Partagez | 
 

 [Mission] Attention, Cipher Pol !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Dim 3 Mar - 11:01




Une nouvelle escale, une nouvelle île. Même si cette dernière n'avait pas vraiment grande importance. Une île comme tant d'autre. Une île où l'équipage avait accosté pour la journée. Ce n'était pas nécessairement un endroit spécial... Montagne, plage, village. Il n'y avait vraiment que ça. Et comme à mon habitude, je m'étais un peu écarté du groupe. Pour vaquer à mes occupations. Soit, entre autre, bifurquer vers le petit commerce spécialisé dans les armes blanches. Puis, après m'être délier les jambes, j'étais sorti du village, me dirigeant vers un sous-bois au pied de la principale montagne de l'île éloignéde, tout au plus, deux kilomètres de la bourgade. Je n'avais pas à rechercher longtemps, que j'avais trouvé l'endroit parfait pour moi...

Concentration. Repos. Méditation. Tranquillité. Quatre maîtres mots donc. C'était exactement ce qu'il me fallait. Quoi de mieux qu'une cascade pour cela ? À l'ancienne, comme le faisait grand-père. Méditer sous une cascade. Ou le bon vieux stéréotype du samurai qui restait caler dans les vieux trucs. Au pire, on ne pourrait jamais le vanter assez. Il n'y avait que ça de vrai. Cette île n'était pas très intéressante. Par conséquent, dans l'escale de notre équipage, c'était tout ce que j'avais trouvé à faire. M'isoler. Retournez aux sources. Reprendre ces vieilles habitudes qui faisaient de moi ce que j'étais. Soit m'écarter pour m'entraîner. Autant physiquement que mentalement. Et ce lieu m'était apparu au moment opportun. Il y avait de quoi s'entraîner aux lames, comme rester immobile sous la petite chute d'eau. À ce moment même, ma conscience ne suivait plus mon corps. Elle était en suspension. Dans l'espace comme dans le temps. Traversant des souvenirs passés ou se tournant vers l'avenir. Alors que mon corps, lui, se faisait masser par le déversement régulier de l'eau. J'étais maintenant dans une concentration profonde. Totalement seul. Il n'y avait plus que moi, le reste n'était plus. J'étais entré dans une béatitude à toute épreuve... Ma version à moi de la béatitude.

Le ciel était légèrement gris, les oiseaux chantaient, le vent faisait bruisser des feuilles... Et moi j'm'en foutais un peu. J'étais presque en léthargie après tout. C'était limite si on pouvait surgir et me buter que je ne remarquerais rien. D'où le principe de la méditation après... Mais d'une certaine manière, qui irait venir me chercher dans un trou paumé comme celui-là ? Au pied d'une montagne, prêt d'une petite chute d'eau... Ou, par excellence, il faudrait ne rien avoir à faire de sa vie ! Et surtout chercher la mort. Parce que me sortir brusquement de cet état... C'est assuré la fin de son contrat. Et puis, si même l'équipage ne savait où j'étais allé, qui pourrait donc le savoir ? J'étais tranquille et ça, personne ne pouvait le contester !

Mon après-midi serait donc composée de deux parties. Détente et méditation sous une cascade. Puis entraînement aux armes, prêt de la chute. À vrai dire, depuis notre combat contre la marine, je m'étais rendu compte que je ne maniais pas mes lames au mieux. Chose tout à fait normale d'ailleurs, nous n'étions pas du tout à la hauteur. Ce jour-là, notre salut ne reposa que sur la retraite de ce fameux haut-gradé, élément que je n'avais pas bien compris d'ailleurs, mais aussi sur l'efficacité de Mitsu. Sans quoi je ne donnais pas cher de notre intégrité totale. Ou il aurait fait une oeuvre d'art avec notre sang sur le pavé... Au choix. Toujours est-il que mon seul souhait était maintenant de m'élever encore plus. Toujours mieux m'approcher de la perfection de mon Shishitoryu. Dans cette optique, j'avais donc mis au point de nouvelles techniques. Celles-ci patientaient bien sagement dans mon répertoire et n'attendaient maintenant qu'à être utilisées.

Mais dites moi donc, à quoi servait-il de maîtriser des lames ou des arcanes si nous ne pouvions pas maîtriser en premier lieux son propre corps ? Inutile. Les deux allaient de pair. Rien n'était sans l'autre. Pour maîtriser la maîtrise il fallait tout d'abord avec une bonne maîtrise du corps ! Sinon bah... ça servait un peu à rien. Cet après-midi allait donc être tournée là-dessus. Méditation sous la chute, esprit ; entraînement à l'arme, corps. Toujours est-il que je commençais à immerger, après une bonne heure et demie de concentration totale. Je revenais à moi. J'avais appris à réguler mes méditations, de manière à pouvoir me réveiller quand je le voulais, chaud hein ? Mais efficace surtout, c'est le plus important... J'ouvrais donc les yeux. Je reprenais contact avec la nature et la réalité. Et, après avoir baillé un bon coup, je me relevais. Ouais non, mais c'était normal après tout, cherchez pas pourquoi, méditer pour moi c'était l'équivalent d'une sieste... Sauf que j'en sortais rarement ramolli... À l'instar de quand je me levais ! Maintenant que ça, c'était fait, j'étais bien détendu et tout le trallala, parfait pour me lâcher un peu. C'est que je manque d'entraînement quand j'suis sur le bateau moi...

Seulement, voilà, alors que je faisais tranquillement tournoyer mes lames et trancher des rochers d'une quelconque manière, une chose -ou une personne en fait, je ne le savais pas vraiment- vint déranger ma quiétude. Comme quoi, il avait toujours une mauvaise chose à chaque situation. Enfin, mauvaise, je ne le savais pas vraiment pour l'instant. Toujours est-il que j'avais apparemment remarqué une présence, mais celle-ci ne voulait pas se montrer. Bien. Je n'aimais pas vraiment cette sensation d'être regardé. Je lançais donc un Air Slice dans la direction de ce regard pesant, sans pour autant viser là où il était : je ne savais avec exactitude où il se trouvait vraiment. Mais mon message était simple, se cacher ne servait plus à grand-chose maintenant...





Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Dim 3 Mar - 13:38

Klan était debout, sur le pont du bateau qui l'avait emmené ici, sur East Blue. En fait, ce qu'il faisait là, c'était très simple. Suite à son échec face à Holly, la fille qui combattait aux côtés du Fenice, il s'était entraîné encore plus fort et avait grandement progressé. Sauf qu'apparemment, l'équipage du phoenix aussi, avait progressé. Pendant la grande guerre, leurs mises-à-prix avaient littéralement explosées, surtout celles du capitaine et du second. Du coup, les supérieurs du Cipher Pol refusaient qu'il s'attaque à eux une nouvelle fois, prétextant qu'il ne pourrait jamais venir à bout de ces forbans. C'était donc avec une grande amertume que le jeune agent s'était rabattu sur Mitsu et son équipage. Ce jeune possédant, selon les sources, un logia. Il pourrait donc être une bonne vengeance par rapport à la demoiselle de neige qui avait mis en échec le gouvernemental... Sauf que pour parvenir à le tuer, il fallait déjà le trouver. Et la chose n'allait pas s'avérer facile, même si ce hors-la-loi avait un wanted dépassant les 80 millions sur sa tête.

Sauf qu'avec une chance hors du commun, Klan localisa, par le plus grand des hasards, l'un de ses amis sur l'île. Ce sabreur était Drake Kotori, dont la tête était également mise-à-prix, mais bien plus bas. Environ 20 millions, d'après les souvenirs du l'assassin qui ne réfléchit pas une seconde de plus. Il se mit en route derrière ce gars, souhaitant le suivre jusqu'au moment où il retournerait vers les autres membres de l'équipage. Des marines attendaient le signal du Cipher Pol pour attaquer également, et la surprise combinée à l'avantage numérique mènerait forcément les justiciers à la victoire. Personne ne pouvait en douter, et le combattant d'Enies Lobby pourrait enfin prendre sa vengeance et devenir un vrai membre du Cipher Pol 9, accepté de ses autres compagnons d'armes.

Lorsque le mec se mit près d'une cascade, il resta caché dans un buisson, parfaitement immobile, contrôlant la moindre de ses respirations. Prendre quelqu'un en filature était quelque chose de très simple, et c'était l'une des choses que l'on leur apprenait en premier... Sauf qu'apparemment, ce type avait une concentration exceptionnelle. Il parvint en effet à localiser l'agent camouflé, et envoya une lame d'air dans sa direction. Sauf que cette offensive, Klan la voyait plutôt comme une opportunité. Ce n'était ni un problème à parer, ni à esquiver. Il en faudrait plus au pirate pour venir à bout du combattant qui, d'un soru, se plaça devant son ennemi. Une nouvelle fois, il comptait bien utiliser l'effet de surprise pour mettre ce gars hors-service... De son index, il tenta un shigan en direction du ventre de l'adversaire avant de reculer d'un seul coup, sans prendre la peine de vérifier si son attaque avait marché, usant une nouvelle fois d'un soru. Il se redressa alors et prit la parole calmement :

-C'est dommage que tu m'aies localisé... Si tu ne m'avais pas trouvé, j'aurais pu remonter avec toi jusqu'à ton capitaine. Mais bon, étant donné que c'est trop tard, je vais te tuer ici et je ramènerais ta tête à mes supérieurs, Drake Kotori.
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Dim 3 Mar - 21:12




Ce gus était sorti de son trou. Ou de ses arbres plutôt, au choix. Comme quoi, j'avais bien raison, on m'observait. Les questions étaient maintenant pourquoi, mais aussi, que me voulait-il ? Personnellement, je n'aimais pas que l'on me surveille, de quelle que manière que ce soit. Il était bien mal tombé... Même si au fond, je n'avais rien contre lui. Enfin, pour l'instant... Ce n'était pas garanti que lui n'avait aucune intention hostile, chose que je ne tarderai sûrement pas à savoir. Au pire, même s'il voulait taper la causette, je l'aurai envoyé balader... Comme je l'avais dit, si j'étais ici, c'était pour m'isoler, être seul. Et ce ne serait certainement pas lui qui viendrait impunément déranger ma tranquillité ! Sauf que bien évidemment, cette dernière n'était déjà plus... En effet, ce dernier avait un peu mal réagi à mon Air Slice, qui pourtant n'était là pour dire qu'il ne lui servait plus à rien de se cacher. Oui, il avait lancé l'offensive.

