Partagez | 
 

 Adams, où te caches-tu ? [PV Arja Mujakina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Adams, où te caches-tu ? [PV Arja Mujakina]   Mar 24 Sep - 14:48
















Daniel Strachleigh

« ADAMS, OU TE CACHES-TU ? [PV ARJA MUJAKINA] »

Et voilà, c’est la fin de mon épopée sur l’archipel Shaboady. Moi qui rêvais de quitter cet endroit c’était fait. J’ai délaissais cette île de malheur pour une autre qui ne pouvait pas être pire ! J’ai tellement entendu d’histoire étant petit, sur des pirates ayant quittés leur île désertes par des moyens improbables. Quelques troncs d’arbres, quelques cordes et des tortues arrimés au radeau. J’aurais espéré, m’évader de cette prison qui n’est qu’un simple archipel en fin de compte. Par la plus belle des manières.

Pour moi ce fut tout simplement une croisière dans un bateau de marchandises, en échange d’un petit peu de monnaie, le capitaine du navire m’autorisait de me cloitrer dans les soutes du navire. Ce n’était pas le voyage de luxe, mais au moins j’allais quitter cet endroit pour toujours ! Le voyage fit très long, la chaleur dans les cabines était très insoutenable, mon garde mangé fit très court pour la longueur du voyage. Durant la traversé, je me suis entrainé, durant de longue heure. A la sueur de mon front, je tentais de découvrir de nouvelles techniques. Peut-être plus puissante ou encore plus variée.

Je vais vous passer les détails de mon voyage, je ne pense pas que ce soit le plus importants. Si je devais continuer, je devrais aussi vous raconter les aléas de ma vie, comme mes besoins, mon garde mangé quotidien etc… Je ne pense pas que ce serait attrayant pour vous donc je vous propose de faire une petit ellipse. Le jour où j’ai posé pour la première fois sur une terre inconnu, dans ma tête ça a raisonné comme ça ; comme une pièce théâtral : /*Bruit de micro qui grésille*/ « C’est un petit pas pour l’homme, mais un grand pas pour l’humanité ! Je ne sais pas pourquoi, mais depuis quelques temps j’adore me mettre en scène, me faire vivre, comme si la vie était simplement une scène de théâtre. En regardant un peu partout, je me suis rendu compte que je venais de poser le pied sur la Seas South Blue, mon avenir se jouait ici désormais, je ne savais pas trop, même pas du tout comment cela aller tourner, au massacre comme la plus part du temps ? Ou je déciderais de rester ici pour toujours ? Ou tout simplement un lieu de passage comme plein d’autre ? J’étais arrivé au Royaume des Traders. Je ne savais pas dans quel troue paumé j’avais atterri en tout cas, je savais que ici j’étais tranquille personne ne savait qui j’étais, ma si petite prime était simplement connu dans les alentours de l’archipel Shaboady, mais pas le moins du monde dans ce royaume où semble prôner bonheur et prospérité ! A en croire mon sens de la déduction, cet endroit est la dernière étape avant Reverse Mountain. Le Royaume de Trader est un carrefour commercial très réputé dans South Blue. Ici vous trouverez armes, vêtements et matériel maritime pour partir à l'aventure. Néanmoins, tout comme Logue Town, vous êtes obligé de passer sur cette île avant de prendre la route de Grand Line. La Guilde Marchande qui contrôle l'île tout entière a une totale indépendance du gouvernement mondial. Des mercenaires de hauts niveaux sont payés grassement par les commerçants pour empêcher les pirates de déranger leur business. Mais sachez que contrairement aux Marines, ils n'ont aucun sens de la justice... Ce petit aparté prestement dictée nous vient d’un charmant commerçant.

