Partagez
 

 Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeLun 25 Mar - 20:58



Humaine et Homme-cornu,

rencontre peu banale.


North Blue. C'était bien la première fois que je posai le pied sur cet océan aussi froid que les eaux les plus profondes, aussi peu accueillant que la maison d'un tueur en série. Mais pourtant, je m'y trouvai. Plus par obligation que par envie, en réalité. C'était il y a déjà quelques années, un peu après l'exécution de Gol D. Roger, l'homme qui fut le premier et resta le Seigneur des Pirates pendant un bon bout de temps. A cette période, j'avais déjà pu recouvrir mon indépendance grâce à ce mystérieux samouraï de Wakonuki, qui avait tué mon maître, mon soit-disant père. Malgré tout, mes souvenirs étaient loin d'être revenus et je pataugeais dans mon existence comme pataugerait un bébé dans un plat de purée. Je ne savais pas qui j'étais, pas ce que je devais faire et encore moins qui m'avait véritablement enfanté, si néanmoins je n'étais pas né d'un quelconque maléfice. Pendant cette période, je n'avais ni endroit où aller, ni ami à apprécier, et la seule personne qui m'accordait un tant soit peu d'importance était en réalité mon employeur, sur l'Archipel Shabondy. Il trouvait mes compétences intéressantes, et m'offrait bien souvent des contrats d'assassinat, de vol ou encore de pillage. L'argent que je gagnai lors de ces missions n'était pas mirobolant, mais il me permettait de vivre sans mourir de faim et de soif.

C'était donc bien l'une de ces missions que m'amenait dans cet endroit qui me paraissait, à première vue, bien malfamé. Ce que l'on racontait sur North Blue n'avait strictement rien à envier à Grand Line : la plupart des personnes ici semblaient promises à une vie de piraterie. Si West Blue est l'endroit de la Révolution, cet océan était apparemment tout indiqué pour être l'endroit des crimes en tout genre. Mais bon, étant donné que je passais plus de la moitié de ma vie dans des zones de non-droits, j'avais vu tout un tas de combattants bien plus dangereux que ceux des Seas Blues. Mon employeur souhaitait, ce jour-là, que je m'aventure jusqu'à l'île de Shivering Island, une zone où il faisait quasiment toujours sombre à cause d'un nuage de poussière, et que je tue l'un de ses opposants. Un ancien marine, selon ses dires, qui avait compris qu'il ne faisait pas que vendre de la farine, si vous voyez ce que je veux dire. Ce représentant de la justice, enfin ancien représentant, avait fuit jusqu'à cet endroit, d'où il était natif. Il semblait vouloir se cacher des représailles, et il faisait bien. J'étais engagé sur l'affaire et malheureusement pour lui, je ne faisais jamais les choses à moitié.

J'avais donc pris le premier bateau remontant tout le long de la route de tous les périls afin d'arriver ici dans les plus brefs délais. Cela s'était fait, de mémoire, en une bonne semaine malgré tout. Ma cible ayant deux ou trois jours d'avance sur moi, d'autres agents avaient été payés pour la retarder et l'empêcher de prendre contact avec les forces gouvernementales. Tout devait se passer sans accroc, d'autant plus que j'étais moi-même sur la mission... On pouvait dire qu'il n'avait pas lésiné sur les moyens !

Après cette route qui fut un peu trop longue à mon goût, étant donné que je n'aimais pas réellement les voyages en navire, j'arrivai sur cette île dont j'ignorai tout mais qui risquait rapidement de devenir le siège de mon repos éternel si je ne trouvai pas rapidement un endroit où dormir au chaud. Je pris donc la route. Une modique somme de mille berrys m'avaient été gracieusement offerts par mon employeur. Ça n'était pas grand chose mais au moins, je pouvais payer une partie de mes dépenses sans piocher dans mon propre argent. C'était plus ou moins rassurant, donc.

Je marchai donc, pour débuter, une bonne dizaine de minutes avant d'arriver, frigorifié, dans une auberge. Je poussai un soupire en m'approchant du comptoir, naginata au niveau du dos. On ne savait jamais trop comment pouvait réagir un peuple majoritairement autarcique lorsqu'il voyait des étrangers, alors autant leur montrer tout de suite que je savais me défendre... De toute façon, ma taille imposante pouvait en refroidir plus d'un. Je regardai le tavernier du haut de mes deux bons mètres et lui demandai un grog bien mérité avant d'aller m'installer en silence à une table, déposant par la même occasion mon arme sur celle-là. Ma tenue n'était vraiment pas appropriée à ce genre de climat, et je commençai franchement à regretter cette mission. Si je me complaisais dans la chaleur, ça n'était pas pour rien... J'attendais cependant ma boisson en silence, parfaitement immobile, profitant de la tiédeur environnante afin de récupérer un petit peu.



Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
Arya Mujakina
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue27/75Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue105/200Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeMar 26 Mar - 20:06





Humaine et Homme-Cornu, rencontre peu banale.




Shivering Island. Ce n'était pas la première fois qu'Arya mettait les pieds ici. En faites, c'était seulement la seconde fois avec un mois d'interval, mais la jeune fille avait l'impression que cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas remit les pieds sur cette îles. En réalité, cette deuxième venu ici était voulu, Arya s'était engager sur un petit navire de croisière qui se contentait de faire un petit tour d'un mois sur North Blue avant de revenir ici.

Pour une fois, le voyage s'était formidablement bien passé, pas de dispute avec l'équipage, ni avec les passagerss une bonne ambiance toujours présente, un travail plutôt bien rémunéré. Si seulement toutes les traversées de la petite pouvaient se dérouler ainsi... Pour vous racontez le tout rapidement, Arya s'était faite embauché par un équipage qui recherchait justement un jeune qui saurait assister le Maître cuisinier et exécuter quelques autres tâche comme nettoyer les tables après le dîner où tous simplement brosser le pont. Sans avoir besoins d'un quelconque déguisement, Arya se présenta au Capitaine du navire et fut immédiatement engagée.

Le Maître cuisiner qui avait la charge de la petite était un homme assez grincheux, peu souriant et mal aimable aux premiers abord. Mais rapidement il s'était bien entendu avec sa nouvelle recrue, pourquoi elle alors que ce Maître possédait pleins d'autres cuisinier pour l'assister ? Juste parce que la petite exécutait toutes les tâches qu'il lui donnait avec motivation et en chantant tout ce qui lui passait par la tête et il s'avéra que le cuisinier adorait la musique.

Seulement le mois passa vite et Arya se retrouvait de nouveau à Shivering Island, le Maître cuisinier lui avait proposer d'être engager définitivement à son service, mais la petite refusa, elle avait s'être bien amusée sur ce navire, elle ne voulait pas non plus abuser des bonnes choses. En contre partie le cuisinier lui offrit donc une partie de son propre salaire en plus de celui que lui avait donner le Capitaine. Avec un peu de chance ils se reverraient un jour qui sait.

La jeune fille s'étira donc de tout son long, l'équipage dissous, son salaire bien garni en poche, elle n'avait plus qu'à s'offrir une petite récompense maintenant. Elle se dirigea donc vers une auberge, elle comptait bien rester quelques jours sur l'île le temps de trouver du travail ou un nouiveau navire pour partir d'ici. Mais avant toutes choses, elle se dirigea vers le comptoire, guitare sur le dos, katana blanc à la ceinture et demanda un chope de rhum. Le serveur la regarda un instant avec des grand yeux et finit par lui dire qu'ils ne vendaient pas d'alcool aux enfants. Hors d'elle, Arya protesta, elle en avait marre qu'on la prenne pour une enfant ! Elle avait quand même 17 ans maintenant et puis ce n'était pas comme si elle n'avait jamais bu d'alcool de sa vie ! Mais malgré ça le serveur refusa de lui servir son rhum. La petite renonça donc, elle n'avait pas envie qu'on la jette dehors dès maintenant, elle commanda donc une simple limonade et se retourna pour aller chercher une table ou s'asseoir.

