Partagez | 
 

 Le Monde tourne. [Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Le Monde tourne. [Event]   Sam 10 Nov - 17:43

VS

Maintenant qu'il était là, à East Blue, on lui demandait de revenir ? Non mais ils étaient sérieux, ces types ? Une poignée de révolutionnaires et ils rapatriaient tous les hauts gradés de la Marine à la base principal pour aider ? Fallait pas déconner ! Ezra était vraiment révolté. De toute façon, il ne pouvait rien faire : si Marineford devait couler, il aurait coulé avant même que le vice-amiral n'arrive aux alentours ! Alors, maintenant qu'il était là pour attraper du pirate, autant rester là en attrapant du pirate ! En bref, il était énervé et les premiers forbans qu'il croiserait en subiraient les conséquences ! En plus de ça, il avait sous ses ordres tout un détachement de soldats... Être haut gradé n'apportait pas que des responsabilités inutiles, au final ! C'était même carrément cool ! La commandante de la base où il était devait également obéir tous ses ordres. Elle s'appelait Focker, et s'était un joli brin de fille. Enfin, dans tous les cas, il s'interdisait évidemment les écarts trop forts ! D'autant plus que s'il la mettait en colère, il pourrait le regretter : même en étant largement plus fort qu'elle, il devait admettre que ses coups de poings, capable de briser de l'acier, n'étaient pas du tout faiblards. En plus, cette femme possédait des gants en granit marin... De quoi le calmer d'une seule droite, en somme.

Bref, ils étaient en ville avec quelques hommes, ce jour là. Et ce fut également ce jour là que la malchance de certains pirates les guida droit vers ce port qu'ils voulaient piller ! Bonne idée... Si Ezra n'avait pas été là. Ce type voyait là une opportunité de s'amuser, d'autant plus que les deux équipages qui attaquaient en même temps étaient deux équipages menés par des Supernovas ! Miss Dia, une fille complètement tarée et qui se battait avec des couteaux, primée à 134 millions, et Reko, un mec assez baraqué, qui se battait avec une lance, primé à 111 millions, étaient tous deux alliés pour cette fois... Un challenge intéressant vint alors à l'esprit du Marine : il voulait prendre le paris que seul, il pourrait s'occuper de ces deux pirates. Cependant, il n'eut pas le temps de présenter ce défi : la jolie Focker fonçait déjà dans le tas, sans demander son reste. Vraiment intéressante, cette fille.

Dans tous les cas, ses poings frôlèrent la dingue qui les évita assez habilement. Donc, la plus primée étant prise, il ne restait plus que l'autre, Reko... En poussant un soupire, Ezra utilisa un soru, se retrouvant juste face à son ennemi. Il lui donna un coup de pied dans la tête, l'envoyant prendre la poussière dans une boutique. Décevant... Fort heureusement, ce type semblait coriace, puisqu'il se relevait ! Au moins, il amuserait la hyène un minimum de temps...

L'ordre des participants sur ce topic sera celui-ci :
Hikari, Kanade, Drake, Mitsu, Zundertaker
Chaque participant a 48 heures pour poster. En cas d'absence prévenue, un délai supplémentaire de 24 heures sera donné au participant en question. Cela n'est possible qu'une seule fois. De plus, si un membre n'a pas répondu à temps, le RP passera directement au suivant. Le membre qui n'aura pas posté, selon son implication dans l'évènement, pourra être définitivement disqualifié. Pour ceux qui réussiraient à tenir l'event, des récompenses seront données. Bonne chance et bon courage à tous.


Dernière édition par Maître-Jeu le Mer 14 Nov - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Sam 10 Nov - 18:58


Event ~
L'entrée en scène du D.




Cette ile, Hikari y était déjà allé... Oui, lorsqu'il avait atterris sur les mers bleues, il avait foulé cette terre ronde. Il avait rencontré là-bas ces premiers indigènes, ceux sans ailes qu'ils croyaient si rare en haut, mais qui vivent dans la profusion sur terre. Ces êtres étaient nombreux et vivaient simplement et cette vision l'avait presque dégouté de l'humanité. Lui qui cherchait quelqu'un à battre, il n'avait pas espérait que sur cette ile, il y avait quelqu'un d'assez fort pour le surprendre, pourtant il y était revenu. Presque malgré lui, il avait prit le bateau qui y menait et avait fait bon voyage, assez court et plutôt spacieux. Il avait fait ce voyage à travers les mers d'East blue en compagnie de son assistante, Mikasa. Ce duo avait pour vocation de voyager un peu et de trouver des boulots plus ou moins bien payés pour vivre sans problème. D'un naturel méfiant, Hikari dormait peu récemment, ce qui avait prévenu Mikasa des problèmes à venir. Oui, car l'instinct de l'ange était puissant, il savait que sur cette ile, il y aurait quelque chose d'intéressant. C'est pour cette raison, que ce jour-là, ils y étaient.

Sans distinction du bien et du mal, Hikari passait au travers les combattants. Qu'ils soient marines ou pirates, il tranchait tout ceux qui osait s'approcher trop de lui. Cette arme, Soho, était certainement plus puissante que ce que lui avait dit ce forgeron. Bien aiguisée, longue et fine, elle découpait les corps de ses assaillants avec facilité. C'était aussi dû à sa maitrise du Kenjutsu. Ne sachant pas réellement pourquoi ce combat avait lieu, Hikari frappait sans vraiment réfléchir. De son côté, Mikase, elle, réfléchissait au pourquoi du comment. Elle s'informait souvent de tout ce qu'il se passait. Elle savait que les révolutionnaires avaient donné "l'assaut". Si Hikari l'avait su, il aurait foncé directement à MarineFord, mais elle l'en avait tu ces informations. Elle connaissait les deux équipages pirates et le blond de la marine qui se battait contre eux. De là où elle était, elle avait une vision du champ de bataille, presque parfaite. Elle voyait que ce qui régalerait le plus son partenaire était ces quatre personnes, mais il fallait se méfier tout de même, ils n'étaient pas seuls... Ils devaient faire attention.

Bien que le combat faisait rage au centre de la ville, le vent sifflait lentement entre les bâtiments. Malgré le fait que l'ange découpait les militaires et les hors la loi avec facilité, il était fasse à une armé entière et il ne pouvait pas, seul, s'en défaire. Ne tentant pas le diable, il essaya de le contourner pour retrouver le coeur du combat, là où il sentait la présence de combattant, de vrai. Il avait aperçu le regard attentif de sa subordonnée et avait décidé de le suivre. Elle avait un bon niveau pour trouver ce genre de "personne". C'est peut être pour cette raison qu'il avait pris sous son aile, qui sait.

Mikasa, elle, restait plantée en haut du bâtiment où elle stationnait pour avoir une vue d'ensemble, quitte à être prise pour cible par autre sniper ou attaque à distance. Elle attendait de trouver une raison pour elle d'entrer dans ce combat.

Revenir en haut Aller en bas
Kanade Hitomi
Disparu
avatar
Messages : 108
Race : humaine ಠ_ಠ
Équipage : ಠ_ಠ

Feuille de personnage
Niveau:
13/75  (13/75)
Expériences:
61/80  (61/80)
Berrys: 19.045.500 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Dim 11 Nov - 13:43


"Le calme avant la tempête...c'est simplement le vent qui change de direction"

Il y avait quelque chose de bizarre dans l'air, quelque chose qu'elle n'arrivait pas à décrire et si seulement il y avait que l'air de bizarre, mais cette ville l'était encore plus puisqu'il y avait personne dehors...C'était une ville comme fantôme avec seulement pour vie cette fille insouciante aux souvenirs perdus. Pourquoi elle était venue sur cette île ? Cela à très peu d'importance, de toute façon. Ce qu'elle est venue faire ici est tombé à l'eau puisque personne n'était dehors comme à croire que tous avait fuit quelque chose. Regardant dans chaque recoin de la ville, la gentille Kanade ne trouvait aucune personne dehors, ce qui était embêtant puisque qu'elle tenait à son bras un panier de pain venant de la boulangerie d'Harsh. La veille, un client était passé à la boutique demandant un entretien avec Harsh. Kanade avait trouvé cela étrange, mais comme cette personne était un client régulier, elle l'avait emmené à l'arrière boutique voir son "patron". Après quelques minutes de discussion, Kanade devait le lendemain apporter une commande de multiple pain à une dame qui ne pouvait faire le déplacement à la boulangerie et surtout de son île à la sienne.

C'est donc ainsi que la jeune fille se retrouvait sur cette île, avec un panier de pain pour le livrer alors qu'elle devait être logiquement en repos aujourd'hui. Pourtant, c'est avec plaisir que Kanade avait accepté de se déplacer. Après tout peut être qu'en bougeant et rencontrant d'autres personnes elle se souviendrait de quelque chose ? M'enfin, vu la situation c'était un peu compliqué. Soupirant lentement, la jeune fille s'arrêta, regardant autour d'elle, quelque chose clochait ici, c'était sûr, mais quoi ? Elle trouva un coin à l'abri des regards pour poser son panier de pain et pensa qu'elle en aurait pas pour longtemps. Elle devait juste faire un tour vite fait de la ville pour essayer de trouver quelqu'un et demander son chemin. Se remettant en route, le vent soufflait caressant ses cheveux détachés, la jeune fille retient quelques mèches et fini par courir plus vite elle trouvait et plus vite elle pourrait livrer son pain. Cependant, lorsqu'elle trouva sur la place des personnes, elle ne s'attendait pas à être au beau milieu d'un conflit.

La vision d'horreur? Un combat. Des blessés. Des morts...Choquant, oui elle trouvait ça choquant, mais elle ne pouvait faire un pas de plus, elle était pétrifiée face à cette vision. Qu'est ce qui se passe donc ici ? Pourquoi il y avait un combat, des morts et des blessés ? Pourquoi ? Elle ne comprenait pas, elle voulait juste se réveiller, pensant que c'était un mauvais rêve, mais ce n'était pas un rêve, c'était une tempête qui était déclenchée sous ses yeux spectateurs. Le vent souffla de nouveau. Demeurant immobile, elle faisait face à la réalité de la vie.


Dernière édition par Kanade Hitomi le Jeu 3 Jan - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 545
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mar 13 Nov - 14:24




Mais qu'est-ce que je foutais là moi... ? Apparemment, c'était la question du jour... Non mais sérieux, ma première escale dans mon nouvel équipage et je suis déjà dans la merde... Pardonnez ce mot ce mot vulgaire, mais faut dire ce qui est là... On pourrait dire qu'à chaque fois que je passais quelque part, il y avait toujours une histoire, que la situation soit positive, négative ou... les deux. Par exemple, à Illusia, c'était le combat contre Kiru et cette rencontre avec ceux qui m'avaient fait virer du petit bistrot où je travaillais, à Shimotsuki, c'était la rencontre avec Mitsu et mon enrôlement dans son équipage et là, c'était ça... Bon, je pouvais aussi rentrer dans le tas, mais après tout, je suis pas censé être impliqué là-dedans moi... Enfin bon, d'un côté, c'est un bon entraînement, de l'autre, il faut être assez fou. Au pire, si Mitsu décide d'y aller, je le suis ! Oh non, je ne suis pas lèche botte, juste une question de principe (encore un principe, je crois qu'on va toujours en trouver des principes dans mes Rps... (et depuis quand je m'adresse directement aux lecteurs moi ?! Aller, parce que c'est vous, je veux bien taper un peu la causette, un peu de thé peut être ? Ou du café ? Oh, wait, wait, wait, je ne dois pas casser mon histoire pour taper la discut' avec vous là!)). En effet, c'est mon capitaine et s'il décide de foutre des torgnoles, je le suis (du verbe suivre, pas du verbe être attention)... Attendez... Je me rends compte que je parle à demi mots depuis le début là... Ouais, je vous imagine déjà là « Mais de quoi il parle punaise ! », laissez-moi vous répondre, c'est juste que je me suis foutu encore dans un nouveau pétrin... En gros, là, on est sur un champ de bataille, en plein dans le village de cette petite île où on a fait escale... Et ça n'avait pas l'air de jouer...

Mais pour comprendre tout ça, revenons en arrière, lors de mon « entrée » dans l'équipage du briquet. Après une bonne bagarre contre la marine pour fêter mon arrivée, je prenais la mer avec mon nouvel équipage. Celui-ci était du mieux que je pus espérer, certes, nous n'étions pas très nombreux, mais ce n'était pas cela qui comptait après tout ! Non, ce qui comptait c'était l'ambiance!Mais bref, passons donc cela, parlons plutôt de comment j'étais arrivé sur cette île au mauvais moment... En fait... c'est simple, nous pourrions le dire très rapidement, mon premier voyage avec cet équipage, ma première traversée, mon premier escale. Voilà, ça se résume à ça... Enfin... même si « escale » était pas le bon mot, non mais franchement, qu'est ce qu'on pouvait faire dans une île en pleine guerre ? Au part mettre des torgnoles et mettre sur la face des autres bien sûr. Mais attendez... à bien y regarder... c'était des... marines ? Si des marines se battaient là, avec d'autres, il y avait bien une raison... ? En tout cas, la vue était chaotique, tous se battant... C'était une horreur en fait... J'en étais même presque révolté de voir se battre des gens comme cela... Vous devez trouver cela assez drôle, moi qui suis sabreur et qui trouve ce spectacle sanglant horrible... Mais sachez que je ne me bas pas pour verser ce liquide rouge coulant dans notre corps, si je croise les lames, c'est avant tout pour m'améliorer dans mon domaine qu'était le Ken Do, mais aussi pour vivre des combats toujours plus sensationnel...

