Partagez | 
 

 ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Mer 26 Déc - 0:31




« Descente à Fushia Town, Rencontre avec le Destin?! »

« Une soirée suffit... Et tout bascule... Vraiment Tout » ► Miraï D. Kilik
_ Deux, un chiffre qui ne me portait pas spécialement chance, car cela faisait déjà deux ans que j'avais rencontré ma petite sœur. Et deux fois deux ans que, celui que j'avais considéré comme jumeau sans savoir qu'il l'était réellement, avait quitté ce formidable équipage. Ce qui signifiait également que j'avais deux membres de ma famille présent sur la mer bleue et malgré qu'ils étaient 'proche' je ne pouvais pas leur rendre visite, car je ne connaissais pas le lieux où ils se trouvaient exactement.

_ Surpasser mes faiblesses et devenir plus fort étaient les objectifs que je m'étais actuellement fixés et je ferais tout ce qui était en mon pouvoir afin de réussir. Après tout, il ne s'agissait là que du commencement qui me permettrais d'accomplir mes réelles ambitions. Car auprès de ma 'famille', j'avais appris qu'il y avait deux choses qui comptaient plus que ma propre vie: La première et la plus importante était de vivre auprès des personnes que j'aimais, car sans elles, la vie ne valait pas le coup d'être vécu. La seconde étant les 'objectifs' et les 'rêves' car ils sont ce qui nous permettent d'avancer et ainsi, de donner un but à la vie.

    *Soracchi, Simcacchi, je vais tout faire pour vous retrouver et un jour, nous serons réunis comme le devrait être une famille.*


_ Comme à mon habitude, je m'étais levé à l'aurore afin d'aller m'allonger sur la plus haute branche de plus grand arbre se trouvant à proximité de notre 'maison'. Une fois que j'avais trouvé la meilleure position, je levais alors les yeux au ciel et je avec une brindille dans les dents, j'admirais le soleil qui était en train de ce lever. C'était le moment que je préférais dans la journée car l'immensité bleuté était alors un mélange de belles couleurs et j'aimais vraiment beaucoup admiré ce magnifique spectacle. La nature, à mes yeux, c'était ce qu'il y avait de mieux de ce monde, en dehors de ma famille bien entendu. J'adorais passer du temps à simplement contempler les montagnes, les forêts, les différentes mers et océans, les étoiles et la lune.

_ Aujourd'hui était un jour exceptionnel, dans le sens où je n'aurais pas à passer une seule minute à m'entraîner, car nos amis éparpillés sur East Blue devait venir nous rendre visite. Cela faisait vraiment longtemps que je ne les avais pas vu et j'étais plus qu'impatient de les revoir après autant de temps. C'est alors avec un sourire sur les lèvres que d'un bond, je descendis de l'arbre et après ça, je partis courir, car j'aimais travailler mon endurance. Et puis, c'était la seule que j'avais été 'autorisé' à faire today, car Minami Nii-san voulait que je me repose.

    *Ah j'ai bien couru, maintenant, manque plus qu'un bon bain.*


_ Dès que je fus de retour auprès de celui qui m'avait élevé, je fonçais dans ma chambre, j'enlevais mes habits et me précipitais dans la baignoire. Après m'être bien décrassé, je la remplissais alors d'une haut bien chaude afin de profiter de cette tranquillité momentané. Les yeux fermaient, je réfléchissais à ce que je pourrais faire durant les jours à venir, tout en dégustant lampé après lampé, une bonne pinte de rhum. Plusieurs minutes venaient de passer, la température de l'eau avait baissé, j'en profitais donc pour l'évacuer et sortir. Je m’asseyais alors sur mon lit tout en cherchant ce dont j'allais me vêtir pour le reste de la journée. Je décidais de rester simple, j'enfilais alors ma tenue habituelle, qui était pour la plupart caché par ce manteau que j'aimais plus que le reste. C'est alors que Minami entra.

    « Ils ne devraient plus tarder à arriver, mais je viens de remarquer qu'on manquait de boissons et de viandes, donc pourrais-tu aller en chercher à Fushia Town? »

    Bien sur Nii-san!

    « Tient voilà l'argent pour acheter tout ça et ne tarde pas trop, sinon, tu seras pas là quand ils arriveront. »

    Je ferais au plus vite!


_ Après cette petite intervention, il repartit dans le salon afin de tout préparer. Je mis alors mes sandales et en sautillant, je sortais de la maison afin de me rendre à ma destination. Comme je n'avais pas envie de perdre mon inutilement, j'utilisais alors mon déplacement éclair pour y aller, ce qui diminuerait le temps que j'aurais dût utiliser. C'est ainsi que seulement quelques minutes me suffirent pour arriver à l'entrée du village qui était le plus proche de notre demeure. D'un pas confiant comme toujours, je m'avançais alors, en direction du magasin où j'avais l'habitude d'aller.

_ C'est alors que j'entendis des bruits dont je ne comprenais pas vraiment le sens pour l'instant. En me rapprochant, je compris qu'il s'agissait, très sûrement, d'un enfant qui était en train de pleurer. Suivant le son du mieux que je pouvais, j'arrivais juste devant un petite fillette qui avait renversé tout un sac de bonbons. Alors que j'avançais dans sa direction pour l'aider, un homme au cheveux brun lui tendit un autre sachet, elle sourit à pleine dents avant de partir en le remerciant. J'avais du mal à en croire mes yeux, jusqu'ici, je n'avais rencontré que des personnes qui se fichaient complètement des autres. Un sourire aux lèvres, je m'arrêtais juste à côté de lui.

    Bien le bonjour et merci!
► Miraï D. Kilik


† Raijin † Loyckh

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Mer 26 Déc - 10:31

Kira's theme by Gundam Seed on Grooveshark

Allant de ci-delà dans le village où on m’avait assigné, je regardai le ciel azure par cette belle matinée. Le soleil radieux étincelait au travers des vitres. Je décidai d’aller manger un petit bout car le réveil était passé depuis plus de quatre heures et la faim commençait à me tirailler. Je ne savais toujours pas pourquoi on m’avait envoyé dans ce magnifique village. Mais je ne m’en plaignais, pas, les horreurs n’ayant pas lieux dans des endroits si charmants, il va de soi que j’aimais y rester. J’entrai dans une auberge et m’assis près des carreaux afin de pouvoir regarder au dehors.

On me servit un succulent poulet au airelle. Peut être un peu beaucoup pour un petit déjeuné, mais le midi n’avait lieux que dans plusieurs heures, je pouvais donc sans crainte manger un repas consistant. Tout se passa dans le calme et la serveuse, très charmante, me fit même quelques sourires gratuits qui égayèrent d’avantage ce début de journée. Une fois repu, je décidai d’aller me balader dans la forêt. Mon escargophone dans la poche, en cas de besoin, je n’avais pas grand-chose à courir pour revenir au village. La nature luxuriante jouait foule de vert, de l’émeraude en passant par le vert opalin et, au sol, un tapis de fleur couleur lapis-lazuli et violet contrastait finement le paysage. Un oiseau se posa sur mon épaule lorsque je m’arrêtai pour admirer le panorama au bord de falaise. Un pas de plus et j’explosais quelques mètres plus bas. La mésange resta là une dizaine de minutes, je ne bougeais pas afin qu’elle y reste un maximum, mais un renard sorti des fourrés deux mètres plus à droite et fit partir le passereau. Le petit canidé ne m’avait pas vu, il soutenait son regard au bord de la falaise de l’autre coté. Je décidai de le laisser vaquer à ses occupations et sans faire de bruit, je retournai au chemin tout tracé.