L'auberge était absolument pleine à craquée aujourd'hui, il n'y avait pas une table de libre. Arya décida donc d'aller sur la première chaise qu'elle trouvait, tant pis si la personne déjà présente ne voulait pas d'elle. Il n'avait pas le choix. Cette personne s'avéra d'ailleurs être une sorte d'homme bizarre avec plein un masque sur le visage. Ce devait sûrement être un acteur de théâtre kabuki... Ou alors quelqu'un de très très bizarre. La petite se dirigea donc vers la chaise en face, avant de s'y asseoir, elle posa violement son verre de limonade sur la table comme pour montrer qu'elle s'imposait ici et qu'il n'avait pas le choix. Seulement, manque de chance, l'homme avait eu la mauvaise idée de posé son naginata contre la table et avec l'impact l'arme commença à glisser vers le sol. Alarmée, Arya savait parfaitement que les guerriers n'aimaient pas qu'on abîment leur armes, elle du donc user de ses bons réflexes et de son fruit du démon pour rattraper l'arme avant qu'elle ne tombe au sol.

- Fiou... On à encore eu de la chance ! C'est dangereux de posé son arme en équilibre sur le bord d'un table vous savez. On ne sait jamais ce qui peut arriver.

Arya s'était adresser à l'homme avec une voix franche qui possédait une petite note d'humour. Elle espérait que cet homme n'était pas aussi sympathique que son masque. Mais la petite ne se découragea pas et s'assis en face de lui tout en commençant à siroter tranquillement son verre. Elle lança un regard aux autre tables qui semblait bien plus animée que celle où elle se trouvait quand soudainement, le bruit de plusieurs chope qui se posent en même temps firent naître un rythme dans sa tête. Elle avait besoins de musique ! Oui s'était ça ce qui manquait à cette auberge !

Se levant soudainement de sa chaise, Arya passa sa guitare devant elle (oui, même en asseyant elle l'avait garder sur le dos, elle n'allait tout de même pas la posé sur le bord de la table alors qu'elle venait de reprocher à l'acteur de Kabuki de l'avoir fait). Elle se dirigea donc vers le centre de la salle tout en tapant sur sa guitare pour donner à tout le monde le rythme qu'elle avait cru entendre. Tout le sregard se tournèrent alors vers elle, une fois l'attention de tous captée, la petite joua quelques accords de guitare avant de ce mettre à chanter :


- Show me how to lie, you’re getting better all the time
And turning all against the one is an art that’s hard to teach
Another clever word sets off an unsuspecting herd
And as you step back in the line a mob jumps to their feet

Now dance, fucker, dance, man, he never had a chance
And no one even knew, it was really only you

And now you steal away
Take him out today
Nice work you did
You’re gonna go far, kid

With a thousand lies and a good disguise
Hit ‘em right between the eyes, hit ‘em right between the eyes
When you walk away, nothing more to say
See the lightning in your eyes, see ‘em running for their lives

Slowly outta line and drifting closer in your sights
So play it out I’m wide awake, it’s a scene about me
There’s something in your way and now someone is gonna pay
And if you can’t get what you want, well, it’s all because of me

Now dance, fucker, dance, man, I never had a chance
And no one even knew, it was really only you

And now you’ll lead the way
Show the light of day
Nice work you did
You’re gonna go far, kid
Trust, deceived

With a thousand lies and a good disguise
Hit ‘em right between the eyes, hit ‘em right between the eyes
When you walk away, nothing more to say
See the lightning in your eyes, see ‘em running for their lives

Now dance, fucker, dance, he never had a chance
And no one even knew, it was really only you
So dance, fucker, dance, I never had a chanceIt was really only you

With a thousand lies and a good disguise
Hit ‘em right between the eyes, hit ‘em right between the eyes
When you walk away, nothing more to say
See the lightning in your eyes, see ‘em running for their lives

Clever alibis, Lord of the Flies
Hit ‘em right between the eyes, hit ‘em right between the eyes
When you walk away, nothing more to say
See the lightning in your eyes, see ‘em running for their life


Donnant le dernier accord dans un mouvement spectaculaire, tout le monde acclama la petite pendant quelque minutes avant que chacun ne reviennent à ses anciennes conversations. Arya en profita donc pour retourner à sa place devant l'homme bizarre, elle soupira longuement pour reprendre son souffle. C'est que jouer de la guitare, chanter et danser en même temps s'était un vrai exercice ! Arya mettait au défi n'importe qui ne faire ça, mais personne ne pouvait en conclure que musicienne était un métier de fégnant. Au final c'était sans doute pour cela que la jeune fille n'avait pas accepter un trvail à plein temps, elle ne voulait pas passer sa vie à épluché des pommes de terres sur un navire de croisière, elle voulait faire de la musique.

- Désolé d'être partie aussi vite, mais si je ne le faisais je risquais encore de regretter d'avoir ratée une occasion pareille.






© Never-Utopia

_________________
I won't run anymore
By Silver Lungs


~♥~:
 


Dernière édition par Arya Mujakina le Jeu 9 Mai - 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeJeu 28 Mar - 21:22



Humaine et Homme-cornu,

rencontre peu banale.


On m'avait servis ma boisson alcoolisée depuis quelques instants lorsqu'entra une fille dans la taverne. Je ne m'en préoccupai à vrai dire pas excessivement, pensant simplement qu'il s'agissait d'une serveuse ou d'une amie d'un mec présent. Les demoiselles étaient assez rares dans les auberges, pour le peu que j'en savais en tout cas. Pourquoi diable donc une gamine de son âge viendrait-elle se perdre ici ? Cependant, à ce moment précis, je n'imaginai pas un seul instant que ce serait cette même gamine qui brusquerait mes quelques moments suivants, qui auraient plutôt dus être prospères et d'un calme inimaginable. Je retournai donc dans mes pensées, silencieusement, toujours assis en solitaire à ma table, tandis que le barman répondait à la fille qu'ils ne servaient pas d'alcool aux enfants, ici.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque ce même enfant vint brusquement poser sa limonade sur ma table ! Le choc me tira promptement de mes pensées et je la fixai calmement par le trou de mon masque rougeâtre, la dévisageant plus qu'autre chose. Je n'aimais pas vraiment que l'on vienne me déranger lorsque je passais un moment doux, alors cette idiote faisait fort... Mais le pire était sans doute que le choc avait fait trembler mon fier naginata et que celui-ci commençait à glisser en direction du sol ! Frapper une fille, de cet âge surtout, était contre mes principes, mais j'allai au moins la recadrer verbalement parlant histoire de lui apprendre quelques histoires sur l'honneur... Ce fut en tout cas ce que je souhaitais faire, jusqu'au moment où cette inconnue rattrapa mon objet fétiche, avec une vitesse inouïe. Mes yeux s'écarquillaient sans vraiment que je ne réfléchisse tandis que la jeune femme reposait mon arme à sa place initiale. Elle prit la parole, déclarant qu'il était dangereux de laisser des armes sur le bord des tables... Moi, je me contentai de la fixer, sans rien répondre. Qu'était-elle ? La réponse m'était évidente, et quasiment certaine : une maudite. J'avais l'habitude d'en croiser avec mon boulot, d'autant plus que je restais la majorité du temps sur l'Archipel Shabondy...

