Le Deal du moment :
Black Friday ASOS : jusqu’à -70% ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Flashback] Combat contre Marines ? [CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15024
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[Flashback] Combat contre Marines ? [CLOS] Left_bar_bleue52/75[Flashback] Combat contre Marines ? [CLOS] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[Flashback] Combat contre Marines ? [CLOS] Left_bar_bleue879/1000[Flashback] Combat contre Marines ? [CLOS] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

[Flashback] Combat contre Marines ? [CLOS] Empty
MessageSujet: [Flashback] Combat contre Marines ? [CLOS]   [Flashback] Combat contre Marines ? [CLOS] Icon_minitimeSam 15 Oct - 23:04


Le jeune blond regardait l’étendue bleue qui se laissait apercevoir au loin. La mer d’azur, calme, semblait infinie. Cependant, le jeune homme debout sur on petit bateau n’était pas perdu, ou même à la dérive. S’il était sur cet océan quasi sans fin, c’était pour un but bien précis : le Royaume de Traders. Une ile commerciale, où le gouvernement n’avait pas réussi à étendre son joug. Et également l’endroit où les Raiu devaient se réunir pour partir à l’aventure. Nakata souhaitait à tout prix se faire pardonner par Raphaël qu’il avait bloqué. Ce dernier n’avait, à cause de l’ancien lieutenant, pas pu sauver sa sœur prisonnière des Tenryubito.
Après avoir « réquisitionné le navire », le jeune homme laissait désormais l’équipage de celui-là le mener à l’endroit qu’il voulait à tout prix rejoindre. Bien évidemment, l’ancien révolutionnaire n’avait pas craché sur sa plaque de lieutenant : tant qu’il n’était pas connu comme traître dans le monde entier, elle lui serait bien utile. Et ce quelque soit les situations.

Après une petite demi-heure, le jeune était allé se reposer dans la cabine du capitaine (qu’il avait également décidé de réquisitionner). Cependant, son sommeil fut troublé par des bruits de pas et quelques éclats de voix provenant du pont. Le jeune se releva et remarqua que le chaos régnait sur le bateau. Un navire se dirigeait apparemment droit sur eux, et les marchandises n’était pas tout à fait « légales », les marins courraient dans tous les sens, essayant de jeter la plus grosse partie des objets.
Lorsqu’ils remarquèrent que Nakata observait leur étrange train-train, ils furent prit d’un frisson. L’un d’entre eux prit la parole, chuchotant des paroles inaudibles que le pirate ne pu pas deviner. Puis il sortit son sabre, regardant à nouveau l’ancien lieutenant. Cependant, un de ses amis se précipita sur lui, l’obligeant à ranger son arme et criant qu’un lieutenant n’était pas faible et que si les douaniers se rendaient compte de quelque chose, ils étaient fichus.
Avec un soupir, le jeune blond s’approcha des barrières de sécurité, jetant un coup d’œil sur le bateau en question. Rien de bien inquiétant, car l’emblème était inconnue au jeune. Sûrement des marines sans grande importance, n’ayant pas de capitaine sur place. Cependant, ils étaient suffisamment forts pour immobiliser le bateau et tout l’équipage s’ils trouvaient quelque chose de suspect. Il n’y avait que deux issues possible. La première, plus simple mais plus risquée : la fuite. Si le bateau se retrouvait à portée des canons, il finirait par le fond. Et la deuxième était l’affrontement.
Préférant largement finir fatigué que mort, le blond demanda à l’équipage de se diriger vers le bateau marine. Ces derniers, bien entendu, protestèrent à grands cris. L’un d’entre eux se saisit même d’une masse et fonça sur Nakata dans le but de l’assommer d’un coup puissant. Celui-ci esquiva d’un bond sur le côté, avant de se rattraper sur le mât avec une agilité surprenante. Il rebondit dessus avant d’asséner un coup puissant dans la nuque du colosse qui tomba à genoux, légèrement sonné. Puis le blond lui donna un coup de pied plus puissant dans la colonne vertébrale. L’homme s’effondra en crachant du sang.
Après une telle domination, les marchands n’eurent d’autre choix que d’obéir pleinement à Nakata et se dirigèrent droit vers le bateau bleu à côté duquel ils s’arrêtèrent bientôt. L’un des hommes habillé d’un uniforme se mit au garde à vous et regarda le blond, qui était le plus avancé sur le pont.

