Partagez | 
 

 Programme Chargé ? [PV: Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Jeu 03 Jan 2013, 18:58





















Programme chargé ? : Avez vous votre ticket ?
Une petite citation ~



Zangetsu la lame noire. C’était le nom de ce sabre que j'avais trouvé chez moi un sabre vraiment peu commun, d'une lame noire longue, faisant presque ma taille une longue chaîne au bout. Mais la n'est pas la question.


J’étais chez moi en train de regarder le ciel par la fenêtre en me demandant ce que je pouvais faire. On pouvait dire que l'ennui m'avais saisi, un bon coup d'ennui on pouvais le dire. Je songeai peu a peu a sortir, mais pour quoi faire ? Pour le moment, j'ouvrais simplement la fenêtre et me pris un coup de vent qui me fis éternuer et par la même occasion fis exploser la maison d'en face

- C'est moi qui ait fais ça ?

J’étais choqué par ce qui venait de se passer je reculais en arrière sans faire attention a ou je mettais les pied, j'aurais du, car je me pris la table de nuit qui me fit tomber en arrière tête la première avant de me relever, je me rendis compte que j’étais dans la seule pièce de la maison ou je n'avais jamais pénétrer : Le bureau de mon père. A l’intérieur tout un tas de livre et diverse carte j’avançais un peu plus dans la pièce me mis a lire le journal de bord, après quelques minutes un passage retint mon attention:
«  Quatre mois après mon départ de Logue Town, nous avions posé pied a terre a Shimotsuki Town, la ville qui avait formé les plus grand épéiste du monde a l'heure actuelle, les hommes et moi même avons séjourné ici deux semaines avant de repartir avec un Sabre d'une lame noire nommé Zangetsu, Je le laisserais dans une vitrine de mon bureau en attendant que Lucis soit prêt pour le manier. »

Il y avais effectivement le dit Zangetsu dans cette vitrine Cette lame noire magnifique, mais je me suis rendu vite compte d'un truc en sortant le sabre de sa vitrine déjà d'une, le sabre était extrêmement lourd mais en plus. LE SABRE ETAIT PRESQUE AUSSI GRAND QUE MOI ! Sérieusement, le sabre devais facilement faire un mètre cinquante, contre un mètre soixante huit pour moi. Je rangeais le sabre dans son fourreau en prenant soin de le poser contre le bureau. Je recherchais désormais dans la bibliothèque un livre qui pourrait expliquer l’étrange explosion de tout a l'heure. « Pouvoirs surnaturels » Dans ce livre il évoquaient des fruits donnant des pouvoirs étranges du nom de « Fruit du Démon » Il y avait un livre qui portait ce nom, a l’intérieur un recensement de tout les fruit connu a ce jour, a la quatrième page, un fruit ressemblant exactement a celui que j'avais mangé. « Horo Horo no mi : Ce fruit a la particularité de donner a son possesseur le pouvoir d'invoquer et de contrôler les fantômes, il peuvent être de diverse taille, avec de différents effet » Le reste de la page était arraché. J'en savais un petit peu plus. Désormais j’étais plus que déterminé a voguer sur GrandLine, mais sans expérience je me doutais que l'endroit qu'on surnomme « La Route de tout les périls » n'allait pas être de tout repos pour moi.

Je me dirigeais alors vers le port, zieutant si il n'y avais pas de bateau marchant ou autre, Et.. Il y en avais deux, j'allais voir le « Gestionnaire d'entrée » Enfin, c’était ce qui était écrit sur son badge
- Yosh m'sieur, c'est combien pour monter a l’intérieur du bateau?
- Vous plaisantez ? Ceci n'est pas un bateau pour un membre de la plèbe tel que vous, voyez vous, ce bateau se dirige vers l'archipel de Shabondy, je ne pense pas que vous pourriez monter !
Mais pour qui se prenait-il avec ses grand air ! Moi ? Un membre de la plèbe ? Pas possible ! Je ne sais même pas ce que c'est. Je m'introduisit alors a bord, enfin plutôt dans la cale du navire, faut pas déconner non plus.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Dim 06 Jan 2013, 18:51


Programe chargé ! Ca existe les mômes volants ?


Fête. Un mot qui m'a manqué tiens. Après tout ce temps, je ne m'étais pas souvent, pour ne pas dire jamais, autant amusé. Il faut le dire, nous avions bien copieusement fêté l'arrivée de Massie à notre bord. C'était donc ça la vie en équipage... Je ne regrettais vraiment pas d'avoir rejoint l'équipage du Cramé. En effet, après notre rencontre sur la ville de Shimotsuki Town, nous avions pris la mer et déjà, un premier combat pour le moins assez conséquent s'offrait à nous, contre un haut gradé du Gouvernement qui plus est. Le parcours se présentait déjà à nous comme un chemin commençant avec des grosses embûches. Après cela, les flots avaient dirigé le navire vers l'île où Massie avait aidé Mitsu et Dino à échapper aux soldats, d'après les dire du capitaine. La charpentière nous avait rejoint alors... Et la fête avait commencé dirait-on. Depuis tout ce temps que je voyageais seul, je ne regrettais rien, j'avais trouvé une place fixe en ce monde... Et j'y étais à l'aise.

Moment de plaisir étant donc passé, nous avions atterris sur cette île... Qui semblait pour l'instant déserte. Oui, pour l'instant, car la partie déserte pouvait être la zone où le bateau avait accosté, comme toute l'étendue. Comme à nos habitudes, l'un de nous était resté dans le bateau, pendant que les autres allaient soit à « l'exploration », soit faire autre chose. Cette fois-ci, la première besogne n'était pas mienne. J'avais préféré parcourir une toute petite partie de l'île pour tenter de récolter de quoi garnir nos réserves, car, après tout, cela n'était jamais de refus dans un équipage... Je parcourais donc la petite forée simplement composée à la recherche de quelques fruits comestibles. Tout en voyageant dans mes pensées. Comme à mon habitude, je rêvais. Si je pouvais bien le dire, c'était même une de mes principales activités... S'entrainer, combattre, dormir, cuisiner, rêver. Ainsi va la vie, voilà mes journées... Certes, pas très passionnant, je vous l'avoue, mais avec les petites choses propres aux journées, cela donnait le tout. Le plus important pour moi, était que ce n'était pas du tout monotone. Certes, cette « manière » de vivre n'était pas à prendre au premier degré, ma vie ne tournait pas comme cela chaque jour... C'était une base, un rythme, d'où prenait vie toute une construction complexe, changeant au fil des journées. Mais c'était aussi un cycle, un cycle finement recherché : s'entraîner pour mieux combattre, dormir pour avoir la force de le faire, cuisiner pour pouvoir continuer sans tomber de faim, et rêver, pour pousser à atteindre ce fameux rêve, donc inciter à toujours mieux s'entrainer...

« Tiens, ce truc m'a l'air mangeable... Quoi qu'un peu dur à atteindre mais bon... »

Enfin je me séparais me ma torpeur. J'étais arrivé aux abords d'une clairière, et un arbre fruitier me défiait. Un manguier. Héhé, ce que j'adorais ces fruits, ils étaient bien tombés. En effet, que je sois celui que les mange, ou celui qui les cuisine, le goût de ces fruits me transportait. Aussi, il y avait mainte manière de les travailler dans un plat. On ne risquait pas de s'ennuyer à trouver l'original. La mangue pouvait être mangée tel quelle, ou travaillée sous plusieurs sortes. Aussi, on pouvait la manger avec un peu de sel, ou avec un piment finement pillé, bien sûr, je parle là des joues. D'un aspect plus travailler, on pouvait utiliser ce fruit dans une salade de fruit, ou en rafraichissement. Tout comme il y avait possibilité de l'introduire dans une simple salade ou en accompagnement de plat. Une merveille. Tant par son goût, que par son utilisation. Arrêtant donc me m'émerveiller sur ce dont des dieux, je me décidais d'aller à la cueillette. Je posais donc ce simple sac où je mettais mes trouvailles. Et j'examinais déjà le tronc. Le tronc principal n'était pas très haut, peut être trois mètres. Mon but ? Grimper, faire tomber les fruits convoités, ramasser, s'en aller. Simple non ? Je détachais maintenant la pièce qui servait de fourreau multiple à mes lames, ne gardant que ma Yubashiri. Je pris ensuite un appui sur l'écorce de l'arbre, et je montais, simplement, tranquillement. Une fois en haut, je pris position entre deux épaisse branche, ne risquant pas de se casser sous mon poids, et je dégainais ma lame. Un bon moment pour tenter de parfaire une maitrise qu'était celui-là non ? Je me mettais donc en garde simple et je visualisais les grappes les plus importantes. Et mon épée décollais de sa position initiale. Laissant les fruits rejoindre le sol. Travail fait, je descendais, je me réarmais et je continuais ma route avant de retourner vers le bateau.

Je m'avançais dans ce bois, m'éloignant petit à petit de la clairière où je me trouvais cinq minutes auparavant, quand un cri attira mon oreille. Cela n'avait l'air de venir de l'un des quatre points cardinaux... Cela venait des cieux... Un genre de "AAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaah" qui s'approchait... Oui ! Qui s'approchait et se dirigeait irrémédiablement vers moi ! L'instant d'après, je n'avait eu le temps d'y réflechir plus que je me trouvais par terre, affalé sur le dos... Avec un nain blond sur moi... Attendez, c'est lui qui vient de gueuler comme une pucelle sautant en parachute là ? C'est lui qui vient de me foutre à terre... Le délire. Je poussais ce petit par terre, quoi qu'un tout petit peu violemment je m'en pardonne et je me relevais. Je le regardais ensuite, pour enfin briser le silence, annonçant, comme si cela était anodin :

« J'espere au moins que t'es pas mort p'tit... »

Je restais là, à l'observer, quand au final je me décidais de peut-être l'aider...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Mar 08 Jan 2013, 16:12





















Programme chargé ? : T'insulte qui de petit ?
Celui qui lis ça est une girafe. ~



Cela faisais plus d'une heure que j’étais dans la cale du bateau de « Riche » en direction de Shabondy, j'y étais presque ! La fin de grand line, mais en y réfléchissant un peux plus.. Qu'est-ce que j'allais foutre une fois la bas ? Peut être faire un concours du plus gros mangeur de Takoyaki ? Sûrement, en tout cas, j’étais là dans la même position, en boule sur moi même dans ce qui semblait, être la réserve de nourriture du bateau. Du moins, ce qu'il en restait.. Bah quoi j'avais faim j'avais pas le droit ? Je m'apprêtais a sortir de ma cachette lorsque le « Gardien » du bateau du moins c’était ce qu'indiquait son badge m'attrapait par la tête. Non sans blague vraiment par la tête. C’était un géant de trois mètres de haut avec une carrure de colosse
- Qu'est-ce que tu fous là toi ?
- Moi ? Héhé et bah.. Tu pourrais peut être me poser pour qu'on en parle ?

Le Gardien ne semblait pas m’écouter, et me mis sur son épaule comme un vulgaire sac a patate. Il remontait sur le pont j'entendais déjà les rires des petits bourgeois sur le pont bande de loques, comment osait-ils se moquer de moi ? Je suis Lucis ! Pas n'importe quel idiot de première ! Il me traînait alors jusqu'à la cabine du capitaine. C’était long.. Loooooong ! Il faisait dix milles kilomètre ce bateau ou quoi ? Après quelques loooooongues minutes de marche, j'arrivais devant le dit capitaine. Il étais grand. Enfin... Moi je vois le monde en grand de toute manière il s'avançait vers moi avec une démarche de cow-boy chacun de ses pas faisait un claquement sourd contre le sol. Je ne sais pas si c’était pour m'intimider ou si il marchait vraiment tout le temps comme ça. C’était plutôt ridicule d'ailleurs. Il était désormais devant moi
- Tu peux y aller Hubert. Je m'occupe de son cas
- Bien capitaine

Le géant sortait de la cabine, le capitaine me fis signe de me mettre a l'aise si vous voulez mon avis, ça puait l'arnaque. Mais non. Il me servit une tasse de café. J’étais plutôt étonné. M'appuyant contre la fenêtre regardant l'horizon on y voyait une île je ne prêtais plus attention au capitaine qui pourtant, semblait me parler, d'un coup sans que je n'eut le temps de le prévoir je me pris un coup de pied dans les cotes qui me fit voler a l'autre bout du bateau. D'ailleurs a ce moment là je maudit le Zangetsu qui me fit encore plus mal que le choc contre le mur, car la garde en forme de swastika m’étais rentré dans la peau. Avant même que je ne me relève, le géant était déjà a mon niveau me reprenant comme précédemment.
- Dans mon village un proverbe circulait : « Quand le chef du village parle , tu fermes ta bouche , tu regardes tes pieds et .. TU METS TES BABOUCHES !! » Tu m'aurais écouté tu aurais pu rester. Hubert ! Débarrasse moi de ça.
- Bien capitaine !

