Partagez
 

 Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 4 Juil - 1:19


Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Le vent soufflait entre les branches de la forêt, non loin du bateau de Tengoku no Seigi, alors que tombait le noir de la nuit sur Graou Island. L'équipage venait tout juste de terminer son repas, préparé à l'instant par Damon, qui avait, pour une fois, réussi à faire cuire quelque chose de mangeable. Nakata s'était ensuite immédiatement retiré dans sa cabine. Non pas qu'il en voulait toujours à Méliandre, ou qu'il avait besoin de repos, mais bien qu'il commençait un nouvel ouvrage, une autobiographie. L'artiste, d'habitude plus un musicien qu'autre chose, savait également manier les mots et leurs sens, tant et si bien qu'il avait pris la lourde décision de retranscrire sa vie, complète, sur un manuel, afin de laisser une trace de son existence dans les décennies et les siècles à venir. Si ses actes ne suffisaient pas, du moins. Le Fenice ne savait pas vraiment s'il le faisait donc plus par envie d'être reconnu que par envie d'écrire et de prendre de la distance concernant son propre être, au final. Il était devenu, au fil des années, un pirate reconnu sur la première partie de Grand Line, l'un des dangereux Supernova. Lui qui, au début, avait juré fidélité à la marine. La vie nous réservait bien des surprises et même s'il pensait en avoir goûté assez pour ne plus être surpris, le capitaine était bien loin d'être au bout de ses peines... C'était donc dans cet état d'esprit qu'il couchait les premières lignes de sa vie, de sa conscience, du moins. Il n'avait personne à portée de main pour lui enseigner qu'il avait été de sa naissance à l'âge de sept ou huit ans. D'ailleurs, ses parents, il ne les avait pas connu lui-même, et il se rendait donc aisément compte que tout ce qu'il savait sur lui n'était pas forcément fondé. Quelle ironie... Un homme qui veut changer le monde mais qui n'est sans doute pas capable de se changer lui-même, tant il s'ignore. Cette pensée le fit sourire, d'amusement plus que de colère. Il se fichait de changer, puisqu'il s'aimait ainsi. L'homme qui se hait ne peut être heureux, n'est-ce pas ? Et comment changer un Monde positivement, si le porteur de l'étendard de la justice n'y croit pas lui-même ? Le combattant posa un dernier point sur son papier et reposa la plume sur celui-là avant de s'étirer en baillant. Il aurait bien mérité sa nuit de sommeil, toute cette agitation l'avait fatigué... La garde avait été décidée, d'ailleurs. C'était Damon qui entamait. Il devrait, un peu plus tard, échanger avec Holly, qui échangerait avec Méliandre, qui n'échangerait sûrement pas avec Nakata puisqu'elle voudrait profiter du reste de la nuit. Le forban laissa un nouveau sourire grandir sur ses lèvres et haussa les épaules, se disant que si cela se passerait ainsi, il s'arrangerait la prochaine fois pour être avant elle. Mais dans le pire des cas, Element le réveillerait bien, lui ou un autre, d'ailleurs. Tous ses animaux étaient à ce moment-là présents dans sa cabine, de Shiro à Sai. Et ils dormaient tous. L'air attendri, le blondinet parcouru le crâne de Kai, son chien, d'une caresse, avant de se redresser et de se diriger vers son lit. Il s'y allongea en croisant ses bras sous sa tête et en fixant le plafond silencieusement. La nuit s'annonçait particulièrement reposante... A première vue, du moins.

Damon, de son côté, était allé s'installer contre le mât, comme à son habitude, sans se préoccuper le moins du monde de l'avis d'Holly concernant sa blessure et le sommeil qu'il devrait avoir. Sur ce point-là, on reconnaissait clairement le bretteur : il était têtu, et avait une certaine fierté. Tant qu'il était capable de bouger, il estimait être également capable de se battre, et a fortiori de monter la garde. Il avait pris une lanterne, allumée, et l'avait posé à ses côtés pour pouvoir distinguer un peu plus loin que le bastingage sur le pont du navire. La nuit sombre était désormais tombée, et la lune seule parvenait à se faufiler entre les nuages. Il y avait de ce fait bien peu d'étoiles et, par la même occasion, bien peu de luminosité, malgré le fait que l'océan, derrière le MOT, reflétait celle-ci autant que possible. L'épéiste sortit son katana de son fourreau et regarda la lame en poussant un soupire de fatigue. Il n'en voulait pas vraiment à Méliandre, quand bien même elle avait réagit par instinct. Après tout, même s'il avait voulu faire fuir la civile pour son bien, il l'avait fait d'une manière un peu... brutale. Mais c'était sa manière de faire... Il leva la lame du Wado Ichimonji dans le ciel et la contempla avant de sourire légèrement. Cette épée le fascinait. Elle n'était pas l'un des 21 sabres de qualité supérieure pour rien... Il avait été capable de véritables miracles, avec elle, et c'était loin d'être fini. Mais soudainement, des bruits dans la forêt à proximité tirèrent le vigie de sa contemplation et de ses songes. Il se redressa, dans un premier temps avec un genou et un pied à terre, puis fini par se relever complètement en serrant le pommeau de son arme dans sa main. Sa tête lui tournait encore légèrement à cause du sang qui manquait cruellement, dans son corps même. Mais ça n'était pas pour autant qu'il n'était plus capable de se battre... Aussi, lorsqu'une masse sombre se mit à courir en direction du navire, l'escrimeur se rapprocha du bastingage et murmura avec un air menaçant :

-Jigoku tsuki !

Il avait tenté, autant que possible, de viser la cuisse droite de la masse qui lui fonçait dessus. Cependant, à cause de son malaise, la lame d'onde rougeâtre entailla le flanc de la bestiole et celle-ci poussa un hurlement de douleur en bifurquant soudain et en retournant dans les fourrées. Qu'est-ce que cela avait donc pu bien être ? Le brun n'eut pas le temps d'y songer que déjà la lanterne sembla s'éteindre, comme à cause d'un esprit facétieux. Mais il n'en était rien : elle venait tout simplement d'entamer un vol plané qu'elle avait fini dans l'eau, non loin de là. Le jeune homme, surpris, se retourna, et d'un réflexe salvateur, parvint à sauter sur le côté dans une roulade pour éviter les crocs d'une autre créature, qui passa, dans son saut, au-dessus du bastingage. Le Hasabusa n'eut d'autre choix que d'appeler ses compères :

-Tout le monde, sur le pont ! Y a un problème avec cette île !

C'était le moins que l'on pouvait dire... La bête qui était retombée sur le banc de sable s'était retournée en direction de l'humain et grognait avec férocité. Ce dernier fronça les sourcils, et dans la pénombre, parvint à reconnaître une forme approximativement humaine. Cependant, une queue semblait dépasser ses vêtements, et fouettait les airs.

-Un lézard ?

Ledit lézard se mit à courir et bondit droit vers le vigie qui, surpris, voulut se reculer mais failli perdre l'équilibre. Il se rattrapa à temps, en ajustant sa position, mais le prédateur se rapprochait et allait, d'un instant à l'autre, lui arracher la moitié du visage. Cependant, Nakata arriva à temps et, d'un bond, donna un puissant coup de genou dans les côtes de la bête, l'envoyant dans la mer non loin de là. Il retomba agilement sur le sol en levant la torche qu'il avait emmené avec lui dans les airs, un peu surpris :

-C'était quoi ce machin ?
-J'en sais rien, mais il est pas seul ! Y en avait un autre un peu plus tôt !

Un sourire naquit sur le visage du blondinet qui accrocha la lanterne à un clou sur le mât avant de se mettre en garde, dos à son ami :

-C'est ça que voulait dire notre amie la blondinette ? La nuit risque d'être mouvementée...

Et de nouveau, des bruits se firent entendre, de plus en plus nombreux, de plus en plus forts. Les demoiselles aussi, auraient de quoi s'amuser.


© Never-Utopia



Et c'est parti /o/
Concernant l'ordre, on va remettre Holly en première histoire d'inverser par rapport à la dernière fois ^^

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 4 Juil - 14:51






Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Tengoku no Seigi

Holly soupira, se retournant une nouvelle fois dans son lit. C’est justement quand il fallait profiter du sommeil au maximum avant un tour de garde qu’elle n’arrivait pas à dormir. Quelle plaie. Un nouveau soupir franchit ses lèvres et l’adolescente ouvrit les yeux pour fixer le plafond. Ne pas réussir à dormir avait un petit quelque chose de frustrant, surtout quand ses animaux à ses côtés étaient déjà dans les bras de Morphée. Un léger sourire orna ses lèvres alors que sa main cherchait à tâtons le pelage réconfortant d’Areia. La petite fennec dormait dans son lit de temps à autre, abandonnant par la même occasion Volpha qui était devant sa penderie. Certes, ce n’était pas très sain de dormir avec son animal, mais cela avait un côté réconfortant dans un sens. Un léger grognement répondit à la caresse que prodigua la rose à son animal et elle suspendit son geste, remettant sa main près de son ventre. L’animal ne semblait pas des plus coopératifs, tant pis, elle ferait sans. Une moue boudeuse accompagna cette pensée et la demoiselle se redressa, faisant toutefois attention à ne pas bousculer Areia. Ce serait fâcheux que l’animal soit réveillé en sursaut à cause d’un geste maladroit. La rose tourna la tête, essayant de distinguer les différents objets qui constituaient sa chambre. Chose assez ardue dans un noir quasi-complet. Doucement, elle se dégagea des couvertures, attrapant une bougie posée sur un tas de livres près de son lit et l’allumant par la suite, la reposant sur le tas qui servait de meuble de chevet. Holly sourit, profitant de la faible lueur de la bougie pour chercher son paquet de biscuits. Paquet qui, à son grand malheur, était vide. Lâchant un juron, la rose s’installa à nouveau dans son lit, sa tête contre l’oreiller. Elle avait faim bon sang d’bois ! Certes, le repas qu’avait préparé l’épéiste avait été correct, mais elle avait encore faim. Et là, elle ne pourrait décemment pas se servir d’un prétexte comme un repas infecte pour justifier sa fringale nocturne et le fait qu’elle ait le nez dans les placards de la cuisine. La vie était injuste. Holly redressa la tête, attrapant un livre de médecine et commença à l’étudier, complétant ses connaissances par ce fait. Grand Line était une mer pleine de surprise et il fallait qu’elle soit la meilleure des médecins pour son équipage. Enfin, pour ceux qui souhaitaient se faire soigner. En gros Damon, qui n’avait pas suivi ses instructions au dîner et avait failli déclencher une guerre entre eux, ne faisait pas vraiment partie de cette catégorie. Il se croyait fort, et il l’était sans doute, mais ne pas dormir après s’être fait retiré une certaine quantité de sang était quelque chose de stupide. Et elle avait bien failli le frapper pour lui faire comprendre. L’adolescente fronça les sourcils, se replongeant dans sa lecture. Penser à ça n’allait pas l’aider à comprendre tout ce que disait ce livre, loin de là.

Un cri la sortit de son sommeil. Fronçant les sourcils, Holly grommela quelque chose, ramenant sur sa tête sa couverture. C’était déjà son tour de garde ? Non, l’épéiste ne l’aurait pas réveillé comme ça. Il l’aurait secoué dans tous les sens, mais n’aurait pas pris le risque de crier. Après tout, il y en avait d’autres qui dormaient. En y réfléchissant bien, ce cri n’était pas normal, surtout qu’il avait dit quoi ? Elle se souvenait de la fin « problème avec cette île », le reste était totalement flou. Mais, dans la logique, s’il avait crié, c’est qu’il avait besoin d’aide. La rose se redressa d’un bond sur son lit, regardant d’un air hébété le livre qui lui avait servi d’oreiller supplémentaire. Elle s’était endormie en lisant, génial. La tête qu’elle allait se payer demain. Faisant fi des protestions d’Areia dans le lit, Holly repoussa sa couverture, frissonnant en sentant l’air frais. Rapidement, elle prit une veste, souffla la bougie et sortie de sa cabine, empruntant le couloir qui menait vers la sortie. Le vent l’accueilli sur le pont et elle frissonna à nouveau, retenant avec peine un bâillement sonore. Le problème avait intérêt d’être gros car le sommeil était une chose sacrée et que se lever pour rien lui déplaisait fortement. Même si on ne lui demandait pas toujours son avis.

-C’est quoi le soucis ?

La question avait été posée avec une légère lassitude. Le sort ne semblait pas vouloir les laissés se reposer apparemment. Néanmoins, sa réponse ne semblait pas avoir besoin d’être émise par l’un de deux garçons présent sur le pont car un bruit étrange attira son attention. Enfin, un bruit, on aurait plutôt dit une dizaine, voire plus. Des animaux ? Ça en avait l’air, même si un petit quelque chose la gênait. Un sentiment étrange. Dormir n’allait pas être au programme de cette nuit-là apparemment. Misère. Un bruit derrière elle la fit sursauter et elle regarda avec effroi une sorte de raton-laveur géant. Un raton-laveur ne ressemblant pas tant que ça à un raton-laveur. Une sorte de mélange humain-animal. La rose écarquilla les yeux, esquivant par réflexe le corps qui sautait sur elle. Certes, elle était une logia, mais les vieux réflexes étaient encore présents et cette bestiole était assez effrayante pour qu’elle ne veuille pas prendre le risque de se faire toucher. La créature revint à l’attaque et c’est par un coup de pied qu’elle l’envoya un peu plus loin, s’attirant par la même occasion un grognement peu rassurant. Joignant ses mains rapidement, la maudite créa une boule de neige d’une bonne grosseur avant de l’envoyer vers sa cible, la faisant chuter par-dessus-bord par la même occasion. Une brulure au niveau de ses poumons se fit sentir et l’adolescente inspira à fond, se rendant compte qu’elle avait arrêté de respirer durant ce léger affrontement. C’était quoi ça ? D’où ça venait ? C’était ça le souci que l’inconnue avait mentionné ? Holly fronça les sourcils. Grand Line avait des îles vraiment étranges sur ses eaux.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeLun 8 Juil - 1:09

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions !
Tengoku no Seigi

Depuis que j'avais rejoint le navire je n'avais pas quitté la cale jusqu'au moment du dîner. Lorsque l'odeur de nourriture parvint à mes narines je finis par relever les yeux du cahier dans lequel je consignais mes souvenirs chaque jour et rejoignis les autres, plus que par habitude qu'envie. Je n'avais pas ouvert la bouche de tout le repas, me contentant de m'assoir sur le plan de travaille et de voir si des consignes seraient données ou non. Il n'y eut pas le moindre mot sur ce qui avait pu se passer plus tôt avec Damon, pas non plus l'ombre d'une question sur le sang présent sur mes vêtements, il allait d'ailleurs falloir que je m'en procure d'autre d'ici peu pour ne pas passer pour je ne sais quoi auprès des villageois de cette île, même si nous avions déjà fait une sacrée entrée ici, il ne valait mieux pas empirer un peu plus les choses, du moins si ce n'était pas déjà fait...
Nakata finit par donner l'ordre des tours de garde alors que le repas touchait à sa fin, je laissais échapper un petit soupire en l'entendant : Damon, Holly, moi et enfin lui. J'aurais mille fois préféré prendre le premier tour de garde et ne pas venir réveiller les suivants, au moins dans ce cas précis j'aurais été certaine qu'aucun d'entre eux ne viendrait tenter de lancer la conversation sur ce qui avait eut lieu. Je ne fis pourtant aucun commentaire et reparti m'installer dans la cale alors que blondie venait lui même de quitter les lieux.
Je m'installais confortablement calée contre le poil doux et blanc de Zima tout en poussant un petit soupire, je ne pouvais m'empêcher de penser au Royaume de Drum en voyant l'ours, je me surpris même à avoir un petit pincement dans la poitrine... Je restais assise là pendant un bon moment à fixer le plafond et écouter les derniers signes de vie sur le bateau jusqu'à ne plus rien distinguer ou presque. Je ne ressentais nullement l'envie de dormir, j'avais étanché ma soif quelques heures plus tôt, je n'avais dans l'instant présent absolument aucune envie, un peu comme si j'étais une coquille vide, comme s'il ne restait de moi que mon enveloppe charnelle et que quelqu'un d'autre, quelque part avait gardé pour lui seul l'autre part de moi-même...

