Partagez | 
 

 [EVENT] Salle du trône - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Sam 28 Déc - 23:55




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Et voilà ! Ils se retrouvaient touts seuls. Enfin, même ainsi séparés, ils restaient nombreux... Yata, Chimi, Zuiichi et Eizou faisaient en effet face au vieillard qui s'approcha d'eux jusqu'à être à cinq ou six mètres. Avec une politesse extrême, comme le laissait présager, son physique, il s'inclina lentement en fermant les paupières et se redressa en posant la main droite sur le pommeau de son épée. Il prit alors la parole, ses yeux brillants d'une malice extraordinaire :

-Alors les jeunes, vous êtes prêts ? Attention, je ne vais pas me retenir !

Yata fronça les sourcils en tenant sa propre lame de son bras encore sain. Il partit soudainement dans la direction du vieil homme, avec une vigueur exponentielle, sans que sa sœur n'eut rien le temps de dire. Il tenta de le trancher d'un coup vertical et sec... Mais le vieil homme évita d'un simple pas sur le côté en riant de bon cœur. Le restaurateur essaya alors de répliquer d'un coup horizontal, poursuivant dans sa lancée, mais l'épée de l'allié de Makui vint contrer la sienne avec force. Cependant, le vieil homme glissa sur un débris des combats précédents et tomba en arrière, poussant un cri de douleur avant de se relever tant bien que mal face à un Yata pour le moins confus :

-Aïe... Mon dos...

Le civil choisit de faire un bond en arrière, n'appréciant pas l'idée de s'en prendre à un ennemi en mauvaise forme. Il prit ensuite la parole, toujours en fronçant les sourcils d'un air agacé :

-Abandonnez, je ne veux pas vous faire de mal.

Aaron rit une nouvelle fois en prenant appui sur son katana :

-Ce n'est pas parce que j'ai 65 ans que je suis un infirme, mon coco !



L'ordre est donc le suivant !
Eizou - Zuiichi
Aaron est niveau 30, bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Mar 31 Déc - 18:37





Séparation.









Eizou venait de basculer de personnalité et se demandait qui était les gens qui l'entouraient. C'est alors que Bob eut un réflexe qui sauvera peut être le vieil homme perturbé.

-Eizou c'est nous! Enfin, je sais que ne te souviens de rien, mais fais moi confiance, nous somme de ton côté! Reste près de moi et je te protégerais, tu peux me faire confiance. Je te demande juste de ne pas trop t'éloigner de moi. Tu vois le type là-bas? C'est Makouille... Makuisse... Ouais c'est Makuisse je crois, c'est lui notre ennemi! Derrière lui il y a le trône, mon but sera de m'y installer pour poser ma pêche! Je me suis retenu pendant deux jours pour faire un caca digne de ce nom, j'ai toujours rêvé de chier sur un trône et je pense que c'est le moment propice! Bref, reste sur tes gardes car Makuisse ne semble pas très... Amicale! Si ta jambe te fait souffrir grimpe sur mon dos, tu n'auras cas créer un bouclier pour protéger tes arrières et une armes assez longue pour attaquer au cas où... Tu vois, je connais tes pouvoirs, tu devrais comprendre que je suis ton ami!

Ce n'était la longueur du discours qui fit réagir Eizou mais bien le son de la voix du rasta. Elle lui était familière voir même rassurante. Comme si le simple fait de l'entendre lui faisait comprendre que tout se passerait bien. Il regarda Bob. Il réfléchit rapidement pendant que ce dernier provoqua sans crainte son nouvel adversaire.

-Bolu... Ok euh ... ok pas de problème tu me rappellera ton prènom parce que je crains de l'avoir oublié. Mais alors ou se trouve Sania Bolu? Elle devrait ...

Et c'est alors qu'un nouveau mur les sépara. Mais c'était là un mur très étrange. Le scientifique ne put s'empêcher de s'en approcher pour en étudier la nature. Malheureusement, aucun indice ne pouvait l'aider pour l'instant et cela l'inquiétait encore plus. Seule une chose ressortit de ses observations: Makui avait du le recouvrir de haki pour empêcher les combattants de passer au travers. Cela laissait encore beaucoup de possibilités mais en enlevait également un certains nombre non négligeable. Quoi qu'il en soit, il n'aurait pas l'occasion de faire plus d'observation tant que son nouvel adversaire ne serait pas vaincu.

Un bretteur plus âgé encore que Eizou faisait face aux 4 combattants coincés de ce côté du mur. En plus du maudit des tableaux se trouvaient Zuiichi, Chimi et Yata. Le problème étant qu'il ne connaissait aucune de ses personnes. Il avait pourtant déjà fait un bon bout de chemin avec le babare et son épée explosive. Il avait également observait Chimi se faire tirer dessus sans bouger. Et il avait pu admirer les virevoltes de Yata. Mais il fallait désormais reprendre les connaissances à zéro mais si quelques brides revenaient.

Soudain Yata passa à l'action en se lançant à l'assaut du vieillard qui leur faisait face et après une démonstration d'esquive assez impressionnante Aaron tomba sur le dos avant de se relever lentement. Cela ne rassura pas Eizou pour autant. Cet homme semblait très fort malgré sa maladresse.

-Ce n'est pas parce que j'ai 65 ans que je suis un infirme, mon coco !

Eizou restait dubitatif devant ce nouvel ennemi et décida de rester sur la défensive dans un premier temps à l'aide de son bâton de son bouclier. Malheureusement face à un bretteur de qualité ses petites armes en acier ne lui seraient guère d'une grande utilité. Il lui faudrait rusé un peu plus pour se rendre utile mais avant il lui faudrait plus d'info sur les techniques de leur adversaire.





Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Sam 4 Jan - 21:47




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Visiblement, sa démonstration et son véritable tour de force avait laissé ses opposants de marbre... Aucun n'avait réellement bougé de sa place, et ils se contentaient tous d'afficher une expression d’hébétement, de surprise sans doute, ne sachant vraisemblablement pas quoi faire face à un vieillard ennemi qui paraissait pourtant plus qu'inoffensif. Aaron lui-même aurait volontiers prit la décision de rester à leur côtés pour discuter tout en regardant l'autre affrontement, mais il savait qu'il n'en avait malheureusement pas la capacité : déjà parce que Makui avait créé un mur grâce à son pouvoir et au haki de l'armement, ensuite parce que ses ordres était clair et que même s'il appréciait grandement ce jeunes gens sans même avoir eu à les connaître davantage, il était quelqu'un d'obéissant et de respectueux. Son chef lui avait ordonné de les combattre et de les tuer si nécessaire : il le ferait, tout simplement. Poussant un léger soupir avec un sourire amusé sur le visage, le Marukon se remit en garde, son pied traçant un arc de cercle au sol tandis qu'il commençait à se déplacer de quelques pas sur le côté. Il allait devoir passer aux choses sérieuses, même si cela ne lui plaisait pas franchement... Et sans crier gare, le vieil homme se jeta d'un bond en direction du seul des participants qui avait montré un tant soit peu d'animosité : Yata. Il entama alors un geste vertical, et le restaurateur se prépara à contrer en plaçant sa propre lame sur le chemin de celle de l'adversaire, horizontalement. Cela aurait du fonctionner... S'il n'y avait pas eu un imprévu. En effet, après quelques pas de course seulement, le bras droit de Mars sembla s'entrouper dans sa sa tenue peut-être un peu trop longue, et il chuta lourdement... avant de rattraper ladite chute in extremis, d'un pied, et de faire fondre sa lame en coup d'estoc. Réellement déstabilisé par un tel geste qui relevait quasiment du miracle, le civil fit tout son possible pour bondir en arrière. Toutefois, cela ne sembla pas suffire : le bout de l'arme du vieil homme se planta dans son épaule gauche, et il ne fit guère que la retirer en reculant brutalement, affichant une expression de douleur tandis que sa jeune soeur s'approchait de lui l'air inquiète. Il prit alors la parole dans le but de la rassurer :

-T'en fais pas, Chimi. Je vais bien.

Aaron, qui avait eu tout le temps qu'il voulait pour se redresser, hocha la tête positivement avec un air presque heureux :

-Exact, il est fort, ton frère ! Par contre, Yata-kun, fais attention à ton ennemi et sois toujours sur tes gardes !

Ledit Yata fut un peu surpris d'entendre un ennemi lui donner des conseils, et il redressa le regard dans sa direction en lui jetant un regard noir. Il était presque certain qu'il avait fait exprès de s'entrouper, pour lui donner une impression de faiblesse... Mais quoi qu'il en soit, ce qui était certain, c'est que le Marukon n'avait pas une façon de combattre très orthodoxe. Même à trois, si Chimi se tenait à l'écart de la lutte, ils risquaient d'avoir du mal à le défaire... Le restaurateur se remit en garde lentement, jugeant que le sort en était jeté.

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Sam 11 Jan - 23:45




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
A part le restaurateur, personne ne semblait vouloir montrer d'attitude hostile, de quelque manière que ce soit, face à Aaron qui commençait à se poser des questions. Était-ce parce qu'il avait l'air d'un vieillard sympathique et tout à fait charmant que ces jeunes gens n'avaient manifestement pas l'envie de le réduire en bouillis, au contraire de ceux qui affrontaient Makui non loin de là ? L'hypothèse était des plus probables, et cela gênait tout de même légèrement le bras droit de Mars qui n'appréciait pas cette situation : devoir combattre quelqu'un qui ne voulait manifestement pas l'affronter n'avait rien pour l'enchanter. Malheureusement, sa grande sagesse lui avait appris au fil du temps que l'on ne pouvait pas forcément choisir nos ennemis, et qu'il fallait parfois affronter de grands amis. Le Marukon prit par conséquent la lourde décision de rester sur la défensive et même de se préparer à repartir à l'assaut d'ici quelques instants, se disant que si les jeunots ne voulaient pas passer à l'action, il allait les forcer à réagir. L'ancien gouvernemental décida néanmoins de commencer par discuter un petit peu, songeant que parler tout en combattant pourrait leur permettre de tirer davantage de leçons pour en devenir plus forts encore. Enfin, pour ceux qui ressortiraient de cette salle vivante : même si le vieux stratège n'avait pas pour objectif d'achever tous les hommes qu'il croisait, si le Kokuwo lui en donnait l'ordre, il l'exécuterait sans hésiter. Il prit donc la parole calmement, toujours avec cet air paternel :

-Et bien jeunes gens, je vous effraie ?

Yata serra les dents sans répliquer, maintenant son épée en une garde défensive. Il ne savait pas à quoi jouaient les deux révolutionnaires, mais ils ne pouvaient pas se contenter de regarder le bras droit du redoutable Makui pendant que leurs alliés se battaient contre le maître des lieux en personne. Mais alors qu'il s'apprêtait à partir à l'attaque une fois de plus, ce fut Aaron qui se décida : il envoya une brusque lame d'air horizontal, tellement grande qu'elle menaçait équitablement les quatre participants regroupés. Dans son attitude fraternel, s'inquiétant de la sécurité de sa jeune soeur même si celle-là, de part sa condition de logia, ne craignait pas grand chose, le civil para l'offensive d'un geste vertical. Il brisa le projectile sans grande difficulté apparente, mais écarquilla les yeux d'effroi en remarquant qu'une seconde suivait. Pire encore : elle était bien trop proche pour qu'il ne puisse s'en occuper lui-même, étant donné que sa propre lame était levée et le désarmait presque grossièrement. Pour le coup, il s'en remettait donc totalement à ses alliés...

De son côté, le Marukon affichait comme toujours un sourire satisfait. Ce Yata était un bon combattant, mais il voulait avant tout voir ce que les deux autres valaient. Quant à la petite fille, il n'y avait malheureusement pas grand chose à en tirer malgré sa malédiction qui aurait pu s'avérer dangereuse : elle n'avait pas assez de sang froid et d'expérience pour être menaçante. En revanche, les deux voix qui approchaient dans le couloir qui menait à la forge l'étaient un peu plus, menaçantes... Non pas qu'elles étaient particulièrement agressives, mais bien qu'elles pourraient lui poser problème. Le bras-droit de Mars resta toutefois concentré sur ceux qui étaient déjà face à lui, même si Kururu et Arya ne tarderaient pas à arriver.



Donc voilà !
L'ordre est changé, du coup : Arya - Kururu - Eizou - Zuiichi !
Bon courage à vous tous ! C'est le sprint final !
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
avatar
Messages : 945
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
74/250  (74/250)
Berrys: 23.295.001 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Dim 12 Jan - 10:30



Pas après pas, marche après marche, l’Alliance Rose montait inexorablement vers la prochaine étape. Kururu était triste d’avoir abandonné la personne qui les avait aidées à son sort. Mais que pouvait-elle faire d’autre ? Si elles n’avaient pas fui, Ayra ou elle-même aurait surement été découpée en morceau. Peut-être même que son équipage aurait été décidé. Non ! Elle ne voulait pas que ça arrive. Le duo avait encore tant de chose à faire, elles ne pouvaient pas mourir dans un stupide jeu. Cet escalier semblait être un endroit sûr. Pourtant la jeune fille ne s’arrêta pas pour se reposer un peu. La musicienne continuait son ascension vers leur futur. Elle ne pouvait absolument pas la laisser seule.