En effet, il commença tout d'abord par remonter la distance qu'il y avait entre nous et ce, d'une manière qui ne m'était pas inconnu... En moins de deux secondes, il était déjà à mon niveau... C'était moi ou cette technique ressemblait énormément à celle qu'utilisait ce gars de la marine, qu'on avait affronté y'a pas longtemps ? Si, je ne rêvais pas, c'était bien la même... Se pourrait-il que ce gars soit de la Marine ? Si oui, toi, tu vas finir par manger les pissenlits par la racine toi... Et dieu seul savait à quel point j'avais horreur de ce gars du Gouvernement ! Mais il ne s'était pas arrêté à ce Soru, non, il avait aussi lancé son index en direction de mon ventre. Dans un réflexe salvateur je tentais de m'écarter. Certes, cela ne m'empêcha pas de me faire transpercer le ventre, mais la gravité possible de la blessure en avait été amoindrie. Et puis, ce n'était qu'un peu de sang et un trou dans l'abdomen après tout non ? Aucun organe touché, rien de grave... Enfin, pour moi rien ce n'était rien de grave. Car si j'en venais à penser que la gravité était autre, alors qu'il venait ouvertement de me défier en duel, je perdais toute assurance ! Il n'empêche que cette technique là, elle aussi, n'était pas inconnue à mes yeux... Il semblait bel et bien utiliser le même registre de combat que l'autre cinglé ! Intriguant... On s'en foutait, certes, mais cela restait intriguant... Ca me donnait encore plus envie de le cogner tiens !

Après ce premier coup porté, il ne tardait pas réutiliser son Soru, pour, grâce à cela, mettre de la distance entre nous. Devrais-je croire en cela que c'était maintenant à mon tour de frapper ? Et bien, soit ! En plus, j'avais déjà ma lame de dégainée, pourquoi donc ne pas en profiter ? Je voulais de l'entraînement, j'étais servi ! Sauf que je n'avais pas eu le temps de dresser ma lame, qu'il se redressait et prenait déjà la parole. Qui lui avait autorisé à l'ouvrir celui-là ?! Néanmoins, ses paroles m'étonnèrent quelques peu... Il était clairement là pour se battre... Même pire. Et bien, c'était motivant ça. Finalement, ça n'allait plus cogner... Ça allait saigner ! Alea Jacta Est, ainsi soit-il, il n'en voulait pas qu'à moi apparemment, mais à tout le Yume ! S'il croyait que j'allais le laisser foutre le désordre à celui-là ! Il va plutôt prendre cher ! Enfin, même s'il ne fallait surtout pas le sous-estimer.

-C'est dommage que tu m'aies localisé... Si tu ne m'avais pas trouvé, j'aurais pu remonter avec toi jusqu'à ton capitaine. Mais bon, étant donné que c'est trop tard, je vais te tuer ici et je ramènerais ta tête à mes supérieurs, Drake Kotori.

Je n'étais donc pas sa véritable cible... Enfin, pas directement. Il en voulait donc à Mitsu... Mais pourquoi donc ? Qu'était-il encore parti faire comme foutoir ? Ouais bon, on va faire abstraction de lui pour l'instant, c'est moi qu'on veut tuer sur le coup, pas lui... Oh mais cool quand j'y pense, il connaissait mon nom ! Mon Wanted était donc efficace ! Et c'est là qu'on se sent fier d'avoir foutu le bordel contre la marine ! Mais redevenons donc sérieux. Il voulait non seulement me faire la peau, mais aussi faire volter le Cramé. Il voulait ramener ma tête à ses potes... Déjà qu'elle valait pas beaucoup ma tête. Mais ça, ce n'était pas le plus important. Il voulait du mal au Sen'Paku no Yume, c'est là le pire. Il voulait du mal à mes camarades... S'il voulait ma tête, qu'il le fasse vite et bien, car moi, je n'allais pas du tout y aller mollo... Un combat peut être à sens unique... Pourquoi pas, je n'allais certainement pas passer l'arme à gauche avant d'arriver sur Grand Line !

« Juste une question... T'es qui au juste ? J'sais pas moi, tu débarques de je-ne-sais-où, t'arrives, tu m'troues le ventre et tu veux faire me faire la peau, et aussi à l'équipage... Bref, en gros, t'es qui ?... Et aussi, ouais, c'est dommage que j't'ai vu, du coup si tu veux m'faire volter, ça partira aussi dans l'autre sens... »

Enjoy. Et maintenant, c'était à moi de frappeeeeeeeer ! Mais avant cela, je tâtais la blessure que m'avait fait ce gus, histoire de voir si ça n'allait pas s'aggraver. Je ne perdais pas tant que sang que ça. Ça irait donc bien. Maintenant... Lui faire la peau tient. Je serais donc la garde de Yubashiri. Après tout, pourquoi m'empêcher de l'utiliser ? Je ne sortais pas mes armes contre des personnes désarmées, mais vu la manière de combattre de cet homme, je pouvais dire que nous étions à arme égale... Il peut juste me perforer avec son doigt quoi. Je me mettais en position et je dressais ma lame. On ne va pas s'emmerder hein... Et je commençais à décrire un cercle avec ma lame. Puis, une fois que celle-ci ait fait un tour complet, je donnais de l'impulsion pour lui porter mon premier coup. L'une de mes techniques fétiches dans Ichitoryu...

« The Circle Sword, The Purple Comet... » Avais-je dit en portant mon coup, juste avant m'être éloigné de lui à mon tour, sans même voir si je l'avais blessé. Même si je doutais fort que cette simple technique viendrait si facilement à bout de lui... Et je me retournais, lui faisant face... Attendant que ce combat ne commence vraiment. Je ne savais pas si ce combat serait intéressant ou pas, mais le plus important était de défendre mes Nakamas... Et accessoirement de saigner l'une de ces branguignols de la marine !





Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Mer 6 Mar - 15:39

Lorsque Klan avait utilisé son rapprochement à vitesse extrême, l'ennemi avait réussi à se reculer à temps pour éviter une blessure trop grave, voire mortelle. Le doigt du Cipher Pol termina tout de même bien sa course dans le corps adverse, mais sans trop lui infliger de dégâts. Puis l'agent reprit ses distances le plus vite possible, à nouveau, en sachant que celui qui lui faisait face était un bretteur. Il faudrait à tout prix éviter ses lames, les parer, et le vaincre à distance si possible, avec l'aide des rankyaku, du soru et du geppou. Le forban prit la parole et fit sourire le gouvernemental qui, après son discours, répondit simplement :

-Tu n'as pas à savoir qui je suis.

Sur ces mots, l'épéiste se mit à dessiner un cercle avec sa lame. Que comptait-il faire ? Le jeune homme resta sur ses gardes en fronçant les sourcils, s'attendant à une technique dangereuse et vive. Son soru pourrait toutefois normalement le mettre hors de danger efficacement, et dans le pire des cas, le tekai également était là... Le sabreur partit avec une vitesse assez surprenant pour un abruti d'East Blue et l'agent secret serra les dents en le fixant arriver. Il prit alors rapidement sa décision et prononça un mot simple :

-Kami !

L'épée tenta de le trancher, mais son corps se plia facilement, laissant le vent le guider afin d'éviter la dangerosité potentielle de l'ennemi. Ce dernier reprit ses distances après l'échec, tandis que Klan reprenait son état normal et laissait un sourire narquois recouvrir son visage. Il s'exclama avec fierté :

-Tu penses pouvoir me battre comme ça ? Pathétique ! Rankyaku !

Il envoya une lame d'air en direction de son adversaire avec rapidité, dans le but de l'entailler efficacement mais aussi et surtout de le tester. Comment allait-il bien pouvoir réagir ?
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Mer 6 Mar - 23:07




Le... mec avait réussi à esquiver mon premier assaut d'une facilité déconcertante. Bien évidemment, je m'attendais à ce que cela ne soit pas aussi simple, mais le problème ne résidait pas dans le fait qu'il avait esquivé... Mais plutôt dans la manière dont il avait esquivé. Comme un ver en gros, ouais c'est exactement ça. En effet, pour éviter une blessure pour le moins grave, il s'était juste plié comme une feuille de papier... Assez déconcertant non ? Je n'avais jamais vu ce genre de technique... Ou simplement était-il le zoan du ver de terre... Au choix. Même si au final, ça paraîtrait bien con un zoan de ce genre... « Oh, regarde-moi, je suis un verre de terre »... Néanmoins, on comprendrait là la personne qui aurait foiré sa vie ! Et aussi, ce serait-là un zoan... spécial. Anyway, on s'en fout, qu'il soit contorsionniste, mi-humain mi-ver de terre, ce n'est pas là le plus important. Il fallait en premier lieu se concentrer sur le combat. Sachant que j'avais de moi un vrai adversaire, dont la manière de faire était pour le moins spéciale (et c'est moi, qui maîtrise un style de combat où les sabres viennent se positionner dans chaque articulation qui dis ça...). Il pouvait se plier comme une simple feuille de papier... Et bien soit. Toujours est-il que les katanas tranchaient le papier.

Maintenant, je pouvais un peu mieux le cerner. Et les données sur lui rentraient peu à peu. Ainsi, il pouvait se déplacer à une vitesse plus que surprenante, il pouvait me trouer dans les règles de l'art avec comme seule arme son doigt, il pouvait se plier d'une manière dont, logiquement, la physiologie humaine ne le permettait pas... M'était maintenant avis que, d'après ses deux premières premières arcanes, il pouvait, à la manière de mon Air Slice, former des lames d'air. Enfin, j'arrivais à cette déduction, par rapport à une comparaison entre lui et ce vice-amiral... S'ils maîtrisaient exactement les mêmes techniques, ce n'était certainement pas pour rien. Le combat débutait à peine, et pourtant je pouvais déjà dire que mon adversaire n'était pas une personne dénuée d'expérience... Il était même dangereux. Mais encore une fois, ce n'était là que le tout début, la situation pouvait bien empirer... Aussi, je n'avais pas connaissance de ce qu'il pouvait vraiment donner.

