Partagez | 
 

 [Quête] L'araignée tisse sa toile : vol 2 [PV Noctis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: [Quête] L'araignée tisse sa toile : vol 2 [PV Noctis]   Mar 04 Fév 2014, 18:42


Sans titre


Whisky Peak, Villa Loca, une grosse semaine avant l’explosion de Logue Town.

- Une vrai brêle… c’était lui ton champion de boxe ?

Serviette sur les épaules pour essuyer la sueur, tenue de combat traditionnelle, à manche courte. Il quittait le Fight Club victorieux mais frustré d’avoir eu pour un adversaire un humain trop sûr de lui, qui avait fini par s’écraser au bout d’un seul round. Du bas de gamme, il n’y avait plus que ça ces derniers temps. Heureusement, le bar était là pour qu’il puisse ne plus y penser. L’homme poisson se laissa donc tomber sur l’une des places incrustées dans le mur, en coin de pièce, tandis que l’employé avec lequel il discutait s’éloignait.

Mais très vite, on lui fit signe de venir à l’étage. Sans émotion particulière, Shindô se mit donc à gravir les échelons, passant très vite dans la pièce centrale en ignorant les filles peu vêtues qui le saluaient pourtant chaleureusement. Il finit par pénétrer dans une pièce lègèrement surélevée et isolée par rapport au reste, dans laquelle le mystérieux Shidoni Kakuzo, assis sur un fauteuil monoplace déplacé sur le petit balcon de cette chambre improvisée fixait l’horizon tout en dévorant un paquet de petits poissons frits.

- On ne te paie pas pour que tu te goinfres…

- Tant mieux, je me vois mal faire ce genre de job, répondit-il impassible, sans détourner son regard de l’horizon.

- Bon, pourquoi je suis là ? Tu as vu quelque chose ?

- A vous de me le dire. Quelqu’un est récemment décédé dans votre famille ? A moins que la Villa Loca n’organise une soirée cosplay à thème… demanda-t-il en coinçant l’un des mini poissons frits entre ses dents, avant de brusquement refermer sa mâchoire pour se mettre à mâcher.

- Ni l’un, ni l’autre.

- Dans ce cas, y a un important groupe de personnes habillées en noir qui a accosté il  y a peu et qui marchent au pas vers la Villa.

Curieux, Shindô jeta un œil par la fenêtre et les aperçu effectivement au loin. Une marrée de tête chevelue, sans uniforme particulier mais quand même tout de noir vêtue. Sur le coup, il se réjouit à l’idée du massacre qu’il allait causer, mais un appel du Boss mit fin à ce plaisir naissant. Sans savoir de quoi il serait question, il se dirigea donc vers le bureau dudit Boss, situé au second étage, prenant toutefois soin d’interpeller un employé.

- Noctis doit être dans le coin. Faut que quelqu’un aille accueillir les gus. Dites-lui que je serai de toute façon là dès que j’aurai fini ici.



Comme tu le constates, l'action se passe chez nous. J’aurais pu faire bien plus long, mais j’ai préféré me réserver pour les post à venir. A toi de jouer, tu vas devoir introduire les membres de l’Araignée qui arrivent en petit groupe (ils sont une quarantaine d'après l'intitulé), j’ai déjà dit qu’ils portaient tous des vêtements sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1628
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
465/500  (465/500)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: [Quête] L'araignée tisse sa toile : vol 2 [PV Noctis]   Mer 05 Fév 2014, 21:25


 ❝  Whisky Peak❞
Feat. Shindô.



La journée commençait sur une note assez agressive. Gionp un soi-disant boxeur de renom s'effondra comme une... face à la force du Fugu de l'organisation. Le Fight Club avait été créé dans le but d'amasser une partie de l'argent des paris tout en offrant l'autre partie aux bons parieurs. Cependant, depuis quelques temps les combattants désiraient une seule chose, affronter un des gérants de la Villa sûrement pour prouver leur supériorité sur l'établissement qui dominait l'île depuis peu.

Si Noctis ne put se permettre d'accepter un de ces défis, on ne pouvait en dire autant de Shindô, il s'en donnait à cœur joie tout comme les parieurs...