Je n'eut pas le temps de réaliser ce qui m'arrivait que j'étais déjà en train de voler dans les airs. J’étais haut. Très haut. TRES TRES HAUT. Je m’étais mis a crier comme une fille alors que j’étais en train de me diriger sur l’île que j'avais aperçue précédemment. Heureusement qu'a l'ecole on m'avais appris comment les pigeons volaient.. Je me mis a battre des bras comme un poulet, avant de me rendre compte que ça accélérait ma chute. Là c’était la merde j'allais m’écraser comme une figue pas très fraîche au sol. Mais a la place quelque chose amorti ma chute. C’était un type bizarre. Avant que je n'eus la moindre seconde d'examiner un peux plus en détail son physique, il me dégagea d'un léger coup. Enfin léger. J'avais volé sur un ou deux mètres quoi.

- J’espère au moins que t'es pas mort p'tit... 


Me relevant sans problème en essuyant les légères trace de poussière sur mes vêtements mais là j'avais une trace de sang sur mon tee-shirt, bien que pas très voyante.
Nan ça vas m'en faut plus pour crever.

Je lui avait répondu ça avec un sourire a pleine dents. Mais un bout de sa phrase m’échappait..
- HEY MAIS T'INSULTE QUI DE PETIT TÊTE DE CRABE ?!


Non mais pour qui il se prenait cet idiot ? M’appeler moi petit ? Enfin, d'un coté il n'avais pas tort, et il était même plutôt grand comparé a moi. Mais c’était pas une raison ! Impulsif, beaucoup trop impulsif. Je le voyais a son physique est ses sept sabre que je n'avais pas la moindre chance en duel face a lui. Mon caractère fonce dans le tas me tueras un jour. Je me mis alors en position de combat. Posant Zangetsu un peux plus loin je me mis a rire avant de lui sortir :
- Tu t'imagines quand même pas que tu vas t'en sortir après cette insulte viens te battre !

Si c’était un homme, je savais que cette provocation n'allait pas le laisser de marbre. Mais a la place, il haussait sourcil d'un air interrogatif ou surpris qu'un minus comme moi le provoque de cette manière. Je lui tournais le dos en rigolant avant de lui sortir la dernière provocation. Celle du combat obligatoire.
- C'est bien c'que j'pensais, t'est qu'une p'tite frappe en fait..


La je l'avais bien cherché. Si je me faisais défoncer, ce serait uniquement de ma faute. De plus, il n'avais pas l'air faible du tout ! Mais bon, l'avenir nous le diras..



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Jeu 10 Jan 2013, 22:06


Les petits roquet ne savent qu'aboyer !


Bon point, ce petit gars n'était pas mort de sa chute. N'empêche, faut qu'on m'explique, qu'est-ce qu'on donne aux jeunes de nos jours ? Parce que je veux bien que ça court partout, que ça braille, que ça pleure et que ça gonfle, mais que ça vole quoi... Là y'a un problème, venez pas me dire le contraire. Un gosse venait de m'atterrir dessus en torpille quoi ! Faut vraiment arrêter vos trucs illicites là... Après, s'il pouvait voler, c'était encore un autre délire, puisque j'avais devant moi un jeune garçon tout à fait normal, pas un homme piaf... Ou j'ai pris de la beuh sans le savoir, au choix... Ah non, on peut rayer la seconde option, sur le navire, c'est sois moi sois Mitsu qui prépare les plats, donc bon. Ah oui, car le Grimlin s'était remis debout. Sans grand dégât, bien heureusement. Bon, à part une petite tache carmin, mais c'était pas grand-chose, j'vais pas crier au mort pour ça aussi, il devrait s'en sortir vivant... Surement... Forcément. Par contre, il avait l'air d'être un tout petit peu excité. La drogue c'est maaal je vous dis, faut m'écouter hein ! Non mais déjà qu'il vole grâce à je-ne-sais quel psychotrope et maintenant il m'agresse, alors que pour l'instant, c'est lui qui m'est tombé dessus, pas le contraire.

HEY MAIS T'INSULTE QUI DE PETIT TÊTE DE CRABE ?!

Quand je vous disais qu'un gamin ça braillait... Vous me croyez maintenant ? Surtout que bon, il est pas bien grand, faut se rendre à l'évidence. Et aussi que j'avais pas dit « p'tit » pour l'insulte... Drôlement bizarre le gars. Par contre, il savait pas insulter ou plutôt tenter l'approche provocatrice... Faudrait-il lui donner des cours ? J'en sais vraiment rien, mais là j'ai d'autre cul à talocher, franchement, fallait juste que je fasse un tour de quoi trouver de la bouffe et voir si c'était habité et retourner au Yume avant la tomber du soir... J'avais pas que ça à faire avec lui. Faisant donc fi de cette attitude pour le moins assez impulsive, j'allais répondre, mais de manière totalement calme, quand il me coupa la parole, pour, encore une fois, tenter de me jeter des piques. Pire encore, il semblait prendre des attitudes hostiles. Oui, il se mettait en position de combat, puis détacha une lame de son dos, pour la poser plus loin. En mon titre de samurai et de pratiquant du Ken Do, je ne pus m'empêcher d'examiner la chose. Une bien belle pièce, il n'y avait pas à discuter. Je ne pouvais voir la lame, mais la garde attira mon regard. La tsuba notamment, d'une forme pour le moins original, à quel Ecole appartenait-il donc ? Car je n'avais jamais vu un sigle pareil. Toute la partie du pommeau était noire et une chaine pendait au bout. Pourquoi la posait-il plus loin ? Je n'en savais rien. Toujours est-il que maintenant, j'étais pressé qu'il la dégaine. Il avait un Katana, il était donc possible que ce petit savait manier le sabre... Héhé... Cette rencontre pourrait devenir intéressante. Tu veux te battre petit ? Perso, j'ai rien contre toi, mais pourquoi pas après tout... Sors ta lame, montre moi ce que tu vaux, j'm'en tape du combat au poing moi...

Tu t'imagines quand même pas que tu vas t'en sortir après cette insulte viens te battre !

-Euh...

Je n'avais pas terminé ma phrase qu'il m'interrompait encore.... Mais la politesse elle est où la-dedans là ?... Mais les jeunes sont vraiment pleins de toupet là dedans, il m'en laissait pas en placer une quoi... A ce moment il lâcha un rire. Non ce genre de rire qui était classé dans la catégorie des rires taquins, non, plus un rire purement provocant... Il savait à qui il riait dans la gueule celui ? Il cherchait la mort... Déjà, ma tempe commençait à gonfler, témoignant de mon agacement. Ne jamais réveiller Bad Drake, car si cela arrivait, le sang allait gicler... ! Euh, qu'est-ce que je raconte moi, j'ai pas de Dark Side... Mon regard surpris provoqué par sa réplique, se transforma directement en ce regard que j'avais quand je voyais un combat se présenter à moi, mélangé à ses yeux, qui voulait dire que y'en avait déjà marre.

C'est bien c'que j'pensais, t'est qu'une p'tite frappe en fait..

Il m'avait tourné le dos pour me dire ça. Très grosse faute. Quand on voulait se battre, il ne fallait jamais lui montrer son dos. Juste de quoi ne pas y laisser les os au passage. Au final, ma tempe gonflée disparut. Mon regard colérique de même. Et je prenais cela comme un défi. Bien que ce « p'tite frappe » me faisait dire qu'il allait y laisser des bleus. Il avait posé sa lame. Ok. Il voulait donc se battre à la seule force des poings ? Ok ! Je décrochais donc mon « fourreau multiple » et je le posais gentiment sur une branche à mi-hauteur. Je revenais à ma position initiale, pour faire craquer mon coup, pour répondre clairement à son défi. La baston... Ce que j'aimais ce mot. Et toi mon p'tiot, tu vas tâter de mon poing... Il a beau être petit de taille, mais il doit faire plus de douze ans... Enfin, j'espère. À vrai dire, c'est pas talocher du nain qui me gêne, c'est surtout de déglinguer du môme... Bref, au pire, c'est pas une correction qui lui sera manquante.

-N'empêche, là, tu me parais bien con p'tit. Tu me défie clairement dans un jeu de poing, mais tu me tourne le dos. Tu tiens vraiment à laisser ta colonne vertebrale sur le péron ? Moi je dis pas non, mais ce serait balot que tu finis paraplégique quoi... Je te souhaite pas le malheur moi après, fait comme tu veux.

Continuant sur ma lancée, je me décidais de rentrer dans son jeu.

-Aller, retourne-toi, et viens prendre ta fessée petit. Personnellement, j'ai rien contre les nains hein, mais c'est toi qui veut te faire talocher. Et en bonus, comme je suis gentil et comme ma môman m'a appris que c'était au môme la priorité, je te laisse le premier coup.

Il voulait jouer la provocation, pourquoi pas, je faisais donc de même. Je me mettais en garde, et j'attendais son coup... Espérons que derriere sa taille de Minimoys, il cachait des trucs intéressant.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Ven 11 Jan 2013, 01:28





















Programme chargé ? : J'suis pas n'importe quel plouc !
Celui qui lis ça est une girafe. ~


-N'empêche, là, tu me parais bien con p'tit. Tu me défie clairement dans un jeu de poing, mais tu me tourne le dos. Tu tiens vraiment à laisser ta colonne vertebrale sur le péron ? Moi je dis pas non, mais ce serait balot que tu finis paraplégique quoi... Je te souhaite pas le malheur moi après, fait comme tu veux.

Bien con ? Non, cette provocation allait sûrement lui faire baisser sa garde Quel idiot. Penser que moi j'allais me faire battre aussi lamentablement ça m'faisais rire, il pensait que moi Lucis Caelum Serah ! J'allais me faire battre de la sorte, par le premier venu je me mis a réfléchir quand il se mit a relancer une pique.

-Aller, retourne-toi, et viens prendre ta fessée petit. Personnellement, j'ai rien contre les nains hein, mais c'est toi qui veut te faire talocher. Et en bonus, comme je suis gentil et comme ma môman m'a appris que c'était au môme la priorité, je te laisse le premier coup.


Je me retenais de toute mes forces de ne pas péter un câble et lui sauter dessus sans réfléchir, mais mon cerveau m'en empêcha de toute ses forces, N'empêche que si il imaginait que j’étais faible du a ma taille, il risquait d'être surpris. Tandis que je me retournais, j'avais vite remarqué plusieurs détails. Déjà, il était désormais en position de combat et n'avais plus son fourreau carquois bizarre. Avait il compris que je ne savais pas manier le sabre ? Avait il pitié de moi au point de déposer les armes ?

Mmh, c'est ça continue a te foutre de moi, ça dureras plus longtemps

J'avais désormais repris mon sérieux me laisser mettre le premier coup ? Mauvaise idée de sa part je pris le temps d'analyser les alentours. L'attaquer avec de la terre sablée ? Mmh, non il a des lunettes. Un coup de poing dans les ristournes ? Nan c'est salop. Je ne voyais pas d'autre solution. Alors je me mis sur en équilibre sur les mains avançant progressivement vers lui. J'essayais de faire le vide en moi. Me concentrer, uniquement sur sa présence, c’était extrêmement dur comparé a c'qu'on pouvais croire, mais je parvint a faire le vide après un certain temps, désormais a sa portée je me remis sur les pieds. J'enlevais ma longue veste rouge, ne laissant apparaître que ma chemise noire. Sans perdre de temps, je m'élançait vers lui avec un objectif bien distinct : Lui casser la gueule !

Dès mon arrivée a son niveau, j'exécutais une balayette plutôt rapide avant de poser mes deux mains au sol et projeter mon pied vers sa tronche

Alors tête d'enclume, ça t'en bouche un coin hein ? Le minus t’intéresse ? Vas-tu lui mettre une fessée ?

Je n'avais plus le même ton dans la voix, ni le même regard d'ailleurs là le « Vrai » moi était présent. Avec un peux de chance ça allait le déstabiliser. Ou même ! Lui faire changer d'avis m'enfin, j'y croyais pas trop pour le changement d'avis



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Lun 14 Jan 2013, 12:13




Le combat avait commencé, et j'avais assez chauffé pour que ce petit y aille fortement et purement. J'espérais bien que maintenant il ne se retiendrait plus. Moi par contre, je n'allais pas freiner mes coups. Je n'étais pas comme cela. J'y allais franchement. À vrai dire, je partais d'un principe qui me disait qu'un combat, ou l'un se retenait, n'était pas un vrai combat. De plus, se retenir signifiait un peu que l'on sous-estimait son adversaire... Et cela était souvent une très mauvaise idée. Car il faut toujours garder des ressources dans un affrontement. Y aller franchement pour moi, certes. Mais ne pas y aller directement. Le jeune homme m'exposait maintenant son visage, il ne m'était plus de dos. Je faisais craquer ma nuque et mon poing, et je l'attendais. J'en profitais aussi pour l'examiner. Il était blond. Des cheveux de blé, oui, un peu comme les miens. Ses yeux avaient une couleur étrange, se rapprochant un peu de son teint capillaire. En effet, il était d'une couleur or. Je n'avais jamais vu de pupille avec pareille teinte. S'en était presque intriguant.

