Partagez | 
 

 Provocation écarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Provocation écarlate   Mer 8 Jan - 10:53



    Pendant mon trajet en mer. J'ai me suis rendu compte que la vie que je menais dans la forêt a été un réel carnage lorsque j'étais gosse. Si seulement j'avais su tout ce que je savais maintenant, ou alors, sais-je tout ce que je sais car j'ai vécu cette vie ? Je ne sais pas comment tourner la question mais il est vrai que beaucoup de choses sont inexpliquées. Ce que j'entends par là est le fait que ma flûte et mes techniques musicales sont possibles car j'ai vécu dans la forêt. C'est vrai, certes, il est vrai qu'un gars blond m'a aidé à les maîtriser, mais ensuite, j'ai su faire continuer l'existence de cette magie à travers mon instrument qui est rappelons-le, une arme aussi. Le capitaine hurle, on est bientôt arrivé à bon port et, depuis trois jours que l'on navigue, on va enfin pouvoir poser un pied sur la terre ferme. Je sors peu à peu de mes pensées, attrapant ma flûte et me dirigeant vers l'écurie aménagée pour vendre les chevaux où j'ai glissé Rolanda avec, bien sûr, l'accord du chef marchand !

    "Comme d'habitude ! Je vais faire un tour pendant que vous déchargez tout ça ! A plus !"

    Une petite phrase amicale qui veut tout dire. Et puis, s'ils veulent partir alors que je ne suis pas là, j'ai mon den den mushi dans ma veste au pire, ils partent sans moi. Pour le moment, le quitte le bruit du port et m'aventure dans la plaine, Rolanda est heureuse, du moins, j'imagine puisque cela fait bien longtemps qu'elle n'a pas été au galop. Rapidement, peut-être trop pour elle, je l'ignore, mais nous arrivons dans un petit village très silencieux. Un peu trop à mon goût en fait. Certes j'aime ne pas avoir de concurrence musicale mais là, avec ce calme, ma musique va réveiller les morts. Je ne croise personne, je ne vois personne, quelle ville terrifiante.

    "Tout doux ma belle, on va y aller doucement d'accord ?"

    Tenant les rênes de la jument pour la diriger dans le village, j'arrive dans une ruelle où le sol est recouvert de sang, les corps sont les uns sur les autres. Je m'arrête net et j'attache la jument à une fenêtre, me dirigeant ensuite près des corps pour tenter de trouver quelqu'un en vie.

    "Si quelqu'un est conscient, qu'il me le dise !"

    Honnêtement, j'ignore ce que j'espère, comment vouloir retrouver quelqu'un de vivant dans cette atmosphère morbide et terrifiante ? Je ferme les yeux et souffle un bon coup, commençant à survoler les corps en évitant de marcher dessus même si, au final, ils n'auront pas mal, c'est juste, disons, une sorte de politesse envers la mort. J'arrive au croisement et le sang se dirige vers la droite. Je vais pour le suivre mais je regarde Rolanda, voulant me rassurer et la rassurer même si je ne sais pas si elle est inquiète. Après tout, c'est une jument ... J'attrape ma flûte et parmi les autres corps plus loin, une chevelure noire sort du lot ... Elle bouge ! Je m'arrête de bouger, restant loin au cas où pour être sûr quand elle bouge de nouveau. Je cours vers cette personne, gardant bien sûr ma flûte en main.

    "Eh ! T'es en vie ?"

    Je sais que mes questions ne sont pas toujours des plus intelligentes mais bon, faut comprendre la situation dans lesquelles je me retrouve aussi.


Dernière édition par Mike Tay le Jeu 9 Jan - 15:18, édité 1 fois (Raison : Correction des fautes)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Provocation écarlate   Mer 8 Jan - 11:28

Skan se promener dans la zone de Est Blue sans trop savoir quoi faire. C'était limite ... chiant. Il s’arrêta donc dans une petite île non loin de sa position et après avoir simplement amarré sa petite chaloupe qu'il avait prit à une de ses victimes quelques jours plus tôt, le psychopathe se mit en route pour aller dans un petit village pas trop loin des côtes. Ce village était très animé et il y avait une certaine atmosphère pesante de petit village paisible, ce qui énerva un peu le jeune homme qui s'arrêta vite fait dans un bar pour boire son habituel saké pour essayer de se détendre.

