Partagez
 

 Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15128
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue52/75Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue300/1000Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (300/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeDim 22 Sep - 17:32


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Matsub10


« Sashiburi dana, Hato... »
PV Tsukiyo no Hato

La lune commençait à disparaître à l'horizon, insinuant ainsi petit-à-petit l'aube nouvelle qui se lèverait d'ici quelques minutes. Graou Island était donc encore plongée dans l'obscurité, ses habitants étant devenus temporairement bestiaux. Nakata avait réussi à les faire fuir quelques heures plus tôt en frappant le sol de manière à créer un petit tremblement de terre. Cela avait apparemment suffit à leur faire comprendre qu'il ne fallait pas rigoler avec lui... L'instinct de survie était donc certainement encore intact chez ces étranges humains. C'était une bonne nouvelle : cela permettrait à Holly de leur faire reprendre leur état normal un peu plus aisément, sans doute... Mais il restait encore une question qui demeurait sans réponse, malgré la foule de renseignements utiles qu'avait pu leur apporter Namusa, le tireur rencontré un peu plus tôt dans la nuit, qui s'était d'ailleurs autoproclamé membre de l'équipage Tengoku no Seigi : qui donc avait pu être assez malade pour changer ainsi la vie de simples citoyens, au point de les transformer en sorte d'immondices à chaque fois que le soleil se couchait ? Cette question trottait dans la tête de nos pirates depuis un bon moment alors que, sur le pont du MOT, le Fenice s'agita. Il était en présence d'Element, le faucon, qui somnolait plus ou moins sur le bastingage, et de Damon qui, adossé contre le mât, avait également les yeux clos mais demeurait éveillé. Enfin, un peu plus loin, près de la barre plus précisément, il y avait la fameuse nouvelle recrue, qui prenait soin de son fusil qu'il semblait chouchouter autant que le vigie son katana. C'était donc bien peu dire... Tout ce beau monde était éclairé par cinq ou six lanternes, qui brûlaient vivement afin d'éviter d'être à nouveau surpris par ces bestioles. Mais étant donné qu'elles étaient restées calme tout le restant de la nuit, il y avait fort à parier qu'elle ne se montreraient plus... Aussi le Supernova s'était-il redressé sous le regard un peu surpris de son ami d'enfance, à qui il murmura quelques mots pour ne pas réveiller Holly et Méliandre, qui dormaient peut-être :

-Je vais chercher à manger. Je reviens.

Le sabreur lui fit un bref signe de tête et ferma les paupières à nouveau, retournant dans ses songes et sa méditation. A part la voix du musicien et le bruit du chiffon sur l'acier que générait le canonnier, il n'y avait absolument aucun son dans les environs. C'était assez effrayant, quand on y repensait... Mais pas vraiment pour un Phoenix. Celui-là avait déjà combattu pire que des hommes changés en animaux divers et variés, après tout... Ils pourraient lui tomber dessus à vingt qu'il n'aurait même pas sourciller. Certain qu'il ne lui arriverait donc rien, le capitaine sauta agilement au-dessus du bastingage et arriva agilement sur le banc de sable avant de commencer à marcher, mettant ses mains dans ses poches. Il n'avait pas emporté de lumière avec lui, préférant se référer à la puissante aura lunaire qui, de toute façon, suffisait amplement. Nakata passa donc la lisière de la forêt assez rapidement, progressant des ces bois, entre ces arbres, profitant du contact avec la nature qui lui avait tout de même manqué. Respirer l'odeur de la terre, sentir l'écorce sous ses doigts... L'artiste était sans doute né pour tout ce qui passait, pour quelqu'un d'autre, comme étant un tas de futilités, de banalités. Mais cela devait sûrement changer en fonction des personnes, de la vie qu'elles avaient mené, après tout... Le blondinet avait toujours été proche de la faune et de la flore, se reposant même parmi eux. Les hommes n'étaient que des animaux, malgré ce que certains pouvaient prétendre. D'autres auraient d'ailleurs hurlé qu'une telle injure était inadmissible, et que l'humain avait bon nombre de qualités que les animaux n'avaient pas. A ceux-là, le Fenice aurait très certainement répondu qu'il s'agissait davantage d'un compliment, et que les animaux, eux aussi, avaient énormément de bons points que les humains ne possédaient pas. En bref, et pour tout un tas de raisons, le garçon ne se sentait vraiment bien qu'au sein de la nature, des forêts principalement. S'il n'avait pas été pirate et combattant, il aurait certainement fini botaniste. Mais là n'était pas la question présente !

En effet, le forban devait trouver à manger pour le matin qui approchait à grands pas. Avançant péniblement étant donné que les feuilles des arbres commençaient à poser problème pour la vision, il se mit en quête d'un fruitier, sur lequel il pourrait trouver un peu de nourriture, de quoi se sustenter. Nakata songea également qu'il aurait mieux fait, la veille, de faire le tour des magasins du village qu'il avait visité plutôt que de se contenter des cordes de sa bonne vieille guitare... Poussa un soupire, il se força alors à sourire, songeant que tout cela pourrait être bien pire. Après tout, les autres étaient en bonne santé ! Damon avait bien failli y passer, la veille, mais le plus dur était derrière eux. Ils n'avaient désormais plus qu'à songer à l'avenir... Comment rendre aux habitants leur aspect normal, naturel, alors que ceux-là devaient probablement les haïr et se méfier d'eux, comme de tous les pirates en général ? Se grattant les cheveux d'une main, le Fenice sauta par dessus d'une racine un peu trop épaisse et se mit ensuite à courir, décidant de se rendre justement au hameau qu'il avait visité le jour précédent, étant donné qu'il trouverait forcément son bonheur là-bas. En seulement trois ou quatre minutes de course, ayant retenu le parcours de tête grâce à sa très bonne mémoire, le hors-la-loi sortit de la forêt et pu apercevoir son but, un sourire aux lèvres. Rassuré, il l'était alors : cela lui empêchait de galérer à tourner en rond pendant des heures sans trouver le moindre fruit... Puisque cette forêt semblait tristement stérile.

En bref, Nakata venait tout juste de sortir de l'épaisse et luxuriante végétation qu'il se remettait déjà en marche, un peu plus calmement néanmoins, en direction des maisons qui se dessinaient et se rapprochaient. Il restait cependant particulièrement aux aguets : si les bestioles étaient certainement restées calmes en le voyant entre les arbres, elles seraient sans aucun doute moins heureuses de le voir débarquer au bon milieu de leur territoire, qui plus est pour prendre de la nourriture précieuses, qu'elles avaient du gagner à la sueur de leur front... Mais avaient-elles conscience d'être humaines, de base, ces monstruosités ? La question restait aussi entière que celle de l'identité du malade mental leur ayant ôté leur humanité... Enfin, le Fenice laissait tout simplement le loisir de trouver des réponses à tout cela à sa chère doctoresse, qui le ferait d'ailleurs mieux que lui. Il n'avait pas les connaissances requises pour s'engager sur de telles recherches... Et ne les voulait pas, d'ailleurs. Il était très bien, en musicien ignorant tout du Monde. Enfin, en apparence. Quoiqu'il en soit, le combattant fut rapidement interpellé par des bruits, de l'agitation, non loin de ça. Curieux de nature, il se mit à avancer dans cette direction, les mains dans les poches, l'écharpe, le bandeau et les cheveux remuant délicatement au gré du si appréciable vent nocturne. Mais il était bien loin de savoir sur quoi il allait tomber...




Dernière édition par Fenice Nakata le Dim 22 Sep - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeDim 22 Sep - 18:09

"J'ai la dalle !"




Spoiler:
 

« Allez sois cool ! Juste un bout de bacon !!! »

Hystérie passagère, mots de tête violents. Je venais simplement d’arriver sur cette île, ne sachant même pas comment, que déjà j’avais décidé de me nourrir. Bon sang, combien de temps avais-je passé en mer ? Mon dernier souvenir remonte à cette beuverie à Mirror Ball dont même le début m’échappe. Je me souviens simplement que j’étais totalement bourré, au bord du décès, sans exagérer. Ça faisait maintenant quelques semaines, voir des mois, que je n’avais pas vu mes compagnons. Il fallait que je trouve une embarcation pour les rejoindre à l’entrée du nouveau monde, mais avant ça il fallait que je me nourrisse bordel ! Il n’était pas docile ces enfoirés de bestiaux ! De plus, ils allaient surement me donner des maux de ventre. Mon anatomie n’est pas habituée à la nourriture humaine, bien que cette dernière soit excellente ! Je ne nourris à l’accoutumé de sang, mais il ne semble pas y avoir un seul humain ici. En même temps, si j’avais eu un peu de jugeote, j’aurai usé de mon observation pour repérer, mais nan, la gueule de bois n’était pas là pour m’aider. Je tentais de me souvenir…

-FB-

L'ivresse qui circulait au fin fond de mon corps n'en était encore qu'à son début. Lorsque le paroxysme de cet état arriverai, je craignais ne vraiment plus pouvoir répondre de mes actions. Dans tous les cas, lorsque je vis la femme que je venais d'inonder d'alcool –ce que je pensais- s'approcher de moi, je ne ressentis rien. Je n'avais pas peur de sa réaction, au contraire, je luttais pour réprimander un fou rire. Je parvenais à me tenir, mon esprit était encore un peu présent dans ma tête. Mais lorsque qu’elle me saute dessus pour prendre sur ma tête ce qu’elle appelait le papillon, je n'en pus plus, et m'esclaffai comme jamais. Je ne fis pas forcément attention aux exploits des autres imbibés, mais cessai de rire lorsque la femme m'adressa la parole. J'ouvris la bouche, prête à parler à mon tour. Je ne savais pas si mes dires contenaient du sens, mais ceci m'étais pour ainsi dire totalement égal. « He suis, c’pas… Papillon… Hein ? » Sans un mot de plus, je me jetai en avant, et fit tomber la femme avec moi, elle qui m’avait sauté dessus une seconde auparavant dans les bras, me faisant littéralement me casser la gueule. La seconde d'après, je me retrouvai à califourchon sur elle, mes mains profondément ancrées sur ses épaules. Dans le même mouvement, je me penchai sur elle, jusqu'à ce que mon thorax s’écrase sur sa poitrine, et ma bouche vint prendre possession de la sienne, laissant ma langue s'infiltrer entre les lèvres de la femme. En somme, je lui roulai une pelle, avant de me redresser avec force.

