Partagez | 
 

 A. Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: A. Contexte    Mer 17 Aoû - 23:55

Chapitre 0

Depuis la nuit des temps, les gens cherchent à améliorer leur vie. Certains de façon honnête et d’autres via des méthodes malhonnêtes. La piraterie fait partie de la deuxième catégorie, ces équipages composés pour la plupart de fourbes et sanguinaires flibustiers, écument les mers et rivages à la recherche de villages à piller, de bateaux à couler et de trésors à déterrer ; le tout pour amasser des richesses parfois colossales.
Pour contrer les forbans, une organisation allait voir le jour. Elle a pour but de protéger la veuve et l’orphelin, d’emprisonner les pirates et de faire respecter la justice, cet ordre à pour nom « Gouvernement Mondial ». Essentiellement militaire, cette autorité compte parmi ses rangs de très bons éléments qui font d’elle, une des plus grosses puissances au monde. Elle fait respecter la loi sur la plupart des mers et océans ainsi que sur la terre ferme. Sa branche armée est appelée « la Marine ».

La justice instaurée par le Gouvernement Mondial n’est pas acceptée par tout le monde car elle sert parfois les ambitions de certaines hautes puissances en dépit du peuple. C’est pourquoi, des gens travaillent dans l’ombre afin de renverser l’ordre mondial et de le reformer à leur manière. Ce groupe s’appelle « les Révolutionnaires », ils ont des contacts un peu partout dans le monde et sont très bien organisés. Cette résistance a pris de l’ampleur au fil du temps et a obtenu un fort potentiel de frappe.

Un jour, Gold Roger fit son apparition. Pirate exceptionnel et légendaire, son navire est le seul à avoir jamais atteint l'île mythique de Rough-Tell. Cette figure emblématique de la piraterie avait conquis Grand Line, rassemblé le plus fabuleux trésor et tenu tête aux plus puissants Marine. Il fût à juste titre appelé « Roi des Pirates ». Il fut arrêté et conduit dans sa ville natale, Logue Town, pour s’y faire exécuter. Son nom exact était Gol D. Roger, signalant par l'initial de son nom, une certaine affinité avec la mystérieuse « volonté du D ». En abattant publiquement le Seigneur des Pirates, le gouvernement mondial voulait en faire un exemple et anéantir la piraterie qui sévissait par-delà le monde. Il devait être d'une trempe hors du commun car même au moment d'être exécuté il continuait de ricaner et à narguer tous ces charognards qui venaient le voir passer dans l'autre monde. Il n'avait aucunement peur de la mort et semblait accepter le fait que sa vie arrivait à son terme. Sur l'échafaud, juste avant de mourir, il lança à la foule la fameuse phrase qui allait changer le monde : « Mon trésor ? Si vous y tenez-vous n'avez qu'à le prendre! Je l'ai caché quelque part dans ce vaste monde!!!" » Ces quelques mots déclenchèrent un déferlement de piraterie sans précédent.


Chapitre 1

Nous sommes aujourd'hui le 31 décembre 1502, et si ce n'est les quelques minces nuages gris qui pointent à l'horizon, rien ne laisse prévoir que cette journée sera annonciatrice de grands bouleversements dans le monde entier. Cela fait deux années déjà, que le Seigneur des Pirates Gol D Roger a été exécuté et que ses derniers mots ont déclenchés la plus grande vague de piraterie jamais connu. Deux ans que le Gouvernement Mondial affronte sans relâche les pires forbans des sept mers pour préserver son emprise sur la domination des océans. Mais au cours de cette année, un nouvel ennemi est sorti de l'ombre et compte bien s'opposer au pouvoir en place pour imposer le sien, cet adversaire n'est ni un Révolutionnaire, ni un Pirate, considéré comme une organisation terroriste à part, la Cour Decima apparaît, décidé à prendre part aux conflits qui agitent ce monde.

