Partagez | 
 

 [Solo/Mission]Oh une nouvelle prime et... Johnny Mc Fly ? Connais pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 530
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: [Solo/Mission]Oh une nouvelle prime et... Johnny Mc Fly ? Connais pas !   Dim 28 Avr - 0:44




Tiens, il faisait beau... Pourtant les nuages étaient censés pour annoncer l'inverse. Bien de la chance tiens, on avait réussi à se mettre à quai avant le pire. Osez me dire que ce n'était pas de la chance ça. Maintenant, l'important n'était pas de penser à ce qui n'allait pas nous arriver, mais plutôt où dormir pour la nuit. Pioncer dans le bateau n'était pas très judicieux au vu du temps qui arriverait. Autant en profiter qu'on ait accosté non ? Même si, pour ma part, abandonner le navire ici m'inquiétait. Et puis, ne faudrait-il pas être suicidaire pour venir voler le Yume'Hiryuu ! Certes, on pouvait aussi obliger Lucis à rester ici pour faire le chien de garde... En soit, ce n'était pas plus mal ! C'est pas parce que c'est Rhees la vigie qu'il est forcé de toujours rester garder le navire ! Regardez, avant son arrivée, Dino et moi alternions bien les rôles pour surveiller le bateau lorsqu'il était à quai. Sauf que là, nous devions dormir... Ce qui changeait la donne. À vrai dire, je ne voyais pas vraiment ce qu'il pouvait arriver à notre navire si nous l'abandonnions le temps d'une nuit : pour éviter les désagréments et profiter d'une auberge en toute tranquillité, nous avions baissé notre pavillon noir. Notre équipage pouvait être reconnu à son pavillon et nous à l'apparence de notre navire, ce qui était un bon point.


Alors que Dino serrait bien les amarres, comme à nos habitudes à l'accostage, nous nous séparions, chacun partant de son côté. Ainsi, Rhees prenait la liberté d'aller commander quelques chambres pour nous dans une auberge, Mitsu allait s'occuper de la partie achat de nourriture. En effet, parmi l'équipage, j'étais plus considéré comme bretteur que comme cuisiner à part entière. Il y avait aussi le Docteur, qui s'occupait de faire le ravitaillement pour les soins. Quant à moi, j'allais simplement faire un tour. Tout comme Lucis, apparemment. Tant que celui-là ne pose pas de problème, je suis content ! N'empêche, c'est pas facile avec un élève comme celui-ci... Surtout quand on s'entend pas vraiment avec. Non, ce n'était pas vraiment ça. Nous avions tous deux un caractère bien trempé, nous tombions rarement d'accord et je le poussais toujours à bout lors de nos entraînements. Certes, pour cette dernière option, cela partait d'un bon fond. Ce petit avait la volonté qu'il fallait pour savoir bien manier le Katana, de plus, il s'améliorait rapidement. Je pouvais sans conteste dire qu'il avait de l'avenir avec son arme en main. Il ne s'en rendait peut-être (voir sûrement) pas compte, mais sous mes coups, je n'avais pas l'intention de le démotiver ou de le couler, mais vraiment de le pousser vers l'amélioration. Je savais qu'un jour il se dirait que mes coups lors de nos entraînements l'avaient aidé. Il n'était pas si bête mon élève... Enfin, je le pensais. Après tout, il en était de même pour moi, je donnais comme image de moi une sorte de brute, souvent turbulente et ne réfléchissant pas ou peu... Mais ce n'était là qu'une image, rien de plus. Au fond, j'étais une personne pouvant très bien réfléchir, je pouvais aussi être et rester calme et pausé... Il fallait seulement que je le montre. Toujours est-il que j'avais beaucoup d'espoir en mon élève. Peut-être s'en rendrait-il compte un jour !