Bref, revenons vers cette situation, bien heureusement, là où il était, les combattants ne faisaient pas attention à moi... C'était à peine s'ils m'avaient vu en fait ! Me tournant vers l'Allumette, Mitsu, je commençais à ouvrir la bouche, pour lâcher quelques mots.

« Bon, on fait quoi ? Après tout on a rien à voir avec ça mais bon... On pourrait aussi se battre, mais après tout on est pas impliqué là dedans, en plus c'est la marine qui se taloche et on sait pas contre qui... »

Après cela, je pivotais la tête, quand, derrière mes lunettes, je vis une certaine silhouette... puis un visage se dessiner...

« Toi ! Qu'est-ce que tu fous là (Censure) (Bougre d'Âne) ! »

Je lançais ses paroles, sans pour autant que le visé ne m'entende, il était trop loin. À qui je parlais ? Oh, juste l'une des personnes grâce à qui j'avais été viré du restaurant où je travaillais à Illusia... Mais sérieux, il foutait quoi ici lui ?... En plus sa copine aussi était avec lui...
Je sentais déjà que j'allais adorer cette journée... d'un côté avec tout ce remue ménage et de l'autre avec le cinglé de service...



Dernière édition par Drake Kotori le Lun 17 Déc - 15:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dan Eudoras

avatar
Messages : 1642
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
126/250  (126/250)
Berrys: 67.488.000 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mar 13 Nov - 23:03



Une fois de plus, la Marine allait se trouver sur mon chemin, elle allait me difficulté la tâche et tenter de me priver de ma liberté, mon bien le plus précieux. Sur ce coup-là, c'était carrément un haut gradé du Gouvernement Mondial qui se trouvait sur les lieux. Cependant, je doute que ce ne soit pour moi. Pourquoi se déplacer de si loin vers un endroit autant perdu pour venir chercher un simple homme. Non, la question était bien plus dangereuse, enfin dépend du camp où l'on se trouve. Personnellement voir ces hommes de loi, enfin c'est comme ça qu'il voulait se faire appeler, prendre dans les dents me donnait un certain plaisir. Protecteur des innocents comme il se faisait appeler, ces rats qui avaient détruit mon village allaient tous finir par payer. Je n'étais pas du genre rancunier, mais là c'était bien un acte qui me resta au travers de la gorge et tant que ce chat dans la gorge ne sera pas redescendu, dormir me sera bien plus compliqué.

Comment j'en étais arriver là ? C'est une question des plus pertinentes. C'était une belle journée ensoleillée dont Dino finit vite par me prévenir de l'île qui était en approche. Nous accostâmes à notre habitude, nous jetions l'ancre au port et débarquions sur l'île. Sauf que cette fois-ci c'était différent. Il y avait un atmosphère bien plus lourd. On sentait facilement que quelques choses allaient se passer. C'est pourquoi je me dirigeais immédiatement vers le centre de l'île où un son gronda dans toutes les rues. Accourant vers les lieux, j'étais accompagné de Drake Kotori. Notre navigateur avait préféré rester sur le navire en cas de problème. A croire qu'il évitait à tout pris les ennuis. Plus on avançait dans ces routes, plus on pouvait s’apercevoir que l'endroit était totalement vide.

« Cette fois c'est sûr, il y a vraiment quelques choses de pas net dans le coin et je compte bien découvrir ce que c'est. Pour que les rues de cette charmante ville soient totalement vide, il y a bien quelques choses là dessous. Mon petit doigt me dit que c'est quelques choses de bien plus terrible qu'on ne l'imagine. »


Les vents commençaient à s'accélérer et s'engouffraient dans mes cheveux comme pour certifier mes paroles. Le centre de l'île était de plus en plus proche et on pouvait déjà se voir dessiner des silhouettes au loin. Je pouvais voir un total de six personnes. Trois femmes et trois hommes, voilà la situation. J'étais arrivé bien trop tard, ou bien trop tôt pour savoir si une action s'était produite. Pour le moment, tout le monde se regardait distinctement. Plutôt en retrait pour observer la situation et tenter d'évaluer les cas, J'observais calmement la situation quand Drake se retourna et aperçut une veille connaissance. Enfin c'était l'effet que ça donnait d'ici. Il lui demanda ce qu'il foutait sur ces lieux, drôle de façon de parler avec quelqu'un. Pour ma part, je retournais à nouveau la tête et regardait les autres personnes sur place. Je pus finalement apercevoir que sur ces personnes, deux étaient de la Marine. Contre qui il se battait, j'en avais aucune idée, mais je pense que je n'allais pas pouvoir rester là à rien faire bien longtemps. Si j'avais une seule preuve d'injustice, je lui sauterais à la gorge sans aucun remord.

« Drake, on va rester là et observer la situation avec attention avant de passer à l'action. Si les choses deviennent intéressante, je pourrais bien vouloir intervenir au côté des ennemis de la Marine qui se trouve juste en face. Il doit bien avoir une raison pour que ce combat ait lieu et s'il y a un seul signe d'injustice gouvernemental, je risque d'intervenir et de ne plus me retenir. Pour la première fois depuis longtemps, je devrais me battre à fond pour pouvoir m'en sortir. Ces gens n'ont pas l'air ordinaire ! »


Le combat qui se profilait risquait de rentrer dans l'histoire. Une intensité des plus élevés étaient à prévoir. C'était la première fois que je me sentais autant excité pour un affrontement. Peut-être était-ce la peur ou tout simplement l'anxiété d'affronter quelqu'un de plus puissant que soit. Quoi qu'il en soit, j'en trépignais d'avance.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mer 14 Nov - 13:41





Zundertaker se trouvait sur une île d’East Blue, il essayait de trouver des criminels et des psychopathes pour les enrôler dans son projet car Zun souhaitait créer une organisation ténébreuse, mais rare sont ceux qui sont aussi fou, machiavélique, démoniaque et dépravé que lui. Il arpentait actuellement les rues les plus sombres à l’extérieur de la ville, il trouva un homme assis par terre ce tenant l’oreille, balançant son corps d’en avant en arrière et en répétant sans cesse

La misère c’est moche, la luxure c’est bien

Le hors la loi s’approcha du gars et lui demanda

Hey le crado tu préfères que je t’éclate la tronche et que tu ne puisses plus péter tellement t’en auras plein le cul ou alors tu souhaites rejoindre mon organisation ?

L’homme leva les yeux vers Zundertaker et lui répondit

La misère c’est moche, la luxure c’est bien

C’est à ce moment que le brigand compris que ce mec n’était pas fou ou bizarre, il était seulement autiste et pas qu’un peu. Il regarda son accoutrement, mais l’homme ne portait quasiment plus rien étant donné que ses vêtements partaient en lambeau. Toute fois Zunder sortit un fil de sa main qui finit par se loger dans le cœur de l’attardé et dit une phrase

Quitte se monde de misère et deviens un autre homme en enfer. HAHAHA je suis trop génial ça rime !

Fier de ce qu’il venait d’accomplir, il repartit en direction du centre-ville mais celui-ci se trouva à quelques kilomètres de la position de Zun. Pendant cette petite randonnée, le hors la loi réfléchissait à la façon de recruter des gens, peut-être qu’il était trop gentil en leur donnant le choix de se faire casser la gueule ou d'accepter. Il se disait qu’il ne devait sûrement pas leur donner le choix et les torturés jusqu'à ce qu’ils me disent oui…

Zundertaker était bientôt arrivé en ville lorsque des bruits de coups de feu ainsi que des cris s'y échappa. Il se mit à courir à toute vitesse en directions du centre-ville et une fois arrivé il trouva une scène absolument magnifique digne des plus grands artistes. Des cadavres jonchaient le sol, des hommes se battaient à coup de poing, à coup d’épée, à coup de canon, des femmes se faisaient peut être même violé chez eux ! Zundertaker était au paradis, il n’en croyait pas les yeux alors pour vérifier il attendit qu’un civil s’approche de lui et le découpa avec ses fils. L’odeur du sang lui était bien réel et il avait maintenant le cœur net de ne pas être en train d’halluciner. Pour satisfaire son fantasme il sortit une clope de sa veste, l’alluma et pris une grande bouffée qu’il fit ressortir par le nez. Pendant que les combats faisaient rage le hors la loi en profita pour piller un bar et se servit gratuitement en alcool en se posant sur une table en savourant la scène derrière la vitre. Zundertaker était en extase la seul chose qu’il regrettait était de ne pas pouvoir mater quelques filles en petite tenue, mais bon il ne fallait pas en demander trop. Néanmoins il se demandait, ce qu’il se passait sur cette île pour que des marines, des pirates ainsi que des civils furent impliqué dans cette histoire. Une fois sa clope et son verre terminé, il décida de partir en quête d’informations pour éclaircir un peu son esprit qui n’était déjà pas très net, mais il pouvait peut être grâce à ce tumulte repérer certaines personnes susceptibles de l’intéresser et pourquoi pas le recruter !




Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mer 14 Nov - 16:25

VS

La commandante Focker et Miss Dia se battaient avec une rage incroyable. La pirate saisit cinq couteaux sous son habit qu'elle envoya avec agilité en direction de son ennemie. Celle-ci les para grâce à ses poings, avant d'attaquer à son tour, d'un bond. La tarée eut le temps de sauter en arrière, et elle avait eu de la chance : le coup fut tellement puissant qu'il souleva de la poussière, masquant littéralement la gradée à sa vue. Cette dernière attaqua une nouvelle fois, à nouveau sans succès : cette fois, ce fut un mur qui explosa sous la force du choc... De son côté, le vice-amiral Ezra, lui, s'ennuyait. Son adversaire fonçait dans sa direction, tentait un coup d'estoc, et lui attrapait simplement la lame de sa main sans se couper et, d'un simple mouvement du bras, envoyait son adversaire dans un mur que ce dernier traversait. Il n'avait absolument aucun challenge, absolument rien pour une bonne petite montée d'adrénaline. Il fixa Focker un instant, envieux. Elle semblait beaucoup s'amuser... Enfin, à sa place, Ronald s'amuserait. Mais il fallait également dire que cette petite dame était bien lente, à ses yeux... L'autre ne pourrait même pas l'éviter une seule fois. Il aurait largement prit le paris en tout cas !

Il évita, sans même avoir son ennemi dans son champ de vision. Celui-ci resta étonné et ne put éviter, une nouvelle fois, le coup de pied du haut-gradé au niveau de son torse. Celui-ci, par contre, fut bien plus puissant que les précédents. Il fallait dire que son ennui finissait toujours par amener de l'impatience... Et c'était exactement ce qu'il se passait dans le cas présent. Le supernova fut propulsé à une énorme vitesse en direction des maisons et il traversa trois rues avant de s'arrêter contre un immeuble, au milieu de gravats. Il était en sang, le pauvre... Il ne faisait absolument pas le poids... En plus de ça, il venait de lâcher sa lance, sous la force du coup de pied ! C'était dommage... Mais bon, il avait un second, un épéiste ! Et c'était tant mieux ! Primé à 30 millions de berrys, ce type là maniait deux katanas et il fonça en direction d'Ezra qui cligna des yeux avant d'éclater de rire. Si même les nazes fonçaient vers lui, où allait le Monde ? Il décida de lui donner une bonne leçon. Lorsque la première lame allait lui trancher la tête, il prit sa forme hybride, se changea en une semi hyène. Il mordit le premier katana et, d'une simple pression de la mâchoire, le fit voler en éclat. En même temps, il envoya un rankyaku de son pied droit, et le pirate s'envola dans les cieux avant de retomber lourdement sur le sol, en sang. Et un de moins. Une fois cela fait, le vice-amiral utilisa le soru, passant d'un pirate à un autre à une vitesse hallucinante, les perçant tour-à-tour d'un shigan avant de s'arrêter en baillant. Quinze étaient morts comme ça et ils s'effondrèrent en même temps. Le capitaine, Reko, fonça dans sa direction, ayant reprit sa lance. Il semblait vraiment énervé...

-Oh mon Dieu, le preux chevalier veut tuer le méchant marine !...

Le méchant marine en question troqua immédiatement son air ironique en un air froid. L'autre ne put pas éviter son coup de poing au niveau de l'abdomen et il traversa, une nouvelle fois, trois rues sans s'arrêter à cause des bâtiments.

-Pathétique ! Quand comprendrez vous que pour tuer impunément, il faut être de notre côté ? J'vous jure, z'êtes complètement débiles...

Un soldat marine hurla alors à son supérieur :

-Vice-amiral Ezra ! Des civils sont encore dans certains bâtiments !
-Mince ! Je devrais faire attention, je suppose ?
-Oui, s'il vous plait !
-C'est la guerre, bouseux ! Quand tu te bats, ne te préoccupes pas des faibles ! Ils n'ont qu'à devenir plus fort s'ils veulent survivre, de toute façon ! C'est la loi du plus fort !
-Ou... oui monsieur !

