Partagez | 
 

 Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Ven 7 Déc - 21:11

Je m'excuse d'avance si la qualité est plus basse que d'habitude, c'est à cause de vous-savez-qui qui est venue me déranger pendant que j'écrivais è_é /SBAM/ *coche la case "Ecrire un RP en étant en convo"*


Foxy était debout, son bâton dans la main droite, fixant les quelques pirates aux alentours. Ceux-là n'essayaient pas de les attaquer, ils étaient bien trop occupés avec les autres soldats de la justice... C'était une bonne chose, finalement. Même si elle était lieutenante, face à une quinzaine de ces forbans, elle aurait du mal... Donc, elle laissait la poignée de gouvernementaux s'occuper de ces vulgaires hors-la-loi pendant qu'elle se demandait si elle devait ou non aller aider son capitaine. Car celui-là, même aidé de deux de ses nakamas, aurait peut-être du mal à vaincre un ennemi tel que le bras droit du pirate Harushige... Après tout, il n'était pas quelqu'un d'anodin ! Sa réputation était assez répandue... Certes, au travers de son supérieur, mais il restait quelqu'un dont il fallait se méfier ! La demoiselle des sables avait peur de voir ses amis se faire vaincre... Et seule, elle ne pourrait rien faire. Ce serait mieux qu'elle les aide dès le début, donc ? Peut-être... Mais à ce moment là, le médecin et l'autre vigie resteraient tout deux sans surveillance, et particulièrement exposés aux offensives adverses. La situation était en conclusion assez tendue pour la jeune femme... Lorsqu'un quatuor de débiles vint se joindre au second du Sanguinaire, la Kurusogami s'apprêta à bondir pour en éliminer un au minimum, histoire de faciliter la tâche de Daisuke. Car maintenant, en plus d'être moins forts en force brute, ils étaient moins nombreux... Mais la maudite n'eut pas le temps de passer à l'action. En effet, une boule de feu avait été lancée par le démon qui se battait contre Pacifique. Le projectile avait traversé le champ de bataille en direction du gros Clyde. Ce type la renvoya en direction du trio de marines qui lui faisait face... La blonde savait parfaitement qu'elle n'avait pas le temps de l'aider, même avec son soru. De toute manière, il était plus fort qu'elle... Elle devait compter sur sa force. Elle fut donc soulagée lorsque la boule incandescente traversa le corps fumeux du commandant qui avait repoussé ses deux amis à temps, évitant une catastrophe qui aurait pu se montrer assez handicapante pour le camps des justiciers. En effet, si le second du sanguinaire retournait sur le champ de bataille, il y sèmerait la pagaille, sans aucun doute. Et le blond qui affrontait son capitaine en ce moment même n'aurait absolument plus aucune chance de survie, c'était certain.

Dans tous les cas, la boule de feu continuait son chemin, en direction de Firo et de Yasuyoshi. Et ils ne bougeaient pas... Serrant les dents, la lieutenante prit une initiative rapidement. De toute façon, il fallait qu'elle agisse... Elle n'avait pas le droit de les laisser mourir alors qu'elle était en charge sur eux. Foxy utilisa son soru, se plaçant devant eux rapidement. A ce moment là, elle prit sa décision. La jeune blonde devait tenter de briser l'astre de flammes avant qu'il ne les atteigne et ne les blesse... Ou pire, avant qu'il ne les tue. La Kurusogami se concentra et envoya un rankyaku en direction de la boule de feu, puis un deuxième. Les deux lames percutèrent la dangereuse attaque. Celle-ci explosa d'un seul coup, provoquant une explosion. La demoiselle se retourna et sauta sur les deux hommes, les plaquant au sol afin d'éviter d'être blessé par la déflagration. Une fois que cela fut passé, elle se releva en douceur, vérifiant avec soulagement qu'ils n'avaient rien. Ça n'était pas son cas... Elle avait une trace de brûlure au niveau du bras gauche et elle grimaça de douleur. Elle n'avait pas le temps de fléchir, elle devait se battre... Une fois redressée, la demoiselle se retourna en direction de son capitaine et des deux autres. Ils n'avaient pas encore repris l'offensive lorsque d'un seul coup, une secousse sismique se fit ressentir. Puissante, elle faisait s'ouvrir des crevasses dans les murs... Mais le plus intriguant était sans doute que la blonde ne l'avait pas sentit venir, malgré son fruit du démon. Qu'est ce que c'était ? Un tremblement de terre pouvait être perçu par des animaux, et donc par des zoans... Mais pas celui-là ? Impossible... Dans tous les cas, quelque chose l'effraya. Elle avait une sensation de mal-être au plus profond d'elle-même... Et son instinct de survie lui soufflait de s'en aller le plus loin possible, tant que c'était encore possible de le faire. C'est alors qu'elle comprit, en voyant l'eau, au loin, se retirer peu-à-peu... Un tsunami. Un tsunami était en approche... Impossible...

La demoiselle était véritablement effrayée. Que devait-elle faire ? Elle regarda surprise passer Harushige dans une rue proche de la leur... Il voulait faire quelque chose, lui... Mais elle n'avait pas le droit de le poursuivre et de toute manière, en faisant cela, elle signerait son arrêt de mort, purement et simplement. Se concentrant davantage sur la situation actuelle, elle hurla à son capitaine et à ses autres nakamas :

-Un tsunami ! Un tsunami arrive à cause du tremblement de terre !

Il fallait quitter l'endroit au plus vite... Malheureusement, une bonne partie de bandits ne semblaient pas l'entendre de cette oreille. Epées et fusils levés, ils chargèrent en direction de la gradée. Ils étaient une bonne dizaine et... Elle devait se battre. Utilisant son fruit du démon une nouvelle fois, elle passa en mode hybride. Une fois cela fait, elle se jeta avec rage et force dans la bataille, les empêchant de s'approcher des deux autres en charge des soins des blessés.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Sam 8 Déc - 11:13

Pour Méliandre et Holly : Vous pouvez jouer Damon, tout en sachant qu'il a un niveau très proche de celui de Noda, même s'il est un peu moins bon. Sa fiche technique se trouve à la suite de la mienne (Naka). Si vous le prenez pas en charge, je le rajouterais dans les PNJs de ce poste ^^
VS

Méliandre & Holly : Tout d'abord, les deux compagnons d'Harushige furent attaqués par la colonel. Celle-là avait fait une offensive éclair en lançant trois rankyakus en direction des deux hommes qui sourirent. Le premier à réagir fut Fuma. Il bloqua deux des lames avec les siennes sans trop de difficulté. Pendant ce temps, Pearl usa de sa vitesse pour éviter la technique sans aucun soucis et reprit sa course folle en direction de ceux qui étaient ses cibles. Il ne s'arrêta pas lorsque son coéquipier fut bloqué par le second du Fenice. Après tout, il était chanceux : il aurait sans doute de quoi s'amuser... Tandis que le blond, lui, ne savait absolument pas quelle était la force de ces trois là. Enfin, dans tous les cas, il feraient en sorte de leur montrer ce dont il était capable... Histoire de revenir vers les Marines rapidement pour butter cette gamine qui avait tenté de le couper en deux. Enfin bref. La première a attaquer fut celle avec les cheveux roses. Elle avait créé un machin de neige... C'était censé être effrayant ? Le jeune homme continuait sa course avant de la regarder balancer des trucs gelés... Bon, au moins, une chose était sûre : elle avait un fruit du démon ! Il avait choppé le gros lot ! En plus de ça, l'autre bonne femme à ses côtés semblait savoir se battre plus ou moins également puisqu'elle tira avec un pistolet dans sa direction. Bof, rien de spectaculaire, donc... L'autre type n'avait pas spécialement bougé... C'était peut-être rien d'autre qu'un naze, lui ? Oui, peut-être. Enfin dans tous les cas, c'était clair : Noda devait tuer les hommes et garder les femmes... Ils faisaient souvent comme ça, avec Harushige, de toute manière. Lorsque ce qui s'avéra être des cristaux arrivèrent devant le combattant, celui-là utilisa sa grande vitesse une nouvelle fois pour les contourner, en profitant pour éviter les balles par la même occasion. Il se jeta littéralement sur la première fille, celle qui avait attaquée en première. Une fois devant elle, un sourire immense et démoniaque recouvrit son visage. Il lui donna un coup de poing d'une force inimaginable... Mais se rata. Il n'avait pas tout compris, mais s'était retrouvé derrière cette fille sans la blesser... Un logia ? Ou juste quelqu'un d'extrêmement rapide ? La première réponse était certainement la plus envisageable... Bah, il aurait qu'à commencer par les deux autres, de toute manière. C'est pour cette occasion qu'il commença par se jeter sur le mec avec l'épée, histoire de lui montrer comment il se battait. Alors, qu'allait-il faire ? C'est à ce moment là qu'un tremblement de terre se manifesta. Cependant, cela ne dérangea pas vraiment le blond qui continua son geste, son coup de poing, visant le crâne de ce type.


