Partagez
 

 Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 6 Juin - 21:17


Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Une demoiselle peu chaleureuse...
Après un court instant de navigation, bien évidemment orchestré par Méliandre, le navire parvint à s'écarter au maximum de la base hostile du Gouvernement Mondial. Pendant le trajet, Nakata était resté à l'arrière du bateau afin de surveiller les agissements de la marine, histoire qu'ils n'aient pas de mauvaise surprise un peu trop tard. Damon, de son côté, était resté bien calmement adossé au mât, ce qui expliquait très certainement le calme qui régnait désormais sur les mers, après la tempête et la déferlante de coups, du moins. Le Fenice en avait profité pour tirer sa flûte et jouer un air reposant, comprenant peu à peu que rester plus longtemps sur ses gardes était parfaitement inutile : du côté du port, les civils et les soldats s'agitaient comme des fourmis à l'horizon, essayant d'éteindre le feu et de réparer les dégâts au plus vite. Sans parler de ceux qui tentaient, en vint, de rattraper l'épave à la dérive, à quelques centaines de mètres de là. Le granit marin avait été bien trop dur pour que le blondinet ne puisse en venir à bout, mais après tout, c'était à prévoir. Personne, sur cette terre, ne pouvait réellement prétendre à la destruction de ce minerai... De ce qu'en pensait le forban, en tout cas. Bien loin de toutes ces réalités, celui-là voguait en direction du rêve, jouant de sa flûte comme il ne le faisait que rarement. Depuis peu de temps, il avait commencé à moins s'en vouloir concernant la Grande Guerre et le fait qu'il n'avait pas pu venir à bout seul d'Harushige. Le hors-la-loi avait continué à s'entraîner et pensait avoir grimpé rapidement en force. Il était bien loin de la réalité : en effet, sa force n'avait pas augmentée, elle avait véritablement augmentée. Celui qui, un an auparavant, avait du fuir en compagnie de Tetsuya Kogeko face au Sanguinaire n'était clairement pas le même guerrier que celui qui guidait ses amis à bord du MOT.

Le maudit fini par arrêter sa douce mélopée après un petit instant de détente. Il se redressa et repartit en direction du pont et de ses amis, afin de pouvoir observer l'arrivée sur Graou Island à leurs côtés. L'île s'approchait en effet rapidement, et ils pourraient bientôt jeter l'ancre. La navigatrice semblait avoir choisi une petit crique, non loin d'un bosquet qui permettrait de cacher le navire à la vue des marines encore positionnés dans la ville. Depuis l'avant du MOT, ils pouvaient parfaitement discerner le manoir qui siégeait sur la colline, non loin de là. Le futur Schichibukai devrait songer à aller s'excuser auprès des propriétaires un peu plus tard. C'était tout de même de la faute de l'un de ses membres d'équipage si un boulet s'était encastré dans la façade de la villa... Peut-être y avait-il eu des blessés ? L'hypothèse n'était pas à exclure, mais l'ancien révolutionnaire espérait que cela n'était pas le cas, puisque cela risquait de nuire profondément aux relations que Tengoku no Seigi pourrait essayer de tisser avec les villageois environnants...

Lorsque le navire s'arrêta, Nakata en profita pour s'approcher du bastingage. Avec un sourire hâtif, il s'apprêta à sauter à terre quand il aperçut, non loin de là, une demoiselle qui s'approchait d'eux à vive allure. D'un pas déterminé, cette blondinette semblait être assez énervée. Le capitaine souffla au vigie, entre ses dents :
-A tous les coups c'est la propriétaire de la villa...
-Tais-toi et va l'accueillir.

Réprimant une insulte, le Fenice sauta à contre-coeur au dessus du bastingage, bientôt suivit par Damon tandis que la séduisante petite dame, dans son habit tout bleu, se rapprochait à grand pas. Que leur voulait-elle ?


© Never-Utopia



Voilà voilà ! Evidemment, je parle de la PNJ. Donc, pour l'ordre, je laisse le soin à Méliandre de répondre, comme elle avait hâte de voir Damon se faire rétamer ! xDD

_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 6 Juin - 22:19

Une demoiselle peu chaleureuse
Tengoku no Seigi

Mes doigts n'avaient pas quitté le pelage doux et rassurant de l'animal lorsque mes yeux furent attiré par une petite crique entourée d'un bosquet c'était l'endroit parfait pour accoster, un endroit paraissant calme et où le navire ne risquerait pas d'être repéré par un éventuel marine ou un citoyen en colère des « superbes prouesses » dont avaient fait preuve les deux autres idiots. Je laissais échapper un petit soupire de soulagement en pensant que j'allais bientôt pouvoir quitter le bâtiment et laisser les autres ne serait ce qu'un court instant, m'éloigner pour me retrouver et calmer mes nerfs. La mélodie jouait par Nakata n'arrivait pas à me détendre ou du moins pas autant qu'elle le devrait, je tentais pourtant de le cacher aux yeux des autres même si certains signes ne pouvaient tromper personne si jamais on s'attardait réellement sur moi. Mes mains étaient crispées sur la barre, mes muscles tendus au point de trembler d'une façon très légère mais perceptibles. J'étais au bord de tout lâcher, au point de la laisser reprendre le dessus, de la laisser prendre le contrôle total de moi-même comme il y a de cela plusieurs années... Il ne fallait pas que ça recommence, ou du moins elle devrait attendre encore un peu, lorsque nous aurons rejoint les marines et que Nakata nous aura « forcé » à devenir les « chiens du gouvernement », là et seulement là je la laisserais maîtresse de ses envies et je la regarderais agir avec la plus grande joie...

Damon n'avait pas bougé de sa place depuis que la bataille s'était terminée, Nakata lui avait fini par nous rejoindre après avoir mis un terme à sa mélodie, à cet instant précis j'aurais aimé savoir ce qu'il se passait dans sa tête, à quoi pouvait il bien penser en nous amenant ici mais surtout en agissant de la sorte. Depuis qu'il avait « accepté » la proposition de Kaito j'avais l'impression que nous n'étions plus sur la même longueur d'onde, j'avais l'impression que nous nous éloignions de plus en plus... Et cette façon d'agir envers les marines de cette île, ça n'avait aucune logique avec le fait d'accepter de devenir Schichibukai, il combattait contre ceux qui bientôt seront ses « alliés » bien qu'il s'agisse pour la plupart d'hommes complètement incompétents...
Je retins in-extremis un claquement de langue agacé et finis par laisser le soin à mon macaque de tenir fermement la barre sur son cap avant d'aller préparer l'ancre, je n'avais pas envie de demander de l'aide à l'autre idiot de vigie et encore moins à Blondie, pour tout dire je n'avais pas spécialement envie de parler avec qui que ce soit.
Occupée à jeter l'ancre je ne vis pas la jeune femme blonde s'avancer vers le M.O.T, je perçu à peine les paroles que le capitaine et Damon échangèrent tant mon esprit était fermé à toute communication pour le moment. Mon attention ne se reporta sur eux que lorsque j'entendis les deux autres sauter à terre.

Une fois le navire immobilisé, je me dirigeais vers le bastingage et m'y accoudais les yeux fixés droit sur la nouvelle arrivante. Il y avait quelque chose d'étrange en elle, quelque chose qui me dérangeait sans que je puisse dire de quoi il pouvait bien s'agir. Ma lèvre supérieure se releva légèrement et découvrit mes crocs. Cette île ne me disait rien qui vaille, il n'y avait qu'à voir comment tout cela avait commencé, la confrontation avec la marine, les habitations des civils détruites, le feu, et enfin mon humeur massacrante. Je commençais réellement à avoir peur que les choses tournent mal, vraiment mal. Mes doigts se mirent à pianoter nerveusement sur le bois légèrement noirci par le cube coloré de la tête de nounours. Je finis par lâcher échapper dans un sifflement à l'attention de blondie.

« Méfies-toi j'ai comme un mauvais prés-sentiment depuis qu'on s'est approché de cet endroit... »

« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeSam 8 Juin - 22:09

Les roses meurent, et le secret se trouve dans la douleur. Les vents soufflent dans les hauteurs des collines. Je ne t’entends pas. Viens m’enlacer fermement, je frissonne au coeur de la pluie. Les ténèbres s’installent alors que j’appelle l’aube.
Une demoiselle peu chaleureuse
Holly s’était installé contre le bastingage, ses coudes s’appuyant sur celui-ci. Les yeux dans le vague elle regardait l’épave, jusqu’à ce que celle-ci disparaisse de son champ de vision. Par fainéantise, sans doute, elle ne tourna pas la tête, ne cherchant pas à la voir encore. Cette action aurait été plus qu’inutile, ce qu’elle avait fait jusqu’à présent était inutile. Après tout, elle avait servi à quoi là ? A rien, juste faire la potiche. Mais elle n’accordait pas vraiment d’importance à ça. Fermant les yeux un instant, elle savoura le morceau qu’était en train de jouer Nakata. C’était un musicien doué, qui méritait tous les respects. Elle sourit à cette pensée, ouvrant à nouveau ses yeux ensuite, observant l’île dont ils approchaient. La rose était pratiquement certaine qu’ils allaient avoir des ennuis ici, rien que par le fait que son capitaine et le bretteur aient tiré des boulets sur des habitations. Et puis, il y avait aussi la marine, qui ne devait pas apprécier le fait de perdre un de leur navire. Si un combat devait éclater, cela ne l’étonnerait que très peu, après tout, ce serait plus que normal vu les circonstances. Elle espérait juste que ce ne soit pas trop important et qu’ils puissent profiter d’un peu de repos sur cette île. Tant qu’à faire. Se retournant doucement, elle reprit sa position contre le bastingage, dos à celui-ci cette fois-ci. Le regard d’Holly alla d’un membre d’équipage à l’autre, observant leurs faits et gestes. Nakata venait de finir son morceau et se rapprochait d’eux, Damon était encore contre le mât, semblant se ficher du monde extérieur pour le moment. Au moins, la fin des affrontements avec la base marine de cette île avait eu le mérite de les calmer un peu. C’était plus qu’agréable de ne plus les entendre se disputer pour un oui ou pour un non. Au moins, elle n’aurait pas à leur administrer un calmant pour avoir la paix, c’était un point positif. Cette idée la fit sourire, gardant ça dans un coin de sa tête. Cela pouvait être utile après tout.

Secouant légèrement la tête, Holly se concentra sur Méliandre et son singe. La navigatrice laissa d’ailleurs le soin à son primate de tenir la barre pendant qu’elle allait, sans doute, s’occuper de l’ancre. Un bipède était utile, même si la rose préférait tout de même les quadrupèdes. La demoiselle sourit, avant de jeter un regard vers Damon et Nakata, les observant sauter à terre quelques secondes après. Arquant un sourcil, la rose s’approcha, une légère grimace se formant à la vue de la blonde qui s’approchait du navire. D’après son allure et son visage, elle n’était pas là pour les accueillir à bras ouverts. Holly soupira, marmonnant entre ses dents ensuite.

