Partagez | 
 

 FB - Fuite de WB [PV Cloé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: FB - Fuite de WB [PV Cloé]   Dim 2 Fév - 19:31


Courir


Les événements s'étaient enchaînés très vite, Keld était limite à bout de souffle, mais il ne fallait pas traîner. Il avait terminé une mission pour un certain révolutionnaire, le tout était un peu flou, mais il avait besoin d'argent pour partir de cette partie du monde afin d'échapper aux Marines qui allaient désormais le poursuivre jusqu'à sa mort. Il ne pensait pas devoir faire autant de grabuge pour des personnes qu'il ne connaissait pas. Après tout, il s'en fichait, il en avait assez de West Blue, et plus particulièrement du ciel sombre de Nighty Town. Il se tenait au port de Térèsse, regardant les bateaux prêt à lever l'ancre. Le seul problème était que ce n'était que des navires d'hors la loi, il ne pouvait se permettre de mettre le pied clandestinement sur l'un d'eux sans devoir se battre ou payer une forte somme, ou même pire, s'enrôler dans leur horrible équipage. Malgré sa propre situation, Keld méprisait les bandits, mais il savait pertinemment que tous n'étaient pas de terrible personnes, cependant, il ne voulait pas prendre de risques. Il avait l'impression d'entendre des hordes de Marines se précipiter à sa rencontre, il en devenait presque paranoïaque. Au bout de quelques allées et venues, il tomba sur un magnifique brigantin à deux voiles, il était dans un très bon état, il y vit des personnes décharger hâtivement la cargaison, c'était probablement des commerçants, une aubaine pour lui, c'était peut être sa porte de sortie. Il s'approcha du navire afin d'entendre la conversation entre un type tenant un registre, probablement le capitaine du bateau, et une fille de dos, les cheveux d'un rosé qu'il n'avait que très rarement vu dans le ciel lors d'un coucher de soleil. De là où il était, il ne pouvait rien entendre, il essaya donc de s'approcher mais se prit les pieds dans un cordage qui traînait par là, trébucha et s'écrasa dans la cargaison dans un bruit assourdissant. Par chance, il eut la présence d'esprit de ne pas activer son pouvoir, il ne voulait pas mettre le feu au port, même si il devait se retirer quelques échardes après coup. Il maudit sa maladresse.

Bravo la discrétion..., se dit il en se massant un léger hématome apparaissant sur son bras.

Il finit par se relever et dépoussiérer ses vêtements, tout le monde s'était tourné vers lui et le dévisageait d'un air perplexe. Il rougit en repensant à la scène, puis son regard se posa sur le prétendu capitaine et la fille qui se tenait à ses côtés. Son coeur s'arrêta soudainement, il ne pouvait plus respirer à la vue de cette magnifique créature. Il ne sut pas pourquoi mais son corps se dirigea de lui même vers les deux individus et un étrange son sortit de sa bouche, comme un chat atteint de la maladie Parkinson grognant pour protéger son territoire. Il se reprit en se secouant la tête, cette situation ridicule devait s'arrêter, il décida de plonger ses yeux dans ceux du capitaine sans donner un seul regard à la jeune femme, c'était très certainement elle la cause de son trouble.

- Bonjour, puis-je vous faire une requête ?

Il ne savait vraiment pas comment se comporter après ce petit événement, et cette phrase sonnait légèrement faux. Comment pourrait-il demander d'intégrer l'équipage le temps d'un voyage pour se tirer de cette île sans paraître grossier ?

- J'aurais besoin de quitter cette île, pourriez-vous me déposer à votre prochain arrêt ?

Keld serra les dents, il était conscient qu'il avait l'air d'un fou vu sa tenue qui ne l'avait pas quitté depuis son exécution, il avait sûrement l'apparence d'un de ces bandits aux yeux de tous, il croisa les doigts en attendant la réponse.

- Je suis prêt à travailler très dur ou à payer ma place !, s'empressa-t-il de dire par la suite.