Ces nobles soi-disant « Héritiers du trône de Grand Line » aurait pour objectif d'annexer chaque îles de la route de tous les périples pour récréer un empire ancestral qu'ils auraient perdu il y a de cela plusieurs siècles. C'est à la célèbre vente aux enchères de Silver Circus que les membres de cette organisation se dévoilent en déclenchant un attentat. Les représentants de la Marine présents ainsi que Raphaël, le Schichibukai,  réussirent in-extremis à empêcher les aristocrates rebelles de s'emparer des trésors présents et de réduire tous les témoins au silence. Malheureusement, leur chef, Centes Decima, réussi à fuir avec la ferme intention de poursuivre son œuvre. La Marine n'eut alors de cesse que de traquer ce renégat, jusqu'à lancer un Buster Call sur sa prétendue île natale : Ohara. Du moins, ce fut la version officiel car de nombreuses rumeurs courent encore à ce sujet et l'une d'elle prétendrait que ce ne soit en réalité qu'un prétexte au Gouvernement Mondial pour éliminer les plus grands archéologues vivants, afin qu'aucun d'entre eux ne découvre l'histoire du siècle perdue.

Pendant ce temps, Centes Decima se lança à la conquête de Grand Line avec une flotte suffisamment importante pour assujettir une à une les îles qui se trouvaient sur son chemin. Certaines furent prises de force, d'autres le rejoignirent de pleins grès pour saper volontairement l'autorité du pouvoir en place. Débordé par tous ses problèmes, d'une part les Révolutionnaires, la Piraterie et d'autre part ce nouvel ennemi la Cour Decima, le Conseil des 5 Étoiles se réunit pour délibérer. Une nouvelle loi fut votée; signant la mise à mort de la liberté, elle se voulait radicale et sans appel.

En ce jour funeste du 31 décembre 1502, ce n'est point le crépuscule de cette année riche en événements qui inquiète la population des sept mers, mais plutôt l'annonce que les hérauts du Gouvernement Mondial vont passer dans chacune des îles sous leur autorité.

« Citoyens et citoyennes de Grand Line, South Blue, Est Blue, West Blue et North Blue, suite aux récents évènements liés à la piraterie, au terrorisme et à la rébellion, l'honorable et respectueux Conseil des 5 Étoiles, sous l'injonction du chef du Gouvernement Mondial a décrété une nouvelle loi qui prendra effet dès le 1er Janvier 1503. Le « Decret Decima » sera valable pour tous les peuples membre du gouvernement et est constitué de dix d'articles dont voici la nature :

Article 1 : L'autorité du Gouvernement Mondial est entière, absolue et irrévocable. Quiconque la conteste sera considéré comme un hors-la-loi au même titre que les Pirates, Révolutionnaires, Terroristes et autres forbans.

Article 2 : Aucun acte criminel, terroriste ou anti-gouvernemental ne sera toléré sous l'autorité du gouvernement, le châtiment sera la prison ou la potence.

Article 3 : Toute personne considéré ou suspecté comme hors-la-loi, Pirate ou Révolutionnaire, doit être impérativement dénoncé ou livré à la Marine. Le délit d'omission est considéré comme un acte hors-la-loi et passible de la peine capitale.

Article 4 : Aider, protéger, secourir ou soutenir un hors-la-loi ou quelqu'un ayant des rapports avec un hors-la-loi est considéré comme une complicité de crime et donc un acte criminel.

Article 5 : Chaque île membre du Gouvernement Mondial devra accueillir ses représentants de la Justice dans un local approprié afin qu'il puisse défendre et faire régner au mieux les lois du Conseil.

Article 6 : Chaque île membre du Gouvernement Mondial devra fournir un nombre d'hommes adultes proportionnel à l'effectif de sa population qui rejoindront les rangs de la Marine et ce, dans les plus brefs délais.

Article 7 : La liberté d'expression sera dorénavant contrôlée par le Cipher Pol 8 pour éviter toute contestation de l'autorité du Gouvernement.