Soudainement le cri de la vigie vint percer le calme plat de la nuit. Qu'avait il encore à gueuler celui-là ?! Décidant de ne pas y prêter attention malgré le fait que ce soit son tour de garde, je me retournais et enfouissais mon visage dans le pelage de l'ours alors que des pas se dirigeaient sur le pont, probablement Nakata, le pas était bien trop lourd pour être celui de la médecin. Boarf s'il y allait il n'y avait aucune raison que j'y aille aussi de toute façon ce n'était pas mon tour de garde et puis me retrouver avec Damon ne me semblait pas être la meilleure idée, du moins pas pour le moment en tout cas...
Finalement un bruit étrange attira de nouveau mon attention, il ressemblait à un grognement, mais il ne me paraissait pas venir d'un des animaux présent sur le M.O.T, non c'était un grognement que je n'avais jamais entendu auparavant. Fronçant les sourcils je me relevais prestement sous le regard perplexe de Zima, lui faisant signe de rester tranquille, je me concentrais à nouveau pour tenter de capter de nouveaux bruits. Sans tarder un bruit de corps tombant à la mer me parvint suivi de la voix des deux garçons, sans plus attendre je me jetais hors de la cale manquant par la même occasion de percuter Holly, la seule chose empêchant la collision fut la vitesse incroyable que me procurait la noirceur de la nuit.
Arrivant sur le pont je posais mon regard droit sur mon capitaine et l'ancien révolutionnaire sans pour autant prononcer le moindre mot, finalement je me dirigeais vers le bastingage et fixais l'étrange silhouette nageant de nouveau vers le navire.

« C'est quoi ce merdier ? »

Portant par instant la main à ma ceinture je me rendis compte que j'avais laissé mes armes dans la cale et laissais échapper un nouveau juron au même moment où Holly l'air visiblement contrariée d'avoir dû se lever arrivée à son tour. Je n'eus pas le loisir de l'observer plus car une espèce d'animal  à l'odeur immonde se jeta sur moi. C'était un mélange de sueur, de boue ou de vase je n'aurais réellement su les distinguer, je repoussais « l'animal » ou « l'homme » d'un coup de pied dans l'estomac avant de me redresser tout en me maudissant d'avoir laissé mes armes en bas, j'allais visiblement devoir me battre au corps à corps et Dieu seul savait à quel point je pouvais détester ça... Sans compter l'immonde parfum se dégageant de cette chose, j'allais devoir me salir les mains, une fois de plus... Mes yeux se posèrent sur la silhouette et lorsque mes yeux se furent parfaitement habitué à la nuit, je ne pus me retenir et explosais littéralement de rire devant cette chose, au premier regard on aurait cru voir un homme mais lorsqu'on y regardait de plus prêt on pouvait voir un groin à la place de son nez et une merveilleuse petite queue en tire bouchon dépasser de son pantalon de toile tâché.

« Non... maiiis c'est qu... quoi cette blague ?! »

Très probablement énervé par ma crise de fou rire, l'étrangeté se jeta de nouveau sur moi m'envoyant me retrouver sur le dos toujours prise de secousses incontrôlables. Son poing se leva prêt à venir s'abattre sur mon visage, mes mains se levèrent à leur tour et s'emparèrent du poignet et du bras de l'homme-cochon avant de les tordre violemment lui arrachant un cri de douleur perçant.

« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeMar 9 Juil - 21:39


Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Voilà que la nuit s'annonçait particulièrement agitée... Si Nakata aurait vraiment aimé dormir un petit peu pour se reposer, il n'en demeurait pas moins excité. Il avait particulièrement envie de se défouler, depuis quelques jours, de pousser les limites de son corps à leur paroxysme, de voir ce dont il était capable. Il n'avait pas eu de réel affrontement depuis celui face à Harushige, et savait pertinemment qu'il avait fait depuis lors d'énormes progrès. Tant en matière de puissance et de vitesse qu'en matière de haki de l'armement, d'ailleurs... Ses coups devenaient chaque jours un peu plus brutaux, plus secs, plus dangereux, plus imprévisibles. Malheureusement, le jeune blond doutait aussi que les étranges bestioles suffisent à le pousser à bout et à sortir le grand jeu... Mais au moins, elles feraient très certainement office d'échauffement. Cette île, effectivement, paraissait assez hostile, comme la civile avait d'ailleurs essayé de les en informer... Mais au milieu de Grand Line, l'équipage n'avait de toute façon guère d'autre possibilité que celle de rester en attendant que le log pose change de champ magnétique. Et d'ailleurs, quand bien même ils n'avaient pas eu besoin d'un log pose pour avancer un peu plus sur la septième voie, le Fenice aurait tout simplement refusé l'idée de s'en aller sans explorer et essayer de dompter ces lieux. Ce n'était pas sa manière d'agir et ça ne le serait sans aucun doute jamais... Tout cela forçait donc le capitaine à sourire, comme à son habitude, devant la lutte qui se dessinait peu-à-peu dans l'obscurité. En revanche, Damon, lui, paraissait un poil plus sérieux et plus concentré. Même si le fait qu'il manquait de sang n'était pas gravissime en soit, il savait que ses réflexes avaient ainsi diminués, et que ses capacités physiques n'étaient pas du tout au beau fixe. Il se devait donc de rester particulièrement vigilant, peut-être plus que les trois autres d'ailleurs, qui avaient également pour eux leurs malédictions. Méliandre pourrait endormir un adversaire si elle se retrouvait en situation trop délicate. Holly était tout simplement intouchable. Et pour finir, le Phoenix ne craignait aucune des blessures que ces choses pourraient lui infliger. Seul le vigie paraissait particulièrement en danger, surtout si le combat durait toute la nuit... Monter la garde pendant quelques heures était une chose, combattre dans les ténèbres croissants en était une autre en cas de grande fatigue. Il poussa donc un soupire en resserrant sa garde tout en écoutant le plus attentivement possible les bruits alentours. C'est à ce moment-là que les deux demoiselles se décidèrent à apparaître à la vue du duo.

La première à arriver fut la vampire, visiblement agacée. Elle remarqua la bestiole que le blond avait envoyé un peu plus tôt dans la mer après s'être approchée du bastingage et Holly arriva à sa suite, l'air plus lassée que sa jeune amie. Mais l'une comme l'autre firent rapidement face à une abomination chacun, tandis que les deux jeunes hommes restaient dos-à-dos, en garde, immobiles. Lorsque la navigatrice se retrouva en bien fâcheuse situation, le zoan utilisa sa vitesse prodigieuse pour se placer à ses côtés et attraper le cochon qui lui servait d'adversaire par le col de ce que l'on aurait pu appeler, en d'autres circonstances, des vêtements. Il l'envoya sans trop de difficultés par dessus le bastingage, directement sur le sable, et le cochon poussa un couinement avant de se redresser et de s'en aller en direction de la forêt, alors que d'autres de ses compères semblaient progresser. Le combattant au corps-à-corps posa ses mains sur le bastingage en regardant la littérale horde de monstre s'approcher et il prit la parole à l'intention de la demoiselle qu'il venait tout juste d'aider :

-Va vite chercher tes armes... Tu vas en avoir besoin, je crois.

Il utilisa alors immédiatement l'appui de ses mains qu'il avait placé sur la rambarde de bois pour sauter en direction de la plage, où il retomba agilement pendant que le brun poussait un soupire. Au même moment, le lézard revint sur le pont et fonça dans sa direction en poussant un hurlement menaçant. Sans grande difficulté, l'épéiste se propulsa dans sa direction et le trancha au niveau du flanc gauche avant de le frapper d'un coup de pied pour le renvoyer de là où il venait :

-Je crois que pour une fois, je vais devoir rester ici... Rejoignez-le si vous le voulez, ne vous en faites pas pour moi. De toute façon, y a les autres qui sont là...

Et quels autres ! Visiblement agacés par les bruits qui devaient les empêcher de dormir, Element le faucon et Sai le kangourou avaient également franchis le pas de la porte. Le premier vola directement en direction de l'une des bestioles qui tentait de grimper au cordage du navire et le fit tomber en tailladant ses mains avec ses serres, poussant un hurlement strident, comme à son habitude. Le second, lui, utilisa ce que lui avait déjà appris le blondinet pendant les quelques entraînements qu'ils avaient pu faire et sauta en direction d'un hamster géant pour lui donner un coup de pied assez violent pour l'éjecter par dessus bord. Les deux animaux vinrent ensuite se placer près de Damon qui laissa un sourire sur ses lèvres avant de se replacer en garde lentement, en reprenant son sérieux.


De son côté, Nakata entreprenait un nettoyage massif. Il devait y avoir autour de lui une dizaine, ou peut-être même une vingtaine d'ennemis. Tous ressemblaient à des animaux avec une morphologie humaine. Certains étaient gros, d'autres beaucoup plus sveltes. On aurait dit une communauté animale basée sur les communautés des hommes, tout simplement. L'artiste n'eut cependant pas plus de temps pour les observer puisque l'un d'entre eux fonça dans sa direction. D'une balayette habile, il l'envoya au sol et courut en direction du second pour lui donner un coup de poing dans ce qui aurait pu être un visage, l'envoyant au sol à trois ou quatre mètres de cela sans plus de cérémonie. Deux bestioles tentèrent de l'encercler mais il sauta et leur donna un coup de pied en plein nez avant de se reposer agilement sur le sol en se remettant en garde. Un cercle s'était naturellement dessiné autour de lui et un sourire amusé vint se fixer sur ses lèvres tandis que sa main vint tirer la flûte de sa poche. Il la porta à ses lèvres après avoir murmuré doucement :

-Des ptits trous, des ptits trous.

Il se mit à jouer devant des ennemis surpris mais qui ne se laissèrent pas démonter. Le problème de cette technique était le temps de chargement et l'un d'entre eux voulut en profiter en fonçant en direction du Fenice. Ce dernier, cependant, évita agilement en se penchant sur le côté avant de répliquer en lui donnant un coup de genou sec dans l'abdomen, pour l'envoyer au sol. Une fois la technique prête, le musicien envoya une, deux, puis trois sphères d'air en direction de trois cibles qui s'effondrèrent lourdement avant qu'il ne range sa flûte à nouveau, toujours l'air amusé :

-Allons, c'est tout ?




© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 11 Juil - 15:07






Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?
Tengoku no Seigi

C’est un rire qui la tira de ses interrogations. Le rire de Méliandre. Fronçant les sourcils, Holly tourna la tête vers elle, remarquant qu’elle ne l’avait pas vu arriver sur le pont. Etait-elle là avant ou venait-elle d’arriver ? Dans tous les cas, elle aussi était face à une de ces créatures étranges. Une sorte de cochon. Un cochon qui ne semblait pas apprécier la réaction de la navigatrice vu qu’il l’attaqua. Attaque que le capitaine empêcha d’aller trop loin en l’envoyant valsé par-dessus bord. La maudite frissonna en entendant le bruit de la chute et le cri, ou couinement qui suivit. C’était effrayant. Holly leva la tête, observant le ciel. A part les étoiles et quelques nuages, rien ne semblait vouloir être présent dans celui-ci. Un soupir de soulagement accompagna cette constatation. Au moins il n’y avait aucune de ces créatures qui pouvaient voler. Pour l’instant. Ils n’auraient pas à surveiller le ciel, c’était toujours ça de pris. Même si c’était peu, comparé à ce qui semblait arriver. Un hurlement retentit et la rose sursauta, écarquillant les yeux en regardant une autre de ces bestioles foncer vers le sabreur. Sabreur qui l’envoya également valser, non sans le blesser par la même occasion.  Un frisson parcourut son corps. Ces choses lui faisaient peur. Combattre un ennemi normal avait un quelque chose de palpitant, là, c’était juste effrayant. Ces choses étaient des sortes d’expériences tordues, menées par un scientifique fou allié. C’était sa vision des choses en tout cas. Pour elle, c’était impossible de penser que ces étrangetés étaient naturels et que les habitants de cette île naissaient comme ça. C’était invraisemblable. Holly s’approcha du bastingage en tremblant légèrement, observant la plage. Ces choses étaient là et ne les laisseraient pas tranquille de la nuit, il fallait donc les combattre pour montrer qu’ici, ils ne faisaient pas la loi. Même si cette île était leur domicile. Serrant les poings pour s’empêcher de trembler, l’adolescente hocha légèrement la tête à l’entente des paroles de Damon. Il n’était pas si cinglé que ça apparemment, vu qu’il jugeait bon de rester sur le navire et il avait raison. Déjà qu’elle avait été contre le fait qu’il soit de garde cette nuit, il n’allait pas non plus descendre sur la plage pour se battre comme un acharné. Elle trouverait bien de quoi l’endormir avant qu’il n’arrive à cet extrême. Un coup d’œil derrière elle l’informa que le faucon et le kangourou du phoenix étaient prêts au combat. Pendant quelques secondes la rose se demanda si Volpha serait de la partie avant de se raviser. La louve avait pour ordre de rester dans la chambre avec Areia, qu’importe ce qu’elle entendait. Enfin, lors de la bataille contre l’équipage d’Harushige et de l’autre fou, elle avait eu pour ordre de rester sur le navire, ce qu’elle n’avait pas fait en les rejoignant dans la plaine. A tous les coups, Volpha allait encore faire la même chose. On pouvait la comparer au sabreur dans ces moments-là : ils étaient tous les deux têtus.