Il préférait payer d'honnêtes commerçants plutôt que des forbans, et il savait que son voyage ne serait que plus paisible avec eux, même si il fallait mettre la main à la pâte.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: FB - Fuite de WB [PV Cloé]   Dim 2 Fév - 21:13



Le port de Térèsse, dernière escale sur West Blue

Le Cornellia amarrait  souvent, plusieurs arrêts dans les ports de West Blue ont été organisés, le capitaine Salvicrus Rey garda le port de Térèsse en dernier avant de changer encore une fois de destinations. Cloé accompagnait les escales du navire et aider l'équipage aux déchargements et chargements avec sa nouvelle maîtrise de son fruit maudit, allégeant les souffrances des matelots. L'équipage du Cornellia connaissait déjà le port de Térèsse et l'île de Nighty Town, tout était sombre et affreux, des bandits remplissaient cet archipel obscure, cela ressemblait à certains quartiers sur Lust Island pour la jeune femme, elle n'était pas trop rassurée, Rey lui donna une rapière et un pistolet avec des munitions, une jeune femme ne devait pas rester désarmer et sans défense sur ce port, il lui ordonna de rester toujours à ses côtés pour une question de sécurité pour elle et pour lui-même, il y avait beaucoup d’agressions envers les commandant de navire de commerces, c'était des proies faciles pour certains bandits ou même représentants de l'ordre. Une certaine tension englobait l'équipage, le déchargement se finissait dans un silence très religieux et dans un calme perturbant, le visage de la jeune personne s'était fermé, sa gestuelle traduisait la méfiance et la peur, une main sur le pommeau de la rapière et l'autre main sur le holster du pistolet, elle se tenait à côté de Salvicrus qui contrôlait plus vigoureusement que jamais la cargaison déchargée. Un bruit brisa la concentration de l'ensemble du navire, un léger sursaut envahit la demoiselle, elle serrait encore plus ses armes. Un amas de poussières entouré les caisses livrées pour une prochaine transaction, un jeune homme sortit comme par magie des caisses, les matelots encerclaient l'individu, Cloé était devant le capitaine pour le protéger avec la rapière faiblement dégainé. Une requête, voilà tout le grabuge causé par ce jouvenceau, l'équipage riait aux éclats, la jeune femme gardait son calme et s'approchait du jeunot.

-« Tu n'as pas l'air de faire partie d'un gang, mais tu es dans un sale état. »

La demoiselle observait l'homme avec retenue, une certaine curiosité se concentrait en elle.

-« Comment a-t-il put finir dans cet état ? Et pourquoi ses habits sont jonchés de trou et de poudre ? Doit-on lui faire confiance ? » , se demanda d'elle.

Les propos tenus par celui-ci montraient qu'il n'était pas un bandit du coin, puis sa franchisse plaisait au capitaine.

-« Mon garçon, ici c'est simple. Tu veux qu'on t'aide, tu nous aideras en retour. Tu n'auras pas droit au luxe de ma cabine ou celle de la demoiselle à côté de moi. Tu n'es qu'un outil pour moi. »

Le ton du commandant était sec et froid, ceci causé par l'ambiance de l'île, cela se répercutait sur les membres du Cornellia.

-« Pardonne le capitaine, il n'aime pas cet endroit lugubre. » ,dit Marvin.
-« Retourne travailler Marvin, plus vite que ça ! » , s'écria Rey.

Le matelot reprit l'activité, la jeune femme, quant à elle ne bougeait pas d'un pouce, elle ne disait plus aucun mot, la peur avait renfermé la demoiselle. Pour ne pas succomber à l'effroi des lieux, elle se concentrait sur sa mission d'aujourd'hui : protéger Salvicrus Rey et la cargaison. Elle s'était coupée du reste, oubliant que le commandant lui parler.

-« Cloé ! Je te parle. Allooooo ? »
-« Excuse-moi Rey, je n'étais pas à l'écoute, j'étais concentrée sur ma mission.... »
-« Tu vas sur le navire donner des vêtements corrects pour ce jeune homme, qu'il se change en vitesse, il a du pain sur la planche. »
-« Bien, capitaine. »

Cloé se dirigeait vers l'homme avec une certaine boule au ventre, parler à un inconnu n'était plus un problème, mais celui-ci l'impressionné grandement par son allure et son attitude. Elle gardait un sérieux dans sa démarche et ses propos.

-« Le commandant a accepté ta requête, il te donne des vêtements correct pour travailler. Suis-moi je te prie. »

Elle ne le regarda pas plus de quelques secondes dans les yeux, elle ne prit guère la peine de se présenter à lui. Elle gravit le pont supérieur et alla dans la cabine du capitaine, elle chercha des haillons pour le jeune homme, une fois les habits en main elle lui jeta et reprit sa place auprès de Salvicrus Rey.

-« Maintenant, tu sais ce qu'il te reste à faire. » ,dit elle avec le dos tourné.



