Partagez
 

 Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kanade Hitomi
Simple Civil
Kanade Hitomi
Messages : 116
Race : humaine ಠ_ಠ
Équipage : ಠ_ಠ

Feuille de personnage
Niveau:
Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. [solo] Left_bar_bleue17/75Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. [solo] Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. [solo] Left_bar_bleue0/60Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. [solo] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 19.045.500 B

Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. [solo] Empty
MessageSujet: Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. [solo]   Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. [solo] Icon_minitimeDim 6 Jan - 15:28

Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. "Le depart arrive..."




Un vent frais s’élève peu à peu sur l'Archipel d'Orgao, un vent frais qui traverse un village calme et sans histoire. Un village tellement paisible que l'ennui s'installe pour les villageois où du moins le train train quotidien ne s’interrompt jamais. Il est très rare de voir des voyageurs, après tout, il n'y a pas grand-chose à faire ici. Le soleil avec son imposante lumière commence à se coucher peu à peu à l'horizon, chaque habitant finis leur travail, certaine boutique ferme, mais bizarrement, la seule boulangerie du coin était fermée comme les jours précédents. Certaines personnes inquiets étaient venues voir Harsh demander pourquoi il n'ouvre pas. L'homme sage a simplement dit qu'il ne peut s'occuper de sa boulangerie temps que sa vendeuse est malade. Pas un mot de plus, pas un mot de moins. Il a menti, il sait très bien que Kanade va bien physiquement, mais depuis son retour après sa commande, elle semble changée, lointaine et très pensive. Harsh ne sait rien de ce qui c'est passé là-bas, la jeune femme ne veut pas en parler, mais il sait qu'elle a vu quelque chose qui la choquée.

Vous vous demandez surement où est la jeune vendeuse de pain ? Elle n'est pas dans sa chambre, ni à la boulangerie, ni chez une autre personne. Pour tout vous dire, la jeune femme s'isole dans un coin, près d'un arbre, assise, à regarder le ciel rougir par ce magnifique coucher de soleil. Le vent souffle encore une foiset se trouve un chemin entre les cheveux de la jeune fille. Le regard toujours sur ce ciel dénué de nuage, elle tient une fleur dans ses mains à l'allure Infundibuliforme, connus plus exactement sous le nom de : fleur de liseron. Cette fleur a une magnifique couleur blanche, très pur et agréable à regarder et pourtant, la jeune femme pense à autre chose. Cette chose qui la hante sans cesse, cette guerre qui a éclaté sous son regard. Tout est passé si vite et elle a rien fait. Pourtant, la jeune femme a une impression d'avoir déjà vu ce genre de choses, de combat. C'est pour cela qu'elle s'isole. Kanade essaye de se souvenir, quelque chose, aussi petit qu'il soit... elle veut se souvenir.

Depuis son arrivée sur l'île, il y a de ça un an, la jeune fille avait attendu sans trop forcer que ses souvenirs reviennent, mais cette fois il était temps pour elle de ce booster un peu et d'essayer de forcer un peu sur son peu de souvenir qu'elle a. Il était grand temps qu'elle s'y mette sérieusement, bien qu'elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre, elle essayait de se souvenir de cette guerre il y a peu de temps, une chose qui la très choquée, mais aider un peu à se souvenir de quelques bride de souvenirs. Cette île avait pourtant l'air si paisible avant l'arriver de cette guerre, pourquoi là et pas ailleurs ? Elle ne comprenait pas, elle ne savait pas quoi en penser et le plus surprenant dans tout ça c'est qu'elle pensait que les hommes étaient putatifs. Hélas, Kanade avait été témoin de l'indifférence entre plusieurs camps, ils ne pouvaient vivres tous dans le même monde, ils étaient trop différents. Différente, elle aussi, elle était différente elle le savait, elle ne pouvait être qu'une simple civile alors qu'elle se souvient très bien qu'avant elle maniait un katana comme elle avait utilisé auparavant pour se défendre sur l'île.

Si elle savait manier une arme, alors peut être que c'est sur ce point qu'elle devait se concentrer pour pouvoir se souvenir de son passé oublié non ? Pourtant, lors de cette bataille, beaucoup de points restaient un mystère comme par exemple ces Marines et les personnes qui avaient combattu contre eux, ils étaient comme...comme des thaumaturges. C'est même étrange, ils avaient tous l'air anormal...ou alors est-ce la jeune fille qui n'est pas normale ? Elle ne savait guère. En repensant à tout cela, la jeune vendeuse ferma les yeux un moment pour apprécier le vent frais sur son visage, mais elle se souvenait de quelque chose, un jeune homme aux cheveux d'or. Il était très jeune même, peut-être un gamin de 10 ans ? Kanade n'en savait rien, la seule chose qu'elle se souvenait c'est cette voix disant : soeurette.

