Partagez | 
 

 [EVENT] Groupe Dernier étage 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Ven 31 Jan 2014 - 1:44






De gauche à droite : Katsumoto, Drough, Korushige

[Général]
- ♫… Qu’on a venduuuu, avec ses triiiiipes ♫ Hahahaha, ça me rappelle les nuits de garde à la Base !

Bruit caractéristique d’une chasse d’eau. Un homme se contorsionna pour passer la porte en bois, celle des toilettes. C’était une porte normale, de deux mètres de haut, un peu plus. Mais pour lui, c’était trop petit. La miction – ou comment dire « pisser » avec plus de classe – avait chez Drough un effet apaisant. Du coup, il n’était pas rare qu’il se mette à chantonner, en attendant que les dernières gouttes d’urines daignent s’écouler dans la cuvette. Non et puis, le contexte s’y prêtait bien. Avant de quitter son poste, il avait vu Stormrage démembrer deux participants. Et de l’autre côté, Illuin n’avait pas été tendre non plus, surtout vis-à-vis du gamin.

- N’empêche, c’est dommage pour Aessa… En terme de bestialité, elle donne pas l’air d’être aussi fougueuse que Syrilia mais… elle avait le matos, si tu vois ce que je veux dire.

Drough parlait à l’unique détenu de cet étage, dont la cellule de 2 x 2 x 2 mètres, toute en granit marin, trônait au centre de la salle.

- Tu ne dis rien mais… je sais que t’es en manque toi aussi.

Les yeux fermés, Abel semblait totalement indifférent aux paroles de son geôlier, qui visiblement n’en était pas à sa première visite.

- Bon, toujours aussi bavard à ce que je vois… Je vais malheureusement devoir te laisser, ils sont sur le point de mourir sur les écrans en haut, je veux pas rater ça !

Le colosse attrapa un sachet de pop-corn plus grand que nature, déjà entamé – probablement posé là avant d’aller aux toilettes – et fit tournoyer son jeu de clé dans sa main droite, avant de plonger cette dernière dans le sachet. Et alors qu’il se tournait vers l’accès B pour remonter à son poste, un enchainement de cliquetis caractéristiques résonna dans la pièce.




- On dirait que c’est déjà terminé… et pas de la façon dont tu t’y attendais.

Malgré ce que pourrait laisser penser ce petit commentaire, Abel n’était pas content. Non, il était plutôt frustré. Frustré de son impuissance face à une telle situation, frustré de savoir que son salut dépendait de cette bande d’inconnu, d’inexpérimenté… qui apparemment avait pris tout leur temps pour venir le libérer, lui, le seul qui pourrait mettre un point final à toute cette histoire.

- Oh mer…credi ! Ils ont activé les leviers ?

Autour de Drough, trois grandes portes mécaniques étaient en train de s’ouvrir : l’accès B, l’accès A, mais aussi l’Exit, qui reliait les lieux avec le Château. Sous le coup de la surprise, Drough goba par accident son jeu de clé, manquant ainsi de s’étouffer. Tout en guettant ce qui pouvait débarquer depuis les deux accès, il se racla la gorge, tentant de lutter contre son réflexe de déglutition.

- Va-t-il mourir comme il a vécu, de manière pathétique ? Et… on dirait que non.

Gloups. Respiration saccadée, yeux écarquillés… Il était en vie ! Ô joie ! Si Abel parut déçu de ne pas voir son geôlier s’étouffer au sol, Drough savait qu’il n’y avait pas de quoi se réjouir… il venait d’avaler les clés… Comment expliquer ça au Vice-Amiral ? Comment les récupérer aussi ?


[Korushige]
Finalement, sans qu’aucun d’entre eux ne soit capable de l’expliquer, un pan de mur s’était subitement dérobé, dévoilant un couloir cachés que le trio emprunta instinctivement, Korushige en tête de file. Ce couloir menait à un escalier qui descendait sur plusieurs dizaines de marche. Sauf qu’en bas, ils furent à nouveau bloqués par une massive porte en métal renforcé. Le pirate ne prit même pas la peine de dégainer son sabre, se sachant incapable d’entailler le matériau. Mais leur attente fut de courte durée puisque, à nouveau comme par magie, cette porte glissa sur le côté dans un bruit sourd… dévoilant alors une nouvelle salle, bien plus grande, au milieu de laquelle Rasgarat Abel, bien visible, gisait dans une sorte de cage.

- Nous touchons au but….

Mais en continuant de coulisser sur le côté, la porte dévoila une autre personne présente dans la pièce.. C’était une sorte de… De… d’individu, genou au sol, qui crachota et toussa un petit moment, avant de finalement se redresser, dominant alors clairement les lieux, du haut de ses quatre mètres. Là, c’était le moment de dégainer.

- Je vais d’abord te le demander calmement, libère le Corsaire et on ne te fera pas de mal.


[Katsumoto]
Elle avait vu juste, les autres leviers avaient permis à l’autre groupe d’arriver également dans cette salle. Katsumoto reconnut le Supernova et sa bande, qui pénétrèrent dans les lieux en même temps qu’eux. Elle comptait se rattraper face à leur prochain adversaire et fut rassurée en voyant ce qui les attendait : une sorte de grande armoire à glace assez maladroite et paniquée…. On était loin de l’incarnation de la terreur

- Il est clairement moins fort que Stormrage et on est plus nombreux, en plus je sens qu’il panique.

Elle parlait mais… elle ne fit pas un pas dans la pièce, restant sur les marches, faux bien serrée entre les mains. Visiblement, il était encore trop tôt…

[Général]
Ce qu’elle n’avait pas remarqué, c’était cette petite, toute petite, cage métallique qui descendait lentement, accrochée à une chaine, juste devant la porte des WC. Sur cette boite, on pouvait lire un « D » inscrit à la peinture blanche, mais elle avait la même teinte que les barreaux de la cellule.







Le Groupe A (Noctis, Sypher) arrive par l'accès A. Vous êtes plus proche de la sortie.
Le Groupe B (Suki... les autres) arrive par l'accès B. Vous êtes plus proche des WC.
Toutes les portes sont ouvertes, seules les deux cages sont fermées, les clés sont dans l'estomac de Drough.

L'ordre sera le suivant : Noctis - Sypher - Suki - Foxy - Halfken - Jim - MJ
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1790
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Dim 2 Fév 2014 - 0:18

Écoutez le lien Youtube il colle trop à la situation !


 ❝ Lâcheté est mère de sureté... ❞
Feat. Event.



L'affrontement final approche :



Illuin avait donc été éliminé, ainsi l'équipe venait d'éliminer l'ennemi le plus redoutable de leur côté. Les blessées s'élevaient à : un mort -Lion Kirito- et un blessé grave -Reever Wenham- un résultat triste pour leur groupe bien que l'autre compte également un mort en plus de deux blesser mortellement. Car oui, ils ne pourraient pas tenir toute cette guerre avec un bras en moins sans stopper l’hémorragie. En d'autres termes ils auraient eux aussi besoin de soins.

Pour l'instant le seul "médecin" sur place était Van qui n'en était pas vraiment un malheureusement. Le manteau du défunt Kirito sur ses épaules lui permettait de faire la base des soins...Cette base se résumant à lire des étiquettes pour savoir quel médicament utiliser. Cependant le résumé des étiquettes restait court et par moment trop bref notamment avec cette pilule par exemple :

Boué : Ballon flotte

Celui qui la mangeait pouvait cracher des ballons ? Gonfler des ballons rapidement ? Gonfler comme un ballon et s'envoler ? Toutes ces possibilités pouvaient être envisageables. Dans le doute Noctis n'utiliserait donc que les plus simples d'utilisation et à la portée de sa compréhension. Compréhension souvent minime...

Harden Med' : Résistant

Ainsi il prit cette pilule discrètement ne sachant s'il devait la partager avec ses alliés. Les médicaments pouvaient avoir un contrecoup violent. Notamment le Poussos qu'avait consommé Sypher, ce dernier allait lui procurer de profonds maux de tête le temps qu'il puisse complètement guérir. Une situation qui pourrait s'avérer déplaisante, néanmoins cet enfant savait comment réagir étant donné son statut de marine, alors l'équipe pouvait garder une certaine confiance en lui.

Continuant donc d'observer les médicaments, le chasseur vit qu'il y avait également une série de fiole aux explications assez simples.

P. Viv. : Vitesse

*Le "P." doit sûrement être le P de potion... Par contre "Viv." sachant que la description parle de vitesse alors cela peut vouloir dire : vive, vivacité, Viviane, Vive Noctis !... Je suis mal barré. Je suppose que le risque sera moins important que pour la Boué, je vais en placer deux dans ma tête.*

Van tira alors sur deux de ses parchemins et en ressortit deux kunaïs liés aux parchemins par des fils. Il les détacha donc, et les rattacha aux fioles qu'il mit à la place des armes de jet. Il lança une des armes au gamin et dit en restant sceptique :

-Tu te bats à distance, mais une arme de jet pourra servir. Enfin je l'espère.

Le croquemort avait put analyser chaque médicament et s'en faire un très vague idée. En consommant l'Harden Med', il avait sentit ses muscles se contractés avant de se relâchés brusquement. Son corps venait de gagner en tonicité sans pour autant le rendre plus lent, pour son plus grand bonheur, mais les effets secondaires restaient encore inconnus pour lui.

*Je ne pourrais plus rien pour eux désormais...*

Un passage s'ouvrit enfin pour eux et le groupe put accéder à la fameuse prison du Shichibukai Abel. Le corsaire résidait dans une cage, garder par une sorte de géant-tortue. Il devait, à n'en pas douter, posséder une grande force pour maintenir un tel homme captif. Et si Korushige se permettait d'entamer un approche, le chaman ne commettrait pas la même erreur.

De ce fait, il resta discret et longeant le long du mur pour arriver le plus rapidement au fameux " Exit" , il faudrait au moins qu'il puisse voir ce qui se cachait derrière cette porte avant de décider de fuir, bien que la survie restait la meilleure option à ses yeux. La porte était grande ouverte et il lui suffisait de regarder par celle-ci pour voir ce qui l'attendait en sortant de la pièce... Un piège ? Un prix ? Un escalier ?


@Eques sur Never-Utopia

Récapitulatif simple:
Récap':
 

Pour ceux du groupe B : Sachez que mon personnage est masqué comme sur l'image d'entête du poste, donc ceux qui le connaissent ne peuvent le reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Mer 5 Fév 2014 - 15:36



Manifestement aucun piège. Si Makui avait semblé particulièrement vicieux depuis l'entrée des participants dans cette étrange dimension parallèle, il n'avait vraisemblablement pas jugé bon de les pénaliser davantage... Et c'était pour une fois plutôt respectueux de sa part. Après tout, Foxy et ses amis de mésaventure avaient essuyé suffisamment de difficultés pour un petit moment... S'ils survivaient à la suite des événements, bien entendu. La blondinette songeait à retourner à Marineford une fois cela fait, afin de prêter main forte à John qui devait être passablement submergé de travail, à cause de ses obligations... Si possible, elle comptait également passer par un ou deux QG de la Révolution, afin de prendre contact avec certains de ses confrères. Mais tout cela ne pourrait clairement pas avoir lieu si elle flanchait ici, si elle se comptait d'abandonner... C'est pour cela qu'alors que le groupe était encore sur les marches, observant leur nouvel ennemi clairement moins charismatique que Stormrage, la Kurusogami saisit son bâton plus fermement que jamais et commença à user de sa malédiction. Sa peau se recouvrit d'un léger pelage par endroit, deux oreilles félines percèrent sa chevelure de blé, ses dents et ses ongles progressèrent jusqu'à devenir des crocs et des griffes et une queue sortit du bas de son dos pour fouetter les airs avec agacement. La maudite fit à nouveau quelques pas, afin d'avancer dans la salle circulaire en remarquant la cellule où Abel était actuellement placé. Pour le moment, il semblait être leur seul espoir, et la marine était bien décidée à le faire sortir d'ici pour pouvoir triompher du Kokuwo... C'est dans cette optique qu'elle se mit rapidement en garde, prête à combattre le gros tas qui lui faisait face, avec une lueur de détermination pure dans les yeux. Après avoir survécu à un pirate aussi redouté que leur précédent adversaire, elle n'avait plus peur... Son cœur était pleinement vertueux, et ses pensées parfaitement claires. Rien ne pouvait l'empêcher de mener cet affrontement à sa réussite.