-Tu penses pouvoir me battre comme ça ? Pathétique ! Rankyaku !

Qui avait dit que je cherchais à le battre avec mon simple Circle Sword ? S'il voulait vraiment me provoquer, il fallait y mette du coeur ! Outre cela, quand je parlais de lame aérienne, je n'avais pas tort. Rankyaku, c'était là le nom de la technique... Et elle n'avait pas l'air inoffensive. Rester planter là, comme je le faisais n'étais peut-être pas une bonne idée... Étant là une lame d'air, la bloquer directement avec Yubashiri aurait été une option. Une option, certes, mais une mauvaise option. Même si j'arrivais à bloquer la chose, le choc me ferait certainement vaciller. Si celui-là pouvait se déplacer très rapidement, dans ce cas-là, mon déséquilibre lui offrirait une trop belle opportunité... Je devais donc contrer ce Rankyaku d'une autre manière... Et si je ne pouvais le faire directement, je devais donc le faire en utilisant le combat à distance ! Mon Air Slice était donc de mise ! Or, un nouveau problème se présentait maintenant à moi... Un Air Slice seul ne suffirait pas. Vu l'attaque, non, ce serait inutile... Cela ne ferait qu'opposer une légère résistance... Ok donc, quand on n'a pas le choix hein...

« Air Slice : Wave »

Technique improvisée ? Non, qu'à moitié. À vrai dire, ce n'était là que plusieurs Slices envoyés à la suite, de quoi vraiment contrer l'assaut ennemi, provoquant par ailleurs un légèr écran de poussière. Je n'avais pas eu le choix. Par contre, s'il comptait me battre comme cela, c'était vraiment pathétique... J'avais réussi à ne pas me manger ce truc et l'arrêter à temps... Déjà quelque chose. Et maintenant, c'était à mon tour ! Et s'il pouvait se tordre avec ce « Kami », alors soit. Dans ce cas, je le prendrais au détour, grâce à la vitesse... et avec mes surprises. Je me remettais en position. Signifiant clairement que je revenais à la charge. J'empoignais ma très tendre Yubashiri. Et je relevais les yeux. On ne pouvait pas voir le regard se cachant dessous mes lunettes, mais on pouvait le deviner déterminer. Je me concentrais. Nous étions dans un sous bois. Prêt d'une chute d'eau. Les arbres ne me gêneraient pas. J'étais donc assez libre de mes actions. Et il y avait lui. Celui qui était devenue ma cible... Ma proie. Enfin, même si cela, je ne pouvais pas vraiment le dire. La proie était généralement la plus faible, pourtant, je ne pouvais affirmer avoir l'avantage. Car je ne l'avais tout simplement pas... Mais cet homme restait néanmoins celui dont l'envie me prenait de découper. J'vais te donner l'envie de t'en prendre à mon équipage moi ! J'avais pu de justesse bloquer son Rankyaku, évitant d'y perdre la tête, maintenant, c'était à mon tour de frapper. Je positionnais la lame parallèlement à mon visage et je ne laissais tomber que deux mots :

« White... Slash »

Et je laissais décoller mes pieds, me donnant l'impulsion nécessaire pour prendre de la vitesse et laisser tomber ma lame en direction de mon ennemi. Mon but... le lacérer... Non, sérieux, vous y croyiez vraiment ? Et bien non, je ne comptais absolument pas le blesser ici, à l'inverse de ce que l'on pourrait croire. Et ouiii, bonne pioche, c'était là une feinte, comme je pouvais correctement en user grâce à cette technique. Mon but était donc de feinter pour passer les défenses adverses, pour ensuite mieux surprendre... Avec mes petits joujoux. Lesquels ? Mon Flash Dials pardi ! Et dieu sait comment il pouvait surprendre celui-là... Surtout quand on le laisse poireauter au soleil tient ! Si cet officier avait réussi à le voir arriver par je ne sais quel moyen, j'espérai franchement que ce ne soit pas le cas ici ! Et, maintenant que ma feinte était faite, sans vraiment regarder si la surprise avait fait son oeuvre ou pas, je me retournais pour terminer mon combo. Et de nouveaux mots tombèrent, mais cette fois-ci d'une manière de suite plus dangereuse, car je doutais bien qu'il s'attende à une épée provoquant des flashes lumineux...

«Ah oui, et j'oubliais, pour ton Rankyaku là... Si tu penses simplement pouvoir me battre avec ça, c'est pathétique... The Darkness Slayer ! »

Et mon arme descendait déjà sur l'adversaire, préparant à l'aveugler. L'enchaînement accompagnant cette technique se préparait déjà... Au programme aujourd'hui, pluie de coup et de flashes, attention, ne sortez pas de chez vous !






Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Ven 8 Mar - 23:01

Klan regarda sa lame progresser en direction de son ennemi d'une rapidité dangereuse. Elle entaillerait bientôt son torse et laisserait alors le reste du corps de l'épéiste comme étant une parfaite cible aux yeux de l'assassin entraîné. Vaincre un mec blessé et déstabilisé n'était qu'extrêmement simple, avec un peu de pratique derrière. L'agent gouvernemental, en tout cas, était passé maître dans cette pratique de la mise-à-mort... Même si la plupart du temps, il se heurtait à de bien cuisants échecs. Comme cette femme, auparavant... Wate Holly... Il finirait par prendre sa vengeance, forcément ! Sa puissance avait indéniablement augmentée, et même le Fenice ne pourrait bientôt plus rien faire contre lui ! Enfin, pour le moment, le Cipher Pol se devait de vaincre Mitsu et de le remettre aux autorités locales, pour prouver que son efficacité était exceptionnelle et que ses supérieurs pouvaient clairement se reposer sur lui pour les plus dures missions. Sauf que voilà, alors que le combattant était au pays des songes, se demandant de quelle manière ses amis pourraient bien lui vouer un culte, le sabreur de pacotille balança plusieurs lames d'air contre le rankyaku, le faisant céder. Bon, il n'était pas aussi faible que l'aurait voulu le jeune homme... Mais cela rajouterait un petit peu de peps à la journée, ce n'était qu'une très bonne chose ! Un écran de poussière léger s'installa sur le champ de bataille improvisé, masquant les deux hommes à la vue de leur adversaire. Cet écran fut toutefois bien rapidement dissipé par la ruée du forban qui se jeta littéralement sur le justicier, dans une attaque qui paraissait plus désespérée que puissante. Sa cible sourit d'ailleurs, utilisant une nouvelle fois sa technique d'esquive parfaite : Kami. La lame du hors-la-loi vint faire bouger son corps agréablement, sans le mettre en danger une seule fois. Quand est-ce que ce type se rendrait compte que persévérer ne servirait à rien lors de cet affrontement ?

Après ce merveilleux échec, Drake crut intelligent de provoquer son ennemi en balançant une petite pique, déclarant que le rankyaku serait parfaitement inutile contre lui. Il décida apparemment de ne pas se laisser abattre et essaya d'attaquer une nouvelle fois Klan qui sourit et répondit avec force et conviction :

-Cherche pas, boulet ! Tes attaques ne me feront rien !

Au même moment, un puissant flash eut lieu. Le soldat, qui ne s'y attendait absolument pas, brisa sa technique et recula d'un pas sous la surprise. Malheureusement pour lui, la lame de son adversaire vint déchirer son torse, sans trop de profondeur heureusement. Mais il était parfaitement aveugle et l'autre vicieux voudrait sûrement profiter de l'occasion pour renchérir par-dessus... Serrant les dents, l'agent gouvernemental reprit la parole immédiatement, utilisant une nouvelle technique :

-Tekkai !

Son corps se solidifia soudainement, bloquant les attaques adverses sans soucis pendant que ses yeux se remettaient lentement du flash. Ce mec était bien plus embêtant qu'il n'en avait l'air...
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Dim 10 Mar - 22:25




La difficulté de ce duel augmentait de plus en plus. Le challenge... Quoi de mieux pour pimenter un combat que ce fameux Challenge ? Un combat gagné d'avance n'avait aucun intérêt. Si l'affrontement était gagné de mise, à quoi servait-il donc de le poursuivre ? À rien. Personnellement, je n'y voyais vraiment aucun intérêt. Autant un combat perdu avant même que les fers se croisent relevait souvent du désespoir et poussait toujours à se donner au maximum pour le réussir était intéressant. Mais pas un combat où l'on savait que la victoire était déjà notre. Et justement, le duel qui se déroulait en ces lieux promettait d'être intéressant : je n'arrivais pas à atteindre à atteindre mon adversaire. Ou plutôt, je n'arrivais pas à le blesser. Mais ce n'était pas pour autant que je ne pouvais le battre. À vrai dire, le combat n'était pas assez entamé pour le savoir, nous n'étions pas encore à fond... En tout cas, moi, je n'étais pas à fond. Généralement, je ne montrais vraiment mon potentiel combatif que quand mes sept sabres étaient dégainés. Soit au moment où l'échauffement était terminé.

Ma feinte avait donc réussie. En effet, il avait, à première vue, bel et bien cru que j'allais lancer un assaut frontal et c'était une nouvelle fois « plié »... Parfait, cela avait marché. Je pouvais maintenant attaquer en toute liberté, Kami ou pas. Il me lâcha encore une fois provocation... Moi boulet ? Il était en train de faire une merveilleuse erreur... Ne jamais sous-estimer son adversaire. Tu n'avais encore rien vu de moi mon coco et même ce qui arrivait n'était rien en comparaison de ce que je pouvais te lâcher avec toutes mes lames. Le Pourfendeur de Ténèbres, soit l'un des meilleurs moyens pour surprendre un adversaire au retour... Et à ce moment-là, je laissais tomber ma lame, pour qu'elle puisse enfin libérer son Flash. Chose faite et la stratégie fut une bien belle réussite. Mon arme vint même lécher son torse... Et faire perler le sang. Bien de la chance que ce ne soit là qu'une simple blessure, sans réelle gravité. Mais ce n'était encore peu en comparaison à la pluie de coup allant bientôt pleuvoir sur lui. Mais même s'il était maintenant momentanément aveugle, il fallait bien s'attendre à une quelconque parade de sa part. Chose qui ne tarda pas. En effet, n'attendant pas de recevoir une nouvelle blessure, le mystérieux homme prononça un nouveau mot... Pas très bavard en fait. Ça lui arrivait de faire des phrases de plus d'un mot des fois ?...


