Partagez | 
 

 FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 341.991.025 B

MessageSujet: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Lun 27 Jan - 22:13

Quêtes a écrit:
A pas de loup ! :
Métier Requis : Trafiquant
Nombre de Personnage : 2
Descriptif : Un riche marchand vous propose de faire affaire avec lui. Vous devez lui livrer un paquet spécial sans l’ouvrir et surtout, sans vous faire pincer. Attention, des agents du cypher pol sont sur vos talons.
Précision : Agent CP 1-8
Récompense :250.000 si vous réussissez. La prison si vous échouer. Rien si vous ouvrez le paquet.


West Blue, Nigthy Town, Térèsse, 19h.

La porte de l'auberge s'ouvrit dans un grincement théâtrale, comme à son habitude. Le gérant des lieux se retourna alors pour voir qui rentrait et reconnu Yao, qui logeait chez lui depuis plusieurs temps déjà. Le voyou comme à son habitude posa ses petites fesses directement au bar et commanda un verre. Et ce fut a ce moment la que l'aubergiste l'interpella. Yao tendit l'oreilles quelques secondes et écouta ses paroles. Une personne était venu ici il y avait une vingtaine de minutes et le cherchait. Le mercenaire fronça les sourcils, qui cela pouvait-être ? Mais sa question fut vite répondue quand l'aubergiste lui précisa que cette personne était toujours la et qu'elle l'attendait paisiblement assied au fond de la salle, en train de siroter une soupe. Yao demanda quelques informations supplémentaires par rapport à cet invité suprise, mais l'aubergiste ne su lui répondre. D'après lui, cette personne n'était pas quelqu'un du coin, il le certifiait.

Une pensée traversa l'esprit du Dragon pourpre, était-ce un tueur de la famille Sun Yee On qu'il avait trahi il a quelques temps déjà ? Si ça ce trouve, c'était même son ancien camarade, le Dragon de Jade, qui le recherchait encore et toujours ... Mais une seule certification, c'est en allant y jeter un coup d'oeil que Yao allait savoir.

Il fini alors cul-sec le verre d'alcool qu'il avait commandé et se mit en route. L'homme qui l'attendait était de dos. Mais d'après sa carrure et les habits qu'il portait ce n'était certainement pas un mafieux. Son étrange costume ressemblait a ceux des bourgeois de chez Eleme, la capitale de l'île. Sans plus attendre Yao s'assied en face de lui, qui semblait surpris, et l'examina brievement.

Après mures réflexions, c'était sans doute un citoyen voisin, issu d'une classe sociale aisée, par les caractéristiques de ses vêtement et les bijoux qu'il portait, notamment une magnifique montre en or à son poignet.

- C'est dangeureux de venir dans ces lieux avec ce magnifique bijoux sur votre poignet. Je suis l'homme que vous semblez rechercher, que me voulez vous ?
- Euh ... Et bien c'est vrai très cher je devrai la cacher, pensez-vous ? Je ne suis pas habitué à être dans cette ville infâme pour tout vous dire ! Et la raison de ma venue est claire : je suis Shounin et je suis aussi un ami proche de Kin Miseban, le bijoutier que vous avez "aidé", il y à quelques semaines de ça ...
- Tiens donc ? Comment va t-il ? Ces petits problèmes de concurrence sont-ils réglés alors ? Bon vas y va droit au but mon pote tu commences a m'intéresser.
- Oui oui ses affaires sont de nouveau en marche... Hrum, donc voila, je suis un marchand plutôt célèbre, donc l'import export, c'est mon truc. Mais voila, je dois déposer un paquet pas très ... légale, si vous voyez le genre, à un ami. Je ne peux pas demander à des hônnetes marines, c'est pour ça que je fais recourt a vous ...
- Ok, abrège, faut l'emmener ou et c'est combien ?
- Vous devez le déposer a St Urea, sur la South Blue. Niveau transport vous utiliserez un de mes navires et je fournirai aussi les papiers pour passer Redline. Le salaire est de 250.000B, je vous paye la moitié maintenant, si vous acceptez bien sur, et le reste a votre retour. Cependant je dois vous prévenir que ce colis est "convoité", et qu'il y ai quelques chances qu'on vous recherche ...


Un petit sourire s'afficha au bord des lèvres de Yao. Un nouveau client, comme quoi le bouche à oreille ça marche très bien ! De plus sa proposition semblait allechante. Une bonne paye allait tomber et faire un peu de voyage n'allait pas lui faire du mal. Surtout que depuit sa naissance, Yao n'avait jamais quitté sa mer natale. Ce voyage allait donc se transformer en aventure et en découverte, quoi de plus exitant héhé ?

Le mafioso se leva alors, et serra d'une poigne ferma la main de son client. Il l'invita alors a le suivre dans la chambre. La ou ils pourront mieux parler des détails de cette affaire ... Mais surtout, des sous que le marchand devait maintenant a Yao, bien sur !


~~[...]~~


South Blue, dans la zone maritime proche de St Urea.

Le soleil frappait vraiment fort à South Blue, bien plus qu'à West Blue en tout cas. Yao n'était pas vraiment habitué à cette chaleure regnante sur cette zone mais cela ne le dérangeait pas, car se dorer la pilule était une activité plutôt sympathique qu'il aimait bien faire et qu'il ne profitait jamais assez. Le voyage c'était bien dérouler, cela faisait déjà plus de deux semaines qu'il voguait sur les mers avec le bateau marchand de son client. La première semaine avait servit à traverser les mers de West Blue, sans aucun soucis. Puis le bateau passa les frontières de Marie Joa et penetra enfin la mer du sud. Cela faisait plus d'une semaine que le navire traversait l'océan sous ce ciel chaleureux. Yao lui s'était bien intégré dans l'équipage. Sachant que son client était le patron de tout ce petit beau monde a bord, il était traité comme un prince. Il n'avait pas besoin d'effectuer de taches particulières, et passait tout son temps libre a glander, boire de l'alcool (qui le frappait encore plus car yao restait au soleil comme un c*n) et s'entrainer, de temps en temps.

Cet après-midi encore, Yao était allonger sur le pont, dans un transat, et sirotait tranquillement son petit mojito, qui le rafraichissait bien. Il s'endormait presque quand une voix hurlante le fit sursauter.

- TERRE EN VUE ! TERRE EN VUE ! C'EST ST UREA !

Ah ? La tête dans le coaltar, le voyou se leva. Il ne voyait rien à l'horizon. Il plissa alors les yeux et se concentra un peu plus. Ah ouais, c'est vrai, y avait bien un petit bout de terre au fond. C'était donc ça St Urea ? Les vacances pour lui étaient désormais finies. Il avait eut la chance de passer un agréable voyage sans aucun soucis. Mais il allait arriver à destination, et d'après son client, c'était surement la qu'on l'attendait le plus.

Yao parti alors dans sa cabine. Il enfila d'abord son kimono pourpre, fidèle à lui-même. Puis il vérifia son arme a feu et l'accrocha à sa ceinture, caché sous ses affaires. Il enfila à côté de son flingue la dague qu'il avait, et prit avec lui du matériel nécessaire. Il fini par prendre son sac en bandoulière qu'il mit à son dos. Il devait faire attention à ce sac, car c'était à l'intérieur que le colis qu'il transportait était caché. Une fois enfin prêt le voyou monta sur le pont. Il se plaça tout devant et admira la terre donc le navire se rapprochait petit à petit. Une fois a destination, Yao n'avait pas oublié les consignes qu'on lui avait donné. Il devait approcher de son futur guide, un certain "Ashi", d'après ses souvenirs ...


Dernière édition par Yao Ming le Mer 19 Fév - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Mar 28 Jan - 17:41


1ère mission et traque


Cela fait à peine un mois que je suis ici, ligotée en quelques sortes par des chaînes invisibles. Et voilà que ma première mission en tant que membre du CP-2 va prendre effet d’ici peu. Cette mission était assez importante ; je devais arrêter un trafiquant qui devait remettre un paquet bien spécial à un riche marchand. Le dossier dans les mains, je fus tout de même un peu surprise par l’objet tant convoité de ce riche marchand. C’était un dial spécial qui avait emmagasiné des données très importantes apparemment ; le genre de gadget utile mais pas super cher quand on y regarde de plus près.