Tandis que l'un des gars de l'autre groupe prenait la parole en dégainant une épée large qui ressemblait à celle d'Harushige, un second type se mit à longer le mur plus ou moins discrètement en direction de la sortie. La demoiselle d'Alabasta ne savait pas si elle l'avait remarqué à cause de son indélicatesse ou si elle devait cet exploit uniquement grâce à son fruit du démon améliorant nettement sa perception, mais elle ne lui prêta pas plus attention. Foxy ne savait pas trop si ce gars tentait tout simplement de s'enfuir, ou s'il évaluait le périmètre afin de pouvoir agir sans trop les mettre en danger, mais dans le premier cas il serait tellement lâche qu'il n'aurait de toute façon aucun intérêt pour la suite du combat. Elle ne laissa en tout cas pas le temps à l'énorme lieutenant de Makui de répondre aux paroles de Korushige puisqu'elle rétorqua avec sérieux :

-Je doute sérieusement qu'un des lieutenants de Makui ne dépose les armes. Mais ce serait préférable, en effet... Je ne me retiendrai pas.

La Kurusogami prit un peu plus appui sur ses pieds qui étaient désormais à mi-chemin entre des membres humains et des pattes de tigres, et s'apprêta à bondir au moindre geste suspect de la part du colosse. Un soru lui permettrait très certainement de se placer hors de danger en cas de contre-attaque, tout comme un geppou pourrait sans doute lui sauver la mise plus d'une fois. Il allait en tout cas falloir trouver un moyen d'ouvrir à Abel, dont la cage devait être fermée à clé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Ven 7 Fév 2014 - 18:31


Confrontation


Groupe 6 et 7 ~





Je faisais le point sur la situation, sur ce qui était arrivé depuis que j'avais été recruté pour cette "aventure" par Makui. Il donnait l'impression d'être la bonne personne à suivre, se présentant presque comme "un héros". Ralentir d'autres arrivants, voilà le but qu'il m'avait proposé. En gardant ça secret, je me donnais une longueur d'avance sur tout le monde. D'une part les participants ignoraient totalement mon affiliation, qui restait très discrète et ainsi imperceptible. Seul Jim eut un doute, mais il se basait sur des faits non avérés, des renseignements que n'importe qui avec une déduction acérée pouvait déduire. D'autre part, Makui me pensait certainement être toujours de son côté. Jusque là, mes actes reflétaient celui d'un agent double, qui combattait pour sa survie. Le seul détail important dans ma conduite est que je ne ralentissais jamais mes coéquipiers. Même si je le voulais, leurs puissances dépassaient probablement toutes la mienne. Cela étant vrai principalement grâce à d'étranges pouvoirs. Jim avait tenté de me les expliquer en utilisant des mots pour le moins étranges. « Fruit du démon » ? « Rokushiki » ? Le premier m'interrogeait de plus en plus, après l'avoir vu sur le message transmis par Makui. Que signifiait-il ? Une métaphore ? Un sacrifice à une force extérieure en échange de capacités surnaturelle ? Ou simplement essayait-on de brouiller les pistes via un nom de code, que seules certaines personnes connaissaient ? Dans tous les cas certains secrets existaient et je me devais de les découvrir, ne serait-ce que pour ma propre survie.
Autre événement important, Stormrage m'a sectionné un bras. Heureusement, même si ce mot ne correspondait pas réellement à cette situation selon moi, c'est la partie droite qui avait été sectionnée. Autrement dit, mon membre directeur demeurait intact et fonctionnel. La moignon commençait à s'infecter, une bordure rouge s'étendant sur le contour de la blessure. Le sang, en coagulant, formait une légère croûte rendant le tout un peu moins ignoble pour des yeux non-habitués. Je sentais un léger engourdissement dans tout mon corps. Pour un combattant, - en particulier dans ma situation - le moindre changement est à prendre en compte, celui-ci pouvant être synonyme de beaucoup de choses. Mes connaissances en médecine restaient minces mais selon moi cela n'était qu'un symptôme de ma grande perte de sang. Je ne pouvais qu'imaginer ce que ressentait Suki... Ainsi, j'avançais, tout en sachant que la prochaine fois cela pouvait être ma tête.

Foxy qui avait actionné les leviers semblait avoir pris la bonne décision. Les deux accès permettant aux deux groupes d'entrer étaient ouverts à présent. Une fois à l'intérieur, nous découvrîmes la pièce aperçue sur l'écran de tout à l'heure ainsi que l'autre groupe. Je reconnus bien évidemment l'homme à la large épée, observé au tout début à l'écran. De même, l'homme recouvert de bandages était présent. Il s'élançait d'ailleurs discrètement, longeant les murs en direction de la porte appelée « Exit ». Vers le milieu de la salle, une silhouette assez corpulente, dotée d'une énorme carapace siégeait avec un œil inquiet. Au centre même, on pouvait voir enfin le prisonnier : Rasgarat Abel. Quelqu'un aux airs jeune, à la chevelure sombre et au regard inquiétant. Des barreaux résistants le retenaient prisonnier, restait à trouver la clé ou l'interrupteur. La localisation à laquelle tout le monde pensait en premier lieu était bien évidemment le lieutenant de Makui qui attendait avec une certaine nervosité que nous fassions le premier pas. Notre surnombre claire et net faisait pencher l'issu du combat en notre faveur, et il le savait.

Foxy et la survivante du groupe « je ne parle pas » semblèrent vouloir prendre l'initiative. Honneurs aux femmes comme on dit. Préférant ne pas aggraver mon cas, j'attendais la suite des événements. J'aviserai en temps et en heure si mon intervention se révélerait nécessaire.

© Len Kagamine - PL:R
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 303
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Dim 9 Fév 2014 - 23:06



Event Dernière Salle
Many people may die tonight...



Jim avait suivi le groupe, il regardait autours de lui afin de percevoir des mouvements suspects ou quelques signes de danger, mais plus ils avançaient et plus la situation semblait se calmer. Très vite ils atteignirent une grande salle avec quelques portes, au milieu, une cage où Rasbel était situé. Jim aperçu tout de suite l'homme à la carapace bizarre, mais aussi les nouveaux, ils étaient dorénavant, beaucoup plus nombreux et sans doute plus fort. Cependant, il ne fallait pas se surestimer, le groupe avait déjà perdu pas mal de membre, mais c'était aussi réciproque pour les ennemis. Plus le temps passé et plus Jim se méfiait des adversaires, mais aussi de ses coéquipiers. Halfken avait déjà été suspecté par le jeune commandant, maintenant c'était au tour de l'homme "shaman". Il se dirigeait vers la porte qui affichée "Exit", voulait-il s'enfuir ? Qu'elle lâche, abandonner ses "camarades" pour sa propre peau, d'un point de vue, dans cette situation, c'était tout à fait normale. Jim prit la parole juste après Foxy :

"Et maintenant ? Encore un match à mort je suppose ?"

Il déplaça un de ses pieds en avant, surtout pour se positionner en cas d'attaque surprise de l'ennemi, mais aussi pour pouvoir répliquer rapidement. Puis tout sagement, il déposa une de ses mains sur le fourreau de son katana et commença à laisser son fruit du démon agir. De l'encre bleu commençait à couler le long de son corps, très vite, le jeune marine fut recouvert du liquide et le sol autour de lui aussi. Il avait fait le premier mouvement du combat, enfin c'est ce qu'il pensait, personne ne savait si l'homme-tortue était resté immobile, ou s'il avait déjà agis sans que quiconque ne le sache. L'encre se répandait petit à petit dans la salle, elle semblait passée sous les pieds de tout le monde et très vite le jeune homme était prêt. Dans un murmure confiant et avec un sourire, il s'exclama :

"Flood..."

C'était la fin, bientôt Rasbel serait libre et il pourrait enfin avancer afin de botter le cul au dirigeant dans la salle du trône. On pouvait entendre des bruits venant de très loin, mais pas assez pour distinguer nettement d'où il venait et ce que c'était. Mais tout laisser croire que le dénouement aller arriver beaucoup plus rapidement que prévu.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Lun 10 Fév 2014 - 20:17






De gauche à droite : Katsumoto, Drough, Korushige

[Général]
- Je sais pas comment vous êtes arrivés ici, mais cette prison sera… votre prison… !

Phrase de choc, une reprise d’un spectacle qu’il avait beaucoup aimé plus jeune, mais bien sûr il l’avait adaptée au contexte, plutôt que de simplement la ressortir. Drough en était fier, en répondant ainsi au petit groupe, il leur avait bien fait comprendre que ce serait la fin pour eux. Mais le Corsaire enchainé n’était pas du même avis et coupa court à ce moment d’euphorie.

- Il vient d’ingurgiter les clés. Il est droitier, lent et très lourd. Si vous attaquez son estomac, il régurgitera probablement. Sinon vous pourriez aussi le découper après l’avoir tué. Dépêchez-vous, j’ai déjà suffisamment trainé ici.

- Mais tais-toi ! Et puis, pourquoi tu m’aides pas ? Je pensais qu’après tout ce temps, un lien affectif s’était créé entre nous, une sorte de respect mutuel !

Mais Abel ne daigna pas répondre à cette dernière question. Il n’était pas homme à gaspiller sa salive pour rien. De l’autre côté, les arrivants semblaient avoir tous bien compris le message. Réconforté dans son action par les paroles du Corsaire, Korushige fit virevolter sa grande lame à la manière d’une hélice, sur la gauche, sur la droite, puis au-dessus de sa tête, avant d’effectuer un bon prodigieux, le tout accompagné d’un puissant cri de guerre.

- Tout le monde en même temps ! Omnislash !



[Katsumoto]
De son côté, Katsumoto avait observé l’homme couvert de bandage qui, ne se sentant visiblement pas concerné par ce qu’il se passait ici, avait décidé de longer les murs en direction de la porte de sortie. Sans la peur pour lui embrumer le cerveau, elle était capable de réfléchir normalement et très étrangement, d’avantage que de la crainte ou du désespoir – qu’on pouvait s’attendre à ressentir chez un fuyard – le principal sentiment qui ressortait était … la curiosité. Très étrange, trop même, pour une situation pareille.

- Dans les histoires, quel genre de personnages a besoin de masquer son visage ?

Elle avait lâché cette phrase à voix haute, sans ne s’adresser à personne en particulier. Puis, profitant du cri de l’autre sabreur et de l’attaque massive qui s’en suivrait, elle empoigna sa faux et contourna la pièce – en sprintant – rattrapant donc sans trop de problème celui qui venait de faire de même en marchant, bien qu’elle eut une plus grande distance à parcourir. Il venait de passer derrière la porte et se trouvait au pied des marches qui  menaient au château.

Faux en mains, elle se plaça donc de manière à l’empêcher de faire marche arrière.

- Alors, tu nous quitte déjà ?

Son regard changea petit à petit, passant d’une expression relativement neutre à quelque chose de plus… crispé. Pour s’empêcher de trembler, elle serra encore plus fort le manche de son arme. Et cette fois, son ton fut bien plus menaçant.

- Ou alors, tu es parti activer un piège pour sauver ton gros amis, avant d’aller dire à Makui que tu as fini le boulot. Donne-moi une seule bonne raison de ne pas te lacérer !

Ce n’était pas le courage qui la guidait. Non, c’était toujours la peur, mais cette fois, la peur d’être à nouveau victime d’un terrible piège. Cette prison l’avait changée, lentement mais surement, une sorte de … paranoïa était en train de gagner son esprit. Si cette momie répondait mal, si sa voix devenait suspecte, elle le trancherait.





Drough est niveau 33.
Noctis > Tu te retrouves isolé du reste du groupe, de l’autre côté de la porte exit, face à Katsumoto qui te demande de manière détournée si tu es avec Makui ou non. Attention, elle a le Haki.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1790
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Mar 11 Fév 2014 - 23:09

Lien youtube qui gère pour Katsumoto !


 ❝ Lâcheté est mère de sureté... ❞
Feat. Event.



Pathétique...

La porte était grande ouverte et il lui suffisait de regarder par celle-ci pour voir ce qui l'attendait en sortant de la pièce... Un piège ? Un prix ? Un escalier ?

L'inventeur ne désirait qu'une chose, sortir d'ici, cependant, son âme de chasseur, mais surtout son envie de berry'z, le conduisit à fouiller chaque porte. Son but initial état d'explorer chaque porte, en commençant par le exit pour voir si aucun piège ne l'y attendait en cas de fuite précipitée. Par la suite il comptait se diriger vers les WC pour voir s'il ne s'agissait pas en réalité d'un salle de contrôle. Et enfin il aurait prit l'entrée par laquelle était arrivé le groupe B pour voir un peu à quoi ressemblait leur périple après les séquences où aucun des visio-escargots ne fonctionna.