-FB-

Non, j’devais être possédé après tout…

« Allez cochon ! J’ai la dalle ! Ho… ! »

Mon regard se posa alors sur ce qui semblait être une espèce de poulet géant. Les yeux grands ouverts, le regard vide, un fin filet de salive coulant le long de mon menton. C’était quoi cet endroit ? Food Island ? Et d’abord, depuis combien de temps ne m’étais-je pas réveillé pour avoir une dalle pareille ? FAIT CHIER ! Dégainant mon katana, je courrais après les bestiaux comme un attardé tenant mon arme au dessus de ma tête en braillant des noms de viandes en sauce. Les plats de Nakata me manquaient finalement. Alors que je m’étais totalement perdu dans mon euphorie temporaire, laissant K.O des animaux derrière moi, mon empathie me rappela à l’ordre, me faisant me stopper net sur place. Je connaissais cette voix !

« Nakata !? Sashiburi dana neeee ?!! Ha… Tu n’as rien vu à ce qu’il vient de se passer je me trompe ? »

Directement, mon ton avait changé, j’étais le même homme qui les avait quitté quelques semaines auparavant, à la différence près que j’avais une école de sabre en plus dans la poche, un style propre et défini privilégiant le corps à corps. Bref, j’étais revenu légèrement plus fort, mais lui aussi semblait avoir grandement progressé. A défaut de cacher le fait que j’étais devenu plus sociable, je gardais mon ton froid d’antan pour ne pas trop le dépayser. Je n’étais, à ce moment là, plus torturé par les démons de mon passé. J’étais un nouvel homme, à la volonté impliable et avec une force bien réelle.

« Haaa… On s’en fou, aide moi à attraper le porc ! »

Annonçais-je fièrement, des étoiles dans les yeux, tentant de ravaler un nouveau filet de bave…



Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15128
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue52/75Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue300/1000Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (300/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeDim 22 Sep - 19:36


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Matsub10


« Sashiburi dana, Hato... »
PV Tsukiyo no Hato

En effet, Nakata fut pour le moins surpris lorsqu'il découvrit, encore dans la pénombre, la source des bruits qu'il avait entendu depuis quelques instants. En effet, après avoir rapidement couvert la distance qui le séparait de ce véritable remue-ménage il découvrit un épéiste fonçant en direction d'un homme-cochon et d'un homme-poulet, certainement tout deux victimes du même maléfice que les autres habitants de Graou Island. Mais ce n'étaient pas ces deux autochtones, pas plus que le brouhaha qu'avant généré l'épéiste en question qui attirait désormais toutes les pensées du blondinet, non... Tout ceci c'était subitement évanoui quand il avait reconnu une silhouette bien trop familière, qu'il avait côtoyé pendant plusieurs mois par le passé. Comme pour montrer qu'il était bien celui auquel le Fenice pensait, le sabreur se tourna vers lui l'air heureux, en prenant la parole. Un sourire joyeux apparut presque instantanément sur le visage du capitaine, dont le cœur avait fait un bon en découvrant son bras-droit, le Supernova Tsukiyo no Hato :

-Hato !

C'était le seul mot qui avait franchi le barrage que constituait son sourire, et il avança en direction de son coéquipier à vive allure, mais en marchant sans trop se précipiter. Ce dernier reprit d'ailleurs la parole, et le Phoenix poussa un soupire en marchant entre les corps inanimés de certaines bestioles qui n'avaient pas vraiment eu de chance. Sur ce plan là, le vampire n'avait définitivement pas changé ! Impulsif, mais surtout exceptionnellement puissant... Mais malgré cela, l'autre forban dégageait une aura différente, comme moins morne... Moins froide. Faisant toutefois abstraction de ce que l'on aurait pu appeler un détail, et l'air toujours aussi amusé par la situation et par ce drôle de destin qui avait décidé de les réunir bien plus vite qu'il ne l'aurait pensé, le primé prit à nouveau la parole :

-Je doute que ce cochon soit à ton goût... Tu dois l'entendre à leurs voix, pas vrai ? Viens, allons chercher autre chose, il doit y avoir une auberge dans le coin.

Nakata avait bien entendu fait écho à la nature humaine de ces créatures, dans un premier temps. Il savait que son ami possédait le haki de l'observation, et il avait d'ailleurs sans doute eu l'occasion de s'entraîner dans ce domaine-là depuis qu'il s'était absenté... Aussi il supposait que ce dernier avait eu tout loisir d'entendre les voix de ces civils, si tant est que leur forme permette toutefois de la discerner. Mais étant donné qu'ils demeuraient humains, à la base... Il n'y avait aucun doute qu'ils en possédaient une. Sans doute la même que le maudit du Phoenix lorsqu'il avait pris sa forme éveillée, pendant la Grande Guerre ? A ce moment-là, il se remerciait de ne pas devoir endurer leurs plaintes sans cesse... Le Fenice reprit donc la marche, en direction d'une auberge qu'il avait localisé durant sa première escapade, toujours aussi soulagé de voir que le membre pilier de l'équipage allait bien. Sans le regarder, continuant de progresser, il prit donc à nouveau la parole, bien décidé à en savoir plus sur la vie de ce dernier depuis leur séparation :

-Alors, quoi de neuf ? J'imagine que tu as eu le temps de t'entraîner, pas vrai ? Faudra qu'on se tape dessus un jour, histoire de voir à quel point on a progressé l'un et l'autre !

En effet, même si le capitaine avait énoncé cette perspective d'une lutte amicale entre eux deux plus par amusement et par curiosité que par sérieux, l'envie de jauger les forces de son camarade était bel-et-bien présente. Le chemin qu'ils avaient tout deux parcouru depuis Alabasta était plus long qu'il n'y paraissait, et nulle doute que le Gouvernement Mondial les voyait désormais comme de véritables nuisibles, en témoignait la lettre que le blondinet avait reçu à son nom, lui demandant tout simplement de rallier la cause des Shishibukai en devenant, tout simplement, l'un d'entre eux. Les journaux n'avaient eu de cesse de parler de leurs méfaits, et leurs primes avaient grimpé plus qu'efficacement. En bref : alors que, quelques mois plus tôt, ce duo n'était qu'un bête début d'équipage, ils étaient désormais partis pour taper dans le haut du panier... Il ne leur restait qu'un petit bout de chemin à parcourir jusqu'au Nouveau Monde, et ce dernier leur ouvrirait les bras pour les accueillir ! Enjoué par une telle pensée, Nakata ne put s'empêcher de sourire à nouveau, levant ses yeux au ciel encore sombre et obscurci. S'il s'était attendu, en partant du MOT, à faire une telle rencontre... Il serait sans doute parti plus tôt, et en pressant davantage le pas. L'équipage était donc, et ce depuis quelques temps, de nouveau au complet, sur la même île du moins. Enfin, il ne fallait pas que le Fenice aille trop vite en besogne : son coéquipier souhaitait peut-être reprendre le chemin en solitaire pendant quelques temps... Cela devait lui faire du bien, après tout. Ils étaient le jour et la nuit : là où le blondinet adoraient vivre avec du monde, constamment, il savait Hato bien plus calme et moins amical, ou en tout cas moins aimable, moins sociable. Mais bon : comme on dit, ce sont les expériences qui forgent l'être. Sans doute le Supernova allait-il tomber sur une merveilleuse surprise...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeJeu 26 Sep - 10:57

"J'ai la dalle !"




Spoiler:
 

-Je doute que ce cochon soit à ton goût... Tu dois l'entendre à leurs voix, pas vrai ? Viens, allons chercher autre chose, il doit y avoir une auberge dans le coin.

Hm. Il n’avait pas changé sur ce point là. Là où j’avais tendance à foncer avant de réfléchir, il préférait faire l’inverse. Oui, je l’avais senti qu’un truc déconnait dans leurs voix, mais pour moi, malgré tout, ce n’était d’apparence que des animaux. Non ? Pourquoi me serais-je privé après tout ? N’avais-je pas déjà l’habitude avant de me délecter des humains ? Soit, la mort n’était que trop peu souvent de mise, mais elle avait son importance, tant que le reste. Je le regardais sans rien dire. Soupirant, je le suivi alors qu’il semblait cherchait de la vraie nourriture à se mettre sous la dent. J’étais en train de mourir de faim, il fallait qu’il fasse vite avant que je ne fasse demi-tour pour aller bouffer ce porc ! Je ne disais rien, lui non plus, il avançait simplement sans se retourner. Il m’avait l’air bien peu méfiant envers ma personne, ce n’était pas spécialement prudent surtout après les évènements qui se sont produits il y’a quelques semaines de cela, qui ont fait de nous des supernovas. Je souriais. Là-dessus il n’avait pas changé non plus, il accordait toujours une confiance aveugle en ses camarades. C’était une bonne chose pour un capitaine que de pouvoir compter sur son équipage. Finalement, il reprit la parole, m’arrachant de mes pensées pour un brusque retour à la réalité.