-Et voilà que les ennuis commencent déjà …

Certes, c’était prévisible qu’ils allaient subir les conséquences des tirs plus que mauvais de certains des membres d’équipage, mais là c’était tout de même rapide. Ils avaient à peine le temps de poser un pied à terre qu’ils allaient se faire jeter. Cela en devenait presque exaspérant. Son attention fut attirée par des claquements secs contre le bois, ressemblant à une sorte de pianotage contre celui-ci. Tournant la tête doucement, Holly regarda la navigatrice faire, écoutant ses paroles avant d’hocher la tête. Elle avait raison, mais avait l’air un poil trop nerveuse. Quelques calmants et cela devrait le faire. Holly soupira face à la liste qui s’allongeait légèrement, se reconcentrant ensuite vers la petite blonde. Si elle venait pour régler des comptes pour une maison détruite ou même pour cette sorte de château visible depuis le navire, cela pouvait se régler assez facilement. Elle interpella Nakata, d’une voix assez basse pour que l’inconnue ne l’entende pas.

-Nak’. Propose lui de réparer les dégâts, cela devrait la calmer.

Cela pouvait paraître simplet, mais au moins ça pouvait avoir le mérite de la rendre plus aimable. Et peut-être qu’elle pourrait leurs offrir le gîte et le couvert lors de leur séjour sur l’île par la même occasion, même s’il ne fallait pas trop rêver.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeDim 9 Juin - 13:36


Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Une demoiselle peu chaleureuse...
Nakata regarda la demoiselle s'approcha à grandes enjambées en écoutant d'une oreille distraite les deux demoiselles qui étaient restées un peu en retrait par rapport au capitaine et au vigie eux-même. Cela semblait normal qu'elles restent un peu à l'arrière sur ce coup-là : ce n'était pas elles qui avaient utilisé le canon n'importe comment... Sur le coup, le Supernova devait admettre qu'ils n'avaient pas vraiment gérés. Mais bon, quelques petites excuses et tout serait oublié ! Peut-être qu'elle les inviterait même à dormir pour la nuit... Non, ça par contre, c'était vraiment improbable. Dans tous les cas, le Fenice leva les mains à hauteur de son buste, comme dans un geste d'excuse, et prit la parole avec un sourire légèrement embêté pendant que le bretteur croisait les bras avec méfiance : cette petite dame ne lui paraissait pas être quelqu'un de normal et il ne lui faisait pas confiance, pas le moins du monde.

-Bonjour ! J'imagine que vous êtes la propriétaire du man...
-Tout faux.
-Hein ?

Le Fenice avait été légèrement déstabilisé par une réponse aussi rapide et aussi catégorique. Quoi, elle n'était donc pas celle qu'ils avaient cru rencontrer ? Au moins, cela rassurait un petit peu le blondinet : elle ne venait pas réclamer de l'argent en échange des dégâts occasionnés... Bon, cela aurait paru culotté de la part d'un civil de venir réclamer des réparations à un hors-la-loi, quand on y pensait, mais sur Grand Line, on n'était jamais à l'abri de rien... Dans tous les cas, la demoiselle s'approcha jusqu'à être à environ un mètre du zoan légendaire et elle le regarda droit dans les yeux, sans une once de peur. Elle prit alors la parole, une nouvelle fois :

-Je ne suis pas la propriétaire du manoir.
-Alors... Qu'est ce que vous nous voulez ?

Pour une fois, le combattant au corps-à-corps était complètement à côté de la plaque. Il ne parvenait pas à cerner l'objet de la visite de cette inconnue qui prit la décision de lever le voile sur ses interrogations mentales :

-Je suis venu vous dire de partir d'ici, tout simplement.

Le maudit écarquilla ses paupières, n'en croyant pas vraiment ses oreilles. C'était la première fois qu'un civil venait lui demander de partir d'une île, quelle qu'elle soit... Et puis bon, pourquoi devraient-ils partir ? A cause des marines ? C'était peu probable, même les habitants du village devaient savoir, à l'heure actuelle, que la base du Gouvernement Mondial présente ici, sur Graou Island, ne faisait pas le poids face à Tengoku no Seigi... Mais si lui baignait dans l'incompréhension la plus complète, Damon, lui, semblait être un petit peu plus remonté face à la demande incongrue de cette jeune femme. Il passa devant son capitaine avec un sourire et prit la parole et approchant sa main de l'épaule de l'étrangère pour la repousser :

-Allons, nous sommes des pirates. Retourne donc faire ta potiche dans ta cuisine et lai...

Tout se déroula alors en une poignée de secondes. La jeune fille attrapa la main du pauvre épéiste d'un seul coup, sèchement, et le tira vers elle avec une force insoupçonnée. L'homme n'eut rien le temps de faire que déjà le pied droit de la demoiselle venait faucher les siens alors qu'elle faisait passer sa main droite derrière son dos. L'Hasabusa s'écrasa donc lourdement sur le sable, une main derrière le dos, et la blondinette posa son pied sur le membre, immobilisant parfaitement le vigie :

-Damon Hasabusa, 15 millions de berrys. On dirait que les marines sont bien généreux, de nos jours...

Nakata resta immobile, dans un premier temps, ne saisissant pas vraiment ce qu'il s'était passé. Mais quand il cerna la situation, il éclata de rire, les larmes aux yeux. Il se tenait les côtes, et venait de partir dans une véritable crise d'hilarité qui ne semblait pas être partagée par le pauvre épéiste. Ce dernier essayait de se remuer en serrant les dents l'air énervée :

-Tu vas voir, espèce de garce ! Si je t'attrape...
-Tu ne m'attraperas pas.

Le Fenice, de son côté, n'arrivait pas à se remettre de son fou rire. Il s'adossa contre un rocher, toujours en pleins éclats de rire, laissant tout loisir aux deux jeunes femmes de son équipage de s'occuper de la situation actuelle.


© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeDim 9 Juin - 23:59

Une demoiselle peu chaleureuse
Tengoku no Seigi

Réparer les dégâts... Hum la proposition de la médecin n'aurait pas été idiote en temps normal, mais vu la façon dont la jeune femme nous regardait et son air déterminé j'avais un doute sur le fait qu'elle accepte si facilement cette proposition, et puis son sang semblait avoir une odeur étrange, plus elle avançait et plus mon mauvais pré-sentiment s'accentuait. Je failli cependant laisser échapper un petit rire en voyant Nakata lever les mains en signe d'excuse tout d'abord puis la façon dont la blondinette lui répondit, une manière assez froide, sèche et qui semblait à la fois sans appel. Même si elle avait un je ne sais quoi qui ne me plaisait pas, elle avait une façon de faire qui me plaisait... Ainsi elle n'était pas propriétaire d'une maison que les deux autres idiots avaient détruite, mais la suite me paru encore un peu plus étrange, elle venait nous demander de quitter les lieux... A cette annonce mes sourcils se froncèrent et je commençais à esquisser un geste pour sauter à terre mais fini par me raviser au dernier moment.
Cette situation avait quelque chose de comique dans un certain sens, une civile venant dire à une bande de pirates qui venaient de couler un navire de la marine et détruire une partie de la ville, elle avait un sacré culot il fallait bien l'avouer... Surtout qu'elle était seule.

Alors que le capitaine semblait complètement abasourdi par l'annonce de la jeune femme, Damon lui trouva judicieux de passer un peu plus pour un imbécile même s'il était difficilement croyable que cela pouvait être possible... Sa remarque à l'égard de l'habitante me tira un feulement menaçant, mon sang bouillonnait dans mes veines, mais pour qui se prenait-il cet espèce de macho, j'allais lui refaire le portrait à ce débile ! Ni une ni deux je sautais par dessus le bastingage du M.O.T mais au moment même où mes pieds effleurés le sable aux côtés de Nakata, l'étrange femme avait déjà maîtrisé la vigie me tirant un sifflement d'admiration avant que je ne parte dans un fou rire incontrôlé en l'entendant lui faire une réflexion sur sa prime. Elle avait visé juste sur ce coup là et allait probablement toucher fortement l’ego surdimensionné de l'épéiste. Décidément je commençais à penser que je me trompais sur son compte et peut être même que j'aimais déjà cette drôle de blondinette...

« Tu vas voir, espèce de garce ! Si je t'attrape... »

Et voilà qu'il recommençait encore ! Ce qu'il pouvait me sortir par les yeux à la fin ! Il ne pouvait donc pas finir par se taire ce demeuré ! J'étais en train littéralement de voir rouge. Je me retournais vivement vers Nakata et lui adressais un regard mauvais, il se bidonnait sans bouger le moindre petit doigt, sans dire quoique ce soit à l'autre, absolument rien. Damon ne semblait rien connaître au respect et visiblement quelqu'un allait devoir lui apprendre. D'un pas vif je m'avançais vers les deux autres et alors que l'on aurait pu penser que j'allais m'attaquer à la civile, ma botte vint directement frapper la tête de la vigie avec plus de violence que je ne l'aurai voulu.

« Je crois... Qu'il te manque quelques notions... de respect. Et c'est une chose que je ne supporte absolument pas... Mais alors VRAIMENT pas... Comme tu aurais dû t'en douter ou au moins t'en rendre compte, depuis quelques jours je suis QUELQUE PEU à cran et ce n'est pas vraiment la chose la plus intelligente à faire que d'énerver un vampire ou pire... Une femme... »

Chacune de mes phrases avaient été ponctuée par un grand coup de botte, oui je commençais très probablement par péter un plomb, oui je ne me reconnaissais plus, ayant de plus en plus l'impression d'avoir Ruby et non pas moi-même en train de contrôler mon corps et pourtant c'était bel et bien moi qui était en train de le rouer de coups. Au bout d'un moment l'inévitable se produisit, du sang se mit à couler du visage de la vigie, l'odeur âcre vint alors titiller mon odorat stoppant par la même occasion le énième coup que j'allais lui porter, une lueur étrange traversa mon regard et mes muscles se mirent peu à peu à trembler. Je perdais petit à petit le contrôle...
En une fraction de seconde je me retrouvais les crocs planté dans le poignet de la vigie et un bruit de succion s'éleva dans les airs.

« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeMar 11 Juin - 20:50

Les roses meurent, et le secret se trouve dans la douleur. Les vents soufflent dans les hauteurs des collines. Je ne t’entends pas. Viens m’enlacer fermement, je frissonne au coeur de la pluie. Les ténèbres s’installent alors que j’appelle l’aube.
Une demoiselle peu chaleureuse
Holly avait suivi l’échange, fronçant les sourcils quand l’inconnue dit ne pas être la propriétaire du manoir. Si elle n’en était pas propriétaire, locataire, aide-ménagère ou autre, qu’est-ce qu’elle fichait là ? Après tout, ils étaient des pirates, des personnes que la marine n’avait pas hésité à bombarder avec ses canons. C’était insensé de venir ici pour taper la discute, qu’importe son air déterminé. Etait-elle folle ? Tout portait à croire que oui. Peut-être était-elle assez forte pour leur tenir tête, mais elle serait vite submergée par le nombre. Qu’importe qui elle était vraiment, elle savait capter l’attention et la rose attendait qu’elle continue, qu’elle donne des explications sur le pourquoi elle était là en ce moment. Nakata formula la question qui lui taraudait l’esprit, à laquelle la réponse fut plus que surprenante. Un sourire moqueur orna ses lèvres. Cette fille était-elle sérieuse ? Elle voulait qu’ils partent ? C’était plus que présomptueux de sa part de croire qu’ils allaient l’écouter sagement, mais au moins on pouvait dire qu’elle avait du cran. Entre la folie et le courage la barrière était mince apparemment.

