Partagez | 
 

 [EVENT] Salle du trône - Groupe 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Dim 23 Fév - 13:36




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
L'apparition soudaine de Nala avait manifestement surpris les deux combattants, mais cela ne dura pas très longtemps. Reprenant son courage à deux mains, Drake réagit le premier et fonça dans la direction de la demoiselle, avec la ferme intention d'en découdre aussi rapidement que possible. Il était vif et puissant, même la soeur de Makui ne pouvait le nier, mais blessé comme il était, le samourai était également loin de pouvoir se battre au maximum de ses capacités... Tandis que la gradée de Mars, elle, était en parfait état. Dans une lutte directe, elle semblait donc largement favorite, et la présence de Mori n'allait peut-être même pas suffire à changer la donne. Alors que le premier combattant fonça dans sa direction pour la terrasser d'un jeu habile de ses lames, la jeune femme n'eut aucune difficulté à bloquer les assauts rageurs de l'homme avec ses propres lames, ironiquement plus nombreuses que celles de son ennemi, bien que concentrées seulement sur ses deux mains. Les dix griffes bloquaient les attaques répétées sans aucune difficulté, mais la maudite savait tout aussi bien que le second forban n'allait pas rester immobile indéfiniment sans jamais vouloir se mouvoir davantage. Et s'il utilisait le même coup de poing que précédemment et que, par miracle, il parvenait à la toucher, la Kokuwo risquait de subir des dégâts suffisamment importants pour faire basculer totalement l'issu de l'affrontement. Or, son frère lui avait donné un ordre, et il avait été plutôt clair : bloquer les trois épéistes en laissant Elimane passer. Le logia était passé, et l'un des trois combattants du trio gisait au sol non loin de là, mais il demeurait les deux plus embêtants, ceux qui faisaient partie de l'équipage de Mitsu...

Voulant donc empêcher le duo de la prendre de court et de l'acculer jusqu'à la terrasser brutalement, la maudite s'écarta soudainement et d'un bond vif de son ennemi. Puis elle fit un geste diagonal avec ses deux mains, la première partant du haut à gauche pour arriver en bas à droite, et la seconde partant du haut à droite pour arriver en bas à gauche. En se croisant, les griffes créèrent des lames d'air qui furent propulsées en direction de Drake, avec pour objectif celui de le faire reculer aussi expressément que possible. Nala ajouta quelques mots avec conviction, en fronçant les sourcils derrière la visière opaque de son casque :

-Ne pensez pas pouvoir me vaincre aussi aisément !

Et à peine les pieds de la demoiselle touchèrent-ils le sol qu'elle disparaissait une fois de plus, utilisant ce mouvement extrêmement rapide dont elle avait le secret. La combattante se retrouva dès lors dans le dos de Mori, et elle tenta de le trancher horizontalement sur toute la longueur dudit dos avec sa main droite et donc ses cinq griffes, gardant les autres en cas d'attaque subite, afin de pouvoir se protéger aisément.
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 565
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Mer 26 Fév - 1:22

 


L'éveil de Gin'kami... "Je vais te décapiter"




Le réveil de Mori semblait avoir eu l’effet escompté. La surprise fût soudaine et tout le monde se retrouva pour certain, avec un nouveau problème sur le dos et pour d’autre avec un allié en plus dans la bataille. Il avait donc dès l’instant où il se leva chargé son poing afin de le laisser ensuite écraser le visage du tireur. La raison de ce poing enragé était simplement la mort d’un compagnon d’arme. Mori avait déjà vu plusieurs de ses camarades passer de l’autre côté, mais il semblerait que là c’était la fois de trop et sans qu’il ne s’en rende compte, sa volonté d’arrêter venait de se manifester sous l’apparence d’une aura qui calma les ardeurs de tout le monde sur le moment. Son coup de poing près à fondre sur le tireur, il se retrouva alors sans rien devant lui touchant de plein fouet et détruisant sans problème le mur qui rencontra son poing.

Mori resta un instant silencieux n’écoutant rien de ce qui se passait autour de lui. Il put tout de même remarquer que Drake, lui envoya ses armes. C’est d’un bond qu’il se déplaça alors pour récupérer ce qui lui appartenait… Il atterrit sans faire le moindre bruit et fixa toujours d’un œil meurtrier le tireur. Remarquant que Bataki venait de perdre connaissance, il ne put s’empêcher de se dire qu’il ne pouvait plus tenir debout à cause des blessures infligées un peu plus tôt par le trio de bretteur. Il regarda alors en direction de Shohei, qui n’était plus Shohei maintenant… Son regarde devint encore plus sombre vu qu’il comprit ce qui venait de se passer. Il serra ses katanas tellement fort que la marque des poignets s’imprimait dans la paume de ses mains.

C’est Drake qui ouvrit les hostilités en lançant la première attaque en direction de Nala, qui expliqua qu’elle allait s’occuper d’eux toute seule. Pour Mori, il s’agissait d’une grosse erreur… Bataki également avait fait cette erreur là et pourtant, il n’était vraiment plus de ce monde. Les attaques des samouraïs étaient venues à bout de lui et c’était l’un de ces mêmes attaques, que venait déclencher Drake en direction de Nala. Celle-ci, bloqua facilement… Mori ne bougea pas et observa tranquillement les mouvements de jeune femme. Lorsque celle-ci recula, il dégaina alors l’un de ses katanas qu’il fit tourner rapidement autour de lui créant un cercle et faisant apparaitre une lame de vent qui l’entoura. Au même moment, Nala apparu dans son dos prête à l’attaquer. Il venait d’agir avec précaution, l’utilisation du cercle lunaire avait pour but de créer autour de lui une attaque défensive… Donc il était certain que si elle l’attaquait, ce serait certainement derrière lui. C’était un mouvement que faisait la plupart des combattants, mais il ne pouvait juste pas se douter qu’elle ferait ça. Bref, il avait réussi à anticiper l’attaque de la guerrière. Il ne perdit pas de temps pour se déplacer à son tour en usant dans saut périlleux et dans son mouvement, il envoya plusieurs traits d’énergies en direction de l’ennemi. Il venait lui aussi de rentrer dans la bataille et le fit comprendre à opposante :

Mori : Ne pense également pas me vaincre aussi aisément… Je vais te découper en morceau et éparpiller tes restes dans ce foutu château !
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Sam 1 Mar - 14:18