Sur cette idée, il se lança donc vers la sortie après avoir jauger l'ennemi principal. Ce dernier n'était qu'un gros poids que le chaman aurait, volontiers, fait exploser, cependant il valait mieux éviter tout affrontement inutile. Le groupe avait assez d'un Supernova et d'une zoan pour le vaincre normalement.

Van ne supportait plus de voir Reever dans un état pareil et tel un animal abandonnant son enfant pour sa propre survie, il décida de partir, le gamin pouvait suivre son exemple, ou rester pour trouver un cadeau qui sait ? Ce genre d'ennemi offre toujours de bonnes "dépouilles" à la fin de leur combat.

Franchissant le pas de la porte le chasseur retira l'une des fioles de vitesse du Chirurgien Rugissant et l'avala pour fuir au plus vite et discrètement. Néanmoins, à peine avait-il ingurgité le liquide, qu'une faucheuse en herbe l'arrêta.

-Alors, tu nous quitte déjà ? Ou alors, tu es parti activer un piège pour sauver ton gros amis, avant d’aller dire à Makui que tu as fini le boulot. Donne-moi une seule bonne raison de ne pas te lacérer !

Si elle insinuait que le Maestro appartenait au rang du Kokuwo, elle se trompait lourdement, sinon, elle serait déjà morte depuis longtemps. S'il devait recevoir une proposition quelconque du déserteur, il ne l'accepterait que pour mieux le capturer. Un tel homme valait bien des millions en plus qu'un Supernova comme Korushige.

Avec lenteur Archer tourna uniquement sa tête, ne laissant que son unique œil observer la femme avec mépris. La voix de la pauvre provoquait une étrange mélodie. Une mélodie à la fois attristante, mais rythmée par un perpétuel "DOUM" comme celui d'un tambour qui s'accélérait rapidement. Ses mains serraient anormalement fort son arme, alors qu'il ne sert à rien de se guinder lorsque que l'on utilise une arme de ce genre. Pour finir, sa façon de parler donnait l'impression d'avoir en face de soit une femme déterminée, mais sa voix la trompait complètement.

D'une voix teintée d'un profond mépris-rappelons que sa voix est modifiée par un respirateur- van prit la parole.



-Hmm ? Qu'est-ce que tu me veux âme errante ? Et surtout pourquoi essaies-tu de paraître sauvage ? Je suis un chasseur de primes, penses-tu vraiment que je perdrais mon temps à travailler pour un homme dont la capture me ferait le plus imposant des chasseurs ?

Un silence se marqua et le regard du chaman devint alors plus imposant, son mépris pour la jeune femme se ressentait facilement et son esprit ne cessait de la rabaisser au rang de peureuse. Noctis était à mi-chemin d'Archer et de Chaos depuis les blessures de Reever, autant dire qu'il ne pouvait qu'être hautain avec elle.

-Pire encore, qu'est-ce que tu fais ici si tu as peur ? La voix ne ment jamais, tu ferais mieux de fuir si tu veux vivre au lieu de jacasser... Ah moins que...Tu ne veules te prouver quelque... L’œil observa le groupe et constata qu'il manquait une membre. -Je vois... Elle est morte hein ? J'ai remarqué que vous faisiez équipe ensemble au début...Cependant l'honorer en mourant n'aura aucun sens. Réfléchis plutôt à sortir d'ici en libérant le Corsaire, il pourra tous vous sauver, pour ma part j'ai des cadavres de primés à récupérer au château. Tu m'excuseras, mais je suis curieux de savoir ce que je pourrais amasser là-haut.

Cette fois-ci il avait fini de parler, son air méprisant s'était calmé quand il remarqua la  disparition de l'autre, mais il resta un minimum moraliste. Perdre un allié restait une chose triste...

Sanae...

Mais il faut qu'elle puisse aller de l'avant si elle désire vivre.

Son haki rivé sur un potentiel mouvement suspect, Van pourrait parer un éventuelle assaut avec son tekkai, mais le choc pourrait tuer la jeune femme et affecté l'autre groupe. Dans une salle fermée le son résonne bien et il serait bête qu'une onde tranchante sillonne toute la pièce, ou qu'elle subissent une violente explosion...
Et au mieux il pourrait toujours esquiver le coup grâce au haki, en plus de sa vitesse amplifiée.

Une faux est un objet dur à manier et dont les coups étaient faciles à esquiver avec l'expérience du combat aux armes blanches, ce que faisait Noctis depuis ses onze ans...

Il se décida donc à monter l'escalier et avant d'atteindre la sortie dit :

-Au fait, il y a eut une conférence par Den Den Mushi et durant cette conversation le gamin là-bas à prétendu être le messager de Makui, de plus il a réussi à rallier la révolutionnaire Harlock Zora à sa cause. Ce n'est qu'un enfant alors je n'ai pas jugé bon de l'éliminer, mais sa voix paraissait sincère, si tu te sens l'âme de tuer un gosse, vas-y... Dieu te bénisse.

La lâcheté est mère de sureté. Cet argument avait été dit en toute franchise, puisque Archer assista à la scène sans comprendre le but du gamin, ses paroles ne pouvaient donc pas être mises en doute. Cependant, vendre son élève n'était pas une bonne chose, mais cela ferait de l'entraînement à l'enfant et Korushige pourrait toujours le défendre en attestant qu'il s'agit d'un enfant, lui qui a l'esprit si chevaleresque...

@Eques sur Never-Utopia

Récapitulatif résumant le dialogue:
Récap':
 

Désolé Reever...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 305

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
20/350  (20/350)
Berrys: 16.068.521 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Jeu 13 Fév 2014 - 19:59







Grâce à l’issue de notre affrontement contre le molosse et ses hommes, nous avions pu entrer dans une nouvelle salle se trouvant à un autre étage. Le second groupe y était également parvenu. C’était bon à savoir, nous allions avoir du renfort pour les prochaines batailles. Même si, depuis les premières secondes, j’avais pu remarquer le handicap de certains. Deux n’avaient plus qu’un bras. Et ça, c’était une mauvaise nouvelle en soi. Leur potentiel de combat était clairement affaibli, et cela pouvait poser problème pour la suite, surtout pour eux. En tout cas, rien ne me faisait perdre espoir. Je me remettais peu à peu de ma sévère blessure, bien que la douleur soit très intense à ce moment précis. Il était encore difficile pour moi de tenir debout, alors je profitais de ce petit moment de calme pour me reposer, restant assis contre le mur se trouvant près de la porte par laquelle nous étions entrés. J’espérais seulement que je serai suffisamment remis d’aplomb afin de prendre part au combat. Celui-ci était d’une importance capitale. Libérer le Schichibukai se révélait être notre priorité absolue, afin de permettre au groupe entier d’avoir une chance de triompher sur Makui. Cet Abel représentait probablement notre unique espoir. Je regardais le monde présent dans la pièce, ainsi que chaque chose présente. La cage du détenu, la petite boîte tenue en l’air, le partisan du traître. Les barreaux étaient faits en granit marin, cela ne faisait aucun doute. Abel était un maudit, et même si je ne l’avais pas su, j’aurais aisément pu reconnaître la couleur du Granit parmi mille. De ce fait, je compris également que la boîte était faite du même matériau. Que pouvait-elle bien contenir ? Quelque chose d’important à n’en pas douter. Sinon, pourquoi faudrait-il absolument les clés pour l’ouvrir ? Dans tous les cas, nous nous devions de les récupérer, par tous les moyens.

Mes mains vinrent s’approprier les deux révolvers que je gardais à ma ceinture, pour les charger de balles particulières. Mon visage se crispait de temps en temps de douleur. Tellement que cela pouvait ressembler à des grimaces. Et pourtant, ce n’était pas désiré ! Pendant ce temps, Noctis se dirigeait vers la sortie. Qu’avait-il en tête ? Désirait-il fuir ? Je n’en avais pas la moindre idée, mais après tout, il faisait bien ce qu’il voulait. Mais une chose était sûre, une certaine tension régnait entre une jeune femme du second groupe et lui. Les choses allaient-elle se précipiter dans les minutes à venir ? Probablement. Le partisan de Makui n’était pas là pour faire figuration. Et puis, même avec la description qu’Abel nous avait faite, il pouvait être plus compliqué à battre qu’il n’y paraissait. J’attendais donc la moindre action…




Techniques utilisées :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Sam 15 Fév 2014 - 18:43



A part Korushige, personne ne semblait avoir particulièrement envie d'en découdre avec l'ennemi imposant qui leur faisait face. En réalité, si la plupart des participants semblaient vouloir se préparer afin de combattre le lieutenant de Makui dans de bonnes conditions, deux d'entre eux s'étaient permis une petite discussion en s'écartant du groupe, du côté de la porte qui menait certainement à la salle du trône. Un mec, que Foxy ne connaissait pas, avait en effet manifestement voulu s'enfuir, mais s'était heurté à un obstacle qui n'était nul autre que Katsumoto, et qui semblait vouloir l'arrêter en le prenant vraisemblablement pour un ennemi. Elle semblait avoir développé une sorte de paranoïa suite à l'affrontement face à Stormrage, et c'était totalement compréhensif... Malheureusement, la révolutionnaire infiltrée n'avait pas de temps à perdre, et souhaitait, tout comme le Supernova de l'autre côté de la salle, en finir au plus vite. Abel leur communiqua quelques informations importantes, comme par exemple l'endroit où se trouvait les clés... Leur ennemi était donc lent, et droitier. La maudite du tigre n'aurait pas pu rêver meilleure condition : les clés, elle allait les lui faire recracher, c'était certain. En forme hybride, et prête à bondir, la Kurusogami observa son allié, le frère d'Harushige, passer à l'action d'un saut majestueux. Ce type était un très bon combattant, et allait à n'en pas douter leur permettre une victoire sans difficulté... Du moins, dans le meilleur des scénarios. Dans l'immédiat, il ne fallait malgré l'apparence de l'ennemi pas se laisser avoir et le sous-estimer : ce serait le meilleur moyen pour lui de prendre l'avantage, et de réduire en une poignée de secondes leurs efforts à néant. Ainsi, lorsque le brun s'élança, la gouvernementale fit de même, utilisant un soru brutal, dont la vitesse était amplifiée par son fruit du démon, et vint se placer devant l'énorme créature, bâton bien en main. A partir de là, l'enchaînement était tout tracé, et allait certainement décider de leur victoire ou de leur mort à tous... Avec rage, en serrant les dents, la demoiselle d'Alabasta prit la parole :

-Tsuki !

Dans un premier temps, viser l'épaule. Cette offensive, en plus de celle de Korushige, allaient certainement ouvrir une brèche monumentale dans la défense du gros lieutenant, qui ne pourrait peut-être même pas réagir. Dans le cas contraire, la maudite comptait principalement sur le concours de ses alliés pour qu'ils puissent la sortir d'un faux pas... Mais avec courage, elle chassa ses pensées funestes de son esprit, et les pieds de Foxy touchèrent à nouveau le sol. Sans perdre une seconde de plus, elle enchaîna en ajoutant aussitôt :

-Sen amerikadoru dansō undō !

Son arme, dont le bout était fait de granit marin, partit à une vitesse exceptionnelle en direction de l'abdomen de l'ennemi, et la gouvernementale tenta de le frapper une vingtaine de fois d'affilée avec force et brutalité. Dans le meilleur des cas, ses efforts paieraient et forceraient l'imbécile à recracher les clés. Et si ce machin était réellement aussi lent que ne le prétendait le shishibukai, la maudite du tigre aurait certainement le temps d'ouvrir la cellule avant qu'il ne s'en remette ! Il n'y avait plus qu'à espérer que les autres participants leur filent un coup de main, pour permettre à l'offensive de toucher à son but... La Kurusogami n'avait dès lors plus qu'à prier !



Dernière édition par Kurusogami Foxy le Lun 24 Fév 2014 - 22:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Lun 17 Fév 2014 - 20:21


Confrontation


Groupe 6 et 7 ~





En très peu de temps, la situation avait énormément avancée. L'ambiance plutôt passive qui s'était installée dans la pièce semblait dériver peu à peu en une sorte de mêlée générale. L'homme qui portait une lourde épée débuta l'offensive avec un coup sauté montrant le résultat d'années d'expérience dans ce style martial. Foxy suivit son exemple en s'élançant avec son bâton utilisant un coup d'estoc bien particulier.

Cet élan de violence provenait de l'avertissement d'un seul homme : Rasgarat Abel. Ce dernier restant toujours bloqué à l'intérieur d'une petite cage apparemment très solide. Il lui suffit de quelques mots à l'égard de notre groupe pour le faire réagir. Le geôlier avait ingurgité la clé un peu auparavant et nous en avions besoin pour libérer notre seul espoir. Le calcul était simple : il fallait la lui faire régurgiter.