Hato : Fuma, quand à lui, avait été forcé de s'arrêter lorsque qu'Hato se plaça face à lui. Ce mec était fort, sûrement... Après tout, il était le second du Fenice, et sans doute un homme d'une force assez incroyable, donc. Ses paroles firent sourire l'épéiste. Le combat allait certainement se montrer intéressant... mais le plus gros problème pour le compagnon d'Harushige était le fait qu'aux alentours, il n'y avait rien pour qu'il puisse utiliser correctement ses manœuvres tri-dimensionnelles. Le meilleur moyen pour vaincre ce brun serait sans aucun doute de l'attirer dans la ville, mais le fait de lui tourner le dos pourrait simplement se montrer fatal... Il devait simplement rester vigilant pour le moment. S'il réussissait à le battre sans difficulté, il n'aurait pas plus à se casser la tête... Dans le cas contraire, il n'aurait qu'à chercher quelques chose pour le propulser en direction des maisons et du terrain de jeux qu'elles créaient pour l'homme. Dans tous les cas, Sotetsu se mit en garde en sortant ses deux épées à nouveau lorsque l'autre mec passa à l'offensive en premier. Ses gestes étaient fluides et rapides. C'était quelqu'un de fort, à n'en pas douter. Il allait certainement lui donner du fil à retordre... Mais de toute manière, pour le moment, Fuma pouvait réussir à s'en occuper encore au sol... Et pour cause. Lorsque la première attaque vint du sol, il interposa une lame pour bloquer la première offensive avant de reculer légèrement. La seule blessure qui apparut fut au niveau de son épaule droite, mais rien de grave. Il s'agissait d'une simple égratignure. Cela ne l'empêcherait pas de se battre. Lorsque la deuxième attaque vint en direction de son genou, il la bloqué à nouveau sans grande difficulté, fixant son adversaire dans les yeux, parfaitement prêt à en découdre. Il repoussa l'épée et s'apprêta à attaquer à son tour lorsque le tremblement de terre eut lieu. Il failli perdre l'équilibre sur le coup et se rattrapa in extremis, évitant donc de se retrouver dans une position bien peu avantageuse. Pour éviter à Hato de prendre le dessus, le vigie d'Harushige attaqua de ses deux armes son ennemi, par deux coups d'estoc au niveau des épaules. Certes, ça n'était pas aussi bon que ce qu'il avait voulu faire au début, mais c'était toujours mieux que rien... Que c'était-il donc passé ? C'était fou... Et son capitaine semblait l'avoir comprit.. enfin bon. Il devait se concentrer sur le brun qui lui faisait face, avant toute chose.

Shindo : Ruuk souriait en fixant son adversaire être projeté par la force du coup qu'il avait donné. Fort heureusement pour lui, il avait été capable de parer l'attaque, évitant ainsi de commencer l'affrontement avec plusieurs côtes brisées et peut-être même un poumon perforé... Bah, de toute manière, ce serait son état en finalité, alors c'était clair pour l'homme-requin : autant profiter de ce mec le plus possible, histoire de voir ce qu'avaient les hommes-poissons dans le ventre depuis qu'il était partit... A son départ, ils étaient tous des faibles et des lâches, mais bon... Ils avaient peut-être un peu changé ? Peut-être s'étaient-ils améliorés ? Oui, c'était envisageable. Enfin, dans tous les cas, le compère d'Harushige avait rapidement pris sa décision : il n'irait plus sur cette île. Il n'y avait pas d'argent à gagner facilement, là-bas... La sanguinaire lui donnait de l'argent, au moins. Beaucoup d'argent... Dans tous les cas, même s'il avait été blessé par l'uchimizu, l'adversaire du pirate avait su revenir en force et voulait montrer qu'il n'était pas un faiblard. C'était une bonne chose. Malheureusement pour ce chasseur de prime, ce genre de technique, le pirate ne le connaissait que trop bien... Il se demandait comment répliquer. Par un Senmaigawara Seiken ? Non, c'était trop brutal... Il risquerait de briser tous les os du bras de son ennemi d'un seul coup et c'était à éviter ! A la place, il décida d'attaquer autrement, plus doucement...

-Umidaiko.

Son poing partit en direction de celui de l'adversaire, provoquant une sorte d'explosion sous-marine du à la force des chocs. De cette manière, aucun des deux combattants ne fut blessé, même si tout deux furent projeté légèrement en arrière. C'est à ce moment là qu'eut lieu un tremblement de terre. Le choc fit trembler l'eau avec force. Un tsunami était certainement en approche... C'était une bonne chose, cela allait pimenter un peu la situation... Souriant toujours, l'homme-requin fixa son adversaire recouvrir son corps d'un poison... Ce type était un bon guerrier, en fait ! Il avait plus d'une corde à son arc, et ça, c'était carrément classe ! Dans tous les cas, ce type fonça pour essayer de donner un coup de pied au pirate qui se contenta d'éviter en se propulsant sur le côté. Avec une rapidité spectaculaire, il décrivit de longs cercles autour de son adversaire et pointa ses deux mains en direction de l'autre, en continuant sa folle course avant de lancer plusieurs fléchettes d'eau qui venaient de tous les côtés :

-Yabusame !

Comment ce mec pourrait-il éviter ?

MJ : Doji savait qu'il allait s'amuser... Il l'avait su dès qu'il avait vu ce foutu vice-amiral ! Ce mec n'était pas comme les autres, c'était un adversaire digne d'attention, au moins... Et pour cause : il avait réussi à dévier la boule de feu, même si une blessure était désormais visible au niveau de ses paumes ! Quelle bravoure, et quelle force, surtout ! Peut-être qu'un combat intéressant se préparait... En plus de ça, la gamine qui l'accompagnait, cette colonel, était venue exprès pour lui ! Un beau petit deux contre un... Bon, certes, la fille faisait un peu tâche entre deux telles puissances, mais elle pourrait servir d'échauffement. Dans tous les cas, un tremblement de terre eut lieu. Il n'inquiéta en rien le pirate qui continua de sourire en fixant les deux autres marines. Malheureusement, ceux-là s'arrêtèrent... Et quelle était cette cause ? Un tsunami, simplement ? Un tsunami de malheur allait empêcher à un pirate de renommée mondiale, un pirate de force proche ou même peut-être égale à celle des yonkous de s'amuser ? C'était quoi ce délire ? Plutôt se noyer que de perdre une si bonne occasion de tester sa force ! Avec sa gourde, le démon se retourna, faisant face à la mer. Une vague se créait au loin, il pouvait la sentir grâce à son haki de l'observation extrêmement développé. Il sourit en plaçant la gourde sur son épaule, comme un bazooka. Une boule de feu se créa et se propulsa directement en direction de la grosse vague. Elle n'était pas si grosse, faisant seulement quelques centimètres de circonférence... Mais ça n'était pas la taille qui comptait. En réalité, cet astre incandescent était condensé, et pas qu'un peu. La preuve fut visible depuis l'île. En effet, la boule de flammes heurta la vague, créant une gigantesque explosion dont le vent vint fouetter les personne sur l'île avec force, faisant craquer le bois des navires proches et faisant voler certains objets. C'était classe, d'utiliser ce genre d'offensives... Bon, une vague serait tout de même créée, mais elle serait moins dangereuse qu'un tsunami. Peut-être ferait-elle trois ou quatre mètres de haut... En gros, un saut bien placé permettrait de l'éviter, pour ceux qui étaient près du bord. Et en plus, ça permettrait de trier un peu les ennemis... En souriant toujours, Doji se tourna vers les deux hauts-gradés :