Le Musicos ne partageant pas cet engouement pour le combat au corps-à-corps, il préféra se retirer sur le port comme à son habitude. Il sirotait allègrement un cocktail de son barman favori, Bruce, le barman du port.

-Alors Bruce, quand vas-tu te décider à nous montrer ce que tu vaux au Fight Club.

-Je te l'ai déjà dit Noctis, mon temps dans le monde de la rue est révolu. J'aime autant passer le flambeau aux jeunots dans ton genre. D'ailleurs cela te fais quel âge aujourd'hui ? Dit-il en frottant ses mains dans une serviettes avec un sourire emplit de malice.

Le chasseur manqua de s'étouffer quant à lui.

-Ne me dis pas que tu t'es souvenu de cette date !

-Un peu que je m'en suis souvenu !

-Hé bien... Disons que je touche officiellement à ma vingt-quatrième année à compter de ce jour.

-La fleur de l'âge ! Bientôt un quart de siècle !

-Oui, malheureusement.

-Pourquoi malheureusement ?

-Un quart de siècle ça peut paraître beau, mais, dans le quatrième quart on est mort, dans le troisième à la retraite, donc finalement il ne me reste que la moitié de ma vie à vivre. De plus tu sais à cet âge il faudrait que je me trouve une copine pour participer au soirée entre couple et boire mon café sans sucre.

-Ne me dis pas que tu es allé voir Mannor fait du théâtre ! Ce troubadour ne raconte que des conneries ! Ce soir je te ferai une superbe fête ! Dit-il en lançant sa serviette sur un de ses clients.

Mais soudainement, Akuma arriva dans le bar et dit à son équipier :

-Dis-moi Noctis, tu attends des invités pour ton anniversaire ?

-Euh non ?

-Alors nous avons de la visite, j'espère qu'il ne s'agit pas encore de tes ahuris  d'Hunter Island... Ils sont une bonne quarantaine en plus... Dit-il en un long soupire...

-Bruce je vais voir tout ça de plus prêt à tout de suite.

-Aucun problème.

N'ayant pas son équipement sur lui, hormis ses deux revolvers, Noctis s'approcha d'un des clients du bar qui n'était autre qu'un employé de la Villa et lui murmura à l'oreille.

-Je n'aimerais pas que tu sois renvoyé par le boss pour avoir traîner dans un bar, alors je t'invite d'urgence à aller prévenir Shindô de l'arrivée de quelques invités surprise. Oh ! Et dis-lui de prendre mon équipement 3D s'il te plaît. Je l'ai encore oublié dans la chambre de Natasha...

Sans même pouvoir rétorquer quoi que ce soit, l'employé enchaîna des " Oui...Oui...Oui Monsieur." et il partit en courant vers le bar.

Il ne restait plus qu'à espérer que Shin' est la gentillesse de prendre l'équipement qui n'était guère encombrant en plus.

-Allons voir ça de plus près Akuma.
-Ouais, ouais.

~

Allant directement vers le port, le duo ne vit que l'embarcation assez imposante des individus qui venaient d'accoster. Au même moment un employé arriva essouffler en face de lui pour lui expliquer la situation, laissant le chasseur assez sceptique...

-Tu es très perspicace l'ami, mais je vois très bien. Dit-il en pointant du doigt la trompe qui avançait dans l'allée principale menant à la Villa Loca.
-Vas donc dire aux gens du bar de se préparer à un potentiel affrontement... Ajouta le bretteur.

Répondant par " Tout de suite !", il se redirigea vers la Villa en prenant des petites ruelles.

-Allons-y.
-J'avais déjà compris... Et joyeux anniversaire au passage.
-Merci bien Akuma... Répondit avec un hébété.

Le duo s'embrassa donc de se retrouver derrière la troupe.

Une fois derrière elle, Akuma planta ses doigts dans le sol et en ressortit un rocher gros comme lui. Noctis sortit son revolver et tira sur l'un des murs de l'allée pour qu'il ricoche dessus avant d'atterrir à l'avant du groupe ennemi.  La balle explosa à l'avant en faisant malencontreusement exploser un des hommes en noir...