Dernière édition par Cloé Bellavi le Lun 3 Fév - 12:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: FB - Fuite de WB [PV Cloé]   Dim 2 Fév - 22:05


Travail


Tout le monde semblait vraiment tendu, très certainement parce que ces commerçants n'aimaient pas l'endroit, mais ce n'était pas grave, Keld avait pu s'habituer à l'ambiance des lieux sans trop de problèmes. En effet, il connaissait déjà cette impression de méfiance constante, de regards dans tous les coins et de peur d'être attaqué. Le jeune homme tout de même osait à peine regarder la dite Cloé dans les yeux, redoutant de passer de nouveau pour un dégénéré même s'ils n'avaient pas trop tenu compte de ses premières "paroles". Il regarda de nouveau le capitaine à moitié caché par le superbe corps de la jeune femme et dit.

- Merci beaucoup. Je m'appelle Keld Rigell, je serai donc à votre service durant ce voyage.

Le jeune homme s'inclina respectueusement et le capitaine lui fit signe de disposer, comme s'il s'en fichait. Le jeune homme suivit Cloé et l'attendit en bas de la planche menant au pont, elle revint quelques instants plus tard avec des vêtements qu'elle lui jeta à la figure. Les habits glissèrent de sa tête, mais d'un geste souple et rapide il les retint avant qu'ils n'atteignent le sol. Il murmura un merci tout en regardant les pieds de la demoiselle puis il alla se changer derrière les caisses. Il retira ses habits et finit en caleçon, il enfila ensuite les haillons qu'on lui avait offert. C'étaient des habits simples, ordinaires, un polo légèrement usagé blanc avec un pantalon en tissu noir, en somme, la plus basique des tenues, il enfila le tout et prit ses anciennes affaires en les regardant non sans mélancolie. C'était les habits traditionnels de son village, jamais plus il ne les verrait qui sait ? Peut être qu'un jour il pourra de nouveau mettre le pied sur les terres de Lystriss. Il secoua la tête pour s'arracher à ces pensées et se concentra pour créer des cendres sous ses vêtements qui prirent feu, il fit en sorte que les cendres et les vêtements incandescents ne touchent pas le quais en bois et jeta les restes à l'eau. Ainsi, il tirait un trait sur son passé, du moins pour le moment. Il sortit de sa cachette, bizarrement cette tenue était très confortable, légère et souple, à contrario de son attirail traditionnel. Il regarda une nouvelle fois le capitaine et lui fit un nouveau signe reconnaissant de la tête, puis celui-ci lui fit signe d'aller transporter des caisses sur le quai. Keld s'exécuta et partit sur le pont prendre une immense caisse, il la souleva sans trop de mal et la déposa sur une planche avec de petites roulettes et la poussa sur la planche de déchargement, il attrapa en suite la corde de la planche à roulettes pour éviter que celle-ci ne dévale la pente, il accompagna le reste de la cargaison sur le quai. Ses entraînements et ancien métier lui avait conféré une force considérable lui permettant de faire toute sortes de travaux manuels sans trop de peine.
Ils finirent de toute décharger en deux heures, Rey semblait satisfait et ordonna à son équipage de remonter à bord après s'être occupé des transactions avec ses clients. Tous ses marins y compris Keld s'exécutèrent et montèrent sur le pont, Rey donna ensuite l'ordre de lever l'ancre. Puis le bateau commença à prende le large. Tous les mousses avaient un rôle bien défini, Keld regarda ce beau monde s'activer avec admiration, il pouvait enfin voir un autre travail que forgeron, tous ces gens agissant main dans la main pour déplacer un engin aussi énorme qu'un bateau, il en resta bouche-bée. Rey s'approcha de lui et lui dit.

- Tu faisais quoi avant ?
- Mon père m'apprenait l'art de la forge d'armes et outils., répondit Keld, bombant légèrement le torse pour se donner un peu d'assurance.
- Hum... Rien qui nous sera utile, quand nous serons sur le large, tu lustreras le pont.

Keld acquiesça en baissant la tête, sa tentative d'impressionner le capitaine avait échoué. Il attendit donc dans un coin pour ne pas gêner l'équipage s'affairant à manoeuvrer le bateau. Une fois sur le large, il attrapa une brosse et un seau d'eau avec un peu de savon et commença à laver le pont. Au bout d'un moment, un type un peu trop éméché par le rhum vint et shoota dans le seau en beuglant.