Après une bonne heure en forêt, je me dis qu’il était préférable de revenir au village. Il s’y passait peut être l’un ou l’autre vol banal de bandit de passage ou tout simplement, une querelle entre deux compères à séparer. De retour, je n’eu qu’un chat à faire descendre d’un arbre. Il se tenait haut perché sur une branche d’un platane et le matou avait une peur bleue de redescendre. Je grimpai le tronc afin de l’en déloger. Je ne comprenais pas pourquoi ces animaux avaient la fâcheuse habitude de monter là haut alors qu’ils souffraient, pour la plupart, d’altophobie.

Finalement, marcher en rue ou en forêt, c’était kif kif, sauf que les arbres étaient remplacés par les bâtiments et les oiseaux par les hommes. Une échoppe sentant bon le savon et le parfum m’attira. Les senteurs lavande et vanille entremêlées m’ont faites achetées deux flacons de ce parfum. J’en offris rapidement un à la jeune serveuse. L’autre serait pour moi en me douchant…

Des pleures déchirants d’enfant m’interpelèrent. Il y aurait-t-il eut un problème ? Je m’avançai en direction des cris et sans surprise, je vis un enfant à terre en train de pleurer. Je lui demandai ce qu’il s’était passé. Il me raconta qu’un monsieur courrait dans la rue au moment où il sortait de chez lui et que ce méchant bonhomme l’avait heurté violemment sans présenter ses excuses. Je lui fis un tour de magie (celui où je fais disparaître ma main en une poudre blanche et froide pour la faire réapparaitre tenant un cornet trois boules chocolat-vanille-moka) et lui offris la glace. Le garçon essuya ses larmes tout en dégustant le succulent dessert. Il me remercia et s’en alla joyeusement. Tandis que je me relevai, un jeune homme s’approcha de moi et me salua. Il me remercia aussi pour le geste que j’avais fait pour le petit garçon. Mais pourquoi donc m'avait-il dit merci? Je lui proposai alors de venir manger un bout afin de parler de chose et d'autres. Après tout, l’armée m’avait donner des sous pour mon repas de hier mais je n'avais pas eu le temps de manger, autant l’utiliser intelligemment maintenant en se faisant des amis !


Dernière édition par Loyckh le Mer 26 Déc - 18:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Mer 26 Déc - 10:48




« Une invitation à manger?! Un bar vide?! »

« Une soirée suffit... Et tout bascule... Vraiment Tout » ► Miraï D. Kilik
_ De la joie. Voilà le sentiment qui avait remplacé la détresse. Quand j'avais entendu les pleurs d'un enfant et qu'une personne, que je voyais pour la première fois à Fushia, comme par 'magie', fit apparaître une cornet à trois boules pour le réconforter. C'est d'ailleurs après ce magnifique acte que j'avais exprimer ma gratitude, car ça m'avait vraiment touché de voir cette scène. Comme retour, il m'invita à l'accompagner dans l'auberge de la ville, ce qui était pas une mauvaise chose, je mourrais de faim. Puis, encore mieux, autour d'un bon repas, nous allions pouvoir faire plus ample connaissance.

_ Alors que nous arrivions à l'entrée de la taverne, un sourire s'afficha sur mon visage. Car c'était la première fois que je me faisais inviter par quelqu'un en dehors de Minami Senchô. Mais bon, de part les endroits où nous nous étions arrêtés entre le 'Shin Sekai et East Blue, je connaissais bien ce genre d'endroits et j'y avais développés de petites habitudes. La première était de choisir la place la plus visible, ce que je fis après un rapide coup d’œil dans la salle. La seconde étant de me balancer sur la chaise et d'allonger mes jambes sur la table d'à côté. Voilà, j'étais bien calé et je pouvais maintenant me détendre et commander une bonne chope de rhum.

    Euh... Merci de l'invitation!


_ Tandis que j'attendais ma boisson, mes yeux bougeaient dans tous les sens, afin de mieux 'comprendre' l'endroit où je me trouvais. D'après ma petite et rapide inspection des lieux, je savais qu'il n'y avait pas eu de clients depuis plusieurs jours, la raison était sûrement la bagarre qui avait laissée des marques un peu partout. Pour finir, j'avais aussi compris que le gérant était seul, personne n'était employé pour lui donner un coup de main. Bien que j'avais pu cerner ces choses, je ne comprenais pas pourquoi, malgré l'altercation, cet endroit était devenu comme désert... C'est alors qu'il apparut devant moi et posa ma commande sur la table, en face de moi. Je le remerciait pour mon apéritif et après avoir bu une gorgée, je lui demandais.

    D'après ce que j'ai pu voir du lieu, une certaine chose est arrivée et depuis, tu es seul, plus de clients... Mais que c'est-t-il donc passé?!

    « C'est bien simple, deux mercenaires de passage, ont bu un peu trop et ont finis par se disputer sur qui avait tué le plus de personnes depuis qu'ils avaient commencé à être des mercenaires. Ils ont alors sortis leurs armes et ont commencés à tuer les personnes qui se trouvaient à proximité pour augmenter le chiffre, quand les marines qui profitaient de ne plus être en service ont finis par intervenir. »

    Pfffff, voilà ce que je déteste dans notre monde, ces gens qui croient qu'ils sont au-dessus des autres... Et donc, après que les soldats à la mouette aient agit?

    « Ben un combat à donc débuter et au final, les deux responsables sont maintenant dans au fond d'un cachot. Sans compter que cinq civils et deux marines reposent maintenant dans l'au-delà. »

    Merci de m'avoir raconté et j'espère que votre clientèle reviendra vite chef! dis-je avec un grand sourire

    « Merci! Je l'espère moi aussi, jeune homme! » conclut-il avant de retourner derrière son comptoir


_ Bien que j'avais maintenant l'habitude de genre d'histoires où les personnages se croyaient tout permit, je n'arrivais toujours pas à m'y faire. Et j'espérais que, ô grand jamais, je viendrais à trouver une telle chose normale, car à ce moment-là, j'aurais perdu toute humanité. Un soupire d'exaspération sortit de ma bouche, après quoi, prenant ma chope dans la main, je la portais à mes lèvres et je bus une gorgée de rhum. Mon regard alla rapidement sur l'homme dont je ne connaissais même pas le nom, il semblait moins serein qu'à notre arrivée, sûrement à cause du récit qu'il avait entendu malgré lui. Toujours en souriant, je tournais mon visage et posant mes yeux dans les siens, je prenais la parole.

    Pardonnez mon impolitesse, je me suis pas présenté... Miraï D. Kilik, enchanté!
► Miraï D. Kilik


† Raijin † Loyckh

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Mer 26 Déc - 19:34

Redemption (No Choir) by Audiomachine on Grooveshark


Seuls dans la taverne, mis à part le tavernier lui-même, c’était spécial. Je m’avançai vers une des tables mais ma nouvelle connaissance avait déjà trouvé sa place. Je m’installai donc sur le banc de la même tablée. Je regardai rapidement la carte. Il n’y avait pas de sirop mentholée, ni même de liégeois. Je ne savais du coup pas quoi prendre … Je regardai le barman afin d’avoir une idée mais rien. Ensuite mon voisin prit une chope de rhum. Je pensais déjà qu’une chope c’était pour la bière et non l’alcool. Mais comme je ne bois jamais d’alcool vu que ça détruit des cellules du cerveau et que donc ce n’est pas très bon pour le mental, je n’allais pas en prendre. Je décidai donc de prendre un jus d’oranges pressées sur place.