Cependant, au grand désespoir du jeune homme, c'était apparemment impossible. Il y avait toujours plus de bruit, c'était l'enfer ce village en fait ! Il fallait remédier à ce vacarme sans nom et dans les plus brefs délais si possible, il était donc temps de s'amuser un peu ...

"- Bonjour, puis-je tous vous tuez ?"

Les villageois regardaient tous très étrangement l'homme en noir qui se mit ensuite à sourire pour commencer son "éradication du bruit". Skan dégaina son épée et commença à mutiler les gens qui étaient dans ce bar et les vidèrent de leurs sangs avant de tous les décapités. Enfin bon, le truc, c'est que du coup, le Quémandeur était excité maintenant, il lui fallait beaucoup plus que quelques personnes pour le satisfaire ... il sortit donc avec un rire de fou et commença a tuer les passants dans la rue qui tentèrent de fuir, les gens dans les maisons et même les gens qui travailler dans le champ à côté de la petite ville. Personne ne fût épargné et ils finirent tous décapités et torturés des façons les plus inventives qui soient même si la méthode préférés de Skan était quand même de les vider peu à peu de leurs liquides sanguins. Après avoir fini cette joyeuseté qu'était d'éradiquer la population du village, Skan s'endormit par terre, au milieu de ses victimes.

Environ une heure plus tard, le sommeil du tueur fou fût troublé par un impondérable. En effet, un jeune homme à peu près de son âge venait d'arriver dans la rue et crier à la recherche d'un être vivant. S'il savait le pauvre ... enfin, manque de chance, il aperçu Skan et lui posa la question la plus débile du monde, était-il encore en vie ...

"- Non en fait je suis mort moi aussi ... "

A question bête, réponse bête non ? Bref, il fallait pas trop s'attarder la-dessus, surtout que le roux avait la plus terrible arme du monde en main ... une ... attention mesdames et messieurs !!! Une flûte ! Rhoo bon ok je sort ... mais avant ça, je vais quand même vous raconter la suite.

L'homme aux yeux de sang se releva donc et regarda l'individu en face que lui avait un air innocent ce qui était complètement en contradiction avec le sang qu'il avait de partout sur le corps.

"- Oui donc ... c'est pour ? Désolé mais ce village n'est plus trop approprié pour recevoir des gens ..."

Cette phrase était très étrange certes, mais tellement vraie ... bref, il fallait maintenant savoir ce que voulez le roux à la flûte maintenant. En espérant qu'il ne soit pas trop saoulant ...
Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Provocation écarlate   Jeu 9 Jan - 15:08



    Je m'arrête net quand je le vois bouger, il est couvert de sang, sans trop m'avancer, je crois que ce sang est celui des gens qui l'entourent, enfin, des cadavres qui l'entourent. Je serre ma flûte dans ma main droite et enfin, celui-ci me répond, ironiquement bien sûr, du moins, je l'espère puisqu'avec tout ce que l'on voit dans ce monde, ça ne m'étonnerait pas qu'il soit sérieux.

    "Non en fait je suis mort moi aussi ... "

    Un sourcil se hausse et un pas en arrière se fait vouloir dans mes jambes, buttant sur le corps d'une femme, la tête tranchée mais la bouche ouverte et la langue léchant le sol. Ce mec est un peu spécial disons. Il est au milieu de cadavre, peut-être qu'il y a de la famille, des amis autour de lui mais non, il préfère être ironique ... Sans doute est-il en état de choc ? J'ai déjà vu ça à Micqueot, un homme qui n'arrivait pas à se remettre du meurtre de sa famille et de sa torture. Je tente de m'approcher en évitant de marcher sur ces pauvres gens sans vie quand l'homme à la touffe noire se relève.

    "Oui donc ... c'est pour ? Désolé mais ce village n'est plus trop approprié pour recevoir des gens ..."

    Sur ce point, je pense qu'il n'a pas tort, mais, pourquoi dit-il ça ? Mes yeux se promènent sur l'homme enfin debout, du sang dégouline de ses vêtements et ses yeux écarlates me perturbe, on dirait que le sang est entré dans ses pupilles. Je relève la tête et le fixe dans les yeux, essayant d'engager la conversation pour en savoir un peu plus sur ce qu'il vient de se passer.

