Partagez | 
 

 La rencontre du siècle ! [FB] (pv Noctis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1555
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
341/350  (341/350)
Berrys: 5.633.702.733 B

MessageSujet: La rencontre du siècle ! [FB] (pv Noctis)   Mer 11 Déc - 0:01

Recherche !


Le secteur des commerces était, comme d'habitude, très achalandé ce jour-là. Marines, marchands et personnages louches se côtoyaient, tentant de dénicher les meilleurs prix ou les objets les plus rares. Au milieu de cette foule l'apprenti inventeur faisait tâche, couvert de poussière après sa journée de travail à la mine, il s'était arrêté au centre névralgique de la ville pour dépenser sa maigre paye. Depuis le début de ses cours avec le vieux il avait bien progressé, mais il n'avait toujours pas le droit de travailler sur les explosifs. Pour un type qui s'allumait constamment des clopes en travaillant au beau milieu de poudre à canon, Vance était plutôt prudent lorsqu'il apprenait au jeune bricoleur à faire des bombes. Pour l'instant Zeke était limité aux cours théoriques sans grand intérêt du vieillard et n'avait pas son mot à dire. Mais cette semaine là il était libre de travailler sur ce qui lui plaisait, son professeur avait reçu un contrat, pour changer. Le vieux allait être trop occupé pour lui enseigner quoi que ce soit pendant les jours à venir et c'était tant mieux. Une idée trottait dans la tête du garçon aux cheveux hirsutes et ce temps libre lui laissait le temps de chercher les pièces dont il allait avoir besoin. Il avait franchi la zone la plus côtoyé où les échoppes vendaient des produits minier acquis la plupart du temps de façon ''mystérieuse''. Ce n'était pas un secret, près du quart des mineurs volaient en douce une partie des ressources qu'ils récupéraient, le reste provenant de braquages et de caisses détournées. Mais le trafic, ne faisant pas de mal à personne, se produisait comme si les groupes criminels avaient la permission des autorités. Toutefois, cet endroit ne présentait pour l'instant aucun intérêt aux yeux de Zeke, après avoir cherché un bref moment il s'engouffra dans un quartier adjacent vendant des objets plus inusités.

Cette partie de la ville abritait plusieurs petits groupes de criminels plus ou moins organisés, en plus d'être occupé par un grand nombre d'échoppes toutes plus louche les unes que les autres. Les deux premières boutiques affichaient fièrement dans leurs vitrines différents organes de monstres marins et donnaient déjà une bonne impression de ce qui allait venir. Bref, c'était l'endroit idéal pour trouver un objet particulier si l'on se donnait la peine de chercher le bon vendeur. Même s'il connaissait cette ville comme le fond de sa poche, Zeke n'avait aucune idée par où débuter ses recherches. Toutefois, à force de marcher dans les rues étroites du quartier, un homme ressemblant à un lunatique portant un imperméable attira son attention.

-Venez par ici! Je possède la meilleure marchandise que vous pourrez trouver sur cette île et même dans tout West Blue! J'ai un authentique caleçon porté par Gold Roger le seigneur des pirates! Quoi de mieux pour devenir célèbre que de posséder un tel porte bonheur?! Ça n'est pas dans vos moyens?! J'ai un œil de Kraken permettant de créer le filtre d'amour par excellence! Hey toi gamin! Ça te dirait un monocle ayant appartenu à heu... Un monarque?

-C'est... Pas vraiment le genre de truc que je cherche.

-J'ai plein d'autre truc! Regarde un couteau pouvant trancher l'acier! Il est un peu rouillé, mais sa lame devrait encore être à toute épreuve!

-Je suis plutôt à la recherche de pièce tu vois... Une sorte de boutique d'objet en tout genre?

-Ha! Pour ça suffit d'aller au bout de la rue, tu tourne une fois à gauche et tu tombe direct dessus, c'est le vieux bâtiment avec une tête de démon sur la porte. Tu diras au proprio que la taupe t'envois, je reçois une part des profits!

