Partagez | 
 

 Traque Progressive 1 [Quête-solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2810
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
42/75  (42/75)
Expériences:
177/500  (177/500)
Berrys: 341.428.650 B

MessageSujet: Traque Progressive 1 [Quête-solo]   Lun 4 Nov - 18:00


Une traque Progressive 1!


Kiru regardait la bâtisse qui se dressait dans la partie Ouest de la ville de la fenêtre de l’appartement qu’il avait loué afin de passer inaperçu le temps de préparer son plan d’attaque. Il avait été surpris lorsqu’il avait reçu l’appel lui assignant cette mission d’ailleurs, le fait d’éliminer un homme n’était pas commun aux actions de la Révolution mais il l’avait déjà fait. Non ce qui l’avait surpris c’était le fait de devoir réaliser cette mission seul, sans aucun support extérieur. Visiblement la Révolution ne voulait pas que l’attaque ressemble à une attaque de celle-ci mais plutôt à un acte isolé. Il ne savait pas exactement ce que ce Gordus avait fait pour être autant détesté mais il savait que beaucoup de monde voulait sa peau. Cependant il semblait que son réseau soit vraiment grand et qu’il ait des alliés puissants. Cela avait visiblement découragé ses détracteurs de passer à l’acte mais Kiru allait devoir tenter de réaliser cette action tout de même. A vrai dire de ce qu’il avait appris depuis les deux jours qu’il se baladait dans la ville et observer la forteresse c’est qu’il allait se retrouver seul face à une véritable armée. Il aurait aimé avoir au moins une personne avec lui sur qui il aurait pu s’appuyer pour le plan mais cette fois-ci il ne pourrait compter que sur lui-même.


Le fait de retrouver le malfrat n’avait pas été une réelle difficulté en réalité, celui-ci restait généralement tranquillement dans sa forteresse, laissant ses sous-fifres accomplir les différentes tâches qu’il avait à faire. Il évitait de sortir à cause des différents contrats qui étaient placés sur sa tête, notamment celui de soixante millions de Berrys qui pouvaient donner des idées à pas mal de monde. Ainsi la seule possibilité pour l’avoir était de rentrer dans la forteresse, pour un assassin ça n’aurait certainement pas été un gros problème mais pour Kiru ça allait être un grand défi. Il allait pouvoir s’entrainer à la discrétion même s’il sentait qu’il allait finir par devoir défoncer tout ce qui se trouvait sur son passage comme le lui permettait son Fruit du Démon. A ce niveau-là c’était certain que ce Fruit n’était pas vraiment fait pour passer discrètement. Mais bon malgré sa puissance Le Golem savait pertinemment qu’il valait mieux ne pas foncer dans le tas dès le départ surtout qu’il ne connaissait pas les capacités de ceux qu’il allait affronter et que sa proie pouvait lui échapper. Il fallait qu’il réussisse à passer inaperçu le plus longtemps possible afin de progresser dans le bâtiment et de s’approcher de Gordus le plus possible. Ensuite il n’aurait plus le choix, il devrait se battre pour sauver sa peau car il serait encerclé de toutes part, cette mission avait quand même un petit air de mission suicide mais s’il la réussissait il aurait vraiment franchi un cap dans son entrainement et sa montée en force dans ce monde.


Le Révolutionnaire ferma la porte de l’appartement pour la dernière fois derrière lui, il sortait vêtu d’une grosse écharpe et d’un vêtement à capuche afin de se cacher le village au maximum et d’éviter de se faire repérer trop vite. C’était bien la première fois qu’il préparait une mission à ce point, en calculant chacune de ses actions à la seconde près. Néanmoins sa nature et ses habitudes l’avaient obligé à laisser une grosse partie d’improvisation dans son plan. De toute façon le principal était de s’infiltrer à l’intérieur du bâtiment avec discrétion. Une fois à l’intérieur il pourrait se lâcher tranquillement et se doutait qu’il y serait de toute manière obligé par Gordus qui ne se laisserait certainement pas tuer comme ça. Ses capacités devaient tout de même être assez impressionnantes pour qu’il ait survécu si longtemps avec une telle prime et tant de monde souhaitant sa mort. Kiru continuait à se perdre dans ses pensées sans négliger pour autant l’avancée de son plan. Il avait progressé dans des rues qu’il connaissait désormais par cœur pour finalement arriver à la partie Est de la forteresse qu’il longeait tranquillement comme l’aurait fait n’importe quel villageois. Pour les avoir observé il savait qu’à cette heure-ci personne ne surveillait la muraille et ce pour encore cinq minutes, changement de garde oblige. Il arriva finalement à une porte de métal censée être condamnée sur laquelle il appliqua sa main avant d’exercer une petite pression. La porte se divisa alors en deux parties distinctes et la partie inférieure de celle-ci tomba en douceur sur le sol. Kiru pénétra alors dans cette ouverture avant de la refermer derrière lui pour éviter de se faire repérer. Il était désormais rentré dans la place forte, il ne restait plus qu’à trouver sa cible et finir sa mission au plus vite.