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Si Drake avait été le premier à passer à l'assaut, aussi brusquement que férocement, Nala constata bien rapidement que Mori ne serait pas longtemps sans reste. Elle tenta de le vaincre rapidement et efficacement, se propulsant dans son dos pour essayer de le trancher violemment, mais se heurta alors à un problème de taille : le bretteur avait rattrapé ses armes et créa une lame d'air qui força la demoiselle à utiliser son geste non pas pour attaquer comme elle prévoyait de le faire au début, mais bel et bien pour contrer la lame d'air créée au dernier moment. La sœur de Makui fut forcée de reculer sur quelques mètres avant de parvenir à briser l'assaut du collègue de Mitsu, remarquant aussitôt que ce dernier n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. En effet, et toujours en gardant ses distances de manière plus intelligente que précédemment, comme s'il parvenait enfin à contenir un tant soit peu sa colère, il envoya un bon nombre de lames d'air droit vers la Kokuwo qui fronça les sourcils derrière la visière de son casque. L'offensive était habile et plutôt bien imaginée, mais sa dextérité n'allait certainement pas être mise à mal aussi aisément. C'est donc sans grande difficulté que la jeune femme bloqua toutes les attaques les unes après les autres, usant de ses dix griffes avec une efficacité remarquable. Une fois son assaillant un peu plus calme, elle s'autorisa une légère pause, regardant tour à tour Drake et son collègue. Ces deux-là allaient finalement être un peu plus embêtants que Lorn à vaincre, même s'ils présentaient de grosses blessures, différemment à elle qui était globalement en bon état. C'est donc avec sagesse que la gradée de Mars décida de faire preuve d'une prudence extrême afin de ne pas laisser ses adversaires la vaincre, même si cela risquait de prendre plus de temps pour les terrasser. Enfin, après une courte réflexion, elle jugea que le plus embêtant dans l'immédiat était le maudit, à cause de ses capacités à se soigner, même si l'autre épéiste était clairement plus vif et plus dangereux. C'est donc ironiquement qu'elle décida de s'occuper de ce dernier, afin d'annihiler rapidement la plus grosse partie de leurs possibilités offensives.

Dans un premier temps, pour se permettre une attaque plus complète et simplifiée, la maudite envoya un groupe de cinq lames d'air en direction de chacun des deux sabreurs, par un geste vertical de chaque main. Songeant que cela pourrait les retenir ne serait-ce qu'un court instant, elle utilisa une fois de plus son mouvement rapide s’apparentant à un soru et se retrouva dans le dos de Drake. A partir de là, Nala tenta de le transpercer entre les deux omoplates grâce, une fois de plus, à ses cinq griffes droites, gardant la main gauche en protection dans le cas où Mori aurait pu s'en sortir plus aisément que prévu. Ne laissant pas sa concentration et sa méfiance s'endormir bêtement, la jeune sœur de Makui tenta de constater l'étendue des dégâts sur les deux pirates, priant pour que l'un des deux au moins soit blessé.


Donc !
Nala contre les offensives de Mori en reprenant ses distances puis repasse à l'attaque. Elle envoie cinq lames d'air verticales vers chacun d'entre vous et utilise sa technique de vélocité pour se retrouver derrière Drake, qu'elle tente de transpercer !
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 530
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Jeu 6 Mar - 14:12









La dépouille de Lorn venait à peine d'être lâchée sur le sol, la dame masquée venait à peine d'apparaître, que déjà l'intensité de l'affrontement prenait en ampleur et ce, malgré l'affaiblissement apparent de Mori et moi. À peine avait-elle montré son nez que je n'avais pas perdu de temps pour me jeter sur elle. Comme l'on pouvait s'y attendre, d'elle et de ses griffes, elle n'eut aucun mal à parer chacun de mes coups. C'était d'ailleurs là l'ironie de la chose, j'avais toujours été vu comme un bretteur « spécial » pour la simple raison que je me battais avec sept lames... Elle arrivait au nombre de dix, pour sa part ! Certes, elle avait choisi la facilité en s'en servant comme griffes, mais c'était tout de même quelque chose. Elle finit tout de même par mettre de la distance entre nous, pour diriger des lames d'air dans ma direction. Ce ne fut pas un challenge pour les contrer, ainsi, tout en sautant vers l'arrière, je générai un certain nombre d'Easuraisu pour contrer tout ceci.

Après s'être occupée de moi, elle tourna son attention vers Mori et se déplaça derrière lui avec une rapidité étonnante. Ce dernier sut se défendre par l'intermédiaire de l'une de ses variantes de lame aérienne, mais je n'en fis pas plus attention. À la place, j'examinais du mieux que je pouvais notre adversaire. Il était assez dur de lui trouver un point faible : ses griffes avaient la même portée que ses bras et il ne lui suffisait que d'agiter ses membres pour frapper... Un vrai ver, j'vous jure. Mais voilà, réfléchir trop longtemps relevait d'un vrai challenge pour moi. J'avais besoin d'action, j'avais besoin de frapper, j'avais besoin de sang. Si pour sa part elle voulait perdre du temps à nous regarder chacun à notre tour, moi, j'avais besoin de faire un peu de rentre-dedans. Je m'apprêtais une nouvelle fois à me ruer, lorsque, de là où elle se tenait, elle envoya de nouvelles lames d'air vers nous, cinq pour Mori et autant pour moi... C'était peu. Nous étions peut-être blessés, peut-être presque à court de souffle et d'énergie, mais ce n'était certainement pas cinq malheureux tranchants aériens qui nous arrêterait. Ainsi, en réponse, j'en dirigeais autant vers elle. Je donnais ensuite une impulsion du pied, pour foncer sur elle.