- Et qu'ça brille !

Il lui pointa dangereusement un couteau sous le nez. Keld déglutit et se releva doucement en levant les mains. L'homme se fit un peu plus agressif et poussa Keld.

- Quèssya? T'veux t'battre ?!, lui dit il l'homme en titubant légèrement, l'arme toujours braqué dans la direction de Keld.

Le jeune homme fit signe que non, mais l'autre dût le prendre pour une moquerie vu qu'il s'empressa de l'attaquer, Keld esquiva le coup maladroit de l'homme en bougeant juste son épaule droite vers l'arrière, il posa sa main dans le creux du coude du type et prit le poignet du bourré de l'autre et lui tordit violemment tout en lui amenant le coude vers le bas, ce qui obligea son adversaire à lâcher son arme et se mettre à genoux. Keld le repoussa sous l'oeil interloqué des autres marins. Sans un regard, il reprit sa brosse et se remit à frotter le pont. Il voulait pas que cela se passe comme ça, mais ce genre de coup de pression lui promettait d'être tranquille pendant un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: FB - Fuite de WB [PV Cloé]   Lun 3 Fév - 14:01



Une aide et un repas bien mérité!

La scène lui parut surréaliste, ce nouveau membre temporaire avait en un seul coup infligeait une raclée à l'un des matelots, une force herculéenne et une sérénité enrobaient ce fameux Keld. Cloé se tenait dans un coin près de la barre, en hauteur, à observer cet individu, la tâche qui lui était confié était certes facile mais ingrate, elle décida d'aller se présenter et peut être l'aider un peu. Elle descendit les escaliers, prit un bandana et le mit dans ses cheveux, elle ne voulait pas les salir, leurs entretiens prenaient un petit moment par jour.

-«Je suis Cloé bellavi, enchantée. Pardon pour mon attitude froide sur Térésse, je n'étais pas à l'aise.» ,dit elle.

Elle resta à côté de lui à regarder son travail. Elle rigola discrètement avec une main cachant sa bouche pour étouffer son rire.

-«On voit bien que tu n'es pas habitué à laver un pont. Je vais te montrer une technique secrète que j'ai mis au point pour aller plus vite.»

Elle retroussa le bas de son pantalon et les manches de son t-shirt à manches longues, elle prit la serpillière à côté du seau d'eau, elle retira ses chaussures et passa sa main sur sa voute plantaire, la tête de la serpillière était secouée de haut en bas dans le seau par la jeune femme avec vivacité, puis d'un coup elle se mit à glisser sur le sol avec son arme ménagère, la combattante était expérimentée dans cet exercice, elle frottait le sol avec force et vitesse, en quelques minutes le pont était lavé et brillant.

-«Voilà,le pont est lavé. Maintenant tu vas pouvoir manger un bout. Tu as de la chance c'est moi qui fais les repas depuis que je suis à bord. Je ne garantis pas que ce soit délicieux mais ça te donnera des forces.»

Elle lui sourit et partit de l'autre côté du garçon, elle se dirigea vers les cuisines du navire, un tablier était accorché sur l'extérieur de la cuisne, elle le prit et l'enfila. Quelques matelots avaient vu la jeune femme aller aux cuisines.

-« Les gars !!!!! Cloé va préparer la bouffe !»
-«Enfin, mon ventre commençait à crier famine.»
-«Péparez la table, au lieu de jacasser comme des femmes.»

Un tourbillon de matelots s'affairait à mettre la table, il manquait quelques couverts, mais dans l'ensemble la table était bien préparée, une touche féminine était même présente dessus : un petit bouquet de fleur vers le bout de la table, il était très coloré, c'était le capitaine qui avait eu cette attention, une sorte de remerciement pour la cuisinière. Quand on voyait la table, on constatait qu'il y avait une certaine hiérarchie sur le Cornellia. Le capitaine était au bout de la tablette, à sa droite il y avait une place libre, celle de Cloé, de l'autre Marvin. Depuis les cuisines la voix de la jeune femme sortit.

-«Rey!»
-«Qu'est ce qu'il y a, ma colombe?»
-«Que Keld se mette à côté de moi pour le repas, j'aimerais mieux le connaitre et le comprendre.»
-«Tu es sûre de toi?»
-«Oui.»