D'un autre côté, cela ne demeurait pas notre unique problème. A l'opposé de la pièce l'homme qui tentait de s'esquisser furtivement fut interrompu par la femme à la faux. Un nom un peu incongru compte tenu de tout ce que l'on avait vécu jusqu'à présent. Si garder son prénom secret pouvait ressembler à de la prudence ou à de l'impolitesse – tout dépendant du point de vue – au départ, c'était à présent clairement perturbant. Elle se semblait se montrer opposée à la décision de notre jeune fuyard. Voyant leurs lèvres s'agiter, je déduisis qu'une discussion s'installa entre les deux personnes mais la distance nous séparant m'empêchait de ne saisir ne serait-ce qu'un seul mot.
Un peu plus proche mais inactif cette fois, un enfant, que j'avais également vu sur le moniteur précédemment s'avançait à l' intérieur de la salle. Sa démarche révélait clairement une blessure et ce fut encore prouvé par le fait qu'il s'adossa avec lourdeur contre le mur.

Le combat qui à la base s'annonçait clairement en notre faveur se corsait rapidement avec le nombre de coéquipiers valides et actifs qui diminuait à grand pas. Jusqu'à présent, faire front chacun pour soi n'avait pas été très profitable. Profitant ici d'une frappe combinée de Foxy et du bretteur, je décidais de participer moi aussi en espérant en finir le plus promptement. Cependant, je ne referais pas mon erreur passée. Contre Stormrage, le laisser m'approcher eût de terribles conséquences. La question qui s'imposait alors s'avérait la suivante : Comment l'atteindre sans être à distance d'une contre attaque ? Je me rappelais alors de cette technique étrange que la blondinette avait utilisée face au géant. Son mouvement précis et particulier consistait vraisemblablement à frapper l'air ambiant provoquant alors une onde destructrice. Notre adversaire portait une lourde carapace, probablement très résistante. De plus, il fallait lui faire recracher son maigre repas. C'est donc tout naturellement que le principe d'un impact utilisant l'air comme moteur pour toucher à distance germa dans mon esprit. Je me mis à courir pour mieux voir le possible angle mort offert par mes frères d'armes et écrasa l'air de toutes mes forces à l'aide de mon fourreau porté par ma main restante. Préférant être prudent, je répétai plusieurs fois cette action afin ne laisser aucun échappatoire. En fin de compte ma participation paraissait maigre, mais compte tenu mon état actuel, je ne pouvais rien faire de mieux.
Spoiler:
 

© Len Kagamine - PL:R
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 303
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Jeu 20 Fév 2014 - 6:22



Event Dernière Salle
Many people may die tonight...



Les alliés attaquaient les uns après les autres, les techniques étaient exécutées avec merveille et très peu de personne aurait pu y résister. Si tout le groupe attaquaient en même temps, l'homme bossu n'aurait aucune chance de survie. Alors pour ne pas faire comme les deux autres qui se battaient entre-eux, Jim balança sa main vers l'avant, provoquant un filet d'encre assez conséquent d'aller se précipiter vers les yeux de l’adversaire. Si jamais sa touchait sa cible, l'homme serait aveugle pendant une courte durée, pour ne laisser aucun répit, il enchaîna. Dégainant son katana, le maudit décida d'envoyer plusieurs lame d'encre, propulsées à pleine vitesse, leurs tranchants pourraient incapacité presque n'importe qui. Le jeune commandant fit plusieurs pas rapides, se propulsant vers l'avant grâce à son soru, il s’éloigna du combat ensuite, cherchant un endroit assez sécurisé.

Une fois la porte atteint, le marine leva les yeux et remarqua le panneau avec écrit "Exit". La tentation était énorme, grâce à son Rokushiki, il pourrait fuir de cette salle sans même que personne ne le remarque, mais la femme et l'homme masqué se disputaient devant, le problème était là... Il y avait aussi le faite que Foxy était toujours présente, et que ce "Halfken" semblait étrange... En plus de tout ceci... Le jeune garçon, d’après les dires du fuyard, était un traitre. L'envie de lui donner une leçon était justifiable, mais qui pourrait faire confiance à un lâche et qui n'a jamais fait d'erreur étant jeune ? Bref, sur touts ces éléments, la situation semblait dégénérée, malgré que Jim s'en foutait royalement, il avait désespéramment besoin d'eux pour sa propre survie. Alors il attendait dans son coin, la deuxième vague d'attaque tout en analysant l'ennemi et en prêtant attention si leurs attaques avaient fonctionné .


Désolé de la courte réponse, je l'ai fait à l'univ sinon je n'aurais jamais eu le temps...
RE-DIt : Désolé du fail, la fatigue XDDDD
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Dim 23 Fév 2014 - 4:17






De gauche à droite : Katsumoto, Drough, Korushige

Katsumoto tint fermement le manche de son arme, laissant la momie sur pattes s’éloigner, sans être capable de lui porter le moindre coup. Les mots que cet homme avait prononcés résonnaient encore dans son esprit. Elle était incapable de l’attaquer, elle ne voulait pas l’attaquer, car elle savait que ce n’était pas rationnel. Elle agissait par pulsions. Et puis, il avait parlé de la possible liaison de ce gamin avec Makui, sans que sa voix ne vacille… il avait été… sincère, mais également très serein. Comme si… comme s’il savait qu’à aucun moment, elle ne pourrait constituer une menace pour lui.

- Saleté de chasseur de prime…

Salut. Je m’appelle Libelon. Drough Libelon. J’ai 28 ans et je suis lieutenant de la Marine. Plus jeune, on m’appelait souvent « le gros », on me disait bon à rien, incapable de faire quoi que ce soit. Du coup, quand j’ai porté mon uniforme pour la première fois, ça a été comme une revanche. Progressivement, je suis passé de « gros lard » ou « bouboule », à « énormissime ». Enormissime ! Tu vois, t’as grand qui est là, énorme qui est un peu plus haut, et encore plus haut y a le énormissime. Bref, le Vice-amiral Kokuwo me faisait confiance. Il était strict, mais cool… et fort aussi. Donc moi je l’ai toujours suivi, sans me poser de questions. Aujourd’hui il m’avait confié un poste de haute importance, je ne pouvais donc pas trahir sa confiance.

- Tsuki !

Elle avait une voix criarde, pénible, contrairement à celle de Korushige, plus grave, plus imposante. Les autres n’avaient pas jugé utile de prononcer le nom de leur attaque, bien dommage.
L’attaque à l’épaule le fit reculer d’un pas. Il voulut profiter de la faible distance pour dégainer la paire de sabre à sa ceinture, mais reçut un jet de liquide opaque dans les yeux.

En proie doute, Katsumoto avait fini par simplement le laisser filer. La libération du Corsaire avait fini par l’emporter sur sa paranoïa naissante. Se tournant donc vers l’intérieur de la pièce, elle croisa Jim, visiblement pressé lui aussi, mais ne lui adressa pas la moindre attention, s’empressant de bondir pour attaquer le geôlier à son tour, dans le dos.  

Pour bien comprendre la situation, il fallait voir cette offensive massive sur Drough dans sa totalité. Elle débutait avec Korushige, qui s’était élevé aussi haut que la salle le permettait, après une série de moulinets avec son sabre. Une attaque puissante, mais qui, dans ce ralenti, serait lente.
Suffisamment lente que pour permettre à Foxy, et Jim d’agir, avec une attaque à l’épaule pour la première et un jet d’encre aveuglant pour le second. Vint alors… le clou du spectacle.

Devant, une onde air générée par Halfken, combinée à une nouvelle rafale de coups de la Zoan. Derrière, une attaque horizontale à la faux de Katsumoto, destinée aux chevilles du colosse, histoire de le faire chuter suite à la déstabilisation de Foxy.

- Nan, pas sur le dos !

Drough chuta inévitablement sur le dos. Problème de taille pour notre colosse, puisqu’une sorte de carapace dorée y était justement incrustée. Cette dernière le fit tanguer dans une position ridicule, à la manière d’une tortue qu’on aurait retournée. C’est à cet instant que notre Enormissime croisa le regard de Korushige… L’omnislash. Son ventre était exposé à cette puissante attaque tombante et la lame du pirate s’abattit avec une force inouïe sur le ventre du geôlier, impuissant.  

- Bweeeurg !

Drough Libelon avait la peau dure. Cette lame enfoncée horizontalement dans son bide n’avait pas pu le couper en deux. Mais le coup, brusque et violent, avait inévitablement provoqué une éructation – il a dégueulé, en gros – dont le contenu se déversa donc sur l’individu le plus proche : Korushige, bien que Foxy fut également un peu touchée. De la bile jaunâtre, du pop-corn en digestion, de la banane, des pâtes, du jambon, du fromage et un jeu de clés – trouvez l’intrus, fufufu.

- Oh non, le vomi m’est retombé dessus !




Donc Noctis ça y est, tu peux partir.
Je veux pas que vous postiez pour écrire du vent. Faites avancer l’histoire, y a les clés par terre, les portes sont ouvertes, y a moyen de bouger – de beaucoup bouger, de taper, attaquer, achever, de prendre… de libérer, d’embêter autrui, ou de simplement se casser, etc…  Faites quelque chose, tous !
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1790
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Lun 24 Fév 2014 - 17:25


 ❝ Lâcheté est mère de sureté... ❞
Feat. Event.




Flashback ~

Nous voici quelques instants avant que la porte pour la salle finale ne s'ouvre. Alors que Korushige décida d'ouvrir la marche le chaman se positionna en face de son élève et s'accroupi légèrement, de façon à se mettre à sa taille.

-Écoutes gamin... Je ne peux t'expliquer exactement ce qui va nous arriver, cependant, je doute que nous aurons d'autres moments privilégiés pour discuter entre nous, c'est pourquoi j'aimerais te léguer ceci. Dit-il en sortant de son haut deux revolvers entièrement recouverts de bandelettes.
-Ne retires cet emballage qu'en cas de nécessité, elle permettra d'anonymiser l'objet. Se sont les revolvers Hadès et Ashura, toutes deux faites en platine, elles sont assez lourdes et dur d'utilisation pour les novices, mais tu sauras t'en servir en temps voulu. Mais ce n'est pas tout, je tiens à te donner cela... Il s'agit d'un Den Den Mushi lié directement à la ligne d'un grand hors-la-loi, tu y trouveras également les numéros respectifs de Nakata Fénice et Kiru le révolutionnaire. J'en profites donc pour te donner mon audio-dial où se trouve des conversations compromettantes. Mais voici le clou du spectacle.

Depuis le début Van portait un ensemble de bandages qui permettaient de ne déceler qu'un seul de ses yeux. De l'autre côté il y avait un minuscule trou. Noctis y plaça sa main avec lenteur et d'un geste agrippa ce qui pouvait sembler être son œil. Néanmoins, se ne fut point son œil qu'il arracha, mais un dial qu'il avait placé au dessus en guise de cache-œil.

-Depuis le début je l'ai activé et il a filmé bien des choses. Il y a mes plans et les scènes où tu exécutes Korn et Illuin. De ce fait tu pourras peut-être en gagner quelque chose. Pour ma part, considères moi comme un hors-la-loi désormais. L'artiste. Je ne pourrais donc plus t'aider maintenant, mais tâche de rester en retrait s'il te plaît.

Fin du flashback ~

Pathétique...

La jeune femme avait abandonné avec tant de facilité, sa voix s'était concentrée sur autre chose. Elle tourna  les talons et se rendit vers la mêlée. Et alors que l'assaut final débutait, le regarde de l'homme masqué se posa sur le Shichibukai emprisonné.

*Zeke, Jujika, Shindô, Sanae... Pardonnez-moi, mais je vous l'avais, être hôte du chaos est ma mission, alors pour cette fois je n'y dérogerais pas. Chaos soit fier.*

Quand les alliés s'élancèrent tous vers l'ennemi général, le chasseur de prime agrippa un des canons dans son dos et en ressortit le manche. Il cibla alors la pièce et d'un coup tira...

Cela fut une grave erreur de l'avoir laisser pénétrer dans une pièce où il était complètement protéger et hors de vue, avec pour seule cible la cage du prisonnier... Sa balle fendit l'air et quand Drough tomba et vomit, Noctis claqua des doigts avec sa main libre. Et  fit exploser sa balle qui n'était autre qu'une...

