Partagez | 
 

 Déplacement Secret (Rp Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2675
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
40/75  (40/75)
Expériences:
163/350  (163/350)
Berrys: 341.204.650 B

MessageSujet: Déplacement Secret (Rp Solo)   Mer 27 Nov - 7:21


Une Belle Journée!


Kiru posa le pied sur l’île de Powder Island tout en observant nerveusement les alentours. Ils étaient parvenus à passer à travers l’obstacle des navires marines et à trouver un endroit vierge de civilisation entre deux des multiples villes qui se trouvaient sur cette île pour pouvoir débarquer en toute tranquillité. Le Golem se tourna vers Ryu, le sabreur qui l’avait rejoint à peine un mois plus tôt allait jouer un rôle décisif dans la suite des projets du jeune Commandant. Cependant les deux hommes étaient présents sur cette île de manière totalement incognito. Certes comme sur chaque île marine ils ne voulaient pas crier leur présence sur tous les toits mais le fait était que même la Révolution ignorait l’initiative qu’avait prise le maudit. En réalité l’organisation dont ils faisaient partie ne savait absolument rien de ce qui se préparait sur cette île et le jeune Révolutionnaire n’avait pas dans ses projets de leur en faire part, en tout cas pas dans l’immédiat. Ryu quant à lui allait être l’homme le plus important de cette entreprise, le nouveau bras droit de Kiru bien qu’il n’agisse que dans l’ombre. Le Commandant ne pouvait pas se permettre d’être relié, par quelque moyen que ce soit, à cette organisation qu’il était sur le point de fonder. Dès lors où celle-ci commencerait à agir il était certain que des informations filtreraient, tout finissait par se dévoiler un jour. Mais si ses contacts avec cette organisation étaient quasiment inexistants personne ne pourrait penser qu’il en était le véritable cerveau. Il placerait donc Kiro à la tête du groupe et se contenterait de lui donner quelques instructions.


Sortant de ses pensées Kiru se retourna vers le petit bateau marchand qui les avait amenés ici contre un peu d’argent. Celui-ci partait au port et reviendrait dans cinq heures, c’est ce qu’ils avaient convenus afin de ne pas attirer l’attention. Il n’y avait aucun révolutionnaire sur ce bateau, juste des marchands prêts à gagner un peu d’argent en transportant deux hommes masqués. Oui, le masque! S’il n’avait pas été si pesant sur le visage du Golem il aurait presque pu l’oublier. Ils avaient pris le soin de se munir de masques blancs, vierges de toute expression, qu’ils portaient en dessous de la capuche de leur long manteau. Sans le masque on aurait pu croire à des moines, avec on pensait à des fous. Dans tous les cas ce que les personnes qu’ils voyaient pensaient d’eux était la dernière des préoccupations du maudit, la discrétion absolue était son objectif. On aurait pu dire que cette tendance au secret tournait à la paranoïa puisque lorsque Ryu avait pris rendez-vous avec un malfrat qui vendait des grottes dans la montagne qui surplombait l’île il avait donné deux faux-noms. Ainsi Ryu et Kiru étaient désormais devenus Mr D et Mr H! Ça ne resterait certainement pas ainsi, ces noms avaient étés décidé à la va-vite mais lorsqu’ils devraient choisir leurs noms de codes ils s’y pencheraient plus. Oui des noms de codes car il était inenvisageable de continuer sur ce projet avec leurs véritables noms, autant aller devant un QG de la marine pour leur expliquer toute l’histoire. Regardant finalement sa montre le Golem avisa le temps qu’ils leur restaient, leur contact sur place devrait arriver d’ici moins de cinq minutes désormais. Poussant un léger soupir le maudit alla s’adosser au tronc d’un arbre, se laissant aller à la contemplation des vagues du littoral de l’île.

Finalement après une courte attente un homme au dos courbé et à l’allure sournoise arriva tranquillement sur le chemin qui longeait la côte. Dans un premier temps les deux révos postés de chaque côté du sentier ne bougèrent pas, ne faisant qu’observer l’inconnu qui progressait sur le chemin. Après tout ils n’avaient aucune garantie qu’il s’agissait de leur homme, l’île était habitée et de nombreuses villes s’y trouvaient, ainsi de nombreuses personnes devaient emprunter ces chemins côtiers. Mais lorsque l’homme s’approcha de Ryu et commença à lui parler il n’y eut plus aucun doute :

Mr D et Mr H?

Ryu tourna alors la tête vers Kiru, l’interrogeant du regard. Il était vrai que l’homme qui les interpelait n’inspirait pas vraiment la confiance mais au vu de leurs accoutrements ils ne devaient pas vraiment l’inspirer non plus. Dans un hochement de tête le Golem autorisa son compagnon à répondre à l’homme :

C’est nous ... Nous vous suivons!

