-84%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.95 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 172

Feuille de personnage
Niveau:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue0/0Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue0/0Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty
MessageSujet: Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]   Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Icon_minitimeLun 26 Aoû - 22:25



Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Taito_10


La nuit noire venait tout juste de tomber sur Himitsu Shima. La plupart des commerces commençaient à fermer leurs portes, les restaurants ayant pris le relai. Mais dans la partie de la ville qu'arpentait Mitenryu, il n'y avait pas d'établissement de ce genre. Seulement quelques bars miteux, avec deux ou trois ivrognes qui se frappaient dessus, ayant sans doute consommé une bouteille ou deux de trop. Le hors-la-loi continua son chemin sans se préoccuper du chien qui croisa sa route, allant renifler les restes dans une poubelle non loin de là. La saleté s'empilait, comme toujours. Quelques fois, on pouvait même trouver un cadavre frai... Mais visiblement, ce soir, personne n'allait tuer. C'était une bonne nouvelle, pour Konan du moins : si la population diminuait, il y avait moins d'acheteurs potentiels, et donc moins d'argent à la clé. L'homme masqué avait fini par comprendre comment le business marchait, à force de servir le plus dangereux gangster au monde... Et il devait avouer qu'il commençait, peu-à-peu, à y prendre goût. Mais ce qu'il préférait largement, dans tout ça, c'était la partie célèbre du prélèvement. Quand on lui donnait la tâche d'aller chercher l'argent du mois dans les quelques boutiques qu'il avait sous sa propre grappe. Pourquoi ? Tout simplement parce que quelques fois, les propriétaires résistaient, mentaient. Konan savait tout, ici. C'était son royaume, et l'assassin à sa botte était, par conséquent, également chez lui. Alors, dans ce genre de situations, une punition s'imposait... En général, il ôtait un œil au fautif. Sans l'endormir, évidemment... Les voir hurler de douleur était assez drôle, en fait. Mais il lui arrivait de couper un doigt, voire une main si la tentative de fraude était trop grande. On ne trichait pas avec un hors-la-loi mondialement connu... Et lui, l'homme en noir, qui apportait une ambiance sinistre là où il passait, était l'un de ses messagers.

C'est avec cette conviction que Mitenryu ouvrit la porte de la boutique des "Questions Silencieuses". Le propriétaire n'était pas un homme à problème. Il avait jusque là payé sa part du marché, sérieusement, comme tout bon payeur. Bonne chose. Tant et si bien que le sabreur n'avait que survolé son nom, sur la liste. Rien ne se passerait, sans doute. Mais si jamais il le devait, il le punirait. C'était malheureux mais parfois, cela devenait nécessaire... Aussi le criminel prit-il la parole, d'un ton assez froid et autoritaire :

-Sairento Satsujin. Je suis venu chercher notre dû.
Revenir en haut Aller en bas
Sairento Satsujin
Trafiquant
Sairento Satsujin
Messages : 258
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue32/75Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue41/220Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (41/220)
Berrys: 346.289.000 B

Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty
MessageSujet: Re: Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]   Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Icon_minitimeMer 28 Aoû - 1:06

br>
Torture Interrompue!


Sai jeta un dernier regard rapide dans la rue avant de refermer la porte de sa boutique. Il la fermait seulement comme ça sans la verrouiller car il n’avait pas encore réellement fini sa journée. De toute façon vu l’heure qu’il était les seuls qui trainaient encore dans les rues n’étaient pas très fréquentables et personne ne devrait venir le voir à la boutique. Il repensa brièvement à sa collaboration quelque peu forcée avec l’organisation de Konan, à vrai dire même s’il avait pu refuser cette offre avec l’expérience que cela lui avait apporté Sai ne l’aurait pas fait. En réalité il commençait de plus en plus à se demander s’il ne devrait pas tenter de s’investir plus dans cette mafia, au point d’en faire partie. Il semblait que cette organisation, sans égale dans le monde du crime, soit parfaite pour Sai et ses projets. Effectivement les seules choses que voulait l’assassin étaient tuer et de l’argent. Or en restant sous la coupe de Konan il en aurait à foison! Il repensa à Mitenryu, le sbire de Konan qui venait récupérer l’argent tous les mois, il connaissait sa réputation et savait qu’il lui arrivait souvent de tuer, ou au moins de torturer ou mutiler des personnes ne respectant pas le deal avec le hors-la-loi. Certains auraient certainement été effrayés par cette nouvelle, se précipitant sur l’argent pour bien vérifier que la totalité de la somme y était, mais Sai s’en fichait. Certes il n’avait aucune réelle envie d’affronter le hors-la-loi mais si cela devait arriver il ne se laisserait surement pas tuer comme ça. Non en réalité il préférait tenter d’entretenir des bons liens avec ceux qui étaient finalement en quelque sorte ses employeurs.