Le soldat partit en courant, préférant visiblement mille fois la compagnie des pirates à celle du vice-amiral qui poussa un soupire d'ennui, à nouveau. Le Supernova peinait déjà à se relever... Cet affrontement était le plus nul que le haut-gradé n'avait jamais connu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Jeu 15 Nov - 15:44


Event ~
Le D désespère... Quoique...




Au milieu du champ de bataille, les corps continuait de s'agglutiner au sol, souvent morts. Les combats s'enchainaient, des pirates perdaient la vie en même temps que les marines. Les deux camps s’opposaient et en moyenne, c'était assez équitable pour le moment. Les sous fifres tombaient comme des mouches et Hikari se trouvaient être de ceux qui les faisait tomber. Écrasant les petits mousses ou les sabreurs de secondes zones avec trop de facilité, il commençait à s'énerver. Jamais il n'aurait cru qu'un combat d'une telle intensité pouvait être de si bas niveau. Comment ces gens pouvaient ils se considérer comme des soldats, des guerriers ou même juste des combattants... Impossible qu'il continue ainsi... Tuer ne le dérangeait en aucun cas, mais pas pour rien. Ces adversaires là, il préférait habituellement les laisser à Mikasa, mais elle n'était pas venu. Non, elle était resté en retrait pour comprendre la situation. Il aurait sans doute mieux fait de faire pareil... Ça lui aurait empêcher de tuer ce genre de larves...

Mikasa était donc sur le même toit que précédemment et observait le combat de là-haut. Elle pouvait voir distinctement le plus grand des troupes. Au dessus de la foule, elle vit qu'il y avait deux sortes de combats. Le premier, celui dans lequel était maintenant coincé Hikari, le plus gros des troupes. Les soldats basiques... La dedans, la puissance des deux côtés étaient approximativement la même, aucun ne cédait à l'autre. Mais bientôt, des deux bords, il n'y aurait plus assez de combattant... Ensuite, il y avait deux autres combats, plus intense, plus puissant, plus intéressant pour l'ange. Mikasa aimait se renseigner et elle reconnue plusieurs têtes, surtout du côtés des pirates. Deux supernovas, Miss Dia, avec une prime à 134 millions et un autre dont elle ne se souvenait pas le nom mais qui dépassait aussi les 100 millions. Le combat était quand même à l'avantage des marines, surtout cet homme, le blond. Il arrivait, avec autant de facilité qu'un Hikari en forme. Il enchainait les victoires aisés, que ce soit contre les simples pirates ou les primés, qu'il faisait valser à travers le champ de bataille.

Toujours en observant les différentes scènes sanglantes quand un coup un vent la fit se déstabiliser. Elle se tourna en enlevant les mèches de cheveux qu'elle avait reçu sur les yeux, et à ce moment-là, elle aperçut deux hommes s'approchaient de la zone de combat. Un blond et un autre. Cet autre, elle l'avait déjà vu... C'était cet homme qu'ils avaient rencontrés sur une autre île. Elle ne s'en rappelait plus vraiment. Ils venaient et au bout de la rue où ils se trouvaient, il y avait Hikari. Ce sabreur aux sept sabres l'avait remarqué. Lorsqu'elle les vit, elle se perdit rapidement dans un songe et décida subitement de rejoindre son ange préféré. Elle lança un harpon sur le mur en face de sa maison, et au même moment, une habitation assez lointaine s'effondra à cause d'une attaque d'Ezra. Elle rejoignit rapidement son homologue freelance et l'averti de la situation.

Entre temps, il avait eu le temps d'arrêter de combattre. Il s'était posé et observait la situation, à l'ombre d'une bâtisse encore intacte. Il avait, lui aussi, vu le combat entre Ezra et les pirates, mais il n'interviendrait pas, car un combat commencé seul devait être fini seul. Il aurait cependant bien voulu se battre contre le marine, mais il y renonçait, pour le moment. Lorsqu'elle lui apprit la situation, il ne se rappelait pas du tout du type dont elle parlait et donc il se retourna pour voir et même sa tête ne lui revenait pas du tout... L'autre... Son collègue, le blond était jeune, mais semblait émettre une aura, ils étaient plantés, là, au milieu de la rue.

Les combats précédents l'avait énervé, il ne pouvait pas se permettre, dans un combat si "important" ne pas se battre contre quelqu'un de fort. Il se dirigea lentement vers les deux hommes et Mikasa le suivit aussi... Il avait toujours l'intention de se battre... Il allait peut être se battre contre eux... Tout dépendait d'eux...

Revenir en haut Aller en bas
Kanade Hitomi
Disparu
avatar
Messages : 108
Race : humaine ಠ_ಠ
Équipage : ಠ_ಠ

Feuille de personnage
Niveau:
13/75  (13/75)
Expériences:
61/80  (61/80)
Berrys: 19.045.500 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Jeu 15 Nov - 19:40


Observant toujours la scène qui se passait devant elle, Kanade ne bougeait pas d'un poil, c'était pire qu'un glaçon, elle attendait peut être le dégel...ou alors elle était bien trop surprise par ce qui se passait en ce moment même devant ses yeux ? Enfin bref dans tous les cas elle regardait devant elle et semblait un peu choquée de ce qui ce passait, elle ne comprenait pas et il y avait de quoi ne pas comprendre. Attendez, elle arrivait sur ce qu'elle pensait être une ville tranquille et paisible comme L'archipel Orgao [ça fait pensé à des choses pas net...] et en fait non, elle se retrouvait comme une imbécile au milieu de personne allongée au sol et s'ils dormaient tous elle aurait trouvée ça original comme ville, mais non! Ils étaient tous morts, pas comme l'âne dans Shrek qui n'est pas mourut lui en passant le pont...herm je m'égare pardon. Donc la guerre a été déclarée le jour où elle est venue livrer du pain et pour couronner le tout le jour même de son repos! Elle n'est pas belle La vie? Moi je dis, les civils ont une vie de merde, je vais aller me plaindre sur les conditions de vie.

Pendant que les autres se foutent sur la tronche, la jeune fille, elle, observait en silence, qu'est ce qu'elle pouvait faire d'autre ? Elle n'allait pas aller se jeter au combat en gueulant "A L'ATTAQUE!!!" surtout qu'elle était une civile, elle ne savait pas se battre et l'option finir en saucisson ne lui plaisait absolument pas. L'option s'en aller serait idéale n'est-ce pas ? Dites à mes amis que je m'en vais, j'ai pas envie de finir en bouillit~♫ [ok je sors...] Bref, nous sommes jeudi, j'ai eu trois heures de cours, je n’ai pas d'inspiration de telle façon à vous sortir un Rp du genre "Alors que le combat faisait rage dans cette ville marquée par cette guerre, Kanade, la belle et jeune fille qui pensait ne rien faire pris les armes et se sacrifia..." Non, non je doute que je réussisse à faire un joli rp en racontant ce genre de choses...j'aime dire de la merde et en faire [En plus je viens de rajouter quelques lignes en plus à ce Rp avec ce Flood comme quoi c'est mieux que le simple fait de dire qu'elle observe point final fini le Rp...Je vous assure je fais de mon mieux...]. Avec toutes mes interventions inutiles et totalement hors sujet, j'en oublie de décrire cette scène chaotique...tient un OVNI! Ah non c'est peut être E.T ? Ah...finalement non c'est un homme qui a volé...il a voulu faire I believe I can fly et au final il s'est écrasé comme une grosse merde au sol.

Un cri attira l'attention de Kanade, dans une maison pas trop loin,. Inquiète, elle s'approcha, prenant au passage un bâton, on ne sait jamais ce qu'il peut nous tomber sur la gueule... un zombie, un fantôme ou même pédobear...bien que Kanade est majeure... donc vous le savez : mieux vos prévenir que guérir! C'est à ce moment-là où on est censé avoir une musique stressante, car on ne sait pas ce qui se passe dans cette maison plutôt en piteux état à cause de la bataille derrière le dos de Kanade. Au pas de la porte, le vent avait soufflé un grand coup pour faire virevolter ses cheveux bleus. Avalant sa salive, serrant le bâton comme si c'était sa seule chance de survie, prenant son courage elle entra et avança vers le salon lentement, mais surement. Méfiante et regardant partout et surtout un œil derrière elle [Ouais, dans les films d'horreur les meufs surveille pas trop leurs arrières! ], Kanade avançait à pas de loup [Aaaaoooouuuuuuuu *sort* ]. Arrivée à destination du vol d'oiseau 404 direction le salon, ce qui se passait était, comment dire....horrible ? Répugnant ? Abominable ? Non je sais inhumain! Des soldats marines, pirates ou autre peut importe, Kanade ne savait pas faire la différence. Le truc, c'est que ces personnes profitaient du bordel pour aller faire joujou avec les femmes du village. Des sortes de pédobear qui s'attaquent aux adultes en gros...

Et là, nous en arrivons au plus important de ce Rp, je ne sais pas vous, mais moi même je me suis perdu dans mon propre Flood que j'en ai perdu mon idée de base. Dans un élan d’héroïsme elle dit

"Lâchez-là! "

Parfois, tu regrettes certaines choses. Je crois que là Kanade regrettait ce qu'elle venait de faire puisque les deux hommes s'approchaient d'elle avec l'un des plus beaux regards pervers qu'on pouvait balancer à une fille de toute sa vie. Reculant un peu, puis encore elle fut bloquée par le mur [WTF!? Qu'est ce que ce putain de mur vient faire là !? ] C'est là où tu te dis que finalement te jeter dans la bataille aurait été certainement moins dangereux que d'être bloqué avec des pervers en manque d'un mois. OMFG! C'était quoi ça!? Le premier homme recula en se tenant le ventre! Il semblait avoir mal...très mal même. Kanade avait frappé de son bâton, elle ne comprenait pas comment elle avait réagi, mais on va dire que son geste est partie tout seul. Le deuxième homme l'insulte de p******* et se jeta sur elle et sans vraiment trop comprendre non plus comment elle a fait, la jeune civile tourna sur elle même en se décalant et elle frappa le dos du jeune homme qui se prit en même temps le mur. Elle regarda l'homme glissant le long du mur et commencer à se souvenir de geste, pas totalement précis, mais elle savait qu'elle s'était déjà battu avant.

Un combat Pokémon est lancé, Kanade contre deux pervers! Qui gagnera ? Allez savoir. La suite dans le prochain épisode des Digimon les monstres digitaux *SBAFF* [Pardon du Flood, des hors sujet et toutes autres choses qui m'ont permit de faire plus de trois lignes.]


Dernière édition par Kanade Hitomi le Jeu 3 Jan - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 545
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Ven 16 Nov - 23:13




Une véritable boucherie... Les différentes factions échangeait les coups, faisaient croiser leurs lames et se battaient sans pitié. Des corps gisaient déjà sur le sol et apparemment, aucune faction ne prenait le dessus, ils combattaient à arme égale. En tout cas, cela me mettait hors de moi, tant de personnes gisaient sur le sol. Mais pourquoi ce combat acharné ? En tout cas, ils ne lésinaient pas sur les moyens... Ils auraient pu faire d'un champ de bataille un endroit autre non ? Une ville... Mais attendez !! Il y avait peut-être des personnes coincée entre deux feux dans ses maisons... !

En tout cas, malgré la consternation du Samurai, Mitsu et lui restait là, en retrait, observant la scène. Oui « scène » car devant eux, bien que plus loin, des personnes se confrontaient et ils ne jouaient pas... Ce devait être des adversaires redoutables... On pouvait distinctement voir deux soldats de la Marine et leurs manières de combattre particulières montraient que c'étaient des hauts-gradés, par contre, les opposants... Vraiment aucune idée, des pirates peut-être ? Cela pouvait aussi bien être des révolutionnaires. Quoi qu'il en soit, je n'en savais rien. Personnellement, je me tenais près du Capitaine et je l'écoutais parler, tout en gardant un oeil sur l'autre fou là... Mais sérieux, que venait-il faire là ? La dernière fois qu'il l'avait vu, c'était à West Blue et aujourd'hui, il était là, sur une île paumée sur East Blue... Non mais quand même, c'était à cause de ce gars que j'avais été viré... Au pire, je ne suis pas d'un genre rancunier, le fait d'avoir été jarté de ce petit restaurant ne me gênait pas vraiment (dur à croire, n'est-ce pas ? ). C'était le fait que le mec se retrouvait encore une fois au même endroit que lui qui était « intriguant ». Au pire, on s'en foutait de lui non ? Revenons plutôt sur le petit groupe que je formais avec Mitsu. Maintenant que je ne pensais plus au taré de service, je pourrais mieux me concentrer sur les paroles du Cap'tain n'est-ce pas ?