Je me demande bien ce qu’il veut faire avec toutes ces données quand même ; fin en tout cas je dois le reprendre avant qu’il ne soit amené à ce marchand. J’avais juste un compte rendu officiel de ce qu’il y avait dans ce paquet. Je suppose qu’il pourrait y être glissé n’importe quelle autre chose que ces données. Enfin voilà qu’après être partie faire mes affaires, je pris un bateau pour me rendre sur le lieu où il devrait y avoir l’échange entre le trafiquant qui doit livrer son paquet et le marchand. Je me rendais ainsi au Royaume de St Urea. Je n’avais encore eu jamais l’occasion de pouvoir visiter un peu plus qu’East Blue jusqu’à maintenant, il faut dire.

C’était un long voyage mais au moins comme ça, j’avais le temps de réfléchir à comment j’allais bien pouvoir faire pour chopper ce trafiquant et son client en même temps. N’empêche, des données volées allaient tomber dans les mains de n’importe quel premier venu si on peut dire ça. Et dans le dossier, il n’était stipulé nulle part d’où provenaient ces données. Ma foi, je pense qu’elles appartiennent, soit à la Marine, soit au Gouvernement. Ce qui expliquerait donc ainsi pourquoi il me faut récupérer ce paquet à tout prix […].
Et enfin, je posais un pied à terre. Non parce que maintenant j’ai le mal de mer… et faut dire qu’avec un fruit type zoan, ce n’est pas du tout simple disons. Bah oui, les loups ne vont pas dans l’eau donc à la simple vue, ça me donne le mal de mer. Aussi bien que peut-être l’avais-je avant. Donc, descendant du bateau avec un léger haut le cœur, ce fut avec joie que je trouvais pied à terre.

Arrivée en ville, j’en profitais pour aller faire un petit tour au QG de la Marine qui avait posé un quartier à cet endroit-là. Je discutais rapidement avec eux, savoir s’ils avaient déjà fais quelque chose, vu quelque chose de suspect mais apparemment rien. Tss, dieu que cela m’avance vachement ! En plus de cela, certains me regardaient bizarrement. Certainement du fait que le gouvernement leur a appris que je faisais partie de leurs troupes et que donc, ils ne pouvaient plus me mettre en prison pour divers coups d’états contre eux. Puis quand fini l’espèce de mini entretien avec eux pour ma mission, je finis par me balader dans Saint Urea afin de trouver un logement pour la nuit.

--------------------------

Après quelques jours passés à demander toutes sortes d’informations sur le marchand aux différentes tavernes puis également sur ce trafiquant qui aurait le fameux paquet, je finis par me transformer en loup afin d’avoir une plus rapide approche. Et disons que je peux mieux me fondre dans la masse pour pouvoir observer les gens. Okay, je ne passe pas super inaperçue non plus ; j’ai déjà du retirer mes vêtements pour que cela ne se voient pas. Donc bref, je marchais à pas de loup, cas de le dire, dans le centre ville. C’est alors qu’un bruit attira mon attention un moment plus tard. Je m’avançais pour regarder puis vis un jeune homme avec un paquet plutôt suspect. Croisant son regard seulement quelques secondes, il s’était déjà enfui. De mon apparence de loup, je me dépêchais d’aller demander aux marines d’aller bloquer le port. Il ne faut que personne ne sorte d’ici ; surtout si je viens de vraiment tomber sur l’homme qu’il me faut. Une fois que je fus certaine que le port état bloqué, reprenant alors mon apparence d’humaine en ayant pris soin de mettre des vêtements, je patrouillais avec les marines qui étaient entrain de faire un contrôle de toutes les personnes qui s’étaient rendues à Saint Urea depuis 2 jours. Scrutant en même temps si je ne voyais pas le garçon en question…


Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 341.991.025 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Sam 1 Fév - 13:58

Yao se mit sur le pont du navire marchand et scruta l'horizon. Il se vit venir au port petit a petit, comme prévu. N'étant pas un pirate et n'étant pas non plus encore recherché et primé par la marine, Yao n'avait donc pas besoin d'accoster sur une plage déserte de l'île, et se rapprocher des quais du port semblait être le trajet le plus court pour arriver directement en ville, la ou il devait trouver le guide qu'il lui fallait. Mais voila, en se rapprochant un peu plus, le voyou aperçut une troupe de marines. Le mafieu ne savait pas encore qui était a sa poursuite et à la recherche du paquet qu'il livrait. Ce pouvait autant être un pirate, qu'un mercenaire comme lui ou même les forces gouvernementales. Il fallait donc se la jouer discret sur ce coup.

Enfin le bâtiment accosta sans aucun problèmes. Mais quand les premiers marins posèrent un pied au sol, c'est à ce moment la qu'un sous-officier de la marine vint à la rencontre du capitaine. Il demanda alors les papiers de transport légaux du bateau puis le prévenu qu'ils allaient effectuer une fouille du navire, sous odre éxécutif du gouvernement, comme ils avaient fait pour tous les autres navires qui avaient débarqués en ces lieux.
Yao qui se trouvait caché non loin de la, et encore sur le bâtiment, écouta attentivement la conversation des deux hommes. Pour lui cela ne faisait aucun doutes. Les marines étaient la pour trouver le colis, il fallait donc faire preuve de prudence. Surtout que le bandit se retrouvait sur une île inconnue dans une mer tout aussi inconnue pour lui.

Il sortit alors un long bandeau poupre qu'il s'enfila autour du visage, couvrant la moitié de sa face et laissant assez d'espace pour qu'il voit parfaitement. Il mit son sac sur le dos et partit de l'autre côté du navire. Les marines contrôlaient toutes les personnes qui descendaient du bateau par la sortie principale, Yao devait donc quitter l'endroit par un autre accès. Mais le seul bémol, c'est qu'il n'y en avait pas. Discrètement, le voyou usa de son agilité pour descendre par les cordes de l'ancre et fit un bond pour attérir sur les pavés du port.  Enfin le pied au sol, Yao ne s'attarda pas et se faufila à travers la foule épaisse de marins qui s'activaient pour équiper leur navire.

Le voyou commença alors à s'en aller, se créant un chemin entre les civils qui occupaient la place tout en prennant le soin d'esquiver au maximum les marines. Mais jetant un rapide coup d'oeil aux alentours, le voyou comprit que sur cette île, sa tenue n'était pas conforme. Et qu'en plus de sa son allure non-chalante et ne sachant pas ou aller faisait de lui un homme repérable pour des yeux comfirmés.

Il fallait donc impérativement pour lui d'analyser les lieux et de trouver le meilleur endroit pour s'échapper de cette masse de personne pour ensuite trouver le guide. Yao jeta alors un autre coup d'oeil et scruta les batîments, ruelles et rues qui l'entouraient. Mais cet à ce moment la qu'il croisa le regard avec un être particulièrement spécial. C'était un loup. Un loup dans un port, et il semblait être en total liberté. Le pire dans tout ça c'était que personne ne semblait le calculer ou être térrifié par sa présence. Etait-ce normal sur ce genre d'île ? En tout cas, le loup continuait de le fixer, et ce n'était pas bon. Rapidement, Yao profita qu'un marin passe devant lui pour couper l'angle de vue de la bête afin de s'en aller le plus loin possible.

Quelques pas après, le voyou se retrouvait dans une rue marchande non loin de la. Il était temps pour Yao de se fondre dans la masse et retira donc le foulard qu'il avait autour de son visage.  Et en pleine marche, il échangea le foulard avec un long manteau qui se trouvait sur un stand commercial dans l'avenue, sans que le vendeur ne s'en aperçoive. Voler sans se faire repérer c'est ce qu'il avait apprit depuis toujours, d'ailleurs cela lui rappelait ses moments de vaguabondages sur son île natale. Mais trève de nostalgie, une personne bien précise l'attendait et ayant les marines a ses trousses, il devait faire vite.

Sortant alors la carte que son client lui avait fourni, Yao éssayait de se repérer. Après la tourner dans tous les sens, il comprit enfin la direction qu'il devait prendre. Et en la suivant, s'enfonçant ainsi dans la ville, le voyou attérit devant une taverne plutôt lugubre. D'ailleurs le quartier en lui même était lugubre. Ce n'était certainement pas un arrondissement riche en oibservant les passants.

Le bandit poussa alors la porte du bar et y entra. Il y avait beaucoup de monde et l'ambiance à l'intérieur semblait festive. Un bar comme Yao les aime ! Les gens se bourraient la gueule sans gêne et faisaient plus de bruits que leurs voisins. Mais le Dragon pourpre n'était pas la pour s'amuser, bien qu'il y avait envie. Il s'approcha alors du tavernier. Quand celui vint à lui, Yao entama la conversation.