Il fonça sur le premier bâtiment qu’il vu à l’intérieur, sachant pertinemment que les gardes ne tarderaient pas à venir il se devait de progresser rapidement mais devait néanmoins demeurer vigilent pour éviter de se faire repérer par les gardes qui venaient prendre la relève et ceux qui occupaient les lieux dont Kiru ignorait tous les mouvements. Maintenant sa découverte par les brigands à la solde de sa cible n’était plus qu’une question de temps mais chaque mètre qu’il faisait le rapprochait de la réussite de sa mission. Le Golem, après avoir une nouvelle fois vérifié les alentours, traversa la cour jusqu’à un second bâtiment. Il avait tenté de récupérer quelques plans des lieux mais la majeure partie de la forteresse demeurait un mystère. Le maudit avait tout de même réussit à trouver un chemin à emprunter pour atteindre le bâtiment principal où Gordus se cachait d’après les informations qu’il avait recueillis. Mais même si tout lui avait paru très simple sur le plan qu’il avait fait dans son appartement la réalité était bien plus difficile, notamment car il devait prendre en compte tous les imprévus possibles. Le maudit reparti quasiment aussitôt pour ne pas perdre de temps mais il fut arrêté au beau milieu du chemin par un cri :

Hep! Qui êtes-vous?! Identifiez-vous maintenant ou je sonne l’alerte!

Lentement Kiru tourna la tête en direction de l’homme qui venait de le surprendre. Son visage était toujours caché par l’écharpe qui se terminait en dessous de son nez et sa capuche lui cachait le haut de la tête. Ainsi la seule chose visible était son regard, fixé sur celui qui allait lancer les choses sérieuses. Sans plus s’attarder Le Golem se remit à courir tout en jetant ses habits de camouflage derrière lui, désormais ils ne lui étaient plus d’aucune utilité et risquaient au contraire de gêner ses mouvements lorsqu’il devrait se battre. Par mesure de précaution le Révolutionnaire se transforma en forme hybride afin de se protéger contre d’éventuels tirs de fusil tout en continuant de courir le plus vite possible. Il entendit alors l’homme qui l’avait interpelé crier derrière lui mais sa voix se faisait de plus en plus lointaine jusqu’à ce qu’une sirène stridente se mette à résonner dans la forteresse. Aussitôt les portes des différents bâtiments s’ouvrirent les unes après les autres, laissant alors sortir des dizaines d’hommes armés prêt à se battre. Rapidement ceux-ci le repérèrent et tous convergèrent vers lui. Kiru commença par écarter simplement les quelques hommes devant lui en les menaçant du poing ou en les poussant simplement mais très vite les hommes furent de plus en plus nombreux, au point même de former un véritable mur devant lui, l’obligeant ainsi à s’arrêter. Malheureusement il constata alors qu’il avait parcouru à peine un tiers de la distance qui le séparait du bâtiment où était censé se trouver Gordus. Il n’allait donc pas avoir le choix!