Ultimate B.B. Ball ~


Le coup avait été mûrement réfléchi. Haki de l'observation ou non tous s'étaient élancés avec précipitation vers le géant, perdant ainsi toutes possibilités de riposte adéquate. Néanmoins par précaution Noctis avait fait exploser la balle à une distance de sécurité évitant un renvoi et quand bien un idiot viendrait le faire, il serait happé par l'explosion et la balle exploserait tout de même. Cette explosion allait happé une grande partie de la zone, les mieux protéger seraient, sans doute, ceux étant rester près des portes, le autres pourraient -au choix- exploser, être brûler vif, ou être violemment souffler par l'explosion. Quant au logia de l'encre... Il avait trois solutions suivant sa composition. Lorsqu'elle est chauffé l'encre s'évapore ou se solidifie rapidement. Sinon, elle peut tout simplement s'enflammée...

Toutes cette action avait été bien préparée et le coup n'était pas encore finit, car le Shichibukai allait survivre sinon. C'est pourquoi, alors que l'explosion devait sans doute faire rage, Noctis avait gardé en mémoire la localisation de la cage et à l'aide de son haki la maintenu dans son esprit. Et tout en gardant son canon dans les mains il frappa ses deux points contre son torse à la manière d'un gorille.

Super Bang...

Si contre Illuin cette technique avait été dosée pour se généralisée au corps de l'homme, là Noctis l'avait laissé s'exprimer dans toute la cage du Shichibukai...

Son assaut avait été un ensemble de frappe de masse et désormais il ne pouvait plus cacher...

Son penchant pour l'organisation de Makui...


*Un Maestro est un artiste, mais l'art, n'est qu'explosion !*

@Eques sur Never-Utopia

Récapitulatif Important:
Récap':
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 305

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
20/350  (20/350)
Berrys: 16.068.521 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Lun 24 Fév 2014 - 19:19








HRP : Je suis désolé, j'ai malheureusement fait une grosse bourde. En copiant mon code sur ce post pour répondre un peu plus loin, j'ai enregistré ici.. Comment gâcher un post en notation pour une connerie. Du coup, je précise seulement que dedans, je faisais un flashback pour accepter l'attirail de Noctis, et que je m'emparais de la clé, ouvrant la boîte en Granit Marin.


Techniques utilisées :
Spoiler:
 


[/color]


Dernière édition par Sypher Wenham le Mer 5 Mar 2014 - 22:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Lun 24 Fév 2014 - 22:47



L'on raconte souvent que les animaux possèdent un sixième sens, qui concerne directement leur instinct de survie et leur permet de se méfier plus aisément que les hommes des dangers qui les entourent afin d'en tirer partie et d'évoluer au mieux dans l'hostilité constante qu'est la nature. L'on raconte tout autant que certains grands combattants, à force de côtoyer la mort, apprennent à se méfier d'elle, à la ressentir, et par conséquent à sentir en chaque être humaine les pulsions meurtrières qui l'habitent au moment même où il en est épris. Ces deux caractéristiques, qui échappent à coup sûr au commun des mortels, concernent par conséquent un instinct de survie exacerbé qui correspond amplement à la loi du plus fort. Ainsi, dans des environnements hostiles, les animaux comme les guerriers émérites sauront survivre, en tirant le négatif d'une situation donnée en quelques secondes seulement afin de pouvoir en tirer parti. A partir de ce stade, l'on est tout à fait en droit de se demander ce qui pourrait advenir si un être rassemblait en sa propre personne ces deux aptitudes, ces deux pouvoirs aussi surprenants qu'admirables. D'aucuns vous répondront qu'il ne sera capable que de ressentir le danger, et ne s'en méfiera pas plus qu'un autre, mais je vous rétorquerais à titre personnel qu'il s'agit d'une toute autre histoire.

Les pulsions meurtrières qui s'échappèrent du chasseur de prime ôtèrent momentanément toute idée de dégoût de l'esprit de Foxy, qui était pourtant tachetée de l'abhorré de Drough, et eurent un effet bien singulier sur l'esprit de la demoiselle : celle-ci s'éveilla immédiatement au haki de l'observation, ses pensées lui hurlant qu'un danger imminent se trouvait à quelques pas d'elle. Si, dans la majorité des cas, l'éveil de ce haki est extrêmement douloureux et donne un compte rendu flou et embrouillé des pensées alentours à son malheureux utilisateurs, il n'en fut rien pour la blondinette, et ce pour deux raisons : tout d'abord, l'adrénaline présente à ce moment-là était largement suffisante pour lui permettre de calmer ses maux de crânes, mais surtout, ses cours de yoga à répétition lui avaient étrangement appris à connaître son corps et à l'utiliser mieux que quiconque. Personne n'osera plus jamais rabaisser ce noble art, c'est certain... Grâce à cela, la révolutionnaire infiltrée put efficacement faire un tri sélectif dans ses pensées, ôtant ce dont elle n'avait pas besoin dans l'immédiat, comme les hurlements de douleurs de Drough, d'Halfken et de Suki, et conservant ce qui était nécessaire à sa survie, à savoir les pensées menaçantes de Noctis, non loin de là. A partir de là, la maudite comprit que la balle qu'il avait tiré n'était pas là pour faire joli... Et ironiquement, même lui n'était pas assez rapide pour devancer la fulgurante vigueur de la Kurusogami. Celle-là, jetant son bâton sur sa droite, à l'aveuglette, se changea vivement en tigre et s'élança droit vers la balle, comprenant qu'il s'agissait de sa toute dernière mission. Elle avait juré à son groupe de les protéger, et elle allait réaliser son objectif.

Le félin usa d'un soru, et la commandante alla plus rapidement qu'elle n'avait jamais progressé. Elle se retrouva bien vite face à la balle, qu'elle frappa d'une patte afin de l'écraser au sol. Puis eut lieu la détonation, plus puissante et violente que la jeune femme n'aurait pu l'imaginer. Elle sentit son bras la brûler, puis les flammes lui lécher le torse, le ventre, et s'étendre progressivement à son corps entier. Mais fort heureusement, Foxy avait agit à temps. Non seulement elle avait bloqué la balle à un certain stade de sa progression, suffisamment loin de ses alliés pour qu'ils ne soient pas menacés, mais en plus elle avait encaissé d'elle-même le gros de l'explosion, forçant la balle à devenir bien moins utile qu'elle n'aurait dû l'être.

Foxy était allongée, au sol. Ses nerfs avaient été calcinés, pour la plupart, et au moins se sentait-elle mourir en douceur, sans éprouver la moindre douleur. Ses yeux scrutaient le plafond, comme s'ils recherchaient autre chose que cette étendue de pierre froide et grise. La moitié de son corps était carbonisé, et respirer se faisait de plus en plus complexe. Ses yeux s'embuèrent de larmes, des sanglots lui montèrent à la gorge. Elle comprit qu'elle ne verrait plus jamais Daisuke, Rohan, Firo, Okita, Sano, Kazuma, John et tous les autres, tous ceux qui lui avaient permis de devenir ce qu'elle était désormais. Elle se sentait seule, se sentait isolée, et avait la ferme impression que son existence n'avait eu aucun sens. Elle avait couru après un but louable, avait souhaiter renverser l'ordre mondial pour quelque chose de plus juste, mais avait lamentablement échoué... Mais la Kurusogami possédait une source de réconfort... Elle les avait sauvé. Jim, Halfken, Suki, et tous les autres, elle les avait protégé, démontrant au Monde qu'elle n'était pas qu'une faible jeune femme. Elle aurait voulu hurler sa force, aurait voulu frapper et gesticuler aussi puissamment que possible mais ne put guère que murmurer quelques syllabes :

-J'ai... si peur...

Et tandis qu'une ultime larme coulait le long de sa joue, tandis que sa poitrine se soulevait une suprême fois, Foxy Kurusogami quittait ce monde, portant plus haut ses convictions que n'importe quel autre combattant. Une héroïne s'en allait.
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
avatar
Messages : 3230
Race : Humaine parasitée

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
143/350  (143/350)
Berrys: 21.026.050 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Mar 25 Fév 2014 - 0:52


J'interviens juste pour clarifier quelque chose, le temps qu'Halfken poste.

Le post de Foxy est incohérent, mais pas pour la raison qu'on pourrait penser.
La décision d'attaquer de Noctis est perceptible par tous ceux qui ont le haki adéquat dans la pièce. L'explosion a lieu au moment du vomi, ce qui veut donc dire que la décision de tirer apparait dans l'esprit de Noctis AVANT, au moment de la mise au sol (triple attaque de Foxy, Katsumoto et Halfken).

Donc à ce moment là, Katsumoto sait pour l'attaque... et peut agir en conséquence. Il serait tout à fait possible pour moi "d'annuler" sa précédente action, puisqu'ici le moment où Noctis révèle ses intentions se situe dans le passé.

>>> J'avais déjà fait la remarque, une tournure spéciale, ou le fait d'omettre certains détails dans une narration n'empêche pas autrui d'utiliser le haki. 

Maintenant, par rapport à la réaction de Foxy. Le contrôle du haki est justifié dans le rp par l'adrénaline... situation de mort, etc... Et pour moi, c'est pas cohérent. Je peux pas accepter ça, alors que le "non-contrôle du Haki a son éveil" a été décisif pour le groupe face à Stormrage.

Par contre, il y a moyen de ne pas annuler totalement la scène, en se concentrant sur le fonctionnement des vibrisses d'un chat.


Citation :
Pour le chat, comme pour une grande partie des félins, les vibrisses permettent à cet animal de juger des variations de l'air dans un environnement proche. Ainsi, la nuit, les différences de variations de l'air, permettent au chat de détecter tout objet en mouvement passant à sa proximité. Avec l'organe de Jacobson (odorat et goût), les coussinets (toucher), les vibrisses constituent le troisième organe d'importance pour les félins (tactile) le quatrième étant la vue en elle-même.


Plus important que la vue, pour un chat. J'estime que Foxy peut ainsi très clairement sentir le danger de la balle depuis le moment où la gâchette est actionnée, sans spécialement savoir qu'elle est explosive.

Ces détails ainsi réglés, l'action devient cohérente. Si malgré tout vous avez encore des réclamations, mp, Skype, cb...

[Edit]  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Mer 26 Fév 2014 - 16:18


Trahison


Groupe 6 et 7 ~





Une armée de fusils, même dans la forêt la plus sombre, touche toujours sa cible. Une phrase qui résumait bien la situation. Dans la pièce, la plupart des combattants avaient décidé d'en terminer rapidement. Quoi de plus logique quand le seul adversaire qui leur faisait front  avait instantanément montré des signes de peur à leur arrivé. Mais une fois si près du but, il arrive qu'on se fourvoie, que la vision de notre dessein aveugle notre prudence pour ne laisser que l'action. Un homme, ici, l'avait bien compris. Fidèle à sa profession, il ne suivait probablement que la personne aux bourses les plus lourdes peu importe son affiliation. Sachant qu'aucune des éventuelles victimes de son artifice ne possédait de primes - certains grâce à un comportement exemplaire, d'autres à l'aide d'arrangements mutuellement profitables – on pouvait aisément en déduire qu'une raison autre que ces mises-à-prix intéressait la silhouette bandée . Si elle avait réussie à être dissimulée sous une apparence aussi obscure qu'une nuit sans étoiles, elle dévoilait à présent son objectif vénal. Une trahison pour certain, un acte agressif et rien de plus pour d'autres.

Tout semblait parfait. L'assaut combiné de cette communauté temporaire avait atteint son but à savoir retrouver la clé perdue dans les profondeurs intestinales de cet être à l'allure abjecte, qualification qui ne fut que renforcée à la vue de sa déjection. Peu m'importait ce moment d'immondicité car ce petit objet métallique représentait notre plus grande chance de survie dans cet endroit ô combien dangereux.

Cependant, à ce même moment, une explosion retentit. Aucun signe n'avait précédemment attisé mon attention sur un quelconque danger à l'exception d'un bruit qui avait été lourdement atténué par le brouhaha ambiant. Dans tous les cas, cette dernière m'exposait à de graves dangers. Fort heureusement, ma prudence quant à la distance qui me séparait du centre de la salle portait ses fruits. L'épicentre de ce désastre se situait là, à côté de la prison de Rasgarat Abel. Ayant dû courir afin de contourner la première frappe de mes alliés lors de l'offensive, je m'étais retrouvé à côté d'une porte en bois qui contrastait étrangement avec les autres entrées toutes massivement renforcées. Au fond de moi, la curiosité me taraudait. Qui ? Pourquoi ? Comment ? Mais la déflagration ne pouvait être prise à la légère et je ne me permettrais pas de la sous-estimée et c'est pourquoi sauver ma vie demeurait beaucoup plus urgent. Mon corps se tournant totalement direction de l'ouverture la plus proche, j'espérais atteindre suffisamment rapidement un lieu relativement sauf. Le temps autour du moi semblait ralentir, j'entendais les pulsions de mon cœur battant à pleine vitesse à l'intérieur de ma poitrine. Un peu plus haut, mon cerveau était attelé à des tâches plus complexes tentant de résoudre le mystère actuel. Si mes yeux ne me jouaient aucun tour, le nombre de personnes présentes dans la salle s'élevait à neuf en me comptant. Au moins quatre d'entre nous étions occupés à attaquer la cible, ayant pu observé le bref combat, je pouvais totalement exclure ces personnes. La fille qui accompagnait notre groupe et avait stoppé l'homme bandé paraissait être sincère et nous aidait sûrement. Trois coupables demeuraient à la suite de cette courte réflexion : Le petit garçon, l'inconnu camouflé et peut-être notre adversaire qui se serait suicidé en ultime sacrifice. Quand mon pied enjamba la séparation entre les deux salles et que mon imposante silhouette se projeta sur la droite, je sentais une certaine satisfaction. Mais étais-je réellement sain et sauf ?

