison




La nouvelle était tombé comme un coup de tonnerre. Demain, au petit matin, serait pendu en place publique la belle demoiselle que j'avais rencontré il y a quelques jours en cellule. Pourquoi aller la sauver ? Pourquoi me soucier de son sort alors qu'elle m'a aidé et trahis par la suite ? Pourquoi après tout ceci et de nombreuses raisons de ne pas l'aider, je voulais à l'encontre de ma logique habituelle hm ? Bah... Comme on dit la raison à ses raisons que la raison ignore. C'est donc décidé que je me décidais à aller aider la belle le lendemain. Pas besoin de la sauver comme un super-héros en tentant d'infiltrer là où elle est prisonnière, j'allais agir le jour J au moment de la potence... Ainsi, le soir, j'avais préparé mon " plan ", ou du moins, je me le répétais. Une fois prêt mentalement, je me couchais tant bien que mal. La pression était sur mes épaules, mine de rien, sauver une personne c'est comme la tuer, il y a de grandes responsabilités derrière cet acte. J'en prenais pleinement conscience lors de ma nuit quelque peu agitée. Pourquoi semblais-je prendre autant de... coeur à cet acte hein ? Je ne la connais pas plus que ça et je semble si intrigué par celle-ci ?

Le jour commence à se lever. Je suis déjà prêt, habillé d'un haut noir avec une capuche, je me dirige dans les rues et j'approche de la fameuse potence. Bientôt, il y aura des villageois, une foule de villageois là pour exprimer le fait qu'ils soient contre ou pour cette mise à mort exemplaire. Pour ma part, je comptais profiter de ce trop plein de monde pour agir et m'enfuir avec elle. Silencieux, je me tenais prêt. Le monde commençait à affluer en douce, comme prévu, c'est une centaine de personnes qui rappliquaient en attendant le fameux moment om la " criminelle " sera mise sur son lieu de jugement final. Manque de bol, ils ne pourront pas la voir pendue comme tout les criminels qui le méritent. Non, j'avais un autre scénario, j'avais fait mes changements et allait l'imposer à ces membres de la justice.
Me tenant prêt à agir, je gardais une lame entre mes mains, la cachant dans ma manche. Voilà que la fameuse parade arrivait. Une dizaine de gardes armés de lance et d'objets pointus formaient une garde rapprochée autour de la belle blonde. Celle-ci trainée de force, on la fit monter sur la potence et on lui mis doucement la corde au cou. Suite à ces préparatifs, voilà donc qu'un homme munis d'un papier assez long commençait son fameux discours. La conclusion de celui-ci ? Trop de malentendus ont eu lieu ces derniers temps, il est temps de montrer ce qui arrivera aux gens qui veulent troubler l'ordre publique. Cette pendaison était un exemple à craindre et rien d'autre...

Admirant le moment solennel, voilà que le bourreau s'approchait du levier qui allait déclencher la trape censé la faire tomber et pendre puisqu'elle est retenue par la corde au niveau du cou. Je n'avais pas le droit à l'erreur. Si je loupais ma cible, la belle avait toutes ses chances d'y rester. Et moi, je ne voulais pas. Son regard bleuté était glacé. Il fixait l'horizon l'air d'y croire. Elle savait qu'elle arriverait à s'en sortir. Si ce n'est pas dans la vie, alors ce serait dans la mort. Quel regard... Celui-ci me confirmait le fait que je devais la sauver. Elle est intriguante et surtout, intéressante.
Usant d'un geste mainte et mainte fois répété, alors que l'homme tirait sur son fameux levier, je lançais un couteau en visant la corde pour la faire tomber. Le moment semblait passer au ralentit. La lame fonçait vers la corde tandis que la trape s'ouvrait sous les pieds de la demoiselle. Plus moyen de reculer... La lame approche, touche la corde, coupe celle-ci et c'est donc au sol que la miss finit. Aussitôtt fait, je traverse la foule, je fonce vers elle et lui prend ses mains liées. Ni une ni deux, je la relève et la fait courir avec moi alors que la panique commence à grandir. Des indignations, des outrages prononcés haut et forts. La garde se met à nous poursuivre, mais pas question de combattre cette fois.
Ayant préparé mon coup, j'avais pris connaissance d'un petit recoin assez tranquille et où on pourrait se cacher. Courant avec elle, je vins donc la mener là où j'avais prévu, puis nous nous cachâmes dans une sorte de maison laissé à l'abandon et oubliée de tous. Nous attendîmes que la garde soit passée pour nous détendre un peu. Malgré la poussière, ce lieu pourrait être habitable. Quelques meubles et un peu de nettoyage, il en serait comme neuf... Soupirant de soulagement, je sortis une lame et libérais la belle qui était encore sous le choc de ce qui venais de se passer.

  " Pourquoi ?"
  " Hm ? ... "
  " Pourquoi m'avoir aidé alors que... enfin voilà..."
  " Et pourquoi pas ? "

Après ces paroles qui ne répondaient pas à sa question, nous nous mîmes à parler sérieusement. Qui nous étions, nos rêves, nos histoires... Nous apprenions à nous connaitre plus que nous l'avions fait dans la prison. Bien sûr, il n'y avait rien de coquin à ce moment... Nous étions sage comme des images. Et suite à quelques heures, la journée était bien entamée. Je regardais dehors et ne vis aucun garde faire de ronde ou autre. Je disais donc à la belle que si elle voulait partir, ce serait le moment. Cependant, alors que je réfléchissais, voilà que la miss me fit une bise sur la joue. Restant sans voix à ce geste simple, je détournais les yeux vers elle alors qu'elle prétextait un simple remerciement. Amusé, je laissais juste un fin sourire se dessiner sur mes lèvres.