Trop lent... J'avais déjà trop combattu, je n'étais plus aussi en forme qu'à mon arrivée... Alors que je décollais, j'eus un étrange et mauvais pressentiment. Comme si la mort s'apprêtait à me happer sans que je ne m'en rende compte... C'était ce que l'on pourrait assimiler à un sens de bretteur : nous étions tellement en phase avec la mort, nous avions tellement l'habitude de la voir de prêt, que l'on savait d'instinct lorsque nous étions en danger. Par conséquent, me fiant à ces fameux sens, je m'arrêtai brusquement et effectuai une rotation sur un pied en gardant appui. Pris dans l'élan du mouvement, et voyant que la Dame Masquée était bel et bien sur le point de m'offrir un coup qui allait certainement me faire très mal, je profitai de cette rotation pour dévoiler mon Arashi no Ikari. Lancée comme elle était, en voulant me pourfendre, elle avait peu de chance de reculer pour esquiver... Normalement. Mon ouïe m'avait faite défaut, je n'avais pas pu l'entendre correctement et j'avais failli me faire transpercer le dos. En outre, je venais d'échapper à une probable mort, mais ce n'était pas pour autant que j'avais réussi à me mettre à l'abri de ses lames. En effet, l'une d'elle réussit à ouvrir ma chair au niveau des épaules, libérant par la même une certaine quantité de sang.

Mais je ne me laissais pas démonter pour autant. Ne faisans donc fi de cette tâche rouge qui s'étendait, je profitais de notre rapprochement pour tenter de la blesser encore, dans un enchaînement endiablé... Il fallait que je la saigne, il le fallait !







Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Sam 8 Mar - 18:14




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Si Nala ne fit pas franchement attention à Mori, sachant pertinemment que même s'il parvenait à se défendre, il ne pourrait pas repartir à l'assaut suffisamment rapidement pour l'inquiéter, elle remarqua en revanche que Drake était encore assez en forme pour contrer ses cinq lames d'air avec le même nombre de projectiles tranchants, démontrant un certain talent dans le domaine. Il était évident qu'un pirate de cette renommée n'allait pas se laisser vaincre aussi aisément, et la soeur de Makui n'en était que plus motivée. La lutte allait être âpre dans les instants à venir, même si de par son fruit du démon et son corps en meilleur état, elle partait avec un avantage certain. La bretteuse décida donc d'utiliser le début de déplacement de son ennemi pour le prendre par surprise, en attaquant directement dans le dos. Sa technique spéciale lui conférait un avantage certain en terme de célérité, même si le samouraï qui lui faisait face aurait indéniablement l'avantage en terme de force brute. L'objectif était donc pour l'ancienne gouvernementale d'éviter les conflits directs, en attaquant violemment mais ponctuellement pour terrasser les deux hors-la-loi sans risquer de grosses blessures. Toutefois, à peine l'une de ses griffes pénétra la peau de Drake que ce dernier se retourna d'un coup sec, faisant face à une Kokuwo passablement surprise derrière la visière opaque de son casque. Ce type avait de très bons réflexes, elle ne pouvait pas en douter, et une attaque qui aurait pu le terrasser ou tout de moins le blesser assez sévèrement n'allait probablement rien lui faire, ou en tout cas pas grand chose... Néanmoins, le pire était encore à venir pour la combattante, puisque celle-ci fit face à une riposte des plus conséquentes. L'épéiste n'avait pas donné ses derniers mots, malgré les combats éreintants qui s'étaient succédé n'avaient manifestement pas eu raison de sa grande forme...  

C'est donc rapidement que la maudite devait agir, car la tornade s'était d'ores et déjà mise en marche et tentait visiblement de la lacérer violemment. Ainsi positionnées, Nala était en grand danger : premièrement parce que même les cinq griffes disponibles sur sa main gauche ne suffiraient vraisemblablement pas à bloquer une attaque d'une telle envergure, secondement parce qu'elle s'était malgré toutes ses précautions placée dans un but purement offensif. Ses pieds ne pourraient donc pas lui permettre de s'en sortir, et ses lames non plus... La demoiselle comprit de ce fait qu'elle ne faisait pas le poids face à ces deux pirates sur le plan de l'escrime, et qu'il lui fallait par conséquent jouer sur un autre domaine : sa malédiction était prête. C'est dans cette optique que, d'un mouvement fluide, la jeune femme interposa ses cinq lames gauche sur la trajectoire de celles de Drake qui, comme prévu, parvint à l'éjecter d'un coup puissant, droit vers un mur que la Kokuwo risquait bel et bien de traverser d'un moment à un autre. Toutefois, au moment le plus critique, celle-là parvint à ouvrir une fermeture qui l'emmena directement dans l'autre monde, l'empêchant de se heurter à un obstacle des plus solides. Elle revint pas la suite dans la dimension de Mars et se positionna à quelques mètres du duo en se remettant en garde tout en fronçant les sourcils lentement. L'affrontement allait apparemment lui demander une certaine concentration, sans quoi elle risquait d'y passer, et même si son fruit du démon lui avait sauvé la mise plusieurs fois déjà, rien ne garantissait que cela serait le cas à l'avenir... La sœur de Makui prit donc la parole en restant calme et sérieuse afin que ses émotions ne l'emmènent pas directement à sa perte :

-Je dois avouer que vous êtes plus forts que je ne l'aurais cru...

D'un coup sec, elle fit un nouveau geste, faisant en sorte que ses lames droites et gauches se croisent et envoient une sorte de quadrillage composé de dix lames d'air droit vers Drake, dans l'optique de le taillader efficacement. Elle se mit ensuite en garde, décidant de voir comment l'un et l'autre pourraient passer à l'offensive après cela.


Aller, vous allez peut-être poster deux fois ce tour-ci !
Donc, le résumé :
Drake contre-attaque et force Nala à se protéger tant bien que mal. Avant de finir dans un mur, elle use de son pouvoir pour disparaître et revenir. Puis elle envoie à nouveau en direction de Drake non plus cinq mais bien dix lames d'air !

A vous !
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 565
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Mar 11 Mar - 1:33

 


A Deux ! Tranchons-là !


Dès l’instant où il avait commencé, Mori trouvait que ce combat s’éternisait inutilement. Le combat n’était pas du tout égal, mais le vraiment problème était clairement la capacité de cette fille à pouvoir s’évanouir dans les airs. Elle était clairement plus rapide que Mori et semblait elle aussi avoir bien étudié l’ensemble de leur mouvement, pour pouvoir les anticiper et surtout savoir quand elle ne doit pas rester dans les parages… Il fallait le dire, la seule chose qui faisait vraiment traîner ce combat c’était l’utilisation de sa malédiction. Le but n’était pas de perdre du temps en essayant de découvrir en quoi consiste son pouvoir, mais plutôt de la mettre hors d’état de nuire afin que le duo puisse avancer sans problème.