Salvicrus le capitaine se leva de sa place, et vira le matelot qui était à cette place, il fit signe à Keld pour qu'il change de place. Une fumée sortait de la cuisine, une odeur de viande, de carottes, de pommes de terres et d'ails flottait dans les airs, l'appétit grandissait pour l'équipage, mais personne ne se plaingnait. L'un des membres du Cornellia chuchotta quelques mots au garçon.

-«Je te conseille de te tenir sagement et de ne pas faire de réflexion, sinon tu auras droit à la colère de Cloé. Elle parait frèle mais quand il s'agit de cuisne ou de navigation elle ne rigole pas.»

Il pointa l'un de ses collègues à l'autre bout de la table.

-«Tu vois l'homme là-bas? Il s'est plaint un jour, Cloé est alors sortie des cuisnes en furie avec un couteau en main. Elle s'est dirigée vers mon ami et lui cria dessus en jongleant avec le couteau juste à côté de sa tête. On ne sait pas ce qu'elle lui a dit, mais depuis ce jour-là personne ne se plaint.» , dit-il en riant fortement.
-« C'est un démon avec des formes charmeuses!», dit le coupable.
-«Tu ne tiens vraiment pas à ta vie, Grey.»

Le capitaine avait entendu la conversation entre son matelot et le garçon, il rit également et continua la conversation.

-«Mon garçon, cette jeune femme, parfois, elle fait peur. Mais le reste du temps elle est aussi gentille qu'un ange et très dévouée. Vu que tu manges à côté d'elle, essaie d'en savoir plus sur elle et tu verras bien.»

Cloé sortit de la cuisine avec un énorme plat de viandes en main, elle le déposa et le plaça au centre de la première table, elle repartit en cuisines chercher le second plat. La barbaque était accompagnée de petits légumes et de sauce. C'était une nourriture très copieuse, voire généreuse, c'était les sentiments de la jeune femme qui étaient mis à travers les plats. Elle s'intalla à sa place entre Rey et Keld.

-« Voilà, tout est là! Bon appétit mes amis.», dit-elle avec un large sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: FB - Fuite de WB [PV Cloé]   Lun 3 Fév - 18:48


Début d'un nouveau voyage


Sur le pont, Keld regarda d'un oeil admiratif le travail de Cloé, elle aussi devait sûrement avoir des pouvoirs comme son ami Erwin qu'il avait rencontré quelques mois auparavant, des utilisateurs de fruit du démon, tout comme lui. Il venait à peine de connaître l'existence de ces fruits infects et de commencer à comprendre à utiliser ses propres pouvoirs. Ici, ils ne lui seraient pas utiles, à moins de devoir faire crâmer le bateau ou de servir de barbecue. Il continua de regarder les prouesses e la jeune fille jusqu'à ce que celle-ci lui dise de la suivre pour le dîner, ça ne le dérangeait pas de devori faire ce genre de travaux, mais ce qui le gênait c'est que cette jeune femme fasse tout le boulot à sa place. Il ne dit rien, encore trop timide pour tenter de lancer une conversation, il la regarda se diriger vers les cuisines, suivie de tout un tas de matelots affamés. Keld lui, préféra prendre son temps, la dernière fois qu'il avait pris un bateau, il ne se sentait pas très bien, mais il était surtout séquestré et torturé. Tout était différent cette fois-ci, il pouvait voir de ses yeux le ciel noir de Nighty Town s'effacer petit à petit. Le jeune homme soupira et posa ses coudes sur le bastingage du navire et admira la vue quelques instants. Il finit par sentir une très légère odeur de nourriture ce qui lui mit l'eau à la bouche, il se dirigea donc vers la salle à manger. C'était une grande pièce contenant deux immenses tables et de nombreux bancs pour accueillir tout le monde, ça n'avait rien à voir avec la cale dans laquelle il avait été enfermé par les Marines, les lieux étroits l'angoissaient désormais, mais ce n'était pas le cas ici. Tous les marins étaient déjà attablés et attendaient jovialement le repas. Un des types l'interpella et lui susurra de ne pas se plaindre du repas de Cloé sous peine de subir son courroux. Le jeune homme déglutit, puis Rey lui fit signe de venir s'asseoir à côté de la jeune femme en question. Il baissa légèrement la tête et s'installa.

- Merci pour votre hospitalité en tout cas, j'ai eu pas mal de problèmes avec d'autres marins avant ça, donc je n'ai pas eu de très bonne expériences en navigation...

