Partagez | 
 

 [Event] Salle du trône - Château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Mar 18 Fév - 23:26









Mon stratagème n’avait pas fonctionné. La seule chose qu’il m’était possible de faire pour aider mes compagnons venait de voler en éclat. Il n’y avait à présent plus rien à faire. Je ne faisais plus parti du mouvement désormais, j’étais mis de côté, dans une sorte de prison imaginaire qui serait bientôt mon cercueil. Beaucoup de souvenirs se propageaient dans mon esprit, certains meilleurs que d’autres, mais dans tous les cas je ne regrettais rien de mon existence. Mes quelques soucis de personnalité m’avaient finalement permis à forger ce caractère. J’aurais voulu voir le Nouveau Monde, affronter d’autres adversaires, obtenir une réputation digne de moi. Malheureusement, ces souhaits étaient vains. Je devais penser aux instants magnifiques que j’avais pu vivre avant de partir. Après tout, même en étant considéré comme un criminel, il m’arrivait d’accomplir de belles actions, tel un « héros ». Mais cela, personne ne s’en souviendrait, ou l’apprendrait tout simplement. A quoi bon vouloir changer son image aux yeux du monde quand la seule chose qui vous caractérise est un acte passé ? Peu importait à présent. Une seule espérance me traversait l’esprit : la victoire sur ce Makui.

Alors que je divaguais, les évènements arrivèrent très vite. L’Ex Vice-Amiral chercha à s’en prendre à moi, une nouvelle fois, prêt à m’achever cette fois. Son arme n’était plus son poing, mais bel et bien sa main, tendue telle une lame. Son but : me transpercer le corps pour en finir d’un coup net. Toutefois, le groupe m’accompagnant fit tout ce qui était en son pouvoir pour me protéger de cette offensive. Pourquoi ? J’étais déjà à deux doigts de mourir, alors pourquoi tenter de préserver quelques heures supplémentaires ? Je ne leur étais plus d’aucune utilité de toute façon. Quelques mots me percutèrent. Ceux prononcés par Daisuke, le jeune marine à la chevelure blonde. Il désirait s’interposer, quoi qu’il arrive, pour me défendre. C’était touchant au fond, même si je ne méritais pas forcément ce genre d’attention. Et puis, comme je le disais, ma vie ne tenait plus qu’à un fil à ce moment-là.

Quoi qu’il en soit, les trois hommes se précipitèrent pour s’attaquer à Makui en usant d’un plan qu’ils avaient apparemment mis en place alors même qu’ils ne pouvaient communiquer. J’espérais de tout cœur que cela puisse marcher mais le traître était beaucoup trop fort. Trop puissant pour se laisser avoir de la sorte. A bout de souffle, j’attrapais une dernière petite poignée de stéroïdes que j’avalai sur le champ. Cet acte me permit, après quelques secondes, d’avoir la force de me relever. Le bas de mon visage était ensanglanté, ma veste également. Je titubais, mais continuais d’avancer et le moment venu, je levai la tête, comme si je cherchais quelque chose. Comme si je cherchais le visage d’Hato, ou tout simplement les cieux. Mon corps se mit à brûler rapidement et ma peau se colora d’un rouge flamboyant, avant que celui-ci ne finisse par exploser tel un volcan en éruption. Cette action allait probablement éparpiller de nombreux débris dans la pièce. Après cela, je n’étais plus vraiment visible, caché par la lumière intense dégagée par l’explosion et la fumée noire propagée.

▬ Merci...




Techniques utilisées :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Jeu 20 Fév - 21:23




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Elimane... Ce type n'était définitivement pas n'importe qui. Malgré le fait qu'il aurait tout à fait pu passer au travers de cet obstacle lorsque le marine s'était interposé entre lui et sa cible, Makui décida de le viser à la place, jugeant qu'il était dans l'immédiat un adversaire plus dangereux que l'homme magma. L'éliminer en premier, c'était s'assurer une victoire claire et brutale, puisque les trois autres n'avaient pas la moindre chance... Ils manquaient d'expérience et d'assurance, ce dont débordait en revanche le contre-amiral qui alla jusqu'à encaisser une partie de l'offensive à la place de son allié, dans le seul but de surprendre le chef de Mars. Une action bien surprenante, et clairement valeureuse, mais qui n'était malheureusement pas suffisante pour leur assurer le salut à tous. Dans un premier temps, l'hôte des participants se demanda par conséquent pourquoi, au lieu de tenter de le repousser, Loyckh était allé jusqu'à se sacrifier bêtement. Toutefois, il le comprit aisément lorsque l'homme de glace attrapa sa main gauche, le bloquant afin de l'empêcher de progresser ou de s'en aller. Il s'était donc volontairement mis dans une situation peu envieuse pour tenter de permettre à ses alliés de vaincre l'ancien vice-amiral ? La manœuvre était risquée, et bien plus audacieuse que ce qu'aurait pu penser ledit vice-amiral en voyant son adversaire principal se jeter sur sa route afin de tenter de le ralentir... Mais le plan prenait tout son sens si Bob et Daisuke permettaient à leur allié de circonstances de briller en vainquant le Kokuwo ! Le premier passa à l'offensive rapidement, et le maudit intangible comprit ce qu'avait à l'esprit son adversaire électrique en apercevant du coin de l’œil une paire de menottes... Qui était très certainement constituée de granit marin. Saletés, ils avaient du la récupérer quelque part, l'endroit jouissait d'une certaine quantité de cette matière... Malheureusement pour eux, il était utopique de croire qu'ils pourraient annihiler la malédiction de leur antagoniste aussi aisément. Le sourire fou vint se fixer à nouveau sur les lèvres de ce dernier, qui prit rapidement la parole :

-Pauvres fous... J'ai deux bras, vous l'ignoriez ?

Son bras droit sembla se détacher du reste de son corps, et le poing vint percuter l'abdomen du Makihara avec une puissance inouïe. Le granit marin était à double-tranchant pour le logia de la foudre : s'il était en contact direct avec celui-ci, ses pouvoirs étaient également supprimés. Et de toute façon, même en usant de sa rapidité légendaire, le révolutionnaire ne pourrait surpasser celle de son ennemi : il était condamné à finir dans le mur sans pouvoir attacher la menotte à Makui. Ce dernier s'apprêta à s'occuper du cas du contre-amiral Elimane, se demandant s'il allait le couper en deux ou tout simplement se retirer pour l'envoyer un peu plus loin à l'instar de Bob, mais il fut nettement coupé dans son élan : les médicaments de Samson avaient permis au colonel Aurola de passer à l'action sans que son plan ne soit découvert, et pendant que le maudit de la foudre réalisait un petit vol plané improvisé, le marine, lui, parvint à frapper le chef de Mars en plein visage avec ses rollers, également constitués en cette si agaçante matière. Le coup fut sec et brutal, et la cible de l'offensive ressentit une douleur vive comme il n'en avait pas ressentit depuis des années. Il empêcha cependant le logia de la fumée de poursuivre son offensive en sautant et en envoyant son pied en direction du crâne de Loyckh. Celui-là avait le choix : soit il encaissait le coup, naturellement enrobé du haki de l'armement, et serait sans doute suffisamment sonné pour relâcher le Kokuwo, soit il reculait pour se préserver et relâchait de ce fait son ennemi qui pourrait reprendre ses distances. Quoi qu'il choisisse, l'hôte était quasiment certain de pouvoir s'écarter... Il ne prêta pas attention à ce qui devait être la fin funeste de Samson : il avait, pour une fois, bien plus pressant.



Honnêtement... C'est très bien joué de votre part.

Bob, j'ai un peu PNJisé pour pouvoir avancer dans le RP, en sachant que tu n'as de toute façon pas les moyens de dépasser Makui dans une telle situation (réactivité, vitesse, adresse, tout joue en ta défaveur).
Là où le plan devient particulièrement intéressant... C'est qu'il permet à Daisuke de réussir son premier kick (premier d'une longue série ?)
Du coup, Makui tente de faire reculer Loy, en évitant la balayette. Dai, j'ai pas précisé volontairement si ton troisième coup de pied marche ou pas, à toi de dire s'il fonctionne en fonction notamment du poste de Loy, je pense !

Bon courage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ao Haruya
Simple Civil
avatar
Messages : 1042
Race : Humain
Équipage : Seigi No Kage

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
242/250  (242/250)
Berrys: 103.498.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Mar 25 Fév - 16:21



Salle x Trône x Event



Alors qu'il tournoyait toujours plus vite, il entendit la voix de Samson lui glacer le sang. Sa voix était grave et presque mourante. Il n'eut pas le temps de se tourner qu'il sentit la puissance de l'explosion le faire voler loin du hors-la-loi. « Merci... »
Le colonel se transforma en fumée pour échapper aux brûlures et au vent que créa la technique du médecin. Il se tourna alors, voyant le désastre. Tout autour de lui était calciné, les murs étaient devenus noirs comme le charbon et toutes les décorations étaient en train de brûler. Les portes aussi, étaient en train de calciner. Sans vraiment comprendre, il ressentit quelque chose d'intrigant au niveau de sa jambe. Il avait touché Makui sans s'en rendre compte. Son attaque avait marché, mais il ne savait pas dans quelle proportion. Il se sentit un moment content, fier de lui, mais revint rapidement à la réalité. Dans la fumée créé par l'explosion, il se sentait un peu comme un poisson dans l'eau. S'il avait touché, ça ne voulait dire qu'une chose : le plan avait fonctionné !
C'était donc le moment propice pour attaquer l'ex-marine et en terminer avec ce combat. Le blond s'élança alors de nouveau vers l'adversaire commun. Il n'y alla cependant pas en ligne droite, ce serait bien trop risqué – car il lui restait quelques doutes. Il fit deux zig-zags, avant de se rendre compte que le plan avait été un échec. Il pu apercevoir les bras de Makui sans les menottes et juste avant d'arriver à plusieurs mètres de lui, il tira une balle de son meilleur chargeur Ullr. Ce ne serait sans doute pas efficace, mais cela faisait partie d'un plan personnel. Alors qu'il avait déjà tiré plusieurs fois avant avec, la chaîne devrait se resserrer encore un peu plus. Ce serait son dernier tir avant un moment. Cependant, il avait une idée. Il continua à s'approcher de Makui et se déchaussa d'un mouvement d'un de ses rollers et dans un même mouvement, sortit sa chaîne pour l'enrouler autour du roller. En se transformant en fumée, cela était possible. Il fit, bien sûr, attention de ne pas toucher l'extérieur de ses patins à roulette directement.
Il tournoya alors, avec un seul de ses rollers, pour se trouver derrière Makui. Sa vitesse n'était rien comparé à celle de l'ex-marine, mais il espérait que Loyckh le tienne toujours. Puis, dans un geste rapide, il passa la chaîne autour de la jambe de Makui. Si tout se passait bien, la chaîne continuerait de se serrer jusqu'à ce que le roller et Makui soient accrochés, faisant ainsi office de menottes. Ce ne serait sans doute pas suffisant, mais si ses alliés l'aidaient ils pourraient peut être le déconcentrer un peu.

