Partagez | 
 

 Entraînons-nous, avant les choses sérieuses. [Solo-FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14204
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
356/750  (356/750)
Berrys: 5.599.726.002 B

MessageSujet: Entraînons-nous, avant les choses sérieuses. [Solo-FB]   Sam 15 Déc - 16:05









Entraînons-nous, avant

les choses sérieuses.











Le jeune homme que nous connaissons désormais plus que bien était debout, sur Reverse Mountain, et fixait le bateau de son équipage, son bateau, s'en aller rapidement. Hato était à son bord... Voilà, ils se séparaient pour un petit moment. Les premières pensées du blond allèrent à ses animaux quand l'embarcation disparut au loin. Il avait passé un bon nombre de mois avec eux, au final, et les connaissait sûrement mieux que le duo de vampire qui l'avait rejoint à Alabasta. Au final, il leur faisait confiance pour s'occuper des trois bêtes qui sauraient certainement survivre si le pire arrivait. Nakata resta immobile un instant, fixant l'horizon en silence. Il devait aller en direction de South Blue, de son côté... C'était quelque chose qui lui tenait particulièrement à coeur. En effet, il n'avait pas pu honorer la mémoire de ses anciens compagnons d'arme comme il aurait du le faire depuis un bon moment, et cela commençait légèrement à lui peser sur la conscience. C'est pour cette raison qu'il avait fini par décider de retourner au Royaume des Traders et sur une poignée d'autres îles, histoire de revoir les lieux de cette année désormais achevée. Il avait rejoint Raphaël, puis son équipage, durant un combat d'une intensité incroyable et le groupe de pirates s'était élancé ensemble en direction de Grand Line, dans une épopée folle et extrêmement passionnante. Mais tout avait fini par s'arrêter un jour sombre, quand de nombreux navires de la marine les retrouvèrent enfin. Ils furent contraint de se séparer, du moins pour ceux qui n'avaient pas péris au combat ou qui n'avaient pas été capturés... Et c'est de cette manière qu'il avait emmené Fran avec lui, jusqu'à Alabasta, pendant un voyage qui avait duré quelques semaines. Ce type était rapidement devenu son ami, et était quelqu'un de très sympathique. Il avait d'ailleurs du rester sur l'archipel Shabondy, où ils s'étaient quittés désormais plusieurs mois auparavant. Le musicien espérait voir ce médecin durant son retour sur Grand Line, lorsqu'il aurait réussit à former un équipage digne de ce nom. Après tout, il voudrait peut-être devenir un allié ? Et vu sa puissance, qui était largement équivalente au Fenice, il serait, d'ici là, un allié de taille... Et il fallait au minimum ça, d'ailleurs, pour permettre à l'artiste d'atteindre les objectifs qu'il s'était donné !

Ses objectifs pouvaient sembler normaux, simple, voir utopiques, mais n'étaient en rien exagérés pour le maudit. Celui-ci rêvait en effet d'un Monde qui baignerait enfin dans l'égalité et dans la justice la plus totale. Par exemple, pour lui, l'immunité judiciaire et même la supériorité hiérarchique des Tenryubitos n'avait pas lieu d'être. Même les Rois ne devaient pas être considérés comme tel, ou tout du moins les tyrans... Il ferait rapidement en sorte de créer un Monde où les hommes faibles pourraient vivre en paix sans avoir à obéir aux caprices de soit-disant nobles supérieurs. Ces types avaient beau être les descendants du Gouvernement Mondial, ils restaient de simples hommes... Alors Nakata leur montrerait bien rapidement que, comme les hommes normaux, ils pouvaient mourir. Son but absolu était donc évidemment de mener un combat à MarieJoa, pour forcer ces types à abolir les lois qui les plaçaient au dessus des autres. Il ne comptait pas vraiment les tuer, mais ferait sans aucun doute quelques exemples... Il n'était pas un hors-la-loi pour rien. Même si retirer la vie de ses propres mains n'était pas quelque chose qu'il se plaisait à faire, à force de ses années de combats intensifs, le phoenix n'avait plus peur d'achever un homme de lui-même. D'autant plus s'il était quelqu'un de détestable, comme ces mecs là... Il avait vu de nombreuses choses, au cours de sa vie déjà sûrement trop chargée. Lui-même, pendant ses années de service au sein de la Marine, avait du protéger l'un de ces types en affrontant Raphaël... Et c'était à ce moment-là, après sa défaite, qu'il avait choisi de devenir l'un de ses nakamas. Il avait déserté le Gouvernement Mondial et s'était orienté vers la Révolution pendant une poignée d'années, puisque les révolutionnaires étaient, finalement, des gens qui suivaient ses idéaux. Lorsque celui qui était son futur capitaine montra à nouveau signe de vie, il quitta cette faction une nouvelle fois et se dirigea vers le Storm, rejoignant rapidement son équipage, grâce à leurs idéaux en communs.