L’assassin secoua la tête pour reprendre ses esprits, de toute façon il ne savait jamais quand débarquerait le récolteur, il pouvait être là au bout de vingt jours comme au bout de quarante. Et ce soir-là Sai avait d’autres chats à fouetter, quelques affaires personnelles à régler, mais comme toujours le hors-la-loi aimait prendre du plaisir à s’amuser avec ses victimes. Il regarda rapidement la boutique, ce mois-ci il l’avait agrandit, doublant totalement le volume et donc ainsi son importance. Cependant si les travaux pour cette partie avaient-été faits au grand jour ceux du sous-sol n’étaient connus de personne, enfin personne de vivant désormais. Il rentra donc dans l’arrière-boutique et ferma la porte derrière lui. Il bougea alors sa chaise et ouvrit la trappe qui se cachait en dessous en composant une combinaison. Il descendit alors par l’échelle pour se retrouver dans une salle éclairée dont les murs en titane scintillaient légèrement. Au centre un homme bâillonné était attaché à une chaise et commença à s’agiter dès qu’il aperçut l’assassin. Sai s’approcha tranquillement avec un sourire mesquin, il savourait déjà les tortures qu’il allait infliger à sa victime, tout ça pour l’amener lentement mais sûrement vers une mort douloureuse. Sai utilisa son fruit pour faire tomber le silence sur toute la pièce avant de se rappeler que les murs en titane permettaient une isolation phonique parfaite. Néanmoins il ne créa qu’un léger cercle autour du condamné avant de lui enlever son bâillon. L’homme commença aussitôt à s’égosiller, criant et suppliant son bourreau comme si ça pouvait avoir une quelconque incidence. Cet homme était le compagnon des trois cadavres entassés derrière lui et qui avaient eu la mauvaise idée de tenter de braquer la boutique. Ces hommes-là n’étaient pas du coin, c’était certain, mais vraiment il ne devait pas savoir grand-chose pour avoir osé attaquer une boutique protégé par Konan. Cependant Sai n’avait pas forcément besoin du mafieux pour régler ses histoires, celle-ci en tout cas avait été vite réglé, ces hommes ne sachant pas se battre avaient perdu tous leurs moyens dès qu’ils n’avaient plus étés capables de parler. L’assassin avait tué les trois premiers rapidement mais avait laissé le chef du groupe en vie et l’avait caché ici pendant les quelques heures de la journée qu’il restait à passer, se réservant la petite gâterie pour le soir.







Sai prit un couteau à la lame bien effilée et commença à le faire glisser le long du bras droit de son prisonnier, appuyant de plus en plus jusqu’à ce que la lame pénètre la peau et ouvre le bras sur son passage. L’assassin s’amusa alors du hurlement silencieux du pauvre bougre et se régala de la douleur qu’il lisait dans son regard. Il s’apprêtait à faire de même avec le bras gauche lorsqu’une lumière rouge s’alluma à sa gauche. Serrant les dents l’assassin planta le couteau dans la jambe de l’homme, qui s’évanouit sous la douleur, et se dirigea vers l’échelle. La lumière signifiait que quelqu’un avait pénétré dans la boutique ce qui frustrait légèrement Sai, quelle idée de venir à une heure aussi tardive, mais une visite à cette heure était rarement pour un achat. Le hors-la-loi prit le temps de refermer la trappe, de replacer la chaise au-dessus avant de finalement déverrouiller la porte de l’arrière-boutique et de sortir comme si de rien était en disant :

Besoin d’aide?

Sai plissa les yeux en prononçant ces mots, la boutique était plongée dans le noir et si le silence était son élément ça ne lui permettait pas de voir dans le noir et il avait du mal à déterminer l’identité de son interlocuteur. Il lui fallait donc attendre une réponse pour pouvoir finalement déterminé s’il connaissait la personne qui lui faisait face, il avait cependant déjà la main posé sur son katana au cas-où une mauvaise idée passerait par la tête de celui qui lui faisait face.




Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 172

Feuille de personnage
Niveau:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue0/0Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue0/0Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty
MessageSujet: Re: Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]   Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Icon_minitimeMer 28 Aoû - 1:49



Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Taito_10


Mitenryu entendit, peu de temps après son arrivée, du bruit arriver de l'arrière boutique. Personne n'était donc présent dans la salle principale des Questions Silencieuses, ce qui paraissait plus ou moins normal à une telle heure de la journée. Les commerçants préféraient la plupart du temps profiter du calme nocturne pour vérifier leurs comptes et remettre ce qu'il manquait dans leurs rayons... Mais dans tous les cas, quoi qu'ait décidé de faire le propriétaire des lieux, il s'en fichait pertinemment. Il était venu pour l'argent, il ne repartirait qu'avec l'argent. De toute façon, lorsque l'on travaillait avec Konan, il n'y avait aucune nuance. Soit on faisait mot pour mot ce qu'il demandait, auquel cas il n'hésitait pas à offrir des récompenses, comme une ou deux femmes esclaves pour une nuit, soit on ne respectait pas ses ordres. Et dans ce cas de figure, il se montrait... Très persuasif. D'ailleurs, l'agent envoyé cette nuit-là avait déjà échoué, une fois. On l'avait chargé de tuer un paysan, sous prétexte qu'il avait volé trois poules à son voisin. Ce dernier payait bien, avec un objet d'une valeur dont il ignorait visiblement tout. C'était à une période où l'assassin noir faisait encore plus ou moins dans les sentiments : il avait osé laisser sa victime pour morte, sans se préoccuper plus de son cas. Et malheureusement, ce gars avait survécu... Konan, en hors-la-loi digne de ce nom, avait donc aussitôt envoyé un autre de ses larbins sur place. Quant à Mitenryu, lui... Son dos se souvenait encore des quinze coups de fouets qu'il avait reçu, et son estomac des 48 heures de jeun total. Et ce n'était que son premier échec, pour une dizaine de réussites. Autant dire que la leçon entrait plutôt efficacement. Depuis, il n'avait plus jamais déçu le plus craint des hors-la-loi... Autant dire que s'il était présent, ce soir-là, ce n'était pas pour faillir à sa réputation d'excellent homme de main.

Aussi, lorsque la voix de Sairento se fit entendre, demandant qu'il était, le criminel fit un pas en avant, apparaissant à la lumière qui arrivait de la porte, par la lune cependant partiellement masquée par un nuage. Cependant, ses vêtements sombres ne devaient pas beaucoup plus le rendre identifiable. Tant et si bien qu'il reprit la parole, toujours aussi calme et froid, ne jetant pas le moindre regard à la main de son interlocuteur qui s'était posée sur le pommeau de son katana :

-Mitenryu.

Un seul mot, son nom. Il le jugeait de toute manière bien suffisant... Pas besoin de partir dans une explication trop longue : ce gars savait ce qu'il venait chercher. Autant ne pas trop faire traîner l'affaire et passer directement aux choses sérieuses... Suite à cela, il lui resterait encore deux boutiques à faire. Il ne pourrait donner l'argent à Konan ou à un de ses bras droits que le lendemain, étant donnés qu'ils devaient tous être plus ou moins occupés à cette heure-là. Et puis de toute façon, selon son contrat, il avait le droit à une semaine pour récupérer l'argent, au cas où certains commerçants se montrent peu coopératifs. Aussi l'assassin ne s'en faisait pas trop : d'ici une semaine, il aurait forcément regroupé tout l'argent. Les seuls rares intrépides qui s'étaient essayé à lui tenir tête, la veille, s'étaient littéralement pissé dessus dans il avait sorti l'arme de son fourreau. Et depuis ce moment là, vu le coup d'estoc qu'il avait donné dans la jambe du propriétaire de cette taverne, plus personne ne lui cherchait d'embrouilles.

Mitenryu décida donc d'attendre silencieusement que le propriétaire de l'endroit fasse quelque chose de raisonnable et aille chercher la mallette. Après cela, il n'aurait plus rien à lui dire... Pendant un mois, du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Sairento Satsujin
Trafiquant
Sairento Satsujin
Messages : 258
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue32/75Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue41/220Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (41/220)
Berrys: 346.289.000 B

Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty
MessageSujet: Re: Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]   Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Icon_minitimeJeu 31 Oct - 0:31


Tu Veux Torturer?