Finalement, au lieu de s'en aller une nouvelle fois vers Samson, Daisuke ne recula que de quelques mètres. Après tout, si Makui l'attaquait, il n'aurait aucune chance de le voir arriver – quelque soit la distance.


Récapitulatif du post:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Ven 28 Fév - 3:49










Le plan du groupe d'aventurier n'avait pas fonctionné une fois de plus, c'était presque une fatalité. Bob se fit donc contrer sans difficulté bien qu'il allait extrêmement vite, à croire que son adversaire était un Dieu... La situation était prie que lassante pour notre héros. Pendant le vol plané qui lui était imposé, il eut tranquillement le temps de la contre attaque de Daisuke, quel courage cet homme vraiment! Ce fit sourire le rasta qui, se permis de regarder derrière lui, le mur était encore assez loin, de quoi lui permettre de rêvasser un petit moment. Il avait hâte que tous ceci se termine et reprendre sa vie paisible, bien entendu avant ça, il devait partir d'ici!

Finalement Bobby ne se mangea pas le mur, pas cette fois, il eut le temps de se changer en foudre pour ne pas sentir l'impact de se dernier. Cependant le coup de poing d"une "puissance inouïe" lui avait bel et bien blesser notre homme. Il souleva son maillot pour voir une grosse marque rouge, il aurait sans doute mal pendant quelques jours. Il était assis au sol et frottait l'endroit de l'impact comme pour le soigner, sans effet bien entendu. Il se releva ensuite assez rapidement, tentant de passer au delà de la douleur. Les coups qu'il avait reçu et accumulés se faisaient sentir et à cela s'ajoutait la fatigue. Bob allait devoir être fort mentalement pour continuer le combat, heureusement sont camarade Daisuke le motivait de part son initiative!
Lorsqu'il le marine passer à l'attaque, il ne réfléchit pas une seconde et attaqua également, voyant les actions de son partenaire, l'homme foudre usa de sa technique d'immobilisation afin que Makui ne puisse plus utiliser l'une de ses jambes pendants quelques secondes. C'était rapide mais cela pourrait suffire à le gêner au moins un peu, de plus, cette technique était presque invisible à l'oeil nue et les chances de réussite proche du 100%.
Espérant que l'offensive fonctionne, Blacko prépara un Chidori dans sa main droite. Si l'ex-marine était immobile grâce à la chaîne, Bob pourrait alors lui foutre cette attaque en pleine face! Si ça ne fonctionnait pas, la situation serait plus compliqué mais notre homme avait plus d'un tours dans son sac, il était très prudent et serait prêt à riposter s'il était la cible d'une attaque. Makuisse était peut-être plus rapide, mais il ne pouvait pas rivaliser avec la vitesse de réaction du rasta qui était nul. Ce dernier ayant changer la zone reliant sans cerveau à ses muscles en foudre, les informations sont transmises immédiatement et le corps du rasta réagi bien plus rapidement. Il fallait tenter le tout pour le tout dans cette situation...





Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Dim 2 Mar - 12:23









Daisuke avait finalement réussi à toucher ce traître, pour la toute première fois. Cela nous apportait sans doute un certain sentiment de réconfort, bien qu’après tout ce temps, nous n’étions parvenu à le toucher qu’une seule et unique fois. De plus, cette attaque ne l’avait pas grandement atteinte, mais c’était déjà ça. Cependant, en contrepartie, Loyckh avait été pris pour cible. Je n’espérais qu’une chose, c’était qu’il survive à ce contre coup. Quoi qu’il en soit, Daisuke et Bob se préparèrent pour passer une nouvelle fois à l’assaut, l’un utilisant une chaîne, l’autre exécutant un mouvement quasi invisible que je ne pus d’ailleurs pas vraiment voir. Il fallait que cela fonctionne encore afin que nous puissions continuer à survivre en attendant les renforts. D’ailleurs, quand allaient-ils arriver ? C’était une bonne question… De toute façon, nous ne pouvions qu’espérer leur venue le plus rapidement possible.

▬ Makui…

Toujours présent dans cette « tempête » de chaleur, je les regardais tous les trois. Une idée me traversa l’esprit, mais.. Etait-ce le meilleur moment pour l’appliquer ? Je n’en savais rien. Cela pouvait peut-être leur permettre de survivre un peu plus longtemps. Du moins c’est ce que je voulais. Ma vie était déjà clairement restreinte à présent. Je n’en avais plus pour très longtemps dans tous les cas. Alors, me préparant finalement pour reprendre la parole, la fumée et le magma présents tout autour de moi se rétractèrent, tombant d’un seul coup sur le sol, dévoilant la personne présente au milieu de cette ancienne colonne : moi. Immobile, le visage légèrement baissé, je relevai seulement les yeux pour regarder l’ex Vice-Amiral, les poings d’un rouge éblouissant.

▬ J’accepte de te rejoindre mais tu devras respecter deux de mes conditions…




Techniques utilisées :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Mar 4 Mar - 16:19




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Comme prévu, ce foutu Elimane avait choisi d'endurer un coup de plus pour permettre à ses alliés de gagner une fraction de seconde supplémentaire pour vaincre Makui. Ce dernier fut donc plutôt soulagé de voir le logia de la glace s'envoler sous la puissance de son coup de pied, mais comprit bien rapidement la présomption qu'il avait eu à sous-estimer les deux autres. En effet, il fut à peine de nouveau sur ses pieds, profitant de la liberté de ses deux bras qu'un choc électrique eut lieu au niveau de sa jambe, le déstabilisant un court instant. Bob avait donc survécu au coup de poing, et était même bien parti pour continuer à l'emmerder... Malgré tout ce qu'il avait pu en dire par le passé, l'ancien vice-amiral regrettait d'avoir laissé l'opportunité à ses ennemis d'avaler ces fameuses pilules, capables de brouiller la perception de son haki de l'observation. Certes, pouvoir les localiser aurait normalement du suffire pour leur infliger une défaite cuisante, mais il ne pouvait de ce fait pas se protéger des attaques rapides s'il ne prêtait pas attention à l'ennemi qui les utilisait : en l'occurrence, c'était le révolutionnaire qui l'avait pris de court. Mais le colonel Aurola ne fut pas sans reste, puisqu'il envoya bien rapidement une étrange chaîne s'enrouler autour de la jambe légèrement paralysée du chef de Mars qui fronça les sourcils. Tout s'était enchaîné rapidement, bien trop à son goût, et le voilà désormais avec du granit marin en contact direct... Le combat avait donc tant changé avec un simple sacrifice de la part du contre-amiral ? Les participants regroupés là faisaient bien mieux que le groupe précédent, mais le Kokuwo ne comptait pas laisser tomber pour autant. Alors que la balle envoyée par le marine quelques instants plus tôt n'avait rien pu lui faire, puisqu'il était encore capable de se transformer en son logia, la charge du Makihara était en revanche un poil plus menaçante. Certes, une décharge de ce style ne pourrait pas suffire à le tuer, étant donné que son corps avait eu le temps d'être exposé à de bien rudes épreuves, mais le l'ex gouvernemental ne voulait pas prendre de risque : il n'allait pas se laisser faire...

Alors que Daisuke serra davantage la chaîne pour s'assurer qu'elle tiendrait bon et qu'il recula d'un coup sec afin d'être hors de portée dans un premier temps, Bob s'élança à son tour dans le but d'en finir aussi vite que possible avec cet affrontement qui commençait à durer. Malgré tout, les participants sous-estimaient visiblement Makui : même si son fruit du démon lui était désormais inutile, il demeurait un ancien vice-amiral, et avait par conséquent suffisamment de ressources pour pouvoir s'en passer... En particulier son haki de l'armement. Si le Makihara fut suffisamment vif pour se rapprocher de lui et tenter de le pourfendre avec sa technique étrange, le chef de Mars laissa un sourire fou s'incruster sur ses lèvres et, avec efficacité, créa une plaque d'haki de l'armement sur son visage, sur la trajectoire de l'offensive. Le choc eut lieu soudainement, et fut suffisamment puissant pour envoyer l'ancien gouvernemental plusieurs mètres en arrière, mais ce dernier parvint à rétablir son équilibre et à retomber sur les pieds tandis que la plaque de haki s'en allait, ne laissant que quelques égratignures. Sans son haki, il aurait en revanche passé un bien sale quart d'heure... Et alors que le Kokuwo s'apprêtait à repasser à l'attaque, ne cherchant pas pour le moment à se débarrasser de la chaîne qu'il savait suffisamment tenace pour tenir ne serait-ce que quelques secondes même face à sa puissance brute effroyable, Samson se présenta à son tour devant lui, mais semblant cette fois-ci résigné... Il voulait se battre à ses côtés ? L'ancien gouvernemental aurait pu partir en un fou-rire, mais se contenta de sourire un peu plus avant de prendre la parole à son tour :

-Deux conditions, hein ? Tue ces deux-là, ou du moins retiens les le temps que je ne brise la chaîne et ces deux conditions te seront offertes !

Sans perdre davantage de temps, et en gardant tout de même ses ennemis à l'oeil, Makui attrapa la chaîne en enrobant ses mains et ses doigts de haki et commença à forcer, dans le but de l'éclater maillon par maillon. Dans quelques secondes, il serait libre...



C'est pas indiqué clairement où tu attaques, Bob, donc j'en ai conclus que c'était au visage ("en pleine face"). Si c'est pas le bon endroit, je peux éditer pour changer la plaque de position mais grosso modo, c'est l'idée principale.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Jeu 6 Mar - 22:08





Furious Vengeance by Audiomachine on Grooveshark



La proposition venait d’être lâchée tel un ouragan au milieu de nulle part. Elle était foudroyante, sérieuse et totalement consciente. Je savais ce que je faisais et c’était probablement l’un des seuls moyens d’atteindre mon objectif principal.  Je me devais de rapporter les sabres à Nakata Fenice, en l’honneur d’Hato. Toutefois, j’étais conscient que je ne pouvais abandonner ces trois personnes ici présentes, et même toutes les autres. J’avais été quelqu’un de mauvais à l’époque, mais celle-ci était révolue à présent. Je ne voulais plus de cette vie-là, plus jamais. Et, lorsque Makui s’attaqua à Bob indirectement en usant de son Haki de l’armement, je pris pleinement conscience de tout ça. C’est alors que l’ex Vice-Amiral m’ordonna de me débarasser de mes camarades, ou bien seulement de les retenir jusqu’à ce qu’il ne soit plus touché par le Granit Marin. Me croyait-il vraiment capable d’une telle chose ? Me retourner contre mes compagnons de route, contre leur volonté ? C’était impossible. Mais.. Je devais lui faire croire le contraire. De ce fait, je m’élançais à toute vitesse – me trouvant limite perceptible grâce au Boost procuré par les stéroïdes pris en masse – me dirigeant droit vers Daisuke. Toutefois, au dernier moment, alors que je m’apprêtais à le frapper, je disparu, réapparaissant juste au-dessus de Makui, à à peine quelques centimètres, ma jambe recouverte d’une épaisse couche de magma. Le coup partit violemment en direction de son crâne, alors que des jets sortirent de terre tout autour de lui, prêts à le brûler vif. Mes facultés augmentées, j’étais en mesure de contrer ou même esquiver une quelconque défense ou contre-attaque de sa part. Alors… Qu’allait-il se passer pour lui à présent ?