Mais pour arriver à honorer la mémoire de Raphaël et enfin arriver à ses rêves et ses buts, le jeune combattant savait qu'il devrait se battre. Et sûrement pas qu'un peu... Son premier but immédiat était de rejoindre le Gouvernement Mondial une nouvelle fois, mais en tant que Schichibukai. La force de ceux là n'avait d'égal que leur renommée. Ainsi, il pourrait rassurer ses anciens compagnons ayant survécus, puisqu'il deviendrait sans conteste l'un des types les plus connus à travers la planète. Sans doute même l'un des vingt plus connus, après les amiraux et les yonkous... Malheureusement, il savait éperdument que son niveau de combat actuel, quoique satisfaisait, n'était pas à la hauteur pour un tel rêve. Pour cela, il lui faudrait s'entraîner activement, et plusieurs jours durant... Il avait réussit à obtenir une nouvelle technique, sur Alabasta, juste avant son second combat contre Daisuke, qui lui permettait d'alléger son corps considérablement, lui permettant de rester en suspend dans les airs pendants quelques secondes. Certes, c'était bien utile en cas de combat, pour une esquive, par exemple, mais cela ne lui permettrait pas de s'en sortir à chaque fois et il le savait bien... Il avait donc naturellement pensé à une autre technique qui, cette fois, pourrait augmenter sa puissance de frappe, sa solidité corporelle. Cela pourrait lui servir sur deux terrains : son attaque serait ainsi amplifiée, pouvant détruire des obstacles solides, et sa défense pourrait lui permettre de parer des assauts offensifs puissants. Cependant, il y aurait forcément un poing faible, et il attendait de voir ce que cela serait pour l'adopter définitivement.

Il finit donc par se retourner et se mettre à marcher, sans vraiment réfléchir à l'endroit où aller. Il voulait juste un terrain un tant soit peu plat... Sinon, il risquerait de tomber à chaque mouvement. Vu le but qu'il souhaitait attendre, il lui faudrait beaucoup de méditations mais sans doute tout autant de pratique... Cela risquait donc de lui prendre quelques dizaines de minutes, dans le pire des cas. Fort heureusement, il avait prévu le coup et avait emmené avec lui un peu de viande et de l'eau, afin d'être requinqué avant de partir en volant en direction de cette Seas du sud. Il avait l'habitude d'emprunter la voie des airs et pourrait voler calmement pendant plusieurs heures, sauf si les vents se faisaient trop violents. Cela lui permettrait de gagner une île facilement et de s'y reposer durant quelques jours au mieux. Hato et Elisabeth, de leurs côtés, auraient peut-être fini le tour de West Blue en trois ou quatre semaines, ce qui lui laissait largement le temps de pratiquer quelques cérémonies. Il se demanda où il pourrait trouver du saké sans être attaqué, à l'île des Traders... Après tout, même si ces gars étaient totalement détachés du Gouvernement Mondial, ils étaient surtout avares et cupides... Et la tête du blondinet valait de l'or. Il savait que, sans conteste, où qu'il aille désormais, des gens voudraient le tuer... Et c'était assez compréhensible, en fin de compte. Après tout, gagner une telle somme d'argent promettait à celui qui le battait de devenir extrêmement riche... Mais bon, il ne pouvait clairement pas laisser un mec perdre pour le bonheur de faire de lui quelqu'un de riche. Même pas en rêve....