« Drake, on va rester là et observer la situation avec attention avant de passer à l'action. Si les choses deviennent intéressante, je pourrais bien vouloir intervenir au côté des ennemis de la Marine qui se trouve juste en face. Il doit bien avoir une raison pour que ce combat ait lieu et s'il y a un seul signe d'injustice gouvernemental, je risque d'intervenir et de ne plus me retenir. Pour la première fois depuis longtemps, je devrais me battre à fond pour pouvoir m'en sortir. Ces gens n'ont pas l'air ordinaire ! »

« C'est bisarre, je m'attendais à ce que t'intervienne pour l'adversaire de la marine... Mais le problème qu'on ne sait pas qui sont ses gens... pour moi en tout, toi tu les connais peut être mais pas moi. Ce serait mieux de vraiment les casés en « alliés » avant de se battre à leurs côtés et s'en prendre plein la gueule pour ça... Sinon je veux bien rester ici moi, mais le problème est que c'est un champs de bataille, on devrait pas rester là à regarder la scène... Enfin, je veux dire que y'a p'tet des personnes en danger dans leurs piaules. Si le gourvenement, qui prétend service la justice, agis justement avec injustice, on est pas censé faire pareil nous... Enfin, tu me comprends... En gros même si on combat pas, on devrait voir les civils sont pas en danger non ? Car généralement, le chaos ne se compose pas que de tuerie... »

Je parlais, quand soudain j'entendis un cri dans une maison qui était juste à côté. Ce cri semblait une voix féminine et ordonnait de lacher une personne. C'est un ordre alarmant, c'est pour ça que je m'élançais déjà vers ce fameux habitat.

« Désolé Cap'tain, t'as dis qu'on interviendrait pas pour l'instant, mais j'imagine que tu parlais pour ceux qui se mettent sur la tronche sur la grand-place ! »

Pendant ma très courte course, l'hystérique de service se dirigeait vers moi, je fis abstraction de l'homme pour me diriger vers la porte d'où j'avais entendu les cris et j'entrais avec force et fracas. Là, devant moi, après quelques pas, deux hommes pas très net semblaient en vouloir à une jeune femme... Sur le coup, il sortit sa lame, près à aider cette demoiselle (un rare esprit chevaleresque qui refait surface de temps en temps dirait-on, rarement, certes, mais qui pouvait émerger certaines fois...). Cette dame était armée... d'un bâton, certes, mais elle était quand même dans une mauvaise posture. C'est donc en cela que je l'aidais à se débarrasser des mécréants de deux coups de lames bien placés. En effet, d'un bon White Slash bien calé, ses viles créatures perverties étaient au tapis.


« Et voilà ça de fait. Pardonnez-moi si mon intervention dans ce combat n'était pas désirée, j'ai vu que vous étiez en mauvaise posture, par conséquent je vous ai apporté une petite aide. »

J'imagine déjà ce que vous vous dites, par de là votre ordinateur, à lire ce post, « il est con ce gars, il s'excuse alors qu'il vient de sauver une fille d'un destin par très charmant ». J'en conscens, c'est con, mais c'est l'honneur guerrier voyez-vous. Généralement, il n'intervenait pas dans les combats, mais là, le cas étant changeant...

« Mais j'en oublie l'essentiel, vous n'avez rien de casser j'espere ? »






Dernière édition par Drake Kotori le Lun 17 Déc - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dan Eudoras

avatar
Messages : 1642
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
126/250  (126/250)
Berrys: 67.488.000 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Sam 17 Nov - 12:11



Un combat au loin, deux énergumènes qui se rapprochaient de moi et Drake qui jouait les héros, c'était le topo de la situation dans ce bazar total. Pour ma part, je comprenais pas trop ce qui se passait, mais je ne comptais pas rester là les bras croisés bien longtemps. Si le Marine qui est en train d'achever toutes ces personnes au loin me voyait, il serait bien capable de se retourner contre moi. J'ai une prime sur ma tête après tout. Bien que dérisoire elle annonçait quand même un petit danger pour ce que je pouvais représenter aux yeux de la loi. Leurs ennemis actuels, ceux qui se font étalé avec une facilité déconcertante, je ne pouvais réellement savoir leurs niveaux. Étaient-ils totalement faible ou étaient-ce des criminels dangereux et en gros, les Marines seraient réellement terrifiant. Pour en revenir à ceux qui s'approchait de moi, il y avait une femme assez élégante et un homme avec un air plutôt sérieux. Je ne savais pas ce qu'il me voulait, mais je n'allais s'en doute pas tarder à le savoir. Allié ou ennemi ? Seul l'avenir nous le dira.

Assis contre un bout de bois et les bras croisés, je continuais à regarder la scène. Voyant que tout continuait sur le même rythme, il allait falloir que j'agisse. Le Marine au fond ne m'inspirait pas confiance et si ces deux énergumènes pouvaient bien m'aider à les massacrer, ce serait fort généreux. Cependant, je ne connaissais guère leurs intentions. Ce serait complètement stupide de se battre entre nous alors que le gars, blond, au fond pouvait venir à n'importe quel moment pour venir nous déboîter. C'est pour ça que je me levais et que j'allais également à leur rencontre. Plutôt motivé à affronter ce blond, mais par peur de ne pas suffire seul, j'allais tenter de me faire des alliés dans cette quête. Plus on sera, plus on aura de chance de s'en sortir. Arriver à leurs niveaux, je me mis à discuter.

« Salut, moi c'est Mitsu. Je suis arrivé ici totalement par hasard et je vois que le Marine en blond dans le fond semble s'amuser pas mal. Le problème c'est que je crains qu'il ne soit en train de péter un câble à le recherche de quelqu'un de son niveau. C'est pourquoi il risquerait de se retourner contre nous à n'importe quel moment. Je doute que nous affronter en ce moment même ne serait pas la bonne solution. Oui, parce que j'ai le sentiment au fond de moi que si tu viens vers moi, c'est pour une bonne raison et non pas pour discuter de la vie. Soit tu as la même idée que moi, soit tu veux tout simplement me déboîter. Ai-je tord ? »


Résumant la situation du mieux possible et le plus rapidement possible, je tentais d'influencer l'esprit de mon adversaire avec ma voix angélique. Une voix assez douce pour montrer toute l'amitié que je pourrais lui porter. Mais en même temps, assez sérieuse pour lui faire comprendre que le moment n'était pas à la plaisanterie et que cela pourrait très vite tourner en notre défaveur. J'attendais donc sa réponse avec impatience et j'espérais sincèrement qu'elle serait positive, car dans le cas contraire, nos deux groupes pourraient se retrouver en grand danger.

Ma réflexion terminer, je me remis à observer sagement le combat au loin. Le blond continuait de mal traité chaque personne s'approchant de lui. Pas moyen de l'atteindre. Même l'homme qui tenta une attaque dans son dos fut facilement contré. Que pouvait-on faire face à un ennemi qui était capable d'anticiper les coups portés par l'arrière. Tournant la tête de l’autre côté maintenant, j'essayais de regarder dans la maison où s'était infiltré Drake, mais pas moyen de voir ce qui s'y passait. Était-il encore en vie ? Quoi qu'il en soit, le combat qui se préparait risquerait de rester dans l'histoire et je devais y être inscrit comme celui qui perturba les actions de la Marine. En gros, je devais faire comprendre au monde que ce Gouvernement Mondial était totalement corrompu et que si nous luttions contre eux, c'est bien qu'il y avait une raison et que ce n'était pas pour notre simple plaisir. Je ne connaissais pas les deux personnes devant moi, mais j'allais tenter de les entraîner dans quelques choses d'énorme sans doute.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Lun 19 Nov - 12:17





Zundertaker traversait le champ de bataille comme si de rien n’était, quand un mec s’approchait trop près de lui, il se défendait avec ses fils en lui coupant un membre. Les cris d’agonie était intense ce jour-là, on entendait à leurs voix leurs convictions. Zun était arrivé à un endroit où se déroulait une petite scène, une fille se faisait attaquer par deux mecs qui avaient l’air de réfléchir avec leurs queues plutôt qu’avec leurs têtes … Une autre femme avait crié à plein poumon :

Lâcher là

Le hors la loi se demandait si il devait allez aider ces jeunes donzelles, mais un homme apparue, il était assez grand, le torse quasiment à l’air, une écharpe ainsi que sept épée. Il se débarrassa des deux mécréants en deux coups de lame, au moins c’était du propre et du rapide par contre son style vestimentaire était vraiment horrible… Comment cet homme pouvait se trimballer dans cette tenue à la vue de tout le monde ? N’avait-il point honte de ce que pensaient les gens à son égard ? Du coup Zun hésitait à lui demander si il souhaitait devenir son allier, car cela tacherait l’image de son organisation et Zundertaker ne pourrait pas le supporter. Donc il ignora l’individu et repartit de plus belle dans le champ de bataille en chantonnant quelques mélodies :

Là où je suis je n'ai plus vraiment le choix
Car sous les balles qui sifflent
Il y en a peut-être une pour moi
Alors je fais comme les autres
Je fais ce qu'il ne faut pas
J'en blesse plein par erreur
J'en achève même parfois
Leurs yeux sont pleins de peur
Leur yeux sont plein d'effrois
Alors je ne regarde que leur coeur
Qui explose au bout de mon bras
Ils voudraient avoir encore une heure
Ils voudraient croire encore une fois
Qu'ils rêvent que c'est l'horreur
Et que demain tout le monde se réveillera
Mais ici il n'y a plus d'heure
Ici le temps ne compte pas
Car chaque minute se bloque sous la peur
Comment te dire tu ne t'imagines pas
Ce qu'on pratique comme horreurs
Pour gagner une forêt, un lac, un bois
Ce qu'on pratique comme horreurs
Pour gagner un lac, un bois
Veux-tu que je te fredonne le bruit des canons qui tonnent
Veux-tu que je te chantonne tout cet amour qu'on dégomme


Après avoir chansonné, il vit au loin un blond Le blond avait l’air de mal traité chaque personne s'approchant de lui, il portait les couleurs de la marine, toute fois, il avait l’air d’être complétement taré et Zundertaker adorait ça ! Non loin de là, un autre blond parlait à un homme ainsi qu’à une femme, il était plutôt beau garçon. Zun décida alors de rester un moment ici pour voir comment ce déroulerait les évènements et qui sais il trouvera peut-être son bonheur.




Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mar 20 Nov - 21:59

VS

Le champ de bataille, à cause du vice-amiral Ezra et de son littéral massacre des pirates, tournait réellement en faveur des gouvernementaux. En effet, celui-ci, à force de taper sur le Supernova Reko, ne trouvait plus en lui un challenge suffisant à ses pulsions. C'est donc pour cette raison qu'il affrontait une bonne trentaine de pirates, tous primés au dessus de 5 millions, sur ce champ de bataille qu'il dominait complètement et sans aucun soucis. Cependant, il était toujours aussi envieux de la commandante Focker et de Miss Dia... L'affrontement étant à peu de choses près à forces égales, elles étaient toutes deux blessées ! Et ce genre de blessures, qui faisait couler le sang d'un guerrier, le haut gradé ne les avait plus connues depuis un moment... De toute manière, maintenant, il pouvait prévoir les mouvements de ses ennemis grâce à son haki de l'observation et les éviter grâce à son soru, ou bien les bloquer avec son tekai... Alors comment aurait-il pu être blessé, surtout ici, à East Blue ? C'était pathétique... La force des gens qui le combattaient était totalement dérisoire. Sur Grand Line, ils n'auraient même pas une minute de survie ! Là où les Schichibukais et les Supernovas se déchaînaient avec force, de tels nazes ne feraient pas long feu... Ils ne serviraient que d'une chose : de casse-croûtes aux monstres marins !

Un premier type, qui utilisait un katana, l'attaqua horizontalement. Sans que l'épéiste en question n'eut le temps de réfléchir, un rankyaku l'entailla avec force et le repoussa sur le sol dur de la ville... Pathétique, tout simplement ! N'importe quel adversaire digne de ce nom aurait du l'éviter ! Même des commandants comme Focker étaient capable de faire un geste comme celui-ci pour éviter la mort... Mais là, non ! Pas un mouvement ! Pas une réaction ! Pas une parade ! Rien ! Même pas une tentative ! L'écart entre ces forbans de seconde zone et les commandants était donc énorme... Alors entre eux et un vice-amiral...

Ezra s'ennuyait tellement qu'il se demandait bien s'il n'allait pas retourner sur Grand Line se battre. Là-bas, il pourrait affronter plusieurs pirates dangereux en même temps ! Sans personne pour le gêner, même ! Parce que finalement, sa subordonné le gênait... Mais bon, elle était la gradée en charge de l'endroit, alors il ne pouvait absolument pas lui couper la tête ! Ça n'était pas permit, même pour lui ! En cherchant un nouveau défi, le blond eut alors subitement une idée. Il s'allongea, sous le regard stupéfait des pirates, et attendit que l'un d'entre eux passe à l'offensive. Ce fut assez rapide : l'un d'entre eux, armé d'une hache, sembla penser à une victoire facile et se précipita. Cependant, la lame de l'arme fut simplement bloquée par l'une des deux mains de Ronald... Même dans cette position, ces rigolos ne pouvaient pas lui faire de mal ! Vraiment trop nuls !