« Un jus d’orange s’il vous plait. »

Le gars s’en alla quelques instants. Je regardai autour de moi, les tables et chaises semblaient avoir servies à une bagarre de café, certains comportaient même des trous semblables à ceux transpercés par des balles. Le barman revint avec notre commande et le jeune homme commença à parler au patron d’un groupe de mercenaires ayant foutu le bordel en ces lieux. Ils s’étaient amusés à tirer sur des gens pour augmenter leur nombre de tués. N’importe quoi, ils sont totalement débiles. Ca m’a fait penser à plusieurs pirates dont j’avais eu affaire il y a quelques temps. Je revis leur visage peu à peu dans ma tête, chacun des hommes que j’avais mis en prisons à cause de leurs méfaits.

Ils parlèrent aussi de la Marine… Enfin plus précisément et pour reprendre leurs termes « des soldats à la mouette » ce qui était totalement la même chose. Je devais avoir une montée de paranoïa car la façon dont le jeune avait prononcé cette métaphore semblait remplie de ressenti malgré l’absence d’insultes suivant celle-ci. Le vieux retourna derrière son bar et le civil se tourna vers moi. Il avait lui aussi les yeux mauves mais bien plus bizarre que les mieux car il n’y avait pas de conjonctive ni d’iris ou de pupille, la couleur recouvrait totalement l’œil cerclée de noir. Il se présenta ensuite.

† Pardonnez mon impolitesse, je me suis pas présenté... Miraï D. Kilik, enchanté! †

« Oh, vrai, j’ai moi même oublié ce détail. Je vous présente à mon tour des excuses pour ce manquement de respect. Je m’appelle Elimane Loyckh. »

Nous parlâmes ensuite de tout et de rien, je lui expliquait mon beau métier d’architecte mais n’ai pas voulu lui dire que je faisais partie du gouvernement mondial. J’étais en permission, j’avais l’impression qu’il n’adorait pas ces gens et surtout, je n’en voyais pas l’utilité, il ne m’avait rien demandé de la sorte. Mon denden muchi sonna soudainement. Je m’excusai et le prit en m’éloignant. Je décrochai afin d’entrer en contact avec mon interlocuteur. On me signalait qu’une fois en service, je devais me rendre chez des gens afin de les arrêter car ils devaient être jugés pour divers délits et crimes. Je raccrochai et retourna à ma table, je me rassis et pris un une gorgée de mon second jus de fruit. On était jamais tranquille, je venais de rencontrer un type formidable et on arrivait à me déranger pendant ma permission pour aller plus tard arrêter des criminels à deux ronds. Franchement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Ven 28 Déc - 0:41




« Comment? Oui, comment avait-il réussi à faire Ça?! »

« Une soirée suffit... Et tout bascule... Vraiment Tout » ► Miraï D. Kilik
_ Le rhum avait plus de goût et de saveur que d'habitude, sûrement, car j'étais heureux, de retrouver nos nakamas ce soir pour une grande fiesta. Repenser à tout ce que nous avions vécu, me faisait rire et sourire. Puis me donnait envie de retourner en mer, pour vivre mes propres aventures, former mon équipage à moi et avancer vers le '[color=#FFCC00]Shin Sekai'. Même si ce n'était pas très '[color=#FFCC00]Présent' dans mon esprit, j'admirais énormément le grand '[color=#FFCC00]Gol D. Roger' et devenir comme lui était un rêve que je gardais en mon fort intérieur. Avais-je peur de ce que l'on penserait? Très certainement. Après tout, en dehors de quelques pirates, tout le monde le considérait comme un déchet, une personne qui ne méritait pas de vivre et qui avait apporté la paix en mourant.

_ Vous pouvez donc imaginez la joie que j'avais ressentis, lorsque j'avais pu fouler le sol de '[color=#FFCC00]Logue Town'. Cependant, ce que j'y avais vécu, fut pas ce à quoi, je m'étais attendu... J'avais adoré rencontre Jula, cependant, il y avait certaines choses, dont je me serais bien passé quand même... Comme le combat contre le hors-la-loi... Sans oublier, les différentes passades où, contre mon grès, je l'avais vu sans ses habits... moi, alors âgé de quatorze ans. Enfin, ce qui comptait pour moi, c'était qu'elle était sain et sauve, que pour une fois, j'avais servit à quelque chose et lui avait sauvé la vie. Que devenait-elle désormais? J'espérais qu'elle s'éclatait et qu'un jour, nos chemins finiraient par se croiser à nouveau.

    *Soracchi. Où es-tu mon frère?*


_ Revenant à la réalité, je sirotais mon pinte d'alcool, le jeune homme lui, buvait son jus de fruit. Ce n'était pas souvent, que j'étais en compagnie, d'une personne qui, ne consommait pas de boisson forte... Sûrement pour ne pas nous interrompre, il ne dit pas un seul mot, lorsque je discutais avec le barman. J'espérais au fond de moi, que nous puissions trouver un moyen de faire revenir la clientèle de ce monsieur sympathique, qui ne voulais que servir les autres. Mais comment? Je séchais sur une quelconque idée là... Car je ne connaissais que très peu le '[color=#FFCC00]Milieu' de la restauration.

    « Oh, vrai, j’ai moi même oublié ce détail. Je vous présente à mon tour des excuses pour ce manquement de respect. Je m’appelle Elimane Loyckh. »

    Ravi de faire votre connaissance Loyckh!


_ Uprès tout ceci, il me parla de son métier. Il était ce qu'on appelait un '[color=#FFCC00]Architecte'. Il crée des plans en tout genre, pour des clients selon les moyens de ces derniers. Parfois c'était des maisons, d'autres fois des hôtels et parfois même des navires. Il touchait vraiment à toutes les choses qui nécessité d'être créer de toutes pièces. C'est ainsi, que d'un coup, une sonnerie retentit dans les parages, qu'est-ce que c'était donc? Le jeune-homme répondit à ma question, en sortant un '[color=#FFCC00]Den Den Mushi' de sa poche, il s'excusa, puis il s'éloigna de moi et décrocha. Je n'entendis donc pas, la discussion qu'il eu avec l'autre personne...

_ Il revint peu de temps après et se rassit à sa place et prit une gorgée de son second jus d'orange. Tout en lui souriant, je plongeais mon regard dans le sien, tient, ses yeux étaient de la même couleur que les miens, mais ne leur arrivait pas à la cheville. Je me mis alors à lui parler à mon tour, des métiers dont je n'étais qu'un disciple encore. La navigation et la météorologie allaient de paire et étaient tous les deux nécessaire pour quiconque partait en mer. Je tenais mes connaissances de mon bien-aimé Nii-san et j'aimais énormément, mener la barre d'une île à une autre. J'aimais l'idée d'offrir à mes nakamas le '[color=#FFCC00]Cadeau' d'avoir atteint une nouvelle destination, sans le moindre soucis.

    Ne vous ayant jamais vu dans le coin, j'en déduis que vous êtes pas d'ici. Du coup, qu'êtes-vous donc venu faire à l'île de Dawn?


_ Encore et toujours, ma curiosité prenait le dessus. Mais ce que je disais, était là la stricte vérité, effectivement, je ne l'avais jamais vu et pourtant, je descendais régulièrement ici-même. Puis, ce n'était pas souvent, que je rencontrais de nouvelle personnes, qui plus était, venant d'une autre île... Du coup, je ne pouvais que demander et espérer qu'il me répondrait. C'est alors, que je me souvins d'un détail, qui était important selon moi. Il avait créer une glace comme par magie, pour faire plaisir à l'enfant et avait réussi sa mission, le garnement était partit bien heureux. Mais, ce n'était pas ce qui importait pour moi, sur ce sujet que j'avais vu, des mes deux sublimes yeux, non voici ce qui comptait: Coooooomment avait-il réussi son tour de passe passe?

_ Après une dure lutte contre mes pensées, je portais ma chope à la bouche et bu cul sec, ce qu'il restait à l'intérieur. D'un signe, je demandais au tavernier la même chose, ainsi qu'un grand plat de sa meilleur viande. J'avais faim, n'ayant rien mangé depuis ce matin et ayant couru, j'avais dépensé pas mal d'énergie et je devais la récupérer au plus vite. J'en demander un autre pour le camarade qui se trouvait à côté de moi. C'est ainsi, qu'en moins d'une dizaines de minutes, nous étions, tous les deux servit Itaaaaadakimasu! Sans savoir s'il faisait de même, je me mis à engloutir la nourriture qui était devant moi, à une vitesse étonnante, tout en restant propre dans ma manière de manger. Après tout, je n'avais pas envie de me tacher hein. Sur les vingt morceaux, je venais de finir mon dixième et je lançais l'os qui finit sa course dans l'assiette.

    Désolé, mais j'aimerais savoir une chose: Comment as-tu réussi à faire apparaître la glace trois boules pour l'enfant, alors que tu avais rien dans la main?
► Miraï D. Kilik


† Raijin † Loyckh

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Ven 28 Déc - 11:33

Pandora by Immediate Music on Grooveshark


Notre discussion sur mon beau métier stoppa pour poursuivre sur celui, ou plutôt ceux, de Kilik. Il était navigateur et météorologue. Deux métiers qui vont de paires car un navigateur ne connaissant pas la météo doit avoir beaucoup de mal à s’orienter. Je n’avais jamais été très doué pour la navigation, certes je pouvais naviguer seul et utiliser un Log Pose ou même me déplacer correctement en suivant un des quatre points cardinaux, mais la gérance d’un gros navire de guerre ou de plaisance ne m’attirait pas en plus d’être trop compliqué pour moi. Quand à la météorologie, j’étais totalement incapable de prédire quelques minutes à l’avance le temps qu’il fera. Ce n’était en rien de la magie, c’était une sorte de lecture du climat. Le vent, l’humidité et la pression de l’air, l’endroit où on se trouvait. Tout cela permettait une approche quasi exacte du temps qu’il allait faire un peut plus tard. Fascinant, j’avais déjà rencontré des météorologues mais jamais je n’avais pu parler d’autant de points différents. J’adorais m’instruire, cette rencontre ne me décevait nullement, mon compagnon dégageait une aura de sympathie malgré un léger manque de politesse quand à sa curiosité et à son comportement à table. Mais ces deux points ne me gênèrent guère, j’étais bien plus content de l’avoir rencontré que de regarder tous ses défauts qui n’en était pas vraiment.

Il me demanda ensuite ce que j’étais venu faire sur cette île qu’il connaissait si bien. Vu qu’il ne m’avait jamais croisé, sa question ne manquait pas de sens ni de logique. En réalité, j’étais en mission privée et militaire. Concernant le privé, je voulais simplement lire l’encyclopédie d’architecture de la bibliothèque de la ville. Elle n’était certainement pas la plus grande ni la plus complète, mais on en apprend toujours en lisant de tels livres. Ma seconde était une série de petites missions à régler dans le coin, sur ordre du gouvernement. J’avais un rôle de soutien et non d’exécution, mais on m’appelait parfois, comme tantôt, pour me demander de faire des extras ou de remplacer quelqu’un. Bien évidemment, la seconde étant plutôt du ressort confidentiel, quoi que je ne fusse pas tenu à cela, je préférais me taire. La possibilité que cette information plombe l’ambiance existait, je prenais donc mes précautions pour ne pas en arriver là.

« Je suis ici pour le travail. J’ai été hier visiter la grande bibliothèque de la ville afin de voir leur grande encyclopédie de l’architecture. Elle est vraiment magnifique, bien qu’incomplète. Je n’ai évidemment pas pu la lire entièrement mais j’ai acheté une réplique afin d’en connaitre plus sur le beau métier que je pratique. Mon saut par ici est simplement une envie de passer du bon temps. Tout simplement. Par contre, je repars soit ce soir, soit demain, je n’en sais encore rien. C’est à voir avec le navire sur lequel je fais route. »

On nous apporta un plateau de viande pour chacun. Le fumet dégagé sentait extrêmement bon. Ca allait être un délice ! Je regardai quelques instants mon voisin… Ce dernier engloutissait la viande comme si de rien était. Personnellement, je préférai la déguster, au pire, j’en reprendrais mais avaler une aussi bonne chose sans la mâcher était, pour moi, du gâchis. Il faisait ce qu’il voulait de toute façon, je n’étais pas là pour le juger mais bien pour faire connaissance. J’appris donc par ce fait qu’il était fan de viande et qu’il ne lésinait pas sur la quantité mangée en cinq minutes. Une vraie machine à bouffe, ça en devenait même marrant. Je n’arrivais cependant pas à comprendre comment il faisait pour ne pas en mettre partout. En effet, il restait clean malgré tout. Propre sur lui…

Il me demanda ensuite comment j’avais fait pour faire apparaître ma glace. Je me demandais si parler de mon pouvoir maintenant était judicieux. Bah, après tout pourquoi pas, je n’avais rien contre lui et il ne semblait pas être une commère qui irait raconter mon pouvoir à tous pour que je devienne une bête de foire. Je lui expliquai donc que j’avais un pouvoir d’un fruit du démon me permettant de contrôler et de générer de la glace. Mon statut de logia n’était pas à communiquer, j’en avais dit bien assez. Après tout, certains Paramécia peuvent contrôler une matière sans pouvoir se dématérialiser en celle-ci. Pour l’exemple, je créai une petite statue représentant un lapin. Mon don pour l’architecture était né avec mes dons artistiques. Il était donc assez bien réussi !

« Je possède un fruit en rapport avec la glace. En général c’est de l’eau glacée. Je peux en générer à volonté, comme ceci. *Le lapin en question* Je peux contrôler ce que je génère tant que c’est en contact avec moi. Ce lapin ne me touche plus, je ne saurais donc plus rien faire pour le modeler sans si je remélange cette glace avec une autre que je génère aussi. Le froid libéré par celle-ci me permet de congeler beaucoup de chose comme les aliments lorsque je fais route en mer, etc. C’est assez pratique et me permet de faire plein d’autres choses intéressantes. Je me protège aussi grâce à ce pouvoir, les hors-la-loi et bandits étant fort présents sur beaucoup d’îles que je traverse. Cela répond-t-il à ta question ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Sam 29 Déc - 0:57




« Ah! Enfin Seul! Ou Presque... »

« Une soirée suffit... Et tout bascule... Vraiment Tout! » ► Miraï D. Kilik
_ Quelle joie m'apportait cette rencontre. Je remerciais le hasard, le destin, ou le 'Dieu' de ce monde ° s'il existait ° de m'avoir permit, d'être en compagnie d'un jeune-homme si génial. En plus de cela, même s'il n'avait pas dit son âge, je me doutais, rien que part son visage, qu'il était un adulte et non pas un ado, comme je l'étais encore. Rester comme j'étais, tout en devenant, quelqu'un de gentil, de juste et de sympathique, tout comme Nii-san ou Loyckh que je ne faisais qu'apprendre à connaître pour l'instant. Jusqu'à maintenant, ce que j'avais découvert était plus que 'Satisfaisant' et je le trouvais classe, dans ses habits, puis, il fallait avouer, qu'il avait un beau visage et de beaux yeux hein.

_ Même s'il n'arrivait pas à sa cheville à elle. Elle qui avait conquis mon cœur, elle qui avait brisé la glace qui entourait mes sentiments, elle à qui je donnais plus que ma propre vie, sans la moindre hésitation. Cela faisait déjà plus de cinq années que je l'avais rencontré, sur cette île, où il faisait si bon vivre, car elle s'y trouvait. Repenser à la première fois que nous nous étions vu, me rendis nostalgique et me fit même sourire. Après tout, elle m'était si cher et, hélas, si loin que je ne pouvais et devais me contenter de cela, en espérant, qu'un jour, nous serions amené à nous croiser à nouveau. Le plus tôt serait le mieux même. Enfin bref, c'est à ce moment-là, que le 'Touriste' répondit à mon interrogation.

    « Je suis ici pour le travail. J’ai été hier visiter la grande bibliothèque de la ville afin de voir leur grande encyclopédie de l’architecture. Elle est vraiment magnifique, bien qu’incomplète. Je n’ai évidemment pas pu la lire entièrement mais j’ai acheté une réplique afin d’en connaitre plus sur le beau métier que je pratique. Mon saut par ici est simplement une envie de passer du bon temps. Tout simplement. Par contre, je repars soit ce soir, soit demain, je n’en sais encore rien. C’est à voir avec le navire sur lequel je fais route. »

    C'est vrai que la grande bibliothèque est impressionnante. Surtout à l'intérieur, avec ses milliers et ses milliers d'ouvrages. J'y vais aussi, de temps en temps, pour des informations, tout comme toi, sur mes métiers. Je suis content d'avoir eu l'opportunité de te rencontrer alors que tu prends du bon temps, même si c'est dommage que tu repartes déjà si vite. Même si d'un autre côté, ça rend le temps ensemble encore plus précieux. dis-je les yeux étoilés


_ La viande, que dire dessus? Que c'était tout simplement, ce que je préférais manger. Peu m'importait l'animal, tant que c'était bien cuit, bien accompagné, rien ne pouvait être meilleur que de la bonne 'Nikû'. J'avais toujours rêvé, d'un concours où le vainqueur serait celui, qui mangerait le plus, tout en restant propre, un peu comme je le faisais en ce moment-même. Sauf que Loyckh, lui savourait chacun des morceaux de fumets. J'aurais aussi fait pareil, si je n'avais pas eu aussi faim, car mon corps était encore en plein croissance hein. Tant que j'avais pas dépassé dix-huit ans, il était possible, que je prenne encore des centimètres hein. Puis, j'avais été idiot tout simplement, je n'aurais pas du sauter mon petit-déjeuné ce matin, alala.

    « Je possède un fruit en rapport avec la glace. En général c’est de l’eau glacée. Je peux en générer à volonté, comme ceci. *Le lapin en question* Je peux contrôler ce que je génère tant que c’est en contact avec moi. Ce lapin ne me touche plus, je ne saurais donc plus rien faire pour le modeler sans si je remélange cette glace avec une autre que je génère aussi. Le froid libéré par celle-ci me permet de congeler beaucoup de chose comme les aliments lorsque je fais route en mer, etc. C’est assez pratique et me permet de faire plein d’autres choses intéressantes. Je me protège aussi grâce à ce pouvoir, les hors-la-loi et bandits étant fort présents sur beaucoup d’îles que je traverse. Cela répond-t-il à ta question ? »

    Oh oui, tu as plus que répondu à ma question même! C'est troooooooooop cool*.* Ton pouvoir est vraiment classe et puis, tellement utile. Simple curiosité, ton lapin là, s'il reste dans un endroit où le soleil ne rentre pas, il restera en état ou non?


_ Et oui, la curiosité, mon plus grand et mon plus vilain défaut. Mais je l'assumais pleinement. Alors qu'il venait de donner satisfaction, d'autres demande, se bousculer dans ma tête. Et parmi tout cela, une idée était en train de prendre forme petit à petit. Tout souriant, je m'attardais sur certains détails, afin de 'Peaufiner' tout ce qui travaillait dans mon cerveau d'adolescent. Il pouvait à volonté, d'après ses propres mots... Car en faisant des glaces, comme celles qu'il avait donné à l'enfant, nous pourrions pourquoi pas, faire un gros coup de pub au tavernier, qui regagnerait alors sa clientèle perdue, à cause de deux cons à la noix. Aider les autres, étaient ce qui me faisait avancer, car je n'étais pas le frère de mon Nii-san pour rien hein.

_ En tout cas, bien qu'il ne le savait pas, j'étais content d'être en compagnie d'une autre personne, qui avait mangé un fruit du démon et qui lui donnait accès à un élément. Sauf que la différence, c'était sûrement que moi, j'étais intangible et lui non. C'était un des bonus, que j'étais content d'avoir, car maintenant, je n'avais plus à me soucier des douleurs physiques... Je ne les éprouvais plus tout simplement. Je pouvais tomber au sol de vingtième étage, ben, je pourrais me relever, comme-ci, j'avais chuté du deuxième ou troisième niveau. Cela faisait bien longtemps que je n'avais ressentit ce qui s'appelait la 'Douleur' et j'espérais que ça durerait ainsi, encore des années et années.

    Qu'est-ce qui te plaît le plus, dans ton métier d'Architecte, Loyckh?


_ Voilà, une des questions en suspens restant dans ma tête venait de sortir. Il ne me restait plus qu'à patienter bien sagement, que l’intéressé me réponde. En attendant, je venais de dévorer le vingtième et dernier morceau de viande de mon assiette, c'était tellement bon, que je les avais pas vu disparaître. Souriant, je levais mon plat vide en l'air et une fois que j'eus l'attention du barman, je lui en demandais, une nouvelle dizaines. Comme à l'accoutumé, il me les apporta en moins de cinq minutes et cette fois-ci, ayant déjà manger pour me remplir, je les dégustais, une par une, comme-ci, il s'agissait des derniers morceaux de viandes de ma vie. Grâce au jeune qui était avec moi, aujourd'hui, tout semblait bien plus excellent que d'habitude. Lui souriant, je me tournais vers lui, finissant ce que j'avais dans la bouche, je m'essuyais avec ma serviette.

    J'ai eu une idée, Loyckh et j'aurais besoin de toi! Pour redonner des clients au tavernier, que dirais-tu d'utiliser ton pouvoir, pour faire des glaces à volonté et ainsi, nous pourrions faire genre des promotions, pour un repas acheté → un glace offerte! Qu'en dis-tu?
► Miraï D. Kilik


† Raijin † Loyckh

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Dim 20 Jan - 17:00

Breath And Life (No Choir) by Audiomachine on Grooveshark


† Qu'est-ce qui te plaît le plus, dans ton métier d'Architecte, Loyckh? †

Mon plus grand plaisir dans l’architecture ? Holala, j’allais en avoir pour neuf heures à tout expliquer… Je me contentai donc de résumer l’affaire. J’aime l’architecture depuis que j’étais petit, les bateaux me fascinaient et j’aurais voulu moi aussi en construire plein mais les aléas de la vie faisant, je n’avais jusqu’à lors dessiné qu’une dizaine de navires. Tous civils. J’avais tout de même la fierté de dire que la calle réfrigérante par vide d’air via un conduit arrivant à l’arrière du navire par une embouchure créant un appel d’air lorsque le bâtiment avance et permettant de refroidir l’endroit. Les aliments pouvaient alors rester frais et ne pourrissaient pas. Cela était entre-autre une de mes plus grandes trouvailles. Mais tout en tournant autour du pot, je ne savais pas quoi dire pour répondre autrement qu’en ministre. A dire vrai, j’aimais tout dans l’architecture, même le nom. Du coup, impossible de définir une préférence. Pendant que je lui répondais, Miraï finit de mangé et sembla réfléchir en même temps à quelque chose. Je n’étais pas ennuyé par ce semblant de non-écoute car, le voyant réagir parfois en faisant des mimiques faciales, je savais qu’il m’écoutait malgré tout. Une fois mon monologue débité sans halte, je pris une gorgée et écoutai mon compagnon parler. Il me semblait bien qu’il allait me sortir quelque chose, il avait un air qui ne trompait pas.

† J'ai eu une idée, Loyckh et j'aurais besoin de toi! Pour redonner des clients au tavernier, que dirais-tu d'utiliser ton pouvoir, pour faire des glaces à volonté et ainsi, nous pourrions faire genre des promotions, pour un repas acheté → un glace offerte! Qu'en dis-tu? †

« Heu… Pourquoi pas, je pourrais toujours remplir la salle de réfrigération et le patron pourrait aller s’en servir quand il le désire! Je peux même faire une statue de glace représentant chaque repas ainsi que le patron. S’il garde la statue au frais et dans le noir, alors elle restera intacte. Je concentrerai mon froid pour qu’elle soit encore plus solide. Pas contre pour les glaces, il faut que je mélange mon pouvoir avec un arôme ou mieux, une panade de fruit car sinon, ma glace aura simplement le gout d’eau. »

Je regardai alors le menu et créa une réplique en gel de chaque plat. J’essayais d’abord de me les représenter en tête avant de les façonner mais ce n’était pas facile… Il me fallu quelques vingt minutes avant de finir le tout. Le patron avait adoré l’idée et donné plein de fruit à Miraï pour qu’il les écrase et concocte les différents parfums. Le patron quand à lui, préparait de la mousse au chocolat et de la crème vanille afin de permettre ces différents goûts et alla placarder plein de publicité dans la ville. Nous n’avions pas encore fini que déjà deux tables puis trois se remplir. Je me tournai alors vers Miraï car je devais lui dire que d’ici une heure, je devais partir. On m’avait indiqué d’aller ce soir à un point de rendez-vous pour recevoir des instructions sur différentes personnes hors-la-loi. Mais le messager porteur des documents ne savait pas venir plus tôt et plus tard, nous risquions de rater les criminels. Mais je ne voulais pas dire que je faisais partie de l’armée, il semblait y avoir un ou deux pirates de passage dans le bar, si je venais à indiquer mon appartenance au gouvernement mondial, cela aurait pu créer une autre bagarre et notre travail n’aurait servi à rien…

« Je ne saurai rester jusqu’au soir car j’ai une chose importante à faire d’ici une petite heure. J’ai cru que le travail que tu proposais allait prendre plus longtemps à faire effet. Il y a trois personnes au comptoir et quatre tables pleines. Je pense que le tavernier eut raison d’engager deux serveuses et un cuistot, je suis certain que ce soir, le bar sera plein à craquer. Tu as eu une excellente idée Miraï, bravo ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Lun 21 Jan - 22:21




« Et hop, le restaurant, à de nouveau, des clients!!! »

« Une soirée suffit... Et tout bascule... Vraiment Tout » ► Miraï D. Kilik
_ Au milieu de cette rencontre, dès plus plaisante, des questions défilaient, petit à petit, les unes après les autres, dans ma tête. La première, bien que 'Facile' à trouver, n'était pourtant pas, dénuée de sens. Au contraire, plus un sujet était apprécié, plus la personne en parlerait volontiers. Tout en écoutant Loyckh parler, j'avais finit de me remplir l'estomac. Et c'était là, que tout en lui 'Prêtant' une oreille bien attentive, j'avais pensé en moi-même: *C'est si bon, alors pourquoi, personne ne vient?!* Par la suite, je m'étais alors mis, à réfléchir à un moyen, de faire revenir la clientèle, tout en admirant mon compagnon et son invention: "La cale réfrigérante, pour navire civil", c'était impressionnant. Mais oui, vu son pouvoir, la facilité qu'il avait à l'utiliser, il pourrait faire aisément, des 'Ices Creams' pour les clients, ce serait le 'Bonus' accordés aux gens qui viendraient manger ici.

    « Heu… Pourquoi pas, je pourrais toujours remplir la salle de réfrigération et le patron pourrait aller s’en servir quand il le désire! Je peux même faire une statue de glace représentant chaque repas ainsi que le patron. S’il garde la statue au frais et dans le noir, alors elle restera intacte. Je concentrerai mon froid pour qu’elle soit encore plus solide. Pas contre pour les glaces, il faut que je mélange mon pouvoir avec un arôme ou mieux, une panade de fruit car sinon, ma glace aura simplement le gout d’eau. »

    Excellente idée Loyckh-san! Je ferais de mon mieux, pour vous aider! Pour le bien de ce lieu et de son propriétaire, il est temps, de retrousser ses manches! Yoooooosh, Ikuso!


_ Après quoi, le gérant, qui nous avait entendu, apporta aussitôt, un immense tas de fruits, de toutes les variétés qu'il avait trouvé. Mon boulot était plus que facile: Écraser les aliments et créer les différents parfums, pour que le jeune-homme, parvienne à faire des glaces, qui n'auraient pas le goût de l'eau. Ainsi, pendant une vingtaine de minutes, j'avais fait ce qu'il fallait pour avoir des 'Sorbets' et le patron lui, s'était attelé à la 'Mousse au Chocolat' et à la 'Crème Vanille'. Ce que, personnellement, je n'aurais jamais pu accomplir, vu que je n'étais pas du tout doué en cuisine. Après quoi, lui et moi, nous étions vite séparer dans la ville, afin de poster, des affiches, un peu partout, pour faire de la publicité pour notre 'Événement'. Grâce à ma rapidité éclair, j'avais rapidement finit et j'étais vite rentré. Quand, je poussais les portes, une table était déjà pleine, une sourire illumina mon visage. C'était, le 'Premier Pas' pour l'accomplissement de notre plan.

_ J'avais du mal à croire mes yeux... C'était comme un rêve, qui devenait réalité, bien que ça n'arrivait pas souvent, j'étais fier de moi. Mes actes, pour une fois, étaient venus en aide, à quelqu'un et rien, ne pouvait me faire plus plaisir. La statue 'Grandeur Nature' du gérant, modèle 'Ice' déchirait, il y avait même, un petit espace, fait d'étagères glaciales, sur lesquelles, se trouvaient, les différents plats, proposés par le bistrot. Le temps, durant lequel, je m'extasiais devant le magnifique travail de Loyckh, une seconde et même troisième tables furent remplies. Sans oublier, qu'il y avait des personnes au comptoir. Comme quoi, une bonne action était toujours récompensée. Voir, le sourire du 'Chef' des lieux était le meilleur 'Paiement' pour tout ce que nous avions fait, enfin, pour moi ça l'était.

    « Je ne saurai rester jusqu’au soir car j’ai une chose importante à faire d’ici une petite heure. J’ai cru que le travail que tu proposais allait prendre plus longtemps à faire effet. Il y a trois personnes au comptoir et quatre tables pleines. Je pense que le tavernier eut raison d’engager deux serveuses et un cuistot, je suis certain que ce soir, le bar sera plein à craquer. Tu as eu une excellente idée Miraï, bravo ! »

    Tu as complété toi-même mon idée, donc, c'est du 50 – 50 Loyckh-san! Je comprends, que tu doives partir, aussi, profitons du temps qu'il nous reste. Aurais-tu, une envie spécifique? Je connais bien l'endroit, je pourrais te servir de guide!


_ J'avais les pommettes toutes rouges, pas que j'aimais les hommes hein... Mais, être complimentés de la sorte, par quelqu'un, qui était plus âgé, ne m'arrivait que très, très, très rarement. Comme il l'avait dit, les serveuses s'activaient déjà à leur boulot, elles semblaient heureuse, au vu de leurs sourires et leurs yeux qui pétillaient. Elles utilisaient leurs charmes, afin de séduire les clients et augmenter le 'Pour Boire'. Voilà, qui était très malin, mais bon, ce n'était pas forcément une bonne chose. Certes, c'était normal, de faire usage, de ce que la nature nous avait doté, mais afin de soudoyer des hommes, ce n'était pas vraiment, ce que j’appelais de l’honnêteté. Enfin bref, grâce à nous, le tavernier avait retrouver de quoi, faire tourner son restaurant. Et plus encore, il avait alors, permit à trois personnes, de trouver du travail. Les deux belles ladys au service, ainsi, qu'un jeune-homme, qui s'occupait des fourneaux et faisait des plats, qui sentaient extrêmement bon. Tandis que j'attendais la réponse de mon nakama, celui que nous venions d'aider, s'approcha de nous.

    « Merci! Vraiment, Merci Beaucoup à tous les deux! C'est grâce à vous, que la vie à reprise ici! »

    Non, je ne peux pas accepter. dis-je, après avoir ouvert la mienne

    « J'insiste, j'insiste! Ce que vous avez commandez est offert par la maison! Et voilà, un bonus! » dit-il en nous tendant, une petite boite chacun

    Merci de m'avoir raconté et j'espère que votre clientèle reviendra vite chef!

    « Donner, c'est donner! Sans vous, j'aurais finit par fermer boutique, c'est le moins que je puisse faire! »

    Bien, alors, sincèrement Merci! conclus-je en baissant la tête, le saluant


_ Voilà, qu'en moins d'une trentaine de minutes, une troisième chose, à laquelle, je n'étais pas habitué arriva. Ok, il était habituel de dire: «Jamais deux sans trois!» Mais quand même, c'était fort, que cela se réalise. Un immeeeeeeense sourire au visage, les yeux remplis d'étoiles, j'admirais, les deux bijoux, qui reposaient sur un petit coussin dans la boite. Les deux boucles d'oreilles étaient très belle, mais je ne pourrais jamais les mettre, hélas. La raison, car j'en possédaient pas suffisamment, pour les quatorze piercings, que j'avais, répartit sur mes deux oreilles. Elles finiront en vitrine de mes 'Précieux' souvenirs.
► Miraï D. Kilik


† Raijin † Loyckh

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Ven 8 Mar - 12:29

Hammer of the Gods II (No Choir) (build @ 1:19) by Audiomachine on Grooveshark


† Tu as complété toi-même mon idée, donc, c'est du 50 – 50 Loyckh-san! Je comprends, que tu doives partir, aussi, profitons du temps qu'il nous reste. Aurais-tu, une envie spécifique? Je connais bien l'endroit, je pourrais te servir de guide! †

A dire vrai, je n’avais pas trop de temps devant moi, je référais ne pas m’éloigné pour éviter de me perdre malgré Miräi comme guide. Je voulu lui répondre mais le patron vint vers nous et nous offrit un cadeau sous forme de bijou. Personnellement j’avais de l’argent, mais à voir les yeux de mon ami et la joie de l’homme qui venait de nous donner ces présents, je ne pouvais me résoudre à lui dire non. J’acceptai donc le collier de perle dans sa petite boite et fourrai le tout dans ma poche. Je regardai ma montre à gousset avant de me rendre compte qu’en réalité, les minutes passaient assez lentement malgré mon amusement et que donc j’avais encore du temps devant moi. Kilik parlant toujours au barman, je commençai un petit passe-temps assez sympathique, l’observation de mon entourage. L’air de rien, plus je m’entrainais à écouter plusieurs conversations en même temps tout en scrutant les alentours pour voir les plus infimes détails des lieux, plus je déduisais rapidement des choses, ce qui pouvait parfois m’être très utile pour les enquêtes que je menais parfois pour la Marine.

Je regardais la salle qui se remplissait rapidement de monde. Des vieux, des jeunes, des familles. Tout sauf de la racaille. Pour un bar-restaurant, c’est assez rare. Je fixais néanmoins un jeune couple aux allures peu commodes : la dame, en bon surpoids, avait demandé une salade végétarienne avec de l’eau et un potage aux tomates ; son compagnon, aussi épais qu’un cure-dent, se délectait d’un roti de porc avec assortiment de charcuteries, pomme-chips et sauce à tout va, une pinte de bière en main. Le métabolisme humain est bien différent pour chacun. On pouvait ressentir la frustration de la femme et la joie de son homme. Je changeais alors la direction de mon regard vers une petite fille, de 3-4 ans, qui mangeait sa glace, comme un petit ange, mais à y regarder de plus près, elle était dotée d’une imagination débordante : arrivant à la moitié de sa glace, elle prenait un bout de bâton de poisson, qu’elle avait mangé préalablement lors du repas mais pas fini, et le déposait sur le dessus de sa glace lorsque ses parents regardaient autre part. Elle levait ensuite légèrement son bras muni de sa glace et à chaque fois, un des oiseaux perchés au plafond n’attendant qu’une opportunité de chiper un morceau d’aliment, fondait sur la glace au poisson et engloutissait le tout. La petite fille pleurait alors, des larmes sèches, et ses parents lui offrirent une nouvelle fois une glace. Elle répéta l’action 2 fois pendant les 5 minutes de ma contemplation. Maligne la môme ! Sur ma gauche deux couples en train de parler et rire. Je remarquai le jeu de pied sous-table, la jolie blonde sortant avec le beau brun frottait langoureusement la jambe de la brunette devant elle et son compagnon, le grand blond aux yeux bleus, cognait régulièrement la blonde à l’opposé de lui… Drôle de duo de couple.

Tandis que les minutes passaient je me demandais ce que pouvait être ma mission de tout à l’heure. Confidentiel et sans détail… Je serais pourtant le plus haut gradé sur les lieux et j’aurais à charge une vingtaine d’hommes. Si on ne me disait pas quoi faire, je ne saurais rien faire. Evidence, quand tu nous tient ! Soudain, mon Denden muchi sonna. Je décrochai en prenant soin de m’éloigner de mon ami et du patron des lieux tout en m’excusant. On m’expliqua où je devais aller et quelles questions poser aux suspects. Je raccrochai avant de me rassoir à la table. Je regardai le jeune Miräi et lui demandai s’il s’était déjà aventuré sur une autre île que celle-ci.

« Tu es né ici, mais tu es toujours resté en ces lieux ou tu as déjà navigué vers un pays voisin ? Tu me sembles plein de fougue et curieux de tout, prendre la mer à la recherche d’aventures c’est franchement un bon plan. »

J’attendai ensuite sa réponse. Mais avant qu’il ne puisse dire un mot, je continuai sur ma lancé afin d’affiner ma demande.

« Tout le monde possède un rêve… Quel est le tien ? Si tu me le permets. »
Revenir en haut Aller en bas
Reihou Itoshi

avatar
Messages : 81

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
101/120  (101/120)
Berrys: 3.762.000 B

MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   Dim 14 Fév - 22:42




« Une invitation à manger?! Un bar vide?! »

« Une soirée suffit... Et tout bascule... Vraiment Tout » ► Miraï D. Kilik
_ L'île de Dawn, lieu qui se voulait tranquille, sans réelles histoires s'y déroulant. C'était pour cette raison que Minami Senchô avait choisi cet endroit pour notre nouvelle vie, n'ayant qu'un petit et simple village de pêche à proximité, nous avions peu de chance de nous faire remarquer et attaquer par les représentants du ''Gouvernement Mondial''. Dans le but de nous faire oublier des types au symbole de mouette, notre équipage avait été dissout et chacun était allé sur une île différente, ce qui nous permit ainsi de ne plus attirer l'attention. Mais en dehors de tout ça, ma vie était toujours la même, entraînement aux côtés de Minami Nii-san, étude et apprentissage de la navigation et pour le reste, j'étais libre de faire ce que bon me semblait, tant que je ne faisais rien de dangereux. Oui, bien que c'était momentané, pour moi du moins, nous avions arrêté d'être des pirates et je ne pouvais pas le reprocher à mes anciens compagnons, ils avaient eu leurs lots d'aventure et avaient réussi à rentrer chez eux sain et sauf, ce qui n'était pas donné à tout le monde.

Aujourd'hui était un jour de fête, un jour spécial, car nous allions avoir de la visite dans notre humble petit demeure. Mais ce n'était pas des inconnus, non bien au contraire, il s'agissait là des camarades avec qui nous avions vécus tant d'événements, une unique soirée par an, pour parler du bon vieux temps et rire tous ensemble. Dans le but de satisfaire l'appétit de chacun, je fus envoyé pour faire le plein de nourriture et de boissons au village de ''Fushia'', où je finis par faire une rencontre des plus intéressante. Même si je ne vivais pas ici, comme il n'était pas bien grand, en quelques mois, j'avais réussi à faire connaissance avec tous les habitants et j'avais directement remarqué ce gars, un étranger vu que je ne l'avais jamais vu. Cependant, il était différent des autres personnes qui n'étaient pas de l'île, en effet, une fillette venait de faire tomber ses bonbons et alors que jusqu'à maintenant, personne ne se serait occupé d'une gamine, lui il lui offrit une glace stoppant ainsi les pleures et faisant naître un beau sourire sur le visage de l'enfant.

Après tout ça, nous avions partagé un repas ensemble dans un bar plutôt mal en point, à cause d'une bande de mercenaires... comme ce que nous avions mangé était succulent, je ne pouvais rester à rien et grâce à l'aide de Loyckh, le restaurant se retrouva avec une grande clientèle le soir-même. Ravi d'avoir pu servir à quelque chose dans le genre, j'en avais oublié la raison première de ma venue dans le village, mais je ne pouvais pas fausser compagnie à mon nouvel ami comme ça, ce n'était pas du tout respectueux, surtout que ce dernier venait de prendre la parole.

    « Tu es né ici, mais tu es toujours resté en ces lieux ou tu as déjà navigué vers un pays voisin ? Tu me sembles plein de fougue et curieux de tout, prendre la mer à la recherche d’aventures c’est franchement un bon plan. »


Voilà qui était une question intéressante, car voyager avait été mon quotidien pendant presque tout ma vie... mais est-ce que c'était une bonne idée de lui dire tout cela, alors que je venais juste de le rencontrer... le temps passa et alors que je réfléchissais à si je devais être franc avec lui ou pas, il me pris à nouveau la parole.

    « Tout le monde possède un rêve… Quel est le tien ? Si tu me le permets. »


Ah les rêves, ces moments si beau durant lesquels, tout était permis, tout était réalisable. En effet, j'en avais bien un, mais là encore, je ne pus m'empêcher de me demander intérieurement, si c'était bien de dire à Loyckh que mon désir le plus cher, était de devenir ''Kaizoku Ô'' soit la plus grande menace pour la marine... du coup, tout en m'accordant du temps pour réfléchir sur ce que j'allais dire concernant mon objectif final, je devais déjà lui donner une réponse à sa première question.

    Pour répondre à ta première question, en vérité, je ne suis pas originaire de cette île, j'ai vu pas mal d'autres endroits très beau et j'ai vécu un bon nombres d'aventures, je suis heureux de ça, je ne suis pas comme les autres enfants et j'en suis fier. Tu as tout à fait raison, prendre la mer est un super bon plan, il me tarde de pouvoir repartir d'ailleurs, même si j'aime bien cet endroit.


La seule et unique raison qui faisait que j'étais encore ici, hormis mon trop jeune âge, était celui qui m'avait sauvé. Je ne pouvais pas le quitter maintenant, je n'avais pas envie qu'il soit seul et puis, je n'avais pas terminé ma formation dans les deux vocations que je désirais avoir, pour pouvoir guider du mieux possible le futur équipage que je monterais moi-même: ''Navigation et Météorologie''. Enfin, ce n'était pas pour tout de suite, j'avais encore pas mal de pain sur la planche avant de me hisser au niveau de mon enseignant, même si former mon propre groupe était une partie de mon rêve.

    Oui, j'ai un rêve qui est de former mon équipage et de naviguer à jamais avec eux et un jour, obtenir le titre de...


Je n'eus pas le loisir de terminer ma phrase, mes yeux se fermèrent d'un coup et je fis une entrée non voulu dans le monde des rêves. Qu'est-ce qui m'était arrivé, je ne le savais pas... je me souviens juste qu'une fois que je repris connaissance, la réalité était devenue un cauchemar des plus horrible. J'avais retrouvé la demeure où je vivais en feu et le corps de mes anciens nakamas ainsi que de Minami Nii-san, inertes au sol, des blessures un peu partout sur le corps, dont certaines ressemblant à des impacts de glace... les larmes et la tristesse eurent raison de moi et je tombais à genoux au milieu d'eux.
► Miraï D. Kilik


† Raijin † Loyckh

CODE BY AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ☼ La fin d'une Famille ☼ {Pv Loyckh!} (CLOS)
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue :: Île de Dawn-