Et voilà, seconde surprise de la journée... La mission annonçait quelque chose qui sortait de l'ordinaire et avec cette petite, j'étais servi. Elle s'était levée d'un bond et s'était dirigée au milieu de la salle. Elle commença à chanter en montant sur une chaise, je la regardai perplexe. Elle avait un don, en tout cas, c'était certain... Tous les ivrognes du coin la regardaient avec enthousiasme, et je croisai les bras en fermant les yeux, profitant tout simplement de la mélodie.

J'ouvrais les paupières une nouvelle fois quand sa guitare sonna son dernier accord, laissant place aux cris joyeux des clients présents. Pour ma part, je restai de glace. Il n'était pas dans ma nature de me lever au milieu d'une place pour acclamer quelqu'un que je ne connaissais absolument pas... D'autant plus que je ne me connaissais pas moi-même, à ce moment-là. La musicienne revint donc à la table en prononçant quelques excuses à mon égard. Je laissai un sourire amusé recouvrir mes lèvres, même si elle ne pouvait pas l'apercevoir derrière mon masque. Polie, en plus... Je répondis lentement :

-Aucun problème. Tu joues bien.

Un compliment. Sortant de ma bouche, c'était rarissime, et j'espérai que cette fille comprenait toute l'importance de cette dernière phrase. Elle avait gagné ma curiosité, chose qui était encore plus rare même que de m'entendre dire un compliment, surtout pour un humain. Ce peuple abruti et cupide comportait donc tout de même quelques joyaux, ironiquement... La pureté qu'émanait son apparence enfantine avait quelque chose d'unique au milieu de ce tripot d'alcooliques. Je lui posais une question sans vraiment réfléchir, en gardant mes bras croisés :

-Dis-moi, petite... Que fais-tu dans un lieu si malfamé ?

Si je me risquais à venir dans des endroits comme ceux-là quasiment quotidiennement, c'était tout simplement parce que ma force et le maniement de mon naginata me le permettait... Mais elle paraissait inoffensive, sans défense. Définitivement, elle était étrange, cette gamine...



Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
Arya Mujakina
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue27/75Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue105/200Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeLun 1 Avr - 19:50





Humaine et Homme-Cornu, rencontre peu banale.




De nouveau assise Arya attendait la réaction de l'homme en face d'elle. Elle espérait qu'il ne prendrait pas trop mal le fait qu'elle s'impose ainsi. Mais au pire ce n'était pas comme si elle ne savait pas se défendre. Surtout depuis qu'elle avait manger le fruit du démon de la vitesse ! En plus elle faisait de plus en plus de progrès avec son Katana. Maintenant qu'elle y repensait, c'était peut-être pour ça que son ancien employeur voulait la garder ! C'est qu'elle épluchait les pommes de terres plus vite que n'importe-qui. Alors au final il n'y avait rien d'affectueux là dedans. Enfin le travail avait été refusé et Arya n'allait pas commencer à regretter ces choix, elle était encore jeune, elle avait le temps de voir venir les choses !

-Aucun problème. Tu joues bien.

Un sourire s'afficha sur le visage de la maudite. Elle aimait bien les compliments et au final son interlocuteur n'était peut-être pas si mal-aimable qu'il en avait l'air ! Mais ce masque était perturbant. A cause de lui, Arya ne pouvait pas voir les réactions de l'homme en face d'elle, donc ses propos pouvaient très bien être ironique. Mais si c'était le cas la jeune fille lui prouverait rapidement le contraire, elle connaissait encore pleins de morceaux de guitare plus impressionnant les uns que les autres. Le seul point qui était dommage c'était qu'elle n'était armée que d'une guitare classique, si elle en avait une électrique, elle aurait très bien pu lui improviser un solo d'enfer ! Et une fois encore elle pourrait se félicité d'avoir manger le fruit de la vitesse et pas un autre.

La petite commença alors à siroter gentiment son verre de limonade. Ce breuvage n'était pas aussi décapant qu'une bonne chope de rhum, mais il avait un effet assez revigorant pour redonner de l'énergie à Arya. Je vous accorde que cette petite ne manquait jamais d'énergie. Surtout quand il s'agissait de faire de nouvelles rencontre ou de jouer de la musique. Mais un petit coup de punch de temps à autre ne faisait de mal à personne hein ?! D'ailleurs Arya se demandait si elle était aussi active par plaisir ou tout simplement pour ne pas avoir à penser. Ce dernier point serait à creuser la prochaine fois qu'elle se sentirait assez au calme pour laisser aller ces pensées.

-Dis-moi, petite... Que fais-tu dans un lieu si malfamé ?

Relevant la tête de son verre, Arya cessa de contempler les petites bulles du liquides qui remontaient à la surface pour se mettre à réfléchir à la question de l'homme masqué. Un lieu malfamé ? La jeune fille balaya rapidement la salle des yeux. Question auberge on faisait mieux, certes, mais il y avait pire. Pour le moment aucuns projectiles ne volaient, aucuns alcoolique n'était venu s'étaler sur leur table, alors Arya estimait cet endroit plus... Inconfortable que malfamé. D'accord, cette auberge n'avait pas à faire à l'élite non plus, mais bon sur North blue, il ne fallait pas s'attendre à mieux. Arya marqua donc un temps d'arrêt. Il l'avait appelé « petite » ?! Dieu qu'elle n'aimait pas cet adjectif. Même si beaucoup de personne la désignaient ainsi, la jeune fille en avait marre qu'on la compare aux autre de par sa taille, elle avait tout de même dix-sept ans quoi ! Certes, il y avait peu de filles dans la piraterie, peu de jeunes filles... Mais quand même ! L'âge n'a pas d'importance, juger quelqu'un sur son physique n'était pas très raisonnable dans ce monde. C'était d'ailleurs souvent les personnes qu'on soupçonnaient le moins qui étaient les pires criminels. La jeune fille reposa donc son verre à moitié vide sur la table et avec un petit rire amusé :

- Cette auberge ? Un lieu malfamé ? Vous risquez de vous attirer les foudres du propriétaire, à votre place j’utiliserai plus l'adjectif... Original ! Oui... Un lieu original !

Ne répondant pas du tout à la question qui lui avait été posée, Arya garda un sourire malicieux aux lèvres, elle aimait bien s'amuser avec les gens qu'elle rencontrait. Non, elle n'avait pas l'intention de poussé ce pauvre homme à bout non plus ! Elle voulait juste voir s'il avait un peu d'humour. Ou tout du moins assez pour rire avec elle. Sans perdre son sourire, la jeune fille se décida cependant à répondre.

- Plus sérieusement je suis ici... Ben euh... Parce que je doit bien dormir quelque part cette nuit en faites... Je pense d'ailleurs rester à l'auberge quelques temps encore.

Ces mots semblaient tellement logique à la petite qu'elle en venait à ce demander pourquoi l'homme lui avait posé une telle question. Enfin les gens sont bizarre et vous savez de nos jours plus rien n'est sûre Pah ! D'ailleurs un point intriguait Arya.... Si il trouvait cet endroit malfamé pourquoi cet homme était donc ici ? Les jeunes de nos jours, ils font toujours n'importe quoi pour se faire remarquer. La jeune fille se permit donc de reprendre la parole.