Dans tous les cas, la capitaine était anxieuse. Elle espérait vraiment qu’elles arriveraient dans un endroit calme. Sauf que c’est aussi ce qu’elle pensait en arrivant à la forge. Et tout ce qu’elle y avait trouvée en arrivait était une femme effrayante, sanguinaire et mal polie qui a essayer de les manger. Mais est-ce que ses espérances seraient-elles entendues ? Immédiatement, elle en doutait. Pas grand-chose ne s’était déroulé comme elle le souhaitait en venant ici. Son idée de se faire plein d’amis et de passer une après-midi tranquille et amusante avait été compromise par une série de combat. Bizarrement, l’echo d’un combat qui s’amplifiait au fur et à mesure que l’Alliance Rose montait n’aidait pas vraiment la capitaine à se rassurer. Dans quel situation pourrie allait-elle encore se faire embarquée… Enfin, ce n’était plus le moment de réfléchir. Dans quelques mètres, elle serait arrivée dans une nouvelle salle. Elle avait beau faire des suppositions, elle ne pourrait de toute façon pas savoir tant qu’elle n’aurait pas passer cette porte. Et tant qu’elle était avec la musicienne, rien ne pourrait leur arriver.

C’est donc confiante que Kururu traversa la porte à la suite de son amie, un sourire sur les lèvres. Quelle grande aventure allait-elle vivre maintenant ? Le contraste entre les deux pièces était surprenant, même si elle ne remarqua pas tous les détails. Ce qu’elle remarqua en premier était la différence de clarté entre les deux endroits ainsi que la différence de bruit. Dans les escaliers, l’ambiance était plutôt sombre, avec juste assez de lumière pour voir où elle allait. Il n’y avait pas un seul bruit le bas à part les paroles des deux amies et vers la fin, un murmure lointain. Dans cette nouvelle pièce, le bruit de combats acharnés résonnait. En plus leur destination était bien éclairée. Ce soudain changement d’environnement déstabilisa la pirate quelques secondes. A cause de ça, elle ne remarqua pas immédiatement qu’Arya s’était arrêtée. Lorsqu’elle le vit, c’était déjà trop tard. Et sa tentative d’esquive empira encore la situation. Les pieds de la jeune fille s’emmêlèrent et elle tomba droit sur sa seconde. A pleine vitesse, la collision lui avait un peu fait mal.

Résultat, Kururu se retrouva sur le sol. La capitaine était vraiment embêtée… L’Alliance Rose venait à peine d’arrivée à l’étape suivante, qu’elle venait de détruire toute la crédibilité du duo. Cela ne faisait jamais très sérieux de s’étaler lamentablement sur le sol en entrant dans une pièce. Mais bon, ce genre de chose arrivait régulièrement à la cuisinière et elle était trop vieille pour changer. Finalement, elle se releva en frottant la poussière sur ses vêtements. Puis elle s’excusa auprès de son amie en se grattant le haut de la tête avec un petit sourire embêter.

Désolée Arya, je ne t’avais pas vue. Ça va ? Rien de cassé ?

Ce serait embêtant si elle avait fait mal à Arya, sa seule véritable alliée dans le jeu. Après tout, elles avaient encore d’autre épreuve à traverser. Au final, Kururu tendit sa main vers son amie pour l’aider.



Recap:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Lun 13 Jan - 13:15


La dernière étape

Leur nouvelle destination choisie, Arya commença à monter l'escalier en face d'elle accompagnée de Kururu. Les deux jeunes filles avaient préféré fuir ce combat contre la femme Rouge qui leur semblait être un cas désespéré pour aller se risquer à visiter le reste des lieux. L'Alliance n'avait aucune idée d'où elle arriverait ni de se qu'elle trouverait en haut de ses escaliers, mais tout ce que pouvait espéré Arya s'était d'arriver dans un endroit assez sûr. Avec peut-être un adversaire pour tester sa nouvelle lame, mais pas quelqu'un de trop puissant. Même si vous l'endroit où ils étaient la puissance de la adversaire semblaient aller en crescendo.

Evidemment, les deux pirates étaient assez anxieuse dans leur monté, en plus l'endroit était à peine éclairer ce qui rendait l'ambiance encore plus intriguante et légèrement lugubre. Heureusement qu'elles avaient autre chose à faire que d'admirer la décoration très succinct. Bon d'accord, il n'y avait pas de décoration, juste des murs en pierre, avec un peu de lumière et c'était tout. Arya avançait donc assez calmement, elle ne voyait aucune raison de se presser, après tout, il n'y avait pas un bruit ici et la Rouge de semblait pas les avoir vu partir donc les pirates pouvaient avancer en toute sûreté. Seulement elles ne s'accordèrent pas de pause, dans un moemnt pareil, il était préférable de continuer d'avancer, une pause risquerait de justement les amener à perdre cet échaufement qu'elle avait pu faire avant.

Le fait de progesser assez doucement permettait ainsi aux jeunes filles de récupérer un peu, mais sans avoir à s'arrêter totalement. Après un effort c'était généralement le fait de s'arrêter brusquement pour se reposer que l'on gagnait des courbatures. Or, si un combat les attendait de nouveau en haut, il serait préférable pour les membres de l'Alliance qu'elles ne soit pas plus épuisés qu'elles ne le sont déjà, même si pour le moment, elles étaient plutôt en bonne forme étant donner qu'elle avaient eu le temps de bien récupéré de leur combat face au Marine et qu'elles n'avaient échanger avec la Rouge que très peu d'attaques. Arya était plus soucieuse pour la santée de son amie que la sienne. En effet, si la petite avait eu le temps de se remettre de l'attaque de leur précédente adversaire, Kururu avait subit plus de dommages que sa Seconde. Mais bon... Elle semblait encore pouvoir tenir debout donc il ne falait pas trop s'allarmer.

En quelques minutes à peine, les deux amie arrivèrent sur leur nouveau champs de bataille, Arya en tête. Cette dernière avait pris un peu d'avance, sans doute la hâte de tester sa nouvelle lame avait accélérer ses pas sans qu'elle s'en rende vraiment compte. La petite apperçut donc un homme d'un certain âge face à quatre autres. Arya observait le vieux avec attention, mais elle n'était pas là depuis une demi-seconde qu'il attaquait déjà d'un lame d'air. Un des quatre opposant du vieux était un sabreur qui para la lame sans grande difficultés seulement, étant plus loin que lui, Arya avait bien vu la seconde lame qui suivait. Il fallait qu'elle agisse et rapidement. La petite s'apprêtait à sortir son nouveau sabre pour aider l'épéiste mais tout ne se passa pas comme prévu.

En effet, la musicienne avait à peine fait un pas vers la personne qu'elle voulait sauver, que Kururu débarqua et Arya ne sait trop comment, la Rose trébucha en emmenant sa Seconde dans sa chute. Cette dernière tomba d'ailleurs sur l'épéiste comme si il s'agisait d'un jeu de domino permettant ainsi à l'homme de se retrouver au sol avec les deux membres de l'Alliance, évitant de peu la lame d'air. Cette dernière lui avait sûrement coupé quelques cheveux au passage et peut-être même égratigner la tête. Mais c'était déjà mieux que de finir coupé en deux ! Maintenant qu'Arya y repensait, si l'Alliance voulait arriver et faire bonne impression c'était raté ! Une fois encore leur adversaire risquerait de les sous-estimer à cause de leur naïveté et de leur mal-adresse.

Désolée Arya, je ne t’avais pas vue. Ça va ? Rien de cassé ?

Attrapant la main que lui proposait sa Capitaine, la musicienne se releva et épousseta rapidement ses vêtements avant de lui adresser un sourire gêné en secouant négativement la tête :

- Non, non, ça va, on peut même dire que tu es arrivé pile au bon moment !

Se réintéressant au combat qui avait lieu, Arya en déduisit donc, que maintenant leur adversaire était ce vieux qui se tenait en face d'elle. La musicienne se méfiait des personnes à l'âge avancés, ils semblaient peut-être posséder des capacités physiques inférieur aux jeunes, mais il avaient de l'expérience et rien ne pouvait remplacer cela. Il fallait donc rester sur ses gardes, seulement Arya ne pu s'empêcher de sourire, après tout ils étaient dans ce qui ressemblait être un château alors elle annonça comme si il s'agissait d'invité à la cour :

- Mesdames et Messieurs, Kokoro Kururu et Mujakina Arya de l'Alliance Rose !

La musicienne s'inclina alors brièvement avant de se redresser sans cesser de sourire. Si ce jeu était plus animé que prévu, elle trouvait ça beaucoup plus marrant depuis qu'elle avait trouvé un nouveau sabre. Elle dégaina alors ce dernier en attendant toute réactions des autres personnes présente. Il était hors de question pour Arya d'attaquer dès son arrivée, il y avait pas mal de monde ici et savoir qui était un allié ou non était primordial avant de foncer tête baissée.


récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Mer 15 Jan - 18:34





4 nouvelles alliées.









Eizou continuait d'observer le combat. L'homme qui était plus vieux que lui semblait avoir une chance hors du commun. Il commençait à comprendre la manière de se battre de son adversaire et comprit que se présentait devant lui l'un des problèmes qu'il redoutait le plus : les probabilités. Ce chimiste de renom n'avait jamais étudier ce phénomène et se rappeler les cours qu'il avait eu dessus lui donnait la nausée. Bolou aurait pu étudier les mouvements de l'adversaire et en déduire la loi des attaques de son ennemi ("il y a forcément une loi" comme il aurait dit). Malheureusement cette partie de Eizou résidait alors dans les ténèbres obscures du subconscient. A la fois inexistant et très actif, son âme elle-même voulait donner la réponse mais impossible pour Bolu de l'interpréter ni de la deviner. Cette pensé restait coincée et le resterait jusqu'à la prochaine permutation de personnalité, ce qui prendrait un temps qui pourrait varier entre 1 seconde et 3 ans voir plus.

Il devait donc se débrouiller avec ce qu'il avait c'est à dire un bâton, un bouclier, un esprit vif et ses ********. Un compagnon supplémentaire lui aurait bien était utile mais en l'occurrence, il n'avait que Chimi et Yata dont il n'avait pas le moindre souvenir. Il décida alors de lui aussi passer à l'attaque. Il dessina alors un fil entre son bouclier et sa blouse afin de pouvoir attaquer avec son bâton tout en gardant la possibilité d'utiliser son bouclier.

Eizou se prépara donc à attaquer mais Marukon avait lui aussi décidé de brusqué un peu les choses en lançant une lame d'aire qui pourrait toucher tous les combattants présent. Ne comptant que sur ses réflexes, Bolu tira le bouclier jusque lui avec sa ficelle puis tenta de contrer l'attaque de son ennemi mais son bouclier ne supporta pas le choc. Le reste de la déflagration vint lui taillader la joue. Mais à peine avait-il eu le temps de se remettre de ses émotions que l'ennemi lança une nouvelle attaque. C'est à ce moment-là que deux filles firent une entrée fracassante en se jetant à deux en même temps sur Yata le faisant ainsi passer en dessous de la lame d'aire. Il eut suffit de une seconde pour que le scientifique décide de tout simplement copier cette technique et se jeta au sol. La première lame d'aire passa au dessus de lui mais il s'en eut fallut de peu.

Il regarda alors les filles profitant des quelques secondes de repos suivant ces attaques. Leur visages ne lui étaient pas familier mais il semblait avoir perdu la mémoire. Dans le but de ne pas éventuellement vexé ses nouvelles alliée, le scientifique décida de faire comme s'il les connaissaient.

-Oh! Salut les filles je suis content que vous soyez arrivée jusqu'ici Bolu... Vous n'avez rien de cassé, Bolu? Oh, je confonds toujours vos prénoms, vous pouvez me le rappeler?

La technique était s'en faille et il allait connaitre leurs prénoms sans les vexer. Mais oubliant qu'il fallait attendre la réponse à une question lorsqu'on la pose (s'en doute trop fière d'avoir trouvé une telle technique), Eizou se retourna sur le vieillard et après une réflexion courte mais intense il se décida à utiliser les probabilités même s'il n'y comprenait rien. Il devait utiliser sa technique la moins prévisible de toute.

-Sen-kai!