Le son de la flûte de Nakata lui remit les idées en place et elle le regarda, entouré par une horde de ces bestioles. Un frisson la parcourut en s’imaginant à la place de son capitaine. Non, elle ne pourrait pas, pas sans paniquer en tout cas. Se mordant la lèvre inférieure, Holly compta jusqu’à trois avant de sauter sur le sable en contre-bas, battant un peu des bras pour retrouver un bon équilibre. L’action ne sembla pas passer inaperçue car, rapidement, deux choses non-identifiées se placèrent devant elle, prête à lui sauter dessus. La rose grimaça, secouant légèrement la tête pour se remettre les idées en place. La première bestiole, plus voûtée que son compagnon, attaqua en premier, crocs en avant. Instinctivement, l’adolescente se recula, une grimace dégoût sur le visage. Pourquoi est-ce qu’ils avaient dû tomber sur cette île étrange hein ? La créature retomba au sol sur ses quatre membres. Le regard d’Holly toujours posé sur elle, la rose ne fit pas attention à l’autre qui arrivait sur le côté, l’attaquant par surprise en essayant de lui mordre le bras. Ou plutôt déchiqueter. Retenant un cri de frayeur, elle lui donna un bon coup de genou dans les flancs, l’envoyant paître un peu plus loin. Son regard se porta sur le bras attaqué, un soupir de soulagement franchissant ses lèvres en voyant qu’il n’avait rien. Son fruit était vraiment utile dans ces moments-là. Etre intouchable avait un petit quelque chose de rassurant au fond. Pourtant, elle ne voulait pas renouveler l’expérience. Esquivant une autre attaque venant de la bestiole se mettant à quatre pattes après ses tentatives, Holly mit ses mains devant elle, modelant la neige comme elle savait si bien le faire. Elle, elle n’avait pas envie de s’y frotter, alors autant jouer la carte de son renard des neiges. Un léger sourire sur le visage, la rose murmura calmement « Yobidashi: Kitsune yama », son sourire s’agrandissant en voyant sa créature d’un blanc majestueux. Oui, elle la trouvait classe. Ce renard-là était plutôt gros, de quoi l’envoyer attaquer ces indésirables tout en faisant attention à ne pas les tuer. Et pourquoi ne pas en capturer un pour l’étudier ? C’était tentant, mais sûrement pas dans ses compétences.

-Il faut les faire fuir.

Elle désigna d’un coup de tête ceux à la lisière de la forêt, n’étant toutefois pas sûre du fait qu’il s’agisse de bestioles ou non. Après tout, l’éclairage n’était pas suffisant pour aller jusque-là, ce qui se révélait assez ennuyeux. Le renard allait permettre de faire un peu le ménage, même s’il allait faire mettre la main à la pâte. Une légère grimace sur le visage, la rose se tourna, écoutant les sifflements, couinements et autres bruits. Elle n’avait plus du tout envie de visiter cette île.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeSam 20 Juil - 7:04

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions !
Tengoku no Seigi

Avant que je n'ai pu profiter de la douleur du cochon Nakata se trouvait à nos côtés et l'envoya valser par dessus le bastingage du M.O.T. Je me relevais d'un bon avant de fixer mon regard sur la bête qui partait en couinant vers la forêt pour laisser place à toute une horde de bizarrerie. Sérieusement c'était quoi le problème de cette île ? La voix de Nakata ne tarda pas à retentir à mes oreilles :

« Va vite chercher tes armes... Tu vas en avoir besoin, je crois. »

Je ne pris pas la peine de lui répondre ni même de hocher la tête, de toute façon tout cela aurait été du temps perdu, alors qu'il sautait pour rejoindre les monstres j'avais déjà filé en direction de la cale, la voix de Damon me parvint pourtant aussi distinctement que s'il c'était trouvé à mes côtés. Finalement être un vampire pouvait avoir du bon parfois, une ouïe sur-développée, une vitesse décuplée lorsque le soleil se couchait... La bataille s'annonçait plus simple que si elle avait eu lieu en pleine journée et je n'allais certainement pas m'en plaindre, loin de là...
Zima émit un grognement lorsque je déboulais telle un boulet de canon dans la pièce, lui faisant signe de se taire je récupérer mes pistolets et mon fouet prenant soin d'attacher ce dernier à ma ceinture et de garder mes armes à feu en main. Je reparti derechef en direction du pont mais stoppais ma course en haut des marches avant d'ajouter à l'attention de mon ours blanc :

« Si tu entends que l'autre idiot à besoin d'aide, montes sur le pont et aides le, je lui dois au moins ça, tu ne penses pas ? »

Lorsque je rejoignis le pont Holly et Nakata se trouvaient tout deux sur la plage alors que Damon lui s'amusait sur le bateau. Je ne lui adressais pas un regard et sautais directement aux côtés de mes nakamas. Visiblement blondie avait déjà envoyer valser un certain nombre de créatures même si le terme « troué » aurait probablement était plus approprié, j'aimais cette technique, à première vue elle ne ressemblait à rien d'autre qu'à une chanson idiote mais derrière cela peu se douter de la technique s'y cachant. C'était vicieux, oui il n'y avait pas d'autre mot.

« Allons, c'est tout? »

En entendant la remarque du capitaine je laissais échapper un petit rire avant de passer derrière lui et lui mettre une tape sur le crâne avant tout en lâchant :

« Dis moi aurais tu pris la grosse tête depuis que tête de nounours t'a fait cette offre idiote du Gouvernement ? »

Tout en retirant le cran de sécurité de mes armes, je me mis à fixer les monstres qui continuaient de s'avancer vers nous telle une véritable marée humaine ou monstrueuse, je n'étais pas vraiment certaine de savoir ce qu'ils étaient, mais je n'aimais pas spécialement le terme de monstre, je n'aimais pas qu'on l'utilise pour nous qualifier Hato et tout ceux qui était comme moi alors l'utiliser pour désigner des choses dont au fond j'ignorais tout ne m'enchantait pas réellement...
La voix de Holly me tira de ma contemplation suggérant de les faire fuir, un nouveau rire s'échappa d'entre mes lèvres bientôt suivi par une réponse au ton sarcastique :

« Demandes donc à Damon de tirer au canon ça devrait être assez efficace à mon avis... Après vu notre arrivée sur cette île on peut aussi mettre le feu à la forêt je ne suis pas certaine que ça aggraverait plus notre cas... Et puis c'est quoi ces trucs ? Les habitants mécontents de cette île ? On ne peut tout de même pas tous les massacrer non plus, les génocides très peu pour moi... »

Mon geste ne suivit pourtant pas mes paroles, une balle puis deux, puis trois partir de mes armes pour venir toucher plusieurs étrangetés qui commençaient un peu trop à s'agiter à mon goût, et puis ne pas toutes les massacrer ne voulait pas non plus dire les laisser nous atteindre nous. J'avais encore d'autres choses à accomplir avant de mourir, revoir le royaume de Drum et arriver à tirer un traits sur certaines choses s'étant déroulée là bas, mettre les bâtons dans les roues à Nakata pour l'empêcher de faire la connerie de travailler pour le Gouvernement, le revoir lui...

« Si quelqu'un a une idée pour les faire fuir c'est le moment et s'il y a besoin de faire diversion ou de les entrainer je ne sais où je m'en charge... »

« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeMar 30 Juil - 18:04


Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Nakata avait laissé un sourire amusé sur ses lèvres tandis qu'il regardait les diverses créatures qui l'entouraient mais qui semblaient avoir pris un peu de recul lorsqu'il avait exécuté sa technique musicale. C'était normal, après tout : l'efficacité de celle-ci était tout bonnement stupéfiante, et même des animaux devaient se sentir clairement menacés... Leurs trois alliés venaient tout simplement de tomber, sans rien pouvoir faire d'autre que grogner. C'était en quelque sorte la symbolique du fossé qui séparaient leurs forces, leurs puissances respectives. Les pirates qui venaient d'arriver ici, sur Graou Island, n'étaient pas de ceux qui avaient à peine un niveau supérieur à celui des civils, par cinq ou six cours de tir à la carabine pendant leur enfance. Non, Tengoku no Seigi faisait nettement parti de ceux qui avait un équipage surdoué, et qui, à force de persévérance et de volonté, pouvaient désormais secouer les mers en toute impunité. La preuve, le Gouvernement Mondial avait même approché leur capitaine pour lui demander de rejoindre l'ordre prestigieux des Schichibukai... Cela signifiait tout simplement oublier les péchés des autres membres de son équipage, et les classer dans le groupe des civils, tant que le blondinet, du moins, serait leur collaborateur. Autrement dit, leurs exploits pendant la Grande Guerre avait tellement marqué les esprits de la marine que les gouvernementaux n'avaient pas pu prendre le risque de les laisser voguer sur Grand Line comme des électrons libres. C'était assez compréhensif, dans un sens. Mais le Fenice comptait bien s'en servir, pour arriver à ses fins. Dans ces moments-là, il se sentait nettement plus calculateur et manipulateur qu'il ne l'était en réalité. Disons tout simplement qu'il était prêt à tout pour arriver à son but, et que marcher sur sa dignité de pirate pour avancer d'un bond en direction de ce Monde idéal ne lui posait strictement aucun problème. De toute manière, les forbans qui se renseignaient un minimum sur lui ne l'aimaient en général pas vraiment : marine, puis révolutionnaire, puis pirate. Quand on y réfléchissait, il paraissait logique de se méfier de cet homme... Il le comprenait lui-même, et ne blâmait absolument pas ceux qui ne lui faisaient pas confiance. Surtout lorsqu'il ne les connaissait pas, d'ailleurs. Jetant un coup d’œil rapide à Méliandre, qui s'approchait de lui, et à Holly, qui avait réussi à se débarrasser sans trop de difficulté de ses premiers assaillants, le capitaine songea cependant que ses amis, eux, devaient lui faire totalement confiance. Au moins autant que lui leur faisait confiance, du moins. Personne ne pouvait prétendre à la lourde tâche de changer le monde seul, ou avec des compagnons qui gardaient une distance de prévision et de sécurité. Enfin, les deux demoiselles finiraient tôt ou tard par le connaître autant que nécessaire... Concernant Hato et Damon, de toute manière, ils le connaissaient déjà bien assez et avaient déjà dit lui faire confiance, tant qu'il ne les décevait pas. Un sourire amusé fleuri sur ses lèvres tandis qu'il pensa silencieusement que s'il ne suivait pas son idéal, il n'aurait pas le temps de s'en vouloir qu'il aurait déjà fini six pieds sous terre.

Alors que le maudit venait de revenir à la situation présente et qu'il se demandait comment vaincre le plus de ces trucs possible en peu de temps, une main vint heurter l'arrière de son crâne. Il se laissa faire en écoutant la voix de Méliandre déclarer quelques mots avant de sourire à nouveau doucement, en répondant avec un faux ton de lassitude et d'énervement :

-Tu sais bien que j'ai toujours eu la grosse tête, hein. Ce que le Gouvernement pense de moi, je m'en tamponne. Complètement.

C'était clair et net. Les seuls qui importaient au musicien, c'était bel-et-bien les civils. Ceux-là seulement devaient comprendre qu'il œuvrait pour le bien commun, pour faire en sorte que chacun puisse vivre en paix sans se poser trop de questions sur le lendemain. La peur quotidienne des pirates et des hors-la-loi devait disparaître, et céder sa place à un sentiment total de sécurité. Les criminels n'avaient tout simplement pas leur place dans un genre comme celui des humains. L'Homme avait pour obligation de palier à sa faiblesse naturelle animale de s'allier, pour devenir plus fort. Un tigre pouvait tuer un adulte en bonne forme banal sans risquer quoi que ce soit. En revanche, face à dix hommes, il avait peur. Depuis la nuit des temps, les chasseurs avaient donc agis par groupe, afin d'être plus fort. L'union était la seule chose qui prévoyait réellement, et ces hors-la-loi ne faisaient rien d'autre que l'ébranler un petit peu plus chaque jour. Et c'était pour cela que le blondinet avait généralement un grand respect pour le reste du règne animal : ceux-là étaient en grande majorité plus collectifs, à moins, tout simplement, de vivre par système de domination. Mais dans tous les cas, quand ils se battaient, ça n'était pas aussi fourbe que chez l'humain...

Nakata écouta par la suite la voix d'Holly dire qu'il fallait les faire fuir. C'était une bonne idée, oui, plutôt que de tous les affronter... Mais comment faire ? Sur le sable de la plage, le combattant au corps-à-corps voyait l'efficacité de ses coups réduite, légèrement. La technique qui aurait pu donner un séisme en tant normal serait ici quasiment inutile... Il devait donc bouger, un peu plus en profondeur de l'île, pour être d'une quelconque utilité à ses camarades. Dans ce cas de figure, du moins. La vampire répondit dans un premier temps avec ironie, arrachant de nouveau un petit sourire à l'artiste. Il était vrai que le tir du vigie avait été désastreux... Mais de là à faire fuir toute une troupe de dangereux animaux, c'était une autre histoire. D'ailleurs, la jeune femme vint faire une hypothèse bien intéressante concernant leur probable identité... Les habitants de l'île. Quand il y repensait, le Fenice devait admettre que ces bestioles ressemblaient énormément aux hommes, de part leur morphologie. Même si leurs nez s'étaient changés en groin, ou que leurs mains étaient devenues des pattes, ils semblaient tout simplement humains. Laissant le capitaine dans ses pensées, la vampire tira sur les créatures qui s'étaient un peu trop approchées. Elle ajouta par la suite qu'elle était prête à servir d'appât s'il le fallait. C'était par contre totalement idiot. Le maudit était le mieux placé pour servir d'appât, de par son pouvoir et ses capacités physiques, suivi de Holly qui était impalpable. La navigatrice, elle, risquait d'y laisser sa peau... Il poussa donc un soupire en faisant un pas en avant et en prenant la parole l'air fatigué :

-Je ne sais pas ce qu'ils sont ni ce qu'ils veulent, mais je m'en fous complètement... Remontez sur le bateau, je m'en charge. Je reviens dans cinq minutes.

Il se mit alors soudainement à courir et bondit au-dessus de la première abomination qui se présentait devant lui. Où fonçait-il ? En direction de la forêt, tout simplement. Là-bas, le sable serait devenu terre, et frapper le sol serait de nouveau efficace. Oui, c'était ainsi qu'il devait agir. En passant entre les rangs des bestioles, l'ancien révolutionnaire les attira à sa suite. Ils semblaient énervés par celui qui s'était comporté jusque là comme brutal, et devaient probablement penser que s'il s'écartait de ses compagnons, il deviendrait une cible facile... Souriant tout simplement, le phoenix continua sa progression, laissant là ses amis. Il serait bientôt de retour, de toute manière...




© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeDim 4 Aoû - 16:53






Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?
Tengoku no Seigi

Inquiétude. Trouble que chacun ressent à un moment ou à un autre. Trouble qu’Holly ressentait à cet instant précis. Elle était inquiète par rapport à cette île, ces animaux-humains, les heures de sommeil qu’elle perdait. Enfin, pour le dernier point, peut-être pas tant que ça. La rose inspira à fond, détournant le regard de son renard pour vérifier qu’aucune bestiole n’ait eu l’idée de monter à bord. Autant envoyer le moins d’adversaire possible à Damon, surtout qu’il faudrait nettoyer ensuite et ça, très peu pour elle. C’est que les traces de sang, c’était soulant à avoir. Lâchant un petit soupir de frustration, la médecin se retourna à temps pour voir et éviter une autre créature. Une légère grimace s’afficha sur son visage en l’observant, notant au passage qu’elle possédait des moustaches de chat. Vraiment, ces choses étaient intéressantes. Et un bon sujet de dissection pour un biologiste. Peut-être que cette île lui permettrait de s’aventurer dans un territoire inconnu à l’échelle des sciences. Pour cela, il lui faudrait une bestiole morte, ou quasiment, un équipement spécial ainsi qu’un estomac solide. Un cadavre, de l’argent et du sang-froid. Dans tous les cas, elle n’était pas certaine que le projet plaise tant que ça aux autres. Elle, elle était la fille douce, pas une cinglée qui découpait des cadavres, qu’importe que ce soit pour des recherches. Même si cela pouvait s’avérer intéressant. Un petit sourire s’afficha sur son visage lorsqu’elle entendit la réponse de Méliandre à sa proposition. Refaire tirer Damon au canon ? Il serait bien capable de les toucher le bougre ! Au moins, cette île avait eu l’avantage de leur apprendre qu’il ne fallait jamais confier un canon à l’épéiste. Message reçu, ils ne recommenceraient plus. Le reste était plus intéressant. La navigatrice pensait à des habitants de l’île ? Si c’était le cas, la transformation était dû à une malédiction, une expérience d’un savant fou ou à un gène transmit de génération en génération ? Il faudrait en attraper un et l’enfermer pour le faire parler. Mais, est-ce que c’était contagieux ? Un peu comme les vampires, est-ce qu’une morsure pouvait les transformer eux aussi en des monstres comme ça ? Certes, elle, elle ne risquait pas grand-chose, mais ce n’était pas le cas de Méliandre ou de Damon. Nakata était à part. Après tout, son pouvoir pouvait peut-être lui permettre de se soigner de ça. Une autre expérience à mener, mais la rose doutait de la participation volontaire du capitaine. Servir de cobaye ne lui plairait peut-être pas. Le contraire serait étonnant. Un froncement de sourcil accompagna la proposition de Méliandre, tandis qu’Holly essayait de s’éloigner du chat-humain. Pas qu’elle ne l’aimait pas, non, c’est juste qu’elle était fatigante à vouloir faire ses griffes sur elle. La rose n’était pas un arbre à chat aux dernières nouvelles.

Holly allait s’adresser à Méliandre, disant que c’était une mauvaise idée qu’elle serve d’appât, mais le capitaine la devança, voulant lui-même prendre ce rôle. D’ailleurs, elle ne tarda pas à distinguer un bruit ressemblant à un troupeau de vaches. Ces montres quittaient la plage, poursuivant Nakata dans la forêt. Deux-trois se montraient un peu plus lent et le renard ne tarda pas à les chasser, jouant son rôle jusqu’au bout. La rose, elle, serra les poings. Nakata était trop sûr de lui, de ses capacités. Il était sans doute plus fort que ces montres, mais ils étaient tout de même plus nombreux. La rose se mit à bougonner, faisant ressortir son mécontentement contre lui. Il partait seul combattre les ennemis et eux devaient se tourner les pouces ? Lâchant un soupir excédé, Holly claqua des doigts, faisant ainsi disparaitre son renard avant de remonter sur le navire, s’accoudant ainsi au bastingage. Elle n’avait même pas eu le temps de lui dire de lui en ramener un avant qu’il parte. De toute manière, est-ce qu’il aurait répondu aux questions ? Sans doute pas. Son instinct de survie animal aurait sans doute joué un rôle dans la balance. Mais une question lui trottait toujours dans le crâne. S’ils étaient humains de base, le changement était dû à la science ou à des forces occultes inexplicables ?

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeLun 5 Aoû - 13:50

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions !
Tengoku no Seigi


Je ne prêtais nullement attention à la remarque de Nakata sur le fait qu’il avait toujours eut la grosse tête, préférant ne pas lui répondre vu l’humeur m’habitant depuis quelques temps cela aurait vite pu prendre une tournure peu agréable. Les nerfs à fleur de peau ? Oui très probablement mais je savais qu’il était de bon ton de me retenir un minimum, je n’étais pas non plus idiote… Quoi que…
Blondie laissa échapper un soupire après ma proposition, qu’avait il encore ? Et cet air fatigué qu’il affichait à présent ? Hum… C’était comme une impression de déjà vu, comme si une fois encore la scène allait se répéter alors qu’elle avait eu lieu il y a seulement peu de temps. Mes craintes ne firent que se confirmer lorsque les mots s’échappèrent d’entre les lèvres du forban :

« Je ne sais pas ce qu’ils sont ni ce qu’ils veulent, mais je m’en fous complètement… Remontez sur le bateau je m’en charge. Je reviens dans cinq minutes. »

Sans même nous laisser le temps de dire un seul mot, le blondinet s’était élancé droit sur la forêt entrainant derrière lui tout le tas de créature sous mon regard incrédule, ces bestioles étaient vraiment stupides… Nous étions trois, un des nôtres prenait la poudre d’escampette et ils se jetaient tous à sa poursuite sans même prendre la peine de laisser quelques uns de leurs congénères se charger de nous… Pathétique, vraiment pathétique.
A mes côtés Holly commença à bougonner, oui une fois de plus il prenait les devants, oui une fois de plus il nous laissait en plan et allait seul affronter les choses, mais pour qui se prenait il lui et ses beaux discours comme quoi nous étions plus qu’un équipage, des amis, voir même une sorte de « famille », à présent où étaient passés tous ces beaux idéaux, il l’avait dit, il avait toujours eu la grosse tête, des conneries oui, cela ne faisait que quelques temps qu’il commençait à réellement changer, à croire qu’il était le seul capable de faire quelque chose, le seul et l’unique personne qui puisse tous et toutes les vaincre. Cette fois s’en était trop, il m’avait dit lui-même que je devais faire confiance aux autres, que seulement de cette façon là nous pourrions avancer, il avait dit que j’avais ma place parmi eux, mais à présent c’était lui qui ne nous laissait pas la place que nous aurions dû avoir dans l’équipage…
Le médecin du M.O.T décida d’écouter bien gentiment les demandes du capitaine malgré son exaspération bien présente, moi je ne pouvais m’y résoudre je supportais de moins en moins le comportement de Nakata. Il était peut être temps que quelqu’un lui dise qu’il allait falloir qu’il ouvre les yeux sur l’image qu’il était en train de nous renvoyer à tous. Et si personne d’autre n’avait le courage de le faire, il était temps que je le fasse moi-même. J’en avais assez d’attendre, assez de me taire. Non je ne rejoindrais pas Holly, non je ne me tairais pas un jour de plus.

Sans même jeter un regard au navire et à mes deux nakamas très probablement présents sur le pont, je laissais échapper un léger soupire avant de laisser la nuit et sa douceur m’envahir, je la laissais m’entourer jusqu’à avoir l’impression que nous ne faisions plus qu’une à présent. Le vent soufflait à mes oreilles telle la plus belle des mélodies alors que ma foulée silencieuse et rapide me menait sur les pas de Blondie. La nuit, plaisant terrain de jeux pour une vampire, elle me procurait une sensation de pouvoir indescriptible… Il ne le fallu pas longtemps pour rattraper le groupe d’étrangetés et les dépasser, sans la moindre douceur, sans le moindre appel, je me jetais sur le dos de Nakata pour le stopper dans sa course folle. Qu’avait il cru ? Qu’il lui suffisait d’ordonner et que nous exécuterions sans demander notre reste ? C’était peut être vrai pour les deux autres mais probablement pas pour moi… Je n’avais jamais été du genre à me taire et ce n’était certainement pas aujourd’hui que cela allait commencer.
Passant par-dessus mon capitaine je me retrouvais face à lui et plongeais mon regard à la fois incandescent et glacé droit dans le sien.

« Pour qui te prends-tu Nakata, qui crois-tu être pour nous mettre sans cesse de côté ? Je croyais que je devais apprendre à faire confiance, je croyais qu’il fallait que je comprenne combien nous étions forts grâce aux liens qui nous unissaient tous… Au final tu es en train de défaire tout ce que tu prônais… Tu es en train de devenir tout aussi exécrable que tout ces idiots que j’ai pu croiser jusqu’ici… Tu en oublies même les talents de chacun, tu ne vois que par tes yeux, que par la gloire qui pourrait te couvrir, tu es en train de devenir tout ce que je hais du plus profond de mon être… Arrêtes de penser que tu es le seul capable de nous sortir de toutes les situations, tu es un homme et rien de plus… Tu n’es pas meilleur que nous et je commence même à penser que tu es pitoyable, ou du moins ton attitude l’est. Tu es certes fort, mais tu n’es pas non plus un surhomme et visiblement tu es en train de l’oublier… Dis-toi bien que si les choses ne changent pas, je préférerais que nos routes se séparent avant que je ne sois tentée d’agir d’une manière qui à mon avis ne te plaira guère. »

Tout en terminant ma phrase je retirais un de mes pistolets et laissais fuser une balle qui frôla l’oreille du forban avant de venir se loger entre les deux yeux de la créature la plus proche.


« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeLun 5 Aoû - 14:56


Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Nakata courrait, tout simplement, en direction de la forêt qu'il saurait être un terrain de jeu mille fois plus plaisant que le sable blanc de cette plage, qui empêchait bien trop les coups secs et rapides qu'il avait l'habitude d'user. La terre était presque indispensable pour le bon fonctionnement d'un art combatif comme le sien et à cette pensée, le jeune se promit d'ailleurs de s'entraîner un peu plus chaque jour afin de pouvoir combattre sur n'importe quel type de sol. Après tout, il serait réellement idiot qu'il perde un combat parce que ses appuis n'étaient pas assez bons... Malheureusement, pour le moment, ça n'était pas la question. Il se contentait donc d'avancer à allure modérée, faisant en sorte que les créatures qui le poursuivaient en poussant régulièrement des bruits et des grognements enragés ne perde pas sa trace. Bien sûr, il aurait tout simplement pu fuir, peut-être même par la voie des airs s'il l'avait voulu, mais le Fenice ne souhaitait absolument pas renvoyer ces bêtes sur ses amis sans qu'il ne soit présent. Il ne doutait pas de leur force, mais plutôt de leur sagesse pour contrôler une telle situation. Damon était une véritable tête brûlée, loin d'avoir le tempérament pour être un leader. Holly était une jeunette dans le monde de la piraterie et des affrontements, et tout cela ne lui plaisait pas, cela se voyait sans problème. Enfin, Méliandre avait ce don qui pouvait se transformer en gros problème, celui du vampirisme. Et si elle perdait les pédales une fois de plus, si elle n'arrivait tout simplement plus à faire ce qu'elle devait faire, ses talents de meneuses seraient réduits à néants. En bref, pour le moment, en tout cas tant qu'Hato n'avait pas fait son grand retour au sein de Tengoku no Seigi, Nakata voulait autant que possible éviter de les laisser tout les trois dans une situation dangereuse. Par mesure de précaution. Cependant, la navigatrice ne semblait pas l'entendre de cette oreille, et utilisa sa vitesse pour le rattraper, lui et ses assaillants, sans aucune difficulté. Il l'entendit arriver, mais n'avait pas les appuis nécessaires, dans sa course, pour éviter le saut de la pirate. Et de toute façon, il n'avait même pas envie de l'éviter, ce saut. Le capitaine se contenta donc de tomber en avant, bêtement, tandis que les créatures derrière le duo s'arrêtaient subitement, se demandant ce qu'il se passait. Elles devaient également se demander s'il ne valait désormais pas mieux de se retourner pour aller s'occuper de l'infirme, des animaux et de la demoiselle sur le navire mais restèrent ici, attendant tout simplement pendant le bref discours de la hors-la-loi. Le blondinet, lui, se contenta également d'écouter, se redressant lentement. Il ne bougea également pas d'un pouce quand la jeune femme actionna la gâchette de son pistolet descendant une des abominations derrière. Il ne fit en effet que pousser un léger soupire avant de regarder la navigatrice dans les yeux, tout comme elle le faisait. Puis le musicien répondit calmement en souriant doucement :

-Je me doutais bien que tu ne suivrais pas mes ordres... C'est ton comportement impétueux qui te mettra en danger, souviens-t'en. En tout cas, ce que tu as dis est loin d'être faux... Mais ne t'en fais pas. Je ne m'éloigne pas de mon objectif et du chemin que je veux prendre afin d'y parvenir. Vous êtes mes nakamas, et vous le resterez quoi qu'il arrive. Enfin, puisque tu es ici... Autant que tu restes.

En se redressant, l'ancien gouvernemental en avait profité pour toucher le sol du bout du doigt. C'était de la terre, il avait réussi à arriver ici avant que la demoiselle ne l'envoie au sol. C'était une bonne chose. Au moins, la technique pour laquelle il avait choisi de courir allait pouvoir être utilisée... Ainsi, Nakata se tourna en direction des bêtes qui commençaient à nouveau à s'approcher du duo, un peu plus lentement, comme par méfiance. Après tout, l'un d'eux venait tout juste d'être abattu froidement par la pirate, devant leurs yeux. Le combattant au corps-à-corps fronça les sourcils avant de les fermer, se concentrant. Puis il fit un pas, et un deuxième, tandis que les gardiens de l'île semblaient au contraire arrêter leur progression, ou du moins l'amenuiser. Ils se doutaient de quelque chose, savaient que le Fenice n'allait pas rester inoffensif très longtemps. Et ils avaient raison... Ce dernier leva la jambe lentement, pliant son genou. Il finit par murmurer quelques mots en ouvrant à nouveau les paupières :

-Busou shoku... Shinsen.