M'étant donc séparer de mes amis, je décidais de découvrir un peu mieux cette ville. Et avec ça, je pouvais faire un peu de marche. C'est toujours bon pour la santé ce genre de sport. Surtout pour un bretteur comme moi, qui comptais beaucoup sur la bonne santé. Pour information, la bibine ne nuisait pas à la santé. Ouais bon, certes, ça risque souvent de te laisser KO si tu tiens pas la gnaule, mais non, ce n'est pas nuisible ! Limite, je dirais même que ça motive les troupes... Et ça réchauffe... Et ça aide à bien dormir. Après une bonne cuite, certes, mais tu dors quand même. Tirez-moi un seul aspect de tout ça... Dans ma promenade, je m'arrêtais notamment dans une boutique spécialisée dans les armes blanches. On pouvait y trouver vraiment de tout, des nagitamas, aux wakizashi en passant par les katanas... Mais malheureusement, aucune des oeuvres ne semblaient être de qualité. Au final, je sortais du commerce en ayant fait que du simple lèche vitrine. Une lame n'étant pas d'une certaine qualité signifiait qu'elle n'était pas fiable. Ne pas être fiable signifiait qu'on ne pouvait se battre correctement avec. Peut-être ce commerçant pouvait-il duper des débutants dans l'art du Kenjutsu. Mais pour moi, un bretteur ayant vécu dans une famille vivant de l'art du Sabredepuis son origine, ses paroles mielleuses visant à me faire acheter ne marchaient pas. Qu'il aille se chercher d'autres pigeons.Je sortais donc pour continuer ma route. Alors que je marchais, tranquillement en train de manger une pomme que j'avais achetée auparavant, une goutte vint me surprendre, atterrissant sur la pointe de mon nez. Je levais la tête pour remarquer que les nuages s'étaient regroupés. Et bien, cool. Le mauvais temps m'avait rattrapé. Il faudrait peut-être que je m'abrite avant que la sauce ne tombe du ciel...

Dans cette optique de m'empêcher de finir trempé, j'en profitais pour aller boire un coup dans un bar qui se présentait à moi. Un p'tit verre, c'est jamais de refus ! J'entrais pour remarquer un beau petit monde regroupé ici. Les uns jouaient aux cartes autour d'une table ou deux. Les autres parlaient ou riaient. Ceux qui restaient étaient saouls ou KO sur leur chaise. Alors qu'il y avait qui s'amusaient simplement autour d'une table de jeu. Le tout avec un Juke Box diffusant sa musique. Une bonne bande de joyeux lurons en somme. Et en arrière-plan, un tavernier qui n'en avait que faire. Étant simplement content d'avoir fait un bon chiffre d'affaire pour la journée. Moi, je traversais simplement le bar, voulant tout simplement éviter les cordes qui commençaient à tomber dehors avec un bon saké. Je m'asseyais sur l'un des tabourets disposés devant le comptoir et commandait mon alcool. Mon verre arrivait devant moi. Je le buvais et en redemandais un autre. Lorsqu'une certaine chose vint attirer mon attention. Sur le mur à gauche du bar était disposé plusieurs affiches. Quelle ne fut pas ma surprise en voyant apparaître parmi les papiers mon visage, ainsi que celui de Mitsu. Je m'approchais pour remarquer que c'était en fait une multitude d'affiches Wanted, avec des primes variantes, allant d'à peine deux mille berrys à celle de Mitsu. Bordel, faites que j'suis pas tombé dans un bar fréquenté par des chasseurs de primes... J'étais ici pour l'escale, juste, pour attendre de reprendre la mer, pas pour me fritter ! Attendez... N'en croyant pas mes yeux, j'attrapais l'affiche qui me représentait pour l'enlever du mur et la regarder de plus près. Je déconne ou ma prime a encore augmenté ?! La dernière fois que je l'avais vu, elle devait être dans les dix-huit mille... Et là elle touchait les trente-deux milles. Délire ! C'était grâce à ce gus du Gouvernement que j'avais laissé en sang il y a deux semaines ça ! J'avais bien fait de le taper moi ! Je décidais de garder le Wanted, il ferait un objet parfait pour la décoration. Bah tiens, j'vais l'accrocher dans la cuisine du navire, à côté de celui de Mitsu et mon ancien ! On en fera un mur où seront accrocher nos têtes va. Avec l'évolution de nos primes aussi ! Si c'était pas classe ça.

Alors que je me retournais, ma fierté du jour en main, je remarquais un type bizarre devant moi, me pointant du doigt. Bizarre ouais... C'était le mot. Il était sapé étrangement... Comme une sorte de conquistador d'un autre monde. J'arquais un sourcil, ne comprenant pas vraiment ce qu'il me voulait. Quand il vint de me répondre, sans pour autant que je ne lui aie posé la question qui me taraudait l'esprit. Ses paroles me mirent tout de suite sur ma garde. J'avais une langue foirée je vous dis... Un chasseur de prime, j'étais mal tombé.