-Salut chef, j'aimerai prendre un de tes verres les plus fort en alcool, s'teuplait. Et je suis aussi à la recherche d'un dénommé "Ashi". Il semble être un client fidèle de ton établissement et j'ai un rendez-vous avec lui, tu ne sais pas ou il se trouve ?
- Salut mec, tu n'es pas d'ici pas vrai ? Comme verre j'ai de la liqueur d'ananas, très forte et très bonne c'est la spécialité locale, tu vas te régaler ! Ashi n'est pas venu aujourd'hui, mais je te conseille de l'attendre la-bas, il va certainement pas tarder a débarquer ...
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Mer 5 Fév - 23:10


1ère mission et traque



Alors que je m’occupais également du contrôle avec les marines, je sentais une odeur différente de toutes les autres. Le garçon dont l’odeur si différente que j’essayais tant bien que mal de retrouver semblait avoir manqué au contrôle. Ce fut cependant trop bref pour pouvoir être sûr de sa position exacte mais une chose est sûre ; c’est qu’il a « disparu » quelques secondes de mon champ de vision.

Profitant de l’effervescence et de la panique générée par les marines quant aux contrôles… Ils prenaient vraiment leur boulot au sérieux ceux-là, c’est incroyable par moment. Enfin bref, il me fallait partir à la recherche et surtout à la traque de ce garçon. Je suis presque certaine que c’est mon homme. Il ne doit en aucun cas donner ce paquet. Me transformant totalement en loup, je prenais le soin de faire ça dans un endroit où il n’y avait personne. Non pas que cela se voit que j’ai mangé un fruit du démon avec mes habits qui deviennent un peu trop grands pour le coup mais du coup, ça ruinerait ma couverture. Je me rends finalement compte que j’ai de la chance d’avoir dû manger ce fruit. Il me sert pour pleins d’avantages en termes de traque. Et il est temps de mettre à profit ce que j’ai appris durant ma vie dans la forêt du milieu avec les loups.

Une fois mes affaires remises dans un sac que j’avais toujours avec moi ; bah ouais, je ne vais pas mettre mes habits à la poubelle non plus. Bref, je sortis de ma « cachette » pour commencer à faire des allers et venues dans les ruelles. J’utilisais mon odorat qui était très fin tout de même afin de tenter de retrouver le garçon. Seulement, je percevais également toutes sortes d’odeur et cela, par contre, ce n’est pas franchement un avantage. Je devais retrouver cette étrange odeur, pourtant si délicieuse parmi tant d’autres que je n’ai pas forcément souhaité ressentir…

[…] Ce fut environ après une demi-heure à me poster, observer et ressentir chacune des odeurs, avançant dans la direction que je croyais la bonne. Finalement, petit à petit je réussis à trouver l’odeur du garçon en question. Mon Moi sauvage aurait légèrement envie de le croquer ; l’autre moi humaine et surtout agent du gouvernement se doit de remplir sa mission tout simplement. L’odeur de ce jeune homme m’arriva au nez alors que je passais devant une taverne. Hm je risque alors peut-être de le trouver ici… Attendant qu’un homme sorte de la taverne, je profitais qu’il y ait un peu d’ombre pour me faufiler à l’intérieur. Et voilà où me mena l’odeur… Il était là devant moi. Enfin éloigné mais je pouvais clairement le voir grâce à ma vue perçante.

Seulement, maintenant… il allait falloir l’approcher puis ensuite lui expliquer en quelques sortes qu’il fallait qu’il me rende ce paquet immédiatement. La partie la plus dure s’annonçait déjà ; et c’est en ça que je prenais le temps de réfléchir à comment j’allais l’aborder. Je pourrais très bien me retransformer, mais dans ce cas, il faudrait que je fasse vite, surtout pour me rhabiller. Ou encore, j’use de ma technique du loup invisible et dans ce cas, je glane quelques infos avant de jouer. A voir…

Réfléchissant un peu dans mon coin, je finis par décider à aller me changer. Passant dans les ombres que me procurait le lieu, je pouvais passer sans me faire repérer pour me rendre jusqu'aux toilettes. Il vaut mieux pour moi dirons-nous d'être en humaine. En un instant, je venais de disparaître dans les toilettes et en faisant peu de bruit, comme un loup.

Je me changeais rapidement puis voilà qu'une dizaine de minutes plus tard, je retournais dans la salle principale. Heureusement, ma proie était toujours là. Je vais donc pouvoir agir en quelques sortes. Avançant jusqu'au comptoir, je commandais une choppe de bière faisant un peu de bruit quand même, ne serait-ce que pour attirer l'attention sur moi. Puis en prenant ma choppe, je partis m'asseoir à une table, proche de celle du garçon. Bien sûr, je ne doute pas un instant que celui-ci pourrait s'être rendu compte de quelque chose. C'est en ça que ma mission devient un peu plus sympa, disons.

Buvant ma choppe de bière assez rapidement, je finis par me lever et de même, sans gêne, je m'avançais vers le garçon le regardant dans les yeux plus que fixement.

« Ce n'est pas très bien d'échapper aux contrôles des marines tu sais. Enfin, ton paquet... tu vas me le remettre bien sagement si tu vois ce que je veux dire. »

J'avais bien entendu fais exprès de ne pas parler trop fort pour que les gens qu'il y avait autour de nous, n'entendent pas ce que l'on pouvait bien dire.


Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 341.991.025 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Lun 10 Fév - 13:34

- C'est moi que tu cherches jeune homme ?

Cela faisait déjà quelques temps que Yao attendait son fameux guide. C'est vrai que les deux hommes n'avaient pas conclu de rendez-vous concretement mais le voyou était obligé d'attendre "Ashi" avant de continuer sa route. Et pour donc tuer le temps, Yao n'hésitait pas à vider les verres les uns après les autres. Et quand il entendit cette phrase, le bandit se retourna et observa l'homme qui se tenait droit face à lui.

Il devait avoir la trentaine mais ne faisait pas si vieux que ça. Il avait une bonne carrure, la barbe mal rasée et les cheveux mi-longs. Une fois que Yao s'aperçut de sa présence, ce fameux "Ashi" s'assied à la table et rejoignit le maffioso.

- Tu es le Dragon Pourpre, c'est cela ? Ca va le voyage c'est bien passé ?

- Et toi tu es Ashi le guide, je me trompe ? Ouais c'était cool j'ai bien profité du soleil et de l'alcool ahah !

- Tant mieux alors ! Bon, je ne vais pas t'expliquer ce qu'on doit faire ? Je suis le guide que Shounin a engagé pour te conduire au récepteur du colis que tu livres. Mais ce colis est très convoité car dedans il y a un objet volé et extrêmement rare ! Il se peut que le gouvernement désire le récupérer avant-tout ... Il faut donc faire vite, car malgré qu'on soit sur une île sous la protection de la Révolution, il y à pas mal de marines dans le coin ces derniers temps .. Tu sais ou on va ?


Yao écouta attentivement les paroles de son guide. Celui ci lui donnait de plus amples informations et répondait à quelques questions qui turlupinaient le bandit. Et pour répondre à son interlocuteur, Yao fit un rapide signe de la tête en tant que réponse négative, et invita Ashi à mieux expliquer.

- Et bien c'est simple, dans la maison d'un noble marchand au bord de la ville, sauf que personne ne doit savoir qu'il est l'acheteur et qu'il reçoit le colis, donc je ne peux cependant pas t'en dire plus !

Puis la serveuse arriva à la fin de la phrase. En bon buveur, Yao reprit un verre et son guide le suivit. Le voyou ne savaient encore rien sur l'homme qui se trouvait face à lui mais instinctivement il l'aimait déjà bien. Les deux caractères avaient l'air de coller ensemble et les hommes continuèrent leur petite discussion en sirotant un bon nombre de verre d'alcool fort.

Mais pendant tout ce temps Yao n'était pas sur ses gardes. A l'instant même ou il avait posé un pied sur cette île la marine locale le recherchait, et ne connaissant pas les lieux, c'était un gros problème. Désormais il y avait Ashi pour lui indiquer la route et les bons plans à suivre, mais le nouveau binôme devait tout de même rester cacher car ils n'étaient pas à l'abris que quelqu'un les poursuive.

Le Dragon Pourpre faisait bien attention à qui sortait et rentrait de l'établissement. Il avait aussi analysé toutes les têtes qui se trouvaient à l'intérieur et tous les risques potentiels qui pouvaient leurs arrivées. Le tatoué avait repéré plusieurs personnes suspectes et les analysait bien. Et dans sa liste noire il y avait des hommes du côté criminel autant que des hommes ayant la dégaine d'un marine sous couverture, et donc griller à des kilomètres. Mais la présence d'Ashi et la discussion importante que les hommes avaient occupait totalement l'esprit de Yao et celui ci avait même oublié de surveiller les potentiels suspects ! Il était décidément bien plus intéressé à comprendre les paroles de son interlocuteur qui décidait du plan à suivre pour déposer sans aucun soucis le paquet à livrer.