Sans perdre plus de temps avec l’excentrique, l'inventeur en herbe se dirigeât vers l'endroit indiqué en tentant d'ignorer les autres produits louches affichés dans l'allée. La boutique situé au bout d'une ruelle était impossible à manquer, pas très large et sans aucune enseigne elle semblait aussi louche que les autres commerce du coin. Après une légère hésitation, Zeke poussa la porte qui donna un léger coup à une clochette suspendue derrière celle-ci. À peine le tintement avait-il retentit que le proprio sortit de nul part en hurlant n'importe quoi beaucoup trop vite dans le but d'accueillir son seul client.

-Bienvenue! Vous venez mon cher ami de mettre les pieds dans le meilleur endroit pour trouver de la marchandise de qualité à bas prix! Bon, la plupart de ce que j'offre peut ressembler à un tas de déchets sortit tout droit d'une benne à ordure, mais croyez moi c'est une vrai mine d'or! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, vraiment quoi que ce soit il suffit de le demander à votre fidel serviteur! Moi! Molotov ''Crazy'' Thompson! Aucune question, aucune facture, aucun remboursement et évidemment aucun dérangement!

L'intérieur du petit commerce débordait de ferraille et de pièces en tout genre, la seule lumière présente était celle qui arrivait à filtrer à travers les fenêtres crasseuses de l'entrée. L'homme regardait fixement le bricoleur avec un énorme sourire, un peu comme s'il n'avait pas mangé depuis trois jours et qu'il venait de tomber sur un jambon, ce qui était relativement inquiétant.

-Oui bon, j'aurais besoin d'une ventouse, la plus forte que vous ayez. Il me faudrait aussi une bande d'environ deux mètres de caoutchouc, quelques poignées, des vis, environ huit sangles, des semelles et des pointes en métal.

-Sans problème! Le service est ma priorité numéro un! Enfin, après manger, boire, dormir, le profit, récupérer des marchandises et trouver un parfum sentant la peinture fraîche. Je vous trouve ça immédia...

Le commerçant s'arrêta d'un coup dans son discours en entendant le nouveau tintement de la clochette annonçant un nouveau client. En voyant l’excentrique se diriger vers la porte pour sortir les mêmes paroles, mot pour mot, qu'il lui avait dit quelques secondes auparavant, Zeke poussa un léger soupir avant de se lancer lui-même à la recherche de ce qu'il avait demandé.







Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1778
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.898.252.528 B

MessageSujet: Re: La rencontre du siècle ! [FB] (pv Noctis)   Ven 27 Déc - 22:32


 ❝  Powder Island❞
Feat. Zeke.



Le secteur des commerces représentaient une partie bombant du domaine où il grandissait. Ce jour-là, une équipe particulière se promenait dans le coin. Marchands et hors-la-loi devinrent leurs meilleurs amis, dans le seul but de grandir leur richesse personnelle. Ici, il s'avérait, très intéressant, de côtoyer les pires individus pour arriver à ses fins. Bien sûr cela ne restait indigne d'un chasseur, mais tout le monde oublie son métier en entrant dans la place commerçante.

Noctis se promenait accompagner de son tuteur et, au grand maximum, cinq hommes d'équipage. Tous déliraient à la vue d'un produit rare tel que le pistolet douze coups de John le pirate. Les soi-disant chasseurs agissaient comme une série de jeunes femmes en face d'un magasin en soldes. Et tout comme elles, ils ne repartaient jamais sans les mains vides. Ce maudit tuteur de Chronos ne se trouvait même plus avec son bambin, sûrement trop intéressé par un commerce aussi ridicule qu’onéreux d'organes de roi des mers. Il fallait voir le bon côté des choses, il laissa quand même un Den Den Mushi à l'adolescent au cas où. Adolescent qui cherchait déjà une façon de quitter cette endroit, jusqu'à ce qu'un chétif marchand ne vienne le bousculer dans le but de présenter sa marchandise, comme le récital d'une poésie.


-Venez par ici! Je possède la meilleure marchandise que vous pourrez trouver sur cette île et même dans tout West Blue! J'ai un authentique caleçon porté par Gold Roger le seigneur des pirates! Quoi de mieux pour devenir célèbre que de posséder un tel porte bonheur?! Ça n'est pas dans vos moyens?! J'ai un œil de Kraken permettant de créer le filtre d'amour par excellence! Hey toi gamin! Ça te dirait un monocle ayant appartenu à heu... Un monarque?

-Non merci ça va aller, je ne désire aucune arnaque.