Il ne savait pas pourquoi il avait dégagé ce flot de paroles ininterrompu, mais c'était tout ce qu'il avait trouvé à dire pour remercier ses hôtes. Elle sortit des cuisines avec les plats qu'elle disposa sur les deux tables. Tout cela avait l'air appétissant, il attendit que tout le monde se serve pour en prendre un peu dans son assiette. Il remercia une nouvelle fois Cloé et commença à manger tranquillement. Puis elle s'installa aux côtés de Keld. Il rougit légèrement et baissa un peu plus la tête sur son assiette. Il continua de manger en silence jusqu'à ce que Rey prenne la parole.

- Notre prochaine destination est sur East Blue, nous ne nous arrêterons pas jusqu'à arriver là bas, et c'est ici que tu nous quitteras.
- Merci Monsieur. Ca ne me gêne pas de devoir atteindre ce lieu, pour être honnête j'essaie de m'éloigner le plus possible de cet endroit.

Il ne connaissait vraiment pas le monde, il n'avait que de vagues notions de géographie, il connaissait juste le nom des quatre blues, de Red Line et de Grand Line, tout le reste lui était inconnu, il ne savait pas trop comment était disposé ces lieux non plus, tout celà était trop vague pour lui qui venait d'une île reculée et qui avait juste appris à lire, écrire et forger.

- Comme ça tu veux fuir West Blue ? Tu es pourchassé ou quelques chose comme ça ? Tu sais, je n'aime pas trop que l'on me cache des choses et je ne veux pas prendre de risques et mettre en péril la vie de mon équipage., lui dit le capitaine tout d'un coup très sérieux.

Keld déglutit discrètement, il ne pouvait pas se permettre de leur dire la vérité, mais il avait suffisamment brouillé les pistes pour ne pas se faire retrouver, du moins par son grand père et la Marine, il décida donc d'improviser une petite histoire.

- Je suis né sur Nighty Town, dans un petit village de ding... de chasseurs et de pêcheurs et mon père était le seul forgeron, il m'a appris tout ce qu'il sait, mais le problème est que j'ai eu pas mal de différend avec lui et les gens du village. Vous savez, j'ai toujours rêvé de voyager librement, et pour être tout à fait franc, je n'aime pas trop le métier de mon père, et personne ne partageait pas mes opinions. J'ai donc décidé de quitter ma famille et mon village pour vivre des aventures.

Ce récit était tout de même un peu vrai, en effet, il avait toujours rêvé de devenir Marine et de découvrir le monde, mais faute de chance, rien ne s'était déroulé comme prévu, il devait maintenant éviter tout contact avec la Marine et le Gouvernement Mondial en général. Il ne savait pas trop comment allait réagir Rey à cette histoire, il espérait qu'il la goberait et c'est ce qu'il fit apparemment. Il continua de manger, mais il sentait une petite tension tout de même, il ne voulait pas que de mauvaises choses arrivent à ces personnes si accueillantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: FB - Fuite de WB [PV Cloé]   Lun 3 Fév - 20:35



Un nouveau apprentisssage en vue pour Cloé Bellavi

La demoiselle écoutait le récit du jeune homme, intérieurement elle repensait à sa fuite de son île natale. Elle n'avait pas tout raconté au capitaine sur cette événement, il était encore douloureux pour la jeune femme, par contrainte elle avait quitté tout ce qui lui était précieux: son amie d'enfance Crassie, sa mère Maria et aussi Nect le grand chef des domestiques, ces trois personnes avaient permis à la jeune femme de grandir et de se construire de sa naissance jusqu'à son évasion, puis elle avait trouvé sa deuxième famille : le Cornellia, qui l'aida à vivre une nouvelle vie de liberté. Après avoir reprit ses esprits, elle se servit un morceau de viande et de légumes divers dans son écuelle. Ce garçon avait les mêmes envies qu'elle, vivre des aventures et vivre le plus librement possible, elle se sentit proche de lui l'espace d'un instant. Elle entama sa gamelle, la faim avait tiraillé son estomac, elle voulait lui parlé mais ce n'était pas encore le moment. Le capitaine était de plus en plus complice avec le voyageur, quant à la jeune fille, elle observait les deux individus et écoutait comme simple spectatrice la conversation.
Elle apprit que Keld maitrisait les arts martiaux, voilà qui expliquait la corpulence du jeune homme et la technique qu'il avait utilisé plutôt contre le matelot ivre. Plus elle regardait le corps de l'homme plus son coeur s'emballait, elle rougit de plus en plus et elle n'osait même pas regarder même du coin de l'oeil ce mâle puissant à côté d'elle.