-Alors, c'est bon ? On peut reprendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14013
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
184/750  (184/750)
Berrys: 4.936.256.002 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Sam 8 Déc - 12:22


Les coups de pieds puissants de Nakata avaient su se montrer efficaces, en tout cas plus que les attaques qu'il avait tenté lors de leur ancien combat. Même si Harushige avait pu parer la plus grande partie des attaques, il avait reçut quelques dégâts au niveau des avant-bras. C'était une bonne chose pour commencer, mais il devrait rapidement faire mieux pour espérer enfin défaire le sanguinaire... Le musicien ne faisait même plus attention aux paroles de son adversaire... Celui-ci était d'une cruauté sans pareille. Mettre une sirène dans un bocal de piranhas... Le blond se jura une fois de plus de lui faire payer, de lui montrer sa véritable force et de livrer son cadavre fumant à la marine. Sa deuxième technique, malheureusement, n'eut absolument aucune efficacité. L'épéiste montant en faisant tourner sa lame, le jeune pirate dut donc se changer en phoenix afin d'éviter de finir en fines lamelles. Il se reposa sur le sol en forme humaine et regarda son ennemi à nouveau, l'air plus que sérieux. S'il relâchait son attention un seul moment, une seule seconde, il se savait perdu... Il devait combattre de toutes ses forces ! Lorsque le sanguinaire attaqua une nouvelle fois en essayant d'embrocher le maudit, celui-ci se prépara. Il devait éviter suffisamment tardivement pour contre-attaquer puissamment, mais sans, évidemment, être blessé... Fixant l'épée de son adversaire, il se décala au dernier moment avec vivacité. Et alors que l'ancien gouvernemental voulut donner un puissant coup de pied au niveau du torse de son ennemi, une secousse se fit ressentir... Et pas des moindres, un véritable tremblement de terre. Ecarquillant les yeux, le maudit fixa aussitôt l'océan. Il avait un mauvais pressentiment. Les fruits du démon de type zoans permettaient à l'utilisateur d'accéder au célèbre "sixième sens" des animaux qu'est l'instinct de survie le plus développé qu'il soit, ce qui pouvait leur permettre, par exemple, de sentir les catastrophes naturelles arriver avant qu'elles ne soient là... Cependant, il n'avait pas sentit le séisme avant qu'il ne se déclare. Harushige s'éloigna en courant, se dirigeant vers la ville... Le musicien eut envie de le suivre et de le vaincre pendant qu'il tournait le dos, mais son devoir de capitaine l'en empêchait. Ses amis risquaient leurs vies à cause de lui, actuellement... Il se tourna en direction d'Hato, qui affrontait l'un des homme-de-main d'Harushige, tandis que l'autre fonçait en direction de Damon.... Il s'apprêta à foncer dans leur direction lorsqu'un autre évènement assez marquant eut lieu.

En effet, du côté du combat entre Pacifique et Shouten, le démon avait décidé de montrer ce dont il était capable. Il avait projeté une boule de feu en direction des vagues lointaines et il les fit disparaître dans une immense explosion, dont le vent vint bientôt se faire ressentir, forçant le maudit à rester bien sur ses appuis pour ne pas tomber bêtement. Mais c'était une bonne nouvelle... Le tsunami ne viendrait pas. Le Fenice se tourna vers ses nakamas. Ils pouvaient, non, devaient se débrouiller seuls pour cette fois... De toute façon, il ne serait pas toujours avec eux. Serrant les dents, il tourna son regard en direction de Clyde et des marines. Autant s'occuper du second d'Harushige pendant qu'il le pouvait... Comme ça, il n'y aurait plus qu'à butter le capitaine lorsqu'il reviendrait. Avec une vitesse hallucinante, l'ancien révolutionnaire se propulsa droit vers l'un des boulets qui avait une batte de baseball. Il fut rapidement derrière lui et, avec une indifférence glaçante sur le visage, tenta de lui donner un coup de tibia dans la nuque, qui le tuerait sur le coup si ce type n'était pas capable d'éviter ou, au moins, de parer. Par la suite, le Fenice se propulsa en direction du gros blond et, une fois derrière lui, changea ses bras en aile et murmura :

-Dunk.

Son pied tenta de soulever son adversaire dans les airs. S'il réussissait l'offensive, la suite serait simple : usant une nouvelle fois de sa vitesse surprenante, il se placerait au dessus de lui et viendrait le cueillir d'une retournée acrobatique, l'envoyant sur le sol avec une force hors-du-commun. Si cela marchait, il utiliserait également le haki de l'armement ni vu ni connu, histoire de mettre ce second hors d'état de nuire en une seule fois... Lorsque cela serait fait, Daisuke et son équipage pourraient aider les autres à vaincre les pirates d'Harushige, et seraient de très bons alliés dans la bataille...

_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Lun 10 Déc - 8:51

NAKATA !
"Je t'interdis de mourir !"





Premièrement, une esquive, deuxièmement, une légère entaille. Son niveau n’avait donc rien d’extraordinaire, mais avoisinait le miens. J’avais pu par ce procédé jauger sa force dans l’environnement, mais si tout pouvait être si simple, nous n’étions pas seulement deux dans ce décor de rêve. Un tremblement de terre eut lieux. Je savais qui c’était, je connaissais parfaitement cette voix, mais que foutait-elle ici ? Moi qui la pensais avec ses camarades, au début de grand line, en ce jour, elle était ici, et au vue de nombre de voix combattantes sur cette île et leurs localisations, elle était seule. Cette réflexion me valut deux magnifiques coups d’estoc de la part de mon adversaire, qui sembla avoir perdu l’équilibre. Sans l’intervention du démon et le souffle que ses flammes avaient créé, je serai surement mort, au lieu de cela, j’avais aussi perdu l’équilibre, tomba sur le dos en projetant mes pied vers les poignés du sabreur, cherchant à, par ce mouvement, lui faire remonter les bras, et au mieux, lui faire lâcher ses armes. Je me relevais aussi vite que j’étais tombé, en un mouvement souple, affligeant un coup en diagonal visant son thorax en me relevant, prenant un peu de distance. Ce n’était pas bon du tout, Harushige était parti en direction d’Hana, Nakata lui s’occupait d’un gros. Nakata ne risquait rien contre lui, je le savais, mais Hana contre Harushige ?

« Putain… »

Je rengainai mon arme, fermant les yeux. Je saisis alors le pommeau et effectua un violent mouvement en direction de mon adversaire, le fourreau se décrocha alors, fusant à une vitesse ahurissante vers l’homme aux sabres. J’étais quant à moi, juste derrière le fourreau, me servant me ma vitesse pour suivre la course. C’est en arrivant face à lui, une fois que le fourreau devait heurter son crâne, à ce moment précis, je me baissais à ras du sol, effectuant une rotation à cent quatre vingt degrés pour lui donner un violent coup au niveau des genoux, tu tranchant de la lame. Je ne savais pas si ce coup allait passer, mais il aurait de quoi s’occuper une ou deux minutes, contre le fourreau et cette attaque circulaire, juste de quoi me laisser le temps de passer à l’anglaise. Une fois dans son dos, nouvelle rotation à cent quatre vingt degrés pour reprendre le sens de la course, manquant de tomber à cause de la force centrifuge, créée par la vitesse de la rotation précédente. Mon objectif : la ville. Je n’avais pas le choix, je ne pouvais décemment pas laisser Hana contre un taré pareil. Je pénétrai finalement au milieu des habitations, c’était bizarre, je sentais leurs voix mais je n’arrivais pas à les situer. En ce genre de situation, il faut rester sur ses gardes, tuer ou être tué. Ce n’est qu’après une petite minute que je pu finalement arriver à leurs niveau, dans le dos d’Harushige qui m’avait surement déjà repéré, mais ce n’était pas important. J’allais retenir ce mec, le temps que l’enfoiré au katana ne vienne jusqu’à moi, en espérant que Nakata ne traîne pas trop. Nous étions à quoi au final, trois, quatre cent mètres du champ de bataille ? Le plus logique pour moi aurait été d’emmener Hana vers mes amis, qu’elle puisse combattre en n’étant pas seule, mais rien n’était si simple en ce jour.

