Partagez | 
 

 Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Mar 12 Nov - 2:47

Dix heures du matin, port de Logue Town. Tout va bien.

Tora se promenait en regardant les navires qui avaient jeté l'ancre a Logue Town après avoir payé une pomme, ayant l'air le plus innocent possible en se promenant.

Oui, l'air le plus innocent, parce que Tora, malgré le fait qu'il ne porte pas une tenue de pirate ou qu'il n'a que peu de choses d'un pirate sanguinaire, était bien le capitaine pirate que la Marine recherchait depuis quelques temps, par le biais des quelques affiches de recrutement que lui et son équipage avaient posé ça et la à travers Logue Town.

Tora, malgré le fait qu'il ait l'air inconscient des risques qu'il prend, avait quand même pris quelques précautions : Pour commencer, sur l'affiche, il n'y avait rien d'autre qu'un nom, "Capitaine Hunter", sauf que personne ne l'appelait comme ça, même s'il se faisait héler par Lilianna parce qu'elle veut un animal de compagnie, on l'appellerait jamais Hunter.

Ensuite, il n'y avait aucun signe représentatif sur lui, ou sur l'équipage qu'il venait de créer, et pour éviter que son navire, déjà volé a la Marine, ne soit repris, les voiles étaient repliées et le drapeau enlevé du mât, comme ça, il serait encore plus difficile aux hommes a casquette ridicule de faire le lien.

Pour finir d'exaspérer les hommes du gouvernement, Tora avait mis une assez longue série de tavernes et lieux différents dans Logue Town, sans suivre la liste des lieux dans l'ordre, ou avoir déposé sur les affiches une date ou un horaire...petit bémol : c'était au petit bonheur la chance pour ceux qui veulent s'engager dans l'équipage du "Capitaine Hunter", mais selon Tora, ça en valait la peine.

Et pour finir, l'élément le plus simple : Tora ne faisait pas de vagues le jour. Assez facile en fait, soit il restait dans son navire, soit il sortait dans les rues en regardant un peu partout, ce qu'il faisait déja.

Il observait les navires -en passant forcément devant le sien-, dans le but de...passer le temps. En fait, bien que Tora regardait avec considération chaque navire qu'il croisait, ces derniers n'appartenaient pas à la Marine, ils étaient donc peu intéressants de les observer...

C'est alors qu'entre deux observations de navires, Tora aperçut une armure très spéciale que portait quelqu'un. Apparemment fait sur le modèle d'un piaf -car oui, Tora ne dit pas un oiseau mais un piaf- qui semblait légère mais spéciale, et bien décorée. Le capitaine la trouvait jolie...mais que sur l'homme qui la portait. C'était d'ailleurs une étonnante armure, s'il s'agissait bien d'une armure.

C'est alors que Tora manqua de peu de bousculer un Marine. C'était le labeur des gens qui marchent en ayant l'attention ailleurs...m'enfin, il l'avait évité, c'était l'essentiel....

Tora reprit donc sa marche tranquille le long du port afin de trouver peut-être un navire Marine a observer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Mar 19 Nov - 12:22

Je marchais, paisible, à l'écoute du bruit du vent et au claquement léger des vagues. Les hommes aux épaulettes brodées m'avaient offert une permission après deux semaines de dur travail sans pause dans les rues de Logue Town. Cela faisait un bon moment que j'étais en service dans cette cité, j'avais vu des voleurs, des délinquants, mais aussi des tueurs, des malades persuadés de leur folie. Le destin m'avait mené sur cette île et je comprenais mieux pourquoi chaque jour. Ma quête commençait sérieusement ici. J'allais me faire un nom en traquant le mal et en apportant mon sens à part de la justice. Un jour, la Marine sera elle aussi purifiée du malin qui l'habite.

Cette journée de congé était bienvenue, d'autant plus qu'il faisait plutôt beau. Le soleil était le signe de la nature le plus interprété par l'Homme. Parfois même, le soleil décidait du bon déroulement de toute une journée. Bien sûr, cela n'avait rien de rationnel. Chez les Impallas, le soleil est le fils de notre dieu, il n'est pas plus important que n'importe quel être vivant sur la Terre.