Sous les regards effarés des brigands qui l’encerclaient Le Golem se transforma en immense monstre de pierre de plusieurs mètres de haut. Face à cette transformation la motivation des gardes du brigand que Kiru était venu tuer sembla se réduire assez rapidement et ceux qui fonçaient sur lui il y avait encore quelques secondes ne semblaient plus aussi sûr de ce qu’ils voulaient faire. Mais le Révolutionnaire n’avait pas vraiment le temps d’attendre que ses adversaires se décident et lança son poing dans la masse de bandits qui lui faisait face avant de recommencer à avancer. Il savait pertinemment que Gordus savait désormais qu’un intrus était présent dans la base et qu’il saurait bientôt que celui-ci disposait d’un Zoan mythique. A cette nouvelle il était fort probable que l’homme fuit et c’était précisément ce que le Golem voulait éviter. Le maudit avançait désormais sans faire attention aux gardes qui tentaient de lui tirer dessus ou de le frapper lorsqu’il posait le pied par terre. Ces enchainements d’attaque ne faisaient que le gêner tout comme les corps qu’il sentait craqué sous ses pieds à chaque pas qu’il réalisait. Il allait enfin arriver devant le bâtiment principal sans faire attention aux brigands qui tentaient de l’arrêter, aucun n’étant assez puissant pour y parvenir, lorsqu’un homme sauta du balcon du bâtiment qu’il dépassait et le frappa avec une lourde massue à pointe derrière le crâne. Ce coup surprit Kiru qui tomba à genoux en ressentant une vive douleur à l’endroit de l’impact. La puissance de l’impact lui faisait croire que s’il avait été un humain normal sa tête serait déjà étalée contre le mur du bâtiment qui lui faisait face. Ainsi le Golem avait eu un excès de confiance, pensant que le combat commencerait réellement seulement lorsqu’il arriverait devant le bâtiment et qu’il affronterait alors Gordus et ses sbires. Mais c’était visiblement sans compter la fourberie de sa cible qui avait sans doute lancer ses lieutenants pour stopper son agresseur. Sur le balcon du bâtiment principal un peu plus loin le Commandant aperçu Gordus et sa cour furtivement avant de recevoir un second coup au niveau du ventre qui l’obligea à se plier en deux.


Il était clair que les deux hommes qui l’attaquaient étaient trop forts pour être pris à la légère et que le maudit devrait se débarrasser d’eux s’il voulait continuer. Reprenant son souffle après le coût qu’il venait de recevoir au ventre le Golem reprit sa forme hybride afin de pouvoir affronter ses adversaires plus aisément tandis que les brigands qu’il avait trouvé sur son chemin jusqu’à maintenant commençaient à se rapprocher mais restaient tout de même à l’écart, visiblement effrayés par les deux hommes qui venaient d’intervenir et ne voulant pas se trouver dans leur zone d’action quand ils se mettraient à se battre. Kiru dégaina tranquillement son katana tandis que les deux brutes munies de massues à pointes l’encerclaient. Les deux hommes souriaient de toutes leur dents, visiblement heureux d’avoir pu faire tomber si facilement le Golem et certainement déjà certains de leur victoire. Ils n’étaient pas du tout effrayés par le fruit du maudit, au contraire. Certainement en avaient-ils déjà vu d’autres et peut-être même battu de plus impressionnants. Certes nous étions sur les Blues mais les actions de Gordus semblaient avoir été établies tant sur Grand Line que sur les Blues donc ses lieutenants devaient connaître la difficulté de survivre sur cette mer et l’âpreté des combats qui pouvaient s’y dérouler. Dans tous les cas maintenant c’était du deux contre un et bizarrement le Révolutionnaire était loin d’être sûr de sa supériorité. Après tous ses deux adversaires avaient tout de même réussis à le faire plier sous forme complète. Kiru se mit tout de même en garde, comptant sur ses capacités et son entrainement pour se sortir de cette situation.


Le maudit se mit face à l’un de ses agresseurs, plantant son regard dans celui de l’homme à la massue. Il savait pertinemment qu’ainsi il tournait le dos à l’autre et se mettait ainsi en danger mais là était tout l’intérêt de la stratégie. En observant bien le regard du bandit qui était devant lui il devrait pouvoir savoir à quel moment le second brigand allait frapper. C’était un coup de poker mais on ne se sortait pas de situation difficile si on ne prenait pas de risques. Mais l’homme qu’il observait le surprit en fonçant sur lui à toute vitesse, il était certain que si lui le faisait son allié le ferait aussi afin de prendre l’intrus en sandwich. Kiru avait trop tardé à réagir et ne pouvait pas esquiver la double attaque certaine de ses adversaires mais il pouvait certainement la bloquer. Alors que l’adversaire qui lui faisait face levait sa massue pour le frapper verticalement le Golem mit ses mains en avant et fit un pas vers celui-ci. Il grimaça au moment où ses mains entrèrent en contact avec le métal tandis que ses jambes se tendaient pour conserver ses appuis et stopper son ennemi. Mais alors qu’il était sur le point d’arrêter celui-ci une autre massue vînt le frapper au niveau des jambes, lui faisant perdre ses appuis et l’équilibre. La seconde massue lui découpa littéralement les jambes tandis que la première poursuivit sa course première, l’écrasant au sol avec un violent coup au ventre. Aussitôt sous l’impact le maudit laissa échapper un cri de douleur tandis qu’il se mettait à cracher du sang. Le combat allait être difficile et Kiru savait pertinemment qu’il devait réussir à neutraliser un de ses deux adversaires rapidement s’il voulait avoir une chance.