Qui était cet enfant ? Pourquoi ce souvenait-elle de lui ? Et pourquoi l'appelait-elle soeurette ? Elle ne comprenait rien, tout s'embrouillait dans son esprit. Elle se tient la tête entre ses deux mains, regardant le sol, essayant de se forcer à se souvenir. Qui était-il ? Pourquoi ? Pourquoi se souvenir de lui maintenant ? Pourquoi avait-elle oublié !? Pourquoi n'arrivait-elle pas à se souvenir !? Kanade en avait mal à la tête à force d'y penser. C'est alors qu'elle s'allongea pour regarder encore une fois ce ciel qui s'assombrie peu à peu. Elle ne pensait plus à rien, elle essayait juste de se concentrer sur ce ciel, rouge et à la fois bleu foncé. Elle n'arrivait pas à se souvenir maintenant, mais elle sait qu'elle arriverait à se souvenir. Du temps, il lui faut du temps. Le temps est son meilleur allié, c'est ce que Kanade pensait. Voilà pourquoi la jeune femme n'allait plus travailler, elle se donnait du temps pour pourvoir avoir toutes les chances de se rappeler.

Plus l’heure passe, plus le temps se rafraichit. Bientôt, la nuit était complètement tombé et Kanade restait là, allongé, sans bouger, perdu dans de profonde penser. A vrai dire, la jeune femme avait fait fausse route depuis le début, ce n’était pas ce qu’elle avait vécus dans le passé que la jeune vendeuse devait se poser la question, mais qui était-elle vraiment ? C’était cela comme question qu’elle devait se poser et c’est cette question qu’elle doit répondre. Kanade se redresser pour être assise et commençait sa collecte d’information sur elle-même. Elle à 18 ans, elle est arrivée sur l’Archipel Orgao il y a un an environ par la mer. Donc Kanade supposait qu’elle était sur un bateau avant son arrivé ici. Un bateau ? Mais quel genre de bateau ? La vendeuse ne savait pas. C’est Harsh qui la trouvé inconsciente sur la plage, quand elle s’est réveillée quelques jours plus tard, les seules choses qu’elle se souvenait c’était son nom, son prénom et son âge.

Kanade avait appris à devenir une vendeuse de pain, elle n'avait eu aucun souvenir jusqu'à cette guerre. Dans le passé elle sait se battre, elle a aussi déjà vu ce genre de combat auparavant. Tout porte à croire qu'au final, son arrivée par la mer, ses aptitudes à se battre n'est pas lié au simple fait qu'elle est civile, mais surement autre chose comme pirate, marine ou autre. Reste à savoir quoi maintenant. Il n'y a pas longtemps, elle venait de se souvenir d'un garçon aux cheveux d'or l'appelant soeurette. Il y avait donc deux possibilités, soit c'était sa soeur, soit une amie très proche de cet inconnu. Pour résumé un peu le tout maintenant, si elle retrouvait quelqu'un qui la connaissait avant, il pourrait surement l'aider ? Ce jeune homme peut être ? Qui sait ? Tout ce qu'elle savait maintenant, elle ne pouvait pas rester sur cette île, elle devait partir à la recherche de quelqu'un qui pourrait l'aider.

Décidé, Kanade se levait en s'étirant avec un sourire aux lèvres. Cette fois, elle était déterminée à avancer et à ne plus rester sur place. La vendeuse se mit en route pour rentrer à la boulangerie, elle devait préparer son futur voyage, déterminée à se souvenir, Kanade allait devoir quitter l'archipel et chercher quelque chose, quelqu'un, qui serait lié à son passé. Rentrant dans la boulangerie, elle cherchait Harsh et qu'elle fut sa surprise en le voyant empeser la pâte pour le pain. Baissant un peu son regard, la vendeuse approcha lentement avant de lui avouer tout ce qu'elle comptait faire maintenant. L'homme regardait la jeune femme parler en silence et quand ce fut son tour de répondre, il prts son temps, observant sa pâte un court instant.

-C'est surement une bonne chose que tu décides cela. Je vais devoir me débrouiller seul maintenant.

-Je vous suis très reconnaissante Harsh de m'avoir recueillit et appris beaucoup de choses, je ferais en sorte de revenir aussi souvent que possible.

L'homme fit un sourire avant de prendre cet enfant qu'il considérait comme sa propre fille. Il savait qu'elle allait réussir à se souvenir de ses souvenirs, elle était bien plus forte que ce qu'elle le montrait et elle était capable de plus de choses qu'elle le pense. Le boulanger avait fois en elle, Kanade allait surement réussir son nouveau but, le temps et la patience seront ses alliées les plus précieux. La jeune vendeuse allait surement vivre la plus grande histoire de sa vie à compter de ce jour, une vie qu'il lui réserverait surement beaucoup de surprise, de chagrin, d'amitié, de courage et bien d'autres encore.


Revenir en haut Aller en bas
 

Se souvenir du passé est plus difficile si je reste ici. [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le reflet du passé [Terminé]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» Rubis, Mentali au passé difficile.
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Archipel Orgao-