Spoiler:
 

© Len Kagamine - PL:R
Revenir en haut Aller en bas
Sarab
Le Fantôme
avatar
Messages : 303
Race : Tontatta
Équipage : Ligue des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
30/75  (30/75)
Expériences:
53/200  (53/200)
Berrys: 20.855.500 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Jeu 27 Fév 2014 - 15:14



Event Dernière Salle
Many people may die tonight...


Jim depuis sa position près de la porte observait chaque attaques se délivraient, toutes avec brio. L'ennemi s'écroula au sol et régurgita les clefs, alors les yeux du jeune maudit se précipitèrent dessus, il s’apprêtait à se jeter sur les clefs lorsque un bruit sourd apparu. Jim aperçu Foxy sautait vers le centre de la salle, il n'arrivait pas tellement à les suivre des yeux, mais il remarqua l'objet de son geste...

"Foxy ! Nooooooooooooooooooooooon............." s'écria-t-il juste avant que retentisse une énorme explosion qui souleva un épais nuage de fumée. Jim claquant ses pieds sur le sol se précipita vers la défunte, usant de son Soru, il l'atteignit assez facilement, mais il était déjà trop tard. Regardant le corps de la jeune femme gisant au sol, Jim eu des souvenirs, ils avaient voyagé pas mal de temps ensemble, cet événement fut marquant pour le jeune commandant. Il lança son regard vers sa droite, puis vit la silhouette de l'homme masqué et alors que Jim essuya les larmes qu'il avait sur son visage, l'homme frappa sur son torse, provoquant l’apparition d'ondes. Comme pur réflexe de survie, le jeune marine se précipita sur le côté tenant le corps de Foxy dans ses mains. La situation était très dur à vivre pour le maudit, c’était la première fois qu'il perdait quelqu'un de cher à ses yeux. Il n'avait jamais connu ses parents, donc c'était pas pareil pour lui, une rage commençait à emplir son âme, provoquant des cris de haine. Il enlaçait la jeune femme fortement contre son torse peut importe son état, puis la lâchant délicatement sur le sol, il se souleva et fixa la porte. La silhouette de l'homme masquée était toujours là, puis il se souvenu d'un détail assez important...

"Abel, Je suppose que cette attaque était pour toi à la base. Venge nous s'il te plaît." s'exclama-t-il, s’efforçant de garder son calme. Sa respiration devenait de plus en plus lente, cherchant à apaiser ses hardeurs, Jim jetait des coups d’œils partout autour de lui afin de trouver les clefs. Il remarqua que le jeune garçon les tenaient en mains, frappant le sol à plusieurs reprise, le maudit arracha l'anneau assortit de clefs assez facilement puis retourna devant la cage. Ouvrant la porte, il pénétra à l’intérieur afin de retirer les menottes qui rendaient prisonniers Abel. Le lots de clefs tomba au sol et Jim sortit lentement de cette prison, laissant son fruit se répandre autours de lui, mais aussi sur le sol ainsi que sur sa lame. Il marchait en direction du tueur, à chaque pas, l'encre qui se situait sur le sol avançait avec lui. Un mur semblait se former petit à petit derrière notre maudit, à chaque pas, il grossissait et très vite il dépassa notre homme.

"Va... Kabe Inku Satsujin !"s'écria-t-il, dégainant son katana vivement, le mur d'encre fut propulser en direction du tueur, des litres du liquide allait se déverser sur l'ennemi, lui faisant perdre l’équilibre et surement le plaquer contre un mur. S'il n'esquivait pas d'une manière ou d'une autre, l'encre allait se propager à l’intérieur de sa bouche et surement le faire succomber.


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Dim 2 Mar 2014 - 4:18






De gauche à droite : Katsumoto, Drough, Korushige

[Général]

Avant qu’il ne lui soit subtilisé, le jeu de clé avait permis à Sypher d’ouvrir la boite, dont le contenu se déversa sur lui : du jus et des morceaux de fruits. D’un fruit en fait, un fruit démoniaque, maléfique. De couleur ambre, semblant tout droit sortir de l’imagination d’un enfant aux talents artistiques discutables, l’aliment dégageait une odeur qui aurait réveillé un mort. Et en parlant de mort justement – transition de folie ! – Agitant la tête de droite à gauche tel un ours sortant de sa caverne en fin d’hibernation, Drough observa les dégâts et ne put s’empêcher de siffler. Pas très loin de lui, un premier corps, totalement carbonisé, qui fumait encore, alors que la poussière était déjà retombée. Sur sa droite, loin sur sa droite, un second corps encastré dans la porte en bois des toilettes.

- YEAH ! Je suis vivant ! Tu vise comme une fille, la momie !

Mais il ne garda pas ses bras levés bien longtemps. Baissant dans un premier temps les yeux vers son ventre, dans lequel logeait une lame de grande taille – pour un humain classique, parce que bon, lui il mesurait tout de même quatre mètres – l’odeur nauséabonde attira très vite son regard sur le jeune garçon. Le fruit !

- Pose ça gamin ! Vous étiez censés vous entretuer pour cette boite… Raah, pourquoi personne n’agit normalement ? Et toi, qu’est-ce que tu fais en dehors de ta cellule ?

Mais Abel ne daigna pas répondre. Il n’était pas d’humeur et puis surtout, il n’avait pas entendu la question. Notez ici l’emploi du verbe entendre et pas écouter, preuve qu’il ne s’agissait pas d’une simple inattention. L’explosion ne l’avait pas raté… les lambeaux de tissus sur son corps, les bouts de mèches fumants, la douleur dans le dos due à la violente projection sur les barreaux… Sans le recours à cette armure de volonté invisible qu’était le haki, il y serait resté. Juste après que le soldat soit venu ouvrir la cage, il s’était précipité à l’extérieur, se libérant grâce au trousseau de ses menottes et de la chaine à son pieds.

- Bon, vu que tu n’as pas l’air de vouloir y retourner, je vais…

Mais Drough n’eut pas le temps d’en dire d’avantage. Une force irrésistible le projeta en direction de la sortie, sur laquelle son corps s’écrasa avec force, avant d’être littéralement englouti par une vague d’encre. Calme malgré l’inquiétant bourdonnement qui persistait dans ses oreilles, Abel posa sa main sur le sol pour y faire apparaitre une flèche, ou plutôt un vecteur. Aussi sombre qu’intangible, ce vecteur pointant la sortie s’allongea et prit de nombreux angles, de manière à pointer vers la momie. Cette flèche qui bougeait en trois dimension donnait l’impression d’un serpent, scrutant les environ à la recherche du prochain rat qu’il se mettrait sous la dent.

Katsumoto s’en était sortie d’une manière assez surprenante. Aux yeux des autres, elle avait disparu du champ de bataille, mais elle se trouvait en réalité à l’intérieur de la carapace dorée du Geôlier. Un tour de passe-passe habilement réalisé après son attaque, anticipant la première explosion. Sa faux avait volé sur plusieurs mètres avant d’aller se briser contre un mur. Drough ne l’avait pas remarquée lorsqu’il s’y était lui-même refugié pour échapper aux détonations, elle comptait donc bien profiter de cette situation.

- Haha, je vais mettre fin à tous vos espoir. La carapace que je porte est indestructible, dit-il en ôtant le sabre de Korushige, toujours planté horizontalement dans son ventre. Donc, si je me mets dedans et que je m’amuse à rebondir sur les murs, je deviens un projectile impossible à arrêter… Je vais appeler cette technique…

Il hésita un instant entre Super Pinball Deluxe et Mega toupie de la mort, mais il opta au final pour…

- Unstoppable !





L’info la plus importante, c’est qu’Abel est libéré !  Il utilise son pouvoir pour projeter le corps de Drough à l’emplacement de Noctis. Tu as donc cette attaque à gérer en plus de la vague de Jim.
Abel va enchainer avec une seconde attaque Noctis, le vecteur serpent te pointe directement.
Idem pour Drough, l’attaque n’est pas encore lancée en fin de post.
Syper > Le fruit est en morceau et jus… n’oublie pas que seule la première bouchée transmet le pouvoir.
Foxy étant morte, Halfken devra donc poster juste après Sypher.
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1790
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Mar 4 Mar 2014 - 4:37


 ❝ Lâcheté est mère de sureté... ❞
Feat. Event.



Cela ne faisait désormais plus aucun doute. Noctis en savait clairement plus que beaucoup sur cette bataille, il avait prévu jusqu'à l'ouverture de la boîte par son élève et commençait déjà à partir fier de son assaut. Bien que la Kurusogami n'avait guère de chance de survie en ce lieu, elle décida de mettre fin à ses jours en sautant sur le projectile, par un sixième sens inconnu. Mais cela n'avait aucune importance, elle pensait certainement être morte en héroïne, mais sa mort n'allait rien changer à la situation. Katsumoto avait perçu l'attaque et avait suivit les conseils de l'homme masqué en se protégeant avant de penser aux autres. Korushige avait disparu et l'explosion avait touché les cibles prévues. Un sacrifice plus que médiocre au final.

Il aurait au moins le sacrifice de réveiller le logia de l'encre...

Van allait passer vers le château quand une voix teintée d'une colère fulgurante apparut à l'entrée.

*Cet idiot n'a-t-il pas vu notre différence d'expérience phénoménale...*


Dans ce genre d'affrontement, les styles et les postures fantastiques ne servent à rien. Les phrases enjolivées sont inutiles et les émotions sont sources de mort. Jim Dagon réunissait ainsi tous les tabous en guerre. N'importe quel haki basique verrait à mille mètres qu'il comptait attaquer violemment selon lui. De ce fait le chaman plaça sa main dans sa bouche, le pousse entre les dents et transforma la main en cor. Cor qui était camouflé par les bandelettes et les longues manches du vêtements de l'homme.

*Le problème avec cet homme est qu'il dévoile tout son fruit. Il est donc logia, et vu l'odeur, il s'agit d'encre. Cependant il répand de l'encre partout et elle communique avec tout son corps, il en à placer dans la première salle et maintenant il va en mettre ici. Il est donc lié à toute la zone... Heureusement que j'ai côtoyé Zeke sinon je me serai jamais intéressé à l'encre... Je perçois également d'autres forces furieuses et un autre coup en approche, un projectile...*

Sa réflexion fut brève, et une vague d'encre fonça alors sur lui. La "momie" -comme on le surnomma- sortit de sa veste un dial et appuya sur son bouton pour l'activer. Il le lança alors en hauteur pour qu'il touche la vague.

Ice Dial + Encre = Encre gelée = Jim mort car Drough en approche.

Le Ice dial possède la particularité de geler instantanément toute chose, à la manière du Heat dial. Mais avec une arrivée d'eau l'objet allait gagner en puissance. Toute l'encre allait geler instantanément. Et quand bien même il était dévié, tout allait geler car l'encre était partout ! Un Soru ferait Jim apparaître sur une autre zone d'encre, soit une zone gelée.

La momie souffla dans sa main précédemment transformée en cor et souffla dedans pour faire un dôme de pression apparaître autour de son corps, de quoi empêcher l'encre de le toucher.

*Le gros arrive !*

Si Drough n'avait pas été gelé sur place ou gelé dans la vague de glace, il allait briser la glace et Jim également. Et dans ce cas, le tireur activa son jet pack et s'envola vers le plafond du haut couloir. Sa main libre se plaça dans le canon droit, tandis que la gauche maintenait le dôme de pression. Un seul trou demeurait dans le dôme, juste de quoi tirer.

Scène au ralenti.

Tout s'enchaînait désormais avec minutie. Appuyant rapidement sur un bouton du canon, il le changea en canon huit coups, et d'un autre bouton tira seize Chewing Ball V2 avec un effet Reflect Shoot. De ce manière, les balles allaient rebondir et éclatées de façon à créer un épaisses toiles d’araignée, faite d'une substance extrêmement collante, tout en tapissant sol et murs du même produits.