« Hana, ça fait plaisir de te revoir en pleine forme et entourée de compagnon ! ». Une légère touche d’humour sarcastique dans un contexte qui ne s’y portait absolument pas, c’était un peu ma marque de fabrique histoire de dédramatiser les situations périlleuses, et cela permettait de sourire un peu, pour ensuite réfléchir plus posément. « Je t’ai connu, cela dit, plus entreprenante… Haha ! ». Après quoi, je fixai Harushige en lui souriant, comme un enfant devant un jouet trop cher pour lui. Si je l’affrontais, j’allais y perdre des plumes, à n’en pas douter, et peut-être même plus, mais ce genre de mec, il me fallait leurs têtes… Mais après. « Hana, dès que tu peux, ça te tente de rejoindre tout le monde sur le champ de bataille… ? On est en gros désavantage ici. »


[quote]♣♠♣ Nom ♣♠♣ "Kyu"
♣♠♣ Description ♣♠♣ Neuvième mouvement, donne une attaque verticale avec le fourreau, consistant à projeter ce dernier avec violence.

♣♠♣ Nom ♣♠♣ "Nii"
♣♠♣ Description ♣♠♣ Second mouvement, consiste à frapper l'adversaire avec le revers de la lame au niveau des jambes, pour déséquilibrer. (avec le tranchant ici)

♣♠♣ Nom ♣♠♣ "Switch !"
♣♠♣ Description ♣♠♣ L'utilisateur cour a très grand vitesse, et utilise un katana s'il doit changé subitement de direction afin, de prendre ses adversaires de vitesse. Soulève une grande quantité de poussière.





Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
avatar
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Mer 12 Déc - 15:08


Le monde tourne





E
lle avait froncée les sourcils lorsque Méliandre avait parlé de suicide. Au moins, elles étaient d’accord là-dessus, mais bon, un plan était un plan, il suffisait simplement de le fignoler au fur et à mesure. Elle n’était pas une stratège après tout, elle était simplement médecin au départ. M’enfin, peut-être qu’elle pourrait se reconvertir, ça pourrait être amusant… Se traitant mentalement d’idiote pour avoir pensé à des choses pareilles à ce moment-là, elle se mit à nouveau à observer Noda, le voyant esquiver leurs attaques. Enfin... Il devait avoir esquivé, elle n’avait pas vraiment pu le voir. Il était rapide, trop rapide, le battre allait s’avérer beaucoup plus compliqué que prévu. Clignant des yeux, elle eut juste le temps de le voir devant elle, souriant d’un sourire qui donnait froid dans le dos, avant de sentir le coup qu’il avait tenté, passer à travers elle. D’abord surprise, elle se reprit et se retourna, sifflant au passage pour que la renarde se tienne prête. S’il n’arrivait pas à la toucher, ce n’était qu’un plus pour eux, pourtant elle n’était pas sereine, après tout un type de ce genre devait avoir plus d’un tour dans son sac, où peut-être qu’elle se trompait…

Le suivant du regard, elle le vit se diriger vers Damon, prêt à lui faire sa fête. Elle voulut lui crier de faire attention, même si cela s’avérait sans doute totalement inutile. L’instinct poussait à des choses étranges. La rose siffla pour faire comprendre à la renarde d’attaquer sans plus attendre, avant d’être interrompue par un tremblement de terre. C’est quoi encore cette connerie ?! Elle réussit néanmoins à rester debout avec difficultés, grimaçant légèrement. C’était normal ça ? Car s’ils avaient droit à ça pendant tout le combat, cela allait vraiment la gonfler à la longue. Se concentrant à nouveau sur l’action du blond, elle remarqua que Damon avait esquivé, non sans mal… Il se recula rapidement, dégainant son épée et se mettant en garde. L’effet de surprise ne serait plus de mise, à part s’il se montrait à nouveau extrêmement rapide, ce qu’elle n’espérait évidemment pas. Galère… Soupirant, elle siffla à nouveau, attirant l’attention de sa création et la faisant revenir vers elle. Souriant doucement, la rose recommença à nouveau Yukinokesshō, mais cette fois-ci autour de la renarde, faisant un léger, mais dangereux, tourbillon de cristaux autour d’elle. Cette tactique avait porté ses fruits dans le passé, autant essayer à nouveau maintenant. Elle siffla à nouveau, donnant l’ordre de passer à l’attaque. Quand la renarde se jeta sur le blond, elle se dirigea vers Damon rapidement, observant du coin de l’œil les gestes de leur adversaire.

-Distrait le, le temps que Méli’ puisse le faire somnoler.

Elle avait dit ça rapidement avant de s’éloigner légèrement, afin d’éviter que l’autre ne se doute de quelque chose, car s’il faisait preuve d’une grande vigilance, les chances de réussites seraient quasi-nulles. Là ce serait vraiment du suicide pur et dur. Soucieuse, elle regarda Damon s’approcher de Noda, créant sur son passage une onde rouge verticale… On peut peut-être sans sortir au final hein ?

Soupirant à nouveau, elle se mit en garde, fignolant son plan d’attaque au fur et à mesure …

Crédit: Cali' in epicode

Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
avatar
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
70/350  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Jeu 13 Déc - 20:09

« Le monde tourne »
C'est du suicide, mais c'est pour la bonne cause non ?

Merde, ce gars était vraiment rapide, et encore, le mot était faible ! Il avait sans la moindre difficulté esquivé les attaques d'Holly et mes balles. Ça risquait de s'annoncer plus compliqué que prévu, comment endormir un gars qui se déplaçait à une telle vitesse... Je fermais les yeux quelques secondes et respirais profondément, c'était pas le moment pour commencer à douter de mes capacités. J'avais endormi pas mal de pirates, marines, hors-la-loi ou tout ce que vous voudrez, mais je dois dire que Noda, ça risquait d'être un peu plus ardu... Sans compter le fait que je n'avais pas le droit à l'heure, il fallait à tout prix que je sois efficace, et surtout qu'il s'endorme ou du moins somnole assez pour que nous puissions prendre l'avantage... P'tin je n'aimais pas ça, mais vraiment pas. Je savais très bien qu'après avoir utilisé mon pouvoir j'allais être moins réactive, beaucoup moins et dans ce cas là, je risquais plus d'être un poids qu'autre chose, la fatigue prenant de plus en plus le dessus.
Fruit de malheur... Tsss qu'elle idiote j'avais été d'écouter ce vieux fou cette nuit là, qu'elle idiote ai-je été d'avoir avaler cet immondice... Enfin à présent le temps n'était plus aux regrets...
Lorsque j'ouvris à nouveau les yeux je vis Noda asséner un coup de poing foudroyant à Holly, dans un geste désespéré et qui ne servirait à rien vu la vitesse de notre adversaire, je tentais de parer son coup et protéger ma nakama comme je le pouvais. Mais je m'arrêtais en plein dans mon geste, une expression stupéfaite sur le visage. Il était passé littéralement « à travers elle » ! Je ne pu m'empêcher de laisser échapper un sifflement d'admiration. Décidément cette gamine est réellement impressionnante.