- Et vous d'ailleurs, je peux vous retourner votre question. Si vous n'aimez pas cet endroit pourquoi êtes-vous ici?




© Never-Utopia

_________________
I won't run anymore
By Silver Lungs


~♥~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeMer 3 Avr - 16:04



Humaine et Homme-cornu,

rencontre peu banale.


La demoiselle releva son regard jusqu'à mon masque tandis que de mon côté, je me contentai de continuer à la fixer droit dans les yeux. Elle prit quelques secondes avant de répondre, balayant dans un premier temps la salle de son regard, comme pour vérifier si mes paroles étaient fondées, ou non. Après cela, elle répondit en rigolant que l'endroit n'était pas vraiment malfamé, mais plutôt original, et que dire le contraire ne risquait que de mettre en colère le patron de la taverne en question. Je n'avais que cure dudit patron, mais je laissai cependant un sourire éclairer mon visage pendant une demie-seconde. Cette petite ne devait même pas se rendre compte du véritable miracle qu'elle venait de réaliser, à cause du voile rouge sang qui cachait constamment mes lèvres. Ceci dit, la musicienne ne se laissa pas vraiment déstabiliser par ceci et continua à mon intention, déclarant qu'elle ne voulait que dormir et manger en ce lieu, mais également qu'elle pensait rester ici un certain temps. Il était assez dangereux pour une jeune femme comme elle de rester ici, au milieu d'ivrognes, mais étant donné que je n'avais absolument aucune morale à lui donner, je ne répondais pas. D'autant plus qu'elle m'avait d'elle-même montré une vitesse inouïe et surprenante lorsqu'elle avait voulu rattraper mon naginata, et qu'elle avait d'ailleurs réussi...

Malheureusement, je ne restai que très peu de temps dans cet état de curiosité envers cette petite dame, étant donné qu'elle me renvoya la question. Je ne pouvais décemment pas lui répondre que j'étais ici pour tuer un ancien marine, sans quoi ma mission n'aurait absolument rien de secret... Non, je devais lui mentir, ou au moins camoufler cette vérité. J'avais visiblement oublié, pendant quelques minutes, pourquoi je détestais poser des questions... Ceci dit, j'étais assez doué dans l'art de cacher la vérité du yeux de mes rares interlocuteurs, et je répondais donc après quelques secondes de silence, comme si j'avais songé à la meilleure manière de répondre :

-Disons que je suis de voyage. Je viens de quitter le Royaume de Luvneel et je souhaitais partir en direction de South Blue, pour passer quelques jours au soleil... Je n'apprécie que très peu la froideur de ces pays.

Je me remerciai surtout d'avoir bien appris la géographie de cette mer en souhaitant me renseigner sur l'itinéraire qu'avait emprunté notre valeureuse petite cible... Luvneel était reconnu à travers le Monde pour porter des charpentiers de qualité, au même titre que Water Seven. Tant et si bien que c'était l'île qui m'était principalement restée en tête... Et fort heureusement, d'ailleurs. Sans cela, j'aurais risqué de me retrouver coincé face aux interrogations de cette brunette...
De toute manière, je décidai de me plonger à nouveau dans le mutisme qui me caractérisait si bien. J'avais frôlé le gros problème, cette fois-ci, alors autant rester silencieux pour éviter les bourdes de ce style... Je relevai légèrement mon masque kabuki pour boire une gorgée ou deux du breuvage réchauffant avant de le replacer plus correctement sur mon visage, en posant par la même occasion la chope sur la table. Je levai alors mon regard en direction des autres tables, où les ivrognes semblaient en effet bien plus calmes que leur congénères de l'Archipel Shabondy... C'était un bon point : je n'aurai ainsi pas besoin de tabasser l'un d'entre eux pour leur faire comprendre que je n'étais pas quelqu'un à racketter.



Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
Arya Mujakina
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue27/75Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue105/200Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeMer 8 Mai - 21:31

HRP : Désolé du retard –'.





Humaine et Homme-Cornu, rencontre peu banale.


Arya était une jeune fille curieuse, elle ne quittai plus du regard son interlocuteur. Un gars avec un masque c'était trop louche pour n'être qu'un simple passant. Pendant un instant la petite avait pensé que cet homme devait être un acteur dans un théâtre de Kabuki, mais c'était un peu bête de garder son masque en dehors des représentations. A moins d'attacher une grande importance à son rôle. Le détail qui fit donc changer Arya d'avis fut le Naginata. La plupart du temps, seul les voyageurs portaient des armes et encore fallait-il qu'ils sachent s'en servir. Et cette arme n'était pas des plus banals non plus, si l'homme avait pu l'obtenir d'un héritage quelconque ou l'avoir ramasser sur un cadavre, on revenait à se demander pourquoi il se promenait avec... Pour effrayer les voleurs ?

-Disons que je suis de voyage. Je viens de quitter le Royaume de Luvneel et je souhaitais partir en direction de South Blue, pour passer quelques jours au soleil... Je n'apprécie que très peu la froideur de ces pays.

Hochant la tête avec un air à la fois neutre et moyennement intéressé, la petite était déçue qu'il ne soit qu'un voyageur... Elle pensait que son interlocuteur était quelqu'un de poursuivit, un homme rechercher activement par la Marine et c'était pour ça qu'il portait un masque ! Mais... Si il était en cavale il ne raconterait sûrement pas sa vie à une petite fille qu'il croise dans une taverne. Ceci était peut-être un mensonge alors. Mais Arya s'en fichait, le masqué faisait ce qui lui plaisait. Après tous ils vivaient dans un monde libre non ? Enfin... Presque libre... La petite se fia donc aux paroles de l'homme. Il pouvait très bien aussi n'être qu'un voyageur aux goûts particuliers et donc... Lui raconter la vérité. Beaucoup de visiteurs venaient voir le magnifique Royaume de Luvneel ! D'ailleurs Arya se demandais combien de personnes dans cette taverne étaient déjà aller sur cette île. Très peu sûrement, la plupart des clients présents devaient passer leur vie ici plutôt que sur la mer.

La petite enleva sa guitare de son dos, pour la poser doucement contre sa chaise, comme si il s'agissait d'un objet fragile, puis s'étira longuement. Oui, je vous assure qu'on s'étire mieux sans guitare dans le dos. L'action n'avait pas prit plus de quelques secondes (bon en même temps je connais personne qui perd son temps à s'étirer pendant une heure entière non-stop) que la guitare d'Arya n'était plus à sa place. Affolée, la jeune fille se leva pour chercher le voleur du regard, elle le trouva à deux mètre d'elle, levant l'instrument, près à frapper un alcoolique à une table qui semblait avoir gagner une partie de Poker. Une bagarre à cause d'un jeu d'argent ? C'était fréquent dans ce genre d'endroit et Arya n'était pas contre ce genre de pratique, mais pas avec SA guitare ! Non mais oh ! Un peu de respect pour l'art de la musique et ses pratiquants ! Sans hésitations, la petite attrapa fermement le bras qui tenait son instrument, elle lui dit alors sur un ton calme mais avec un regard qui montrait clairement son énervement :

- Désolé mais ceci est une une guitare, pas un gourdin !