Sai frissonna en entendant le nom de l’homme qui lui faisait face, pas de peur ni de quel qu’autre sentiment que ce soit mais simplement car il s’identifiait à cet homme, certes bien plus puissant que lui et même si beaucoup l’auraient trouvés fou il aimait bien le voir. Sans le dire ouvertement l’assassin devait avouer qu’il aurait bien aimé prendre la place de l’homme qui lui faisait face dans les années à venir. Pas que la Main Silencieuse ait voulu éliminer l’envoyé de Konan bien au contraire mais réaliser un boulot similaire au hors-la-loi qui occupait néanmoins un poste assez élevé dans l’organisation. Dans tous les cas le propriétaire de cette boutique ne savait que trop bien le peu de patience dont disposait son interlocuteur et il lui adressa alors quelques mots :

Je vais chercher l’argent dans la cave, et tu tombes bien j’ai une surprise que tu devrais apprécier.

Sur ces mots Sai se retourna et descendit dans sa cave chercher à la fois l’enveloppe pleine de billets qu’il allait donner à l’homme de main de Konan mais aussi l’homme qu’il devait torturer afin d’en laisser le loisir à Mitenryu. La victime était toujours bâillonnée et écarquilla une nouvelle fois les yeux de terreur lorsque l’assassin s’approcha de lui. Il posa l’enveloppe sur les genoux du pauvre bougre et tira la chaise sur laquelle celui-ci était attaché jusqu’en dessous de la trappe. Là il la récupéra et sortit de la trappe avec celle-ci. Il la tendit alors à l’homme toujours au milieu de la boutique et se retourna dès que celui-ci l’eut prise. Il entreprit alors de remonter la chaise et l’homme assis dessus, laissant ainsi le temps à son invité de vérifier le contenu de l’enveloppe. Alors que la Main Silencieuse aurait pu laisser partir le mafieux sans plus de manières il préféra tenter une approche :

J’ai été attaqué aujourd’hui par des pirates! Il en reste encore un en vie à torturer si tu veux t’amuser.

En disant cela Sai poussa la chaise devant le comptoir, amenant ainsi l’homme effrayé devant Mitenryu. Une fois cela fait il s’accouda à son comptoir en observant celui qui était censé être son protecteur avec un sourire sadique :

Je t’en prie! Je ne demande qu’à voir, et à apprendre.






Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 172

Feuille de personnage
Niveau:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue0/0Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue0/0Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty
MessageSujet: Re: Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]   Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Icon_minitimeJeu 31 Oct - 2:16



Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Taito_10


Sairento Satsujin semblait, une fois de plus, enclin à l'obéissance et à l'intelligence. Cela satisfaisait Mitenryu qui, de ce fait, n'avait pas d'autre gorge à trancher pour la soirée. Le boulot n'était réellement intéressant que lorsque ces petits vendeurs savaient où était leur place et respectait cet échange de bons procédés fixés entre eux et Konan lui-même. Bien évidemment, le hors-la-loi envoyé par le maître de la pègre était formé pour le combat, et pouvait tuer n'importe qui dans sa liste de propriétaires à dépouiller chaque mois, mais voir un regard admiratif pour soumis était réellement plus jouissif que d'avoir à tabasser chaque type se prenant un peu trop au sérieux sur Himitsu Shima. Après tout, ceux-ci étaient légions. Tant que les hommes de main du mafieux ne s'occupaient pas d'eux, du moins... Quoi qu'il en soit, le vendeur des Questions Silencieuses prit la parole en déclarant qu'il allait chercher l'argent dans la cave, tout en ajoutant qu'il avait une petite surprise pour le primé. Ce dernier, bien que légèrement surpris, resta parfaitement impassible. C'était bien la première fois que ce type faisait autre chose que ce qui était prévu... Surprenant. Restant tapi dans l'ombre, le meurtrier n'ajouta cependant rien, attendant simplement que l'autre homme remonte avec l'argent et le cadeau en question.