-Etes-vous le capitaine de ce navire ?
-En quelques sortes, oui.
-Que fait cet homme allongé sur votre bateau ? Il a l’air sérieusement blessé.
-Vous trouvez ? Je suppose que vous, imbéciles de douaniers, avaient rarement vus des cadavres.
-Retirez cette injure sur-le-champ. Je ne tolèrerais pas que vous nous insultiez.
-Je ne crois pas vous avoir demandé votre avis.
-Si vous continuez ainsi, nous serons dans l’obligation de vous envoyer à Impel Down !
-La menace, désormais ? Désolé, mais je ne pense pas que vous ayez les moyens de le faire.


Tout en prononçant ces mots, le corps de Nakata se recouvrit de flammes bleues. Le marine semblait surpris dans un premier temps. Cependant, il prit rapidement le fusil qui figurait sur son dos et visa le blond avant de tirer. Celui-ci s’envola rapidement, alla se poser sur le haut de la cabine. La balle, elle, alla ce nicher dans l’épaule de l’un des marchands qui passa par-dessus bord sous le choc. L’équipage de marine se retourna et observa l’ancien lieutenant. Ce dernier avait changé ses bras en ailes. Il regardait désormais les hommes de justice de haut, et ces derniers ne tardèrent pas à tirer une nouvelle fois. Mais ce coup-là, ils furent une bonne dizaine à se saisir de leurs armes. L’homme se transforma en phénix complet avant de s’élever dans les airs, laissant les balles le traverser. Puis, une fois haut dans le ciel, il stoppa sa course, regardant à nouveau les marines qui semblaient avoir compris qu’ils ne feraient rien au phénix tant qu’il serait sous cette forme. Ce dernier en profita :

-Shiba-gari-ki ea !

Il plongea droit vers les hommes qui, pour la plupart, eurent le réflexe de plonger au sol pour ne pas se heurter aux ailes de flammes bleues. Ces dernières touchèrent cependant une quinzaine d’hommes, en envoyant quatre d’entre eux par-dessus bord. Les autres, voyant que leurs alliés avaient été tués sans pitiés, prirent à nouveau des armes à feu et canardèrent l’ancien lieutenant qui regarda la scène en souriant. Ils étaient inconscient, mais la rage et la peur avaient pris contrôle total de leurs corps, les forçant à agir de façon déraisonnée, comme pour faire penser à leur ennemi qu’ils étaient puissants et dangereux. Malheureusement, Nakata ne tomba pas dans le panneau et s’éleva une seconde fois.

-Il va refaire la même chose ! Préparez vous à l’accrocher avec les menottes de granit marin !
-Bande d’imbéciles.


Le phénix plongea une fois de plus. Cependant, lorsqu’il arriva à quelques mètres seulement au-dessus de ses ennemis, il se changea en humain et hurla :

-Fukushū kōgeki !

Il prit la garde de son katana et le tira de son fourreau avant d’attaquer verticalement les pauvres soldats qui ne purent éviter le coup où même réagir à temps : la lame créa une sorte de rafale de vent qui propulsa l’intégralité des marines contre le mur derrière eux, avec plus ou moins de puissance. Trois d’entre eux semblaient être les plus sérieusement touchés. En effet, ils avaient traversé la paroi de bois et reposaient à présent dans la cuisine, du sang frais coulant le long de leur front. Les autres se relevèrent. Ils étaient encore une bonne vingtaine, mais Nakata était las de jouer. Il les regarda un petit moment, attendant qu’ils soient à nouveau debout. Puis il se mit en garde, se préparant à attaquer à nouveau. Les adversaires du pirate prirent des sabres pour l’attaquer également au corps-à-corps. L’ennemi de la justice fonça sur le groupe de la marine, s’arrêtant au milieu de celui-ci, accroupi, la lame venant de tournoyer. Il rangea son katana, murmurant :

-Tatsumaki burēdo.

Le choc fut immédiat, envoyant les soldats par-dessus bord ou à nouveau contre un mur ou le sol. Ces derniers étaient pour la plupart entaillés au niveau du ventre, un liquide cramoisie coulant abondamment de leurs plaies. L’épéiste sauta à bord du navire marchand. Ces occupants le regardaient avec des yeux ronds. Un lieutenant qui décimait un équipage de douanier, ce n’était pas banal. Surtout possédant un fruit du démon mythique et une épée qu’il savait manier correctement.
Après le petit combat, Nakata ordonna aux hommes de reprendre le chemin. Il alla se reposer dans la cabine, demandant que l’on ne le dérange pas jusqu’à l’arrivée à Traders. Ainsi, il put récupérer de cet affrontement.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Combat contre Marines ? [CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Charlots contre Dracula [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Mortal Kombat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: En Mer-