Article 8 : Une police sera mise en place dans chaque île pour traiter ses affaires internes et éviter tout soulèvement révolutionnaire. Celle-ci sera dirigée par les Cipher Pol 1 à 7.

Article 9 : Les Chasseurs de Primes devront désormais arrêter au moins un criminel par mois s'ils ne veulent pas être considéré eux-mêmes comme des hors-la-loi. En échange, ils auront droit à une rémunération salariale chaque mois en plus des récompenses sur les têtes mises à prix.

Article 10 : La Cour Decima, organisation terroriste aux multiples crimes ne devra en aucun cas être ignoré par le peuple. Quiconque sera dans la capacité de délivrer de précieuses informations à leurs sujets, de capturer l'un de ses membres ou d'en tuer un, devra s'exécuter sur le champ. Le manquement à cette loi est passible de la peine de mort ou pire, l'emprisonnement à vie dans Impel Down... »

Le reste de cette annonce n'a que très peu d'importance, le Décret Decima seul suffit à faire passer le message. L'année 1502 s'éteint, et avec eux ce qu'il restait de libertés aux habitants des Seas Blues et de Grand Line. L'ère de la piraterie est menacée, le temps de la tyrannie commence...


© Copyright Propriété de One Piece Seken


Dernière édition par Maître-Jeu le Ven 21 Mar - 0:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: A. Contexte    Mar 18 Mar - 2:23

Ellipse

6 mois plus tard, 31 juin 1503. Mémoires d'un Amiral.

Voilà maintenant six mois que nos ennemis sont sous notre puissance de feu. Le Gouvernement Mondial, sous la tutelle des cinq étoiles, a recruté en masse des Marines, venant des quatre coins de notre globe. Des femmes, des enfants en devenir de grands soldats, des mers bleues au fin fond de Grand Line. Jamais, au grand jamais, je n'aurais pensé avoir la chance, ou le malheur, de voir cela de mon vivant. Des monceaux de cadavres de pirates, des cimetières de bateaux aux portes des plus grands océans. Comment avons-nous pu en si peu de temps réduire à ce point la force des barbares au fanion noir ? Les plus puissants sont tombés, comme tous les autres, seuls les inoffensifs et les discrets eurent la vie sauve.

Nous sommes aujourd'hui dans un monde de paix éphémère, j’entends derrière moi les pas d'un peuple prêt à se venger, j'entends leurs âmes qui sifflent aux oreilles de braves matelots ! Qui aurait pensé qu'aujourd'hui, sur les mers bleues, puissent de nouveaux se créer des équipages ? De nouveaux troubles se font de plus en plus présents, Logue Town est souvent attaquée sans réel succès, mais les faits sont là.

Grand Line ne sera bientôt plus aussi tranquille, les canons vont hurler, notre puissance militaire sans précédent va de nouveau devoir agir, pour le bien de tous. Les supernovas à venir, n'aurons qu'à bien se tenir !

Allons, pirates, n'avez-vous pas compris la leçon ? Quiconque deviendra une gêne, sera exterminé !

Chapitre 2

Six mois s’étaient écoulés depuis l’entrée en vigueur du Décret Decima. Six long mois de répression et de domination. Le monde n’était pas en paix, mais il était relativement calme. Aucun signe avant-coureur ne laissait présager que l’ère sombre et déplorable dans laquelle l’humanité s’apprêtait à basculer. Tout démarra par cet appel escargophonique.
« Qui êtes-vous ? »
« Knightwalker D. Arias, pour vous servir. J'appelle pour une raison simple... Cette fois, je l'annonce officiellement. La Révolution vous déclare la guerre à vous autres, gouvernementaux. Ne vous en faites pas... Vous aurez de nos nouvelles très rapidement. »
Arias, l’un des hommes les plus recherchés par le Gouvernement. Il avait à son palmarès l’exploit d’avoir su réunir une grande majorité de courant rebelles. De simples révoltés brandissant broches et fourches contre les autorités locales, ils étaient devenus des soldats, des membres d’une seule Révolution. Cet appel n’était pas qu’une simple déclaration au Gouvernement. Non, c’était un cri de guerre destiné au monde entier.

