Partagez
 

 Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue36/75Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue19/350Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty
MessageSujet: Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]   Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Icon_minitimeMar 24 Sep - 21:24




Un nouveau vent, un nouveau souffle, une nouvelle mer... Une nouvelle aventure ! Enfin ! Enfin, Grand Line s'étendait fièrement devant nous ! Les sensations fortes de la montée de Reverse Mountain n'étaient rien par rapport à cette mer infernale. « La mer de tous les dangers », elle portait bien son nom ! Il y avait sept ans que j'avais quitté mon île natale et, après avoir visité la quasi totalité des Seas Blue, je voyais enfin Grand Line... Certain craignaient cet axe maritime, du fait qu'elle était dangereuse à souhait ; moi, cela ne faisait que m'exciter. Du danger disiez-vous ? De l'aventure et de l'adrénaline à foison ? Alors il ne manquait que moi ! Je n'avais que trop attendu ce moment, je devais en profiter un maximum maintenant. Mes sabres étaient déjà prêts à se confronter aux plus forts, aux plus braves et aux plus puissant, de même, il n'attendait que de pouvoir ouvrir la voix au Capitaine. J'avais beau être pirate, le One Piece ne m'intéressait guère. Je n'avais pas besoin de richesse. De plus, cette notion de One Piece semblait bien utopique, mais elle faisait rêver, c'était ce pourquoi il fallait y croire. Un but pour la majorité des pirates, un titre suprême à la clé. Mon seul objectif était de surpasser tous les bretteurs en ces mers et de défaire le très célèbre Rortto Mifune en duel, ce Sword Master représentant le sabreur le plus puissant. C'était lui mon One Piece. Le battre signifiait devenir le meilleur d'entre tous. Et c'était là une réalité, non une Utopie. Bien que je définisse le plus grand Trésor comme une Utopie, j'y croyais tout de même, mais quand bien même je persistais que cette merveille existait, je ne la voulais pas. Par contre, ce que je souhaitais était plutôt d'accompagner mon Capitaine à ce Trésor. Mon véritable souhait était de le voir acquérir ce titre de Roi des Pirates.

Mais nous rêvions. Avant d'y arriver, il fallait encore traverser toute la première moitié de Grand Line, puis ensuite rejoindre le Shin Sekai. C'était là-bas où tout se jouait. Les Yonkous, soit les Quatre Empereurs Pirates, les plus puissants, le vrai défi, se trouvait au Shin Sekai. Et plus encore, le bout de ce Nouveau Monde était marqué par un très certain point, ô combien important : une île nommée Rough Tell. Ce serait sur cette île que l'ancien Roi des Pirates, Gol D. Roger, aurait laissé son trésor à qui l'atteindrait : le One Piece. On disait d'ailleurs que Gold Roger était le seul à avoir pu atteindre ce lieu. Cette île légendaire nous appelait... Même si nous n'étions qu'au tout début de la Route de Tous les Périls, on pouvait l'entendre d'ici. Un mythe n'attend que d'être brisé. Et ce sera nous, qui démythifierons tout cela : nous prouverons que Rough Tell, que le One Piece et les dires de Gold Roger, n'étaient ni Utopie ni Mensonges. Mais une nouvelle fois, avant cela, nous devions traverser cette route maritime. Il nous fallait dans un premier temps affronter les plus faibles, puis en arriver aux plus forts. C'était un ordre logique des choses à respecter et seulement après cela, nous pouvions atteindre nos rêves et nos espoirs, quels qu'ils soient. Une pomme ne pouvait être cueillie si un pommier n'était pas présent. Proverbe débile, certes, mais qui expliquait parfaitement la situation ! En somme, il nous fallait nous faire connaître, même si Mitsu était déjà en bonne phase de le faire, avec sa prime record pour un forban se situant toujours sur East Blue ! Mais rien n'était gagné, après s'être fait connaître, il fallait prouver que nous étions un potentiel danger : s'affronter à ceux d'un niveau supérieur. Puis, il nous fallait défier les plus puissants, pour enfin nous imposer. Maaaais, il fallait surtout quitter le Cap des Jumeaux et lever les amarres pour cette merveilleuse mer.