-Alors, quoi de neuf ? J'imagine que tu as eu le temps de t'entraîner, pas vrai ? Faudra qu'on se tape dessus un jour, histoire de voir à quel point on a progressé l'un et l'autre !

« Tes désirs sont des ordres. »

Voilà qui voulait tout dire. Les détails qui suivent ne prirent qu’une seconde d’action dans la réalité, mais il faut cependant quelques temps pour décrire les choses. Je venais de sourire à pleines dents après la déclaration du blondinet. Il voulait se mettre sur la tronche, et ça faisait un moment que je ne m’étais pas réellement battu contre un individu de mon niveau. L’on pouvait apercevoir, pour les plus aguerris, le reflet de la lune dans mon regard. Il fallait que je profite de ce moment où mon pouvoir était à son apogée. Ma mine devint instantanément plus sévère, une demi-seconde après mes instants de joie, l’heure était au combat. Je saisis alors mon katana, le Nidai Kitetsu, et dégaina rapidement après m’être propulsé à son niveau en lâchant en murmurant un léger « Ichi », en enflammant le sabre pour lui porter un coup au niveau du thorax, ne souhaitant laisser aucun repos au supernova, il me fallait enchaîner. Je n’utilisais que ma vitesse passive pour le moment, mais c’était pour mieux le surprendre plus tard. La lame toujours enflammé, j’effectuais une rotation sur moi-même en tentant cette fois-ci d’assener un coup au niveau des jambes « Nii ». Comment allait réagir le Fenice ?

« Montre-moi ce que tu as appris, capitaine ! »

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15128
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue52/75Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue300/1000Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (300/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeJeu 26 Sep - 19:04


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Matsub10


« Sashiburi dana, Hato... »
PV Tsukiyo no Hato

A peine Nakata eût-il terminé sa brève déclaration que son second répondit affirmativement à sa demande, un peu plus tôt que prévu d'ailleurs. Mais le jeune capitaine ne pouvait pas dire qu'il ne s'y était pas attendu : il commençait à le connaître, lui et sa manière impulsive d'être... Mais cela leur ferait du bien, sans contestation possible. Autant à l'un qu'à l'autre : sans ça, ils allaient finir par rouiller... Après tout, depuis la Grande Guerre, nul adversaire redoutable ne s'était vraiment dressé sur la route de Tengoku no Seigi. Encore pire pour Hato, qui était parti en direction des Seas Blues et qui, par conséquent, n'avait pas du faire grand chose d'autre que voyager... Grosso modo, le soleil et la lune que représentaient si bien ces deux pirates n'avaient plus qu'une seule envie : laisser parler leurs muscles à leur place. Lames contre poings, phoenix contre vampire. Mais avant tout, Supernova contre Supernova... S'ils voulaient réellement parvenir à leurs fins, changer ce Monde si égoïste et si injuste, alors ils devaient devenir forts. Encore plus forts. Et ce n'était pas en discutant éternellement que cela se réaliserait... C'était une leçon que le Tsukiyo comme le Fenice maîtrisait désormais pleinement. Mais depuis la Guerre, ils avaient grandis. Puissants, ils l'étaient devenus sans nul doute. Tout avait changé... Et pourtant, une fois de plus, ils se dresseraient ensemble face au Gouvernement Mondial et aux Tenryubitos. N'est-ce pas cela que la véritable définition d'un équipage ? Un groupe d'individus faisant face à la difficulté et même parfois à la mort avec cran et courage ? Et alors que tout semblait se dérouler extrêmement vite, alors que le sabreur tirait ses armes dans le but de porter un coup à son coéquipier, ce dernier se retourna rapidement pour se mettre face à celui qui devenait pendant le temps d'un duel son adversaire, un sérieux perceptible présent sur le visage. Il n'avait pas peur, mais n'était pas confiant. Ce vampire, il le redoutait.

Ce fut Hato qui ouvrit les festivités, comme à son habitude. Ses gestes étaient fluides, bien moins brouillons que lors de leur rencontre à Alabasta, qui appartenait déjà largement au jadis. La lame du bretteur se recouvrit de flammes menaçantes en fondant en direction du blondinet qui n'avait pas vraiment le temps de réfléchir. Son instinct le forçant à se mouvoir, ses réflexes surclassant pour une fois sa raison, il se pencha en arrière avec une souplesse et une agilité digne de l'oiseau qu'il était. Le dangereux sabre le frôla, dans une courbe mesurée qui sentait réellement l'échauffement. Nakata ne put alors s'empêcher d'esquisser un sourire, de joie. Ce n'était vraiment que dans ce genre de moments qu'il se sentait bien, apaisé... Une fois en danger. C'était assez ironique, mais maintenant qu'il avait goûté à la douleur et à la peur, il ne pouvait et ne voulait plus s'en décrocher. Il était, tout simplement, devenu un combattant. Décidant de se redresser rapidement, la maudit eut juste le temps, une fois de plus, de voir le brun bouger avec cette vitesse fulgurante le caractérisant si bien. A cette allure, il allait tout simplement lui exploser les jambes, les rotules... Poussant un léger soupire, le Phoenix opta alors pour la nouvelle forme hybride qu'il avait pu développer. Les cibles du vampire prirent alors soudainement une teinte bleutée, se transformant en pattes d'un volatile, améliorant avec efficacité la détente du capitaine qui l'utilisa à son avantage, se propulsant en arrière pour prendre ses distances. Mesurant son saut, le Fenice arriva contre un mur qu'il utilisa alors comme un tremplin, afin de rebondir puissamment. Au même moment, ses jambes reprirent leur apparence normal et son corps redevint celui d'un humain banal, mais sa course en direction de son second, elle, n'avait rien de simplette. Alors qu'il n'était qu'à dix bons mètres de son adversaire, le blondinet posa pied au sol, se propulsant une fois de plus dans son élément, les airs.

-Troisième voie, kotai.

Optant pour la troisième de ses cinq voies martiales, Nakata parvint à solidifier son corps efficacement, lui permettant par exemple de défoncer du fer sans soucis. En revanche, il se doutait que le tranchant de l'arme d'Hato serait plus affûtée que la résistance de son poing... Aussi il décida de ne pas s'arrêter en si bon chemin et, tout en continuant sa chute en direction du sabreur, il prit une nouvelle fois la parole :

-Busou Shoku.

La plaque caractéristique du haki de l'armement vint recouvrir son poing gauche, qui avait été de surcroît déjà renforcé par l'utilisation de kota. Dans cette situation, la solidité de ce dernier atteignait un point exponentiel, que le garçon n'avait d'ailleurs jamais utilisé. Il n'était pas certain que cela suffise à bloquer l'épée de son compagnon, mais dans le pire des cas cela diminuerait efficacement les dégâts... Ainsi, sans user plus de technique, il tenta un bête coup de poing en direction du visage du vampire. Si ce dernier esquivait, il n'y avait aucun doute : le sol allait manger, à cet endroit !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeJeu 26 Sep - 19:42

"J'ai la dalle !"




Spoiler:
 

Un sourire vint recouvrir mon visage, ce combat allait être sans nul doute possible un excellent entrainement pour l’un comme pour l’autre. Le premier coup visant son thorax, il parvint à l’esquiver en se penchant en arrière, une courbe parfaitement dessinée, un souple mouvement d’instinct que le Fenice avait acquis avec l’expérience. Lors du second coup visant ses jambes, le blond avait prit une forme hybride pour se propulser légèrement en arrière, lui permettant d’esquiver le coup, ce combat allait être mythique, sans nul doute. Le combat de deux supernovas. Je me redressais, lui faisant face, attendant maintenant qu’il bouge à son tour, ce qu’il ne tarda pas à faire. Il avait prit appui sur un mur et s’était propulsé vers moi avec une force incroyable, ce combat me faisait déjà frissonner. Il arrivait sur moi de par les airs, visiblement bien décidé à m’en faire baver. Je mis ma lame devant mon visage pour parer son poing, mais c’était sans compter sur son renforcement soudain, je sentais au fond de moi qu’il ne fallait pas me risquer à ce genre de duel de force brute avec le capitaine, par impulsion et au dernier moment, ma lame fit un léger mouvement de pivot tandis que mon corps se décalait lui sur le côté. Ainsi, ma lame ne fut pas abimée et le poing du blond vint exploser le sol au même endroit. Un léger rire m’échappa, mélange d’excitation et d’envie de riposte. Saisissant mon arme à deux mains, je fis un mouvement en avant avec ma lame pour lui propulser une lame de feu pendant que son poing touchait le sol en formant un cratère.

« Hi no Nami ! »

Il fallait que je poursuive mon offensive, il allait surement rapidement se dégager de son poing d’encrage pour me contrer en esquivant ma lame, il fallait que j’agisse avant en sachant quels mouvements il serait passible de faire. « Je n’ai pas glandé sur les seas blues, Nakata ! ». J’étais décidé à lui montrer mes progrès, tout comme lui allait me montrer les siens. Ce n’étaient que des échanges de courtoisie avant le vrai combat, mais c’était assez pour nous jauger. Soupirant longuement et profitant du laps de temps qui m’était offert, j’allais me rapprocher de lui en usant de ma vitesse. « Xu Bin - Le Silence traverse le corps ! ». Effectuant une acrobatie en avant, j’arrivais vite à son niveau, presque en même temps que ma lame de feu, mettant mon pied sur son pied d’appui pour ne lui offrir comme solution d’esquive que le fait de se baisser. La logique était simple, s’il se baissait et que je portais un coup vers le haut, la puissance serait décuplée, il n’y avait pas a réfléchir pendant dix minutes !