Mais son alarme instinctive sonna quand il repéra une jeune femme aux cheveux rouge commander une choppe de bière au bar. D'ou elle sortait-celle la ? Yao ne l'avait pas vu rentrer et ne l'avait même pas vu depuis ce moment dans la taverne ! Le voyou se concentra totalement sur les gestes de la femme et n'écoutait plus Ashi qui parlait dans le vide. Le fait quelle sorte de nulle part intriguait Yao, et celui ci ne cessait de la fixer discrètement et d'analyser ses moindres faits et gestes.

La jeune fille prit le verre que le tavernier lui servit et s'installa sur une table non loin des deux hommes. Son comportement était extrêmement suspect, mais Yao préférait ne rien faire pour l'instant. Ne sachant pas exactement qui le traquait, il était en position déconfortable. Bien définir la personne qui était à sa poursuite semblait pour lui la meilleure des choses. Il fit alors la proie, n'en parla pas un mot à son guide et fit comme si de rien n'était.

Soudain, la fille suspecte se leva et vint à la table des deux hommes. Posté debout face à Yao, la main posée sur la table, elle lui dit discrètement.

- Ce n'est pas très bien d'échapper aux contrôles des marines tu sais. Enfin, ton paquet... tu vas me le remettre bien sagement si tu vois ce que je veux dire.

C'était donc véridique. Cette femme était un agent gouvernemental, mais de quelle sorte ? Elle ne portait ni uniforme ni badge et devait donc occuper un poste dans une section spécifique ! Mais le temps pressait. Cette jeune fille ne semblait pas bien méchante, mais Yao savait pertinemment qu'il ne fallait pas se fier aux apparences et décida donc de réagir de la manière la plus attendue possible.

Il se leva d'un coup, mais dos à la femme, puis prit son souffle de toutes ses forces et cria à la salle toute entière :

- Heiiii les meeeeccccsss !!!! Cette femme offre un verre aux quinze premiers qui l'embrassent, Ouaaaaiiiissss !!!



Toute la taverne s'arrêta de parler et fixa Yao. Pour un mec bourré, les mots "verres offerts" et "embrasser" étaient des éléments déclencheurs, et vu que les trois quarts des personnes présentes dans la salle étaient totalement ivre, la répercussion que Yao provoqua commença...

Tous les gros porcs trop bourrés se levèrent et commencèrent à courir sur la jeune fille. Il y en avait cinq, puis suivant le mouvement de groupe, il y en avait désormais le double, et le double du double etc ... Bientot Yao avait crée un énorme bordel dans la taverne et certainement le plus gros méli-mélo que celle-ci avait connu. Tout le monde se poussait pour pouvoir embrasser une fille et empocher un verre gratos, ne comprenant même pas que c'était qu'un gros mensonge de la part de Yao pour pouvoir suivre.
Une vingtaine d'hommes ivres sautèrent alors sur la fille aux cheveux rouges, et Yao en profita pour tirer Ashi par la main et s'extirper de cette situation. Enfin en dehors de la mêlée générale, et regardant la marine se débattre contre tous ces affreux alcooliques, Yao ne pu s'empêcher de la regarder fixement et de lui faire un doigt d'honneur accompagné d'un léger sourire, avant de pousser la porte et de partir en courant dans les rues avec son guide derrière lui. Avec toutes les personnes qui étaient sur elle et le bordel que cela avait créé, l'agent du gouvernement allait en moins prendre une bonne dizaine de minutes à s'en débarrasser, ce qui était suffisamment suffisant pour permettre à Yao et Ashi de s'enfuir. Pour une fois, c'était la bonne connaissance des tavernes et des bars qui avait sauver le voyou.

Courant à toute vitesse dans les rues, ce fut Ashi qui commença son rôle au cours de cette histoire, et guida Yao qui entamait le pas. En quelques secondes, il l'emmena sur une écurie publique, ou les gens posent leurs chevaux pour qu'ils s'abreuvent. Ashi monta sur une bête et sans attendre continua sa fuite avec désormais un moyen de locomotion. Yao lui courut alors en direction d'un cheval qu'il visait à voler. Mais le maitre de la bête était aussi présente et avait assisté au vol du premier cheval sous ses yeux. Il était donc prêt à se battre pour sa monture. Mais à l'arrivée de Yao, celui ci se prit violente une droite qu'il le fit cogner violemment contre le mur et qui régla vite le problème. Sans attendre Yao parti à son tour et suivit Ashi. Petit à petit et se sentant traqués, les deux hommes commencèrent à quitter la ville afin de semer leurs poursuivants...
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Jeu 13 Fév - 18:44


1ère mission et traque



Tandis que je m’étais approchée du jeune homme afin de lui dire ce que je comptais faire et ainsi me mettre à découverte, il dit une chose qui me surprit. Mais quand je dis surpris, je ne m’attendais pas à ce genre de coups foireux.

- Heiiii les meeeeccccsss !!!! Cette femme offre un verre aux quinze premiers qui l'embrassent, Ouaaaaiiiissss !!

Il venait de crier cela à l’assemblée entière… Maintenant, j’allais avoir tous les hommes bourrés à mes trousses qui espéraient ainsi que j’allais coopérer. Mais bien sûr voyons ! Comme si je n’avais que cela à faire que de traîner et perdre du temps avec des mecs bourrés qui ne savent plus vraiment très bien ce qu’ils font. Ce petit avait de la ressource car, alors que, le beau petit monde se précipitait sur ma personne en espérant avoir un baiser de ma part, celui-ci s’était déjà envolé. Et avec l’autre homme avec qui je les avais vaguement entendus discuter.

Le bordel dans la taverne était entrain de se créer autour de moi… De cinq clampins, c’est à plus qu’une vingtaine que je me retrouvais coincée. En plus des gros porcs quoi. Génial, je déteste vraiment quand on me touche comme ça. Il n’y en a qu’un seul qui a le droit de me toucher comme il veut et autant qu’il le souhaite… Bref, mettant de côté ces petites pensées envers la personne de Ren, je me concentrais sur le bordel que venait de créer le jeune homme qu’il me fallait arrêter avant qu’il ne remette le paquet à ce fameux acheteur.

Je commençais ainsi à me débattre avec tous ces hommes, perdant tout de même beaucoup de temps sur mon objectif principal. Ah si le gouvernement apprend ça et surtout Shuichiro Suman… on peut dire que je serais certainement recalée je ne sais dans quelle section encore mais on fera de moi la risée du gouvernement. En même temps, je ne suis pas forte non plus. A part mes techniques d’aïkido ou encore mes crocs et mes griffes, je n’ai pas grand-chose pour ainsi dire. Donc, je disais… ah non enfin bref, je me suis finalement à moitié transformée juste pour les repousser avec mes griffes. Puis je me transformais rapidement en loup pour m’enfuir et ainsi essayer de repérer à nouveau l’odeur du jeune homme et de son acolyte afin de les retrouver.

Je me mis alors à courir, étant dans ma forme olympique, à travers les rues pour tenter de capter la moindre odeur. Ce fut dur mais après une bonne demi-heure de recherche intense, je les avais enfin retrouvés. Et voilà que j’étais entrain de les suivre, même si niveau course, un cheval bat un loup. C’est avec un effort presque surhumain que je sautais sur l’un des chevaux l’agrippant à l’aide de mes crocs. Bon le pauvre il n’aura plus d’arrière train mais en même temps que voulez-vous hein…

« Cha vous apprendra à essayer de me fuir bande de mécréants. »

J’hurlais presque un petit coup pour que les chevaux s’arrêtent puis je reprenais ainsi ma forme humaine regardant les deux hommes. L’un étant effrayé par ma personne, j’en profitais pour lui plonger dessus et l’assommer un bon coup. Il ne me restait plus que le jeune homme qui avait ce fameux paquet.

« A nous deux maintenant… et crois moi que tu ne vas pas t’en tirer comme ça ! »


Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 341.991.025 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Dim 16 Fév - 14:54

- Ashi, tu ne serais pas par hasard ou se trouverai une base de la révolution, dans le coin ?



La question de Yao porté à son nouveau camarade lui semblait bizarre. Les deux hommes qui étaient montés sur des chevaux, galopaient à toute vitesse dans les rues de la ville afin de profiter de la petite avance qu'ils avaient pour semer l'agent gouvernemental qui était à leurs trousses !

