Partagez | 
 

 Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Ven 2 Aoû - 1:43



Song of Pirate 1



Le royaume de Trader était décidément une île bien vaste, Arya n'avait pas marcher plus de cinq minutes, qu'elle avait aucunes idée d'où elle était. Pourtant ce n'était pas comme si elle étai tlà depuis peu de temps. En effet, depuis la création de l'Alliance Rose, Kururu et sa nouvelle seconde n'avaient pas perdu de temps, leurs aventures avaient été planifié de telle sorte que cela faisait une petite semaine qu'elle était à Trader. Mais malgré leurs sorties régulière et très nombreuses, Arya n'arrivait toujours pas à prendre ses repères. A croire que son sens de l'orientation était bien déplorable lorsqu'il s'agissait pour elle de se promener en un lieux où elle n'a pas passé minimum plusieurs années.

N'avoir aucun sens de l'orientation. Cette idée n'avait jamais frôlé l'esprit de la petite avant qu'elle ne quitte son pile natale. En effet, elle connaissait cette dernière par coeur pour l'avoir parcouru sans relâche des jours entiers durant. C'est à son arrivée sur la première île en dehors de la sienne que Arya avait remarqué qu'elle se sentait totalement perdue. Et plus elle voyait d'îles plus elle en arrivait à la conclusion que les navigateur qui savaient se repéré en mer... Etaient des génies.

Pestant pour la enième fois, Arya changea brutalemment de direction. Kururu avait laisser sa camarade seule en ville le temps d'aller chercher de quoi nourir ses animaux de compagnie. La petite pirate était donc partie dans l'idée de trouvé un bibliothèque qui vendrait des partitions, ou un forgeron qui pourrai lui parler un peu de la qualité de son arme dont elle avait quelques doutes depuis les combats récent. Secouant vivement sa tête, Arya ne préféra pas se remémorrer les événements récents. Ce n'était pas dans le but de broyer du noir sans cesse qu'elle avait aider Kururu à former l'Alliance Rose, bien au contraire, cette couleur était bien trop joyeuse pour qu'elle se sente autrement. Et si Arya se mettait à déprimer qu'en serait-il du reste de l'équipage hein ?!

Reprenant alors le sourire et adoptant une démarche joyeuse, la musicienne se dirigeait de bon pas vers... Euh... Quelque part dans l'espoir de retrouver son chemin. Seulement à force de tour et de détour, elle réussit à revenir sur la place principale de la ville, à son plus grand soulagement. Mais ne n'était pas le cerveau de la jeune fille qui l'avait guidé ici en se servant de ses quelques repère, non, c'était la musique. En effet, sur la grand-place un petit groupe de musicien s'étaient arrêter là pour jouer un morceau. Sans doute dans l'espoir de récolter quelques Berryz. Intriguée, Arya s'approcha donc vers la source du bruit pour se retrouver face, non pas à de simple troubardour, mais à un équipage de pirates entier ! Comment le savait-elle ? Tout simplement parce que chaque musicien abordait un vêtement avec une tête de mort.

Arya resta jusqu'à la fin de la chanson, mais un air insatisfait apparaissait sur son visage. Tout les membres de l'équipages n'étaient pas dans leur élément cela se voyait ! Un peu perfectionniste sur les bords, la petite se demanda comment pouvait-on se donner en spectacle ainsi alors que l'homme qui jouait du tambour n'avait aucuns rythme. Pourtant cela amusait la foule, qui s'était rassemblé autour d'eux en frappant des mains, un grand sourire aux lèvres. Pendant que les pirates eurent finit de récolté un peu d'argent auprès des passants, Arya s'approcha de l'homme qui semblait le plus à l'aise avec son instrument : une flûte. Dans un premier temps, la petite le félicita de sa représentation. Attirer autant de personne avec seulement de la musique et quelques danse, ce n'était pas rien. Mais la petite ne pu s'empêcher de reprocher au flûtiste d'avoir un orchestre assez peu compétant.

- Mais dis-moi petite ! Qui es-tu pour parler ainsi de mes compagnons hein ?! TU pense pouvoir faire mieux peut-être ?!

Voilà ce que lui avait dit le pirate lorsque Arya eu finit ses réflexions et au plus grand étonnement du flûtiste, la jeune fille avait répondu que oui, elle pouvait faire mieux avec son équipage. En entendant cela, l'homme explosa de rire et sur un ton mal aimable et railleur, il la mit au défi avec son "équipage" de réussir, en une chanson à réunir plus de passant que possible. Mais attention le pirate et ses compagnon jouerait aussi en même temps pour attirer les passants de son côté aussi. La petite, plus résolu que jamais, releva le défi. Mais un défi ne serai pas un défi sans que quelque chose ne soit en jeu. Le pirate proposa donc que le perdant remette 24 mille berry au gagnant, seulement la petite trouvait cela un peu plus léger, alors elle proposa que le "leader" du groupe mette en jeu son propre instrument. En entendant cela, le pirate regarda la fûte qu'il tenait dans les mains et avec une petite grimace, il finit par accepter.

Toute joyeuse, la musicienne sautillait presque dans la rue à la recherche de son amie aux cheveux roses. Un miracle eut alors lieu et Arya trouva son amie sans avoir eut à marcher pendant des heures. La petite avait à peine aperçu sa Capitaine, qu'elle s'était mise à courir dans sa direction en hurlant son nom pour qu'elle s'arrête. Une fois à la hauteur de la jeune femme, la musicienne afficha un grand sourire et lui annonça :

- Kururu !! Kururu ! Un défi ! On va participer à notre premier défi pirate avec l'Alliance Rose ! Et en plus c'est un défi musical ou notre but sera de faire un concert en pleine rue pour attirer le plus de passant que possible autour de nous ! Et si on gagne on aura 24 mille Berrys et une magnifique flûte ! C'est génial non !? Je sais déjà quelle musique il faudrait chanter et on à jusqu'à la fin de l'après-midi, jusqu'à dix-sept heure précisément pour trouver les instruments nécéssaires !

Emporté dans son élan de joie, Arya n'avait pas du tout pensé que son amie n'était pas musicienne pour un sou et qu'elle n'avait peut-être même aucunes expérience dans le domaine, seulement la petite était très excité à l'idée de jouer devant un publique avec ses amis et une récompense à la clef ! Mais le petit équipage devait faire vite, il était presque midi à présent et se procurer des instruments et initier des musiciens ne serait pas une mince affaire.

© Never-Utopia
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
Shishi des Blues
avatar
Messages : 935
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
182/250  (182/250)
Berrys: 23.245.001 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Ven 2 Aoû - 18:55





Kururu se baladait seule dans la ville. Elle cherchait le meilleur vendeur de viande possible dans ses moyens. Perle n’en avait pas l’air, mais elle mangeait de plus en plus. La cuisinière devait aussi trouver de la nourriture pour Gemini. Devait-elle uniquement le nourrir comme un chien ou alors comme un criquet ? Ou peut être varié es deux alimentation ? Et puis qu’est ce que pouvait bien manger un criquet ? La jeune fille marchait en regardant distraitement les échoppes en prenant ce qui pourrait convenir. Elle acheta en même temps de quoi manger pour Arya et elle.

Pour les courses du jour, la musicienne ne l’avait pas accompagnée. Kururu lui avait demandée d’aller se promener et de la laisser sans charger seule. La nouvelle capitaine aimait beaucoup que sa seconde l’accompagne, mais elle avait besoin de réfléchir seule. Trop de chose s’étaient passées en une semaine... Kilik était mort signant la fin de son premier équipage…Et avec l’aide de son amie elle avait fondée l’Alliance Rose. Elle avait encore du mal à réaliser que tout ce qui s’était passé était réelle. Mais elle pouvait être fière d’elle et de la musicienne. Ensemble, elles avaient bien reprit les choses en mains. Maintenant, il ne restait plus qu’à aller de l’avant et continuer leur aventure. La jeune fille sourit, leur périple venait à peine de commencer. Voyager était plus dur que ce qu’elle avait pensé et pour elle, son équipage signifiait un nouveau départ. Et cette fois, elle serait mieux préparée, autant pour elle que pour Arya qui comptait sur elle.

Soudain elle entendit son nom. Quelqu’un l’appelait derrière elle. Kururu se retourna pour voir qui c’était, même si elle l’avait déjà devinée. Son amie courrait dans sa direction avec un grand sourire. La capitaine était contente de la voir. Mais pourquoi était-elle si pressée ? La réponse ne tarda pas à arriver. A peine était-elle arrivée à sa hauteur, qu’Arya commença à parlée toute excitée.

- Kururu !! Kururu ! Un défi ! On va participer à notre premier défi pirate avec l'Alliance Rose ! Et en plus c'est un défi musical ou notre but sera de faire un concert en pleine rue pour attirer le plus de passant que possible autour de nous ! Et si on gagne on aura 24 mille Berrys et une magnifique flûte ! C'est génial non !? Je sais déjà quelle musique il faudrait chanter et on à jusqu'à la fin de l'après-midi, jusqu'à dix-sept heure précisément pour trouver les instruments nécéssaires !

Arya lui avait tout expliqué d’une traite. Elle n’avait même pas pris le temps de respirer. Heureusement elle réussit à aller jusqu’au bout. La jeune fille était vraiment motivée, cela faisait plaisir à voir. Et il y avait de quoi ! En moins d’une semaine, l’Alliance venait d’être provoquée en duel. C’était une occasion rêvée pour faire connaitre l’équipage. Peut-être qu’un des passants serait impressionnerai et voudrait les rejoindre. Dans tous les cas il y avait de superbes prix à la clé. Arya pourrait avoir une nouvelle flute et elles avaient absolument besoin de berrys. Il fallait trouver des instruments mais elles avaient encore du temps. Et ce défi était tout à fait faisable. La capitaine savait que ses talents musicaux étaient plutôt moyens, mais elle avait une confiance totale dans les capacités de sa musicienne. Elle annonça donc la suite des événements :

Très bien, s’ils souhaitent un duel, ils l’auront. Et nous allons même les battre. Mais avant rentrons. Nous ne pouvons pas gagner le ventre vide. En plus nous avons besoin d’un plan pour trouver les instruments.

Comme pour approuver ce qu’elle venait de dire, l’estomac de Kururu commença à gargouiller. C’est vrai qu’il était presque midi. Perdue dans ses pensées, la jeune fille n’avait pas vu le temps passer. Elle fit un petit signe à Arya pour lui montrer qu’elle partait. Le duo arriva très vite à leur bateau. Perle les remarqua directement les nouveaux arrivant. La tigresse se rua sur sa maitresse pour avoir à manger suivie de près par Gemini.

Oui, oui. Deux secondes laissez-moi le temps d’arriver.

Sans un mot de plus, elle se dirigea vers la cuisine. Elle déposa ses affaires prépara les gamelles de ses animaux. Ensuite elle commença distraitement à préparer des sandwiches.

Donc Arya, pour le duel musical, je te laisse t’en charger. Tu es beaucoup plus douée que moi. Tu as déjà un plan pour les battre ? Qu’est ce qu’il te faut comme instrument ?

Tout en parlant, elle avait terminé sa préparation et elle déposa un beau sandwich devant sa nakama.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Sam 3 Aoû - 14:56



Song of Pirate 1



Arya ne tenait pas en place, rien que l'idée de faire de la musique la rendait heureuse. Sautillant donc d'un pied à l'autre, la petite ne perdait pas son sourire et attendait avec impatience la réponse de son amie. Certes, elle s'attendait bien à une réponse positive, parce que ce n'était le genre de Kururu de s'énerver contre sa seconde. Mais le suspense était tout de même intenable. Comment la Capitaine prendrai ce défi ? Oui, serait-elle heureuse d'y participer ou non ? Ferait-elle confiance à sa musicienne ou au contraire préfèrerait-elle prendre le tout en main ? Si c'était le cas, Arya ne risquait pas d'apprécier, elle tenait à se que tout soit parfait pour gagner haut la main ! D'ailleurs elle se repassait déjà mentalement son vaste répétoire de chanson afin de sélectionner celle qui s'adapterai le mieux à la situation.

- Très bien, s’ils souhaitent un duel, ils l’auront. Et nous allons même les battre. Mais avant rentrons. Nous ne pouvons pas gagner le ventre vide. En plus nous avons besoin d’un plan pour trouver les instruments.

En entendant ces mots, Arya sourit encore plus et ne pu s'empêcher un petit rire de victoire tout en tapant joyeusement dans ses mains. Cette aveture avec l'Alliance commençait plutôt bien et la petite espérait sincèrement que tout se poursuive ainsi. Enfin surtout si il était question de nombreux duels musicaux, parce que dans ce domaine, elle savait parfaitement comment se débrouiller. Mais avant toutes choses, Kururu avait raison : il fallait manger et ainsi le rapas permettrai à Arya de réfléchir à son plan.

Suivant donc son amie jusqu'au Tsukimi, les deux jeunes filles eurent le droit à un accueil très agité dont Perle et Gemini étaient la cause. En effet la petite tigresse et le criquet aimaient beaucoup leur propriétaire : Kururu et à chaque fois celle-ci revenait, ils ne pouvaient pas s'empêcher de lui sauter dessus. Ah... Les animaux alors... Arya ce demandait si un jour elle réussirait à comprendre pourquoi ils agissaient ainsi. Quoique ne venait-elle pas elle-même de sauter de joie sur sa Capitaine ? Bon d'accord, Arya arrêterai de faire toute remarque sur les excès de joie aujourd'hui, puis elle s'asseya à table.

Les méninges de la petites tournaient à toutes allures. Elle avait trouvé qu'elle chanson il lui fallait, il ne manquait plus qu'à trouver les instruments et surtout les rôles que pourraient assurrer chacun des membres de l'équipages. L'Alliance se résumant pour le moment à Kururu, Arya, Perle et Gemini, la tâche ne semblait pas si compliquée... Mais elle l'était. Aller former un groupe de musique avec une cuisinière maladroite, une tigresse et un criquet qui se transforme en chien !! Cependant, ce n'était pas cet obstacle qui rebuterai la petite, elle avait relever ce duel et elle avait bien l'intention de le gagner ! Réféchissant alors aux talents de chacun, Arya observait attentivement son amie en train de cuisiner.

Donc Arya, pour le duel musical, je te laisse t’en charger. Tu es beaucoup plus douée que moi. Tu as déjà un plan pour les battre ? Qu’est ce qu’il te faut comme instrument ?

Kururu posa un énorme sandwich devant sa Nakama qui sourit en remerciant la cuisinière. La petite avait enfin choisit la chanson qu'elle voulait jouer, un air qui attirerai la foule à coup sûr. Le seul problème c'était pour trouver les instruments.  Arya mordit donc dans son sandwich qui était absolument délicieux, ce qui lui donna une nouvelle idée. Son plan était quasiment terminé. Il ne manquait plus que les instruments ce qui ne serait pas facile car sans argent, cela relevait de l'impossible.

- Ouais, je sais quelle chanson il nous faut et ce que l'on va faire, mais ne t'inquiètes pas, je n'ai pas l'intention de te faire faire quelque chose que tu ne peux pas... Et je vais avoir besoins de Perle aussi !