Lentement et en se tenant le ventre le Golem se redressa pour découvrir que ses ennemis avaient repris leur place respective, comme pour se moquer de l’homme qui n’avait pas réussi à les arrêter et lui montrer à quel point ils se pensaient supérieur à lui. Le Commandant lâcha son ventre pour reprendre sa garde, sa carapace de pierre était assez épaisse pour tenir encore quelques coups mais s’il continuait de se faire frapper ainsi elle finirait par craquer et il serait perdu. Il fallait changer de technique et puisque ses adversaires semblaient certains de la réussite de leur tactique et bien il allait leur donner le plaisir de la retenter. Kiru se remit face au premier bandit, plaçant ainsi une nouvelle fois le second homme dans son dos. Mais cette fois-ci il se mit à avancer en accélérant petit à petit. Aussitôt, comme une réaction à l’avancée du maudit, son adversaire fonça sur lui, massue en l’air et prêt à réitérer son attaque. Il fallait donc imaginer que l’autre brute ne devait pas être loin dans le dos du Révolutionnaire. Cette fois-ci ce dernier n’envoya que sa main gauche sur l’arme du hors-la-loi tandis qu’il tenait son katana dans sa main droite. Ainsi dès qu’il toucha la massue il la divisa, faisant ainsi perdre l’équilibre à son adversaire en décalant les deux parties de l’arme. Dans le mouvement il continua son action par un coup d’estoc sur le flanc désormais sans protection de son adversaire avant de réaliser une roulade et de se retourner, une nouvelle fois sur ses gardes quelques mètres plus loin. Le premier bandit était à terre, se tenant visiblement le côté d’où le sang commençait à couler. Mais le second malfrat avait été plus rapide que ne l’aurait pensé Kiru et le Golem n’eut rien le temps de faire avant qu’une massue vienne une nouvelle fois le frapper en plein visage. Le corps du maudit se souleva alors et s’envola sur quelques mètres avant de s’écraser contre le mur d’un bâtiment proche. Le Révolutionnaire avait cru que sa tête allait se détacher de son corps et sans qu’il ait utilisé son pouvoir de division ça aurait été définitif.


Une nouvelle fois le Commandant se releva avec cette fois une grimace de douleur. Les coups répétés commençaient à l’affecter assez sérieusement et il ne pourrait pas tenir à ce rythme pendant encore très longtemps. Il reporta son regard sur l’endroit d’où il provenait, il avait visiblement traversé la foule de gardes qui observaient le combat mais ceux-ci semblaient s’être encore plus reculés en voyant l’ampleur que prenait la bataille. Il était vrai que ça pouvait sembler idiot que des centaines de gardes regardent le combat sans rien faire mais au vu de ce que Kiru avait pu voir précédemment ils n’auraient certainement fait que gêner leurs supérieurs. Dans tous les cas ses deux adversaires étaient désormais debout face à lui, celui qui avait perdu sa massue semblait furieux et ne prêtait aucune attention à l’entaille sur son flanc d’où continuait de s’écouler un liquide écarlate. Au moins il avait réussi à mettre ses adversaires face à lui et à sortir de l’encerclement que ceux-ci avaient mis en place. Il regarda alors l’homme dont il avait divisé la massue sortir des poings américains et les placer sur ses mains, visiblement décidé à faire payer la destruction de son arme à l’intrus qu’ils affrontaient. Tranquillement le Golem récupéra son katana et le remit dans son fourreau, il allait devoir en finir rapidement et ne pourrait le faire avec cette lame, maintenant ça allait être du corps à corps.