C’est vrai que la ville ne donnait pas très bonne augure de loin, des entrepôts sur des kilomètres. C’est en pénétrant dans le cœur d’une des villes du royaume, que je pus voir une charmante petite ville, où villageois et commerçants semblaient vivre en harmonie, même si non loin d’eux prospérer des truands ! C’est alors que je décidais de me poser dans un charmant café, un peu de repos après un voyage des plus éprouvants. Je squattais les rues de pavé, mon allure nonchalante en disait beaucoup sur la difficulté du voyage que je venais de faire. Les rues étaient très étroites, le village semblait être ancien, il était à proximité de la ville, quelques heures de marches du port par lequel je venais d’arriver. C’était charmant, un peu cloitrer dans les montagnes, les bises d’air étaient d’une pureté esquisse ! Je ne pouvais rêver de mieux. Je me posais dès lors en terrasse, je fis signe de la main, au serveur de me donner le plat du jour un avec un grand café au lait. Je dégustais mon plat, bouchée par bouchée. Mon assiette ne resta pas longtemps pleine. Je déboutonnais le premier bouton de ma ceinture pour pouvoir digérer sans être gêné par la ceinture de mon pantalon.

Je me mis à l’aise, les pieds sur la table, la tête en arrière calée sur mon siège les mains sur la tête ; la belle vie quoi ! Je ne fis pas attention, je m’assoupis, pendant ce temps le serveur en avait profité pour me glisser la note sur la table. C’est en voyant le prix très honorable que je levais la tête avant lever la main pour faire signe au serveur qu’il puisse venir pour que je le règle. C’est alors que je vis une jolie fille, très jeune, les cheveux courts noirs, un serre-tête pour les coiffer, son corps très fin et long lui donné une allure de déesse. Elle me tapa dans l’œil. Moi qui gardait toujours ma fougue d’en temps, je m’accourus vers la jeune demoiselle, un ou deux ans de moins que moi à vue d’œil, je ne perdis pas une seule seconde de la regarder. En m’avançant vers elle, je tâtais le terrain en disant :

- « Cette place est prise ? »

C’est à ce moment précis où dans ta tête tout cogite, tu te demandes n’importe quoi ! Tu as mangé quoi, tu as fait quoi aujourd’hui et au dernier moment avant qu’elle réponde, tu te demandes ; elle va dire quoi ? Oui, non ? J’attendais qu’elle lève les yeux et je la regardai émerveillé…

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Adams, où te caches-tu ? [PV Arja Mujakina]   Dim 29 Sep - 15:29


Adams, où te caches-tu ?

La résolution de crée un nouvel équipage depuis la fin tragique de Kilik n'avait été prise que très peu de temps auparavant par Arya et son amie Kururu. Ainsi était né l'Alliance Rose qui aurait pour premier but non seulement d'accueillir de nouveau compagnon de voyage mais également d'allier d'autres équipages afin de savoir avec qui on pouvait se battre ou non. Etant donné que les Pirates ne juraient que par leur liberté, il était assez compliqué de savoir qui pourrait devenir un ami et qui serait un ennemis, mais si l'Alliance Rose marchait bien, il y aurait moyen d'unir plusieurs équipage et ainsi en cas de conflit majeur ou aors de guerre face à un ennemis commun, il n'y aurait pas à parcourir toutes les mers pour chercher des alliés, il suffirait de contacter l'Alliance.

Mais si l'espoir renaissait enfin pour Kururu et Arya, il était encore difficile pour elle d'admettre la mort de leur ancien Capitaine. Pour se changer les idées, la musicienne était partie se promener sur Trader et quoi de mieux qu'un bon bar pour aller y mettre l'ambiance et passé une bonne soirée ? Rentrant donc dans le premier établissement qui se présenta à elle, Arya jugea l'endroit pas trop miteux et avec un clientèle pas encore trop saoul pour cette fin de journée. Elle s'installa donc au comptoir et attendit patiemment qu'on vienne la voir, pour éventuellement demander sa commande.

Après une petite minute d'attente un serveur vint l'aborder et n'y allant pas par quatre chemin, Arya lui expliqua directement qu'elle était musicienne et qu'elle voulait animé une soirée ici ce soir. La petite manquait d'argent en plus alors se genre de petit travail l'aidait souvent à renflouer un peu son porte-monnaie. Malheureusement, ce n'était pas un salaire que proposait le serveur en échange de ses services, mais deux bon repas dans leur établissement. Hésitant un moment, Arya avait finit par accepter. De toutes façons elle faisait ça pour s'amuser, pas pour se faire de l'argent.