-Arnaque ? Mais non pas du tout, tu n'auras que le top du top ici. La preuve avec ce méga perceur-d'oreilles.

Il n'attendit même pas l'avis du gosse et plaça le lobe de son oreilles dans l'appareil pour la lui percer d'un simple geste.

Cri sourd

-Mais ça va pas ! Un trou, mon oreille...percée...Tu vas me le payer !

L'ados le saisit par le col le regardant avec un regard aigri, l'oreille en sang avec un anneau, pas glamour du tout...

-Non, attends ! Je te laisse le caleçon de Gol D Roger, mais ne me fait aucun mal ! Je te laisse la perceuse si tu veux.

Larguant caleçon et perceuse, l'encapuchonné se mit à courir dans la rue, le bout en vue, il tourna à sa gauche et entra directement dans un vieux bâtiment avec une tête de démon sur la porte. Prenant, malgré tout, le temps de frapper, il ouvrit la porte et son comparse lui servit un discours vide de sens pour celui qui travaillait avec lui.

-Bienvenue! Vous venez mon cher ami de mettre les pieds dans le meilleur endroit pour trouver de la marchandise de qualité à bas prix! Bon, la plupart de ce que j'offre peut ressembler à un tas de déchets sortit tout droit d'une benne à ordure, mais croyez moi c'est une vrai mine d'or! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, vraiment quoi que ce soit il suffit de le demander à votre fidèle serviteur! Moi! Molotov ''Crazy'' Thompson! Aucune question, aucune facture, aucun remboursement et évidemment aucun dérangement!


-Mais non Molo c'est moi, je veux entrer, un fou me pourchasse

-Tu fous quoi là ! Dégages ! Viens pas régler tes problèmes ici !

-Mais non je t'assure que je n'y suis pour rien ou pas beauc...

Et il ne put finir sa phrase qu'un pied rejoignit sa tête pour l'envoyer contre celle de son camarade.

-Espèce de malade tu penses t'en tirer comme ça, tu vas voir.

-C'est lui, tu vois qu'il est fou...Et il courut se cacher dans la boutique derrière un homme en blanc remplit de poussière.

-Monsieur pardonner mon ami, cela sera déduit de son salaire. Vous ne voulez pas une chaussette de Gol D Roger en dédommagement ?

-Non merci j'ai déjà le caleçon dit-il en montrant l'objet

-Alors je vous vends ce svelte esclave, il possède un véritable dont pour chercher les objets et sera obéissant.[i] Bien évidemment il pointait du doigt Zeke[/color]

Réfléchissant au pour et au contre, un serviteur pourrait faire bien comme début de suprématie d'un futur hôte. Si bien qu'il le prit sans hésitation.

-J'accepte.

-Oh Cok Tail, menottes-le.

Les menottes venaient d'être mises à Zeke et voilà qu'il devenait l'esclave de l'adolescent sans guère comprendre ce qui se déroulait. Désormais il appartenait à Hunter Island.


@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1555
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
341/350  (341/350)
Berrys: 5.633.702.733 B

MessageSujet: Re: La rencontre du siècle ! [FB] (pv Noctis)   Ven 3 Jan - 19:35

Embrouille !



Un diable à ressort, un cheval à bascule et un ressort de la taille de sa tête. L'inventeur n'avait pas vraiment eu de chance dans sa recherche jusqu'à maintenant et le boucan que les abrutis derrières lui produisaient l'empêchait de se concentrer. Apparemment, le client qui venait d'entrer connaissait le gérant, ce qui n'avait rien d'étonnant puisqu'il s'agissait de l'homme qui lui avait indiqué le chemin à la base. Cet abruti semblait être pourchassé par quelqu'un, sans doute un acheteur mécontent de s'être fait arnaquer. C'est d'ailleurs l'impression que donnait le type qui entra à sa suite dans la petite boutique d'habitude déserte. Son oreille pissait le sang et il avait l'air enragé. Bref, impossible pour le bricoleur de chercher ses pièces tranquillement avec ce trio d'excentrique faisant un raffut pas possible.

-Dites, vous ne pourriez pas la fermer ou aller régler ça dehors?