« Liu Ling - Maitriser le vide ! »

Avec une force incroyable, en un mouvement montant, ma lame cherchait à frapper le visage de Nakata, comment allait réagir le phoenix face à ceci ? Ma lame par le bas, mon feu en frontal.


Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15128
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue52/75Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue300/1000Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (300/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeJeu 26 Sep - 20:17


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Matsub10


« Sashiburi dana, Hato... »
PV Tsukiyo no Hato

Nakata avait profité de son avantage le plus parfait, celui de la supériorité aérienne afin d'assurer un coup rapide, brutal et puissant. A cela il avait ajouté le haki de l'armement et l'une de ses cinq voies, afin de porter un coup aussi destructeur que possible. Certes, il aurait pu améliorer tout ceci en utilisant également la voie de la force, mais il ne souhaitait pas tout donner d'un seul coup... Le renforcement corporel était déjà une très bonne chose et son armure ainsi formée lui permettrait sans doute de bloquer un coup d'épée d'Hato. Mais il doutait, en revanche, de pouvoir en bloquer un second : le premier risquait fortement d'ouvrir une ouverture dans sa garde et après cela, il devrait donc forcément reprendre des distances. Malheureusement, même si son domaine de prédilection était clairement le corps-à-corps, le combattant craignait plus que tout les katanas. Et non seulement son adversaire du moment en était équipé, mais en plus il possédait le haki de l'observation... Ce qui n'était pas quelque chose à négliger. Néanmoins, ce qu'ignorait totalement le capitaine, c'était le niveau de son second dans cette aptitude, désormais... Mais nul doute qu'il avait du faire un énorme progrès. Tout comme le Fenice lui-même concernant le haki de l'armement, en fait... Le vampire, cependant, semblait avoir quelque chose en plus de cette capacité à entendre les voies des esprits. Son instinct. Sa condition de surhomme égalait très certainement celle de zoan du Phoenix, qui de ce fait en fut pas surpris de choisir l'esquive à une bête parade. Profitant toutefois de l'occasion pour se rapprocher un maximum, l'ancien révolutionnaire vint tout de même frapper le sol avec puissance, le fissurant et le faisant même voler en éclats dans un cratère plus ou moins important. Comme prévu, en revanche, son second ne semblait pas vouloir lui laisser le moindre instant de répit...

En effet, Nakata se redressait à peine que déjà une lame de feu fonçait dans sa direction. Redoutable pour un homme lambda, elle ne pourrait cependant absolument pas lui poser problème... Si elle avait été seule, tout du moins. En effet, alors qu'il choisissait de sa déporter sur sa droite en usant du pied gauche, Hato vint le doubler en utilisant certainement, une fois de plus, son haki de l'observation. Le blondinet devait admettre que cela semblait plus qu'utile... Ainsi, le sabreur n'eut aucun mal à placer son pied sur celui du musicien, qui fut néanmoins surpris d'un tel geste. Pour le coup, il se retrouvait coincé, et c'était le cas de le dire... Mais fort de cette position de supériorité, la lune tenta de trancher le visage du soleil dans un geste vif et fulgurant, tel un guépard bondissant sur sa proie pour la saisir à la nuque. Etat de la situation : le Fenice faisait face à une lame enflammée qui viendrait tôt ou tard percuter son torse et y laisser une jolie brûlure que son fruit du démon s'empresserait cependant de soigner, et côtoyait un être capable de fendre son joli minois en deux... S'il ne bougeait pas, et ne réagissait pas, en tout cas. Mais soyons clair : un aventurier tel que lui ne pouvait tout simplement pas se contenter de voir le danger s'approcher, et il devait forcément agir en conséquence. Il avait un avantage sur le brun. Il le savait. Sa capacité à se soigner, tout simplement... Certes, l'offensive avait été rondement menée de la part de son adversaire mais il y avait toujours un soucis. En se rapprochant ainsi, Hato s'était en effet placé à la portée des poings de l'artiste qui étaient sa première arme. Alors, que pouvait-il faire d'autre que d'en profiter pour attaquer, lui aussi ? Encaisse pour rétorquer. En tant que bouclier humain, c'était ce qu'il savait faire de mieux, après tout...

Alors le blondinet en profita, sans plus se soucier des deux dangers qui approchaient. Soit les deux Supernovas choisissaient d'encaisser, auquel cas ils risquaient d'avoir mal pendant quelques instants, soit le bretteur décidait de délivrer sa proie qui, par conséquent, pourrait se mettre en sûreté également. Utilisant une nouvelle fois le haki de l'armement pour recouvrir son poing droit, ayant précédemment brisé la technique Kotai, Nakata murmura quelques mots, toujours dans un sérieux et un calme effroyables :

-Burēkā.

Sa main gauche partit en direction de la gorge de son ennemi provisoire, dans le but de lui couper le souffle pendant un petit moment. Son poing droit, lui, remontait d'ores et déjà en direction du plexus solaire de ce dernier. En principe, cette technique utilisait le premier coup pour cacher le second. Mais face à un vampire armé du haki de l'observation, cela ne servait à rien : tout résidait dans la puissance et la rapidité d'exécution...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeJeu 26 Sep - 20:45

"J'ai la dalle !"




Spoiler:
 

Alors donc, il avait décidé d’encaisser ? Amusant ! Il était rapide, fort, et vif. Il était bien le seul digne d’être décisionnaire dans l’équipage qu’il dirige. Cependant, il ne faudrait pas qu’il croit que cela me ferait reculer. Fermant les yeux, je serrai les dents. J’allais encaisser le coup sans broncher, mais lui allait prendre le mien. J’eus juste le temps de poser mon regard sur lui pour lui sourire, il avait surement compris. Quel coup était le plus propice à prendre cela dit ? Le premier ou le second ? Le premier me couperait un instant la respiration, mais comme ci c’était réellement utile dans mon cas. Je restai sur place et décida d’encaisser les deux coups. Il fallait que j’apprenne encore à encaisser à mon tour. Son premier coup m’arracha un soupir de douleur, tandis que le second m’écrasa au sol. Rapidement, je pris mes distances, il devait avoir encaissé mon coup également, sans quoi, il serait vraiment un surhomme. L’idée ne me déplaisait pas, mais elle serait quelque peu gênante. J’attendais tranquillement derrière un arbre que la poussière soulevée par notre ébat se dissipe. Il était violent. Dos contre le tronc, je crachais une légère gerbe de sang au sol en souriant, toujours. Il fallait que j’agisse avec discernement. Son poing fort était le même que le mien, la vitesse, cela dit lui avait la force là ou moi j’avais le tranchant. Nous étions assez complémentaires au final. Nos forces n’avaient rien avoir avec le moment de notre rencontre, sur Alabasta. Je crois qu’au final, au vu de sa vitesse, même si j’avais voulu esquiver, je n’aurai échappé qu’au premier mouvement. Bon ! Temps était venu d’attaquer de nouveau, ou d’essayer de tendre un piège, au choix. Déjà, dégager la zone, même si je pouvais savoir où il se trouvait, ce serait bien plus intéressant sur une zone désertique.

« Shijou Bachiryu ! »

Ce n’était ni plus ni moins qu’une dévastation de zone, générant le plus grand nombre de coup vers Nakata, évidemment.

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15128
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue52/75Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue300/1000Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (300/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeJeu 26 Sep - 21:13


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Matsub10


« Sashiburi dana, Hato... »
PV Tsukiyo no Hato

Ils se connaissaient presque parfaitement, ces deux adversaires qui se faisaient actuellement face sur Graou Island. Ils s'étaient finalement apprivoisés au court du temps, en mental comme en combat. Ils se comprenaient, se testaient, s'amusaient. Et c'est exactement grâce à cette proximité que l'on pourrait aisément qualifier d'amitié que Nakata comprit, avec un simple sourire de la part d'Hato, que ce dernier avait choisi le même chemin que lui : encaisser, bêtement, les coups qui venaient. Il n'avait pas froid aux yeux, ceci dit... Il défiait presque son capitaine sur ce terrain-là, sachant cependant mieux que personne que ce dernier était de loin l'un des meilleurs dans le domaine, tout simplement grâce à son puissant fruit du démon... Mais cela ne faisait qu'amuser encore plus le blondinet, qui menait son attaque avec force et vigueur dans le but d'endommager son second autant que possible. Certes, ils étaient et demeuraient alliés, mais ça n'était pas non plus une raison pour se mesurer et se sous-estimer. Non, l'entraînement était bien là pour leur permettre de comprendre à quel point l'autre avait progressé : il ne leur servirait donc strictement à rien de se retenir... La main gauche du Fenice ne s'arrêta donc qu'une fois à la gorge du vampire qui crachota. L'instant suivant, la lame de ce dernier força le maudit à lever le regard en direction du ciel, découpant son visage d'un coup sec, laissant une cicatrice plus artificielle qu'autre chose qui partait du menton pour finir au niveau du front. Un homme normal aurait cependant gardé une marque à vie... Décidant de ne pas rompre son enchaînement pour si peu, le Supernova frappa violemment le ventre de son adversaire du moment, un peu déstabilisé néanmoins par le coup porté précédemment. L'épéiste fut alors projeté un peu plus loin, mais l'artiste ne put suivre précisément sa trajectoire : dans le même moment, la lame de feu percutait violemment son torse, faisant s'envoler une gerbe de sang et brûlant la peau du forban qui serra les dents pour ne pas hurler. Si le premier coup du bretteur n'avait pas été réellement douloureux pour lui qui avait su améliorer les défenses de son corps en ce domaine, le second, en revanche, restait affreusement cuisant... Et c'était d'ailleurs le cas de le dire.