Son regard était posée sur la blonde, son attention concentrée sur elle, c’est pour ça qu’elle vit avec un temps de retard Damon dépasser Nakata, prenant ainsi la parole. Le reste de la scène sembla floue aux yeux de la rose qui écarquilla les yeux à la fin. En deux temps trois mouvements le sabreur se trouvait au sol, à la merci de l’étrangère. Eberluée au départ, la voix de la blonde lui fit remettre les pieds sur terre et elle se mit à rire, d’un rire difficilement contrôlable. Parler de la prime du sabreur en sa présence était toujours amusant vu qu’il s’emportait facilement. C’était même presque trop facile de le faire sortir de ses gonds. Reprenant son souffle après son fou rire, la rose essuya les larmes aux coins de ses yeux, observant toujours la scène du navire. Méliandre était descendue sans que Holly ne s’en rende compte et elle semblait plus qu’énervée, commençant ainsi à frapper le visage de Damon avec son pied. Soucieuse, la demoiselle fronça les sourcils avant de sauter par-dessus le bastingage, ayant au préalable déposé Areia près de Volpha. Il était inutile que son animal descende avec elle.

La rose atterrit sans mal sur le sable, remarquant du coin de l’œil que Nakata riait toujours. Holly soupira, observant dans une grimace la navigatrice qui continuait de frapper le sabreur. Cela devait être douloureux pour lui, sachant en plus qu’il ne pouvait pas se défendre. Cela en était presque cruel. Elle allait intervenir quand elle vit Méliandre stopper d’elle-même ses coups. Le soulagement l’envahie alors, jusqu’à ce qu’elle la voit se jeter sur le corps devant elle. La médecin écarquilla les yeux, mettant quelques secondes avant de comprendre. Lorsque l’information arriva à son cerveau, un cri sortit de sa bouche alors qu’elle se précipitait vers la navigatrice.

-MELIANDRE !

Cette situation n’était pas pour lui plaire. Qui aurait pu croire qu’elle finirait par péter les plombs à ce point ? Holly était livide quand elle se plaça près de Méliandre. Elle se devait de réagir vite, mais elle était paniquée. Après tout, comment sortir Damon de là sans lui faire de mal ? Tirer la navigatrice en arrière était dangereux pour lui, surtout que le fait qu’elle le lâche n’était pas certain. La rose ferma brièvement les yeux, pliant et dépliant ses doigts avant de s’approcher de la navigatrice et de se pencher, mettant ses mains de chaque côté de sa mâchoire. Elle utilisait Tei taoin, rendant ceux-ci aussi froid que de la neige condensée. Techniquement, elle utilisait cette technique pour mettre ses adversaires dans une sorte d’hypothermie, mais là elle visait surtout l’engourdissement, pour l’obliger à lâcher prise. Elle avait peur que cela ne fonctionne pas, mais serra les dents avant de prendre la parole.

-Il faut que tu le lâches, maintenant.

Elle avait essayé de rendre sa voix dure, même si celle-ci avait légèrement vacillé vers la fin. La rose appuya plus fortement sur ses doigts, essayant d’augmenter la sensation de froid. Utiliser cette technique était certes un peu gros, mais c’était la première chose sensée qui lui était passé par la tête. L’idée d’investir dans des calmants était plus que tentante maintenant.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeMer 12 Juin - 15:31


Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Une demoiselle peu chaleureuse...
Damon s'agitait vainement, sous le pied de cette parfaite inconnue pendant que Nakata n'en pouvait plus et commençait presque à s'étouffer tant il riait de bon cœur. C'était vraiment la première fois qu'il voyait son ami se retrouver dans une telle situation, s'en était hilarant. Lui qui était le premier à se vanter venait de recevoir une double claque en quelques jours à peine : premièrement, la prime attribuée par les services de la Marine, qui était tout de même bien trop basse pour son niveau en tant que combattant et ses renseignements concernant la Révolution, et secondement, ce qu'il venait de se passer, à savoir sa soumission totale face à une jeune fille qui l'avait maîtrisé en une poignée de secondes seulement à cause du fait qu'il ne l'avait pas prise au sérieux. On pouvait donc dire que tout ceci était bien fait, et le Fenice voyait en ce revers de la médaille une autre parfaite opportunité pour se moquer du vigie quand il en aurait l'occasion. Mais Méliandre ne semblait pas prendre les remarques du brun de la même oreille et sauta à son tour au dessus du bastingage avant d'aller jusqu'au petit duo. Si la blondinette avait pris une attitude plus méfiante, le musicien savait que la navigatrice ne lui ferait absolument rien et son intuition fut annoncée comme juste quand la botte de la jeune femme percuta la tête du bretteur avec force, plusieurs fois d'affilée, pendant que la demoiselle prenait la parole l'air énervée. Damon prit alors la parole en serrant les dents, semblant avoir les nerfs tout autant à vif :

-Je ne sais pas quelle attitude est la plus détestable, entre vouloir faire s'en aller une civile et frapper un homme à terre.

La phrase était partie directement et arracha un sourire amusée à ladite civile qui gardait son pied sur le bras du jeune homme. C'est à ce moment-là que du sang coula le long de son front, réveillant l'instinct meurtrier de la vampire qui alla, subitement, planter ses crocs dans le poignet du sabreur. Aussitôt, le maudit, hilare quelques instants plus tôt, se calma et se redressa :

-Busou Shoku.

Alors qu'Holly semblait faire de son mieux, sans réussite, pour retirer les dents de l'autre jeune femme, le capitaine se propulsa à une vitesse affolante qui aurait pu passer, à l'oeil nu, pour une téléportation. Son haki de l'armement recouvrait désormais les doigts de sa main droite, tant et si bien qu'il les glissa entre les dents de la demoiselle et la peau de l'épéiste qui retenait un râle de douleur. Il força alors et commença à desserrer la prise de Méliandre à main nue, prenant la parole d'un air plus autoritaire que jamais et qui imposait directement le respect :

-Lâche-le immédiatement, Méliandre ! Je ne tolérerais pas que l'on se batte entre nous, quelque soit la motivation de chacun !

Pour une fois, il semblait endosser parfaitement son rôle de capitaine, de leader. Dans ces moments-là, il ne permettait aucune objection, et l'air qui trônait sur son visage le laissait sous-entendre. S'il acceptait la plupart du temps que ses alliés n'obéissent pas à ses ordres, il devenait dans ces moments-là beaucoup plus intransigeant, vampirisme ou pas.
L'inconnue elle, poussa un soupire en retirant son pied du bras de Damon et en tournant les talons avant de s'en aller lentement. Elle prit alors la parole avec un sourire amusé aux lèvres :

-Et dire que je pensais que les célèbres membres du Tengoku no Seigi étaient plus respectueux et intelligents que la moyenne des pirates... Je me trompais, visiblement.

Le blondinet ne prêta absolument aucune attention à l'étrangère, comme s'il l'avait gommée de son esprit. Ce n'était plus elle qui occupait ses pensées, mais bien ses nakamas qui commençaient à dépasser la limite du tolérable...


© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 13 Juin - 0:52


Une demoiselle peu chaleureuse
Tengoku no Seigi



Holly hurla mais je ne fis pas attention à ses paroles, une seule et unique chose m’obnubilait, le sang de la vigie et la douceur de celui ci lorsqu'il coulait dans ma gorge, il n'y avait plus rien autour de moi, un léger râle de plaisir s'échappa d'entre mes lèvres alors que la succion s'accentuait. La rose s'était précipitée sur nous, ses mains glacées tentaient de me faire lâcher mon met, mais c'était peine perdue, le froid je ne le craignais pas, là d'où je venais j'avais appris à l'endurer, l'engourdissement de mes mâchoires aurait pu être une bonne solution si je n'avais pas grandi dans le Royaume de Drum...

« Il faut que tu le lâches, maintenant. »

Je jetais un rapide coup d’œil à ma nakama avant de la repousser d'une main tendis que l'autre maintenait fermement le poignet de Damon. Qu'avait-il dit déjà ? Ah oui il parlait de frapper un homme à terre, oui c'était une attitude détestable mais ce à condition de considérer la personne comme un homme, je n'étais absolument pas certaine qu'il en soit un pour moi.... Il était exécrable, vantard, macho, imbu de lui même... Je pourrais encore continuer ainsi pendant des heures, mais je crois pourtant avoir déjà bien résumé la situation. Pourtant je savais pertinemment que tout cela ne me donnait pas le droit de le vider... Mais qu'importe, je pouvais bien en prendre encore un peu, s'il était réellement ce qu'il prétendait il ne devait pas être une petite nature... Si ?

Nakata ne tarda pas à nous rejoindre, serait il en train de craindre pour la vie de sa vigie chérie ? Sans réellement m'en rendre compte je lui lançais un regard noir et enfonçais un peu plus mes crocs augmentant par la même occasion la vitesse de succion. Mon instinct prenait le dessus, finir avant que l'empêcheur vienne me retirer d'ici.
Je sentis les doigts du capitaine venir s'insérer entre mes mâchoires, instinctivement je les refermais un peu plus mais desserrais légèrement ces dernières tout aussi tôt lorsqu'une douleur traversa mes crocs. Le Haki, il utilisait le haki... J'avais bel et bien conscience que je ne tiendrais pas longtemps et qu'il finirait par me faire lâcher tôt ou tard, mais j'étais une personne butée et n'avais aucune envie de le lâcher, je n'en avais pas encore assez...


« Lâche-le immédiatement, Méliandre ! Je ne tolérerais pas que l'on se batte entre nous, quelque soit la motivation de chacun ! »

L'intonation dans sa voix me surpris tant que je finis par le laisser desserrer mes mâchoires et me reculais vivement en arrière jusqu'à arriver entre les arbres du bosquet tout proche. Ma langue vint lécher le sang encore présent sur mes lèvres alors que je m'enfonçais un peu plus entre les arbres, les yeux toujours fixés sur Damon. Ce n'est qu'à ce moment là que j'entendis enfin les pas de la bien étrange jeune femme s'éloigner, mes yeux se posèrent alternativement sur elle et sur les autres membres de l'équipage. Il ne me fallut pas longtemps pour me décider sur la suite des événements, je pris une grande inspiration avant de passer une main sur mon visage avant de partir en courant à travers les bois dans la direction que la jeune femme avait prise.



« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 13 Juin - 17:55

Les roses meurent, et le secret se trouve dans la douleur. Les vents soufflent dans les hauteurs des collines. Je ne t’entends pas. Viens m’enlacer fermement, je frissonne au coeur de la pluie. Les ténèbres s’installent alors que j’appelle l’aube.
Une demoiselle peu chaleureuse
Ses paroles, son geste, tout ça n’avait servi à rien. Ce n’était pas étonnant après tout, c’était comme dire à un fauve de lâcher sa proie alors qu’il a faim, c’était peine perdue. Cette image avait été la première chose à laquelle Holly pensa lorsque Méliandre l’écarta d’elle. Cela pouvait paraître cliché, mais correspondait à la situation. La rose serra les dents, tandis qu’elle faisait reprendre à ses doigts une température dites normale. Qu’est-ce qui lui restait comme moyens pour faire lâcher prise à la jeune femme ? Rien, ou en tout cas elle n’en avait pas conscience. Le sabreur était de plus en plus livide. La médecin allait intervenir à nouveau, même si elle ne savait pas trop comment procéder. Voir Damon se faire sucer son sang comme ça lui donnait des haut-le-cœur. Grimaçant légèrement, elle s’approcha à nouveau lorsqu’elle aperçut Nakata. Celui-ci était arrivé sans qu’elle ne s’en aperçoive, prenant les choses en mains. Elle regarda la scène qui se déroulait sous ses yeux, anxieuse. Holly entendit vaguement l'étrangère prendre la parole, tiquant légèrement sur la partie du respect et de l’intelligence. Si la situation n’avait pas été telle qu’elle était, elle lui aurait bien collé un pain pour qu’elle se taise. Ou alors elle l’aurait tout simplement ignoré. Deux choix radicalement différents en somme.

Avec un léger soulagement, Holly vit la navigatrice lâcher Damon, reculant par la même occasion. La rose se rapprocha alors du sabreur, le mettant doucement sur le dos avant de s’intéresser à la morsure. Celle-ci était propre, même si passer par la case « désinfectant » allait être plus que souhaitable. Fronçant les sourcils, la demoiselle continua son examen, se demandant la quantité de sang que Méliandre avait pompé. Dans tous les cas, la vigie allait avoir besoin de repos, c’était certain. La blessure au front était bénigne et la rose ne s’en préoccupa pas plus pour le moment, sortant son couteau avant de déchirer avec un morceau de la chemise de Damon qu’elle s’empressa d’utiliser comme bandage de fortune.

-On va garder ça contre ton poignet en attendant que je te le désinfecte et te mette un bandage propre. Je vais te repayer une chemise plus tard, donc pas la peine de râler.

Elle avait terminé sa phrase en souriant légèrement, redressant la tête pour se préoccuper du monde extérieur. Quand elle s’occupait d’un patient, elle avait tendance à oublier ce qui l’entourait par moment. Fronçant les sourcils, elle constata que l’inconnue était partie et que Méliandre manquait également à l’appel. Pour l’étrangère elle s’en fichait, mais pour la navigatrice c’était déjà plus problématique. Et puis, il y avait le risque qu’elle s’en prenne à quelqu’un d’autre. Le fait qu’elle soit partie était inquiétant. Tournant la tête vers Nakata, elle désigna le sabreur.

-Il faut qu’il se repose et que je désinfecte ses plaies, sinon y’a pas de risques.

Elle tourna ensuite la tête vers la forêt, l’endroit où il lui semblait avoir vaguement vue la vampire s’échapper. La retrouver là-dedans allait être compliqué, sauf si elle demandait à Volpha un peu d’aide, même si cela ne l’enchantait pas de trop.

-On fait quoi maintenant ? Enfin, je veux dire, pour Méliandre.

Elle se mordit nerveusement la lèvre inférieure, attendant les directives de Nakata.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 13 Juin - 22:58


Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Une demoiselle peu chaleureuse...
Visiblement, si le haki de l'armement de Nakata suffisait à empêcher Méliandre de sucer le sang du bretteur correctement, ce fut plus l'intonation dans la voix de celui-ci qui l'obligea à lâcher prise. En même temps, c'était tellement rare qu'il soit sérieux à ce point-là que cela devait avoir de quoi étonner assez sérieusement... Mais c'était plus ou moins à prévoir, venant de quelqu'un comme lui qui ne supportait pas de voir ses amis en difficulté. Alors les voir se battre l'un contre l'autre était quelque chose d'autant plus insupportable pour le jeune homme qui fut ainsi bien soulagé de voir la navigatrice reprendre un minimum de bon sens et se relever. Elle recula lentement, alors que le Fenice restait face à elle, stoïque, lui interdisant du regard d'essayer de retenter quoi que ce soit. Il n'avait pas peur de devoir recourir à la force si elle persistait à vouloir mettre Damon dans un sale état, et l'assommerait même pour lui permettre de reprendre son calme sans aucune difficulté. Cependant, la demoiselle tourna son regard vers l'inconnue qui s'en était déjà allée et qui était un peu plus loin. Elle poussa un soupire et la suivit rapidement, sans vraiment réfléchir visiblement. Sans doute voulait-elle s'écarter le plus possible de l'odeur nauséabonde du sang, tout en se montrant un tantinet utile pour Tengoku no Seigi. Le capitaine lui-même devait admettre que cette petite blonde le surprenait. Il s'en méfiait. Non seulement elle semblait en savoir beaucoup sur eux, mais elle était, en plus, loin d'être une amatrice au niveau du combat. Ses mouvements le prouvaient. Lui pourrait en venir à bout, mais les trois autres ne le pourraient peut-être pas... Ceci dit, le blondinet savait que la vampire avait plus d'un tour dans son sac et qu'elle s'en sortirait parfaitement en cas de pépin. Il lui faisait totalement confiance sur ce point-là et prêta donc attention au duo qui était dans son dos, calmement.

L'épéiste, par honneur, repoussa Holly légèrement après qu'elle ait mis le morceau de tissu autour de la blessure. Malgré son teint livide et son manque de sang évident, il se redressa en posant sa main indemne sur son katana et en prenant la parole lentement :

-Je vais bien, merci.

Il fixa Méliandre pendant les dernières secondes où l'on pouvait encore la voie au travers de la végétation et le Fenice reprit la parole en claquant des doigts :

-Je vais dire à Element de la surveiller. Il le fera mieux que nous. Autant qu'elle reste à l'écart pour le moment.

Le faucon arriva et se posa rapidement sur le bras que le maudit avait étendu devant lui. Ce dernier lui susurra quelques mots et agita l'avant-bras, forçant le rapace à s'envoler. Celui-là prit alors la direction de la forêt, furtivement, bien décidé à repérer la navigatrice depuis les cieux pour la tenir à l’œil et l'empêcher de faire une bêtise.

-En attendant, remontons sur le navire.

Nakata se tourna et commença à marcher en direction du MOT, bientôt suivit par le vigie qui avançait sans peine malgré sa blessure assez importante.


De son côté, Alidia ne tarda pas à se rendre compte que quelqu'un l'avait suivi. Tant et si bien qu'elle fini par s'arrêter en fermant les paupières, calmement. Puis elle se tourna en prenant la parole d'un air froid, et incitant à la personne qui venait tout juste d'arriver de partir et de la laisser tranquille :

-Je n'ai pas la tête à une quelconque discussion futile pour éclairer vos esprits forbans.

La couleur était annoncée.


© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 13 Juin - 23:50

Une demoiselle peu chaleureuse
Tengoku no Seigi


Je n'avais pas cherché à être discrète, j'avais couru jusqu'à rejoindre la civile puis une fois qu'elle fut visible je me remis à marcher normalement attendant le moment où elle finirait par capter ma présence et s'arrêterait ou du moins m'ordonnerait de partir comme elle venait de le faire un peu plus tôt avec l'ensemble de l'équipage. Agir de la sorte était peut être idiot, voir même fou lorsqu'on avait pu voir la facilité avec laquelle elle avait pu envoyer Damon au tapis, mais il fallait que je m'éloigne, que l'odeur du liquide se trouve la plus éloignée possible de mon odorat... J'avais eut deux choix soit fuir en forêt et me contenter de courir jusqu'à ce que l'envie s'en aille comme elle était arrivée soit suivre cette femme et peut être agir de façon un « minimum » utile pour tout le monde même si au final je devais moi aussi prendre une sacrée raclée...
Finalement l'inconnue finit par se stopper me permettant de parcourir les derniers mètres nous séparant avant de prendre la parole :


« Je n'ai pas la tête à une quelconque discussion futile pour éclairer vos esprits forbans. »


Sa voix glaciale tout comme sa tirade me tirèrent un petit rire, sa façon de parler me rappelait étrangement quelqu'un... J'espérais qu'elle ne comptait pas me faire renoncer avec ces seules paroles... Et puis que pensait elle ? Que j'avais embarqué tout le joyeux petit monde de l'équipage avec moi après ce qu'il venait de se passer ? Ça ne risquait pas, et je doutais fortement que Nakata se jette à ma poursuite, sans parler d'Holly qui avait très certainement mieux à faire avec la vigie, et dieu seul sait si elle allait devoir batailler pour pouvoir arriver à soigner ce crétin...
Un cri dans le ciel attira mon attention, je relevais les yeux et aperçu alors la silhouette d'un faucon, un nouveau petit rire m'échappa, Element sans aucun doute... Que croyait donc Nakata ? Que j'allais me jeter sur elle aussi ? Certes c'était une possibilité, mais pour le moment j'avais plus envie de la questionner que de la dévorer...
Je quittais l'oiseau du regard et reportais de nouveau mon attention sur mon vis à vis :


« Si c'était vraiment le cas tu aurais mieux fait de ne pas venir nous parler... Tu ne comptais tout de même pas que l'on te dise gentiment que oui nous allions décamper alors que nous ne savons même pas pourquoi nous devrions agir de la sorte... Pourquoi es tu venu alors qu'à mon avis tu es une personne intelligente, du moins bien assez pour savoir que nous ne partirions pas. Que cache cette île ? Et que caches-tu toi-même ? Il y a comme une aura étrange autour de toi sans compter le mauvais pressentiment que j'ai depuis que nous nous sommes approchés de la côte. »


Mes yeux s'étaient plantés droit dans ceux de la jeune femme et mes bras s'étaient croisés sur ma poitrine, tout comme lorsque je me trouvais face à Hato quelques semaines plus tôt j'étais bel et bien décidée à obtenir le plus d'informations possible, sans compter que sa dernière phrase à propos de notre équipage qui me revenait à présent en tête, il y avait dans celle ci le fait indiscutable qu'elle savait des choses sur nous, informations de la Marine ou venant d'autre part ? Info ou intox je voulais m'en rendre compte par moi-même...