▬ C’est à moi d’apposer mes conditions. Il m’est impossible de faire confiance à un traître comme toi !





Techniques utilisées :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ao Haruya
Simple Civil
avatar
Messages : 1042
Race : Humain
Équipage : Seigi No Kage

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
242/250  (242/250)
Berrys: 103.498.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Dim 9 Mar - 16:14



Salle x Trône x Event



La tentative presque suicidaire du marine avait réussi, sans qu'il s'en rende vraiment compte. Selon lui, lorsqu'il était parti attaché le roller sur son ancien supérieur, il pensait qu'il allait recevoir une correction digne des plus grand maître du corps à corps. Cependant, il n'en était rien. Il avait réussi, avec l'aide de Bob, à emprisonner l'ex-marine avec du granit marin. Il se recula alors pour garde Makui en vue et c'est alors que bob le frappa fortement pour le faire reculer. Par chance pour leur adversaire, Makui savait toujours utiliser le haki de l'armement et l'utilisa pour atténuer le coup porté. L'ex-marine s'envola et atterit un peu plus loin et à ce moment-là, Samson prit la parole.

« Makui... J’accepte de te rejoindre mais tu devras respecter deux de mes conditions… »

Soudain, tout autour de Daisuke n'avait plus de couleur. L'on pouvait voir que pour une fois, ils prenaient l'avantage, comment pouvait faire Samson pour abandonner maintenant ? Était-il toujours du côté de Makui finalement ? Faisait-il semblant de ne pas pouvoir l'atteindre depuis le début ? Alors, la pilule était un piège ? Non, les effets sont bien à prendre en compte. Alors que faut-il faire ?

« Deux conditions, hein ? Tue ces deux-là, ou du moins retiens les le temps que je ne brise la chaîne et ces deux conditions te seront offertes ! »

Le blond se tourna alors vers Samson, avec un visage qui ne laissait place à aucun doute.

« Je ne comprends pas, mais si tu es de son côté, tu deviens mon ennemi. »

Il prit alors ses deux colts et visa le hors-la-loi. Il savait pertinemment que ça ne servirait à rien, au vu de son fruit, mais c'était qu'une simple menace. Le type aux cheveux blancs fonça alors sur lui sans répondre. Il s'approcha rapidement, peut être pas aussi vite que le soru de Daisuke, mais s'il n'y faisait pas attention, il ne l'aurait pas vu approcher. Il attendait le dernier moment pour tirer, mais juste avant, le médecin changea de direction et fonça vers l'ex-marine. Il s'en approcha rapidement et après l'avoir frappé, il dit :

« C’est à moi d’apposer mes conditions. Il m’est impossible de faire confiance à un traître comme toi ! »

Daisuke se sentait à la fois soulagé, mais en même temps frustré. Il ne comprenait plus les intentions du médecin, alors il fallait tout de même s'en méfier. De toute manière, il fallait profiter de la situation pour continuer à attaquer Makui. Le marine profita alors de sa position pas très éloigné de l'ex-marine pour tirer avec les deux colts dans sa direction. Les balles étaient tirées par les colts et venaient des chargeurs Frey et Freyja, les plus puissants qu'avaient Daisuke en sa possession. Il fallait être très précis, car les balles étaient attirées l'une l'autre et lorsqu'elle se touchaient, elles créaient une explosion. Il fallait donc une dextérité monstre – ce qu'avait eu le temps d'aiguiser le marine. Les balles étaient d'abord éloigné de plusieurs dizaines de centimètres et se rapprochèrent pour exploser au niveau du torse de Makui. Il tira alors deux autres fois en direction de l'ex-marine...


Récapitulatif du post:
 



Dernière édition par Daisuke Aurola le Dim 16 Mar - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Sam 15 Mar - 0:05




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Et comme il aurait pu s'en douter, Samson finit par s'élancer dans sa direction plutôt que de s'en prendre aux autres participants, semblant, dans un accès de rage, exposer ses quatre vérités à Makui qui aurait volontiers poussé un soupir de lassitude extrême tout en levant les yeux au ciel s'il n'avait pas été en si fâcheuse position. Pour le coup, ces débutants le mettaient dos au mur et l'acculaient suffisamment pour le vexer durablement... Dès qu'il serait débarrassé de cette chaîne et surtout de ce roller en granit marin, il ferait tout pour leur faire comprendre que se dresser sur son chemin n'était réellement pas une idée louable. Au contraire, ils risquaient de tous y laisser quelques dents... Toutefois, pour le moment, l'ancien vice-amiral cherchait avant tout à s'en sortir sans trop de difficultés, afin de pouvoir terrasser le reste de ses opposants rapidement. Non loin, Aaron affrontait quelques difficultés également, et la voix de Nala se faisait plus faible que jamais... Mais, plus intriguant encore, les voix du côté de la prison s'agitaient anormalement. Drough n'était-il pas suffisant pour arrêter les quelques sots ayant réussi à traverser la cellule de Stormrage ? Dans ce cas de figure, le chef de Mars comptait bien rattraper les erreurs de ses quelques collègues... Demeurait Syrilia, qu'il percevait bel et bien. Celle-là pourrait peut-être renverser la situation en leur honneur... Néanmoins le Kokuwo ne s'attendait pas à une intervention de la part de la demoiselle en sa faveur, aussi songea-t-il qu'il lui fallait en priorité vaincre ce foutu Samson qui, malgré les blessures, continuait à se battre avec l'espoir de le blesser efficacement. Quelle candeur... Aussi l'ex gouvernemental prit rapidement une décision, notamment grâce à son esprit acéré : s'il aurait tout à fait pu prendre ses distances, possédant suffisamment de capacités avec son seul corps même privé de sa malédiction pour dépasser aisément les capacités physiques du médecin, il préféra tenter d'affaiblir un petit peu l'objet qui l'empêchait de combattre à sa plus grande force, à savoir le roller et, plus particulièrement, la chaîne en acier. Le maudit en question recouvrit donc sa jambe enroulée du haki de l'armement, en prenant garde à ne pas l'étendre à la chaîne, et bloqua agilement le coup de son adversaire avec son propre membre. La chaleur du magma aurait pu le faire grimacer s'il n'avait pas remarqué avec une joie non dissimulée que l'un des maillons était sur le point d'éclater. Il touchait au but, plus que quelques secondes...

Malheureusement, le hors-la-loi ne fut pas le seul à passer à l'offensive. Si les quelques piliers de magma de celui-là ne firent guère plus que le réchauffer doucement, puisqu'il prenait garde à utiliser son haki pour se protéger des quelques jets menaçants, ce fut au tour de Daisuke de lui poser problème : à cause des médicaments fournis par Samson, l'offensive du tireur passa dans un premier temps inaperçue à l'intention de Makui qui remarqua d'un seul coup les deux projectiles, au moment même où ceux-là détonaient non loin de sa poitrine. Une nouvelle fois, et grâce à des réflexes inhumains, l'ancien vice-amiral recouvrit la partie majoritairement ciblée de sa plaque défensive, qui ne suffit cependant pas : le choc l'envoya quelques mètres en arrière, libérant le hors-la-loi de ce bras de fer improvisé, et laissant apparaître sur le côté gauche du visage de l'ancien gouvernemental une brûlure des plus gênantes. Cela ne l'empêcherait pas de combattre à l'avenir, mais la douleur suffisait à rendre l'un de ses deux yeux presque inutilisable dans l'immédiat... Foutus débutants. Serrant dents et poings, le chef de Mars s'apprêta à bondir sur ses proies lorsqu'à nouveau Daisuke tira, le forçant à reculer une fois de plus. Cette fois-ci, en revanche, l'explosion ne le toucha absolument pas, puisqu'il avait eu le temps de prendre ses distances. Et malgré les quelques blessures écopées de cette courte lutte, le Kokuwo était globalement satisfait : la chaîne qui retenait le granit marin contre sa jambe allait très bientôt céder, et retrouver son fruit du démon ne serait guère plus qu'un soulagement énorme... Toutefois, en attendant, il ne devait pas baisser sa garde bêtement, notamment concernant Bob et Loyckh qui n'avait, pour le moment, qu'observé les deux autres tenter de défaire leur ennemi. Ce dernier se remit en garde vivement et fit apparaître deux plaques de haki de l'armement sur ses poings avant de se propulser non pas vers Samson, mais bien vers le colonel. Il tenta de frapper celui-là à maintes reprises au niveau de l'abdomen, afin de s'en débarrasser aussi efficacement que possible...


La chaîne est sur le point de se briser !
Makui est un peu brûlé, mais globalement en bon état (si l'on omet son œil gauche). Il recule puis repart à l'assaut, en direction de Daisuke !
Bon courage, vous arrivez sur la fin, Abel est en route !
Revenir en haut Aller en bas
Ao Haruya
Simple Civil
avatar
Messages : 1042
Race : Humain
Équipage : Seigi No Kage

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
242/250  (242/250)
Berrys: 103.498.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Dim 16 Mar - 18:57

Laissant apparaître sa satisfaction, Daisuke se laissa aller à regarder l'explosion atteindre le visage de Makui. Content de lui, il se mit à espérer, pour la suite du combat. Il souffla et observa la suite des actions de Makui. Le marine se dirigea alors vers Loyckh, lui lançant un regard persistant.

"On est sur la bonne route... il faut continuer à l'attaquer, ne pas se reposer. On fonce !"

Ce n'était pas un ordre, ce que disait le colonel, mais en n'ayant pas vu agir son supérieur lors des précédents assauts. Il voulait justement etre sûr qu'en cas d'attaque, Loyckh laide de la bonne manière. Puis, alors qu'il ne s'y attendait pas, Makui se mit à le charger. Il se prépara au choc, mais comme l'ex-marine ne pouvait plus utiliser son fruit, il n'avait plus la sa vitesse d'antan. Bien sûr, il était plus rapide que le jeune Aurola., mais ça ne suffisait plus pour le surprendre - ou presque. Alors que le chef de mars fonçait sur le blond, celui-ci tira avec ses deux colts sur les deux côté, faisant ainsi partir deux balles de pqrt et d'autre de la oiece. L'idée etait d'attaquer Makui alors quil etait en train de frapper Daisuke. Le blond avait eu juste. L'ex-marine frappa a de multiples reprises et le blond s'envola alors que les deux balles rejoignait leur cible : Makui !

Sans doute lun des derniers assauts du jeune homme, c'était sans doute le plus puissant. Il s'écrasa contre le mur, vraiment bien secoué. Il ne se relèverait pas de suite, mais espérait que ses acolytes pouvaient accentuer son attaque. Finalement, il respirait fortement, et pas mal de sang coulait de sa bouche, se deversant sur ses vêtements. Il ne pouvait même plus parlé, sans doute.