A ses mots, Arya resserra son emprise sur le bras de l'homme et le força à plier pour qu'elle puisse récupérer son instrument. Seulement, si cet imbécile c'était laissé faire (sans doute à cause du verre de trop qu'il avait pris avant de voler la guitare), la bataille était déjà déclenchée. En un clin d'œil tout le monde fut debout et attrapa son voisin pour le frapper. La taverne se retrouva alors avec toutes ses tables retournées, des alcooliques criant dans tous les sens se mettant sur la gueule sans raison valable. Des projectiles plus ou moins identifiables arrivaient de partout. C'était fou comment un endroit calme pouvait devenir aussi rapidement le plus grand bazar du monde. En dessous de toutes cette cacophonie on pouvait entendre le propriétaire des lieux hurler qu'il était interdit de ce battre dans son établissement, mais il était bien impuissant face à autant d'hommes saoul. Et si il restait encore quelques personnes sobres, ces dernières c'était plongés dans la bataille pour s'amuser ou il était cacher derrière le comptoir en attendant que la taverne retrouve son calme.

Ayant perdu l'homme masqué du regard, la jeune fille se préoccupait surtout de sa guitare et de son katana qu'elle voulait mettre en sécurité. Quoi de pire que d'abimer ces précieux objets dans un combat inutile ? C'est donc son sabre au côté et son instrument de musique dans les bras, qu'Arya cherchait comment sortir de cette endroit. Où diable la porté était-elle passé ? Il y avait-il un sortilège sur cette taverne qui faisait que sa sortie changeait de place quand une bagarre ce déclenchait ? La petite en doutait fortement. Le raisonnement le plus logique était qu'il y avait trop d'agitation et qu'il bloquait la porte ainsi que tous autres issues possibles. La petite observait donc ce qui se passait autour d'elle avait précaution et soudainement, elle aperçus une choppe pleine de bière qui volait en sa direction. D'un geste souple, elle esquiva le projectile et elle ne pu s'empêcher de se vanter en voyant la mine dépiter du lanceur :

- Tu m'auras pas avec un coup aussi facile ! Imbécile...

Le dernier morceau de la phrase n'avait été que murmurer, mais Arya savourait sa victoire, si ces buveurs pensaient pouvoir l'avoir aussi facilement ils se mettaient le doigts dans l'œil ! Et la petite devait bien avouer que ses voyages lui avaient permis de développé des réflexes bien pratiques dans ce genre de situation. Surtout qu'elle pouvait compter sur son fruit du démon pour amplifier ses capacités. Seulement elle allait devoir travailler sa modestie car à peine comment-elle à savourer sa victoire, Arya reçu un énorme coup de chaise sur la tête et s'effondra lourdement au sol.



© Never-Utopia

_________________
I won't run anymore
By Silver Lungs


~♥~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeJeu 9 Mai - 0:31



Humaine et Homme-cornu,

rencontre peu banale.


Malheureusement, je me rendis rapidement compte que peu importe sa patrie de naissance, sa taille, sa corpulence, son âge, et ses raisons de présence dans une taverne, un homme est un homme, et son comportement se doit de devenir déviant pour pouvoir prouver qu'il est le plus fort et qu'il est quelqu'un qu'il faut respecter. C'est ainsi que le lieu qualifié de calme par la petite femme devant moi devint soudain un lieu déjanté, où les règles n'avaient plus lieu d'être. Un taudis, un misérable taudis, voilà ce que devenait le plus prestigieux établissement lorsque ce peuple barbare qui se pensait supérieur venait s'y loger. L'intelligence dont ils se disaient capable de faire preuve était bien proportionnelle à la force de leur muscles, et je comptais bien le leur apprendre, cette fois-ci encore. Et sans même que je ne m'en sois réellement rendu compte, j'étais devenu haineux envers cette toute puissante humanité, qui s'amusait à mettre à genoux des milliers d'autres peuples pour leur propre plaisir. Fort heureusement, ils n'étaient pas tous comme ça, et la petite musicienne qui était à ma table était bien là pour me le rappeler. Mais j'avais vu tellement de choses horribles sur Shabondy, depuis que j'y vivais, que je ne pouvais que haïr cette engeance, cette race, ce vil rassemblement de criminels plus corrompus que moi-même encore.

C'est donc après mes paroles que la guitare de la petite demoiselle fut empoigné par un type de la table d'à côté. Il sembla la brandir pour la fracasser sur le crâne d'un autre type mais ladite demoiselle réagit à temps et attrapa le poignet de l'homme en question, et le força à lâcher sa prise. Mais ses collègues de jeu se tapaient déjà dessus, et un tabouret vint me frôler pour aller finir sa course contre le mur à ma droite. Quelle chance ils avaient eu... Si l'objet de bois m'avait heurté, ils auraient tous traversés l'auberge de ma part et leur petite fête aurait viré court. Et rapidement, le chaos se développa. Le dernier être censé ici, excepté la petite et moi-même, semblait être le patron de l'endroit qui s'époumonait à hurler des consignes de l'établissement, en vain. Personne ne l'écoutait, et personne ne voulait l'écouter. L'adrénaline de ces fichus hommes s'était emballée, et ils se sentaient tous pousser des ailes. D'ailleurs, ils n'avaient l'air d'avoir aucune limite, et je doutai même que si un amiral s'était pointé, ils ne lui auraient pas sauté dessus pour se mesurer à sa force...

En tout cas, la brunette semblait avoir été engloutie par le raz-de-marée d'abrutis. Sa petite taille m'empêchait de la voir parfaitement, mais je parvenais à la discerner à certains moments. Après quelques secondes, je finissais ma choppe et me redressai lentement. Le gars le plus proche de moi me regarda avec une tête hallucinée, se rendant compte que je le dépassai en taille d'aisément trente centimètres et qu'en plus, j'étais bâtit comme un videur de boîte de nuit digne de l'Archipel Paradise. Mais il sembla penser que me vaincre lui donnerait tout de suite énormément de crédibilité auprès de ses amis ivrognes, et il me fonça dessus en criant pour attirer le regard des autres gars. Une dizaine tournèrent leurs regards vers lui pour le fixer arriver vers moi, et attraper mon poing en pleine mâchoire. Le choc fut effroyable, pour lui. Il traversa la salle en emportant quatre ou cinq types avec lui et heurta le mur violemment en perdant connaissance. Cela eut un effet radical : la plupart des types autour de moi se calmèrent aussi sec et je parvins enfin à voir la petite musicienne un peu plus convenablement. Au même moment, un autre gars s'approcha d'elle de derrière et lui donna un violent coup de chaise sur le haut du crâne. Elle s'effondra, et cela eut un effet désastreux sur mon calme. Je prenais aussitôt la parole en m'approchant du type en question et en posant ma main sur son épaule :

-Tu veux pas plutôt t'en prendre à quelqu'un de ta taille ?

Il se tourna alors vers moi avec un sourire mais se figea aussitôt en me voyant. Le plus intimidant de ma personne devait sans doute être le naginata que je portais dans ma main libre à ce moment-là, mais il avait du comprendre que même sans arme, j'aurais pu m'occuper d'une centaine de gars comme lui avait de montrer le moindre signe de faiblesse. D'ailleurs, il s'en rendit compte encore plus quand mon pied frappa son ventre violemment, en remontant. Il décolla littéralement et traversa le plafond, finissant sans doute dans la chambre du dessus. Je posai un genou au sol à côté de la petite fille et pris la parole à son intention :

-Hey, petite, ça va ?



Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
Arya Mujakina
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue27/75Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue105/200Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeJeu 9 Mai - 1:43





Humaine et Homme-Cornu, rencontre peu banale.