À ce moment précis, j'étais seul, assis sur la roche et regardant l'astre solaire décliner au loin. Je rêvais. Nous y étions ! Nous pouvions maintenant tout faire ! C'était un moment presque magique d'enfin se tenir devant cette légendaire mer. D'autant plus que le soleil, qui chutait à l'horizon, augmentait cette sensation de magie. Revenant à moi, après un moment, je finis tout de même par me lever, la roche chaude commençant par rendre le sol légèrement inconfortable. J'en avais terminé de fantasmer sur cette mer et de prier mes aïeuls pour m'accompagner dans cette aventure naissante, selon la coutume familiale. Certes, ma famille n'avait pas gardé la totalité des coutumes archaïques du pays de Wanokuni, mais elle n'avait pas pour autant rejeté des petits détails comme celui-ci. Après tout, n'était-ce pas les aïeuls qui veillaient sur nous et qui nous guidaient ? Par conséquent, après ces formes d'usage, je me relevais en empoignant fermement la garde de Yubashiri. C'était parti pour l'entraînement habituel ! Si je ne m'entraînais pas, je ne pourrai pas me battre et gagner pour avancer. Le plus dur ne faisait que commencer, il fallait que j'y aille tout aussi sérieusement.

Une fois debout, pour commencer cet entraînement en bonne et due forme, j'abattis sèchement mon arme sur une roche pour la fendre en deux. S'en suivit alors un entraînement plus ou moins complet à l'épée. Fendre la roche, retourner la terre, faire lever la poussière, bref, la routine. Je m'entraînais à l'Ichitoryuu de la manière la plus simple qui soit, lors qu'un élément perturbateur fit son apparition. En effet, alors que je jouais de la lame, une forte bourrasque vint me déconcentrer... Puis un étrange sifflement. Du vent ? Certainement pas. Il n'y avait pas du tout eu de vent depuis un moment et cette bourrasque ne semblait pas provenir du vent. Rengainant alors Yubashiri, je me retournai, me préparant à éviter un coup en traître de Lucis. C'est avec stupeur que je voyais arriver à pleine vitesse vers moi un oiseau... Un gros oiseau. Mh... Je n'avais pas encore bu pour fêter notre arrivée sur Grand Line, mais ce n'était pas grave ! C'était même tout à fait normal ! Néanmoins, alors l'obus ailé se dirigeait inexorablement vers moi, j'aperçus une silhouette sur son dos. Ah ! Parce qu'en plus, il transportait quelqu'un ! Décidément, où va le monde ? Restant tout à fait placide quant à cette apparition, je n'eus même pas le temps de réagir lorsqu'il entra en contact avec moi, que ce soit pour le découper ou simplement pour esquiver. Au moment où je compris que je n'hallucinais vraisemblablement pas, l'animal s'était déjà étalé de tout son long sur moi. La question qui intervenait maintenant était si je devais me défouler sur ce foutu piaf ou plutôt sur celui qui le chevauchait ? L'un ou l'autre, il n'y aurait pas de problème. Alors que je poussais le rapace pour me dégager, je laissais tomber ces mots, le plus naturellement qui soit :

« Je crois que ce soir, c'est du piaf grillé... Sauf si je dois m'en prendre à celui qui le chevauche. Donc, qui prendra les coups ? »









_________________
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Pf-7wpO6


Dernière édition par Drake Kotori le Mar 15 Juil - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
Mori Ranmaru
Messages : 577
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue30/75Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue68/120Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (68/120)
Berrys: 57.721.523 B

Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty
MessageSujet: Re: Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]   Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Icon_minitimeDim 5 Jan - 20:04

 
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Tumblr_m3pekmpBOD1qdkwd0o1_500

Les rencontres inattendues. Quand on parcourt le monde de cette façon, l'on est toujours surpris de ce que l'on peut voir au fur et à mesure que le temps passe. Les jours s'enchaînent l'on voit des choses inhabituelles, on fait des choses inhabituelles, on apprend les choses inhabituelles, on comprend des choses inhabituelles. La raison de tout ça ? Personne ne le sait réellement, mais généralement c'est suivant l'habitude de la personne à se retrouver dans des affaires inhabituelles. Ranmaru Mori avait un don pour ça, à cause de son statut de pirate et surtout à cause de son passé, mais tous ça il le doit à son caractère curieux... Effectivement, en étant un Archéologue cela déteint même sur la vie de tous les jours. Effectivement tout ce qui attire le regard a pour habitude de conduire Mori dans ces situations foireuses pas forcément, mais qui lui donnent sa dose d'aventure pour une journée entière.

