Partagez | 
 

 Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)   Mar 15 Jan - 13:29

En cours



Aide à la lecture : Les techniques, pour éviter que vous alliez dans la fiche technique sont décrite. Il faut juste que vous passiez la souris sur le nom de la technique entre parenthèse Comme ça : (Marteau de la terre)

Sur ce, bonne lecture !


Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)




J'avançais dans la ville comme tous les jours depuis bientôt deux ans. Je connaissais beaucoup de monde ici et beaucoup me connaissait. Je n'étais pas quelqu'un de réputé dangereux et encore moins intéressant. J'avais que très peu d'ami, réellement. La seule qui était proche, à mon coeur, était une certaine Foxy. Je vous en parlerais plus tard. Je me présente : Je m'appelle Rohan. Rohan Déval. Je fais partie de la révolution, pour une raison assez mystérieuse, tout de même. Je vous la raconterais plus tard, aussi. J'aurais aimé pouvoir tout vous raconter dans l'ordre, mais là... J'ai un truc plus important. Ma rencontre avec un de mes supérieurs. Je venais de recevoir un appel me disant que j'étais choisi pour une mission ou un truc du genre. J'étais limite un peu excité, mais bon, faut pas abuser. C'était une mission. Il fallait que je me débrouille pour la mener à terme. J'allais faire de mon mieux pour y arriver. Quand on se donne à fond, tout est possible. Bon... Depuis toute à l'heure je parle. C'est bien beau, mais c'est pas en vous donnant mon nom que vous me reconnaitrez. Il y a quelques temps, lorsque vous suiviez mes aventures sur Alabasta – avec Foxy – je m'étais plus présenté à vous. Je suis un fervent admirateur de la nature. Elle est partout autour de nous. Dans l'air, dans l'eau, dans nous. Partout. J'en fais parti – et vous aussi. J'aimerais m'étendre un peu plus sur le sujet, mais si je commençais... Je pense que je m'arrêterais pas... Bref. Il y a une religion qui m'est aussi chère. Elle dit que la nature est notre seule croyance et si je devais me donner un titre, j'en serais l'apotre. "Me blesser, blesser la nature où tout autre personne revient à vous mettre à dos mon corps et mon esprit". Je sais... Je pars limite dans un délire, mais c'est pour que vous connaissiez plus et ne pas être étonné lorsque vous me rencontrerez. Je suis comme on vous la décrit. J'ai les cheveux aussi sombre que ma peau. Ils sont longs et j'ai des Dreadlocks. Je suis grand, mais je ne suis pas comme ce géant d'Hikari. Vous savez... celui qui vient de rentrer de nouveau sur Grand Line. On en a pas beaucoup entendu parlé, mais bon.... Je suis plutôt fin et j'ai de la chance de pouvoir dessiner et tailler mes propres vêtements. J'en suis plutôt fier en fait. Souvent, c'est un seul habit que j'ai juste à mettre et voila. Une sorte de tunique, la plupart du temps blanche, recouvrant l'ensemble de mon corps. Je porte souvent quelque chose sur les yeux, mais ce n'est pas pour une raison estéthique, loin de là. En fait... Je saurais pas vous dire si ça me rend mieux ou pas, car avec, j'y vois rien. Pourquoi je fais ça alors, pouvez-vous vous demander. C'est très simple en fait... Je suis somnanbule et je... sors souvent lorsque je dors. Je suis donc souvent fatigué et je dors beaucoup, donc je suis presque plus souvent endormi et debout que l'inverse. Enfin... vous voyez. Mais depuis que j'ai commencé à parler, j'ai vraiment rien dit d'intéressant pour vous. Je vais donc commencer...