L’information circula très vite. Quelques heures plus tard, Winch Alucard lança un appel à tous les officiers, les invitant à rejoindre Marineford pour se préparer à la violente bataille qui y aurait lieu. Mais d’autres virent en cet évènement une opportunité d’agir sans que la Marine ne puisse intervenir. Eclatèrent alors partout sur le globe d’importants conflits. Le monde était en train de tourner.


Ibal, Nouveau Monde. Deux figures historiques de ce milieu de millénaire se faisaient face. Deux Yonkou. On les comparait à des Empereurs parce qu’ils régnaient indiscutablement sur le Nouveau Monde.
« Tu es sûr de pouvoir assumer ta déclaration de guerre, espèce de gosse ? »
A gauche, Hadès Tenryon. L’homme aux bras d’acier. Le plus vieux de tous, le plus expérimenté. A droite, Taka Eko, l’épéiste prodige dont la cécité n’empêchait nullement l’efficacité.


Calm Belt, Impel Down. Le port était calme ce jour-là, personne ne savait que la Terre allait basculer sous peu. Un bateau de la marine vint jeter l'ancre, suivi d'un deuxième. Les gardes de la prison s'empressèrent d'aller les saluer. Tout allait pour le mieux. Mais lorsque résonnèrent les premiers coups de feu, les gardes surent que quelque chose ne tournait pas rond.
« Hello le peuple ! Ne m'en voulez pas si je vous botte, d'accord ? »
Slay Orato. Le petit frère.
« Allons bon,  pourrais-tu laisser passer mes chers subordonnés ? »
Erika Orato, la grande sœur, l’Impératrice pirate.
« Tu n'es pas assez pure pour me vaincre, Erika... »
Albrecht Madman, le terrifiant Directeur des lieux. Satan.


Grand Line, Marineford. Entre des Schichibukai invisibles depuis un moment, des Amiraux éparpillés sur Grand Line, des Supernovas décidés à profiter de la situation pour semer un vent de panique et des renforts qui peinaient à arriver, à moins d’un miracle, le Marine n’avait aucune chance. Mais l’intervention d’un homme balaya toutes ces prédictions.
« Salut, la compagnie ! »
Liga D. Tengen. L’homme le plus fort du monde, le pirate le plus proche du One Piece. Personne ne l’avait vu venir, et personne ne s’attendit à ce qu’il lutte à la fois contre la Marine et contre la Révolution. D’une bataille entre deux camps, Marineford était alors devenue le siège d’une guerre opposant trois factions.
Une guerre qui fit de nombreuses victimes. Certains s’illustrèrent par leurs faits d’armes, mais beaucoup périrent. Si dans les journaux, la victoire est gouvernementale, dans les cœurs, il n’y avait pas de vainqueur.


© Copyright Propriété de One Piece Seken

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: A. Contexte    Sam 31 Jan - 13:45

Chapitre 3

S'il était une chose qui fut inlassable, force était d'admettre qu'il s'agissait de l'impitoyable et insatiable besoin de puissance et de gloire. L'année 1504 s'était écoulée et, avec elle, tout un lot de tragédies avaient vu le jour. La bataille sanguinaire menée par les Yonkous dans les mers du Nouveau Monde n'avaient fait que s'accentuer tandis que la marine s'était heurtée à la trahison de l'un de ses plus hauts-gradés, Kokuwo Makui. Le fameux Centes Decima avait, durant cette année, profité de son pouvoir implacable pour agrandir drastiquement le potentiel offensif de son armée et le Gouvernement Mondial n'avait pu faire sonner le clairon de la justice qu'à de brèves occasions, comme notamment durant l'attaque Decimas sur San Faldo, brillamment protégée par le vice-amiral Elimane Loyckh ainsi que par les redoutables exécuteurs de l'AOI. Toutefois, alors que Rasgarat Abel avait avec brio défendu la réputation du corps Schichibukai en terrassant l'ancien vice-amiral Makui, la commandante de la révolution Harlock Zora avait été faite prisonnière et avait immédiatement été transférée à la prison d'Impel Down, sous les ordres du directeur lui-même.