La bataille se poursuivait sans que personne ne se soucis réellement de la jeune fille au sol. Après tout, elle n'était pas la seul dans cet état. Quasiment à chaque secondes qui passaient quelqu'un d'autre tombait, soit assommé, soit trop saoul pour pouvoir tenir davantage debout. C'était bête, mais c'était ainsi. Arya mis donc à temps à ce souvenir ce qu'elle faisait là, le choc lui avait totalement embrouillé l'esprit et elle avait du mal à remettre ses idées en place. Sérieusement, comment un objet aussi banal qu'une chaise pouvait faire autant mal ? Était-ce une revanche sur le fait qu'on s'asseye toujours dessus ? Enfin... Ce n'était pas comme si un chaise souffrait réellement du poids de son utilisateur.

-Hey, petite, ça va ?

Se souvenant de cette voix grave et intrigante, la petite ouvrit les yeux pour voir le masque auquel elle s'attendait. Bon au moins sa rencontre n'avait pas changer de visage pendant la bataille. C'était rassurant de voir quelqu'un qu'on connaissait (plus ou moins) dans un moment pareil. Se mettant donc sur le dos, Arya se redressa afin de se retrouver assise sur le sol poussiéreux de la taverne. Elle jeta un regard autour d'elle et constata que si le nombre d'évanouis avait augmenter, il restait toujours des hommes debout pour entretenir le combat. Pitoyable. C'était vraiment pitoyable d'en être réduit à se battre dans une taverne pour prouver qu'on est le plus fort... Ces hommes ne valaient vraiment rien... La petite était même sûre qu'elle pouvait tous les étalés toute seule en quelques minutes à peine. Enfin, peut-être pas tous en même temps, quoique si elle usait de son katana... Peut-être. Mais pour le moment elle n'allait pas se servir de son arme, ce serait encore plus dégradant pour elle que d'affronter un ramassis d'alcoolique qui tiennent à peine sur leurs jambes.

Secouant la tête pour se remettre de ses émotions, Arya pensa soudainement que c'était bien fait pour elle. La prochaine fois au lieu de se reposer sur une petite victoire, elle devrait faire plus attention à ce qui se passe autour d'elle. Elle tenta donc un petit sourire pour rassurer l'homme masqué. Elle n'avait pas envie non plus de lui faire trop peur, après tout, elle n'avait rien eu de très grave... A part peut-être une bosse derrière la tête...

- Ça va, ça va... Mais... MA GUITARE ?!

Attrapant l'instrument sur lequel elle était tombée, la jeune fille soupira longuement en voyant que sa guitare n'avait rien... Elle était toujours dans le même état qu'auparavant et heureusement ! Si l'objet n'avait ne serait-ce qu'une éraflure, Arya se serait mit dans un de ses états... Là c'était sûr que personne ne serait ressortit entier de cette taverne ! D'ailleurs il ne valait mieux pas trop traîner si la petite voulait éviter les dégâts. Elle se releva donc, époussetant rapidement ses vêtements, elle passa sa guitare dans son dos, vérifia que son katana était bien en place et attrapa l'homme masqué pour le tirer vers la sortie de l'établissement.

Une fois à l'extérieur, Arya se permis un long soupir, elle leva le tête vers le ciel sombre plein de poussière et lâcha par la même occasion l'homme qu'elle avait embarqué. Et elle remarqua que maintenant qu'il était debout, son interlocuteur était bien lus grand qu'elle. Non mais sérieusement ! C'était quoi ça ?! Pourquoi tout le monde était plus grand qu'elle dans ce monde hein ? En plus toutes les rencontres de la petites étaient des géants ?! Si les dieux existaient vraiment, ils voulaient sérieusement qu'Arya développe un complexe d'infériorité c'est ça ? Si oui... et bien ils avaient réussit... Enfin, la jeune fille mit ses remords de côté pour demander au masqué :

- Désolé de t'avoir embarquer sans te demander... Mais on est mieux dehors non ?

Arya se souvînt alors de ce que lui avait dit son interlocuteur à propos du climat de l'île. Il trouvait qu'il faisait trop froid... Pourtant la petite trouvait qu'il faisait plutôt doux en ce moment. Mais peut-être était-ce parce qu'elle était habituer aux températures basses. Contrairement au masqué, elle se voyait très mal sur South Blue. La chaleur ? Elle ne pouvait pas supporter ça plus d'une journée alors vous imaginez ça pendant des mois ? Quoique... L'idée était tout de même intéressante. La mer du Sud était sans doute bien différente de celle du Nord et ses habitants devait-être tout aussi particulier. Oui... Ce serait finalement un voyage à envisager. Mais pour le moment, Arya tenait encore trop à ses origines pour pouvoir partir définitivement de cette mer.



© Never-Utopia

_________________
I won't run anymore
By Silver Lungs


~♥~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeJeu 9 Mai - 13:42



Humaine et Homme-cornu,

rencontre peu banale.


Je m'étais donc agenouillé à côté de la petite dame que je venais de venger, quelques secondes plus tôt, en envoyant valser son assaillant histoire de lui apprendre un petit peu la vie. Elle semblait consciente, puisqu'elle remua légèrement après que j'ai pris la parole. Puis, lentement, elle se mit sur le dos, avant de s'asseoir en regardant les gens, ou plutôt les bêtes qui se battaient dans la taverne alors que, quelques secondes plus tôt, elles se contentaient de plaisanter. La nature humaine, je la détestais réellement, et ça n'était vraiment pas prêt de changer... Tous ces gars qui outrepassaient leurs limites en se pensant supérieurs... Tous des ordures. S'il n'y avait pas eu cette petite fille, face à moi, je n'aurais pas hésité à tous les tabasser, les uns après les autres, pour leur montrer que l'on croise toujours largement plus puissant que nous, où qu'on aille. Mais la présence de la musicienne semblait bénéfique pour mon être puisqu'elle me poussait à rester calme et à ne pas céder à l'envie de les envoyer directement vers un médecin.

La demoiselle sembla secouer la tête pour reprendre pleine possession de son corps. Elle me répondit que tout allait bien, mais s'étonna soudainement en demandant où était sa guitare. Elle l'attrapa d'un geste vif, qui prouvait bien qu'elle était désormais capable de se mouvoir sans problème, et sembla soulagée en se rendant compte que l'instrument n'avait rien. A vrai dire, à cet instant, je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle s'était effrayée comme ça. Ça n'était qu'un bout de bois... Mais je me rappelais alors que même si mon naginata n'était qu'un bout de ferraille pour certains, il était très important pour moi. Les sentiments étaient un univers au moins aussi abstrait que les gens eux-même.

Lorsque l'artiste se releva et tapota ses vêtements pour enlever la poussière qui s'était installée sur ceux-là, je me redressai également, faisait une nouvelle fois reculer les quelques personnes qui étaient assez folles pour se rapprocher de nous durant leurs affrontements respectifs. Après avoir remis son katana et sa guitare en place, la petite dame attrapa ma main et me tira en direction de la sortie. Je me laissai faire silencieusement, n'ayant de toute façon pas vraiment envie de rester un instant de plus ici, trouvant que l'endroit empestait vraiment trop l'alcool pour quelqu'un de mon genre. J'étais peut-être une crapule, une saloperie qui ne travaillait que pour le fric, mais au moins, je me débrouillais toujours pour garder ma conscience éveillée... Bande de déchets de la société que voici...

Nous sortîmes donc de l'endroit et la demoiselle se tourna vers moi. Je me rendis alors vraiment compte de sa petite taille, tandis qu'elle devait se rendre compte de mon imposante ossature. Cependant, elle sembla ne pas en prendre compte et s'excusa auprès de moi pour m'avoir entraîné dehors aussi rapidement. Elle se justifia en déclarant que l'on était mieux dehors qu'à l'intérieur, alors que le pugilat risquait à tout moment de dégénérer et d'emmener quelqu'un dans le royaume morbide des enfers. Après un instant de silence, je répondis tout simplement :

-Sans doute.