    "Tu sais qui a fait ça ? Je peux aller l'arrêter si tu le veux !"

    Honnêtement je ne sais même pas si je ferai le poids contre quelqu'un ayant décimé un village à lui seul, j'espère pour le coup qu'ils sont plusieurs parce que là, j'ai un peu peur. Je pointe du doigt sur le côté, mimique que j'ai attrapé à force de parler avec des gestes pour éviter d'avoir les mains pendantes et servant à rien.

    "Si tu veux te nettoyer, on a ce qu'il faut sur le bateau dans le port non loin ..."

    Il est vrai que le sang ne me dérange pas mais je sens que celui commencer à entrer dans mes chaussures par le dessous de mes semelles, coupées pour laisser mes coussinets de pied être utilisable. Je commence à reculer voulant sortir de cette ruelle morbide, espérant être suivi du gars en état de choc je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Provocation écarlate   Jeu 9 Jan - 15:46

Cet homme venait de demander si Skan connaissait le coupable ? Il était sérieux là ? N'avait-il pas remarquer que le seul être vivant à part lui était le tueur aux yeux de sang ? Ok ... remarque au moins, il ne ferait rien contre ce dernier et c'était tant mieux, après avoir tué autant de gens, le Shinikage n'avait plus trop envie de meurtre. Enfin, provisoirement quoi.

"- Humm ... non je l'ai pas vu ... "

En plus de ça, c'était vrai car c'était dur de se voir soi-même, alala, comme Skan était comique. Bref, Le roux fît ensuite une remarque pleine de bon sens, il fallait peut-être se nettoyer un moment ou un autre. Le psychopathe ne répondit pas et après que l'inconnu se soit retourner pour retourner à un point d'eau, il se lécha une dernière fois les doigts pour apprécier une dernière fois ce goût si agréable avant de finir par le suivre. En route, la sangsue humaine ne pût pas s’empêcher d'étudier le jeune homme. Il était assez grand, maigre, roux et semblait posséder un étrange pouvoir aux vue des ses chaussures qui semblaient assez particulières et de ses gants ... arff au pire, c'était pas grave, l'homme aux yeux rouges s'en fichait un peu au final.Bref, une fois arriver, le buveur de sang se rinça avec le contenu d'un seau d'eau clair pour éviter de subir les effet que donne l'eau de mer puis s'assit dans un coin.

"- Oui donc ... tu t'appelles ? ... Moi, C'est Skan Shinikage, enchanté "

Le jeune homme semblait assez consterné par tout ce qu'il venait de voir et c'était assez normal en fin de compte mais bon, le Quémandeur était bien trop barge pour s'en rendre compte que tout ça était très louche pour quelqu'un de non-averti. Enfin, la suite promettait d'être vraiment marrante au final.
Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Provocation écarlate   Ven 10 Jan - 10:19



    Superbe rencontre n'est-ce pas ? Un bain de sang, c'est l'expression qui convient le mieux dans ce genre de cas. Pour ma part, ce n'est pas tous les jours que je croise un homme en train de se réveiller dans une marre de sang, marre de sang qui est peut-être dû aux morts de sa famille, ses amis ! Il me répond presque du tac au tac à ma question à ce qu'il dit, il n'a pas vu.

    "Hum ... Non je l'ai pas vu ..."

    Un petit soulagement, au moins, le ou les enfoirés qui ont fait ça ne sont pas vraiment mon problème donc. J'avale ma salive en retrouvant Rolanda, je la caresse et monte dessus, nous dirigeant au port aussi rapidement, voir peut-être plus, qu'en venant ici. Les cheveux dans le vent, nous arrivons au port où le gars attrape un seau d'eau douce pour se laver. Je descends de la jument que je caresse pour la remercier quand je remarque que la selle est tâchée de sang. J'hausse les épaules, ce n'est pas grave au final, ce mec doit être vraiment chanceux pour avoir survécu à ça. Je m'approche un peu de lui quand il commence à parler. Il est vrai que je ne suis pas bavard, certes, mais heureusement que les gens que je rencontre sont plus polis que moi ...

    "Oui donc ... tu t'appelles ? ... Moi, C'est Skan Shinikage, enchanté."