-Tekkai !

Et soudainement, son corps sur durcit. Mes coups avaient beau l'atteindre, ils ne lui faisaient rien. Son corps était subitement devenu aussi dur que de l'acier... Mon attaque était tombé à l'eau. Voyant que persévérer ne servirait à rien, je me décidais à reculer vivement. Et je lui balançais un Air Slice quasiment à bout portant. Je doutais bien que cela ait de l'effet... Mais après tout, pourquoi s'en priver ? Maintenant, vu que je ne l'avais fait qu'un seul dégât... La question qui venait à moi était si je devais prendre le risque de dévoiler mes sept lames de suite ou pas... Cet ennemi faisait preuve d'une défense hors du commun... Et si je n'attaquais pas « pour de vrai », je ne pourrais passer ses défenses. C'était donc le moment opportun pour sortir tout ce dont mon Art pouvait être capable. Et bien soit... Faisons donc comme cela. Profitons qu'il soit encore ébloui... Si néanmoins il l'était encore. Mais avant ça... S'il faut frapper un dernier coup avant de sortir toutes les lames... Autant frapper un bon coup ! Je rengainais donc mon sabre. Tenez, saviez-vous que mon Circle Sword était l'une de mes meilleures techniques au Ichitoryu ? Et bien, j'avais une technique prête la concurrencer... Si néanmoins elle n'était pas plus puissante. Je me concentrais, main sur le pommeau. Il pouvait se durcir, certes, mais avec une rétine saccagée, s'il était encore aveuglé, il ne pouvait pas voir l'attaque et donc, par conséquent, utiliser son Kami. Autant donc y mettre toute la puissance. Je laissais tomber trois mots, étant maintenant parfaitement concentré sur ma cible.

« Ichitoryu... Silent Wind »

Après avoir dit ça, en un même mouvement, je remontais l'espace nous séparant, je tranchais de ma lame, et je rengainais mon arme. La laissant complètement tombé dans son fourreau, avec le claquement d'une lama lâchée dans son fourreau. C'était mon Iai... Mon Iai chéri à moi ! Je n'avais pas eu l'occasion de beaucoup l'utiliser, quelle joie intense que de la remettre au goût du jour ! Et je ne cherchais même pas à voir si mon Iai avait effet que je me retournais, enlevais mon tendre écharpe et que... Je sortais mes sept joyaux... Mes lames. Il était maintenant temps de se défouler un peu !

« Bon, et si on passait au stade suivant maintenant ? C'est pas que ça m'ennuie mais du coup, j'aimerai en finir vite moi... »

Il m'avait mis d'aplomb, il m'avait chauffé et maintenant, j'étais prêt à casser du gouvernemental. On va voir s'il se fout encore de moi maintenant, il pouvait se plier comme du papier, il pouvait devenir dur comme du métal, il pouvait balancer des lames d'air, il pouvait trouer ce qu'il voulait avec son doigt... Ok... Certes... Rien à foutre, ça m'empêchera pas de le découper... Mais avant, il faut attendrir la viande !





Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Mar 12 Mar - 19:39

Malgré la blessure désormais présente sur son corps, Klan laissa peu-à-peu un sourire narquois s'installer à nouveau sur son visage. Le pirate avait beau s'acharner, tenter différentes combinaisons, il ne parvenait pas à venir à bout du tekkai. En même temps, personne ne le pouvait ! L'agent secret avait une foi presque absolue en les techniques du rokushiki, qui étaient, pour lui, l'excellence même dans leurs différents domaines. En finalité, une personne qui réussissait à toutes les maîtriser était un combattant hors-norme... Et c'était son cas ! Il n'y avait qu'à voir ce Drake, qui ne parvenait pas à lui faire quoi que ce soit... La blessure précédente avait été causée par une fourberie exceptionnelle, simplement ! Utiliser un objet lumineux pour aveugler ses adversaires... Ce gars n'était pas un pirate pour rien ! Il fallait lui aussi l'arrêter le plus rapidement possible...

L'autre recula et envoya une nouvelle lame d'air en direction du gouvernemental qui ne broncha pas, ne reculant même pas. Il faudrait bien plus pour le mettre en danger ! D'un air triomphant, le Cipher Pol entrouvrit les paupières. Il voyait déjà un peu mieux, mais tout était encore trop clair... L'assassin se doutait que d'ici quelques minutes, sa vue reviendrait à son état normal, et à ce moment-là, le satané épéiste en prendrait pour son grade ! Il fallait juste tenir jusqu'à ce moment-là, en maintenant la technique de solidification, bêtement... Sa peau était dure comme de l'acier, peut-être même plus ! Comment un gars d'East Blue pourrait bien en venir à bout ?!

Le forban sembla se calmer et réfléchir pendant quelques instants. A moins qu'il ne soit en pleine concentration... Dans tous les cas, Klan ne s'inquiétait pas du tout... Son adversaire sembla se propulser dans sa direction, du moins avec le bruit que ses pas avaient causés. Il passa rapidement, en tentant, une nouvelle fois vainement de trancher le jeune homme... Ce dernier avait désormais recouvert toute sa vision et céda sa technique en se tournant à son tour en direction du hors-la-loi. Puis il répondit :

-Comment veux-tu battre quelqu'un comme...

Il reste immobile en fixant son ennemi, incompréhensif. Ce dernier avait sept épées, qu'il tenait avec une garde vraiment étrange... Le gouvernemental eut bien du mal à réprimer un fou rire : ce rigolo n'était quand même pas primé ?! Il se mit en garde en souriant, une larme aux yeux, et envoya un rankyaku droit vers Drake, curieux de voir comment il allait pouvoir essayer de s'en sortir, cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Mer 13 Mar - 21:30




Un véritable mur, voilà ce qu'il était. En effet, grâce à ce « Tekkai », il devenait une personne très difficile à abattre. Une défense parfaite... C'était exactement cela. Et si je voulais briser cette fameuse défense, il fallait que je m'y mette à fond... D'où les sept armes dégainées. En premier lieu, il avait réussi à esquiver mon Circle Sword, grâce à son Kami... Mais plus encore... Même son Iai ne lui avait rien fait... Il me fallait casser cette garde parfaite et ce, quel qu'en soit le moyen. Et je n'allais pas faire dans la progression, maintenant que mon Shishitoryu était dévoilé. Je comptais m'y lancer fort... Et sec. Plus question de faire traîner ce combat. L'avantage qu'il avait pour l'instant était de tenir parfaitement mes coups, ce qui faisait que je me fatiguais plus vite. Pourtant, je ne pouvais me mettre sur une défensive totale, mon style de combat m'en empêchait. Je devais donc jouer la semi-offensive et en finir au plus vite. Réussir à trancher une défense digne de la solidité de l'acier... Je me demandais si j'en étais capable ! Avec de la volonté, pour un bretteur, rien de lui était impossible ! Il suffisait juste d'essayer...

Mais justement, quand nous parlons de mon Shishitoryu... Ce mystérieux adversaire s'était enfin remis de mon flash. Et, une fois ses rétines totalement rétablis, il s'était justement retourné vers moi. En affichant une tête d'ahuri... Pour au final terminer sur un fou rire... L'enfoiré. C'était de mon style qu'il se moquait là ? Héhé. Je laissais afficher un petit sourire sur le coin des lèvres. Décidément, je crois bien qu'il me sous-estimait trop... La dernière fois qu'une personne s'était moquée de mon style à sept sabre... Il avait fini sa route sur le pavé, lacéré de toutes parts, avec en bonus une « petite » hémorragie externe... Avec une visite à l'hosto' du quartier en prime... Rien de grave hein, il a juste presque failli passé l'arme à gauche. Et c'était le sort que je réservais à ce gars ! Avec des petits cadeaux en plus tiens, parce que je suis sympa.

Et pour allier le geste au foutage de gueule, il m'avait balancé un nouveau Rankyaku. Si moi, pour l'instant, je m'acharnais à essayer de lui faire des dégâts, pour sa part, ne voyait-il donc pas que ses lames d'air ne pouvaient m'atteindre ? Ne comprenait-il donc pas que je pouvais moi aussi en générer ? Certes, je classais mon Air Slice dans mon répertoire de technique à l'Ichitoryu, mais ce n'était pas pour autant que je ne pouvais pas utiliser cette technique en Shishitoryu. À vrai dire, elles s'adaptaient aux deux formes, mais certains aspect de la technique changeait d'un style à l'autre. Ainsi, au style au sabre unique, je ne pouvais en envoyer qu'un seul à la fois, certes, mais les Slices étaient plus puissants. À l'instar du style aux sept sabres où je pouvais en envoyer plusieurs simultanément, malgré une puissance réduite des tranchants. En gros, une bonne volée pour ce Rankyaku et il n'y en aurait sûrement plus... Chose qui finit par arriver. Fous-toi de ma gueule encore... Tu risques d'en prendre saleté de gouvernemental.

-J'me demande si j'peux trancher l'acier... J'ai jamais essayé, et ton Tekkai est l'occasion parfaite... On va voir si tu te foutras encore d'ma gueule quand tu pisseras le sang à terre.