Mon expression stupéfaite ne tarda pas à se changer en une expression d'incompréhension, ce blondinet avait un truc qui tournait pas rond... Nous venions de l'attaquer, de lancer les hostilités en premier contre lui, il venait de passer à travers Holly, mais malgré cela, il se jetait sur le seul pauvre mec qui lui, n'avait pas esquissé le moindre geste vers lui, celui qui n'avait pas bougé d'un pouce ni même ouvert la bouche depuis que nous étions arrivés sur le champ de bataille !
Damon, lui aussi c'était un mec étrange, je n'avais pas réellement réussi à le cerner, et le fait d'avoir trouvé son prénom du premier coup à cet instant relevé tout bonnement du miracle ! Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais il a un je ne sais quoi qui fait que je n'ai pas la moindre envie d'apprendre à le connaître, ni même d'échanger quelques mots avec lui... Sauvage ?! Non pas du tout ! Enfin, même rafiot, même équipage, je ne pouvais pas laisser notre vigie se faire attaquer sans bouger et regarder comment il allait s'en tirer... Quoique... Cette idée n'aurait pas déplu à Ruby, cela ne faisait aucun doute... Il me semblait cependant peu probable de la revoir durant cette bataille, mon intervention pour reprendre le contrôle ne lui avait pas plus, cela ne faisait aucun doute. Eh oui c'est qu'elle est susceptible la demoiselle voyez vous ! Bonne ou mauvaise, en tout cas une chose était sûr elle m'avait souvent été d'une grande aide durant bien des combats. Elle avait quelque chose que je n'avais pas, elle avait cette rage et cette folie en elle qui faisaient qu'elle se jetait à corps perdu dans le combat, grâce auxquelles rien ne l'arrêtait, qu'elle fonçait tête baissée sans se poser la moindre question et qu'elle ne connaissait pas la peur.
Moi la peur, je ne la connaissais que trop bien, ce sentiment qui vous prend aux tripes, qui s'installe sans ménagement au fin fond de votre estomac et le rend aussi lourd que du plomb, cet odieux sentiment qui en a déjà fait plier plus d'un. Il faut bien être fou pour ne jamais avoir ressenti la moindre peur...

Le sol se mit à trembler sous mes pieds, chancelante je réussi tant bien que mal à rester debout. C'était quoi encore ce bordel ?! Comme si nous avions sincèrement besoin de ça ! Comme si un mec super rapide et un autre qui se bougeait pas vraiment depuis le début de « l'assaut » ce n'était déjà pas assez !
Magnifique ! La secousse avait l'air d'avoir produit un électrochoc chez Damon qui avait enfin bougé, esquivant l'attaque sans trop de mal et se mettant en garde. En fait on pourrait peut être tirer quelque chose de lui, son cas n'était pas si désespéré que ça...
Holly siffla la renarde, lui ordonnant d'attaquer le blondinet, pendant ce temps je la vis se déplacer en vitesse et susurrer quelque chose à l'oreille de Damon, ma mâchoire se sera quelque peu, c'était on ne peux plus risqué, un peu de vigilance et Noda se serait sans nulle difficulté rendu compte que quelque chose se tramait. Je laissai échapper un petit claquement de langue, que je l'endorme, ouais, mais je n'avais tout de même pas l'intention de rester là à me tourner les pouces, puis s'il ne me voyait pas bouger, il se rendrait encore plus facilement compte que quelque chose se tramait. Il avait déjà décelé le logia d'Holly, Damon n'avait pas un mauvais niveau, il pourrait donc lui donner un « peu » de fil à retordre et ainsi je pourrais jouer l'effet de surprise en l'endormant au mieux, le faisant somnoler au pire... J'avais cet avantage que mon fruit ne soit pas réellement visible au premier coup d'œil si je puis dire... Autant le mettre à profit.
Faisant claquer mon fouet, je le lançai en direction de Noda pour saisir son pied et le tirer en arrière dans l'espoir de peut être arriver à le faire tomber au sol.

« La mort est une loterie méprisable, ordinaire, illogique, même sur le champ de bataille. »
Code by AMIANTE


Dernière édition par Méliandre DeVitto le Jeu 31 Jan - 16:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Golden Hana
Vice-capitaineVice-capitaine

avatar
Messages : 672
Race : Humain.

Feuille de personnage
Niveau:
26/75  (26/75)
Expériences:
66/120  (66/120)
Berrys: 4.335.000 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Ven 14 Déc - 20:59



Le fantastique jeu du Destin
VICTIMES ! ou non ?



3.

Ah ! Ainsi la vie allait ? Hana ne l'accepterait pas ! Hana ne l'accepterait jamais ! Elle leva un pied et frappa. Une onde de choc se propagea et une ouverture béante s'engagea dans toute la longueur de la place, accentuant la première. Un rire sardonique se glissa hors de sa bouche. L'ironie humaine, le gâchis de l'homme, la bêtise. Elle était impuissante. Elle se sentait impuissante. Et comme chaque fois qu'elle l'était, elle s'emporta. Mais elle avait déjà perdu le contrôle. Celui de son esprit. Elle n'était plus que colère. Colère contre tous les imbéciles qui participaient à la guerre. Elle s'était perdue et déjà elle n'était plus Hana, elle était redevenue Set. Médecin ? Pourquoi faire ? Sauver la vie si futile de suicidaires ? Un homme se jeta sur sa lame, elle tournoya, entrant dans la danse, sautant par-dessus la fissure. Il mourut bientôt. Une pirouette la projeta au-dessus d'un autre, elle lui trancha la carotide, faillit. Il para en se déséquilibrant. Les deux pieds de la jeune femme heurtèrent le sol, une onde se propagea dans le sol. Elle fit volte-face, son sabre lacéra le dos de sa victime. Elle se mit à courir vers un prochain. Chaque fois que ses pieds touchaient le sol, celui-ci tremblait, encore et encore, irrémédiablement. Elle envoya son poing dans le visage d'un adversaire, celui-ci se fendit, victime d'un traumatisme crânien.

S.E.T.
Machine de guerre en action.

Toi, dépouillé de tout, tu vas mourir aussi. Elle ne t'accordera pas une dernière parole. Elle ne verra en toi ni foi ni loi. Elle te jugera sans preuve. Son verdict sera sans retour. Son sabre tranchera sans merci. Fuis avant de ne rejoindre tous ces cadavres. Enfuis-toi loin de cette femme meurtrière. Oui, cours ! Non ! Par ici ! Vers les bâtiments ! Demi-tour ! Vite ! Il arrive ! Il vient ! Le voilà ! Vite !

... Trop tard.

Mort.

Son sabre retrouva son fourreau, ses dagues se glissèrent hors de leurs étuis.

« Ton pouvoir est vraiment terrifiant. »

Il était devant elle.
Harushige, le sanguinaire.
Son nom s'imposa à elle comme un marteau sur une enclume. Il frappa fort dans son crâne, bouscula toutes ses idées et l'en emplit d'un écho. Il était fort. Très fort. Connu pour son calme absolu et la froideur de ses actes. L'ataraxie descendit sur elle comme une douche froide. Doucement ses lames revinrent dans son fourreau. Sa main se plaça sur la garde de son sabre. Elle l'observa.

« Mais il va falloir que je t'arrête avant que tu ne saccages les lieux... »

Son sabre quitta son fourreau à une vitesse surnaturelle. [ Cf. FT - Inazuma ! ] La lame s'enflamma et trancha un rat en deux. Elle sauta dans les airs, fit un nouveau moulinet, coupant trois rats d'un mouvement, en carbonisant cinq autres. Lorsque la jeune femme atterrit sur le sol, une onde de choc se propagea de ses talons sur toute l'esplanade. Les rats auraient-ils assez de volonté pour ne pas fuir devant une catastrophe surnaturelle ? Elle fit un nouveau moulinet du poignet pour se débarrasser de quelques autres animaux, la musique cessa. Aussitôt les rats partirent en courant, mus par un instinct de survie. Les flammes sur la lame immobile de la jeune femme s'éteignirent aussitôt. Son sabre reprit sa place dans son fourreau.

Puis Tsukiyo no Hato arriva lui aussi.
La jeune femme capta son regard, un instant... court. La plus grande part de son attention était cependant accaparée par Harushige. Elle ne se demanda pas pourquoi il était là. Non, pas à cet instant. Mais elle savait qu'il était là pour l'aider. Et elle savait qu'il allait l'aider. Se déplacer ? Set hocha la tête.

Elle savait qu'Harushige était en grande partie à la tête du massacre mutuel qui faisait rage sur l'île. Les bruits de combat n'avaient pas cessés, les plus faibles avaient fuit, les plus courageux étaient restés pour tenir tête aux rats, si bien qu'un étrange silence suivit leur disparition. Trop court. Malheureusement. Chacun se jeta de nouveau sur son prochain.