Dans son assaut, elle s’éloigna dans un premier temps pour analyser la situation. C’est ce que font tous les combattants qui se trouvent en mauvaise posture. Prendre du recul est efficace, mais pour ça il faut revenir avec une bonne stratégie. Elle attaqua donc de nouveau en envoyant, plusieurs lames d’airs dans la direction de Mori et le même nombre, vers Drake. Mori attrapa fermement ses katanas, il était clair qu’elle avait une idée derrière la tête. Il contra alors l’attaque de l’adversaire en utilisant également plusieurs de ses lames d’airs. Elle était plus rapide que lui et donc deux d’entre-elles, le touchèrent chacune sur une épaule. Il n’avait rien de grave, mais quand il se tourna vers le lanceur, il comprit ce qu’elle avait entreprit et ce qu’elle voulait surtout faire. En éliminer un, pour en venir au un contre un.

Il ne pouvait pas la laisser faire et d’après ce qu’il venait de voir, Drake non plus ne comptait pas laisser faire. Il utilisa une de ses techniques pour la repousser et cela marcha sans problème, mais il eut tout de même des séquelles. Mori en vint à une chose qui était certaine… Elle n’arrivait pas à tenir le rythme des deux combattants. Certes, elle avait un pouvoir avantageux mais au final elle se trouvait quand même surmener par leurs nombres et ça, il fallait en profiter. « Tous les moyens sont bons...» C’est ce qu’ils s’étaient dit en combattant chacun côte à côte. D’un bon sur le côté, Mori alla se positionner proche de Drake et dans le même temps, Nala envoya une attaque en quadrillage en direction de Drake. Il fallait dire qu’elle s’acharnait sur lui, telle une hyène… Mori ne perdit pas de temps de son côté et fit un geste pour que Drake comprenne simplement la stratégie. De Masamune qu’il éleva vers le ciel, un trait de lumière symbolisa l’énergie fournit dans celle-ci. Il était clair que Mori préparait une attaque et pas des moindres. Alors que le quadrillage s’approchait, il fit fondre sa lame céleste sur celui-ci, dans le but de le séparer en deux et d’ouvrir la voie à Drake, pour qu’il puisse trancher l’ennemie. Cependant, il ne s’était pas arrêté là… Il préparait déjà la seconde attaque, si Nala réussissait à échapper à la prochaine attaque.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 530
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Mer 12 Mar - 22:49








Les seules véritables blessures que pouvait craindre un bretteur normal étaient celles à la jambe et à l'épaule. À la jambe, parce que c'était cela qui faisait toute votre mobilité... Et à l'épaule, parce que si un sabreur avait un bras inutilisable, il ne servait clairement à rien. C'était la base, il pouvait se manger des coups où il le voulait, mais si ses membres étaient touchés, il ne pourrait aller bien loin. En effet, qu'était un épéiste s'il ne pouvait ni se mouvoir, ni se servir de son arme ? Il n'était absolument rien et il méritait tout simplement de se reconvertir dans un autre domaine. Mais je n'étais pas un bretteur normal... Je n'étais pas comme les autres. Alors que la femme à la visière s'apprêtait m'attaquer en traître, une sorte de sixième sens m'avait averti du danger, je m'étais donc retourné pour porter une puissance attaque, certainement l'une des plus violentes dans mon répertoire de Shishitoryu basique. Elle s'était précipitée, elle n'avait pas assez réfléchi... Elle s'était mise en danger. Avec une incroyable habileté, elle avait tout de même eu le temps d'interposer cinq de ses lames : elle avait eu la chance de ne pas voir son sang gicler, mais elle s'était  prise un méchant coup. J'avais réussi à l'avoir !

Malgré tout, j'étais assez déçu : pas une seule goûte de sang n'avait été versée... Enfin, aucune goutte de sa part. Car oui, mon attaque ne s'était pas faite sans mal. Je n'avais pu totalement anticiper son attaque dans mon dos, résultat ? J'avais pu avoir en cadeau une entaille à l'épaule... Une profonde entaille. Du sang gicla, mais je n'en fis pas plus attention. Ce n'était que du sang, rien d'autre, si ce n'était une blessure qui ajoutait de la palpitation à l'affrontement. Mais une nouvelle fois, je n'étais pas un bretteur comme les autres, j'étais un bretteur visionnaire, j'étais un bretteur qui tentait au mieux de supprimer ses faiblesses ! En quoi cette plaie pouvait-elle m'empêcher de me battre ? J'étais armé de sept lames, positionnées un peu partout dans mes articulations. Une coupure à l'épaule ? Cela n'entravait l'utilisation que deux de mes épées, sur le total. Je saignais, je perdais du sang, mais ce n'était que cela après tout. Un gain d'adrénaline, tout au plus. Je n'avais même pas mal, enfin, peut-être un simple picotement... Bon, c'était certes une hémorragie, mais rien de bien grave ou difficile à soigner, non ? ... Oui, arrêter de minimiser les dégâts était une très bonne idée.

Pour en revenir à cette adversaire, finalement, elle ne semblait pas être si dangereuse que cela... Elle profitait juste de notre état de faiblesse apparent et du fait que nous revenions d'un combat éprouvant avant d'arriver à elle. Tout cela, couplé à son étrange malédiction lui donnait un certain avantage... Mais si tel n'avait pas été le cas, il était évident qu'elle n'aurait pas fait long feu. Mais envers tout ceci, pouvait-elle vraiment se préserver de la furie des deux lieutenants de Mitsu, que Mori et moi étions ? Nous ne tarderions probablement pas à le savoir. Malgré son ancienne appartenance à la marine, probablement en temps que gradée, elle semblait manquer cruellement d'expérience. Déjà, se jeter dans mon dos de cette manière avait été une première et grave erreur, malgré le fait que mes oreilles, soit l'un de mes principaux sens, avaient déjà pris un coup. Venait ensuite ses lames... Ses griffes de chaton n'étaient que futiles, elle qui s'en servait entre autres comme des katanas, mais qui pourtant ne semblait rien connaître de la voie du sabre... Seul son pouvoir pouvait lui être d'une aide salvatrice.. Son pouvoir qui d'ailleurs lui avait une nouvelle fois sauver la mise !