Alors que la plupart des gens rentraient chez eux après une bonne journée de labeur, je continuais ma marche introspective pour me ressourcer avant de retourner dans mes quartiers à la caserne. À cette heure-ci, seuls les soiffards et les vagabonds restaient encore dehors, à traîner un peu partout. Pour ma part j'étais plutôt un vagabond. Je me méfiais beaucoup de l'alcool d'ailleurs, vu ce qu'il fait faire à certaines personnes...

Alors que je m’égarais tout à fait consciemment sur le port, je croisai une personne qui me semblait familière, comme si je l'avais déjà vue plus tôt en ce jour. Il s'agissait d'un homme, plutôt jeune. Son aura générale ne présentait rien de malsain bien au contraire. Il paraissait même propre sur lui. Le coucher du soleil faussait la teinte de son regard et de sa peau. De mon côté, mon casque doré en forme de phénix devait fortement scintiller. Je m'approchai donc de cette personne, silencieux et contre le vent pour ne pas être trahit par mon odeur.

"Homme blanc étrange... Toujours attiré par ce qui peut l'amener loin de chez lui. À moins que ce chez lui ne soit que trop éloigné..."

L'homme sauvage s'assit sur un banc derrière lui, examinant minutieusement la réaction du jeune brun. Les Impallas disposaient d'une perception impressionnante, Tora allait-il se trahir par ses paroles ou ses gestes? Peut-être qu'il allait agir tout à fait habilement et déjouer l'analyse de Kaïros de ce fait. Ce dernier cherchait simplement à faire connaissance avec cette âme errante de toutes manières.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Mar 19 Nov - 21:24

Tora avait détourné le regard, reportant son attention sur les navires, en imaginant que l'homme en armure était probablement en train de chercher quelqu'un ou quelque chose.

Le capitaine d'Iruka n'est pas forcément le plus grand menteur des Seas Blues, mais étant généralement confiant, il n'était pas troublé le moins du monde par la présence alerte de la Marine. D'ailleurs, qui ferait le lien entre "Capitaine Hunter" et quelqu'un qui répondra spontanément au nom de Tora Williams ?

Bref, Tora se contentait paisiblement d'observer les navires, et son attention se focalisa naturellement vers un navire Marine, surveillé par l'équipage....Une seule rangée de canons, un seul mât, il s'agissait d'un petit navire de guerre, un brick...ce n'était même pas un navire d'officier. D'un côté, c'était décevant pour Tora : Personne de gradé dans la Marine n'était intéressé par lui...Le bon côté de la chose c'est qu'il ne serait pas spécialement embêté par la Marine, et que son recrutement se passerait sans trop de problèmes.

Tora fit mine de regarder un instant les navires voisins...Et puis pourquoi ne pas parler d'eux ? A la droite du navire gouvernemental, on avait droit a une caravelle, qui était assurément un bon navire pour partir ne serait-ce que sur Grand Line, mais qui était plutôt tourné vers le commerce, et non sur la bataille navale....Bon, après, la longueur du navire faisait passer le vulgaire rafiot de la Marine pour une coque de noix flottante.

Chaque navire avait ses avantages et ses inconvénients, cependant, et Tora ne s'imaginait même pas obtenir par la force, la ruse, ou d'une autre manière un tel navire, tout simplement parce qu'il n'avait pas encore un équipage assez grand pour prendre la mer avec.

Le navire du gouvernement était surement plus facile a manœuvrer pour ce qui était d'engager une bataille en mer, mais il était plus petit que le Shinensis, du coup, moins de personnes a embarquer, moins de nourriture aussi....bref, c'était plus difficile d'accueillir un petit surnombre de personnes, ou de berries...

Bref, c'était deux navires valides, mais maintenant inadaptés a l'ambition du jeune capitaine pirate.

De l'autre côté...oof, une barque de pêche. Bon...