« De plus tu te permets de nous juger, mais que sais-tu réellement sur nous ? Sur nos parcours respectifs ? D'après tes dernières paroles tu te penses bien informée sur notre compte... »


« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeSam 15 Juin - 19:26

Les roses meurent, et le secret se trouve dans la douleur. Les vents soufflent dans les hauteurs des collines. Je ne t’entends pas. Viens m’enlacer fermement, je frissonne au coeur de la pluie. Les ténèbres s’installent alors que j’appelle l’aube.
Une demoiselle peu chaleureuse

Un soupir exaspéré franchit ses lèvres alors qu’elle regardait le bretteur se relever, faisant fi du fait qu’il serait plus sage de rester allongé, au moins quelques instants supplémentaires. Frapper un patient n’était pas digne d’un médecin, mais là, la rose avait plus qu’envie de l’assommer pour qu’il lui laisse faire son job tranquillement. C’était trop demander qu’il reste tranquille ? Holly cherchait un moyen de le convaincre de rester tranquille, écoutant d’une oreille distraire les paroles de Nakata. Elle était assez sceptique sur le fait qu’il était mieux que Méliandre reste à l’écart, pensant plutôt que l’avoir à l’œil serait beaucoup plus ancré dans un semblant de sécurité. Et elle se portait même volontaire pour la surveiller, vu son fruit du démon qui lui permettait d’être intangible si elle le désirait. Là, ils jouaient surtout sur le fait qu’elle ait recouvré ses esprits et qu’elle n’attaque donc pas des civils, ce qui était plus que risqué. Holly fit la moue, ne comprenant pas vraiment le raisonnement de son capitaine, mais n’émettant pourtant aucune objection. C’était lui qui décidait, et elle avait assez à faire avec un bretteur stupide, elle n’allait pas s’occuper de convaincre le blond que son point de vue serait peut-être le meilleur. Après tout, c’était du cinquante-cinquante cette affaire. Il fallait espérer que Fortune soit de leur côté.

Quand Nakata sonna le départ, elle se releva prestement, tapotant le bas de sa robe pour enlever un sable imaginaire qui aurait pu s’accrocher à celle-ci. D’un mouvement rapide, elle fit craquer ses poignets, regardant Damon marcher vers le navire, d’une démarche assez assurée pour quelqu’un qui venait de se faire attaquer par un vampire. Holly fronçant les sourcils, suivant les deux hommes de l’équipage, attendant que son patient fasse une chute afin de prouver qu’elle avait raison. A un moment, elle crut le voir défaillir, mais il se rattrapa rapidement, se remettant droit avant de marcher, sa main toujours sur son katana. Comme s’il avait peur qu’on lui prenne ou comme s’il était prêt à combattre. Une idée germa dans l’esprit de la rose, avant qu’elle ne secoue la tête, faisant abstraction de celle-ci. Un sabreur n’apprécierait pas qu’on lui prenne son sabre, tout comme elle, elle n’apprécierait pas que quelqu’un d’autre s’occupe de Volpha ou d’Areia. Ce genre de chose marchait sur l’affectif et elle n’allait pas risquer de mettre en colère Damon qui serait plus que récalcitrant à l’idée qu’elle le soigne. Déjà que ce n’était pas gagné.

Holly monta sur le pont du navire la dernière, souriant à la vue de ses animaux avant de se diriger vers le coin qui lui était octroyé pour ses affaires de médecine, prenant sur elle désinfectant et bandage, avant de retourner sur le pont, les objets bien en vue. Avec un léger sourire ironique elle s’approcha de Damon, prenant la parole avant que celui-ci ne tente de se dérober.

-Vu que le fait d’avoir une dispute sur le fait que tu viennes ou non te faire soigner m’ennuie plus qu’autre chose, les soins viennent à toi. Pas mal n’est-ce pas ? Bien sûr, tu n’es pas en droit de protester, où je fais en sorte de te mettre en état d’hypothermie pour que tu me laisses te soigner tranquillement. Donc, tu vas me faire le plaisir de t’installer tranquillement contre ce mât et d’attendre que tout soit fini, d’accord ?

Son sourire s’était agrandi à la fin de sa tirade, prenant un côté froid et cruel. Elle avait beau être gentille, on ne plaisantait pas quand il s’agissait de se faire soigner et ce sabreur de pacotille serait bien obligé de le comprendre un jour ou l’autre. Et pour cela, elle était prête à utiliser des méthodes peut conventionnelles. Holly tourna ensuite la tête vers Nakata, reprenant une attitude un peu plus encline à s’accorder à la situation.

-Tu penses que ça va aller avec Méliandre ?

Pas qu’elle s’inquiétait, non … Enfin si, quand même un peu.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeDim 16 Juin - 16:56


Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Une demoiselle peu chaleureuse...
Nakata monta sur le navire en premier, allant presque immédiatement s'adosser contre le bastingage de l'autre côté du pont, croisant les bras et fermant les paupières en prenant un air de méditation profonde, comme d'habitude lorsqu'il devenait plus ou moins sérieux. Damon monta à sa suite, et rien qu'en voyant la concentration de son ami, il aurait pu deviner que quelque chose le dérangeait. Etant donné qu'il avait été la cible de Méliandre, il savait évidemment quel était le problème, mais il le connaissait tellement que même sans avoir été témoin de la scène, il aurait su que quelque chose s'était passé. Ça n'était pas dans les habitudes du Fenice de se mettre dans cette position et de réfléchir, tout simplement. Il était en général plus un ami qu'un capitaine, passait son temps à plaisanter sans réfléchir à quoi que ce soit. On ne pouvait, au premier coup d’œil en direction de la bande, savoir qu'il était le chef, sauf dans ces moments-là. Cela sembla fatiguer Damon qui ne prêta pas grand intérêt aux menaces d'Holly. Il poussa un soupire en alla s'asseoir contre le mât et en fermant les yeux, prenant simplement la parole d'un air sec et assez froid :

-Fais comme tu veux, mais ne te crois pas nécessaire.

Il avait connu pire, et avait survécu à pire. Si un combat devait éclater à ce moment-là, cela ne l'empêcherait franchement pas de combattre... Et puis, la vampire n'avait pas eu le temps de sucer assez du liquide carmin pour réellement l'affaiblir. Le blondinet avait été bien trop réactif pour cela. Et quand bien même ce dernier n'avait pas agi, le vigie doutait que la navigatrice aurait été jusqu'à le tuer. Elle se serait sans doute arrêtée quand elle aurait compris qu'il ne servait à rien d'aller plus loin... Sans doute. Malgré tout, le bretteur ne pouvait en être sûr. Elle était bien trop distante pour qu'il la connaisse parfaitement, et le fait que lui aussi restait la plupart du temps dans son coin n'arrangeait strictement rien. Il l'avouait amplement.
Les deux jeunes écoutèrent par la suite le questionnement de la demoiselle et le Supernova rouvrit les yeux avant de lever le regard jusqu'au ciel où quelques nuages se laissaient observer. Après un moment de silence, le zoan ouvrit les lèvres et prit la parole, calmement :

-Je lui fais confiance.


A quelques centaines de mètres de là, la blondinette fixait son interlocutrice d'un regard froid, et direct. Elle n'allait certainement pas se plier aux caprices de cette gamine, qu'elle ne connaissait pas réellement et ne voulait, de toute façon, pas vraiment connaître. Au début, en entendant parler d'eux, en lisant le journal, Alidia avait cru que Tengoku no Seigi était un équipage différent des autres. Que ces pirates luttaient pour leurs rêves, eux-même dénués de brutalité et de pillages. Mais elle devait s'être trompée, puisque celle qui se tenait à ce moment-là droit devant la civile avait attaqué l'un de ses propres amis. Les forbans étaient tous les mêmes... Cependant, celle qui devait être une vampire prit la parole à sa suite, et força l'autre demoiselle à l'écouter dans le plus religieux des silences. Avec un sourire amusé, la blondinette lui répondit par la suite avec une teinte d'ironie dans la voix :

-Et bien, on dirait que je suis face à un véritable questionnaire... Alors, j'imagine que tu veux des réponses... Concernant cette île, je n'ai rien à te dire. Si vous décidez de rester, vous le saurez de vous-même bien assez tôt, de toute façon... Me concernant, tu ne sauras rien non plus. Comprend moi : j'ai combattu tellement de hors-la-loi que je ne suis pas sûr que tu ne te serviras pas de ces informations pour m'agresser...

La fille aux couteaux poussa alors un soupire avant de reprendre, sans vraiment laisser le temps à son interlocutrice de réagir, préférant en finir au plus vite :

-Tu veux savoir ce que je sais sur vous, hein ? Très bien... Tengoku no Seigi, équipage naissant, mais dont deux membres ont un certain passé. Fenice Nakata, le capitaine, autrefois dans l'équipage d'un autre Supernova, et également ancien Schichibukai. Il a gagné ses diverses primes en combattant contre la marine, notamment. Ensuite vient Tsukiyo no Hato, qui a un passé... gouvernemental, je me trompe ? Je pourrais en raconter beaucoup plus, notamment sur le premier, mais je n'y vois aucun intérêt. Concernant l'équipage en lui-même... Disons que malgré le fait que la Marine retouche les informations censées arriver aux civiles, je suis assez intelligente pour rebâtir la réalité. Vous étiez avec le colonel Aurola, et le vice-amiral Pacifique notamment, pendant la Grande Guerre, n'est-ce pas ? Enfin, cela n'ont plus, n'a pas d'importance...  

Elle tourna les talons et, d'un air mi-exaspéré, mi-froid, termina son petit discours avec franchise :

-Encore une question, mademoiselle la vampire ? Ou voulez-vous terminer comme votre cher ami, étalée sur le sol ?



© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeLun 17 Juin - 1:46

Une demoiselle peu chaleureuse
Tengoku no Seigi


« Et bien, on dirait que je suis face à un véritable questionnaire... Alors, j'imagine que tu veux des réponses... Concernant cette île, je n'ai rien à te dire. Si vous décidez de rester, vous le saurez de vous-même bien assez tôt, de toute façon... Me concernant, tu ne sauras rien non plus. Comprend moi : j'ai combattu tellement de hors-la-loi que je ne suis pas sûr que tu ne te serviras pas de ces informations pour m'agresser...
Tu veux savoir ce que je sais sur vous, hein ? Très bien... Tengoku no Seigi, équipage naissant, mais dont deux membres ont un certain passé. Fenice Nakata, le capitaine, autrefois dans l'équipage d'un autre Supernova, et également ancien Schichibukai. Il a gagné ses diverses primes en combattant contre la marine, notamment. Ensuite vient Tsukiyo no Hato, qui a un passé... gouvernemental, je me trompe ? Je pourrais en raconter beaucoup plus, notamment sur le premier, mais je n'y vois aucun intérêt. Concernant l'équipage en lui-même... Disons que malgré le fait que la Marine retouche les informations censées arriver aux civiles, je suis assez intelligente pour rebâtir la réalité. Vous étiez avec le colonel Aurola, et le vice-amiral Pacifique notamment, pendant la Grande Guerre, n'est-ce pas ? Enfin, cela non plus, n'a pas d'importance... »


Elle avait débité ses paroles de manière à ce que je ne puisse rien ajouter, c'était une manière de faire que je n'aimais pas spécialement même si dans un certain sens je n'aurais probablement pas prononcé un mot préférant la laisser parler tout en essayant de trier le vrai du faux dans ses paroles... Elle m'avait tiré un sourire en parlant de hors-la-loi me rappelant certains passage de ma vie, qui au fond n'étaient pas si lointains que ça, pourtant je ne fis aucun commentaire attendant la suite, je n'avais pas vraiment espéré qu'elle m'en dise beaucoup sur elle, elle aurait été bien sotte de le faire, mais après tout qui ne tente rien n'a rien...
Il disait savoir des choses sur nous mais au final ne savez pas grand chose, elle nous jugeait ou plutôt se permettait de me juger sur une action, sur une altercation avec Damon mais au final elle ne savait rien de nous ou pas assez pour pouvoir se prononcer. Elle faisait parti de ces gens qui ouvrent la bouche par pure provocation, je commençais même à penser qu'elle n'avait attendu qu'une seule et unique chose toute à l'heure, amener la vigie à la provoquer pour que la situation le mette dans une posture humiliante...
La blondinette tourna les talons visiblement décidée à reprendre sa route mais lâcha d'une voix froide et exaspérée qui eut le don de légèrement m'énerver :

« Encore une question, mademoiselle la vampire ? Ou voulez-vous terminer comme votre cher ami, étalée sur le sol ? »

Je laissais échapper un petit rire en entendant sa dernière phrase.