HRP: je suis désolé pour le non codage... je suis sur une tablette, j'ai pas l'habitude et donc je sais pas copier un texte xD
Bref, le post est aussi ciurt, pour la même raison.
Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Mar 18 Mar - 17:25





Radioactive by Imagine Dragons on Grooveshark



La chaîne entourée autour de la jambe de l’ex Vice-Amiral n’allait plus tarder à céder à présent. Il était bien trop puissant pour la garder plus longtemps, puisqu’il s’agissait d’une grande faiblesse pour lui. Tout du moins pour l’utilisation de son fruit du démon et son intangibilité. Car même sans celui-ci, l’homme était capable de grandes choses. Toutefois, sans son pouvoir d’intangibilité et sa super vitesse, il devenait beaucoup plus vulnérable à nos assauts, ce qui était un bon point pour le moment. En somme, même avec mon offensive portée en deux temps, je n’étais pas parvenu à lui infliger le moindre dégât, ce qui était plutôt fâcheux… En effet, le traître avait été en mesure de tout esquiver et contrer, grâce à son Haki. Cette chose représentait vraiment un atout pour lui. Un puissant atout contre nous. C’est alors que les balles de Daisuke firent leur effet. La détonation fut rapide et le visage de notre adversaire fut quelque peu abîmé, après avoir été éjecté quelques mètres plus loin. L’un de ses yeux semblait presque inutilisable à ce moment-là, et ça, il fallait le prendre en compte !

* Bordel.. J’espère que le Shichibukai va vite se ramener. *

Tout à coup, Makui se releva, et fonça en direction du Marine à une vitesse plus ou moins importante. Comparé au début de l’affrontement, celui-ci se trouvait être moins rapide, ne pouvant user de ses facultés. Il asséna un coup brutal au niveau de l’abdomen et Daisuke s’envola contre l’un des murs, totalement écrasé par les débris. J’espérais qu’il se portait bien tout de même. Mais c’est au moment où il frappa que je décidai de passer à l’action. Une trentaine voire même une quarantaine de gouttes de magma s’échappèrent de mes doigts, visant la face arrière de l’ex Marine. Avec un seul œil et les effets de ma drogue, j’avais pour espoir qu’il ne le remarque pas, d’autant qu’aucun bruit n’était dégagé par cette offensive. C’est donc au moment où ses poings touchèrent le jeune blond que les gouttes furent prêtes à le toucher, se trouvant à seulement quelques centimètres.




Techniques utilisées :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Jeu 20 Mar - 10:33










Les événement se déroulaient vite, très vite, peut-être même trop pour Bob! Bien que son Chidori eut atteint sa cible, il n'avait pas eut l'impact qu'il aurait dû avoir. Makui avait usé du haki de l'armement afin d'encaisser le choc et heureusement pour lui. Une boule de foudre concentré de la sorte aurait pu faire disjoncter son petit cerveau mais bon, ce n'était pas le cas. Daisuke et Samson avait poursuivit l'assaut après cela et le colonel était parvenu à toucher l'ex-marine en plein visage, la roue commençait enfin à tourner en la faveur du groupe improvisé, c'était une bonne chose, cela pouvait leurs redonner espoir!

L'espace d'un instant, le rasta était en mode spectateur. La vérité était qu'il avait mal calculé son temps et du fait, il n'eut pas le loisir de pouvoir attaquer avec ses amis. Cependant il était revenu dans la partie et prêt à en découdre! Ce laps de temps pendant lequel il n'avait rien fait lui avait permis de récupérer un peu. Il fallait dire que depuis le début, il n'avait fait que se battre, chose que l'homme de paix n'aimait pas spécialement. Il savait pourtant que parfois, la violence était nécessaire, surtout face à ce genre d'adversaire. Le genre d'homme tellement arrogant et sûr de lui qu'il était impossible de ramener à la raison, le seul moyen de purifier son âme était de l'exterminer et Bobby en était conscient.


"On est sur la bonne route... il faut continuer à l'attaquer, ne pas se reposer. On fonce !"

Makuisse passa ensuite à l'action, sans doute vexé de se retournement de se situation, il s'attaqua à Daisuke, un marine honorable pour notre héros qui, tenta désespérément de le sauver de cette attaque. Il n'y était pas parvenu mais ne comptait s'arrêter là, Samson était passé à l'action, Bob devait en faire de même!

-Symphony of swords

La symphonie des épées, une technique très peu utilisée par le rasta car jugée trop dangereuse pour les autres. Cependant ici, personne, excepté l'autre cinglé était en danger. C'est ainsi qu'une dizaine d'épée de foudre firent leurs apparitions juste au dessus  de l'ennemi. Le but de cette attaque était des plus simple, les épées, totalement sous le contrôle de l'homme foudre allaient retomber violemment sur l'ex-marine, c'était une attaque rapide et elle permettait au rasta de garder ses distances.
Sauf malchance, l'attaque devrait faire mouche... A moins que la chaîne ne se brise juste avant l'impact, si tel était cas, le combat reprendrait son cours et la situation redeviendrait délicate pour le groupe de logia.






Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Lun 24 Mar - 17:48




De gauche à droite : Marukon Aaron, Kokuwo Makui et Kokuwo Nala
Deux balles explosives aimantées et s'attirant inexorablement droit en direction de Makui, quelques gouttes de magma projetées avec une vitesse indéniable, et une dizaine de lames électriques, certainement plus puissantes électriquement parlant que par leur prétendue tranchant. L'action se déroula rapidement, et en résulta une explosion d'une intensité surprenante, même si elle avait été créée par l'action de trois maudits combattant en équipe. Un être humain lambda, ne possédant pas de constitution physique puissante ou particulière, aurait peut-être été réduit en cendres. Mais lorsque le nuage de fumée se dissipa, il n'en était rien : si le chef de Mars semblait avoir écopé de dégâts plutôt lourds, il était toujours en un seul morceau... Le vêtement qui recouvrait le haut de son corps n'était plus que cendres, et son torse lui même était recouvert à l'avant d'une brûlure d'une taille épatante et à l'arrière de constellations cramoisies, à cause des attaques du logia du magma. Toutefois, ce qui semblait avoir le plus ébranlé l'ancien vice-amiral, c'était bel et bien ses épaules, qui avaient dû subir de plein fouet l'offensive du Makihara : les brûlures y étaient omniprésentes, et quelques veines semblaient avoir éclatées après avoir été mises à vif, recouvrant ainsi lesdites brûlures d'un sang assombri par la chaleur. Au niveau du visage, outre l'oeil précédemment blessé, un léger nuage de fumée s'éleva de sa bouche tandis que ses yeux convulsaient, l'espace d'un instant. Néanmoins, et sans crier gare, le Kokuwo revint à lui, chancelant pendant un bref instant avant de reprendre ses appuis. Les techniques, si elles n'avaient pas été mises en commun, n'auraient probablement eu aucun effet, ou presque. Mais leur combinaison efficace avait été suffisamment ingénieuse pour le mettre sérieusement en danger... Au point de faire céder définitivement la chaîne et de faire tomber le morceau de granit marin au sol, lui rendant aussitôt ses pouvoirs de logia. Ses poings se serrèrent pendant quelques secondes, et son visage s'anima d'une expression de haine soudaine tandis qu'il murmurait quelques paroles plus difficilement que prévue, chose logique étant donné que son corps avait été mis à rude épreuve :

-Vous, des larves innommables, blesser à ce point un glorieux ex vice-amiral... Je vais vous le faire payer au centuple, et quand vous serez écartelés, gisant dans votre propre liquide carmin, j'enverrais vos têtes à vos proches afin de leur faire comprendre qu'ils subiront le même sort.

Il passait aux choses sérieuses. Son haki de l'armement lui avait été d'une grande utilité auparavant, et il avait choisi de protéger son dos plus puissamment que le reste de son corps, sachant pertinemment que ce fourbe de médecin profiterait des deux autres techniques de ses comparses pour passer à l'offensive. Il avait eu raison. Maintenant, celui qui était définitivement la cible à abattre était ledit médecin... Et il comptait bien s'en occuper immédiatement. D'un mouvement vif, plus vif que jamais, galvanisé par l'ardeur et la haine pure, celle qu'il ne ressentait pourtant que si rarement, Makui tourna le dos au tireur de la marine, qu'il ne jugeait dans l'immédiat plus capable de lui porter préjudice, en tout cas pour le moment : la série de coups de poings avait été bien assez douloureuse pour le sonner pendant quelques secondes. Sur ces pensées, le maudit tira son poing droit en arrière et l'envoya d'un coup sec en direction de Samson, le faisant momentanément disparaître avant qu'une couche de haki ne recouvre une masse jusque là rendue invisible. Elle faisait aisément cinq ou six mètres de large pour autant de hauteur, et n'avait que cure de ce qui pouvait se dresser sur son chemin : son but était de percuter violemment le hors-la-loi afin de l'entraîner jusqu'au mur derrière lui.



Alors !
Samson, tu es très clairement en danger. L'attaque est trop rapide pour que tu ne puisses t'en sortir par toi-même, d'autant plus que Makui peut toujours localiser ta voix et ajuster la trajectoire dans le cas où tu tenterais une sortie in extremis. Tu dois donc recevoir de l'aide extérieure sans quoi, à défaut de mourir, tu seras KO pour un bon bout de temps.

Half vient se greffer au RP maintenant. Je vous laisse, comme d'habitude, vous organiser pour les réponses (en sachant qu'il vaudrait mieux que ce soient Bob ou Dai qui commencent !).

EDIT : Makui passe évidemment aux choses sérieuses, si vous ne l'aviez pas compris. Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Ao Haruya
Simple Civil
avatar
Messages : 1042
Race : Humain
Équipage : Seigi No Kage

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
242/250  (242/250)
Berrys: 103.498.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Ven 28 Mar - 16:45



Salle x Trône x Event



Un simple « Aie ! » voulait sortir, mais rien ne s'échapper de la bouche du marine. Les coups de Makui l'avait d'abord laissé, le souffle coupé, puis maintenant il se rendait compte qu'il n'avait même plus la force de parler. Il était assis, étalé là, contre le mur totalement détruit par l'impact. Il avait connu pire comme coup, mais il ne connaissait que de meilleures situations. Même face à Clyde et l'équipage de Harushige, lors de la grande guerre, les circonstances n'étaient pas de même ampleur. Cette fois, ils n'était que quatre contre un homme si puissant qu'était l'ex-vice-amiral. Bien sûr, il eut du mal à réagir au coup de l'ex-marine, d'abord, il ne pensait pas qu'il serait si rapide, avec le granit marin accolé, ni même si puissant. Il ne comprenait pas, lui qui avait déjà vécu l'enfer d'être attaché à ce genre de matière. Il avait volé rapidement et, dans les vapes durant toute la durée du vol plané, il ne se réveilla qu'une fois atterrit et dans la position actuelle.