Comme prévu, la soirée se déroula à merveille. La musicienne se sentait vraiment dans son élément lorsqu'il s'agissait d'amuser son entourage, on lui servit d'ailleurs un premier repas absolument succulent, mais pour la suite de la nuit, la petite devait bien avouer qu'elle n'avait un souvenir que très flou... Elle n'aurait peut-être pas du boire autant... Dans tout les cas, en se réveillant, elle était bien dans son lit et toute seule, donc elle en déduisit qu'elle n'avait pas à s'affoler quant à ce qu'il s'était passé hier soir. La petite se souvînt alors que le café d'hier lui avait promis deux repas et étant donné qu'ils lui en avaient déjà servit un la veille, si elle comptait bien, ils lui en devaient encore un.

Arya sortit alors en ville prenant la direction de l'établissement où elle avait passé la soirée. Il était presque midi, la jeune fille avait dormit longtemps, mais cela ne la gênait pas trop, ce n'était pas comme si c'était la première fois qu'elle se réveillait aussi tard. Dehors, l'air était frais, mais pas trop chaud non plus, le temps idéal pour sortir quoi ! Respirant profondément, Arya savoura la petite brise qui lui passait sur le visage avant de reprendre son chemin.

Peu de temps plus tard, la musicienne passait de nouveau la porte du café où elle avait passé la soirée, s'asseyant cette fois à une table, la petite attendit qu'un serveur vienne la voir pour lui réclamé son repas. Une fois cela fait, la jeune fille fut servit, mais elle devait bien avouer qu'elle était un peu déçu par ce qu'on venait de lui donner. Elle avait devant elle une assiette à moitié vide et, si son contenu semblait délicieux, il ne restait pas moins un plat très simple qu'elle était persuader de pouvoir faire elle même. Interpellant donc de nouveau un serveur pour lui demander des explications, on demanda à la musicienne d'attendre un moment le temps qu'un membre du personnel soit disponible.

- « Cette place est prise ? »

Regardant son interlocuteur, assez surprise, Arya n'avait pas vraiment l'habitude qu'on l'aborde ainsi. Elle resta donc à fixer un moment l'homme en face d'elle, il devait être à peine plus âgé qu'elle, mais possédait visiblement un style vestimentaire bien particulier. Haussant alors les épaules Arya fit mine d'observer attentivement le siège à côté d'elle et finit par relever la tête vers l'homme qui attendait toujours sa réponse.

- Apparemment il n'y a personne d'assit alors... Oui cette place est libre

Souriant à l'homme, l'attention de la musicienne fut rapidement détournée car le membre du personnel qu'elle  attendit arriva. Lui expliquant alors qu'on lui avait promis un repas et non pas un demi repas hier soir, le serveur tenta de s'expliquer en bafouillant mais la petite le coupa rapidement :

- Ce que j'ai fait hier soir ne vous à pas plus ? Pourtant je pensais bien avoir assuré ! Et si vous en vouliez plus il fallait me proposer une prime plus grande que ça ! Vous savez, c'est tout un art et si ça VOUS à fait plaisir, sachez également que je fais ça pour vous, pas pour moi ! Et donc j'estime qu'une bonne rémunération est indispensable pour suite à se genre de nuit d'accord ?

Suite à la remarque assez virulente de la petite qui n'avait pas hésité à hausser le ton, le membre du personnel, avait bafouillé de nouveau quelques excuses en disant qu'il allait voir ça avec son patron. Soupirant longuement Arya pris sa tête entre ses mains avant de ses souvenir qu'elle avait un voisin maintenant à sa table. Elle finit donc par tourner la tête vers lui avec un demi sourire.

- Ce n'est pas vraiment facile de se faire respecter dans ce travail...

La musicienne avait dit cela sans vraiment réfléchir, son interlocuteur ne devait pas savoir de quel travail elle parlait et l'idée de le précisé n'était pas du tout venu à l'esprit de Arya. Mais bon, peut-être qu'il avait déjà aperçu la guitare que la petite avait posé à côté d'elle contre la table ou alors c'était déjà-t-il fait une idée sur le genre de travail que pourrait faire une jeune fille comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Adams, où te caches-tu ? [PV Arja Mujakina]   Mar 1 Oct - 13:35
















Daniel Strachleigh

« ADAMS, OU TE CACHES-TU ? [PV ARJA MUJAKINA] »