Je ne savais cependant pas trop quoi ajouter, n'ayant que rarement eut l'occasion de parler à quelqu'un plus que pour lui demander son identité avant de l'éclater sous prétexte que c'était là l'objet de mon contrat. Je me contentai donc de m'adosser au mur de l'auberge calmement et silencieusement, en levant mon regard en direction du ciel. Cet endroit restait toujours aussi sombre, c'était assez ennuyeux... Moins qui était habitué aux endroits clairs, je me retrouvais sur l'île qui était sans aucun doute la plus sombre de la planète. En y alliant le froid environnant, je me retrouvai presque dans mon propre cauchemar.

J'abaissai alors mon regard sur la petite silhouette face à moins en restant parfaitement détendu, mon naginata dans la main droite au cas-où un impudent sorte du bar pour nous chercher des embrouilles.



Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
Arya Mujakina
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue27/75Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue105/200Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeJeu 9 Mai - 21:34





Humaine et Homme-Cornu, rencontre peu banale.


A ses excuses, le masqué ne répondit qu'en deux mots : «  Sans doute. ». Arya lui fit une petite moue dépréciative pour lui montrer que cette réponse ne lui convenait qu'à moitié. Cet homme n'était vraiment pas bavard et pour une petite pleine d'énergie comme Arya c'était presque énervant. Elle soupira donc longuement et observa son interlocuteur. Ce dernier était adossé à un mur de la taverne et il était impossible de décrire l'expression de son visage à cause de son masque. C'était assez perturbant tout de même de ne pas savoir si la petite ennuyait, amusait ou laissait cet homme totalement indifférent. Cependant Arya n'avait pas l'intention de rester ici indéfiniment, elle se mit donc en marche en faisant signe au masqué de la suivre. Ce n'était pas qu'elle craignait que la bagarre de la taverne se propage vers l'extérieur du bâtiment, mais oui en faites... Alors il valait mieux s'éloigner un peu.

La petite marchait tranquillement, elle ne voyait aucune raison de se presser et elle devait bien avouer qu'elle avait encore un peu mal à la tête. Ce n'était pas l'air de cette île qui allait arranger son état. Arya songeait donc à son prochain voyage. Où pourrait-elle bien aller... Au Royaume de Luvneel ? Pourquoi pas, l'endroit devrait être sympa à visiter... Et pourquoi pas South Blue comme l'homme qui l'accompagnait en ce moment ? La possibilité n'était pas à éloigné. Mais la petite n'avait pas envie de quitter North Blue sans une véritable raison. A croire qu'elle était encore attaché à ses souvenirs d'enfance et que ses derniers l'empêcheraient toujours d'avancer. Seulement Arya était déterminé, elle devait faire des progrès en combat, maîtriser son katana avec encore plus d'habiletés et réussir à combiner ses attaques avec la vitesse que lui procurait son Fruit du Démon. Et si elle devrait faire progresser ses réflexes aussi, car elle avait eu la preuve aujourd'hui même que ces derniers n'était pas encore tout à fait au point.

Bref, de toutes façons pour le moment, la petite devait rester ici. Elle n'avait aucun moyen de transport et ne connaissait encore personne qui pourrait lui trouver de quoi voyager clandestinement ou non. Et pour le moment c'était cet homme masqué qui l'intriguait. Arya laissa donc sa curiosité prendre le dessus et demanda :

- Pourquoi porter un masque ? Désolé si ma question n'est pas très subtil... Mais c'est peu commun de porter un masque. Tu as des choses à cacher ou c'est juste pour le plaisir d'avoir un masque ?

La petite s'était arrêter pour se placer en face de son interlocuteur, même si ce dernier était peu bavard, elle avait bien l'intention d'obtenir une réponse digne de ce nom ! Ne saviez-vous pas qu'Arya était plus têtue que toutes les mules du monde entier réunies ? Ben maintenant vous le savez ! Jamais la petite ne lâcherait cet homme tant qu'elle n'aurait pas eu ce qu'elle voulait et... elle faisait ça avec tous le monde alors, vous m'étonner qu'elle n'ai pas beaucoup d'amis ! Enfin, ça c'était un autre problème, car il y a eu une époque où elle n'avait que ça, des amis. Mais aujourd'hui, elle évitait de trop s'attacher aux gens de peur de devoir les perdre eux aussi. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle voyageait sans cesse, à la recherche de l'endroit où elle pourrait s'amuser sans réellement se soucier de ce qui se passe autour d'elle. Mais il ne fallait pas non plus qu'Arya se lasse trop vite de cette vie. Il lui fallait donc trouver quelque part où elle s'ennuierait jamais. Maintenant il n'y avait plus qu'à trouver un tel endroit. Enfin... Fallait-il encore qu'il existe...

Et le masqué alors ? Le regardant de haut en bas, Arya ce demandait à quoi un homme aussi grand et fort pouvait rêver. Cherchait-il sa place dans ce monde aussi ? Où 'avait-il déjà trouver ? Qu'est ce qui l'avait amener sur cette île sale et poussiéreuse de North Blue alors qu'il n'aimait pas le climat de cette mer ? Était-ce une mission qu'il avait ? Ou était-il venu rendre service à un ami ? Rencontrer quelqu'un ? Peut-être voulait-il juste vérifier si cette île était bien tel qu'on lui avait décrite... Tant d'interrogations qui n'auraient peut-être jamais de réponses. C'était vraiment dommage que cet homme ne soit pas bavard.



© Never-Utopia

_________________
I won't run anymore
By Silver Lungs


~♥~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeSam 11 Mai - 22:58



Humaine et Homme-cornu,

rencontre peu banale.


Suite à ma réponse, la petite fit une mine un peu déçue de mon comportement clairement pas sociable. Cependant, je n'ajoutai rien. Je n'étais pas quelqu'un qui aimait tisser des contacts, d'autant plus que ma situation de mercenaire ne m'y aidait en rien. Non, de toute façon, je trouvai lui en avoir déjà trop dit, à cette petite... Même si la moitié de ce que je lui avais dit relevait du mensonge, évidemment. Je ne pouvais clairement pas me vanter devant une inconnue d'être quelqu'un qui bossait pour le fric sans se soucier du bien fondé de ses actes. Non, je n'en était moi-même pas fier, alors comment demander à quelqu'un d'autre d'aimer mon "job", si on pouvait l'appeler ainsi ? Je préférais largement jouer le rôle du visiteur qui ne voulait pas rester ici trop longtemps à cause du froid et du manque de soleil. Et puis, de toute façon, mon masque de kabuki me permettait presque de me glisser dans ce rôle avec plus de facilité que n'importe qui... C'était un bon point, cet accessoire. Certaines personnes, quand elles mentent, ont des tics ou des comportements nerveux qui peuvent les trahir. Je ne sais pas si j'en ai eu, mais en tout cas, personne ne pouvait s'en rendre compte.