Il finit par poser le pied sur un terrain un poil plus plat que ceux sur lesquels il venait de marcher durant une petite dizaine de minutes. Fixant l'horizon et laissant le vent frais le refroidir agréablement des chauds rayons de soleil, le pirate finit par s'asseoir en tailleur. Posant ses mains sur ses genoux et fermant les paupières doucement, il se décida à passer à l'entraînement le plus rapidement possible. Nakata commença par faire le vide dans son esprit. Ce genre d'exercice n'était pas facile pour un artiste comme lui qui avait, au contraire, l'habitude de laisser exploser ses sentiments sur une toile, par exemple, ou bien dans une musique... Mais avec un peu de concentration, il finit par y parvenir. C'était un bon début... Le repos de l'âme amène forcément un déclic, non ? Au bout de quelques secondes ainsi immobile, il décida de penser à la dureté des pierres, à la solidité du fer. Comment réussir à les atteindre, à les imités ? Il l'ignorait. Il n'arriverait certainement pas à cette dureté, mais pourrait au moins essayer d'y approcher... De quoi donner un peu plus de fil à retordre à ses ennemis, surtout ceux qui étaient finalement incapable de faire mal à tout ce qui dépassait la force solide des arbres. Il n'y en avait pas énormément, de ce genre de personne, sur Grand Line, mais il savait bien qu'il finirait par en trouver de toute manière... Alors autant être prêt à les exploser le plus rapidement possible !

Lorsque l'artiste pensa enfin qu'il était temps de tenter quelque chose, il se redressa lentement, gardant toute sa concentration à la manière des grands épéistes. Il n'avait pas manié la voie des sabres bien longtemps, mais cela lui avait suffit à mieux se connaître, à mieux savoir comment se calmer, et surtout à mieux savoir comment garder son impassibilité en toute circonstance... Même si finalement, il préférait largement laisser ses sentiments exploser suivant la situation. Dans tous les cas, lorsqu'il fut de nouveau debout, il ouvrit légèrement les paupières et donna un coup de pied normal mais rapide en direction d'une pierre devant lui. Subitement, ses yeux s'écarquillèrent, des larmes de douleur coulant lentement. Evidemment, c'était un échec... Et comme il l'avait fait machinalement, sans vouloir briser l'objet, ce qu'il aurait pu faire sans difficulté en temps normal, il venait de se briser les orteils... Poussant un hurlement et roulant sur le sol en se tenant le membre déjà recouvert de flammes bleutés, le Fenice se maudissait pour tant d'impatience. Il aurait du prendre plus son temps, réfléchir à comment faire, au lieu de foncer tête baissée... Mais comme on disait : "Chassez le naturel et il revient au galop !" Alors forcément, son instinct de débile revenait souvent au dessus des autres facettes de sa personnalité.

Nakata finit par se calmer, petit-à-petit, malgré la douleur toujours présente et plus que lancinante au niveau de son pied. Les flammes terminaient leurs boulots, ressoudant les os bien plus rapidement que le musicien ne l'aurait fait naturellement. Il sécha ses larmes du revers de la main avant d'attraper le caillou de son membre libre et de l'envoyer au loin avec force, de rage.


Le capitaine Baka était sur son navire, sur East Blue, deux personnes sous ses ordres. Il venait de commencer dans la piraterie, et dans son village, tout le monde s'accordait à dire qu'il avait de l'avenir. En même temps, il y avait un type qui partait en mer tous les cent ans, de l'île d'où il venait, alors bon... Forcément, tout le monde souhaitait qu'il ne lui arrive que des bonnes choses ! Surtout qu'il avait toujours été serviable avec ses voisins, les aidant volontiers dans leurs travaux. Ses deux nakamas, il les avait découvert sur l'île qu'il avait rejoint après un naufrage... Celui de son premier voyage, en fait. La navigation n'était pas son fort. Dans tous les cas, cette fois, il en était sûr : il allait régner ! Régner encore et toujours, devenir un homme fort ! Ses pensées furent subitement interrompues par un sifflement. Son regard se tourna en direction du ciel. Il ne voyait rien ou en tout cas, pas grand chose... Seulement un petit caillou. Que faisait un caillou tel que celui-ci dans les airs ? Baka n'était pourtant pas sur Grand Line, il en était certain ! Il n'eut pas le temps de dire à ses deux compagnons de dévier le navire que le projectile traversa son navire, laissant l'eau rentrer lentement tandis que le capitaine, sur les fesses après le choc, fixait le ciel avec incompréhension. Un naufrage et maintenant ça ? La piraterie, c'était pas fait pour lui.


Pendant ce temps, sur Reverse Mountain, le maudit avait fini par se remettre dans la position précédente, en tailleur. De toute évidence, il lui fallait encore un peu d'entraînement mental pour pouvoir changer les paramètres de son corps... C'était quelque chose qui semblait simple à faire, lorsque l'on observait les combattants d'un niveau élevé. Par exemple, lorsqu'il était encore dans la Marine, le jeune homme avait un jour eu le privilège d'observer, de loin, un entraînement que donnait un vice-amiral. Celui-ci montrait les capacités qu'offraient un art de combat étrange, et qui était donné de gouvernemental en gouvernemental. Ce haut-gradé pouvait se solidifier d'un seul coup, et bien plus que Nakata ne pourrait le faire après cet entraînement si, toutefois, il arrivait à l'achever. Cependant, ce mec ne pouvait pas bouger... C'était quelque chose entre les deux que voulait attendre le pirate, ce jour-là. Quelque chose qui, sans l'empêcher de courir, lui permette de combattre plus férocement... Bon, comme il l'avait déjà pensé, il aurait sans aucun doute un point faible une fois dans cette forme... Il restait à savoir lequel cela serait, même s'il ne pourrait certainement pas le savoir avec certitude avant de pouvoir enfin affronter quelqu'un de digne et d'assez puissant pour forcer le Fenice à aller dans de tels retranchement. Poussant un soupire, le blond ramena le calme dans son esprit, empêchant ainsi son cerveau de divaguer et de réfléchir à de choses qui, de toutes façons, pourraient bien être pensées plus tard. Après tout, il était un pirate et n'avait strictement aucune obligation autre que celle de vivre dans la liberté, la joie et le bonheur le plus absolu... Il n'avait aucune restriction. Il mangeait quand il le souhaitait, buvait quand il en avait envie et dormait quand il en avait marre de rester éveillé... Bien sûr, dans la limite qu'offrait le corps humain, mais pour avoir expérimenté plusieurs systèmes, le hors-la-loi préférait bien largement celui où l'on ne dépendait de personne d'autre que de nous même. C'était certainement une règle d'or qu'il allait mettre en place à bord de son navire, pour son équipage : tout le monde reste libre de ses actes !

De toute manière, il était bien loin de penser à tout ça, lui. Il venait de finir sa méditation, et était encore bien plus calme qu'auparavant. Plus aucune pensée ne semblait pouvoir se mettre entre lui et cette technique. Il chercha des yeux une autre roche et s'approcha d'elle lentement avant de donner un nouveau coup pied. Cependant, cette fois, il ne ressentit plus de douleur et propulsa la pierre avec force...


Baka avait réussit, après un long combat avec la coque de son navire, à remettre des planches pour empêcher les fuites de plus s'accentuer pendant que ses deux amis enlevaient l'eau grâce à des sceaux qu'ils jetaient ensuite par dessus bord, afin d'essayer de retarder leur naufrage. Après ce travail assez coordonné, ils retournèrent sur le pont, fatigués, et s'y allongèrent. Un autre sifflement vint alors se faire entendre et, sous leurs yeux désespérés, un autre caillou s'écrasa sur le pont, créant ainsi une nouvelle embouchure dans laquelle pénétrait l'eau salée d'East Blue.


Il avait réussit ! Nakata sautait littéralement de joie. Son but avait été atteint, même s'il était loin d'avoir fait exactement ce dont il aurait aimé être capable, il savait que cela finirait par venir avec l'entraînement. Qu'est ce que c'était agréable, de savoir qu'enfin il avait débloqué une nouvelle technique pour l'aider dans les plus mauvaises circonstances qu'il puisse traverser ! C'était une bonne chose, voir plus... Il ne pourrait pas arrêter les lames, mais pourrait sans conteste se protéger des attaques au corps-à-corps avec un peu plus de facilité qu'auparavant. Avec un sourire, il but quelques gorgées d'eau fraîche avant de se changer en phoenix. Il n'avait pas de temps à perdre, l'aventure l'attendait !

© Never-Utopia


_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 

Entraînons-nous, avant les choses sérieuses. [Solo-FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînons-nous, avant les choses sérieuses. [Solo-FB]
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Terminé]Entraînons-nous sur la plage, pendant que le loup n'y est pas!
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» Prom'nons nous dans les bois, tant qu'le loup n'y est pas, si le loup y était, il nous... [pv Ginger]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Red Line :: Reverse Mountain-