C'est dans ces conditions que Nakata serra les poings en restant debout, ne fléchissant pas même devant la douleur. Il ne fit que se pencher en avant, visage en direction du sol, le sang coulant abondamment en direction du sol tandis que les flammes bleutées apparaissaient déjà, et faisaient leur travail. Après quelques secondes, la douleur disparut totalement, et les plaies n'étaient plus. Seuls vestiges des deux coups dangereux et imprévisibles d'Hato, le bandeau légèrement entaillé sur le front du blondinet et le haut calciné du jeune homme témoignaient réellement de la fureur qu'avait transmis le vampire à ses gestes. Souriant doucement, l'ancien révolutionnaire se redressa, une paupière closes en reprenant son souffle, essuyant de la main droite et d'un coup sec la salive qui avait légèrement coulé pendant son effroyable agonie, et prit la parole sans vraiment savoir si son coéquipier l'entendait étant donné qu'il ne le voyait ni ne l'entendait plus :

-Je dois admettre que t'es pas mauvais...

Et c'est à ce moment-là que celui qui deviendrait à n'en pas douter le futur Sword Master passa à nouveau à l'offensive, ayant visiblement repris ses esprits pendant ce petit moment de répit. D'un jeu habile de ses katanas, il sembla découper l'espace une multitude de fois, commençant par trancher les bâtiments et les arbres qui demeuraient dans l'espace du combat avec une efficacité surprenante. Sachant toutefois que la suite serait pour lui et les bâtiments un peu plus éloignés de la position de son jeune ami, le Fenice serra les dents en se mettant rapidement en garde, murmurant plus à lui-même qu'à l'intention de l'autre pirate :

-Je retire ce que j'ai dis, t'es carrément doué...

Pour le coup, le blondinet devait admettre ne pas avoir énormément de solutions non plus... Hato avait visiblement un don pour le mettre dans l'embarras ! Mais ça n'en était que plus intéressant : cela voulait évidemment dire que leurs adversaires aussi en pâtiraient... En bon bouclier, le zoan changea alors ses bras en ailes, décidant tout simplement d'encaisser une fois de plus. Cependant, dans cette forme hybride, tout était largement différent... Alors que les coups frappaient son corps, le tailladant de toute part, ses nerfs n'avaient pas le temps de le laisser hurler que déjà les flammes bleutées de l'oiseau mythologique apparaissaient, refermant les blessures aussi rapidement que possible. Au final, il ne demeura que Nakata, debout, les bras toujours en ailes et le dernières cicatrices disparaissant dans un océan azur, et son vis-à-vis à quelques dizaines de mètres de lui. Les bâtiments alentours n'étaient plus que ruines, tout comme les quelques tracs de végétations ayant eu le malheur de se trouver dans cette zone. Profitant de cet espace désormais totalement dégagé, l'hybride prit alors la forme totale de l'oiseau de l'espoir, s'élançant immédiatement en direction de son adversaire, en quelques battements d'ailes seulement. Le Fenice ajouta quelques mots :

-Tsume eien !

Se rendant volontairement palpable pour mener l'offensive, le Phoenix plaça au dernier moment ses serres en direction du bretteur, dans le but de le taillader à son tour. Comment allait-il bien pouvoir réagir ?



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeSam 28 Sep - 11:44

"J'ai la dalle !"




Spoiler:
 

Je me souviens encore du jour où nous étions devenus ce que nous sommes en ce jour. Des êtres incommensurablement forts, toujours en quête de nouveau défi pour les rendre encore plus coriace. Notre rêve était le même, nos ambitions se valaient à peu de choses près. Je me souviens, ce jour où j’ai vu la mort s’emparer de chacun d’entre nous avec une maestria incroyable. C’est ce même jour que l’épée de Damoclès avait cédé sous la pression pour révéler en moi un potentiel encore inexploité. Je me souviens…

-FB-

C’est quoi, ce sentiment pesant sur ma poitrine ? Ma tête me fait mal, mon cœur s’emballe, je sens approcher la fin, sa fin, ma fin, notre fin, la fin d’un cycle, la fin d’une vie, le vent du changement, le nouveau, l’abrasion de mon âme dans les flammes de l’enfer ! L’épéiste était fort, et je n’étais pas concentré sur notre combat, toute mon attention se portait sur Harushige et sa précédente attaque. Que ce passait-il ? Quelle était ce hurlement qui venait de déchirer l’air ? Le regard écarquillé, mes yeux se posèrent sur Nakata. Le blond était au sol, gisant dans ce qui semblait être son propre sang, son bras n’était plus. Son bras ? Nakata… Nakata… Capitaine ! Perte d’attention, la lame du bretteur qui était passé par-dessus moi par un procédé des plus miraculeux vint s’abattre sur mon thorax, me projetant violemment au sol. Nakata… Je ne bougeais pas, mes yeux étaient écarquillés, plongeant sur la scène au loin, j’étais à genoux, voulant hurler mais aucun son ne sortait d’entre mes lèvres, le blond semblait hurler à la mort pour nous deux. Finalement, nous étions trop faibles ? Comment pourrions-nous un jour prétendre au titre de seigneur si nous n’étions mêmes pas capable de nous relever sur ce champ de bataille aux airs d’aire de jeu pour les grands de ce monde ? Mes ongles vinrent déchirer la terre, haineux, désespéré, toute la haine du monde m’avait envahit à ce moment-là, les larmes coulaient sur mes joues sans que je ne puisse être en mesure de faire quoi que ce soit pour les arrêter. Nakata…

-Désolé, tous le monde... Je suis encore faible...

« NAKATAAAAAA !!! »


Un électrochoc dans ma poitrine, je me relevais soudainement, d’une vitesse insoupçonnée, prenant des appuies violent dans le sol, enfonçant la terre sous mon propre poids. J'hurlais à la mort, déversant toute ma haine dans un cri de rage qui vint surplomber le bruit des batailles alentours, tout semblait s’être totalement tût pendant un moment, comme si la mort elle-même s’était mise en attente sous cette déflagration de rage. Je n’avais pas encore saisis là toute l’ampleur de ce qu’il venait de se passer, mais je savais déjà que c’était lié à une certaine anormalité. L’air était lourd, je semblais pouvoir écraser tout le monde d’un simple regard, d’une simple rage. Ma voix perçant l’air, on pouvait m’entendre répéter « NAKATAAAAAA !!! » Sans arrêt. Les gravas qui volaient me semblaient passer devant moi au ralentit, les mouvements des gens environnants semblaient avoir été totalement coupée dans leurs actions... Quand l’air ambiant se fit moins lourd, que le court du temps semblait revenir à la normale, je pris une impulsion soudaine vers le Fenice, cette vitesse, jamais elle n’avait été mienne, et maintenant, je semblais une fois de plus m’être élevé vers un niveau supérieur. « SLIDE ! ». A peine ces mots furent prononcés que déjà j’étais passé devant Harushige, prenant nakata avec moi en assignant un coup d’épaule au sanguinaire pour qu’il dégage plus loin, et déjà j’étais aux côtés d’Holly et de Méliandre, regardant l’épéiste de notre équipage faire face. Mon regard se porta vers Holly, la folie semblait maintenant être totalement maîtresse de mon corps, j’avais totalement perdu mon sang froid.

« Soigne-le… REND LUI SON BRAS PUTAIN DE MERDE !!!!!! »

-FB-

Ce jour-là j’ai vu la mort, mais j’ai aussi senti ce lien qui nous unissait, plus fort que tout, à l’épreuve des balles, impossible de le renier, nous étions des frères maintenant. Il avait réussi à parer mon coup précédent grâce à son fruit du démon. Enfin parer… Il l’avait encaissé, mais il n’avait en aucun cas subit des dommages. En revanche, les coups précédents, bien que cicatrisés, il les avait subi ! Certes, ils n’étaient plus présents sur son corps, mais mentalement, ça jouait énormément. Beaucoup des adversaires du phénix baisse les bras car ils croient ne pas le toucher, ou les coups portés vains. Grosse erreur. Je n’étais pas de cette catégorie. Je lui souris en voyant qu’à son tour il allait attaquer, mais c’était déjà trop tard, mon regard avait croisé le sien. Il m’avait lacéré de ses serres, déchirant ma chaire, laissant simplement un râle de douleur couvrir la zone. Ce n’était pas fini. Rapidement, j’arrivais d’au-dessus de sa personne. « You’re Mine ! ». Tout ce qu’il pensait être une réalité n’était qu’une fiction. J’avais usé de mes capacités de maudit, à ma manière également. J’étais apparu dans son dos, usant simplement de ma vitesse pour esquiver, et m’étais servi d’une mini tornade pour monter dans les airs, au dessus de lui, pour lui retomber dessus violemment pour lui asséner un coup de katana.

« Evite plutôt ça ! Mizu to Raï no En’chuu ! »

Le tranchant de la lame accompagnée d’une colonne d’eau parcourue par un courant électrique. Une technique utilisée contre le sanguinaire pour le paralysé. Comment va réagir Nakata ?