Il se releva donc avant d'envoyer ce type sur le sol. Il se mit en garde et, d'un seul mouvement, cloua tous ces abrutis sur le sol, d'un concert de shigans rapides et plus efficaces que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mer 21 Nov - 12:16


Event ~
L'ange veut se battre




D'abord, c'était les petits pirates et marines, qui s'approchaient de trop près et qu'il se sentait obligé de découper, qui l'avaient énervé. Ces petits combattants de sixième zone... On ne peut pas réellement les considérer comme des guerriers. Ne sachant à peine que lever une épée, ils étaient même pas capable de couper du bois avec une hache bien aiguisé, il en était sûr. Mais maintenant c'était ce blond... Hikari déteste les gens qui font des monologues... Il n'avait écouté que les deux premières phrases de ce jeune garçon et il en avait déjà marre. En tout cas, il n'avait pas la fougue et l'envie de combattre que recherchait l'ange, c'était bien dommage. C'était donc à Mikasa de lui parler, car le sabreur s'était détourné du type en question. Il avait remis ses yeux en direction du marine, le blond, Ezra.

Mikasa s'était mise entre le pirate qui se tenait en face de eux et Hikari. Cet homme s'appelait Mitsu, elle avait déjà vu sa prime une fois ou deux, dans les journaux du coin. De loin, elle ne l'avait pas reconnu, c'est vrai qu'il n'avait pas un physique si atypique, mais de près, sa bouille était facilement reconnaissable. Elle ne savait pas exactement ce qui lui valait une telle prime, mais elle devait faire en sorte de ne pas l'avoir en tant qu'ami. Son rôle n'était pas facile, avec l'autre antisocial qui la traine partout. En parlant de lui, il s'éloignait en direction du champ de bataille... Très changeant lui aussi. Il n'avait rien trouvé d'intéressant par ici et avait donc décidé d'aller voir le marine tueur. N'ayant pas écouté les dires du pirate, il n'aurait jamais accepté, de toute façon, de s'allier avec quelqu'un d'autre pour se battre contre un autre. Les combats qu'il affectionnait était des combat à un contre un et rien d'autre.

Seule Mikasa avait écouté le discours du jeune pirate jusqu'au bout. Sa voix était calme, elle avait l'habitude d'utiliser ce genre de parlote pour calmer les différents que créait Hikari. Elle savait qu'il essayait de les influencer. Comme on dit, on apprend pas à un vieux singe à faire la grimace. Elle se disait que si Hikari avait envie de se battre contre le marine, il le ferait.

"Désolé... Je m'excuse de son comportement. Je comprend très bien ce que vous voulez dire, mais il n'est pas du genre à collaborer facilement... Il n'aime pas les gens qui parle trop, vous avez de la chance. Il doit être en train de chercher quelqu'un contre combattre. Quelqu'un qui l'interesse. Vous avez de la chance, il ne voudra certainement pas se battre contre vous, aujourd'hui. Ni même celui qui était avec vous il y a peu. Faites attention à vous."

Elle voulu repartir avec Hikari, mais il avait disparu. En effet, il avait vu que Ezra ne combattait plus contre le supernova et un sourire lui était apparu lorsqu'il vit que l'autre ne se battait que contre des moins que rien. Il s'était dit que c'était sûrement le bon moment. Intérieurement, il se foutait de la façon dont les gens le voyaient. Donc qu'il soit considéré comme un hors-la-loi ne le dérangeait pas le moins du monde. Il s'était donc rapidement, grâce a Splendid Gear, déplacé pour arriver au milieu du territoire ennemi. Il avait frappé un pirate qui tentait d'attaquer le marine par derrière. C'était sa proie...

"Alors, monsieur le marine... On peut s'amuser ?"

Au même instant, alors qu'il savait qu'il devait y aller à fond dès le début du combat, il leva son épée se murmurant quelques mots de réconfort. Pourquoi ces mots ? Dans ce moment-là ? Lui-même ne le savait pas, mais il se rendait compte, à présent de la puissance du type qui lui faisait face. Il brandissait toujours son épée, comme si le temps s'était arrêté, il ne bougeait presque pas, et le temps passait très lentement. Il fisura l'air face à lui et il utilisa sa technique fétiche, Demon Slash. La lame d'air créé par Soho, son sabre du moment, fonçait en direction du marine blond.

Ne tardant pas à comprendre que cette technique serait certainement inutile, il commença sa nouvelle offensive, usant de nouveau de Splendid Gear pour surprendre son adversaire...

D'un autre côté, Mikasa voyait, de loin, cette scène. Elle ne pu s'empêcher d'être heureuse pour Hikari. Elle utilisa un grappin et se dirigea sur le toit d'une maison à proximité du champ de bataille et s'assit pour voir la suite du combat. Pour une fois, elle pourrait réellement voir un combat de son ami freelance. Le combat n'allait certainement pas durer longtemps, mais il serait intense, pour l'ange...


Revenir en haut Aller en bas
Kanade Hitomi
Disparu
avatar
Messages : 108
Race : humaine ಠ_ಠ
Équipage : ಠ_ಠ

Feuille de personnage
Niveau:
13/75  (13/75)
Expériences:
61/80  (61/80)
Berrys: 19.045.500 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Jeu 22 Nov - 18:28


Un peu surprise que quelqu'un arrive pour l'aider, Kanade regarda son sauveur et eut un peu de mal à l'identifier et surtout à le détailler physiquement. La jeune fille ne savait pas quoi répondre à la demande du jeune homme et elle avait toutes ses raisons pour être sous le choc. L'homme avait juste un peu maîtrisé deux hommes avec des lames, ils sont juste un peu KO au sol là...et cet inconnu voulu savoir si elle n'avait rien de cassé ? Elle allait bien, mais elle ne pouvait pas en dire autant des deux hommes.

"Je...vais bien...je...crois..."

Oui, elle hésitait, elle ne savait pas si l'homme était gentil ou non, mais puisqu'il l'avait sauvé. Ca voudrait dire qu'il était gentil ? Ou alors il faisait semblant d'être gentil pour pouvoir faire ce que les deux hommes n'avaient pas pu faire puisqu'il son KO ? Elle n'en savait rien et c'était ça qui la gênait. Enfin bref, être civile peut aussi permettre à Kanade de faire confiance naïvement et donc elle baissa son arme lentement moins sur la défensive. Observant un peu l'homme elle remarqua qu'il n'avait pas que deux katana, mais plusieurs...de quoi vous glacer le dos tout de suite. Au final, le cerveau de la jeune fille s'alerta. Si une femme était en danger maintenant, peut-être qu'avec cette guerre qui se passe dehors, il y avait d'autres personnes en danger! Au final tout se bousculait dans sa tête et dit à l'homme.

"Je vous remercie de m'avoir sauvé, mais j'ai bien peur qu'avec ce qu'il se passe dehors, d'autre personnes ne soient en danger, je...je dois les aider...pardon..."

Elle se précipita à l'extérieur et ne chercha pas longtemps pour trouver une autre maison au loin, elle devait faire quelque chose même si dans cette guerre elle n'était qu'une tâche parmi tant d'autre, elle devait faire de son mieux. Kanade commença à courir vers les plus proches maisons, mais au moment où elle approcha du but, elle tomba au sol comme une grosse merde. Un cadavre lui avait fait un croche patte et maintenant elle était au sol face à un autre cadavre qui la figeait complètement. Cet homme mort devant elle, cela la dégoûtait, la guerre est quelque chose d'horriblement triste et débile. Kanade se releva doucement, mais posa sa main sur un katana, elle regardait l'arme un moment et restait bloquée dessus. Étrange, elle trouvait ça étrange d'avoir des souvenirs d'un katana.


Dernière édition par Kanade Hitomi le Jeu 3 Jan - 18:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 545
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Sam 24 Nov - 18:08




Ouf, heureusement que cette jeune fille ayant failli se faire agresser n'avait rien de mal. Apparemment, (sans me vanter) je m'étais présenté à temps, car les deux hommes étaient armés d'épée alors que la jeune fille avait juste un simple bâton. Hommes qui, soit-dit en passant, était maintenant KO avec des traces de lame sur le ventre... Les pauvres, j'étais arrivé comme une flèche, ils n'avaient rien vu venir et il était déjà à moitié morts sur le sol... Heureusement que ce n'était pas des soldats du Gouvernement, sinon, croyez le ou pas, j'aurais été bien moins gentil. Limite s'ils auraient encore eu leurs bras ceux-là... Après tout le « devoir » des marines étaient d'agir pour le « bien » et « tous » non ? Si un jour j'en croisais un agissant de la sorte, je vous le jure, il le sentirait passer... Et bien profond !

Bon, après, on s'en fout d'eux maintenant qu'ils rendent l'âme tranquillement. Revenons vers cette jeune fille, comme à mon habitude, j'avais rapidement eu le temps de « l'analyser ». Elle avait les yeux bleus, assez captivants, il faut dire. Ses cheveux, quant à eux, tombaient en franges étaient du même beau bleu que ses mirettes. Elle avait un joli minois en somme. Mais... attendez... On s'en fiche de ce à quoi elle ressemble dans un moment pareil là ! On est en situation de guerre là (ouais bon, j'exagère encore une fois, mais quand même) et moi, qu'est-ce que je fais, j'établis un portrait...


"Je...vais bien...je...crois..."

« Parfait dans ce cas. » 

Je m'amusais à la voir me dévisager. Apparemment, c'était surtout mes lames qui avaient attiré son regard. Ce n'était pas très difficile à comprendre : elle était encore tendue. Je rangeais donc mes armes pour bien faire comprendre qu'il ne fallait pas me mettre dans le même groupe que ces... rustres !

« Ne vous inquietez-donc pas, je ne suis pas là en ennemi. J'en ai même la preuve : ces deux blaireaux par terre là. »

Les arguments devaient sûrement être suffisants, de un il l'avait aidé, de deux il avait mis au tapis ses agresseurs. Si là, j'étais du mauvais côté de la force, il y avait un problème !

"Je vous remercie de m'avoir sauver, mais j'ai bien peur qu'avec ce qui ce passe dehors, d'autre personnes soit en danger, je...je dois les aider...pardon..."

Un grand coeur, il faut dire... Mais aussi une suicidaire... Après tout, dehors, il devait bien y avoir plus de pirates en ruth. Certes, je ne parlais pas en connaissance de cause, je ne connaissais pas cette demoiselle, mais je savais, à la vue reconnaître une personne « combative », surtout que si elle savait vraiment se battre, je n'aurais pas eu à intervenir. C'est pour cela que je décidais de la stopper, avec cette « bagarre général », ce n'était pas une très bonne idée pour un civil de courir dehors, comprenez- moi.

« Attendez mademoiselle, vous ne dreviez pas sortir, c'est le foutoir là dehors... »

Déjà loin... Raah, bon je crois bien que je vais devoir la suivre, on ne sait jamais. Je la rejoins et la trouve à terre, devant deux cadavres...

« Besoin d'aide ? » Dis-je en lui tendant une main.

« J'admire votre grand cœur, mais il serait mieux de vous mettre à l'abri, c'est pas sûr du tout dans ce coin... »





Dernière édition par Drake Kotori le Lun 17 Déc - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dan Eudoras

avatar
Messages : 1642
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
126/250  (126/250)
Berrys: 67.488.000 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Dim 25 Nov - 16:12



Après avoir imposé ma proposition à cet homme étrange, il décida de partir dans le tas et de commencer à taper la foule. La femme qui se trouvait avec lui commença à me discuter et à justifier les faits et gestes de son compagnon. Elle n'hésita pas à me mettre en garde envers ce que le sabreur pourrait me faire. Cependant, ces paroles ne m'intimidaient en rien, j'avais suffisamment confiance en mes capacités pour ne pas ressentir une once de peur. J'allais également engager le combat contre la Marine et sans me retenir pour une fois. J'allais envoyer le maximum dès le départ, je sentais que j'allais en avoir grandement besoin. Pour ce qui est de Drake, j'espère qu'il n'a rien en s'étant jeter à la rescousse d'une voix féminine. Il avait beau être courageux, ces talents n'étaient pas mauvais, mais pas excellent pour autant. Malgré que je le trouve très sympa et fidèle en tant que membre pour mon équipage, j'avais peur de ce qui pouvait lui arriver.

En revenant au combat, le sabreur inconnu qui était à la base accompagner de la jeune femme qui m'interpella était loin d'être un rigolo. Il ne se laissait pas faire. Il faisait facilement le ménage parmi les Marines et Pirates. Pour ça part, il n'y avait pas de favoritisme, il tuait tout sur son passage. Rien que pour le plaisir de se battre, il attaque sans se soucier de l'origine de ses adversaires. Contrairement à moi qui vais tout faire pour massacrer le plus grand nombre de Marine possible. C'est pas un secret que je ne peux pas les encadrer. La plupart peuvent bien se battre pour une cause juste, mais ce n'est pas le cas des plus hauts gradés. C'est pourquoi je haïs toute l'organisation en son ensemble. Avant de me lancer, je me permis de répondre à la charmante demoiselle.