Courant tout droit vers son ennemi en faisant virevolter son bâton dans tous les sens. Son attaque semblait n'avoir ni queue ni tête et telle en était le but. Il continua son stratagème en prévoyant sa défense. Il esquiverait l'attaque à droite de la direction de celle-ci. Puisque notre homme semblait aimer trébucher et changer de direction au dernier moment, il était inutile d'éviter de face. Une chance de toucher et une chance d'esquiver... Telle était l'attaque de Eizou, telle était sa folie.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Mer 15 Jan - 21:28

Mmmh... que c'était-il passé ? Le gros bourrin semblait avoir perdu le fil de l'histoire. En effet, sérieusement blessé et épuisé par le précédent combat, le charpentier n'était plus très actif et en plus avait la tête dans les nuages pendant tout ce temps. En gros ce qu'il avait comprit, c'est qu'il avait été séparé de l'adversaire qui était fort pour en affronter un plus faible ce qui avait le don de le démotiver. Il regarda donc un peu autour de lui et se rendit compte qu'il avait deux coupure assez profonde causées vraisemblablement par une lame. Heureusement pour le charpentier, sa robustesse et l'épaisseur de ses muscle l'avait protégé d'une mort certaine mais avec de telle blessures, l'hémorragie n'allait sûrement pas tarder a le tuer. Il devait donc sortir d'ici le plus vite possible et pour ça, il fallait vaincre l'ennemi rapidement !

C'est pour cette raison que comme a son habitude, Zuiichi fonça comme un gros bourrin sans réfléchir, épée a la main sur le vieux. Il ne vit pas que Eizou était partit a l'assaut lui aussi et utilisa donc la puissance de ses jambes pour sauter le plus loin possible et tenta de frapper son adversaire de toute ses forces créant ainsi un explosion assez grosse qui le fit reculer lui aussi. Puis il tenta de galvaniser les troupes car il sentait sa fatigue le malmener. En effet, cette explosion n'aurait en règle général pas put soulever son poids pour le projeter plus loin, ni même lui faire des dégats. Mais il semblerait que ses propres attaques commençait a lui être fatale. C'est pour cette raison que pour une fois il décida que le travail en équipe était une bonne idée et donc encouragea ses alliés dont le nombre venait de croître grâce a deux nouvelle combattante.

- Allez les gars ! Même si je ne l'ai peut être pas touché, le souffle de l'explosion l'a forcément surpris ! C'est maintenant qu'il faut l'attaquer.

Le seul problème c'est que l'explosion avait soulevé de la fumée et qu'il devenait donc difficile de localiser l'adversaire …
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Ven 17 Jan - 21:30




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
La lame se rapprochait rapidement de Yata et de ses alliés sans que personne ne daigne visiblement esquisser le moindre geste défensif. Aaron fronça les sourcils d'un air légèrement contrarié, se demandant si son assaut avait été trop fulgurant pour les jeunes combattants face à lui, apparemment trop inexpérimentés. Bien sûr, il comptait également Eizou comme étant l'un des leur, puisqu'il n'avait pas l'air de déborder de savoir sur la question des combats. Quoi qu'il en soit, il regretta l'espace d'un instant d'avoir entamé les festivités aussi brusquement et sans crier gare : l'offensive risquait de mettre ces jeunes gens en pièces d'un instant à l'autre, mis-à-part Chimi qui, de par sa constitution de logia, ne craignait pas grand chose. Mais c'est très précisément à ce moment-là qu'Arya et Kururu débarquèrent. Dès les premières secondes, elles surent se montrer très utiles en aidant le groupe à se sortir de cette si mauvaise passe : la capitaine tomba sur sa seconde qui, à son tour, entraîna le restaurateur dans sa chute. Le trio heurta le sol et la lame d'air les frôla sans les toucher. Par la suite, le vieillard, apparemment très réactif, évita d'un bond en se jetant sur le sol. En revanche, Zuiichi et la jeune fille eurent beaucoup moins de chance : si le guerrier au physique imposant encaissa l'attaque dans une gerbe de sang qui risquait de devenir bien rapidement gênante, la gamine se fait littéralement couper en deux. Au final, elle fut cependant celle qui se tira le mieux de l'attaque, puisqu'elle se reforma sans la moindre difficulté. Le Marukon poussa un soupir de soulagement : il avait bien cru que quelques uns des membres du groupe allaient y laisser leur vie. Si son but était bien d'arrêter leur parcours ici et maintenant, il n'avait tout de même pas envie de réaliser un génocide expéditif... Et quelque part, il appréciait ces gamins, alors autant discuter avec eux aussi longtemps que possible !

Par la suite, le duo de jeunes femmes se redressa, tout comme le vieillard et, un instant plus tard, Yata. Il avait lâché sa lame dans le saut forcé, et son bras à moitié calciné le lançait désormais assez douloureusement. Il ne pouvait toujours pas le mouvoir, et le reste des combats risquait de s'avérer assez complexe. Il récupéra son épée juste à temps pour observer Eizou et Zuiichi passer à l'offensive à leur tour, pendant que la Marukon prenait la parole pour répondre à Kururu et à Arya :

-Bonjour, mesdemoiselles ! Je suis soulagé de voir que Syrilia vous a laissé passer !

Et sans même prêter attention de manière apparente aux deux révolutionnaires, le bretteur fit un léger geste de son katana pour faire en sorte d'effrayer le vieux rondouillard. Comme prévu, ce dernier tenta alors une esquive en essayant de le contourner. A cela, le bras-droit de Makui ne répondit qu'avec facilité : il plaça son pied sur la trajectoire de celui d'Eizou qui, évidemment, se vautra. Ensuite, quand Zuiichi tenta de le frapper de son épée pour provoquer une explosion, l'ancien marine fit quelques pas sur le côté. La déflagration qui survint à deux ou trois mètres suffit en revanche à le faire glisser à son tour, et il se cogna violemment à la tête. Tout en se redressant, il se frotta la bosse qui commençait à se former. Aaron prit alors la parole :

-Et bien, ça m'a surpris... Je n'aurais pas cru que tu puisses provoquer de si puissantes explosion, Zuiichi-kun ! Malheureusement, ça ne suffit pas !

Sur ces mots, le Marukon envoya deux lames d'air : une assez grande pour menacer Arya et Kururu en même temps, et une autre en direction du révolutionnaire à l'épée explosive. Ensuite, il se dirigea vers Yata et tenta un simple coup d'estoc que le garçon para sans difficulté avant de reculer pour prendre une distance de sécurité. Il savait que cet homme n'était pas banal...

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Dim 19 Jan - 21:40


La dernière étape

La lame d'air frôla de très près tous les participants qui étaient à terre. Il s'en était fallu de peu et Arya était plutôt soulagée tout le monde allait bien. D'ailleurs personne ne semblait ici réellement pressé d'en finir. Si cela avait été le cas, leur adversaire aurait déjà répliquer et personne n'aurait laisser le temps à Arya de parler. Et le vieux aurait encore moins laisser ses opposants se relever. C'était plutôt rassurant de savoir que personne n'avait envie de faire de ce château un bain de sang. Même si la musicienne ne doutait pas que de toutes façons un combat aurait lieu, elle était contente de constater qu'il sera moins horrible que ce que prommettait l'affrontement face à la Rouge. Enfin là, Arya avait peut-être un peu plus de chance de ne pas finir avec un membre en moins. Deux des participants passèrent alors à l'attaque, le premier était un petit vieux qui ressemblait à un scientifique et le second un grand baraqué qui saignait abondement. Arya grimaça en voyant que l'homme perdait vraiment beaucoup de sang, si il continuait à s'agiter ainsi, il ne tiendrait pas très longtemps...

-Bonjour, mesdemoiselles ! Je suis soulagé de voir que Syrilia vous a laissé passer !

L'adversaire du groupe ne semblait pas se préoccuper qu'on l'attaquait, et il esquiva les coups avec une telle simplicité que finalement Arya se demandait si affronté la Rouge, enfin Syrilia n'aurait pas été préférable. Deux attaques simultanée avait été tentées, avec une explosion et... Le vieux s'en sortai avec qu'une simple bosse sur le dessus de la tête. Cet homme était vraiment bizarre. Il félicita le baraqué, dont le nom était Zuiichi apparemment, mais... un adversaire n'était pas sensé félicité ses ennemis ! C'était vraiment déstabilisant... Pourtant cela n'empêcha pas le vieux d'envoyer deux nouvelles lames d'air. Arya échangea un regard avec sa Capitaine et lui lança un petit sourire. Elle avait une idée et elle était sûre que Kururu avait la même qu'elle.

La musicienne se mit donc en position, mais pas pour parer la lame d'air. Oh non ! Elle se préparait à l'attaque et s'en remettait totalement à son amie pour la protéger. Arya attendit donc patiemment et quand la lame d'air les atteignit, elle ne bougea pas d'un iota. Juste après le choc, la musicienne sauta par dessus la croix de son amie et bondit sur le vieil homme qui était apparemment leur adversaire en dirigeant sa lame vers lui avec la bonne intention, pas de le tranché dans deux, mais au moins de lui faire une belle cicatrice. Seulement la petite prenait bien en compte les talents de son adversaire. Son geste pouvait être parer facilement, donc une fois sa première attaque faite, la jeune fille enchaîna en traçant une croix avec nouvelle arme.




récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
avatar
Messages : 945
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
74/250  (74/250)
Berrys: 23.295.001 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Dim 19 Jan - 22:32



Quel talent ! Sans le savoir, l’Alliance Rose était arrivée au moment crucial du combat. Les deux amies étaient vraiment très douées. Kururu était certaine que si elle avait voulu le faire exprès, elle n’aurait pas su. Mais bon, elle avait encore fait un joli petit domino. Car elle remarqua un garçon à terre lorsqu’elle aida Arya à se relever. La musicienne avait dû tomber dessus à cause de sa capitaine. A première vue, il avait l’air en un seul morceau et ce n’était pas plus mal. La jeune fille s’en voudrait de l’avoir blesser, surtout qu’il n’avait pas l’air méchant. Quand tout le monde se retrouva debout, sa seconde introduisit l’équipage avec toute la grâce digne d’un château. C’est vrai que cet endroit ressemblait vraiment à la demeure d’un roi ou d’une reine en beaucoup plus dangereux.

Suivant l’exemple de son amie, Kururu s’inclina son tour. Puis elle observa rapidement la situation. Il y avait 5 personnes inconnues en tout : Le garçon qu’elles avaient renversé, une petite fille qui avait elle aussi les cheveux roses, un imposant combattant, un vieux monsieur bedonnant et une autre personne âgée. Comme c’était la première fois qu’elle évaluait la situation, la jeune fille n’arriva pas à déterminer qui était vraiment le méchant de l’histoire. Elle caressa même l’espoir futile qu’il n’y en avait pas et qu’elle pourrait se reposer tranquillement. Mais bon, elle n’était pas assez stupide pour ne pas se rendre compte qu’à part son amie, au moins une personne ici essayerait de les tuer. Après tout, elles n’étaient pas encore retournées chez elle. Pour le moment tout se passait plutôt bien. Le vieux bedonnant les salua à son tour et leurs demanda même si elles n’avaient rien de cassé. Finalement il leur redemanda leur nom. C’est vrai qu’Arya n’avait pas précisé qui était qui. Son amie les avait juste citées. Avec un sourire elle commença à lui répondre.

Je suis Kururu et voici Arya. Et …

La capitaine avait à peine eu le temps de redire leur nom que l’homme était déjà partit. Elle n’avait même pas eu le temps de lui demander qui il était alors qu’il semblait les connaitre. Il était vraiment bizarre surtout avec les « Bolu » qu’il plaçait à chaque fin de phrase. Ce vieux monsieur ne semblait pas être leur ennemi. Celui-ci fonçait à présent vers l’autre vieux monsieur. Peut-être que sa cible était le vrai méchant ? Dans tous les cas, s’il était vraiment leur ennemi, il était beaucoup plus civilisé que la forgeronne qu’il nomma Syrilia. Au moins, il leur avait dit bonjour pas comme cette folle à lier. Le grand-père était content que l’Alliance Rose soit là, mais Kururu l’était encore plus. Car il se trompait, la femme ne les avait pas laissées passées. Le duo avait fui grâce à l’aide d’un autre participant. C’était tout ce qui c’était passer, même si ce n’était pas très glorieux comme sortie, elles avaient survécu jusqu’ici et c’était le plus important. En même temps que monsieur Bolu parti à l’assaut, elle vit aussi le combattant s’avancer vers le monsieur poli. Mais il avait l’air vraiment mal en point. Le vieux para facilement l’assaut en faisant une espèce de croche pied. Soudain, une grosse explosion apparut quand l’épée du combattant toucha le sol.