Rien à faire personne ne l'écoutait, il n'avait pas une présence très imposante remarque. Le type avec une tête de rongeur s'étant déjà pris un coup en pleine tête était parti se réfugier au fond de la boutique espérant éviter une nouvelle attaque. Apparemment, il n'avait pas reconnu Zeke, ce type devait avoir une mémoire de moineau ou peut-être était-il simplement trop terrorisé pour faire attention au client. Mais peu importe, l'attention du garçon en blouse blanche s'était rapidement portée de nouveau sur le brun qui discutait maintenant avec le gérant.

-Monsieur pardonner mon ami, cela sera déduit de son salaire. Vous ne voulez pas une chaussette de Gol D Roger en dédommagement ?

-Non merci j'ai déjà le caleçon.

-Alors je vous vends ce svelte esclave, il possède un véritable dont pour chercher les objets et sera obéissant.

Cet attardé de marchand à deux balles avait osé pointer l'inventeur du doigt en prononçant ces mots. Un peu sous le choc Zeke n'avait toujours pas bougé cherchant qui d'autre l'homme pouvait bien avoir désigné.

-J'accepte.

-Oh Cok Tail, menottes-le.

En une fraction de seconde, la tête de taupe avait passé des menottes sorties de nulle part au bricoleur. Cet enfoiré cherchait bel et bien à vendre un de ses clients comme esclave, le garçon aux cheveux hirsutes n'arrivait toujours pas à le croire. Et qui était ce malade qui venait de l'acheter? Certes l'inventeur n'avait jamais vraiment eu de but clair dans la vie, mais devenir esclave d'un abrutit incapable de reconnaître une arnaque quand il en voyait une, n'en faisait pas partit.

-Non mais tu te fout de ma gueule?! On se demande pas pourquoi ta boutique est vide pauvre malade!

En se faisant légèrement pousser dans le dos par le vendeur louche, Zeke se décidât finalement à réagir. Sans perdre plus de temps il saisit à deux mains une boule de bowling qui traînait par là, avant de la balancer dans la fenêtre à côté de la porte d'entrée. En se servant de la pile d'ordure entre lui et le gérant de la boutique le bricoleur réussi à se rendre jusqu'à l'entrée improvisée sans se faire intercepter. En arrivant à l'extérieur la première idée lui traversant l'esprit fut d'appeler à l'aide. Ce qui aurait été une bonne idée, si les personnes à proximité avaient été un peu plus sympathique. Malheureusement, la demande d'aide de Zeke n'avait été perçu que par un petit groupe de 5 mafieux devant la boutique, dont l'un des membres avait été mis k.o par une mystérieuse boule de bowling.

-Dites, vous pourriez m'aider? Une bande de fous veulent me réduire en esclavage là-dedans!

-Dis petit, ce serait pas toi qui aurait balancé ce truc à mon ami?!

-Hé... merde?

-Alors, comment tu comptes régler ses frais médicaux hein?

Au même moment gérant sortit de sa boutique avec son acolyte dans le but de rattraper l'inventeur.

-Désolé, mais cet esclave est déjà vendu! Mais je pourrais peut-être vous proposer un autre article exceptionnel que j'ai en stock?

-Alors, ce gamin vous appartient? Comment comptez-vous, vous faire pardonner mon ami?

Une vague de merde s'était abattue sur la journée de Zeke et tout ça c'était la faute la faute de cet imbécile qui pissait le sang. Il avait bien l'intention de lui foutre un bon coup dans la gueule à lui et à ce connard de gérant s'il s'en sortait en un seul morceau...


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1778
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
530/750  (530/750)
Berrys: 8.898.252.528 B

MessageSujet: Re: La rencontre du siècle ! [FB] (pv Noctis)   Dim 26 Jan - 15:46


 ❝  Powder Island❞
Feat. Zeke.



-J'accepte.

-Oh Cok Tail, menottes-le.

Les menottes venaient d'être mises à Zeke et voilà qu'il devenait l'esclave de l'adolescent sans guère comprendre ce qui se déroulait. Désormais il appartenait à Hunter Island.

-Non mais tu te fout de ma gueule?! On se demande pas pourquoi ta boutique est vide pauvre malade!

-Il n'y a pas de main aller viens-là cheveux blancs.

Après tout qui ne serait pas content de gagner un esclave gratuitement. Noctis s'imaginait déjà tester différents types de balles sur lui pour améliorer les effet de son arme à feu. Bien qu'il était plus à l'aise au sabre à l'époque actuelle, il pouvait bien s'amuser un peu.