Et je m'élançais déjà, avec pour seul objectif, briser son Tekkai ! Je commençais par des coups simples. Alliant vitesse, agilité et maîtrise. Je ne prenais même pas le temps de voir s'il utilisait son Tekkai, ou même son Kami... Ou tout simplement autre chose. Non, j'enchaînais. Sans véritable réel but à vrai dire... Enfin, si, il y avait bel et bien une raison, aussi débile soit-elle : je voulais que mon adversaire ait le moins d'estime possible pour mon style de combat, qu'il le sous-estime encore plus que maintenant, de ce fait, je ne pourrais que frapper plus fort ! Enfin, je l'espérais du moins. Mais ce n'était pas la seule raison... Trouver une faille... Non, trouver une bonne position et le bon moment pour frapper correctement ! C'est ce qu'il m'importait. Le reste viendrait après. Alors que je tentais de lacérer mon adversaire « du mieux que je le pouvais », je me décidais qu'après avoir sûrement inutilement chercher à le blesser d'une quelconque manière de cette manière, je me décidais à frapper d'une véritable manière. Je stoppais donc mon acharnement inutile, me stabilisant, à environ deux mètres de mon ennemi, devant lui. Et, après l'avoir défié du regard, je m'élançais. Comme voulant le charger. Je remontais la petite distance nous séparant. Une fois donc assez proche de lui, je fléchissais le genou sur lequel je prenais appui. Suite à cela, j'effectuais une rotation pour me faire tournoyer, et donc, entraîner mes sabres avec moi, effectuant comme une tornade pour tenter de provoquer des dégâts, j'y avais mis toute la puissance dont je pouvais. Mon but était d'au moins lui provoquer un moindre mal. Et enfin, pour finaliser ma technique, une fois mon tour sur moi-même terminé, je laissais tomber son nom, quoi qu'un peu de manière arrogante...


« The Fury... Of The Storm. »

Et, une nouvelle fois, je me dégageais, mettant de la distance entre lui et moi, pour éviter de prendre une possible contre-attaque en pleine face. Il fallait maintenant que je réussisse à le battre, je me fatiguais de plus en plus... Sans compter cette blessure qu'il m'avait faite au ventre pour ouvrir les hostilités. Si, au tout début de l'affrontement, elle ne m'inquiétait pas beaucoup, au fil du combat, je perdais néanmoins du sang... Surtout si je me démenais de plus en plus... Il fallait en finir au plus vite. Et ce n'était pas moi qui tarderais à l'achever ! Je savais déjà ce qu'il me fallait faire pour la suite. Qu'il le veuille ou non, son Tekkai sera brisé, son Kami, quant à lui, sera vaincu.






Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Dim 17 Mar - 11:27

Ce Drake Kotori avait été plus habile que Klan n'aurait pu le croire. L'utilisation de ses sept katanas semblait parfaitement justifiée, et ce type avait du passer un certain temps à s'entraîner avec cette posture avant de pouvoir atteindre un niveau acceptable... En effet, lorsque le rankyaku avait été envoyé dans sa direction, lui utilisa la technique précédente, la lame d'air, mais avec toutes ses lames simultanément. Ainsi, son offensive était très certainement moins puissante qu'une seule "Air Slice", mais le nombre pouvait très facilement palier à ce manque. Les sept projectiles heurtèrent de plein fouet celui du Cipher Pol, le faisant exploser sur place. Bon, au moins, le gouvernemental était fixé : ce type n'était véritablement pas comme tous les autres hors-la-loi, et en venir à bout s'annonçait très distrayant ! Après avoir réussi sa parade, dont il semblait d'ailleurs particulièrement fier, le sabreur prit la parole. Il envoya une pique à son adversaire, déclarant qu'il n'avait jamais tranché de fer mais que son tekai pourrait être une parfaite occasion pour essayer... Le justicier laissa un sourire amusé recouvrir ses lèvres. Ce type se prenait pour Dieu, où quoi ? L'armure des Cipher était sans doute même un peu plus solide que l'acier, alors comment un type comme lui, d'East Blue, pourrait-il bien s'en sortir ? Il allait y laisser ses plumes, tout simplement. Mais bon, l'assassin décida de ne rien répondre : la satisfaction de voir l'autre tomber n'en serait que beaucoup plus grande !

Klan fixa ensuite son ennemi se propulser dans sa direction. Il se mit donc subitement en garde, gardant un sourire amusé sur le visage. L'autre ne semblait pas comprendre qu'il était perdu... La situation en était presque hilarante ! Même si cet étrange bretteur maniait ses sept lames à la perfection, il ne pouvait pas faire le poids face au Rokushiki complet, l'art de combat le plus puissant que pouvait porter ces mers ! Les premiers coups de Drake semblèrent être particulièrement simples et destinés à voir comment allait réagir son adversaire. Ce dernier n'eut aucune difficulté à les esquiver sans aucun artifice, par les seuls mouvements de ses jambes et de son corps. Les offensives vide de force et de conviction s'enchaînèrent, forçant le gouvernemental à prendre la parole à l'intention de son ennemi, tout en évitant les tranchants :

-C'est tout ce que tu peux faire ? T'es pathétique, mec !

Les mots du combattant semblèrent le choquer et il se recula de deux mètres environ tandis que le justicier se remettait en garde, un sourire toujours présent. Ce qu'il allait faire ? L'observer, et attendre une faille incroyable pour le transpercer d'un shigan. Il lui restait le geppou à montrer, qui pouvait également se montrer intéressant, surtout face à un sabreur... Subitement, le forban remonta la distance en direction de l'assassin qui le fixa l'air concentré. C'était le parfait moment... L'autre commença à tourbillonner pour déchirer Klan, mais ce dernier avait déjà une parfaite idée d'esquive.

-Geppou.

Il s'envola subitement, disparaissant tout simplement du champ de vision du hors-la-loi qui devait se demander où il était passé. Il continua à monter dans les cieux jusqu'à être à une bonne dizaine de mètres de hauteur. A partir de ce moment là, il tenta une offensive aérienne : il envoya un rankyaku avec chaque jambe, en espérant que le pirate n'ait toujours pas remarqué sa présence dans les airs. Il se laissa ensuite tomber sur le sol agilement, se remettant en garde :

-C'est tout ce que tu as ?
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Dim 24 Mar - 19:21




Comme j'avais pu le prédire, aucun de mes attaques ne l'avaient touché. Il avait réussi à tous les esquiver et ce, sans même requérir à une des techniques. Même si cela était tout à fait compréhensible, je n'avais vraiment rien fait pour tenter de le blesser ici... Puis était venu ma vraie offensive. Soit mon Fury of the Storm. Mais ici aussi, mon assaut n'avait servi à rien. Le seul bon côté de la chose était qu'il m'avait dévoilé une autre de ses arcanes. Ici, aucun Tekkai n'avait été utilisé, pas même un Kami. Non, le nom de sa nouvelle technique était le « Geppou »... Mais encore une fois, je ne savais pas à quoi cela correspondait, je me retrouvais donc une nouvelle fois dans une situation de désavantage. En effet, au moment de mon offensive, il avait subitement disparu... Je ne le voyais plus. J'avais tout d'abord pensé à l'une de ces techniques de déplacement instantané, mais après avoir regardé autour de moi, je ne le voyais toujours pas. Plus aucune trace. Il fallait que je le retrouve... Ou du moins que je fasse quelque chose : il n'était plus dans mon champ de vision, il pouvait donc frapper en sortant de l'ombre, avant même que je ne le remarque. Perdre ? Non. Ce mot n'entrait pas dans mon vocabulaire. Ou plutôt, perdre de cette manière, contre un gouvernemental, qui voulait ma tête... Je ne pouvais le voir, je ne savais pas où il était, mais je devais éviter qu'il me porte un coup conséquent. Et pour cela, j'avais la technique parfaite. Je l'avais déjà utilisé, une fois sur le bateau, lors de l'éveil des pouvoirs de Lucis et, généralement, j'évitais de la dévoiler. Car dans une certaine mesure, cette technique pouvait m'être d'une grande aide. Mais à ce stade, autant le surprendre et tout faire pour qu'il ne m'ait pas. Si je ne pouvais le voir, ce n'était pas pour autant que je ne pouvais esquiver !

« The Falling Star's Race ! »

Et c'est à ce moment-là que je me mettais en mouvement, usant de ma vitesse à son meilleur stade. Et c'était in extremis que je commençais à me déplacer : je venais de frôler la mort. En effet, si je n'avais pas bougé à temps, deux rankyakus m'auraient pourfendu... Mais je ne me laissais pas pour autant intimidé et j'achevais ma technique, je me déplaçais, un peu partout sur « l'arène de combat ». Laissant derrière moi, quasiment à chaque pas, une image rémanente de ma personne. Je le voyais retomber, se réceptionnant agilement au sol. Alors il était dans les airs... Je n'avais pas été assez attentif, cette stratégie ne marchera plus ! Néanmoins, j'avais une nouvelle information. Il pouvait, grâce à ce « Geppou » voler ! Ou, du moins, se projeter dans les airs. Plus ce combat perdurait... Plus je me disais que sa façon de combattre était pour le moins étrange. J'avais déjà effectué beaucoup de combat, notamment des duels, mais jamais je n'avais vu ces types de techniques... Durcir son corps pour une garde parfaite, créer des lames d'air avec seulement ses pieds, se déplacer une manière quasiment instantanée, voler, ou plutôt se projeter dans les airs, se plier comme du papier pour une esquive parfaite et faire de son doigt une pointe pouvant transpercer la chair... Il n'y avait pas à dire... Tous ces aspects faisaient de ce mec une véritable machine à tuer. Mais ce n'était pas tout cela qui allaient m'empêcher de le faire mal... Très mal. Il m'avait clairement montré qu'il en voulait à mon équipage... Et c'était la chose à ne pas vouloir. Juste de ce fait, je m'arrangerais pour qu'il ne puisse plus bouger. Peut être pas le tuer, non... Mais le mettre hors service, maintenant, j'en avais vraiment envie.

« Tu veux vraiment savoir savoir ce que c'est quand je donne « tout ce que j'ai » ? Et bien, je vais te montrer que ton Tekkai n'est vraiment rien ! »

Je m'apprêtais à porter un nouveau coup quand soudain, j'en vins à perdre brusquement de ma vitesse. Ma blessure au ventre... Elle commençait vraiment à devenir gênante. Je secouais la tête, pour reprendre mes esprits  et je repartais de plus belle, de manière à ne laisser aucune faille dans ma technique de célérité. Ce que je voulais ? Que mon adversaire ne parvienne à me distinguer parmi mes images rémanentes. Peut être (oui, car cela n'était pas tout à fait sûr) que je pourrais lui porter un meilleur coup de ce fait... Il le fallait... Sinon, ma blessure prendrait le dessus, je me fatiguerai plus vite et il pourrait mieux en finir. Son style de combat lui donnait l'avantage, c'était indéniable. Mais ce n'était pas pour autant que je n'avais aucune chance. Je pouvais renverser cet avantage. Il n'en tenait qu'à moi-même. Et si je voulais briser une garde d'acier, je devais frapper fort... Aussi fort que je le pouvais.