L’Alliance Rose était assez loin pour ne pas être prise dans l’attaque. Mais Kururu ressentit malgré tout le souffle de l’explosion. Ce type était impressionnant pour faire une attaque pareille. Et le vieux l’était tout autant pour avoir encaissé. Elle ne le voyait plus à cause du nuage de poussière présent autour de l’impact. Mais elle entendit sa voix. Elle entendu aussi une personne, surement le propriétaire de l’épée qui essayait de les motivés. Mais ce n’est pas pour ça qu’elle bougea le petit doigt. La capitaine n’avait pas encore déterminé si le vieux était vraiment l’ennemi à abattre. Jusqu’au moment où la poussière se reposa sur le sol, rendant visible l’attaque du vieillard. Il lança une lame d’air droit sur les deux jeunes filles et une autre sur l’homme à l’épée.

Maintenant c’était certain, Kururu ne pourrait pas se reposer devant une bonne tasse de thé pour l’instant. Leur nouvel adversaire arriva en même temps que son attaque vers elle. Sauf que l’homme visait le jeune garçon qui était tout près du duo. Mais ce n’était pas le moment de rêvasser sur ce que faisait l’ennemi, la lame d’air allait finir par les découpée toutes les deux. La capitaine s’interposa entre sa coéquipière et l’attaque sans aucune hésitation. Directement après, elle plaça sa croix devant elle. La jeune fille était bien décidée à parer l’attaque qui fondait droit sur elles. Comme prévu, la lame d’air s’écrasa contre son bouclier de métal. Seule la partie qui visait sa place précédente continua sa route vers le mur derrière la combattante. Pendant la durée de l’opération Arya n’avait pas bougé d’un millimètre. La confiance de son amie fit apparaître un sourire sur ses lèvres.

Mais personne ne s’en aperçut. La lame d’air avait à peine disparut qu’Arya sauta au-dessus du bouclier. Son amie avait vraiment été très rapide pour passer à l’action. La musicienne avait surement eu le temps de repérer l’ennemi pendant qu’elle s’occupait de les protéger. Kururu suivit son exemple. Sauf qu’elle se contenta de suivre sa partenaire en emportant sa croix sur au passage. Cette fois, la cuisinière était attentive au déplacement de la bretteuse. Lorsque celle-ci s’arrêta, elle le remarqua directement. Resserrant sa prise sur sa clé, elle s’écarta au dernier moment sur la gauche. Comme prévu l’ennemi était là, le moment de contre attaquer était venu. La cuisinière effectua un mouvement horizontal circulaire avec sa clé avec un petit saut pour tourner plus facilement. Son arme démarra de devant son propriétaire pour partir vers sa cible. Comme elle ne réussit pas à s’arrêter totalement, la jeune fille se retrouve de l’autre coté en atterrissant. Le petit tour permis à l’attaquante surveiller son ennemi. Mais elle était trop concentrée sur l’atterrissage pour vérifier si elle touchait. Une fois ses pieds sur la terre ferme, ses genoux se plièrent légèrement pour absorber la descente. Pour se remettre en position correcte, elle termina en redonnant un coup en diagonal de bas en haut.


Recap:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Jeu 23 Jan - 17:10

-Et bien, ça m'a surpris... Je n'aurais pas cru que tu puisses provoquer de si puissantes explosion, Zuiichi-kun ! Malheureusement, ça ne suffit pas ! 

Cet homme était impressionnant, il avait totalement esquivé l'attaque de Zuiichi bien qu'il ait été surpris par l'explosion. Un sourire se dessina alors sur le visage du guerrier qui se réjouissait d'affronter un adversaire aussi puissant. Malheureusement, il semblait avoir de plus en plus de mal a bouger ce qui était normal puisque le charpentier usait depuis un bon moment de sa robustesse et de sa volonté pour rester debout  alors que son physique lui ne suivait plus du tout. Mais bon Zuiichi ne pouvait pas repousser ses limites indéfiniment, il n'était qu'un homme après tout.
Il essaya donc de courir vers l'ennemi pour attaquer mais tomba a cause d'une douleur dans tout son corps esquivant ainsi une lame d'air que venait d'envoyer Aaron sauf qu'il ne parvenait plus du tout a se relever et pour la première fois, Eizou ainsi que tout les autres aurait l'occasion de voir Zuiichi s'énerver. Tapant le sol de toute ses force, le guerrier prononça l'allocution habituelle des situation désastreuse :

-Merde ! Merde !! Pourquoi je n'arrive pas a me lever... Je commence a voir flou... Je suis un guerrier putain !! Je dois mourir dignement ! Pas en m'écroulant par terre comme ça !! Je... Suis... Un...Guerrier... Je Suis … Un Guerrier ! JE SUIS UN GUERRIER PUTAIN !!!

Lachant un rugissement digne du roi des animaux, Zuiichi se releva le regard déterminé ! Prêt a mourir s'il le fallait, mais il mourrait l'arme a la main en face de son adversaire en se tenant fièrement devant lui. Il fonça alors vers l'adversaire en criant le plus fort possible.

-J'vais te sortir mon attaque la plus puissante mon gars, tu n'en réchappera pas, dans mon état je ne pourrais la faire qu'une fois mais ça sera largement suffisant ! Arcane spécial : Welcome in hell !!

Zuiichi sauta alors en hauteur levant son épée puis atterri près d'Aaron sauf que ce n'est pas lui qu'il allait frapper, le charpentier allait frapper le sol de toute ses forces pour créer une énorme explosion.

-ELOIGNEZ VOUS TOUT LE MONDE ! LE PLUS LOIN POSSIBLE !!!

Zuiichi n'avait même pas regardé ou était ses alliées, il ne se préoccupait plus de ça, tout ce qu'il voulait c'était vaincre l'ennemi. Il planta alors son épée dans le sol créant une explosion faisant a peu près 5 mètre de rayon, sûrement un peu moins au vu de sa forme physique puisque 5 mètre était le max qu'il pouvait atteindre. De la fumée était alors apparue partout dans la salle et Zuiichi restait immobile appuyé contre son épée, il était totalement carbonisé et ne pouvait plus du tout bouger, c'était sûrement la fin du combat pour lui mais un autre combat allait débuter pour le guerrier, un combat contre la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Sam 25 Jan - 0:41




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Si Zuiichi n'avait évité la lame d'air que par un coup de chance, malgré la douleur intense qu'il avait du ressentir à ce moment-là pour s'effondrer, les deux demoiselles arrivées un instant plus tôt avaient en revanche démontré toutes leurs capacités de coopération en une poignée de secondes, permettant même à Yata de souffler un peu au lieu de devoir affronter Aaron en combat singulier une fois de plus en quelques minutes. En effet, alors que Kururu entreprit de parer l'offensive du bras-droit de Mars, sa jeune amie sauta par-dessus le bouclier que constituait alors la croix pour fondre en direction du vieillard. Ce dernier s'arrêta en fronçant les sourcils... Ou plutôt tenta de s'arrêter avant, une fois de plus, de s'empêtrer dans l'ourlet de son habit de samouraï. Il tomba en avant mais su se rattraper en une roulade avant gracieuse, faisant presque croire qu'il avait réalisé sa chute par pur réflexe salvateur et non par maladresse. Quoi qu'il en soit, l'ancien gouvernemental n'eut aucune difficulté, une fois à nouveau levé, de bloquer la clé de la jeune fille aux cheveux roses avec sa propre lame. Et pendant que le restaurateur s'apprêtait à répliquer, c'est le révolutionnaire qui se décida à passer à l'action... Il était dans les airs, à quelque pas de là, réalisant un bond majestueux malgré l'état assez amoché dans lequel se trouvait son corps. Mais ainsi, il risquait de compromettre fortement la sécurité des deux jeunettes ! La brune n'aurait aucune difficulté à s'en sortir, de par son fruit du démon, mais la capitaine aurait certainement un peu plus de mal de s'écarter à temps... Avec une rapidité surprenante pour quelqu'un de son âge, le Marukon envoya son pied en direction de l'abdomen de Kururu, non pas pour la frapper mais bien pour la repousser. Et c'est une seconde plus tard que la lame s'abattit là où il se trouvait.

Lorsque la fumée se dissipa, elle dévoila non seulement le corps carbonisé d'un Zuiichi quasiment mort, mais également celui du vieil homme. Mystérieusement, il semblait tout de même avoir eu le temps de s'écarter à temps pour éviter le pire... Mais le haut de son habit traditionnel avait souffert, et dévoilait une partie de son torse ainsi que son épaule droite, recouverte de multiples cicatrices qui désignaient un passé guerrier. Aaron poussa un soupir en jugeant qu'il avait vraiment eu chaud, et c'était le cas de le dire. Fort heureusement, la voix de l'épéiste au sabre explosif avait surgi à temps dans son esprit, lui permettant de prendre des dispositions pour que Kururu ne soit pas touchée et qu'Arya puisse pas conséquent s'occuper d'elle-même... Mais il ne put s'empêcher de froncer les sourcils en jaugeant l'homme qui lui faisait face. Même si ce dernier était plus grand, plus costaud et que ses brûlures en faisaient une silhouette bien plus menaçant que le pauvre Marukon, ce dernier semblait le mépriser violemment. Il prit la parole avec une voix sévère, l'air visiblement énervé, voire poussé à bout :

-Tenter d'attaquer ton ennemi avec une offensive qui ne marchera sans doute pas, tout en mettant en jeu la vie de tes alliés ? Es-tu stupide, jeune homme, ou trop inconscient pour comprendre ce que représente une existence ?

Il devait être étrange de concevoir le fait que le bras droit de Makui, un homme qui voulait leur mort, avait prêté main forte à Kururu pour l'empêcher de succomber bêtement à l'assaut du révolutionnaire... Mais Yata, lui, avait compris la raison de ses agissements. Il ne supportait pas que des alliés s'attaquent les uns les autres sans un motif convenable, et préférait sauver des vies plutôt que de les annihiler... Mais alors, pourquoi faire équipe avec un être aussi vil que l'ancien vice-amiral ? Le restaurateur n'y comprenait pas grand chose, mais fut encore plus décontenancer de voir le Marukon pousser un soupir l'air ennuyé, comme si tout son agacement était parti d'un seul coup. Le vieillard marmonna quelques mots :

-La jeunesse est trop audacieuse...

Le bras-droit de Mars fit quelques pas en direction de Zuiichi et tendit son épée en direction du cœur de celui-ci, en prenant la parole calmement malgré les paroles froides qu'il prononça :

-Tu risques de mourir d'un instant à l'autre. Si tu le souhaites, je peux abréger tes souffrances, même si j'imagine que tes compagnons ne me laisseront pas faire.



Donc !

Aaron pousse Kururu d'un coup de pied au niveau de l'abdomen pour l'écarter de Zuiichi et fait confiance à Arya pour s'écarter également à temps. Ensuite, il esquive l'attaque mais pas suffisamment pour en ressortir indemne. Ceci étant, les brûlures sont loin d'être très importantes !
Enfin, il menace Zuiichi sans l'attaquer.
Poste assez plat é_è Navré !
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Lun 27 Jan - 21:02


La dernière étape

L'Alliance Rose portait vraiment bien son nom, pas seulement pour la couleur des cheveux de sa Capitaine, mais cette dernier et sa seconde formaient, il fallait bien l'avouer, un sacré duo. Arya avait bien vu en se disant que Kururu les protègerait de sa croix. La musicienne n'eut donc aucuns de mal à exécuter son petit saut en direction du vieux. Seulement il se passa quelque chose d'assez spécial lorsque la musicienne tenta son combo. Son adversaire réussit à esquiver les deux attaques de la petite. Mais mais... Comment c'était possible ? Apparemment, il avait eu le temps de plongé en avant pour exécuter une belle roulade au sol et se relever. Arya n'avait aucune idées si cette esquive était prévu ou non, parce qu'à voir la tête du vieux il semblait lui-même étonné par ce qu'il venait de faire... Mais peut-être n'était-ce qu'un jeu pour lui...

Kururu passa alors à l'attaque assez peu de temps après sa Seconde. Généralement dans ce genre d'enchaînement, si l'ennemi ne se prenait pas le premier coup, il y avait de grande chance pour qu'il se prenne le second. Mais cela voulait dire aussi qu'il avait une petite chance pour réussir à l'éviter et c'était ce qui c'était passé ici. Le vieux para sans grandes difficulté l'attaque de Kururu. Mais cela n'étonnait pas temps que ça Arya. Cet homme avait l'avantage d'avoir de l'expérience et en bon combattant, il devait avoir dévellopé de très bon réflexe et aussi une capacité à rester constament sur ses gardes attendant une éventuelle attaque de n'importe quel côté.

Arya aurait pu répliqué de nouveau, mais l'homme baraqué et pleins de sang se fit remarquer à son tour. Bien évidemment sa blessure ne lui était pas bénéfique, mais il ne semblait pas près d'abandonné maintenant. En effet, bien déterminé, le "Guerrier" rugit qu'il ne voulait pas mourir aussi pitoyablement. Arya voulait bien le croire sur ce point là, elle-même ne voudrait pas mourir inutilement. Mais elle devait bien avouer que ça ne la rassurait pas que cet homme ait accepté sa mort aussi facilement. Il s'élança d'ailleurs vers Aaron et lança un ultimatum aux alliés :

-ELOIGNEZ VOUS TOUT LE MONDE ! LE PLUS LOIN POSSIBLE !!!