Sur ces mots le sabreur fit un pas de côté, montrant ainsi à l’individu qu’il pouvait passer devant. Kiru avait fait exprès de ne pas prendre la parole, et à partir de maintenant il ne s’adresserait à son compagnon qu’en chuchotant. C’était là encore une des méthodes dont ils avaient convenues au préalable, le Commandant étant censé ne jamais avoir posé le pied sur cette île et vu qu’il était bien plus connu sur West Blue que son nakama il était plus logique que celui-ci s’exprime. Ryu attendit que son capitaine arrive à son niveau avant de partir avec lui à la suite du quarantenaire qui ne cessait de jeter des coups d’œil derrière lui pour vérifier si ses clients le suivaient. Décidément l’allure de l’inconnu était étrange, entre l’animal et l’humain dans ses déplacements. Ce n’était pas plus mal ainsi, un animal ne réfléchissait pas beaucoup généralement et les problèmes venaient souvent avec la réflexion.


Ils marchèrent ainsi pendant plusieurs minutes, s’avançant sur la terre sèche en direction de la montagne de plus en plus grande. Finalement ils arrivèrent au pied du gigantesque mont qui semblait s’élancer vers les cieux. Là de la végétation était présente, pas florissante mais plutôt quelques buissons assez secs qui ne montaient pas très hauts. Au loin on distinguait de la végétation verdoyante, certainement un oasis où se retrouvaient de nombreux villageois pour se relaxer, l’île n’était pas assez grande et assez désertique pour s’y perdre et mourir de soif mais un oasis d’eau de source devait attirer beaucoup de monde. Après avoir fait une courte pause pour boire un peu d’eau les trois hommes repartirent, longeant la montagne vers la gauche, entrant dans son ombre tandis que le soleil entamait sa descente suite à l’atteinte du zénith. Ils progressèrent ainsi sur quelques centaines de mètres avant d’arriver devant un buisson assez volumineux, peut-être un peu plus que les autres mais beaucoup semblaient être présents par ici. Leur guide attrapa ledit buisson et l’écarta, laissant alors les deux hommes découvrir l’entrée d’une grotte. Derrière son masque Kiru sourit, malin effectivement, le maudit avait songé à plus ingénieux pour masquer sa propre entrée mais cette idée était bonne. Leur contact se pencha, récupérant visiblement des torches dans une cachette près de l’entrée avant de les allumer et d’en distribuer une à chacun des deux hommes. Il les invita alors à le suivre et les trois individus disparurent dans la noirceur de la montagne tels trois feux follets s’en allant mourir au fond des bois.


Là encore ils progressèrent pendant quelques temps, la clarté de leurs torches ne suffisant pas à une progression rapide ils avançaient lentement sans qu’ils sachent réellement où ils allaient. Finalement ils arrivèrent dans une salle qui semblait éclairé de manière plus naturelle. Voyant leur guide tout sourire le Commandant compris qu’il s’agissait d’une des salles pour lesquelles ils étaient venus. Le moyen d’y arriver, qui paraissait difficile au premier abord, était tout compte fait assez simple et le Golem l’avait d’ores et déjà retenu. En effet ils avaient commencés par s’enfoncer dans la montagne jusqu’à ce qu’une première fourche s’offre à eux. Ils avaient pris à gauche, tout droit à celle d’après puis à droite et deux fois à gauche pour finalement arriver ici. Le maudit regarda l’homme qui les avait guidé jusqu’ici poser sa torche sur un socle accroché au mur avant de se diriger vers le fond de la pièce et de disparaître quelques instants. Un déclic se fit alors entendre, mettant les deux révolutionnaires sur leur garde mais ce furent finalement des lumières qui s’allumèrent au plafond. L’homme revînt alors, un sourire encore plus large sur le visage et commença à leur parler :

Ces grottes sont d’anciennes exploitations minières qui n’ont rien données, les gens sont partis de l’autre côté de la montagne travailler et ont revendus ça avec les équipements encore installés. Cette salle fait 50m², allez voir celle à côté elle en fait 150m².

Kiru finit d’écouter l’homme parler et il se dirigea vers la pièce adjacente, cette salle était déjà très grande donc l’autre devait être absolument immense. Il y aurait certainement du boulot pour rendre tout cet espace opérationnel mais le travail n’avait jamais fait peur au charpentier. Traversant l’étroit couloir il fit un signe de tête à son compagnon qui s’adressa alors au vendeur :

Si nous voulons créer une nouvelle entrée, quel est le point le plus proche de l’extérieur?