    Banal ... Ce mec vient de survivre à un massacre, sa famille est peut-être morte, décapitée et baignant dans le sang, mais ... J'hallucine ! Cherchant un peu mes mots, je n'arrive qu'à sortir mon nom et mon prénom, rien de plus. Je reprends un peu mes esprits, enfin, je me dis qu'il en état de choc, peut-être qu'il ne veut pas parler de ce qui s'est passé là-haut dans le village. Je comprendrais de toute manière. Il a dû vivre et voir des choses horribles, ou justement non, ne rien voir ... Ce qui est peut-être encore plus terrifiant au final ... En tout cas, je constate qu'il a pris un seau d'eau claire, évitant l'eau de mer posée près des cagettes d'oignons là-bas. Il doit être un maudit, tout comme moi.

    "Au fait, elle, c'est Rolanda. Et donc, toi, Skan c'est ça ? Tu as mangé un fruit maudit n'est-ce pas ?"

    Surtout, j'évite de le laisser partir seul de son côté, je m'inquiète un peu à vrai dire. Et s'il retournait au village et se faisait une nouvelle fois attaquer par le ou les personnes qui ont fait cette horreur ? Je lève la tête vers les nuages. Le ciel est bleu, les nuages blancs, aucun signe de pluie ou que quoique ce soit arrive. Au final, sans cette rencontre dans le village avec les cadavres, cela aurait pu être une belle journée. Je tourne la tête, je vois le capitaine marchand me faire signe, il est encore en train de décharger le bateau et à voir, il en a encore pour un moment. Je me dirige vers Rolanda et je la caresse, attrapant les lanières et passant à côté de Skan.

    "Là-bas il y a une sorte d'auberge, on pourrait y aller et boire un verre, qu'est-ce que tu en dis ?"

    Des fois je ne sais pas trop comment aborder un inconnu, je suis plus à l'aise avec les filles, elles sont plus ouvertes et souvent moins sanglantes que les hommes. Même s'il semble en état de choc, il se peut que voir des danseuses et boire un verre lui changera les idées ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Provocation écarlate   Ven 10 Jan - 11:04

La réaction du jeune roux était plus "clair" que ce que le Shinikage aurait pensé. Il avait eût la présence d'esprit de remarqué que Skan était sans doutes un possesseur de fruit du démon. Cependant, le tueur n'avait pas trop envie de révéler son pouvoir à un inconnu, il feinta donc par l'ouverture énorme qu'avait laissé l'inconnu en parlant de sa jument.

"- Elle s’appelle Rolanda ... c'est jolie comme prénom mais je n'aime pas trop les chevaux désolé

Volontairement, Skan n'avait pas répondu à la question du rouquin car s'il avait dis qu'il possédait le Fruit de la Sangsue, n'importe qui aurait compris que c'était le quémandeur qui avait décimé le village. Déjà que c'était pas très futé de ne pas l'avoir soupçonner dès le départ mais là ...

Bref, de toute façon, Mike venait de proposer d'allait boire un verre dans une auberge, le sujet était donc clos.

"- Humm ... pourquoi pas "  

N'aimant pas trop les balades en cheval, le psychopathe se mît à marcher à pied en direction de ce fameux lieu de détente en suivant le flûtiste. Un fois là-bas, de manière très naturelle, le demandeur de mort commanda un saké et s'assit à un table pas très loin de l'entrée. Sans doutes que Mike voudrais essayer de "rassuré" le meurtrier et le sortir d'un soit-disant état de choc, ça devenait vraiment de plus en plus drôle en fait toute cette histoire et Skan allait profiter de tout ce spectacle sans en perdre une miette, ça serais sans doutes presque aussi marrant que de tuer.  
Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Provocation écarlate   Ven 10 Jan - 14:31



    Dommage Mike ! Tu aurais dû prévoir qu'un gars choqué par ce qu'il vient de se passer ne dévoilerait pas ses pouvoirs au premier passant. Ayant appris le nom de ma jument, celui-ci commente.

    "Elle s’appelle Rolanda ... C'est jolie comme prénom mais je n'aime pas trop les chevaux désolé."