La main toujours posée sur la garde de son sabre, la jeune femme observait le pirate. Comment lui échapper ? L'homme-vampire était là, mais il ne faisait pas le poids contre le supernova, pas seul, ni avec elle... Il semblait avoir du soutient sur le champ de plus avancé de la bataille.

Elle leva son pied, il souleva la poussière, le sol frémit. De nouveau elle le souleva. Il retomba et la terre trembla. Elle se tourna vers le bâtiment à ses côtés, fit trois pas et son poing le heurta. Une secousse s'y propagea, accentuant celles du sol. Les murs se craquelèrent. Hana pria pour qu'il n'y est personne dans l'immeuble, sa paume vint à son tour heurter les pierres blanches. Il y eut un bruit sinistre, un grondement semblable à celui du tonnerre. Elle fit volte face, ses pieds heurtèrent le sol. Tout trembla. Le bâtiment s'effondra dans un bruit de fracas. Elle évita un sabre et s'élança vers un autre bâtiment de la place. Son pied vint en cueillir les pierres. Une secousse s'y propagea. Un craquement lugubre raisonna. L'immeuble tangua. Hana se retourna, son poing vint prendre un matelot. Les deux s'effondrèrent.

Terre.

Elle esquiva d'un pas fluide une attaque. Le bandeau blanc qui couvrait ses cheveux et sa nuque se défit et tomba. Parcourir la place, se mêler à la foule, ne plus faire de différence entre les bons et les méchants, les marines et les pirates, les hommes de lois et ceux d'Harushige. Ses dagues quittèrent leur étuis. Elles se glissèrent sur les cuirasses, sous les protections et dans les entrailles. Ne pas ouvrir de trop grand passage, se mouvoir entre les sabres, se couler parmi les hommes. Elle se mit en mouvement, fauchant sur son passage hommes et femmes. Parfois l'un résistait plus que l'autre. Puis il vacillait et se couchait. Plus aucune onde n'avait effleuré le sol depuis que ses lames avaient quitté leur refuge. Elle s’immisça entre deux hommes. Ses sabres reprirent place dans leurs étuis de cuir.

Eau.

Elle esquiva une lame, vive, glissa entre deux jambes, roula sur le côté. Elle fut debout rapidement. Elle se coula contre une épaule, sa joue effleura un torse. Elle se baissa. Une hache lui coupa une mèche de cheveux, un couteau lui effleura le bras. Elle poussa sur ses jambes, son sabre quitta son fourreau, s'enflamma, créa un cercle autour d'elle. [ Cf. FT - Inazuma ! ] Le sang perla de son épaule droite. De la marque du bannis. Hana jeune femme serra les dents en sentant le bandage se desserrer. Elle bondit. Son sabre trancha à la verticale, revint dans le sens inverse. Ses jambes la propulsèrent vers la gauche. Sa lame faucha des chevilles, entailla des tendons, un coutelas traversa sa chemise qui se teinta de rouge. Les flammes vinrent carboniser une femme qui se jetait sur elle. Set fit volte face. Être Set, rester Set. Son sabre fit un moulinet, elle fendit la foule, jouant d'une armée de flammes, ardentes et éphémères.

Feu.

Elles disparurent, le sabre se glissa dans son fourreau. Ses jambes se plièrent, se déplièrent, elle s'envola. D'une pirouette aérienne, elle évita un gourdin. Un couteau glissa entre ses doigts, il ouvrit une carotide. Elle atterrit et se mit à courir. Son couteau vola jusqu'à un crâne, elle fit une roue pour éviter deux lames, se glissa sous une masse, sauta par-dessus une faille, arracha son arme de la victime qu'elle avait atteinte. Ses trois couteaux prirent place entre ses doigts.

Air.

Le port. Son objectif. Elle pria pour l'homme-vampire et roula sous une lance, puis entre des jambes. Elle se redressa, continua à courir, mue par son élan. Elle passa entre deux bâtiments. C'était elle qu'Harushige voulait supprimer. C'était elle la contrainte et le désordre de son champ de bataille. Il la suivrait. Son pied effleura le sol et la terre se mit à vibrer. Chacun de ses pas envoya une onde sismique. Les immeubles se remirent à trembler. Chacun de ses pas émit une secousse plus forte. Elle rejoignit le port. Les deux bâtiments qui bordaient son chemin s’effondrèrent.

Elle se retourna en tapant une dernière fois du pied.
Le sol se fissura et la terre trembla si fort qu'elle faillit en perdre l'équilibre.

« VIENS ME CHERCHER HARUSHIGE ! »

Sa voix porta comme nulle part ailleurs.
Tout le monde put voir l'inscription dans son cou.

S.E.T.

Le bandage sur son épaule se défit et aux yeux de tous apparue la marque du bannis.





Pour plus de compréhension du cycle Terre/Eau/Feu/Air,
l'enflammement du sabre et la technique Inazuma !
se référer à ma fiche technique, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Dim 16 Déc - 17:46

VS




Doji :Ces pirates pouvaient par moment se montrer vraiment terrifiant. Shouten Doji était-il vraiment humain ? Impuissant, Pacifique contemplait à l’horizon l’immense déferlante qui prenait forme pour venir s’écraser sur l’île. Il était sur le point d’ordonner la retraite, mais se demandait même s’il restait encore un espoir d’en sortir vivant. Il n’avait pas pensé une seule seconde qu’une personne ici présente soit capable d’une telle prouesse, alors il était encore plus loin de se douter qu’à l’inverse, quelqu’un avait la force et le pouvoir nécessaire que pour arrêter le Tsunami.
Lorsque la boule de feu percuta la vague, le choc fut tellement violent que le souffle projeta tout de même quelques soldats dans les airs. La jeune Kisa dut s’agripper fermement à la jambe de son supérieur, qui fixait impassiblement le pirate maître des flammes.

Sans lui, tous seraient morts, noyés. L’origine du séisme ne pouvait être naturelle, mais ce serait une histoire à résoudre plus tard. La priorité, celui qui ne devait impérativement pas s’en sortir aujourd’hui, c’était lui, Doji. Le reste n’avait pas d’importance. Conscients de cela, le duo de soldat se mit en place pour un enchaînement dévastateur. A l’aide des deux lames fixés au niveau de son dos, Kisa pivota sur elle-même pour envoyer une lame d’air circulaire sur le pirate. Pendant ce temps, le Vice-Amiral s’accroupit et enfonça ses deux mains dans une petite crevasse, avant de commencer à tirer. Véritable démonstration de force, il souleva du sol un immense roc, qu’il balança dans les airs, vers le démon. Il bondit à son tour et enchaîna une série de coups de poins dans le rocher géant, pour le fissurer, avant de donner un coup de pied final. Le rocher se brisa alors en plein de petits (ou plus gros) morceaux, qui retombaient tous sur le pirate. Derrière ces cailloux, le Vice-Amiral retombait lui aussi sur le pirate.

Enfin, ayant contourné la zone de lancer du roc géant, Kisa fonçait sur sa cible. Les deux paires de sabre dans son dos, fixées au niveau de ses genoux et de ses omoplates, avaient l’allure d’ailes. Arrivée à quelques mètres du cornu, elle dégaina ses deux sabres et tourna sur elle-même à très haute vitesse, devenant ainsi une sorte de toupie particulièrement tranchante.

- Rokutoryu, Wheel of Fortune !
Daisuke & Nakata : Dans sa tête, Clyde avait nommé sa première attaque : Double Boule, car son corps et la sphère flamboyante formaient deux boules rouge qui se suivaient pour aller percuter le soldat tireur et ses amis.
Mais, Double Boule avait misérablement échoué. Apparemment Logia, l’homme avait éjecté ses compagnons avant d’esquiver la première boule et de sauter pour éviter et contre attaquer la seconde boule. Au ralentit, la scène avait une certaine classe. Prit au dépourvu, Clyde devint alors une cible de choix pour le Marine qui vida son chargeur sur le gros lard. Loin de se laisser faire, Clyde continua en ligne droite, pour essayer de se placer hors portée. C’est à ce moment qu’eut lieu le terrible tremblement de terre. La configuration du sol changea tellement qu’une plaque rocheuse sortait du sol, sur la trajectoire du boulet humain.