Il s'écoula une demi-seconde où la musicienne semblait ne pas avoir comprit les paroles de l'homme. Puis, comme si elle avait eu un déclique, elle se dépêcha de s'éloigné le plus possible du Guerrier et de sa lame explosive. Arya eut alors soudain peur pour sa Capitaine comment pourrait-elle fuir, le brune se retourna dans sa fuite et vit le vieux pousser Kururu pour l'éloigner de l'explosion. Impressionnée par le geste, la musicienne n'eut pas le temps de s'interroger plus longtemps sur le pourquoi du comment que l'explosion balaya la salle. Son souffle était tellement puissant qu'il projeta Arya à terre. Evidemment ça ne faisait pas du bien....

-Tenter d'attaquer ton ennemi avec une offensive qui ne marchera sans doute pas, tout en mettant en jeu la vie de tes alliés ? Es-tu stupide, jeune homme, ou trop inconscient pour comprendre ce que représente une existence ?

C'est sur ses mots du vieux que la petite pirate commença à ce relever et elle était vraiment étonnée pour la réaction de son adversaire. Ce dernier était vraiment quelqu'un de singulier, il ne portait pas un habit de samuraï pour rien tient ! Il semblait porter un vrai point d'honneur sur le respect de la vie de ses alliés. Arya lui était vraiment reconnaissante sur ce coup là. Mais du coup... Devait-elle vraiment attaquer un homme qui venait de sauver la vie de sa Capitaine ? Ne sachant quoi faire, la jeune fille resta sur place. Finalement elle revînt tout de même à la réalité et se dépêcha d'aller auprès de Kururu pour aller voir comment elle allait.

- Kururu ?! Kururu ?! Ca va ?

Ca s'entendait clairement que la musicienne avait le souffle court. Il fallait dire aussi que cette attaque Kamikaze ne la laissait pas de glace. Comment pouvait-on vouloir se sacrifié en sachant qu'on risquait en même la vie de ses alliés ? Bon. Il fallait dire aussi que Arya avait un peu de mal avec les morts. Après tout c'était sur une mort aussi que l'Alliance Rose s'était crée. Du coup ce sacrifice ne rapellait pas forcément de très bon souvenir à la jeune fille.


EDIT Nak : Ah, j'avais pas vu que t'avais posté...
Le poste n'est pas à compter dans la notation.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
avatar
Messages : 945
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
74/250  (74/250)
Berrys: 23.295.001 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Mer 29 Jan - 15:29



L’action était magnifique. La coordination entre les membres de l’Alliance Rose était parfaite. Arya terminait à peine ses attaques, que Kururu avait exécuté les siennes. Le tout réalisé avec toute la grâce qui caractérisait les deux amies. La cuisinière pensait sérieusement toucher au moins une fois leur agresseur. Pourtant, le vieil homme esquiva chacune de leur attaque. Elle ne l’avait même pas frôlé. C’était assez rageant, la jeune fille était certaine qu’il se ferait toucher. Il ne fallait pas sous-estimer cet homme. Maintenant, il restait à savoir comment il allait réagir… C’était là toute la difficulté, surtout pour la capitaine qui n’était pas particulièrement douée en combat réelle. Elle s’était entrainée depuis qu’elle avait quitté son ile pour pouvoir se rendre à peu près utile. Mais la jeune fille manquait cruellement de pratique, même si elle avait déjà participé à deux combats aujourd’hui. Et la suite des événements lui révéla ce défaut.

-ELOIGNEZ VOUS TOUT LE MONDE ! LE PLUS LOIN POSSIBLE !!!

L’homme baraqué avec la grosse épée avait crié le plus fort possible. En tout cas, c’était assez fort pour que Kururu entende clairement ce qu’il disait. Il voulait que les autres personnes s’éloignent très loin… Mais pour aller vers où ? Ils ne devaient pas battre le méchant ? La jeune fille n’avait pas compris le sens de ses paroles. Intriguée, elle détourna le regard pour voir ce qu’il faisait. L’homme sauta en brandissant son épée. La cuisinière avait une technique à peu près pareille et normalement, cette attaque ne visait qu’une seule personne. Pourquoi devraient-ils bouger de là ? A peine quelques secondes s’étaient écoulées quand la capitaine reçut un violent coup de pied. Elle avait fait l’erreur de regarder ailleurs une fraction de seconde. Son adversaire en avait profité pour lui donner un puissant coup de pied qui lui coupa littéralement le souffle. La pirate ne put rien faire pour l’en empêcher et elle se retrouva propulsée dans les airs.

Kururu retomba lourdement 6 – 7 mètres plus loin. Un peu sonnée, elle ne se releva pas immédiatement. Elle regarda quand même en direction de son adversaire pour réagir s’il venait pour la découper. A la place de le voir venir vers elle, la jeune fille vit le vieillard disparaitre dans les flammes d’une explosion. Tout à coup, elle se rappela de la première attaque de l’homme à l’épée. Cette dernière avait créé une explosion. C’était donc pour cette raison qu’il avait demandé de s’écarté ? Mais si on adversaire ne l’avait pas propulsée au loin, elle serait surement morte à l’heure qui l’est, ou alors en très mauvais état. Ce qui signifiait que le grand père l’avait sauvée ? Elle ne comprenait plus rien. L’homme n’était pas du côté du méchant et il avait essayé de la tuer un peu plus tôt. Pourquoi il l’aurait délibérément aidée ? Et c’était pareil pour l’homme plus jeune… Il n’était pas leur allié ? Alors pourquoi avait-il déclenché une attaque si puissante qu’elle risquait de tuer des alliées.

D’ailleurs où était Arya ? Elle l’avait perdue de vue à cause du coup de pied. La capitaine ne la voyait pas à cause de la fumée, mais Kururu était sure qu’elle s’en sortirait. De toute façon, elle était encore légèrement sonnée à cause de son atterrissage complètement raté. La jeune fille se contenta de regardé la scène le regard perdu dans le vague. Elle essayait de comprendre ce qui se passait. La fumée se dissipa, laissant apparaitre le vieux et l’homme à l’épée. Ce dernier était complétement carbonisé. Le pauvre avait été pris dans sa propre attaque et se retrouvait encore plus mal en point qu’avant. Son pseudo sauveur aussi avait été touché par l’explosion. Il l’avait fait sortir de là et c’était fait toucher à sa place. La cuisinière ne savait vraiment plus quoi pensé. Elle observa ce qui se passait sans trop savoir quoi faire. Le vieil homme s’approcha de celui carbonisé avec un beau discours sur le fait de ne pas faire mal à ses alliés. Puis il sortit un couteau. Elle n’en vit pas plus car son amie arriva pour voir comment elle allait.

Ça peut aller. Je vais avoir un gros bleu et je suis toujours en un seul morceau. Le vieux m’a sauvée…

Tout en parlant, la capitaine s'était relevée. Arya semblait fatiguée, ce qui était normal après les derniers événements. Kururu l’était aussi surtout mentalement. Son cerveau n’arrêtait pas de tourner. Elle n’arrivait pas à déterminer ce qu’elle devait faire. Maintenant, le vieil homme menaçait celui à l’épée avec son couteau. Mais elle ne savait pas si elle devait le sauver ou non. La capitaine ne savait plus. Impuissante ace à sa propre indécision, elle se contenta de demandée à sa seconde en fixant la scène d’un air pensif.

Est-ce qu’ils sont nos ennemis … ou nos alliés ?

La question valait pour les deux hommes. Elle était d’accords avec la conception du vieux. Il ne fallait pas faire de mal à ses amis. Mais les deux hommes avaient failli touer l’Alliance Rose à un moment ou à un autre. Sauf que le vieil homme l’avait aidé. Mais il menaçait aussi celui avec l’épée. Ce dernier l’avait attaqué une première fois quand le vieux avait pris pour cible les deux amies. Kururu espérait vraiment que son amie possède une meilleure idée de la situation qu’elle.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Ven 31 Jan - 23:52





Début de visite du château









Eizou avait tenté d'attaquer l'ennemi en élaborant une discutable stratégie. Il faut dire que le scientifique n'était qu'un débutant par rapport au grand bretteur. Il n'avait appris à se battre que pour contré certains ennemi faible et Sania n'avait pas eu le temps de lui enseigner tout ce qu'elle savait. Marukon contra l'attaque avec un simple croche pied ce qui fit tombé notre fou préféré sur la tête. Quand soudain une pensé lui traversa l'esprit. Une simple question qui pourrait paraitre sans intérêt puisqu'elle était non scientifique. Cette question, sous sa forme la plus simple et non celle qu'il imagina en premier, était "Pourquoi je mets ma vie en péril?". En effet, Eizou n'avait alors pas la moindre idée de ce qu'il pouvait faire ici. Il ne savait pas vraiment s'il tapé sur l'ennemi ni même s'il y avait un véritable ennemi dans cette salle. Peut être s'était-il retrouvé ici complètement par hasard et qu'il avait perdu une partie de sa mémoire . Ce genre de chose lui arrivait étrangement souvent, quoi que le plus étrange étant qu'il ne se pose pas de question sur ces trous noirs de sa vie comme il aimait les appeler. Il ne pouvait répondre à cette question et en conclu qu'il n'avait rien à faire là. Il faut dire qu'il n'était pas fait pour ces choses là et que la castagne le barbait rapidement. Il avait eu vraiment très mal en se cognant et après cette petite réflexion, le scientifique ramassa la craie qu'il venait de faire tomber avec la chute.

Eizou commença à ranger le morceau de craie blanche dans sa poche. Il avait l'impression de n'avoir réfléchi depuis une éternité. Il arrêta donc son geste lentement avant de l'inverser. Puis tapant la craie dans la paume de sa main, il se dirigea vers ce qu'il lui semblait être la sorti sans même regarder où il allait. Il était bien trop occupé à écrire des formules sur son tableau magique. Il faut ici apporter une précision. C'est que Eizou avait développé un genre de technique pour écrire sur son tableau et se promené sans se cogner sur aucun ni jamais trébucher. Seulement, il n'avait jamais rencontré Zuiichi auparavant. Une explosion due à cette dite personne, faite de cœur et de douceur, déplaça un pot qui trainait par là et le plaça juste au dessus du pieds de Eizou qui finit par se vautrer sur le sol.

-Bolu, j'ai toutes mes équations sur moi maintenant je vais devoir les décoller délicatement pour ne pas les déchirer. Voilà Bolu, délicaaaaateeemmm. ET MERDE VOILA ELLE EST DECHIREE BOLU!!

Il effaça le reste de la craie sur lui d'un geste rapide et violent et entrepris de courir un sprint vers n'importe où. Il fallait qu'il se dépense pour garder son calme et prendre le temps de réécrire ses équations. Deux minutes plus tard, il se trouvait au frontière de la mort tant il peinait à respirer. Sa blouse trempait de transpiration et sa respiration était vive mais douloureuse. Un gout de sang à la bouche, bref le scientifique était à l'agonie.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Lun 3 Fév - 11:17

L'attaque de Zuiichi ne semblait pas avoir eu beaucoup d'effet et avait en plus visiblement refroidi tout le monde puisque plus personne n'attaquait. Ce vieux était tout de même impressionnant pour parvenir a esquiver toute ces attaques sans subir une seule égratinure, personne dans cette piece n'était capable de le battre tant qu'il serait capable de bouger, en plus il fallait compter un combattant en moins. Heureusement, l'homme n'avait pas l'air si hostile que ça et ne paraissait pas vouloir tuer les jeunes combattants. Mais il fallait quand même s'en défaire pour aller prêter main forte a Bob.Enfin bref ceci n'était plus du ressort de Zuiichi qui luttait de toute ses force pour survivre et qui ne bougeait pas pour ne pas envenimer son état.

Le vieil épéiste s'approcha alors de Zuiichi après l'avoir sermonné et c'est la que Zuiichi eu une idée pour l'immobiliser. Mais cette idée serait sa dernière puisqu'il allait devoir se sacrifier pour l 'équipe. En effet, le bras droit de mars avait tendu son épée vers le cœur du charpentier avant de lui dire ces quelques paroles :

-Tu risques de mourir d'un instant à l'autre. Si tu le souhaites, je peux abréger tes souffrances, même si j'imagine que tes compagnons ne me laisseront pas faire.
-Pffff... Il semblerais que je ne puisse plus me battre... Quitte a mourir, autant mourir pour quelque chose la tête haute.