Marquant une pause dans ses propos, la petite continua de manger tranquillement avant de reprendre :

- Pour les instruments il va me falloir... Deux tambours et... Un banjo et ce sera tout. Mais je n'ai absolument aucunes idée de comment on va pouvoir trouvé tout ça. Je pense qu'on devra compté sur les bonnes âmes de cette ville... Et en dernier recours, on devra emprunter sans prévenir le propriétaire...

© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
Shishi des Blues
avatar
Messages : 935
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
182/250  (182/250)
Berrys: 23.245.001 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Sam 3 Aoû - 16:32



Kururu attendait patiemment le plan de sa musicienne préférée. Pendant qu’elle réfléchissait, la cuisinière dégusta son propre sandwich.   Il était très bon, même pour un sandwich improvisé.  La jeune fille était curieuse de connaitre le plan de son amie.  Qu’est ce qu’ils allaient faire ?  De quels instruments allaient-ils jouer ? Le  mystère restait entier.  Mais Arya  était le petit génie musical de l’équipage  et il ne lui fallut pas longtemps pour élaborer son plan d’action.  Elle avait déjà trouvé sa chanson. Et heureusement  pour la capitaine en herbe, sa seconde ne prévoyait pas quelque chose de trop compliqué pour elle. Perle aussi allait participer.

En entendant son nom, la tigresse avait posé sa tête sur la table pour voir ce qui se passait.  Elle agitait sa queue dans tous les sens. Du coup, sa maitresse lui fit signe de se calmer. Le bateau n’était pas si grand que ça et elle allait finir par casser quelque chose. Gemini avait repris sa forme de criquet pour pouvoir observer la scène du haut de la tète du fauve. Arya avait continué de manger son sandwich.  Kururu et ses animaux attendaient en silence la suite des explications.  Pour exécuter sa chanson, l’équipage avait besoin d’un banjo et de deux tambours. L’idée était plutôt bonne, mais un problème majeur se posait. Elles n’avaient pas l’argent pour se procurer les instruments. Et comme son amie venait de le dire il allait falloir compter sur la générosité des habitants de Trader.

Kururu réfléchit un  moment à ce qu’elles pourraient faire. Faire du porte à porte allait durer un moment. Et même si un habitant leur ouvrait, ce n’était pas sur qu’il possède un des instruments recherchés. La jeune fille regarda l’heure… Il était déjà  12 heures 30. Le temps passait vraiment trop vite. Elle en conclu qu’elle n’y arriverait jamais à temps…  Qu’est ce qu’elles allaient faire ? L’Alliance venait de naitre. Il était hors de question que son équipage perde dès leur premier défi. Surtout qu’avec Arya comme guide, elles avaient beaucoup de chance de gagner.   La cuisinière posa sa main sur la tête de Perle. La caresser l’aiderait à réfléchir. Mais elle avait complètement oublié le criquet. Ce dernier sauta sur la table pour éviter. Elle remarqua enfin l’insecte et ce qu’il venait de faire. Il venait de lui donner une.  Et si elles  se séparaient pour chercher ! Elles pourraient parcours deux fois plus de trajet et demander à deux fois plus de personnes.  La recherche des instruments restait compliquée, mais leur chance de les trouver était aussi multipliée par deux. Ca pouvait fonctionner… Non ça allait fonctionner, elles n’avaient pas le choix. Avec un grand sourire, elle exposa son plan à sa coéquipière.

J’ai  une idée. Séparons-nous en deux équipes.  Comme ça, nous trouverons les instruments deux fois plus vite.  Je n’y connais rien du tout aux instruments à corde, alors je te laisse t’en charger.  Gemini t’accompagnera. On ne sait jamais, il pourra t’être utile. Par contre, Perle tu viens avec moi. J’ai besoin de ton aide pour transporter les tambours. Ca te va ?

Kururu avait décidé de laisser Gemini avec la musicienne. Elle avait besoin de Perle pour transporter les tambours. Mais avoir deux animaux à gérer en même temps en plein cœur de la ville serait trop compliqué. Surtout si elle doit parler aux habitants, elle ne serait pas assez concentrée pour les suivre tous les deux. Elle n’avait pas encore l’habitude de le faire puisque Gemini était arrivé dans l’équipe il y a à peine une semaine.   Enfin si Arya considérait que l’animal le gênerait, elle pourrait toujours mettre le criquet dans sa poche et espérer qu’il n’en sorte pas.  Il ne restait plus qu’a attendre la réponse de son amie. Après tout, c’était elle qui était en charge de ce concours. La capitaine préférait la laisser organiser les choses comme elle le sentait. Elle était parfaitement capable de le faire. Kururu ne l’avait pas choisie comme seconde pour rien.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Sam 3 Aoû - 18:07



Song of Pirate 1


Le repas se poursuivait tranquillement, les deux jeunes filles avaient toutes leurs pensées dirigées vers leur futur défi, qui n'était pas gagné d'avance, il fallait bien l'avouer. Cependant l'Alliance était motivée et bien décidé à gagné son premier duel. Une fois que Arya ait expliquer ce dont elle avait besoin, Kururu lui proposa alors de faire deux équipes. La Capitaine avait raison, si elles restaient ensemble, elle mettrai beaucoup plus de temps à trouver les instrument nécéssaires. Or le temps était précieux dans ce genre de situation.

Arya devrai tdonc faire équipe avec Gemini, ce qui ne la gênait pas du tout. De toutes façons le criquet était si petit qu'elle n'aurait pas grand mal à le laisser sur son épaule ou sur sa tête durant la recherche. Et ainsi si il y avait besoin de courir, elle n'aurait pas à trop ce soucier de savoir si l'animal arrive à la suivre. Et ce n'était pas comme si un Banjo était très lourd non plus alors que Kururu aurai besoins d'aide pour porter ses tambours. La petite acquiessa donc d'un signe de la tête et termina son sandwich avant d'expliquer.

- Avant de partir, il faut que je t'initie quand même un petit peu à ce que je voudrais te faire faire. En faites... Je voudrais que tu danse. Oui, oui je sais tu n'es pas une très grande danseuse, mais ce n'est pas compliqué regarde lèves-toi que je t'explique.

A ses mots, Arya se leva de sa chaise et attendit un instant que son amie la rejoingne. Une fois debout, la petite fit quelques pas autour de son amie avant de poursuivre ses explications.

- En faites, on peux danser à partir de tout et n'importe quoi, il te suffit de faire les même geste que lorsque tu cuisine, mais sans tes ustensiles et en exagérant tes gestes regarde par exemple...

La petite se mit face à sa Nakama et fit un petit enchainement de geste tout en commentant ce qu'elle faisait. Elle commença donc par mimer le fait qu'elle découpe des légumes, pour ensuite les jeter dans une casserole pour les faire sauter et s'arrêta là avec un grand sourire aux lèvres. Après il ne restait plus qu'à essayer de caller ses geste aevc la musique et le tour est joué ! Arya attrapa donc sa guitare et joua un petit air joyeux, mais assez lent pour Kururu puisse s'entraîner un peu tout en réfléchissant à ses gestes. L'exercice durant quelques instant et quand la petite estima que son élève avait trouvé le "truc", elle mit fin à sa chanson et la félicita :

- Et voilà ! Tu étais génial félicitation ! Tu vois, ce n'est pas compliqué d'apprendre à danser hein ?! Je pense que le plus dur c'est de bien se caler avec le rythme de la chanson, mais ne t'inquiètes, si la chanson que j'ai prévu pour le défi est assez rapide, je te laisserai du temps pour que tu la ressente bien !

S'étirant longuement, Arya redirigea alors son regard vers Gemini, elle allait peut-être un peu vite, mais elle ne voulait pas perdre une minute. Elle attrapa alors le criquet qui sauta immédiatement de sa main pour se transformer en chien et tourner autour d'elle pour lui montrer qu'il était prêt à partir. La petite annonça alors son départ à son amie, lui souhaita bonne chance pour trouver ces tambours  et lui rapela l'endroit et l'heure du rendez-vous avant de partir en direction du centre-ville suivie de près par Gemini.


© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
Shishi des Blues
avatar
Messages : 935
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
182/250  (182/250)
Berrys: 23.245.001 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Sam 3 Aoû - 19:59




Arya approuva son plan d’un signe de la tête. Perle était aux anges, elle allait enfin sortir se balader. La tigresse aimait bien dormir sur le pont, mais le bateau était trop petit pour bien se dégourdir les pattes. Même Gemini accepta le plan de sa maitresse. Au début, il ne voulait pas être séparé d’elle. Mais après un sourire d’encouragement de sa part, il sauta pour montrer qu’il acceptait. Pour lui c’était un peu comme un jeu où il serait un super criquet qui devait protéger Arya des méchants. Kururu était contente que tout le monde accepte son idée. La jeune fille prête pour partir. Elle allait se lever quand Arya l’arrêta. La musicienne voulait lui explique ce qu’elle devrait faire pendant le duel. Alors elle écouta attentivement la combinaison qui les mènerait à la victoire.

A sa grande surprise, la musicienne voulait faire danser Kururu. Sauf que la capitaine ne savait pas le faire. Et surtout, est-ce qu’elle saurait apprendre en si peu de temps. Arya lui demanda de se lever et elle s’exécuta directement. Puis elle expliqua que danser était pareil que de faire de la cuisine, sauf qu’il n’y avait aucune nourriture et aucun ustensile. Ce qui rassura un peu la cuisinière. Au fil des ans, elle avait réussit à maitriser tous les gens. Si en plus elle n’avait pas de couteau, ce qui enlevait les risques de se blesser, elle était tout à fait capable de le faire. Avant de faire quoi que ce soit, elle observa d’abords la démonstration d’Arya. Kururu imagina ce qu’elle essayait de cuisiner avec l’air de la pièce. D’après elle s’était des légumes sautés. La musicienne avait fait comme si elle découpait quelque chose, puis qu’elle mettait les bouts dans un plat et qu’elle secouait le tout. Mais elle avait oublié de mettre un peu de beurre ou une autre matière graisseuse en fonction des légumes qu’elle faisait. C’était impossible que les aliments glissent dans la casserole. Ils allaient tout simplement bruler et resterait collé au fond.

Heureusement pour les légumes imaginaires, Arya arrêta de les cuire. La musicienne attrapa sa guitare. Puis elle indiqua à Kururu que c’était à son tour d’essayer et elle commença à jouer. La cuisinière était plutôt confiante. Elle allait réussir du premier coup et étonner tout le monde. Après tout la cuisine était son domaine. De plus elle était motivée à montrer à Arya ce qu’était de vrai légumes sautées. Elle commença à faire ses légumes exactement comme d’habitude. Pourtant quelque chose n’allait pas. Pourquoi ?sa danse ne donnait pas aussi bien que celle de son amie? Elle cuisinait aussi bien que sur du vrai matériel. Alors pourquoi Perle était en train de la fixer comme si elle était une extraterrestre ? La tigresse ne le faisait pas pendant la démonstration de la musicienne.

Kururu comprenait de moins en moins ce qui n’allait pas. Elle commençait à désespérer quand elle trouva son erreur. Arya jouait une musique lente, pourtant elle cuisinait avec des petits mouvements rapides comme tous les jours. Ce n’était évidement pas la faute de la musicienne si ses mouvement ne collait pas. Son amie jouait une très belle musique. Non le problème venait forcement d’elle. Elle devait cuisiner, mais en rythme. Maintenant qu’elle avait compris la théorie, elle essaya de le faire en dansant. Ce n’était pas facile d’adapter ses mouvements. Chaque étape d’une préparation avait une durée différente, c’était très difficile de s’adapter. Perle voyait bien que sa maitresse avait du mal. Alors elle essaya de l’aider en marquant la mesure avec sa queue. Au début, l’apprentie danseuse ne le remarqua pas, elle était trop concentrée. En se tournant pour mélanger une soupe d’air, elle aperçut le félin. Les mouvements de sa peluche de compagnie étaient étranges. Ils ressemblaient un peu à un métronome. La jeune fille sourit, perle essayait de lui montrer comment faire. La cuisinière essayait de faire un mouvement par changement de côté. Bizarrement, elle le ressentait beaucoup mieux sur leur la musique qu’au début.

Kururu était heureuse. Elle dansait pour de vrai. Et elle n’était même pas tombée, ce qui était une sorte de miracle en soi. La jeune fille avait même plus où moins compris comme il fallait faire pour trouver le rythme d’une musique. Elle était fière d’elle pour une fois. Même Arya la félicita. Puis elle lui rappela l’endroit et l’heure du rendez-vous. Avant d’aller chercher Gemini. Le criquet se transforma en chien. Avant qu’il ne parte, sa maitresse lui ordonna de bien se tenir en ville et d’être sage. Le chien tourna autour d’Arya pour démarrer leur promenade. Et le duo quitta la pièce en premier.

Avant de partir aussi à la recherche des tambours, elle déposa en sureté sa clé et sa croix. Ici personne ne viendrait les chercher elle pouvait être tranquille. Elle n’aimait pas trop s’en séparer mais elle n’avait pas le choix. Un tambour était généralement un instrument de grande taille, elle ne pourrait pas le transporter avec sa croix sur le dos. La jeune fille pris quand même une corde pour attache le deuxième à Perle et sa pochette à bonbons. Elle vérifia quand même avant si elle était pleine. A l’intérieur, il y avait 2 bonbons dodo, 4 bonbons Soilade et le reste était des bonbons Citrus. Ils lui paraissaient bien, mais elle doutait qu’ils soient utiles pour trouver des tambours. Enfin c’était toujours bien de les avoir sur elle, on ne sait jamais qu’elle attraperait froid en sortant. Enfin équipée, elle sortit du bateau avec perle à coté d’elle.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Mar 6 Aoû - 23:11



Song of Pirate 1


Accompagné du criquet sous forme de chien, Arya c'était immédiatement dirigée vers le centre ville de Trader. Malgré son sens de l'orientation déplorable, la pirate était sûr de pouvoir trouver quelque chose par ici. Elle ne savait pas ce qu'avait prévu de faire Kururu, mais la petite avait pour intention de faire tous les magasins de musique qu'elle pourrait croisé. Dans un premier temps, Arya alla se renseigner auprès des habitants pour connaître l'emplacement exacte des boutique qu'elle recherchait. La tâche de fut pas bien compliqué, mais avait pris un certain temps, parce que tout le monde ne se souvenait pas à la perfection de l'endroit où il avait tel ou tel magasin. Trader était une île si vaste...

Après une heure de recherches, Arya parvînt donc devant la première boutique qu'on lui avait conseillé. Émerveillée par temps d'instrument, la petite ne pu s'empêcher de faire un tour dans le magasin, examinant chaque objet ainsi que son prix, au cas où elle voudrait s'en procurer un un jour. Un vendeur vînt alors aborder la musicienne en lui demandant ce qu'elle cherchait en particulier. Elle lui expliqua alors brièvement son histoire de défi (sans préciser que c'était un défi entre pirates de peur que le commerçant refuse de l'aider à cause de ce détail), mais cela ne suffit pas. L'homme regarda sa cliente avec un regard hautain et lui répondit méchamment qu'ici ils VENDAIENT des instruments, ils ne les prêtaient pas et encore moins les donnaient pour simple prétexte qu'une gentille petite fille leur demande gentiment. Se mordant la lèvre inférieure pour se retenir de lui exploser le crâne contre un mur, Arya ne se donna pas la peine de répondre au vendeur et sortit du magasin énervée au possible.