Enfin bref... La petite fille semblait être assez nerveuse à cause de la bataille que l'on pouvait entendre à l'intérieur du bar. Les ivrognes n'avaient pas l'air de se calmer. A l'ouïe, j'aurais même dit que les combats avaient doublé en intensité depuis que nous avions quitté l'endroit. Peut-être que ma présence avait incité quelques uns de ces guignoles à se faire discret pour éviter d'être assommé trop brutalement... C'était un bon point, cela prouvait que ma taille imposante suffisait à faire peur à ces créatures idiotes et imbues d'elles-même que l'on nommait humains. Dans tous les cas, la demoiselle me fit signe de la suivre en décidant de s'éloigner. Sage décision, car j'aurais bien eu envie de retourner dans l'auberge si le tapage s'était un peu trop prolongé à mon goût. Je la suivais donc calmement, naginata en main, aux aguets. J'avais peur que le marine, ma cible, ne se montre pendant que j'étais avec la petite fille... Cela m'aurait passablement compliqué la tâche. Mais il y avait vraiment peu de chances que cela arrive... Trop peu de chances.

J'étais plongé dans tout un tas de réflexions quand ladite petite fille se tourna brusquement dans ma direction et me posa une question réellement embêtante. Elle concernait mon masque... Elle demandait en effet pourquoi je le portais, et s'il me servait à me cacher ou s'il s'agissait tout simplement d'un plaisir. La question était posée directement, et avec toute l'innocence dont les enfants pouvaient faire preuve. Elle était peut-être sur le chemin de l'âge adulte, mais elle n'en demeurait pas moi candide et pure. Je pris donc la peine d'ouvrir la bouche pour lui répondre lentement :

-C'est plus par envie que par nécessité.

Oui, c'était tout. Je n'avais aucunement l'intention de lui révéler mon ascendance d'homme-cornu, même si elle devait s'en être rendu compte de part ma taille et de part ma musculature, mais je n'avais surtout aucunement l'intention de lui révéler mon visage. Ma crinière blanche et noire, ainsi que le bois rougeâtre du masque en lui-même devraient lui suffire. Et s'ils ne lui suffisaient pas, c'était du pareil au même.
Après un instant, j'en venais à me demander l'heure qu'il était. Je ne devrais plus trop tarder, il me fallait rentrer à l'auberge pour me reposer et pour aller trouver l'autre abruti qui me servait de cible le lendemain, histoire de pas prendre de retard... Un combat dans mon état actuel pourrait m'être fatal. Surtout contre un homme entraîné, évidemment : les ivrognes du bar, c'était une bien autre partie de plaisir... C'est pour cette raison que je repris la parole :

-Bon, j'vais devoir y aller. Ta tête, ça va ? Va voir un médecin si t'as toujours mal demain...

Et puis honnêtement, je n'avais pas vraiment envie de passer une heure de plus avec cette musicienne. Elle commençait à trop se rapprocher de moi et je n'aimais pas ça. Les sentiments, c'était pas un Monde auquel j'appartenais...




Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
Arya Mujakina
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue27/75Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Left_bar_bleue105/200Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty_bar_bleue  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitimeDim 26 Mai - 20:23





Humaine et Homme-Cornu, rencontre peu banale.


Maintenant qu'ils étaient dehors, il était encore plus compliqué pour la petite de dresser un portrait précis de son interlocuteur. L'air de cette île était vraiment trop poussiéreux pour avoir l'espoir d'apercevoir les plus petits détails qui pourrait éventuellement informé Arya sur la personne à qui elle avait à faire. C'était assez perturbant cette situation tout de même. A n'importe qu'elle seconde l'homme pouvait lui sauter dessus et l'égorger avec son Nigata sans même qu'elle ai le temps de dire une syllabe. Seulement, la petite sentait que son interlocuteur était plutôt un pacifiste. Il l'avait même protéger dans la taverne, alors pourquoi lui ferait-il du mal maintenant ?

Secouant vigoureusement sa tête, Arya commençait à penser n'importe quoi. Depuis quand elle s'inventait des histoire sur les gens qu'elle rencontrait ? Le coup qu'elle avait reçu avait du bien lui mélanger les neurones pour qu'elle se retrouve ainsi. Il fallait avouer que ce ne serait pas non plus l'air « pure » qui régnait ici qui l'aiderait à retrouver une certaine lucidité. Pour le moment, la petite n'arrivait même pas à concentrer ses pensées sur une seule chose à la fois. A chaque tentative d'examiner son interlocuteur, des souvenir lui revenaient à l'esprit ou alors les paroles d'une chanson lui venait et généralement tout cela n'avait aucun rapport avec sa situation.

-C'est plus par envie que par nécessité.

Pendant un instant, la petite ce demanda ce quoi parlait l'homme, mais soudainement elle se souvînt de la question qu'elle lui avait posé. Cette réponse confirmait donc une partie de ses déductions : ce voyageur était juste bizarre. Au final, elle ne devrait pas s'interroger autant sur son interlocuteur sinon elle risquait d'alimenter davantage le mal de tête qu'elle avait déjà. D'ailleurs maintenant ils étaient sensés faire quoi ? Arya aurait bien aimé poser plus de question à propos de cet homme énigmatique et d'où venait-il ? Pourquoi venait-il sur North Blue ? Pourquoi d'ailleurs il était si timide ? Et surtout... Comment avait-il fait pour être aussi grand ? Il devait bien avoir un truc pour grandir non ? Cet homme avait sûrement suivie un régime alimentaire strict. Pourtant... Arya ne pensait pas manger si mal que ça et elle ne faisait qu'un mètre-cinquante. La nature était vraiment injuste.

-Bon, j'vais devoir y aller. Ta tête, ça va ? Va voir un médecin si t'as toujours mal demain...

Regardant son interlocuteur avec des grands yeux, ce dernier commença à s'éloigner plantant Arya là. Alors comme ça il s'en allait sans un mot de plus ? Il ne lui disait même pas son nom ? Bon au moins il avait été sympathique de lui donner un petit conseil. Seulement la curiosité de la petite n'avait pas été satisfaite, elle espérait donc bien recroiser cet homme un jour. De toutes façons, Arya doutait qu'elle pourrait oublier un visage... Enfin un masque pareil ! La jeune fille tenta tout de même de suivre l'homme seulement il était déjà invisible aux yeux de la petite. Saleté de poussière. Mais... C'était peut-être un défi non ? Avec un sourire aux lèvres, Arya ce mit à la recherche du masqué, elle avait bien l'intention de ne plus le lâcher jusqu'à ce qu'elle ai obtenu ce qu'elle voulait. Si elle pouvait au moins obtenir le nom de cet homme ce serait déjà bien non ? Et puis... Elle voulait son secret pour gagner des centimètre rapidement !

Marchant d'un pas rapide et sûre d'elle, Arya n'avait aucune idée de la direction vers laquelle elle se dirigeait, mais elle savait ce qu'elle cherchait c'était déjà ça. Les minutes commencèrent ainsi à défiler sans que la petite ne trouve ne serait-ce qu'une trace du masqué. Elle ne savait même plus où elle était. Où était la taverne où elle était sensée passé la nuit ? Heureusement que la jeune fille n'y avait pas laisser ses affaires ! D'ailleurs elle en avait presque oublié son mal de tête. Réussirait-elle à trouver un médecin dans toute cette poussière ? C'était peu probable, Arya n'arrivait même pas à distinguer ce qui se passait à quelques mètre d'elle comment pourrait-elle retrouver son chemin ? Le monde est vraiment plus qu'injuste. Déjà que la petite n'avait aucun sens de l'orientation, si en plus on la privait de sa vue... Partira-t-elle un jour de cette île ?



© Never-Utopia

_________________
I won't run anymore
By Silver Lungs


~♥~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Empty
MessageSujet: Re: Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]   Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Humaine et Homme-cornu, rencontre peu banale. [PV Arya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: North Blue :: Shivering Island-