Si les événements de l'année 1504 ne furent pas, en eux-mêmes, suffisants pour faire basculer l'ordre mondial, 1505 s'apprêtait à marquer l'histoire de l'humanité d'une pierre blanche. Durant la réunion des Schichibukais à Mariejoa, les plus grands représentants du Gouvernement Mondial avaient été conviés. Menée par l'amirale-en-chef Asya Lida, cette assemblée de grandes figures planifiait alors une attaque sur Baltigo, le Quartier Général de la révolution d'Arias D. Knightwalker, dont la position géographique fut dévoilée avec certitude grâce à la torture orchestrée sur Zora.

Alors que la rage grondante qui animait l'humanité s'apprêtait à entre-déchirer des peuples et des nations entières, le glas de bien des soldats se préparait à s'abattre, scellant le funeste destin de millions de vies.


© Copyright Propriété de One Piece Seken

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: A. Contexte    Lun 16 Mai - 20:56

Chapitre 4

Le monde a subi des bouleversements.

C'est tout du moins ce que l'on a pu voir pendant la dernière année qui s'est écoulée. Nous sommes à l'Automne 1505 et voici mes mémoires. Je tiens à préciser que j'y ai assuré une parfaite objectivité, pour que ma descendance puisse y avoir sans détour ce qu'il s'est passé. Au début de l'année, le chef de la Révolution, Arias Knightwalker, est mort lors de l'attaque du Gouvernement Mondial sur Baltigo, simultanée à celle des forces de West Blue sur Las Camp pour faire un exemple, suite aux événements provoqués par l'actuellement ancien révolutionnaire Kabayochi.M.Kiru qui conduisirent à la mort de civils sur Nighty Town. Si sur West Blue, la bataille fut une victoire, Baltigo n'eut pas cette chance. Le Quartier Général de la Révolution fut perdu, et nous ne devons la survie des Maréchaux et du Bras-Droit qu'à l'intervention d'Erwin Dog.

Des héros émergèrent chez les Gouvernementaux : Taito Nowaki et Sypher Wenham. Le premier fut nommé Contre-Amiral et couvert de prestige par les médias, tandis que le second prit ses fonctions en tant que Contre-Amiral en charge de South Blue. Piso Burlmeister et deux autres de ses collègues eurent quant à eux la charge des autres mers. Le Gouvernement venait de perdre la moitié de la marine dans l'attaque de Baltigo, mais même un genou à terre il continuait de tenir tête à ses ennemis.

En avançant un peu dans l'année 1505, on peut y voir une réunion qui réforma la Révolution. Sur Kaiten-Su, ses plus hauts dirigeants se réunirent. Yoko Rover profita de cette occasion pour trahir les siens et se détacha du mouvement, préférant travailler dans l'ombre. La Révolution de Kaiten-Su sous les ordres de Jonas Kichiko décida de renforcer ses défenses et de se terrer sur son île, tandis que la Révolution de West Blue regagna des forces dans l'optique de figer ses effectifs sur cette mer et de la conquérir intégralement. Oulanov Vadim devint un fantôme errant jusqu'à ce qu'Erwin Dog lui propose une alliance, et d'installer ses forces sur le Royaume de Luvneel. Andromède retourna sur le Nouveau Monde, et Sayouri Taka, prise par la folie d'avoir perdu son bien-aimé, commença à mener des actions violentes à l'égard du Gouvernement, impliquant par la même occasion les vies des civils dans son sillage.