Marchant d'un pas plus rapide du à l'énervement vers la boutique suivante, la pirate fut obligé de ralentir car Gemini peinait à suivre son allure. Il avait beau être sous forme de chien, cela ne le faisait pas avancer aussi vite que la musicienne. Cette dernière ne tarda pas à arriver dans le second magasin qu'on lui avait conseillé. Mais comme dans le premier, on lui refusa toute aide en disant qu'elle n'était pas chez un apothicaire ici. Une idée vint alors à la petite repartie à la chasse aux informations, mais cette fois pour débusquer un antiquaire. Cette fois, ce fut plus compliqué de trouver une personne informer sur le sujet, ce n'était pas le genre d'endroit où tout le monde se rendait souvent.

Une fois les informations en tête, Arya se mit en route, mais pourquoi diable cet antiquaire habitait une rue aussi paumée ? Il fallu un bon moment à la petite avant de trouver la boutique et lorsqu'elle arriva : il n'y avait personne ! Arya appela plusieurs fois en vain, elle commença alors à faire le tour des antiquités qu'il y avait là. Tout semblait être là depuis un millier d'année, et vu la couche de poussière qu'il y avait sur chaque objet, cela n'aurait pas étonné la petite qu'elle ai raison. Au bout de quelques minutes, une femme assez forte fit son apparition, elle semblait fort sympathique et affichait un sourire digne d'une bonne mère. Elle s'approcha tranquillement de Arya et lui demanda ce qu'elle voulait. Comme elle l'avait fait précédemment dans le magasin de musique, la petite raconta son histoire. Elle mit un certain temps à ce que la femme assimile toutes les informations. En effet, il semblait que cette dernière ai quelques problèmes d'auditions, ce qui avait obligé la pirate à hurler son récit dans tout le magasin. Le pauvre Gemini était même parti se cacher pour préserver ses oreilles.

Quand Arya eu finit son récit, l'antiquaire, lui sourit grandement et tapant joyeusement dans ses mains demanda à la petite de l'attendre ici. A son retour, la femme tenait dans les mains un grand sac qu'elle posa devant Arya. Rien qu'en entendant le bruit qu'avait fait le sac en étant posé au sol, la petite pu identifié son contenu : des clochettes. Ce sac était rempli de clochettes en tous genre et de toutes tailles. La femme offrit alors à la petite un gros rouleau de ficelle pour pouvoir se faire de "jolis bracelet" et attendit la réaction de sa cliente. Cette dernière lui adressa un grand sourire, enfin quelqu'un de sympathique ! Elle remercia alors l'antiquaire pour son aide et sortit de la boutique, son sac de clochettes sur le dos.

De nouveaux de bonne humeur, Arya se demandait bien ce qu'elle pourrait faire de ses clochettes... Et finalement l'idée de bracelet que lui avait donner la femme n'était pas si bête que ça. Arya pourrait très bien faire quelques bracelet pour les faire porté à Kururu, qui durant sa danse ferait tinter les clochettes ! La petite marchait donc d'un pas joyeux vers une direction inconnu, elle remarqua même pas que Gemini avait repris sa forme de criquet pour venir se posé sur son épaule. Le temps continuait de passé et l'heure du duel se rapprochait à grand pas ! Il ne restait plus que deux heures à la jeune fille pour trouver un banjo. Quand elle réalisa cela, un grand vent de déprime s'empara de Arya. Soudainement, elle eu peur de ne pas trouver l'instrument attend et de devoir abandonner le défi.

S'arrêtant brusquement, la petite n'arrivait même pas à reconnaître la rue où elle était. Dans quel sens était la place où elle devait se rendre ? Elle n'en savait rien. Assise au sol contre un mur, Arya se pris la tête dans les mains comme pour tenter de réfléchir plus vite, mais cela ne changeait rien à moins qu'un miracle ne se produise, c'était peine perdu pour la petite. Cette dernière espérait au moins que son amis ne connaissait pas autant de problèmes qu'elle avec ses tambours.

- Oh... Mais qu'est-ce qu'tu fais assise par terre petite ? Tu va t'salir à rester là ! Aller r'lève toi et explique c'qui va pas.

Un vieil homme venait de s'adresser à la pirate, mais cette dernière leva seulement le regard vers lui et répondit d'un ton peu poli qu'elle n'avait pas envie de se lever à moins que l'homme possède un banjo dans sa poche.

- Un banjo ? Hé ! Mais t'as frapper à la bonne porte ma p'tite ! J'vois à ta guitare que tu t'y connais dans l'métier ! J'ai un vieux Banjo qui traîne chez moi d'puis des années et j'dois bien avouer que d'puis qu'mon fils est parti... j'y touche plus beaucoup.

Les yeux pleins d'étoiles, Arya ne réfléchit pas un instant au sujet du vieux. Il pouvait être un pervers ou un tueur en série qui ne voulait qu'abuser d'elle, elle s'en fichait. La petite se releva immédiatement et accepta la proposition de l'homme. Elle suivit donc ce denier jusqu'à chez lui, et se rendit compte que ce vieil homme était quelqu'un de bien frêle qui vivait dans un maison bien miteuse... Il ne devait pas possédé énormément de moyens et pourtant il semblait vouloir aider la petite à tout prix. Durant tout le chemin il n'avait fait que lui raconter pourquoi son fils était parti de chez lui et puis comment il avait eu cette maison pour très peu de berry. Bref, une vrai pipelette.

Dès qu'elle fut rentré dans la petite maison, Arya repéra le banjo dont lui avait parler l'homme. Instinctivement, elle se dirigea vers l'instrument et alla s'installer sur une chaise pour le tester. Jouant quelques notes, après l'avoir ré-accordé, la petite fut ravi de constater que ce banjo produisait encore un son merveilleux. Pendant ce temps, le vieux était parti préparer du thé et proposa à la petite de lui prêter son banjo à condition qu'elle reste avec lui pour parler un moment. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eu de visite. Arya accepta, elle avait encore du temps devant elle donc, aucune raison de refuser d'écouter quelques histoires avant de partir.

Le vieux commença donc à raconter sa vie à son interlocutrice, mais cette dernière n'avait pas prévu de se retrouver face à un homme aussi bavard ! Certes, il n'avait pas parler à quelqu'un depuis un bon bout de temps mais tout de même ! Cela faisait presque deux heure qu'il parlait sans interruption ! Si ça continuait, Arya allait être en retard à son rendez-vous ! En plus la jeune fille n'osait pas toucher au thé qu'il avait préparer depuis qu'elle avait vu un cafard tombé dans la théière. La pirate patienta encore quelques minutes, mais même Gemini sur son épaule, ne cessait de sauter pour lui montrer que l'heure approchait. La seule occupation que Arya avait trouvé pendant tout ce temps c'était de faire des bracelet de clochettes.

Cinq minutes avant l'heure du rendez-vous, elle finit par interrompre le vieux en lui disant qu'elle devait y aller, mais ce dernier refusait de la laisser partir avant d'avoir finit ! Arya n'eut pas le choix, elle attacha le sac de clochettes à sa ceinture, attacha le banjo sur sa poitrine et mit sa guitare sur le dos du vieux, pour finalement prendre ce dernier sur son dos et partir en courant vers la place du rendez-vous.

Chanceuse au possible, la petite arriva à pile à l'heure au rendez-vous fixé. Elle alla donc parler un petit moment avec le flûtiste de ce matin pour s'assurer des règles qu'il avaient imposés avant d'aller s'installer à un bout de la place, juste en face de ses adversaires. Tout était prêt, le vieux était assit sur un banc non loin d'Arya avec la guitare de cette dernière dans les bras, Gemini avait reprit sa forme de chien et... Il ne manquait plus que Kururu ainsi que Perle. Stressée au possible, Arya attendit quelques minutes, mais ne voyant pas la jeune fille arrivée, elle fut contrainte de commencer à jouer car ses adversaires prenaient de l'avance. Seulement la pirate ne voulait pas sortir tous ses atout dès le début alors, le temps que son amie arrive elle se permis de faire un petit solo au banjo comme si il s'agissait d'une introduction rallonger de la chanson qu'elle avait prévue.


© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
Shishi des Blues
avatar
Messages : 935
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
182/250  (182/250)
Berrys: 23.245.001 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Sam 10 Aoû - 13:48



Dehors, les rues de la ville étaient remplies de monde. Avec autant de passant, Kururu trouverait bien quelqu’un pour lui indiquer un endroit où elle pourrait trouver des tambours. Avec un peu de chance, une personne en aurait et voudrait bien les lui prêter. Mais la jeune fille ne rêvait pas trop. Si une personne en avait déjà un ce serait déjà bien. Elle s’avança dans la rue en face d’elle et essaya de demander des informations à la première personne qu’elle rencontra. C’était un homme de grande taille assez imposant. Tout allait bien, il écoutait tranquillement l’explication de  la cuisinière. Quand il remarqua Perle qui arrivait juste derrière la jeune fille. Soudain, il annonça qu’il avait un truc important à faire et s’en alla sans explication.

C’était vraiment bizarre, pourquoi cet homme était-il partit si vite ?  Kururu ne se posa pas trop de question. Ce n’est pas que la réponse ne l’intéressait pas, mais elle était un peu pressée par le temps. Alors elle ne désespéra pas et interrogea une vieille dame. Cette dernière ne prit même pas elle peine de l’écouter et s’en alla. La pirate soupira, ce n’est pas comme ça qu’elle arrivera à un résultat.  La jeune fille demanda encore à une dizaine de personnes pour savoir s’ils connaissaient un endroit où elle pourrait trouver un tambour ou dans l’idéal deux exemplaires de cet instrument. Mais c’était toujours la même chose et elle n’obtenait aucun résultat. Pourtant à chaque fois, elle était polie et demandait calmement de l’aide. Alors la personne à qui elle parlait s’arrêtait. Sauf que cela ne durait jamais assez longtemps… Au final, le passant apercevait Perle et  s’en allait avant de dire quelque chose.  Les habitants avaient peur de la tigresse et la pirate le comprenait parfaitement. Mais elle l’avait bien dressée, ils n’avaient rien à craindre s’ils la laissaient tranquille. Enfin elle devait trouver une autre idée que d’interroger les gens dans la rue. Perle était avec elle et elle devait s’adapter. Au moins, il y avait un grand avantage à avoir le félin à ses côtés, tout le monde s’écartait pour lui laisser de la place pour passer. C’est vrai que sa peluche vivante devenait de plus en plus imposante.

Kururu avait essaya de sonner aux portes des habitations. Mais cette manière aussi échoua lamentablement. La majorité des habitants étaient sortis ou ne voulaient pas lui ouvrir. Elle ne savait pas trop la raison, mais le résultat était le même, la porte restait fermée. Les rares personnes qui se montraient n’avaient aucune information intéressante à lui donner.  Au moins, dans l’ouverture de la porte, aucun ne voyait la tigresse et grâce à cela, la pirate  pouvait avoir une discussion complète avec eux. Sauf la dernière maison où une femme enceinte lui indiqua gentiment un magasin d’instruments de musique. C’était la première fois depuis le début de ses recherches que Kururu obtenait une piste pour remplir sa mission. Impatiente de voir si ce magasin avait effectivement ce qu’elle recherchait, la jeune fille courut jusqu’à sa destination. Son animal la suivait comme son ombre. Elle arriva quelques minutes plus tard au fameux magasin d’instrument. Elle ordonna à Perle de s’assoir devant l’établissement et de ne plus bouger jusqu’à son retour.

La jeune fille entra et regarda autour d’elle à la recherche des instruments tant convoités. Très vite, la marchand repéra cette cliente potentielle et se proposa pour l’aider. C’est alors que l’homme se fâcha et lui cria qu’il ne faisait pas la charité à des enfants. Il ajouta qu’ici c’était un magasin pour acheter des instruments et qu’il en avait mare que des fillettes comme elle essayait de le rouler avec des histoires complètements stupides. Sur ces mots, il éjecta Kururu en dehors de son magasin.  La réaction du marchand fit sourire la jeune fille. Ce n’était vraiment pas son jour. Mais ce qu’il venait de dire était très intéressant… Il avait sous entendu que d’autre filles de son âge était venues lui demander  un emprunt. C’était surement Arya. Donc sa seconde avait peut-être déjà trouvé de nouvelles pistes pour son banjo. Son nouvel échec et l’idée de ralentir son amie  déprima un peu la cuisinière. La tigresse se rapprocha d’elle pour toucher sa main et l’encourager. Sa maitresse caressa doucement la tète de Perle avec un petit sourire. Puis elle se remit rapidement en route.

Kururu devait absolument trouver le matériel que sa musicienne demandait. La capitaine en herbe regarda l’heure…  Il ne lui restait plus beaucoup de temps. Cela faisait plus d’une heure et demie qu’elle tournait en rond. Le duo finit par arriver  au port. Très vite, Kururu aperçut un petit bateau de marine. Le navire n’était pas très grand et il vennait surement s’approvisionner avant de repartir. Pour ne pas se faire repérée, la pirate se cacha derrière une pile de caisses réservées aux transports de marchandises. La jeune fille ne voulait pas se faire remarquée. C’était la première fois qu’elle croisait les forces gouvernementale depuis leur combat contre la marine et les pascifistas. Du coup, elle ne savait pas comment réagir face à eux ; Surtout que ce jour-là, elle avait entendu parler d’un photographe qui aurait fait une photographie de l’équipage. Elle aurait vraiment du regarder si elle avait vraiment une prime ou si ce photographe était simplement une invention pour faire peur aux Tsukiyomi. Enfin, elle n’avait pas vraiment envie de tester aujourd’hui. Après tout, elle avait un duel à gagner.

Perle assise à ses cotés, Kururu cherchait un moyen de prendre ces tambours. Elle observa un moment les lieux pour trouver une solution à son problème. Les instruments se trouvaient sur le navire marine pas très loin de sa position actuelle ; En plus il ne lui aurait fallu que quelques minutes pour mettre un tambour sur le dos de la tigresse et prendre le second. Mais cet emprunt était plus facile à imaginer cas  faire. Deux soldats gardaient  la petite embarcation.  Cet équipage ne devait pas être grand mais elle préférait restée prudent, surtout qu’elle n’avait pas sa clé. Enfin, ce n’était pas en restant là qu’elle arriverait à son but. Et le temps qui continuait d’avancer ne l’aidait pas à réfléchir.

Oh un gros chat !

La voix enfantine venait de derrière Kururu. Le son était arrivé de nulle part et avait fait sursauter la jeune fille. Elle se retourna pour voir qui venait de parler. C’était une petite fille habillée toute en bleu. Elle était adorable, mais elle se rapprochait trop vite de Perle. Au moins, elle n’avait pas peur de l’animal. Le problème était que la tigresse ne la connaissait pas et considéra l’arrivée rapide de la petite comme hostile. Sa maitresse remarqua sa réaction. Alors la pirate arrêta l’enfant avant que quelqu’un soit blessé.  
Pas si vite petite, tu ne peux pas caresser cet animal comme ça. C’est dangereux.