Mitenryu fut donc satisfait une fois de plus en voyant Sairento remonter avec une enveloppe qu'il lui tendit. Toujours plongé dans un profond mutisme, l'agent du mafieux le plus tristement célèbre au monde attrapa la lettre en l'ouvrant avant de vérifier le contenu qu'elle possédait. La somme du mois y était. Excellent. Voyant que l'autre redescendait une nouvelle fois, sans doute pour remonter le cadeau mystère, il en profita pour cocher son nom sur un bout de papier et pour ranger la somme conséquente de berrys à l'intérieur de ses habits. Les pickpockets étaient légions, même à cette heure tardive. Un lieutenant de Konan n'était pas à l'abri de ces voleurs des rues, malheureusement... Et même s'il savait repérer ces petits brigands assez facilement, il lui était arrivé plus d'une fois, surtout à son arrivée, de se faire avoir par un petit gars plus malin que les autres. Bien évidemment, doué comme il était pour la rechercher et l'exécution, ces petits malins n'allaient généralement pas très loin et regrettaient bien souvent ce geste un peu trop déplacé... Mais le fait était là : il fallait toujours garder ses objets précieux près de soi, et a fortiori quand il fallait les ramener à l'homme le plus puissant du monde des crimes en tout genre.

Alors lorsque Sairento Satsujin remonta dans la boutique depuis la cave avec un type attaché à une chaise, un sourcil de Mitenryu se leva lentement malgré lui. Son masque d'impassibilité avait failli une demie-seconde, et c'était bien joué : l'idée de torturer un pauvre type en fin de journée lui donnait envie, il fallait l'avouer. Le jeune vendeur prit la parole en déclarant que celui-là était un pirate ayant attaqué la boutique un peu plus tôt dans la journée. Une chance pour lui que le propriétaire des Questions Silencieuses ait été en mesure de les arrêter : sans ça, c'était Konan qui lui serait tombé dessus, et les dégâts auraient été autrement plus déplorables... Quoi qu'il en soit, sous l'oeil effrayé du pauvre forban, le hors-la-loi tira un couteau d'une de ses poches. De petite taille, il était particulièrement pratique pour faire du travail de précision... ou bien de la torture de très bonne qualité. Les trois hommes dans la boutiques seraient donc les seuls témoins d'une scène particulièrement brutale et horrifiante. L'estomac de ce pauvre Sairento n'y résisterait pas, s'il n'était d'ailleurs pas solidement préparé... Et d'ailleurs, le brigand des mers, s'il survivait à la douleur, monterait fortement dans l'estime du primé. Quoi qu'il en soit, celui-ci commença lentement en faisant passer le couteau sur le bras de sa cible, déchirant lentement la peau de celui-ci et faisant couler son sang. Pas très douloureux, mais clairement impressionnant quand on savait s'y prendre. En tout cas, même avec le bâillon, le pauvre pirate ne pouvait cacher entièrement ses cris et ses hurlements d'effroi. Il ne ferait pas long feu.

ÂMES SENSIBLES, S'ABSTENIR.

C'est donc avec une douceur maligne et taquine que Mitenryu continua la progression de sa lame, jusqu'à arriver à la main de l'homme qui tentait maintenant de se libérer en forçant sur la chaise. Peine perdue. Impitoyablement, le hors-la-loi vint faire glisser le couteau sous un ongle et d'un coup sec, l'arracha. Il réitéra l'action avec d'autres, en prenant de temps en temps le bout du doigt et de temps en temps la base de l'ongle, enlevant parfois des nerfs entiers de leur place habituelle. Des larmes de détresse coulaient le long des jours du pirates qui n'en pouvait plus. Une fois que tous les doigts furent dénudés, l'envoyé de Konan s'essaya à un autre jeu. Un peu plus brutal d'ailleurs. Il attrapa l'auriculaire gauche de son prisonnier et, toujours avec froideur, le coupa à sa base. Son impassibilité était très certainement la chose la plus horrible chez lui, quand il s'amusait à torturer des gens. On ne savait jamais réellement s'il prenait plaisir à cela ou si c'était même une nécessité pour lui. Quoi qu'il en soit, il glissa lentement le doigt sous le bâillon, entre ce dernier et la joue gauche du pauvre homme qui put alors sentir son doigt désormais détaché du reste de son corps et dégoulinant de liquide carmin. Détresse, terreur. Les sentiments mentaux étaient à privilégier, quand on faisait du mal. Pires que les physiques, ils laissaient des séquelles éternelles, qu'aucune prothèse ne pouvait rattraper. La thérapie, à un certain stade, ne valait d'ailleurs plus rien...

Lentement, Mitenryu vint ensuite faire glisser le plat de la lame sur la joue droite du pirate qui tremblaient à s'en décrocher les membres. Il lui susurra alors, se penchant à son oreille :

-Tu ne voudrais plus voir ça, n'est-ce pas... ?