Toujours est-il que je finissais par m'arrêter. Quoi qu'à bonne distance de mon adversaire, pour ne rien risque. Même si avec une technique comme son déplacement instantané... Cela ne servait pas à grand-chose. Et je rangeais mes sabres. Pourquoi ? Vous le découvrirez bien assez tôt. Frappons bien, frappons fort... Frappons du mieux que nous le pouvons. Mes poings étaient libres. Mes déplacements n'étaient plus restreints par mes armes. Et mon Falling Star's Race était maintenant au mieux de sa forme... Quand je n'avais plus les armes en main.

« Tu veux savoir ce qu'est un épéiste ? Tu veux savoir ce que c'est quand on fait l'erreur de sous-estimer son adversaire ? Et bien, regarde attentivement. »

Et tout d'un coup, je m'arrêtais. Laissant perdurer ces images rémanentes encore quelques secondes. Et je me concentrais. Une nouvelle fois, comme pour mon premier Iai. Puis, une fois les dernières images trompeuses disparues, je m'élançais. J'étais maintenant assez concentré et prêt à le faire. Trois pas, c'est ce qu'il me fallut pour arriver à niveau de mon adversaire. Puis, je ralentissais très légèrement, on pouvait apercevoir un mouvement de ma part. Un mouvement bref. Puis, j'attaquais, pour dévoiler ma toute dernière technique. J'avais pris du temps pour pouvoir la réaliser correctement. Celle-ci consistait en un Iai... Un Iai spécial... Très spécial. Un Iai à sept épées. L'une de mes meilleures techniques en Shishitoryu cette fois-ci. Elle pouvait être redoutable. Tant par la technique en elle-même, que par sa fulgurance. Elle en était d'autant plus dangereuse quand elle était parfaitement maîtrisée. Après donc avoir porté le coup à sept armes, je finis par dévoiler son nom. Si cette technique ne marchait pas, je serai bel et bien obligé d'user de l'un des trois plus puissantes de mon répertoire... Même si j'évitais souvent de les sortir.

« Iai. Shishitoryu... The Heaven's Gateway... Voilà, ce qu'est un épéiste. »





Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Dim 24 Mar - 21:46

En retombant plus que gracieusement, Klan regarda son adversaire bouger en fronçant les sourcils. C'était un rapide... Les images rémanentes qu'il laissait derrière lui pour brouiller l'esprit de l'assassin en étaient la preuve. Où étaient-ils, réellement ? C'était une très bonne question. Mais quand bien même sa techniques était assez surprenante, pour un simple forban, celle du Gouvernement Mondial n'avait rien à lui envier. Avec son soru, le Cipher Pol savait éperdument qu'il pourrait battre ce type et lui montrer ce qu'était la vraie vitesse... Mais pour le moment, le justicier devait se concentrer et attendre le moment opportun pour frapper. L'affrontement durait depuis un peu trop longtemps, là... Il fallait terminer tout cela, avant que les compagnons de ce cloporte ne se doutent de quelque chose ! Agir dans la rapidité était obligatoire dans ce genre de situations. Le gouvernemental resta immobile en écoutant les paroles du bretteur, sans bouger, fixant simplement ses reflets du coin de l'oeil avec un soupçon de méfiance sur le visage, même s'il laissait un sourire amusé sur son visage. Il ne s'en faisait pas trop : lorsqu'il pourrait contre-attaquer, il le ferait de toutes ses forces, et ce foutu hors-la-loi ne pourrait rien faire d'autre qu'encaisser ! Ce dernier déclara d'ailleurs qu'il lui montrerait que le tekkai n'était rien. Le combattant rit en écoutant ses paroles. Ce gars n'avait vraiment pas compris que la dureté de cette technique était extrême ? Il allait y perdre ses dents !

Pendant l'espace d'un instant, Drake perdit un peu de vitesse mais se dépêcha de la reprendre. Comme Klan l'avait-il vu ? C'était simple... L'entraînement. Ses yeux étaient capable de suivre les meilleurs combattants. Il ne lui restait plus qu'à forger son corps, et il deviendrait presque aussitôt invincible... Mais bon, en attendant, il fallait s'occuper de ce cloporte et lui montrer comment l'on se battait, à Enies Lobby ! Ceci dit, le Cipher Pol décida d'attendre que le sabreur passe à l'attaque. Lancer l'offensive pour le moment était trop risqué : même si ses yeux parvenaient, tant bien que mal, à suivre la silhouette adverse, l'autre pourrait profiter d'un seul mouvement de sa part pour le toucher sévèrement. Le soru pourrait certainement lui sauver la mise de ce côté-là, mais il valait mieux ne pas prendre trop de risques. Et, soudainement, l'autre fini par s'arrêter. Le justicier se tourna dans sa direction lentement, fronçant les sourcils et gardant les poings serrés, sur ses gardes. Que manigançait-il, au juste ? Pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Lorsqu'il rangea ses katanas, le jeune homme fut légèrement surpris mais n'en montra rien. Peut-être voulait-il le prendre par surprise ? Quel fourbe... Un coup fourré devait forcément se cacher là-dedans. Et effectivement, c'était ce que ses paroles laissaient présager. Une nouvelle fois, il était repartit, encore plus rapidement que précédemment, avant de s'arrêter à nouveau en déclarant qu'il ne fallait jamais sous-estimer un épéiste. L'assassin laissa un sourire recouvrir son visage. Il jouait à quoi, au juste ?

Le criminel resta immobile quelques instants, semblant se concentrer. Dans un élan de fairplay, Klan ne fit rien, se mettant simplement en garde et prenant la parole :

-Tu penses pouvoir me vaincre, encore maintenant ? Allons bon...

Puis, subitement, Drake s'envola. Il se propulsa en direction du gouvernemental qui écarquilla les paupières dans la surprise la plus totale, ne s'attendant pas à ce qu'il attaque aussi brutalement. Serrant les dents, le jeune homme n'eut le temps que de croiser les bras devant son buste et d'activer son tekkai, en fermant les yeux. Une lame fut parée, puis une autre. Mais les cinq autres passèrent et déchirèrent sa peau, légèrement ou un peu plus gravement. L'autre passa derrière lui et son corps reprit ses propriétés normales tandis que le Cipher Pol crachait un peu de sang.

-Ordure....

Tout aussi subitement que l'autre homme, il usa d'un soru en se tourna et se plaça dans le dos de son adversaire :

-Shigan !

Ce qu'il visait ? La colonne vertébrale... S'il ne finissait pas le combat rapidement, ses blessures le placeraient en bien délicate position.
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Sam 30 Mar - 21:47




Mes armes retombèrent dans leurs fourreaux dans un tintement sonore et je stoppais ma course. Je ne m'étais pas encore retourné, mais déjà, je pouvais donner un bilan de mon assaut pour le moins direct. Son Tekkai lui avait une nouvelle fois sauver la vie. Il avait réussi à parer mes coups... Ou pas vraiment. En effet, je me retournais, faisant maintenant face à lui. Pour, à mon grand étonnement, remarquer plusieurs entailles, dont la gravité était variable. Il y avait aussi bien évidemment du sang qui perlait. Mes... lames... avaient réussi à passer sa garde parfaite... Un sourire remontait le long de ma joue. J'avais eu raison d'avoir confiance en moi. Il avait sous-estimé mon art. Conséquence ? Sa garde d'acier en avait pris un coup. Et bien, si cette technique était vraiment comparable à l'acier, alors ce métal ne me faisait plus peur. J'avais bien pu passer cela une fois non ? Alors je le ferai une seconde fois. Et encore une s'il le fallait... Et toujours plus, autant qu'il le fallait, jusqu'à ce qu'il tombe. Le début de la fin avait commencé ; les cloches de l'enfer sonnaient déjà. L'assaut final ne tarderait pas... Et il serait fulgurant.

Il était blessé... Il saignait... Et il crachait même du sang. Et il m'insultait... Mais ce n'était là qu'un détail. Quant à moi, alors que je souriais, pensant déjà à ma prochaine offense, j'en venais à être surpris. L'adversaire aussi n'abandonnait pas. Il avait entamé son attaque. Apparemment, il ne souhaitait plus « jouer ». Tout comme moi. Il avait commencé par utiliser sa fameuse arcane de déplacement instantané. N'étant pas armé, je ne pus que me mettre en garde, me préparant à un possible combat au corps à corps. Mais cela fut bien inutile. Cette technique lui offrait une très bonne vitesse, si bien que je ne le voyais arriver sur moi. Je ne le remarquais même pas se déplacer dans mon dos grâce à un jeu de jambe... Enfin, pas sur le coup. Je ne compris sa manoeuvre que lorsqu'il laissait tomber le mot « Shigan ». Il était dans mon dos... Dans mon parfait angle mort. Il allait bien évidemment attaquer... Ce n'était ni un Kami, ni un Tekkai. Ce n'était pas cette technique de déplacement instantané, elle ne servirait à rien, tout comme sa technique de propulsion. Ce n'était ni le Rankyaku... C'était donc sûrement une technique offensive... Au corps à corps... Oh crotte. S'il attaquait dans mon dos, il visait donc un point spécial... Ma colonne vertébrale. Ah oui, s'il touchait cette partie de mon corps, c'était mort pour moi. Comprenant son stratagème, je me déplaçais dans un réflexe salvateur. Je pus me sauver d'une immobilisation certaine, mais certainement pas d'une blessure dont la gravité n'était pas moindre. Ou un trou plutôt. Un de plus. Sauf que, par rapport à l'autre, la douleur que m'offrait celui-ci était nettement plus soutenu. Bon... Autant en finir tout de suite. On va essayer de faire abstraction à la douleur, comme à l'habitude, on va taper et on pensera à la blessure ensuite.