J'étais donc en train de marcher à Alabasta. Cette ile était faites principalement de sable, mais ce n'était pas mon ile natalle (et voilà que je repars sur moi...). J'avais reçu un appel et je devais rejoindre un de mes supérieurs. Pour le moment, vous savez déjà tout ça. Donc, il faut que j'ajoute des choses que vous ne savez pas comme... Son nom par exemple. Il s'appelait (car je crois qu'il est mort) Ramar Alier. Je ne l'avais jamais vu auparavant et il devait me donner les détails d'une mission avec d'autre gens. C'est dans cette optique que je quittai ma vieille cabane qui me servait de maison et que je rejoignai la sorte de petit QG improvisé où il gouvernait. Ce n'était pas aussi avenant que le casino de Crocodile ou surplombant comme le palais du roi, mais il y avait pas mal de monde et il s'y trouvait pas loin (du palais, bien sûr). J'étais pas loin non plus, mais je devais le longer pour y arriver. Ca me prenait presque la matinée, et elle était bien avancée, déjà. J'avais dormi comme une masse jusqu'à tard et je ne m'étais même pas réveillé chez moi...
J'arrivai donc à l'approche de midi et je fut accueilli par deux types que j'avais déjà vu et que je ne soupsonnais pas l'appartenance à notre groupe. Je m'en méfiais donc et j'entrai dans l'antre de mon supérieur... Il était là. Au centre de la pièce, assis sur une chaise des plus anciennes, sûrement volé ou chapardé à un noble d'Alabasta. Je fus invité à m'assoir en face de lui. Les deux colloses se mirent non loin derrière moi, debout, comme des gardes du corps. En avait il vraiment besoin ?








Revenir en haut Aller en bas
PNJ [Révolutionnaire]

avatar
Messages : 206

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)   Jeu 17 Jan - 14:47



Il avait appelée un subordonné. Quasiment inconnue des services. Discret et peu de gens l’avait remarqué. Seul les supérieur savait vraiment qui il était et désormais quelques hommes de confiance comme ceux devant la porte. Ses cartes de jeux en métal devant lui Ramar faisait un château de carte. Un passe temps comme un autre qui l’aidait à réfléchir à toute sorte de problème. Bon la son problème était simplement l’attente. Oui, un supérieur voulait voir cette homme pour il ne savait qu’elle raison. C’était cela le véritable problème, ne pas connaître quelque chose qui ce passait sur l’île ou il était. Il ne l’appréciait pas. Oui, tout savoir pour pouvoir agir en conséquence, c’était son travail et si il manquait une pièce du puzzle tout ce qu’il avait construit pouvait tourner mal. Mais bon, il en saurait sans aucun doute plus un peu plus tard. Il posait sa dernière carte lorsque celui qu’il avait appelé entra accompagné de deux gardes. Ramar lui fit signe de s’assoir et d’un geste de la main il congédia les deux gardes. Oui, il n’en avait pas besoin. Désormais ces deux la devait retourner a des activités normal afin de ne pas attirer l’attention. D’un geste rapide de la main, Ramar détruisit sont œuvre de détente et commença à ranger ses cartes. N’importe qui d’autre que lui se serait coupé en le faisant. Mais pas lui, il avait l’habitude.

-Bien, je suppose que tu ne sais pas pourquoi tu es la…

Il rangea ses cartes tranquillement dans la poche de sa veste. Oui, il n’en aurait plus besoin pour le moment. Maintenant, il avait quelque chose à faire.

-Si je t’es fais demandé. C’est tout simplement parce qu’un supérieur souhaite te rencontrer.

Et Ramar ne savait toujours pas pourquoi. Le manque d’information ne devrait pas tarder à être comblé. Ce serait déjà sa. Enfin il saurait pourquoi il avait du appeler cette homme presque inconnue au bataillon, quelqu’un dont personne ne soupçonnais sont appartenance à la révolution. Même la plupart des membres du groupe l’ignorait totalement. Sans doute était-ce pour cela qu’il avait était choisit. Quelqu’un de presque inconnue dont personne ne ce méfiait. C’était parfait pour toute sorte de mission. Mais bon, après il fallait qu’il soit compétent et c’était totalement autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
avatar
Messages : 3249
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
328/350  (328/350)
Berrys: 21.026.050 B

MessageSujet: Re: Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)   Jeu 24 Jan - 16:36

Mise en place

Épisode 1 : Les amants du Désert.