Zuiichi l'acha alors son arme et s'avança petit a petit sur la lame de l'adversaire puis, juste avant de rendre l'âme, il empoigna la lame d'Aaron de ses deux mains et de toute ses force pour l'empecher de retirer l'épée, peut être cela allait-il marcher, ou peut être pas... Mais ce qui comptait c'est que le charpentier était mort comme un guerrier en se tenant debout sur ses deux jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Mar 4 Fév - 21:52




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Pendant que les autres participants qui avaient la bien complexe tâche de s'occuper du cas d'Aaron tentaient en général de se remettre de cette offensive surprise menée par Zuiichi d'une manière plutôt brutale et vive, le vieil homme prit la liberté de menacer directement son ennemi avec sa lame, menaçant clairement de réduire la vie de celui-là à néant au moindre geste ou à la moindre parole plus ou moins compromettante. La plupart des alliés du révolutionnaire ne savaient désormais plus qui ils devaient considérer comme ennemi, et cela se lisait aisément sur leurs visages. Seul Yata semblait approximativement déterminé à continuer le combat face au vieillard, qui se battait après tout aux côtés de Makui, même s'il n'était toujours pas certain de l'obligation de devoir intenter à sa vie. Ce type s'était montré plutôt bienveillant au cours de l'affrontement, allant jusqu'à prêter assistance à Kururu qui n'aurait peut-être pas pu esquiver l'explosion seule, au péril de sa propre existence... Ce simple geste suffisait clairement à plonger le restaurateur dans un état de puissante perplexité, et il n'arrivait pas à se décider. Prêter assistance à l'épéiste désormais totalement calciné semblait être tout naturel, puisque malgré tout, il luttait contre leur ennemi en commun... Mais dans ce cas de figure, il devrait nécessairement s'opposer au Marukon, et cela précisément ne lui plaisait pas le moins du Monde. C'était réellement la première fois que le civil comprenait à quel point les combats étaient complexes, et que tout n'était pas aussi facile qu'un vulgaire face à face. S'il avait pu régler le conflit par la simple parole, le jeune homme s'y serait fatalement essayé, mais il savait d'avance qu'il n'avait pas les capacités requises pour régler la situation de cette manière. Il devait se battre, peu importait si cela ne lui plaisait pas...

Alors lorsque brutalement, Zuiichi réalisa l'exploit plutôt malheureux de s'empaler sur la lame d'Aaron qu'il retint même dans la mort, sous le regard incrédule de ce dernier qui ne s'attendait tout simplement pas à un tel revirement de situation et qui, jusqu'au dernier soupir du révolutionnaire, avait cru qu'il finirait par se retirer sous la peur ou la douleur, Yata se propulsa violemment en direction dudit vieil homme, lame en main, prêt à le trancher en deux aussi vivement que possible. Il fit un geste horizontal une fois arrivé à sa hauteur, mais une fois de plus, le vieillard démontra une habileté hors du commun : il parvint à lâcher son propre katana à temps pour se baisser soudainement à genoux, laissant l'offensive passer au-dessus de son crâne sans plus de succès. Le cuistot serra ses dents en se retournant aussi rapidement que possible et en se préparant à tenter un nouvel assaut tandis que le bras droit de Makui tentait désormais de libérer son arme du joug du cadavre. La situation était inespéré, et les participants n'auraient sans doute pas de pareille occasion avant un long moment, puisque le révolutionnaire s'était volontairement sacrifié pour leur salut... Mais cela, il fallait que les deux demoiselles et le gros vieillard le comprennent. Et au final, leur salut à eux tous ne dépendraient que des actes de ces trois-là...

Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
avatar
Messages : 945
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
74/250  (74/250)
Berrys: 23.295.001 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Dim 9 Fév - 23:59




Tout semblait confus. Kururu ne savait plus du tout qui était l’adversaire. Que devait-elle faire ? La capitaine avait bien posé la question à son amie… Mais elle était aussi perdue qu’elle et n’avait pas répondu. Enfin de toute façon, sa question était avant tout pour elle-même. Amis et ennemis étaient souvent les deux seuls camps possibles dans un affrontement. Soit la personne se battait avec vous ou essayait de vous mettre hors d’état. La différence était bien présente, pourtant elle n’avait jamais parue aussi floue à la pirate. Peut-être pour la première fois de son existence, elle voyait l’un des nombreux aspects du combat, une personne pouvait passer d’une position à l’autre à tout moment…

L’esprit sans dessus dessous, elle ne faisait que regarder, immobile comme un piquet. Elle ne réagit pas quand le vieil homme menaça celui à l’épée. C’était comme si Kururu regardait la scène sans vraiment la voir. La pseudo victime faisait face à la menace sans broncher. Elle ne recula pas d’un millimètre. A la place, l’homme s’avança vers la lame meurtrière. Il affronta la mort avec dignité et s’empara du katana du vieil homme. Cet acte héroïque réveilla la cuisinière. C’est surtout le sang qui s’échappa de l’homme explosif qui la ramena à la réalité. Malgré le fait que son attaque avait presque tué ses équipiers et qu’elle l’avait complètement carbonisé, l’homme avait continué le combat pour désarmé l’ennemi. La jeune fille ne le connaissait pas, mais elle pouvait affirmer qu’il était un grand guerrier. Sauf que ce guerrier ne bougeait plus, ses blessures avaient surement eut raison de lui.

Soudain, Kururu se sentit coupable de ce qui était arrivé. Si elle avait bougé plus tôt, il serait peut-être toujours en vie. Il aurait peut-être pu être soigné. Mais qu’aurait-elle réussit à accomplir ? Elle se serait peut-être fait tuer à la place de cet homme. Ce qui aurait laissé Arya toute seule. Non, la capitaine ne pouvait pas envisager cette solution. La musicienne et elle repartirent ensemble de cet endroit maudit. Enfin de toute façon, elle n’était même pas capable de se protéger toute seule. Si le vieil homme ne l’avait pas poussé, elle serait gravement blesser à l’heure qu’il est. La jeune fille était faible. Elle le savait déjà bien avant de venir ici. La situation ne faisait que le souligner d’avantage. De toute manière, le résultat était le même. La capitaine n’avait pas de confirmation pourtant l’homme paraissait bien mort… Encore une victime de plus dans ce jeu macabre. Si elle pouvait toujours appeler ça un jeu. C’était comme ça qu’on lui avait présenté cet endroit, un grand terrain de jeu. Alors à moins que sa définition du mot fût complétement à l’ opposer du créateur, ce terme n’impliquait pas de mort, au pire des blessés graves pas plus. Sauf que le nombre de cadavre ne cessait d’augmenter. L’homme à l’épée était la première mort qu’elle voyait depuis celle de Kilik. Pourtant, elle doutait fortement que leur premier adversaire soit sorti à temps de la mer de flamme. Elle n’avait pas revu le voleur de clé non plus. Et qui sait le nombre de victime dans les autres groupes.

Le garçon que l’Alliance Rose avait renversé passa à l’attaque. Il venait de profiter de l’action héroïque de l’homme baraqué pour agir. Le vieil homme réussit à parer l’attaque. Pour rester en un seul morceau, il avait dû se séparer de son arme. Maintenant, il essayait de la reprendre. Désarmé, il devenait inoffensif. Alors, Kururu se décida enfin à agir. Elle ne le laisserait pas récupérer sa lame. ! Elle ferait tout pour que la dernière aide que l’épéiste leur avait donné contribue à leur victoire, que son sacrifice ne soit pas vain. Désespérée, elle courut jusque qu’au vieil homme qui tentait de reprendre son bien. Il l’avait bien aidé, alors elle ne voulait pas le blesser. Alors elle n’utilisa pas directement ses armes. En premier lieu, elle essaya de le frapper aux mains qui essayaient de reprendre l’arme. La culpabilité d’être aussi faible, l’envie de s’améliorer pour protéger ceux qui l’entoure, la tristesse de la mort, la joie d’être vivante, la reconnaissance envers son sauveur, sa colère envers lui pour son meurtre et le désir de rentrer tous ensembles vivants à la maison, toutes ses émotions combinées à l’adrénaline du combat fit apparaitre une petite lueur autour de la jeune fille. Elle était très faible, presque imprespectible. D’ailleurs Kururu était elle-même trop concentrée pour la remarquée. Mais sans le savoir, une nouvelle force venait de s’éveillée en elle.

Presque en même temps que son coup pour l’empêcher de reprendre son arme, la pirate remarqua quelle était complétement à découverte. Même s’il n’était plus armé, la jeune fille ne voulait pas se faire attaque une nouvelle fois. Depuis le début, elle n’avait pas lâché sa croix et sa clé. Elle les tenait simplement de sa main de libre. Alors, elle repoussa l’ennemi plus loin avec sa croix aussi fort qu’elle le put. Plus loin elle serait. Kururu ne voyait plus le vieil homme. Tout ce qu’elle savait, c’était que le katana était toujours dans les mains de l’homme explosif. Maintenant qu’elle se tenait debout devant lui, elle voyait bien qu’il n’était plus qu’un cadavre debout. Cette confirmation rendit très triste la jeune fille. Au moins, il avait accompli quelque chose avant de rendre son dernier souffle. La cuisinière se plaça doit au corps sans vie, comme un rempart entre les autres et l’arme. Elle tenait sa croix près d’elle pour pouvoir parer toute attaque. D’une voix claire qui se voulait le plus neutre possible, elle annonça principalement au vieil homme.

Je ne vous laisserais pas reprendre cette arme. Vous m’avez sauvée monsieur et je vous en remercie. Mais ce combat ne peut plus durer. J’ai été invitée ici pour participer à un jeu. Pourtant depuis que je suis arrivée ici, il n’y a que des combats et des morts. Cela ne peut plus continuer comme ça. Je ne veux plus vous faire de mal surtout que vous m’avez aidée. Alors cessons ce combat sans signification. Laissez-nous simplement rentrer chez nous.

Sa dernière phrase sonnait plus comme une petite plainte, même si Kururu avait essayée d’être digne de son post tout au long de son petit discours. Elle voulait vraiment rentrer chez elle avec Arya. Elle voulait vraiment que toute cette histoire se termine. Ce qui devait être une amusante après-midi se transformait de plus en plus un cauchemar. Elle en avait marre, elle voulait que tout s’arrête et que leur voyage reprenne normalement. Et surtout, elle n’avait pas envie de se battre contre son sauveur. Et contre n’importe qui d’autre en réalité. Elle demandait peut-être l’impossible. Mais elle espérait sincèrement que ses paroles stoppent ce massacre… Enfin, elle était peut-être trop naïve comme Zora l’avait dit au tout début de la partie. Sauf qu’elle devait tenter le coup. Sinon, elle risquait de le regretter. Et de toute manière elle n’avait rien à perdre.



Recap:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Jeu 13 Fév - 20:57




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Si Yata n'avait pas eu de chance dans son offensive, puisqu'Aaron avait su esquiver suffisamment rapidement pour retourner aisément à sa tentative de récupération de son arme, il eut toutefois un grand soupir de soulagement en remarquant que Kururu s'était également élancée en direction du vieillard. Elle était bien moins rapide que lui, certes, et ne risquait certainement pas de prendre l'allié de Makui par surprise dans ces conditions-là, d'autant plus qu'il avait montré une étrange faculté à prévoir les coups des ennemis jusqu'à cet instant précis, mais ce qui pouvait apparaître comme une faiblesse pouvait tout à fait se retourner en avantage : l'attaque du restaurateur avait été trop rapide et il avait été contraint de s'arrêter quelques mètres plus loin, laissant tout le temps à son adversaire de retourner à sa tâche. Dans le cas de la pirate, en revanche, étant donné qu'elle n'était pas propulsée à une vitesse effroyable, elle n'aurait aucun mal à s'arrêter à temps pour repousser le Marukon. C'était un très bon point dans la situation actuelle, et c'était simplement parce qu'il n'avait pas réfléchi que le grand frère de Chimi avait tenté d'agir aussi vivement que possible... De toute manière, ce vieil homme semblait également capable d'user d'une vélocité surprenante, puisqu'il avait réussi, d'une manière ou d'une autre, à éviter la majorité de l'explosion provoquée par Zuiichi un peu plus tôt. Sur le domaine de la vitesse, les participants semblaient donc n'avoir aucune chance, ou en tout cas pas à première vue... Mais il ne fallait cependant pas sous-estimer la malédiction d'Arya, qui pourrait leur être d'un grand secours dans le cas d'une nouvelle confrontation. La petite sœur du bretteur restait, quant à elle, toujours à l'écart des combats. Elle avait conscience d'être un poids mort, et son fruit du démon ainsi que l'intangibilité toute relative qu'il lui offrait ne lui permettait pas non plus de se mettre en danger... D'autant plus qu'elle ne savait pas franchement l'utiliser de manière offensive, n'avait utilisé jusque là aucune technique qui pourrait pousser le vieil homme à faire un faux pas. En conclusion, elle préférait observer de loin en croisant les doigts, même si cela ne lui plaisait absolument pas...  