Ah ça! ... C’est ici! Il doit y avoir 3-4 mètres de roche entre l’extérieur et la grotte.

Trois à quatre mètres ce n’était pas vraiment énorme, Kiru le savait et certainement que cet homme le savait aussi. Il n’avait pas hésité une seconde, il était parti directement au fond de l’immense pièce où, d’après lui, la grotte était la plus proche de l’extérieur. Il pouvait parfaitement mentir aux deux hommes, après tout ils n’auraient aucun moyen de vérifier ses dires avant d’avoir acheté les grottes et d’entamer les travaux. Les deux révolutionnaires firent donc mines d’observer la salle immense dans laquelle ils se trouvaient, Kiru avait déjà choisi de l’acheter, Ryu l’avait compris, mais maintenant il restait à déterminer la possibilité de faire une nouvelle entrée ou pas, car si ce n’était pas possible cela remettrait fort en question toute l’entreprise. Finalement le sabreur réussit à entamer la conversation avec le vendeur, lui posant des questions sur la première pièce il parvînt à l’écarter afin que le Golem puisse agir. De la main droite il attrapa une des anfractuosités de la roche et, grâce à sa main gauche, réussit à diviser un petit échantillon de roche censé faire toute la longueur de la paroi. Il la tira des deux mains, lentement mais surement pour finalement la poser par terre. Celle-ci faisait effectivement quatre mètres tout au plus et l’air chaud qui parvenait par le trou minuscule prouvait que leur contact ne leur avait pas menti. Renfilant le tube de roche dans le trou le maudit laissa son pouvoir le remettre en place avant de rejoindre les deux autres hommes toujours en train de discuter dans la première salle. Leur guide ne semblait pas avoir de problème avec le fait que Mr H ne parle jamais et qu’il ne doive donc converser qu’avec Mr D et ils convinrent alors tous les deux, non sans l’accord visuel de Kiru, que la visite était terminée.


Sur le retour l’inconnu se montra bien plus bavard, ne divulguant toujours pas son nom néanmoins. Son pseudonyme était "L’entremetteur" leur avait-il simplement dit, son travail consistait à réaliser des transactions entre deux partis, leur permettant ainsi une discrétion parfaite et de ne pas se connaître. Cela rassura le Commandant qui n’en oubliait néanmoins pas ce qu’il avait prévu. Arrivant à leur point de départ le Révolutionnaire regarda l’heure, il leur restait encore une vingtaine de minutes avant que le bateau ne revienne et avait donc le temps de régler tout ça tranquillement. Se mettant à fouiller dans la sacoche qu’il portait depuis le début de la journée Kiru en sortit deux coffres. Chacun renfermait un total de cinq millions de berrys et ils allaient maintenant procéder au paiement. Tandis que Kiru déposait les coffres devant l’homme qui les avait guidés Ryu lui dit :

Voilà un total de dix millions comme convenu au préalable. Vous pouvez recompter si vous souhaitez.

L’inconnu souriait cette fois-ci de toute ses dents, le maudit ignorait quelle part il allait toucher sur ce butin mais elle n’était certainement pas petite. Il se contenta de regarder l’homme ouvrir les coffres, jeter un petit coup d’œil et les refermer en leur disant qu’il leur faisait confiance avant de leur donner les papiers de propriétés, signifiant ainsi que les grottes étaient désormais à eux. Néanmoins alors que l’homme s’apprêtait à repartir tout heureux de sa journée gagnée Kiru sortit une nouvelle bourse de sa sacoche et la lança au pied de l’individu tandis que le sabreur reprenait :

Et voilà deux millions de plus pour que vous oubliez tout ce que vous avez pu voir aujourd’hui.

D’abord étonné leur guide se jeta sur la bourse qu’il s’empressa de ranger dans sa veste avant de leur lancer d’un ton joyeux :

Oublier quoi? Je ne me rappelle même pas que je me suis levé ce matin.

Sur ces paroles l’homme tourna le dos à ses deux ex-clients et partit sur le chemin en sifflotant, bizarrement désormais, pourtant avec le poids de douze millions de berrys supplémentaires sur lui, il n’avait quasiment plus le dos courbé. Finalement il disparut et Kiru poussa un soupir de soulagement. Désormais tout était lancé, le bateau allait venir les reprendre mais ils reviendraient très vite pour mettre en place ce qui devait l’être. Aujourd’hui cette île venait de vivre un événement extrêmement important, le début d’une histoire que le Commandant Kabayochi espérait longue, et pourtant elle n’en aurait pas conscience avant longtemps.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Déplacement Secret (Rp Solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un secret, c'est sacré. [solo]
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Powder Island-