Les affrontements avec les Décimas se multiplièrent alors. Sur le Royame d'Alabasta, un coup d'état leur permit de prendre le pouvoir, non sans perdre quelques uns de leurs plus puissants pions. Le combat mené par le Shishibukai Nakata Fenice et son subordonné Kyoshiro, ainsi que par le chasseur de prime Ghetis Archer, permit de ramener Wakai Tsuki, le meilleur épéiste de la marine, ainsi que d'autres figures épiques dans les rangs. De l'autre côté de l'île, un affrontement titanesque mit en avant des personnages remarquables tels que Taito Nowaki, Sypher Wenham, Caligula Spown ou encore Nils Gratz dont les noms furent célébrés dans les journaux pour leur victoire sur les forces Décimas, même s'il fut avéré en interne que cette victoire avait tout de factice.

Le second affrontement de l'année opposa la marine menée par l'Amirale Jasmine sur le Royaume de Drum aux Décimas et à leurs représentants, parmi lesquels était présent l'ancien Amiral Akainu qui tint en respect Jasmine ainsi que Ghetis Archer. C'est lors de ces événements qu'une terrible nouvelle se révéla : l'ancien Vice-Amirale Kokuwo Makui était toujours vivant.

Suite à ces événements, Jasmine posa sa démission et Wakai Tsuki fut nommé au poste d'Amiral à sa place.

On peut noter que d'autres événements retinrent mon attention durant le début de l'été 1505 : Kokoro Kururu et son équipage réussirent à vaincre un des pirates de l'ancienne génération, tandis que Trader et la Guilde Marchande furent bousculés par une guerre interne. Sur East Blue, l'équipage des Dokugan no Ichimi se révéla être une menace pour le Gouvernement, tandis que sur Grand Line divers acteurs se rapprochèrent des Lieutenants des Yonkous, ceux-ci même qui prévoyaient déjà une action commune, certainement l'un des faits les plus inquiétants de cette année.

En cherchant dans ma mémoire, je ne peux dire si un événement surpassa un autre. Dans tous les cas... La guerre est loin d'être finie.

Johns Horling, Capitaine de Division à la retraite sur North Blue


© Copyright Propriété de One Piece Seken

Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1458

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: A. Contexte    Jeu 24 Mai - 23:27

Chapitre 5

Quelle fin d'année... Encore une fois, le Monde n'aura eu de cesse d'être remué de fond en comble par des pirates de bas étages de plus en plus impétueux, par la crapule Decima de plus en plus confiante ou encore par ces Révolutionnaires qui, en bout de vie, s'imaginent qu'il est encore temps pour élire un chef de pacotille susceptible de remplacer la superbe et la toute-puissance de leur bien aimé Arias. Foutaises.
Par quoi commencer ? Difficile à dire. Mes services auront eu du grain à moudre, cette fois-ci... Tant pour glorifier que pour détruire, comme à l'accoutumée. C'est sûrement Centes Decima qui nous aura causé le plus de tort, cette fois encore. Ce pitoyable petit monarque semble s'être mis en tête l'idée d'aller dénicher des alliés parmi tous ceux qui nous nuisent. Le moindre des soulagements dont nous puissions jouir, c'est encore que la majorité de ses démarches se sont soldées par de grossiers échecs... A titre d'exemple, une initiative menée par l'Auguste Thalassa Yang a permis à une troupe d'élite, composée notamment des vices-amiraux Ghetis Archer et Taito Nowaki, de nouer un contact trop avantageux avec les forces mystérieuses de la Triade, sur une île reculée de Calm Belt nommée Olandaina. Quant à Konan Harishigawa, il a également été approché par le Petit Roi mais sans succès, une nouvelle fois, semble-t-il : le félon Fenice Nakata, encore Schichibukai à l'époque, et son bras-droit Kyoshiro ont réussi à empêcher la concrétisation de cette funeste alliance, non sans nous ramener une nouvelle désastreuse : William Lancaster, ex-Akainu, est à nouveau maître de ses actions... Et il sert donc Centes Decima avec dévotion. C'est là un ennemi pour le moins imposant...