Sa jambe sembla se recouvrir de l'habituelle plaque grisée offensive, créée par le pouvoir du haki de l'armement. Il l'abattit alors sur le sol avec fermeté, son pied fracassant la terre, les ondes de choc causées par ce dernier traversant Graou Island en un séisme d'une intensité incroyable. Le jeune marin d'antan avait bien évolué, et tout le monde semblait peu-à-peu en prendre conscience... Ses ennemis, animés comme il le pensait par un instinct de survie animal, se mirent à fuir, allant cette fois droit en direction de la ville, ne cherchant même plus à aller vers le navire des forbans. Le capitaine poussa un soupire en voyant avec soulagement que le reste de la nuit semblait se dessiner un peu plus calme, et il se tourna à nouveau en direction de la navigatrice pour prendre la parole :

-Le tremblement de terre n'aurait pas pu fonctionner sur le sable. Trop peu dense. C'est pour ça que j'ai voulu venir ici. Je n'avais pas l'intention de les affronter seul, bêtement. Il risque d'y avoir quelques vagues dans les minutes à venir, mais rien de bien grave. Et... Désolé, pour ça comme pour l'offre du Gouvernement Mondial. J'imagine que je vous dois des réponses, à toi comme aux autres.... Alors rentrons. Je vais vous dire à tous ce que j'ai dans la tête.

Le garçon se retourna alors, encore une fois, et se mit à marcher en direction du MOT. Il ne souhaitait pas voir son équipage perdre Méliandre, et savait que cette dernière était très peu patiente. Trop peu patiente, d'ailleurs... Il n'avait donc d'autre choix, en tant que meneur, que de leur dévoiler la suite de ses plans. C'était légitime, étant donné qu'eux tous l'accompagnaient depuis désormais plusieurs semaines. Ils avaient traversé ensemble l'horreur de la Grande Guerre face à Harushige et aux siens, puis se retrouvaient désormais face à des choses agressives et dangereuses. Pour les biens de l'équipage tout entier, pour la confiance qu'ils lui accordaient tous, le Fenice avait donc pris la simple décision de tout leur dire.


© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 5 Sep - 19:03

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions !
Tengoku no Seigi


Ses yeux plongèrent droit dans les miens, pourtant mon regard ne se détourna pas, il était tout bonnement hors de question que je baisse les yeux pas après avoir enfin laissé échapper une bonne partie de ce qui me pesait depuis la rencontre avec tête de nounours... Un sourire naquit sur le visage de blondie alors qu'il prenait la parole :

« Je me doutais bien que tu ne suivrais pas mes ordres... C'est ton comportement impétueux qui te mettra en danger, souviens-t'en. En tout cas, ce que tu as dis est loin d'être faux... Mais ne t'en fais pas. Je ne m'éloigne pas de mon objectif et du chemin que je veux prendre afin d'y parvenir. Vous êtes mes nakamas, et vous le resterez quoi qu'il arrive. Enfin, puisque tu es ici... Autant que tu restes. »

Je me redressais tout en l'écoutant finir de réciter sa longue et ennuyeuse tirade avant de finir par lui répondre, pas totalement certaine qu'il m'écoutait. Le capitaine venait de se retourner en direction des étrangetés visiblement bien décidé à en finir avec tout ça :

« Je n'ai jamais aimé les ordres tu devrais le savoir... Je suis la seule à faire mes choix, équipage ou non... Je ne comptais pas partir, mais je ne compte pas non plus me mêler de tout ça, après tout c'est toi qui a décidé une fois de plus de tout prendre en main, alors débrouilles-toi... De toute façon je doute que tu ais réellement besoin de moi. »

Alors que le pirate allait utiliser une de ses techniques, je me laissais tomber en tailleur sur le sol les bras croisés sur la poitrine et entrepris d'attendre tranquillement que le blondinet veuille bien avoir terminé de faire joujou avec ces affreuses bestioles...
Je ne pu retenir un sursaut lorsque mon corps se souleva légèrement du sol sous la puissance du séisme créé par Nakata. Ce dernier finit par se tourner de nouveau vers moi, comme s'il se rappelait soudain de ma présence sur les lieux et une fois de plus il reparti dans un monologue qui me sembla durer une éternité :

« Le tremblement de terre n'aurait pas pu fonctionner sur le sable. Trop peu dense. C'est pour ça que j'ai voulu venir ici. Je n'avais pas l'intention de les affronter seul, bêtement. Il risque d'y avoir quelques vagues dans les minutes à venir, mais rien de bien grave. Et... Désolé, pour ça comme pour l'offre du Gouvernement Mondial. J'imagine que je vous dois des réponses, à toi comme aux autres.... Alors rentrons. Je vais vous dire à tous ce que j'ai dans la tête. »

Les trois quart de ses dires résonnèrent dans ma tête comme un »blablablabla » incessant, une seule et unique phrase parvint réellement et entièrement à mon cerveau malade « Je vais vous dire à tous ce que j'ai dans la tête. »
En entendant ça et alors que mon « capitaine » reprenait déjà la direction du M.O.T je laissais échapper un petit rire jaune avant de laisser échapper dans un grincement de dents :

« Il serait enfin temps en effet... »

Je restais silencieuse tout le long du trajet jusqu'au navire. J'aurais pu profiter de ma vitesse, mais je n'avais nullement envie de le dépasser, je préférais rester quelques mètres derrière lui, continuant de tourner et retourner la situation dans laquelle nous nous trouvions et la tournure qu'avait pris les évènements depuis qu'Hato nous avait à nouveau abandonné... Je laissais échapper un petit soupire et un simple murmure :

« Une fois encore tout n'est qu'un éternel recommencement... »


« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 5 Sep - 22:13


Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Nakata avait commencé à marcher en se doutant que Méliandre le suivrait, sans vraiment plus se poser de questions. Son esprit était de toute manière bien ailleurs. C'était désormais le moment pour qu'il leur dévoile tout... Il essayait donc de tout se remémorer, même les détails, afin de pouvoir être le plus concis et direct possible. Il était important qu'il parvienne à tout synthétiser, pour ne pas les surcharger de futilités non plus. Mais s'il y avait une autre chose qui embêtait légèrement le Fenice à ce moment précis, c'était le fait qu'Hato ne soit pas là. En fait, il aurait aimé connaître sa réaction vis-à-vis de son plan. On ne pouvait pas le qualifier de risquer, mais il n'était pas non plus des plus sûrs... En fait, tout était plus ou moins calculé à l'avance, et les chances de réussite étaient assez élevées. Si tout fonctionnait comme le souhaitait le Phoenix, à la fin de tout cela, le peuple porterait un regard bien différent sur Tengoku no Seigi... Il accorderait à l'équipage de forbans sans doute bien plus de crédit, et tout cela grâce à ce fameux bouche-à-oreille, sans doute le propre de l'homme le plus utile de tous les temps. Même la presse ne pouvait pas lutter face à des rumeurs de grande ampleur... Et même le Gouvernement Mondial devrait se reconnaître perdant, sur le coup. S'ils ne parvenaient pas à les tuer d'ici là, bien sûr. Mais sa position de Schichibukai les aiderait, du coup, plus qu'efficacement. En bref : le but était de remonter la considération du peuple à leur encontre en positif, afin qu'il puisse véritablement passer pour le porteur de cette nouvelle justice qu'il souhaitait être. Le blondinet, en plus de repenser à tout cela, espérait bien évidemment que ses nakamas prendrait bien son plan. Il ne leur demandait pas de l'acclamer, bien sûr... Juste de le comprendre. Enfin, ça, il pourrait s'en rendre compte tôt ou tard, de toute façon !

Le combattant aperçut bientôt le navire, à quelques mètres de là. Il fit un signe de la main en voyant Damon, pour lui indique que tout allait bien. Ce dernier, qui s'était placé à la rambarde après le départ du duo, poussa un soupire l'air soulagé. Il ne s'était pas réellement inquiété, sachant que ces deux là avaient largement de quoi se défendre, mais n'était pas non plus certain qu'ils pourraient s'en tirer sans la moindre blessure. Mais après tout... Lui avait eu du mal à tenir tête à ses bêtes principalement à cause de son manque de sang dans le corps. Sans cela, il n'aurait pas vraiment eu de difficultés à combattre... en principe. Malgré tout, la rapidité de ces monstres était assez effroyable... Même sur Grand Line, l'ancien révolutionnaire n'aurait jamais soupçonné l'existence de telles créatures. C'était d'autant plus surprenant quand il songeait que son île originelle, Kaiten-Su, n'était pas très loin de là... Finalement, la route de tous les périls portait vraiment bien son nom. Et c'était tant mieux, d'ailleurs : les aventures n'en seraient que plus palpitantes... Il fit demi-tour et alla s'adosser au mât, comme à son habitude, en profitant du moment de détente pour reprendre son souffle les yeux clos.

Pendant ce temps, le Supernova était arrivé jusqu'au MOT et il saut agilement sur celui-ci. Poussant un soupire, il s'adossa à la rambarde et croisa les bras lentement avant de prendre un air sérieux, bien plus qu'à l'accoutumée. Il prit alors la parole, calmement :

-Bien... Comme convenu avec Méliandre, je vais vous raconter ce que j'ai derrière la tête.

Cette phrase seule suffit à faire ouvrir les paupières de Damon. Il tourna la tête vers son ami, légèrement surpris, mais clairement à l'écoute. Le sabreur n'aurait pas vraiment pensé qu'il déballerait tout d'un coup, comme ça... Il fallait croire que visiblement, la vampire savait se montrer persuasive. C'était tant mieux, ceci dit : il avait hâte d'en savoir plus sur le plan de son camarade... Avancer à tâtons était sympathique un moment, mais ça en devenait lassant... Plus vite ils sauraient tous comment agir, plus vite ils sauraient être à la hauteur du Monde qu'ensemble, ils allaient bâtir.

-Je t'écoute... Comme tout le monde, je suppose.

Le forban attendit que les deux demoiselles s'asseyent ou se placent en tout cas plus confortablement, en silence et toujours aussi calme. Une fois qu'il fut certain qu'elles étaient prêtes, il les regarda les uns après les autres avant de reprendre la parole, essayant de tout organiser mentalement :

-Alors... Comme je l'ai dis à Kaito, je songe bel et bien entrer dans le Gouvernement Mondial. De cette manière, nous serons automatiquement placés en sûreté vis-à-vis de la Marine, ce qui n'est franchement pas de refus. Une fois cela fait, je compte tout simplement me diriger vers South Blue. Je connais bien cet océan, et... Holly aussi d'ailleurs. Ainsi, nous placerons certaines îles sous notre influence, d'autres sous celle de la marine. Le but est principalement de ranger le peuple de notre côté... Et d'ailleurs, la presse nous aidera bien, malgré elle. Une fois que nous aurons calmé les tensions de l'océan, nous pourrons définitivement partir dans le Nouveau Monde. Une fois là-bas, nous trahirons le gouvernement, et entamerons une guerre ouverte avec eux. Le but sera de raser Mariejoa.

Il avait, comme prévu, fait dans le concis. Mais il n'en avait pas fini pour autant. Aussi demanda-t'il rapidement :

-Des questions ?


© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10



Dernière édition par Fenice Nakata le Sam 7 Sep - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeSam 7 Sep - 19:51






Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Tengoku no Seigi

Retenant difficilement un bâillement, Holly passa sa main dans sa tignasse rose, essayant de remettre quelques mèches rebelles en place avant de soupirer. De ce qu’elle avait vu, Méliandre avait suivie Nakata dans la forêt, se faisant peut-être du souci pour lui. Ou alors pour lui remettre les idées en place, ce qui était beaucoup plus plausible. Un petit sourire amusé s’afficha sur son visage alors qu’elle s’imaginait la scène. La navigatrice avait du caractère, beaucoup plus qu’elle-même. La médecin se redressa, levant ses bras au ciel pour s’étirer, retenant un nouveau bâillement. Maintenant que les créatures avaient disparus, l’adrénaline avait quitté son corps et la fatigue reprenait peu à peu le dessus. Ses bras de nouveau le long de son corps, un frisson la parcourut, signe qu’elle commençait à s’endormir. Secouant légèrement la tête, la jeune femme regarda Damon, cherchant à savoir s’il allait continuer à faire la forte tête en prétextant ne pas avoir besoin de repos. Et rien que son visage laissait entendre qu’il n’irait pas gentiment se coucher si elle lui demandait. Holly se retint de sortir un vague « tête de mule » à l’égard du sabreur et se dirigea vers la cuisine pour piquer un paquet de biscuits avant de ressortir sur le pont et de s’installer, assise, contre le mât. La rose se mit à grignoter en se mettant à repenser à ces créatures. Après tout, ce serait plutôt intéressant à étudier comme bestiole.

C’est le tremblement de terre qui la sortit de ses pensées. Redressant vivement la tête, elle soupira, se doutant que son capitaine avait quelque chose à voir avec ça. Et cela confirmait en même temps son idée de, comme quoi, il ne lui ramènerait aucun spécimen. La rose était autant déçue que blasée : il avait toujours tendance à en faire trop. Holly se releva, laissant son paquet au sol. Si c’était fini comme elle le pensait, elle pouvait très bien retourner dans sa chambre profiter encore un peu de son lit avant son tour de garde. Une grimace se forma sur son visage à cette pensée. Le monde était cruel. Un bruit sourd se fit entendre et Holly se retourna, fronçant les sourcils devant le comportement de Nakata avant de soupirer. Finalement, son lit allait peut-être devoir attendre. Quand le blond faisait cette tête, c’est qu’il avait quelque chose d’important à dire. La prise de parole du blond confirma ses pensées et un maigre sourire apparu sur son visage. La navigatrice avait dû faire comprendre au maudit qu’il était temps d’arrêter les mystères, et tout ça à sa manière. Holly s’approcha un peu, montrant qu’elle était attentive. Cette petite annonce avait eu le don de la réveiller un peu. La demoiselle écouta attentivement, fronçant les sourcils quand il parla de South Blue. Certes, elle avait navigué dessus, mais à peine deux mois. Ce n’est pas en deux petits mois qu’on finit par connaître un océan par cœur. Elle aurait été beaucoup plus à l’aise sur North Blue. La rose se mordit la lèvre inférieure d’un geste nerveux. Alors comme ça ils allaient rejoindre le gouvernement pour mieux trahir cette institution ensuite ? Vouloir raser Mariejoa était quelque chose d’ambitieux et même un peu fou en y réfléchissant bien. Un ambitieux un brin suicidaire, voilà à quoi il lui faisait penser. Elle se tût lorsqu’il demanda si quelqu’un avait des questions. Holly avait besoin de réfléchir un peu plus à ça et puis, peut-être qu’il aurait des précisions à apporter.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeSam 7 Sep - 23:04

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions !
Tengoku no Seigi

Je suivi Nakata et montais à mon tour sur le navire, je ne prêtais pas la moindre attention aux autres et allait directement me placer derrière la barre et l'effleurais du bout des doigts. Je n'avais pas réellement envie de l'entendre à nouveau monologuer mais plutôt de quitter au plus vite cet endroit, depuis que nous étions arriver cet endroit ne me disait rien qui vaille et les choses n'allaient pas en s'arrangeant loin de là... Je laissais échapper un soupire tout en empoignant la barre et finis par reporter mon attention sur les trois autres, peut être dirait-il des choses intéressantes au final...