L’inconnue ressemblait beaucoup à Kururu car elle avait l’air de beaucoup aimer les animaux. Mais Perle n’était pas un simple chat de compagnie. La jeune fille voulait simplement protéger l’enfant et ne pas attirer l’attention. Mais elle ne pouvait pas prévoir que la petite fille en face d’elle avait des parents qui exhaussait le moindre de ses caprices. C’est très rare qu’elle se voit refuser ce qu’elle voulait alors la petite civil commença à pleurer. L’agitation allait finir par attirer les marines, la capitaine devait la calmer pour le bien de sa mission.

Très bien, tu pourras la caresser. Mais arrête de pleurer.

Promis ? demanda l’enfant entre deux sanglots

Promis

Comme elle avait eu ce qu’elle voulait, la petite arrêta immédiatement de pleurer et un grand sourire victorieux apparut sur son visage.  Kururu avait l’impression que l’enfant avait tout planifié et qu’elle jouait la comédie depuis le début ; C’était une sensation désagréable. Et l’idée qu’une fille aussi jeune manipule déjà ses émotions pour arriver à ses fins, l’attristait un peu. Mais la cuisinière venait d’avoir  une bonne idée. Si l’enfant était si douée que ça, elle lui serait utile dans son plan. La fillette serait même l’élément principal. Alors, la pirate l’arrêta encore une fois avant qu’elle ne touche la tigresse.

Lâche-moi ! Tu as promis que je pourrais caresser ton énorme chat.

C’est vrai. Mais avant j’aimerais que tu face quelque chose pour moi. Tu veux bien m’écouter ?

La petite fille bouda un peu, mais elle acquiesça. De toute manière l’enfant n’avait pas le choix. Alors, Kururu lui montra les deux marines.

Tu voix les deux hommes en bleu sur le bateau là-bas, tout près de la pile d’instruments.

La petite hocha la tête pour montrer qu’elle les avait vus. Donc Kururu continua son explication :

En fait, ils travaillent très dur. A cause de ça, ils sont surement fatigués. J’aimerais bien les aider, mais je ne peux pas. Tu peux aller leurs donner ces deux bonbons pour moi, s’il te plait ?

Sur ses mots, Kururu sortit sa pochette à bonbons de sa poche. Puis elle sélectionna deux bonbons verts qui étaient ses bonbons dodo.  Si tout se passait bien, les marines s’endormiraient et la jeune fille aurait tout son temps pour récupérer les instruments de musique.  Elle les tendit à lenfant pour qu’elle les prenne et face sa livraison à la place de la cuisinière. Mais la petite fille était de très mauvaise volonté. Elle fixait son ainée avec une motivation proche du néant.

Tu les connais non ? Alors vas-y toi-même, je ne veux pas y aller.

Pourquoi ne les avait-elle pas prit directement ? Elle serait déjà revenue et Kururu pourrait mener à bien sa mission. La capitaine essaya de trouver une explication :

En fait, je ne les connais pas vraiment. Enfin eux ils ne me connaissent pas mais…

Kururu laissa sa phrase en suspend. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle pourrait dire après. C’est vrai qu’elle ne les connaissait pas. Mais est-ce que c’était vraiment le bon moyen de convaincre cette petite fille. La capitaine avait commencé à parler sans vraiment réfléchir. Et maintenant, elle se rendait compte qu’elle était peut-être en train de réduire ses chances à zéro. Si ça se trouve, elle devenait de moins en moins convaincante avec une explication aussi bancale. La jeune fille commençait à être à court d’idée. Heureusement pour elle, c’est l’enfant qui trouva une explication toute seule.

Si tu es amoureuse du monsieur vas-y toi-même et dit lui comme dans les romans. Tu peux le faire.

Quoi ?!D’où est-ce que cette fille tirait une explication pareille ? Elle n’était pas du tout amoureuse d’un l’un deux. La pirate voulait leur voler leurs instruments de musique sans plus. C’était eux comme ça aurait pu être n’importe quel autre marine. Parce que bon… S’ils avaient été de simples civils, elle serait gentiment allée leurs demander. Il n’y avait aucun sentiment particulier à y voir.  Kururu  sourit en entendant la supposition de l’enfant. La petite fille avait peut-être lut trop de livres pour inventer une histoire pareil.  Mais cela prouvait juste qu’elle avait beaucoup d’imagination. Et la jeune fille pensa qu’au fond, elle aurait très bien pu y penser quand elle avait son âge et peut-être encore maintenant. Alors, la cuisinière décida de continuer dans le sens de l’enfant, même si elle n’aimait pas trop recevoir des conseils amoureux de la part d’une fille d’environ dix ans. Enfin, elle décida de donner à la petite un amour impossible exactement comme dans ses romans.  Après tout, elle l’utilisait bien pour son plan, elle pouvait bien faire travailler son imagination en retour.

C’est impossible. Comme tu peux le voir, je dresse des animaux. A cause de ça, j’ai des poils de chat sur mes vêtements. Mais…Il est allergique aux animaux…Si j’y vais moi-même, il sera malade à cause de moi. Alors que je voulais simplement l’aider.

Bon… C’est vrai que vendre du rêve avec une explication aussi bancale que la sienne n’était pas vraiment exceptionnelle. Ce ne sera surement pas une histoire dont-elle se souviendra très longtemps. Malgré tout, l’enfant semblait croire à son histoire d’allergie.  Surtout que Perle était à côté d’elle pour prouver que sa maitresse dressait effectivement des animaux.  Après avoir réfléchit sérieusement à la situation, la petite parut plus motivée. Elle attrapa les deux bonbons dans la main de la cuisinière et annonça sur un ton déterminé :

Ok, j’irais pour le bien de ton amour.

Kururu la remercia avec un grand sourire en lui rappelant que les bonbons n’étaient pas pour elle. Après les dernière consigne, l’enfant courra jusqu’aux deux marines. La pirate en profita pour observer les alentour. Heureusement, il n’y avait aucun signe d’autres marines. Avec un peu de chances, l’équipage des deux gardes n’allaient pas revenir avant un moment. Après avoir observé les environs de sa cachette, elle regarda l’enfant qu’elle venait d’envoyer en mission. La petite discutait avec les deux marines en faisant de grands gestes. Ils l’écoutaient attentivement. Par contre, Kururu était trop loin pour entendre ce que l’enfant expliquait. Au bout de quelques minutes, la pirate aperçut ses cibles prendre les bonbons.  Et l’enfant retourna près d’elle pour avoir sa récompense. La jeune fille regarda intensément son félin. La tigresse comprit tout de suite les intentions de sa maitresse. Elle n’avait pas intérêt à bouger pendant que l’inconnue miniature la caressait sinon elle allait être dans une très mauvaise position. Pour être vraiment sûr que tut se passe bien, la cuisinière posa sa main sur la tète de sa peluche pour ne pas qu’elle sache la bouger.

Pendant que Perle se faisait caresser, Kururu regarda encore une fois vers le bateau. Elle voulait vérifier que les marines mangeaient bien ses bonbons. Ils observèrent un long moment les sucreries. Finalement, ils décidèrent quand même de les manger. Après tout qui se méfierait des bonbons d’un adorable petit civil. C’était parfais ! Il ne restait plus cas attendre que les bonbons face effet. D’après Kururu, il faudrait à peu près cinq minutes et les deux hommes dormiraient comme de gros bébés. En attendant, elle observa la petite. Elle était vraiment contente de pouvoir toucher Perle.  Soudain, elle demanda si elle aussi pouvait avoir des bonbons. Kururu ressortit sa pochette. Elle n’y voyait aucun inconvénient à lui en donner. L’enfant l’avait bien aidée. Il ne restait que des bonbons inoffensifs donc elle laissa l’enfant choisir elle-même. Ils ne pouvaient que lui faire du bien soit elle serait guérie si elle couvait un rhume, soit elle n’aurait plus aucun problème de vitamines.

La petite fille en choisit plusieurs avant de partir. Sa mère venait de l’appeler pour rentrer chez elle. Kururu sortit de sa cachette. Normalement les deux marines devaient dormir profondément. Elle signala à Perle qu’il était temps d’y aller. Doucement, le duo se dirigea vers le navire marine. La cuisinière afficha un grand sourire. Ses bonbons avec fonctionné à la perfection ! Pour un premier test sur des humains, c’était un véritable succès. Elle était fière du résultat. Mais ce n’était pas le moment de contempler son œuvre. Elle devait faire vite, le duel allait bientôt commencer. La jeune fille sortit la corde de sa poche. Puis elle attrapa le premier tambour et l’attacha sur le dos d la tigresse. Pour finir, elle plaça  le deuxième. Heureusement qu’ils avaient des sangles car elle n’avait pris qu’une seule corde pour Perle. Il y avait beaucoup d’autre instrument à bords. Mais aucun des objets ne l’intéressaient, il n’y avait même pas de banjo. La capitaine vérifia une dernière fois que tout était bien attaché, puis elle signala par un signe de la main qu’il était temps de quitter les lieux.  Sans faire de bruit, le duo sortit du bateau accompagné par les ronflements d’un des deux hommes. Ils quittèrent le port juste au moment où l’équipage de  marines revenait du côté opposé aux pirates. Heureusement, la foule se referma sur eux assez vite pour que ces pseudos forces de l’ordre ne les remarquent pas.

A toute vitesse, Kururu se dirigea vers le lieu du duel qui était assez loin du port. Elle s’était trop éloignée pour trouver les instruments.  Perle courrait à sa droite. La tigresse était plus rapide que sa maitresse, mais elle réduit exprès sa vitesse pour ne pas la distancer. L’animal ne savait pas du tout où aller puisque c’était la première fois qu’elle visitait la ville. Le temps commençait à faire défaut au duo. Il était presque 17 heures et ils étaient encore loin. La jeune fille accéléra un peu. Elle devait absolument arrivée à temps. Heureusement pour elle, les routes étaient dégagées. Les passants s’écartaient dans une espèce de haie d’honneur pour ne pas être écrasée par le félin.  Même si l’animal avait augmenté la difficulté des recherches, au moins sa présence servait à quelque chose d’autre que lui tenir compagnie et l’encourager. La pirate profita de l’attention des habitants pour leur crier de la suivre s’ils voulaient vous le plus grand duel de musique de tous les temps. Evidement, elle ne s’arrêta pas une seconde pour expliquer les détails, mais quelques personnes intriguées se rajoutaient de temps en temps derrière elle et courraient pour la suivre en restant à une distance de sécurité de Perle. Personne ne voulait se faire assommer par la queue du félin.

Au bout d’une dizaine de minutes, Kururu arriva dans la dernière rue qui la séparait du lieu de rendez vous. Mais… C’était vraiment étrange… Elle entendait déjà de la musique depuis la place. C’est à ce moment qu’elle se rendit compte de la terrible vérité. Elle était en retard ! La capitaine accéléra encore le pas. Elle ne se le pardonnerait pas si son alliance perdait son premier duel à cause de son retard. Elle arriva enfin sur la place. La jeune fille ne se préoccupa pas du tout de leurs adversaires et se dirigea vers Arya. Sa musicienne essayait seule de faire entre le son de son banjo.  Kururu était contente, son amie avait réussit à trouver l’instrument qui lui fallait. Sans ralentir, elle traversa l’endroit pour la rejoindre quand Gemini aperçut sa maitresse. Il était tellement content de la revoir qu’il quitta les rangs. Le chien courut jusqu’à sa maitresse. Cette dernière connaissait se doutait qu’il allait lui sauter dessus. Mais elle ne pouvait pas s’arrêter, elle devait mettre les tambours près de sa seconde.

La jeune fille essaya d’esquiver le chien. Elle lui expliquerait plus tard pourquoi elle l’avait fait.  Mais elle avait complètement oublié le tambour qu’elle portait sur son dos. Comme elle le pensait, Gemini sauta sur elle et à la place atterrit poussa l’instrument qu’elle portait. Déséquilibrée, Kururu essaya de garder l’équilibre en se tenant à la corde de Perle. Sauf que le nœud était mal fait et qu’il se détacha avec le poids supplémentaire. Dans un grand bruit tout s’effondra. Kururu se retrouva sur le sol entourée de tambours avec son chien qui l’écrasait.  Perle se rapprocha en silence pour voir où était sa maitresse. Mais le félin n’était pas la seule, la majorité des personnes était en train de la fixée avec des yeux de merlan frit.  Même les musiciens adverses avaient arrêté d jouer. Après cet accident, toute la place était calme... Toutes ? Non ! La musique d’Arya continuait de remplir l’air.

En entendant son amie jouer, Kururu ordonna à Gemini de se pousser. Elle avait parlé le plus faiblement possible pour ne pas gâcher la musique de sa musicienne.  Ensuite, elle décrocha l’instrument de son dos.  Il roula un peu, mais le chien le rattrapa. En arrêtant l’instrument, il tapa sans faire exprès sur le tambour.  Curieux, les deux peluches de compagnies essayèrent à nouveau de bouger l’instrument.  Et il reproduit un son. Amusée, ils transformèrent rapidement les tambours en jeu.  Heureusement, les sons que produisait le jeu étaient plus ou moins en rythme avec le banjo. La cuisinière se releva et se rapprocha de son amie.  Elle n’avait pas vraiment envie de s’interposer entre Perle et Gemini pour déplacer les tambours. Enfin, ce n’était pas trop grave puisqu’ils n’étaient pas trop éloignés du reste de l’équipage.  Tout doucement, elle s’excusa auprès de son amie :

Désolée du retard, j’ai eu un petit contretemps.

Enfin maintenant, Kururu était arrivée et elle comptait bien rattraper son retard. Avant de faire une erreur, elle attendit une instruction ou un petit signe de son amie. Elle était déjà en retard, elle n’allait pas en plus aggraver la situation en faisant n’importe quoi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Sam 24 Aoû - 17:19



Song of Pirate 1


Emportée dans son élan, Arya enchaînait les notes à tout allure comme pour rendre son solo encore plus impressionant qu'il pouvait déjà l'être. Malheureusement, cela n'était pas sufisant pour attirer toutes l'attention du publique déjà captivée par l'équipage adverse. La petite priait mentalement pour qu'il ne soit rien arrivée à son amie, il fallait bien le dire, le retard de cette dernière l'inquiétait un peu. Oui, seulement un peu, car elle préférait rester confiante envers sa Capitaine, elles s'étaient promis de gagner ce défi, donc elles le gagneraient ! Arya se reconcentra donc sur sa mélodie, pour le moment à part le petit vieux qu'elle avait ramenr avec elle il y avait moins d'une petite dizaine de personne en face d'elle qui tapaient joyeusement dans leur main.

Soudainement, la foule sembla s'agiter bizarrement, un petit sourire s'afficha alors sur le visage de la musicienne et celui-ci s'aggrandit davantage quand elle reconnu la grande tigresse blanche suivit de près par Kururu. Seulement dans un grand nuage de poussière et un BAM assourdissant, la Capitaine se retrouva au sol, Gemini sur le ventre et les tambour qu'elle avait visiblement réussit à trouver autour d'elle. La petite équipe mit alors les instrument en place pendant que Arya continuait de jouer alors que s'additionait le rythme des tambours à son banjo.

Désolée du retard, j’ai eu un petit contretemps.

Faisant un signe de la tête pour montrer à Kururu que ce n'était pas bien grave quand elle tant qu'elle était là et en un seul morceau, Arya lui indiqua de la même manière le sac de clochette qu'elle avait récupéré et dans lequel elle trouverait des bracelet à passer autour de ses poignets  ou de ses chevilles, ou les deux si elle voulait. La musicienne espérait que son amie avait comprit, elle attendit donc un instant avant de commencer à amorcer le véritable début de sa chanson. Mais déjà rien qu'avec l'arrivée spectaculaire de Kururu, le publique de l'Alliance Rose s'était aggrandit.