Mais...

Mais l'esclave fraîchement acheté décida de se rebeller et lança une boule de bowling par la fenêtre avant de s'enfuir comme un voleur.

-Il s'est fait la malle ! Aller on va le récupérer. Viens avec nous le brun !

Ils accoururent donc à la sortie en pensant devoir courser l'esclave, néanmoins, ce dernier se trouvait à peine à dix pas de la boutique. Pour le plus grand des malheurs il avait même blessé un des hors-la-loi du quartier et risquait gros désormais.

-Hé... merde ?

-Alors, comment tu comptes régler ses frais médicaux hein ?

-Désolé, mais cet esclave est déjà vendu! Mais je pourrais peut-être vous proposer un autre article exceptionnel que j'ai en stock ?

-Alors, ce gamin vous appartient ? Comment comptez-vous, vous faire pardonner mon ami ?

-Lui, euh... Non pas du tout il est à ce garçon-là. Pointe Noctis du doigt.-Mais lui aussi est un esclave, je vous l'offre donc, comme ça vous en aurez deux gratuitement.

-Hein quoi ? Mais tu rigoles ou quoi ?

-Vous me donnez mal au crâne, aller les gars on les embarque tous.

-Le moment est venu de s'éclipser !

Tel un personnage de dessin animé le brun fit plusieurs pas surplace avant de courir à toute vitesse. N'oubliant pas sa nouvelle acquisition, il saisit la chaîne des menottes et traîna son serviteur avec lui.

-Tu comptes rester moisir ici ? Aller viens on dégage !

Trimballant donc son achat dans les ruelles, il ne se gêna pas pour bousculer les passants avant de tourner à la ruelle la plus étroite possible, avant de plonger dans la benne à ordure la plus grosse possible.

-Maintenant tu chuchotes piger si tu ne veux pas finir en brochette.

Des bruits de pas se firent alors entendre et des voix arrivèrent par la suite.

-Où sont-ils ? Je les ai vu entrer par ici ! Dispersez vous les gars ! On ne rentrera pas à la planque sans eux. Ils doivent payer pour ce qu'ils ont fait à Dogue

Et enfin les brigands partir tous.

-Si j'ai bien compris Dogue à reçu une boule de bowling, alors on peut l'appeler BOULE-DOGUE HAHAHA !

Sur cette blague ridicule, Archer ne se gêna pas pour rire et la benne s'ouvrit...


@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1555
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
341/350  (341/350)
Berrys: 5.633.702.733 B

MessageSujet: Re: La rencontre du siècle ! [FB] (pv Noctis)   Ven 21 Mar - 23:46

Descente

aux enfers



Le petit jeu de l'abrutit s'était retourné contre lui, il allait acheter un esclave et se retrouvait maintenant lui-même la cible des criminels. Zeke aurait presque poussé un léger ricanement s'il n'était pas lui même dans cette situation. La réaction de l'inconnu l'avait tout de même surpris, plutôt que de simplement l'abandonner l'homme se saisit de la chaîne de ses menottes avant de foutre le camp à pleine vitesse. Évidemment le bricoleur dans cet élan soudain n'arrivait même pas à courir derrière, il se faisait plus traîner par le fuyard qu'autre chose. Pour un maigrichon ce type était relativement fort, c'était peut-être à cause l'adrénaline généré par la peur? Dans tout les cas le brun ne se gêna pas pour traîner le garçon aux cheveux hirsutes dans une ruelle. Il s'était fait traîner avec une telle force qu'il avait frapper le mur d'un des bâtiments avant de finir... Dans une poubelle? Ce con! Dans sa fuite l'inconnu avait choisi de se cacher au milieux des ordures! Toujours un peu sonné l'inventeur repris ses esprit juste à temps pour avoir le malheur d'entendre ce qui était peut-être censé être une ''blague''. Enfin, considérer cette tentative de faire de l'humour comme tel lui donnait envie de se vomir un peu dans la bouche tellement c'était nul ou peut-être était-ce à cause des ordures? Dans tout les cas il était coincé dans une belle situation, des mafieux et des esclavagistes au cul en moins d'une minute, il s'était dépassé décidément! L'autre malade était plutôt inquiétant lui aussi, rappelons que ce que l'homme avait dévoilé sur lui jusqu'à maintenant était plutôt inquiétant. Pour résumer, ce type semblait être un narcissique, adepte de l'esclavagisme et de la violence, peureux et avec un sens de l'humour de merde. Bref, un cocktail détonant...