« Non je n'ai aucune question à te poser puisque visiblement tu ne connais rien de nous, rien mise à part le parcours de deux personnes... Tu te permets de juger alors que ce que tu sais est flou et bien maigre... Donc non tu n'as rien à m'apporter je ne vois pas l'utilité de continuer cette discussion... Et ce n'est pas mon ami. Tu as du caractère, c'est quelque chose de positif mais méfies toi que cela ne se retourne pas contre toi. Bref avec ou sans toi comme tu l'as dit nous finirons par trouver ce que cet endroit cache... Et saches que si tu n'as pas confiance en moi je n'en ai pas plus envers toi... »

Elle était butée et nullement coopérative j'aurais dû m'en douter vu la façon dont elle était venue nous demander de quitter l'île, je tournais les talons à mon tour tout en laissant échapper un soupire, sur ce coup là il fallait bien l'avouer j'avais été aussi utopiste qu'aurait pu l'être Nakata... D'ailleurs en parlant de lui à l'heure qu'il est il devait très probablement m'en vouloir, et pas qu'un peu... Il n'y avait qu'à se remémorer l'intonation qu'il avait pris lorsqu'il s'était adressé à moi quelques minutes auparavant alors que mes crocs se trouvaient encore planté dans la chair de notre infortunée vigie...
Je repartais en sens inverse sans même jeter un coup d’œil en arrière l'endroit où elle se rendait m'importait peu j'avais déjà d'autres problèmes en tête que cette inconnue fort peu agréable. Mes yeux se posèrent un instant sur le ciel dans lequel je cherchais un instant Element avant de me raviser, de toute façon je ne pourrais pas discuter avec lui, au regard de tous j'étais déjà complètement folle alors autant ne pas aggraver les choses même si personne n'était présent... Je n'avais rien appris, strictement rien sauf qu'elle en savait beaucoup sur Nakata, tout le reste ne servait à rien, strictement à rien. J'étais en colère vis à vis de cette civile qui venait nous interpeller de la sorte alors qu'elle n'est pas foutu de répondre à certaines questions par la suite, mais également en colère contre moi-même, non pas que je regrettais d'avoir fait du mal à cet idiot mais plus pour le fait que j'avais déçu blondie alors qu'il avait toujours plus ou moins cru en moi malgré ma différence et sa présence à elle...
Je savais bel et bien que j'allais devoir retourner au bateau mais je ne voulais pas voir leur regard, je ne voulais pas sentir leurs yeux pleins de reproches se poser sur moi. Je n'avais jamais aimé que l'on pose son regard sur moi que ce soit pour des choses que j'ai commises ou non, le regard des autres m'avait fait bien trop de mal par le passé et je savais pertinemment que me retrouver dans des situations semblables à celles de mon passé ne pourrait qu'aggraver les choses, qu'à me pousser à nouveau dans les bras de la folie.
Je n'avais parcouru que quelques mètres avant de m'arrêter et de m'adosser à un arbre, je fermais les yeux quelques secondes pour essayer de me reprendre. Mes jambes finirent par se dérober sous moi mais ne fit aucun mouvement pour me retenir, je terminais au sol prise d'un tremblement incontrôlé.


« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeLun 24 Juin - 20:39

Les roses meurent, et le secret se trouve dans la douleur. Les vents soufflent dans les hauteurs des collines. Je ne t’entends pas. Viens m’enlacer fermement, je frissonne au coeur de la pluie. Les ténèbres s’installent alors que j’appelle l’aube.
Une demoiselle peu chaleureuse
Si un regard aurait pu tuer, Damon serait déjà au sol, gisant dans une mare de sang. Il était plus qu’agaçant, surtout face à ce qu’elle disait. Déjà qu’elle avait la gentillesse de lui apporter le nécessaire sur le pont pour lui éviter de venir à l’intérieur, il lui manquait un tant soit peu de respect. Retenant une envie de lui sauter à la gorge, la rose sourit, d’un sourire auquel elle souhaitait communiquer toutes ses envies de meurtres. Enfin, si c’était possible. L’envie de le planter là et de laisser ses blessures s’infecter était tentante, mais sa mère adoptive ne serait pas du même avis. Après tout, laisser un patient n’était pas son genre et rien que pour elle, Holly se devait de faire un effort, de ne pas renier son apprentissage. Même si la tentation était forte. La demoiselle écouta la réponse du blondinet, hochant la tête. Il faisait confiance en Méliandre, même si le début ne jouait pas en faveur de la navigatrice. Il accordait toujours sa confiance  même si elle avait attaqué quelqu’un de l’équipage. Sur ce coup-là, la rose donnait raison à Méliandre, elle avait craqué face à l’arrogance du bretteur, ce qui était compréhensible, mais elle ne cautionnait pas vraiment le fait de le « mordre ». Après, elle n’était pas dans sa tête, la juger serait plus qu’absurde. Il suffisait d’attendre qu’elle revienne, même si l’inquiétude était présente.

Holly se mordit nerveusement la lèvre inférieure, allant ensuite près de Damon, s’accroupissant à ses côtés avant de prendre son bras et de le désinfecter, le bandant ensuite. Ses gestes étaient rapides et un léger sourire orna ses lèvres quand elle eut terminé de désinfecter l’égratignure au visage, jugeant superflue un pansement ou un bandage. Holly se releva ensuite, s’éloignant rapidement du bretteur pour ranger ses affaires avant de revenir sur le pont, s’installant près de ses animaux. Ses doigts se mirent à bouger, frappant un rythme sortit de son imagination contre le bois. C’était nerveux, et elle n’arrivait pas à l’arrêter. Ce simple geste permettait de la calmer, alors que l’attente semblait plus que longue. La rose était inquiète alors que la colère ou même la peur aurait dû habiter son être. C’était assez ironique dans un sens, peut-être que Nakata avait déteint sur elle. Enfin, elle n’aurait pas su dire ce qui lui passait par la tête en ce moment-même, à vrai dire elle ne s’en souciait pas vraiment. La demoiselle n’attendait qu’une chose : le retour de la navigatrice. Pour se rassurer, voir si elle allait bien, ou encore pour entendre dire qu’ils attendaient la fin du chargement du log pose pour partir. Un léger sourire s’installa rapidement sur ses lèvres, avant de s’effacer. Le dernier point était stupide. Personne ici ne dirait ça, car la curiosité s’était installée après les paroles de l’inconnue. Après tout, dire à un humain qu’il doit partir et il fera tout pour rester. C’était dans l’ordre des choses et il fallait bien avouer qu’elle avait su attiser la curiosité.

La rose avait l’impression d’avoir attendu des heures, même si il ne devait y avoir que quelques minutes d’écoulées. Rester là à ne rien faire ne lui plaisait pas, surtout dans un moment comme ça. Elle dramatisait peut-être, mais c’était dans sa nature. Elle soupira avant de prendre la parole, s’adressant aux deux garçons.

-On devrait partir à sa recherche. Pas que je ne fasse pas confiance à Element pour venir nous prévenir si ça tourne mal, mais ça m’inquiète …

Son regard était tourné vers la forêt, attendant impatiemment de voir une silhouette en sortir. Sur ce coup, la patience était loin d’être son fort et elle se mordit à nouveau la lèvre, reprenant son manège avec ses doigts.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeJeu 27 Juin - 10:51


Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Une demoiselle peu chaleureuse...
Damon laissa faire la jeune femme sans plus de cérémonie, mais n'y mettant pas vraiment du sien. En tant qu'ancien révolutionnaire, il avait souvent connu de graves blessures, mais avait toujours pu s'en remettre. Peut-être n'avait-ce été jusque là que de la chance, mais quoi qu'il en soit, il n'estimait pas nécessaire les soins d'un médecin, tant qu'il n'était, du moins, pas inconscient, ou incapable de bouger. Et même s'il était, à ce moment-là, clairement affaibli, il savait qu'avec un peu de repos et un bon repas, tout repartirait comme avant. Mais si son corps était intact, c'était plutôt son mental qui avait été endommagé. D'abord à cause du fait qu'une inconnue aux yeux de tout l'équipage, simple civile d'une île où ils étaient de passage, ait pu le maîtriser aussi facilement. Mais aussi à cause du fait qu'il n'avait rien pu faire pour se relever et avait du attendre l'intervention du blondinet pour espérer réchapper à un plus grave état. L'accumulation de tout ceci faisait qu'il se rendait compte que son niveau n'était pas des plus hauts, et qu'il avait réellement besoin d'entraînement pour éviter de rouiller bêtement. Le haki de l'armement que pouvait utiliser ledit blond était également très intéressant, et le bretteur aurait également voulu l'apprendre... Mais il avait, une nouvelle fois, trop d'honneur pour le demander directement à son ami. Cela pouvait paraître idiot, ou tout simplement puéril, mais un épéiste avait forcément un honneur qui accompagnait son épée, du moins dans l'esprit du Hasabusa. C'était notamment pour cette raison que le brun souhaitait trouver quelque chose qui lui correspondait mieux, lui-même. Peut-être devrait-il s'essayer au Niitoryu, comme Hato ? Il n'était pas sûr de pouvoir y arriver aussi bien que le vampire, étant donné que ce dernier le faisait avec une vitesse particulière, accordée uniquement à sa race, et aux monstres de combat comme le maudit alors à quelques pas du jeune homme. Le vigile ne se jugeait pas comme étant faible, loin de là, mais il savait qu'il y avait une grande différente entre lui et son capitaine, et que celle-là ne cessait de s'accroître au fil du temps. Au final, il était normal qu'un supérieur soit plus fort que ses subordonnés... Ses pensées se figèrent quand ses yeux se posèrent à nouveau sur Holly, qui était revenu sur le pont aux côtés des animaux. Elle aussi, semblait devenir de plus en plus forte... Et son fruit du démon la placerait automatiquement en tant qu'adversaire quasiment intouchable, si un jour une discorde éclatait réellement. Poussant un soupire l'air ennuyé, le sabreur tira son katana de son fourreau et fit un geste pour fendre l'air avec une expression légèrement impatiente sur le visage, se demandant ce que pouvait faire Méliandre à cette heure-là et si la civile ne l'avait pas mise, elle aussi, au tapis. Il ne répondit donc rien à la botaniste quand cette dernière, une fois de plus, prit la parole. Il en était de toute façon au même stade qu'elle, mais se disait sans doute qu'elle aurait besoin de rester seule, un petit moment. La navigatrice avait laissé son instinct brut reprendre le dessus et... Pour un forban, ça n'était jamais quelque chose de bénéfique.