C'est alors qu'il engagea, rompant mon analyse. Il s'était mis en équilibre sur les mains et avançait vers moi. Progressivement. Que cherchait-il à faire exactement ? Je ne savais pas vraiment. Peut-être tentait-il une approche de manière à m'attaquer au jeu de jambe ? C'était plus que probable. Déjà je reculais. Et je resserrais ma garde. En adoptant une qu'on pourrait définir de « bloc défensif »... Si néanmoins l'attaque ennemie n'était pas trop puissante. Et je reculais de deux pas et je le laissais arriver à moi. Attendant de voir la situation. C'est alors que le petit se remit sur ses jambes, après avoir couvert une partie de la distance nous séparant... Pour ne rien faire. Oui, cette approche avait bel et bien servit à rien... Mais passons ! Car après cela, il avait enlevé son manteau rouge, l'envoyant plus loin pour... Me foncer dedans. Chaud, voilà la stratégie parfaite ! Prenez exemple sur ce gars ! Il arrivait sur moi, déjà il tentait une balayette... Qui réussit. Mais évitant qu'il m'enchaîne une fois tomber, je me rattrapais dans une pirouette arrière (mais oui, faaaaut bien se la pêter des fois), main au sol. Une fois mon équilibre repris, c'est un coup de pied qui arrivait directement en fusée vers moi... Je réussissais à dévier le coup juste à temps. Bien heureusement, je perdais des dents autrement.

Alors tête d'enclume, ça t'en bouche un coin hein ? Le minus t’intéresse ? Vas-tu lui mettre une fessée ?

Sa voix avait changé... Enfin, le ton changeait. C'est intéressant. De la détermination peut-être ? Tiens tiens. S'il m'intéressait ? Mais bien sûr que oui ! Il savait frapper, il était agile... Il savait se battre... J'avais limite envie de dire « Skip, petit et puissant » sur ce coup. Puissant... Quoi que... Le combat commençait juste en fait. Une fessée ? Peut-être pas. Par contre une bonne baston à l'ancienne, je disais pas non. Mieux, j'étais impatient ! Après tout il voulait vraiment se battre quoi. Une voix posée, et sérieuse, ça voulait tout dire.

« Oh, mais un combat est toujours intéressant... Une fessée ? Les taulées c'est toujours plus violent. Une baston sans violence, c'est pas une baston. Et maintenant, tu me permets ?

Je changeais la position de mes bras et mes jambes. Fléchissant la partie inférieure, détendant la partie supérieure. Une garde préférant les coups fluides et rapides. Bien que les coups pouvaient perdre en puissance. Depuis quand je savais me battre comme ça ? Depuis un bon moment en fait. À vrai dire, je ne m'en suis jamais tenu qu'au Ken Do et j'ai toujours tenté d'être toujours meilleurs dans diverse Bûdo ou Wushu (la boxe de l'homme ivre... Mortel ce truc). Bien que ces autres maitrise, je ne les utilisais que rarement. Mais il me fallait bien savoir me battre dans d'autre domaine. Notamment le Karate ou le Jui Jutsu en Bûdo, ainsi que d'autre Wushu, certes avec une maitrise moins bonne. Comme le Wing Chun, par exemple (mais aussi la boxe de l'homme ivre quand j'avais bu un coup de trop)... Mais surtout ça en fait. Ce n'était pas excellent, mais ça tenait la route. Mélangez le tout, et j'avais une manière de me battre assez personnel, mélangeant offense, self défense, fluidité et rapidité. Car oui, j'aimais bien user de tout, spontanément, souvent dans un même combat. Ce petit gars m'avait laissé une faille. En effet, il n'avait pas mis de distance entre lui et moi après son assaut. Je pourrais sûrement en profiter. Et j'en profitais. Je m'élançais, usant alors de toute la rapidité dont je pouvais faire preuve. Arrivant à son niveau, j'optais pour la ruse, pour mieux le surprendre de mes coups. Ainsi, je verrouillais ma position, en glissant sur le pied droit, pour le faire passer devant la seconde jambe, positionné latéralement pour favoriser l'impulsion qui allait suivre. Et je laissais partir mon coup. Mais c'était là une feinte. Je visais clairement la partie inférieure droite de mon adversaire. Mais dans l'optique de tourner son attention sur ce coup. Ne cherchant pas à savoir si cela marchait ou pas, je faisais maintenant décoller ma jambe gauche, celle qui était restée en retrait. Viser l'épaule. Cela ne servait à rien. Je m'y mettais pas à fond et il pouvait simplement parer ce coup. Non en fait, pour l'instant, je le « jaugeais ». Cette vieille habitude de connaître le niveau et la manière de combattre de son opposant vous voyez... Pour ensuite y aller franco. Et je finissais mon enchaînement par de coups souples au niveau de son abdomen, désirant voir sa réaction devant deux coups directement portés.

Enchainement effectué, je mettais vivement de la distance entre nous. Encore là une autre habitude qui m'était préférable. Il était mieux de mettre un espace entre les deux opposants après un combo comme celui-ci terminé. Une marge de sécurité dirait-on. Ou non, plutôt une marge de réaction. L'adversaire prendra bien plus de temps pour vous attaquer si un espace est mis, par rapport à une attaque à bout portant. C'est donc dans l'optique d'une réaction plus efficace que je posais cette courte distance... Toujours est-il que j'espérais que le combo avait fait effet. Oui, car je n'avais pas bien pris le temps de le vérifier après chaque attaque. Comprenez-mon plan général, je réfléchissais, je frappais, puis je constatais. Plutôt intelligent par rapport à ces rentre-dans-le-tas qui arrivaient, frappaient, se barraient ensuite !

« A vrai dire, j'aime pas mettre les fessées, je préfère carrément les torgnoles, c'est plus efficace pour faire taire les mômes qui braillent trop ! »


Toujours ces provocations... Faudra que je change moi n'empêche... Non mais c'est vrai quoi, je suis pas un méchant garçon au fond ! C'est juste lui qu'a commencé à troller ! Moi du coup je réponds. Sinon j'ai rien contre lui. Vraiment. Juste que d'un sens, c'est assez drôle de le voir prendre la mouche pour si peu. Je pouvais aussi lui conseiller le Taï Chi. Bonne idée ça. N'empêche, s'il pétait un câble à chaque fois qu'il entendait le mot « petit », si là c'était pas mal parti, je me mets volontiers une balle ! Quoi qu'il en soit, maintenant, je le fixais. Attendant une réaction, offensive ou verbale... C'était tellement tordant quand il pétait une durite ! (intérieurement hein!)





Dernière édition par Drake Kotori le Sam 26 Jan 2013, 00:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Mar 22 Jan 2013, 18:27





















Programme chargé ? : J'suis pas n'importe quel plouc !
Celui qui lis ça est une girafe. ~


Punaise, ça allait pas être de la tarte ! A peine avait-il eu le temps de se relever de la balayette qu'il esquiva mon coup de pied, il est agile. Je ne pouvais pas le nier ça c'est sur. Je lui lançai arrogamment une dernière pique avec un ton sérieux
- Alors tête d'enclume, ça t'en bouche un coin hein ? Le minus t’intéresse ? Vas-tu lui mettre une fessée ?


J’étais désormais confiant mais je devais évaluer un minimum son niveau. Avant d'me faire exploser bêtement a cause d'une faute d’inattention. Cependant, il fit quelque chose qui me sortit de mes pensées il semblait lui aussi se mettre en garde fléchissant ses jambes. Sentant venir la prochaine attaque je me mis en garde avançant mon bras droit et en gardant mon bras gauche près du corps. Il fit un rapide mouvement laissant prévoir l'endroit désigné qu'il allait viser, et pourtant ce n'est pas l'endroit au quel je pensais qui fut touché, mais mon flanc droit déjà blessé par mon propre Zangetsu.. Quel boulet je faisait, me blesser tout seul. Son attaque me fis cracher quelques gouttes de sang avant de me faire tousser légèrement. Apparemment il ne voulais pas s’arrêter là. Il renchaîna un deuxième coup de pied au niveau de mon épaule que je parais aisément. Défense brisée. Voilà a quoi j’étais rendu après un seul enchaînement de ce type. Qui n’étais pas fini présentement vu qu'il m’enchaîna quelques légers coup qui me fit tousser et par la même occasion recracher quelques goutte de sang. Ceci fait, il se retirait ce type est fort très fort je n’étais décidément pas de taille contre lui. Cependant il me restait un dernier atout. Le bras métallique ou « Automail » Comme le type qui me l'avais greffé me l'avais présenté.

- A vrai dire, j'aime pas mettre les fessées, je préfère carrément les torgnoles, c'est plus efficace pour faire taire les mômes qui braillent trop !

ça pour être une torgnole c'en était une ! Et une belle en plus. Non seulement il avait porté tout ses coup mais en plus c’était le premier a m'infliger une blessure indirecte. A dire que moi seulement une balayette. Voilà quoi.. La différence de niveau entre lui et moi se faisait ressentir au point ou même moi je ne pouvais nier la vrai force de ce type

- Je le reconnais tu est très fort. Mais j'aimerais bien savoir ton nom d'où tu viens et ou as tu appris a te battre comme ça !

J'enlevais ma chemise me laissant ainsi torse nu laissant apparaître mon fameux bras droit enfin là j'allais pouvoir me donner a fond ! Ce combat m'excitait rien qu'as l'idée que je n'avais aucune chance mais qu'au fond de moi je savais que je m'en sortirais. Pas indemne certes ! Mais je m'en sortirais ça c'est sur ! Je reprenais ma phrase avec un sourire chaleureux et a pleine dents

- Je te demandes ça. Parce-que ça m'ferais chier d'exploser un type que je ne connais pas.

J'oubliais totalement la douleur de ma blessure maintenant bien visible pour bien me concentrer sur cet homme visiblement en pleine forme sans aucune égratignure. Je me remis en garde et lui fit signe de venir. Rien de plus provocant de voir un minus vous faire comprendre que c'est a vous d'attaquer n'est-ce pas ?



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Ven 25 Jan 2013, 22:16




Parfait. Mon enchaînement avait porté ses fruits. J'avais même réussi à le faire cracher quelques goûtes de sang. Mon coup de pied, quant à lui, avait parfaitement été parer. Comme ceux à quoi je m'attendais, et à ce moment-là, sa garde fut brisée. Une erreur. Erreur qui lui coûta de nouvelles goûtes carmin. S'il y avait une chose que je ne comprenais pas, ou du moins que je comprenais mal, c'était ce sang. Je n'y avais pas mis tout mon coeur pourtant. J'avais préféré la vitesse et la souplesse à la force, mais il crachait pourtant du sang. Quoi qu'il en soit, je restais perplexe quant à l'issue de cet affrontement. Non, je ne l'estimais pas. Enfin, il serait préférable de dire que je ne l'estimais pas vraiment dans un point de vue combatif. Certes, il avait la fougue, mais il n'était pas attentif. Pas assez. Il y avait bien ces deux premiers coups prévisibles, avec de l'attention, il aurait pu m'arrêter dans ma lancée... Enfin, cela, c'était ce que je pensais. Avant qu'il ne dévoile la chose qui pourrait tout changer. C'était bien cela. Il se jouait de moi. Apparemment. Enfin, c'était ce que je pensais, il me dévoilait son atout. Certes rapidement, mais il le faisait. Et cela allait changer la donne, ainsi que mes pronostiques. En effet, il avait retiré sa chemise, pour me dévoiler son bras. Oui, exactement, son bras. Certes, on voyait une blessure, sûrement celle qui, mélangé à mes coups, lui avait fait cracher du sang, mais surtout son bras, c'était le plus important. Qu'avait-il de spécial ? Et bien, comme le dire simplement... C'était un bras mécanique. En acier. Un bras, oui, pour une vie commune, un bras automatisé remplaçant un naturel qui n'y était malheureusement plus. Mais dans un contexte combatif, c'était aussi un très bon soutien. Une puissance de frappe augmentée, et un plus pour la force brut. À la fois bras... Et arme. Car je voyais aussi ce membre pour une arme, pouvant facilement éparpiller des fractures dans son sillage. S'il avait pu voir mes yeux, il y aurait d'abord vu de l'étonnement, mais l'instant même, un petit sourire vint naître, contredisant le regard caché, mais témoignant de mon empressement à passer à un nouveau stade. Il voulait passer au cran supérieur ? Soit, ainsi soit-il, je n'attendais que cela. Il avait comme bras de quoi faire renaître une personne handicapée, il y avait de quoi être intrigué non ?

- Je le reconnais tu est très fort. Mais j'aimerais bien savoir ton nom d'où tu viens et ou as tu appris a te battre comme ça !