« Qu'il se batte pour qui ils veulent alors, j'avais proposé cela pour facilité le combat, parce que le blond de la Marine placée là-bas n'est pas un rigolo. Je pense que malheureusement ni lui, ni moi ne pouvons faire quoique ce soit face à lui. Maintenant s'il veut se la jouer solo, et bien soit ! Mais qu'il ne vienne pas pleurer après. »


Le ton était lancé, ce n'était pas mon genre d'être autant direct. Mais l'heure n'était pas aux formalités. Le combat qui se profilait à l'horizon semblait être un des plus terribles que j'ai vécu et c'est pourquoi j'allais tenter de m'en sortir le plus simplement possible. Vu que celle de l'association n'est pas possible, il ne me restait plus que celle de tester ma force en comparaisons au monstre qui se trouvait au loin. Me mettant donc à courir en direction du champs de bataille, je lançais un coup de poing des plus violents dans le vide afin de lancer une attaque pour directement placé le ton de la bataille. Je n'étais pas là pour rigoler.

« Mera Mera no Hiken »


Une réplique de mon poings se projeta en direction des agents de la Marine et les fit voler en éclat. Visant uniquement les tuniques blanches, je savais pertinemment que mon attaque ne toucherait pas le reste des personnes. Étant encore à très grande distance du blond, j'allais utiliser une technique pour le surprendre de loin, mais tout en gardant une vitesse de déplacement pour qu'il ne puisse suivre mon rythme des yeux.

« Mera Mera no Kousoku  »


« Mera Mera no Dageki  »


La première technique me fera atteindre une vitesse de déplacement plus rapide que la normale et ainsi mon opposant ne me verrait pas bouger. Ensuite la deuxième, je frappais dans mes mains et à chaque fois, une vague de déferlante de flamme partait de mes mains pour rejoindre le pif de du blond. Enfin c'était là le but rechercher, maintenant le combat allait débuter et j'étais sans doute suicidaire de m'attaquer à si gros dès le départ. Nous allons bien voir si ce gars était aussi terrible que ça ou bien que c'était les pirates qui étaient des vrais larves.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mar 27 Nov - 16:35





Zunder était toujours en train d’observer les évènements, des mecs de bas étages se battaient derrière moi alors que devant moi se déroulait une bataille acharné. Le petit blond à la tête d’ange avait peut être entrepris une alliance avec le gars et la gonzesse, mais apparemment ceux-ci n’étaient pas du même avis car le hors la loi entendis malgré le vacarme une phrase que sortit le blondinet :

Qu'il se batte pour qui ils veulent alors, j'avais proposé cela pour faciliter le combat, parce que le blond de la Marine placée là-bas n'est pas un rigolo. Je pense que malheureusement ni lui, ni moi ne pouvons faire quoique ce soit face à lui. Maintenant s'il veut se la jouer solo, et bien soit ! Mais qu'il ne vienne pas pleurer après.

Ce n’était pas faux, le taré de la marine avait l’air d’être un dur à cuir, mais sûrement pas infaillible. Puis après tout le vrai dingue ici c’est lui et ça ne lui plaisait pas beaucoup que quelqu’un portait se surnom. En tous cas, il comprit que le jeune homme était surement un pirate et si ce n’était pas le cas il serait sans doute un révolutionnaire pour avoir tant de haine envers la marine. Le délinquant se rapprocha de lui, il était plus qu’à quelques mètres quand celui-ci se mit à courir en direction du blond de la marine. Zunder se mit également à courir en criant

Hey attend !!!

Il ne faisait sûrement pas le poids seul contre ce soldat de la marine, d’habitude il n’en aurait rien à foutre, mais cet homme pouvait être intéressant pour lui. Le pirate cria subitement

Mera Mera no Hiken

Une réplique de son poing se projeta sur les agents de la marine, ceux-ci se voyaient valdinguer de droite à gauche comme de vulgaires bestioles. Pendant ce temps, Zunder D Taker courrait tout à droite du blondinet qui ne l’avait toujours pas remarqué étant donné qu’il était trop occupé à créer un passage. Heureusement pour le hors la loi, le passage qu’il avait emprunté n’était pas énormément fréquenté ce qui lui permettait d’avoir pris un peu d’avance sur lui. Le blond se mit alors à crier

Mera Mera no Kousoku

Mera Mera no Dageki


Zunder n’eut pas le temps de comprendre, une vague de flamme se dirigeait vers le taré, c’est alors que Zunder cria également :

Ito Ito no revolver

Des fils se projetèrent à vive allure en direction du mec de la marine, ce qui voulait dire qu’au final Zunder a du s’impliquer dans cette bataille pour son intérêt personnel . Qu'est ce que l'avenir lui réservera?





Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mer 28 Nov - 15:55

VS

L'ennui du vice-amiral Ezra allait visiblement être de courte durée puisque d'autres combattants, d'une force approchante celle du Supernova arrivaient en masse. Un épéiste était venu butter une des larves derrière lui avant de le provoquer... Intéressant, comme mec. Mais allait-il seulement être capable de tenir cette provocation sans mourir bêtement au bout de quelques secondes ? Nul ne saurait le dire, mais Ronald, lui, était sûr d'une chose : il allait prendre beaucoup de plaisir à taper sur ce type... Il avait bougé assez rapidement pour trancher l'homme qui venait d'arriver dans le dos du Marine... Au moins, il avait une bonne vitesse et donc, de bonnes bases ! Qui sait, il pourrait peut-être l'impressionner ? Dans tous les cas, maintenant qu'il venait de s'opposer au haut-gradé, il devenait un hors-la-loi.... Et un hors-la-loi se devait de mourir ! Il revenait donc au gouvernemental d'achever sa pauvre vie dès que possible... Et ce "dès que possible", c'était maintenant. Dans tous les cas, le type envoya une lame d'air en direction du Marine... Assez intéressant, vraiment ! Il semblait avoir de bonnes bases... Balancer une lame d'air de cette forme relevait forcément du génie, sur East Blue ! Malheureusement, sur Grand Line, c'était plus que commun... Et le blond lui montra bien rapidement. D'un simple mouvement de la jambe droite, il envoya un rankyaku qui vint percuter et faire exploser la première offensive du brun. C'était donc un échec total, pour le moment. Mais en plus de ça, le vice-amiral parvenait à lire en lui comme dans un livre ouvert... Il allait lui foncer dessus. Et voilà, maintenant, il lui fonçait dessus ! Avec une telle seconde d'avance, rien ne pouvait arriver à Ronald qui sourit l'air dangereux, une fois de plus. Il n'aurait même pas besoin d'utiliser son fruit du démon pour lui mettre une belle petite raclée. Enfin, dans tous les cas, il essaierait de se montrer courtois, et de ne pas tuer ce type tout de suite... Après tout, c'était pour le moment, le seul mec intéressant, à part Miss Dia qui, actuellement, recevait les coups de poings puissants de la commandante. Autant dire qu'elle ne serait plus capable de tenir debout avant un petit moment, cette dame là ! Les gouvernementaux pourraient bientôt faire un panier surprise qu'ils enverraient directement à Impel Down, avec tous les primés présents ici. Il y en avait une petite dizaine, au total, et ils étaient, pour la plupart, hors d'état de nuire ! Dans tous les cas, l'attaque horizontal de ce type ne pourrait jamais le toucher. Le vice-amiral attrapa la lame d'une main, sans grande difficulté, en continuant de sourire comme un malade. D'un simple geste du bras, il envoya son ennemi en direction d'une maison proche, sans prendre plus la peine de le frapper. Finalement, il tiendrait peut-être aussi longtemps que Reko, mais pas plus. Enfin bref... Le vice-amiral n'avait pas le temps de s'endormir, puisque ce hors-la-loi n'était pas le seul à vouloir tenter sa chance !

En effet, un mec faisait des ravages, un peu plus loin. Un déluge de flammes arrivait en même temps que lui... Un logia ? Intéressant, même carrément inespéré ! Un de ces fruits du démon pourrait être sympa à éclater... D'autant plus que pour le moment, le haut-gradé de la Marine ne réussissait pas à utiliser son haki de l'armement ! Donc en gros, il faudrait de la persévérance pour le frapper... Ce qui épiçait un peu l'affaire, au moins ! Enfin, dans le pire des cas, il pourrait aller chercher le granit marin de la commandante... Non, c'était pas fair-play du tout ! Et en plus de ça, lui aussi avait un fruit du démon... Prendre ces gants reviendrait à se fatiguer bêtement ! Et ça, c'était pas du tout le genre du Vice-amiral Ezra ! Bref, se changeant en une sorte de flamme sur patte, l'autre bandit arriva rapidement devant son nouvel adversaire. Il décidait d'envoyer une vague de feu... Mais bordel, aucune personne ici n'avait un haki de l'observation suffisamment entraîné pour faire taire sa voix ? C'était pathétique ! Avec un coup d'avance, donc, il utilisa le soru, se déplaçant sur le côté vivement, sans essuyer la moindre blessure. En même temps, des fils fonçait dans sa direction... Un autre insecte était venu ! Sans doute un maudit également ! Evitant de la même manière que précédemment, le marine prit ses distances avec l'homme feu en prenant la parole :

-Dites, vous trois. Ca vous dirait de faire équipe ? Ce serait un challenge un peu plus intéressant, de vous prendre en trois contre un... Vous pensez pas ?

Comme pour appuyer ses paroles, il fit un sourire narquois et passa à l'offensive. Il se tourna en direction de celui qui avait tiré les fils, quelques instants auparavant, et envoya deux rankyakus croisés qui se déplacèrent rapidement jusqu'à leur cible. Si celle-ci réussissait à esquiver l'offensive, le maudit en question serait un adversaire un peu plus coriace que la moyenne. Ensuite, le gouvernemental envoya un rankyaku simple sur le bûcher ambulant, souhaitant voir l'effet que ça aurait, sans le recouvrir d'un potentiel haki. En effet, cette offensive était du vent... Peut-être pourrait-il blesser ce type ?
Dans tous les cas, un soldat hurla à son supérieur que l'un des trois mecs en question était bien connu des forces gouvernementales d'East Blue... Mitsu, mis à prix 40 millions de berrys. De quoi mettre également un peu plus de piment durant l'affrontement ! Un trois contre un commençait donc.... Un logia, un épéiste et un paramecia contre l'une des figures des plus emblématiques d'une instance gouvernemental. Qui allait gagner ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mer 28 Nov - 16:49


Event ~
L'ange s'envole...




Bon, c'est vrai, ce n'était pas le meilleur début de combat que Hikari avait fait. Enfin, c'était pas sa faute, mais celle du marine. L'ange n'en avait pas encore conscience, mais l'autre était capable de connaitre ses mouvements à l'avance. En plus de ça, il avait une puissance de combat supérieur à l'ailé. Alors qu'il avait tenté de le provoquer en lui demandant de s'amuser un peu avec lui, Hikari avait eu un sentiment étrange. Un mélange de peur et d'excitation. Cet homme était clairement dix fois plus puissant que tout les adversaire qu'il avait combattu. Même le chasseur de prime qui lui avait cassé son sabre ne valait rien à côté. Ses sentiments de côté, l'ange ne tarda pas à attaquer, avec son Demon Slash, cette lame d'air virevoltait en direction du marine souriant. Comme il s'y attendait, l'attaque fut repoussé... Avec une facilité déconcertante. L'homme parvenait à bloquer cet assaut avec seulement une attaque des pieds. Enfin, c'était le même genre de technique que Hikari, mais sans lame. Il avait annulé l'assaut du Freelance et continuait de sourire, aggravant la situation. Le grand homme aux cheveux de jais fonça sur le marine, tentant de le couper en deux, au niveau du basin. A ce moment-là, s'il avait été plus pointilleux des détails, il aurait remarqué que l'homme, qui se tenait face à lui, avait parer son attaque bien avant la plupart des gens, il aurait compris alors que le blond était capable de deviner ses intentions. Mais comme ce n'était pas le cas, il resta encore dans l'ignorance... Ce mec fou qu'avait Hikari face à lui bloqua aisément l'attaque en attrapant l'épée de sa main nue. Hikari n'en revenait pas, il avait presque mis toute sa puissance dans ce coup, voulant le terminer rapidement. L'autre souriant comme un fou ne fit qu'un geste rapide et bref, et tout pour l'ange se transforma. La scène, bloquée, se superposait au champ de bataille qui fusait à toute vitesse. L'autre l'avait balancé avec une telle force et surtout d'une facilité...

Il reprit ses esprit alors qu'il était en train de voler littéralement en direction d'une maison. Il fallait faire vite, heureusement pour lui, la force de son fruit était énorme dans ces conditions. Il se stabilisa grace à lui et posa un premier pied à terre et bloqua ses mouvements d'un coup sec, changeant de direction, pour revenir immédiatement sur ses pas. En fait, il avait aspiré tout le vent qui venait d'en face et l'avait repoussé en même temps, le choc était violent, mais ce n'était rien face à celui, psychologique, qu'il venait de recevoir. Il avait profité de la vitesse à laquelle il avait été projeté pour revenir de plus belle, combinant cette vitesse à Splendid Gear, il fusait à nouveau au centre du combat. C'était clairement la première fois qu'il allait aussi vite. Cependant, il pu voir une scène qui lui fit perdre son sourire, car oui, jusqu'à présent, il souriait. Un homme attaquait le marine, c'était le pirate de toute à l'heure, mais que faisait Mikasa... Mais ce n'était pas tout, en fait, cet homme aurait été intéressant, peut être... La n'était pas le problème... Le vrai problème, c'était que le marine attaquait un troisième homme. Cette attitude, qui ne respecté pas le un contre un, rendait Hikari fou de rage. Alors que sa vitesse continuait de croitre, au point ou son corps parvenait à peine à tenir, la fraction de seconde qui le séparait du marine fut "mouvementé".