Nakata, lui, prit la parole, en ajustant sa position contre le bastingage, les bras croisés. Il n'avait pas beaucoup bougé depuis leur retour sur le navire, voir pas du tout, et se contentait d'attendre dans un état passif. Il était donc assez calme, et ne semblait pas stressé, ou inquiet. En tant que capitaine, de toute façon, il n'avait pas le droit de sous-estimer l'un de ses membres d'équipage et savait que la maudite avait de certaines ressources.

-Non. Elle a besoin de rester seule, sans doute. Si tu veux y aller, tu le peux, je ne te retiendrais pas. Mais moi, je lui fais confiance. C'est tout.

Ses paroles avaient été aussi paisibles que son attitude et dévoilait sa façon de penser. Peut-être qu'effectivement, Méliandre traversait une bien mauvaise passe, mais ça n'était pas à lui de la sortir de là. Elle devait apprendre d'elle-même, s'apprivoiser, se dompter. C'était le même travail que celui que réalisait le Fenice depuis la guerre, où il avait laissé sa malédiction prendre le dessus. Il fallait un certain temps pour apprendre à se connaître, alors pour pouvoir se contrôler, c'était autrement plus complexe. Et c'était pour cette raison que le Supernova avait décidé de laisser son moment d'intimité à sa nakama, jugeant bon un tel moment alors que cette dernière devait se poser de plus en plus de question concernant l'équipage en lui-même.


La blondinette, à quelques centaines de mètres de là, écouta d'une oreille attentive la réponse en une tirade de la pirate, et laissa un sourire amusé apparaître sur ses lèvres. Elle leva la main en s'en allant lentement, en guise d'au revoir :

-Et tu te permets de me juger sans rien connaître de moi...

Cela faisait évidemment référence au fait que la vampire avait déclaré qu'elle risquait de regretter son franc-parlé. La vérité était que de toute manière, Alidia n'avait strictement plus aucun regret possible.



© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
Méliandre DeVitto
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue37/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue70/350Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeVen 28 Juin - 1:45

Une demoiselle peu chaleureuse
Tengoku no Seigi


Je tremblais de toute part, j'avais perdu le contrôle de mon corps, je n'avais plus aucune possibilité d'arrêter mes tremblements de mon propre chef. Je fermais les yeux et tentais tant bien que mal de calmer ma respiration, mais rien n'y fit. Je ne sais combien de temps avait bien pu se dérouler depuis que je m'étais effondrée contre cet arbre, peut être une poignée de secondes, quelques minutes, voir même une heure, je n'aurais pu le dire avec certitude mais pourtant ce moment m'avait paru une éternité, alors que j'essayais en vain de me calmer j'avais perdu toute concentration et tous les bruits m'environnant m'étaient revenus comme une vague écrasante. Je cru que mes tympans allaient exploser, mais pourtant aucun son ne sortaient de ma bouche. La douleur était insupportable, je portais mes mains à mes oreilles en vain, seule solution me concentrer à nouveau, mais comment agir de façon censé dans le cas présent ? C'était un peu comme tenté de suivre une conversation alors que l'on se trouve à quelques centimètres d'une baffle durant un concert, juste impossible...
Ce fut une voix, une voix qui me semblait à des kilomètres, mais pourtant j'arrivais bel et bien à la distinguer parmi tout le brouhaha m'agressant. Cette voix m'était plus que familière, c'était une voix que je n'avais pas entendu depuis des semaines voir même peut être plus. Ce rire si particulier, ce timbre de voix si proche du mien et pourtant tellement différent à la fois. C'était elle, je n'en avais aucun doute, et alors que j'aurais dû ressentir de l'appréhension, voir même de la peur, j'eus l'étrange réaction de me sentir rassurée. La voix chassa peu à peu tous les autres bruits, elle n'était pourtant pas chaleureuse, non loin de là, elle était comme à son habitude froide et dure. Toujours égale à elle-même... Ruby.

« Et bien Méliandre... Te voilà encore toute seule... N'avais-je pas une fois de plus raison ? Il est parti une fois de plus... PARTI PARTI PARTI !!! Et vu ce qu'il s'est passé je crains fort que tes nouveaux compagnons ne te voient plus du même œil qu'auparavant.... Mais ne t'inquiètes pas, ne te l'avais-je pas promis ? Je suis là, j'ai toujours été là derrière chacun de tes pas, même ces derniers temps... Je suis là, tout ira bien à présent, je n'ai jamais cessé de veiller sur toi ma jolie... Maintenant tout va reprendre le court normal des choses... En apparence rien ne leur semblera avoir changé ou presque, mais ce sera de nouveau Ruby et Méli contre le monde entier... Ne  t'inquiètes plus de rien, non... Laisses toi aller, oui abandonnes toi seulement quelques instants, je te promets que tout ira mieux après, je m'occupe de tout à présent, sois tranquille, je ne les laisserai plus te faire du mal qu'importe qui ils sont... Ces choses là ne se reproduiront plus, plus jamais... »

Je savais pertinemment que ses paroles auraient dû me faire une peur monstre, qu'elles auraient dû me réveiller, me donner un grand coup de fouet pour me lever, me dire de lui hurler de partir, de se taire à nouveau et de me laisser en paix. Tout ça n'était qu'un tissu de mensonge, elle n'arrangerait rien, elle finirait par tenir les autres par la peur tout comme elle l'avait fait lorsque je m'étais retrouvée seule après la mort du vieux, tout comme elle avait recommencé lorsque Hato était parti la première fois, tout allait une fois de plus recommencer, la vie au fond n'était rien d'autre qu'un éternel recommencement. C'était à vomir. La vie était à gerber oui, c'était ça...
Je me sentis glisser peu à peu, mes muscles se détendirent, je m'arrêtais de trembler et ma respiration redevint paisible et enfin... Ce fut le trou noir.

Lorsque je repris enfin conscience et que j'émergeais de ce qui me sembla un sommeil interminable et sans rêve, je ne me trouvais plus au même endroit qu'auparavant. Je ne reconnaissais pas les lieux même si les arbres se ressemblaient tous, je savais que je ne me trouvais pas à l'endroit où je m'étais effondrée. Quelque chose de chaud couler lentement d'entre mes lèvres sur mon menton et terminait sa course sur ma poitrine, ma respiration était détendue et un sentiment de calme total m'enivrait. Mes yeux s'ouvrirent péniblement alors que ma main droite vint essuyer ce qui coulait sur mon visage et la porter devant mon regard. Chaud, rouge et cette odeur âcre... Mes yeux s'ouvrirent de plus en plus grand alors que je me rendais compte de ce qui se trouvait sur moi, un cri s'échappa de ma gorge alors que je me relevais prestement. Ma chemise était souillée d'une multitude de tâches de sang, mon pied buta contre quelque chose et je me retrouvais de nouveau au sol, nez à nez avec le corps d'un homme totalement inerte. Ma respiration se saccada alors que mes mains agrippèrent le t-shirt de l'inconnu et je me mis à le secouer en lui hurlant en vain de me dire ce qui s'était passé. Malheureusement aucun son ne s'échappa d'entre ses lèvres, le corps se contenta de remuer mollement jusqu'à ce que sa tête vienne dodeliner contre son torse. Je le relâchais en vitesse et le laissais retomber au sol. Mes mains se portèrent sur mes tempes avant de venir s'emparer violemment de mon crâne où mes ongles vinrent s'enfoncer. Qu'est-ce-qu'elle avait fait ? Qu'est-ce-que j'avais fait ? J'avais beau chercher au plus profond de mon être, de mes souvenirs, il n'y avait rien, absolument rien sur ce qui avait bien pu se dérouler jusqu'ici. Je me mis à courir sans savoir réellement où je me dirigeais, je finis par m'arrêter lorsque je rejoins la mer et m'avançais jusqu'à avoir de l'eau jusqu'à la taille avant de m'asperger vivement le visage et tenter d'enlever tout le sang qui s'était peu à peu caillé sur ma peau.
Finalement je m'étais peu à peu calmée, de toute façon ce qui avait été fait était fait et je ne pouvais rien y changer. Je sorti peu à peu de l'eau et m’aperçus que le M.O.T ne se trouvait qu'à quelques mètres de moi. Fermant les yeux un instant je repris une expression neutre et me dirigeais vers le navire. Je ne m'arrêtais pas et remontais directement sur le pont, avant que qui que ce soit dise le moindre mot à propos des tâches de sang présente sur ma chemise, et oui on ne se débarrasse pas aussi facilement de cette saloperie, je laissais échapper.

« Non, ce n'est pas moi, je n'y suis pour rien, ou presque... »

Je ne jetais pas le moindre regard à la vigie ayant décidé que l'ignorer purement et simplement pour tout le temps qu'il me restait à passer sur ce bateau était la meilleure chose à faire et encore toute dégoulinante d'eau salée, je me dirigeais vers l'escalier menant à la cale et refermais la porte derrière moi.


« L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle. »
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeVen 28 Juin - 13:04

Les roses meurent, et le secret se trouve dans la douleur. Les vents soufflent dans les hauteurs des collines. Je ne t’entends pas. Viens m’enlacer fermement, je frissonne au coeur de la pluie. Les ténèbres s’installent alors que j’appelle l’aube.
Une demoiselle peu chaleureuse
Le bruit de ses ongles contre le bois s’arrêta lorsque Nakata prit la parole, répondant à sa question d’une manière qui ne lui plaisait pas vraiment. Après tout, on pouvait clairement voir un sous-entendu comme quoi elle ne faisait pas suffisamment confiance à Méliandre. Ou alors c’était juste elle qui était paranoïaque à cause de l’attente. Vraiment, ce n’était pas bon pour ses nerfs. La rose soupira, reprenant inlassablement cette mélodie qui lui était venu à l’esprit, datant sans doute de son enfance sur les navires de plaisance. Holly grimaça légèrement à cette pensée, secouant légèrement la tête pour chasser celle-ci. Après tout, penser à cela maintenant ne servait à rien, on s’en fichait de son enfance. Ce n’était pas la chose la plus importante en ce moment. Holly tourna la tête pour regarder Nakata avant de se remettre à observer l’orée des bois, attendant avec impatience que la navigatrice daigne revenir.