Fort ? Loin de là... Il me flattait là... Car je n'avais vraiment rien de quelqu'un de « fort ». Après ce combat contre ce haut gradé de la Marine, je ne pouvais dire que j'étais « fort ». Quatre contre lui seul. Aucun n'avait réussi à le toucher, juste le Senchô avait réussi à le mettre à mal. Toujours est-il qu'il semblait devenir plus sérieux. Je n'en étais pas vraiment sûr, mais comme il ne provoquais plus, j'émettais l'hypothèse qu'il prenait du sérieux, ou de l'assurance. Aussi, il voulait savoir où j'avais appris à frapper. Cela m'en fit presque rire. Non pas de l'arrogance, mais je ne saurais dire pourquoi. Si je maîtrisais ces styles, c'était bien grâce à mon père et à d'autre dôjo. Ne s'arrêtant pas là, il posa quelques autres mots, comme pour me dire qu'il attendait une réponse. Déjà, une facette de cet aspect lunatique composant une partie de ma personnalité commençait à surgir. Ce petit allait m'offrir un beau combat. Je le savais. Et je sentais les choses comme ça depuis loin. Il ne me servait à rien de le provoquer ou autre. Et je devenais sérieux à mon tour. Mais d'une tout autre manière.

Je te demandes ça. Parce-que ça m'ferais chier d'exploser un type que je ne connais pas.

Je laissais glisser un petit sourire. Puis me décidais à lui répondre. Il avait totalement raison. Et je n'avais rien à cacher, mon identité n'était pas un secret. De plus je doutais bien que ce gars était de la marine !
-Mon nom ? Et bien, Drake Kotori ! Enchanté de croiser les poings avec toi ! Et j'ai appris à me battre notamment grâce à mon père, étant enseignant dans un dojo de Ken Do, mais maîtrisant aussi d'autre Bûdo. Pour ce qui est du reste, et bien, j'ai juste gratté l'entraînement dans des Dojo de passage... Mais on va dire que ce que tu vois là c'est un mélange... Ouais, c'est ça, un mélange puisant ses sources dans divers arts martiaux. Car je pars du fait qu'on ne peut maîtriser ce dont on ne sait les secrets. C'est un style propre à moi, j'en ai le secret. Par cela, j'en ai la maîtrise parfaite. Et c'est vrai que ce sera con que tu ne puisses mettre un nom sur ma tronche. Maintenant que j'me suis présenté, j'aimerais aussi savoir ton nom. Et j'aime bien ton bras. Je vois que tu n'as malheureusement plus l'original. Mais ce bras mécanique m'intrigue... Il frappe fort ?


J'avais appuyé les trois derniers mots, exprimant explicitement mon envie de le voir du haut de sa forme. Plus qu'un sourire, c'était mes poings qui me démangeaient maintenant. Ce vieux truc lorsqu'un affrontement m'intéressait au plus haut point. Il sortait un bras d'acier, alors je ne me retiendrais pas, moi aussi. J'attrapais donc mon écharpe. Ce vêtement me tenant tant à coeur. Et je le dégageais de mon cou. Pour le plier soigneusement de venir le déposer sur un rocher à proximité. Et je revenais à ma position initiale. Certes, on ne pouvait apercevoir l'esquisse de mes yeux, mais on pouvait lire sur mon visage que c'était une nouvelle personne qui parlait. Assurée, sérieuse, impassible... Prêt à tester son opposant. Prêt à lui offrir une belle confrontation. Ce n'était plus ce personnage jouant sur les mots pouvant faire gonfler la tempe de celui qui l'opposait. C'était un homme déterminé à faire un affrontement des plus beaux, mais non dans un cadre barbare. Plutôt dans un contexte de respect mutuel. Je vous l'accorde, cette expression pourrait paraître bizarre, au vu du commencement de la discussion. Mais la situation avait changé... Pour moi du moins.
Je me déplaçais un peu sur le côté, pour reprendre la parole.

« Repartons sur de bonne base, j'pouvais pas savoir que ça te titillait d'être appelé petit bon... C'pas grave on va dire, c'est que des mots lambda, pardon quand même. Un combat ne peut se faire sans respect mutuel... Mais du coup, je connais pas ton histoire, je connais pas en particulier celui de ton membre. Mais je sais qu'il m'intrigue. Ce combat a  entamer son commencement, il se doit de se terminer. En garde, on reprend... »

Je suivais donc mes propres paroles et je me mettais en garde. De quoi bien me défendre... Se ramasser ça dans la trogne, y'a de quoi laisser un gros bleu n'empêche... C'est que je veux pas finir assommer moi ! Sans vraiment réfléchir, ne voulant juste voir la réaction ennemie avec ce bras mécanique, je m'élançais. Comme pour tenter de le surprendre, je m'arrêtais devant lui, à à peine un mètre. Et, sans même perdre mon élan, je laissais pivoter mon corps dans le sens des aiguilles d'une montre, utilisant la vitesse de rotation pour entrainer ma jambe et venir le frapper avec le côté du mollet. Je sentais une résistance. À vrai dire, c'était ce à quoi je m'attendais, ayant frappé du côté du fameux bras... Enfin, si néanmoins c'était cela. Continuant ma « tournante » j'en profitais même pour le faire une balayette. Me redressant, je ne terminais pas sur un coup, mais plutôt l'attrapant pour tenter de le faire vaciller un peu plus loin.


« Montre-moi ce que tu peux faire. Je sais que t'en as dans les bras. Lâche-toi. Ou tu peux aussi sortir ton sabre, c'est aussi une possibilité... »

Suite à cela, je me dressais, et je croisais mes bras, comme si de rien n'était. Me laissant à découvert, toutes gardes ouverte... Ce que je faisais ? Cette fois-ci, je ne le savais pas. J'étais là, et je m'exposais... J'attendais qu'il me frappe. Avec son bras métallique. Je sentais bien que c'était une erreur ça...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Sam 26 Jan 2013, 02:03





















Programme chargé ? : Première défaite?
Coucou la peau lisse ~


Je commençais a reprendre goût au combat face a ce type, ça faisait une paye que j'avais pas affronté de type aussi balèze que lui ! Enfin je n'avais jamais affronté de types aussi balèze que ça ! D'habitude c'est moi qui les mettais a mal et non pas le contraire ! En un seul enchaînement, il m'avait fait cracher quelques gouttes de sang alors que lui était indemne ! Mais désormais j'attendais ma réponse ! Allait-il enfin se dévoiler a moi ou garder son nom pour lui et ne rien me dire ?

-Mon nom ? Et bien, Drake Kotori ! Enchanté de croiser les poings avec toi ! Et j'ai appris à me battre notamment grâce à mon père, étant enseignant dans un dojo de Ken Do, mais maîtrisant aussi d'autre Bûdo. Pour ce qui est du reste, et bien, j'ai juste gratté l'entraînement dans des Dojo de passage... Mais on va dire que ce que tu vois là c'est un mélange... Ouais, c'est ça, un mélange puisant ses sources dans divers arts martiaux. Car je pars du fait qu'on ne peut maîtriser ce dont on ne sait les secrets. C'est un style propre à moi, j'en ai le secret. Par cela, j'en ai la maîtrise parfaite. Et c'est vrai que ce sera con que tu ne puisses mettre un nom sur ma tronche. Maintenant que j'me suis présenté, j'aimerais aussi savoir ton nom. Et j'aime bien ton bras. Je vois que tu n'as malheureusement plus l'original. Mais ce bras mécanique m'intrigue... Il frappe fort ? 

Et bah si ! Il s’annonçait comme un certain Drake. Drake ? Plutôt nul comme nom. Mais bon c'etait bien de savoir a qui j'avais a faire mais ce que je ne comprenais pas c’était l’intérêt qu'il portait a mon bras ? Le considérait-il comme une arme ? Il frappe fort ? A vrai dire moi même je ne le savais pas, je m'en suis toujours servis comme je me servais d'un bras normal !


Je me mis brusquement a faire quelques étirements des jambes sentant venir sa prochaine attaque. Alors que pendant ce temps là MONSIEUR prenait son écharpe pour la poser délicatement après l'avoir bien pliée. Donc cette écharpe avait une valeur significative pour lui ? Bon a savoir ça. On sait jamais, une attaque traître sur son écharpe ça pourrait s'faire..


Il se remis peu a peu vers moi se déplaçant de coté

Repartons sur de bonne base, j'pouvais pas savoir que ça te titillait d'être appelé petit bon... C'pas grave on va dire, c'est que des mots lambda, pardon quand même. Un combat ne peut se faire sans respect mutuel... Mais du coup, je connais pas ton histoire, je connais pas en particulier celui de ton membre. Mais je sais qu'il m'intrigue. Ce combat a  entamer son commencement, il se doit de se terminer. En garde, on reprend...

On reprend ! C'est ça que je voulais entendre, mais cette fois-ci tu n'allais pas me surprendre comme tu l'as fait au début idiot ! Je me mettais en garde avançant légèrement ma jambe gauche pour me mettre bien en appuis. Alors ce type en voulait encore, bon cette fois c'est sur. C'est moi qui le ferais saigner ! Aucune raison pour que je sois seul dans cette situation.


Dès lors qu'il était a mon niveau il pivota d'un mouvement rapide dans le sens des aiguilles d'une montre, le voyant lever sa jambe je compris directement son intention ! Je plagiais honteusement son mouvement pour le parer avec ma jambe je pris bien sur le temps de lâcher un p'tit sourire comprenant que son enchaînement n'allait pas s’arrêter là je fis une pirouette en arrière rendant inutile la balayette qu'il avais tenté de m'infliger. Tout se passait bien, jusqu'au moment ou il m'attrapa le bras gauche, ce qui me fait me péter la gueule étant donné que je n'avais pas encore eu le temps de me remettre en équilibre sur mes jambes, l'enfoiré il venait de réduire un geste magnifique en un échec royal !


Montre-moi ce que tu peux faire. Je sais que t'en as dans les bras. Lâche-toi. Ou tu peux aussi sortir ton sabre, c'est aussi une possibilité...


Il continuais a me provoquer en plus, cette fois-ci il allait le regretter. Mais je ne comprend toujours pas l'engouement qu'il as a propos de mon bras, en quoi diffères-t'il des autres ? Voilà pourquoi je n'aimais pas le dévoiler au gens, il attirais trop l’œil, ça m'écœurais de savoir que ces gens lorsqu'il voyait quelqu'un de différent d'eux se sentait obligés de le faire remarquer. Je baissais les yeux. Et lorsque je relevais la tête, j'avais un regard nouveau ! Mes yeux étais passé du doré éclatant a un orange bien foncé. Ce n’étais plus de l'envie que j'avais dans le regard, mais de la rage ! La rage de savoir que ce type pourrait me mépriser a cause de ce foutu bras !



Cette fois-ci crois pas t'en tirer a bon compte. Je sais bien que ce n'est pas un bras normal, mais ce n'est pas non plus une attraction ! Comprend bien que je n'ai pas choisi de l'avoir.. Je.. Je n'ai pas eu le choix ! Tu crois que c'est facile de vivre ça au quotidien ? Subir les moqueries de type comme toi qui pense uniquement au superficiel ! Tu pense que c'est cool d'avoir un bras robotique ? Tu crois peut être que ça m'arranges d'avoir ça ?! Subir le regard des gens ! Tu m'as demandé si il frappe fort ? Tu comprendras ça de suite !


Je fonçais vers lui avec un déplacement en zig-zag afin d'être au maximum imprévisible, prenant le temps de rattacher mes cheveux avant qu'il ne viennent me déranger dans ce combat dès lors que j’étais a son niveau je tentais de lui mettre un gauche directement dans la mâchoire avant de savoir si il avait porté ses fruits ou pas j’enchaînais un second coup du droit dans ses côtes, visiblement j’étais plus que déterminé a finir ce combat, il durais depuis trop longtemps déjà ! Je tentais de lui remettre un double coup de paume dans le torse avant de reculer assez loin pour être hors de portée de ses coups.


J'espère que ça t'as suffit ! Parce que là j'ai plus rien en stock ! Et aussi que j'ai perdu trop de sang et je me sent tout flagada. lui avais-je dit avec un énorme sourire On peut dire que t'as gagné !

A peine avais-je eu le temps de finir ma phrase que je m'effondrais, vidé de toute énergie. Je cognais le sol tête la première, même après être tombé, j'avais toujours ce sourire que j'arborais précédemment. D'une certaine manière, j’étais heureux. J'ai déballé tout ce que j'avais a dire. Et j'avais enfin rencontré quelqu'un de fort ! Bien que y'en avais plein d'autre ça c'est sur, mais c'est lui que j'estimais le plus. Un jour c'est moi qui remporterais le combat. Si je venais a le revoir bien entendu !


Spoiler:
 



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Sam 26 Jan 2013, 23:28




Cette fois-ci crois pas t'en tirer a bon compte. Je sais bien que ce n'est pas un bras normal, mais ce n'est pas non plus une attraction ! Comprend bien que je n'ai pas choisi de l'avoir.. Je.. Je n'ai pas eu le choix ! Tu crois que c'est facile de vivre ça au quotidien ? Subir les moqueries de type comme toi qui pense uniquement au superficiel ! Tu pense que c'est cool d'avoir un bras robotique ? Tu crois peut être que ça m'arranges d'avoir ça ?! Subir le regard des gens ! Tu m'as demandé si il frappe fort ? Tu comprendras ça de suite !