-« Donc ce garçon est un combattant et apprenti forgeron, que de vastes capacités qui englobent ce charmant voyageur. On sait tous se défendre ici avec des armes commes des lames ou des pistolets, ce qui est amplement suffissant pour de simples marchands. Mais parcontre, ma petite fleur est très curieuse, elle apprend très vite, c'est même hallucinant par moment. En quelques semaines, elle sut se battre avec une rapière et un pistolet, elle est maintenant devenue l'un de mes meilleurs éléments. Puis elle détient des capacités d'un fruit maudit, elle commence à maitriser jours après jours avec l'aide de l'équipage. On l'aime tant notre petit bijoux des mers. »
-« Tu me mets sur un piedestal capitaine. Je sais juste me défendre seule avec ou non les capacités du fruit maudit. Mais c'est vrai que j'aimerais apprendre son style de combat, il est vraiment très différents, tout ce passe avec le corps, c'est mystérieux.»
-«Tu pourrait un peu plus te dévoiler, mon bouton d'or à notre invité. Nous, on te connait et nous savons ton histoire, on a tous un conte qui nous est lié ici. »
-« Je.....», elle réflechissit un instant et reprit.« Je viens de Lust Island sur South Blue, je me suis retrouvé sur le Cornellia grâce à la curiosité de l'équipage qui pensait que j'étais un esprit mâlin. En réalité, je m'étais assoupie sur ma barque pendant une promenade en mer, à mon réveil j'était loin de la côte. C'est le Cornellia qui me repêcha après quelques jours en mer à dériver. Depuis je n'ai jamais quitter le navire car chacun d'eux est devenu ma famille et puis Rey est généreux avec moi alors je lui doit beaucoup.»

Le capitaine et les membres du bateau se mirent à pleurer à cause des propos tenues par la demoiselle. Rey prit la jeune femme dans ses bras.

-«Dire qu'un jour tu partiras et t'envoleras de tes propores ailes, mon petit poussin. »
-« Par contre, depuis que ce je suis avec vous, Salvicrus est très sensible comme l'ensemble de l'équipage.» dit la jeune femme avec un rire moqueur.

L'équipage essuyaient leurs larmes tout en riant à pleins poumons face à la dernière phrase dite par Cloé. Rey tapa du poing sur la table pour remettre de l'ordre et aussi marquer son autorité.

-« Moquez vous! Mais vous êtes bien content quand elle nettoie vos sous vêtements et vos haillons lamentables. »

Une vague de honte s'empara des matelots, ils n'étaient pas très fiers devant cette révélation. Oui les hommes du Cornellia avaient un nouveau confort grâce à la demoiselle.

-« Assez rigolé. On part pour East Blue. Le voyage devrait prendre environ deux à cinq mois, cela dépendra des conditions climatiques en mer.»

Voilà qui clôt le repas, chacun prit son assiette et déposa celle-ci dans une grande bassine contenant de l'eau savonneuse. Une pile de couverts s'entassait, le capitaine mit la dernière écuelle au dessus, les tables et les banc furent rangés par les autres pour faire place nette.

-« Et maintenant, tous en cercle! C'est le moment de désigner qui sera l'heureux chanceux à faire la vaiselle.»

C'était un petit divertissement en complément du repas. Le capitaine prit une bouteille de vin vide, placa celle-ci au centre du cercle, et lui mit un coup de pied dedans. La bouteille tournoyait à vive allure, quelques matelots croisaient les doigts pour ne pas devenir le commis de vaiselle, apès quelques secondes la bouteille ralentit puis s'arrêta, elle visait Grey l'un des matelots.

-«Nous avons l'heureux gagnant pour aujourd'hui. Que le reste reparte sur le pont supérieur et reprenne son activité.»

Cloé sauta de joie, elle prit la main de Keld pour le sortir vite fait de la salle à manger. Elle était impatiente de commencer l'entrainement avec le jeune homme.

-« Apprend moi tout ce qui tu sais, on a quelques mois devant nous alors c'est parti!!»

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: FB - Fuite de WB [PV Cloé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

FB - Fuite de WB [PV Cloé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La fuite du tyran
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Fuite glaciale
» La fuite du cheval ailé (Solo ou Duo, Jeu)
» Attirer la diaspora ou freiner la fuite des cerveaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Nighty Town-