Hikari avait d'abord frappé cet adversaire alors qu'il venait de parler. Il n'avait pas entendu ses mots, mais c'était pas important. Sa vitesse était telle que même s'il le voulait, il ne pourrait pas s'arrêter pour l'attaquer, il devait attaquer en continuant sa course, sans ralentir. Il passa son épée sur sa droite, tentant une nouvelle fois de l'attaquer horizontalement et le découper en deux. Extrêmement vite, il trancha à l'endroit où se trouvait le fou. Il perdit immédiatement l'équilibre et tenta de continuer sa course pour s'arrêter un peu plus loin. Sa folle course à travers les pirates l'avait fatigué et il soufflait rapidement... Son combat était pourtant loin d'être terminé...

Revenir en haut Aller en bas
Kanade Hitomi
Disparu
avatar
Messages : 108
Race : humaine ಠ_ಠ
Équipage : ಠ_ಠ

Feuille de personnage
Niveau:
13/75  (13/75)
Expériences:
61/80  (61/80)
Berrys: 19.045.500 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Jeu 29 Nov - 21:27

Avez-vous déjà eu cette impression de déjà vu? Quand vous regardez une scène ou un objet et que vous savez que vous avez vu ou déjà vécus cette scène, cela vous donne une sensation étrange n'est ce pas? En ce moment même Kanade avait cette impression de déjà vu comme si elle revivait cette journée mais pas ici, pas dans cette vie, mais dans une autre vie. Un simple Katana...oui un tout simple et des souvenirs étranges revenaient à la mémoire de la jeune fille, mais pas assez précis car c'était des bribes de souvenirs très courts. Finalement les paroles de l'inconnu qui l'avait sauvée l'enlevèrent de sa pensé et elle se leva complètement sans l'aide de celui-ci. Le regard sur la personne elle clignait des yeux un moment avant d'ouvrir les lèvres pour dire doucement

"Hum...vous avez raison...mais..."

La jeune femme regardait le champ de bataille et le combat au loin, d'un blond et de d'autres combattants. Elle continua sa phrase l'air pensive.

"N'est-ce pas juste que dans cette île où personne n'a rien demandé qu'une guerre éclate? Pourquoi les hommes ne peuvent-ils pas s'entendre? Ne voient-ils pas l'horreur de la guerre? Je ne comprends pas...pourquoi, moi...je ne me souviens de rien venant de mon passé mais encore moins ce cris de révolte au fond de moi quand je regarde ce Combat."

Kanade ne savait plus quoi vraiment penser. Qu'est ce qui était bien ou non dans la vie ? Alors que vu ce qu'en font les hommes, ils ne méritent pas cette vie. Pourquoi tant de haine? Elle ne comprenait pas. Elle n'y arrivait pas et pourtant quelque chose lui disait que ce n'est pas la première fois qu'elle voyait une guerre éclater pour on ne sait quelle raison.

Le regard de nouveau sur son sauveur elle tenait toujours le katana dans sa main avant de demander lentement comme une faveur.

"Il faut arrêter ce massacre...et je pense que protéger les villageois est déjà un début. Je ne sais pas vraiment me battre, je suis qu'une vendeuse de pain mais au fond de moi quelque chose sait que je peux aider les personnes ici. Voulez-vous bien m'aider ?"

[Post écrit avec le portable pardon...certainement court pardon...correction et tout demain si j'y pense et si j'ai le temps...encore pardon]


Dernière édition par Kanade Hitomi le Jeu 3 Jan - 18:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell Thompson
Révolutionnaire
avatar
Messages : 545
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Ven 30 Nov - 21:56




Décidément, la dame avait le don de se mettre dans certain genre de situation. Tout d'abord, elle se fait attaquer et maintenant elle est en fascination devant une épée d'un soldat après avoir trébuché. Chaud, c'est qu'une lame après tout non ? Enfin, pour moi c'est simple de dire ça, je manie les sabres, après pour elle je ne sais pas... Toujours est-il qu'elle réussit à se lever sans l'aide de ma main. Bon déjà, apparemment, elle n'a rien de cassere, elle n'avait pas répondu à la question prévu à cet effet, mais ce n'était pas bien grave...

Un champ de bataille... Toute la ville, pas une rue, un quartier ou même une ruelle n'échappait à la tuerie, on trouvait des corps de soldat ou de hors-la-loi absolument partout, nous les appellerons « hors-la-loi » car pour l'instant, je ne sais pas s'il s'agît de pirate, de révolutionaire ou de criminel, mais je peux vous assurer que ce ne sont pas des civils : ces hommes ou femmes sont morts arme en main ! N'empêche, tout samurai que je suis, mourir au combat serait un grand honneur pour moi, mais dans une boucherie pareille, cela serait tout autre chose... J'observais ce desastreux tableau quand mon regard se porta plus loin, sur la place central. Un combat se déroulait là-bas, quatre personnes, un trois contre un apparemment. Il combattait contre un officier de la marine, enfin, je pouvais constater cela de par sa manière de combattre : il était bien meilleur que ces soldats-là... Dans le tas, il y avait un blond, dans le camps des ennemis du gradé... C'était bizarre, il me faisait penser à quelqu'un... Il ressemblait à Mitsu... En plus il utilisait le feu pour combattre, comme un logia... HEIN ?!!? UN LOGIA ! Mais oui, c'était bien le capitaine... Honte à moi, j'ai osé ne pas le reconnaître et surtout je l'ai oublié... Il observait le gradé quand j'ai entendu les cris de cette femme (dont je ne connaissais toujours pas le nom, soit dit en passant) et que je me suis carrément envolé pour l'aider et maintenant le voilà directement sur-le-champ de bataille, jouant des poings, avec d'autres personnes que je ne connaissais pas. Mais moi, je restais là, je glandais, alors que lui mettait sur la face de l'autre... C'est dans ses moments là que je me dis « qu'est-ce que je fous là moi », non sérieusement, il était de mon devoir de partir le soutenir au combat. S'il s'agissait d'un combat singulier, j'aurais respecté cela et j'aurai pris place en observant le combat, mais là, trois contre un... Il n'y avait plus de combat au mano à mano, non ? Mais qu'est ce qui m'empêchait donc de soutenir mon tout nouveau capitaine ? Ah oui, cette jeune femme que je ne pouvais pas laisser ici, alors qu'il y avait encore ces foutues ennemis frappant à tout va...

En effet, s'opposait donc à moi deux choix à faire : combattre aux côtés de Mitsu, ou rester là pour aider cette civile... Dur dilemme de choisir entre ce que me dictait mon honneur guerrier et ce que me chuchotait mon moi qui disait qu'il fallait que je reste là pour « protéger » cette personne... J'étais ancré dans mes pensées quand la demoiselle me sortit de ma torpeur.

-N'est-ce pas juste que dans cette île ou personne n'a rien demander qu'une guerre éclate? Pourquoi les hommes ne peut-il pas s'entendre? Ne voyent-ils pas l'horreur de la guerre? Je ne comprends pas...pourquoi, moi...je ne me souviens de rien venant de mon passé mais encore moins ce cris de revolte au fond de moi quand je regarde ce Combat.

Revenant à cette malheureuse réalité, je tressaillis, puis me décidait de lui répondre.

« Malheureusement, où que nous soyons, les peuples ne souhaitent jamais la guerre, c'est un mal qui germe à partir de rien et dont l'essence même est l'être humain. Essence correspondant souvent à la recherche constante de pouvoir ou de chaos... Jamais nous ne pourrons arrêter cela, il en résulte de l'impossible. Les hommes ne pourront s'entendre qu'une fois les préjugés misent de côté. Je ne sais pas l'ennemi de la Marine ici, mais je sais que le Gouvernement cherche à mettre la main sur tout et sur rien à la fois, ils veulent contrôler les peuples et se disent de défendre la Justice, grand J. Mais ils ne font que se focaliser sur les êtres vivants libre et sous nulle autorité, là est leur justice, condamné ceux qui vivent au jour le jour. Là est la source, une fois qu'une vraie autorité sera placée, les Hommes seront plus à même de s'etendre... un peu mieux, car les conflits ne cesseront jamais vraiment. Il existera toujours un groupe de fou pour venir semer la discorde et raviver cette flamme de haine... Telle est la nature humaine. De plus, seul sont qui sont pris entre deux feux réussissent à voir l'atrocité de la guerre, car une fois que les deux factions opposées ont sorti les armes, le meilleur moyen de voir une joute se terminer est, à mon grand regret, d'attendre que tout le sang ne soit versé. C'est connu, une fois ce genre d'affrontement entamé, le seul moyen qu'il se finisse est que l'un des opposants rende l'âme... Mais il existe cependant un moyen pour arrêter cela, méthode qui peut marcher quelques fois, mais ne marchant pas dans tous les cas. Si l'on ne peut pas assécher un fleuve en l'arrêtant à l'embouchure, nous pouvons tout de même priver l'embouchure de son eau et attaque la source. En l'occurence, la source ici est ce haut gradé, combattant contre ces trois là-bas, sûrement, se cache le chef de la faction ennemi mais, ici, mon champ de vision m'informe qu'il faut s'occuper du soldat. Pour ce qui est de vous, vous n'y êtes pour rien, nous nous trouvons juste au mauvais endroit au mauvais moment. Quant à ce fameux cri de révolte qui résonne en vous, c'est tout à fait normal devant une situation pareille, c'est juste que vous vous rendez compte de l'immoralité de l'Homme. Mais cessons de philosopher et constater la manière d'être de la race humaine. Cessons de parler, le mieux serait d'agir... »

What da' fock' la tirade que j'ai lâché... C'est rare un moi comme ça, mais bon, situation oblige, il fallait les paroles profondes qui allaient avec !

-Il faut arrêter ce massacre...et je pense que protéger les villageois est déjà un début. Je ne sais pas vraiment me battre, je suis qu'une vendeuse de pain mais au fond de moi quelque chose sait que je peux aider les personnes ici. Voulez-vous bien m'aidez?

« J'approuve cela, il faut l'arrêter, mais, au risque de vous décevoir, ce n'est pas en protégeant les villageois que nous stopperons cette boucherie. Comme je l'ai diy, il faut attaquer à la source, ici, cette dernière se compose des protagonistes du combat, dont un se trouvant sur la place centrale... J'accepte de vous aider, mais en une toute autre manière. Je devrais rester ici avec vous, vous le dites vous-même, vous ne savez pas combattre et ma manière d'être me souffle de rester à vos côtés pour vous aider. Mais mon esprit combattif et ma perception de la Justice me disent que c'est là-bas que je dois aller. Et c'est ce dernier qui prend l'avantage. Je vous laisse aider les civils, je ne vous connais pas, mais mon instinct me laisse penser que je peux vous faire confiance. Tout ce que je peux vous conseiller est de vous montrer le moins possible sur les rues, étant donné que les civils doivent être cloîtrés chez eux. Aidez les à évacuer, étant donné que la marine ne fait que se battre, mais ne vous dirigez pas vers le port, c'est forcément là-bas qu'aura accosté l'ennemi, dirigez vous vers l'extérieur de la ville, vers les collines, là-bas ce sera plus sûr... Du moins je l'espère. »

Des pas se firent soudain entendre et, par réflexe, je me retournais tout en sortant mon épée. Ce fut un bon réflexe car une lame s'était abattue sur moi. A mon grand soulagement, j'avais pu parer le sabre. Bon, je n'avais pas de temps à perdre avec lui, le combat qui m'intéressait était celui qui était plus loin. Après avoir dégagé son arme, j'en finissais avec lui au plus vite avec un White Slash, pas de temps à perdre j'avais dit.
Je desserrais maintenant mon écharpe pour la mettre autour de ma taille, après en avoir terminé avec lui. Pour éviter d'entraver mes mouvements. Déjà, ce geste voulait dire que je comptais tout donner dès le début.


« Ah oui aussi, moi je suis Drake Kotori, je suis bretteur, content de vous avoir connu, même si brievement. Je compte sur vous pour avec les civils et au plaisir de vous revoir. Et aussi, j'admire votre courage. »

Après cela, je commençais à m'avancer tranquillement, en dégainant et en positionnant mes lames. Puis, je pris de l'élan pour entre directement sur le champ de bataille principalle. Objectif : Aider le cap'tain.

Déjà, j'arrivais à son niveau et je lâchais un « je suis de retour, près au combat, près à t'aider ! ».

Bon maintenant, let's fight, ce gars n'avait pas l'air de jouer l'enfant de coeur, j'avais donc intérêt à tout donner !