Spoiler:
 




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15128
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue52/75Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue300/1000Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (300/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeSam 28 Sep - 12:15


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Matsub10


« Sashiburi dana, Hato... »
PV Tsukiyo no Hato

Nakata, changé en phoenix bleu et or, fonçait sans vraiment réfléchir en direction d'Hato qui lui faisait face sans ciller. Dans ce genre de combats où la difficulté était véritablement au rendez-vous, il lui arrivait parfois d'agir par ses pulsions, ses réactions. C'était exactement ce qui se passait alors, à ce moment-là. Son corps et son fruit du démon étaient bien assez forts pour réagir en cas de difficultés, et même s'il planifiait la majorité de ses attaques mentalement, la plupart du temps, il ne faisait qu'agir en conséquence des actes de son ennemi. Perdre du temps inutilement ne semblait donc absolument pas judicieux dans ce genre de situations, et c'était bien pour cela que le maudit souhaitait attaquer le vampire avec autant d'ardeur que possible, comme d'ailleurs ce dernier l'avait fait au début de le leur lutte, quelques secondes plus tôt seulement. Les rôles s'échangeaient, peu à peu : le capitaine, qui jouait sur la défensive au départ, menait désormais l'attaque. Mais c'était bien ce qu'il se passait naturellement dans ce genre de duels à haut niveau... Les deux combattants ne pouvaient au final s'empêcher de se jauger, de se tester, afin de connaître les forces de l'autre. C'était avec cette ferme idée en tête que le Fenice se précipitait en direction de son coéquipier, attaquant subitement avec ses serres une fois à portée. Mais ses yeux s'écarquillèrent quand il parvint à toucher l'autre forban sans aucun soucis, sans aucune résistance. Le bretteur se laisser toucher ainsi ? Impossible. C'était un piège. Le connaissant désormais plus que bien, l'oiseau légendaire en était sûr et certain... Et évidemment, lorsqu'il se plaça dans son dos et s'envola, le zoan ne put que se conforter dans cette thèse. La condition de vampire de son ami était vraiment plus qu'embêtante, lorsque l'on se retrouvait face à lui...

Le capitaine devait réagir et ce, aussi rapidement que possible. Il en était convaincu. Se retrouver ainsi placé sous la domination de son ennemi qui fondait dans sa direction, il détestait cela. C'était lui l'oiseau capable d'effleurer les cieux sans faiblir, c'était à lui qu'appartenait le vent nocturne de Graou Island. C'est avec l'envie de le faire comprendre à son vis-à-vis que Nakata reprit une forme hybride, laissant juste ses bras changés en ailes. Encaisser, il allait le faire, mais seulement à moitié. Comment ? C'était simple... Il se mit soudainement à tourner sur lui-même, pivotant bientôt avec une vitesse hors norme tandis qu'Hato, lui, continuait de descendre en direction de sa propre personne, dans le but de lui infliger un coup plus cuisant que les précédents. Les deux combattants, une fois de plus, allaient donc être contraints à goûter de la puissance de l'autre, si le vampire continuait néanmoins à mener son attaque...

-Tatsumaki !

Continuant de tourner ainsi, le Fenice grilla l'étape normalement nécessaire de la balayette pour faire chuter l'adversaire en lui retirant tout contact avec le sol : ainsi positionné, l'épéiste n'avait de toute manière aucun moyen de se rattraper s'il encaissait le coup qui viendrait. En effet, le maudit, tout en continuant de tourner, envoya son pied fondre en direction du brun et de son épée. Si celui-ci ne réagissait pas, il parviendrait très certainement à entailler le blondinet voire à l'électriser, mais le coup perdrait de son efficacité à cause de la jambe de l'hybride qui risquait de percuter le katana en tentant de frapper l'épaule droite du vampire. Il avait donc, comme quelques instants auparavant, le choix le plus total : soit il prenait le risque de recevoir un coup de pied puissant et touchait le combattant martial, soit il esquivait mais laissait tomber son offensive. L'on pouvait voir cette situation comme étant un test de volonté, mais il n'en était rien. C'était simplement un test de réactivité et de raison. Bien évidemment, l'ancien révolutionnaire avait jaugé son coup pour qu'il ne soit pas mortel ou ne blesse pas trop Hato qui ne pouvait, malgré tout, pas aussi bien se soigner que lui et grâce à son fruit du démon. Mais en combat réel, avec le haki de l'armement voire l'utilisation d'une voie de puissance de Nakata, le coup de pied pourrait devenir des plus menaçants et des plus destructeurs...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeSam 28 Sep - 12:38

"J'ai la dalle !"




Spoiler:
 

La situation devenait compliquée. Nakata avait réagi rapidement et avec efficacité, une fois de plus, il s’était mis à brasser le vent en effectuant une rotation rapide sur lui-même, arrivant par le haut, le choc allait être frontal, tant pour moi que pour lui. Mais je ne comptais pas esquiver. C’était certes un duel de volonté, mais au-delà de tout ceci, le blond m’avait sous estimé en ne couplant aucune voie de renforcement à son coup de pied. Peu de temps après, sans nécessité de réflexion, son pied heurta mon épaule tandis que ma lame vint s’abattre. Je fus projeter quelque mètres en arrière, quelque dizaines de mètres même, venant m’écraser sur le sol, dans les décombres de ce qu’il restait du site, levant ainsi une quantité de poussière certaine. Une nouvelle gerbe de sang vint s’échapper de mon corps, laissant un fin filet de sang couler de ma bouche, le long de mon menton. Je souriais et ne pu m’empêcher de rigoler à gorge déployée. Nakata pouvait surement l’entendre, ma joie non dissimulée de ce combat qui était pour moi le plus épique mené depuis quelques semaines.

Je me redressais lentement au milieu des ruines en rengainant mon katana. Le prochain assaut serait le dernier, trêve de plaisanterie. Ma voix porta alors sur tout le terrain, ne sachant pas où était atterri le phénix, je m’adressais à l’attention de tout signe de vie alentour. « Hé ! Le prochain assaut sera le dernier, tu en es conscient non … ? Alors montre mon ce que tu sais faire, je veux que tu me montres ton maximum ! ». Finalement, les dés étaient lancés. J’attendais maintenant, les yeux clos, l’attaque de mon adversaire. Les bras le long du corps, je laissais le vent balancer mes cheveux, le soleil lui commençait à feindre à l’horizon, balayant petit à petit l’obscurité. Le ciel était parfaitement sondé en deux, je pouvais le ressentir, ce parfait équilibre entre le jour et la nuit, du plus profond de mes tripes le pouvais le sentir. Soupirant doucement, en expirant, je pris appui sur ma jambe en plaçant ma main au niveau de ma garde, sans la toucher. Empathie à son maximum, la vitesse de l’un et de l’autre allait définir qui aurait l’ascendant sur l’autre. Et si personne ne l’emportait ? Ce serait assez amusant de constater que les poings peuvent égaler une lame. Il devait se préparer, un silence de mort venait d’envahir la zone, et je sentais les rayons du soleil naissant caresser mon visage. C’était une certitude, cet assaut serait le dernier… Mon aura rougeâtre commençait à filtrer de tous les ports de ma peau, on pouvait sentir ma détermination à ce moment précis, ce qui filtrait de mon corps n’était autre que la couleur du conquérant, prêt à exploser. Au contact, ce flux serait libéré dans son intégralité.

« Je t’attends… Capitaine… »




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15128
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue52/75Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue300/1000Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (300/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeSam 28 Sep - 14:08


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Matsub10


« Sashiburi dana, Hato... »
PV Tsukiyo no Hato

Et Hato sembla réagir comme l'avait plus ou moins prédit Nakata : il attaquait, sans montrer aucune faille dans sa volonté aussi dure que l'acier de ses lames, prêt à encaisser les coups de son capitaine le visant s'il pouvait être capable, de ce fait, de le toucher. Certes, montrer cette obstination face au possesseur du fruit du démon du Phoenix, oiseau légendaire capable de se soigner et de renaître de ses cendres était plutôt délicat... Mais s'il combattait un zoan mythique sans faiblir, tout en sachant que ces malédictions étaient les plus rares que portaient ces mers, cela prouvait tout simplement que peu importait les capacités de ses adversaires, il ne prévoyait jamais de baisser les bras. Ce genre de conduite ne pouvait pas nuire à Tengoku no Seigi dans son ensemble, au contraire, et c'était précisément pour cela que le capitaine était fier que l'avoir choisi en tant que second. Ce rôle lui seyait à ravir, plus qu'à n'importe qui... Le vampire semblait être le seul capable de combattre ses ennemis avec la même rage que le Fenice lui-même, portant aussi bien l'espoir que l'oiseau bleuté qu'était le blondinet. Et une nouvelle fois, ce dernier se rendit compte à quel point leurs différences les rapprochaient tout naturellement. Le jour et la nuit, bien sûr, mais aussi et surtout le ying et le yang. L'un ne pouvait être sans l'autre, et pour maintenir un équilibre aussi parfait que possible, les deux devaient constamment se côtoyer. Ils s'était bien trouvés, à Alabasta, plusieurs mois auparavant déjà... Aucune rencontre qu'aurait pu faire le forban ne lui aurait plus apporté d'avantages que celle qu'il avait vécu avec son bras droit qui, à ce moment-là, était devenu pendant le temps d'un entraînement son adversaire. Et rien que pour cela, l'ancien révolutionnaire comptait bien se battre aussi puissamment que possible... Aussi il envoya le vampire valser un peu plus loin de son puissant coup de pied, recevant la lame en plein torse. Celle-là le trancha comme s'il n'était que du beurre et envoya une flaque de sang à ses pieds, électrisant le garçonnet pendant quelques instants. Dans le même temps, il fut envoyé un peu plus loin et heurta le sol violemment en reprenant sa forme humaine tandis que sa blessure se refermait déjà, recouverte par les flammèches azures. A cause de l'eau que comportait l'offensive de son ami, le maudit se retrouvait trempé. Fort heureusement, ça n'était pas suffisant pour l'affaiblir ou, pire, l'empêcher de bouger... Son corps n'était après tout pas immergé. Se relevant en serrant les dents et en sentant la blessure le piquer affreusement, il finit par pousser un soupire en jetant un regard au bretteur qui, un peu plus loin, s'était également redressé. Les deux semblaient bien mal en point, mais fort heureusement pour le maudit, ça n'était pour lui que passager...