Aussitôt son arme rangé il fonça de nouveau sur les deux hommes devant lui, prêt à en finir. Ceux-ci esquissèrent un nouveau sourire avant de foncer à leur tour en direction du maudit, il semblait que chacun des combattants ait compris que ce choc serait certainement le dernier et ils allaient donc tout donner dans cette attaque finale. Alors qu’il restait encore quelques mètres Kiru plaça ses poings en arrière tandis que ses adversaires armaient leur coup. Ils pensaient pouvoir battre le Golem en puissance et certainement qu’ils en étaient capable sous cette forme mais le maudit ne comptait pas leur laisser le temps de frapper. Dans un dernier pas il se propulsa en avant tandis que ses poings se transformaient en forme complète tout en remontant vers l’avant. Les deux hommes allaient donc se faire frapper par les poings du Golem géant avant de pouvoir faire quoi que ce soit. Le choc fit trembler tous les muscles du corps du Révolutionnaire qui s’écrasa quelques mètres plus loin. Il n’avait subi aucune attaque et le choc avait été seulement au niveau de ses poings. Il ne savait pas si ses adversaires étaient hors d’état de nuire mais il avait au moins réussi à les empêcher de l’atteindre. Lentement il se releva, grimaçant une nouvelle fois. Le choc avait une nouvelle fois mis à mal son corps qui était de plus en plus douloureux. Il s’avança avec quelques difficultés, étirant ses membres endoloris, et regarda les alentours. La foule de gardes qui observait le combat semblait retenir son souffle, observant un endroit d’où s’élever un nuage de poussière. Certainement les malfrats espéraient-ils voir se relever leurs supérieurs pour ne pas avoir à repartir au combat contre le Golem.


Kiru s’avança jusqu’à ce qu’il aperçoive les corps des deux hommes. Ceux-ci semblaient avoir été touchés assez fortement mais continuer à bouger, voulant certainement récupérer assez pour pouvoir repartir au combat. Le maudit ne pouvait repartir dans un combat marathon et devait mettre fin à cette bataille dès maintenant. D’autant plus que d’autres adversaires fort l’attendraient certainement sur son chemin pour atteindre Gordus, et là encore pour vaincre le bandit il faudrait au Révolutionnaire une force et une résistance d’ores et déjà réduite par ce combat. Le Commandant reprit sa forme complète, faisant reculer dans une vague d’agitation les gardes qui les observaient. Il avança alors afin de se trouver juste devant les corps des deux brutes qui avaient du mal à bouger, là il projeta son poing droit de toutes ses forces, écrasant ses adversaires. Ainsi lorsqu’il retira son bras les corps étaient désormais immobiles, pas forcément mort mais dans un très mauvais état qui les empêcherait de gêner le maudit dans la suite de sa mission. Aussitôt il se retourna vers la foule de gardes désormais immobile qui semblait hésiter sur la conduite à tenir. Après tout Kiru venait de vaincre leurs supérieurs alors comment eux pourraient-ils le battre? Sans prêter attention à leur réaction le Golem se remit à courir en direction du bâtiment principal tandis que la foule s’écartait devant lui, créant ainsi un chemin de roi sur quelques mètres. Ainsi le maudit parvînt sans aucun autre problème devant le bâtiment où il avait aperçu sa cible quelques minutes auparavant. Là il sauta et se retransforma sous forme hybride de manière à atterrir sur le balcon d’où Gordus l’avait observé avant sa rencontre avec les deux brutes aux massues. La porte était désormais fermée et le bâtiment était anormalement calme, tout cela sentait le piège à plein nez.


Kiru ouvrit la porte d’un puissant coup de pied et entra en courant dans l’immense salle vide. Il ne s’arrêta qu’une fois au milieu de la pièce et se rendit alors compte que le bâtiment semblait réellement vide. Etait-il possible que sa cible ait pris la fuite pendant qu’il combattait ses gardes? Vu l’absence de toute résistance et le fait que le Golem ne rencontrait personne dans les longs couloirs et les grandes pièces du bâtiment cela semblait pourtant la seule option envisageable. Finalement le maudit débarqua sur le toit d’où il pouvait observer la totalité de la forteresse. Là il remarqua le fait que les gardes semblaient désormais avoir déserté les rues où ils étaient auparavant légion et surtout que la Grande Porte principale était grande ouverte. Ainsi le Révolutionnaire avait échoué dans sa mission mais il n’abandonnerait pas pour autant, il allait traquer cet homme et finirait le travail. Mais il savait aussi que celui-ci serait désormais sur ses gardes et Kiru aurait donc plus de difficulté à l’approcher. Le combat qui lui avait fait perdre trop de temps pour pouvoir attraper Gordus lui avait néanmoins appris une chose, il devait encore progresser s’il voulait devenir un des incontournables de ce monde.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Traque Progressive 1 [Quête-solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou
» Intégration progressive [libre]
» Chasse, traque et discussion. [PV Knurgaod]
» présentation Bob Solo [Validée]
» La traque des preneurs d'otages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue-