Partagez | 
 

 Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   Ven 28 Déc - 13:55

Breath And Life (No Choir) by Audiomachine on Grooveshark


Revenant de mission, je prenais le soleil sur mon bon vieux transat de chaque fois. Le ciel était dégagé bien que moutonné par endroits. Un léger vent poussait le navire vers Alabasta. Nous traversions donc plusieurs voies, en partant du numéro sept nous devions arriver à la trois. Nous venions à peine de partir de Kaiten-Su, enfin plus précisément d’une île proche de ce pays gouverné par des révolutionnaires. Une mission d’infiltration m’avait été donnée et je l’avais réalisé parfaitement d’après mes supérieurs. Nous rentrions donc au bercail. Cependant, notre début de route fut mouvementé. En effet, un monstre énorme sortit des eaux après une vingtaine de minutes de route. Il ressemblait à un énorme serpent marin d’une taille impressionnante. Ses yeux rouges sang semblaient briller d’une folie démoniaque. Le bateau en entier se mis en état d’alerte. Les hommes lui tiraient dessus à l’aide de bazooka et révolvers. Voyant que le monstre n’avait rien, je sautai sur l’air grâce à mon geppou et monta jusqu’à sa tête. Il me regarda comme si j’étais un insecte avant de vouloir me mordre. Un soru dans les airs me permis d’arriver à quelques centimètres de son cou et là.

« Ice Time. »

La glace recouvrait petit à petit sont long corps sinueux. Il fallu plusieurs dizaines de secondes avant que la bête ne soit vaincue. Je n’avais pas forcé sur la dose, préférant laisser vivre cette créature vivant à proximité d’un pays révolutionnaire. Qui sait, peut être ferait-elle des dégâts dans leurs rangs… Retombant sur le pont du navire, je vis le tronc de l’animal m’accompagner dans ma chute. Sitôt à bord, le capitaine m’indiqua que le bateau avait subit pas mal d’avarie à cause du monstre. Apparemment celui-ci avait cassé le gouvernail et fais plusieurs trous dans la coque. Le navire n’était malheureusement pas équipé de granit pour faire "disparaitre" le bateau vis-à-vis des rois des mers. Le capitaine et ses hommes allaient donc être repris pas un second navire afin de les emmener à Area Eleven. N’étant pas ma direction, je décidai d’aller seul, muni de l’éternal du navire, vers Alabasta.

Mes patins me permettaient de voyager rapidement d’une île à l’autre, mais m’épuisaient fortement. De plus, après cinq heures de patinage, je commençais à avoir faim. Je m’arrêtai donc à la première île que je croisais afin de manger un bout. J’aperçu celle-ci quelques minutes plus tard. Il me fallu encore un peu de temps avant de la rejoindre. Une fois à terre, je remarquais la beauté lugubre des lieux. Le soleil n’y brillait pas, il y avait une odeur de souffre et de charbon dans l’air. Un orage éclata de l’autre coté de la chaine de montagne séparant ce coté de l’île au reste. Je mangeai un lapin et des crabes trouvés sur place avant de m’enfoncer dans la forêt. La curiosité me poussant à explorer rapidement celle-ci.

Une bande de babouins armés me regardait. Je n’avais que faire d’eux mais ils finirent par m’intriguer. Pourquoi portaient-ils des sabres ? Savaient-ils se battre ? Dans tous les cas, je ne voulais me mesurer à eux, un combat maintenant serait inutile et surtout, totalement nul. Un singe c’était fort mais contre moi je ne pensais pas qu’ils aient la moindre chance de gagner. Le soleil n’étant pas de la partie, le froid commençait à s’abattre sur les lieux. J’aimai cela, c’était revigorant et paisible, pour ma part. Je traversai ensuite une sorte de village en ruine où je sentais une présence autre qu’animal. Cependant, je ne vis personne et continuai donc à chercher dans les dédales de la cité abandonnée. Je posai ensuite une question totalement débile, mais on ne savait jamais. Peut être allais-je avoir un réponse !

« Oooh oooh, il y a-t-il quelqu’un ici ? »


Dernière édition par Elimane Loyckh le Mer 8 Mai - 9:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 565
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   Dim 30 Déc - 15:15




Une île sans Soleil... C'était où Mori Ranmaru venait de poser son premier. Il marchait dans un premier temps, du côté de l'île qui semblait ne présenter aucun danger. Selon les informations qu'il avait reçues au sujet de cet endroit, il existait un Royaume celui de Seglock... Comme il avait bien compris, tout l'endroit était en ruine, il ne restait rien mis à part l'atmosphère lugubre, le brouillard et l'arrière plan plutôt étrange. Ce qui intriguait, Ranmaru dans la découverte du lieu était son histoire. En effet, l'on pouvait raconter plusieurs choses sur l'histoire d'une île, mais les vrais éléments la concernant ne pouvaient que se trouver à l'endroit précis lui-même, de plus en étant Archéologue, il était la meilleur personne à pouvoir découvrir ce qui était exactement arrivé. C'est la raison pour laquelle, il commença donc son analyse des lieux en regardant un peu partout et en essayant d'examiner les différents objets qu'il pouvait remarquer dans les ruines. Cependant, aucun d'eux ne semblait vraiment le convaincre sur le sujet, ce qu'il remarquait ne ressemblait qu'à des objets qui dataient de la même année, à savoir donc que des gens étaient passés par là il y a certainement quelques mois et avait donc laissé tomber ce qu'il trouvait maintenant. Ce qui le conduisit à une seconde question... Vu la manière dont les choses sont éparpillées, c'est comme-ci personne n'avait réussi à s'en échapper.

Une Analyse qui n'était pas inutile, puisqu'il poursuivit en analysant minutieusement et datant chaque chose qu'il pouvait trouver. Il tomba finalement sur un animal, qui se trouvait sur le côté. Il ressemblait à un Babouin... Non, c'était un Baboin. Sur le coup, il se demanda qu'est-ce qu'il pouvait faire dans un endroit comme-ça, mais quand il y repensa une seconde fois, il se souvint de la forêt qu'il avait précédemment traversé pour se rendre directement dans les ruines. Celui-ci imita son comportement de recherche d'objet et d'indice... Des veines commencèrent à apparaitre sur le côté de la tête du Pirate, qui détestait ce genre de plaisanterie. N'étant pas idiot, il réalisa le caractère d'un animal tel quel les singes. Ceux-ci en général avait la faculté, d'être assimilé à l'être humain, ce qui n'était donc pas étonnant que celui se trouvant en face, imite les gestes de Ranmaru. Malgré tout, une chose l'intriguait dans tout ça. Le silence qui pouvait couvrir tout l'environnement de ce lieu. Il était tellement calme, qu'il pouvait presque entendre au loin et pourtant il n'avait pas senti s'approcher l'animal qui se trouvait maintenant sur la ruine d'une des bâtisses. En même pas, quelques secondes plusieurs autres singes venaient d'apparaitre autour du plus jeune. Ils se trouvaient maintenant au nombre de Trois. Il le regardait d'un air assez étrange, qui obligea Mori à se diriger vers la partie suivante des ruines, évitant sans le savoir un affrontement qu'il ne pourrait gagner seul.

Le troisième Œil du pirate remarqua non seulement l'étrangeté du lieu, mais également le château se trouvant en plein milieu du Lac qui lui-même se trouvait au centre de l'île. Pour Mori, ce n'était pas vraiment difficile ce qu'il venait de faire. Depuis qu'il avait quitté son Village Natal pour rejoindre le Pays de Wano, il avait appris beaucoup de choses et accrue sa perception de la logique sur les différents éléments qui attiraient son regard. C'est la raison pour laquelle, il avait facilement deviné que le château qui se trouvait au centre du Lac était resté intact sans même l'avoir visité. Il se demanda donc comment, il pourrait se rendre sur l'endroit. Cependant, au moment où, il commença donc à se diriger vers le Lac, il entendit dans un premier temps des bruits de pas, suivi d'une voix qui lui semblait presque familière « Oooh oooh, il y a-t-il quelqu'un ici ? ». C’est ce que disais la voix qui attira énormément l’attention du pirate… L'île était censée être inhabité, donc soit il s'agissait d'un visiteur qui passait par-là, soit s'était quelqu'un qui se trouvait déjà sur l'île et savait que Mori était là. Mori n'étant pas le genre de personne à avoir froid aux yeux, se dirigea donc vers l'endroit d'où pouvait provenir la voix. Il marcha tranquillement sans vouloir cacher sa présence, lorsqu'il sentit quelque chose d'étrange dans l'atmosphère. Un brouillard épais se leva soudainement. Il entendit un son derrière lui. Ne se sentant pas à l'aise, il dégaina son Katana pour écarter ce qui se dirigeait derrière lui. C'est alors que son arme fut confrontée à celle d'un des Babouins qu'il avait aperçu un peu plutôt avant de partir. Ce qui l'inquiéta sur le moment ne fut pas l'attaque soudaine, mais la force qui s'en dégageait. Pris par surprise, il fut projeté avec force en arrière. Dans sa projection, il passa à travers un des bâtiments en ruine en atterrissant juste devant la personne qui venait de demander s'il y avait quelqu'un.

Il se releva donc doucement remarquant la présence de l'homme, puis le regarda attentivement avant de comprendre pourquoi la voix qu'il avait entendue, lui disait quelque chose. Il le reconnu tout de suite, même s'il semblait avoir carrément changé :

Mori : Loyckh ?

Alors qu'il disait cela, le Babouin qui l'avait récemment attaqué revenait à l'assaut.

Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   Jeu 7 Mar - 19:56

Breath And Life (No Choir) by Audiomachine on Grooveshark

« Loyckh ? »

Me retournant alors vers la voix, je vis directement un des singes foncer en direction du jeune homme aux cheveux blancs venant de parler. Je n’avais pas pris le temps de chercher dans ma mémoire pour savoir qui il pouvait être, il me connaissait, ce n’était donc pas un ennemi à l’instant. Je pointai mon index et mon majeur de la main droite vers l’animal déchainé et "tira" une balle de glace. A ma grande surprise, l’animal dévia mon attaque avec le sabre qu’il venait de dégainer en un rien de temps. Le singe retomba sur un muret en regardant simultanément l’homme et moi. Il poussa ensuite un cri avant de s’assoir, les jambes pendantes sur les briques. Je fixai alors le curieux solitaire connaissant mon nom.

« Mori?... Mori Ranmaru? »

J’avais tout de même fouillé quelques minutes dans les tiroirs de ma mémoire afin de retomber sur son nom. Mais un homme aux cheveux pareil, cela ne courait pas les rues… Les homes peut être… (haha) Je m’avançai alors en sa direction afin de le saluer. Mais à quelques pas de lui, je dû me retourner. J’avais pressenti l’attaque de ce babouin. Le poing en avant il avait couru silencieusement derrière moi avant de sauter et abaisser son épée pour me trancher en deux. Tout en tournant mon corps vers l’arrière, je basculai vers ma droite et montai mes mains afin de créer un mur de glace. A terre, je pu constater qu’à l’avenir, si je devais me battre contre cette espèce, il faudrait plus que cela pour les arrêter. En effet, le choc lame-glace fut si puissant, que le mur éclata en plusieurs milliers de morceaux créant un souffle qui leva la légère brume.

Mori pouvait constater tout comme moi que des dizaines de singes armés nous encerclaient. Nous n’étions pas loin l’un de l’autre mais instinctivement, je tournai le dos à mon allié. Il couvrirait mes arrières, moi les siens. Le singe de tantôt, toujours assis, nous regardait toujours avec ses grands yeux jaunes. On aurait dit qu’il souriait, chose impossible pour un animal, enfin… Normalement.

« Bon, nous parlerons plus tard, je pense que l’urgence est de faire fuir ces adversaires peu commodes. Ils ont vraiment l’air décidé à nous faire la peau. Je couvre tes arrières, ok ? »

Je ne pu dire plus, les singes nous sautaient déjà dessus, tous armes sortis. Je m’équipais alors de ma combinaison glaciale et générai une épée à ma main gauche. Les assauts des animaux n’étaient à prendre à la légère, précis, puissants et coordonnés, tout semblait être prévu, comme s’ils se battaient souvent et ensemble. Je jetai un coup d’œil vers l’autre homme des lieux… Il s’en sortait bien ! Tant mieux, car vu leur nombre nous allions passer du temps avant d’en venir à bout.
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 565
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   Mer 13 Mar - 16:35




Les jours et les heures qu'il avait passé sans personne ne se comptait plus maintenant. Ils étaient complètement ancrés à son train de vie. Mori Ranmaru ou encore le pirate aux cheveux d'argents, avait pris la décision de se couper du monde extérieur et de partir en solitaire à la recherche de nouvelles histoires, qui pourrait le lier à la découverte de son trésor. Depuis son arrivé sur Grand Line, il avait pu découvrir de plus en plus de choses et c'était la seule raison qui le poussait à vivre encore. La perte de ses amis lui pesait beaucoup trop, pour qu'un jour il puisse espérer rejoindre un quelconque équipage de pirate ou encore même en créer un. Dans tous les cas, jusqu'à maintenant cela n'avait eu qu'un seul aboutissement. Soit la mort de ses compagnons, soit la disparition de ceux-ci. Son code l'obligeait à accepter cela sans y remédier, mais étant la voie qu'il avait suivi... Il se devait de le respecter. Aujourd'hui donc se trouvant seul, c'était sur une nouvelle de Grand Line qu'il se dirigea pour y faire des fouilles. D'après différents sources d'information, c'était un endroit unique et il pouvait y trouver des choses intéressantes. Pas forcément sur ses recherches principales, mais sur la culture du monde lui-même.

Arrivant donc sur l'île en question, il commença ses fouilles afin de s'occuper et par la même occasion y faire des recherches. C'est donc alors qu'il se rapprochait de détail important, qu'il fut soudainement attiré par plusieurs détails. Le premier avait été le babouin qui l'observait, la seconde la voix qui attira son attention et pour couronner le tout, les choses changèrent en seulement quelques secondes. Le Babouin l'attaque brusquement et étonna le pirate qui fût facilement propulsé à travers un mur où il regarda la personne qui se demandait s'il y avait quelqu'un. Il connaissait cette personne, il s'agissait de celui qui l'avait aidé à porter des affaires lorsqu'il était tout petit. Cette même personne qui était un haut gradé de la marine.

Le Soldat l'avait également reconnu, par respect envers son aîné il commença à se relever pour alors lui saluer correctement. Une attaque du Babouin qui à la grande surprise du pirate, fut contré par Loyckh qui venait de faire une démonstration de son pouvoir... Créer de la glace comme-ça, il ne s'agissait que d'un fruit du démon. Mori Ranmaru se relava alors doucement remarquant que petit à petit l'endroit de remplissait de Babouin armé jusqu'aux dents. Dégainant ses deux Katana, Ranmaru se colla au dos de son camarade et faisant un signe de la tête. Le geste de la tête voulait dire qu'il protégeait également ses arrières. D'un bond vers les nombreuses cibles, Ranmaru commença un enchainement de plus coups repousser sans grosse difficulté pour les singes, mais le nombre faisait qu'elle arrivait tout de même à en toucher certain. Pendant ce temps, son nouveau collègue lui aussi arrivait sans problème à repousser les attaque de ses adversaires. Il croisa son regard et chacun d'eux comprirent que s'ils voulaient être tranquilles, ils devaient en finir avec la menace animale.

Dans l'action et avec rapidité, ils se regroupèrent tous devant lui afin de provoquer une attaque de masse. Ranmaru faisant de tout son possible pour en venir à bout de Babouin tourna rapidement avant de laisser échapper de ses lames une mini tornade qui éparpilla la foule en face de lui. Plusieurs furent éjectés sur les côtés, mais d'un second mouvement de Katana, il envoya dans leur direction plusieurs Lames de vent qui semblaient avoir de l'effet sur le groupe de Babouin. Ceux-ci étant robuste et agile, certains arrivaient sans mal à esquiver les attaques répétées, mais quelques-uns les encaissaient et se relevaient facilement juste après. Mori aux Cheveux d'argents se mit à sourire et fonça dans le tas attaquant de toutes ses forces surveillant de temps en temps le haut gradé.


Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   Lun 18 Mar - 21:07

Breath And Life (No Choir) by Audiomachine on Grooveshark


Regardant de temps à autre Mori, je combinais mon fruit au Koléo et au rokushiki afin d’en venir rapidement à bout. Du moins, c’était ma pensée… Le combat s’éternisa bien plus longtemps que prévu. Ces singes n’étaient franchement pas aisés à battre. J’ai cru même devoir abandonner tellement leur rapidité, leur maitrise du combat et leurs réflexes démontaient chacune de mes offensives. J’envoyais une vague de glace, soit ils sautaient au dessus, soit ils se protégeaient derrière un mur, soit ils la déviaient avec leur armes… La seule vraie offensive rapide intéressante contre eux résidait en mon Ice Ball qui leur est impossible de dévier et qui en congela plus d’un. Mais ils avaient compris le truc et esquivaient le plus possible si bien qu’elles me furent inutiles après quelques minutes. Je continuais techniques après techniques usant parfois d’une modeste créativité me permettant certains chefs-d’œuvre. Ainsi, trois singes se voyaient enfermés dans une statue à l’effigie d’une guenon, deux autres couraient dans tous les sens la tête congelée après avoir goutés à des bananes glaciales et je venais de recouvrir le sol aux alentours afin qu’ils aient plus de mal à se déplacer et éviter. A la fin, j’ai tout mis dans ma dernière attaque afin de démontrer qui était le plus fort ici ! Je me concentrai quelques secondes avant de me déchainer !

« Ice Breath »

Je tournai autour de moi-même en soufflant le plus fort possible et en espérant que mon compagnon soit assez loin pour ne pas subir d’engelure ou être congelé. Un nuage épais s’était levé avec le froid dégagé et il fallu quelques secondes avant que celui-ci ne se dissipe. Je m’arrêtai à bout de poumon tout en regardant à 360°. Les singes avaient tous disparus, aucun bloc de glace, aucun blessé, rien… Sans doute avaient-ils décidés de partir. Soit par ennuie, soit parce que nous étions trop forts, nous ne le saurions sans doute jamais. Je titubai quelques mètres le temps que ma tête ne tournicotait plus et que mes poumons se remplissaient d’air. Ma vision, bien qu’un rien trouble au début, me permit de voir que Mori se tenait bel et bien non loin de moi et d’apparence, n’ayant subit aucun dégât. Du moins, rien venant de mon Ice Breath. Les effets secondaires du tournoiement s’étant dissipés, je m’assis sur un mur de pierre et m’adressai au jeune homme.

« Pour le peu que j’ai vu, tu te bats bien. Cela fait longtemps que je ne t’avais plus vu Mori Ranmaru. A dire vrai, je ne me rappelle que de quelques détails mais pas de toute notre première rencontre. Comment vas-tu depuis le temps et surtout, qu’es-tu devenu ? N’aie crainte je ne te chercherai pas misère aujourd’hui, je suis de repos… Enfin sans ces babouins, je l’étais. »

Un petit sourire pour détendre l’atmosphère et puis je pris ma gourde d’eau de mon sac tout en écoutant ce qu’il avait à me dire. Peut m’importais de quel faction il venait, j’étais ici en civil et non en militaire. Il aurait pu me dire qu’il était le chef de la révolution, je ne l’aurais pas arrêté pour autant. J’aurais par contre été me renseigné sur ce qu’était devenu Arias (rire). Il sembla réfléchir car ne répondit pas de suite. Je ne me souvenais plus s’il m’avait connu militaire ou avant ou même s’il se souvenait d’autre chose que mon nom. Je lui laissais donc la parole et me préparais à l’écoute.

Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 565
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   Dim 31 Mar - 16:07




Les journées passées en solitaire avait permis à Ranmaru de se questionner sur ce qu'il devait vraiment faire dans ce monde. Le nombre de personne qu'il avait pu rencontrer sur sa route, lui avait permis de créer des liens, mais comme étant une sorte de malédiction à lui tout seul, les personnes qui s'approchaient de lui disparaissaient sans laisser de trace ou pire encore se faisait tuer sous ses yeux. En se disant ça, il ne pouvait s'empêcher de repenser à Element qui était mort sans qu'il ne puisse faire le moindre geste pour lui venir en aide. Comme à son habitude, il tournait vite la page et se concentrait sur les Nakama restant. Seulement le fait qu'il pense cela en ce moment, montre qu'il n'est pas vraiment aller de l'avant. C'était certainement à cause de la situation actuelle. Il se souvenait clairement de Loyckh, en fait s'il se souvenait de lui, ce n'était pas grâce à sa mémoire seulement, mais grâce à son métier d'Archéologue. Il avait récemment vu la tête du soldat dans l'un des journaux qu'il avait pu lire. L'on ne pouvait pas vraiment dire qu'ils étaient des amis, mais Ranmaru avait passé un peu de temps avec lui pour savoir qu'il ne voulait pas qu'on le touche où quoique ce soit d'autre. Il y a des personnes pour lesquelles sans forcément être resté avec elle pendant quarante ans, l'on s'y attache facilement et il faut rajouter que quand Mori avait fait la connaissance de Loyckh, il était encore un jeune garçon. Il se souvient clairement de l'aide de Loyckh ce jour-là... Sur son île natale.

Samouraï de qualité, il connait parfaitement le code de sa discipline. C'est la raison pour laquelle, lorsqu'on le regardait combattre l'on pouvait remarquer sa manière de combattre qui différait des nombreux sabreurs dans le monde. Il avait réussit à intégrer un style de combat lui permettant de combattre sans forcément user de toutes ses forces. Il se souvenait de chaque mouvement effectuer par son père lors des démonstrations, de la manière de tenir son Katana, il se souvenait même de l'énergie dégagé qui différait pour chaque technique et chaque mouvement. C'était de la polyvalence, il devait être capable de s'adapter à n'importe quel genre de situation et donc par la même occasion anticiper les mouvements de ses ennemis. Il s'agissait de quelque chose qui lui semblait impossible. Les mots de son père étaient quelques fois un peu brouillons pour lui. Comment pouvait-il sentir tout cela ? Bref, il devait se concentrer sur son combat actuel qui était le combat le plus inhabituel de sa vie.

Il affrontait un groupe de Babouin. Il se demandait comment les choses avaient pu en arriver jusque là. La force de combat de ces monstres était étonnante. Ils battaient comme des êtres humains... Leurs déplacements, leur manière de manier les armes c'étaient une sorte de Copier Coller sur un humain. En y repensant de plus près, il avait entendu parler de cette histoire de Babouin aux capacités surprenantes. Donc il combattait les animaux en exécutant des mouvements simples, sans trop en faire non plus. Il arrivait à les repousser à sa manière, mais soudainement ils se stoppèrent ce qui laissa le temps à Mori de remarquer une attaque de Loyckh qui tournait sur lui-même envoyant une sorte de souffle de glace. Il ne comprit pas tout de suite de quoi il s'agissait, mais recula afin de ne pas être touché par l'attaque qui venait de faire fuir le groupe de babouin.

Alors qu'il avait pu reculer assez facilement pour éviter l'assaut du vice-amiral, il le remarqua alors tituber et se positionner de manière à bien le voir. Il remarquait que Loykch n'avait pas vraiment changé et cela même physiquement. D'après les renseignements qu'il avait sur lui, Mori savait que si jamais il devait combattre le Vice Amiral, il ne s'en sortirait pas indemne. Loyckh se mit alors à parler après s'être adossé au mur de pierre le plus proche.

Loyckh : Pour le peu que j’ai vu, tu te bats bien. Cela fait longtemps que je ne t’avais plus vu Mori Ranmaru. A dire vrai, je ne me rappelle que de quelques détails mais pas de toute notre première rencontre. Comment vas-tu depuis le temps et surtout, qu’es-tu devenu ? N’aie crainte je ne te chercherai pas misère aujourd’hui, je suis de repos… Enfin sans ces babouins, je l’étais.

Mori rengainait doucement ses Katana, quand soudainement il pu sentir que son bras gauche ne voulait pas bouger comme il souhaitait. En fait, il venait tout juste de remarquer que celui-ci était en partit gelé et donc l'empêchait de faire plus de mouvement. Restant calme, il arriva tout de même à ranger tous ses Katana dans leurs fourreaux respectifs. Après quoi il replaça son bras gauche de manière verticale avant de faire apparaitre autour de la glace, une flamme de couleur verte qui semblait être en train de dévorer la glace. Ce n'était qu'une impression dans tous les cas, car Mori était en train d'appliquer une Guérison sur la partit gelé. Donc ça prendrait un peu de temps avant que la glace ne disparaisse entièrement. Il prit donc la peine de répondre à son interlocuteur :

Ranmaru : Je ne m'attendais pas vraiment à te croiser ici. Je te l'accorde bien, ça fait longtemps. La dernière fois que j'ai eu de tes nouvelles, c'était via les journaux... Je me porte très bien comme tu peux le voir actuellement. « N'aie crainte je ne te chercherai pas misère aujourd'hui, je suis de repos... » En disant cela, tu sais pourtant ce que je suis devenu n'est-ce pas ? Je suis un pirate maintenant...

Parlant sans sourire, il regardait en même temps aux alentours. Il fallait croire qu'il était beaucoup trop sérieux. Son regard croisa celui de Loyckh qui avait le visage souriant. Ranmaru le fixa pendant trois secondes avant de laisser paraitre un sourire timide à son tour, puis il termina sa réponse :

Ranmaru : En ce qui concerne ma manière de combattre, je m'entraîne depuis tout petit. Le jour où l'on s'est rencontré je m'entraînais déjà. De ton côté tu t'en sortais vraiment très bien contre ces Babouins... Tu as donc vraiment mangé un fruit du démon ? Alors on peut dire que nous avons un point en commun.

Laissant facilement paraitre son pouvoir aux yeux de Loykch. Il n'avait pas besoin de cacher quoique ce soit. Il soupçonnait déjà Loykch d'en savoir plus que ça.


Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   Dim 31 Mar - 18:17

ignited ~piano version by Toshihiko Sahashi on Grooveshark


Mori restait sérieux, il remarqua que son bras gauche ne bougeait plus car prisonnier des glaces. Je l’avais donc touché mais ce n’était nullement un acte délibéré. Après tout nous nous connaissions depuis longtemps et nous venions de livrer un combat contre les mêmes ennemis. Je replaçai ma gourde dans mon sac, essuyai le coin de ma bouche ou coulais un peu d’eau tout en écoutant parler le sabreur remettant ses sabres en place.

« Je ne m'attendais pas vraiment à te croiser ici. Je te l'accorde bien, ça fait longtemps. La dernière fois que j'ai eu de tes nouvelles, c'était via les journaux... Je me porte très bien comme tu peux le voir actuellement. « N'aie crainte je ne te chercherai pas misère aujourd'hui, je suis de repos... » En disant cela, tu sais pourtant ce que je suis devenu n'est-ce pas ? Je suis un pirate maintenant... En ce qui concerne ma manière de combattre, je m'entraîne depuis tout petit. Le jour où l'on s'est rencontré je m'entraînais déjà. De ton côté tu t'en sortais vraiment très bien contre ces Babouins... Tu as donc vraiment mangé un fruit du démon ? Alors on peut dire que nous avons un point en commun. »

Je savais en gros ce qu’il était devenu, étant tombé par hasard sur son affiche de recherche dans les journaux. Sa prime s’élevait à huit millions si je me souvenais bien. Je trouvais tout de même plus poli de lui demander en le rassurant sur le fait que je ne lui ferai rien de mal car ce n’était pas mon but en venant sur cette île. Je regardai son bras dégager une lueur verte qui enlevait ma glace, comme si elle se faisait manger. Sa malédiction, sans aucun doute, il me l’avait annoncé par sa dernière phrase qui laissait clairement sous entendre qu’il avait goûté au goût immonde d’un fruit du démon. C’était assez stupéfiant, nous nous connaissions non maudits et voilà que maintenant, nous avions chacun un pouvoir rare.

« C’est quoi comme pouvoir ? Tu manges les attaques ennemies ? Personnellement j’ai un pouvoir de type logia. Je peux générer autant de glace que voulu et me transformer en cette matière. C’est très pratique. Je suis par contre désolé de t’avoir touché, dans le feu de l’action, je n’avais pas le choix. Enfin cela ne te semble pas plus gênant que cela, elle disparait petit à petit… »

Un large sourire s’inscrivit alors sur mon visage. Façon détournée de demander pardon. Je pris mon sac et proposai à Mori de se trouver un endroit plus sympathique afin de discuter… Si voulu évidemment. Je regardai soudainement vers une colline brumeuse à plusieurs centaines de mètres de nous. Grace au Koléo, je pouvais mieux discerner les silhouettes dans le noir. Comme je le pensais, il s’agissait bien de singes mais ceux-là ne semblaient pas agressifs, ils mangeaient des fruits et légumes provenant d’une grosse caisse en bois. Je repris alors mon sourire et attendis que mon compagnon ne réponde. Je gardais mes sens en alerte au cas où des babouins ou autres créatures vindicatives croisaient dans les parages. Mon haki de l’observation m’aidait grandement, je pouvais savoir que nous n’étions que 14 dans un secteur d’une cinquantaine de mètres autour de moi : Mori, moi-même, un groupe de 5 animaux, vraisemblablement des renards, et 7 petits êtres, sans doute des rongeurs. Rien de vraiment bien méchant. J’engageai ensuite la marche vers une sorte de maison repérée tout à l’heure lors d’un saut. Elle se situait à près de deux cents mètres et un ruisseau passait à coté. L’île était peut être habitée. Après tout, je venait d’y rencontrer une ancienne connaissance dans le plus pur hasard !