J'avais apparemment un point tabou en parlant de son bras. Bien malgré moi d'ailleurs. Mais il avait parfaitement raison. Sur le coup je n'avais pensé qu'à ce combat. C'était tout moi ça, concentré sur le moment présent. Je l'avais mis mal à l'aise, d'après ce que je voyais. Et je n'en étais pas vraiment fier. Je comprenais tout à fait son ressenti. On ne choisissait pas d'arborer une Mecha... Comme on ne choisissait de perdre son bras. Mais il devrait en être fier, faire fi des regards d'autrui, ceux qui ne comprennent pas. Et penser que ce bras le prive d'un handicape. Pour moi, il avait une magnifique chance de continuer une vie normale. Certes, un bras mécanique, une perte du bras originel, ça ne devrait pas être dur à supporter. Je ne l'avais pas vécu, j'essayais d'imaginer, juste. Toujours est-il qu'il devrait en être fier. Fier de cette chance que la vie lui offre. Oui, il devrait penser que cela l'arrangeait. Car vivre avec un handicape ne pouvant se retirer est très dur. Trop dur. Mais je ne lui répondais pas. Pour ne pas enfoncer un clou dans ce que je prenais pour de la douleur. Je respectais ces paroles. Et je faisais disparaître mon sourire, hochant très légèrement ma tête, d'une manière significative, pour lui avouer que dans un sens, j'étais tout à fait d'accord. Ma réponse était silencieuse, certes, mais elle était explicite. Les mots ne sont pas nécessaires pour communiquer.
Toujours est-il qu'après cela, il s'élança vers moi. D'une manière féroce, il faut l'avouer. Il commença par se déplacer en « zig-zag » jusque moi. Très intelligent. Je voyais là ce qu'il tentait de faire. Il faisait en sorte que je ne pouvais prévoir l'offensive qu'il allait sûrement lâcher sur moi. Ingénieux, en effet, comme quoi je m'étais trompé, il savait ce qu'il faisait. Je me mettais donc une nouvelle fois en position d'attente de combat. Pour cela, j'avançais ma jambe gauche et je laissais l'autre derrière. Je fléchissais très légèrement sur mes jambes, de quoi me donner une bonne impulsion si besoin il y avait. Et je verrouillais ma position de la partie antérieure du corps aux trois-quarts. Suite à cela, finalisant ma prise de garde, j'avançais mon bras gauche devant moi, paume ouverte vers l'horizon et je ramenais l'autre membre au niveau des côtes, le poing serré. Et j'attendais qu'il arrive à moi. Ne bougeant pas. N'ayant de mouvement que celui de mon diaphragme, provoquer par ma respiration. Je savais que le coup allait faire mal. Il y en avait beaucoup de chance, au vu d'un bras en acier. Une fois à mon niveau, il commençait par m'élancer son poing gauche directement vers la figure. La mâchoire en fait. Heureusement que j'avais adopté la bonne position pour bloquer ce coup, bien qu'inconsciemment. Je ramenais donc me membre intérieure gauche au niveau de ma tête pour venir bloquer le coup grâce à ma paume. N'empêche, il avait quand même de la force dans le punch ce petit. S'il avait utilisé son autre bras, je pense bien que je n'aurai pu le bloquer de la sorte. Ce serait bien mon radius qui en aurait pris un coup. Étant déterminé, celui qui s'était gardé de me dévoiler son nom ne s'arrêta pas là, il laissait maintenant partir son bras droit. Là je n'allais sûrement pas rester indemne ! Surtout que ce dernier se dirigeait droit vers mes côtes. Avant l'impact, je pus à mon grand bonheur dévier la trajectoire du coup avec mon poing. Mais ce n'était pas pour autant que le coup avait raté sa cible... Bobo. Au choc, je vins même à cracher. Quand même la puissance du truc. Je devais sûrement avoir un truc brisé là-dessous tiens... Au pire, ça se soigne ! Non, en fait, le pire fut quand il vint appuyer son attaque avec double coup de paume. Ne m'étant pas totalement remis du précédent coup, cela vint, en complément à la simple douleur occasionnée, me coup mon souffle. Il aurait pu profiter de cela pour continuer, mais il préférait la retraite, et donc recula.

J'espère que ça t'as suffit ! Parce que là j'ai plus rien en stock ! Et aussi que j'ai perdu trop de sang et je me sent tout flagada. m'avait-il dit avec un énorme sourire On peut dire que t'as gagné !


Et il s'effondrait, tombant de toute sa masse vers le sol. Déjà terminé ? C'était parti vite n'empêche... Attendez, mais c'est vrai ça ! Je pense encore à la baston alors qu'il vient de tomber dans les vapes en plus d'avoir dit qu'il avait perdu trop de sang ! Si je me souviens bien... Je dois l'aider là c'est ça ? Oui c'est ça ! Aussitôt, oubliant le combat, je m'élançais vers lui. Mec, si c'est un piège fourbe que tu me fais là, je te jure que t'as plus de dents ! C'était un beau combat, il finissait KO, et s'il venait à utiliser la fourberie, je jure qu'il prendra cher (et pas par derrière). Arrivé à son niveau, la première chose que je faisais, c'était de le retourner sur le dos. Pour voir une blessure au niveau du ventre. Une entaille en fait. C'est à cause de ça qu'il est Ko ? Chaud. C'est juste une entaille quoi... Mais c'était à ce moment qu'il vint lâcher un « Haha ! Je suis Lucis »... Pourtant il était bien dans les pommes... Attendez, me dites pas qu'il dort et qu'il parle dans son sommeil ! Bref, on ne va pas le troller là-dessus, le plus important ici au fond, c'est qu'apparemment, j'ai son nom. « Lucis ». Zarb quand même. Je l'attrapais, pour l'emmener plus loin, et l'accoler à un tronc d'arbre. S'il dormait, c'était qu'il n'avait pas vraiment besoin de soin... N'empêche, c'est drôle ma façon barbare de penser non ?


Le combat était bel et bien terminer, « Lucis » reposait sur son arbre pas perché. Quant à moi, je ramassais mon écharpe, je la remettais correctement et je prenais l'arme du garçon pour le poser non loin de lui. Et je m'armais. Vieille habitude de n'être jamais séparé de ses armes. Je venais attraper l'un de ses fruits que j'avais cueillis auparavant, et je replongeais dans mes souvenirs, l'espace d'un instant. Cette scène me faisait étrangement penser à une autre. Lors de ce combat contre Kiru, au royaume d'Illusia. Le Golem, comme m'avait-il donné tout d'abord comme identité. Cet affrontement contre lui se faisait maintenant assez lointain, c'était à peu près un mois avant ma rencontre avec le Senchô. Sachant que je connaissais maintenant Mitsu depuis deux ou trois mois, cette rencontre datait donc de maximum quatre mois. Pourquoi ces deux scènes me semblait-elle similaires ? Et bien, à la fin de mon combat contre Kiru, tout deux étant pour le moins bien amoché, je m'étais senti obliger de le soigner de mon mieux, ainsi que de le nourrir, comme pour un remerciement pour le très beau combat qu'il m'avait offert. Soigner et cuisiner du mieux que je le pouvais en somme. Je pouvais calquer les deux scènes, car ici, je ne l'avais pas laisser là où il était tombé... Et je ne m'en étais pas parti « comme un chien ». Je ne pouvais pas l'abandonner là, déjà parce qu'il était arrivé par les cieux et donc, par conséquent, je ne savais s'il avait un moyen de retourner d'où il venait. J'attendrais donc son réveil. Les membres de l'équipage pourraient bien attendre encore un peu !


Déjà une bonne heure était passée. Et moi, j'avais vraisemblablement rien à faire, donc je m'entraînais. Autre habitude que jamais je ne perdrais. Même cette douleur que le membre mécanique de Lucis avait occasionné ne m'y empêchait. Je faisais tout pour en faire abstraction. Et j'y arrivais plus ou moins. Sauf quand, bien sûr, je faisais un mouvement réveillant la gêne. La douleur, c'était dans la tête. En faire abstraction était possible. Il suffisait juste de se dire qu'on avait pas mal... Ouais en fait non, ça marche que pour moi ce truc... Faudrait vraiment que je cale chez un psy, j'ai forcément des problèmes dans ma tête moi. Toujours est-il que je m'acharnais sur des grosses pierres, les tailladant, les tranchant, les brisant... Bref, la teuf quoi. J'essayais de maîtriser des techniques de mon répertoire non totalement acquise, j'en parfaisais d'autre. La totale en gros. J'avais mes sept armes armés, je me lâchais, c'était simple.

Je tentais de lancer mon troisième mon troisième Shooting Stars Smash, celui dont je n'avais pas du tout la maîtrise pour l'instant. Encore une fois, juste un courant d'air en sortit. J'y arriverai un jour... Je m'acharnais dans mon entraînement quand je vis que Lucis se réveillait. J'avais perçu une fin mouvement, c'était forcément lui. Déjà, je rangeais mes armes. Et je me dirigeais vers lui. J'attrapais au passage une des mangues que j'avais trouvé et je la lui envoyais. Et je cassais le silence, prenant une voix enjouée.


« Enfin debout ! Ce fut un beau combat... Et un beau bleu que tu m'as foutu aux côtes ! Bon déjà, avant que tu ne dises quoi que ce soit, je tiens à me pardonner. Pour ton bras. Je pouvais pas savoir que c'était un sujet tabou pour toi et que tu le prendrais comme ça. Mais crois-moi, ce truc n'est en rien mauvais, dis toi juste que t'as une énorme chance de ne pas vivre handicaper, priver d'un bras. Fais fi des paroles. Fait fi des regards. Ils te rendront plus fort. Et alimenterons ton poing. Ceux qui t'regardent ou te parle de travers comprennent juste pas la chance que la vie t'a donné en t'évitant le handicape. Un jour tu t'en rendras compte, et tu te diras que j'avais raison. Quoi qu'il en soit, sans rancune mec, pour les coups, ou les paroles. Ce fut une belle baston ! Sinon... Lucis c'est ça ? »

Et je lui tendais ma main, à la fois pour l'aider à se relever et à prendre une nouvelle base. Je n'avais rien d'hostile, et je ne voulais surtout pas me faire de lui un ennemi !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Dim 27 Jan 2013, 07:48





















Programme chargé ? : Allo?
Tu as enfin compris qu'il y avait des phrases cachées ? ~


J'avais un de ces maux de cranes des plus mémorables.. Qu'est-ce qui m'avait pris d'engager un combat perdu d'avance ? L’orgueil ? Certainement ça. Même après tout mes efforts j'essuyais une défaite. Étais-je destiné a perdre ? Non, seulement que ce type était beaucoup trop fort pour moi.. Je n'avais aucune chance de gagné dès lors que j'ai lancé ce combat. Quand j'vous disais que cet esprit combatif me perdras un jour ! J'ouvrais peu a peu les yeux. Difficilement ça c'est sur ! Mais j'avais l’impression que ma tête allait exploser.. Il en as profité pour m'en remettre une couche pendant que je dormais ou quoi ? Je recevais alors une mangue sur le haut du crane. LE MONDE EST CONTRE MOI OU QUOI ?! C’était la première pensée qui me vint en tête. Je regardais une silhouette s'approcher de moi armes rangées.