-Pourquoi est-ce que je me retrouve toujours coincé avec des malades?...

Il s'était exprimé à mi-voix plus pour se parler à lui-même qu'autre chose. Profitant d'un moment d'inattention de son voisin de poubelle, le bricoleur en avait profité pour sortir un tournevis de sa poche et crocheter vite fait la serrure des menottes. Elles étaient bien pourries en fait, les deux marchands les avaient sans doute trouvés dans un tas d'ordure.

-Ils sont pas dans cette rue fouillez la ruelle!

-Génial on va se faire coincer! T'aurais pas une idée pour nous sortir de cette merde?

Le brun n'avait pas eu le temps de répondre que la porte de la benne à ordure s'était ouverte révélant deux des mafieux en costards. Un colosse à gauche et un maigrichon au regard perçant à droite. Devant l'urgence de la situation il ne restait plus qu'a employer l'un de ses tours de passe passe. Il utilisa l'une des deux seules ''bombes'' qu'il traînait sur lui, balançant son invention ultime à la gueule du mec aux airs de serpent.

-Création #31! Bombe cafards!

Le petit dispositif fragile se fracassa sans problème sur le front du type et les insectes commencèrent à se répandre dans ses vêtements. Pour une fois que l'infestation d'insecte dans la cuisine de l'inventeur servait à quelque chose il n'allait pas s'en plaindre. Usant de la panique causé par son gadget il sauta en direction du type ressemblant à un gorille pour tenter de l'étrangler avec les chaînes de ses menottes retirés précédemment. Évidemment vu la taille de l'homme, le manque de force du bricoleur et le fait que le mafieux avait enfoncé son attaquant dans le mur aussitôt celui-ci arrivé dans son dos, l'attaque n'avait pas été des plus efficace. Comme si ça ne suffisait pas les deux autres types à leur poursuite étaient déjà arrivé à l'entrée de la ruelle. Est-ce que c'était parce qu'il avait fait pleurer cette jeune fille étant petit? Avait-il écrasé trop d'insectes sans s'en rendre compte? Piqué trop de ferraille dans les décharges? Dans tout les cas il avait le karma au cul et il commençait à croire qu'il allait prendre cher...
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Machinehead
avatar
Messages : 1555
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
341/350  (341/350)
Berrys: 5.633.702.733 B

MessageSujet: Re: La rencontre du siècle ! [FB] (pv Noctis)   Jeu 3 Avr - 23:37

Remonté

spectaculaire



Toujours accroché au cou du gorille, l'inventeur en herbe fixait désespérément la benne à ordure espérant voir le brun pointer le bout de son nez pour l'aider. Les renfort adverses se rapprochaient sur leur droite et le maigrichon à sa gauche s'était presque débarrassé des insectes. Ce fut à ce moment que Zeke la sentit, cette sensation, comme si un parasite lui bouffait la base de l'estomac. La panique commençait à le prendre, pathétique, lui qui était si calme d'habitude. Il refoulait un cri angoissé et agitait les pieds de plus en plus en tentant de renforcer sa prise sur le tas de muscle auquel il était accroché. Sa vision semblait se troubler, un peu comme si ce qu'il voyait tremblait sous ses yeux, pourtant c'était bien lui qui tremblait il le savait. Il avait beau se répéter encore et encore qu'il devait arrêter ses foutues jambes refusaient d'arrêter et sa prise sur la chaîne faiblissait.

-BORDEL MAIS FAIS QUELQUE CHOSE!