Mon coup ne l'avait pas blessé, c'était un fait, mais il l'avait tout de même envoyé valser au travers de la salle. Si sa malédiction n'était pas présente, elle aurait certainement percé le mur. Au dernier instant, elle ne traversa non pas le mur, mais une fermeture éclair, pour peu après revenir devant nous. Elle se repositionna ensuite devant nous, en reprenant sa garde et en prenant la parole. Comme je m'en doutais, elle nous avait aussi sous-estimés... Nouvelle erreur. Mais je n'ajoutai rien par-dessus et lui laissai parler. Elle ne perdit pas de temps pour laisser partir vers moi un quadrillage de dix lames d'air... Elle s'acharnait la pauvre. Alors que je m'apprêtais à rappliquer efficacement, et ce, en faisant fi de la douleur lancinante qui commençait à me prendre à l'épaule, lors que Mori, alors à quelques de pas de moi, leva son arme vers le ciel. L'énergie concentrée dans la lame était telle qu'un trait de lumière en fusa pour monter vers le plafond. Comprenant ce qu'il souhaitait faire, je ne pus empêcher un sourire de s'étirer sur mon visage. Lui aussi voulait en terminer vite... Et de la manière la plus violente qui soit.

Si c'était ce qu'il espérait, j'avais capté le signal sans problème et mes lames étaient prêtes à frapper ! Je n'eus même pas besoin de contrer le quadrillage : mon équipier lui-même s'en occupa. Il transforma ce trait d'énergie en une puissante lame d'air, prêt à fondre sur l'adversaire pour la tranche aussi net qu'une feuille de papier. Néanmoins, la technique divine ne lui était pas réservée, ou du moins, pas directement. Mori visait en réalité les lames aériennes du bras droit de Makui : il put séparer son attaque en deux, laissant alors une ouverture béante rien que pour ma trogne ! C'était une porte, et il fallait la passer pour se diriger droit vers la victoire. Prenant sur moi cette douleur et mon énergie ,qui petit à petit commençait à me quitter, je réunissais mes forces pour frapper un grand coup.


De ma technique de Célérité, je me déplaçai derrière le fameux quadrillage, on pouvait alors découvrir Yubashiri profondément plantée dans le sol... Premier acte. Lorsque je retirai la lame du dallage dans un mouvement circulaire, un puissant Kami no Ken, quoi que vacillant, fusa vers elle... User de cette technique alors que je commençais à ne plus sentir mon épaule n'était clairement pas une bonne idée, pour preuve, à trop la solliciter, une gerbe de sang sortit une nouvelle fois de la plaie ouverte... Ce n'était que du sang. Malgré tout, elle n'allait pas être déçue avec ce que je lui réservais. C'est avec un regard de prédateur ainsi qu'un sourire qui ne disait rien qui vaille que je m'arrêtais, tout en prenant une position assez spéciale de mes sept lames. Elle allait connaître à ses dépens ce qu'était la toute-puissance d'un samouraï. Je me concentrais... Je respirais... Je communiais avec cet art ancestral que m'avaient laissé en héritage mes parents : le Bushido. Elle nous avait sous-estimés, et c'était clairement la dernière chose à faire, elle allait maintenant apprendre de ses erreurs et comprendre que nous étions le pire fléau sur qui elle pouvait tomber. Lorsque j'ouvris mes yeux, alors fermés, on put apercevoir un regard où la pitié n'existait pas, où le pardon n'était plus et où la rédemption n'avait jamais existé... J'étais la mort, l'aura froide et meurtrière qui enveloppait était ma cape et mon épée était ma faux. Frappons bien, frappons fort, quitte à tenter d'en finir avec elle une bonne fois pour toutes, il fallait le faire dans les règles de l'art. Décidé à venger mon frère d'armes mort au combat, j'essuyais un filet de sang qui coulait le long de mes lèvres et je m'élançais.

Que l'oiseau prenne son envol ! C'était en regroupant les forces qui me restaient que je m'élançai. L'adrénaline qu'avait provoquée cet intense combat pouvait clairement se faire remarquer : la vitesse dont je pouvais à l'instant faire preuve était l'ultime forme de mon désespoir et de ma fatigue... Si ce dernier assaut n'aboutissait pas, peut-être ce château serait-il mon tombeau... Peut-être mon destin serait-il le même à celui de Lorn. J'étais prêt, le trépas ne m'effrayait guère, je ne pouvais avoir de meilleures satisfactions que de mourir sur-le-champ de bataille, l'arme en main. Après une dernière pirouette, je donnais une impulsion pour définitivement m'envoler. Une fois en suspension, je donnais tout ce qu'il me restait d'énergie... C'est en suspension que je m'adonnais à un ballet se voulant sanglant... Un ballet qui se représentait sous ma plus puissante et dévastatrice technique. J'étais toujours en mouvement et c'est alors qu'une lame d'air ravageuse s'échappa de mon arme... Une lame d'air qui n'était en aucun point comparable aux autres. Puis une nouvelle apparut, et encore une... Il y en eu au final six. Alors qu'elles étaient toutes encore en l'air ses dernières se transformèrent presque, pour prendre la forme de dragon. Six dragons volaient dans le ciel d'une trajectoire et elles n'avaient qu'une seule cible : Nala. [/b]« Shishitoryu Ougi... Ryūgēto o hiraku[/b]La plus puissante créature volante ne tarda pas à apparaître, si les autres n'étaient que les prémices d'un sublime vol, cette lame-ci représentait le réel danger du Ryugetô o hiraku. Plus grosse, plus dangereuse, plus vengeresse.

Les magnifiques bêtes, sans pour autant chercher si leur cible avait été atteinte, avaient continué leur chemin jusqu'à heurter violemment, avec force et fracas, un mur plus loin. J'avais mis tellement de coeur dans cette attaque divine de samouraï que les différents dragons étaient littéralement partis fracasser une façade et faire tomber tout un pan du mur. Ma réception ne se fit pas sans mal, montrant alors que je n'étais plus du tout apte à me battre correctement. S'il fallait l'accueillir une nouvelle fois, j'étais tout de même prêt, mais je ne savais absolument pas si je tiendrais bien longtemps... Ce qui était fort improbable. Si elle avait survécu à ce coup qu'elle venait de prendre, probablement serait-elle assez affaiblie pour que Mori puisse prendre la relève et en finir... Pour ma part ? Il allait devoir m'oublier pour continuer bien longtemps : ma vue commençait à se troubler, mon équilibre n'était pas du tout au mieux de sa forme et mon vêtement de se tachait de rouge... Mais ce n'était que du sang.







Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Ven 14 Mar - 18:33




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Ces types n'étaient pas normaux... C'est l'idée qui vint à l'esprit de la demoiselle lorsque celle-ci remarqua que ce n'était pas Drake mais bien Mori qui se plaça face à son offensive afin de l'arrêter. Il envoya un trait d'énergie d'une puissance extrême droit vers le quadrillage, le faisant voler en éclats d'un coup net, alors que l'autre bretteur préparait une offensive en direction de Nala dont les sourcils se froncèrent dans une claire expression contrariée. Rien ne se passait décidément comme prévu, et si Lorn avait été plutôt simple à terrasser, ce duo-là se révélait être des plus gênants... Ce n'était pas pour rien qu'ils faisaient partie du même équipage, équipage d'ailleurs mené par un forban des plus prometteurs à l'heure actuelle. Mais l'affrontement commençait peu-à-peu à échapper au contrôle de la sœur de Makui, qui redoutait réellement la conclusion de celui-là si elle ne parvenait pas à reprendre la situation en main aussi rapidement que possible. Ceci étant, elle se prépara à contrer l'offensive de l'épéiste, se plaçant sur le chemin de la lame d'air en se concentrant plus fermement que jamais. Celle-là semblait puissante, mais relativement fragile : elle ne cessait d'osciller comme des flammes, comme si elle n'était là que par contrainte. Fragile, c'était donc bien le mot : la maudite le comprit lorsque ses dix griffes, simultanément, frappèrent le projectile tranchant pour le faire éclater d'un coup sec. Si le choc fut suffisant pour la faire reculer sur deux ou trois mètres, la Kokuwo n'eut pas à regretter de blessure quelconque, et c'était déjà un très bon point. Elle prêta alors une nouvelle fois attention à Drake, et ses paupières s'écarquillèrent d'effroi lorsqu'elle réalisa que cette lame d'air n'avait été qu'une simple mise en bouche, afin de permettre à l'épéiste de préparer un assaut qui s'annonçait de fait bien plus douloureux...

Les sept dragons s'enchaînèrent, fonçant droit en direction de la jeune femme qui plaça par conséquent ses lames sur leur trajectoire, dans le but de les arrêter aussi aisément que possible. Si son fruit du démon aurait pu lui permettre d'éviter l'offensive dans une situation différente, elle devait admettre que la résistance inattendue de Mori ainsi que la lame d'air puissante mais regrettablement fragile de Drake avaient suffit à attirer son attention, tant et si bien qu'elle n'avait plus le temps d'utiliser son pouvoir pour s'enfuir. En effet, alors que Nala eut tout juste réalisé sa posture défensive, le premier dragon vint la frapper violemment, suivit des autres qui ne cessèrent de la faire reculer. En résultat une explosion violente au niveau du mur, suivit de la chute de nombreux débris. Et quand le nuage de poussière et de fumée se dissipa, l'on pouvait observer très clairement la maudite à la combinaison noir dans un bien piteux état... Son bras gauche, lacéré à divers endroits, pendait mollement le long de son corps. Les cinq griffes de la même main avaient été consécutivement brisées, et gisaient çà et là dans quelques tas de ferrailles désormais parfaitement inutiles. Son bras droit était également touché, mais bien moins sévèrement : seules quelques blessures le parcouraient, et deux des griffes étaient encore intactes alors que les trois autres n'étaient que fissurées. Malheureusement, dans cet état, la sabreuse avait bien peur de ne plus pouvoir affronter le duo de forbans... Elle se laissa lourdement tomber en arrière, ôtant ses gants et s'asseyant contre un rocher en reprenant son souffle et en revenant à la situation actuelle. La Kokuwo avait réellement songé qu'elle allait mourir, jusqu'au dernière moment... Sa visière se brisa soudainement, fragilisée jusque là, dévoilant une paire d'yeux bruns bien moins maléfiques que ceux de son frère. Instinctivement et sous la douleur, la demoiselle porta sa main droite à son bras gauche, pendant que le sang coulait abondamment sur le sol. Elle prit alors la parole, aussi calmement que possible, bien que la douleur lancinante la faisait haleter de temps à autres :

-On dirait que je vous ai sous-estimé... Je ne m'attendais pas à cela, c'est le moins que je puisse dire...

Elle serra les dents en grognant doucement et en fermant les paupières, les diverses blessures tiraillant son corps. C'est avec un peu plus de difficultés qu'elle reprit la parole :

-Je ne peux plus bouger. Si vous voulez m'achever... Faites le vite. Je me vide de mon sang, et ne serais de toute façon bientôt plus... Ceci étant... Je dois vous prévenir... Je ne sais pas ce qu'il se passera vis-à-vis de cette dimension, si ma vie prend fin. Peut-être serez-vous tous éjectés, peut-être serez-vous tous détruits... A vous d'en prendre la décision...

Elle reprit faiblement son souffle, s'affalant un peu plus contre les débris. Derrière elle, un couloir improvisé se dressait, et la salle du trône y ouvrait alors ses portes. Makui et Aaron s'y trouvaient...


Vous avez vaincu Nala.
Vous avez donc un choix à faire !
Soit :
-Vous continuez. Dans ce cas de figure, je peux vous donner un autre groupe.
-Vous restez ici, et continuez à RP entre vous. Je pourrais intervenir avec Nala pour tenir la conversation, mais vous serriez techniquement mis hors course. Autrement dit : plus de délais et de restrictions en tout genre, ce serait un "bonus".
-Vous faites un dernier tous, et arrêtez l'event ici, en bons victorieux !

Dans tous les cas, ce tour doit évidemment respecter les délais, toussa toussa.

Ne prenez pas la situation à la légère, la vie de tous vos camarades est entre vos mains (et la votre, aussi). A vous !
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 565
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Lun 17 Mar - 0:56

 


La route vers le trône. La dernière ligne droit ?


Comme prévu et comme il avait pu le remarquer, le combat n’avait pas durée plus longtemps que ça. La femme masquée c’était elle-même foutu dans de beau drap. Il n’y avait qu’à voir la manière dont elle contrait les attaques et les esquivaient. Certes elle était rapide, mais au final elle avait beaucoup de mal à suivre la cadence… Mori eut donc la bonne idée de foncer directement avec les techniques les plus dévastatrices qu’il avait. Le but était d’en finir évidement aussi rapidement qu’elle était arrivée sur les lieux… Il y avait un gros problème, c’est que Gin’kami ne s’attendait pas à ce que le combat soit aussi bref.