Il regarda alors la situation se détériorer. Makui s'était libéré de la chaîne qui maintenait le roller du blond contre lui. Du coup, il redevenait le Makui détestable et surpuissant qu'il était au début du combat. Le jeune marine espérait tout de même que l'ensemble des attaques l'avaient affaiblis, voire même arrêté, mais il devait être trop rêveur. Les deux balles de Daisuke et les attaques des deux autres logias furent à peine plus utiles que les précédentes. A dire vrai, le marine se disait, au moment où leur ennemi se dirigeait vers Samson, que c'était terminé. « À quoi bon espérer gagner, contre un tel adversaire ! » se disait-il intérieurement. Puis, sans vraiment s'en soucier, son corps lui rappela qu'il était toujours en vie. Il cracha un peu de sang et il eut comme un pincement au niveau des jambes. C'était comme s'il venait de se réveiller. Il fronça les yeux, puis en ferma un pour ouvrir l'autre en grand. La situation n'avait pas changé, mais il comprenait qu'il avait besoin de repos. Cela faisait bien une heure qu'il ne faisait que se battre, non ? D'abord contre le Pacifista, puis maintenant contre l'ex-marine. La position dans laquelle il avait atterrit était plutôt confortable, mis à part le fait que les pierres soient extrêmement dure, le mur avait parfaitement épousé ses formes. Il aurait bien fait une petite sieste, mais ce n'était ni le lieu, ni le moment. Aurait-il pu, de toute façon, faire passer sa sieste pour un coma ? Nous en doutons tous, n'est ce pas ?

Sans aisance, il fit bouger son pied droit, puis le gauche. Ses sensations revenaient petit à petit, comme un nid d'un oiseau. Lorsque les fourmis apparaissaient sur ses pieds, il bougea ses jambes. Doucement au début, puis un peu plus vigoureusement. Il ne faisait plus attention à ce qui l'entourait. Il ne vit donc pas ce qui arriva à Samson, ni ce que devint Makui. Il ne se rendit pas compte de l'arrivé de Halfken, ni même des actions des deux autres Logias présents, Loyckh et Bob. Il leva son bras et l'écrasa contre le mur et s'en aida pour se relever. Il n'était plus très frais, mais cette petite pause lui avait rendu un fier service. Il ne voyait plus la situation du même œil. Il n'avait pas eu le temps de se poser une seule seconde depuis son entrée dans le château, mais maintenant, c'était différent. Il voulu parler, mais les mots ne sortaient pas. Ce n'était sans doute pas la faute des coups, mais peut être bien de la fatigue. Il soupira se leva une bonne fois pour toute.

« Je suis prêt ! » Se dit-il intérieurement.

Alors, d'un seul coup d'un seul, il fonça en direction du roller abandonné. Il attrapa et l'enfila en un éclair. Toujours sans se soucier d'une quelconque attaque. De toute manière, avec le fruit de son adversaire, il n'avait rien à craindre quant au fait qu'il serait obligatoirement surpris par l'attaque. D'un geste posé et presque artistique, il tourna deux fois sur lui-même et se positionna, prêt pour l'attaque, mais...


Récapitulatif du post:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ja'far Al-Ta'ir
Aokyû
avatar
Messages : 648
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
216/350  (216/350)
Berrys: 17.415.157.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Dim 30 Mar - 20:44





Samidare by Toshiro Masuada on Grooveshark



Nos trois attaques combinées n’avaient pas trop mal fonctionnées apparemment. Le corps de Makui était salement amoché, aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Tout cela était plutôt encourageant pour nous. Ça faisait plaisir de voir que l’on pouvait le toucher. Au fond de moi, j’étais assez satisfait, bien que malgré cette action, celui-ci ne vacilla point. Toutefois, cela l’avait libéré de ses chaines, ce qui représentait une très mauvaise nouvelle pour nous. De ce fait, son pouvoir était de nouveau utilisable, et donc sa vitesse de retour… Oui, cette vitesse... Il ne tarda d’ailleurs pas à l’utiliser. Sa colère était incroyable. Jamais il ne l’avait été auparavant. C’était comme si nous avions réveillé la bête sommeillant en lui. Très rapidement, il recula son poing, de façon à lui faire prendre une certaine longueur, avant que les choses n’aillent beaucoup trop vite pour mes yeux. Et là… En l’espace de seulement quelques millisecondes, je pus voir son poing, gigantesque m’arriver dessus tel un météore. Il n’y avait aucune échappatoire. Ma vitesse n’était pas assez importante pour y échapper, et la taille du « projectile » bien trop grande. Était-ce la fin pour moi ? Non, je ne l’espérais pas du moins. Après m’être battu comme un lion, je me devais de rapporter les sabres d’Hato et d’Hikari à Nakata. Je n’avais donc pas le choix, je devais survivre. C’est alors que mon corps s’envola, tel un vulgaire caillou que l’on jetterait à l’eau, venant s’écraser contre un mur à quelques dizaines de mètres.

Mes forces me lâchaient, mon corps ne répondait plus. Aucun de mes membres ne pouvait être bougé. C’était comme si.. Comme si je m’approchais de la lumière. Mon esprit semblait me quitter peu à peu, si bien que je tombai rapidement dans l’inconscience. Je n’étais pas mort, non. Enfin, peut-être. Je n’en savais rien en réalité. Tout était si.. Lumineux.


* Merde.. Pas maintenant.. *




Techniques utilisées :
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Mar 1 Avr - 21:50


Event


Feat Event~





Quelques mètres, une chute, et une roulade d'amorti plus tard, je me trouvais dans un couloir. La raison de cet enchaînement fortuit se résumait un mot : Abel. Pourtant je ne lui en voulais strictement pas, à vrai dire je pensais tout le contraire. Le vecteur qui m'avait transpercé le torse eut pour effet d'augmenter radicalement ma vitesse, me projetant hors de la salle et m'éloignant d'une explosion probablement mortelle.

Une fois debout, j'entamai ma course. Je savais où m'amenait cette direction: jusqu'à Makui. Pourtant, le doute flottait dans mon esprit. Qu'allais-je faire ? Abel avait été bien clair je devais prévenir son arrivée. Si ses capacités martiales étaient étonnantes, celles de stratèges n'étaient pas sans failles. En effet, prévenir permettrait non seulement à Makui de se préparer mais aurait également pour conséquences de faire baisser leur garde à ceux qui se dressaient devant lui. Bien sûr, s'il arrivait peu de temps après moi, ma réflexion s'avérait inutile. Il restait donc mon bras, qui que soit mon opposant, dans mon état actuel cela ne présageait rien de bon. A ce moment, un tremblement vint secouer les murs faisant tomber une bonne quantité de poussières. La cloison créée par Abel m'empêchait de faire marche arrière, et l'insécurité de ma position me força à accélérer.

Après quelques minutes, je faisais finalement mon entrée. La pièce immense donnait l'impression de rapetisser. Le plafond était haut et le sol était dallé, comme tout dans cette demeure depuis mon entré. Plusieurs éléments, comme un tapis rouge ou un trône faisait penser à une place royale, un peu contrasté par certains écrans incrustés dans les murs où je pus reconnaître plusieurs des salles de la prison, totalement détruites. Ceci expliquait la secousse de tout à l'heure. Makui était enfin à portée de vue. D'un ton totalement neutre mais d'une voix puissante. je laissais s'échapper quelques mots :

- Rasgarat Abel arrive... et il ne peut en rester qu'un.

© Len Kagamine - PL:R
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Ven 4 Avr - 0:40







Membre des Shichibukai :
Rasgarat Abel




Vous l’avez amoché, bien joué. Reposez-vous maintenant, je prends le relais.  Le genre de phrase épique que balancerait le héros en sauvant in extremis l’un de ses camarades, le tout dans une posture débordant de classe. Pas du tout du Rasgarat Abel, donc. Il n’avait jamais été un altruiste, l’empathie et la lumière, ce n’était pas son domaine. Discrétion, efficacité, tu apparais, tu fais un carnage, tu disparais. Point. Sa prime de plusieurs centaines de millions ? Il ne s’en était jamais vanté.

Debout sur la pointe d’un vecteur qui ne cessait de grandir, il parcourut différents tableaux. Depuis sa position aérienne, il vit dans un premier temps les imposantes flammes émanant du labyrinthe. Le vecteur changea brusquement de direction, faisant alors « glisser » le corsaire vers le sol. Entrée du château, porte, grande salle, débris de Pacifista, couloirs, escaliers, couloirs, virage, ligne droite, revirage et … Salle du Trône. On fait coucou aux autres guignols, on entre par la grande porte et on avance sans trop se préoccuper de ce qu’il se passe. Et enfin, on y arrive : Makui.

Deuxième round monsieur le Vice-Amiral… et cette fois je ne me ferais pas avoir par surprise. C’est ce qui serait sorti de sa bouche s’il avait parlé, mais à la place, il se contenta d’annuler sa technique de déplacement, foulant le sol pas après pas. Ouais, ils s’étaient tous vraiment déchainés. Le lieu ne ressemblait plus à rien. Abel aurait également pu sourire en voyant comment, tout comme lui, l’officier corrompu n’avait plus de vêtements pour le haut de son corps. Il aurait pu également se vanter d’avoir tué le gros, en ajoutant qu’il s’occuperait du reste, mais bon, c’était Abel. Il ne parlait que si nécessaire.

Dans ma cage, j’ai eu le temps de cogiter. J’ai repensé à notre bref combat, me demandant pourquoi mes flèches n’avaient pas fonctionné sur toi, puisqu’elles agissent sur tout ce qui les touche… C’est là que le gros, lors d’une de ses habituelles visites, est venu me parler de la rouquine. Il m’a expliqué à quel point il était fou d’elle, me disant qu’ils sortaient ensemble en secret… que le physique n’était pas indispensable car l’amour c’était quelque chose qu’on ne pouvait expliquer, voir, ou mesurer directement, mais qui existe… et c’est là que j’ai compris…
Tout ça n’est bien évidemment pas sorti de sa bouche. C’est ce qu’il aurait pu dire. D’ailleurs, un individu capable de ressentir les émotions des autres aurait senti chez lui le défi, la provocation, la revanche. Non, en réalité à ce moment-là, Abel se contenta d’étirer ses poignets, ne prononçant que ces mots :

- Black Hedgehog.

Le Hérisson Noir. En effet, jaillirent alors de son corps une multitude de flèches noires, dans toutes les directions. Chacune d’entre elle mesurait environ trois mètres de long et donnait ainsi l’impression qu’Abel était à l’intérieur d’une bogue, à la surface tapissée d’épines. La première fois, ce pouvoir s’était révélé inefficace, car à la manière d’un fantôme, l’officier était tout simplement passé au travers. Mais cette fois, avec le haki de l’armement sur chacun de ces vecteurs, mieux valait ne pas s’y risquer.

- Je ne vais pas te courir après. Si tu me bats, personne ici ne pourra rien faire contre toi. Par contre si je te bats, c’est terminé. Alors autant régler ça rapidement.

Pas un seul regard vers les autres, pas la moindre attention ne leur avait été accordée. Comment ils allaient ? Que s’était-il passé ? Qui étaient qui et provenait d’où ? Quels points forts, points faibles avaient-ils pu découvrir ? Tout ça, Abel n’en avait tout simplement rien à battre. Il savait aussi que Makui répondrait à ce qu’il venait de dire, mais cette réponse aussi, il s’en foutait. De toute façon il était sourd. Personne ne pouvait le détourner de son objectif telle une Flèche, décochée avec précision, qui irait s’abattre sur sa cible, sans détour.