Mais en y réfléchissant, le guide locale comprit alors l'utilité de la question posée par le voyou. N'étant pas de cette mer et ne connaissant que très peu la révolution sur West Blue, Yao voulait en tirer profit dans cette petite mésaventure. Et c'est tout en se baissant pour passer sous une porte et à cheval qu'Ashi fit un signe au mafieux de le suivre. En effet, il y avait quelques rumeurs comme quoi une base révolutionnaire serait installée dans la fôret du nord. Reprenant l'axe principale, les deux hommes traversèrent les rues au pas de course en cette direction.

Les minutes passèrent et les hommes en fuite se rapprochaient de plus en plus de la bordure de la ville, pensant être en bonne voie, Yao déchanta quand il aperçut une ombre les suivant au maximum de sa vision. En plissant les yeux et en se concentrant, malgré qu'il soit dans la course, il s'aperçut qu'un loup les poursuivait. Et c'était le même loup dont Yao avait croisé le regard à son accostage sur cette île. Ne comprenant pas trop le pourquoi du comment, Yao se retourna vers Ashi, le prévenu, et tapa fortement l'arrière de son cheval pour qu'il accélère !

- Ashi, regarde, un loup nous poursuit !

L'informateur qui était alors concentré sur la route se retourna et observa l'animal qui traquait les deux hommes. De par son expérience sur la mer du sud il comprit vite la présence de cette bête ici et de ces actions.

- C'est la fille de tout à l'heure, il ni à aucun doute ! Elle est surement une utilisatrice de ces fameux fruits démoniaques !



Les fruits du démon ? Les objets extrêmement rare donnant une puissance surnaturelle à son possesseur ? Yao fut à moitié surpris. Il avait déjà vu ce que ressemblait à un fruit du démon car il en avait volé un à son ancien enfoiré de boss, sur son île natale. Mais jusqu'en ce jours, le voyou n'avait encore jamais rencontré ou du moins aperçut de ses yeux les pouvoirs démoniaques que ces fruits donnaient !

Toujours en jetant un rapide oeil vers la fille, Yao poussa son cheval à fond. Mais comparer à celui d'Ashi qui semblait être plus jeune et avoir une meilleure forme, le voyou avait piqué un vieux canasson complètement crevé ! Et la jeune fille, hmm .. ou plutôt la louve ... Enfin l'agent du gouvernement quoi, semblait gagner de la distance petit à petit. Et c'est à la sortie de la ville et à leur arrivée dans la forêt nordique que la louve à leur poursuite était désormais à une petite dizaine de mètres dérrière eux !

Yao fut surpris des efforts que cette jeune fille donnait pour le rattraper, car pour courir de cette vitesse et même en étant un loup, rattrapé un cheval n'était pas donné ! Et enfin, dans un ultime effort, la bête sauvage qui traquait le Dragon fit un bond et arriva à croquer la cuisse gauche du cheval de Yao. Avec la vitesse la bête trébucha et tomba violemment au sol, le raclant par la même occasion, et fit valser Yao à quelques mètres de la. La louve elle aussi devait avoir subie quelques dommages durant cette violente chute car elle était tombée avec la monture du voyou.

Ashi s'arrêta, ne sachant plus quoi faire. C'était Yao qui avait le colis sur lui et il était bloqué ici désormais. Son instinct lui disait de fuir car dans tous les cas, même en faisant monter le bandit sur sa monture, celle-ci serait trop chargé et la louve les rattraperai encore une fois. Profitant de cette hésitation, la bête sauvage se releva et prit appui au sol. La louve fit alors un magnifique bond, crocs à l'air, sur Ashi alors que lui ne savait plus quoi faire. Le but de l'agent était de l'achever et le guide ne remarquant son attaque que trop tard semblait mal parti. Alors que la bête était encore en l'air fonçant sur sa proie, la voix déterminée de Yao résonna.

- Genbu Quan, Kabetoge (Voix de la Tortue, Barrière piquante) !!

Prenant appui sur un arbre, Yao fit un bond et intercepta l'attaque du loup porté sur son collègue. Il assena dans la trajectoire de la bête une magnifique talonnade. Ce coup devait alors toucher la nuque du loup et le détourner de son attaque afin de protéger Ashi. Cette technique était souvent utile car c'était une défense agressive. Yao avait attaqué son adversaire pour but de défendre son ami. Le loup sauvage loupa ainsi son attaque, et Yao par la même occasion sauva son guide d'une très mauvaise tournure.

Se mettant entre le loup et le cheval, faisant dos à son camarade et faisant face à son adversaire, Yao montra alors clairement sa détermination. Il retira son sac en bandoulière qu'il portait sur son dos et qui contenait le fameux colis qu'il devait transporter puis le jeta à Ashi, qui le rattrapa avec une grande dextérité.

- Ashi, part en avant, je te couvre. On se rejoint à l'endroit qu'on avait parlé tout à l'heure, dans le bar.

Le guide comprit très vite que Yao était prêt a beaucoup pour lui, et que la réussite de cette mission lui tenait à coeur. Il fit alors un signe positif de la tête, puis jeta un regard glacial sur l'agent du gouvernement qui se trouvait qu'à quelques mètres de lui. Ashi n'avait pas encore dit son dernier mot, mais pour l'instant, il devait partir d'ici car maintenant c'était sur ses épaules que tout reposait. Il enfonça alors les crochets de ses bottes dans la chair de sa monture et parti sur le champs, s'enfonçant ainsi dans la fôret, et bientôt on ne le distinguait plus.

Quant à Yao il retira son kimono qu'il accrocha contre une branche à côté. Il montra alors son corps entrainé et marqué par l'expérience, ainsi que son magnifique tatouage de dragon chinois à son adversaire. Se trouvant désormais de la plus libre des tenues, soit qu'avec un bas flottant de couleur pourpre et très léger, le voyou allait dévoiler ses aptitudes de combat en libérant l'apprentissage de moine Shaolin qu'il avait reçu ! Il se mit en position de défense, écarta les jambes pour un meilleur appui et fit un signe de la main pour indiquer à l'ennemi qui lui faisait face de s'approcher. Son regard était rempli de détermination, quoi qu'il arrive, Yao n'était pas prêt de lâcher le steak aussitôt que ça !

- Qui es-tu et pourquoi me traques tu ? En tout cas, si tu veux récupérer ce fameux paquet, il faudra me passer sur le corps jeune louve !
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Lun 17 Fév - 16:37


1ère mission et traque



Je mordais toujours dans l’arrière train du cheval du jeune homme tandis que son cheval tombait à terre. Et pendant cette chute, je pris également… Me blessant un peu à la patte droite arrière (= en clair on va dire équivalent à la cheville droite pour cette action). J’avais de plus et par la suite, voulu assommer l’homme qui était avec celui-ci mais avant même que je n’eus le temps de bondir sur ma proie, le jeune homme dont je ne connaissais toujours pas le prénom au moins, fit appel à une technique et s’élança sur moi tel un ninja avant de me mettre un coup au niveau de la nuque et ainsi que je faisais une belle volée sur le sol à quelques mètres plus loin. Geignant un peu de douleur tout de même… C’est bien le mode animal mais on prend bien plus que quand on est humaine. Je mis d’ailleurs un peu de temps à me relever car j’étais un peu sonnée par ce coup.

De plus, si je voulais changer de forme, bah… ça allait être un peu dur… Hm ah non je suis bête, j’avais bien fais attention de ne pas retirer mes vêtements lorsque j’avais repris ma forme animale pour poursuivre le jeune homme. En même temps, je me voyais mal jouer les nudistes, juste pour attaquer un garçon et ainsi mener à bien ma mission. J’appris en même temps le prénom de l’autre homme qui était avec celui dont je voulais le nom… Il s’appelait donc Ashi. Puis avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, voilà d’un que ce Ashi se mit à fuir avec le fameux paquet en main… Et le jeune homme restant venait d’enlever sa veste, preuve de détermination et qu’il comptait qu’on se batte. Il avait un tatouage de dragon sur le corps… Je me mis alors face à lui toujours en louve pour l’instant et grognais à moitié montrant mes crocs, moi aussi bien déterminée.

- Qui es-tu et pourquoi me traques tu ? En tout cas, si tu veux récupérer ce fameux paquet, il faudra me passer sur le corps jeune louve !

Le regardant, un sourire apparut sur ma gueule. Lui passer sur le corps hein… J’étais plutôt d’accord mais là actuellement, j’ai un petit avantage sur lui. Il n’a plus de cheval et il me serait sans mal à courir pour rattraper l’autre garçon. J’essayais par ailleurs de garder son odeur, filtrer l’odeur pour pouvoir le retrouver plus facilement. Je finis par reprendre ma forme humaine, ma robe s’étant heureusement remise correctement.