JUMP !! o/

Voilà qu’il se retrouvait dans les airs à présent, incapable de modifier sa trajectoire.
De son côté, Blue ne put maintenir efficacement la formation, car il du parer l’attaque d’un autre humain, avec sa batte bleue. Il repoussa l’attaque horizontale et bondit dans les airs avant de lui asséner un puissant coup vertical. Avec une batte en fer, ça devait faire bien mal !
Red, Green et Yellow devaient courir pour rattraper Clyde, qui s’était un peu éloigné à cause du Jump. Mais Yellow, un peu à la traîne, fut projeté avec violence dans l’océan, par un puissant coup de pied qui l’avait envoyé faire des ricochets sur la surface de l’eau.

- Le Phénix, s’exclamèrent les deux autres en cœur.

Toujours en boule, dans les airs, Clyde d’inquiétait un peu. Normalement, avec la formation Giant Pinball qu’il formait avec les quatre batteurs, il aurait déjà du être propulsé par un bon coup de batte, vers son ennemi. Le Haki qui recouvrait entièrement son corps combiné à sa vitesse de rotation et à sa masse, le transformait en une sorte de boulet quasi indestructible.
Il ne put le voir, mais un homme sauta à sa hauteur pour le frapper d’un coup de batte. Pensant qu’il devait probablement s’agit de Red, il le remercia avant de repartir vers le tireur.
Seulement voilà, ce type qui venait de frapper la Boule (il s’agit bien d’Okita ou Kazuma donc) manquait de force et de pratique. Il avait donné un effet lifté et au lieu d’aller percuter l’homme fumé, Clyde passa au dessus de lui.

Heureusement, le phénix était là pour le rattraper et frappa à nouveau le gros lard. Mais à cause de l’effet rotatif, la Clyde-ball ne décolla pas dans les airs, mais repartit en direction du Marine Logia ! Dans sa tête, Clyde nomma cette variante : Crazy Pinball !


Hana & Hato : Elle était déchainée. Une véritable tuerie. Chacun de ses geste semblait à l’origine d’une mini secousse. Mieux ! Elle tuait sans aucune distinction. Parfois c’était mes gars qui trinquaient et parfois c’était les soldats. Bah, une bonne chose, elle m’aidait à faire le tri. De toute façon s’ils ne mourraient pas ici, ça aurait été plus tard, par ma main… probablement. Décidément, plus je la voyais et plus l’envie de la capturer grandissait. Mais attention ! Elle, ça ne serait pas comme les deux autres filles du Phénix ! Non, avec elle j’essayerais d’être plus doux ! Et puis, elle ne me servirait pas qu’une seule fois, non ! Je la garderais dans… je sais pas moi… une cage ! ( on a encore des cages ? Faut que Fuma en construise de plus solides !)
Or donc, au moment où j’allais m’avancer vers elle, un autre individu tout aussi intéressant lui adressa la parole.

Lui, je l’avais repéré depuis le début de toute cette « fête ». Aujourd’hui, il m’intéressait tout autant, voir même plus que le piaf. Son nom ? Je n’en avais rien à battre. Non, la seule chose que j’adorais faire avec les pseudo-sabreurs, c’était de les trancher, pour qu’ils comprennent qu’affronter Mifune devait rester dans leurs esprit un rêve, une lubie, un idéal jamais atteignable. Ouais, j’aimais bien voir dans leurs yeux l’instant précis où ils prenaient conscience de la différence qui les séparait encore des véritables sabreurs… Un peu comme mes yeux… à l’époque. Il nous avait rejoint pour inviter l’autre petite à rejoindre la piste de danse principale ? Et elle, comme une traînée, elle tentait déjà de se séparer de moi, alors que nous n’avions même pas encore dansé ?

- Hey ! Pourquoi rejoindre les autres ? On va bien s’amuser ici, tous les trois ! Regardez, j’ai des cookies !
Pour de vrai, j’avais vraiment des cookies sur moi ! Sauf que… je me suis trompé de poche. Pour vous faire comprendre la … bizarrerie de la situation, faut que vous soyez au courant de quelque chose. Si Clyde il n’est pas normal, c’est certainement à cause de son régime alimentaire. Ce gros lard a été élevé par … des bouffons, qui le prenait pour un animal vous voyez, et encore… Clyde a un délire, il adore les croquettes pour ornithorynque (oui, ça existe). Du coup, au lieu de leur proposer des Cookies, j’ai maladroitement sorti une boite de croquettes.
Et eux, susceptibles qu’ils sont, ils ont probablement du croire à une provoc de ma part...

- Roo, mais c’est bon ! Je me suis trompé ! C’est pas pour toi ça ! Reviens !
Elle ne voudrait plus… Alors pour attirer son attention, je plantai ma lame dans le sol, prit le manches de mes deux mains et couru sur deux mètres en en effectuant une tranche verticale.
La lame d’air fendait le sol, soulevant sur son passage beaucoup de pierre et de terre. Elle fendait droit sur la jeune femme, à très haute vitesse (et avec beaucoup de bruit aussi).

- Shredder !
Super classe comme nom, n’est-ce pas ? to shred, Déchiqueter ! Bien évidément, je n’avais pas visé de manière à l’épargner. Si je ne pouvais pas l’avoir, personne ne pourrait.


Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Lun 17 Déc - 23:35




    Chasseur de Prime et Marine, ensemble !




    Acte 1 :


    Spoiler:
     


    Le bâtiment où se trouvait Archer semblait tenir plus ou moins tandis que d'autres tombaient au fur et à mesure. En fait il se trouvait sur le toit du bar sympa du début de cet évènement. Ce bar se disant "high-tech" devait être aux normes parasismiques alors ? En observant de plus prêt, on remarquait que les séismes venaient directement de la jeune femme qu'Haru allait approcher. Une maudite ? Que se passait-il vraiment ? Comptait-elle détruire cette île ? Il valait donc mieux fuir non ? Pourtant, Archer, qui au passage s'était rhabillé semblait en demander encore. Sortant ses revolvers il se préparait à réagir dès que possible !

    Les ondes sismiques semblaient se calmés, mais en réalité il ne s'agissait là que du calme avant la tempête ! Un homme encapuchonné arriva et discutant avec la jeune femme. Elle s'appelait donc Set, encore une wonder woman. En tout cas, la tempête qui se préparait depuis un long moment en elle montra enfin le bout de son nez ! La femme balaya tous les rats de la zone, sa force était effroyable pour le chasseur qui voyait bien la différence de puissance face à elle. La défier était la mort assurée, la tête de cette dingue ne revenait pas dans la tête de Sanae comme une primée, donc elle appartiendrait à ces personnes fortes qui ne font rien de mal ?
    Impossible, sa violence ne pouvait qu'être celle d'une habituée du combat !

    Plus Noctis réfléchissait à tous ces évènements et plus son cerveau entrait en ébullition. Cette guerre ne lui procurait pas un entrainement physique mais mental ! Son esprit, mis à rude épreuve, lui faisait comprend son impuissance dans cette bataille. Or, un homme si fier de sa puissance ne peut être qu'anéanti face à tout cela.

    Néanmoins, tout ceci n'est pas digne de l'hôte du chaos ! Faible ou pas faible il devait se battre ! S'il voulait passer d'Aristochat à Requiem des mers il devrait franchir ce genre de choses ! Regardant patiemment la scène, il constata un mouvement, la femme se rapprochait un peu de la plaine ! Parfait ! Le mouton, Harushige, rentrait dans la bergerie. Le plan d'Archer redevenait alors possible ! Quel plan ? Celui-ci :

    Plan:
     

    C'est donc sur ce plan que le maudit suivit d'immeuble en immeuble le déplacement des individus. Mais pile au moment où il franchit un bâtiment, lui et sa compagne axèrent leurs armes vers le sanguinaire.