Abel arrive, snob tout le monde et devient une sorte de hérisson, entouré de « piquants » (les vecteurs) qui sont tous enduits de Haki. A noter que vu qu’ils n’ont aucun « poids » à proprement parlé, ils ne le gênent pas du tout dans ses déplacements.
On passe donc dans une double animation, l’ordre va peut-être légèrement changer.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Dim 6 Avr - 0:57



Il n'avait rien pu faire. Personne n'avait rien pu faire. Et c'était tout à fait logique : quel cloporte parmi ceux qui se regroupaient devant lui aurait bien pu réagir à une telle offensive ? Son fruit du démon, à lui seul, aurait suffit aisément à les vaincre en quelques secondes, alors en renforçant le pouvoir avec du haki de l'armement, même ces logias étaient complètement dépassés... Toutefois, rapidement, la réalité rattrapa Makui, et plutôt douloureusement d'ailleurs. Les murs tremblèrent, violemment, et un brouhaha surprenant se fit entendre à l'extérieur, du côté de la prison. Que s'y passait-il ? Le chef de Mars en avait sa petite idée, d'autant plus qu'avec son haki de l'observation, il ne pouvait désormais entendre qu'une poignée de voix... Parmi lesquelles celle d'Abel. C'est à ce moment-là qu'un pauvre type arriva, prenant la parole d'une voix claire, avec un bras coupé net. Il venait de la prison, justement, et déclara froidement que le Schichibukai était bel et bien en approche, et que l'affrontement en tuerait obligatoirement un. L'ancien vice-amiral serra ses dents, et avant même qu'il n'ait le temps de réagir, la voix si désagréable dudit Schichibukai était perceptible derrière lui, à quelques mètres seulement. Ses pensées, claires comme de l'eau de roche, chose qui rassurait tout de même le chef de l'organisation, étaient plus menaçantes que jamais... Et en plus de ça, comme un clou ajouté au spectacle, la voix d'Aaron finit par s'éteindre, après quelques secondes de difficiles râles. C'était trop. Bien trop.

Tout avait basculé. Tout, absolument tout, et principalement à cause du fichu médecin qui gisait dans son propre sang, encastré dans le mur à quelques mètres de là. Et maintenant, Makui se retournait pour faire face à Abel, adversaire qu'il avait déjà vaincu, mais aussi et surtout adversaire dont il se méfiait plus que de la peste. Ce pirate n'était pas comme les autres, c'était avant tout pour cela que le Gouvernement Mondial l'avait choisi pour remplir cette mission, d'ailleurs... Arrêter le Kokuwo... Oui, lui aussi possédait une malédiction des plus puissantes. Lui aussi utilisait le haki de l'armement avec une rage stupéfiante. Le marine était renseigné, énormément, sur son homologue. Fort heureusement, le contraire n'était pas vrai. Et pourtant, ses mots, aussi bien mentaux que physiques, semblaient démentir les pensées de l'ancien vice-amiral. Ce type semblait prendre un malin plaisir à le pousser à bout, à lui faire croire qu'il savait tout sur tout de sa personne, de son pouvoir. Mais il ne savait rien... Il ne pouvait rien savoir ! L'ex haut gradé de la marine serra les poings une fois de plus tandis qu'il se mettait à rire, de folie et de démence aussi bien que de colère et d'emportement. Puis le logia prit la parole, tandis que son ennemi, recouvert de flèches, lui faisait face plus droitement que jamais :

-Pour qui te prends-tu, à me faire face aussi effrontément ? Tu n'es qu'un Schichibukai ! Qu'un chien, que j'ai déjà battu ! Tu ne m'as jamais touché, abruti ! Je vais te faire avaler tes flèches, et te tuer pour de bon ! Après toi suivront tous ces gosses, tous ces mômes qui ont osé se dresser sur mon chemin ! Je suis Kokuwo Makui, chef de Mars... Je suis... Les neutrinos !

A ces mots, ses bras disparurent une fois de plus, et le sol à ses pieds fut soudainement lacéré par plusieurs lames à l'aspect grisâtre. L'on pouvait deviner qu'il s'agissait de neutrinos, recouverts de haki de l'armement grâce au fait que le pouvoir était toujours en contact avec le maudit lui-même. Les épées pour le moins étranges furent soudainement propulsées droit en direction d'Abel. Elles ne le visaient pas directement, mais visaient bien les flèches dans un premier temps : le but pour Makui était d'ouvrir l'armure trop embêtante de son ennemi pour l'exposer, et pour le frapper aussi violemment que possible. Le fluide lui permettrait cela, tôt ou tard, mais dans l'immédiat, l'ancien gouvernemental préférait garder ses distances, par simple mesure de sécurité.



Makui transforme donc ses mains en lames de neutrinos, qu'il renforce directement avec du haki de l'armement pour pouvoir découper les flèches qui constituent la bogue. Il les y envoie.
Revenir en haut Aller en bas
Ao Haruya
Simple Civil
avatar
Messages : 1042
Race : Humain
Équipage : Seigi No Kage

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
242/250  (242/250)
Berrys: 103.498.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Dim 6 Avr - 21:37



Salle x Trône x Event



Il était prêt à en découdre à nouveau, c'était certain, cependant, son adversaire ne l'avait déjà plus en ligne de mire. Alors qu'il avait fait ses acrobaties pour aller chercher son roller manquant, il n'avait pas vu le nouvel arrivant dire que le corsaire aller arriver. L'heure de la délivrance avait sonnée. Le jeune marine ne se rendit compte de la situation uniquement lorsqu'il vit la nouvelle silhouette apparaître. Abel Rasgarat, le Shishibukai. Il se rappela alors de ce qu'avait dit Tedi lorsqu'il les avait accueillit et qu'il parlait de la prison. Cela voulait dire que le groupe qui était parti vers là-bas avait réussi. N'avait-il pas vu des gens qu'il connaissait ? La petite tête blonde ne ressemblait-elle pas à Foxy ? Il n'en était pas sûr, mais quelque chose lui disait qu'il ne se trompait pas, peut être une intuition.

Il examina les lieux. Après avoir été envoyé contre le mur, il s'était rapidement déplacé, sans faire attention à quoi que ce soit et lorsqu'il se posa, il ne vit que Abel. Il prit le temps de regarder plus en détail la situation, et alors que le Shishibukai se mit à se métamorphoser, il vit Halfken debout, ainsi que Bob et Loyckh. Un peu plus loin, c'était le médecin qui gisait contre un mur, inconscient. Que s'était-il passé durant ce petit laps de temps ?

« Black Hedgehog. Fit le pirate. »

Le colonel ne connaissait pas réellement les capacités du Rasgarat, mais il savait que ses 'piques' étaient la source d'énormément de puissance. Il se frotta la tête et chercha du regard une idée, en vain.

« Je ne vais pas te courir après. Si tu me bats, personne ici ne pourra rien faire contre toi. Par contre si je te bats, c’est terminé. Alors autant régler ça rapidement. Continua-t-il.
- Pour qui te prends-tu, à me faire face aussi effrontément ? Tu n'es qu'un Schichibukai ! Qu'un chien, que j'ai déjà battu ! Tu ne m'as jamais touché, abruti ! Je vais te faire avaler tes flèches, et te tuer pour de bon ! Après toi suivront tous ces gosses, tous ces mômes qui ont osé se dresser sur mon chemin ! Je suis Kokuwo Makui, chef de Mars... Je suis... Les neutrinos ! »

Les neutrinos ? Daisuke chercha dans ses souvenirs où il avait déjà pu entendre ce mot... Il savait qu'il connaissait quelque chose de ce genre, mais pourquoi n'arrivait-il pas à s'en souvenir ? C'est tout simplement qu'il fallait, pour lui, retourner à l'époque où il était avec son frère, un chercheur très doué et qui travaillait pour la révolution. S'il s'était douté que les expériences de Shigure aurait pu l'aider dans ses combats, vous pouvez être sûr qu'il l'aurait écouté.

Alors que tout semblait aller dans le bon sens des « gentils », le marine se dirigea vers Samson, pour voir comment il allait. Il faisait bien évidemment attention à ne pas se retrouver entre les deux futurs adversaires. Et c'est à ce moment-là, exactement à la fin de la phrase de Makui, que celui-ci bougea ! Créant des lames presque imperceptibles, il les envoya en direction du corsaire, enveloppé dans ses « vecteurs ». Le marine se projeta aux côtés de Samson au moment de l'impact et l'attrapa par les épaules.

« Hey ! Réveilles toi ! »


Récapitulatif du post:
 



Attention aux participants : Samson ne participera plus à l'évent et à partir de maintenant je le PNJise (il est d'accord, c'est même lui qui a décidé ainsi !)
Donc, ce n'est pas à Samson, mais à un de vous. Sans doute Bob !
Bon rp à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Ven 11 Avr - 22:54


Event


Feat Event~





Mes paroles furent presque inutiles tant le principal concerné ignora totalement mon affirmation pour se concentrer sur l'arrivée de son nouvel opposant. Les deux titans qui se faisaient front étaient sans aucun doute des combattants experts. Leurs pouvoirs incroyables en témoignaient. Ces capacités étranges s'avéraient être, de ce que je pus en voir, le seul moyen de rivaliser avec les nombreux combattants qui peuplaient dans cet endroit.  Et pourtant, ils ne semblaient pas comprendre ce qui avait réellement de la valeur, ce que j'avais longtemps cherché. Cela m'attristait en quelque sorte de voir un tel potentiel gâché par un tel mental. Bref, je me retrouvais – encore une fois – à n'être qu'une gêne au milieu d’événements qui me dépassent. Une fourmis au milieu d'une confrontation entre deux rhinocéros. Je commençais sérieusement à douter de ma place ici. Finalement qu'avais-je fait ? Ralentir un groupe, perdre un bras, perdre des alliés... Pourquoi étais-je seulement venu ici ? Sauver Abel probablement... mais au final il affrontera Makui et un des deux mourra. Je n'ai sauvé aucune vie.  C'est une bonne leçon pour moi ; On ne peut pas gagner à chaque fois et j'aurais dû l'apprendre plus tôt. D'une certaine manière je sous-estimais tous mes adversaires non pas par arrogance mais uniquement parce que je n'ai jamais pu trouvé un rival à ma hauteur ces vingts dernières années. Mon « combat » contre Stormrage était clair : si je ne suis pas capable de sauver ceux qui le méritent, alors jamais je ne pourrais garder en vie mes adversaires.
Je décidai donc de prendre position, d'influer le cours des événements, oubliant mon devoir de pion pour me concentrer sur ce qui demeurait important. Plusieurs personnes s'agitaient autour de moi, blessés gravement pour certain. Mon regard se détourna d'eux rapidement pour observer au loin une autre foule siégeant dans cette salle immense. Mes pieds commencèrent à s'agiter se déposant de manière régulière l'un devant l'autre, puis, peu à peu, s'accélérant pour atteindre une cadence extrême. J'espérais simplement pouvoir rencontrer ce jeune homme de tout à l'heure à l'agilité incroyable.. Il possédait toujours le bâton de Foxy. Le récupérer, voilà l'objectif que je venais de me fixer. Car l'héritage d'une telle personne mérite qu'on lui fasse honneur, et quand il l'avait pris sans scrupule, telle ne devait pas être son intention.. Cela serait peut-être mon ultime acte. Oui, ce serait bien.