  " Que compte tu faire ?"
  " Moi ? Et bien, changer de lieu histoire d'éviter une seconde potence et continuer ma vie... Trouver des informations avant tout le monde, voler par-ci par-là, bref... la routine. Et ensuite, je me ferais mon propre petit commerce pour me faire du blé.  Et toi ? "
  " A voir... Pourquoi ne pas me rejoindre ? Faire équipe ? "
  " ... Haha.. hahaha... Non désolé... Je ne suis pas très douée pour les duos ou plus à vrai dire. En revanche, je ne serais pas contre l'idée... de te recroiser très cher."  

Sourire aux lèvres, elle se mis à jouer l'aguicheuse de service. Amusé, je la laissais faire acceptant son choix. Peut-être était-il trop tôt. M'enfin, convaincu que cela ne serait pas notre seule et unique rencontre donc, je vins hausser les épaules. Elle et moi, nous decidâmes de rester là la soirée et attendre le lendemain pour quitter l'île chacun au moment qu'il voudrait.





Revenir en haut Aller en bas
Ren Tao
Crimson Beast
avatar
Messages : 988
Race : Humain
Équipage : Shadow Ghost

Feuille de personnage
Niveau:
44/75  (44/75)
Expériences:
249/500  (249/500)
Berrys: 293.350.000 B

MessageSujet: Re: Rencontre haute en couleur ( Pv Solo )    Sam 22 Fév 2014 - 16:59


Passez à la case prison




La soirée se passait tranquillement. Certes, nous nous privions de manger et de boire histoire de ne pas aller dans les rues outre pour notre départ. Ainsi donc, nous passâmes la nuit à discuter rapidement de nos projets. La miss de posait des questions pour le moins ciblées. Celle-ci semblait intriguée de mon aventures avec les Black Shadow. Un coup avait marqué son esprit puisqu'il s'était passé sur son île natale il y a quelques années, d'où le fait qu'elle soit au courant de certaines choses. Sourire aux lèvres c'est sans tabou que j'ai raconté mon histoire en détail, jusqu'au moment de la chute de l'histoire où le groupe est détruit au complet, à l'exception d'une personne. Mais ce dernier détail, je n'en ais pas connaissance encore.
C'est telle une enfant que la demoiselle fait l'intéressée.  Questions, détails, elle veux tout savoir sur moi et cet ancien groupe. S'en est amusant dans un sens. De voir qu'une personne comme elle n'a pas peur de ce genre de groupe. Visiblement, elle semble même intéressé pour en faire partit. Dommage qu'il ne soit pas d'actualité. Mais bon, malgré cette sorte de lueur d'envie que je lit dans ses yeux, c'est avec soin que je me rappel du fait qu'elle a bien dit ne pas vouloir faire équipe avec moi. Alors à quoi bon ? Suite à une longue discutions, nous nous endormions tranquillement. La belle dans un coin et moi dans l'autre. Nous attendions le lever du jour pour partir chacun de notre côté.

5h du matin, alors que l'activité était minime, nous nous levions et une fois préparé, nous sortîmes de la fameuse maison. Personne dans les rues, nous étions tranquillement. Incognito en partie, nous nous dirigions vers le port où l'activité elle était pleine. Pêcheurs qui partaient, voyageurs qui arrivaient tôt, tout ce beau monde était réunis sur ce fameux port et nous allions bien trouver une personne charitable pour nous déposer non ? Cela était sans compter les gardes qui débarquaient à l'improviste pour assurer une protection renforcée mise en place suite à notre fuite. Si nous restions chacun ensemble, nous n'avions pas les chances nécessaires pour nous en sortir. Ainsi donc, la miss me regardait et moi, je me mis à soupirer.

" Je suppose que notre chemin se sépare ici..."
" Il semblerait... Mais... En faisant ce que tu vas faire... je t'en devrais une hm ? Enfin... Une de plus..."
" En effet..."

Sourire taquin aux lèvres, la demoiselle jouait de nouveau de ses charmes pour faire mine la demoiselle charmeuse et aguichante. Restant stoïque, je la laissais faire, sentant la belle taquiner mes lèvres de son souffle puis elle me dit un simple au revoir en précisant qu'elle avait hâte de me revoir. Pour ma part, je me contentais de sourire amusé par ses dires. Que demander de plus hm ? Une rencontre de ce genre et une amie à la clef ? On peut dire ça ainsi.  

Me retournant, je quittais doucement le port jusqu'à tomber sur une peuplée de gardes qui faisaient une patrouille en se dirigeant vers le port. C'est donc insoucience que je retirais ma capuche et m'affichais doucement. Immédiatement, l'alerte était donné et les gardes déjà sur le port rappliquaient sans se rendre qu'une deuxième fugitive était sur un navire prêt à partir. Sourire aux lèvres, je lançais un dernier regard vers le bâteau qui commençait à partir malgré l'agitation. Suite à cela, débutait une véritable course poursuite comparable à un vrai jeu de pacman. J'étais le petit bonhomme jaune et les autres les petits monstres qui ne devaient pas m'attraper.. Quelle rencontre...

Ce n'est que suite à une dure journée à jouer au jeu du chat et de la souris que j'arrivais à m'approcher du port et quitter l'île ne me faisant passer pour un pêcheur cherchant à aller à l'île voisine. Au revoir Royaume d'Illusia, je reviendrais plus tard me disais-je...




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre haute en couleur ( Pv Solo )    

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre haute en couleur ( Pv Solo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» une arrivé haute en couleur (clos)
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !
» Haradrim: quelle couleur?
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Couleur de la cape de haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Royaume d'Illusia-