Pour lui, il s’agissait là d’un combat qui durerait certainement aussi longtemps que celui contre Bataki, mais il semblerait que le fait qu’ils aient eu cette fille comme adversaire n’était autre qu’un réel moyen de les retarder. Il regarda alors Drake lui mettre le coup de grâce, puis son visage changea d’expression. Il passa alors de la colère au calme d’un seul coup… C’était certainement parce qu’il avait compris ce qui se passait maintenant. Dès le début du combat, elle savait clairement qu’elle n’aurait aucune chance contre nous, mais pourtant elle était là à s’opposer à nous. Le but était donc clairement de les retarder et de les empêcher d’avancer.

Lorsqu’elle s’écroula donc, Mori Ranmaru rangea doucement ses armes et écouta ce qu’elle disait. C’était donc ça, elle les avait tout simplement sous-estimé et elle payait le prit de tout ça. Elle parla ensuite de l’endroit où, ils se trouvaient tous… Elle était la personne qui avait créé cet endroit et donc expliqua qu’elle ne savait pas ce qu’il adviendrait justement de l’endroit en question, si elle venait à mourir. Elle ne pouvait même pas dire si l’endroit allait détruire et effacer tout le monde, ou si tout le monde serait expulsé… Admettons que l’endroit soit détruit si elle venait à mourir. Tout le monde mourrait et Makui avec. Dans l’autre cas, tout le monde serait expulsé et ce serait le même problème Makui ne serait pas vaincu pour autant, il n’avait rien à gagner dans ce cas-là. Il s’approcha alors marchant avec des pas rassurant vers la femme masqué et l’attrapa de puis la posa sur son épaule. Dès lors une flamme verte apparu sur le corps de Mori et commença à enflammer la dame masqué. Il commença donc à la soigner, mais sans pour autant le faire entièrement. Dans le même temps, il transférait ces flammes vers Drake. Ce qui veut dire qu’il le soignait également…

Mori savait que dès l’instant où, il entamerait ça il se viderait de ses forces. Il avait réussi à en récupérer un peu quand il était au sol, mais là il savait qu’après avoir soigner Drake. Il n’aurait qu’une seule et dernière tentative de soin et si il venait à combattre à nouveau, il ne tiendrait pas la cadence la non plus. En gros, il serait sur la touche. Il en profita donc pour soigner la demoiselle, tout en gardant le contrôle… Dès cet instant, où il avait intégré les flammes vertes sur son corps, il l’avait à sa merci. Il pouvait la tuer, ou même la faire souffrir. Il commença donc une marche vers l’avant la passant sur son dos et débuta les explications des événements à venir.

Bon on ne va pas passer par quatre chemins… J’ai mis mes flammes en toi et donc, je peux décider de ton sort maintenant. Pour le moment, tu restes en vie mais si tu ne te tiens pas calmement Drake ou moi-même nous nous occuperons de toi une bonne fois pour toute. C’est simple, j’ai besoin que tu m’expliques clairement quels sont les points faibles de Makui et surtout ses motivations. Tu vas également te faire à l’idée que tu ne lui es plus d’aucune utilité à présent… Car si ce que tu as dit s’avère être exact, alors il sait ce qui se passera si tu venais à être tué. Tout ce que tu sais sur lui ou même sur les personnes qui l’entoure, je t’invite à nous le dire maintenant !

Tout ce qu'il disait était utile et devrait leurs donner un bon avantage sur les événements à suivre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 530
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Mar 18 Mar - 23:18








Cette attaque avait été la dernière. Mes sept dragons avaient parfaitement rempli leur rôle et la dame masquée n'avait rien pu faire contre eux. Un à un, ils partirent blesser la sœur de Makui, la blessant toujours plus gravement. Elle avait été jugée pour ses crimes et, lorsque l'écran de poussière soulevé par la chute du mur s'atténua, on put découvrir une Nala dans un état tout à fait déplorable, si ce n'était vraiment pathétique. Sa combinaison noire était presque en lambeau, son bras gauche, dont cinq de ses griffes avaient totalement été détruites, semblait inutilisable tant il pendait, sans force. Elle tenait encore peut-être debout, mais c'était tout ce qu'elle pouvait faire : Mori et moi avions réussi à la mettre totalement hors-service, c'était une victoire complète et elle semblait maintenant dans un état tel qu'elle ne pourrait absolument plus combattre. D'ailleurs, je n'avais certes pas fauché sa vie, mais au vu de son hémorragie, je doutais qu'elle puisse voir le crépuscule une dernière fois. Nous étions venus, nous avions vu et nous avions vaincu.

Elle ne resta pas fièrement dressée bien longtemps et finit par se laisser lourdement tomber sur un gravat. Elle ôta ses gants, ce qui prouvait qu'elle acceptait humblement la défaite et tenta de contrôler sa respiration. C'est alors que sa visière se brisa, avec un certain temps de latence. La découverte de son visage fut pour le moins assez surprenante... Il était incontestable que sans cette visière, elle semblait de suite moins « dark ». On pouvait même retrouver une timide lueur douce dans ses yeux... Très timide par contre. Moi-même énormément affaibli, je n'attendis pas plus longtemps pour me laisser tomber à la renverse au sol, allongé en étoile. Mes lames tombèrent au sol dans un fracas résonnant... Instinctivement, je levais mon bras encore valide vers le plafond, pour l'examiner... Ma vue se troublait et se teintait de rouge pour l'œil droit, embuée par le sang qui longeait mon front. En aurais-je moi-même pour encore longtemps ? Je perdais trop de sang et je n'étais même pas sûr que Mori soit en capacité d'user de sa malédiction pour au moins calmer l'hémorragie. Mes jambes ne me portaient plus et mon corps, si ce n'était le bras qui était levé, ne répondait absolument plus. J'étais peut-être dû côté des vainqueurs, mais j'étais malgré tout terriblement amoché ! Arracher la victoire des mains de l'adversaire, mais pourtant mourir affecté par une anémie tout de suite après... Quelle fin pathétique.