© Len Kagamine - PL:R


HRP: Je m'envais donc, un bref passage du coup ZzZ.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Lun 14 Avr - 20:33




Membre des Shichibukai :
Rasgarat Abel



Réfléchir sur les conséquences des attaques dans ce combat : une tâche pas si évidente. Le Vice-Amiral attaque les flèches du corsaire pour les briser. Les vecteurs, tout comme la vague de neutrinos, sont recouverts de Haki, tangibles. Les particules fantômes tranchantes percutent donc les lignes sombres, mais… le haki du Corsaire étant supérieur à celui du Soldat, ces dernières ne se brisent pas. Au contraire, l’effet des vecteurs agit sur les neutrinos, qui doivent normalement être projeté en sens inverse.

Et c’est là qu’il peut y avoir risque de migraine. Parce que, les neutrinos… sans leur haki, ce sont des particules qu’on ne peut pas toucher. Et donc cet effet de renvoi – quoi doit normalement avoir lieu pour tout projectile en contact avec la bogue – n’a pas eu lieu. Tout ça pour dire qu’au final, rien ne s’est passé.

- Tu as fait ton choix.

C’était à son tour. Il tendit ses deux mains face à lui et mima le geste que ferait un samouraï, tirant lentement son katana hors d’un fourreau imaginaire. Et effectivement, une sorte de lame noire semblait peu à peu se matérialiser dans sa main droite. Abel allait employer les grands moyens. En temps normal, il aurait matérialisé un vecteur au-dessus de sa cible, pour la plaquer au sol, avant de l’éliminer. Mais là, pour toucher ce fantôme, il était obligé d’utiliser le haki. Ce genre de technique ne marcherait donc pas, il fallait porter un coup direct.

La Vector blade était une arme redoutable. Rectiligne, longue de trois mètres, fine et surmontée d’une grosse pointe de flèche, elle ne coupait pas à proprement parler. Ce qu’elle percutait se retrouvait très brutalement éjecté dans la direction de la lame. Armé de son nouveau joujou, Abel chargea vers son ennemi. Il se savait inférieur en terme de vitesse, ainsi pour être plus rapide, le Corsaire matérialisa sous ses pieds un Serpent Vectoriel, le long duquel son corps glissa à toute vitesse.

La première attaque serait un enchainement de coups obliques.

Après la première esquive de l’officier – parce que forcément, ça n’allait pas fonctionner du premier coup – il lui suffirait d’adapter la courbure du serpent pour poursuivre le fantôme. Lui ne pouvait de toute façon pas se risquer à une attaque directe, pas avec la bogue de vecteurs renforcés tout autour.




Forcément, Abel ne répond pas... parce qu'il n'a rien entendu. Mais l'attaque Makui est assez claire comme réponse. Donc il passe à l'offensive, focalisé sur sa cible. Il matérialise une sorte d'épée vectorielle et charge.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Mer 16 Avr - 21:13



La surprise laissa rapidement place à la frustration chez Makui tandis que son offensive traversait lamentablement le Schichibukai sans lui infliger la moindre blessure, le transperçant simplement comme auraient du le faire des neutrinos dépossédés de quelque haki que ce soit. Abel avait donc réussit à tirer des leçons de sa défaite passée... Malgré cela, l'ancien vice-amiral, sans doute à cause de son naturel orgueilleux, n'avait pas songé à la possibilité que l'armement de son ennemi soit plus puissant que le sien, ou tout du moins aussi efficace : les flèches n'avaient rien renvoyé, après tout... Grosso modo, dans l'esprit du chef de Mars, le schéma s'était rapidement imposé par lui-même : les deux hakis se bloquent, et les flèches ne parviennent pas à toucher les neutrinos. Et le détail était bien plus intéressant qu'il n'aurait pu le sembler pour un esprit simplet non habitué à combattre : cela voulait tout simplement signifier que le Rasgarat ne pourrait pas toucher le logia, dans le cas de figure où celui-là se changerait en sa matière et se recouvrait de haki à l'endroit où l'autre maudit allait frapper. Autrement dit, si, sur le plan offensif, le hors-la-loi n'était pas certain de pouvoir dominer le forban, il était quasiment sûr de pouvoir éviter toutes les attaques de son adversaire. C'est ainsi qu'il regarda l'ennemi s'approcher de lui, un rictus apparaissant une fois de plus après la disparition de l'air légèrement contrarié : en plus de sa malédiction, le Kokuwo avait un autre avantage sur le combattant qui lui faisait face...

Le haki de l'observation. Chez l'ancien gouvernemental, il s'était éveillé très tôt dans sa carrière, et avec une puissance rarement observée. Il lui avait en bonne partie permit de progresser jusqu'au prestigieux rang de vice-amiral, au sein de la glorieuse marine qu'il servait... Ce même haki avait fait trembler bon nombre de criminels, que ce soit sur Grand Line ou sur le Nouveau Monde. Et Makui comptait bien faire trembler Abel également, dans les instants qui suivraient... Les pensées de ce dernier arrivaient après tout directement dans son esprit, et il n'avait plus qu'à les analyser brièvement pour comprendre ce que souhaitait faire le forban et comment l'éviter aisément. C'est ainsi qu'une stratégie, basique et périlleuse mais qui pourrait faire pencher la balance de son côté, vit le jour dans l'esprit malade du chef de Mars. Rien de bien complexe, mais il comptait avant tout sur sa vitesse, cette même vitesse que lui offrait son fruit du démon. Certes, les flèches du Rasgarat le rendaient redoutable sur ce plan-là, mais il était bien loin de pouvoir égaler les neutrinos. Et si, corporellement parlant, le Schichibukai avait très certainement l'avantage, l'ex gradé était habitué à se tirer profit au maximum de ses capacités sur un champ de bataille... Il allait clairement les utiliser pour triompher dans les minutes à venir. Après avoir fait réapparaître ses mains sans aucune difficulté, en ce qui était ironiquement plus rapide qu'un éclair, l'ancien soldat fit un puissant bon sur le côté pour forcer l'autre maudit à revoir sa trajectoire, chose qu'il fit évidemment. A partir de là, il fallait agir vite pour le Kokuwo : chaque seconde risquait de l'envoyer dans un mur, non loin de là, bien qu'une confrontation directe avec les flèches soit le cadet de ses soucis. En effet, dans le cas de figure où l'envoyé du Gouvernement Mondial parviendrait à l'envoyer dans le mur, il n'aurait plus qu'à se changer en neutrinos pour éviter une confrontation trop brutale avec le mur...

Quoi qu'il en fut, Makui avait, avant de bondir sur le côté, glissé ses mains derrière son dos. De cette manière, il avait pu les changer en neutrinos sans qu'Abel ne puisse le remarquer de quelque façon que ce soit, à cause de l'angle mort causé par le corps de l'ancien vice-amiral lui-même. De fait, en se déplaçant, le logia agit de deux manière : premièrement, il fit apparaître une large lance en neutrinos, recouverte en haki d'armement qui fondrait depuis l'avant droit vers la bogue du Schichibukai. En principe, la tentative serait inutile, et la matière traverserait la bogue comme les lames l'avaient fait précédemment. Mais ce qui était plus intéressant, pour l'ancien gouvernemental, c'était qu'il avait également semé des neutrinos tout autour du forban, grâce à la vitesse et à l'invisibilité de ceux-ci. De cette manière, à la première brèche qu'il serait en mesure d'observer, le Kokuwo terrasserait son ennemi sans aucune pitié. Alors que son plan offensif était plus ou moins élaboré, le chef de Mars décida de suivre le rythme des attaques de son adversaire, toujours grâce à son précieux fluide de l'observation, et fit disparaître son corps au fur et à mesure grâce aux fameux neutrinos. Il n'avait, dans le cas d'un coup simple, qu'à faire reculer brutalement la zone visée avant de se reconstituer, indemne.

Maintenant, l'ancien vice-amiral n'avait plus qu'à trouver une brèche... Ou à se la créer lui-même.



En gros : Makui fait réapparaître ses mains, les joint dans son dos, les transforme en neutrinos et bondit sur le côté. En se déplaçant, il agit de deux manières : premièrement, pour endormir la confiance d'Abel, dans le meilleur des cas, il crée une lance et la recouvre de haki avec le même procédé qu'auparavant, puis l'envoie sur la bogue. Secondement, il remplit l'endroit de neutrinos afin de pouvoir répondre violemment à Abel dans le cas de figure où ce dernier laisserait une faille dans sa défense.
Ensuite, il se laisse attaquer en changeant les zones prises d'assaut par le Schichibukai en neutrinos et en les faisant reculer pour ne pas prendre de risque. Il se reconstitue entre chaque offensive.
Revenir en haut Aller en bas
Ao Haruya
Simple Civil
avatar
Messages : 1042
Race : Humain
Équipage : Seigi No Kage

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
242/250  (242/250)
Berrys: 103.498.000 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Sam 19 Avr - 0:12



Salle x Trône x Event



« Hey ! Réveilles toi ! »

Les mots de Daisuke ne produisirent aucun son. Cela l'étonna plus que quiconque ici et parce qu'il était le seul à s'en être rendu compte – du moins, c'est ce qu'il pensait - , il se surprit à regarder autour de lui, pour voir les réactions des autres. Il fit virevolter le corps de Samson pour tenter de le ranimer, sans succès. Est-il mort ? Finalement, il se sentit tout faible, comme si toute motivation, toute envie de vivre disparaissait de son corps. Il voulait crier, mais son corps l'en empêchait. Il voulait fuir, s'en aller, s'abandonner au triste sort qui l'attendait si Makui vainquait... : La mort. Il souffla et se laissa tomber à terre. Derrière lui, les deux super combattants s'affrontaient, et il ne pouvait rien y changer. Ce combat déciderait pour lui de son avenir. Il ferma les yeux et revit tous les détails de son combat face à Makui. Ce n'est pas en se disant qu'il pourrait trouver un moyen de le battre en faisant ainsi, mais un petit quelque chose l'y forçait.

Son arrivé dans la salle du trône. Sa séparation avec le reste du groupe. L'apparition de Makui et son sourire malsain. Puis tout à coup, il entendit un son qui le fit frémir. Un mot, non, un nom : Nakata ! Il n'en connaissait qu'un, et il ne connaissait que très peu de coïncidence de ce genre. La voix de Samson ! Que se passait-il ? Il rouvrit rapidement les yeux. Ce n'était pas clair, mais il avait entendu la voix du médecin. Quels rapports entretenaient-ils, ces deux là? Il se rapprocha de nouveau du type aux cheveux blancs et longs pour le secouer de nouveau et tout un tas de question voulurent sortir de sa bouche – en vain. « Que veux-tu à Nakata ? Comment tu le connais ? Est-il ici ? »

La situation était des plus inquiétantes. Le marine était devenu fou. Il parlait à un futur macchabée incapable de quoique ce soit. Calme toi. Ce doit être ton imagination ! En fait non. C'était un coup du hasard qui voulait que son Haki de l'empathie se déclenche une nouvelle fois sur une très courte durée et qui lui fit entendre ce que pensait le médecin. Alors qu'il ne s'était concentré que sur « Nakata », il n'avait pas réfléchit au reste de la phrase. A vrai dire, avec le mélange des voix de tout ceux présent, il n'avait perçu le nom du pirate que parce que le hors-la-loi était à ses côtés et donc que sa voix portait à peine plus que les autres.