«Enfin debout ! Ce fut un beau combat... Et un beau bleu que tu m'as foutu aux côtes ! Bon déjà, avant que tu ne dises quoi que ce soit, je tiens à me pardonner. Pour ton bras. Je pouvais pas savoir que c'était un sujet tabou pour toi et que tu le prendrais comme ça. Mais crois-moi, ce truc n'est en rien mauvais, dis toi juste que t'as une énorme chance de ne pas vivre handicaper, priver d'un bras. Fais fi des paroles. Fait fi des regards. Ils te rendront plus fort. Et alimenterons ton poing. Ceux qui t'regardent ou te parle de travers comprennent juste pas la chance que la vie t'a donné en t'évitant le handicape. Un jour tu t'en rendras compte, et tu te diras que j'avais raison. Quoi qu'il en soit, sans rancune mec, pour les coups, ou les paroles. Ce fut une belle baston ! Sinon... Lucis c'est ça? » 



Je ne compris que la moitié des mots qu'il m'avait dit, seulement je ne comprenais pas comment avait-il fait pour deviner mon nom.. Il était devin en plus d'être fort ? J'attrapais la main qu'il me tendait pour m'aider a me relever. Lui lançant un regard troublé avant de détourner les yeux de ce type qui malgré le combat avait veillé sur moi. A quoi jouait-il ? La plupart des personnes après un combat m'aurait laissé comme une merde si je puis dire.. Je ramassais Zangetsu manquant de tomber. J'avais oublié a quel point ce sabre était lourd.. Entendant l'eau qui coulait je me dirigeais vers le bruit lâchant pour seule phrase

« Y'as un ruisseau pas loin.. »

Arrivé devant le dit ruisseau je m'éclaboussait le visage d'eau fraîche. Ne comprenant toujours pas pourquoi il avait veillé sur moi. Pourquoi ? C’était la seule question que je me posait a ce moment là

« Pourquoi avoir veillé sur moi ? Si c'est de la pitié je n'en veut pas ! »


Je ne sais pas si il m'avait suivi ou non. Mais c’était sortit tout seul. Je regardais mon bras droit.. Du moins cette chose qui m'as valu un surnom débile. Mais regardez moi ! J’étais en train de me morfondre alors que j'avais encore toute la vie devant moi ! Vraiment débile cette réaction. Mais c’était un moment de faiblesse. Il fallait vraiment que je mûrisse un peux plus ! Et puis même si il m'as épargné par pitié ! Je pourrais toujours prendre ma revanche un de ces quatre ! Pourtant je trouvais quelqu'un qui n’étais pas du même avis que moi. Mon ventre ! Qui poussa un hurlement en guise de gargouillis.. C'est vrai que ce combat m'avait affamé. J'aurais du peut être prendre cette mangue au final.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Lun 28 Jan 2013, 19:27




Il avait du bien dormir ce Lucis. À ce que j'en voyais... Et au vus du bleu qu'il avait sur le crâne, il avait aussi dû se réveiller très paisiblement... Ses yeux s'ouvrirent difficilement, comme s'il revenait d'un coma millénaire. Shooté. C'était tout ce que j'avais à dire, il avait l'air de quelqu'un s'étant pris une bonne vieille cuite à l'ancienne après une bonne vieille descente de tonneau à l'ancienne ! Bref, il avait l'air d'un con. Surtout après que la mangue que je lui avais lancée l'ait atterri en plein sur la tronche... SHOOT A TROIS POINTS ! Comment j'suis trop bon... Toujours est-il que malgré ce fruit qu'il n'avait ni réussi à attraper ni à esquiver, il accepta d'attraper ma main pour se relever. Suite à quoi il me jetait un regard troublé, avant de détourner le regard. J'esquissais un sourire, pour venir légèrement secouer la tête. Borné le mec. Je ne l'avais pas abandonné là et c'était là sa seule reconnaissance ? Ok. Sympa. Merci... Il se retournait, pour aller ramasser son arme et tracer un peu plus loin. Quand il souleva son arme tout en vacillant, au moment où il le ramenait vers lui. Ce geste ne manquât pas de m'intriguait. Cette arme était-elle trop lourde ? C'était ce que je pouvais en conclure. Certes, il sortait d'une très grosse sieste, bien profonde. Certes, il s'était relevé avec une grosse ecchymose sur le front, avec comme supplément une mangue sur la caboche. Mais généralement, un épéiste avant le maniement de son arme, sois, les facteurs comme le poids, la taille, ou autre, ne gênait pas. Le mot « maîtrise » signifiait que l'on pouvait manier sans problème l'arme avec qui l'on était affilié. Oui, affilié, car il était impossible d'avoir un maniement total au moment même ou une arme nous tombait sous la main. De plus, il ne fallait pas considérer une épée comme une arme, mais plutôt comme une extension de soi. C'était là le secret de la maîtrise. La synergie parfaite avec le sabre. Une fois ce stade atteint, la maîtrise pouvait être qualifiée de « bonne ». De plus, cela ouvrait les portes vers les secrets de la voie du Kenjutsu, à savoir, entre autre, trancher le métal, ou ne pas couper volontairement une feuille de papier. Quoi qu'il en soit, au vu de sa réaction avec la masse de la chose, je pouvais dire que ce jeune homme n'était pas adepte de la Voie du Sabre, surtout qu'en ce cas, il m'aurait directement défié à l'arme blanche...


« Y'as un ruisseau pas loin.. »

Ok, il avait rien bitté de ce que j'avais dit. Sympa de m'ignorer. Cool. Merci. Môme ingrat va, j'aurai dû te laisser pourrir près des arbres... Non seulement il n'avait rien bitter, il détournait le regard, mais en plus il m'ignorait ! Le comble, j'aurai dû le foutre deux en plus là... Attendez... Mais il irait foutre quoi avec un ruisseau ? Et je le regardais continuer sa route vers le dit court d'eau, avec l'une de ces épiques pokerfaces. Une fois au ruisseau, il se lavait le visage (oui, je regardais toujours avec cette gueule que je faisais). Il y resta un moment... Alors là mon p'tit gars, si tu continues à m'ignorer et si tu lâches pas un truc dans les cinq secondes qui suivent, je te jure, t'es mort, pour de vrai ! Cinq secondes, sois rapide mon gars !

« Pourquoi avoir veillé sur moi ? Si c'est de la pitié je n'en veut pas ! »

Ah bah ça c'est de la synchronisation, bien, tu me plais bien toi, ton instinct de survie semble anormalement développé ! T'as même pas fait trois secondes, si ça c'est pas beau. Sinon, outre cela, je voyais là du trouble. Ca le gênait tant que j'ai pas fait l'enflure et l'abandonner là ? J'sais pas moi, il devrait être reconnaissant non ? Quoi qu'il en soit, si je me tenais encore devant lui à ce moment, c'était parce que je n'avais rien contre lui. Et puis surtout parce que je ne savais pas s'il avait un moyen de retourner d'où il venait. D'après la manière non conventionnelle de son atterrissage. Sauf s'il pouvait voler. Auquel cas il m'impressionnerait vraiment. Oui, en effet, c'était possible, pas besoin de se plaindre ! Je pouvais être bienveillant que je le voulais, oui et alors ?! Non mais c'était pas un mauvais garçon que j'avais devant moi, certes, on s'était crêpé le chignon et mis sur la gueule pour rien, mais quand même tiens. J'étais pas une enflure, pardonnez-moi le mot, et j'avais des principes...

« Tu crois vraiment que je t'aurais laissé sur une île paumée comme celle-là ? J'te connais pas, oui, certes, mais j'ai des principes. J'ai rien contre toi, malgré le fait qu'on s'est tapé dessus pour que dalle. Et puis, d'après comment t'es tombé sur moi depuis les cieux, t'as un moyen de retourné d'où tu viens ? Perso, j'm'en fous un peu de comment t'es arrivé, par contre, j'crois pas que tu puisses voler pour repartir... Sois, c'est pas de la pitié, c'est des principes, t'es pas un ennemi, je t'abandonne pas, juste. Et pourquoi de la pitié ? Il était beau ce petit combat non ? »

Une voix sérieuse. Pour bien assurer que ce n'était plus là de la provocation. Suite à cela, je me dirigeais vers lui, sans pour autant arriver à son niveau. Je m'arrêtais quelques peu en retrait, en m'asseyant sur une pierre plus ou moins grosse, et je le regardais, lui ainsi que le court d'eau. Je laissais un blanc dans la conversation. Puis je relevais la tête, et je sortais une de mes lames courtes. J'attrapais la chose par la lame, comme si je m'apprêtais à faire un lancer de couteaux.

« T'as faim ? Mon équipage peut bien attendre encore un peu, c'est pas comme s'il était tard. J'ai des fruits là-bas et... »

A ce moment-là, je faisais virevolter ma lame dans l'air, pour l'attraper à la volée et, à peine étant-elle dans mes doigts que je la lançais. De toutes les forces que me le permettaient les muscles de mon bras. Et je laissais fuser l'arme. Comme une flèche traversant l'air. Pour venir finir sa course dans l'eau. Ficher dans un poisson. En plein dans le mile, joli celui-là !

« … Et ça ! Crois-moi, le poisson grillé c'est très bon ! Surtout qu'au vu de la perte de connaissance que tu m'as laché, tu dois reprendre des forces ! »

Je me levais, pour aller directement dans l'eau. Attendant une nouvelle proie. Et je me concentrais. Puis, sans prévenir plongeais la main dans le liquide incolore. Pour en ressortir le fameux trophée, à savoir un second poisson. Le réflexe. C'était une chose de très importante dans le combat à l'arme blanche. Et ce genre d'exercice, je le faisais souvent quand j'étais plus jeune, avec mon père. Mon frère, lui, se chargeant de cuisiner le tout. Bref, nous avions là de quoi manger. J'allais récupérer mon épée lancée précédemment, avec surtout ce qui était fiché.

« Par contre, j'ai rien à boire avec, Mea Culpa, on fera sans. Aller, je sais que t'as la dalle, me dis pas le contraire, t'as la bouffe et le dessert là. »

Me manquais plus qu'à faire un feu pour faire cuire tout ça. Et de ça, je ne sais pas si j'en suis encore capable à partir de rien. Je préparais un brasero, je m'armais de deux silex, et je partais à la tâche, logiquement, je pourrais y arriver, mais ce n'était jamais facile ce genre de feu...

« Mais j'ai pas de quoi faire flamber... On va le faire à l'ancienne alors ! »




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Sam 02 Fév 2013, 00:11





















Programme chargé ? : Allo?
Tu as enfin compris qu'il y avait des phrases cachées ? ~


Ça alors, cet enfoiré m'avais vendu du rêve ! Il lançait ses épées comme des fléchettes pour aller pêcher des poissons. M'enfin tout ça c’était cool, il avait attrapé deux poissons mais.. Il n'avait pas de quoi faire un feu. C'est un blague mec ? Parce que c'est pas drôle ! Tu me faisais baver comme ça pour au final me dire que t'avais pas de quoi faire un feu ? Deux silex, de quoi assurer la combustion. Quoi de plus ?


« Tu sais pas t'y prendre ? C'est simple pourtant. »


Je m'armais moi aussi d'un silex, puis le fit frotter sur mon bras droit. Quelques étincelles partirent directement sur la base du feu. Ce qui eut pour effet d'allumer une légère braise que je m'empressais de faire grossir avec mon souffle jusqu'à voir apparaître une jolie flammèche.


« C'était pas très compliqué tu vois ! Suffit d'avoir un cerveau. Et accessoirement s'en servir ça peut toujours aider. Bon, maintenant j'te laisse la faire grossir. »


J'avais bien accentué le passage de son cerveau. Bah quoi ? C'est la vérité ! Il faut bien se faire respecter non mais ! Après tout qui a insulté qui en premier ? Hein HEIN ? Vous voyez, j'ai raison. SILENCE ! Je veux rien savoir, j'ai raison vous avez tort et le tortue !

Sinon, il avait évoqué un équipage.. C’était un genre de marine ? Si c'est le cas, je m'en voudrait d'avoir perdu. Les marines, je ne les portait pas vraiment a cœur. Donc je pense que même avec son acte de gentillesse je m'en voudrait. Je partais m'asseoir dos a lui face au ruisseau. Tête légèrement baissé. Je n’étais pas réellement sur que c’était un marine. Sinon, il ne serait pas seul ici. Et surtout sur cette île dénué d’intérêt.


« Dis moi. Je suis a peu près sur de la réponse mais.. Tu as mentionné un équipage. Est-ce que tu fais parti de la marine ? Bien que cette question peut te paraître bizarre. Mais... J'ai besoin de le savoir ! »




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Sam 02 Fév 2013, 19:51




La rencontre avait peut-être débutée sur un fil tendu, mais maintenant la situation était autre. Il n'y avait plus d'insulte ou de provocation qui fusait dans l'air. Plus de coup qui pleuvait. Bref, plus d'hostilité. À vrai dire, ce petit n'était pas un malappris. Je voyais en lui-même quelqu'un de sympa. Comme quoi même des combats et des insultes pouvaient déboucher sur de bonnes choses. Car oui en effet, ma manoeuvre pour repartir sur des bases plus « sympathiques » avait marché. Il avait vu que je ne réussissais pas à produire une étincelle avec mes deux silex. Oui bon, je l'avoue, je ne pensais pas réussir à créer du feu de cette manière. Con comme j'étais, cela aurait même été plus simple d'utiliser l'une de mes lames. Mais ici je ne cherchais pas vraiment à faire du feu. Comme on aurait pu le croire, mais plutôt à ouvrir une conversation. Chose qui put faire ses preuves. Le jeune garçon s'était un peu éloigné du ruisseau. Pour s'approcher du foyer que j'essayais de faire flamber. J'avais l'air con avait mes deux pierres dans la main, ça, fallait bien le dire. Il s'était donc approché de moi, lui aussi armer d'un cailloux et avait réussi à créer le début de feu en le frottant sur son bras métallique... Efficace en effet. Comme quoi on avait là plus qu'un bras « normal ». Je ne comprenais vraiment pas pourquoi il haïssait cette Mecha... Enfin, même si le verbe « haïr » était bien vite dis !