Nakata écouta alors son vis-à-vis prendre la parole avec cran et volonté. Il cria en effet que le prochain assaut serait certainement le dernier, et sur ce point-là, le capitaine ne pouvait clairement pas le contredire. Après tout, le but n'était que de se tester, pas de se tuer à la tâche... Ils auraient bien l'occasion plus tard de montrer tout ce dont ils étaient désormais capable, mais face à des adversaires dignes de ce nom, qui bafouaient tout simplement les idéaux de justice de d'égalité que l'équipage pirate s'entêtait à vouloir amener à ce Monde... Aussi, quand Hato déclara qu'il voulait voir la plus puissante attaque du blondinet, ce dernier ne put s'empêcher de sourire doucement en poussant un léger soupire. Il n'allait pas utiliser sa meilleure technique, non, tout simplement parce qu'il ne le voulait pas. Il ne sous-estimait pas son nakama, bien loin de là, mais il réservait cette offensive à des types du calibre d'Harushige, qui ne méritaient clairement rien de plus que la mort. Néanmoins le Fenice comptait bien montrer au brun ce dont il était capable, c'était certain... Il allait lui permettre d'apercevoir tous les progrès qu'il avait fait depuis la Grande Guerre et plus précisément depuis son réveil... Si Peace Land avait bien servi à quelque chose, c'était à lui permettre de plus explorer ses arts et à apprendre à combattre plus efficacement... Les deux Supernovas, qui se faisaient face à plusieurs dizaines de mètres d'écarts l'un de l'autre, se toisèrent du regard pendant un instant avant que le capitaine ne finisse par se remettre en garde, lentement. Il ferma les paupières, se concentrant, et murmura plusieurs mots en reprenant la forme hybride qu'il avait utilisé quelques instants plus tôt, ses bras devenant des ailes :

-Hikō.

Les membres enflammées grandirent soudainement d'un mètre, illuminant l'espace nocturne entourant le blondinet depuis son arrivée. Semblable à l'astre solaire trônant au milieu des néants, Nakata faisait face à la lune et à son univers sombre et toujours calme, paisible mais pervers et fourbe à souhaits. Et comme la lumière qu'il était, il allait combattre les ténèbres avec rage et puissance.

-Voie finale, seiatsu. Quatrième voie, chikara. Cinquième voie, sokudo.

C'était la toute première fois qu'il utilisait Seiatsu. Cette technique était capable de repousser les limites de son corps, plus loin encore que son fruit du démon ne pouvait le faire lui-même. En effet, il pouvait par la suite utiliser deux techniques complémentaires, comme Chikara, qui améliorait la force brute au détriment de la vitesse, et Sokudo, qui faisait le contraire. Annulant les points faibles de l'autre technique, chacune devenait un atout précieux pour Nakata qui, dans cet état-là, quittait clairement sa condition d'homme simple pour devenir un combattant hors norme. Il ne pourrait, étant donné que ce n'était que la première fois qu'il l'utilisait, rester sous cette forme qu'une ou deux minutes... Mais c'était largement suffisant, puisque tout ce que voulait le vampire, c'était voir ce dont il était capable en une seule technique.

-Busou-shoku.

La plaque caractéristique du haki de l'armement prit place sur la jambe droite du Fenice, de son genou à son pied. Grâce à elle, son coup serait plus puissant que jamais... Il fixa alors Hato et, poussant un léger soupire, se propulsa d'un seul coup dans sa direction, à une vitesse inimaginable que jamais il n'avait ressenti. La poussière n'avait pas le temps de se soulever qu'il n'était déjà plus là et se retrouvait face à son coéquipier, quasiment immédiatement. Il hurla alors ses derniers mots, pour le combat tout du moins :

-Nijū no dageki !

Se jambe droite partit d'un seul coup, visant dans le même temps la tête et le ventre du second de Tengoku no Seigi, usant d'une telle rapidité que les deux coups feraient très certainement mouche en même temps. Si, toutefois, le jeune épéiste le laissait faire...





HRP : J'ai pris la liberté de légèrement dépasser le nombre de techniques limite maxi par poste étant donné que ce ne sont que des boosts et que tu attends que je passe à l'offensive ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeSam 28 Sep - 15:54

"J'ai la dalle !"




Spoiler:
 

Alons-y. Nakata avait lancé son offensive. Il semblait ne pas pouvoir fléchir face au vampire que j’étais, mais j’avais moi aussi fait mon petit bonhomme de chemin. Expirant doucement l’air de mon corps, je murmurais simplement « Slide… » Avant de me propulser en avant, laissant tout du long de ma course une image rémanente de ma personne derrière moi. Nous étions partis au même instant, et malgré les dizaines de mètres qui nous séparaient à ce moment précis, il ne nous faudrait pas plus de deux secondes avant le choc frontale. C’est lors de ce court laps de temps que ma main vint accrocher le pommeau de mon katana, sans le dégainer pour autant. La quantité de poussière soulevée laissé derrière le blond et moi-même était impressionnante, bien que semblant totalement décalé de la réalité tant notre vitesse était haute. Le haki de l’armement hein ? Le choc allait donc être des plus violents. Mes yeux s’ouvrirent instinctivement dégageant toute ma volonté, en soupirant légèrement « Haou Shoku… ». L’aura rougeâtre se dissipa alors, entrant dans chacun des pores de ma peau avant de, quelques millisecondes plus tard, sortir de ce dernier comme une explosion, une bulle traversant toute la largeur de l’île. La couleur du conquérant. C’est force d’entrainement que j’avais réussi à en faire un atout, et pas des moindres, même si contre quelqu’un du calibre de nakata, ça ne pourrait que le faire hésiter ou vaciller qu’un instant, mais c’est de cet instant précis que j’avais besoin pour frapper. Le choc arriva directement après, son pied tentant d’atteindre mon corps en deux points. Je dégainais alors en utilisant ma technique la plus puissante en duel.

« Bachiryu no Iiajutsu ! »

Le dragon divin. Une technique normalement utilisée pour l’assassinat rapide, net et précis. Mais contre Nakata, ce n’était qu’user de force égale. Un coup rapide et puissant, la lame en transversale pour tenter de contrer les deux coups de mon comparse. Le choc fut violent, tant est qu’un bruit semblable à celui d’une explosion retentit. L’onde de choc fut alors impressionnante, creusant simplement un cratère immense sous nos pieds, ce duel semblait durer une éternité même si en réalité, il ne dura qu’une fraction de seconde. Ma lame avait paré ses coups, mais j’étais grandement sonné. J’avais été, après coup, propulsé en arrière, traversant deux bâtiments avant de finir ma course contre un arbre avant de tomber a plat ventre contre le sol. Les flammes qui recouvraient mon arme s’estompèrent, me laissant au sol dans ce paysage post apocalyptique. On pouvait encore entendre l’air trembler de ce choc frontal. Je me demandais dans quel état s’en était sorti le phénix, moi il m’était simplement impossible de bouger pour le moment, et il fallut un effort surhumain pour me redresser. Mon épaule était déboitée, et j’étais obligé de m’appuyer sur mon arme pour me mettre debout, les habits couverts de sang. J’avais reçu un caillou dans l’arcade, propulsé par l’onde de choc sans aucun doute possible, et je saignais abondamment de ce fait. Mon épaule, c’était simplement dû à la violence du choc. Nakata était à n’en pas douté le meilleur combattant de la première partie de grand-line, un long chemin que nous avions à parcourir avant d’être les meilleur de ce monde dans sa totalité. La poussière commençait à retomber. Ma respiration était toujours haletante mais je pouvais commencer à le voir au travers de cet écran de saleté stagnant dans les airs.

« Hé Nakata… T’es balèze merde… Tu m’as déboité le bras… ! »

S’en suivit un rire sincère. Il m’avait montré ce dont il était capable en dehors de son état de berserk, j’en avais fait de même…

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15128
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue52/75Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue300/1000Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (300/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeSam 28 Sep - 16:46


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Matsub10


« Sashiburi dana, Hato... »
PV Tsukiyo no Hato

Nakata avait donc accumulé un certain nombres de boosts afin d'atteindre le paroxysme de sa puissance, ou presque du moins. Il n'en était en effet pas très éloigné : le choix de la forme de son fruit du démon était la dernière chose qui pouvait véritablement améliorer sa puissance. En l'occurrence, il avait décidé de changer ses bras en ailes, mais il existait encore une possibilité qui l'amenait à un niveau encore supérieur et plus puissant... Mais comme il ne souhaitait l'utiliser que contre de véritables adversaires et pas dans une rixe qui n'avait pour seul but que de jauger les capacités de son second depuis le départ de celui-ci en direction des Seas Blues, il allait tout simplement s'arrêter là et passer immédiatement à l'attaque. De son côté, Hato avait également utilisé une amélioration de ses capacités physiques, visiblement. En effet, les deux combattants s'étaient élancés corps-et-âme en direction de l'autre, à une vitesse qui n'avait strictement rien à voir avec celle dont ils avaient usé un peu plus tôt. Ils avaient véritablement avalés la distance qui les départageait quelques secondes auparavant seulement, et se faisaient désormais face avec volonté et rage, avec cette envie d'aller aussi loin que possible, de frapper plus fort que jamais. Le bretteur fut alors le premier à passer à l'assaut, alors qu'il ne leur restait que quelques pas à faire. En effet, il utilisé un atout qui le plaçait dans la catégorie des conquérants, le haki du même nom. Ce dernier était bien loin de pouvoir inquiéter le Fenice, d'autant plus que le brun n'était pas assez entraîné dans ce domaine, mais cela suffit à le faire vaciller un court instant. Ne se laissant pas démonter pour autant, le maudit poursuivit sa progression et envoya son coup qui avait malgré tout légèrement perdu en terme de puissance. Son pied se dirigea à la fois vers la tête et le ventre de son comparse, mais celui-là n'avait pas non plus dit son dernier mot...