Actuellement, il se trouvait sur le dos de son merveilleux camarade Tsubaki qui se trouve être l'un de ses Faucons Géants. Il transportait actuellement sur son dos deux personnes, la troisième il ne savait pas vraiment où elle se trouvait, mais au vu de sa capacité à pouvoir s'envoler elle avait surement profité de la pagaille pour partir en douce, la question était de savoir où elle avait bien pu aller. Bref, Mori avait d'autres problème actuellement... Alors qu'il fonçait subitement vers le sol, Mori sauta sur le côté avant même que l'oiseau n'atterrisse au sol, le regardant et ne pouvant rien faire pour l'écrasement de l'animal. Un genou au sol, il se releva doucement fixant Tsubaki avec un léger sourire puis commença à se diriger vers celui-ci pour le réconforter quand soudainement, il remarqua une forme humaine se lever d'en dessous de son camarade de voyage. De l'autre côté, il y avait cette également cette femme nommée Set qui se trouvait allongé un peu plus loin. N'ayant aucunement le temps de s'occuper des personnes avec lesquelles il s'était retrouvé là, il entendit alors l'homme sur lequel Tsubaki avait atterri commencer à parler. Il parla de Piaf grillé pour le menu de ce soir... Mori n'aimait pas qu'on fasse des blagues de ce genre au sujet de ses amis du ciel, il aimait encore moins qu'on les nomme par des noms complètement décalé.

En temps normal, il aurait laissé passer ce genre de choses puisque le fautif était lui et donc il se serait excusé auprès de la victime, afin que les choses soient réglées assez rapidement. Cependant, lorsqu'il termina sa phrase en disant qu'il devrait certainement s'en prendre à la personne qui se trouvait sur son dos. Gin'Kami se tourna alors complètement vers l'individu et le fixa analysant la personne... Une chose était certaine. C'était un combattant et pas n'importe quel genre de combattant, un épéiste pur et dur. N'importe qui saurait qu'il en ait un, maintenant reste à savoir quel genre d'épéiste il est ? Ou alors c'est juste pour faire joli. Chaque individu sur terre se doit de garder une part de mystère en lui et cela est encore plus évident pour les épéistes. Même si tu obtiens un prix, même si on te donne surnom, le mystère doit résider dans la manière de se comporter et dans sa façon de se battre. Mori savait que celui qui se trouvait maintenant en face de lui était mystérieux, mais en quoi ? Est-ce que c'était le fait qu'il ait autant de sabre sur lui ? Oui, il savait que c'était ça, mais la question qu'il se posait au plus profond de lui était tout autre. Est-ce que s'il se battait, il allait utiliser toutes ces armes en même temps ? Il était bien curieux de le savoir. Il attrapa alors l'un de ses Katana sans pour autant le dégainer et prit la parole :




Tu fais preuve d'une arrogance démesurée... As-tu vu la taille de cet oiseau ? Penses-tu vraiment que tu pourrais en venir bout tout seul ? Tout en sachant que moi j'ai réussi à le faire. La question qui se pose est « Penses-tu vraiment pouvoir tenir tête à l'un de nous deux ? » ou même « Penses-tu pouvoir tenir tête à nous deux tout simplement ? »

Il ne supportait clairement qu'on parle de cette manière de son camarade et d'un coup sec, il frappa au sol à l'aide de son katana toujours non dégainé. Lorsque celui-ci toucha le sol, une fissure se créa ouvrant le sol en deux, traçant une ligne vers la personne que Mori avait désigné comme étant son prochain adversaire. Il s'agissait là d'une provocation simple qui avait pour but d'attirer l'attention de l'individu vers le sol, pour laisser à Ranmaru qui avait complètement disparu de l'endroit où il avait de disparut de le toucher avec son arme sur le flanc droit. La curiosité de Mori et son manque de patience allait certainement lui coûter chère un jour, mais est-ce que ce jour était arrivé ?