« Alors... Comme je l'ai dis à Kaito, je songe bel et bien entrer dans le Gouvernement Mondial. De cette manière, nous serons automatiquement placés en sûreté vis-à-vis de la Marine, ce qui n'est franchement pas de refus. Une fois cela fait, je compte tout simplement me diriger vers South Blue. Je connais bien cet océan, et... Holly aussi d'ailleurs. Ainsi, nous placerons certaines îles sous notre influence, d'autres sous celle de la marine. Le but est principalement de ranger le peuple de notre côté... Et d'ailleurs, la presse nous aidera bien, malgré elle. Une fois que nous aurons calmé les tensions de l'océan, nous pourrons définitivement partir dans le Nouveau Monde. Une fois là-bas, nous trahirons le gouvernement, et entamerons une guerre ouverte avec eux. Le but sera de raser Mariejoa. Des questions ? »

Cette fois-ci je l'avais écouté d'une oreille beaucoup plus attentive que lorsque nous nous étions retrouvé dans la forêt cependant je ne pu m'empêcher de tiquer sur certaines de ses paroles. Lorsqu'il demanda si quelqu'un avait des questions et alors que tout les autres restaient silencieux je quittais ma place et me rapprochais du blondinet jusqu'à me retrouver en face de lui, posant mes mains sur mes hanches je laissais échapper tout ce que j'avais retenu pendant qu'il parlait :

« Ce ne sont pas vraiment des questions mais peu importe tu écouteras tout de même... Tu as bien dit au début JE songe jusque là aucun problème on voit bel et bien que tu l'as choisi pour toi seul mais ensuite tu dis « nous » cependant je ne me rappelle pas une seule fois que tu nous ai demandé quoique ce soit... Est-ce là la bonne attitude à adopter pour rallier tout le monde à ta cause je n'en suis pas certaine... Et oui si tu te poses encore la question j'ai décidé de dire absolument TOUT ce que je pense à présent, cela n'en déplaise à certains, je me suis tu bien trop longtemps et sur bien trop de choses, j'ai laissé passer maintes et maintes opportunités mais à présent tout ça est terminé. La dernière chose que je te dirais est des plus simples et tu ne pourras pas dire que je ne t'aurais pas prévenu Nakata mais enregistres bien ce qui va suivre. Je ne t'aiderais jamais en rien en ce qui concerne la marine, ne comptes pas sur moi dans ces moments là nous ne serons pas un équipage et tu seras encore moins mon ami, soyons clairs sur cela... Je ne participerais pas en quoique ce soit qui pourrait leur permettre d'étendre leur pouvoir et ce même si nous finissons par les trahir seulement parce que TOI tu l'as décidé. Sur ce j'ai terminé ce que j'avais à dire... »

Je n'attendis même pas qu'il me réponde et allais directement m'assoir sur le bastingage du M.O.T.



« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeDim 8 Sep - 0:12


Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Si, comme Nakata s'y était attendu, Damon se contenta de le fixer avant de boire une gorgée de sake et Holly préférait visiblement réfléchir, Méliandre en revanche semblait avoir plusieurs objections à soulever... Malheureusement, il s'y était plus ou moins attendu. Elle n'était pas du genre à accepter les décisions d'autrui sans broncher, même lorsque cela paraissait nettement judicieux et plus ou moins inévitable... A fortiori quand cela venait de quelqu'un qui était hiérarchiquement censé être capable au-dessus d'elle. Aussi le grade de capitaine qui revenait naturellement au Fenice ne l'empêchait absolument pas de vouloir cette liberté totale, celle qui la forçait à faire tout ce qui lui chantait, et uniquement quand cela lui chantait. Donc ce n'était que tout aussi naturellement qu'elle quitta la barre pour venir se placer en face du blondinet qui, lui, ne bougea pas d'un pouce. Toujours adossé au bastingage, les bras croisés, il ferma les paupières après l'avoir regardé poser ses mains sur ses hanches. Forcément, si elle s'était contentée de réfléchir à toutes les possibilités comme l'avait fait le forban durant plusieurs jours, elle n'aurait pas vraiment été elle pour le coup... Plus il y repensait et plus il se disait qu'il aurait mieux fait, tout simplement, de leur cacher ce qu'ils prévoyaient. Cela lui aurait certainement évité le sermon qui allait suivre, mais... ça n'aurait pas non plus été une solution à long terme. Puisque tôt ou tard, la vampire aurait fini par piquer une crise, sans doute mille fois pire que celle qui allait suivre. C'était en fait assez ironique... Le plus haut gradé de Tengoku no Seigi recevait la morale de l'une des trois membres, mais se contentait d'encaisser sans broncher. Parce que malgré tout, il n'avait rien de spécial à lui reprocher... Il comprenait tout-à-fait sa manière de penser. La seule chose qui le gênait, c'était qu'il ne la cautionnait pas, tout simplement.

Ainsi le jeune homme l'écouta dire, grosso modo, qu'elle n'avait aucun compte à lui rendre puisqu'il ne lui avait strictement rien demandé, qu'il avait pris les décisions à sa place, sans lui en parler auparavant. Elle lui rappela ensuite que pour rallier du monde à sa cause, il se devrait d'être plus diplomate, que choisir à la place d'autrui n'était pas la bonne solution. Enfin, Méliandre termina son monologue par une remarque bien plus piquante pour Nakata. Elle déclara en effet qu'elle ne l'aiderait en rien de ce qui concernerait les opérations pouvant améliorer les conditions de la marine, et qu'elle ne ferait d'ailleurs pas partie intégrante de l'équipage dans ces moments-là. Elle appuya d'ailleurs bien fortement sur le "tu" à la dernière phrase, amenant une désagréable impression au Fenice qui, cependant, resta immobile en l'écoutant tourner les talons pour aller se placer sur le bastingage. Une fois que le calme sembla être retombé sur le MOT, il ouvrit lentement ses paupières en poussant un soupire, calmement. Damon, qui avait écouté l'intervention de la navigatrice sans broncher non plus, but une nouvelle gorgée d'alcool avant de se reconcentrer à nouveau sur le maudit, le connaissant parfaitement. Peut-être qu'il détestait être sec avec ses amis, de manière générale. Peut-être qu'il n'aimait pas leur faire comprendre que son but valait plus à ses yeux qu'eux, suivant les circonstances. Mais lorsqu'il fallait qu'il porte son rôle de leader, il pouvait le faire mieux que personne. C'était du moins ce que pensait le bretteur, et il ne fut pas déçu lorsque le Supernova fixa la vampire en prenant la parole à son tour, toujours impassible, comme si tout avait été calculé et que nulle place n'avait été donné au hasard :

-Effectivement, tu as raison. Je ne vous ai rien demandé. Pourquoi ? Parce que je n'estime pas avoir eu à vous en parler plus tôt, et il y a une raison très simple à celle-là... L'insubordination que tu viens de nous prouver. Comprend-le, Méliandre : peu importe comment je te l'aurais annoncé, tu aurais refusé d'accepter que c'est le seul moyen de gagner le soutien du peuple efficacement. Parce que oui, pour changer le Monde, nous avons besoin de soutien. C'est quelque chose que j'ai compris très rapidement. Et tant que nous serons du "mauvais côté", nous n'aurons ni le soutien de la presse, ni celui des civils. Ensuite, pour ce qui est de ta décision à ne pas m'aider... Je n'ai pas la prétention de pouvoir te faire changer d'avis. Je ne veux pas être un tyran, tu es libre de tes choix. Mais quand bien même je dois le faire seul, je le ferais. J'ai passé plus de deux ans sur les mers en tant que criminel activement recherché. J'ai vécu, combattu, vu des amis mourir plus que vous tous réunis, probablement. J'ai cherché, je me suis entraîné. Tout ça pour qu'enfin, je puisse entrevoir un moyen de gagner rapidement la confiance des gens. Et tu voudrais quoi ? Que je laisse tomber ? Que j'abandonne mon rêve ? Ou tout simplement, que tu décides à ma place ? Tu veux le rôle de capitaine ? Si tu le veux, prend le, il ne m'a rien apporté de bon, rien de plus que ce que j'aurais eu en étant un simple musicien. Alors maintenant, arrête de te comporter en rebelle. Tu as l'âge de faire ce qu'il te chante, mais tu as aussi l'âge de réfléchir. Si tu me trouves un moyen plus simple de devenir connu et dans le bon sens, et du moment que c'est avec vous, je suis preneur. Mais je doute qu'un moyen de ce style existe réellement.

Progressivement, au fur et à mesure de sa tirade, Nakata avait troqué son impassibilité pour de la détermination. Tout semblait lui tendre les bras, un plan était à portée de main. C'était comme si Raphaël lui même orchestrait tout pour qu'il y parvienne, pour qu'il puisse enfin changer ce Monde en quelque chose de plus juste et de plus égal pour chacun... Alors il ne comptait pas arrêter. Si Méliandre souhaitait rester sur le navire et ne rien faire pendant qu'il se battrait, il la laisserait faire. Et s'il devait mourir à la tâche, une fois encore, le Fenice était résolu...
Damon, à son tour, décida de prendre la parole. Fermant les paupières et ajustant sa position contre le mât, il laissa ses doigts pianoter sur la garde du Wado Ichimonji :

-Calmez-vous, vous deux. Ne laissez pas les mots dépasser vos pensées. Je vous comprend facilement, évidemment... Mais s'il y a une chose que je comprend encore plus, c'est le fait que nous sommes peu nombreux. Peu importe notre force, notre nombre restreint nous empêche de bien agir... Alors si en plus, l'équipage commence à connaître des crises de ce style, Schichibukai ou pas, nous n'irons nulle part.

Le blondinet tourna son regard vers le brun qui ne bougea pas d'un poil, laissant juste le vent nocturne remuer sa chevelure. Il poussa ensuite un nouveau soupire, levant les yeux au ciel pour observer les étoiles, sans rien répondre. L'épéiste n'avait pas tort mais... Le jeune capitaine n'avait pas le droit à l'erreur. Pas après tout ce qu'il s'était passé.


© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeLun 9 Sep - 18:39






Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Tengoku no Seigi

La réaction de la navigatrice ne se fit pas attendre et Holly leva les yeux vers elle tout en écoutant attentivement ses paroles. Une chose était certaine : elle n’était clairement pas d’accord avec les choix du capitaine. La rose tiqua par moment. Au moins, Méliandre avait le chic pour dire ce qu’elle pensait, même si c’était dit d’une manière plutôt déplacée selon elle. Ou alors peut-être que c’était simplement elle qui s’écrasait un peu trop. Holly haussa discrètement les épaules, son visage suivant les pas de la navigatrice jusqu’au bastingage, avant de revenir vers Nakata qui avait, selon elle, gardé un calme un peu trop suspect. Méliandre avait lancé la première balle et il fallait s’attendre à ce que le blond la lui renvoie. Et la médecin sentait venir le mal de crâne. Le silence retomba et la demoiselle espéra échapper à la tempête, étant même prête à chercher une question débile à poser pour détourner l’attention de Nakata. Même si ce n’était pas le plus indiqué dans un moment pareil. Après tout, autant crever l’abcès et repartir sur des bases saines que de rester sur des non-dits. Au moins, au final, chacun saura  à quoi s’en tenir. Et blondie attrapa la balle au bond, la relançant avec un brin plus de détermination tout en détaillant ses pensées. La rose se serait cru dans une sorte de match, plutôt plaisant à regarder, où le choix des mots et des arguments déterminait qui allait gagner. Quand il termina, elle se tourna à nouveau vers Méliandre, attendant la suite avant que la voix de Damon ne vienne rompre le tout, apportant avec elle le rôle de « tampon » entre les deux. Holly croisa les bras, dans le vain espoir de garder sa chaleur. L’épéiste avait raison dans le fond. Ils étaient seulement quatre et si ils n’arrivaient pas à bien s’entendre, ils n’arriveraient à rien.

- Il faut se serrer les coudes pour arriver à quelque chose.

Elle avait murmuré, n’étant pas sûre que quelqu’un l’ait entendu. De toute manière, elle s’en fichait un peu, vu que cela reprenait les paroles du sabreur. Il ne restait plus qu’à espérer que la navigatrice mette de l’eau dans son vin et accepte de coopérer, sinon ils allaient être mal pour la suite. Après tout, mieux valait rester soudé.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeSam 14 Sep - 18:25

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions !
Tengoku no Seigi

Assise sur le bastingage j'attrapais une de mes mèches de cheveux et me mis à jouer avec attendant le moment où il finirait par ouvrir la bouche et me dire tout ce qu'il avait à dire. Je ne le connaissais pas depuis longtemps mais je savais très bien qu'il ne se contenterait pas d'écouter, je savais que quelques remarques probablement cinglantes n'allaient pas tarder à fuser... Je le savais tout bonnement parce que j'avais appuyer où cela faisait mal, parce que je savais pertinemment qu'évoquer l'amitié était la meilleure façon de lui faire plus ou moins comprendre les choses. C'était un comportement exécrable d'agir de la sorte ? Oui peut être mais peu importe, tous les moyens sont bons dans la piraterie comme dans la vie en général pour arriver à ses fins et faire comprendre les choses... Qu'il le prenne mal ou non, c'était son problème pas le mien... Ses mots ne se firent pas attendre :