Le forban hocha la tête, semblant croire qu'enfin il serait libéré. Vile folie. L'envoyé de Konan se redressa, et continua de faire glisser l'acier sur la joue avant de l'amener à une paupière de l'autre hors-la-loi. Avec sadisme, il commença à découper la paupière avant d'utiliser le couteau comme un levier, faisant sortir l’œil de son orbite comme s'il ne s'était agit que d'un jouet.

VOUS POUVEZ LIRE A NOUVEAU /o/.

Mitenryu poussa un léger soupire avant de planter le couteau dans l'épaule du prisonnier. Il lui donna ensuite un puissant coup de poing pour le plonger dans l'inconscience, agacé par ses hurlement tétanisés et impuissants. Il était plus résistant qu'il n'en avait eu l'air au début... Le hors-la-loi se tourna ensuite vers Sairento et prit la parole lentement et sérieusement, comme à son habitude :

-Je dois finir ma soirée. Je dirais à Konan que tu as respecté ta part du marché.

Il attendit une réponse de la part du propriétaire pour quitter l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Sairento Satsujin
Trafiquant
Sairento Satsujin
Messages : 258
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue32/75Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue41/220Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (41/220)
Berrys: 346.289.000 B

Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty
MessageSujet: Re: Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]   Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Icon_minitimeVen 1 Nov - 2:12


Le Retour de Satsujin!


Sai regardait, les yeux écarquillés pour ne rien perdre du spectacle, Mitenryu torturer l’homme qui avait osé tenter de le braquer plus tôt dans la journée. L’assassin se régalait du savoir-faire de l’envoyé de Konan et appréciait en connaisseur sa technique. Les pulsions meurtrières qui montaient en lui étaient jouissives à un point tel que pour la première fois depuis fort longtemps il perdait le contrôle de son corps et de son esprit. Il ne faisait pas que regarder l’homme se faire torturer! Il devenait cette torture! Chaque geste et chaque cri de douleur l’imprégnait totalement et il l’absorbait tel du papier buvard. Non vraiment la torture il ne connaissait rien de mieux! Le massacre peut-être, et encore! Non, le cadeau qu’il avait fait au hors-la-loi devenait finalement autant un cadeau pour lui que pour l’homme qui opérait tel un chirurgien, chaque geste et chaque entaille calculée pour provoquer une douleur insoutenable. Plus le sang coulait et plus le maudit était heureux. C’était à un tel point que l’autre âme qui habitait ce corps de jeune homme ne pouvait plus tenir en place. Sairento allait bientôt redevenir Satsujin! C’était désormais inévitable, l’assassin le sentait et il savait pertinemment que quand la bête qui l’habitait serait lâchée il y allait avoir des morts. Rien à craindre du côté de Mitenryu, même Satsujin le respectait trop pour l’attaquer mais tous les autres qu’il croiserait sur son chemin ce soir ne reverraient jamais le soleil.


Finalement le mafieux mit fin aux souffrances du condamné en l’assommant, décevant ainsi légèrement l’assassin qui n’attendait plus que l’apothéose de ce spectacle exceptionnel. Mais ce qui avait précédé avait largement suffit à faire en sorte que Satsujin remplace Sairento. Lorsque Mitenryu se retourna vers lui il était à quatre pattes sur le comptoir, placé tel un chat, ses yeux étaient devenus rouge couleur sang et il ne cessait de passer sa langue sur ses lèvres, comme s’il n’attendait que de lécher le sang coulant des blessures de l’homme inconscient. Il avait littéralement changé d’aspect et était devenu une véritable machine à tuer! D’un geste rapide il descendit du comptoir et se posa tranquillement à côté du prisonnier assoupi. Là il décapita le pauvre bougre endormi sans même un regard à l’homme qu’il venait de tuer et continua de fixer son invité. Néanmoins avant de laisser libre court à sa folie meurtrière Sairento fit une dernière apparition pour s’adresser à son protecteur :

Laisse-moi ton numéro d’escargophone sur le comptoir si jamais cela venait à se reproduire et que je ne sois pas capable de m’en sortir seul!