Techniques Utilisées:
 

_________________
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] 681244121210110453963857
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue36/75Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue19/350Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty
MessageSujet: Re: Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]   Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Icon_minitimeMer 8 Jan - 0:15




Ma première journée sur Grand Line commençait parfaitement. Alors que je voulais profiter du crépuscule pour me livrer à un petit entraînement, un énorme faucon était venu atterrir sur moi, pour ne pas dire s'écraser. Néanmoins, comme je m'y attendais, le rapace n'était pas seul. Alors que je me relevais, je vis un jeune homme de la vingtaine me faire face. Je me figeais, tout en l'analysant. La première chose qui me sauta aux yeux fut ses deux lames. Deux belles lames... C'était un épéiste. Il n'y avait pas à chercher plus loin, un bretteur me faisait face. Ces éléments pour le moins importants, pour le sabreur que j'étais, me furent même plus flagrants que ses cheveux blancs ! Nous restions à nous faire face pendant quelques minutes, avant qu'il ne brise le silence, tout en posant sa main sur son pommeau. Oh oh, que faisait ce jeune homme . Avais-je eu des paroles déplacées pour qu'il en vienne à mettre son arme sous la main ? Nous nous étions à peine rencontrés que la suite s'annonçait déjà passionnante. Faisant de même, je vins le répondre sans passer par quatre chemins. Son oiseau ne m'impressionnait nullement et je n'avais pas d'intérêt à me battre contre un animal. Par contre, me mesurer contre lui ne serait pas de refus. Juste de quoi voir s'il savait utiliser les lames qu'il portait à sa ceinture...

« Impossible n'existe pas. Taille n'est pas preuve de puissance. Un géant est peut-être, par définition, plus grand qu'un humain, il n'en est pas pour autant que l'humain ne possède aucune chance de battre le géant. De plus, si tu as réussi à le vaincre, c'est que tout le monde a sa chance, non ? Je n'ai aucun intérêt à me battre contre un animal, comme je n'ai aucun intérêt à me battre contre vous deux à la fois. Par contre, tes lames à toi sont intéressantes, si tu es bel et bien bretteur, je ne vois aucun inconvénient à vérifier si tu sais t'en servir. »

Pour répondre à ce défi, le jeune homme n'eut pas à ouvrir sa bouche. Il détacha son fourreau de sa ceinture et, tout en gardant sa lame toujours engainée et frappa le sol. Du point d'impact naquit une fissure qui se dirigea directement vers moi. Étirant mon visage d'un sourire un coin, je laissai échapper un « Pas mal », avant de sortir légèrement ma lame de sa gaine, un réflexe que je prenais toujours le soin de garder. Je n'eus pas à faire grand-chose pour me mettre en sécurité, deux pas basculés sur le côté et le tour était joué. Mais comme on pouvait s'y attendre, l'adversaire passa véritablement à l'action. Néanmoins, il le fit d'une manière qui m'étonna : il disparut littéralement, avant de réapparaître à quelques pas de moi. Rapide... Trop rapide même. Un déplacement instantané qui ressemblait étrangement à ceux que je pouvais utiliser, voire même à ceux qu'avait pu m'apprendre mon père et mon grand-père. Cette technique se rapprochait bien trop des arcanes de célérité des samouraïs pour ne pas y faire attention. Je venais de faire une bien étrange rencontre qui s'annonçait passionnante !

Alors que l'adversaire sans nom s'était rapproché de moi, il utilisa son fourreau pour m'atteindre au flanc droit. Rapide, mais pas assez. Sans perdre de temps, je sortis ma lame pour parer le coup. Rapidité, efficacité, c'est pour l'instant ce qu'il m'avait montré. Mais qu'avait-il réellement dans le ventre ? Pour continuer plus en profondeur mon analyse, je restais à contrer sa lame pendant de longues secondes. L'important pour un bretteur n'était pas de frapper le plus fort possible, bien au contraire, il s'agissait de savoir doser ses coups. À l'instant même, lors de cette confrontation de force, bien que je sois conscient qu'il ne donnait qu'un dixième de son potentiel, c'était ce que j'évaluais. Lorsque je mis de la distance entre nous, j'affichai un sourire satisfait. Le test était totalement réussi, ce jeune homme allait être un adversaire ce choix. Vitesse, efficacité, puissance et contrôle, il avait apparemment tout ce qu'il fallait pour être un bretteur accompli. Nous pouvions maintenant nous affronter correctement. Une fois à plusieurs mètres de lui, je fis craquer ma nuque, comme pour me préparer, avant de prendre la parole.

