Partagez
 

 "Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ (Gouvernement)

PNJ (Gouvernement)
Messages : 681

Feuille de personnage
Niveau:
"Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre Left_bar_bleue0/0"Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
"Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre Left_bar_bleue0/0"Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup

"Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre Empty
MessageSujet: "Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre   "Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre Icon_minitimeLun 23 Sep - 17:31


"Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre Ishida10"Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre Barric10"Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre Seijir10
Un navire, inexorablement, s'éloignait de Marineford et ce juste sous les yeux du vice-amiral Sakuraba, qui serrait dents et poings. Il se détestait, dans ces moments-là. Il se trouvait faible. Certes, sa puissance ne résidait pas dans le combat pur, et c'est d'ailleurs ce que Kamiji n'avait eu de cesse de lui dire lorsque le stratège travaillait encore pour lui... Mais là, c'était trop. Voir ainsi des traîtres s'en aller après avoir volé un bateau et tabassé la moitié des gardes en service sur le port, c'était définitivement trop pour lui. Lui qui avait été le bras droit du vice-amiral pendant des années et qui, encore aujourd'hui, conseillait les différents prétendants au poste, ne pouvait absolument rien faire pour éviter cette infamie... A quel point le destin avait-il décidé de se jouer de la marine ? Leur ôter les plus hauts-gradés, les plus prestigieux combattants ne suffisait donc pas ? Il fallait en plus de ça qu'un vice-amiral s'enfuie lâchement, décidé à devenir aussi puissant que possible dans un souhait égoïste ? Et encore, ce n'était pas le pire... Il fallait voir qui s'en allait à ses côtés ! Un autre stratège, plus âgé et donc plus sage que Yu lui-même, contre-amiral depuis des décennies, ainsi qu'une colonel au fruit du démon plus que pratique... Sans compter le prototype de pacifista qui se trouvait auparavant dans l'un des hangars de Marineford, et que ce satané Makui avait décidé de voler... Les pertes étaient bien trop grande, c'en était presque effrayant. C'est pour cette raison que le tacticien des enfers ne se renfrogna que davantage lorsqu'il aperçut ces figures ennemies pourtant si familières s'approcher du bastingage et baisser les yeux sur sa personne. Celui qui semblait s'être imposé en tant que chef, le célèbre Kokuwo Makui, prit la parole avec un sourire sadique et un air froid, comme s'il était la mort lui-même :

-Allons bon, vice-amiral ! Souriez ! Le Monde change plus qu'il n'a jamais changé depuis des siècles ! Le Gouvernement Mondial tombe en lambeaux, les pirates et les révolutionnaires se déchaînent, les chasseurs de primes semblent plus avares que jamais et les Decimas ont fait leur grand retour ! C'est dans un univers aussi apocalyptique que celui-là que vos capacités serviront réellement Chairoka, je me trompe ?

Ne prêtant aucune attention aux paroles qu'avait vociféré son vis-à-vis et souhaitant par dessus tout gagner du temps afin de permettre à ladite Chairoka d'arriver pour les stopper, étant donné que cette dernière s'était absentée pour rencontrer Satan dans l'urgence, Yu prit la parole à son tour l'air énervé :

-A quoi est-ce que tout cela rime ? Cessez vos enfantillages ! En restant unis, nous avons une chance de triompher, comprenez-le, vice-amiral !
-Ne m'appelez plus ainsi ! A partir de maintenant, je suis le chef de Mars !

La situation dérapait totalement... Si les soldats de la justice commençaient à tous partir de leur côté afin de fonder leur propre ordre, combien de temps encore la paix pourrait-elle régner ? Les citoyens étaient plus en danger que jamais, et ces types-là prenaient la liberté de bafouer leurs engagements et de suivre leur égocentrisme futile ! Tout cela échappait définitivement au Sakuraba qui serra un peu plus les mâchoires avant de hurler avec rage, détestant d'être pris de rapidité par des événements imprévisibles :

-Ne dites pas de sottises !
-Il n'y a aucune sottise dans mes paroles... Je préparais ce plan depuis cinq ans, figurez-vous ! Grâce à Nala, tout cela est devenu possible !

Le tacticien s'apprêta à répliquer mais un soldat qui arrivait en courant le coupa. Il se tourna d'un coup sec, agacé, dans la direction de ce dernier et celui-là comprit qu'il devait se faire le plus discret possible. Cependant, il n'avait pas le choix, et devait informer son supérieur de la situation...

-Vice-amiral... J'ai une bien fâcheuse nouvelle à...
-Dépêchez-vous, bon sang !
-Oui, bien... Disons que les gardes de la cellule provisoire qui servait de geôle à Stormrage ont été tués et... Il a disparu... Les escaméras ont enregistré l'image du vice-amiral Kokuwo...

Cette fois, ce fut la surprise et la stupeur qui prirent place sur le visage de Yu qui, toujours aussi brutalement, se retourna en direction du navire. C'est alors qu'une silhouette se montra, derrière le trio déjà dévoilé. Grand, caractéristique à ses cornes et à ses ailes, l'un des pirates des plus puissants de la première partie de Grand Line se montra alors. Stormrage, ayant perdu face à l'amiral Akainu lui-même une semaine plus tôt, aurait du être transféré à Impel Down le lendemain.

-Impossible...

Le Sakuraba n'en revenait pas ses yeux. Le danger que représentait la bande de Makui dénommée Mars venait de grimper en flèche. Le tacticien hurla soudainement aux soldats de se préparer à faire feu, mais au même moment, une fermeture s'ouvrit devant le navire, semblant le laisser passer dans un univers parallèle. L'ex vice-amiral devenu traître éclata de rire et hurla alors à l'intention de son interlocuteur :

-Alors, que pensez-vous de tout cela ?

Devenant soudainement impassible, tentant vainement de reprendre son calme pour échafauder un plan, le brun se tourna vers le soldat qui n'avait pas bougé depuis tout-à-l'heure. Il donna alors un ordre simple :

-Dites à Rasgarat Abel, le Shishibukai, de venir le plus rapidement possible. Je sais qu'il n'est pas loin, il devrait pouvoir arriver...
-Mon vice-amiral, j'ai oublié de mentionner quelque chose !
-Quoi donc ? Dépêchez-vous !

Yu semblait de plus en plus exaspéré par son subordonné qui sembla bien le comprendre. Se mettant rapidement au garde-à-vous, il répondit alors :

-Il y avait un message ! Makui invitait justement Abel de prendre la mer en direction des Seas ! Il a dit qu'à un moment donné, la colonel Kokuwo Nala lui ouvrirait un passage ! Il a également ajouté qu'il organiserait un jeu, qui déciderait du futur de ce Monde !

Serrant les dents, le tacticien de l'enfer se retourna alors, l'air méfiant tandis que ses nouveaux adversaires disparaissaient lentement.

-Que diable prévois-tu ?! MAKUI !
Revenir en haut Aller en bas
 

"Le Monarque ordonne, les sujets suivent." Cinquième Chapitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Cinquième élément [DVDRiP] uptobox
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» Chapitre 690
» Chapitre 198 et 199

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Marine Ford-