Il se leva et fit glisser le corps presque sans vie du médecin pour le mettre confortablement contre le mur. Depuis le départ, il avait des sabres sur lui, mais ne s'en était jamais servi. Daisuke n'était pas du tout un bon sabreur. A dire vrai, s'il s'en était servi trois fois, c'était déjà ça. Du coup, il ne s'y connaissait pas vraiment et n'avait pas en tête la valeur de telles armes. A savoir qu'il y avait dans le lot au moins quatre grand sabre de renommé mondiale.

Il se tourna et se répéta « Nakata ».

« C'est vrai, je n'ai pas encore fini tout ce que j'avais à faire dans ce monde. Je ne peux pas mourir ici. »

Ses mots se mouraient au fond de sa gorge, et finalement, il se dit qu'il valait mieux garder ses rengaines pour lui. Pour tout vous dire, à présent, il n'avait pas trop le choix. Regardant les différentes attaques des deux combattants, il se prépara à prendre une initiative, qui pourrait avantager le Shishibukai !


Récapitulatif du post:
 

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Lun 21 Avr - 17:48





Membre des Shichibukai :
Rasgarat Abel



Rasgarat Abel et les mathématiques, pas forcément une histoire d’amour, non. Si on lui avait dit, treize ans plus tôt, qu’un jour il serait capable de résoudre des calculs matriciels de tête, il aurait ri aux éclats – à sa manière bien sûr, juste un petit : « hin hin », c’est Abel quand même. La fameuse étape de l’aventurier qui s’isole et s’entraine pour devenir plus fort, lui il l’avait passée avec un physicien au service d’un royaume perdu, quelque part sur le Shin Sekai. L’homme était considéré par ses paires comme raté, toujours célibataire passé la quarantaine et ivrogne dépressif sur les bords. Pourtant, c’était un génie. Retenir toutes ces formules et apprendre la théorie lui avait permis une compréhension bien plus profonde de son pouvoir.

Et en fait, c’était ce qui lui manquait à l’époque pour véritablement s’imposer. Parce que pour le reste, c’était déjà un combattant aguerri. Affronter des Logia, des Paramecia, des géants, des hommes poissons, rien de tout ça ne l’inquiétait. Il savait donc très bien comment gérer un adversaire doté du Haki.

Son adversaire, le fantôme, n’était pas mauvais. Mais… il restait moins fort, Abel pouvait le sentir, de la manière dont un samurai expérimenté pouvait évaluer la force de son adversaire d’un simple croisement de fer. Makui matérialisa une sorte de lance qu’il projeta sur le Corsaire. Elle était suffisamment fine pour passer entre les vecteurs sans les toucher, forçant ainsi le pirate à esquiver. Ce qu’il fit au dernier moment. Du sang apparut sur sa hanche. Mais au lieu de continuer à poursuivre sa cible, Abel s’arrêta et planta sa Vector Blade droite dans le sol, avant d’annuler sa bogue ainsi que son serpent.

- En math, on parle d’Homothétie si le vecteur est directement appliqué sur le corps…

A ces mots, il eut un rictus moqueur, devinant l’image prémonitoire qui devait actuellement se former dans la tête de son adversaire.

- Mais quand il ne l’est pas, on appelle ça une Translation.

Et là, vous allez vous dire : « Heureusement qu’il vient d’annuler tous les vecteurs présents dans la pièce », auquel cas vous auriez tort. La Vector Blade était toujours là, longue de trois mètres, orientées verticalement vers le bas.

Homothétie et Translation. Les vecteurs d’Abel pouvaient passer de l’un à l’autre, c’était la plus monstrueuse des propriétés qu’il avait découverte sur son pouvoir. Mais c’était une technique qu’il n’utilisait qu’en dernier recours, une sorte de botte secrète qui lui assurait la victoire, à condition que son adversaire n’en ait jamais eu vent. A présent, tout ce qui se trouvait dans la pièce devait obéir à une règle simple : déplacez-vous de trois mètres vers le bas. Il n’y avait plus besoin de contact. Tangible ? Intangible ? Ce n’était plus un souci. La règle ne s’appliquerait pas sur lui, il la contrecarrerait avec des vecteurs en sens inverse, dans ses membres inférieurs.



Flashback


Dimension de Mars. Prison. Quinze minutes avant le début du « jeu ».

- Mmm, ça y est, ça va enfin commencer.

- …

- Tu sais, toi et moi on va être coincé ici pour un bon bout de temps, peut-être même que tu resteras ici pour l’éternité, alors autant sympathiser.

- …

- Tant pis, si tu veux pas parler, je vais parler tout seul. Ces pauvres victimes pensent qu’elles ont une chance de vaincre M. Makui. Mais toi et moi on sait que c’est impossible. On ne peut pas vaincre ce qu’on ne peut pas toucher.

Abel répéta la phrase de son abruti de geôlier dans sa tête. La solution s’imposa alors comme une évidence.


Fin du Flashback



Déplacez-vous de trois mètres vers le bas. Pour les particules d’air à plusieurs mètres du sol, ça voulait simplement dire de redescendre un petit peu. En revanche, pour ce qui se trouvait déjà sur le sol, ça revenait à s’y écraser, sans pouvoir bouger. Air, fumée, glace, lave, lumière, eau, cadavre, débris, poussière, particule fantôme. Abel enfonça encore plus la Vector Blade dans le sol. La règle avait évolué : « déplacez-vous encore de trois mètres vers le bas ». Ainsi, par rapport au départ, ce qui se trouvait dans la pièce devait descendre de six mètres.

Au-dessus de lui, le plafond commençait à se fissurer. Encore un lieu qui ne résisterait pas.

La lance touche Abel sur le flanc. Il annule ensuite son serpent de déplacement et sa bogue, en plantant sa Vector Blade dans le sol. Il change le mode, passant d’homothétie à translation. Ainsi, tout ce qui se trouve dans la pièce obéit à la règle imposée par la direction de la lame (déplacement de trois mètres vers le bas). Mais il l’enfonce d’avantage, pour qu’il y ait un autre déplacement de trois mètres vers le bas > total = six mètres vers le bas.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1200

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] Salle du trône - Château    Mar 22 Avr - 15:38



Déçu. Makui venait tout juste d'être fortement déçu par le manque de ténacité que pouvait offrir son adversaire. Celui-là venait tout juste de se faire toucher au niveau du flanc par la lance, ne sachant pas la parer, même par l'intermédiaire de sa bogue. Cela voulait donc dire que quelques attaques trop fines pour entrer en contact avec les vecteurs viendraient à bout du pourtant si redouté Abel Rasgarat ? S'il n'avait pas attendu énormément d'adrénaline et de tension à l'issu de cet affrontement, l'ancien vice-amiral se serait probablement esclaffé devant un tel manque de puissance. Ce type n'avait apparemment pour lui qu'une réputation exagérée, sans rien de plus... Un bon combattant, sans doute l'était-il, mais de là à chanter ses louanges en tant que pirate exceptionnel, le Gouvernement Mondial ne devait pas crouler sous les demandes du côté des Schichibukais. Quoi qu'il en fut, comme prévu, le logia des neutrinos se décala violemment, d'un coup sec, afin d'entraîner son ennemi à sa suite... Mais cela n'arriva pas. Avec surprise, l'ancien haut-gradé de la marine remarqua que la voix de son adversaire lui sommait de s'arrêter, et que son corps cessa bel et bien sa course quelques instants plus tard. Pourquoi arrêtait-il son offensive ? Qu'avait-il derrière la tête ? Sûr de lui et de son haki, le Kokuwo fut encore plus surpris de remarquer que la bogue disparut totalement, ôtant toutes possibilités défensives à son ennemi. Qu'est-ce que cela voulait dire ? La réponse à cette interrogation vint, malheureusement, bien plus rapidement qu'il n'aurait pu le songer.

Ce type voulait sérieusement agir de cette manière ? Les yeux de Makui s'écarquillèrent, reflétant clairement son incompréhension. Il était impossible que le pouvoir du Schichibukai lui permette un exploit tel qu'il puisse contraindre toute une zone avec l'aide d'un seul et unique vecteur... Quel pouvoir pourrait permettre un tel contrôle sur l'environnement ? C'est en cernant totalement l'ironie de la situation que le logia des neutrinos fut pris de court, non pas à cause de ses capacités en terme de vitesse qui auraient pu être défaillantes suite aux nombreuses blessures, mais bien à cause de son incompréhension et de son étonnement. Sans qu'il ne puisse réagir, le chef de Mars fut attiré en direction du sol en même temps que son ennemi enfonçait le vecteur dans le sol. Les mains du maudit, malgré leur intangibilité, furent soudainement soumises à la même règle : tout ce qui était dans la salle s'affaissa brutalement. L'ancien marine, quant à lui, tomba tout bonnement en avant, visage en direction du Schichibukai, et fut, sous la pression, écrasé contre le sol qui commençait lui-même à se fissurer violemment et à se condenser, petit-à-petit. Un pouvoir aussi démentiel, capable de contrer sa condition de neutrinos... Pour la première fois depuis bien des années, le Kokuwo se sentit dépassé par l'un de ses adversaires. Comment un vulgaire pirate pouvait-il lui poser autant de problèmes ? Néanmoins, il n'allait pas abandonner aussi aisément, oh que non... Un rictus fou se dessina d'ailleurs sur ses lèvres, malgré le fait qu'il ne pouvait plus du tout bouger son corps, mis-à-part ses mains qui demeuraient sous la forme de neutrinos, dans l'espace de la salle toute entière, et qui, malgré les trois mètres supprimés par l'étrange pouvoir des flèches, n'étaient pas encore écrasées au sol. Un moyen de contre-attaquer lui apparaissait soudainement : en effet, le forban se préparait à réitérer son offensive, chose qui amènerait indéniablement les mains intangibles du chef de Mars au niveau du sol...

-On se reverra en enfer, bâtard de pirate.

Le sourire mesquin et dément s'étira plus que jamais, tandis qu'au-dessus du Rasgarat apparaissait une demi-douzaine de lances de neutrinos, recouvertes de haki. Les mains de Makui venaient de prendre une forme bien menaçante pour son adversaire, et les trois mètres qui allaient être ôtés dans les instants suivants risquaient de les planter dans le corps de son ennemi, et même de le traverser de part en part.



Makui se fait donc écraser au sol mais utilise ses mains sous forme de neutrinos encore dans la pièce pour créer six lances qu'il renforce, comme à son habitude, avec du haki de l'armement, pour qu'Abel s'empale lui-même quand il descendra le tout d'un cran !
Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Salle du trône - Château

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» [EVENT] Salle du trône - Groupe 3
» [EVENT] SALLE DE BAL HALLOWEEN MONSTER ♥
» La salle du trône et le château
» La Salle du Feu
» Salle d'opération section civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Siège de Mars :: Château-