« Le déplacement que tu viens d'utiliser est intriguant... Où as-tu appris à te mouvoir de la sorte ? Mais surtout, pourrais-je au moins avoir ton nom ? Pour ma part, je me nomme Drake Kotori, et c'est un honneur de t'affronter. En garde maintenant ! »

Je me mis en position ouverte, soit de profil, mon arme droite devant moi. Comme pour le prouver que son déplacement instantané m'intéressait, je disparus à mon tour, pour le prouver que je pouvais reproduire cela d'une manière presque en tout point semblable. Je réapparus juste devant lui, l'arme parfaitement horizontale, prêt à l'embrocher. Ce premier assaut pouvait certes s'avérer dangereux, mais normalement, il ne risquait rien : je n'allais tout de même pas sortir le grand jeu d'emblée ! Néanmoins, ce ne fut pas son torse que je visais... En réalité, j'avais dévié mon arme, pour passer non loin de son flanc. Ce fut à ce moment que je passai de l'estocade à la tranche en utilisant mon Shiro Kiritsukeru. S'il se trouvait être véritablement un bretteur aguerri, il n'aurait aucun mal à parer un assaut de si bas niveau.









_________________
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Pf-7wpO6
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
Mori Ranmaru
Messages : 577
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue30/75Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue68/120Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (68/120)
Berrys: 57.721.523 B

Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty
MessageSujet: Re: Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]   Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Icon_minitimeLun 14 Juil - 23:27

 
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Tumblr_m3pekmpBOD1qdkwd0o1_500

Comme il pouvait s’y attendre parfaitement, son opposant n’était pas quelqu’un qu’il pouvait prendre à la rigolade. D’ailleurs aucun adversaire n’était vraiment à prendre à la légère, puisque chacun était différent et avait une force et une volonté différente. Il prenait toujours soin de ne pas sous-estimer ses adversaires, même si des fois il s’amusait à leur montrer qu’il était supérieur par rapport à eux. Jouer sur l’arrogance avait pour effet de voir la réaction et réagir en suivant le réflexe adverse… En attaquant en premier, il prenait l’avantage. L’analyse, la décomposition et la reconstruction il s’agit de trois étapes, qui permettent de bien structurer un combat et de savoir comment agir en conséquence. Là en attaquant en premier sur le flanc de cette manière, il pouvait voir la vitesse de réaction de la cible, par rapport à la vitesse utilisé et au coup porté. C’était un coup facile à éviter pour un bretteur ou pour n’importe quel adversaire d’ailleurs, la question à se poser n’était pas s’il allait éviter l’attaque ou la repousser, mais comment il allait réagir.

Il regarda donc son adversaire répliquer sans bronche. Il lui tapa tout un speech sur le déplacement qu’il venait d’utiliser, sur l’endroit où il avait appris ce mouvement-là. Il réfléchit un instant et ne trouva pas de réponse à lui donner et donc ne répondit pas de suite… Il s’apprêta à répondre à la seconde question quand, il vit son adversaire se préparer à attaquer également. Une phase préliminaire ! Il allait utiliser un déplacement instantané. Cela semblait logique vu la manière dont il se positionnait. Ce qui intrigua Mori c’était qu’il n’allait pas utiliser un mouvement de célérité particulier, mais le même qu’il venait d’effectuer, soit une technique réservé au samourai. Il utilisait la même voie que cheveux d’argent.

Alors qu’il attaquait de face, il changea tout de suite après sa coupe en passant par le flanc du Ginkami qui n’eut aucun mal à voir venir le coup. Il dégaina simplement son katana afin de parer le coup qui lui était destiné. Le fait qu’il dégainait son arme, montrait qu’il respectait déjà la personne en face de lui. Il croisa alors son regard et laissa paraitre un sourire avant de repousser la lame qui venait de le frapper, puis il recula de quelque pas avant de prendre la parole à son tour, tout en gardant son arme dégainé :

Appelle-moi Mori Ranmaru. J’ai appris cette technique tout seul… En suivant la voie que tu suis également.

Alors qu’il terminait ses paroles, il avait déjà utilisé une image rémanente pour apparaitre derrière Drake. En se retournant, il pourrait déjà l’apercevoir en train de rengainer son arme…

Peux-tu le voir ? Même si je t'ai déjà tranché... Murasame, Premier Coup : Nadegiri !

La question qui se posait actuellement c'était de savoir si Drake allait remarqué qu'il avait déjà été tranché par son opposant.