Bien, il n'y avait plus qu'à attendre la soirée...Aller a une taverne était peut-être un petit peu trop risqué au vu de la nervosité de la police locale, le mieux était de retourner au navire, selon Tora. Il fit donc demi-tour tranquillement pour retourner vers le Shinensis...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Sam 23 Nov - 17:56

Le jeune homme m'ignorait, ou du moins semblait trop occupé à chercher quelque chose pour me prêter la moindre attention. Intéressant. En général les gens répondent quand on parle d'eux, même s'ils ne sont pas encore dans la conversation... Étais-je trop spirituel pour cette personne? Je m'amusais à la suivre du regard d'abord, examinant le moindre de ses gestes. Cet inconnu m’intriguait, d'autant plus qu'il ne me semblait franchement pas banal.

Voila qu'il commençait à s'en aller je ne sais où, soit je le laissais partir en oubliant toute cette histoire, soit je me lançais directement. Aller, il faut savoir aborder les personnes qui peuvent nous divertir parfois.

"Eh! Homme blanc!"

M'exclamais-je en lui courant après. Arrivé à sa hauteur, je déclarais simplement :

"J'ignore où va ton chemin et je cherche le mien. Puis-je suivre l'homme blanc qui marche dans le crépuscule? Où te rends-tu, oeil vif qui regarde les grandes voiles?"

Le soleil se couchait, effectivement. Quelque chose me disait que mon interlocuteur se sentirait plus à l'aise une fois l'obscurité reine des lieux. J'avais hâte de découvrir ce que mijotais ce type dans sa tête. Son âme virevoltait ci et là et pourtant il cherchait vraisemblablement une chose précise. Probablement un bateau vu les péripéties précédentes. Avais-je devant moi un clandestin en quête de voyage? Non, son allure décriait cela...

"Je suis Lance Enflammée, grand champion du peuple Impalla. Mais ce mot ne doit rien signifier pour toi, les miens ne sont plus et notre terre est lointaine."

Le ton de ma voix monocorde et grave était typique de la façon de s'exprimer de ma race. Je devais paraître étrange pour l'homme en face de moi. Ainsi, nous étions deux étranges personnes qui conversaient alors que l'heure de la sortie des voyous et des malfrats approchaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Lun 2 Déc - 10:45

Alors que Tora retournait au navire, il n'avait pas fait attention aux autres personnes qui auraient pu le héler, et plus particulièrement a l'homme en armure, qui n'avait apparemment rien de mieux a faire qu de venir faire perdre du temps au capitaine sous couverture.

Bon. Il fallait rester calme, se disait-il.


Oh, excusez-moi, j'étais absorbé par la vue du navire de la Marine.

L'homme équipé racontait vaguement qu'il désirait suivre Tora. Voila qui devenait problématique pour ce dernier, car même si le Shinensis pouvait encore passer pour un navire normal de l'extérieur, ce qui ne sera bientôt plus le cas. A l'intérieur, l'équipement, les marins, les voiles et le drapeau ne laissaient pas de doute possible.

Et voila qu'il demandait ou allait Tora...Bien que le capitaine pirate souriait, avoir un gêneur dans ses pattes lui semblait bien désagréable, mais soit...


J'allais retourner sur mon bateau, mais si vous voulez, nous pouvons aller boire un verre.

Puis l'inconnu parla des "homme-impalla", Tora avait compris qu'il sagissait d'une tribu "pacifiée" par la Marine...Oui, "pacifier" était un euphémisme...

Cependant même si tout ceci pouvait avoir un quelconque intérêt pour certaines personne, du point de vue d'Hunter, ça n'en avait absolument aucun.


Heuum...Oui, disons que je ne suis pas au courant de cela, désolé l'ami..

Le soleil se couchait, tout s'accélérait...pourvu qu'une simple bière suffira...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Dim 15 Déc - 11:22

L'homme que je suivais ne laissait rien transparaître. Il gardait son expression sympathique et ne déclinait pas mon invitation. Bizarre, puisqu'il semblait avoir quelque chose à faire il y a quelques secondes de cela. Bien que le sourire du jeune homme demeurait agréable et ouvert, certains points ne clochaient pas. Je continuais alors à prendre les devants pour ne laisser aucun échappatoire à mon interlocuteur.