« Effectivement, tu as raison. Je ne vous ai rien demandé. Pourquoi ? Parce que je n'estime pas avoir eu à vous en parler plus tôt, et il y a une raison très simple à celle-là... L'insubordination que tu viens de nous prouver. Comprend-le, Méliandre : peu importe comment je te l'aurais annoncé, tu aurais refusé d'accepter que c'est le seul moyen de gagner le soutien du peuple efficacement. Parce que oui, pour changer le Monde, nous avons besoin de soutien. C'est quelque chose que j'ai compris très rapidement. Et tant que nous serons du "mauvais côté", nous n'aurons ni le soutien de la presse, ni celui des civils. Ensuite, pour ce qui est de ta décision à ne pas m'aider... Je n'ai pas la prétention de pouvoir te faire changer d'avis. Je ne veux pas être un tyran, tu es libre de tes choix. Mais quand bien même je dois le faire seul, je le ferais. J'ai passé plus de deux ans sur les mers en tant que criminel activement recherché. J'ai vécu, combattu, vu des amis mourir plus que vous tous réunis, probablement. J'ai cherché, je me suis entraîné. Tout ça pour qu'enfin, je puisse entrevoir un moyen de gagner rapidement la confiance des gens. Et tu voudrais quoi ? Que je laisse tomber ? Que j'abandonne mon rêve ? Ou tout simplement, que tu décides à ma place ? Tu veux le rôle de capitaine ? Si tu le veux, prend le, il ne m'a rien apporté de bon, rien de plus que ce que j'aurais eu en étant un simple musicien. Alors maintenant, arrête de te comporter en rebelle. Tu as l'âge de faire ce qu'il te chante, mais tu as aussi l'âge de réfléchir. Si tu me trouves un moyen plus simple de devenir connu et dans le bon sens, et du moment que c'est avec vous, je suis preneur. Mais je doute qu'un moyen de ce style existe réellement. »

Je ne pu m'empêcher de laisser échapper plusieurs rire en l'écoutant énoncer son interminable discours, oui il avait raison sur certains points c'était indéniable et il le savait lui même, il n'était en rien utile de le lui rappeler... Alors que j'allais ouvrir la bouche Damon pris les devants nous demandant de nous calmer avant que les mots ne dépassent nos pensées, comme si quoique ce soit lui avait été demandé... Je ne lui répondit pas faisant comme si je n'avais même pas entendu son intervention, après tout ce n'était rien d'autre qu'une discussion entre Nakata et moi, l'avis d'un révolutionnaire m'importait peu, encore moins celui d'un macho...
La voix d'Holly, léger murmure dans la nuit noire que j'avais probablement était la seule à percevoir vint renchérir sur les paroles de Damon :

« Il faut se serrer les coudes pour arriver à quelque chose. »

Je la fixais quelques secondes silencieuse avant de reposer mes yeux sur le phœnix et prenant une nouvelle inspiration je me contentais de lui répondre d'une voix totalement dénuée de sentiments, tant et si bien que je crus même percevoir dans le propre timbre de ma voix celui de Ruby :

« En effet je n'aurais jamais accepté et je n'accepterais jamais une telle chose, ne t'en déplaise, ce choix ne regarde que moi et seulement moi. Ça n'affecte en rien l'allégeance que les autres te portent, et puis ne te mens pas à toi même tu savais très bien que ce jour arriverait... Tu le sais puisque tu es le seul à l'exception d'Hato à connaître ma véritable « personnalité »... Et je tiens à te faire remarquer que je ne t'ai jamais demandé d'abandonner tes « plans » je t'ai seulement dit que je n'en ferais pas parti c'est maintenant à toi de l'accepter. Je ne vous ai pas rejoint pour tes beaux yeux ni pour tes idéaux, si tu arrives à tes fins tant mieux pour toi mais je ne cautionnerais pas la manière dont tu veux le faire. Ton rôle de capitaine je n'en voudrais pour rien au monde, jamais je ne ferais ce que tu fais, jamais je ne voudrais de gens sous mon « commandement » pour la simple et bonne raison que les gens ne représentent rien pour moi, je n'ai pas ce qu'il faut, je n'ai pas assez d'amour ou d'honneur ou de je ne sais quoi encore à leur offrir et de toute façon je ne le voudrais pas... Prenez ce que je viens de dire comme il vous plaira, je n'ai plus envie de faire d'efforts, je ne ferais plus dans la dentelle cela ne mène à rien de toute façon nous sommes trop différents pour cela. Oui je suis assez grande pour réfléchir et sache que cela fait quelques temps que je réfléchis à certaines choses qui vont probablement se profiler d'ici peu, mais tu sauras tout ça en temps voulu ne t'inquiètes pas pour ça... Sur ce tout est dit pour moi, tu es libre de tracer ton destin et le leur comme il te chante mais tu ne me compteras pas parmi ceux qui te suivront cette fois-ci. »


« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeDim 15 Sep - 16:34


Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Peu de temps après que Damon ait pris la parole, exposant son point de vue qui était certainement le plus sensé de tous, étant donné que le nombre faisait quelque part la force, ce fut à Holly de prononcer quelques mots. Elle soutenait l'avis du vigie également, murmurant qu'il fallait tout simplement se serrer les coudes s'ils voulaient pouvoir arriver à un bon résultat. Une fois encore, Nakata ne pouvait tout simplement pas contredire ces faits... Si la puissance individuelle était un facteur bien souvent décisif dans une bataille, le nombre l'était au moins tout autant. Et sur ce point-là... Tengoku no Seigi n'était réellement pas une bonne référence. Après tout, les forbans n'étaient que cinq, et Hato, le bras-droit, n'était même pas à leurs côtés sur cette île... Au final, ils se retrouvaient donc en équipe relativement restreinte et selon le temps que prendrait le vampire de son côté, cela pourrait durer un petit bout de temps. En conclusion, scinder encore plus leur groupe n'apporterait que des désavantages, des difficultés... N'importe qui pouvait le comprendre. Mais voilà. Le capitaine et la navigatrice avaient bien un point commun, malgré leur manière de penser réellement opposé : leur obstination. Trop souvent têtus, ils ne voulaient, ni l'un ni l'autre, lâcher le morceau avant d'avoir pleinement saisi le point de vue de l'autre. Le Fenice écouta alors Méliandre, toujours calmement et silencieusement, attendant qu'elle ne finisse pour lui rétorquer. Les points qu'elle soulevait n'était pas réellement intéressant pour la plupart. De banales constatations. Dans un premier temps, elle affirma que même si le Supernova le lui avait demandé, elle aurait refusé d'apporter son aide au Gouvernement Mondial de quelque manière que ce soit. Le blondinet ne fut aucunement surpris, il comprenait même son point de vue, pour tout dire... Lui aussi n'appréciait pas vraiment le fait de servir leurs intérêts, ne serait-ce qu'un tout petit peu. Mais pour le moment, il ne voyait pas d'autres opportunités que cela... Mais après tout, il n'avait pas fini de réfléchir à la question. Il restait du temps au forbans avant que ceux-là n'atteignent Mariejoa... D'ici là, le plan avait largement le temps d'être modifié, ne serait-ce qu'un minimum afin que tout le monde y trouve son compte. Le capitaine n'avait en effet pas vraiment envie de voir la navigatrice faire bande à part pendant qu'ils œuvreraient afin d'augmenter leur côte de popularité...

Ensuite, Méliandre déclara qu'il savait parfaitement que ce jour arriverait. Sur ce point-là, il ne pouvait pas mentir... Il s'en doutait effectivement. Il aurait aimé qu'elle lui fasse ne serait-ce qu'un minimum confiance, qu'elle accepte de vivre avec eux non pas seulement pour Hato mais bien pour l'équipage complet, mais il ne se leurrait pas... Nakata l'écouta ensuite parler de sa vraie personnalité. Elle avait utilisé le terme véritable, pour être exact... Par contre, là, elle se trompait. Tout le monde connaissait sa véritable personnalité, c'était elle. Ruby n'était pas sa vraie personne, bien loin de là... Se retenant de le lui faire remarquer, il la laissa tout simplement continuer, silencieusement, comme toujours. Il savait prendre son mal en patience, lorsqu'il le fallait. Cette situation en faisait bien évidemment partie. Après tout, le Fenice avait l'habitude de participer à ce genre de débats... Peu de temps auparavant, par exemple, il avait rencontré une chasseuse de prime, Suki. S'en était suivi une discussion pour le moins passionnante, mais légèrement trop à sens unique selon ses goûts. Chassant ces souvenirs fragmentés, il revint au présent en entendant que la navigatrice déclarait qu'elle ne lui avait en rien demandé d'interrompre ses plans pour elle. Sur ce point-là, elle n'avait pas tort non plus... Mais elle se doutait bien que le Phoenix ne ferait pas quelque chose s'il devait voir ses camarades le suivre à contre-cœur, ou tout simplement laisser tomber pendant un certain laps de temps. Ce n'était pas le genre de leader qu'il était... Malheureusement, peut-être. Mais était-il réellement un leader ? Dans ce genre de moments, la question méritait clairement d'être énoncée... Tentant de ne pas prendre les débordements de la vampire trop à cœur, le blondinet l'écouta par la suite ajouter qu'elle ne voulait pas de son grade de chef, qu'elle n'avait pas ce qu'il fallait pour le remplacer. Une fois encore, le zoan légendaire doutait de ses paroles... Lorsqu'il avait endossé ce rôle, il n'avait rien de bien différent du reste de ses camarades. Et même maintenant, d'ailleurs... C'était peut-être pour cela que ce rôle de capitaine lui allait si bien, au final. Quoi qu'il en soit, et bien évidemment, la jeune femme ne s'arrêta pas en si bon chemin. Sa tirade, digne d'un sénateur, se prolongea par l'énonciation du fait qu'elle était assez grande pour réfléchir d'elle-même. Elle ne souhaitait visiblement plus se casser la tête à poursuivre leurs idéaux... Ce qu'avait dit le combattant un peu plus tôt en parlant de son insubordination revenait plus fondé que jamais. Trop forte tête. Ce n'était jamais une bonne chose, en ce Monde. Et a fortiori pour un hors-la-loi primé.

En bref, lorsqu'elle termina enfin son monologue, Méliandre déclara que Nakata pouvait faire ce qu'il voulait de son futur et de celui des autres membres mais qu'elle ne le suivrait pas. Le jeune homme ne put alors s'empêcher de pousser un soupire, en fermant les paupières et en levant le visage en direction des étoiles, une mince brise venant le rafraîchir pour lui permettre de réfléchir en toute tranquillité. Damon, de son côté, n'avait rien dit suite aux paroles de la navigatrice. Il n'avait rien à dire, de toute façon. Lui était un soldat de la Révolution, il avait toujours voulu œuvrer à l'encontre du Gouvernement Mondial... Et il faisait parfaitement confiance en son ami. Sur ce point-là, il ne comptait donc pas soutenir la vampire : c'était évident qu'il pouvait compter sur lui. Le Fenice, se doutant bien de cela, prit une profonde inspiration avant d'ouvrir à nouveau les paupières. Il abaissa son regard sur la silhouette de la demoiselle, une fois de plus, et s'apprêta à répondre lorsque la porte qui menait à la cabine s'ouvrit d'un coup sec. Un homme en sortit. Un peu plus grand que lui, peut-être même un peu plus musclé, un fusil accroché en bandoulière et un bol de riz dans les mains, il traversa le pont en direction du mât, poursuivit par le renard du blondinet, Rai. Ce dernier allait lui sauter dessus pour le mordre lorsque son maître le rappela à l'ordre, quand bien même il devait admettre être plus surpris que jamais. Visiblement soulagé, l'inconnu s'arrêta près de Damon et se pencha en avant vers celui-ci, regardant la bouteille avec des yeux ronds.

-C'est du sake ? Je peux ? Merci !

Ne laissant même pas le temps au pauvre vigie de répondre, il empoigna la bouteille et la vida d'une traite, avant de se laisser tomber en position assise pour déguster le bon bol de riz qu'il s'était préparé dans les cuisines du MOT, laissant le bretteur et le capitaine de Tengoku no Seigi particulièrement médusés.

-Au fait, je peux rejoindre votre équipage ? Vous avez l'air cool !

Clignant des yeux sans vraiment comprendre dans un premier temps, Nakata fini par hurler :

-Mais t'es qui, toi ?! Et tu fous quoi ici ?

Le brun, d'un coup sec, attrapa le récipient rempli d'alcool que l'autre lui avait pris des mains quelques instants auparavant, fronçant les sourcils. C'était quoi, ce délire ? L'inconnu éclata de rire en prenant une autre bouchée de riz et se décida à répondre un peu plus calmement :

-Je suis Maryu Namusa ! Vous pouvez m'appeler Namusa !
-C'est bien, tu as répondu à la première interrogation... Et la deuxième ?
-Et bien, je mange.
-Tu... Manges ?
-Je mange.

Une bourrasque de vent vint faire virevolter les cheveux d'un Phoenix encore plus stupéfait qu'auparavant. C'était qui, ce débile profond ? Et de quel droit s’incrustait-il sur leur navire ? Depuis quand était-il là, d'ailleurs ? Toutes ces pensées du blondinet furent interrompues lorsque le tireur prit à nouveau la parole, en riant de bon cœur :

-Si vous voyez vos têtes ! C'est hilarant !
-Te fous pas de nous !
-Okay, okay, calme ! Je vais vous expliquer comment je suis arrivé là ! Je vous dois bien ça, en compensation du riz et de votre recrutement...
-T'es pas dans l'équipage, mon grand.
-Merci, capitaine !

Ce dialogue n'avait ni queue ni tête. Le Supernova avait la furieuse impression que ce gars-là n'entendait que ce qu'il voulait entendre...

-Je peux vous tutoyer et vous appeler Nakata, capitaine ?
-Même pas en rêve.
-Merci à toi, Nakata !
-...
-Ah oui ! Comment je suis arrivé ici, donc...
-Tu m'ôtes les mots de la bouche, là...
-Très bien ! Alors... En fait, je suis arrivé ici il y a une semaine. Je suis un pirate solitaire, inconnu des forces de la marine. C'est pratique pour se déplacer, mais bon, ça manque un peu d'action... Je venais tout juste de quitter Peace Land, un peu après la guerre !
-Je t'ai pas demandé une biographie...
-Ah, ouais ! Donc... Je suis arrivé ici il y a une semaine. Je voulais passer la nuit ici mais... Des bestioles m'ont attaqué et ont brisé mon bateau de pêche. Et ça fait une semaine que je fuis. Là, j'ai vu de la lumière... D'ailleurs, j'étais en ville quand vous avez tiré au canon. C'était pitoyable.

Damon se retint un véritable fou rire, néanmoins prit de quelques spasmes. Nakata serra les dents et murmura :

-Tu t'es foiré aussi, je te rappelle...

Cette remarque suffit au sabreur de reprendre son calme, l'air un peu dégoûté. Namusa, qui n'avait pas vraiment compris tout cela, reprit la parole d'un ton enjoué :

-Et donc, j'ai voulu venir pour combattre à vos côtés mais... Une fois non loin de la plage, j'ai vu que vous vous débrouillez bien. Du coup, je suis monté sur le navire quand... Damon, c'est ça ? M'a tourné le dos et je suis allé chercher de quoi manger. Tout se passait bien lorsqu'un violent tremblement de terre a eu lieu.. Ça a ouvert une porte et ce renard m'a sauté dessus. Vous connaissez la suite.