 
Le temps semblait passer horriblement lentement mais aussi tellement vite. Ironique dans un sens. Elle s’ennuyait et avait l’impression que cela faisait des heures qu’elle était dans cet état. Holly avait arrêté de jouer avec ses doigts après qu’une certaine douleur s’était fait sentir au bout de ceux-ci. Elle avait alors soupiré en s’asseyant contre le bastingage, comptant sur le fait que quelqu’un la prévienne d’une possible arrivée de Méliandre. Volpha s’était allongée contre elle et Areia s’était contentée de venir dans ses bras, réclamant sans doute des caresses que la rose prit plaisir à lui administrer. Rien ne valait un animal pour se détendre, sauf peut-être un punching-ball. Chose qu’elle n’avait pas ici, donc elle se rabattait sur ses animaux. Une activité plus calme et légèrement plus soporifique d’ailleurs. Tenter de faire la conversation ne semblait pas des plus judicieux, surtout avec un bretteur qui ne daignait pas répondre et un capitaine qui ne disait que le strict minimum. C’était étrange d’ailleurs, mais bon, elle n’allait pas se formaliser pour si peu. Chacun attendait, avec plus ou moins d’impatience. Peut-être avaient-ils besoins de calme. A contrario, la rose avait besoin de bruit, d’une chose qui lui fasse oublier qu’elle attendait. L’adolescente n’aimait pas attendre comme ça, surtout quand elle savait que cela pouvait mal se terminer. Certes, elle avait confiance, mais on n’était jamais à l’abri de rien, une petite chose pouvait se passer et bousculer la quiétude d’un endroit. Holly sourit. Elle pouvait penser à des choses étranges quand l’ennuie était là, cela faisait limite peur. Elle aurait bien été cherché un livre de médecine ou de botanisme pour se changer les idées, mais elle avait peur que ses allés et venus agacent plus qu’autre chose les deux hommes. Il fallait savoir prendre son mal en patience en silence après tout.
 
Holly se mit à regarder le ciel, se demandant depuis combien de temps elle attendait lorsqu’un bruit se fit entendre et que la navigatrice apparaisse sur le pont. La rose écarquilla les yeux, apercevant rapidement des tâches rouges sur les habits de Méliandre, avant de se relever, tenant toujours Areia dans ses bras, prête à demander à la vampire si elle allait bien. Celle-ci d’ailleurs prit rapidement la parole, comme pour se justifier, avant de quitter le pont, se dirigeant vers la cale et s’enfermant dans celle-ci. La bouche  entre-ouverte, Holly mit quelques secondes avant de réagir, regardant Nakata.
 
-Et je ne devais pas m’inquiéter ?

Elle avait dit ça sans reproche, parlant limite à voix basse.L’inquiétude pouvait se refléter dans son regard à elle, avant qu’elle ne détourne les yeux, observant la porte que la navigatrice avait refermée derrière elle. Et maintenant, c’était quoi la marche à suivre ? 

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
Fenice Nakata
Messages : 15091
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue52/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue175/1000Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (175/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeVen 28 Juin - 13:54


Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nanash10Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Tumblr10

Une demoiselle peu chaleureuse...
Holly ne daigna visiblement rien répondre. Peut-être avait-elle, quelque part, prise la réponse de Nakata comme un reproche, même si cette dernière n'avait pas été formulée du tout dans ce but. Il n'avait en effet voulu souligner qu'une chose, qu'une seule : que dans un équipage pirate, où les membres vivaient en général tout le temps en communauté, il fallait parfois à certains des moments de solitude, afin de pouvoir penser plus librement. Après avoir attaqué l'un de ses alliés depuis désormais quelques semaines, Méliandre allait justement en avoir besoin, d'un de ces moments de solitude. Même si vivre à plusieurs était intéressant, sans doute plus qu'un enfermement solitaire, il ne fallait jamais tomber dans l'extrême de la vie constamment en groupe. L'être humain avait autant besoin de converser et de plaisanter que de penser et de philosopher. Et personne, pas même les forbans, ne dérogeaient à la règle. Alors forcément, empêcher la navigatrice de penser n'était pas une bonne solution du tout, d'où l'envie du capitaine de la laisser tranquille, pour une fois. En fait, il doutait que sa présence serait d'ailleurs bénéfique pour la jeune femme. Dans un sens, si quelqu'un avait du y aller, cela aurait bel-et-bien du être Holly. Solidarité féminine, après tout... Et a fortiori, il paraissait complètement idiot d'envoyer Damon à la suite de la vampire, puisque cela avait une chance sur deux de se transformer en bête pugilat. Mais en plus de tout cela, les lieux était complètement inconnus aux membres de Tengoku no Seigi. Personne ne connaissaient ces bois, ce village. Comment donc auraient-ils une chance de retrouver quelqu'un en terre inconnue ? Ce qu'ils pourraient faire le mieux serait de se perdre, complètement, et ça n'était pas une solution, loin de là... Grosso modo, la phrase du Fenice était déjà toute réfléchie, et si la botaniste souhaitait aller se perdre pour, peut-être, ne trouver personne, c'était une possibilité. Le musicien ne voulait pas l'empêcher d'agir, après tout, et même en tant que supérieur hiérarchique, il ne supportait pas d'imposer des mesures idiotes et restrictives à torts et à travers. Peut-être une conséquence de son sang de révolutionnaire, en fin de compte...

Et visiblement, ledit révolutionnaire avait bien fait d'attendre sur le pont du navire, ainsi adossé au bastingage, les bras croisés. En effet, sa patience sembla porter ses fruits, et la vampire réapparut un peu avant que la nuit ne tombe. Elle monta sur le pont, une forte odeur de fer, nauséabonde et bien trop présente l'accompagnant. Au regard suspicieux du justicier, elle déclara que ça n'était pas sa faute avant de disparaître en direction de la cale où elle sembla aller s'enfermer. Le maudit du Phoenix resta adossé, calmement, refermant les paupières l'air pensif. Visiblement, ça n'était pas son sang qui avait coulé sur ses vêtements, car ces mêmes vêtements n'étaient pas déchirés, ne portaient aucune trace d'affrontement. C'était donc quelqu'un d'autre qui était venu y répandre son liquide carmin, son essence vitale... Peu de temps après le passage aussi bref que mystérieux de la demoiselle, la deuxième jeune femme prit la parole, soulignant à l'intention de Nakata, avec ironie, qu'il avait bien dit de ne pas s'inquiéter. Ce dernier resta les yeux clos et les bras croisés pour répondre simplement :

-C'est son instinct qui l'a fait agir, et il faut qu'elle apprenne à se contrôler. Ça ne sert strictement à rien de l'empêcher de songer.

Il ouvrit de nouveau les paupières et leva le regard jusqu'au ciel qui commençait, peu-à-peu, à prendre une teinte sombre. Il était tard, trop sans doute pour aller faire quelques courses en ville. C'est pour cette raison que le Fenice poussa un soupire l'air ennuyé et haussa les épaules avant de se diriger vers sa cabine :

-C'est trop tard pour partir en excursion, ça attendra demain. Damon, c'est ton tour de faire à manger, débrouille toi pour que ça ne soit pas cramé, cette fois... On mettra en place un tour de garde pendant le repas.

Il ouvrit la porte du couloir qui menait à sa cabine et la referma derrière lui sans rien dire de plus. Une nouvelle île les accueillait et les aventures qui s'annonçaient sur cette dernière paraissaient plus que palpitantes....


© Never-Utopia


_________________
Called to the ring, Taking me round by round
It hurts and it stings, Taking me down, down, down
You think that you caught me, I can hear you taunt me
Fractured and I'm falling down, My enemy is watching me bleed

But I'm not dead yet
So watch me burn.
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Nak_si10

Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
Holly Wate
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue35/75Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Left_bar_bleue224/250Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty_bar_bleue  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitimeVen 28 Juin - 17:46

Les roses meurent, et le secret se trouve dans la douleur. Les vents soufflent dans les hauteurs des collines. Je ne t’entends pas. Viens m’enlacer fermement, je frissonne au coeur de la pluie. Les ténèbres s’installent alors que j’appelle l’aube.
Une demoiselle peu chaleureuse
Holly était inquiète, c’était indéniable. Est-ce que ces traces, qu’elle jugeait être du sang vu la couleur, venait du corps de la navigatrice ou d’une tierce personne ? Vu la quantité, la deuxième option était plus cohérente, après tout, seul un parfait idiot serait encore debout après avoir perdu une quantité qu’elle jugeait non-négligeable. Ou alors était-ce simplement son cerveau qui avait disproportionné ce qu’il lui semblait avoir vu. La rose ne savait pas et s’en fichait, la seule chose qu’elle voulait c’est voir si Méliandre allait bien. Après tout, c’était un peu son devoir en tant que médecin. Son regard s’était dirigé vers Nakata quand il prit la parole tiquant sur le mot « instinct ». Certes, son instinct pouvait l’avoir poussée à commettre l’irréparable, mais ce n’était pas une raison pour la laisser seule. Enfin, c’était sa vision des choses. De plus, pour elle, vouloir l’aider ne voulait pas dire qu’elle voulait l’empêcher de songer. Elle voulait juste être là si elle avait besoin d’aide, tout simplement, comme on lui avait appris à faire. L’adolescente resserra sa prise autour du petit corps d’Areia, se calmant légèrement quand une légère plainte sortit de la gueule du fennec. Holly pencha la tête vers l’animal avec un petit sourire d’excuse, caressant doucement le pelage avant de reporter son attention vers le blond. Elle n’avait pas vraiment fait attention au fait que le ciel s’obscurcissait mais maintenant qu’il le disait, un léger frisson la parcourut. Ce n’était pas vraiment dû au froid, juste un effet psychologique. Une grimace se forma sur son visage lorsqu’il dit que c’était au tour de Damon de faire à manger. D’un seul coup, la perspective d’un bon repas s’envola dans son esprit et elle songea au fait de remplacer la vigie aux fourneaux. Pas qu’il était si mauvais non, juste qu’elle tenait à nourrir son estomac convenablement, avec quelque chose qui au visuel a l’air comestible. Tout comme au goût, tant qu’à faire.

La rose ne prit pas attention au fait que le blond quitte le pont, constatant juste sa disparition à la fin de ses pensées. Elle n’avait pas vraiment envie de bouger, juste d’attendre que l’apprenti cuisinier l’appel pour le repas, ou qu’une odeur de brûler l’informe qu’il avait encore raté son plat. L’adolescente se remit contre le bastingage, repensant à l’inconnue. Pourquoi leur avait-elle dit de quitter l’île ? Holly avait autant hâte qu’elle ne craignait de savoir la réponse.

made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Empty
MessageSujet: Re: Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]   Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Une demoiselle peu chaleureuse... [PV Tengoku no Seigi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tengoku no Seigi [Recrutement Restreint]
» La mort n'existe que pour ceux qui restent. [PV Tengoku no Seigi]
» Danse avec les boulets [PV Tengoku no Seigi]
» Bonjour o/ ♥ [Promotion d'la demoiselle Adora]
» Je suis une demoiselle, je suis en détresse, et je m'en sortirai seule. Alors bon vent. [Ulrik]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 7 :: Graou Island-