"Une bonne bière ne me ferait pas de mal je crois, vous avez raison. Je connais un super brasseur à deux rues d'ici, venez je vous montre la route."

Je guidais le grand brun dans quelques ruelles jusqu'à la façade du bar "Potes et des Pressions". Comme promis, le patron de cet endroit était un maître brasseur qui confectionnait les meilleures bières de l'île grâce à ses recettes secrètes inventives. Plus important encore, c'était le repère de nombreux marines au bout de leur journée. Certains venaient là-bas encore en uniforme, d'autres en civils. J'avais hâte de voir la réaction de cet inconnu précédemment absorbé par les navires accostés au port.

"Salut Kaïros! Tu t'es fais un ami à ce que je vois!"

S'était exclamé le videur à l'entré en me voyant arriver. J'enlevais mon casque doré et lui rétorquais amicalement :

"Je t'amène du monde Bill, plus on est de fous; plus on rit comme vous dites ici."

Le grand Bill rit aux éclats et nous ouvrit la porte de sa grande main bougonne. Nous entrâmes alors dans l'antre de mes collègues. À vrai dire je n'étais venu que quelques fois ici, mais les gens parlent beaucoup et du coup, même si certains ne vous ont jamais vu, ils vous connaissent. Surtout que je dénotais beaucoup des autres soldats à Logue Town, rien que de par mes habits et ma façon de m'exprimer.

Je me rendis avec l'inconnu du port à une petite table de deux, devant le bar et trois marines en uniforme qui se bidonnaient en se racontant des blagues salaces. Un serveur vint nous voir assez rapidement, je me tournais alors vers mon "invité" et déclarais :

"Le choix vous appartient parmi la belle sélection de bières de la maison, vu la chaleur qui nous assomme dans cette antre de bonnes gens, je vous conseille une bière assez légère pour étancher notre soif tout d'abord."

Ainsi, je donnais enfin une petite marge de manœuvre au jeune homme. Il allait aussi pouvoir me questionner et orienter la discussion, dissipant un peu mon rôle d'enquêteur. Les marines présents ne prêtaient pas vraiment attention à nous. Peut-être cela allait-il permettre de le décontracter et de le trahir ensuite... S'il avait une raison pour cela bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Dim 15 Déc - 21:08

Il continua a prendre les devants, comme s'il n'avait pas grand chose a faire. Tora ne tiqua qu'a ce moment-là. Est-ce qu'il voulait le détrousser ? Mais non, encore mieux.

Oui, c'était encore plus évident que cela : il faisait partie d'une tribu erradiquée par la Marine...peut-être qu'ils ont simplement souhaité en garder un spécimen pour qu'il rejoigne leurs rangs ! C'était clair a présent, s'il est aussi bien équipé et dans un accoutrement aussi clinquant, c'est tout simplement parce que c'est un Marine. Rah, c'était pas pratique, il fallait la jouer fine, mouais.

Pas de souci, semblait penser Tora, il y avait des situations bien pires que celle-la...Surtout dans une taverne, carrément !


Heuuum...si vous voulez, mais je n'ai ni énormément de temps ni énormément d'argent sur moi, je n'en prendrai qu'une seule.

Facile, certes, mais parfois il suffit de rien.

Tora suivit donc tranquillement le marine décelé dans ladite auberge, ne manquant pas d'observer discrètement les lieux, en particulier les intersections...Normal, pour pouvoir faire le chemin inverse lorsque le moment de repartir serait venu.

Le nom de la taverne échappa quelque peu a Tora, pour le temps qu'il comptait rester a Logue Town, il en avait rien a faire. Ce fut le contenu de la taverne qui préoccupa un peu plus le jeune capitaine : Des marines.

Des Marines un peu partout..

Beurk, quelle infamie. Se retrouver dans un machin a la solde du gouvernement simplement pour rester sous couverture....finalement, il décida de noter dans un coin de sa tête le nom de la taverne pour y mettre le bordel par la suite, lorsque l'occasion se présentera a nouveau.