Sur South Blue, les nouvelles sont moins bonnes. Kokoro Kururu, corsaire de son état, a manifestement été enlevée de gré par les sbires du Monarque. Une escarmouche a été engagé en haute mer et les conséquences ne me sont pas encore parvenues, à l'heure à laquelle je couche ces lignes... Nul ne peut savoir comment cette affaire sera conclue.  

Toujours est-il que c'est surtout Grand Line qui a été victime d'un sacré remue-ménage. Entre l'apparition inattendue de Liga D. Tengen et d'un pan de son équipage en plein milieu d'une petite sauterie qui opposaient des leaders criminels tels que Ren Tao, Tenshi Taya ou Zeke Lundren face aux officiers Tanaka Ysaak et Utomo Karast, ou encore Sayouri Taka qui demeure aussi insaisissable qu'incontrôlable, les conflits n'en ont plus fini de dégénérer. C'est un constat d'autant plus gris que les raclures du monde criminelles semblent suivre l'exemple du petit Roi et, progressivement, à développer des liens étroits...

C'est ainsi que Fenice Nakata a trahi le Gouvernement Mondial : en pénétrant Impel Down aux côtés d'Erwin Dog, l'un des prétendants au trône laissé vacant par Arias. Bon nombre de prisonniers du sixième étage ont ainsi pu se faire la malle, parmi lesquels de grandes pointures qui risquent de poser problème, à l'avenir... Tenshi Taya semble avoir élu location à Amazon Lily, où elle entend désormais régner. Sur West Blue, l'Inquisition et la Révolution d'Eken Sor ont réussi à s'allier pour tenir en échec le vice-amiral Ezra Ronald, notamment grâce à Kanäe Toupex, la traîtresse. Et cela sans parler de la guerre, sur le Nouveau Monde, qui se déploie et s'étend toujours plus. A part Mijushike Hojo et son alliance de Chasseurs de Primes qui mènent la danse face au Yonkou Eko Taka, l'Impératrice Erika Orato a elle aussi fort à faire avec Kyo Kara...

Un seul fait, triste paradoxe, semble amener un peu de lumière sur ce bien morne tableau. Les Constantinistes de Saint Constantin n'en finissent plus de rejoindre la Marine et les autres institutions du Gouvernement Mondial, offrant à nos troupes un second souffle bienvenu. Bon nombre d'officiers sont d'ailleurs issus de leurs rangs, ou directement liés à leur maître spirituel... L'Amiral Shinseishi, autrefois directeur de Cipher Pol 0, est l'un d'entre eux. Mais il serait grossier d'omettre le vice-amiral Hérail qui, sur East Blue, a réussi un coup de force en s'imposant en tant que nouveau leader après avoir poussé Focker Lim à s'élancer aux trousses de Valentine D. Kain et de sa clique...

De tout cela résulte un chaos difforme et aux contours bien trop flous. Si même moi je ne puis trouver une once de stabilité, c'est que ce qui en résulte est aussi glaçant qu'imminent : quelque chose de terrible s'annonce, quelque chose où tous pourraient bien prendre place en tant qu'acteur... Comme une danse macabre qui fauchera la vie sans vergogne, la guerre s'annonce, et semble déjà à nos portes. Qui sait combien d'entre nous vivront assez longuement pour en voir le bout...

Viktor Poka, Directeur du Cipher Pol 8.


© Copyright Propriété de One Piece Seken

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A. Contexte    

Revenir en haut Aller en bas
 

A. Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Contexte # Dans quel contexte vivons nous ?
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Contexte One Piece Requiem
» Le Contexte du RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Préface - Les Bases :: Règles & Contexte :: Contexte-