Dernière édition par Drake Kotori le Lun 17 Déc - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dan Eudoras

avatar
Messages : 1642
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
31/75  (31/75)
Expériences:
126/250  (126/250)
Berrys: 67.488.000 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Dim 2 Déc - 20:38



Impossible de toucher ce blond de malheur, c'est l'impression que cela donnait. Je venais de balancer des techniques à une vitesse folle et lui, avec quelques petites mouvement, réussit à esquiver sans trop de difficulté. Le truc, c'est qu'il n'esquivait pas que mes attaques, il en profitait pour ridiculisé les trois personnes qui se ruaient sur lui. En effet, il y avait un petit nouveau. Je n'avais pas réellement eu le temps de l'observer dans les moindres détails que je me fis agresser par le blond. Il tenta de me souffler comme une bougie, mais pour ce coup-ci, c'était totalement raté. Son vent me coupa en effet l'abdomen, mais mes flammes reprirent rapidement le dessus et joignirent les deux bouts. Ce n'était pas une attaque de ce niveau qui allait me faire réellement peur. Cependant, une sensation me faisait dire qu'il était capable de bien plus que ça. Par contre, avant de me découper en deux, il nous prononça quand même quelques petites paroles et tout cela juste pour nous proposer une alliance entre nous trois. A croire qu'il avait vraiment aucune peur et totalement confiance en lui. Pour le garçon à l'épée, la réponse semblait clair. Il tenta encore une percer en solitaire et se fit projeter à l'autre bout du centre-ville. Par chance, il semblait avoir un pouvoir qui lui permettrait le retour assez facilement. Pour ma part, distraire au maximum ce fou furieux serait mon rôle en attendant que les autres puisses agir.

« Saleté de Marine, pourquoi crois-tu pouvoir te jouer de nous comme ça, la situation ne t'est pas vraiment favorable. Tu as beau être fort, tu ne peux rien contre un groupe de trois personnes au complet. »


Au même moment où je conclus ma phrase, j'entendis la voix de Drake qui revenait de son appartement. Savoir ce qu'il avait bien pu y faire, ce n'était pas dans mes priorités, mais ce qui était sûr, c'est que j'avais peur pour lui dans ce combat. Notre adversaire était redoutable et je craignais fort que Drake soit un cran en dessous du niveau qu'il faille pour être présent ici. Néanmoins, pour pas le vexer, je lâchais une dernière phrase en direction de l'homme du Gouvernement Mondial :

« En faite non, on est quatre contre un ! »


Le combat allait donc reprendre, j'allais tout faire pour garder son attention le plus longtemps possible, histoire que l'épéiste puisse lui arriver dans le dos sans que l'autre ne s'en aperçoive. Pour commencer, je me mis à courir dans la direction du Blondinet et cette fois-ci, je glissais sur le sol pour lui lancer un tacle au niveau des pieds et le faire tomber. Enfin c'est ce que l'attaque pouvait sembler, mais ce n'était pas réellement le cas. Je passais entre ces jambes pour me relever directement d'un mouvement de rein derrière son dos. Maintenant, j'utilisais mes flammes comme force de projection pour me retrouver propulser vers mon adversaire et lui mettre un coup de fesse au niveau de la tête. Continuant sur ma lancer, je fis un salto arrière pour me retrouver debout juste en face de lui et enchaînait avec une technique.

« Mera Mera no Enjoumou »


Cette attaque utilisé de la bonne façon me permettrait de prendre un avantage certain sur la situation. Grâce à elle, je venais d'encercler mon adversaire d'un mur de flamme infranchissable pour tout être humain normalement constitué. Maintenant, ne pouvant plus sortir de la zone qui venait de lui être construite, les attaques allaient fuser de l'extérieur vers l'intérieur et au moment ou le gars qui volait dans les airs arriverait, il me suffirait de créer une brèche pour qu'il puisse passer et le frapper. En attendant, j'allais affaiblir au maximum notre Marine.

« Mera Mera no Hiken  »


Pour conclure, une dizaine de coup de poing enflammé se dirigeait tout droit vers la zone de feu pour ainsi tenter d'atteindre le blond. Restait plus qu'à savoir si les attaques finirait réellement par l'atteindre ou si ce cet énergumène avait encore une fois tout esquiver d'une façon totalement inconnu.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mar 4 Déc - 19:11





Le blondinet esquiva mon attaque ainsi que toutes les autres avec une grande facilité, cela signifiait que cette bataille n’allait pas se terminer si rapidement. Les événements avaient l’air de se corser de plus en plus, effectivement ce salaud de blond envoyait en direction de Zunder D Taker deux foutus rankyakus avec ses jambes. Ses deux lames d’air qu’il lui projeta était rapide, le hors la loi se déplaça sur sa gauche d’un petit jeu de jambe et réussit à esquiver le premier coup, mais il ne fût pas assez rapide pour éviter le deuxième qui lui entailla la hanche ainsi que ses vêtements. La blessure était peu profonde, cependant cela signifiait que ce forcené était d’un autre niveau et que Zunder D Taker avait du souci à se faire.

Pfff des vêtements tout neufs, il n’est pas sérieux la ! Cette histoire va encore me couter bonbon.

Il se retourna en direction du taré et lui lança :

Hey espèce de marine moisi du slip, tu te rends compte que ta niqué ma tunique !!

Cela ne servit pas à grand-chose étant donné que cet énergumène écouta l’un de ses hommes en train de lui hurler :
Monsieur le vice-amiral cet homme blond la bas c’est Mitsu avec une prime de 40 000 000B !!
Jolie prime se disait Zunder, enfin de compte il avait bien fait de s’intéresser à ce jeune pirate car apparemment il était plutôt connu des services gouvernementaux. D’ailleurs il avait déjà entendu ce nom quelque part, cet homme était le capitaine d’une bande de pirate mais Zun avait oublié le nom. Le hors la loi devait absolument l’aider à survivre pour qu’il puisse s’entretenir avec lui par la suite. Un quatrième homme venait d’arrivé qui se posta à côté du dénommé Mitsu en criant :

Je suis de retour, prêt au combat, prêt à t'aider !

Cet homme n’avait pas l’air impressionnant, pourquoi venait-il dans un endroit aussi dangereux ? Certes l’homme qui se dressait en face d’eux n’était pas n’importe qui, mais qu’est-ce qu’un bleu pourrait bien faire… A part devenir une gêne pour son capitaine il ne voyait pas, enfin bon, le hors la loi ne chercha pas à comprendre et regarda le taré. Le capitaine avait lancé un peu plus tôt :

Saleté de Marine, pourquoi crois-tu pouvoir te jouer de nous comme ça, la situation ne t'est pas vraiment favorable. Tu as beau être fort, tu ne peux rien contre un groupe de trois personnes au complet.

Le babylonien n’était pas tout à fait d’accord, même à quatre se combat était imprévisible. La différence de puissance ce ressentait et zun était sûr que la marine gardait des atouts dans sa manche. Même en sachant cela, Taker ne pouvait pas se résoudre à abandonner car la mort ne lui faisait pas peur, au contraire il aimerait bien savoir ce que c’est. En attendant Mitsu c’était lancé sur le fou et passa entre les jambes du marine, il se propulsa à l’aide de flamme pour essayer de l’atteindre. Après son enchainement et un salto arrière, il lança une technique :

Mera Mera no Enjoumou

L’ennemie se trouva encercler un mur de flamme d’une grande taille. Zun savait ce que voulait essayer de faire l’homme de feux, alors le hors la loi utilisa un fil qu’il accrocha tout au-dessus du bâtiment pour le hisser tout en haut. Une fois arrivé tout en haut il put lancer une nouvelle fois sa technique

Ito Ito no revolver

Cette fois l’homme avait beaucoup moins de place pour pouvoir esquiver grâce à cette cage, les fils se dirigeaient dans sa direction lorsque Mitsu lança une nouvelle attaque au même moment

Mera Mera no Hiken

Plusieurs coups de poing enflammés prirent la direction vers la zone de feux sûrement pour atteindre l’homme qui se trouvait à l’intérieur. Restait à savoir si oui ou non cela réussirait.






Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1343

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   Mar 4 Déc - 21:57

VS

Le vice-amiral était prêt à en découdre. Face à lui, pour le moment, un trio assez original venait de se créer... Dans tous les cas, Ezra n'avait pas le temps de penser à ça. En effet, l'autre type, qu'il avait quelques instants auparavant envoyé contre un mur, avait réussi à se rétablir rapidement et agilement. Il devait sans conteste s'agir d'un fruit du démon, sinon d'un pouvoir étrange, car une telle prouesse ne pouvait clairement pas être celle d'un homme lambda d'East Blue... Surtout pendant cette maudite guerre, où tous les bons adversaires étaient sur Grand Line, ou bien sur le Nouveau Monde, à la rigueur ! Mais certainement pas sur une île comme celle-là, complètement paumée... Enfin bref. Quoi qu'il en était, ce brun, donc, attaquait à nouveau le gouvernemental, avec des coups d'épées qui semblaient prouver une certaine agilité, à nouveau. Il n'était pas non plus un guerrier commun... Même s'il restait affreusement lent et prévisible, pour le Marine. Celui-ci utilisa simplement Kami, son corps se pliant étrangement lorsque la lame aurait du le couper, utilisant le vent comme pour permettre des esquives incroyables. C'est donc pour cela qu'aucune attaque ne réussit à le toucher. Ensuite, un autre mec rejoint le trio. Ce n'était pas vraiment une mauvaise chose... Il avait l'air d'être avec le pirate blond qui fonçait déjà sur Ronald. Apparemment, c'était de lui qu'il fallait le plus se méfier. Enfin, c'était peut-être une fausse impression, mais le fait qu'il était particulièrement intangible aux offensives du militaire le rangeait directement dans la catégorie des types "potentiellement dangereux". D'ailleurs, ce type en question prouva qu'il avait quelques cordes à son arc en créant un mur de feu autour d'Ezra, le bloquant ainsi à l'intérieur, avec lui... C'était sûrement plus une espérance qu'une réalité : cette tentative restait particulièrement faible... Pourquoi utilisait-il un logia, surtout destructeur comme celui du feu, de manière si faible ? C'était idiot... Dans tous les cas, lorsque le pirate envoya plusieurs poings de flammes en direction du zoan, celui-ci sourit. Enfin le combat recommençait...

En plus de cela, grâce à son haki de l'observation, le haut-gradé avait pu suivre la voix de l'autre combattant, celui qui avait réussit à éviter la mort des rankyakus in extremis quelques instants auparavant. Celui-là, à nouveau, tirait des fils en direction de l'homme... Ses fils ne devaient pas vraiment être dangereux, surtout tirés au hasard comme il l'avait fait, sa vue étant masquée par le mur de flammes, mais être blessé à une jambe, par exemple, pourrait se montrer périlleux pour la suite des combats... Même face à des larves comme eux. Par dessus le marché, les poings de feu continuaient d'avancer dans la direction du taré qui se retrouvait plus ou moins dans une impasse... Leur stratégie avait été bien montée, en tout cas, c'était assez impressionnant. Sans concertation, ils s'étaient répartis des rôles... Enfin, il restait une interrogation à laquelle Ezra aurait aimé pouvoir répondre : à quoi servait donc le compagnon de ce maudit de logia ? Au vue des armes qu'il portait, il était épéiste... Il pourrait peut-être aider le brun à rendre le combat au corps-à-corps un peu plus passionnant ? Oui, sans doute... Enfin bref, il était temps de réagir ! Il restait peut-être moins d'une seconde avant l'impact, que ce soit avec les fils ou les mains enflammées... Il allait mettre un peu de fun et de suspens ! Se mettant soudainement en garde, il utilisa le soru. Ses pas, extrêmement rapides, doublés à sa capacité qu'était le haki de l'observation, lui permirent d'éviter un à un les dangers, autant ceux envoyés par le logia que par l'autre type. Une fois que tout fut terminé, il s'arrêta en reprenant sa place initiale. Il n'avait qu'une petit trace de brûlé au niveau de sa veste, et une coupure sur la joue gauche à cause de l'un des fils. Rien de bien grave, en somme. Il éclata de rire en déclarant :

-J'dois admettre que vous êtes meilleurs que les autres boulets de tout à l'heure ! Bon, à moi ?

Le gouvernemental sourit en sautant d'un seul coup. Il envoya une trentaine de rankyakus qui partirent directement en direction du pirate blond qui était actuellement face à lui. Bien sûr, aucun ne pouvait le blesser... Mais ce n'était pas le but... Lorsqu'ils frappèrent la pierre, ils propulsèrent un écran de poussière dans l'atmosphère. En plus de ça, le vent généré avait soufflé une bonne partie des flammes, ce qui permit à Ronald de s'enfuir de cette prison d'un soru. Au moins, maintenant, il avait moins chaud... Mais son petit tour ne s'arrêtait pas là. D'un autre soru, il se plaça derrière le mec aux fils et, avec un sourire assez démoniaque, l'attaqua d'un shigan, visant entre les deux omoplates, dans le but de provoquer la mort. Sans même prendre la peine de vérifier si cela avait fonctionné comme il le souhaitait, il se "téléporta" à nouveau, cette fois face à l'épéiste brun qui l'avait attaqué quelques secondes plus tôt. Il attaqua cette fois d'un rankyaku, visant le torse, avant de se replacer au centre du champ de bataille en faisant craquer ses doigts et en souriant comme un malade. Les choses sérieuses commençaient.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Monde tourne. [Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: East Blue-