Sur ces mots et sans un autre regard au mafieux Sairento disparut dans les yeux de Satsujin qui sortit de la boutique avant de dégainer ses lames avec un sourire meurtrier. La nuit ne faisait que commencer et beaucoup de cadavres joncheraient l’île au petit matin. Sairento quant à lui ne pouvait savoir quand il reprendrait le contrôle de son corps, peut-être dès le lendemain ou quelques jours après, la seule chose certaine était que Satsujin ne le laisserait revenir que lorsqu’il aurait assouvi sa soif meurtrière!




Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)

PNJ (Hors La Loi)
Messages : 172

Feuille de personnage
Niveau:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue0/0Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Left_bar_bleue0/0Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty
MessageSujet: Re: Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]   Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Icon_minitimeSam 2 Nov - 1:01



Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Taito_10


Visiblement, Sairento était réellement assez dérangé pour mériter sa place de vendeur sur Himitsu Shima, à n'en pas douter... Le petit spectacle plutôt brutal et sanguinaire que lui avait offert Mitenryu, qui aurait d'ailleurs pu en faire vomir plus d'un, semblait tout simplement l'avoir mis dans un état de transe et d'excitation avancé. Il était peut-être un poil trop instable pour être un rendement stable, en fin de compte... Enfin, s'il finissait par poser problème, Konan n'aurait aucune difficulté à le maîtriser, qu'il fasse ou non des victimes importait peu d'ailleurs. Le taux de mortalité ici bas était effroyablement haut et que ce malade mental là tue une ou deux personnes de plus ne changerait pas grand chose à la vie déjà légèrement mouvementée des habitants... Donc au final, même si ce propriétaire des Questions Silencieuses avait clairement l'air d'un psychopathe, le lieutenant du plus grand mafieux du Monde n'en avait pas grand chose à cirer. Ca n'était pas son problème, et tant que son patron ne lui ordonnait pas de s'occuper de son cas dans les plus brefs délais, ça ne le serait jamais. De toute façon, ce n'était que rarement lui qui s'occupait des contrats d'assassinats, même imposés par son boss lui-même. Il était un homme de main efficace, mais au fil du temps, son rôle se détachait de plus en plus de celui des meurtriers. Non pas qu'il ne sache pas s'y prendre, bien au contraire : tout simplement parce que sa réputation sur l'île en faisait un meilleur collecteur que bien d'autres hommes de main. Et de toute façon, un homme solidement bâti comme lui était parfois plus avantageux qu'une demoiselle chétive. L'apparence importait peu sur Grand Line, il le savait également et plus que n'importe qui, mais la plupart des criminels, eux, semblaient l'ignorer.

Quoi qu'il en soit, Sairento, bien que complètement timbré, sembla furtivement retrouvé ses esprits. Venant décapiter le pauvre pirate qui avait alors perdu conscience à cause de la puissante droite de l'autre hors-la-loi, il prit une nouvelle fois la parole en demandant tout simplement à Mitenryu de lui donner son numéro de Den Den Mushi pour qu'il puisse l'appeler en cas de pépin. Prévoyant, le gosse. Nouveau sur le marché, mais pas si bête. Il était véridique que l'influence de Konan, quoi que capable de refroidir les pulsions de plusieurs centaines de criminels, ne suffisait pas toujours. Ainsi, certains tarés oubliaient parfois, l'espace d'un instant, que c'était lui qui régnait en maître sur Himitsu Shima. Bien évidemment, il s'occupait toujours de le leur rappeler, et c'était une bonne chose, mais les faits étaient là : si ce pauvre Sairento Satsujin était attaqué par une bande puissante et bien organisé, et qu'il se retrouvait tout seul face à eux, la seule chose que pourrait récupérer l'homme de main de lui ne serait très certainement qu'une touffe de cheveux... Et encore. C'est donc en silence qu'il tira un papier de sa veste et griffonna rapidement un numéro avant de le poser sur le comptoir, tandis que le propriétaire de l'endroit sortait de sa propre boutique, toujours dans un état de transe particulier. Il souhaitait certainement tuer un ou deux pauvres bougres, et ça ne gênait pas la mafia tant qu'il choisissait bien les cibles qu'il attaquait. Tant et si bien que le primé le laissant s'en aller sans rien dire et sans chercher de le retenir de quelque façon que ce soit. Peu de temps après, et sans toucher au cadavre, Mitenryu sortit de l'établissement à son tour en poussant un soupire. Il avait pris un peu de retard... Konan allait être furieux s'il n'accélérait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Empty
MessageSujet: Re: Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]   Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Un prélèvement ? [PV Sairento Satsujin-Noctis Archer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 6 :: Himitsu Shima-