Mouvement général, le groupe se retourne vers les deux gaillards, prêt à en découdre.

-Oups...
-Tu n'es vraiment qu'un bon à rien...
-Je confirme... Mais c'est mon anniversaire j'ai le droit de faire des bêtises non ?
-Présentement non... Je te rappelle qu'il fallait essayer de savoir s'ils voulaient attaquer la Villa ou non.

Ne laissant pas à Noctis le loisir de répondre, une voix féminine se fit entendre, alors que les hommes, l'accompagnant, ouvrirent tous une voie pour elle.


-Villa Loca vous dîtes ? Moi qui pensais que j'aurais dû aller jusqu'à ce bar aux p*tes pour trouver des employés du coin, je me suis bien trompé.

-Oh vous désirez donc devenir l'une de nos femmes de joie je suppose ? Ce corset ainsi que votre maillot de bain vous offrirons bien des faveurs croyez-moi.

-Insolent !

En une fraction de seconde les cheveux de la femme s'allongèrent et s'enroulèrent autour du tireur qui ne put réaliser ce qui lui arrivait. Il se trouvait désormais dans un cocon de cheveux duquel seule sa tête émergeait, pour l'instant.

-Tu mérites de mourir étouffer par chevelure jeune présomptueux.

-C'est-à-dire qu'il comptait justement draguer une fille voyez-vous ? Donc si vous avez en dessous de la cinquantaine cela l'arrangerait.

-Attends ?! Tu m'écoutais parler avec Bruce ?
-Évidemment.
-Aides-moi plutôt à sortir d'ici tu veux !
-Ah, oui. J'avais faillit oublier. Dit-il en lançant son rocher en direction de la femme à moitié nue.

Néanmoins, d'un mouvement de cheveux elle modula le reste de sa chevelure en poing et fit exploser le solide

-Pathétique. Amenez-moi plutôt aux dirigeants de la Villa Loca, j'ai un compte à régler avec son patron.

-Justement cet espèce de puceau fait parti des dirigeants de la Villa et aimerait bien enterrer sa vie de jeune garçon avec un canon dans votre genre pour fêter ses vingt-quatre ans.

Sur cette note assez... spéciale, la journée continuait son commencement pour le moins étrange en temps d'anniversaire.


@Eques sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: [Quête] L'araignée tisse sa toile : vol 2 [PV Noctis]   Jeu 06 Fév 2014, 13:24


Ma main dans sa face


En quitant le bureau du boss, Shindô était plus motivé que jamais. De nombreux points avaient été abordés au cours de cette brève mais intense discussion. Il avait été notamment question du futur de l’organisation, à court terme comme à long terme. Ils avaient aussi parlé berrys ou encore hiérarchisation et recrutement. Puis, juste avant de quitter la pièce, l’homme poisson lui avait évoqué l’arrivée sur l’île d’un groupe, chose dont à sa surprise le boss était déjà au courant. Ce dernier lui expliqua alors en détail son aventure sur Cowards Island et la manière dont il était venu à bout d’une petite mafia locale avec l’aide d’un assassin maudit particulièrement silencieux. Shindô avait donc un nom, l’Araignée, et un mobile, la vengeance.

Mais alors qu’il s’apprêtait à sortir pour aller discuter avec eux, un employé arriva en trombe. Sa respiration saccadée montrait qu’il avait couru sur tout le chemin. Il venait d’un bar, près du port et avait été envoyé par Noctis pour révéler à Shindô ce que ce dernier venait tout juste d’apprendre. Avant d’ajouter que l’homme poisson devait lui amener son arsenal.

- Et il a sérieusement cru que je lui amènerais ?

- Vous pourriez au moins faire ça pour lui aujourd’hui, c’est son anniversaire.

- M’ouais bon… Si Natasha ne l’a pas, je ne chercherai pas d’avantage.