« Pas mal, pas mal... Content de t'avoir connu et combattu sinon. Mais moi j'aime plutôt les gouvernementaux quand ils bouffent la poussière. Et j'les aime pas vraiment quand ils commencent à prendre l'avantage aussi. Bon bah autant en finir. »


Il était maintenant tant d'en finir. Enfin, de vraiment tenter d'en finir plutôt. Généralement, j'aimais savoir les noms de ceux que je déglinguais, histoire d'avoir un tableau de chasse proprement mis à jour, mais ici, ce n'était pas le cas. Bon, on va dire que c'était juste un gouvernemental pétant plus haut que son cul et qui cherchait des noises au Sen'Paku no Yume... Au moins, après cela, j'aurai la satisfaction d'avoir débarrassé l'équipage d'une certaine menace. Sauf que maintenant qu'une personne comme celle qui se tenait devant moi avait été envoyée contre l'équipage par le Gouvernement, ce n'était certainement pas pour rien... Et surtout, il ne s'en tiendrait pas qu'à lui si ce gars ratait sa mission. Il voyait sûrement en Mitsu une future menace... À vrai dire, cela était très compréhensible. Quand j'avais rencontré Mitsu à Shimotsuki Town et quand j'avais rejoint l'équipage, le Cramé n'avait qu'une prime d'une vingtaine de millions de Berrys, mais en l'espace d'un seul combat, contre un haut gradé du Bras Armé du Gouvernement, il était passé à 80 000 000 Berrys. Il était indéniable qu'avait une hausse aussi flagrante, le Gouvernement Mondial commençait à le voir d'un mauvais oeil. Et puis, ce gus avait cru que je pourrais bêtement le conduire à nous autre... Et bah maintenant, il allait l'avoir dans l'os ! Un équipage... C'est une famille. On ne touche pas à ma famille. Je vais être gentil tiens. Je vais le saigner, MAIS je ne le tuerai pas. De ce fait, il pourrait retourner chez ses employeurs pour dire que les membres du Yume'Hiryuu ne se laisseront jamais faire contre ces personnes se disant défenseurs de la Justice.

Revenant au moment présent. Je me relevais. Tout en essayant au mieux de faire abstraction à la douleur. Dieu que ça faisait mal. Il sait bien viser en plus ce gars. Bon, il ne faut plus penser à ça... Une fois donc debout, je souriais à mon adversaire. Un sourire qui voulait tout dire. À la fois que j'avais confiance en moi, que ce que j'allais faire allait être conséquent et que ça tête allait tomber, mais aussi que j'étais satisfait. Toujours m'opposant à lui, je venais attraper Yubashiri. Time to finish him. Je me mettais en position. Redressant le visage et réajustant mes lunettes.

« Merci de m'avoir offert un si beau combat... » lui avais-je dis, en reprenant soudainement tout mon sérieux. « Mais il est temps d'en finir. Tu diras aussi à tes supérieurs, peu importe leurs identités, que jamais les membres du Yume'Hiryuu ne se laisseront faire devant le Gouvernement Mondial. »

Je resserrais la garde de mon arme. Prêt à bondir pour en finir. Plus question de se laisser avoir par ses maîtrises de combat. La technique qui allait suivre figurait dans les plus puissantes dont j'avais, à ce jour, la totale maîtrise... Et c'était indéniablement la plus violente. Je l'avais développé dans l'optique de pourfendre l'acier. Pour tout vous dire, je l'avais mis au point avec mon tout premier Shooting Stars Smash. Celui grâce auquel j'avais pu avoir la victoire contre Kiru, le Golem. « Mon tout premier » oui, car ce gars allait avoir l'honneur d'en découvrir le second. J'avais commencé à le mettre au point il y a déjà plusieurs mois de cela, mais je n'en avais posé le point final que bien plus tard. Vint ensuite le temps de maîtriser mon oeuvre. Et aujourd'hui venait le moment de la mettre à jour, entièrement. C'était là le genre de technique que je ne gardais que pour les plus beaux combats. Si bien que je la classais dans la catégorie que nous, les samurais, appelions les Techniques de Samurai Divine. Soit, nos techniques personnalisés. Cette technique était le stade supérieur de la technique que j'avais utilisé contre Kiru... Le troisième niveau du Shooting Stars Smash. Il était maintenant temps d'achever ce duel. Sans plus attendre, je m'élançais, arme prêt à fendre de la chair.

« Hachitoryu... Shooting Stars Smash... Les Secrets de la Kabbale, révélations sur les dix Sephiroth et ouverture des dix portes de la Création! »

Je laissais tomber Yubashiri en direction de sa cible, commençant la danse la plus sauvage que j'avais dans mon répertoire. « KETHER » avais-je tout d'abord dis en laissant ma lame faire son sinistre travail. Suite à cela, je rengainais l'arme que j'avais en main pour, au même instant, dégainer une autre lame. Je laissais partir cette nouvelle pour trancher une seconde fois mon ennemi : « HOKHMA ». Continuant ma danse effrénée sans perdre rythme, je rangeais cette lame pour en reprendre une nouvelle encore. Et je continuais à frapper : « BINA». Un nouveau Katana passait sous ma main, pour aller vers sa cible : « HESSED ». De suite, je saisissais une nouvelle tachi : « GEBHOURA ». Et j'enchaînais sur un « TIPH'ERETH ». Pour en terminer avec un « NESAD ». Ayant maintenant utilisé toutes mes lames, je décidais d'y allais purement à la force brute. « HOD » fut pour un crochet de gauche visant les côtes. Je laissais « YESSOD » pour une droite directe étant orientée vers le sternum. Et pour en finir avec cette technique, je couplais le dernier coup avec une autre technique de mon répertoire... « Thunderous Spear : MALKHOUT », je visais maintenant l'estomac de ce violent coup droit. Toutes les Sephiroth avaient été énumérée, la technique touchait donc à sa fin. Mais je n'allais pas m'arrêter là, je comptais bien en finir proprement. Soit, je posais une nouvelle fois ma main sur la garde de Yubashiri. Mon but ? Torcher tout ça avec un Iai en Ichitoryu.


« Iai, Silent Wind! »

« À vrai dire, voilà ce qu'un vrai bretteur peut faire... Samurai qui plus est. » Avais-je dis en rengainant Yubashiri. Maintenant, allez savoir si mes techniques avaient portés leurs fruits...





Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Gouvernement]

avatar
Messages : 597

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: Beaucoup

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Mar 2 Avr - 19:45

Klan avait réagit rapidement. Le plus possible, en tout cas. Il n'avait pas de temps à perdre, de toute manière : une contre-attaque se devait d'être flamboyante et soudaine, sinon l'autre bretteur n'aurait aucun mal à l'éviter ou à la retourner contre son lanceur lui-même... Or, le jeune homme savait pertinemment que pour vaincre le pirate, il lui faudrait donner du maximum de ses capacités. Il n'en avait pas le choix... Malheureusement pour lui, le forban n'avait pas non plus dit son dernier mot. Il se jeta sur le côté au dernier moment, évitant de ce fait la mort subite, ou la paralysie dans le meilleur des cas. Il s'en sortait bien, pour une fois... Sauf que le trou de l'assassin avait tout de même perforé sa peau et laissé une nouvelle plaie béante sur le corps du hors-la-loi qui reprit ses distances tandis que le justicier, lui, se contentait de se redresser lentement en reprenant son souffle. User du soru dans cet état était bien plus complexe que cela n'en avait l'air... Il manquait encore un petit peu d'entraînement. Mais ça n'était pas pour autant qu'il pouvait se permettre de foutre sa vie en l'air face à un type comme celui qui lui faisait face... Sa carrière en dépendait, et il le savait. S'il ne réussissait pas, il serait définitivement recalé du Cipher Pol 9 ! Sa réputation elle-même était aussi en jeu... S'il ne pouvait pas s'en sortir cette fois, il serait bon pour les bureaux ou les petits boulots mal payés !

Le garçon écouta Drake prendre la parole en serrant poings et dents. Ce gars commençait vraiment à lui taper sur les nerfs... Il était sûr de sa victoire ? Il ferait bien mieux d'utiliser ses derniers instants pour écrire son testament... Il perdait son temps à faire face aussi inconsciemment ! Le combattant au corps-à-corps prit d'ailleurs la parole et répondit l'air agacé :

-Tu penses pouvoir me tuer ? Viens donc alors, je vais te faire regretter tes paroles !

Le sabreur se remit par la suite en position, semblant reprendre toute sa concentration, katana en main. Cela ne changeait rien... Qu'il soit pleinement concentré ou pas, Klan ne le laisserait pas fuir, et encore moins le toucher une fois encore ! Tout était perdu pour lui, maintenant que le jeune était bel et bien décidé à mettre faim à sa vie ! Le vulgaire déchet parla une nouvelle fois, semblant passer outre les menaces de son ennemi. Il continuait à débiter son flot de conneries... Quand bien même son capitaine pourrait éviter d'être tué par le gouvernemental, le reste des membres du Cipher Pol viendraient forcément à bout de cet impudent ! Ils se rendront bientôt compte du potentiel de celui qui n'était finalement rien d'autre qu'un apprenti, et ils voudraient forcément lui filer un coup de main ! C'était pour la bonne cause, de toute façon !
Cependant, ledit apprenti n'eut pas le temps de répliquer à nouveau que déjà le forban s'élançait dans sa direction avec une rapidité surprenante. Serrant les dents, la cible tenta de se déplacer d'un soru, mais n'eut pas le temps de reprendre de bons points d'appuis pour changer de direction. Déjà ce gars était au corps-à-corps... Que faire ? La dernière seconde avant la sentence sembla passer au ralenti, ralenti durant lequel le gouvernemental pesait le pour et le contre de chaque technique. Il était efficace dans ce domaine, celui de la réflexion... Mais là, il avait beau chercher, il ne trouvait pas vraiment. Utiliser un ou deux rankyakus serait inutile : l'épéiste n'aurait aucun mal à les bloquer et à répliquer encore plus férocement. Le geppou semblait également déconseillé dans la situation actuelle : le temps de prendre son envol, il serait déjà coupé en deux. Le shigan était à exclure : quand bien même il le touchait, il y aurait une certaine durée entre la blessure et la mort pour Drake, et cette durée serait fatale au jeune justicier. Il restait le kami et le tekkai. Cependant, le premier ne pouvait pas être efficace non plus : les épéistes de haut niveau pouvaient sans problème couper une feuille de papier, en jouant sur le vent que dégageait la trajectoire de leur lame. C'était utile pour surprendre, mais sans plus... Il restait donc la défense qui avait déjà été ébranlée mais qui pouvait lui sauver la vie dans l'état actuel des choses.