Techniques Utilisées:
 

_________________
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] 681244121210110453963857
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue36/75Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue19/350Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty
MessageSujet: Re: Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]   Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Icon_minitimeVen 18 Juil - 21:28




Ma première journée sur Grand Line commençait parfaitement. Alors que je voulais profiter du crépuscule pour me livrer à un petit entraînement, un énorme faucon était venu atterrir sur moi, pour ne pas dire s'écraser. Néanmoins, comme je m'y attendais, le rapace n'était pas seul. Alors que je me relevais, je vis un jeune homme de la vingtaine me faire face. Je me figeais, tout en l'analysant. La première chose qui me sauta aux yeux fut ses deux lames. Deux belles lames... C'était un épéiste. Il n'y avait pas à chercher plus loin, un bretteur me faisait face. Ces éléments pour le moins importants, pour le sabreur que j'étais, me furent même plus flagrants que ses cheveux blancs ! Nous restions à nous faire face pendant quelques minutes, avant qu'il ne brise le silence, tout en posant sa main sur son pommeau. Oh oh, que faisait ce jeune homme . Avais-je eu des paroles déplacées pour qu'il en vienne à mettre son arme sous la main ? Nous nous étions à peine rencontrés que la suite s'annonçait déjà passionnante. Faisant de même, je vins le répondre sans passer par quatre chemins. Son oiseau ne m'impressionnait nullement et je n'avais pas d'intérêt à me battre contre un animal. Par contre, me mesurer contre lui ne serait pas de refus. Juste de quoi voir s'il savait utiliser les lames qu'il portait à sa ceinture...

« Impossible n'existe pas. Taille n'est pas preuve de puissance. Un géant est peut-être, par définition, plus grand qu'un humain, il n'en est pas pour autant que l'humain ne possède aucune chance de battre le géant. De plus, si tu as réussi à le vaincre, c'est que tout le monde a sa chance, non ? Je n'ai aucun intérêt à me battre contre un animal, comme je n'ai aucun intérêt à me battre contre vous deux à la fois. Par contre, tes lames à toi sont intéressantes, si tu es bel et bien bretteur, je ne vois aucun inconvénient à vérifier si tu sais t'en servir. »

Pour répondre à ce défi, le jeune homme n'eut pas à ouvrir sa bouche. Il détacha son fourreau de sa ceinture et, tout en gardant sa lame toujours engainée et frappa le sol. Du point d'impact naquit une fissure qui se dirigea directement vers moi. Étirant mon visage d'un sourire un coin, je laissai échapper un « Pas mal », avant de sortir légèrement ma lame de sa gaine, un réflexe que je prenais toujours le soin de garder. Je n'eus pas à faire grand-chose pour me mettre en sécurité, deux pas basculés sur le côté et le tour était joué. Mais comme on pouvait s'y attendre, l'adversaire passa véritablement à l'action. Néanmoins, il le fit d'une manière qui m'étonna : il disparut littéralement, avant de réapparaître à quelques pas de moi. Rapide... Trop rapide même. Un déplacement instantané qui ressemblait étrangement à ceux que je pouvais utiliser, voire même à ceux qu'avait pu m'apprendre mon père et mon grand-père. Cette technique se rapprochait bien trop des arcanes de célérité des samouraïs pour ne pas y faire attention. Je venais de faire une bien étrange rencontre qui s'annonçait passionnante !

Alors que l'adversaire sans nom s'était rapproché de moi, il utilisa son fourreau pour m'atteindre au flanc droit. Rapide, mais pas assez. Sans perdre de temps, je sortis ma lame pour parer le coup. Rapidité, efficacité, c'est pour l'instant ce qu'il m'avait montré. Mais qu'avait-il réellement dans le ventre ? Pour continuer plus en profondeur mon analyse, je restais à contrer sa lame pendant de longues secondes. L'important pour un bretteur n'était pas de frapper le plus fort possible, bien au contraire, il s'agissait de savoir doser ses coups. À l'instant même, lors de cette confrontation de force, bien que je sois conscient qu'il ne donnait qu'un dixième de son potentiel, c'était ce que j'évaluais. Lorsque je mis de la distance entre nous, j'affichai un sourire satisfait. Le test était totalement réussi, ce jeune homme allait être un adversaire ce choix. Vitesse, efficacité, puissance et contrôle, il avait apparemment tout ce qu'il fallait pour être un bretteur accompli. Nous pouvions maintenant nous affronter correctement. Une fois à plusieurs mètres de lui, je fis craquer ma nuque, comme pour me préparer, avant de prendre la parole.