Son anniversaire… une donnée que Shindô ignorait, mais ça, il ne le ferait pas apparaitre. Lui avait eu vingt-cinq ans, quelques mois auparavant… Personne ne lui avait rien offert, mais d’un autre côté, il n’avait rien dit non plus. Après renseignement auprès de certaines filles, il finit par localiser Natasha. Elle était occupée avec un client au gros portefeuille, qui venait de débourser une assez importante quantité d’argent pour un strip tease intégral ainsi qu’un « massage érotique ». Plusieurs petites pièces séparées du salon principal par des rideaux rouges étaient dédiées à ce genre de séances privées. Shindô n’eut donc qu’à passer discrètement sa tête un peu partout, jusqu’à tomber sur la paire de fesses qu’il cherchait.

- Hey, Nata…

- Qu’est-ce que vous faites ici ? Attendez votre tour comme tout le monde !

- Du calme M. Moritz, il est l’un des gérants. Je dois m’absentez, mais ne vous en faites, je vous envoie une amie pour que vous ne restiez pas seul le temps que je revienne, d’accord ?

Et elle enfila un large manteau de fourrure avant de quitter la petite pièce intime, rejoignant ainsi Shindô qui la prit à part dans un coin du salon principal. Ils furent alors contraints de se parler dans les oreilles car au même moment, une fille monta sur la scène pour répéter sa prestation du soir.

- Hier soir, tu étais avec Noctis ?

- C’était son anniversaire et j’ai voulu lui faire un petit cadeau. Je le trouve trop chou !

- Okay, épargne moi les détails, j’ai pas envie que cette image se forme dans ma tête. Il croit avoir laissé son arsenal dans ta chambre, c’est toujours là-bas ?

- Oui, je me souviens, il l’a oublié en partant. Je n’ai même pas pu lui faire gouter le gâteau qu’on avait préparé avec les filles.

- Je comprends vraiment pas ce que vous lui trouvez... C’est un boulet.

- Mais non, en plus il est trop gentil ! Vous allez lui offrir quoi comme cadeau ?

- Ma main dans sa face s’il me demande encore de chercher après ses affaires. Je te ramène les clés dans deux secondes.

Il y avait en lui ces petites voix qui lui disait : « Tu devrais être sympa avec lui, c’est son anniversaire ! » « Ouais Shindô, soit sympa pour une fois ! » « En fait, t’es juste un gros frustré, c’est pour ça que tu le supportes pas… » Il leur aurait bien dit de se taire, mais ça ne rimait pas à grand-chose. Il n’était pas jaloux et ne se trouvait pas spécialement méchant avec le musicos. Il en avait juste marre qu’on lui répète sans cesse : « Vous êtes un peu rude avec Noctis » ou encore « Arrêtez de le traiter comme un simple subalterne ». Dust lui-même avait plusieurs fois répété à l’homme poisson de ne pas sous-estimer Archer, car ce serait une erreur qui pourrait peut-être couter cher à l’organisation. Ce que tous ignoraient, c’est qu’en fait, le problème n’était pas, et n’avait jamais vraiment été Noctis…

- Mmm, ça doit être ce tas de lanières et de métal… Je l’imaginais plus lourd, mais en fait je vais pouvoir le porter d’une seule main.

Quelques instants plus tard, il quittait le mercenaire gardant l’entrée de la Villa et fonça vers le port, vers l’action. A son arrivée, il vit sans grande surprise Noctis… emprisonné dans une touffe de cheveux, accompagné de son ami sabreur, face à une bande d’individus menés par… une sublime créature. Il entendit ainsi leurs derniers échanges verbaux et décida alors de manifester sa présence par un…

- Hey.

Les regards se tournèrent naturellement vers lui. Comment faire pour faire parvenir l’équipement jusqu’à l’orchestre sur pattes sans que ces mecs – et leur délicieuse meneuse – ne l’intercepte ? Ne pouvant trouver de réponse à ce problème, ou plutôt, refusant tout simplement d’avoir à le faire, Shindô se mit à taper un sprint vers la mêlée, comme s’il allait leur rentrer dedans, puis soudain, il freina, se servant alors de son élan pour armer son bras et projeter avec force l’équipement. Ce dernier fila à toute vitesse au-dessus des têtes intriguées, pour aller s’écraser sur le point visé par l’homme poisson, à savoir, le cocon chevelu qui servait actuellement de prison à son partenaire.