Lorsque Kururu tenta de le frapper instinctivement à la main, pour le faire lâcher prise, Aaron comprit qu'il ne pourrait pas récupérer son bien dans l'immédiat. Il choisit donc de reculer d'un bond agile, esquivant aisément la seconde attaque de la demoiselle qui visait bel et bien à le faire reculer... Et glissa alors qu'il tentait de se rattraper de ses deux pieds. Son crâne frappa le sol une nouvelle fois avec un bruit sourd, et il grimaça de douleur en se frottant l'endroit où apparaîtrait sous peu une magnifique bosse, tout en se relevant assez maladroitement. Sans son katana, il se sentait terriblement nu. Malheureusement, cet état de nudité risquait fort d'être prolongé dans les minutes à venir, puisque la pirate communiqua son souhait de voir la bataille s'achever ici, et maintenant... C'était intéressant, comme prise de parole, mais bien plus dramatique que la Kokoro ne semblait le croire. Quelque part, cela fendait littéralement le coeur du Marukon de devoir s'en prendre à une demoiselle aussi candide, mais il n'avait pas franchement le choix... Même si maintenant désarmé, il allait avoir du mal à les vaincre, cette bande de jeunots. Zuiichi avait bien joué, en se sacrifiant de cette manière... Avec un sourire embêté, le vieillard prit la parole à la suite de la jeune fille :

-Malheureusement, c'est impossible. Tu es naïve, Kururu-chan, bien trop naïve ! Comprend que le monde n'est pas qu'un fleuve calme et plat... Avec la situation actuelle, les plus grandes vagues risquent de se déchaîner, et si le combat te répugne, tu risques d'y rester à la première occasion... Et tes amis aussi. J'aimerais beaucoup vous laisser rentrer, tu sais... Mais le destin a voulu que nous nous affrontions.

Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
avatar
Messages : 945
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
74/250  (74/250)
Berrys: 23.295.001 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Mer 19 Fév - 20:39



Bon…C’est vrai qu’elle ne s’attendait pas vraiment à la réussite de son attaque. Après tout, le but de l’action était d’éloigner le vieil homme. Ce qui était plutôt réussit puisque son adversaire se retrouva à quelques mètres d’elle. Par contre, elle n’avait pas vraiment fait attention à la manière doit-il était arrivé là.  Enfin, la manière restait un détail, l’important était le résultat. Pendant que Kururu prenait des appuis stables sur le sol et se plaçait correctement pour la suite, le vieil homme se releva en se frottant la tête. La pirate n’avait pas fait attention à comment il était arrivé sur le sol… Elle devait se ressaisir pour la suite. Surtout que la réponse à son désir arriva rapidement. Et malheureusement, c’était impossible d’arrêter le combat ici. Ce scénario était trop prévisible, mais c’était  malgré tout décevant. Pour une fois, cela aurait pu se passer comme elle le voulait. Sauf que c’était trop demander…

L’homme continua sa tirade en lui lançant une petite pique. C’était la deuxième fois en une après-midi que quelqu’un lui disait qu’elle était naïve ! Elle commençait à en avoir marre. Et le pire, c’est qu’il se répéta. Après une petite comparaison avec  un fleuve et les vagues, il annonça que si elle n’aimait pas le combat,  la capitaine allait surement mourir et entraîner Arya dans sa chute. Ca il rêvait ! Jamais elle ne laisserait son amie mourir et elle non plus. La mort était vraiment trop triste.  Alors même si elle devait combattre pour l’empêcher, elle le ferait. En soi, elle ne détestait pas spécialement ça. Elle était juste très inexpérimentée. C’était quoi ? Ca troisième grande aventure peut-être, ou alors quatrième ? Elle n’avait pas vraiment compté. Ce qui était sûr, c’était qu’elle n’avait pas énormément combattu. Mais ce qu’elle détestait vraiment, c’était les conclusions funestes. Pour la première fois depuis son entrée dans le jeu, elle pouvait papoter avec un adversaire, alors elle en profita. La jeune fille comptait même le complimenter. Au moins lui, il était gentil et il n’essayait pas les tuer sans le dire avant. L’intention était la même, mais comme ça la cuisinière savait clairement à quoi s’en tenir.  Elle commença  à parler en faisant comme si elle se plaignait un peu et en profita pour corriger le vieil homme.

Bouh, vous me connaissez et moi non, ce n’est pas juste monsieur ! Au moins vous annoncer clairement vos intentions, c’est une grande qualité. Mais bon vous vous êtes trompé sur plusieurs points. Déjà, si vous savez qui je suis, vous devez savoir que je voyer sur une mer pas un fleuve donc il y a forcément des vagues. Et puis ce n’est pas le combat qui me répugne, même si je n’en suis pas une grande fan. C’est les morts qui en résultent comme l’homme derrière moi que je déteste le plus. La mort est tellement triste…

Tout le monde mourra un jour. Kururu le savait pertinemment. Pourtant, peu importe le mort, elle détestait cet évènement. Personne ne devrait perdre la vie avant son heure.  Il n‘y a que les personnes âgées qui peuvent sombrer  dans le sommeil éternelle après une vie bien remplie. C’est pourquoi, elle ne laissera pas la prédiction de son interlocuteur se réaliser de sitôt.  Avec un grand sourire elle continua.

Je ne veux pas qu’une chose aussi terrible arrive et encore plus à mes amis ou à moi. Mais si vous tenez vraiment à continuer le combat, l’Alliance Rose  va vous recevoir. Et quand votre vague sera passée, il nous suffira de ramasser les trésors que vous aurez déposés sur le rivage. Venez ! je vous attends.

Kururu venait bel et bien d’inviter le vieil homme à l’attaquer. Mais tout était calculé. La jeune fille était beaucoup plus douée en défense qu’en attaque. Et malgré son grand discours, elle ne voulait toujours pas combattre contre lui. Par conséquence, elle n’attaquerait pas la première. Le retour au combat était imminent. Pourtant la capitaine était calme. La métaphore aquatique l’avait bien aidée. La mer était toujours parcourue de vague. Elles rythmaient sa surface un peu comme les différents évènements qui rythmait une vie. Pour ça, la comparaison était bien choisie. Mais Kururu avait déjà vu plusieurs tempêtait. Les vagues se déchaînaient et pouvaient même devenir meurtrière si les marins ne prenaient pas garde. Pourtant, le calme finissait toujours par revenir. Les nuages noirs laissaient place à un ciel radieux. Et sur la plage, des trésors de l’océan étaient devenu accessible.  Son adversaire avait annoncé de nombreuses épreuves avant leur retour chez elles. Ce serait peut-être même encore plus difficile qu’au pare avant. Mais comme une tempe se dissipe, la capitaine ne doutait pas que le calme reviendrait. Surtout qu’elle avait Arya à ses côtés. Rien de grave ne pourrait leur arriver tant qu’elles étaient ensemble ! Déterminée à mettre un terme à tout ça, elle attendit que l’homme se décide à agir. La jeune fille était prête à le recevoir si jamais il ne changeait pas d’avis.


Recap:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Dim 23 Fév - 13:22




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
La demoiselle répondit rapidement à un Aaron calme, qui prit même la peine de glisser ses bras dans les manches de son vêtement ample, de façon à ressembler à un véritable samourai en pleine réflexion. Elle avait raison sur le fait qu'il n'était pas juste que lui connaisse son nom et que l'inverse ne soit pas vrai, aussi nota-t-il mentalement qu'il devait le lui dire une fois qu'elle aurait fini de dire ce qu'elle avait à dire. Un peu de politesse n'avait jamais fait de mal, même entre ennemis, et c'était une notion que le vieil homme avait accepté depuis désormais belle lurette. C'était d'ailleurs d'autant plus vrai quand il se retrouvait face à des membres de la nouvelle ère comme cette charmante demoiselle, puisqu'il se sentait également l'obligation d'agir comme un maître avec son élève, en tentant de leur apprendre même s'ils se dressaient sur son chemin. Quoi qu'il en fut, l'allié de Makui revint à l'instant présent, tandis que la jeune fille déclarait qu'elle avait subit de nombreuses vagues puisqu'elle voguait sur la mer. Un sourire amusé vint se fixer sur le visage du sabreur, qui songea que Kururu était bien plus habile avec les mots qu'elle n'y paraissait, ce qui démontrait malgré sa grande naïveté une certaine sagesse pour quelqu'un de son âge. Mais la suite des paroles de la capitaine surprirent un peu plus le bras-droit de Mars, puisqu'elle l'invita ouvertement à tenter de les combattre, avec une détermination plutôt surprenante. La pirate était décidée à se dresser sur le chemin du Marukon, quoi qu'il arrive, et c'était là une très bonne chose puisque si le bretteur rejoignait ses alliés dans la lutte face aux autres participants, ceux qui l'affronteraient seraient sûrement perdus. L'ancien gouvernemental était en effet encore plus redoutable lorsqu'il combattait en équipe avec l'un de ses alliés, quel qu'il soit...

Une fois que Kururu eut terminé sa tirade, Aaron, toujours en souriant, pris la parole à son tour, toujours avec une courtoisie et une tendresse impressionnante de la part d'un homme tel que lui :

-Et bien, il est vrai que j'ai oublié mes bonnes manières. Je me nomme Aaron Marukon. Enchanté. Je suis heureux de voir que tu es déterminée à ne pas laisser la mort te faucher, toi et tes amis, mais je ne pense pas que cela suffise... En plus d'une grande détermination, c'est une grande force qu'il faut posséder pour pouvoir protéger ce à quoi l'on tient !

Il poussa un léger soupir en se replaçant en position normale, retirant les bras de ses manches et apparaissant davantage comme un vieux guerrier ébranlé par le temps que comme un sage aussi intelligent que les plus grands philosophes eux-mêmes. Après cela, il reprit la parole, avec un soupçon de regret dans la voix :

-Je suis certain que nous aurions pu nous entendre, dans d'autres circonstances, mais je dois malheureusement me battre contre vous. Vous m'en voyez navré.

Alors qu'il s'apprêtait à partir une nouvelle fois en direction du cadavre de Zuiichi, le Marukon dû faire face à un obstacle de taille et clairement plus embêtant qu'il ne l'aurait crû en le voyant entrer un peu plus tôt. Yata fonça dans sa direction une fois de plus, tentant de le couper horizontalement au niveau du torse. Une fois de plus, le vieil homme s'en sortit d'un bond en arrière, chancelant dangereusement au niveau de la réception sans tomber pour autant. Le restaurateur n'avait peut-être plus qu'un bras en bon état, mais il était toujours réellement embêtant !

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Dim 23 Fév - 20:29


La dernière étape

Après avoir aidée sur amie à se relever, Arya était assez perturbée. Elle avait du mal à croire à ce qu'il venait de se passer. L'homme baraqué et inconnu venait de se sacrifier en pensant faire une bonne action, mais il n'avait rien fait d'autre que de risquer la vie de ses coéquipiers au final et le pus perturbant c'était que leur dit 'ennemis' leur était venu en aide en poussant Kururu loin de l'explosion.

Tout le monde comença à s'activer alors, mais la musicienne n'arrivait plus à bouger, ses yeux étaient fixé sur le mort. Pourquoi ? Pourquoi avait-il fait cela ? Pourquoi se sacrifier ? Il avait beau être un guerrier, il aurait pu s'en sortir... Vivre encore un peu. N'avait-il pas de famille, pas d'amis qui comptaient sur lui ? Arya n'en revenait pas, elle n'arrivait pas à admettre qu'on pouvait vouloir mourir. C'était affreux comme concept. La petite n'aimait pas ça. Elle avait beau être une pirate, elle avait eu bien trop d'amis qui avaient dit vouloir mourir pour elle. Ren... Kilik... Deux hommes qu'elle avait connu, aimer, et tous les deux étaient morts à cause d'elle. A cause de sa faiblesse. Mais aujorud'hui c'était différent, maintenant elle savait se battre, elle n'était plus la petite gamine qu'elle était quand elle avait quitté North Blue !

Se mordant la lèvre inférieur, la pirate mis un certains moment encore avant de revenir à elle et de se souvenir qu'elle était sur un champs de bataille et non dans un endroit sûr où les petits oiseaux chantaient. D'ailleurs il n'y avait aucune musique ici. Même pas le simple douce mélodie du vent, rien. Juste le vide et l'écho des paroles qu'échangeaient Kururu et le Vieux. Rien de plus. Arya les entendis alors se déplacer. Aucun sens du rythme non plus visiblement. Kururu parla de nouveau, avec un beau dialogue qui rendait fière Arya d'être sa Seconde auquel leur adversaire répondit :

-Et bien, il est vrai que j'ai oublié mes bonnes manières. Je me nomme Aaron Marukon. Enchanté. Je suis heureux de voir que tu es déterminée à ne pas laisser la mort te faucher, toi et tes amis, mais je ne pense pas que cela suffise... En plus d'une grande détermination, c'est une grande force qu'il faut posséder pour pouvoir protéger ce à quoi l'on tient !