« Toi, je te reconnais, tu es Drake Kotori, le bras droit de Mitsu ! Prépare toi à mordre la poussière ici même, j'vais m'occuper de ramener ta tête à la Marine ! »

« T'as fumé quoi toi ? Tu déconnes ou quoi ? Moi, son bras droit ? Tu veux vraiment la mort... Limite son bretteur, là t'as tout à fait raison, son bras droit, oublie. Et déjà, t'es qui toi ? Bouge, j'ai mon verre à boire... »

Je remarquais aussi que nous avions planté un silence pesant dans la salle... Alors que tous les regards étaient braqués sur moi. Un regard qui n'était pas franchement amical ! Je voyais même que certain sortaient leurs armes, discrètement... Bordeeel, ne me dites pas que j'suis vraiment tombé dans un bar pour chasseur de prime ! Sérieux là... J'avais dit que j'avais pas envie de me battre. Le gars qui était devant moi dégainait même un fleuret. Alors,  s'il veut se battre, je ne refuse jamais les duels, mais on va juste faire en sorte que ce soit expéditif. Surtout que les chasseurs qui était autour de nous voulaient sûrement aussi me voler dessus. Ces jeunes et la soif de fric de nos jours, j'vous jure... Toujours est-il que je serrais la poignée de Yubashiri. Attendant avant tout qu'il ouvre les hostilités avant de dégainer ma lame. Mon but était simple. En finir avec lui le plus rapidement possible, puis terminer mon verre. Du coup... Le bar du tavernier allait sûrement se transformer en terrain de guerre... Mais c'est pas grave hein ! Il suffit juste que je ne sois pas le premier à frapper pour que le tout ne retombe pas sur mes épaules.

« Mon nom est Johnny Mc Fly et toi, ton aventure s'arrête ici. »

C'est à ce moment-là qu'il laissa partir une estocade dirigée vers mon torse. Sans pour autant sortir mon arme de mon fourreau, je bloquais le coup, opposant une résistance. Un fleuret et ce coup d'estoc caractéristique à l'escrime. Mon adversaire était donc escrimeur. Ça ne me gênait pas plus que cela. Mais avant tout, avant de faire tomber ce gars, il me fallait connaître son niveau. Je ne pouvais décemment pas l'affronter sans pour autant savoir de quoi il était constitué. Je me mettais en garde, lui montrant explicitement que j'avais l'intention de me battre, malgré le fait que mon arme n'était pas sortie de sa gaine.

« Essaie seulement de me mettre à terre mon p'tit, on verrat le reste après. »

Il continua les coups, mélangeant estocs, coupes et tranches. Il n'avait pas l'air d'avoir un niveau bien élevé, même s'il semblait se débrouiller avec son fleuret. Je ne pensais pas avoir trop de difficultés avec lui. Il tentait tant bien que mal de me mettre dans une mauvaise posture, sans succès apparent. Il essayait même de m'acculer au mur... Bon j'avoue, sur ce coup, il avait réussi à m'avoir, j'étais entré tout bêtement dans son jeu, reculant sous son assaut. S'il croyait s'en sortir avec ça, il était mal parti ! C'était maintenant à mon tour d'attaquer. Si les fleurets pouvaient privilégier une bonne offense, il n'en était pas de même pour la défense, surtout contre un katana. J'attaquais. Ne mettant pas toutes mes forces ainsi que toutes mes volontés dans mes coups. Ayant pour seul but de voir comment réagirait-il. C'était maintenant à moi de le faire reculer. Il se défendait tant bien que mal et je venais trouver une faille dans sa garde. J'en profitais pour l'utiliser à mon profit. J'attendis qu'il vienne me porter une nouvelle de ses estocades caractéristiques pour, en même temps qu'il attaquait, venir le frapper, enfonce mon épée dans son estomac. J'avais profité de son attaque pour faire d'une pierre deux coups et bloquant son offense avec ma Tsuba, alors que mon arme rengainée s'était logée dans son abdomen.