- Mon cadeau d’anniversaire… et ne pense pas que je me suis rappelé de la date, on m’a bassiné avec ça toute la journée… et puis surtout, les filles ont fait un gâteau.

S’adressant cette fois-ci à la charmante demoiselle, il lui lança son sourire charmeur, avant de lui annoncer que…

- Notre Boss est très occupé malheureusement. Mais si tu veux, on peut essayer de fixer un rendez-vous toi et moi.

La phrase était volontairement ambiguë, bien évidemment. D’habitude, il se serait contenté d’attaquer directement, quitte à ensuite leur poser des questions quant aux raisons de leur visite. Mais aujourd’hui… avec tous ces gens qui lui avaient dit d’être sympa… il se sentait d’humeur clémente, d’humeur à réfléchir avant d’agir.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1628
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
45/75  (45/75)
Expériences:
465/500  (465/500)
Berrys: 6.089.533.528 B

MessageSujet: Re: [Quête] L'araignée tisse sa toile : vol 2 [PV Noctis]   Jeu 06 Fév 2014, 22:06


 ❝  Whisky Peak❞
Feat. Shindô.




-Cet espèce de puceau fait parti des dirigeants de la Villa et aimerait bien enterrer sa vie de jeune garçon avec un canon dans votre genre. dit-il d'un air complètement ahuri.

-Mais ça va pas ou quoi ! De quel droit tu te permets de parler de ma vie sexuelle en publique. Rétorqua le musicien en se tortillant dans son cocon.
-Euh...Quelle vie...sexuelle ?

Silence......................

-Je vais t'en foutre moi des "quelle vie sexuelle" espèce de... !

Coupure brutale et manquant complètement de grâce.

-Hey

Tous les yeux se tournèrent donc vers la voix qui n'était autre que la voix du Fugu. Un entrée en scène manquant cruellement de charisme.

-Tu aurais pu arriver sur une poisson grillé géant pour changer Shin' !
-C'est vrai que pour le coup on aurait pu manger un bout.
-J'avoue. ...deux ahuris...

Mais comme à son habitude Shindô ne pourrait se laisser stopper par de telles sottises quand une mission lui était assignée. A savoir, donner son matériel à Noctis. Ce qu'il fit avec grâce et charisme cette fois-ci. Enfin...comme un parfait Shindô plutôt.

Le sac à dos fusa au-dessus de l'ennemi avant de rebondir sur la masse de cheveux pour tomber lamentablement à terre, créant ainsi un nouveau silence de ridicule.
Archer resta stoïque devant ce geste...

-Sympa le cadeau, mais la prochaine fois fais en sorte qu'il arrive dans mes mains.
-Pathétique encore une fois, je perds mon temps avec toi le gringalet.

D'un mouvement de cheveux, elle se servit de lui comme "masse" pour frapper Akuma, néanmoins, dans son ultime instinct de survie et non d'amitié comme l'aurait fait un véritable ami, il arma son poing et frappe sans distinction le visage du chasseur, le faisant rejoindre le mur opposé.

-Non mais tu blagues ! Regardes, je saigne maintenant !
-Oups. C'est-à-dire que j'ai vu un projectile arriver, je me suis donc protéger.
-Au détriment d'un allié !
-Je n'aurais pas prit le risque de briser ma gourde pour toi hein. Dit-il, en pointant de son pouce, la gour dans son dos. Du socle de laquelle sortait étrangement un manche de sabre...

-Je rêve ou ils ne m'ont même pas capté. Je le tiens dans ma chevelure et il s'en fiche. Disparais sale gosse ! Tombeau Capillaire !

-Ah non ! Pas ça ! Retires ça de là. Ajouta le musicien alors que les cheveux happaient lentement son visage.

Le cocon fermé, il ne lui restait plus qu'à s'étouffer.

-Meurs.
-Hmmm hmmmh hmmh. * Ce n'est pas fini. *
-Il est tenace le bougre, il n'arrête pas de bouger.