Au moment où elle avoue enfin officiellement sa défaite, je fermai mon poing, pour garder le pouce dressé. En réponse, je me contentais d'un vulgaire « On en a chié, mais on t'a déglingué... J'crois que c'est le plus important à ce stade de la course. » Néanmoins, mon oreille devint particulièrement attentive lorsqu'elle nous annonça, entre autres, que le destin de l'entièreté de cette dimension était entre nos mains... Elle ne pouvait plus rien et si nous en venions à décider de la mettre à mort, ce n'était pas un problème de le faire, avant qu'elle ne meure vidée de son sang. Malgré tout, lui trancher la gorge n'était pas sans risque : si elle voltait, elle ne savait pas si tous les individus présents dans la Division de Mars seraient expulsés ou simplement détruits par son pouvoir. Intéressant... En gros, si nous décidions de la buter, tout se jouait au petit bonheur la chance. On pouvait dire que l'une comme les autres, nous les avions tous assez profond... Mais c'était tout de même quelque chose à tester au moins une fois dans sa vie et surtout, cela permettrait de tester si ma petite étoile marchait ou était complètement foireuse !

« Boarf, ce serait pas si mal de te faire passer l'arme à gauche tout de suite... De toute façon, d'une manière ou d'une autre, tu finiras quatre pattes en l'air. Si c'est pour jouer au petit bonheur la chance et tenter le fifty-fifty à savoir si on crèvera tous ici ou si tu nous foutras tous dehors... On perd rien en fait, étant donné que ça finira par arriver. T'en dis quoi toi Mori ? On la crève tout de suite ou pas ? Ça pourrait être drôle n'empêche. »

Il n'était apparemment pas vraiment d'accord, puisque de là où j'étais allongé, je pouvais voir une lueur verte s'échappait de la position de Mori... Le saligaud, il était en train de guérir Nala ! Mais au vu des flammes qui commençaient à m'envelopper, il me guérissait aussi... Oui, bon, au final, si moi aussi, j'avais mon lot, ce n'était pas plus mal ! Comme quoi, le petit savait se rendre utile : ma vue se rétablissement déjà et, si mes jambes ne voulaient toujours pas se lever, c'était qu'il s'agissait surtout de flemme que de faiblesse. Ce fut alors que Mori prit la parole, pour avertir à Nala de ce qui l'attendait si elle ne coopérait pas et pour l'inciter à nous révéler des informations... Bien naïf, le petit, je doutais vraiment qu'elle consente à nous en apprendre plus sur cette simple demande, mais après tout, au stade où j'en étais, je m'en battais royalement les miches. Si Gin'Kami voulait continuer sa route jusqu'à la salle du trône, c'était son choix, libre à lui, pour ma part, il était plus judicieux de faire une petite sieste réparatrice ici avant de retourner au casse-pipe. Pour moi, c'était une très bonne idée... Dormir... Trouver une bouteille de saké, puis dormir... Parfait programme !

« Ouais bon, merci de m'avoir soigné, mais moi en l'occurrence, je préfère rester ici, c'est confortable... Et j'ai envie de dormir. J'pique un p'tit somme et ensuite si tu veux j'viens m'battre avec toi, là c'est juste plus possible. »






Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 3   Jeu 20 Mar - 21:45




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Le premier à réagir fut Drake, et apparemment sur une note plutôt négative. Nala craignait qu'il ne se mette à l'attaquer soudainement pour mettre fin à ses jours, même s'il ne semblait pas être en état de le faire. A vrai dire, elle ne le craignait d'ailleurs pas pour elle, mais plutôt pour son frère, ses alliés et ses ennemis également. Bien qu'elle ne se trouve du côté de Mars, elle savait pertinemment que les participants n'étaient pas tous de piètres criminels, qui ne méritaient que la mort. D'ailleurs, elle était bien placée pour savoir qui méritait de vivre, et qui méritait de passer le reste de son existence à Impel Down, ayant elle-même vécue dans les services du Gouvernement Mondial. Mais lorsque Mori s'approcha d'elle, la demoiselle comprit que sa vie n'allait pas prendre fin à cet instant : le forban l'attrapa plus délicatement qu'elle ne l'aurait cru avant de répandre quelques flammes douces d'une couleur verte sur son corps. Celles-ci agissaient de manière tranquillisante, refermant ses plaies et soignant son corps pourtant bien endolori. Le pouvoir du maudit était donc aussi puissant et performant que cela ? La soeur de Makui remarqua que le pouvoir s'étendait jusqu'à l'autre sabreur, allongé non loin de là. C'était une bonne chose, après tout : cela leur permettrait de rester sur leurs gardes et de se méfier d'elle, afin de pouvoir entamer une discussion un peu plus détendue, ironiquement... Après cela, le médecin prit la parole en mettant la jeune femme sur son dos. Cette dernière se laissa faire en l'écoutant, et remarqua par la suite que le collègue du Ranmaru restait de son côté sur place. Il faisait bien : partir à l'assaut aussi rapidement dans son état ne serait qu'un pur gâchis... La Kokuwo laissa donc l'autre hors-la-loi l'emmener d'un pas lent en direction de la salle du trône. Après quelques secondes de silence, elle ferma les paupières et prit la parole d'une voix étonnamment douce :

-Merci de m'avoir soigné. Quant aux pouvoirs de Makui, et à ses motivations... Navrée, mais je ne peux rien te dire. Je ne dirais rien, de manière générale, qui puisse compromettre mes alliés. J'espère que tu le comprends... Même si je doute que tu comprendras, puisque tu te trouves dans la même situation que moi. Mon frère... Même si j'ai perdu, est tout ce qu'il me reste. Je ne peux pas le trahir. Si tu veux me tuer, tu peux toujours le faire... J'ai cru comprendre que ton pouvoir m'empêchera de réagir.

Nala ouvrit une fois de plus les yeux, regardant le chemin devant eux avec calme et quiétude. Nul doute qu'elle ne craignait plus la mort, au point où elle en était. Elle espérait simplement que, si Mori prenait la décision d'abréger sa trop courte existence dès maintenant, tout le monde pourrait survivre en étant tout bonnement expulsé de la dimension... La balle était dans son camp, dans tous les cas.
Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Salle du trône - Groupe 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [EVENT] Salle du trône - Groupe 3
» [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°4)
» [ EVENT ] Tournoi l'Al-Jeit - Groupe 1
» Jeu N°1 - Event N° 4 - What happen ? [Groupe N°3]
» Jeu N°1 - Event N° 4 - What happen ? [Groupe N°1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Château-