Mais Tora n'en fit absolument rien. Pourquoi se reprocher d'être au milieu de marines lorsque l'on est simplement Tora Williams ? Rien. Absolument rien, et cela aura même été bénéfique, puisqu'il avait trouvé un endroit parmi d'autres où la Marine flemmardait, impeccable jusque-là, cette opération était bonne.


Bonjour !

Dit-il en souriant lorsque le videur m'évoqua. Nous entrâmes, et la, le capitaine put compter tranquillement le nombre de Marines en uniforme...vu l'heure, il n'est pas impossible qu'il y en ait d'autres qui ont pris une apparence de civil. Bref, c'est le traquenard, de l'avis de Tora.

Les deux hommes prirent une place, tranquillement, rien a redire, c'était autre chose que les troquets de pirates....la différence, c'est qu'on y est moins embarrassé lorsque l'on est soi-même pirate.

Le serveur arriva, Tora prit de suite une bière blonde, pas trop forte...bref, une bière pour une bière, et une seule, comme il l'avait prévu.

C'est alors qu'un léger silence s'installa, ce qui obligea quelque peu le pirate sous couverture a lancer la discussion sur quelque chose de banal mais de cohérent.


Vous avez l'air de connaître le videur, vous venez régulièrement ici ?

Il supposait que oui, au vu de la concentration de marines rassemblés dans la taverne, et du fait qu'il était fichtrement un marine lui-même, mais tout est possible...Et de toute manière, le pirate pensait avoir obtenu toutes les informations possibles avec une telle rencontre, difficile d'en faire plus sans se découvrir.

Bref, c'était un bon soir pour montrer son éloquence, en concluait pour lui-même Tora. S'il arrivait a sortir sans créer de vague ici, il n'aurait aucun problème a enfumer n'importe quel marine dans une situation semblable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Dim 22 Déc - 18:06

Tora était habile dans son jeu d'acteur. Il choisissait ses mots pour ne jamais dévoiler vraiment qui il était. Cependant, les situations et les incohérences compromettant son éloquente innocence s'accumulaient. Qui accepte d'être trimbalé par un inconnu dans un pub blindé de soldats alors qu'il n'a pas beaucoup de temps ni d'argent? Rien à voir avec la politesse. En fait, Tora s'était trahit à cause de son propre regard. Je n'avais pas relâché mon attention tandis qu'il s'était attardé sur les personnes présentes, comme s'il les comptait. Pourquoi les compter? Un instant passa avant qu'il ne reprenne la conversation assez naturellement.

La question s'orientait sur ma propre activité ici, effectivement le videur m'avait salué. L'avantage que j'avais c'était que je défendais la loi, et donc que je n'avais rien à cacher. Je répondais donc simplement :

"Je suis un habitué. J'ai préféré ne pas vous dire tout de suite que j'étais un marine en fait, pour ne pas vous intimider. Vu que la présence de mes collègues n'a pas l'air de vous déranger j'imagine que cela nous vous tracasse pas de trop non plus."

Je restais courtois, la manipulation était difficile mais je n'étais pas malhabile non plus. Je dévisageais mon interlocuteur, de façon à percevoir le moindre battement de cil de sa part.

"Et vous? Qu'est-ce que vous faites dans la vie? Vous avez l'air passionné par les bâtiments maritimes, vous voyagez souvent?"

Assaillir cette personne de questions servait à maintenir la tension, voir même à la décupler petit à petit. Nous allons voir jusqu'où je peux aller avec cet individu, inutile de préciser que s'il partait précipitamment je serais dans l'obligation de le suivre discrètement. Non pas que cela ne me déplaise, mais j'aime croire que ce gars là puisse être assez raisonnable pour avouer ses fautes avant qu'il ne soit trop tard. Je peux pardonner le mensonge, mais les actes restent gravés. Je sent que l'âme de ce jeune homme n'est pas encore trop souillée par le sang et la violence...