@Eques sur Never-Utopia

Récapitulatif Important:
Récap':
 


Dernière édition par Noctis Archer le Dim 27 Avr 2014 - 6:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 305

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
20/350  (20/350)
Berrys: 16.068.521 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Mer 5 Mar 2014 - 22:28








J’y étais enfin parvenu. Cette boîte était à présent ouverte, laissant un « doux plaisir » arriver jusqu’à moi. Un jus se déversa près de mes pieds, accompagné de plusieurs morceaux de fruits. J’en étais certain, il s’agissait d’un fruit du démon. Sinon, pourquoi le mettre dans une cache en Granit Marin ? Cela aurait été complètement illogique, ou alors une ruse. Pour le coup, je préférais penser à la première solution. Les utilisateurs de fruit du démon étaient puissants, très puissants. Je savais très bien qu’en en mangeant un, je n’aurais plus la capacité de nager comme un Homme normal, mais je n’en avais pas tellement besoin après tout. Et puis j’avais un avantage. Le Geppou pouvait me permettre de me sortir de sales histoires ! Eh oui, une chose que tout le monde ne pouvait avoir, encore moins les pirates. C’est alors sans hésitation que je m’emparai d’un morceau et le portai à ma bouche pour le croquer d’un coup sec. Je pus ressentir ce goût infect qui en était la caractéristique. C’était bien un fruit du démon, mais de quel type ? Peut-être le saurais-je bien assez tôt… Empli de joie, je me mis à frapper le dessus de la boîte d’un coup de poing sec, un grand sourire au visage. C’est alors que je m’aperçu d’une chose particulièrement insolite. Ce même poing resta comme collé à la paroi. Une capacité liée à mon fruit ? Evidemment. J’eus d’ailleurs beaucoup de mal à m’en défaire. J’avais beau forcer pour le retirer, il ne se détachait pas, jusqu’à ce que mon bras soit totalement expulsé quelques mètres en arrière. Pour le coup, il s’était même allongé afin d’attendre cette distance. Mais quelque chose clochait. Un puissant sentiment de faiblesse se mit à envahir mon corps. Quelque chose se trouvait sur mes doigts, je le sentais. Donc, pour vérifier de quoi il s’agissait, je tournai la tête vers l’arrière, comprenant finalement l’identité de l’objet.

▬ Du Granit Marin, encore ?! Intéressant. Il me semble avoir vu ce bâton tout à l’heure mais… Je crois qu’il appartenait à cette jeune fille.

Attrapant donc cette arme là où le Granit n’était pas présent, je la ramenais jusqu’à moi, avant que mon bras ne reprenne forme. Pour le coup, ce n’était même pas la peine d’espérer. Même en le voulant, je n’arrivais pas à le retransformer. C’était assez aléatoire en fait, ce qui semblait logique. J’étais un débutant. Je vis d’ailleurs les actions se dérouler. Trois personnes avaient pris Noctis pour cible. Le Shichibukai, l’homme aux cheveux rouges, apparemment un Logia, et Drough, utilisant sa carapace comme d’un moyen puissant d’attaquer. Je savais que mon maître était en mesure de s’en sortir sans trop de soucis, tout du moins contre deux d’entre eux. Je le regardais donc faire, me dirigeant rapidement vers la sortie, où il se trouvait, à coups de Soru. Les escaliers et les murs alentours venaient d’être repassés par une sorte de toile d’araignée très épaisse formée grâce aux multiples Chewing Balls. Cela allait sûrement restreindre les mouvements des autres, les empêchant peut-être même de sortir… Et, c’est en plein mouvement presque aérien (à quelques dizaines de centimètres du sol) que j’utilisais cinq Smoke Ball V1 et cinq autres Smoke Ball V2, visant les opposants à notre cher Chasseur de primes. Ces balles allaient peut être lui permettre de se battre avec un peu plus de facilité. Du moins je l’espérais. Dans tous les cas, il ne pouvait être touché par les effets de celles-ci, puisqu’elles allaient exploser plus loin, là où se trouvaient les trois autres. De mon côté, je fis simplement un léger hochement de tête, comme pour l’encourager et lui faire comprendre que je lui faisais confiance, commençant à emprunter la sortie, utilisant le Geppou afin de passer outre la zone bloquée.




Techniques utilisées :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Jeu 6 Mar 2014 - 13:48


Conséquences


Groupe 6 et 7 ~





L'explosion avait provoqué un bruit sourd. Le sol s'était mis à trembler, détruisant au passage quelques canalisations dans ces toilettes. Des jets d'eau parcouraient la salle. Je me relevai, frottant brièvement ma tenue pour enlever la poussière agglutinée avant de revenir dans la salle principale. Mon plan avait bien fonctionné finalement et la détonation n'était pas si impressionnante. Enfin ça c'est que je pensais avant de voir l'homme encastré dans la porte en bois. L'explosion l'avait salement amoché et j'ignorais s'il était encore en vie. Malheureusement, je ne pouvais pas faire grand-chose pour lui tant mes compétences en médecin étaient limitées, sans parler du fait que le déplacer pourrait provoquer des blessures plus graves encore que celles dont il souffre actuellement. Ensuite, plusieurs choses vinrent à mon regard.

Tout d'abord, le petit garçon s'était déplacé et demeurait à présent assez près de moi. A l'aide de la clé vomie par l'autre tout à l'heure, il venait d'ouvrir une boîte avant d'en déguster le contenu. A première vue cela ressemblait à un fruit mais à l'odeur, il n'avait plus contemplé le jour depuis longtemps. Et pourtant le gamin se précipita pour goûter la purée de cet aliment éparpillé, vraisemblablement mauvaise. La suite devint autrement plus intéressant quand il frappa la boîte en signe de satisfaction. Son poing avait heurté ledit récipient et maintenant le petit était incapable de le retirer. Tandis qu'il tentait de résoudre ce nouveau problème je regardais la scène. Un grand sourire se dessina sur mon vissage quand je vis Rasgarat Abel, celui que je voulais sauver, hors de sa cellule. L'explosion ne l'avait pas raté lui non plus, mais il paraissait fort bien en forme si l'on exceptait sa tenue en lambeau. Accompagné de Jim, plutôt remonté d'ailleurs, ils combattaient un nouvel ennemi : l'espèce de momie dans le fond. Le combat s'avérait rude et tous usait de pouvoirs assez exceptionnels. Jim produisait toujours cette sorte de mélasse noire, notre nouveau rescapé lui créait des sortes de flèches. De quoi ouvrir un cirque, je vous le dis. C'est à ce moment que le petit gourmet réussit à se débarrasser de la boîte. Ayant reculé de quelques mètres, il semblait s'interroger sur ce que sa main touchait. Il se retourna pour le voir et je tournai mon regard dans la même direction. C'était un bâton... mais je le connaissais ! La forme, la couleur, il appartenait bien évidemment à Foxy ! Il le saisit avec fermeté avant de s'élancer vers la sortie. Mais où était Foxy ? Je balayais la pièce en espérant la retrouver, et je finis par y arriver.
Merde.

Sa carcasse – car il n'y avait plus d'autres mots pour décrire ce qu'il en restait – reposait sur le sol, calcinée et ravagée. Un haut le cœur envahit mon corps. Mais pas le genre qui faisait déjecter son repas, non plutôt ce petit pincement qui vient vous saisir lorsqu'un être proche vous quitte. C'était stupide. Je ne la connaissais que depuis quelques heures. Pourtant, sa mort m'attristait énormément. Peut-être que comme elle m'avait sauvé je me sentais plus proche d'elle que du reste du groupe. Ou alors le fait qu'elle soit morte si jeune et si belle. J'aurais aimé pouvoir courir, me jeter à ses pieds, la serrer dans mes bras et lui offrir tout le confort dont elle pouvait avoir besoin dans son voyage vers l'autre monde mais c'était impossible. Les forces qui se déchaînaient dans la salle me dépassaient. Abel demeurait libre à présent, et c'est tout ce qui comptait. Alors en suivant l'exemple du jeune homme à l'écharpe jaune je me dirigeais vers la sortie. Étant assez proche de celle-ci il ne me fallut pas bien longtemps pour atteindre la sortie. L'homme bandé semblait occupé à répliquer contre ses assaillants et puis de toute manière, je n'étais une menace pour personne dans la salle. En quittant celle-ci, je ne fis aucun signe distinctif. Mon regard se porta une dernière fois sur Foxy. Dans mes yeux, on pouvait certainement lire un dépit, le même regard que j'avais adressé à feu mon ancien ami et roi, en quittant sa campagne meurtrière. A ce moment je me promis une chose : dès que tout ça serait fini, Foxy aurait droit à des funérailles dignes de ce nom.

Un peu plus loin, dans un long couloir, je retrouvais la minuscule silhouette accompagnée du bâton. Je vins m'adresser à lui de manière très calme.

- Je m'appelle Halfken. Je vais être bref, le bâton que tu as ramassé tout à l'heure, il appartenait à Foxy une fille bien trop aimable pour cet endroit, et c'est tout ce qui reste d'elle. Il a une grande valeur pour moi et j'aimerais le récupérer.

Mes mots étaient droits et sincères et mes yeux devaient vaciller et scintiller car les larmes restaient éperdument accrochées à mes yeux, refusant de dévaler sur mes joues.

Spoiler:
 

© Len Kagamine - PL:R



HRP: Il y a pas mal de choses qui se passent, j'ai pas tout compris pour être honnête. J'ai considéré que j'ai pu passé, sachant que mon déplacement doit s'effectuer au moment où Rasgarat et Jim entamme leur offensive, je suppose que je peux sortir!
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Lun 10 Mar 2014 - 1:59






De gauche à droite : Katsumoto, Drough, Korushige



Ses oreilles bourdonnaient encore, mais il commençait progressivement à récupérer son audition. Le premier son qui parvint à ses tympans fut celui de l’eau s’échappant des canalisations que son corps avait pulvérisé en s’écrasant ici. La petite pièce baignait dans quelques centimètres d’un mélange d’eau, d’urine et de tout un tas d’autres choses. Mais Korushige ne s’en plaignait pas. Dans sa situation, c’était le meilleur endroit dont il puisse rêver. A l’instar d’Halfken, qui avait déjà quitté les lieux du crash, l’explosion l’avait éjecté ici, dans les WC. Ça s’était produit juste après son omnislash. Sa lame encore plantée dans l’abdomen du geôlier, il s’était retrouvé sans défense face à cette attaque destructive. Son système auditif était touché, rien de grave. Le côté droit de son corps en revanche, c’était autre chose.

- Brulure au second degré, dit-il à haute voix.

L’eau des sanitaires apaisait la douleur, mais le moindre mouvement ravivait cette dernière, qui s’étendait de l’épaule aux genoux, en couvrant une bonne partie du flanc droit. Et encore, il était chanceux. Sans la réaction de Katsumoto, quelques instants avant la détonation, il n’aurait même pas eu le temps de se protéger le visage. Van le chaman, s’il s’agissait bien de sa véritable identité, s’était joué de lui, des autres. Un acte que le « frère » ne pouvait laisser impuni. C’était précisément le genre d’individu qu’il combattait. Au prix d’un effort quasi-surhumain, il se redressa en utilisant le reste du cadre de la porte en bois pour se maintenir debout. Il fut alors le témoin privilégié de l’intense combat du dernier étage de la prison.

Le mur d’encre qui progressait vers la sortie s’était progressivement solidifié, sous l’influence d’un dial, devenant alors un obstacle que le geôlier – dont le corps projeté servait temporairement de puissant projectile – était venu percuter de plein de fouet, avant de s’écraser dans un vacarme assourdissant. Mais l’homme visé par cette attaque n’était pas resté sur place, activant une étrange machine qui lui permit de s’envoler. Mais cet envol permit au Chaman d’éviter une seconde attaque, celle du serpent sombre crée par le Corsaire libéré. Abel avait « glissé » à toute vitesse sur cet animal virtuel – au design simpliste, puisqu’uniquement composé de trait, avec une simple pointe de flèche en guise de tête – pour pouvoir porter une attaque direct. Mais son poing frappa le mur, à côté de la sortie.

Il fallut un moment à Korushige pour comprendre que cette vague gelée et perforée était en réalité l’un des membres de l’autre groupe.

Ce qui suivit lui fit prendre conscience du haut niveau des individus dans cette pièce. Recroquevillé dans sa carapace, le geôlier s’était élancé sur le sol pour glisser, dans le but de percuter un maximum d’ennemi. Premier impact sur la cage, second impact sur le mur, il allait faucher le gamin, mais ce dernier, visiblement doté d’une nouvelle faculté, s’envola à son tour, poursuivit par le sabreur.