La jeune femme bien avant que j’arrive semblait avoir connu quelques problèmes, il est vrai que l’assiette qu’elle avait devant elle n’était pas bien rempli. Certes la présentation du plat était très joli, mais pour une personne ayant un appétit d’ogre, je ne suis pas sûr qu’une seul voire deux suffisaient pour remplir un estomac. Je ne sais pas pourquoi, mais son sourire qu’elle me laissa en guise de dire qui sonnait comme « Oui tu peux t’assoir à côté de moi » Elle mit beaucoup de temps à répondre, comme si j’avais à côté de moi une gamine de cinq ans découvrant le genre humain. Comme si sa timidité recouvrait le tout, comme si en fait-elle n’était pas civilisée pour parler et lâcher un mot. C’est alors qu’une légère vocalise sortit de sa petite bouche :

«  - Apparemment il n'y a personne d'assit alors... Oui cette place est libre ! »

Mon opinion changea en quelques secondes, pensant d’une femme brute à une femme civilisée. Un membre de la restauration vint couper le peu de civilité

« - Ce que j'ai fait hier soir ne vous a pas plus ? Pourtant je pensais bien avoir assuré ! Et si vous en vouliez plus il fallait me proposer une prime plus grande que ça ! Vous savez, c'est tout un art et si ça VOUS à fait plaisir, sachez également que je fais ça pour vous, pas pour moi ! Et donc j'estime qu'une bonne rémunération est indispensable pour suite à ce genre de nuit d'accord ? Que l’on venait de restaurer avec la jeune fille. »

Je ne voyais pas trop de quoi elle pouvait parler, une sorte d’apéro dinatoire ou plutôt une soirée ambiancée. Qui pouvait être cet individu assis à côté de moi. Elle est très mystérieuse, je compris alors en regardant sur la banquette, une guitare y était entreposée. Je conclus donc que c’est être féminin et une chanteuse guitariste ambulante. Le serveur semblait remettre en cause sa façon de s’exprimer, la musique est pourtant l’un des moyens les plus basiques pour exprimer sa façon d’être ou encore sa façon d’être perçu par le monde. Peut-être que ça façon personnel de voir la musique n’ait pas plus. Cela peut arriver, c’est ce que peut appeler une erreur de parcourt ou simplement une faute de genre. La jeune fille soupira, ce tint la tête puis me décocha une très beau sourire timide. Elle ajouta à cela quelques mots :

- « Ce n'est pas vraiment facile de se faire respecter dans ce travail... »

Je pris le temps de mot poser, de réfléchir pour ne pas blablater pour ne rien dire :

- « Je le conçois de mon propre vécu, prendre place de ce milieu et quelque chose de difficile, persévérance n’est que le mot fort pour soutenir ce milieu. Je ne sais pas si je dois me considérer comme un artiste ou quoi que ce soit en tout cas, dans mon milieu qui n’est pas totalement le même que le vôtre, j’ai mis pas mal de temps avant d’être accepté, puis ensuite il y eut des événements divers et variés qui furent que je fus obligé de mettre la clé sous la porte ! Cette branche n’est pas donnée à tout le monde je ne vous le fait pas dire. »

Cette petite conversation avec la jeune demoiselle me redonnait du bomme au cœur avec toutes les péripéties qui se sont passé dans ma jeune vie, les événements ce sont déroulés pas totalement comme je le souhaite et puis on ne peut agir sur notre futur, si peut-être mais que très peu. Je suis un homme très compliqué et à la fois authentique, nous les Hommes avec une mujuscule sommes tous uniques dans nos genres, à la fois par le physiques mais par le vécu aussi, cette façon de distinguer les genres Humains amènent alors à différencier le monde entier ! L’unicité du monde est impossible, c’est pareil pour le genre humain, c’est pourquoi je le dis haut et fort, vivons l’impossible et suivons notre voie !

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Adams, où te caches-tu ? [PV Arja Mujakina]   Mar 8 Oct - 19:32


Adams, où te caches-tu ?