L'espoir subsiste, autrement la sentence sera lourde et sans appel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Mar 24 Déc - 13:31

Apparament, il n'avait pas conduit Tora a cet endroit par hasard. Du moins c'est ce qu'il sous-entendait lorsqu'il parlait d'être un habitué. Mais il prouvait par là même qu'il n'était pas certain d'attraper un pirate seul, en amenant ce dernier dans un endroit rempli de marines...

Tora en était conscient, l'interlocuteur en face de lui le suspectait. Son intuition était bonne mais qu'en était-il des faits ? Il n'y a que les pirates pour juger a l'intuition...


Ah, vous êtes Marine ? Quel magnifique travail ! Non, pas besoin de vous en cacher, vraiment, je vois en quoi je serais intimité par nos protecteurs...

C'était les paroles les plus creuses que Tora ait dit ces dix dernières années. Cependant, il espérait que les Marines ne se cacheraient pas, histoire de bien savoir qui déglinguer par la suite.

Bref, c'était sans importance, tout ça, voila qu'il demandait au pirate ce qu'il faisait dans la vie. Question facile.


Je suis marchand..ou plutôt je viens de commencer un commerce de divers produits que je pourrais transporter a travers les Seas, c'est pour cette raison que je ne compte pas rester ici trop longtemps, il faut que je vérifie que la cargaison est bien dans le navire.

Bien évidemment, ce n'était pas vrai, et Tora avait déjà effectué de la piraterie avant de se lancer seul dans les affaires. Heureusement, son précédent équipage ne lui en a pas voulu de vouloir avoir plus d'ambition. Tout ce qu'ils voulaient, c'est qu'il n'y ait pas de conflit entre les deux équipages, et ça, le jeune pirate savait que cela n'arriverait pas.

Mais en attendant, le moment présent semblait plus compliqué a mesure que le temps passait...La serveuse vint et déposa les deux boissons. Tora remercia la serveuse le plus naturellement du monde, et nota sa présence quelque part dans sa tête...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]   Lun 6 Jan - 1:03

La comédie jouée par Tora était bien menée. Tandis que je me positionnais avec honnêteté dans la discussion, lui, se contentait de poursuivre dans le mensonge et la tromperie. Cette fois-ci, je ne lui permettrais pas de se jouer de moi. Alors qu'il venait de terminer sa dernière phrase, je regardais au coin du bar où devait se trouver Polly, un contrôleur proche de la retraite. Ce brave monsieur d'un certain âge était le gardien du port, chargé d'enregistrer tout navire marchand. Bien entendu, son rôle était aussi de déceler les pirates des honnêtes commerçants. Si Tora avait réellement jeté l'ancre prêt d'ici, Polly devait avoir son nom, ou du moins le nom de son entreprise, dans son registre.

Je me levais soudainement, faisant signe à mon interlocuteur de ne pas bouger, puis j'allais demander dans le creux de l'oreille du vieil homme s'il pouvait me prêter son précieux ouvrage administratif quelques secondes. Il accepta bien entendu, me connaissant et sachant que je ne demandais pas cela par hasard. Je revins donc à la table, tout sourire, le registre en main.

"Assez rigolé l'ami! Sous quel nom vous êtes-vous déclaré aux gardes du port? Dans quelle classe de commerce vous a-t-on placé?"

Je continuais de caresser le doux pelage du fourbe en prononçant ces mots presque sympathiquement. J'ouvrais alors brusquement le livre sur la table de bois qui craqua légèrement sous la force de mes bras. Mon regard se plongea avec persistance dans celui du jeune homme, je prononçais alors d'une voix rauque :

"Le mensonge est un vice que l'homme cultive avec sa langue. Évitez-le si vous voulez garder la votre."

La pique était lancée. Le beau parleur devait sentir la pression monter en lui. Les regards tout autour le ciblaient et moi-même, je me faisais de plus en plus menaçant. Le bar se transformait peu à peu en abattoir pour le grand brun. Quelle pirouette allait-il trouver cette fois? La preuve allait tomber et lui aussi, non n'étions plus très loin du but...
Revenir en haut Aller en bas
 

Le premier des dauphins [PV : Kairos Hilding]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Logue Town-