C'est à cet instant que la musicienne reprit clairement ses esprits, elle releva son sabre, comme si elle venait tout juste de comprendre que la pose était terminée. Maintenant il faudrait repartir à l'attaque. D'ailleurs l'Alliance possédait le nom de son ennemis. Aaron Marukon. Oh non, Arya ne risquerait pas de l'oublier de sitôt. L'homme plein de bonnes manières qui s'est risquer à affronter l'Alliance Rose malgré tout. La pirate avait bien l'intention de lui faire regretter ses élan de gentillesse, même si d'un sens elle lui était assez reconnaissante.

Arya observa avec attention Aaron, elle cherchait le moindre geste, le moindre petit rictus qui pourrait le trahir. Mais apparemment c'était un vrai Maître qu'ils avaient en face d'eux, l'âge devait bien l'avoir aider à savoir se maîtriser ainsi. Pourtant il y avait une certaine maladresse dans ses geste. Arya le vit tenter de récupéré son épée, seulement le sabreur inconnu se posta sur son chemin, le forçant à reculer. Le vieil homme faillit tomber à la renverser, mais réussit à se rattraper de justesse. Un petit sourire apparu alors sur le visage de la jeune fille. Si leur adversaire n'esquivait les coups que par chance ou in extremis, la petite Mujakina pourrait sûrement le surprendre.

Levant son nouveau katana, la musicienne parti à l'attaque. Il ne lui fallu pas un plus d'un quart de second pour arriver dans le dos de son ennemi pour tenter de le trancher horizontalement à son tour. L'attaque avait pour but de surprendre Aaron, même si ce guerrier devait être habituer à surveiller tout ce qu'il se passe autour de lui, il ne pouvait pas réellement se dire en position de force. En effet, désarmé avec deux sabreurs qui le cernaient, il avait assez peu de chances de s'en sortir. Sans compte que Kururu se tenait à quelques pas, prête à agir elle aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
avatar
Messages : 945
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
74/250  (74/250)
Berrys: 23.295.001 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Mar 25 Fév - 20:51



Un méchant avec de bonne manière ! Finalement Kururu n’avait pas perdu sa journée. Le vieil homme s’appelait donc Aaron Makuron. Bon ce nom ne lui servirait peut-être à rien dans le futur. Malgré tout, elle était contente de le savoir. Même s’il était un ennemi, même si le combat risquait d’être féroce et que leur sort à tous était incertain, cet homme l’avait sauvée. Et ça, elle ne l’oublierait pas, peu importe l’issue de cette journée. Bon après, il n’avait pas tout à fait tort. Pour protéger ses amis ou même simplement elle-même, la jeune fille allait avoir besoin de force. Sauf qu’elle devait bien l’avouer, elle n’était pas très douée. Au moins il avait remarqué sa détermination. Ce qui était déjà ça. La puissance jouait énormément, c’était certain. Pourtant, une énorme puissance sans la motivation ne rimait à rien car elle ne serait pas utilisée.

En plus le manque de force pouvait être amélioré et même comblé. La tout de suite ce serait peut-être un peu compliqué. Mais elle y croyait vraiment. Et puis tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ! Surtout qu’elle n’était pas seule. Bien sûr, Arya était toujours à ses côtés. La capitaine de l’Alliance Rose eut même droit à un allié de plus. C’était tout simplement le garçon qu’elle avait renversé par l’intermédiaire de son amie en arrivant. Alors qu’Aaron s’approchait d’elle pour en découdre. Ce qui se comprenait parfaitement. Après tout, c’était un peu elle qui l’avait invité à venir se battre contre elle. Alors que la cuisinière s’apprêtait à contrer l’attaque et reprendre le combat, le jeune homme c’était interposé. Son action obligea l’ennemi à reculer. Dans un sens, cela embêtait un peu Kururu. Elle aurait préféré que l’homme l’attaque en premier comme ça elle aurait eu un vrai prétexte pour combattre son sauveur. D’un autre côté ce n’était pas plus mal. Le garçon avait fait une belle action.

La musicienne en profita également pour revenir dans le combat. Comme venue de nulle part, elle était apparue derrière le gentil méchant. D’ailleurs se dernier n’avait pas l’air très stable après l’attaque du garçon. Le vieil homme avait l’air d’avoir quelques petits problèmes d’équilibre… Enfin, elle était surement la plus mal placée pour en juger. Voyant sa seconde partir à l’assaut, Kururu fit un pas en avant pour aller les aider. Mais elle s’arrêta directement. Elle ne pouvait pas y aller ! Partir pour entourer l’ennemi paraissait pourtant être la meilleure des solutions. Sauf qu’elle risquait de briser la synchronisation que les deux épéistes venait d’avoir sans vraiment le savoir. De l’extérieur, elle avait remarqué que sa seconde avait parfaitement complété la première attaque. Il faudrait qu’elle lui demande conseil à ce sujet quand l’Alliance Rose serait de retour chez elle.
Pour le moment, elle devait rester en place. Bien qu’elle ait une totale confiance en sa seconde, il n’était pas exclu qu’Aaron s’échappe. Elle ne devait pas s’éloigner de l’arme au cas où il essayerait de récupérer son bien. En plus, le vieil homme encore inconnu n’avait pas encore bougé… C’était le seul qui n’avait pas encore agit. Après tout le dernier guerrier était derrière elle sous forme de cadavre carboniser. Elle frissonna à cette pensée. Décidément, elle protégeait un trophée plutôt macabre. Soudain, elle se rappela de quelqu’un qu’elle avait entre aperçut à son arrivée. Si elle se souvenait bien, il y avait une autre tête rose pas loin du type qu’elles avaient renversés quand le duo était arrivé. Cela avait été très rapide, mais elle ne l’avait pas revu depuis… Qu’est-ce qu’elle était devenue ? Si ça mémoire ne lui jouait pas des tours, la dernière fois, qu’elle avait vaguement vu cette personne, elle était de côté opposé à Aaron, donc c’était une alliée. Enfin… Normalement. Laissant le combat survire son cours, la capitaine regarda rapidement les environs. Assez rapidement, elle trouva ce qu’elle cherchait. Maintenant qu’elle n’était pas en mouvement, elle remarqua que c’était une petite fille. De loin, elle avait l’air inquiet pour le combat et surtout très isolé.

He ho, la fille là-bas. Tu es avec le jeune épéiste c’est ça ? Viens par ici.

Kururu l’avait appelée assez fort pour qu’elle entende, même si elle espérait que l’ennemi serait trop occupé pour le remarqué. La cuisinière ne savait pas les talents de combat de la fillette, surtout qu’elle avait l’air très jeune. Mais cela lui importait peu. Elle voulait surtout qu’elle prenne sa place de gardienne du trophée. De cette façon, elle pourrait aller aider les combattants. Son idée était peut-être assez bancale, sauf qu’elle n’en avait pas d’autre. Et même si cette fille était petite, elle saurait très bien se débrouillé. Après tout, sa stratégie ne devrait pas être si pourrie que ça. Ou du moins, la cuisinière l’espérait vraiment. Finalement, le duo aux cheveux roses se retrouva réunit devant le cadavre.

Ça te dirait de m’aider ? Tu vois, j’aimerais bien aller les aider à combattre Aaron. Même s’il est vieux, il est surement très fort et toutes les aides sont les bienvenues. Mais je ne peux pas quitter cet endroit car s’il récupère son arme, la situation va surement empirer. Donc j’aimerais que tu prennes ma place si tu es d’accords. Je te prête ma grande croix et si jamais il arrive, tu n’auras qu’à te cacher dernière, elle te protègera. Mais c’est juste un près. A la fin du combat tu devras me la rendre d’accords.

Kururu fit un grand sourire à la petite fille. Puis elle continua la suite de son plan. Pour le moment, cela lui paraissait bien, mais elle allait d’abords dire tout ce qu’elle voulait avant de lui remettre un bouclier et d’échanger sa place. Bien sûr, cela ne lui plaisait pas de se séparer même momentanément d’elle. Mais elle impliquait cette fille, elle devait au moins assurer sa protection. Donc elle continua avec son sourire sur le bout des lèvres.

Je pense que ce serais bien, si on trouvait un moyen de le faire tomber… Ce serait plus facile, surtout qu’il n’a pas l’air d’avoir un très grand équilibre… Tu as une idée ? Comme tu étais en restait, tu as surement eu une meilleure vue d’ensemble. Ah ! J’oubliais, je m’appelle Kururu. Et toi ? J’aimerais savoir à qui je prête ma précieuse croix. Enfin, si tu veux bien participer évidement.

Maintenant, il ne restait plus qu’à attendre la réponse de la petite fille. Soit elle l’aiderait ce qui serait vraiment pas mal… Soit Kururu devrait trouver un plan B. Enfin, elle aviserait à ce moment-là. Mais ce qui était certain, c’était qu’elle ne voulait pas impliquer cette fille contre son gré. Si elle ne se sentait pas capable de le faire ou si elle n’avait simplement pas envie, ce serait peut-être mieux qu’elle retourne à l’abri sur le côté.



Recap:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1199

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [EVENT] Salle du trône - Groupe 2   Sam 1 Mar - 14:39




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Aaron avait à peine réussit à esquiver l'offensive d'un Yata de plus en plus désespéré que quelques pensées menaçantes parvinrent à son esprit. Le temps qu'il n'amène son regard jusqu'à Arya, à quelques mètres de là, celle-ci avait disparu et se trouvait dans son dos. Si ses pensées aiguisées parvinrent à localiser l'endroit où se trouvait la petite brune à temps, son cors de vieillard ne parvint à suivre le rythme imposé et il fut tranché d'un coup sec au niveau du dos. Fermant les paupières pendant une demie seconde en essayant de refouler la douleur qui grandissait à l'endroit de la blessure qui, sans nul doute, deviendrait cicatrice, le bras droit de Makui s'écarta rapidement de ses ennemis même s'il se doutait que cela ne servirait pas franchement à grand chose dans l'état des choses : les deux bretteurs qui lui faisaient face étaient clairement plus rapides que lui, car bien plus jeunes. Si seulement il avait eu ne serait-ce que vingt ans de moins, il aurait certainement été en capacité de les rappeler à l'ordre, mais son vieux corps atteignait ses limites bien plus rapidement qu'il ne l'aurait cru... Serrant les dents devant cette funeste constatation, que l'on ne peut absolument pas empêcher la vieillesse d'opérer, le Marukon tenta de se reprendre afin de créer un plan capable de lui fournir une arme, et aussi rapidement que possible. Mais fort heureusement, ce qui lui paraissait absolument impossible quelques minutes plus tôt allait être rendu totalement envisageable par un sacré coup du sort...

De son côté, Chimi regardait le combat prostrée dans un mutisme surprenant pour une petite fille de son âge. Elle regardait son frère combattre en silence, ayant la ferme impression d'être parfaitement inutile malgré son fruit du démon. Malheureusement, elle ne pouvait absolument pas leur venir en aide sans risquer de les mettre en danger, c'était une certitude... Fort heureusement, Kururu eut une idée pour la rendre utile, et la gamine avança dans la direction de son aînée en hochant la tête un peu surprise. Elle écouta poliment tout ce qu'avait à lui dire la capitaine de l'Alliance Rose, en hochant la tête à intervalles réguliers pour lui faire comprendre que la mission lui semblait réalisable. Une fois qu'elle eut fini de parler, la demoiselle répondit d'un air pensive :

-Je suis Chimi, et je veux bien garder l'épée, mais je n'ai pas besoin de votre croix, merci. Pour ce qui est de vaincre le vieil homme... Peut-être que si vous parveniez à le faire tomber, en lui faisant un croche-patte par exemple, il ne pourrait pas répliquer ?

Sur ces mots, l'enfant se concentra et créa un mur de graphite entre elle et le cadavre de Zuiichi, utilisant son logia depuis ses deux mains. Une fois la protection certes banale mais efficace dans l'état des choses utilisée, elle se tourna une fois de plus en direction de la hors-la-loi et, malgré l'aversion qu'elle éprouvait à l'encontre des pirates, fit un bref signe de tête en baissant les yeux :

-Je vais rester là, ne vous inquiétez pas... Est-ce que vous pourriez... Prendre soin de Yata ?



Aaron encaisse l'attaque d'Arya et reprend ses distances pendant que Chimi accepte la proposition de Kururu !
Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Salle du trône - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [EVENT] Salle du trône - Groupe 3
» [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°4)
» [ EVENT ] Tournoi l'Al-Jeit - Groupe 1
» Jeu N°1 - Event N° 4 - What happen ? [Groupe N°3]
» Jeu N°1 - Event N° 4 - What happen ? [Groupe N°1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Château-