Arya continuait de soupirer longuement en face de son assiette à moitié pleine. C'était que ce serveur en mettait du temps à revenir... D'un sens la petite était bien contente d'avoir un camarade à sa table au moins elle ne perdait pas son temps à ne rien faire. Enfin certes, on pouvait considéré que parler avec un inconnu n'était pas une activité trèèèèès utile, mais au yeux de Arya si, elle aimait bien faire de nouvelles connaissance. C'était sans doute là son côté sociable qui s'exprimait, en même temps quand on était musicien c'était assez compliqué d'être introverti. Puis, il fallait dire que Arya avait toujours été habituée à vivre entourée de ses amis dans un premier temps, mais suite à l'attaque de sa ville natale, la petite avait évitée toutes relations, pour finalement en déduire qu'elle ne pouvait pas survivre si elle ne s'impliquait pas un minimum dans les relations humaines.

- « Je le conçois de mon propre vécu, prendre place de ce milieu et quelque chose de difficile, persévérance n’est que le mot fort pour soutenir ce milieu. Je ne sais pas si je dois me considérer comme un artiste ou quoi que ce soit en tout cas, dans mon milieu qui n’est pas totalement le même que le vôtre, j’ai mis pas mal de temps avant d’être accepté, puis ensuite il y eut des événements divers et variés qui furent que je fus obligé de mettre la clé sous la porte ! Cette branche n’est pas donnée à tout le monde je ne vous le fait pas dire. »

Un peu étonnée par une telle tirade, la petite afficha un air surpris pendant quelques seconde avant de sourire joyeusement à son interlocuteur. Il avait bien raison, la persévérance était vraiment une qualité importante pour être musicien et même artiste en général. Savoir s'imposer et ne jamais lâcher jusqu'à ce qu'on arrive enfin à ce faire reconnaître par tous. Pour faire simple, c'était ça la vie d'artiste. Réfléchissant donc à ses paroles, Arya était finalement contente d'avoir quelqu'un qui apparemment savait ce que la petite pouvait subir en ce moment même. Bon en soit ce n'était pas siii grave comme situation, elle avait connu pire, mais bon quand on avait faim et qu'on avait tout fait pour mériter un bon repas la moindre des choses était qu'on la récompense non ?

- Je ne peux pas vous contredire là dessus... Mais... Vous êtes un artiste ? Quel genre de métier pratiquer vous au juste ?

La pirate n'avait pas pu s'empêcher de poser d'autres question à propos de l'identité de son interlocuteur. Apprendre à connaître quelqu'un était vraiment quelque chose de fascinant, personne n'avait la même manière de voir les choses et tant mieux d'ailleurs ! Mais c'était sans doute ces différentes perceptions qui avaient fait le monde dans lequel ils vivaient aujourd'hui. Si tout le monde pensait pareil, à quoi bon la Marine, la Piraterie et les Révolutionnaires ? Mais rester enfermer dans ses propres avis n'était pas une solution non plus, car c'était bien la meilleure manière de finir sa vie seul et bête comme ses pieds. Donc il n'existait pas trente mille solution pour remédier à ça : il fallait sortir, voir le monde et parler avec ceux qui nous entourent.  C'était dans cette optique qu'Arya ne refusait que très rarement de parler avec quelqu'un. La méfiance ? Bien sûr qu'elle savait à quoi cela servait, mais pour le moment elle ne voyait pas de quoi elle pourrait ce méfier, l'homme assise à côté d'elle semblait fort poli et cultivé de surcroît. Ce n'étaient pas tout le monde qui pouvait se vanter de s'exprimer comme cet homme venait de le faire.

D'ailleurs en parlant d'homme, le serveur revînt, mais cette fois accompagné de son supérieur. Bon.. Je ne vous rapport pas tous le débat qui serait affreusement long et un peu répétitif, mais il était très virulent et au final Arya n'avait pas obtenu gain de cause. Elle avait donc laisser ses deux opposants avant de leur tirer la langue dans leur dos comme un vrai gamine et de commence à manger son assiette à demi-pleine. Arya affichait une sale grimace comme celle qu'un enfant pourrait faire lorsque sa mère le force à manger des légumes. Ce n'était pas que le repas était dégoûtant ! Bien au contraire ! Mais Arya n'aimait pas l'idée de ne pas avoir réussit à négocier quelque chose de mieux... En plus maintenant qu'elle s'était mise le directeur des lieux à dos, elle pouvait faire une croix sur ses projets de revenir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Adams, où te caches-tu ? [PV Arja Mujakina]   Lun 13 Jan - 13:39


Adams où te caches-tu ?
[PV ARJA MUJAKINA]