Le Fenice poussa un soupire, se massant les tempes. Ce n'était vraiment pas son jour... Il se serait largement passé de toute cette soirée pour le moins épuisante. Il fit un petit signe de main pour montrer son exaspération et reprit la parole :

-Et donc, tu es là depuis... Une semaine ? Tu en sais plus sur ces bestioles ?
-Ouep, mais pas grand chose. Le deuxième soir, j'ai vu une fillette se changer en un genre de gros chat, à la tombée de la nuit... C'est uniquement quand le soleil se couche qu'ils se montrent. J'imagine que ça doit avoir un lien.
-Bon... J'accepte que tu restes à nos côtés jusqu'à ce que la situation soit moins floue... On a bien besoin de quelqu'un pour nous guider sur ces terres, et comme la blonde bizarre n'a pas l'air de vouloir se montrer...
-Tu parles de la loutre ?
-Quelle loutre ?
-La jolie blonde, là. C'est largement l'une des plus dangereuses, une fois changée en bestiole... Elle a failli me butter trois fois ! Je peux pas tirer sur des humains, c'est immoral...
-Et voler, s'incruster sur un navire et manger ce qu'il y a dans le frigo, c'est pas immoral ?
-C'est... Différent.

Poussant un nouveau soupire, le maudit se tourna vers Holly :

-Tu penses que... Tu pourrais faire quelque chose pour ces villageois, si on t'en ramène un ou deux ?


© Never-Utopia



Ce serait bien de finir ça en un tour ! A voir donc ^^

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10



Dernière édition par Fenice Nakata le Dim 15 Sep - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeDim 15 Sep - 18:04






Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Tengoku no Seigi

Son visage était à nouveau tourné vers la navigatrice, suivant l’avancée de cette confrontation d’une oreille distraite. Chacun avait son point de vue, et aucun ne voulait céder à l’autre. Deux fortes têtes se prenant la tête et celle des autres au passage. Holly soupira, s’attardant néanmoins sur la phrase de Méliandre parlant de « véritable personnalité ». Elle était atteinte de trouble de la personnalité ? C’était une information à retenir, surtout qu’elle pourrait lui poser des questions à ce sujet. Elle n’avait jamais vraiment lu quoi que ce soit sur les maladies mentales et être en présence d’une personne atteinte de ça était intéressant. Un léger sourire s’afficha sur son visage, tandis que la navigatrice continuait de parler. La rose s’imaginait sa deuxième personnalité, cherchant les choses les plus farfelues. Une Méliandre pleurnicheuse ? Chochotte ? Ou une tueuse sanguinaire ? A choisir, elle préférait l’une des deux premières. Cela avait un côté un peu plus rassurant. Lorsque Méliandre termina, Holly se tourna vers Nakata, attendant qu’il conclue lui aussi pour pouvoir retourner dans sa cabine. Après tout, elle n’avait qu’à jouer une simple spectatrice là. Qu’importe les décisions de Nakata, son seul but dorénavant était de découvrir le monde et les différentes plantes existantes. Aider le gouvernement ou non l’espace d’un court instant lui était égal, même si ce n’était pas la chose qu’elle ferait avec le plus de plaisir. Mais il fallait savoir faire un ou deux sacrifices pour pouvoir être tranquille ensuite. Ou tout du moins, c’est ce qu’elle pensait.

Le bruit d’une porte qui s’ouvre brusquement la fit sursauter et Holly regarda avec des yeux ronds le nouvel arrivant, notant au passage que le renard du blond l’avait pris en chasse. Elle suivit le peu de la course-poursuite, ne détachant pas son regard de l’inconnu. Inconnu qui prenait ses aises car celui-ci venait de prendre le saké de Damon. Un léger sourire s’afficha sur ses lèvres. On ne pouvait pas dire qu’il se sentait gêné lui. La suite confirma ses pensées lorsqu’il demanda à rentrer dans l’équipage, prétextant simplement ça par « vous êtes cool » plutôt amusant. Amusement qui se dissipa par les cris du capitaine, la faisant grimacer au passage. A croire que le blond souhaitait les rendre sourds. Ceci ne sembla pourtant pas troubler l’autre qui se mit simplement à rire, répondant avec plus du calme. D’accord … Lui, il est plutôt dérangé. Affirmation qui se confirma par le reste de la conversation entre le nouveau venu, dit Namusa, et le capitaine. En temps normal, la rose aurait ri de cet échange, mais là c’était plutôt la stupeur qui l’emportait sur le reste. En plus de se taper l’incruste sur le navire, il répondait avec nonchalance en se payant leur tête par la même occasion. A croire qu’il souhaitait passer de l’autre côté avant l’heure. Il y avait vraiment des baffes qui se perdaient.

Elle suivit l’échange en silence, retenant un rire lorsqu’il parla du coup de canon. Elle se mordit l’intérieur de la joue, souhaitant éviter d’en rajouter une couche. Autant éviter de trop remuer le couteau dans la plaie, même si là, c’était assez justifiable. Holly inspira un grand coup pour se calmer, écoutant avec une certaine attention la suite. Ce type avait vu une fillette se changer en chose lorsque la nuit tombait ? C’était une information intéressante, mais qui n’apportait pas vraiment de réponses à ses questions. Après tout, un bon scientifique pourrait faire ceci, tout comme une malédiction quelconque ou un gène n’existant qu’ici. Elle n’écoutait plus le reste, réfléchissant à ses différentes hypothèses, pesant le pour et le contre, ce qui était le plus vraisemblable. La malédiction avait un côté plutôt tordu, mais sur Grand Line il fallait s’attendre à tout. Après tout, il existait des fruits maudits, alors pourquoi pas des îles maudites ? Une longue exposition pour expliquer un changement ? Namusa était là depuis une semaine et semblait plutôt sain de corps, même si l’esprit était quelque peu étrange. La rose fronça les sourcils, lorsque la question de Nakata l’interrompit dans ses pensées. Il voulait qu’elle fasse quelque chose pour eux ? C’était présumer de ses capacités, après tout, elle doutait de pouvoir trouver quelque chose. Surtout qu’elle n’avait pas vraiment l’équipement le plus adéquat pour faire des analyses. Est-ce que seulement elle y arriverait ? Un léger sourire s’afficha sur son visage.

- Je ne peux rien promettre, mais je peux essayer de trouver quelque chose pour les aider.

Cela pourrait lui permettre de satisfaire sa curiosité en même temps mais, et si elle n’y arrivait pas ? Holly soupira. C’était stupide, mais l’idée d’échouer lui faisait peur. Et puis, elle avancerait à tâtons là, elle n’avait jamais rien vu de similaire et même si avancer en terrain inconnu avait un petit côté excitant, c’était également un peu effrayant. Mais, au final, qui ne tente rien n’a rien, alors autant essayé en faisant en sorte d’y arriver.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeDim 22 Sep - 20:15

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions !
Tengoku no Seigi

J'avais terminé de déverser tout ce que j'avais sur le cœur, je n'attendais pas la moindre réponse, de toute façon il savait tout aussi bien que moi qu'il ne servirait à rien de répondre... Deux fortes têtes, deux personnes campées sur leurs positions et ayant toutes deux très peu de chance de changer pour ne serait-ce qu'essayer d'entre apercevoir la position que l'autre défendait.
Les paroles des deux autres n'avaient servi à rien, ils n'avaient pourtant pas tord dans leurs dires, je ne pouvais pas faire autrement que l'avouer c'était certain. Mais au fond rien ne me poussait à leur en faire part non plus.
A présent je n'avais plus qu'une seule et unique envie, quitter cette île maudite et avancer un peu plus sur la mer, retrouver ces moments en solitaire lorsque je suis seule face à ma barre en pleine nuit sans qu'aucun autre ne vienne pointer le bout de son nez. Mais pour le moment il faudrait attendre encore un peu pour tout cela, je devrais me contenter de retrouver la cale et la fourrure chaude de Zima, un peu de douceur dans ce monde de brutes ne pourrait que me faire le plus grand bien. Je ne rêvais plus que d'une seule chose, me coucher et fermer les yeux jusqu'à la prochaine apparition des étoiles...

Je fermais les yeux quelques instants, laissant le loisir à mon esprit malade de redessiner un court instant les traits de son visage pour les faire disparaître presque aussitôt, un soupire s'échappa d'entre mes lèvres. Il étant de se faire une raison pourtant je ne pouvais m'y résoudre.
Je rouvris les yeux et pris la direction de la porte menant aux cabines d'un pas décidé mais au moment où j'arrivais à sa hauteur, elle s'ouvrit avant même que je n'ai pu poser la main sur la poignée. Surprise je laissais échapper un feulement agressif et fis un bon en arrière.
Un homme apparu alors dans l'encadrement de la porte poursuivit par le renard de Blondie. Il ne semblait pas réellement apeuré, à vrai dire il avait même l'air complètement à l'aise. Je lui jetais un regard méfiant, les crocs toujours découverts et m'avançais lentement pour mieux l'examiner. Depuis quand cet énergumène était sur la navire et surtout comme la vigie qui avait passé son temps ici ne s'était pas rendu compte qu'un passager clandestin s'était invité à bord ?!

L'étrange homme se lança alors dans un dialogue de sourds avec Nakata, tient encore un dialogue de sourds, décidément c'était la soirée... Je failli exploser de rire en l'entendant parler de l'épisode des tirs de canon, il est vrai que ce moment avait vraiment été pitoyable, à croire que Damon ne serait pas capable de tirer sur une vache en plein dans un couloir... Autant dire qu'il était pratiquement certain que nous ne referions plus l'erreur de lui mettre un canon entre les mains, il serait peut être même capable de nous couler nous même vu son adresse au tire... Il valait mieux qu'il continue à se battre avec sa petite épée le mousquetaire...
Tout en continuant d'ignorer plus ou moins les questions du capitaine, il finit par dévoiler comment il s'était faufilé sur le M.O.T en entendant ça je ne pu m'empêcher de jeter un regard noir à la vigie lui signifiant plus ou moins qu'en plus de ne pas savoir tirer au canon il n'était pas fichu de veiller sur notre vieille coquille de noix.

Je finis par perdre le fil de la conversation et posais mes mains sur mes tempes avant de me mettre à les masser légèrement. Ce que ce type pouvait me donner mal au crâne, il parlait trop, vraiment trop, et puis c'était quoi ça depuis quand arrivait on la gueule en fleur pour demander à faire parti d'un équipage parce qu'il est « cool », c'était du grand n'importe quoi. Oui pour tout dire depuis que nous avions approché les côtes de cette île toute notre aventure était devenue du grand n'importe quoi, tout partait en vrille, non en fait c'était peut être seulement moi qui partais totalement en vrille. Je n'arrivais plus à réfléchir, j'étais fatiguée, il était temps que je mette à exécution mon envie de quitter ce pont et cela vaudrait peut être mieux pour tout le monde au final.

« Je crois que ce type est encore plus dérangé que moi. »

Sans un mot de plus je me débarrassais de ma cape tout en disparaissant en direction de la cale.

« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeDim 22 Sep - 21:04


Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?!
Nakata, après s'être tourné rapidement en direction d'Holly, avait une fois de plus pris la parole en lui demandant si elle serait capable de faire quelque chose pour eux, histoire de les sortir de leur malédiction ou tout simplement, si ça n'était pas possible pour le moment, de calmer ce qui apparaissait comme étant des crises. L'intéressée répondit avec un sourire, aussi rayonnante que d'habitude, qu'elle ne pouvait rien promettre mais qu'elle essaierait. Ces paroles suffirent à satisfaire le blondinet qui n'avait désormais plus qu'à se débrouiller pour lui ramener l'une de ces bestioles, mais ça, il n'aurait qu'à voir avec Namusa qui était largement plus calé que lui sur la connaissance de l'île, de ses reliefs et des possible pièges à dresser. Il s'apprêtait donc à parler à nouveau, se retournant vers le nouvel arrivant, mais Méliandre le coupa dans son élan en s'éloignant volontairement du groupe, préférant visiblement passer le reste de la nuit seule, ou du moins le plus loin possible d'eux. Sa réaction eut le don de faire soupire le Fenice d'exaspération. Il aurait évidemment aimé qu'elle soit un peu plus sociable mais... C'était son caractère, après tout. Il tenta donc de l'effacer de son esprit temporairement afin de se concentrer davantage sur la situation présente, prenant donc cette fois-ci la parole à l'intention du tireur qui regardait la porte par laquelle la navigatrice s'en était allée, un peu surpris sans doute :

-Bon, nous organiserons cela demain. Comme tu as l'air de péter la forme, Namusa, que dirais-tu de monter la garde à mes côtés ?

Ce dernier reporta aussitôt son attention sur le capitaine et hocha la tête avec un sourire enjoué et amusé, répondant en levant les bras au ciel comme l'aurait certainement fait un gamin à sa place :

-Ouais !

Le musicien s'étira à nouveau et le vigie s'installa un peu plus confortablement contre le mât, fermant les paupières en prenant la parole à son tour, tranquillement :

-Si ça vous dérange pas, je dors ici...

Le Supernova haussa les épaules, se fichant pertinemment de ce que pourrait bien faire l'épéiste du moment qu'il se reposait un peu et surtout restait au calme. Il décida donc de s'asseoir contre le bastingage en croisant les bras derrière sa tête et en appuyant celle-ci, prenant la parole une nouvelle et ultime fois de la soirée :

-Demain, nous profiterons de la journée pour visiter les lieux. Nous n'aurons ensuite qu'à attendre la tombée de la nuit pour capturer l'une de ces bestioles... Tant mieux si Méliandre veut se joindre à nous, sinon, nous ferons sans. En attendant, reposons-nous.

Nakata ponctua ses paroles d'un léger soupire avant de fixer les étoiles, particulièrement calme. Son altercation avec Méliandre n'était déjà plus qu'un fâcheux souvenir, en fait. Même si celle-là, il fallait l'avouer, l'avait légèrement fait réfléchir, il pensait être encore suffisamment décidé pour accepter le poste de Shishibukai dès qu'ils arriveraient tous à Mariejoa. Mais dans tous les cas, il lui restait largement assez de temps pour réfléchir à tout cela... D'ailleurs, Hato, lui, n'était même pas au courant de la demande que son capitaine avait reçu quelques jours plus tôt. Il faudrait le lui apprendre, tôt ou tard, pour demander son avis... Même s'il était un absent, il demeurait le bras droit du Fenice, et ce dernier attendait beaucoup de son avis. Enfin... Ça, il ne pourrait le savoir qu'après s'être reposé un peu.



© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]   Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment voulez-vous dormir dans ces conditions ?! [PV Tengoku no Seigi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte ▬ Vous voici dans l'Esquisse.
» Vous voulez vous embarquer dans une aventure cauchemardesque? [0/4]
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Assise dans les herbes piquantes
» Qu'avez vous acheté dans le magasin LOTRO ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Graou Island-