    Je souris, j'explique rapidement que je n'ai pas choisi et que c'est un cadeau d'un homme sur l'île d'où je viens. J'évite les détails, je ne veux pas vraiment raconter ma vie, surtout cette partie, à une personne que je ne reverrais jamais au final. Je soupire et après avoir accepté ma demande, nous entrons dans l'auberge où c'est la jungle. En effet, le port est calme mais après avoir attaché la jument à l'extérieur, l'intérieur, lui, est très bruyant. Ayant commandé un saké au serveur en bretelles jaunes et vertes, le fameux Skan s'installe près de la sortie. Me voici donc au milieu de cette jungle humaine, ne sachant pas vraiment quoi faire. Je commande donc du vin, au moins, je connais le goût ... C'était la boisson dite locale sur Micqueôt.

    "Sinon, Skan, tu vas faire quoi maintenant ?"

    Vu qu'il n'a pas l'air perturbé par ce qui s'est passé au village, autant commencer à discuter de banalité. Dehors, je surveille en même les marchands, ils sont en train de faire une pause et le capitaine rit aux éclats en regardant un de ses matelots s'étouffer après avoir croqué dans une pomme. Le pauvre, son autorité est assez spéciale je trouve. Il est très proche de ses membres mais ils le respectent assez et lui obéissent. Je ne sais pas si je peux l'appeler capitaine. C'est son navire, certes, mais il n'est qu'un marchand, pas un pirate ...

    "Je crois que dans une heure ou deux mes amis auront terminé et je devrais partir, j'espère que tout ira bien pour toi !"

    Trois mois que je suis sur East Blue et déjà je me retrouve que dans des situations étranges. L'autre coup avec les deux gars, j'ai dû défendre un village attaqué par des bandits et à présent, je retrouve un malheureux dans les cadavres d'un village. Je porte peut-être la poisse, à chaque fois que j'arrive sur l'île, je me retrouve à aider les gens qui frôlent la mort. Je soupire et frotte mon index sur la table, plongé dans mes pensées.

    "Au fait, tu viens d'ici ?"

    Que dire ? Au final, je pense perdre mon temps. Si ça se trouve, là ou les personnes en cause du massacre du village sont parties depuis longtemps peut-être. Et, il a l'air d'aller bien en fin de compte mais bon ... J'attrape mon verre de vin et cul sec, j'avais soif en fait ! Grimaçant, car oui, ce n'est pas de l'eau ou du jus de fruit non plus, je réalise que je n'ai même pas pris mon sac en partant du bateau, je n'ai que ma flûte ... A vouloir sortir trop bien, heureusement que le pauvre n'était pas blessé je n'aurai eu aucuns bandages sur moi pour le soigner sinon. Mais attends une seconde !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Provocation écarlate   Dim 12 Jan - 10:37

L'attitude de Mike était de plus en plus marrante. C'était trop drôle, il essayait de rassuré Skan avec une attitude très interrogative, commençant d'abord par lui demander ce qu'il comptait faire après.

"- Bah ... je pense reprendre la route maintenant, j'ai plus que ça à faire je pense. "

Cette réponse était très franche même si au final, il ne se donnait même pas la peine de faire comme s'il était réellement dans un quelconque état de choc. Il paraissait même incroyablement détendu, comme un homme presque heureux. Le roux continua après avec un petit "j'espère que ça ira pour toi ". Il était définitivement très con ou il le faisait vraiment exprès ? ... Enfin, c'était pas grave. Cependant, le temps que le psychopathe fût perdu dans ses pensées, il venait enfin de recevoir la question à mille points. Qu'était-il venue faire ici ? Il était hors de question de se cacher, l'homme en noir allait donc être très naturel.

"- J'étais venu m'amuser un peu sur cette île ... "

Sous son sourire sadique, la phrase du Shinikage était parfaitement clair, il était là pour tous les tuer, ce qu'il avait fait, juste pour se détendre. Chacun sa manière de s'amuser non ? L'atmosphère était devenu très étrange autour de la table. Le regard presque décomposé du roux était clair, il avait certainement compris.

"- Oui ... C'est moi qui ai créer cette fête qu'as été le massacre des habitants du village, c'était d'ailleurs très divertissant. "

La tête du Quémandeur se fit d'un coup plus ironique, il allait se foutre un petit peu de la gueule de son "sauveur".