La jeune fille que je venais d’inviter à ma table était pour le moins très amicale. Elle ne cherchait pas être compliquée, elle cherchait la simplicité. Cet atout que je lui portais, était tout bonnement une marque de respect. Je détestais les gens compliqué qui essayaient de se faire passer pour une personne qu’ils ne sont pas ! Elle répondit à ma tirade :

- « Je ne peux pas vous contredire là dessus... Mais... Vous êtes un artiste ? Quel genre de métier pratiquer vous au juste ? »
Sa question allait tout bonnement dans le sens de la conversation, mais quoi qu’un peu trop personnel à mon goût. Je ne fis pas le malotru et répondit avec un grand sourire en détournant un peu le sens de mon métier.

- « Je suis en quelque sorte un intermittent du spectacle. Je joue de ma personne pour amuser les autres, avec les pouvoirs qui me sont miens. Difficile de s’imaginer une tel métier, mais à l’époque où j’exerçais cette branche, les sourires étaient incrustés sur les lèvres de tous mes spectateurs, mais depuis, je ne suis plus qu’un simple vagabond qui tente de survivre. »
Cette façon très négative de détériorer son existence était de mauvais gout selon moi, mais il fallait créer un peu de sentiment d’attachement entre les deux personnes. Une façon selon moi qui permettait de se rapprocher pour que la conversation soit plus détendu et moins sur les talons. Je ne connaissais rien d’elle à part peut-être le fait qu’elle soit simplement une musicienne, mais je me sentais plutôt bien avec elle. L’ambiance était à la rigolade comme à la tristesse. C’était assez reposant de voir des personnes de son semblable. Sa querelle avec le personnel des lieux continuait, c’était assez joli à voir comme elle essayait de s’arranger pour ce qu’elle voulait. C’est dès qu’elle vit l’assiette à moitié pleine, qu’elle grimaça comme une petite gamine. C’est alors quand gentlemen, je fis un signe au serveur et soutint :

- « Jeune homme, amené moi la surprise du chef s’il vous plait ! »
Le serveur d’activa en cuisine, c’est derrière la lourde porte à battant que j’entendis le puceau beuglait : « Une surprise du chef ! ». Le temps ne se fit pas très long, cinq, dix minutes pas plus pour être servis. Je ne sentais pas le temps agir sur moi puisque la présence de la fille était fort agréable. Ses paroles n’étaient pas barbantes. Le plat arriva, du chocolat, de la vanille, de la fraise et de la pistache, des parfums pour tous les gouts. Le serveur le déposa sous mon nez, mais je fis signe de le déposer à côté, pour la jeune fille. Le plat préparé avec amour (ou pour l’argent) était d’une infime conception, tout dans un désir esthétique pour le plaisir des yeux. Je soutins à la fille !

- « Ca fait parti de mon métier, éblouir les gens ! »
Je ne cherchais en aucun cas à éblouir la personne, mais plutôt à lui rendre service. Elle n’avait pas l’air d’avoir beaucoup manger avec son premier plat, donc je lui servis une gourmandise. Il est affreux de commencer une aventure le ventre vide, ça donne des crampes d’estomac.

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Adams, où te caches-tu ? [PV Arja Mujakina]   Mar 25 Fév - 22:50


Adams, où te caches-tu ?

Décidément, Arya ne comprenait pas du tout les restaurateurs. Certains d'entre eux était ultra sympa et vous offrait volontier tout ce qui était d emangeable dans leu rétablissement alors que certains étaient tellement radin que c'était à peine si ils osaient vous servir une feuille de salade. Aujourd'hui, la musicienne avait bien l'impression qu'elle était face au second cas. Certes, c'était un peu exagéré de les désigner comme radins. Mais elle leur avait tout de même livrer un concert digne de ce nom ! La remercier avec un plat aussi pauvre était comme remettre en question ses talents d'artiste !

Heureusement, la petite pirate n'était plus seule, maintenant elle était accompagné d'un homme fort sympathique qui lui, ne semblait pas vouloir remettre en question les talents de son interlocutrice. Bon il fallait dire aussi que cette dernière ne lui avait rien montré du tout... Seulement elle avait l'impression d'être comprise. Enfin ce n'était peut-être qu'une illusion, mais entre artiste ils devaient savoir se soutenir non ?