Elle avait quitté Baltigo il y a quelques jours et avait voyagé d’une traite jusqu’au Royaume d’Alabasta, utilisant un Eternal qu’on lui avait donné là-bas. Voyager en tortue marine était toujours un réel bonheur. Zora n’avait pas besoin de naviguer, Panda, sa reptile de partenaire le faisait très bien toute seule. Elle se contentait juste de suivre les quelques indications données par la demoiselle quant au cap à modifier ou non. Bien à l’abri sous la carapace de l’animal, dans un vaste espace rempli d’air, elle était affairée à compléter son journal de bord, sur un un bureau improvisé ; en l’occurrence, une caisse en bois et un tonneau en guise de chaise. Golbat se plaisait tout particulièrement dans la carapace de Panda car l’endroit était assez sombre, à l’inverse, il détestait le Royaume d’Alabasta en journée, qui était trop chaud et trop ensoleillé.

Accompagnant la demoiselle pour cette traversée, une dizaine de Révolutionnaires. L’un d’entre eux apparut soudain au sommet de l’échelle qui menait à la Kame House – cette petite « maison » sur le dos de Panda, qui faisait en réalité office de vigie et de porte d’entrée – il descendait pour avertir le groupe que l’île des sables étaient en vue. Zora se retira dans sa tente pour aller se changer. Une insolation n’était jamais loin avec un tel climat, se promener en tenue légère, pour avoir le moins chaud possible était une très mauvaise idée, car le soleil pouvait causer beaucoup de dégâts à la peau. Elle remplaça son habituel mini short par un pantalon bouffon, plus long et très confortable et elle revêtit une cape.


- Utilisez les langages codés et prenez contact avec la Base de Nanohana pour les prévenir de notre arrivée.
Nanohana, ville portuaire et lieu d’arrivée de la majorité des navires. Véritable centre de l’île, on pouvait se rendre partout sur l’île depuis cette ville. La capitale, Alubarna, n’en était d’ailleurs pas très éloignée. Via le cabotinage, la tortue avait fini par arriver sur le port. Elle émergea hors de l’eau,veillant à ne faire sortir de l’eau que la petite maison au sommet de sa carapace. Vu de l’extérieur, la scène pouvait paraître étrange. Au milieu de tous ces navires et autre vaisseaux de guerre, une sorte de « maison rose » venait d’amarrer au port et une dizaine de personnes

- J’ai passé l’appel, ils vous attendent Commandant Harlock.

- Bien, ne les faisons pas languir d’avantages.
Une trentaine de minute plus tard, le petit groupe arriva dans la base Révolutionnaire des lieux. Zora devait planifier ici les derniers éléments de la mission, mais surtout elle espérait y croiser Foxy. Ce ne fut qu’en cours de route que la centenaire se rappela l’ordre de mobilisation général de Marineford. Il y avait un Vice-Amiral à Alabasta, donc elle devait forcément être partie. Si ça se trouve, elle avait peut-être même été transférée ailleurs. Ce qui nous amène à la situation présente, en demandant aux gens de la base, beaucoup d’entre eux indiquèrent un certain Rohan, grand ami de la Foxy. Zora devait donc le voir pour lui poser des questions.
On lui avait indiqué sur une carte l’endroit où elle était actuellement attendue. Elle s’y rendit seule – ou presque, Golbat était accroché dans sa cape, pour éviter le soleil – et finit par pénétrer dans le sombre bureau. Deux personnes s’y trouvaient déjà, deux hommes. Le moins à l’aise des deux lui faisait dos. Deux colosses qui servaient apparemment de garde la saluèrent avant de quitter la pièce.


- Bonjour messieurs. Avant de commencer, j’aimerais avoir une tasse de thé.
Elle adressa un regard sous entendu à l’homme affairé avec ses cartes – du genre : « lève-toi et apporte moi mon Earl Grey » – puis se tourna vers celui qu’elle avait identifié comme Rohan et lui adressa un sourire paisible. Sans détourner son regard du jeune homme, elle décrocha sa cape, attrapa une chaise et s’installa en face de lui. Profitant de ce temps mort, Golbat s’échappa du tissu pendu au mur et se mit à virevolter un peu partout dans la salle. Lui, cette relative pénombre lui convenait parfaitement.