Si dans la chevelure on pouvait penser qu'il se débattait pour sortir, ce n'était pas du tout le cas. Rapidement le cocon s'agrandit, gagnant la forme d'une cloche.

-Un monstre ! D'un geste elle le cogna de nouveau contre mur.

Sauf que cette fois-ci, un son étouffé se vit légèrement entendre, avant que tous les cheveux ne soient découpés, libérant ainsi le jeune homme qui avait déjà regagné forme humaine.

-Oula, j'ai bien cru que j'allais y passer moi... Vive ce Tekkai version cloche. Dit-il en reprenant son souffle, une main sur le cœur, en plus de quelques gouttes sueur sur le front.

-La saleté est toujours tenace.
-Surtout quand elle vient d'Hunter Island. Ajouta un génie.
-Toi la ferme. J'en ai plus qu'assez du menu fretin, occupez-vous d'eux je vais voir l'autre. Lui au moins à la carrure d'un homme et non d'un ados pré-pubère.

Une phrase qui ne manqua pas de paralyser Noctis... Cette femme préférait la vue du poisson sur "pieds" au lieu de celle d'un sublime brun ?

Les hommes en noirs lui ouvrirent alors le chemin et la plantureuse combattante arriva en face du Fugu. Ses cheveux rougeoyants ondulaient avec lenteur prêts à saisir le colosse ou la défendre... Que pouvait cacher cette façon d'utiliser ses cheveux ? Pouvait-elle en faire de même avec ses poils de nez !? Le tireur ne le saurait pas avant un moment, la vue de la demoiselle, ainsi que celle de son supérieur, lui était bouchée par une marée noire.

-Au moins tu sembles plus mûr qu'eux toi. Mais mon boss à moi n'acceptera pas d'attendre plus longtemps. Il demande vengeance en plus de sa bombe. Sa chevelure alla caresser la joue de l'homme-poisson avant d'ajouter : -A moins que ce rendez-vous ait quelque chose d'intéressant à m'apporter.

Atmosphère torride...

~

Cependant, du côté du Musicos et de L'oeil divin, on ne pouvait pas parler d'un atmosphère torride. Six hommes encerclèrent Akuma le menaçant à de leurs sabres. Ce grattant la tête avec ennui le chasseur sortit deux de ses sabres et soupira longuement.

-Je suppose que je n'ai pas le choix... Je vais quand même essayer de vous ménager.

D'un bond il s'élança dans les airs en se pivotant pour axer sa tête vers le sol.

Wow ! Il se suicide direct lui ! Ajoutèrent les ennemis.

Mais contrairement à leurs attentes, il se mit à tournoyer sur lui même fonçant directement vers le sol telle une tornade.

-Gatsuga !

Séparation brutale des six hommes de main. Une fraction de seconde et Kogeko se rattrape sur ses pieds, jambes biens fléchies pour ranger ses sabres, avant de projeter vers l'ennemi dans le même élan. Deux sabres encore dans leurs fourreau furent saisies, et dans l'autre temps de cet enchaînement Akuma frappa la gorge de deux des assaillants avec les fourreaux.

Les deux hommes tombèrent de part et d'autre du jeune, faisant leurs allié se ruer vers Akuma pour bondir sur lui en une attaque de masse.
Pour se protéger l'ex-pirate se mit à quatre pattes, faisant sa jarre bloquer les sabres avant de se redresser brusquement, écartant chaque lame, tandis qu'il ouvrit la marche pour frapper d'un bon coup de poing l'un des brigands, qu'il mit ainsi K.O.

-Aucun mort, ça devrait te plaire Noctis ?

-Quand j'aurais trouvé un moyen de mettre mon sac, oui.

Il était en effet encerclé par cinq hommes.

-Je ne vois plus qu'une seule solution.

Son premier revolver reposait quelque part à terre, le second était encore, sur lui. Il le sortit donc et tira directement au sol.
Un épais nuage noir se répandit alors sur les cinq hommes, tandis que d'un salto, Archer passa au dessus d'un des ennemis pour aller directement récupérer son sac, mais problème s'en suivit.