En effet, Hato dégaina, utilisant à son tour une technique effroyablement puissante, percutant la jambe dédoublée de Nakata avec son katana. Heureusement, ce dernier avait eu la sagesse d'esprit de renforcer son membre avec le haki de l'armement... Sans cela, il se serait sans doute fait couper au niveau du genou, et d'un coup net. Les deux techniques, d'une brutalité équivalente ou tout du moins extrêmement proche, se heurtèrent donc avec férocité. Dans un premier temps, il n'y eut aucun bruit, plus le moindre son, plus le moindre mouvement, comme si tout s'était arrêté autour du duo. Mais bien rapidement, une onde de choc naquit de leurs offensives et dévasta tout sur son passage, sur une bonne dizaine de mètres, créant même un cratère plus profond que celui qu'avait généré le capitaine auparavant, en frappant le sol de son poing. Puis d'un seul coup, sans crier gare, le choc les écarta violemment l'un de l'autre, et ce au même moment. Le Fenice perdit l'épéiste de vue bien rapidement, tournoyant dans les airs sans parvenir à s'arrêter. Son corps fini par heurter le sol avec une puissance inouïe, lui faisant cracher du sang sur le moment. Ses ailes n'étaient d'aucune utilité pour l'aider à s'arrêter, tant et si bien qu'il finit par reprendre sa forme humaine malgré les blessures qui ne cessaient de se multiplier à chaque rebond qu'il faisait, comme une balle que l'on lance trop brusquement. Ses mains finirent par tenter d'agripper le sol, et il parvint à se stabiliser après une bonne centaine de mètres, avant de tomber sur le ventre en toussotant. Les flammes bleues venaient tout juste de réapparaître, soignant ses blessures tant bien que mal, et il ne put alors s'empêcher de sourire l'air amusé. Son bras droit était bien loin d'être un Supernova banal, lui aussi...

Ce fut d'ailleurs ce dernier qui, le premier, prit la parole, déclarant à son capitaine qu'il avait réussi à lui déboîter le bras. Nakata rit un instant de bon cœur, heureux de voir qu'Hato reconnaissait sa force. Il avait finalement fait plus de progrès qu'il n'aurait pu l'espérer, et en bien peu de temps... Mais le vampire également s'était amélioré efficacement. Se redressant lentement, bien qu'il y peinait tout de même, le Fenice se mit alors à marcher en direction de l'épéiste, boitant tandis que sa malédiction faisait son travail pour arranger son corps et l'épargner des dernières blessures :

-T'es pas mauvais non plus, crois-moi...

Après avoir progressé difficilement, le blondinet vint s'asseoir face au brun, en tailleur, et croisa les bras avant de lever les yeux en direction du ciel étoilé :

-Bon, il serait tant de rentrer, le soleil va se lever... J'imagine que les autres attendent ton retour impatiemment. Tant pis pour la nourriture, on fera avec ce qu'il reste...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeSam 28 Sep - 17:01

"J'ai la dalle !"




Spoiler:
 

Ce combat fut tout ce qu’il y’avait de plus épique dans cette première partie de grand line. De la violence, de la technique, de la souplesse, de la vitesse, un fruit du démon et un épéiste. S’en était fascinant. Il me tardait maintenant d’atteindre le nouveau monde pour que l’on puisse se frotter avec force et rage à des ennemies de notre gabarie. Cependant, le monde était en train de tourner, une fois de plus, je pouvais le sentir partout où je passais, quelles que soient les îles que je traversais. Nakata le savait surement lui aussi, quelque chose de gros allait se passer, et en tant qu’épéiste souhaitant devenir le meilleur de sa catégorie, le sword master, j’allais devoir être un des facteurs de ce changement. On ne devient pas le meilleur quand l’on pense l’être, mais quand on le sait. Pour cela, j’allais devoir affronter Mifune, et où pouvait se trouver le sword master autre part qu’au sommet du monde, là où s’opèrent les changements ? Je savais que je n’avais pas encore le niveau pour l’affronter, mais je souhaitais qu’il fasse de moi un ‘élève’, qu’il m’apprenne des choses. J’allais devoir partir seul de mon côté encore un moment, je ne pouvais pas aller dans le nouveau monde avant d’avoir reçu les enseignements de celui qui serait dans un futur proche mon plus grand rival.

« Nous allons rejoindre les autres. Je te suis… »

Mon regard était redevenu sérieux, j’allais rester avec eux pour un petit temps, mais dans peu de temps je devrai de nouveau partir pour me renforcer, que ce soit dans la force brute, la technique ou simplement la renommée, car la renommée participe grandement au titre que l’on donne à une personne, mais Mifune, lui, je savais que ce titre il ne l’avait pas usurpé, c’était pour cela que je voulais le rencontrer de nouveau. Ma première rencontre avec lui datait maintenant, et nous savions lui comme moi que nous serions destinés à nous revoir.

« Le monde tourne Nakata, j’ai encore des choses à faire… Je dois retrouver le sword master, j’ai des choses à lui dire, à lui demander… Mais je serai avec vous pour votre entrée dans le nouveau monde. En attendant, j’ai les crocs ! Et Holly devrait remettre mon bras en place aussi… »

J’avais dit ceci en souriant, pointant du bout du doigt mon bras qui pendouillait dans le vide sans qu’il me soit possible de le bouger.

« C’est une cause de décès ça en combat non ? Haha ! Je vais devoir m’endurcir… Tu devras m’apprendre l’armement ! »




Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15128
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue52/75Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Left_bar_bleue300/1000Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty_bar_bleue  (300/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitimeSam 28 Sep - 17:23


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Matsub10


« Sashiburi dana, Hato... »
PV Tsukiyo no Hato

Nakata était donc venu s'asseoir en face d'Hato une fois l'affrontement terminé, leur dernier choc en ayant signé la toute fin. Il avait été de loin le plus puissant de tous, d'ailleurs... Quand il y repensait, le jeune blond se disait qu'ils avaient eu de la chance, l'un comme l'autre, de ne pas être plus gravement blessés par l'onde de choc et la puissance de propulsion. Ils n'avaient été que des poupées de chiffons face à un vent si violent, comme des fourmis au cœur d'une tempête. Cette sensation, un être comme le capitaine forban qui aimait souvent braver les dangers et les airs ne pouvait que l'exécrer. Mais bon, cela n'avait été qu'un mauvais mais court moment à passer, et celui-là était déjà derrière le duo qui se faisait une nouvelle fois face, mais dans une ambiance un peu plus bon enfant et joyeuse que celle qui avait trôné durant la lutte des deux Supernovas qu'ils étaient. Leurs pulsions de guerriers avaient été assouvies, et le Fenice se sentait bien, comme délivré de tout poids, pour la première fois depuis la Grande Guerre d'ailleurs. Son second lui-même avait jugé sa force suffisante... Que lui faudrait-il de plus pour être heureux ? Il avait cette sensation particulière d'être un leader véritable, un homme capable de mener son équipage jusqu'au bout du Monde. C'était la meilleure chose qu'il pouvait ressentir, à n'en pas douter... Malheureusement, ils n'avaient, ni l'un, ni l'autre, pas que ça à faire. Se relevant après avoir poussé un soupire pour se donner du courage, le maudit continua de fixer les étoiles, se remémorant l'image de ses premiers compagnons dans la piraterie, Raphaël et les autres. A quel point avait-il progressé depuis cette période ? Même lui l'ignorait. Sans doute avait-il déjà dépassé son ancien capitaine et ce depuis un bon moment... Néanmoins, c'était impossible pour lui d'en avoir la certitude.

Hato le tira alors de ses pensées. En effet, il déclara avec sérieux qu'il le suivait jusqu'au navire où les autres devaient tout doucement se réveiller. Damon et Namusa devaient d'ailleurs toujours monter la garde sur le pont... Le vampire allait donc rencontrer le dernier d'entre eux, qui avait fait son apparition la veille, pendant les combats face aux bestioles de l'île. D'ailleurs, lorsqu'il y repensa, Nakata se demanda où étaient ces abominations. Sans doute le combat entre les deux hors-la-loi les avait effrayées à tel point qu'elles avaient décidé de se cacher un peu plus loin... De toute manière, il n'était pas le moment de songer à ces pauvres villageois : ils auraient toute la journée pour cela. Pour le moment, Tengoku no Seigi devait se reformer, être enfin réuni après plusieurs jours voire semaines d'absence de la part du second. Enjoué à cette idée de voir ses nakamas enfin réunis, avec la possible nouvelle recrue qu'était ce tireur dont ils ne connaissaient cependant pas grand chose, l'artiste hocha la tête en tournant les talons lentement pour prendre la direction du MOT. C'est à ce moment-là que le vampire se décida à reprendre la parole, déclarant au Phoenix qu'il devait retrouver le Sword Master, alias Mifune, l'un des pirates des plus célèbres dans le Monde entier. Mais il ajouta qu'il serait avec eux pour passer dans le Nouveau Monde, et c'était tout ce qui comptait : le Fenice laissa donc un sourire amusé s'installer sur son visage pendant que l'autre forban lui demandait de lui apprendre le haki de l'armement, à l'avenir. Le blondinet hocha alors la tête une nouvelle fois, et prit la parole à son tour :

-T'en fais pas pour ça, je te le dois bien ! Bref, allons les rejoindre !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Empty
MessageSujet: Re: Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]   Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sashiburi dana, Hato... [PV Tsukiyo no Hato]
» Un nouveau départ (PV Tsukiyo no Hato) [clos]
» Misaki Tsukiyo
» Dessin by Dana~
» Chris Tsukiyo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Graou Island-