Dernière édition par Elimane Loyckh le Dim 31 Mar - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mori Ranmaru
Kiseki no Mori - The Miracle
avatar
Messages : 565
Race : Humain
Équipage : Inquisition - Tengoku (Intérimaire)

Feuille de personnage
Niveau:
28/75  (28/75)
Expériences:
161/200  (161/200)
Berrys: 57.721.523 B

MessageSujet: Re: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   Dim 31 Mar - 21:28




Ne pas baisser sa garde. Mori Ranmaru s'était mis cela en tête depuis l'attaque des Babouins. Le fait qu'ils soient aussi forts était tout de même effrayant. Ils pouvaient à tout moment tendre une embuscade. C'est la raison pour laquelle, en se positionnant comme il l'avait fait si jamais il y avait une attaque surprise, il ne pouvait arriver que de derrière lui. Bref, il laissa son donc son attention retenue par Loyckh le temps de la discussion. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, il s'agissait bien là de retrouvailles entre deux personnes, qui ne s'étaient pas vus depuis des lustres. Il discutait de ce qu'était devenue chacun, enfin c'était le cas pour Loyckh qui avait entamé la discussion. Ranmaru était surpris de voir qu'il y avait encore des gens qu'ils connaissaient vivant. Depuis qu'il n'avait plus de nouvelle de ses camarades, il avait pris le temps de se faire d'autres amis. Enfin, ce n'était pas quelque chose qu'il avait choisi de lui-même au final. Pendant sa traversée des océans, il a fait la connaissance de Trois Faucons géants qui le suivant partout où il va depuis les airs, donc si jamais il a besoin d'aide, il lui suffit d'un signe pour que ceux-ci passent à l'offensive.

Alors qu'il avait donc fini sa réponse. Son interlocuteur continua alors à parler avec le but d'en savoir plus sur son pouvoir démoniaque. Par la même occasion, il s'excusa de l'avoir touché avec son pouvoir de glace. Mori avait acquis une certaine résistance grâce à son pouvoir. Il savait qu'après ce coup, son allait s'habituer facilement et pourrait encaisser et surtout soigner ce genre d'attaque beaucoup plus facilement.

Le sourire qui s'afficha à nouveau sur le visage du gradé, convînt une nouvelle fois le Samouraï qui non seulement pouvait être sûr que Loyckh n'était pas là pour lui, mais aussi qu'il n'avait rien à craindre de lui. C'est pourquoi, il accepta la proposition du soldat. Il souhaitait qu'il parle dans un endroit où, il ne serait pas dérangé. Attrapant ses Katana, il se mit alors à marcher au même rythme que son camarade afin de rejoindre l'endroit voulu, en même temps dans sa marche il analysait les environs. En même temps, il se mit enfin à répondre au gradé qui attendait certainement une réponse :

Ranmaru : J'ai mangé le fruit de la Guérison, je suis un Homme Guérisseur si on peut le dire. Je suis capable de soigner, n'importe quel type blessure... Allant d'une coupure à même un amputation. Etant un paramécia, je te laisse imaginer la quantité d'énergie qu'il me faut employer pour ce genre de choses. Autant te le dire tout de suite, je ne pourrais pas l'utiliser en plein combat. Mis à part cela, je peux guérir toute chose immatérielle également... La Fatigue, je peux renforcer également mon corps avec cela... Encore une fois le contre coup n'est pas à négliger.

Il s'arrêta de parler et remarqua qu'il s'approchait d'une sorte de maison. Elle était forcément abandonnée. Les recherches effectuées jusqu'à maintenant, avait été assez convaincante pour ça. Il resta quand même dans l'idée que les choses ne se passaient pas forcément comme prévu. En effet, le bon exemple était simplement sa rencontre inattendue. Il s'arrangea donc pour se retrouver proche du glacier et de regarder attentivement les alentours.

Ranmaru : Au passage, je suis en train de faire des recherches... D'après ce que j'ai pu en déduire et les différentes histoires, il y a eu une guerre ici. Et crois moi normalement, les Babouin sont les seuls à être le peuple de cette île... Je ne sais pas ce que tu as prévu, mais je souhaitais me rendre dans le château au milieu du lac... Es-tu assez puissant pour nous créer un passage sur le lac ? Sinon, j'ai un autre moyen de nous faire traverser...

Attendant la réponse d'Ice-man, il notait plusieurs choses dans son carnet personnel.

Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   Lun 1 Avr - 0:18

ignited ~piano version by Toshihiko Sahashi on Grooveshark

« J'ai mangé le fruit de la Guérison, je suis un Homme Guérisseur si on peut le dire. Je suis capable de soigner, n'importe quel type blessure... Allant d'une coupure à même un amputation. Etant un paramécia, je te laisse imaginer la quantité d'énergie qu'il me faut employer pour ce genre de choses. Autant te le dire tout de suite, je ne pourrais pas l'utiliser en plein combat. Mis à part cela, je peux guérir toute chose immatérielle également... La Fatigue, je peux renforcer également mon corps avec cela... Encore une fois le contre coup n'est pas à négliger. »

Sympathique son pouvoir. C’était donc pour cela que ma glace ne le gênait plus, il avait su s’en débarrasser sans subir de dégâts. Il y avait foule de fruit dans le monde, et beaucoup de malédictions stupéfiaient tout un chacun. Seulement voilà, même un homme guérisseur, qui aurait put être largement logique compte tenu de la diversité de fruits du démon, m’étonnait toujours. Ainsi donc il pouvait se soigner, soigner les autres et les choses d’un simple contact. Intéressant ! Dommage qu’il ne puisse pas rejoindre la section scientifique. Ils auraient sans aucun doute trouvés une excellente place pour Ranmaru. Après tout, cette capacité aurait pu intéresser les médecins de toutes les mers et océans.

Nous passâmes à coté de la bâtisse, aperçue par Loyckh durant le combat. Elle n’était plus en état et impossible de rentrer dedans. On aurait dit qu’elle avait subi une terrible pression et traversé les âges et les guerres. Elle ne valait clairement plus un clou et comme nous ne pouvions nous y abriter, nous continuâmes notre chemin, un peu au feeling dans un premier temps. Mon compagnon de marche notait de temps à autres dans son calepin. Je ressentais la présence des singes mais ils n’entraient plus dans la zônes dites « de sécurité », cercle dans lequel je pouvais entendre les voix des êtres vivants animaux. Mon haki de l’observation me servait souvent lorsque la luminosité avoisinait les zéros et que les taillis et buissons parsemaient les abords de chemin.

« Au passage, je suis en train de faire des recherches... D'après ce que j'ai pu en déduire et les différentes histoires, il y a eu une guerre ici. Et crois moi normalement, les Babouin sont les seuls à être le peuple de cette île... Je ne sais pas ce que tu as prévu, mais je souhaitais me rendre dans le château au milieu du lac... Es-tu assez puissant pour nous créer un passage sur le lac ? Sinon, j'ai un autre moyen de nous faire traverser.... »

Seuls sur l’île ? Tant mieux, les singes nous combattaient déjà, si en plus des gens adeptes de la guerre y habitaient toujours, nous n’allions pas pouvoir nous balader tranquillement! Enfin j’espérais qu’il disait vrai car j’avais plus envie de visiter que de me battre. De toute façon, rien ne figurait dans mon programme. Une balade au clair de lune à papoter avec une ancienne connaissance, il ne me fallait rien de plus pour passer une bonne nuit. Quand à son passage, l’évidence de sa possibilité ne devait être prouvée. J’émis tout de même une remarque afin de protéger nos arrières.

« Non, rien de prévu, juste une balade avant de dormir. Pour le passage, je peux évidemment geler tout le lac ou simplement créer de la glace au dessus afin de pouvoir e détruire une fois arrivé au château. Je t’avoue ne pas vouloir me battre de nouveau contre les indigènes poilus des lieux. Non pas qu’ils sont trop forts… C’est surtout parce que j’ai envie de passer la nuit, pénard, sans être interrompu toutes les deux minutes. »

Mori notait encore des choses dans son cahier de notes. Nous prîmes la direction du château. Un ours nous barra soudainement la route. Il voulu nous charger mais pris peur. Je ne savais pas pourquoi mais ce revers soudain ne me semblait pas de bonne augure. Je n’arrivais pas à savoir quoi exactement mais quelque chose de mauvais tournait autour de nous. Ca puait l’arnaque à plein nez. Quoi qu’il en fût nous joignîmes les abords du lac assez rapidement, grâce aux connaissances de cette partie de l’île de mon compagnon de route. Je créai ensuite une sorte de pont dans lequel je m’engageai en direction du château.

Soudain, mon pont se brisa en plusieurs morceaux, je fut projeter vers le château. En vol, j'ouvris les yeux pour repérer Mori mais le peu de lumière de la lune était couverte par la brume de givre résultant de l'éclatement de mon pont. J'entendis ensuite une musique dans toute l'île et commençai à m'endormir. Arrivant violemment contre une paroi du grand édifice, j'essayais de rester éveillé tout en cherchant d'où provenait cette étrange mélodie. Je vis alors une drôle de femme, jouant d'une harpe marcher sur le lac... Non, impossible. La vision de plus en plus floue, je tombai ensuite dans les bras de Morphée et s'en suivit un bon gros dodo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mori ranmaru? {Pv Mori Ranmaru}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ranmaru
» Présentation Memento Mori
» Dulce et decorum est pro patria mori (PV Gabushi)
» Partenariat : Memento Mori
» Le choc des Titans [FB/PV Mori Ranmaru]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 6 :: Île de Kuraigana-