« Le déplacement que tu viens d'utiliser est intriguant... Où as-tu appris à te mouvoir de la sorte ? Mais surtout, pourrais-je au moins avoir ton nom ? Pour ma part, je me nomme Drake Kotori, et c'est un honneur de t'affronter. En garde maintenant ! »

Je me mis en position ouverte, soit de profil, mon arme droite devant moi. Comme pour le prouver que son déplacement instantané m'intéressait, je disparus à mon tour, pour le prouver que je pouvais reproduire cela d'une manière presque en tout point semblable. Je réapparus juste devant lui, l'arme parfaitement horizontale, prêt à l'embrocher. Ce premier assaut pouvait certes s'avérer dangereux, mais normalement, il ne risquait rien : je n'allais tout de même pas sortir le grand jeu d'emblée ! Néanmoins, ce ne fut pas son torse que je visais... En réalité, j'avais dévié mon arme, pour passer non loin de son flanc. Ce fut à ce moment que je passai de l'estocade à la tranche en utilisant mon Shiro Kiritsukeru. S'il se trouvait être véritablement un bretteur aguerri, il n'aurait aucun mal à parer un assaut de si bas niveau.










_________________
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Pf-7wpO6
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Trafiquant
Maxwell Thompson
Messages : 557
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue36/75Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Left_bar_bleue19/350Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty_bar_bleue  (19/350)
Berrys: 39.701.750 B

Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty
MessageSujet: Re: Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]   Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Icon_minitimeVen 18 Juil - 21:32

[quote="Drake Kotori"]



Le combat était dès lors ouvert. Au moment où il avait fendu la roche pour tenter de m'atteindre, la machine avait été mise en marche. Rien ne pouvait maintenant plus nous arrêter. Car oui, quand deux bretteurs s'affrontaient, même dans un combat amical, il devait compliqué de les stopper. Pour preuve, même s'il ne s'agissait que d'une mise en bouche, je n'avais pas attendu pour utiliser une technique de déplacement quasiment semblable à la sienne pour arriver juste devant lui et ainsi passer à l'attaque. Certes, ma lame avait été sortie, mais ce ne fut pas pour autant que je dévoilais mon Ichitoryu dans toute sa beauté. Pour l'instant, je ne m'en tenais qu'à un simple coup d'estoc, suivi d'un coup en tranche. Mon but était simple, je ne cherchais qu'à le tester. Comme lui, probablement... C'était une phase préliminaire qu'il ne fallait en rien négliger au tout début d'un affrontement. Tester la rapidité de l'adversaire, tester ses réflexes, tester sa maîtrise, évaluer d'emblée et de la manière la plus basique le possible degré de différence, de puissance, qui séparait l'un de l'autre. Lui-même, s'il savait vraiment se battre correctement et efficacement, avait probablement eu pour objectif de m'évaluer lors de sa première attaque. Le tout était toujours de tenter de prendre l'avantage d'emblée, avant même que les épées ne se soient rencontrées et ensuite assurer la suite de l'affrontement pour son compte. Un combat ne se jouait jamais que sur des attaques, il se jouait aussi sur l'intelligence, la capacité d'analyse et d'évaluation de l'adversaire.

Et il ne me déçut pas. En effet, à une attaque simple, il répondit par une parade simple. Alors que mon arme se dirigeait droit vers lui, il ne fut pas le moins du monde confus lorsque ladite arme dévia de son axe pour charger le flanc. Pas une fois son regard ne changea de cible autre que lame, pas une fois, il la quitta des yeux, pour finalement dégainer son sabre et bloquer Yubashiri pour enfin l'écarter et éviter le danger. Il n'était pas mauvais. Nos épées ne s'étaient pour l'instant rencontrées que dans un seul et unique choc, mais je pouvais affirmer qu'il n'était pas mauvais, tout dans son attitude le montrait. Sa main agrippait fermement son pommeau, sans pour autant trop serrer, il restait donc dans une certain confort. Sa position était stable et efficace, tout comme sa garde n'était pas mauvaise. Rien n'était jamais parfait, mais sa garde lui offrait toute de même une certaine sécurité, comme son rôle le voulait. Et pour finir, ses yeux ne lâchaient pas la lame, ce qui ne faisait que mieux solliciter les réflexes. Ce combat allait être d'un grand plaisir, c'était à n'en pas douter. Son regard ne se porta sur moi qu'au moment au nos sabres s'entrechoquèrent, avant de repousser mon arme pour ensuite reculer de plusieurs pas. C'est alors qu'il m'annonça son identité. Mori Ranmaru. Et comme je m'y attendais, il suivait la même voie que moi... Il était aussi un samouraï, un vrai, un pur, un dur. Et maintenant qu'il avait sorti sa lame de son fourreau, forme de respect chez nous, nous pouvions nous y mettre véritablement.