« Pourquoi je te traques ? Tu as répondu toi-même à la question et c’est certain que je vais te passer sur le corps mon ami. »

De ma forme humaine, je peux certainement faire plus de choses. Oh certes, parfois il est plus avantageux d’utiliser la forme animale mais il est également important d’entretenir les compétences acquises en tant qu’humaine. Puis me concentrant alors, je me mis à courir avant de sauter sur lui, faisant appel à mes techniques d’aïkido pour essayer de le toucher et ainsi le blesser. Je ne suis certainement pas encore parfaite et je ne suis pas non plus super forte mais j’essaie de faire avec et je comble le vide avec mon fruit du démon ainsi. Le combat durera le temps qu’il le faudra, jusqu’à ce que je l’ai mis KO et qu’ainsi je course l’autre type pour pouvoir récupérer le paquet.


Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 341.991.025 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Mer 19 Fév - 1:01

- Pourquoi je te traque ? Tu as répondu toi-même à la question et c'est certain que je vais te passer sur le corps mon ami.

Un joli sourire s'afficha sur les lèvres du voyou, observant la réaction de sa nouvelle adversaire. Franchement, il n'aimait pas trop frapper les femmes car elles sont le plus souvent faibles, mais celle-ci avait de l'arrogance, en moins assez pour déguster une petite raclée que le Dragon Pourpre était prêt à lui coller !

- Vas-y coquine, j'attend que ça ahahah !

Réponse toute aussi arrogante que Yao lui avait rendu accompagnée d'une bonne blague salace. La louve, qui d'ailleurs n'était plus car elle avait reprit forme humaine, réagis rapidement à cette provocation ouverte. Elle se mit alors à courir en direction de Yao. Le criminel Shaolin comprit rapidement son style de combat juste en observant sa manière d'attaquer. Elle n'utilisait pas d'arme, ou dû moins comptait attaquer au corps à corps le jeune expert des arts martiaux. Grosse faute me direz-vous ?

L'observation des mouvements de la jeune filles apprirent une nouvelle chose à Yao, le potentiel que cette femme avait. Et lui qui la prenait pour une petite demoiselle, remarqua que tout de même derrière son petit corps il y avait de l'expérience. Mais pas assez qu'un homme qui connait les arts martiaux du bout de son pied aux pointes de ses cheveux. Et le mafieux en était prêt à en découdre !

Arrivée à quelques pas de lui, la marine se servit de cet élan pour lui bondir rapidement dessus. Yao qui n'attendait que la première attaque, ne tarda pas à réagir d'une manière bien plus maligne. Pour éviter son saut, et grâce à la légèreté de son corps, il fit une roulée avant sur le sol et réussit à passer sous sa cible. Se reprenant de son élan, le voyou se retrouvait désormais dans le dos de la femme-louve au nom encore inconnue. Profitant de cette petite ouverture qu'il voulait exploiter jusqu'au bout, Yao assena un bon petit kick qui visait en pleine nuque, et par derrière. Allait elle éviter ce coup ? En tout cas, cette petite galipette lui servira à en apprendre un peu plus sur sa nouvelle proie. Car aux moindres mouvements qu'elle effectuait, le voyou analysait tout. Que ce soit la vitesse de réaction ou de jauger sa puissance, les yeux et les sens du Dragon Pourpre étaient aux aguets. Et ceci, il le faisait avec une légère simplicité.

Yao se propulsa et fit un magnifique salto arrière qui le ramena à quelques pas de distance supplémentaire, tout en bloquant la route qu'Ashi prenait. Yao se remit alors dans la même position qu'au début, soit les genoux pliés, le bras droit en arrière et le gauche devant.

- Bon alors le toutou à sa maman du gouvernement, tu passes aux choses sérieuses ? En tout cas pour une louve soit-disante sauvage se retrouver chien de la marine ça doit être chiennement chiant .... AHAHAH !

Rigolant à grosse voix de son meilleur jeu de mot, la main gauche de Yao brandit un magnifique doigt d'honneur, qu'il bougea ensuite de manière à l'inviter à s'approcher. Nouvelle provocation bien plus ... provocante. Yao comptait bien voir le potentiel de cette jeune femme et entamer le combat plus profondemment ... Si vous voyez ce que je veux dire ahah !
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Sam 22 Fév - 13:04


1ère mission et traque




J’avais plongé en direction du jeune homme afin de l’attaquer mais alors que je pensais que mon attaque allait marcher, fin ma technique du coup de pied circulaire avec un combo de poings… Voilà que je voyais rapidement le garçon faire un roulé sur le sol pour ainsi éviter mon attaque. C’est alors que j’atterris assez lourdement sur le sol. Si je n’avais pas fais attention, j’aurais pu facilement me faire une entorse à la cheville. Puis retournant rapidement ma tête, mince il était dans mon dos… J’aurais du prendre plus de précaution avant de lancer cette attaque car dès que l’adversaire est dans le dos, c’est plus difficile d’allier rapidité et stratégie d’attaque avant que l’autre ne vous attaque.

Je ressentis le choc d’un kick dans le dos n’ayant pas eu suffisamment le temps d’esquiver en entier son cou… Tombant au sol me rattrapant à moitié, j’avais bien senti le coup passer. Une main massant mon dos – enfin comme je pouvais du-moins, je me redressais rapidement pour lui faire face cette fois-ci. Je restais à terre un petit moment le temps que ça passe. Continuant de regarder le jeune homme et ainsi analyser ses mouvements, le voilà qu’il faisait un salto arrière pour se retrouver à la sortie, là où l’autre homme appelé Ashi avait vagabondé avec le paquet. Fronçant un peu les sourcils, voilà qu’il se mit à parler, reprenant un affront.

- Bon alors le toutou à sa maman du gouvernement, tu passes aux choses sérieuses ? En tout cas pour une louve soit-disante sauvage, se retrouver chien de la marine ça doit être chiennement chiant .... AHAHAH !

Me relevant, je fis craquer tous mes os. Il m’avait irrité… Je sais très bien que je me retrouve toutou au gouvernement, je le sais cela ne mérite pas ce jeu de mot purement futile. Mais en même temps, j’ai également ma propre volonté, ça il ne le sait pas. Il aura beau me traiter de chien, toutou et tout ce qu’il veut… Je ne vais certainement pas me démonter contre lui. Un gamin qui ose proliférer ce genre de paroles. Où va le monde, je vous jure. Et voilà qu’il venait de me faire un doigt d’honneur en signification de provocation bien plus provocante. Bon, voyons voir…

Je risque de tricher un peu mais en même temps, cela fait partie de mes pouvoirs et mes capacités à me battre après tout. Me concentrant un peu, je laissais mes griffes apparaître ainsi que mes crocs. Je n’avais pas non plus un excellent niveau mais il ne fallait pas non plus me sous-estimer. J’ai déjà tué quelqu’un rien qu’avec crocs, puis j’ai blessé ce cheval tout à l’heure alors je n’hésiterais pas une minute de plus à user de mes crocs et griffes pour me battre. M’avançant alors vers lui cette fois-ci avec plus de prudence cette fois-ci. Bah oui, il m’avait quand même eu donc maintenant plus question de se faire avoir une autre fois. Et encore on peut voir la limite du zoan du loup ; je n’ai pas vraiment de sixième sens comme eux pour prévenir le danger. Fin bref, là n’est pas la question. Il va voir ce qu’il va voir non mais. Je ne me laisserais pas insulter plus longtemps.

« Appelle moi encore une fois toutou du Gouvernement ou de la Marine, je te jure que c’est dans ton propre sang que tu vas baigner. »

Ne disant rien de plus, je léchais quelques peu mes crocs avant de me retrouver cette fois-ci devant lui griffes et crocs sortis. Essaie quelque chose, tu vas voir ce qui va t’arriver dans la figure. Mais, je n’allais bien sûr pas non plus attendre la lune. J’ai un gars avec un paquet à rattraper si vous voyez ce que je veux dire. Je finis par courir vers lui et donnais un coup de griffe porté vers son torse. Je n’avais bien sûr pas ménagé mon coup en espérant que celui-ci le blesse un peu.


Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 341.991.025 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Lun 24 Fév - 20:54

Le plan de Yao avait totalement marché. Le fait que le voyou insulte la marine et fasse preuve de provocation allait l'échauffer. Et jusqu'au point ou elle était prête à montrer tout ce qu'elle était capable, cependant le criminel ne s'attendait pas à ça ...

C'était la première fois qu'il faisait face à un utilisateur de fruit du démon et voilà qu'il se retrouvait face à une femme-loup. Yao avait déjà entendu quelques trucs à ce sujet, et il paraitrait même que la catégorie de ses pouvoirs était celle rejoignant les Zoans ! Et si ses souvenirs étaient bons, il lui permettait de pouvoir se transformer en loup et en forme hybride. Mais le bandit n'avait jamais rencontré cela auparavant, et le fait d'observer cette transformation d'humaine en une sorte de loup-garou lui faisait des frissons dans le dos, d'excitation, bien sûr.

Voilà que quelques secondes après, la jeune rouquine était désormais devenu un véritable monstre. Gardant quelques traits d'humaines sur son visage et la capacité de se mouvoir sur deux jambes, l'envoyée du gouvernement avait pris plusieurs centimètres de tours de bras et de hauteur. Les poils poussaient sur sa peau tout autant que son corps, laissant apparaître des crocs parfaitement affuté.

Fasciné par les pouvoirs de ce qu'avait la demoiselle, Yao était le spectateur de ce phénomène paranormal. Et ne vous ne le cachant pas, étant donné que c'était la première fois qu'il voyait ce genre de scène, le bandit était devenu totalement excité à l'idée de combattre cette bête. D'un côté tant mieux, car arrivé à ce stade, son adversaire n'allait aussi pas se laisser faire. Léchant ses griffes tranquillement, et d'une voix légèrement plus troublante, l'agent du cipher pol répondit au hors-la-loi.

- Appelle moi encore une fois toutou du Gouvernement ou de la Marine, je te jure que c’est dans ton propre sang que tu vas baigner.

Son regard semblait plus sur. Mais Yao comptai bien tout donner pour surpasser la femme-louve qui se dressait face à lui. Désormais, cette fille allait devenir le premier obstacle à surmonter dans son nouveau périple, celui de conquérir le marché noir. Se reprenant en position de défense, prêt à en découdre, Yao attendit que la bête fonce vers lui, tout en observant attentivement ses moindres gestes pour de nouveau jauger sa puissance, qui semblait fortement augmenté.

La bête fonça sur le criminel avec une puissance largement supérieure. Ce changement de brutalité perturba quelques secondes pour Yao quand le loup bondit sur lui et lui assena un coup de pieds circulaire, dont ses griffes acérées jaillissaient. Réagissant au dernier moment, le Shaolin expira d'un violent coup tout l'air stocké dans ses poumons et se plia en avant pour passer sous la patte de la bête. C'était une utilisation inextremis de la technique Nansei (souplesse) du Suzaku Quan. Mais ses réflexes un peu trop tardifs lui auront fait regretter, car bien qu'esquivant le coup de patte, certaines griffes écorchèrent ainsi le bas du dos, coupant sa peau.

Sauf que posant son pieds gauche lourdement au sol pour bien se stabiliser, Yao se trouvait désormais sous la garde du montre, et donc dans sa zone vitale, à l'intérieur de ses bras. Il fallait profiter de ce moment crucial dans un combat pour blesser sa proie. En une fraction de seconde, le criminel tendis son bras et enchaîna avec la technique Hie, du Byakko Quan.

Il visa alors le torse de la femme-louve qui n'était qu'à quelques centimètres de lui et frappa d'un coup vertical de la partie basse de la main. La force qu'il y avait mis devait faire en sorte que cette frappe fissure même la roche. Elle devait donc provoquer de grands dégâts chez la marine, bien que la transformation hybride devait surement lui procurer une meilleure endurance.

Profitant d'un moment libre et ne voulant pas rester encore une seconde de plus à l'intérieur de ses bras, Yao se faufila derrière elle et une fois qu'il pouvait le faire, fit un deuxième salto en arrière pour reprendre des distances face à la créature.

Yao toucha alors du bout de ses doigts la blessure qu'il avait dans le dos. Bien qu'elle saignait un peu, elle n'était que superficiel, car la profondeur de l'entaille n'arrivait qu'a la partie secondaire de la peau. Sentant le sang coulé le long de sa colonne, les poils du voyou frémissaient. Toujours aussi déterminé à abattre le monstre qui lui servait d'ennemi, Yao s'exclama.


- Ca sort les griffes la bête domestique ? Ahah dommage que ce ne soit pas ça qui m'arrêtera, pauvre sotte !

InfoTechniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Ven 28 Fév - 10:35


1ère mission et traque




Mon attaque avait en quelques sortes marchée car j’avais réussi à toucher le jeune homme avec mes griffes sur le dos. Seulement, en ne faisant pas assez attention à ma garde, celui-ci avait pu se mettre sous ma garde et ainsi toute défense était inutile. J’allais quand même ramasser le coup. Et alors que j’allais tenter de me retourner rapidement, le garçon m’assena un coup au niveau du torse. M’envoyant alors dans le décor. Certes, avec ma forme de loup-garou, je pus à peu près esquiver la force du coup mais bon dieu que ça ne fait pas du tout du bien. Il m’aurait certainement cassé une côte avec cette force phénoménale. Un peu étonnée, je me mis à cracher un peu de sang, pliée alors en deux. Rah merde… me faire avoir par un garçon comme ça…

J’étais encore pliée en deux, me remettant assez mal de ce coup. Ma forme hybride, ne m’avait pas non plus bien aidée pour le coup. Certes, cela me permit d’encaisser un peu mieux le coup car je suppose que si j’étais complètement humaine, il m’aurait brisé en deux avec cette force de fou. Erf… ça ne m’arrange pas du tout cela. Ne se préoccupant pas trop sur le coup, le jeune homme s’était remis à une distance qui était raisonnable par rapport à ma personne. Semble-t-il que je n’allais pas très bien pouvoir me mouvoir complètement pendant un petit moment.

- Ca sort les griffes la bête domestique ? Ahah dommage que ce ne soit pas ça qui m'arrêtera, pauvre sotte !

Je crachais encore un peu de sang, toujours dans ma forme hybride. Qu’il parle le mécréant, qu’il parle. Quel dommage que je n’ai pas d’attaque à distance pour pouvoir l’attaquer. Enfin à part mes lames… Mais encore faut-il qu’elles puissent atteindre le jeune homme. Je pourrais très bien me transformer en louve et ainsi même avec la blessure que je me tape, il faut que j’arrive à retrouver et rattraper l’autre homme avant qu’il n’arrive à transmettre le paquet. Ah que faire ? J’étais là assise ma main contre mon ventre, palpant un peu mais là sous ma forme hybride, je ne pourrais pas totalement savoir si j’ai bien quelque chose de cassé ou pas.

Mais comme je pense que c’est le cas, je n’ai malheureusement que très peu de temps. Je ne peux pas perdre de temps pour me faire soigner et ensuite retourner chercher ce paquet qui aurait déjà été donné au fameux marchand. Fermant les yeux quelques secondes car je n’avais pas non plus fais très attention à ses paroles, je finis par me transformer complètement en louve, grimaçant un peu de douleur car cela changeait un petit peu ma constitution au niveau du torse. Me mettant sur mes quatre pattes, je regardais le garçon droit dans les yeux.

« Une bête domestique… je crois que t’es né trop tôt mon petit. Personne ne me dressera, encore moins toi, ni même la marine ou le gouvernement. »

En effet, je tenais comme jamais à ma liberté même si en effet, pour l’instant, cela semblait mal parti malheureusement… Marchant ensuite pour voir si je supportais à peu près la douleur… mais je ne sais pas si je pourrais vraiment continuer la route bien longtemps. Arf tant pis on a plus qu’à tenter le tout pour le tout. C’est le temps de faire place à la ruse et à la vitesse pour s’enfuir surtout. Je ne suis pas vraiment de taille contre lui pour le moment. Il vaut mieux que je batte en retraite pour l’instant.

« Bon ce n’est pas que je m’ennuie en ta compagnie hein… mais salut ! »

Puis je me mis à courir bien qu’avec ma blessure, ce ne fut pas aisé. Je feintais légèrement pour qu’il ne puisse pas suivre mes mouvements et enfin je sautais par-dessus lui pour ensuite m’enfoncer dans le chemin où était passé l’autre homme. Avec mon odorat et mes oreilles, je pouvais retracer le chemin qu’il avait et retrouver sa trace surtout. Je savais que le jeune homme me courserait surtout. Egalement que je commençais à rapidement m’essouffler. Et merde… je vais devoir m’arrêter à nouveau…


Revenir en haut Aller en bas
Yao Ming
Trafiquant
avatar
Messages : 363
Race : Humain.
Équipage : Hyakki Yokou Gang

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
231/250  (231/250)
Berrys: 341.991.025 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Dim 2 Mar - 19:43

La contre-attaque éclair de Yao sur son adversaire femme-louve avait bien réussit, et le criminel lui avait collé une puissante frappe dans le torse, qui projeta la bête plusieurs mètres en arrière, ou son dos tapa contre un arbre qui stoppa sa course folle. Le Shaolin déchu qui observait bien la scène examinait a peu prêt les dégats que son attaque avait causée sur cette utilisatrice du fruit défendu. Elle crachait un peu de sang, apparemment elle était mal en point, mais heureusement pour elle sa forme hybride l'avait défendu et lui avait évité le pire.

De plus, point positif pour le bandit qui venait de finir d'examiner et de jauger la puissance de son ennemie. Le coup qu'il lui avait porté l'avait touché physiquement mais aussi mentalement, car elle semblait être redevenu un peu plus coopérative. C'est alors que l'agente du gouvernement reprit sa forme animale : celle d'un loup à part entière. Puis elle rétorqua.

- Une bête domestique... je crois que t'es né trop tôt mon petit. Personne ne me dressera, encore moins toi, ni même la marine ou le gouvernement.

Malgré qu'elle fut mise à terre, la louve gardait toujours autant de fierté, et ceci fit légèrement sourire Yao, qui aimait bien cette mentalité de penser. La bête sauvage reprit alors son souffle quelques secondes, récupérant un peu de ses forces. Puis elle continua.

- Bon ce n’est pas que je m’ennuie en ta compagnie hein… mais salut !

Elle se mit alors à faire un bond et esquiver Yao, pour tenter de suivre la course d'Ashui, qui était déjà bien loin depuis le temps. Yao savait pertinemment que la louve n'allait jamais retrouver le chemin de son collègue. De une car elle était blessée, et que ses pattes étaient moins disposées pour courir vite que celles d'un cheval. De deux car le compagnon du criminel avait certainement réagit pour disséminer son odeur un peu partout afin de la retarder et même la semer. Rigolant à haute voix, le bandit prit alors cette réaction comme une fuite. Mais il ne regrettait pas d'avoir affronter cette femme et au fond, ne la détestait pas plus que ça. Cependant, il ne put s'empêcher de la provoquer une dernière fois, juste pour rigoler ...

- Vas y ma biche à la prochaine, et n'oublie pas de dire à ton patron que c'est le Dragon Pourpre de la mer de l'Ouest qui ta botter le cul ! Bye bye !

Observant la louve courir et disparaitre entre les arbres et les buissons, Yao savait qu'elle l'avait entendu. Reprenant ses affaires qui étaient toujours restés accrochées à une branche, Yao s'habilla tranquillement en continuant sa route, reprenant lui aussi son souffle et se dirigeant vers sa prochaine destination : le point de rendez vous pour retrouver Ashi, ce soir.

[...]

C'était un restaurant familial. Il y avait beaucoup de monde ce soir et le voyou ne se sentait pas vraiment dans son élément. Mais le côté rassurant de la chose était que personne ne viendrait le chercher dans un endroit comme celui la, et que toutes les odeurs de la bouffe qui circulaient dans l'établissement cachaient les propres odeurs des deux hommes, au cas ou ou cette louve revenait fouiner dans ses affaires.

C'est en sirotant tranquillement un cocktail, et en s'étant changé de vêtements que le criminel attendait son complice. Et c'est dans son dos qu'il arriva. En tout premier Yao vit une enveloppe tombée sur la table, face à lui. Puis il se retourna et reconnut Ashui, qui lui faisait un grand sourire. Celui ci ce posa sur la chaise en face et lui raconta les nouvelles.

- Bon mon petit Yao, rassure toi, tout c'est bien passé ! L'enveloppe la, c'est l'argent que le client te doit !

Le guide qui était devenu l'ami du criminel commanda lui aussi un verre, puis reprit la discussion.

- Pour semer le loup, j'ai traversé une rivière et la longé pendant quelques temps. Comme cela j'étais sûr qu'elle ne retrouverait jamais mon odeur, en plus de l'avance que j'avais sur elle ! Ensuite je suis allé à la rencontre du client et lui ai remit le colis ainsi que de lui expliquer la situation. Il te félicite d'avoir fait preuve de courage et de ténacité face à cette agente du gouvernement, et m'a promis de parler de toi à plusieurs de ses camarades ... et croit moi, ce client, c'est une grosse tête !

Pendant qu'il racontait toute son histoire, le voyou, assez content de lui, regarda dans l'envelope et y trouva plusieurs gros billets. Un petit sourire ne pu s'empêcher de s'afficher sur son visage, et ce comme à chaque entrée d'argent ! C'est ainsi que Yao continua sa soirée avec son compagnon en toute discrétion. Bientôt, il allait retrouver son navire et allait devoir faire le sens retour du voyage, à moins de rester un peu plus longtemps que prévu sur cette mer au climat tropicale et aux bonnes ambiances...
Revenir en haut Aller en bas
Rei Mitsuyori
Hateful Wolf
avatar
Messages : 453
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
151/250  (151/250)
Berrys: 550.000 B

MessageSujet: Re: FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]   Dim 2 Mar - 20:21


1ère mission et traque




J’avais tout tenté pour essayer de suivre la trace de cet Ashi mais impossible, même avec mon odorat hyper perfectionné que j’ai grâce au fruit du démon… Il m’avait échappé. Et je doute qu’avec l’avance prise, et bien ma mission a alors échoué. Je ne pus d’ailleurs pas aller bien loin à cause de ma blessure, celle-ci bien trop importante. Lorsque j’avais pris la fuite dans l’espoir de retrouver la trace de l’homme qui avait ce foutu paquet, le garçon que je venais d’affronter me lança alors une dernière pique… Quel crétin celui-là.

- Vas y ma biche à la prochaine, et n'oublie pas de dire à ton patron que c'est le Dragon Pourpre de la mer de l'Ouest qui ta botter le cul ! Bye bye !

Oui oui oui c’est ça. Ce dragon pourpre à la noix, si je le revois un de ces quatre, je me jure de lui faire la peau cette fois-ci. Ce n’est tout bonnement pas croyable. Maintenant, il va falloir que je m’entraîne dur, surtout si un jour, je veux pouvoir être en mesure de retrouver Ren… Ce n’est qu’après 20 minutes à essayer de traquer en vain l’autre mécréant que finalement, mes pattes ne me soutenant plus, je tombais au sol. Trop affaiblie, je jurais contre moi-même. J’aurais du la jouer autrement afin de pouvoir rattraper l’homme et lui prendre le paquet des mains. Quelle perte de temps.

[…]

J’entends des voix dans mon entourage… je ne semble pas être morte comme lorsque je l’ai cru en m’évanouissant plus tôt. Enfin, si ça se trouve, je suis bel et bien morte et en fait, ce sont les gens de l’enfer ou du paradis qui me parlent. Mais dans ce cas, pourquoi je sens le moelleux d’un matelas sous mon corps ? Geignant un peu…

« Agent Mitsuyori ! »

J’entends une voix m’appeler… et c’est alors à ce moment-là que j’ouvris les yeux. J’étais dans ce qui semblerait être une chambre d’hôpital. Enfin, ça m’en a tout l’air en tout cas. Je ne reconnais pas la décoration de ma chambre alors bon. Regardant un peu à côté, il y avait un médecin ainsi que l’agent Suman, mon référent disons. Celui-ci en tout cas, n’avait pas l’air du tout content. Cela se voyait dans le regard, j’avais tout de suite compris que ma mission avait alors échoué…

« Votre mission a échoué et en beauté ! Bravo ! Je ne sais pas ce qui me retient de vous enfermer dans un bureau avec une tonne de paperasse à régler. »

Et là, il partit furibond. Le médecin me dit juste qu’il avait soigné ma blessure mais qu’il me faudrait tout de même un peu de repos avant de retourner en mission. Je m’en souviendrais toute ma vie pour le coup de cette première mission qui est un échec complet…



FINI


Revenir en haut Aller en bas
 

FB - Quand un loup traque le Dragon [Pv Rei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans les bois quand le loup n'y est pas... |Trente-Six|
» Promenons-nous dans les bois, tant que le loup n'y est pas...
» Quand Le Loup Se Perd...
» Quand le loup a envie de dévorer l'agneau ... - Théa & Alex.
» Quand le loup est là ... les vampires courent. [Erwan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de StUrea-