Une fois que tout le monde fut en place, Arya se mit alors à chanter. Les paroles de la chanson étaient assez complexes, mais avec de l'entraînement on arrivait à tout et ce n'était pas la première fois que la musicienne reproduisait cette musique. C'était justement la complexité de cette chanson entraînante qui intriguait les gens et donc les ramenaient autour de l'Alliance. A présent, c'était même compliqué de compter combien chacun des équipage avait de spectateur, à vu de nez, ils étaient presque à égalité.

Tout ce passait donc pour le mieux, la musicienne ralongeait sa chanson en rajoutant des couplets ou des ponts qui ressemblait vraiment à des solos, mais au banjo... Seulement tout ne pouvait se dérouler aussi bien sans qu'un problème ne survienne ! En effet, alors qu'Arya s'acharnait sur ses cordes, l'une d'entre elle céda soudainement. Etonnée, la petite eut un blanc de quelques secondes, qui était fort heureusement comblé par les tambours. La musicienne reprit tout de même sa musique, même avec un corde en moins, elle pouvait au moins faire en sorte que la mélodie de s'arrête pas trop longtemps. Elle finit donc par adresser un signe discret à Kururu comme pour ui demander d'occuper l'attention pendant quelques secondes. Suite à cela, la petite usa de son fruit du démon et se rua vers sa guitare, gentiment garder par le propriétaire du banjo. Arya défit alors une des cordes de sa guitare pour la mettre sur le banjo et retourner auprès de son groupe.

L'erreur avait été réparée en seulement quelques secondes, de telle sorte que quasiment personne n'avait du s'en rendre compte. Et une fois cela fait, Arya se rapprocha de Kururu et se mit à danser avec elle, tout en jouant du banjo pour lui montrer qu'elle était de retour.

© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
Shishi des Blues
avatar
Messages : 935
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
182/250  (182/250)
Berrys: 23.245.001 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Lun 2 Sep - 22:30



Kururu avait comme à son habitude fait une entrée fracassante... Elle devait vraiment apprendre à tenir debout. Cela ne l'avait jamais dérangée de tomber, que ce soit en publique ou non. Mais maintenant, elle était devenue capitaine, elle souhaitait avoir un peu plus de crédibilité.  Et arrivé comme ça lors du premier défi de l'Alliance Rose ne l'aidait pas vraiment. En plus elle était en retard pour le début du duel musical. Heureusement, Arya n'était pas fâchée contre elle, ou alors la musicienne ne le fit pas paraitre. Sa seconde lui indiqua un sac tout en continuant à jouer de son instrument. La jeune fille était une vraie professionnelle et elle continuait sa chanson sans se soucier des perturbations que lui imposait la capitaine. C'était vraiment très impressionnant, mais Kururu n'avait pas le temps de s'attarder là-dessus. Elle attrapa le sac d'Arya et regarda à l'intérieur. Il y avait plusieurs bracelets avec des clochettes. La cuisinière comprit tout de suite  ce qu'il fallait faire. Elle enfila un bracelet à chacun de ses poignets. Puis, elle en passa deux autres à ses chevilles. Ils étaient trop grands pour ses bras et ils tombaient tout le temps. Finalement, la jeune fille prit place un peu plus vers l'avant pour remplir son rôle de danseuse et attirer plus de public.

Arya remarqua directement qu'elle était prête. Et la musicienne  commença directement la vraie chanson en ajoutant sa belle voix à la mélodie de son banjo. Kururu allait commencer sa danse comme c'était prévu dans le plan d'action. Mais elle n'arriva pas à bouger d'un millimètre. La jeune fille entendait parfaitement la mélodie. Elle savait aussi retrouver le rythme de la musique. Il était rapide mais simple à trouver. En plus la jeune fille avait compris le principe de la cuisine aérienne. Surtout que c'était son domaine de prédilection. Pourtant, elle n'arrivait pas à bouger. La danseuse en herbe n'avait as su tous les compter, mais il y avait beaucoup trop de monde qui la fixait. La jeune fille n'avait pas l'habitude d'un publique. A cause de ça, elle était paralysée par le tract. Pourtant la musique continuait de se faire entendre. Même ses peluches de compagnie y apportaient leur touche personnelle en utilisant les tambours. Grace à la présence de son équipage au complet, Kururu se reprit en main. C'était elle la commandante suprême de la grande et puissante Alliance Rose! Même si pour l'instant ils n’étaient que quatre et que le titre de commandant était inutile. Car il n'y avait qu'un seul bateau, et donc que le titre de capitaine était amplement suffisant. Alors que faisait-elle là plantée comme un piquet alors que ses nakamas donnaient le meilleur d'eux même pour remporter se concours? Elle devait se ressaisir.

La pirate respira profondément. Elle devait se calmer. Après tout, elle n'était pas seule. Mais il y avait vraiment beaucoup de monde et des passants continuaient de s'arrêter pour écouter la musique d'Arya. Après une seconde inspiration, elle se décida enfin à faire un pas. Les clochettes fixées à ses pieds tintèrent quand elle se mit en mouvement. Elle allait leur préparer un magnifique banquet invisible et montrer à la foule ce dont une grande cuisinière était capable. La jeune fille  ouvrit les bras. Pour les personnes en face d’elle, ce geste ne devait pas signifier grand chose, à part peut-être le début de sa prestation. Mais pour Kururu c'était complètement différent.  La cuisinière venait d'ouvrir son placard imaginaire. A partir de ce moment, elle n'était plus sur la place du duel, son imagination venait de la transporter dans sa propre cuisine. Cette pensée évacua tout son stress. Elle se trouvait dans son domaine. C'est un terrain doux et chaleureux,  où elle pouvait évoluer librement et faire ce qui lui plait. La capitaine se sentait bien, elle était dans son élément.  

Il fallut quelques secondes pour que la danseuse trouve son rythme. Car ses techniques de cuisine n'allait pas forcement à la même vitesse que la musique d'Arya. Finalement, elle decida d'inventer ses propres plats en fonction de la mélodie. Mais la jeune fille resta quand même le plus proche possible d'une vraie recette. Elle sortait des casserolle invisibles. Puis elle découpait des légumes d'air frai avant de les mettre cuire. Comme touche finale à chaque préparation, elle les soupoudra d'épices venues directement des rayons du soleil et de la légère brise qui soufflait sur la place. Kururu s'amusait bien avec le reste de son équipage. Par contre, il fallait avouer que n'importe quel cuisinier dirait que ses recettes sont completement pourrie. Elle le pensait aussi. Mais elle n'avait aucune idée de plat qui s'accorderait parfaitement avec la chanson de son amie.

Et puis, tant pis! Kururu n'en avait rien à faire de cuisiner correctement. Elle ne préparait pas de la vraie nourriture. elle dansait pour aider Arya et donner la victoire à l'alliance pour son premier duel. Mais peu importe si ses plats imaginés n'avaient aucun sens, car ses gestes restaient fluides. Avec l'accompagnements des ses clochettes, l'ensemble donnait assez bien. En fait toute la préstation se déroulait sans encombre. Sauf que c'est toujours mauvais signe quand tout va trop bien. Un problème apparut du côté de la musicienne justement au moment où la capitaine était persuadée que tout allait bien dans le meilleur des mondes. Pour une raison inconnue, Arya avait arreté de chanter. Kururu était inquiete pour son amie, mais elle savait aussi que le duel n'était pas terminer. Le spéctacle devait continuer! Alors, elle continua à danser accompagnée des tambours de ses peluches adorées. la jeune fille  faisait comme si tout était parfaitement normale. Heureusement, la mélodie reprit une seconde après.  La capitaine risqua un coup d'oeil derrière son épaule pour interroger sa nakama. cette dernière lui fit juste un petit signe pour indiquer d'occuper toute l'attention.

Kururu ne savait pas trop ce qui ce passait, mais elle suivit les instruction de l'experte à la lettre. La danseuse essaya de son mieux d'attirer l'attention avec des techniques de cuisines encore plus impressionnantes et exagérées pour l'occasion. Moins de 5 secondes plus tard, la joueuse de banjo était de retour sur le devant de la scène. Le duo commença à danser ensemble. Enfin c'était plutot Kururu qui dansait avec son amie puisque cette dernière avait les mains prises par son instrument. Elles continuèrent commeça pendant un moment. La cuisinière ne savait pas trop combien de temps elle avait danser car elle ne connaissait pas la longueur de la musique choisie par sa seconde. Tout ce qu'elle pouvait dire, c'est qu'elle s'amusait énormément.
Un peu trop vite à son gout, les dernières notes résonèrent sur la place. Un tonnère d'applaudissement resonna sur toute la place. Les deux équipes avaient fait un triomphe. A première vue, Kururu ne savait pas déterminer si l'Alliance Rose avait gagné ou pas. Kururu sourit à la musicienne, avant dans lui annoncer avec un petit signe de victoire.

Nous avons été géniale. Vas vite chercher les résultats.


Kururu laissait son amie savourer en avant première leur victoire. Après tout c'était la seconde qui avait trouver ce duel. Et en plus, c'était la musicienne qui avait fait tout le boulot. Mais la foule était vraiment immense sur la place. Alors la jeune fille rajouta directement après.

Je vais rester ici pour ranger les affaires et calmer Perle et Gemini. Allez, dépeche toi! J'ai vraiment hate que notre première victoire soit officielle.

Sur ses mots Kururu se dirigea vers ses annimaux de compagnie. Dans un sens, elle aurait beaucoups aimer être là pour les résultats. Mais d'un autre côtés, ses peluches étaient vraiment infernal. Pendant la prestation, ils avaient bien joué leurrole de joueur de tambours. Sauf que maintenant, la tigresse et la charpa se disputaient la même lanière d'un des deux instruments. Leur maitresse jugea donc bon d'intervenir, même si elle devait rencontrer leur adversaire un peu plus tard. La jeune fille espèrait de cette manière sauver le pauvre tambour de son triste sort.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Mer 18 Sep - 19:13



Song of Pirate 1


Les applaudissements, les visages heureux, les sifflements de la foule admirative et puis... La satisfaction d'avoir finit, avoir un sourire bête plaqué sur le visage, être pétrifié et heureux de de l'effort qui ne vient pas d'être réalisé en vain. Inspirant longuement, Arya adorait cette sensation de bien être qu'elle ressentait à chaque fois qu'elle entendait les applaudissements de ses auditeurs. Certes, la modestie lui colorait légèrement les joues de rouges, le défi n'était peut-être pas gagné, rien n'était encore sûr, mais le petit groupe avait cartonné et rien ne faisait plus plaisir à la musicienne que d'avoir eu un publique aussi grand et reconnaissant.

Respirant donc tranquillement cet air que Arya trouvait des plus agréables, elle savoura le petite brise qui passait sur la place et qu'elle n'avait pas eu l'occasion de sentir pendant qu'elle jouait vu qu'elle était trop concentrée pour penser à autre chose qu'à sa musique. La petite remercia sont publique en leur criant qu'ils avaient été géniaux et que sa avait été un plaisir de les avoir comme auditeurs et qu'ils étaient sans doute le meilleurs publique dont un musicien pouvait rêvé.

Nous avons été géniale. Vas vite chercher les résultats.

Souriant à son amie, Arya hocha la tête avec résolution, comme redescendu sur terre, elle se mordit la lèvre inférieur pour réprimer un peu sa hâte. Elle s'apprêtait alors à partir, mais sa Capitaine rajouta :

Je vais rester ici pour ranger les affaires et calmer Perle et Gemini. Allez, dépeche toi! J'ai vraiment hâte que notre première victoire soit officielle.

La musicienne ne se le fit pas dire deux fois et s'élança vers la foule pour aller voir l'équipage adversaire. L'épreuve fut bien plus compliqué que la jeune fille l'imaginait, quasiment tout le monde l'arrêtait pour la féliciter, la complimenter ou encore lui poser des questions pour en savoir un peu plus sur elle et ses origines. Arya tenta donc d'être polie en répondant à tout le monde, mais elle faisait ça brièvement en s'excusant et précisant qu'elle était en retard. Ce n'était pas totalement vrai, mais la musicienne avait soudainement peur que ses adversaires aient filés à l'anglaise en cas de défaite.

Après quelques minutes de galère, Arya rejoignit enfin l'équipage adversaire. Eux aussi semblaient heureux de leur performance. Comme quoi, même si c'était un duel, cela n'avait pas empêcher aux deux groupes de bien s'amuser. La petite espérait même qu'un jour elle puisse retenter l'expérience. Elle s'approcha alors du flûtiste qui l’accueillit en souriant.

- Wahou ! Félicitation Petite ! Décidément je ne m'attendais pas à ça... Pfff... Ca m'apprendra à défier les plus petit que moi...

Soupirant longuement, l'interlocuteur de la petite, avait perdu son sourire alors que celui de Arya grandissait davantage. Cela voulait-il dire qu'elles avaient gagné ?! La musicienne ne tarda pas à avoir sa réponse car le Flûtiste lui tendit les berrys promis ainsi que son instrument. Saisissant la récompense avec précaution, Arya était tellement heureuse d'avoir gagné, qu'elle ne savait pas quoi dire, elle allait d'ailleurs remercier ses adversaires, mais le temps qu'elle s'en rende compte, ils étaient déjà tous partis, elle pouvait même les voir courir dans une rue un peu plus loin. Mais pourquoi fuyaient-ils ainsi ?

La musicienne ne mit pas longtemps à avoir la réponse à sa question, la foule commença à s'agiter dans tout les sens, ce qui était mauvais signe. Il y eu un coup de feu, mais vers le ciel apparemment, ce qui ne présageait vraiment rien de bon. Se ruant donc vers la foule, il fallait que la jeune fille rejoigne son équipage ainsi que le vieux aussi à qui elle avait emprunté le banjo. Ce n'est qu'une fois de retour où le spectacle avait eu lieu, qu'Arya comprit ce qui se passait. La Marine. Pour une raison obscure, la Marine était là... C'était donc pour cela que leur adversaire avaient fuit... Ils ne voulaient pas finir en prison. D'ailleurs Arya et Kururu devraient faire de même, en plus leur tête étaient mise à prix maintenant alors rester dans les parage n'était vraiment pas prudent.

La petite s'approcha donc de son bon samaritain qui semblait tout content d'être là et pas très conscient de la situation actuelle, il continuait de taper joyeusement dans les mains toujours assis sur le banc où Arya l'avait laissé, elle passa donc le banjo sur le dos du vieux et se retourna auprès de sa Capitaine pour lui demander un peu la suite des événements.

- La Marine est ici, je sais pas trop pourquoi, mais il faut qu'on y aille. Rester ici serait du suicide, mais retourner au navire le serait tout autant, car si la Marine à entendu parler de Pirate sur la place ils doivent déjà avoir barré toutes les routes vers le port. Ils faut qu'on trouve un endroit où se caché pour les heures qui suivent.