- Je m’appelle Zora et je suis Commandant dans la Révolution. Je suis ici pour une mission importante et j’aimerais te poser quelques questions, notamment en ce qui concerne ton amie, Foxy. Quel genre de … lien il y a entre vous ?
Avant d’entamer les choses sérieuses, il fallait détendre l’atmosphère. Cela passera encore mieux avec le thé.



Libre à toi, PNJ, de continuer avec nous ou non !


Dernière édition par Harlock Zora le Ven 5 Avr - 21:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)   Jeu 7 Fév - 17:29

En cours



Aide à la lecture : Les techniques, pour éviter que vous alliez dans la fiche technique sont décrite. Il faut juste que vous passiez la souris sur le nom de la technique entre parenthèse Comme ça : (Marteau de la terre)

Sur ce, bonne lecture !


Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)




Alors qu'il pensait qu'il allait passer une simple journée, dans un endroit simple avec des gens simples, rien ne se passait comme il se l'imaginait. D'abord il avait été invité chez un de ses supérieurs qu'il ne connaissait pas et celui-ci semblait ne pas le connaître non plus. En fait, il l'avait fait venir pour qu'il voit quelqu'un d'autre. Bizarre. Si quelqu'un voulait le voir, pourquoi faire ce genre de « magouille » ? Bizarre. Vraiment bizarre. Ce qui était vraiment bizarre, c'est cette fille qui semblait être ce supérieur en question. Elle semblait plutôt jeune pour être quelqu'un d'important. Il la regarda d'un œil surpris et reprit son air habituel, espérant ne pas avoir été « repéré ». Il se tenait crispé sur son fauteuil lorsqu'elle ''ordonna'' implicitement une tasse de thé. L'homme qui l'avait convoqué se leva dans un soupir peu caché. Il allait lui chercher. Elle se tourna alors vers Rohan et vint s’asseoir à côté de lui.

« Je m’appelle Zora et je suis Commandant dans la Révolution. Je suis ici pour une mission importante et j’aimerais te poser quelques questions, notamment en ce qui concerne ton amie, Foxy. Quel genre de … lien il y a entre vous ? »

« Une commandante ? Se dit-il tout bas. »

Le reste de sa réflexion se fit le long de la conversation. ''Foxy'', ''mission importante'' et ''Commandant'' fut les principales choses qu'il retint.

« Vous voulez savoir quoi sur Foxy ? Je ne la connais pas spécialement... »

Pourquoi mentait-il. Il ne le savait pas vraiment. En fait, il ne faisait pas confiance à cette personne. Elle lui semblait trop jeune pour être quelqu'un d'important.

« Vous êtes réellement commandant ? Vous êtes jeune pourtant... »

Il voulait en apprendre un peu plus sur la personne qui lui poserait des questions avant d'y répondre. Pour le moment, il se contenterait de poser des questions. Il y répondrait ensuite.








Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
avatar
Messages : 3249
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
328/350  (328/350)
Berrys: 21.026.050 B

MessageSujet: Re: Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)   Ven 8 Fév - 1:27

Mise en place

Épisode 2 : Apparences Trompeuses




- Vous voulez savoir quoi sur Foxy ? Je ne la connais pas spécialement...

- Et moi, je suis persuadée de contraire. rétorqua-t-elle en soutenant son regard
Ils ne faisaient que discuter simplement, mais le jeune homme semblait s’être mis sur la défensive. Visiblement, jouer la jeune fille souriante et de bonne humeur n’avait pas suffit à installer un climat de confiance. Un bon point pour lui, tout Révolutionnaire devrait être méfiant de la sorte, « prudence est mère de sûreté » comme on dit. Elle admirait la démarche du jeune homme, après tout rien ne prouvait qu’en vérité elle n’était pas un agent du Cipher Pol envoyé en mission secrète. A présent, malgré la différence de grade ou d’âge qui les séparait, elle devait réussit à obtenir sa confiance et sa seconde question allait l’aider à aller dans ce sens.