« Deux samouraïs, se battant tous deux avec cet art ancestral qu'est le Bushido, ici-même... Ce combat s'annonce passionnant, puisse-t-il figurer parmi les meilleurs. »

Les formalités avaient été posées sur la table et nous pouvions dès lors laisser nos muscles parler. Je me remis en positon, de profil, bien en appuis sur mes jambes, et Yubashiri tenue à une main, prêt à recevoir. À ce même moment, je m'apercevais qu'il n'avait pas perdu de temps pour laisser une image rémanente devant moi. Si ce genre de technique est utilisée, qu'elle est la meilleure suite possible ? Certainement pas de face. Par les airs non plus, sinon la marque de son pied serait restée sur le sol. Pas sur les côtés, mais dans ma position actuelle, je pouvais que le cueillir. Il ne restait qu'une dernière solution : derrière. J'étais parti pour pivoter sur ma jambe, que j'entendis un frottement derrière moi, ma main se posa sur l'un de mes sabres placés dans mon dos. Dans un premier temps, mon idée fut de tenter de bloquer son attaque qui allait suivre, mais après réflexion, autant faire d'une pierre deux coups : un arcane qui pouvait à la fois servir d'attaque et de défense. Armes en main, j'utilisais mon pivot pour utiliser cette fameuse technique. Je me servis donc de ma rotation et de l'orientation de mes lames pour créer un mouvement d'air à la fois tranchant et circulaire. Mangetsu.. Il n'aurait certainement pas énormément de mal à parer ceci, ce n'était pas un challenge.

Puis, je me rendis compte que, bien que j'avais paré en partie le coup, j'avais été trop lent. En effet, c'était là une attaque du genre à retardement, qu'il était assez dur de parer. Je ne m'en rendis compte que quelques secondes avant que le vêtement sur mon épaule ne se déchire partiellement, laissant du sang s'échapper. J'avais été atteint, mais malgré cela, j'en vins à sourire. Je n'avais été, pour le coup, pas assez attentif. Mais il ne m'y reprendrait pas deux fois. À mon tour, je me servis de mon Gōsutou~ōku pour disparaître en laissant une image rémanente derrière moi. Utilisant le même stratagème de Mori, j'apparaissais derrière son dos, mais à la différence que mon épée n'était pas empoignée : elle était rangée. À la place, c'était mes bras qui s'apprêtaient à frapper un grand coup dans son dos. Mes deux paumes de main prête, à l'instant même où j'arrivais dans son dos, je frappais un seul et unique coup. Dans ce coup avait été placée toute la vitesse que j'avais accumulée lors de mon déplacement pour frapper une seule fois, mais pour frapper fort... C'était le genre de technique sur laquelle pouvaient ouvrir les techniques de célérité si propres aux samouraïs. Jōshō sokudo: Renraku.

Suite à cela, sans chercher à savoir les résultats de mon attaque, je sortis brusquement mon épée de sa gaine, pour tenter de lui donner un coup de pommeau. Ne m'arrêtant pas qu'à ce coup, je finissais par sortir l'entièreté de ma lame pour l'abattre en diagonale. Une nouvelle fois, je ne cherchais pas à le blesser, mais à ce qu'il bloque la lame. Ainsi, s'en suivrait une épreuve de force entre nous deux et c'est à ce moment-là que la seconde action entrerait en jeu... Enfin, si tout se passait bien. En effet, à peu de temps après avoir laissé tomber ma lame, je m'écroulais presque sous mon poids pour me retrouver à faire une balayette et ainsi, le faire rejoindre le sol. Une nouvelle fois, j'aurais pu utiliser ma lame et ainsi tenter de le blesser... Mais pour l'instant, je ne cherchais pas à le trancher. Je voulais juste le secouer un peu. Après tout, le secret de la réussite était la polyvalence : il ne fallait s'en tenir qu'à son sabre, ou du moins qu'à la lame de son sabre. Et justement, ici je m'étais servi de mes bras, de mon pommeau, de ma lame et de ma jambe, le tout pour attaquer. Quelle allait maintenant être sa réaction ? En attente d'une réponse, je mis un certain espace entre nous deux, pour me replacer correctement.

« Montre-moi ta manière de te battre grâce au Bushido. »










_________________
Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Pf-7wpO6
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Empty
MessageSujet: Re: Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]   Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Cap des Jumeaux-