Regardant autour d'elle, Arya n'avait vraiment aucunes idées de là où elles pourraient aller en plus le temps pressait. Donc si les deux jeunes filles, ainsi que leur animaux pouvaient trouver une solution rapidement ce serait bien. Elles ne pouvaient pas compter sur leur navire pour les abriter, ni aucun établissement publique ne le pourrait, la Marine risquait de fouiller tout le secteur de fond en comble. La meilleure solution était soit de partir de la ville, soit de se réfugier chez quelqu'un... Malheureusement se n'était pas les gens généreux qui dominaient cette ville.

© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
Shishi des Blues
avatar
Messages : 935
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
182/250  (182/250)
Berrys: 23.245.001 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Sam 21 Sep - 17:51



Kururu avançait difficilement vers ses peluches de compagnie. Le trajet était plus compliqué que ce qu'elle pensait. La foule l’empêchait de passer. Certaines personnes l’arrêtèrent même pour la féliciter ou pour voir si elle ne s'était pas blessée à cause de sa chute. Heureusement, la majorité la dépassait pour rejoindre Arya. Ce qui fit sourire la jeune fille. C'est vrai que sa seconde avait été formidable, elle méritait vraiment tous les compliments de la foule. Finalement, la cuisinière arriva quelques minutes plus tard près de ses animaux qui martyrisaient toujours ce pauvre instrument. Elle souleva son chien. Surpris car il n'avait pas vu sa maîtresse arriver, Gemini lâcha prise.

Ça suffit vous deux !

Le charpa se transforma en criquet, avant de remonter le long du bras de la jeune fille et de s'installer sur sa tête. Sa maîtresse l’empêchait de retourner mordre la lanière de toute manière, il n'avait pas vraiment le choix. Perle mit un peu plus de temps à obéir à l'ordre de Kururu. Au début, la tigresse faisait comme si de rien n'était. Le félin regardait même le petit chien avec un regard victorieux, la lanière était à elle. Mais devant le regard insistant de sa maîtresse, elle compris quelle devait arrêter aussi. La jeune fille ne rigolait pas. Un peu à regret, elle s'éloigna du tambours pour aller près de Kururu. La capitaine tendit la vers vers son animal et la caressa doucement pour la féliciter d'avoir écouté.

Maintenant que tous ses animaux se tenaient tranquille, la cuisinière regarda derrière elle à la recherche de la musicienne. Elle était vraiment impatiente de savoir si son alliance avait gagné son premier défi ou non. Malheureusement, elle ne voyait pas Arya de là où elle était. Son amie avait été engloutie par la foule. Kururu espérait quelle ne tarderait plus trop à revenir. Enfin, elle n'était pas trop stressée à ce sujet. La jeune fille était confiante dans leur prestation et même si elles perdaient, la danseuse d'un jour s'était bien amusée. Mais tout se passerait bien, elle en était sur.

En attendant le retour d'Arya, elle commença à ranger le matériel comme prévu. Après quelques secondes de réflexion, elle jugea que le tambour avait été trop mâchouillé pour le fixer sur le dos de Perle. Donc elle décida de le prendre elle même. Si la lanière cassait, elle serait toujours le tenir avec la deuxième qui restait. Mais si cela se passait alors que l’instrument état sur la tigresse, il tomberait comme tout à l'heure et risquait encore de provoquer un carambolage.

Kururu attacha l'instrument qui avait été épargné sur le dos de la tigresse. Ses mouvements étaient un peu plus sec lorsqu'elle fit le nœud. Du coup, un petit bruit de clochettes retentit, car la jeune fille n'avait pas prit la peine d'enlever les bracelets. Elle les aimait bien et puis ils ne la gênaient pas du tout. Au moment où elle souleva le deuxième instrument pour le mettre sur son dos, Arya réapparut de la foule. Directement, elle se dirigea vers un vieux monsieur qui applaudissait toujours. La musicienne lui rendit le banjo avant de retourner près de sa capitaine. Cette dernière aperçut une flûte dans les mains de sa seconde. Du coup elle s'attendit à une bonne nouvelle. Mais, elle préféra laisser la musicienne annoncer fièrement les résultats. Ce qu'Arya ne tarda pas à faire :

- La Marine est ici, je sais pas trop pourquoi, mais il faut qu'on y aille. Rester ici serait du suicide, mais retourner au navire le serait tout autant, car si la Marine à entendu parler de Pirate sur la place ils doivent déjà avoir barré toutes les routes vers le port. Ils faut qu'on trouve un endroit où se caché pour les heures qui suivent.

Kururu était complètement décontenancée. Ce n'était pas du tout la nouvelle qu'elle attendait. La marine était ici. Même si normalement ils ne faisaient pas vraiment régner la loi sur cette île, c'était toujours mauvais signe. Surtout que la capitaine savait parfaitement la raison de leur venue. C'était elle ou plutôt leurs instruments qu'ils cherchaient. Cette situation était vraiment très mauvaise. En plus sa seconde devait avoir raison sur tout. L’Alliance rose ne pouvait pas retourner à leur navire sans se faire repérer et si ça arrivait, la situation serait encore pire. Elle devait absolument trouver une idée. C'était elle là capitaine et en plus c'était sa faute si la marine se baladait dans Trader. Kururu chercha dans la foule une solution. Elle ne connaissait personne ici qui pourrait les abriter chez elle. Surtout qu'une auberge ou un bar avait énormément de chance d'être fouillée. Leur cachette devait obligatoirement être chez un particulier. Et fuir la ville ne paraissait pas une bonne option de fuite. Elle ne connaissait pas bien la ville pour être certaine de ne pas se retrouvée dans un culs-de-sac avec les marines aux trousses et Arya devait être pareil. Soudain son regard se posa sur un instrument familier. Ce n'était autre que le banjo que la musicienne avait utilisé pour leur représentation. Elle était là sa solution ! Le vieux qui leurs avait gentiment allait pouvoir les aider. Mais bon, il ne devait pas savoir que c'était des pirates...Et s'il le savait, il ne voudrait sûrement plus les aider. Mais il n'avait pas non plus besoin de le savoir.

J'ai peux être une idée de ce que la marine fait là, mais nous n'avons pas le temps d'en discuter. Suis-moi j'ai une idée.

Sans rien ajouter de plus, Kururu se dirigea vers le monsieur au banjo. Elle le salua avec un grand sourire. Puis elle l'aida à se lever avant de le pousser doucement dans le dos pour le faire avancer en dehors de la place. Pendant toute l'opération, la jeune fille lui parla doucement pour tout lui expliquer :

Bonjour monsieur, je suis désolée de vos dérangée. Je voulais juste vous remercier de nous avoir preter votre instrument. Grâce à vous, nous avons gagné notre duel. Pour vous remercier, nous aimerions beaucoup ue vous veniez jeter notre victoire avec nous. Nous pourrions même allez chez vous, comme ça vous n'aurez aucun problème pour rentrer après.

Kururu continuait à le pousser doucement. Elles n'avaient pas vraiment le temps de traîner sur la place. La capitaine avait également parler d'une traite pour ne pas que le vieux refuse sa petite fête. Heureusement, l'homme n’opposa aucune résistance. Toujours en marchant le plus vite que leur sauveur du jour, elle regarda rapidement en arrière pour vérifier que tout le monde suivant. A part perle qu'elle appela de loin, l'alliance était au complet. La petite troupe pouvait donc continuer à avancer. Ils n'allaient pas très vite, mais la jeune fille n'avait pas d'autre ide et comme elle ne connaissait pas le chemin, elle n'avait pas le choix que de suivre le rythme du vieux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Mer 25 Sep - 17:25



Song of Pirate 1


La situation semblait vraiment désespérée et vous imaginez si les jeunes filles étaient arrêtées par les maintenant ? Elles pouvaient bien dire au revoir à tous leurs espoirs mit dans l'Alliance Rose. Arya espérait donc sincèrement que son amie allait réussir à trouver une idée. Kururu semblait réfléchir et visiblement elle était tout aussi étonnée que sa Seconde de voir la Marine débarqué ici. Enfin c'était l'impression qu'elle donnait tout du moins. Il se passa donc quelques longues secondes que la musicienne trouva interminable avant que la Capitaine ne prenne la parole.

J'ai peux être une idée de ce que la marine fait là, mais nous n'avons pas le temps d'en discuter. Suis-moi j'ai une idée.

A cet instant, Arya était à la fois surprise que son amie sache pourquoi la Marine était ici et heureuse qu'elle ai une idée pour décamper rapidement. Oubliant rapidement le début de la phrase de Kururu, la petite n'espérait plus qu'une chose : être loin d'ici. La musicienne regarda alors sa Capitaine aller parler avec le vieux au banjo en des termes très poli et amicaux. Arya en profita pour jeter un coup d’œil au reste de son groupe de musique, apparemment Kururu avait déjà préparer ses animaux à partir. Tant mieux ! Arya parti donc à la suite de Kururu et du vieux accompagnée par Perle et Gemini.

C'est en ce mettant en chemin que la musicienne se maudit mentalement de ne pas avoir pensé à ce gentil vieil homme. Il avait déjà accepter de lui prêter son banjo et lui avait offert le thé peu de temps auparavant, donc il ne risquait pas de refuser de cacher l'Alliance dans sa petite maison durant quelque heures. Heureusement d'ailleurs que c'était le plus grand des bazars sur la place. Avec toute la foule, malgré leur vitesse très réduite, l'équipage pouvait fuir tranquillement sans se faire repérer. Et puis au pire... Qui soupçonnerai deux gentilles jeunes filles qui aide un vieil homme ? Quoique, étant donnée qu'elles étaient toutes les deux des pirates recherchés maintenant et qu'elles se promenaient avec un tigre et un criquet/chien portant des tambours... Ce n'était pas très inaperçus non plus.

Dans un grand miracle au coup de chance (comme vous préférez), le petit équipage parvînt à la maison du vieillard sans trop d'embrouilles. L'homme au banjo ne semblait même pas s'être rendu compte de l'agitation qu'il y avait eu et il ne cessait de continuer de chanter en tournant de temps à autre sur lui même pour exprimer sa joie de vivre. Arya était contente de voir à quel point elle avait réussit à faire plaisir à ce vieil homme qui l'avait tant aidé et ce en un rien de temps. Comme la musicienne pouvait s'y attendre, la maison du vieux était toujours en aussi mauvais état et la petite se demandait comment on pouvait vivre dans un endroit pareil.

Une fois que tous le monde fut bien installé à l'intérieur, il était possible d'observer le coucher du soleil à travers les petites fenêtres qui donnaient sur la rue. La journée était vraiment passée à toute allure. N'en revenant toujours pas d'avoir gagner le défi, Arya finit par poser sur la table autour de laquelle ils étaient tous assis, le butin récolté, c'est à dire, les berry et la flûte.

- Ouf ! Enfin, je peux vous annoncer officiellement... Que l'Alliance Rose à remporté son premier duel musical ! Et un grand merci à vous grand-père pour votre aide !

Un sourire modeste s'afficha alors sur le visage du vieux avant qu'il ne décida de se lever pour aller préparer du thé. Dans un premier temps Arya resta souriante, mais soudainement, elle se rappela du cafard tombé dans la théière et son visage prit un air un peu dégoûté à l'idée de devoir boire une boisson pareille. La musicienne jeta donc un regard à ses compagnons, surtout à Gemini qui lui aussi devait avoir vu l'insecte, pendant que l'homme parlait tout seul dans sa cuisine. Arya se pencha donc vers sa Capitaine et lui chuchota :

- Cet homme est très gentil, mais je crois que... question hygiène des lieux ce n'est pas encore ça. Et j'ai un assez mauvais souvenir du dernier thé qu'il m'a préparer... Tu... Ne voudrais pas aller l'aider à préparer quelque chose de buvable... Sans insectes dedans ?

La pièce était vraiment pleine de poussière, la musicienne pouvait comprendre que ce grand-père n'avait pas la force de faire le ménage mais tout de même... Personne ne venait jamais le voir ou quoi ? Une lueur triste passa dans le regard de Arya quand elle réalisa que cet homme devait vraiment être seul. Il lui avait parlé de sa famille tout à l'heure, mais apparemment chacun d'eux était parti faire sa vie ailleurs. Se mordant la lèvre inférieur, la musicienne se demandait comment remercier convenablement ce vieux qui l'avait si gentiment aidé...

© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
Shishi des Blues
avatar
Messages : 935
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
182/250  (182/250)
Berrys: 23.245.001 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Ven 27 Sep - 16:00


Le vieux monsieur au banjo se montrait particulièrement coopératif. Kururu n'avait même plus besoin de le pousser pour qu'il avance. Alors, la jeune fille en profita pour reprendre son tambours. Dans la précipitation, elle l'avait oubliée, obligeante Gemini a se transformer en chien pour l'emmener avec eux.  Sa maîtresse récupéra facilement l'instrument et il en profita pour remonter sur elle en criquet. L'insecte trouvait que se faire porter était un moyen de voyager tellement plus pratique. L'homme était vraiment lent.

Heureusement, la place était remplie. Donc même si leur vitesse était réduite, les marines ne se réduisaient sait pas la distance pour autant. Les personnes présentes leurs donnaient des difficulté pour avancer et trouver ce qu'ils cherchaient. Ce qui arrangeait bien les affaires de la capitaine , car s'était à cause des tambours que ces pseudo-forces de l'ordre les cherchaient. Enfin au moins, ils ne savaient pas que c'était l'Alliance Rose qui les avait pris. Ce qui n’empêchait pas aux deux jeunes filles d'être recherchées... La vrai vie de pirate commençait à se dessiner. Ce qui n'était pas pour déplaire Kururu, même si elle était différente de ce que la jeune fille avait imaginée durant son enfance.

Le vieux paraissait content  de se faire accompagné par deux jolies jeunes filles. Il chantonnait et dansait avec un sourire jusqu'aux oreilles. Cette joie de vivre faisait plaisir à voir. La cuisinière voyait bien qu'il ne connaissait pas tous leurs problèmes. Mais elle s'assurait quand même qu'il n’arrête pas de mettre un pied devant l'autre. Finalement, le petit groupe arriva devant une maison toute décrépie. Le grand-père s’arrêta soudain, puis il se dirigea vers le bâtiment et leur fit signe d'entrer. Kururu  ne savait pas trop comment, mais ils étaient étaient arrivés à ce qui devait être leur destination sans trop d'encombre. Par contre l'endroit ne lui inspirait pas confiance. Cette  maison paraissait complètement délabrée, et la capitaine se  demandait comme elle satisfait pour tenir debout.

Enfin, elle gardait de l'espoir, surtout pour l'intérieur. L'homme habitait ici, donc techniquement, le toit ne devrait pas leur tomber sur la tête. La jeune fille aida Perle à se débarrasser du tambours pour que la tigresse rentre sans problème dans le bâtiment. Puis elle suivit son équipage à l'intérieur de l'habitation. Comme elle devait s'y attendre, l'endroit était aussi en mauvais état. Il y avait une couche de poussière incroyable et énormément d'objet entassé. Heureusement que tout le monde avait réussit à entrer. Le lieu restant quand même accueillant. L'ambiance qui y régnait était assez particulière, et la lumière rouge du soleil couchant ajoutait un petit plus, mais Kururu n'arrivait pas à lui donner un nom. Rapidement, Arya brisa le silence qui commençait à s'installer pour annoncer la nouvelle tant attendue :

Ouf ! Enfin, je peux vous annoncer officiellement... Que l'Alliance Rose à remporté son premier duel musical ! Et un grand merci à vous grand-père pour votre aide !