Un cri de désespoir dirigé vers l'énergumène, inutile il le savait bien. Pourtant cette supplication lui avait éclaircie l'esprit une fraction de seconde, juste assez pour que la sensation d'une petite bosse dans sa poche lui revienne. La bille... Dans un geste étonnamment agile malgré son état de panique il lâcha la chaîne à laquelle il était agrippé pour s'accrocher aux épaules de l'homme, qui l'avait enfoncé dans le mur de brique pour une énième fois. Sa prise raffermie il sortit son dernier gadget, son dernier espoir de s'en sortir, pour finalement l'enfoncer dans l’œil du géant avant de se laisser tomber. Sa main était toute rouge et poisseuse, le tabasco donnait vraiment l'impression qu'il était blessé. Pourtant ce n'était pas l'objet de son attention à ce moment là. En effet, le mafieux en face de lui qui tentait de s'arracher les yeux était plus énervé que jamais et ceux à sa droite n'étaient plus qu'a une dizaine de pas de pouvoir le massacrer. Et la face de fouine à sa gauche... Il lui bloquait toujours sa seule issue et son seul espoir de survie. Mais c'est en relevant la tête pour voir l'expression de l'homme un peu plus grand qu'il vu que quelque chose n'allait clairement pas. Plus de rouge... Pas une simple sauce piquante cette fois, c'était bel et bien du sang. La tête du mafieux avait disparu de la scène et avait été remplacé par une simple fontaine de liquide carmin. La silhouette se tenant à côté du corps toujours debout semblait regarder dans sa direction. Elle était familière, normal puisqu'il s'agissait clairement du brun sortit de sa léthargie et semblant fixer le bricoleur avec des yeux ayant une pointe de démence en eux. Cette impression disparue soudainement lorsque l'excentrique au sabre et à l'oreille pissant toujours le sang se contenta de lui répéter mot pour mot ce qu'il lui avait sortit un peu plus tôt.

-Aller viens on dégage !

Il avait retrouvé sa tête d'abruti en fuite en une fraction de seconde, mais ça n'avait pas trop d'importance après tout. Sans hésiter une seconde l'inventeur en herbe se lança dans une course effréné vers l'autre extrémité de la ruelle. Plus loin derrière le gorille s'était effondré au sol bloquant le passage temporairement à ses deux compères. Au bout de quelques minutes les deux hommes furent de retour dans le quartier des commerce, où ils avaient par le plus grand des hasards, tout les deux mis les pieds le même jour.

-T'as de la chance, je t'ai sauvé la peau!

-J'aurais pas finis dans cette situation sans toi à la base...

Un élan de découragement dans sa voix mélangé à l'essoufflement causé par sa course donnait presque l'impression qu'il était au bord des larmes. Pourtant il était vraiment soulagé, il n'avait jamais frôlé la mort d'aussi prêt, enfin les conditions de travail pourries qu'il avait d'habitude ne comptaient pas. Tout en poursuivant leur promenade ne menant nul part dans le marché, les deux hommes échangèrent plus longuement. À commencer par leurs noms, qu'ils ne connaissaient toujours pas étrangement. Noctis... Plus il parlait à ce type plus il le prenait pour un fou. Ou peut-être était-il juste étrange, en tout cas il semblait improviser jusqu'à la moindre de ses paroles. Bref, tout l'inverse du bricoleur n'ayant jamais assez de préparation et de gadgets à son goût. Les deux hommes formaient une paire pour le moins étrange il fallait l'admettre, mais celle-ci semblait acceptable pour une raison ou une autre. Au bout d'environ une heure ils tombèrent sur un groupe d'individu louche qui sortaient visiblement du lot. La réaction du brun laissait sous-entendre qu'il les connaissait.

-Bon je vais devoir y aller moi. Sinon maintenant que j'y pense t'es toujours mon esclave toi!

-Hein?

-Bon oublie en fait. Tu me servirais pas à grand chose pour le moment. T'as mon numéro de Den Den Mushi si jamais tu veux passer un coup de fil à ton maître. Appel moi!

Sur ces mots le brun s'éloigna en direction du groupe d'hommes étranges laissant Zeke dans la confusion la plus totale. Il était plutôt doué pour ça en fait. C'est ce que l'homme découvrirait malheureusement au cours de ses futures discutions avec l'énergumène. Mais bon pour le moment il était sauf, et pouvait poursuivre ses études et qui sait, peut-être cette relation lui serait utile un de ces jour...

Note:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La rencontre du siècle ! [FB] (pv Noctis)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La rencontre du siècle ! [FB] (pv Noctis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Golf : Le coup du siècle
» Cours #1 • La Crémation des Sorcières au 14ème siècle
» Noctis - Finie !
» [FB] Les questions étoilées de Noctis [PV Suki]
» Galerie de Noctis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Powder Island-