- Vous êtes réellement commandant ? Vous êtes jeune pourtant...

- Ah ! Question pertinente ! répondit-elle en se levant, vivement.
Elle se mit à parcourir la salle, pensive. Tant que possible, elle voulait éviter que les gens soient au courant pour son pouvoir. Si elle en parlait trop autour d’elle, les plus attentifs pourraient remonter jusqu’à sa véritable identité, ce qui serait un cauchemar. Quel meilleur moyen pour tromper ses ennemis que de tromper ses amis ? Même au sein de la Révolution, beaucoup s’interrogeait sur le mystère que représentait le dossier retraçant son activité au sein de la Révolution. Bien que dans pareille situation, être honnête était plutôt recommandé, elle n’allait pas parler, par sécurité. Rohan n’avait pas l’air d’une personne dont il fallait se méfier, mais « mieux vaut prévenir que guérir ». A la place, elle se contenta d’une phrase pleine de bon sens.

- Dans ce monde, les apparences peuvent être trompeuses. Derrière cette apparence juvénile il y a une idée. Mais ton supérieur, qui t’as fait venir ici pourra te certifier que je suis bien celle que je prétends. annonça-t-elle, sur un ton mystérieux.
Retour aux choses sérieuses. Lorsqu’elle était à Baltigo elle avait profité du matériel à disposition pour se faire faxer, depuis l’île des Sables, une série d’informations – comprenant notamment une liste des Révolutionnaires recensés à Alabasta – afin de se préparer au mieux pour le voyage. Autre détail important, il y a quelques semaines, lors d’une violente tempête de Sable sur cette même île, elle avait finit par rejoindre la Base Révolutionnaire des lieux – après une étrange balade, au cours de laquelle elle dût traverser un Palais royal « vide ». Ce fut à ce moment qu’elle apprit l’histoire de Foxy. Les Révolutionnaires d’Alabasta étaient très vite arrivés à parler d’elle, relatant la manière dont le Vice-amiral Pacifique s’était retrouvé à les entraîner, elle et son ami Rohan Déval.
Zora savait tout, ou presque. Aujourd’hui, elle avait ce fameux Rohan en face d’elle et ce qu’elle voulait, c’était des informations sur Foxy, sur sa personnalité, ses aptitudes, sa situation actuelle. Peut-être avait-il un numéro de Den Den à lui donner par exemple.
Indirectement, elle espérait également obtenir des infos sur la Marine locale.


- Revenons-en a Foxy et toi, si tu veux bien. Est-ce qu’elle possèderait une quelconque capacité spéciale ? Et puis, j’ai cru comprendre que le Vice-amiral Pacifique vous aurait entraîné tous les deux, comment quelque chose de si… énorme a-t-il pu se produire ?

- Je ne sais pas… ça s’est fait, assez naturellement.
Le jeune homme se lança alors dans un monologue où il détailla les différents évènements de cette étrange journée. Zora apprit ainsi le comment du pourquoi de cette incroyable infiltration. Au début, l’histoire lui paraissait totalement improbable, mais elle finit par en rire, se disant qu’elle était peut-être devenu trop sérieuse, au fil du temps. Savoir profiter des petits moments, un plaisir qu’elle avait tendance à mettre de côté trop souvent. La conversation dura un petit moment, la demoiselle posa une quantité de questions pour lesquelles elle n’obtint par forcément que des réponses. Elle termina en prenant congé du jeune homme et quitta tout simplement la pièce, résolue à contacter cette Foxy au plus vite.








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre avec un (ou plusieurs) supérieur(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L’enseignement supérieur à Cuba et la Nouvelle Université (de Leslie Yañez, vice
» La problématique de l’enseignement supérieur Ayitien
» Le peuple juif est-il supérieur ?
» Les grands problèmes de l'enseignement supérieur en Haïti
» Dans les délices de Capoue [Gabrielle°Paris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Royaume d'Alabasta-