Kururu était aux anges. Elles avaient gagné. Son alliance venait officiellement de faire ses premiers pas grâce à une magnifique  victoire. C'était vraiment une sensation très agréable. Elle n'avait encore jamais été aussi contente depuis la mort de Kilik. Bien sur à la création de son équipage, elle l'était aussi Mais cette fois là, c'était encore diffèrent. Ici, elle sentait bien qu'une nouvelle page venait de se tourner et qu'une belle aventure démarrait..  La jeune fille était tellement contente qu'elle sautillait sur place, une grand sourire trônant sur son visage.

On a gagné ! L'alliance a gagné !

Soudain, elle attrapa les mains de sa seconde.

C'est vraiment génial. Et c'est en grande partie garce à toi. Tu as joué merveilleusement bien aujourd'hui.

Kururu se calma quand elle entendit un grand bruit. Perle était tout aussi contente que ça maîtresse. Alors, elle faisait bouger sa queue de droite à gauche pour le montrer. Malheureusement, la pièce était assez étroite, et elle toucha une boite qui s'écrasa sur le sol dans un nuage de poussière. Heureusement, elle n'avait pas l'air de contenir des objets cassant.  Après avoir calmer perle, la maîtresse de la tigresse s'assit sagement. Elle ne voulait plus l'énerver et que le félin casse vraiment quelque chose. Par contre, elle ne voyait plus le vieil homme à la table. Où pouvait-il avoir disparut ? Il étai là il y a  moins de 5 minutes. Soudain, Arya se pencha vers elle pour lui chuchoter quelque chose :

- Cet homme est très gentil, mais je crois que... question hygiène des lieux ce n'est pas encore ça. Et j'ai un assez mauvais souvenir du dernier thé qu'il m'a préparer... Tu... Ne voudrais pas aller l'aider à préparer quelque chose de buvable... Sans insectes dedans ?

Pour l'hygiène,  la capitaine l'avait remarqué rien qu'avec l'état de la pièce, ce n'était pas vraiment le fort de leur hôte. Mais elle avait du mal à imaginer une boisson avec un vrai insecte dedans.  Mais comme elle avait sentit Gemini tremblé dans ses cheveux à l’évocation de l'un de ses semblables, Kururu ne pouvait que croire son amie. Elle se leva en rassurant sa seconde.

Ne t’inquiète pas, je vais aller voir et  faire quelques choses de buvable.

Kururu lui sourit avant d'aller rejoindre le vieil homme dans la cuisine. En entrant,  elle eut un léger haut le cœur. La cuisine était encore pire que le salon. La pièce était tout aussi mal rangée que la précédente, mais dans la pile de casserole qui était là, il y avait plein de cafard et la pourriture avait élu domicile dans les plats mal lavé.  C'était vraiment possible de vivre dans un endroit pareil ? Un peu plus loin, elle aperçut la personne qu'elle cherchait. Elle se rapprocha de l'homme avec un grand sourire. Arrivé à sa hauteur, elle remarqua qu'il prépara du thé :

Retournez vous asseoir avec Arya, je m'occupe des boissons.

Sans rien ajouter de plus, elle prit la théière des mains du maître de maison, avant de le faire quitter la pièce. Puis elle vérifia ce qu'il avait fait. Il y avait déjà un cafard qui avait élu domicile dans une des tasses avant même qu'il ne verse la boisson. La cuisinière décida de tout vider, cela ne pouvait pas rester comme ça. En premier lieu, elle déplaça tout ce qui était dans levier et le plaça sur le sol. De toute manière, il n'y avait pas de place ailleurs. Puis Kururu commença par nettoyer correctement la théière. Elle ne savait pas quelle bestiole y avait traîner, donc elle se devait  de la désinfecter. Ensuite, elle mit bouillir de l'eau et commença et nettoyer trois tasses.  En nettoyant, elle vérifiait régulièrement qu'un insecte quelconque ne s'en approche pas. Elle du en écraser un ou deux pour sauver son thé. Gemini se cachait dans ses cheveux et e bougeait pas d'un millimètre. Intérieurement, le criquet se promis de ne plus rentrer de la cuisine sous cette forme si sa maîtresse cuisinait. Quand l'eau se trouva à bonne température, elle venait tout juste de finir sa mini-vaisselle improvisée. Elle plaça du thé dans l'eau chaude et retourna près des autres.

Me revoilà!  Désolée de vous avoir fait attendre.

Elle sourit en s'asseyant à la table, juste à côté de la musicienne. L'homme voulut verser le thé, mais elle l'en empêcha.

Le thé n'est pas encore tout à fait infusé ; Il faut encore attendre un peu.

En attendant, elle continua à lui parler.

Mais monsieur, vous ne pouvez pas rester dans cette situation. Je peux comprendre que ce soit difficile de faire le ménage tous les jours. Sauf que votre cuisine est un véritable désastre. Vous aller finir par tombé malade à cause d'un manque d’hygiène évident, surtout dans la pièce où vous préparer votre nourriture.

Le temps qu'elle parle, le thé avait fini d'infuser. Alors la cuisinière servit le thé à tout le monde. Il était d'une belle couleur transparente et dégageait une délicieuse odeur de menthe. L'homme sembla ravit. D'après la cuisinière, il n'avait plus vu un aussi beau thé depuis longtemps, surtout un thé sans aucun indésirable dedans. Puis, elle s'adressa à sa seconde.

Reposons nous un peu en buvant notre thé. Et après je te propose de faire un peu de ménage. Cette maison ne peut pas rester comme ça ! Surtout la cuisine qui ne respecte pas les règles d'hygiène, même les plus basique. Je pense que nous lui devons bien ça pour nous être imposées chez lui et nous avons encore pas mal de temps devant nous. Ça te va ?

Kururu sourit à son amie. Elle l'avait beaucoup répétée, mais le ménage était vraiment nécessaire. Si elle partait en laissant ce gentil monsieur comme ça, elle n'aurait pas l'esprit tranquille. Déjà qu'elle lui faisait courir un risque en amenant l'Alliance Rose ici, elle lui devait bien ça. En effet, même s'il ne connaissait pas le statut de pirate des deux jeunes filles, aider un forban restait un crime.  Pour la sécurité de ce monsieur, il valait mieux qu'il ne sache rien et que personne ne voit l'équipage ici. LA capitaine venait à peine de s'en rendre compte. Alors, elle se dépêcha d'aller fermer les rideaux de la pièce pour qu'aucun passant puisse les voir et qui sait,  quelqu'un pourrait peut-être les reconnaître et les dénoncer. Puis, elle s'installa encore une fois sur sa chaise en commença à boire un peu de la boisson chaude.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Mer 9 Oct - 18:17



Song of Pirate 1



- Ne t’inquiète pas, je vais aller voir et  faire quelques choses de buvable.

En entendant ces mots et en voyant Kururu se diriger vers la cuisine, Arya soupira de soulagement. Au moins elle n'aurait pas de cafard dans son thé cette fois, la petite avait une totale confiance en ce qui concernait sa Capitaine et surtout lorsque cette dernière était en cuisine. Quelques secondes après le départ de la Rose, le grand-père revînt s'asseoir auprès de la musicienne et il commença à lui parler de ses enfants. Arya l'écouta un moment en souriant et se contentant de petit "ooh !" ou "aaah" de temps à autre, jusqu'à ce que soudainement un énorme bruit retentit dans la cuisine. Surprise, la Seconde tourna la tête rapidement vers la source du bruit, mais comme si elle se rappelait de l'état de l'endroit Arya finit par ignorer tous vacarmes venant de la salle d'à côté pour continuer à faire mine de s'intéresser à l'histoire du vieux.

Ce n'était pas qu'Arya n'aimait pas ce qu'on était en train de lui raconté, mais bizarrement depuis qu'elle avait rencontré ce gentil vieil homme, ce dernier ne faisait que de lui dire les même chose et en boucle. Certes, il n'avait peut-être pas parler avec quelqu'un depuis longtemps et donc vider son sac lui faisait plaisir, mais là son discours commençait à devenir redondant, il devait sûrement avoir quelque problèmes de mémoires. Ou alors c'était que ces sujets lui tenait vraiment à cœur... C’est alors que Kururu mit fin aux pensée de la musicienne en apportant le thé promis.

- Me revoilà!  Désolée de vous avoir fait attendre.annonça la cuisinière avant d'arrêter le grand-père dans son geste, le thé n'est pas encore tout à fait infusé ; Il faut encore attendre un peu.

Suivant les indications de la Capitaine, le vieil homme se rassit tranquillement sur sa chaise qui semblait assez fragile. Kururu finit alors par aborder ce thème de l'hygiène déplorable des lieux que Arya n'osait pas reprocher au propriétaire. La musicienne trouvait ça déjà génial que ce vieil homme leur ai apporter autant alors elle n'osait plus rien lui dire de déplaisant. Seulement il était vrai que vivre dans un endroit aussi sale n'était pas très recommandé.

- Reposons nous un peu en buvant notre thé. Et après je te propose de faire un peu de ménage. Cette maison ne peut pas rester comme ça ! Surtout la cuisine qui ne respecte pas les règles d'hygiène, même les plus basique. Je pense que nous lui devons bien ça pour nous être imposées chez lui et nous avons encore pas mal de temps devant nous. Ça te va ?

Répondant au sourire de Kururu par un autre sourire, la musicienne adhérait totalement à ce plan. Ainsi en faisant le ménage elle pourraient montrer leur reconnaissance envers le grand-père qui les avait si gentiment aidé aujourd'hui. Une fois donc le thé bien infusé, le petit groupe dégusta la boisson qui était absolument délicieuse. Mais avant de se servir, Arya avait bien vu son amie aller fermer les rideaux avec un air assez inquiet. Il était vrai que si des Marines passaient par là et qu'ils voyaient l'Alliance Rose chez se pauvre vieil homme, ils risquaient tous d'avoir de sérieux problèmes.

Enfin... Pour le moment il n'y avait rien à craindre et après avoir discuté un moment, Arya se leva de sa et observa un peu les alentours histoire de voir l'ampleur de la tâche qu'elle et son amie devrait réaliser. Même si elle était un peu fatiguée, Arya était bien contente de pouvoir penser que son fruit du démon pourrait être très utile. Enfin il leur permettrai de ne pas avoir à passer toute la nuit ici à faire le ménage. Demandant alors gentiment au vieux où étaient rangés ses balais, serpillières et autre ustensiles pour le ménage.

Après avoir obtenu sa réponse Arya s'attacha les cheveux avec un élastique qu'elle gardait à son poignet en permanence au cas où. Le regard résolu, elle se dirigea vers le placard que lui avait indiquer le vieux et l'ouvrit d'un geste vif ce qui provoqua un grand nuage de poussière. Tentant de disperser la saleté de sa main, Arya attrapa le premier balai qu'elle trouva et se tourna vers son ami en lui disant joyeusement :

- Bon c'est l'heure de se mettre au travail je pense. Si tu veux je m'occupe de cette pièce et comme ça tu peux te concentrer sur la cuisine ! Ca te va ?

© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
Shishi des Blues
avatar
Messages : 935
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
182/250  (182/250)
Berrys: 23.245.001 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Mar 26 Nov - 18:54



Arya sourit à sa capitaine après que cette dernière avait exposé son projet de nettoyage intensif. Les deux jeunes filles formaient vraiment une bonne combinaison, car elles étaient souvent du même avis. Kururu était vraiment contente. La cuisinière continua de boire son thé. C’était vraiment trop bon et très agréable après leur longue journée. Même si elle n’était pas totalement terminée, une session de nettoyage les attendait. Mais une petite pause était bien méritée, en récompense de leur magnifique victoire. Pendant que le groupe savourait leur boisson chaude, le vieux monsieur leur raconta un peu sa vie et parla également de ses enfants. Kururu écoutait attentivement ce qu’il disait. La jeune fille aimait beaucoup les histoires. Finalement, Arya demanda à leur bienfaiteur où se trouvait le placard à balai. Il lui répondit très gentiment. Directement après, la musicienne s’attacha les cheveux et se dirigea vers le placard en question. Son amie l'ouvrit d'un geste convaincu avant de saisir un balai et d'annoncer à la capitaine.

Bon c'est l'heure de se mettre au travail je pense. Si tu veux je m'occupe de cette pièce et comme ça tu peux te concentrer sur la cuisine ! Ca te va ?

Kururu aimait beaucoup l’enthousiasme de sa seconde. Elle déposa sa tasse sur la table, avant de se relever vivement. L'heure du grand nettoyage avait sonné. Elle rejoignit la musicienne pour voir s'il n'y avait pas des ustensiles utile pour la cuisine.

Très bonne idée. Si nous nous partageons la tâche, nous couvrirons plus de surface.

D'un rapide coup d’œil, La cuisinière observa ce qu'il y avait dans l’armoire... Il n'y avait pas grand-chose intéressante pour elle. Il ne restait plus qu’un balai et une serpillière. Mais rien d'utile comme des draps ou une éponge. Enfin, ce n'était pas trop grave, tout ce dont elle avait besoin se trouvaient sûrement en cuisine. Finalement, elle se tourna vers son amie avec un grand sourire.

Allez, c'est partit pour une séance de nettoyage intensive.

Le vieux monsieur ne pouvait faire que regarder le duo prendre d'assaut sa maison. Il n’avait eu le temps de ne rien faire et de toute manière ce n'est pas comme si une des deux jeunes filles lui laissait choix. Kururu était déjà disparut dans la cuisine pour laisser la musicienne s'occuper de sa zone. La capitaine resta quelques minutes à l'entrée pour bien évaluer l'ampleur des dégâts. Elle laissa échapper un long soupir, elle n'avait jamais vu une cuisine dans cet état. Même à ses débuts dans le monde merveilleux de la cuisine, elle n'avait jamais provoqué autant de saleté. Le nettoyage allait être très long, alors elle essaya de s'organiser.

En premier lieu, elle ouvrit la prote qui menait au jardin. Avec un peu de chance, les éventuelles bestioles présentes dans la cuisine partiraient toutes seules. Puis Kururu rassembla tout ce qu’il y avait à laver dans un coin. Pour faire simple, elle déplaça la totalité des objets présents dans la pièce. La cuisinière vida même les armoires. Quand la jeune fille avait ouvert les armoires, c‘était aussi sale qu’à l’extérieur. Avant de tout sortir, elle appela quand même le propriétaire pour qu’il l’aide à chasser toutes les araignées présentes dans ses armoires. Il ne comprenait pas bien ce qu’elle voulait au début. Mais en voyant les insectes, il ne put que se rendre à l’évidence et aider Kururu. Il fallut au moins 10 bonnes minutes pour toutes les faires partir, même si une grande partie se retrouvèrent écrasées et envoyées directement à la poubelle. Heureusement que Gemini était resté avec Perle et Ayra. Le pauvre aurait fait des cauchemars le reste de sa vie de criquet. Puis l’homme retourna dans le salon pour voir ce que faisait la musicienne. La capitaine frotta les armoires. Puis elle commença sa vaisselle dans la joie et la bonne humeur. Elle allait pouvoir rendre service au vieil homme et le sauve d’une cuisine insalubre.