« C'était pas très compliqué tu vois ! Suffit d'avoir un cerveau. Et accessoirement s'en servir ça peut toujours aider. Bon, maintenant j'te laisse la faire grossir. »

Ah Ah, je ne relevais même pas la pique, je me contentais de sourire en bougeant la tête de droite à gauche, sans pour autant adopter un faciès exprimant le dépit, bien au contraire. Toujours est-il que je restais près du foyer, pour le faire flamber. Suite à quoi, après que le feu fut un peu plus imposant, je m'occupais d'aller embrocher les poissons, pour les positionner près des flammes et les laisser le temps de griller. Après cela, je sortais quelques fruits que j'avais récoltés pour garnir notre festin improvisé. Manquais plus que de la gnaule... Mais je n'en avais pas sous la main là... J'aurai aussi pu faire une salade de fruits au feeling, mais je n'avais aucun bol ou autre. Bon, on a pas le choix, faudra manger comme ça vient... L'un des trucs que je détestais : concocter des trucs basiques... Mais vraiment basique. Non mais sérieux. Le but d'un cuisinier, c'était de savoir cuisiner justement non ? Donnez-moi un couteau, donnez-moi une table de travail et je suis parti. Mais là on est bien d'accord qu'à l'origine, j'étais pas censé être là pour cuisiner... Ma « table » (si je pouvais avoir le culot d'appeler cet « étalage » de cette manière) était prête et je levais les yeux vers le ciel, pour connaître approximativement l'heure. Seize heures. Parfait, j'avais encore du temps devant moi.

Quant à Lucis, il était retourné près du cours d'eau. Presque recroquevillé sur lui-même. Et il ne parlait pas. À vrai dire, aucun de nous deux ne parlait. Pour le coup, je n'avais rien à dire, je m'occupais de la nourriture. Et lui avait l'air de penser, dans son coin. Rofl, je me donnais tant de mal pour qu'on puisse se parler normalement que maintenant il s'isolait... Pas très sympa ça. Bref, je ne lui en voulais pas vraiment. Au pire, quand il viendra manger, j'vais lui obliger à taper la discussion moi ! J'avais un peu trop vite parler... Euh penser pardon, c'est vrai que je parlais pas là... En effet, il était enfin sorti de sa torpeur et avait brisé ce silence que je commençais à trouver pesant.

« Dis moi. Je suis a peu près sur de la réponse mais.. Tu as mentionné un équipage. Est-ce que tu fais parti de la marine ? Bien que cette question peut te paraître bizarre. Mais... J'ai besoin de le savoir ! »

Genre la vieille insulte... J'avais vraiment une gueule de mec de la marine ? Certes, j'avais évoqué un équipage, mais cela ne faisait pas pour autant de moi un gars de la marine ! Pas l'un de ses gars n'hésitant pas à saccager un village pour coffrer un pirate ou autre... Si je le retrouve ce haut gradé n'empêche, j'le zigouille... Bref, ne revenons pas sur cet épisode contre la marine... C'est que même à quatre contre lui seul, on se sera fait ridiculisé... Mais non, je n'étais pas de leur côté... Mais maintenant, la question était, est-ce que je prenais le risque de lui avouer ma faction ou non... Beaucoup avaient une mauvaise opinion des pirates. Et je n'étais pas dans sa tête. Oh et puis, sa réaction peut m'amuser ! Pourquoi ne pas être franc après tout ?

« Marine ? Moi ? La vieille déconne. Non, je suis pas de leur faction. Et pour être franc, je peux pas les supporter... Même, j'vais rien t'cacher, je suis l'un de ceux qui font la misère au Gouvernement. Et ouais, bonne pioche, je suis Pirate, fier de l'être... Ah mais attention hein, pas l'un de ses pirates qui font qu'piller et tuer. Moi c'est plutôt ceux du genre qui vivent pour la liberté et les rêves... 'Fin, tu vois le genre quoi ! Bref, j'espère que t'as pas une mauvaise opinion de nous, auquel cas tu serais mal tombé ! »

Laissant le feu et les poissons griller, je me dirigeais vers lui.

« Et toi, explique moi exactement comment t'as atterri sur moi ? Je doute vraiment que tu puisses voler... Mais aussi et surtout, comment tu te barres cette île enclavée ? Ça me ferait vraiment chier de t'abandonner ici, faut dire... »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Sam 02 Fév 2013, 22:28





















Programme chargé ? : La demande !
Bonsoir ! Je suis Lucis ! Haha ~


Alors c’était un pirate ? Tant mieux ! Je poussais alors un soupire de soulagement, encore heureux qu'il n’était pas de la marine ou sinon j'aurais tenté de le tuer durant un moment d’inattention. Quoi que avec ses sept sabres je n'allais pas pouvoir faire grand chose.. Mais vis a vis de ses sept sabre, ça voudrais dire qu'il sait les manier ? Nan sérieusement Lucis ? Il a sept sabres mais il ne sait pas les manier, qu'est-ce que tu peux être intelligent des fois ! Une vrai lumière Einstein peux se cacher ! Bref, revenons a nôtre poulpe et de ses sept sabres. La solution a laquelle je pensais, c’était de lui demander de m'apprendre la seule chose qui pourrait contrarier mes plans.. C’était bien entendu qu'il refuse d'enseigner a une teigne comme moi. Et aussi il fallait réaliser le poids du bousin ! C’était pas une plume et encore moins un katana de taille normale, mais plutôt un sabre qui faisait approximativement.. Toute ma taille. OUI ! Je l'avoue, le sabre était plus grand que moi.. Mais là n’étais pas la question. Le fait est qu'il m'avait demandé comment j’étais arrivé là, enfin comment j’étais arrivé sur lui plutôt. Et aussi que ça le ferait chier de m'abandonner ici, ce qui voudrais donc dire que je n'avais aucun moyen de repartir d'ici ? Géééééééééééénial ! Ces idiots qui m'avaient balancé là avait oublié de préciser que c’était une île déserte dénué de port, de village, ou encore même de civilisation ! Bande d'enfoirés ! Comment avaient ils osé me faire ça ! A moi ! Enfin bref, le passé est du passé.


Il était désormais a mon niveau après m'avoir posé sa question, là je pouvais effectivement remarquer qu'il était plus grand que moi, de presque deux têtes.. M'enfin bon. C'est pas comme-ci tout ceux que j'avais rencontré jusque là étaient plus grand que moi non non..


« Hé baaaaaaaah... Comment je suis arrivé ici ? Haha ! Bonne question.. Hé bah a vrai dire, j’étais sur un bateau en direction de l'archipel des Shabondy rempli de bourges en tout genre, et surtout d'un énorme géant et de son capitaine qui parlait tout seul. Il s'est passé qu'il m'ont trouvé et que le géant m'as jeté directement sur toi.. Et que voilà quoi, il n'avait pas songé a un quelconque moyen de retour pour moi, et j'ai envie de dire ! Encore heureux que je suis tombé sur toi et pas dans l'eau, car je serais mort noyé.. Car d'après ce que je sais c'est qu'après avoir mangé un fruit dégueulasse et explosé le bâtiment en face de chez moi a LogueTown, hé bah.. J'aurais les pouvoirs d'un Fruit du démon quelque chose dans le genre cependant je n'ai encore aucune idée de lequel est-ce.. Mais sinon, ça on s'en tape un peux ! »


C'est vrai que ce bouquin dans le bureau de mon père m'avait un peux éclairé sur le sujet, par-contre je n'avais encore aucune idée si le fruit mentionné était le bon, mais l'image du fruit était semblable a celui que j'avais mangé. Beurk, rien que d'y repenser ça m’écœure. Je me relevais me positionnant pas très loin du feu pour me mettre en équilibre sur les mains avant de décoller mon bras droit du sol, me laissant sur un seul bras. C’était très dur de rester dans cette position pendant beaucoup de temps, mais c’était un très bon entraînement pour les coup de paumes. Ça allait me permettre de mettre des coups encore plus lourd et pesant, m'apprendre a canaliser mon poids surtout ! Bien que l'équilibre n’étais pas réellement mon point faible c’était un exercice plutôt dur quand même.


« Sinon. J'ai vu tes sept sabres tu dois donc avoir une grande maîtrise pour en manier autant. »


J'arrêtais mon entraînement avant de ramasser Zangetsu, qui me fit encore vaciller. Bordel qu'est-ce qu'il était lourd..


« Comme tu peux le constater, je ne maîtrise pas ce sabre.. S'il te plaît ! Apprend moi l'art de le manier ! Apprend moi a manier le sabre ! »


J'avais lancé a ce type un regard droit dans les yeux.. M'enfin droit dans les lunettes plutôt. Vu qu'on ne voyait pas ses yeux a travers, cependant ce regard montrait tout ma détermination. Je voulais apprendre le maniement du sabre. Et ce type pouvait me l'apprendre ! Il fallait qu'il accepte. Au moins je n'aurais pas de regret comme d'être venu ici pour rien..


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Dim 03 Fév 2013, 00:26




« Hé baaaaaaaah... Comment je suis arrivé ici ? Haha ! Bonne question.. Hé bah a vrai dire, j’étais sur un bateau en direction de l'archipel des Shabondy rempli de bourges en tout genre, et surtout d'un énorme géant et de son capitaine qui parlait tout seul. Il s'est passé qu'il m'ont trouvé et que le géant m'as jeté directement sur toi.. Et que voilà quoi, il n'avait pas songé a un quelconque moyen de retour pour moi, et j'ai envie de dire ! Encore heureux que je suis tombé sur toi et pas dans l'eau, car je serais mort noyé.. Car d'après ce que je sais c'est qu'après avoir mangé un fruit dégueulasse et explosé le bâtiment en face de chez moi a LogueTown, hé bah.. J'aurais les pouvoirs d'un Fruit du démon quelque chose dans le genre cependant je n'ai encore aucune idée de lequel est-ce.. Mais sinon, ça on s'en tape un peux ! »

Ok, alors on récapitule, il était dans un bateau. Clandestinement si je comprends bien. Le capitaine et l'un de ses gros bras l'ont choppé. Et le fameux gros bras l'avait balancé sur moi... Et beh punaise. Chaud n'empêche, il bat des records là... Surtout la force du mec quoi... Ou c'était Lucis qui était très léger... Pire attendez, il avait bouffé un fruit du démon sans le savoir ! Il n'en savait pas le pouvoir. Mais noooooooon, c'était rien. Vraiment rien tiens... Grave son cas. Il n'avait vraiment aucune idée de la situation ? Il avait ingéré un fruit unique au monde. Il avait peut-être des pouvoirs assez conséquent. Il était maudit par la mer. Et il s'en foutait. Normal quoi. Ah oui, il avait explosé une baraque aussi. Mais c'était tout à fait courant après tout. Insouciant à souhait le mec n'empêche. Mais fallait bien l'avouer, il me faisait rire le gars ! Pas commun ce genre de comportement aussi !

Et suite à ces paroles lâchées dans du haut de l'insouciance de la jeunesse, il s'était relevé pour se rapprocher du feu. Pour ensuite se mettre en équilibre sur les mains. Rectification, sur une main ! Car oui, il avait écarté un bras, ne prenant appuie que sur le second. Je ne savais pas vraiment ce qu'il cherchait à faire là et franchement, je m'en fichais. Je ne disais rien, le laissant dans sa concentration. Car je savais pertinemment qu'une position comme celle-ci demandait beaucoup d'effort et de l'équilibre. Sois de la concentration. Et j'attendais qu'il reprenne sa position initiale. Mais il cassa le silence avant moi. Tout en allant ramasser son Katana. Ce dernier le fit encore vaciller. Cette fois-ci, c'était définitif. Je ne croyais pas qu'il avait la maîtrise de la magnifique chose qu'il avait entre les mains. Certes, même si l'arme devait bien faire sa taille... Se trimbaler un sabre qu'on ne pouvait manier, ce n'était jamais une bonne idée !

« Sinon. J'ai vu tes sept sabres tu dois donc avoir une grande maîtrise pour en manier autant. »

Bonne observation. Je maîtrisais bien sept sabres... Enfin, non, plutôt huit, de par la maîtrise que je parfaisais. Mais ça, on ne pouvait le savoir à la simple vue. Oui, huit arme. Car je partais du principe que dans un combat, mon corps lui-même devenait une lame. La lame parfaite même. Cette lame dont j'apprenais à manier depuis ma naissance. Arme dont j'avais la maîtrise la plus parfaite. Arme où la synergie était à son summum. Et surtout, arme dont moi seul pouvait avoir la maîtrise. C'était même de là que partais le Bûdo que j'avais « mis au point », à savoir le Muryô Tori no Bujutsu. Faire de mon corps une arme oui... Quant à la maîtrise... Pour ma part, je savais qu'elle était là. Mais elle n'était pas grande, loin de là... J'avais encore du chemin à parcourir avant cela....