"- Je t'ai dis que je n'avais pas vu le tueur ... il n'y avait aucun miroir, je n'ai donc pas pu me voir moi-même n'est-ce pas ? "

La sangsue humaine se mit donc après à rire d'une manière indéfinissable avant de se lever et partir, laissant Mike en plan, sans doutes choqué par ses dernières révélations. Cette journée avait était très belle en fin de compte ...
Revenir en haut Aller en bas
Zackary J. Fawkes
Inquisiteur
avatar
Messages : 564
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
3/350  (3/350)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Provocation écarlate   Dim 12 Jan - 15:54



    Ce gars ... J'avais faux sur toute la ligne ! Cet homme n'est pas une victime, cet homme, c'est le tueur, c'est celui qui a décimé le village et ses dires ne font que confirmer la chose !

    "Oui ... C'est moi qui ai créer cette fête qu'as été le massacre des habitants du village, c'était d'ailleurs très divertissant. Je t'ai dis que je n'avais pas vu le tueur ... Il n'y avait aucun miroir, je n'ai donc pas pu me voir moi-même n'est-ce pas ?"

    Son sourire satisfait me donne qu'une envie, lui mettre un bon coup de poing dans la gueule ! J'ai plain cet abruti, j'ai été gentil avec un tueur de civil. Ces pauvres gens étaient innocents, je repense à la femme dans laquelle j'ai buté avec sa tête coupée. Je fronce des sourcils et attrape la flûte, posée sur la banquette sur laquelle je suis assis, me levant pour bloquer le passage du gars, lui attrapant le col en hurlant dessus.

    "Espèce d'enfoiré ! Tu n'as pas honte de ce que tu as fait ?!"

    Vraiment, là, je suis en colère. Il faut croire que seuls les animaux peuvent être sincère. Aria m'a abandonné, beaucoup de mes amis sont morts, Rolanda seule est contente de me voir dans ce monde. Et ce mec, cet enfoiré ! Il va devoir payer pour ce qu'il a fait, s'il compte s'en sortir comme ça il se fourre l'idée profondément où je pense. Certes, je suis un voyageur, certes, je navigue avec des marchands mais tout ce que je sais faire, tout ce que je peux faire, il va le subir, avoir attaqué des innocents, des femmes, des enfants, ce n'est pas de la puissance, c'est de la lâcheté et pour cette raison, je le tuerai de mes mains.

    "Tu as de la chance, Skan Shinikage. Il y a des enfants ici, mais crois-moi, écoute-moi ! Je te retrouverai et ce jour-là mon grand, je te tuerai !"

    Tout est sa faute au final. Je le lâche en le poussant en arrière, les enfants qui sont dans la pièce n'ont pas à assister à un bain de sang, je me rassois, tremblant de tout mon être en laissant ce traître de Skan partir en riant comme un psychopathe. Quelle horrible journée, je tente de me calmer, commandant un second verre de vin qui met trop de temps pour arriver. Je cale ma tête entre mes mains, la flûte de nouveau posée sur la banquette rouge, attendant que la serveuse revienne.

    "Calme toi Mike, calme toi ..."

    Quel imbécile ! Le verre arrive, je donne la somme que je dois à la femme et bois le verre cul sec, sortant ensuite pour retrouver la jument, cherchant du regard le Skan pour le démonter. Et dire que je l'ai laissé partir pour épargner la sensibilité de quelques enfants, cet enfoiré va surement en tuer des centaines d'autres. Au final, ce n'est pas tant le fait qu'il se soit moqué de moi qui me rends aussi en colère, c'est surtout qu'il a tué des innocents, des hommes, des femmes, des enfants. Quelle honte, cet homme, je le jure, il finira dans une tombe que j'aurai creusée moi-même ! J'attrape les lanières de la jument et celle ci me donne un coup de tête, me faisant, sur le coup, un peu changer les idées. Je la caresse et lui souris, me dirigeant vers le navire marchand. En tout cas, Skan Shinikage, je te tuerai.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Provocation écarlate   

Revenir en haut Aller en bas
 

Provocation écarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Halte au flood/HS/provocation/etc.
» La patrouille de l'angoisse : le reveil de Brume écarlate [PV vallée et glace]
» L'aube écarlate
» La lettre écarlate (Clyde)
» Provocation en Duel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-