C’était long, très long, trop long. Au début, ça allait plus ou moins bien. Kururu nettoyait une assiette. Puis elle l’essuyait avant de la ranger à sa place et de reprendre le même processus avec une autre assiette ou une casserole. C’était assez plaisant de remplir des armoires propres avec de la vaisselle propre. Sauf qu’elle n’en voyait pas le bout. Les objets se suivant les uns après les autres. Pourtant la pile d’objets sales ne diminuait pas. A chaque fois qu’elle prenait quelque chose, elle voyait ce gros tas et ça motivation diminuait un peu plus sa détermination. Elle devait le faire et elle le ferait, c’était certain. Mais sans aucune détermination, elle avait encore moins l’impression d’avancer. La cuisinière laissa échapper un long soupir avant de décider de faire une pause. Elle l’avait bien mérité. Après tout, cela faisait déjà une heure qu’elle nettoyait activement. Elle décida de changer d’air en allant voir ce qui se passait à côté.

Alors comment ça se passe ici ?

Kururu venait d’ouvrir en grand la porte. Elle avait essayé de se montrer motivante pour les rangeurs du dimanche. Un grand sourire éclairait son visage. La jeune fille « tait contente de ne plus être toute seule dans la cuisine.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Ven 20 Déc - 22:55



Song of Pirate 1


Kururu ne s'opposa pas à ce que la petite pause thé prenne fin. L'Alliance se mit donc au travail sous les yeux de leur bienfaiteur qui semblait un peu impressionner par l'énergie de ses hôtes. Arya se mit au travail commençant à balayer la salle tandis que son amie se dirigeais vers la cuisine. La véritable épreuve pouvait commencer. Dans un premier temps, Arya fit un grand tas de poussière qui s'avérait être énorme, mais elle ne savait pas vraiment quoi en faire... Le vieil homme avait-il une poubelle ? Regardant autour d'elle, la musicienne finit par trouver un des sacs noirs qu'elle cherchait. Se battant avec sa pelle, son balai et la poussière, Arya finit tous de même par réussir à faire rentrer un maximum de saletée dan sle sac.

La pirate s'engagea alors quand une étape "rangement". Il y avait bien trop de bazars dans la pièce pour que la petite puisse continuer de faire le ménage. Voyant bien que l'épreuve pourrait prendre des jours si elle continuait à cette allure, Arya finit par accélérer le mouvement afin de ne pas y passer la nuit, donc en quelque sminutes elle réussit à exécuter le travail de plusieurs heures. Fière d'elle Arya aurait bien pris une petit pause, mais finalement non, elle devait continuer son travail, elle se reposerait plus tard.

Une fois toutes les poussières faites, Arya alla dans la petite pièce à côté de la salle où elle était qui s'avérait être la chambre de l'homme. Presque aussi sale que le reste de la maison, Arya reproduit le travail qu'elle avait effectuer dans la salle principale. Quand elle eut fini, la jeune fille attrapa la serpillère qui trainait dans le placard, s'arma d'un seau et d'un balai brosse. Faisnat un rapide passage dans la cuisine histoire de remplir son seau d'eau et de produit à pavé, la musicienne retrouna sur son "secteur" pour y nettoyer le sol.

Bien évidement, Arya avait effectuer tout cela en musique et vu qu'elle avait pas mal user de sa vitesse surhumaine, elle était assez fatiguée maintenant, cependant elle n'en était pas décourager pour autant. Elle devait encore aller aider Kururu qui n'avait pas la chance d epouvoir aller aussi vite qu'elle. Se pointant de nouveaux dans la cuisine, Arya remaqua la pile de vaisselle qu'il y avait à laver elle proposa donc à son amie :

- J'ai finis la salle et la chambre ! Aurais-tu besoins d'un peu d'aide pour la vaisselle ? A deux on ira bien plus vite !

N'attendant pas la réponse de sa Capitaine, l'épéiste se mit à l'oeuvre saisissant la première assiette qu'elle avait sous la main pour la passer son l'eau. Pour le moment elle voulait se reposer un peu alors elle gardait un rythme assez lent, mais elle savait déjà que dès qu'elle retrouverai un peu de son énergie, elle accélèrerait la cadence.

© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
Shishi des Blues
avatar
Messages : 935
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
182/250  (182/250)
Berrys: 23.245.001 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Sam 21 Déc - 12:53



Impressionnant ! Vraiment très impressionnant ! Kururu avait difficilement fait plus ou moins la moitié de sa vaisselle. Mais sa seconde avait déjà tout terminé de son côté. Quand elle jeta un coup d’œil dans le salon, tout était propre. C’était littéralement le jour et la nuit entre le moment de leurs arrivées et le passage de son amie. La pièce était totalement différente la jeune fille ne savait pas que l’endroit était aussi grand à la base.  Arya avait fait son nettoyage vitesse éclaire. La musicienne était vraiment douée et surtout la plus rapide du monde. La cuisinière était et restera surement toujours admirative de cette capacité.

Finalement, son amie réapparut de l’étage en annonçant fièrement que toute la maison était terminée. Et en sauveuse, Arya proposa gentiment d’aider sa capitaine. Kururu accepta avec joie un grand sourire sur les lèvres. La cuisinière commençait sérieusement à en avoir marre de cette fichue vaisselle. La jeune fille ne pouvait plus voir une assiette en peinture.

Heureusement, c’est son amie qui reprit le nettoyage. En bon support, la capitaine lui apportait ce qu’il y avait à laver. Elle essuyait ce qui était propre et rangeait directement dans les armoires pour faire de la place. Au début, le rythme était très lent. Ce qui était parfaitement compréhensible. Début le début de leur séance de rangement, son amie devait avoir utilisé son pouvoir. Ce n’était pas possible autrement sinon la musicienne n’aurait jamais réussi à finir si vite.  Du coup, Arya était surement fatiguée. Enfin, ce n’était pas ça qui allait changer quelque chose. Même à une faible cadence, le duo allait plus vite ensemble, c’était incontestable.

Doucement, mais surement, la pile  des affaires à laver diminuait. Et les armoires du vieil homme  se remplissaient de plus en plus. Dans l’autre pièce, on pouvait entendre le vieil homme s’extasier devant ses affaires. La jeune fille n’avait pas tout compris, mais apparemment, il retrouvait plein de truc qu’il avait, mais dont il avait complètement oublié l’existante. Le temps continua de défilé, beaucoup plus vite cette fois. Au bout de quelques minutes de repos, Kururu du accélérer son rythme. Finalement, elle se contenta d’essuyer et de ranger. La pile d’assiette et de casserole propre à essuyer et ranger augmentait de plus en plus vite. La musicienne commençait à reprendre de l’énergie et cela se sentait.  Si la cuisinière n’avait pas abandonné l’idée d’aussi apportée les affaires pour le lavage, elle n’aurait jamais réussi à suivre.

C’était vraiment amusant de faire cette corvée à deux. Grace à la présence de son amie, la vaisselle se termina avant même que Kururu ne s’en aperçoive. Comme quoi, entre deux changes complétement la perception du temps. Pourtant, il leurs avait fallu une bonne heure pour tout finir. Mais le résultat en valait la peine. Grace au passage de l’Alliance Rose, la maison du vieil homme resplendissait du sol au plafond. Son habitation avait été totalement remise à neuf, du moins au niveau propreté. Fier du résultat, la capitaine remercia avec un grand sourire Arya.
Merci pour ton aide Arya, j’ai cru que cette vaisselle ne se finirait jamais. Allons prévenir notre hôte.

Sur ses mots, la jeune fille retourna dans le salon. Le vieil homme était assis à table devant un album photo. Il regardait tendrement l’une des pages du livre. Kururu s’approcha de lui et déposa doucement sa main sur son épaule pour le sortir de sa contemplation. Elle en profita pour jette un rapide coup d’œil au livre. Il n’y avait qu’une seule grande image dessus. Elle représentation un couple très jeune. C’était peut-être l’homme  avec sa femme… Mais pour ne pas réveiller de souvenir douleur, la cuisinière se contenta de prévenir que l’équipage avait terminé de prendre d’assaut sa maison.

Monsieur, nous avons fini notre nettoyage.


Il se retourna vers elle lentement.

Oh merci beaucoup mesdemoiselles. Grace à vous j’ai retrouvé mon précieux album. Vous resterez bien encore un peu, je vais tout vous raconter en détail.

En détail ? Tout ce qu’il y avait ans cet album. Mais cela allait leur prendre des heures Et de son côté Kururu n’avait qu’une envie, rentré au bateau et passer une bonne nuit. Elle avait beaucoup nettoyé et Arya aussi. En plus l’Alliance avait passé une journée mouvementée et bien remplie. Mais en même temps le vieil homme semblait particulièrement content et inépuisable…  il était encore en pleine forme pour un grand père. La capitaine regarda autour d’elle pour trouver une excuse pour ne pas devoir rester. Grace au rangement impeccable de son amie, elle trouva directement une horloge. Il était minuit passé. La nuit s’était bien installée, c’était pile le bon moment pour les pirates de retourner à leur navire sans être vue. Sincèrement désolée pour le grand père, elle s’excusa poliment.

Désolée, mais nous allons devoir vous laisser. Il est tard et il est temps pour nous de rentrer. Merci beaucoup pour votre aide. C’était très gentil de nous prêter votre instrument.

Puis Kururu retourna près de Perle et Gemini. A cause de l’heure tardive, les deux animaux étaient en train de dormir, bloquant complétement l’entrée. Doucement, leur maitresse  réveilla doucement le félin en la grattant affectueusement derrière l’oreille gauche pour lui signaler que l’Alliance rentrait chez elle. Le criquet dormait tranquillement près de son oreille droite.

Paresseusement, la tigresse se releva sans réveiller son passager. Puis la capitaine fixa de nouveau le tambour sur son dos et pris le second.

Merci de votre hospitalité monsieur  et essayez que votre maison reste toujours dans cet état.

Elle s’adressa ensuite à son amie.

Allons y Arya, une bonne nuit de sommeil bien mérité nous attend.

Kururu lui sourit avant de sortir de la maison en souhaitant bonne nuit au maitre des lieux.  Quand toute le petit trouve se retrouva dehors, elle se dirigea sans faire de bruit vers leur maison. Le navire n’était pas très loin. La nuit protégea correctement l’Alliance qui arriva sans encombre à leur destination. Directement après, la capitaine déchargea Perle avant de souhaiter bonne nuit à tout le monde et d’aller dormir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
avatar
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
27/75  (27/75)
Expériences:
105/200  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

MessageSujet: Re: Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]   Mar 24 Déc - 13:44



Song of Pirate 1


La vaisselle était vraiment une tâche affreuse. Arya n'aimait pas du tout la faire, pourtant là, elle n'avait pas trop le choix, partir sans aider Kururu aurait été vraiment méchant de sa part, surtout que jusque maintenant durant toute la jorunée, les deux jeunes filles s'était répartit les tâches équitablement et maintenant si elles voulaient aller se reposer au plus vite, elles devaient de nouveau coopérer. Pendant que Arya nettoyait la vaisselle, son amie lui apportait les couverts et les assiettes ainsi que tout ce qu'il y avait de sale puis essuyait ce que lui donnait la Seconde pour ensuite aller les ranger.

Comme elle l'avait prévu, la petite pirate augmenta le rythme, ce qui força sa Capitaine à abandonner l'idée de lui donner directement la vaisselle à faire. Mais ce n'était pas très grave, ce n'était pas un effort très compliqué à réaliser, cependant si Kururu voulait garder la cadence, il était préférable qu'elle se limite à essuyer la vaisselle. En quelques minutes à peines, les deux jeunes filles avaient finit l'étape ultime de leur grand ménage. Elles retournèrent donc dans la salle principale où le petit vieux était resté. Ce dernier observait avec attention ce qui semblait être un album photo et a chaque page qu'il tournait on pouvait voir son sourire s'aggrandir et ses yeux avaient une pointe de tristesse.

Monsieur, nous avons fini notre nettoyage.

Kururu avait parler d'un voix calme qu'Arya lui connaissait bien. La rose ne voulait pas surprendre leur bienfaiteur et la musicienne approuvait ce choix. Non mais vous imaginez un peu ? Et si le vieil homme faisait une crise cardiaque supris par les deux pirates hein ? Cela voudrait dire qu'elle auraient fait tout ce ménage pour rien et auraient tué le seul homme de cet ville qui avait de la générosité.

Oh merci beaucoup mesdemoiselles. Grace à vous j’ai retrouvé mon précieux album. Vous resterez bien encore un peu, je vais tout vous raconter en détail.

En entendant ses mots, Arya eu un sourire attendrissant, comme quoi finalement cet homme bavard était vraiment adorable. C'était triste qu'il soit aussi seul et c'était sans doute pour cela qu'il parlait sans arrêt. La musicienne allait donc s'assoir de nouveau pour écouté les histoires de l'homme malgré sa fatigue, elle avait bien envie de retourner au navire mais bizarrement elle n'arrivait pas à refuser quelque chose à cet homme.

Désolée, mais nous allons devoir vous laisser. Il est tard et il est temps pour nous de rentrer. Merci beaucoup pour votre aide. C’était très gentil de nous prêter votre instrument.

Lançant un petit sourire à sa Capitaine, la petite pirate était bien contente que son amie ai donné son avis, sinon Arya aurait sans doute passé la nuit ici à somnoler sur sa chaise en tentant de prêter attention à ce que lui racontait le vieux. La musicienne regarda alors Kururu réveillé Perle et Gemini. Ces deux là avaient bien eu raison de s'être endormit dans un coin de la maison, il était vraiment tard et vu qu'il leur fallait encore marcher un peu pour rejoindre le navire, autant reprnedre un peu de force. Kururu fixa alors un des tambours sur sa tigresse et pris le deuxième pendant qu'Arya attrapait le sac de clochettes qu'on lui avait donné, l'équipage se dirigea alors vers la porte puis lança un denier sourire au vieux.

Merci de votre hospitalité monsieur  et essayez que votre maison reste toujours dans cet état.

Arya ne lâchait plus leur bienfaiteur du regard, elle le voyait un peu triste de ce départ si soudain et ne put s'empêcher de rajouter :

- Au revoir, merci pour tout et portez vous bien ! Oh et prenez soin de votre banjo ! J'ai changer une de ses cordes, mais je pense pas que les autres tiendront encore bien longtemps...

La capitaine appela alors son amie et tout deux sortirent de la maison du vieux. Toutes deux épuisée, elle marchaient tranquillement, mais restaient méfiante. Elles avaient du passé un bon bout de temps chez l'homme au banjo car il faisait déjà nuit. Les Marines avaient peut-être stoppé leurs recherches, mais devaient se montrer vigilant à présent et rejoindre le port ne serait sans doute pas si simple que ça. Pourtant, aucune embrouille n'arriva à l'Alliance Rose qui rejoignit le Tsukimi assez rapidement. Une fosi sur place, tout le monde alla directement se coucher... Il fallait dire que cette journée avait été assez sportive. Mais Arya avait vraiment hâte d'être au lendemain. Après tout maintenant elle avait une flûte qui n'attendait qu'à son qu'on découvre son secret !

© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
 

Song of Pirate 1 [quête PV Kururu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [libre]La Gourmande Contrebande. [West Blue, Rang B, Pirate, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue :: Royaume de Trader-