Trois hommes le gardaient déjà. Il n'aurait pas du crié ainsi...

De toutes les bandes que le chasseur avait pu affronter, celle-ci serait certainement la plus méthodique apparemment.


[/color]
@Eques sur Never-Utopia



Revenir en haut Aller en bas
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: [Quête] L'araignée tisse sa toile : vol 2 [PV Noctis]   Mer 05 Mar 2014, 03:17


Je veux voir ton tuteur légal.




- Toi la ferme. J'en ai plus qu'assez du menu fretin, occupez-vous d'eux je vais voir l'autre. Lui au moins à la carrure d'un homme et non d'un ados pré-pubère.

Face aux visages désappointés des deux rigolos, Shindô ne put que sourire. Et encore une victime de son sex-appeal. Il haussa les épaules, l’air de dire : « Pas de ma faute les gars, elles craquent toutes pour mon côté exotique ».  Mais en vérité il n’en pensait pas un mot. D’avantage qu’une possible partenaire, cette… femme était surtout un futur adversaire de combat. Elle engagea le pas en sa direction, progressant à son aise. Moins de trois mètres, elle quittait la zone publique pour atteindre la zone sociale. Moins d’un mètre, voilà qu’elle pénétrait dans sa zone personnelle. L’homme-poisson était attentif, sans spécialement se mettre en position de combat, il était en garde, à l’affut. Un simple regard lui suffit à affirmer qu’elle était également aux aguets, prête à parer, esquiver ou contre attaquer dans n’importe quelle direction. En vérité, l’affrontement avait déjà débuté.

Elle voulut lui caresser la joue à l’aide de son cuir chevelu, ce qui la ferait entrer dans la zone intime, une distance proche du corps qui se limitait généralement aux proches d’un point de vue émotionnel. La poigne de l’homme poisson se referma donc sur le tentacule chevelu, brisant le côté « torride » de la scène.

- Finalement, après t’avoir vue de plus près, t’es pas trop mon type. Désolé.

De bien cinglantes paroles qu’elle devait interpréter comme une déclaration de guerre. En effet, Shindô tira avec force sur la chevelure afin de faire venir à lui cette sublime créature et ce n’était pas pour câlin, non. Un coup de poing dans le visage plutôt… et pas des moindres. Jambes fléchies, poing au niveau des hanches et yeux fermés, l’homme poisson s’était concentré le temps qu’elle vole jusqu’à lui afin de la terrasser d’un seul coup. Sansenmaigawara Seiken, un coup de poing d’une tout autre catégorie, capable de briser trois mille tuiles… Ca, dans la tête, l’autre serait défigurée à vie.

- Comme si j’allais en terminer aussi vite… Il faut savoir savourer le combat,  dit-il en détournant son attaque vers le sol.

La puissance du coup généra un mini cratère, soulevant par la même occasion pas mal de poussière. Notre guerrier avait pu voir au dernier moment dans les yeux de son adversaire de la moquerie. Elle devait probablement se dire qu’il lui suffirait de parer le coup de poing avec ses cheveux. Mais ça, c’était avant d’avoir vu la puissance dévastatrice de l’attaque. Il profita de ce moment de blanc pour jeter un œil du côté des deux autres, occupés avec une bande de sous-fifre. Alala, non, ça ressemblait d’avantage à du nettoyage qu’à du vrai combat.

- On m’a mis au courant pour la bombe. Et personnellement, je trouve ton chef un peu impoli d’envoyer quelqu’un plutôt que de venir nous parler. Alors voilà ce que je propose. Moi et mes camarades, on tape dessus, mais pas trop, pour que vous puissiez retourner là-bas et lui faire comprendre qu’on est sérieux…


Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] L'araignée tisse sa toile : vol 2 [PV Noctis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Quête] L'araignée tisse sa toile : vol 2 [PV Noctis]
» Toile d'Araignée : Te prendras-tu dans ma toile ?
» La toile de l'araignée [Feat Akina Hideaki ]
» ? Toiles d'araignées et fumée...
» Mon monde enfermée dans une toile d'araignée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 1 :: Whiskey Peak-