La défense d'acier sembla cependant être bien moins efficace que Klan ne l'aurait souhaité. Les lames déchiraient la peau comme si cette dernière n'avait pas vraiment d'influence, même si les coups étaient quand même moins puissants qu'ils n'auraient du l'être normalement. Une fois que les dix coups furent passés, l'assassin voulut répliquer aussitôt d'un rankyaku et envoya son pied, le plus rapidement possible. Au même moment, le forban opposé utilisa sa technique d'ichitoryu. La lame de l'adversaire ne put être parée, ni esquivée. La lame d'air se heurta à l'épée de Drake et éclata à son contact. Le tranchant déchira une nouvelle fois la chaire du gouvernemental qui s'effondra sur le sol avec surprise. Le Cipher Pol perdit alors connaissance, vaincu par le dernier enchaînement.



Le lieutenant Moraitai de la Marine avait été chargé, avec une escouade d'une trentaine de personne, dont deux sergent-chef, de suivre secrètement Klan. Ce dernier ne s'en était même pas rendu compte... Mais le gradé gouvernemental était bien content d'avoir accepté la mission, quand il voyait l'état de l'assassin, qui gisait dans son propre sang. Il poussa un soupire et sortit des fourrés, sortant l'épée de son fourreau quasiment aussitôt :

-Drake Kotori, vous êtes en état d'arrestation !

Les fusiliers qui l'accompagnait visèrent immédiatement le criminel, sans une once de pitié. Qu'allait donc bien pouvoir faire celui-là ?


PS : Tu peux dire que tu t'enfuis si tu veux clore ça maintenant. Simplement, ne fais pas face, dans ton état tu y resteras ^^
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   Jeu 4 Avr - 19:54




« Ce fut un beau combat... » Lâchais-je en voyant mon adversaire s'effondrer au sol. Nous nous étions bien battu, mais j'étais revenu vainqueur du duel. Il avait pu résister aux deux premiers coups grâce à son Tekkai. Sans me vanter, je pouvais dire que s'il ne maîtrisait pas une si intéressante technique, il en serait resté bien avant mon Iai. Car oui, c'était bien mon Silent Wind qui lui avait été fatal et non mon Shooting Stars Smash en lui-même. Ses arcanes m'intéressaient beaucoup, mais maintenant qu'il était à terre, il faut bien dire que je pouvais en apprendre plus. Aussi, j'étais assez déçu de ne pas connaître le nom de ma victime. Toujours est-il que maintenant que j'avais son visage gravé dans ma mémoire, s'il nous venait de nous revoir un jour, je ne l'épargnerai pas. En effet, il était sérieusement amoché, mais pas mort. Du moins, je l'espérais. J'étais certes un pirate, mais je n'étais pas pour autant une personne sans scrupules, capable d'arracher une vie si simplement. J'étais aussi bretteur et adepte du Kenjutsu, mais je ne soutenais pas la violence... La vraie violence. J'étais Pirate pour vivre libre et non tuer. J'étais sabreur pour suivre la Voie de mes ancêtres et non blesser. Certains combats étaient néanmoins inévitable, les blessures et coups portés devenaient alors nécessaire. Malgré la haine que j'éprouvais contre le Gouvernement, ce Gouvernement censé défendre la Justice, je ne pouvais me résoudre à mettre fin à la vie d'un Marine. Il restait avant tout un être humain, ayant peut-être une femme et des enfants. Non, s'il fallait détruire le Gouvernement Mondial et établir une véritable Justice, il fallait s'en prendre à la source... Pour stopper la cascade. S'acharner sur le bras armé du Gouvernement ne résoudrait rien, si ce n'était que prendre des vies. Vaincre un amiral, c'était libérer la place à un vice-amiral. Vaincre un Amira en Chef, c'était libérer la place à un amiral... Mais vaincre la base même du Gouvernement, c'était bloquer le fleuve à partir de sa source. C'était là la seule et vraie solution... Frapper un grand coup à la Source. Toujours est-il que mon adversaire était tombé. S'il y avait un gouvernemental, les autres chiens du Conseil des Cinq Étoiles n'était sûrement pas loin. Il fallait que je prévienne les autres de l'équipage, qu'on reprenne le mer. Je tombais de fatigue, j'avais un trou dans le dos et au niveau de l'estomac, je ne pouvais me redresser totalement sans ressentir des douleurs lancinantes, mais il fallait le faire. Je jetais un dernier regard à mon ennemi, laissant sortir quelques derniers mots.

« Ne jamais sous-estimer son adversaire. Maintenant, rapporte à tes supérieurs qu'ils ne nous auront jamais aussi simplement. Si t'es pas mort, c'est pas pour rien. »

Et je me retournais, ayant pour but de retraverser cette forêt pour rejoindre le village où les membres du Yume'Hiryuu s'étaient établis. Je ne faisais que deux pas, quand de nouveaux adversaires sortirent brusquement des fourrés, en annonçant mon état d'arrestation. Je levais mon bras rapidement pour, dans un rictus de douleur du à blessure à l'estomac et au dos, venir poser la main sur la garde de Yubashiri. Je n'étais plus en état de me battre, il fallait que je passe en force... Ou que je balaye mes ennemis aussi rapidement que possible, pour ensuite rejoindre les nakamas. L'homme qui se dressait devant moi dressait une épée. Il portait l'habit des Marines et, à en voir les emblèmes, il n'était pas officier. Tout juste sous-officier. En temps normal, j'aurai peut-être pu le vaincre. Mais dans mon état, je doutais que cela était possible. Pourtant, la fuite n'était pas envisageable. Le Bushido, mon code d'honneur, m'empêchait de m'enfuir, je ne jurais que par l'Honneur et la fuite n'était qu'une tâche à l'Honneur ! À ce moment-là, je remarquais qu'il n'était pas seul. Il devait y avoir avec lui deux sous-gradés et surtout une flopée de fusiliers. Au total, il devient bien en avoir une trentaine. Les tireurs étaient déjà en joue. Je ne pouvais pas attaquer, le temps de prendre appui pour « décoller » et j'étais déjà troué de toutes parts. Ils formaient un arc devant moi et par derrière se dressait la falaise et la cascade. J'étais cerné. La fuite n'était pas envisageable, certes, mais le replis stratégique était-il considéré comme tel ? Enfin, fallait-il déjà pouvoir passer cette barrière d'hommes...

Je commençais par lâcher le pommeau de mon arme, levant lentement les mains. Il ne fallait pas que le chef de cette expédition donne l'ordre de tirer. Mais il fallait aussi que je réfléchisse à une stratégie, pour mieux réussir à me « replier ». J'avais déjà mon idée. J'observais tout d'abord mes ennemis. Ils étaient resserrés, si je devais passer, je devais le faire en force, il n'y avait aucun trou à souris possible. Mais il fallait aussi le faire bien et rapidement, pour m'éviter ainsi la mort certaine. Ils étaient en arc devant moi, l'officier le plus gradé se tenait au centre. Je n'avais aucune idée de sa puissance, passer par lui relevait donc d'une mauvaise idée. D'autant plus qu'il était très simple pour les fusiliers de le viser, moi dans la ligne de mire. Je déplaçais doucement un pied. Puis, sans plus attendre, gardant toujours les bras levés, je m'élançais, en utilisant une dernière fois mon Falling Star's Race, me démultipliant donc. Pour embrouiller l'ennemi, je laissais plusieurs images rémanentes de moi-même, puis je ne perdais plus de temps et je partais vers la sortie : si je m'attardais plus, ils pouvaient bien tirer bêtement dans le tas en visant toutes les images, à ce moment-là, j'avais aussi des chances d'y passer. Je plaçais des images de moi devant chaque soldats, les empêchant de savoir par où j'allais me diriger. Mon véritable moi posait sa main sur son épée. Pour ensuite venir frapper les côtes d'un Marine avec le côté non-tranchant pour forcer le passage. J'étais passé. Avant de prendre la tangente, je me retournais et, profitant de mon élan, je balançais des Air Slices, tout en serrant les dents, avec cette douleur qui remontait une nouvelle fois. Je visais notamment le sol, pour faire se lever un écran de poussière plus ou moins compacte et entraver la vue adverse : s'ils tiraient à l'aveuglette, ils auraient moins de chance de me toucher... Ou ils ne tiraient pas, ce qui n'était pas plus mal. Avant que l'écran de se dissipe totalement, je profitais déjà des arbres pour me couvrir des balles, dans mon replis stratégique.

Il fallait maintenant rejoindre l'équipage, et vite, pour leur dire qu'il était temps de plier bagage, de remplir la cale, de caler la barre de déployer les voiles et de s'en aller. Nous pouvions aussi nous débarrasser des soldats, mais cela était trop risqué, nous ne savions s'il y avait d'autres assassins ou pas. Enfin... Ils (et non "nous") pouvaient. Personnellement, il ne me restait de force que pour les avertir. Après quoi il me faudrait une bonne dose de sommeil. Et à l'occasion, j'en profiterai pour demander au Docteur si elle pouvait sortir les pansements... Mon exploit du jour avait été accompli. J'avais, littéralement, pu briser une garde d'acier, mais mieux encore, j'avais vaincu un des assassins du Gouvernement, un membre du Cipher Pol 9... Même si je ne savais pas que cet homme faisait partie de cette section secrète... En fait non, je n'avais carrément pas connaissance de cette section secrète.






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Mission] Attention, Cipher Pol !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission] Attention, Cipher Pol !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission pour un Cipher Pole
» Mission pour un Marine / Cipher Pol
» Mission pour un membre du Cipher Pol
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-