- « Je suis en quelque sorte un intermittent du spectacle. Je joue de ma personne pour amuser les autres, avec les pouvoirs qui me sont miens. Difficile de s’imaginer une tel métier, mais à l’époque où j’exerçais cette branche, les sourires étaient incrustés sur les lèvres de tous mes spectateurs, mais depuis, je ne suis plus qu’un simple vagabond qui tente de survivre. »

Comme par réflexe, la jeuen fille répondit à son interlocuteur en souriant. Un intermittant du spectacle ? A voir la tenue de l'homme, ce n'était guère étonnant. Arya aurait bien aimé voir ses talents d'acteurs, seulement son interlocuteur avait l'air de dire que c'était du passé maintenant. Avait-il connu un problème durant sa carrière ? Un accident de parcours ? Un événement inattendu ? Il en fallait si peut pour faire renoncer ses rêves à un homme...

- « Jeune homme, amenez moi la surprise du chef s’il vous plait ! »

La musicienne fut étonnée en entendant son voisin de table commander un plat aussi énorme. Alors lui aussi devait avoir un sacré appétit ! Arya ne fut pas la seule étonnée, à voir la tête du serveur, il devait y avaoir peu de client qui faisaient ce genre de demande... Sans doute à cause du prix... La pirate était assez curieuse de savoir à quoi pouvait bien ressembler cette "surprise du chef", c'était un nom assez mystérieux pour quelqu'un qui ne connaissait pas les repas qu'on servait ici par coeur. D'un sens elle avait hâte de voir ce qui allait arriver sur la table, mais elle avait peur d'être déçu aussi. Le plat arriva alors et Arya le regarda avec des étoiles pleins  les yeux. Ca avait l'air délicieux, seulement son compagnon de table fit un geste bizarre et le plat se retrouva sur le nez d'Arya.

- « Ca fait parti de mon métier, éblouir les gens ! »

Lançant un sourire encore plus grand que le précédent à l'homme à côté d'elle, Arya saisit ses couvert. Elle se mordit la lèvre inférieur d'excitation, mais n'attaqua pas le plat directement. Elle reposa ses couverts alors que son sourire se fit plus mystérieux. Elle appela un serveur, lui fit signe de se baisser et lui murmura quelques paroles à l'oreille. Le jeune homme la sembla la regarder sans comprendre puis finit par hausser les épaules, pour reprendre l'asssiette qu'il venait de poser pour l'emmener en cuisine.

- Merci beaucoup pour ce plat... C'est... C'est juste énorme ! Si vous vouliez m'éblouir je croit que vous avez bien réussit !

Son interlocuteur devait commencer à se poser des questions sur les motivations d'Arya. Après tout, cette dernière venait de renvoyer la suprise du chef en cuisine, mais elle allait s'expliquer, un peu de patience. Avant ça, elle voulait juste remercier son bienfaiteur. Après tout, ce n'était pas souvent qu'on lui offrait un plat aussi grandiose et copieux. Arya se demandait même si elle allait pouvoir tout manger toute seule, enfin la question ne se posait pas trop parce qu'elle n'était pas toute seule et comptait bien partager avec l'homme qui lui avait offert. Le serveur revînt alors et il posa un sac avec précaution sur la table.

- J'en ai un peu marre de rester ici... Ca vous dit d'aller finir ce repas et prolonger cette conversation dehors ?

Sans cesser de sourire, la pirate se saisit du sac et sauta de sa chaise. Elle s'apprêtait à sortir de l'établissement, mais attendit tout de même la réaction de son interlocuteur. Après tout ce dernier n'avait peut-être pas envie de sortir... Peut-être préférait-il rester au chaud ici. Enfin... Ce serai tun peu bizarre tout de même, car il ne faisait pas foid dehors, il y avait même un grand soleil que l'on pouvait apercevoir à travers les fenêtres de l'établissement.


Revenir en haut Aller en bas
 

Adams, où te caches-tu ? [PV Arja Mujakina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tom Adams [Validée]
» Madisson Adams |Serpentard|
» Entrainement de Josh Adams
» Robert Adams ♦ J'ai plus un grain de sable dans ma chaussure.
» La famille Adams [reste 0/3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de Trader-