Abel vit au ralenti ce véritable déferlement de balles sans éprouver la moindre once de peur. Personne ici ne lui inspirait quoi que ce soit d’inquiétant. Il ne se sentait pas en danger. Dos à la sortie, il savait que le combat était terminé. La momie aux explosifs avait tiré, vite rejoint par le gamin. Lui, avait plaqué sa main au sol, étonné d’ailleurs de constater qu’il n’entendait vraiment plus rien.

- Champ Vectoriel.

Van avait tiré en visant un peu partout, le gamin visait spécifiquement la zone de la sortie. Mais la technique du Corsaire ne ferait aucune distinction. A intervalle régulier, partout dans la pièce, des flèches noires émergèrent du sol, comme des pieux dressés pour empaler leur victime. Chacune des seize balles du momifié rencontra l’une de ces flèches et changea immédiatement de direction, pour se diriger – sans aucune perte de vitesse – vers les airs. Idem pour les dix balles du gamin. Retour à l’envoyeur. Et le tout leur explosa à la face. Abel était déjà à la troisième marche au moment de l’explosion, il n’avait plus de temps à perdre ici.

C’est donc du point de vue de Korushige que la situation serait décrite. Un réseau de colle recouvrait l’ensemble de l’espace aérien. Et au niveau du chaman étaient concentrés deux nuages de gaz, l’un particulièrement opaque, et le second d’une couleur qui ne laissait rien présager de bon. Au niveau du sol, ce n’était pas mieux. Une sorte de Forêt Noire, composée de flèches s’élevant sur plus de deux mètres, avait surgit de nulle part. L’espace entre elles était à peine suffisant pour y faire passer un homme de corpulence normale.

En plus de la momie et du gamin, un troisième individu était coincé dans la colle aérienne : Drough. Il y avait été propulsé par l’une des flèches, sans pouvoir rien n’y faire et se démenait en vain pour tenter de s’en extirper.



Faites gaffes aux descriptions !
Halfken, vu que du coup, la discussion avec Sypher n’a pas eu lieu, tu as le choix entre partir du principe que ton perso a pu traverser le champ de vecteur et qu’il se trouve donc aux côtés d’Abel, dans les couloirs/escaliers de sortie, ou qu’il s’est fait avoir par un vecteur et qu’il est coincé dans les airs, comme une mouche.
Ouais par contre, il est sourd et pas bavard, donc t’attends pas à faire ami-ami. (Je crois qu’il aime ça en fait, ne plus avoir à écouter les autres, il doit trouver ça cool).

Noctis, prends bien en compte que dans ta zone, en plus d’être englué dans la colle (ouais, c’est comme ça) y a le gaz inflammable et le gaz empoisonné. Pour les effets, je t’invite à consulter… ta FT, ou le post de Sypher.

Jim R.I.P.

Et Sypher, je crois que là tu vas pas regretter d’avoir le Logia de la sève What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1790
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.903.252.528 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Mer 12 Mar 2014 - 21:21


 ❝ La Couronne❞
Feat. Event.



~ Dans Noctis...~

-Tu ne te trouves pas pathétique ?

-Pourquoi dis-tu ça ?

-Tu n'en as eut que deux... Il n'y a qu'à voir la gonzesse à la faux, tu aurais clairement dut l'éliminer quand tu en avais l'occasion. Tu me déçois beaucoup. Je veux bien faire le moniteur mais à ce rythme là...

-Et qu'est-ce que tu proposes ?

-Laisses-moi prendre le contrôle. Il est dans mon intérêt que tu survive gamin.

-Mais tu sais Chaos, un hôte du Chaos, est voué à mourir jeune.

-Tu me fais rire gamin. Dans ce cas, faisons en sorte que ce combat soit le meilleur que nous ayons jamais livré s'il doit être le dernier. Ensemble.

-J'aime mieux t'entendre comme ça. Alors ensemble nous formerons le seul et l'unique...
Van le chaman.Van le ROI des chamans.

-Pour être roi il faudrait déjà que tu es une couronne.

-Mais je l'ai. Tu ne la vois donc pas ?
-Hmm ?
-Ce gamin, c'est lui ma couronne, lui ma fierté.
-Haha, j'aurais dût m'en douter. Dans ce cas...

Battons-nous Comme des Rois !

~Retour au présent.~

La première technique avait fonctionné avec beauté. D'un geste le tout avait gelé et en quelques secondes le logia de l'encre n'était plus. Sa folie meurtrière venait de lui coûter la vie. Dans ce genre de situation, où la mort est présente, il ne faut jamais jouer avec le feu. Cela reviendrait à ce suicider si l'ennemi en question est plus fort ou maîtrise un élément inverse. Le marine ne dut même pas comprendre ce qui lui arrivait...Le pauvre n'allait pas pouvoir survivre à cela à moins d'être dégeler peut-être ? Mais Drough arriva à toute allure et brisa toutes ses chances en le faisant voler en éclats.

Et finalement le géant reparti de plus belle dans la salle. Laissant le couloir pour les autres. Mais à cet instant, la momie aurait préféré le voir ici que dans la salle. Les balles des tireurs quittèrent à peine leurs armes à feu qu'elles revinrent toute sur lui. Enfin, elle revenait principalement au plafond, mais Noctis serait bien toucher malgré tout.

Retour des balles, réflexe uno, grossir le dôme avec la sonorité. Néanmoins, cela n'allait pas annuler l'effet de toute ces balles, juste lancer un processus de rejet.

*Ici les yeux ne servent à rien, mon dôme c'est retrouver englué, en le retirant je prend le risque de respirer le poison de Reever. Poison suffoquant certainement ? On s'en fiche, fais ça !*

Et d'un coup Chaos changea la façon de jouer de son cor pour grossir le dôme rapidement.

*Le Pression World fait facilement quinze mètres je te rappelle. Tu vas ainsi pousser la fumée vers toutes les sorties, puis la colle qui était placée autour du dôme va boucher chaque sortie également.*

Ainsi Noctis fit grandir la zone d'air comprimé le plus rapidement qu'il put, de façon à ce qu'Abel ne soit pas bien loin. Cependant, ce grossissement pourrait causer quelques problèmes aux personnes alentour. La résistante protection du chasseur allait aplatir tous ceux coller au plafond. Malheureusement, peu de corps résisteront à une telle pression... Mais il fallait bien une solution.

Et enfin le dôme prit toute la place dans la pièce, jusqu'à être presque trop grand pour celle-ci. Le gaz empoisonné et le gaz explosif, de la sortie et une autre part dans le couloir de la sortie, et une autre partie dans la grande salle. Pour la grande salle ce ne serait pas un problème. En revanche, pour le couloir et les escaliers qui le suivaient, ce serait tout autre chose.

Abel et son possible acolyte n'allait pas s'en tirer ainsi. Si toute la manœuvre du chasseur s'était déroulée comme prévue, les entrées du couloir dans lequel il était devait être colmatées et la fumée devait commencer à envahir la zone d'Abel. De ce fait, Noctis retira son bras du canon et retira sa main de sa bouche qui reprit donc forme normale. Et d'un geste il frappa ses deux poings contre son torse. S'il avait toujours modérer la puissance de cette technique depuis qu'il l'utilisait en ce lieu, cette fois-ci il allait s'en donner à cœur joie.

La puissance de cette explosion peut au maximum prendre tout un bâtiment, ici, elle allait prendre tout le couloir, escalier comprit. Amplifier par la fumée l'explosion serait sûrement grandiose. Mais le mur de colle qui séparait désormais la fumée de la pièce où était Noctis, devrait certainement éviter au chaman de recevoir des dégâts. A la limite la colle allait tout encaisser et tomber si possible.

Et si cette explosion aboutissait, mais que quelqu'un y résistait, il devrait faire face au gaz suffoquant, ou paralysant du petit marine. Dans tous les cas, Van pourrait remercier son corps plus rapide et plus résistant grâce au chirurgien rugissant.

*Chaos, et Reever alors ? Tu l'as écrasé au plafond ?*
* Tu ne perçois donc pas ça voix ? En effet je pensais le tuer par accident, mais ce gosse est encore envie... Aurait-il mangé un fruit du démon sans que tu le saches ?*
*Certainement.*

Il ne fallait pas relâcher sa garde pour autant. La main de nouveau dans la bouche, le tueur regagnant un dôme.

La mission confiée par Makui pouvait lui promettre une certaine richesse et il espérait donc avoir amocher le Shichibukai pour faciliter la tâche à son employeur. De même il croisait les doigts pour avoir tuer d'une quelconque façon le manchot. Seul son élève devait subsister.

Sa couronne...

Désormais, si Abel ne ripostait pas, ou si le manchot ne le faisait pas lui, aussi, la momie devrait s'occuper de Katsumoto, Korushige et peut-être Drough...

Etre un roi n'est pas un titre. Etre un roi est un état d'esprit.

@Eques sur Never-Utopia

Récapitulatif Important:
Récap':
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Sypher Wenham
Contre-amiralContre-amiral

avatar
Messages : 305

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
20/350  (20/350)
Berrys: 16.068.521 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   Ven 14 Mar 2014 - 18:17








Tout avait bien fonctionné jusqu’à maintenant. Alors que je me trouvais proche de la sortie, je fus rapidement arrêté dans ma lancée par une force incroyable. Je n’avais pas pu voir de quoi il s’agissait exactement, mais tout ce que je savais à ce moment-là, c’est que je venais d’être propulsé dans les airs par un quelconque moyen. Qu’était-ce ? Un pouvoir ? Maintenant que j’y pensais, la seule personne ne se trouvant pas prise par cette force était le Shichibukai Abel, et peut-être Halfken, celui dont il manquait un bras. Je n’arrivais pas à l’apercevoir d’ici. En tout cas, nous nous trouvions en bien mauvaise posture, surtout moi en fait. Pris dans la glue tirée par Noctis, je me retrouvais collé comme une mouche au plafond. Et je n’étais pas le seul. Drough et Noctis l’étaient aussi. Quoi que. Mon maître avait apparemment utilisé une technique depuis déjà quelques minutes. Il semblait être entouré d’une sorte de bulle presque invisible, qui le protégeait en quelque sorte. Celle-ci se mit rapidement à grossir, jusqu’à limite nous engloutir. La pression devenait de plus en plus forte et nos corps se retrouvaient d’autant plus écrasés contre le plafond. Cependant, pris d’une légère panique en voyant cela, mon corps se transforma entièrement en une sorte de substance gluante et collante, celle que j’avais vu quelque temps auparavant. Et grâce à ça, mon corps ne fut aucunement affecté par la technique utilisée. Alors comme ça, j’étais devenu un Logia.. ? Intéressant. Peut-être allais-je pouvoir exploiter ce nouveau pouvoir dans les heures à venir ? Le fruit que j’avais mangé allait sans doute m’être particulièrement utile en fait ! Après quelques minutes d’attente sans réellement pouvoir reprendre mon apparence normale, je parvins à m’extirper relativement bien de la glu restante. Toutefois, j’avais pu réfléchir un peu au cours de toutes ces actions. Il était possible que j’aie des problèmes au sein de la Marine si l’on savait ce que j’avais pu faire ici. Et quelques problèmes étaient présents.. Katsumoto, Abel et peut-être même Halfken. C’était un risque que je ne pouvais prendre. Je ne voulais pas perdre ma place, me faire renvoyer ou même emprisonner pour trahison. Ce n’était pas ce que je voulais, loin de là.

Le gaz que j’avais tiré s’échappait tout autour de nous, se dirigeant vers les portes à cause de la pression exercée par le dôme. Le toxique était en fait un gaz suffoquant, qui pouvait agir assez rapidement une fois inspiré. Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il fasse effet du côté de la sortie. Mais à présent, j’avais un objectif, quelque chose d’important à régler. Lancant un regard des plus sérieux à l’égard de Drough, je m’approchais rapidement en tapant des pieds, me déplaçant grâce au Geppou pour le rejoindre. Suffisamment près, je continuais de le fixer, l’air froid et presque sans aucune pitié. Je savais très bien que Katsumoto se trouvait encore à l’intérieur de sa carapace. C’est alors que, déposant d’un geste sûr et rapide mes mains sur les révolvers attachés à ma ceinture, je me mis à tirer devant moi, à seulement un mètre ou deux de Drough, visant l’intérieur de sa carapace. Des balles explosives et incendiaires s’échappèrent des canons à toute vitesse, se mêlant afin de former un spectacle grandiose…

▬ Bakuhatsu..




Techniques utilisées :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [EVENT] Groupe Dernier étage 1   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Groupe Dernier étage 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Laboratoire-