« TOUCHE ! Et encore, t'as de la chance qu'elle était pas dégainée mon gars. Allez, relève-toi, t'as pas dit vouloir ma tête pour la ramener à ces chiens de la Marine ? Un peu de volonté bon sang ! »

Il se relevait, quoi qu'un peu sur les nerfs, je venais dégainer ma lame. Mais malgré cela, je gardais le fourreau en main, pour faire de lui une seconde arme. Je n'avais plus besoin d'en savoir plus sur lui. On pouvait expédier ce duel donc. J'orientais le côté non tranchant de Yubashiri vers lui et, alors qu'il passait à cinq centimètres de mon ventre, je venais enchaîner les coups. Alternant entre coups de gaine et coup du côté le moins dangereux de mon Katana. Tout ça pour quoi ? Juste le ridiculiser tiens ! Je déchaînais les coups simples, voyant qu'il n'arrivait pas me porter ses attaques, je décidais qu'il ne me servirait plus à rien d'aller plus loin. Je remettais donc mon fourreau là où il avait l'habitude d'être pour venir jeter à mon opposant un regard qui voulait tout dire. Time to finish him. D'un pas rapide et d'un mouvement descendant de ma lame, je vins clore ce duel. N'arrêtant ma course qu'une fois le coup porté, arrivant derrière mon adversaire, je me retournais pour voir une plaie béante venir s'ouvrir sur son abdomen. C'était certes une blessure grave, mais sa vie n'était pas en danger... Enfin, pour peu qu'on arrêtait à temps son hémorragie. J'avais gagné le combat, mon ennemi étant tombé à terre.

« White Slash... Content d'avoir croisé ma lame avec ton fleuret Johnny Mc Fly. Mais sache qu'avant de vouloir se battre avec une arme, il faut en avoir la maîtrise. »

Mais la fête n'était pas finie. J'avais attiré chez les autres chasseur de pirate du bar l'envie d'avoir trente-deux mille Berrys sous la main. Déjà, un avait sauté par-dessus une table, hache à la main, pour venir me rencontrer. Je le renvoyais au sol avec un habile Air Slice envoyé en pleine face. Derrière moi, une grosse brute avec une masse se réveillait aussi. Tout comme les autres, je me débarrassais de lui en utilisant mon arme, lui lacérant aussi le ventre. À l'autre bout de la salle, un type avec deux flingues me mit en ligne de mire. J'en finissais avec un nouvel Air Slice. Et bien, c'était la fête ici. Un autre gars avec des gantelets d'acier fonçait sur moi. Je l'envoyais rencontrer une vitre avec une Thunderous Spear bien placée. Une belle mêlée, ils voulaient tous ma peau. Apparemment, j'avais réussi à les calmer. Des chasseurs de primes, certes, mais néanmoins, ils n'avaient aucun niveau, il n'était pas difficile de les envoyer au tapis. Voyant que plus personne ne voulait m'affronter, je décidais d'aller terminer mon verre. Je posais ensuite ma note sur le comptoir. Il ne pleuvait plus, je prenais donc par la suite la direction de la porte. Arrivé au niveau du porche, un dernier téméraire tenta sa chance. Celui-ci s'y prenait au poing. Dans ce cas, j'utiliserai aussi les miens.

« Oh le black, tu crois qu'on va t'laisser te barrer d'ce bar comme ça ? J'm'en vais te régler ton compte moi ! »

Alors que celui-ci me décochait une droite que j'esquivais facilement, j'attrapais sa tête pour venir l'encastrer dans le mur d'entrée. Aussi simplement soit-il. Trop faible, encore une fois.

« Sache que le black... Tu vois le black là... Il t'emmerde. »

Time to back home. J'avais bu mes deux petits verres, je m'étais bien délié les muscles, j'avais découvert mon nouveau Wanted... Il était maintenant tant de rentrer à l'auberge où Rhees avait pris des chambres. Une bien belle journée, n'est-il pas ?






Revenir en haut Aller en bas
 

[Solo/Mission]Oh une nouvelle prime et... Johnny Mc Fly ? Connais pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solo/Mission]Oh une nouvelle prime et... Johnny Mc Fly ? Connais pas !
» Alors ça, c'est une prime !
» One piece 598
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» Mission de rang B, Recherche du duo [ solo ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-