« Comme tu peux le voir, oui, je maîtrise sept sabres. Mais ma maîtrise n'est pas si grande. Loin de là même, j'ai encore du chemin à parcourir avant ça. Sache aussi que ce n'est pas la ou les sabre(s) qui font le manieur, ou même le nombre de sabres. Mais c'est bien le manieur qui fait le tout. Je peux en manier peut être beaucoup à la fois, mais ce n'était pas pour autant que j’excelle ! Bref, pourquoi donc cette remarque ? »


« Comme tu peux le constater, je ne maîtrise pas ce sabre.. S'il te plaît ! Apprend moi l'art de le manier ! Apprend moi a manier le sabre ! »

Ah, par contre, ça je m'y attendais pas... Je ne me voyais vraiment pas comme maître en cet art. Moi, enseigner mon Kenjutsu ? Oula, cette idée me faisait tout bizarre... Je n'avais jamais envisagé cela après tout. Mais le savoir est là pour être transmis après tout non ? Même si sa proposition me laissait assez perplexe. Toujours est-il qu'il me regardait droit dans les yeux. Et son regard exprimait une grande détermination. On pouvait voir dans ses yeux qu'il voulait vraiment apprendre la Voie du Sabre. Mais après tout, le seul inconvénient était de se le coltiner. En fait... A bien y réfléchir, ce n'était pas là véritablement un inconvénient. J'étais dans un équipage, personne n'était un boulet pour personne. Par contre, pour lui, il y avait bien un inconvénient oui ! Était-il prêt à rejoindre un équipage tel que le Sen'Paku no Yume ? Car si je décidais bien de lui transmettre ce que je savais. C'était là la seule alternative : je ne pourrais le faire si nous étions séparés. Au final je décidais de le prendre sous mon aile. Je n'avais rien à perdre. Tout à y gagner. S'il était prêt à souffrir et à tenter d'aller toujours plus haut et toujours plus loin, il n'y avait pas vraiment de problème...

« Moi en maître ? Je n'y ai jamais songé. Mais pourquoi pas après tout. Si le savoir est là, c'est pour être partagé ! Je veux bien t'enseigner mon Kenjutsu, le Ken Do. Je veux bien t'inculquer la Voie du Sabre. Mais il n'en tient qu'à toi. Es-tu prêt à morfler pour pouvoir maîtriser ce bijoux que tu tiens entre tes mains ? Es-tu prêt à persister toujours plus pour pouvoir la manier ? C'est là mes seule question. Car dis toi bien que le chemin de la Voie du Ichitoryu, ou même que quel qu’autre maniement n'est jamais simple. Certes, je ne suis pas le maître absolu dans le maniement du Ichitoryu et du Shishitoryu, mais je veux bien t'enseigner ce que mon Père et mon Grand-père m'auront appris. Je veux juste savoir que tu es vraiment déterminer... »

Suite à quoi, je m'approchais de lui, le demandant si je pouvais prendre son épée. Elle était vraiment grande. Je pris le risque de la sortir de son fourreaux, pour l'examiner de moi-même. Assez lourde oui, pour un poignet et un bras n'étant pas habitué. Sa taille devait faire un peu plus d'un mètre cinquante. Une belle Nodachi que nous avions là... Je prenais même le risque de faire quelques mouvements avec. Elle n'était pas simple à maîtriser. Ça, c'était sûr. C'était surtout sa lame qui m'intriguait. Sa couleur. Une lame de couleur carbonne. Avouez qu'il était rare d'en voir !

« C'est vraiment une belle pièce que t'as là ! Son nom ? » Lui avais-je demander après lui avoir rendu son arme.

« Du coup, un dernier problème se pose à nous ici. Étant d'un équipage, je ne peux pas vraiment t'enseigner le Kendo si nous sommes séparés. De plus, tu n'as aucun moyen de sortir de cette île. La meilleure proposition vient à mon esprit. Celle-ci est que maintenant, ton seul moyen de te barrer d'ici, c'est de sollicité notre aide. Or, de notre position actuelle, à la où on doit te déposer. Si seulement on le peut, je pourrais pas tout t'apprendre. Donc, ma proposition est : veux-tu rejoindre l'équipage dont je fais parti ? Ouais, je le sais, je le demande connement, mais y'a rien qui puisse mieux nous arranger tous les deux. En plus c'est pas comme si le Capitaine va pas être d'accord... On est pas un gros équipage, mais plus on est de fous, plus on rit non ? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Dim 03 Fév 2013, 09:43





















Programme chargé ? : Le Poulpe et le Nain !
Bonsoir ! Je suis Lucis ! Haha ~


Ça c’était super ! Il était d'accord de m'apprendre le maniement du sabre ! Je lui tendait mon sabre après qu'il me l'ait demandé il fit quelques mouvement avec. Lui au moins arrivait a en faire, pour moi ce sabre était trop lourd.. Il me le tendit me sortant alors de mes pensées

« C'est vraiment une belle pièce que t'as là ! Son nom ? »

Il me demandait le nom de l'arme. M'bof, je ne vois pas a quoi cela allait lui servir mais bon. Je lui donnais alors le nom de l'arme sans donner plus de détails. Après tout le reste n’étais pas très intéressant. Je récupérais le sabre puis la remis dans son fourreau. Ce mec forçait l'admiration quand même. On s’était tapé dessus. Je lui lançait des piques a tout vas mais pourtant, il n'as pas hésité a me donner de quoi manger, et accessoirement il avait veillé sur moi pendant que je dormais. M'enfin bon, il avait accueillit mon réveil avec une mangue sur mon crane mais bon. Je ne lui en voulait pas.. Après tout c'est moi qui avais commencé

« Du coup, un dernier problème se pose à nous ici. Étant d'un équipage, je ne peux pas vraiment t'enseigner le Kendo si nous sommes séparés. De plus, tu n'as aucun moyen de sortir de cette île. La meilleure proposition vient à mon esprit. Celle-ci est que maintenant, ton seul moyen de te barrer d'ici, c'est de sollicité notre aide. Or, de notre position actuelle, à la où on doit te déposer. Si seulement on le peut, je pourrais pas tout t'apprendre. Donc, ma proposition est : veux-tu rejoindre l'équipage dont je fais parti ? Ouais, je le sais, je le demande connement, mais y'a rien qui puisse mieux nous arranger tous les deux. En plus c'est pas comme si le Capitaine va pas être d'accord... On est pas un gros équipage, mais plus on est de fous, plus on rit non ? »

Je me retint de balancer une blague en rapport avec rit mais bon. Là une décision sérieuse venait a moi. Réponse une : Je ne le rejoignait pas et je n'apprenais jamais a manier le sabre.. Et accessoirement ne jamais rentrer chez moi. Réponse deux : Alle..

« J'accepte ! J'ai pas envie de glander sur cette île jusqu'au restant de mes jours ! Et je veux apprendre le maniement du sabre ! »

Ça alors ! Mon cerveau avait été plus lent que ma bouche.. Pour une fois ! J'attrapais un poisson grillé qui me faisait de l’œil depuis assez longtemps déjà. Puis me mis a croquer dedans. Un peut trop fort visiblement vu que j'avais mangé le bâton avec. J’étais alors en train de m’étouffer avec un bout de bois. Je suis vraiment débile quand même enfin bon, j'avais recraché ce bout de bois assassin.

« Drake ! Je veux qu'on refasse un combat plus tard ! Car.. Je veux ma revanche ! Ne crois pas t'en tirer aussi facilement sur une victoire facile ! J'étais blessé avant même de commencer le combat.. COMMENT ÇA JE CHERCHE DES EXCUSES ? Bon okai d'accord c'est bon, t'as raison. T'as raison quoi que tu puisse dire tu as raison. Mais sache seulement que la prochaine fois c'est moi qui gagnerais ! »

Bon, je m’étais tapé un bon monologue vu que je n'attendais aucune réponse de sa part ou encore même la moindre provocation, je ne voulais pas refaire un duel et le tuer maintenant bah non, ce serait beaucoup trop simple pour lui de mourir de ma main. Le fait est que maintenant j'allais devenir un pirate ! Certes le temps d'un apprentissage, mais pirate quand même. J'allais suivre la trace de mon père et moi aussi découvrir le monde !



A suivre..


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 548
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   Lun 04 Fév 2013, 17:56




« J'accepte ! J'ai pas envie de glander sur cette île jusqu'au restant de mes jours ! Et je veux apprendre le maniement du sabre ! »

Et bien... n'était-ce pas là pour moi une nouvelle lancée ? Encore une nouvelle... J'étais parti de chez moi, j'avais quitté mon île natale pour partir à l'aventure. J'avais en partie traverser East Blue, une partie de South Blue, pour terminer sur West Blue, pour enfin revenir sur East Blue. Tout cela pour surtout, m'améliorer dans mes arts martiaux. Autant Kenjutsu que Bujutsu. Puis j'avais rejoint l'équipage pirate de Mitsu, en tant que bretteur officiel du groupe, comme pour célébrer mon retour sur ma mer natale. Dès lors, une fois dans cet équipage étant petit, certes, mais tout bonnement formidable (l'un n'empêchait pas l'autre), les aventures n'avaient pas tardé à débuter. Regardez notre dernier combat contre la Marine ! Où le Cramé avait pas hésité à bousiller une ville... Et maintenant je me retrouvais là. À faire la rencontre avec un jeune homme fort intéressant nommé Lucis. Ce dernier devenant mon élève... Un coup du sort il faut le dire. Si nos routes se sont croisées (ouais bon, certes, il m'était tombé dessus!), ne n'était sûrement pas pour rien... J'espère qu'il en a dans le calbut" tiens. Et qu'il est prêt à souffrir pour savoir manier son arme. Si moi j'en ai morflé, je ne vois pas pourquoi il ne serait pas de même pour lui ! Toujours est-il que je me demande ce que ça fait d'enseigner... Je n'allais pas tarder à le savoir tiens ! De plus, nous avions là notre nouveau Nakama ! Bien que j'imaginais que cela serait temporaire, juste le temps que je lui enseigne ce que je savais... Mais un nakama quand même !

« Drake ! Je veux qu'on refasse un combat plus tard ! Car.. Je veux ma revanche ! Ne crois pas t'en tirer aussi facilement sur une victoire facile ! J'étais blessé avant même de commencer le combat.. COMMENT ÇA JE CHERCHE DES EXCUSES ? Bon okai d'accord c'est bon, t'as raison. T'as raison quoi que tu puisse dire tu as raison. Mais sache seulement que la prochaine fois c'est moi qui gagnerais ! »

Je ne pouvais m'empêcher de rire de bon coeur. Autant pour cela que pour le morceau de bois dont il avait manqué de s'étouffer avec. Et bien s'il voulait faire s'il voulait faire le guignol, c'était doublement réussi ! Toujours est-il qu'un combat ne se refusait pas. Surtout une demande de revanche ! Je serai ravi d'accepter sa prochaine demande de duel. Et qui sait même, peut-être le ferions nous aux sabres ! Même si je ne comptais pas faire en sorte que l'élève dépasse le maître. Non mais oh ! C'est qu'il faut laisser une certaine marge entre les deux protagonistes quoi... Au pire non, j'm'en tape. Si un jour il devient plus fort que moi, c'est qu'au moins j'aurai fait du bon travail ! On reconnaît un bon maître lorsque son élève fait ses preuves. Donc, entre autres, quand son apprenti devient meilleur que lui. Belle façon de voir les choses, n'est-il pas ? Alors quel qu'en soit le domaine où il me défiera, je l'attendrai, et j'accepterai. C'était là la moindre des choses !

« Alors soit. J'attends avec impatience ce défi ! Surtout que si t'es blessé, ça fausse les résultats non ? Au pire, on aura tout le temps de le faire à partir de maintenant ! » Lui avais-je répondu d'une voix des plus enjouée.

Suite à quoi je me dirigeais à mon tour vers le brasero pour enfin prendre ce poisson. J'avais faim. Et cela ne servait à rien de le nier. Le poisson grillé, c'est bon ; le poisson cramé, ça foire tout. Parole de cuisinier ! Je prenais mon temps pour le manger. Un peu trop cuit tiens... Au pire, tant que c'était mangeable sur le coup, ça me va ! Suite à cela, j'étouffais le feu, car je ne comptais pas rester ici plus longtemps. C'est que le bateau nous attendait nous ! Il ne fallait pas le faire attendre plus longtemps ! Surtout que tout le monde devait être de retour sur notre modeste vaisseau. Je prenais donc mon sac de ration naturelle et je commençais à quitter ce coin.

« T'inquiètes, la vie de pirate est passionnante, tu risques pas de t'ennuyer ! « Vis au jour le jour. Vis libre. Vis ta vie. Et tout ira pour le mieux » Disait mon père. Aujourd'hui, je ne peux qu'approuver ! Allez, suis moi, le bateau est par là, tout le monde devrait être rentré maintenant. »

Et je prenais la route vers le navire, qui allait accueillir un nouveau compagnon de route. Lucis n'aura certainement pas de mal à s'intégrer ! Si l'on compare à d'autre, c'est pas si dur en fait... Et il va s'amuser surtout ! Même si je comptais bien lui faire la misère... Après tout pourquoi pas ? Je ne comptais pas lui enseigner le Kendo en lui offrant du thé ! Toujours est-il que je tournais maintenant mon regard vers de nouveau horizon. De merveilleuse aventures nous attendaient au bout de ces mers. Comme de belles rencontre. Même si au fond, notre équipage se gonflait toujours un peu plus. C'était là la plus belle chose...




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Programme Chargé ? [PV: Drake]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Programme Chargé ? [PV: Drake]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Programme national de cantine scolaire...
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Programme d'Intensification Agricole dans l'Artibonite
» Le programme de cantines scolaires reprend ses services
» Le chargé d’Affaires haïtien à la Jamaïque rappelé pour consultation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-