    Les élus du chaos tirèrent alors des balles du type "Burst". Deux chacun à vrai dire.

    Balles de Noctis:
     
    Balles de Sanae:
     

    Les balles venaient de front vers le bretteur à la grande lame. Le couple ne pouvait savoir s'il avait encaissé, esquivé ou autre, mais dans tous les cas, c'est un somptueuse explosion qui se créa, remontant directement sous forme de nuage. Elle devait attirer l'attention pensa Archer.

    Retombant directement sur un bâtiment le couple se terra un instant, le maudit entamant des ordres.

    " Sana', tu me lances immédiatement une flash ball dans leur direction et moi j’enchaîne avec un little boom sur la lame de ce type ! "

    N'ayant pas attendu plus d'explication de lui, Sanae envoyant une flash ball vers le précédent théâtre des explosions. Cette balle produisait un grand flash lumineux qui aveuglait aisément l'ennemi. Mais alors que tout cela se faisait, Noctis tapa trois fois des mains ciblants trois lieu qu'il avait observé précédemment espérant bien que les petites explosions toucheraient soit : Les mains, les pieds ou la lame du sanguinaire.

    Immédiatement le couple se bondit vers un autre bâtiment pour s'y cacher. Ils avaient conscience de leurs faiblesses et préféraient attaquer puis se replier. Autant éviter les blessures idiotes et fonctionner avec son esprit.





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Mar 18 Déc - 23:59


Surface !


Ce qui était incroyable avec ce poison, c’était son efficacité. Il fonctionnait tellement, qu’il parvenait même à jouer son rôle sans pour autant contaminer l’autre. Le genre de situation qui confirmait ce que Shindô n’arrêtait pas d’affirmer : avant d’être physique, une bataille était surtout mentale. En déployant la Tétrodotoxine sur sa peau, le Fugu avait exercé une pression morale sur son ennemi du jour, qui du coup, s’était intuitivement écarté. Mieux encore, au vue du mouvement qu’il exécuta par la suite, on pouvait sans crainte affirmer que ce type avait décidé de continuer le combat avec plus de distance. A vrai dire, depuis le début, son premier coup de poing, limite dans le dos, avait été sa seule attaque directe. Le genre de pleutre fourbe toujours pénible à affronter. Shin’ avait observé sans crainte l’onde de choc sous marine renvoyer son bras en arrière, créant beaucoup de bulles d’air. A présent, pour éviter d’encaisser les dégâts de la prochaine attaque, ainsi que pour éviter de gaspiller le poison qu’il lui restait, notre chasseur de prime interrompit la sécrétion de toxine et se propulsa d’une puissante impulsion, en oblique vers le bas. Comme il n’était plus très proche de son adversaire, il fut contraint d’hausser un peu le ton de sa voix.

T’as oublié qu’on était dans l’eau, ou tu m’as pris pour un humain ? N’importe quel gosse du district aurait pu éviter ça. A combien de temps remonte ton dernier duel contre un Homme Poisson ?
De son côté, son dernier combat sous marin remontait à quelques semaines. Un affrontement… particulier, au cour du quel il avait pu inaugurer de nouvelles technique. Combattre à distance, dans un espace en trois dimensions, contre un adversaire un minimum rapide n’avait pas de sens. La seule logique à tenter dans ce genre de cas était une attaque directe. Ce type avait une maîtrise relativement moyenne du Gyojin Karate, tout comme lui. Yabusame tenait plus de la démonstration de force que de la prouesse technique… Une série de « flèches d’eau » produites à la force des bras… Pas étonnant pour un Homme Requin d’y exceller. Shin voulut toutefois lui montrer qu’il savait également le faire, lorsqu’une violente explosion retentit en surface, à plusieurs centaines de mètre. Les deux hommes poissons la perçurent immédiatement car un énorme mouvement d’eau se propageait, en suivant l’onde sonore de l’explosion.

Shindô fut ainsi projeté plusieurs mètres en arrière mais parvint à se redresser assez rapidement. Sans s’arrêter, il eut alors un déclic et profita du mouvement de l’eau pour accélérer vers la terre ferme. Lorsqu’il ne fut plus qu’à une dizaine de mètre, il prit beaucoup de vitesse et bondit majestueusement hors de l’eau, sans freiner et s’écrasa lourdement sur le sol dur, en roulant sur lui-même. Loin d’en avoir terminé, il se releva très rapidement, d’un seul bond et couru à nouveau vers l’eau et lorsqu’il arriva devant, il leva le tranchant de sa main droite, avant de la rabattre avec une force colossale, en tentant de viser l’autre poisson qui devait probablement le suivre.

Kaimen Wari !

Le coup sépara la surface de l’océan en deux. De retour en surface, il constata avec étonnement comment la morphologie des lieux avait changé. L’île était en ruine, le sol semblait fissuré,… On sentait encore des mini-secousses. Et ça se battait dans tous les coins, dans tous les sens. Mais il n’en avait rien à faire. Ce qu’il voulait pour l’instant ? Battre le requin, livrer les pirates qu’il avait capturé aux soldats de la Marine présents … et peut-être fracasser la tête de Noctis, ou celle de Nakata, ou encore celle de Hato,…




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Ven 21 Déc - 0:04


Beaucoup de choses s'étaient passées, tour-à-tour. Beaucoup trop, même. Tout d'abord, le second du Fenice était partit en poursuivant Harushige, souhaitant apparemment protéger la responsable de tous ces tremblements de terre. Entre temps, le capitaine, qui n'avait donc plus d'adversaire digne de ce nom, était venu envoyer l'un des quatre batteurs dans la mer d'un simple coup de pied, sans aucune difficulté. Sa puissance ne faisait aucun doute et Foxy était clairement rassurée de le savoir avec le trio de marines pour ce coup là... Il pourrait peut-être réussir à faire pencher la balance ? S'en suivit une série d'attaque sur le gros qui, au final, finit tout de même par être propulsé sur le capitaine de la dame des sables. Il roulait, encore et toujours. Il semblait ne pas vouloir, et même ne pas pouvoir s'arrêter de lui-même... Mais bon, la jeune femme s'en fichait, maintenant. Elle savait que ses alliés étaient capable d'en finir à quatre, cette fois. Elle devait donc s'occuper de protéger les deux autres coûte-que-coûte ! Reprenant sa forme humaine, elle attaqua l'un des pirates qui approchait d'un coup sec et horizontal au niveau de la tempe, le clouant sur le sol sans aucune difficulté avant de passer au suivant. Celui-là, elle le cogna puissamment d'un coup d'estoc dans l'abdomen. L'effet fut le même et l'ennemi s'effondra dans un cri de douleur. Nombreux, trop nombreux. Ces types semblaient revenir à chaque fois que l'on en battait un... La lieutenante serra les dents. Le plus lassant dans la situation était sans aucun doute les tremblements de terre qui ne cessaient jamais. Comment pouvait-on se battre de toutes nos forces dans ces conditions ? La maudite, elle, était clairement trop déconcentrée pour ça... Son yoga lui était utile dans ce genre de situations, normalement, mais là, ça n'était pas pareil du tout. Son mental était parfait, c'était son physique qui posait problème... Si seulement elle avait pu utiliser le geppou ! Car pour le moment, elle ne savait absolument pas le pratiquer... Or, dans les airs, la bataille aurait eu une bien autre allure ! Cela aurait été bien plus simple de triompher dans ces conditions, et elle le savait... Malgré le surnombre évident des hors-la-loi, bien sûr. C'était presque à se demander comment John et Doji faisaient, au loin... Ces mecs étaient des monstres, c'était sûr. La Kurusogami était heureuse de n'avoir pas voulu l'affronter pour de bon, sur le désert d'Alabasta. Même aidée de Rohan, ils auraient pris une raclée incroyable... D'une simple pichenette, il les aurait mis K.O. tous les deux. Poussant un soupire, elle revint à la réalité, évitant de justesse l'épée d'un des forbans avant de lui assigner un puissant coup de bâton dans le front, le faisant chuter en arrière avant de lui donner un coup de pied rageur dans les côtes. La blonde n'aimait pas être dérangée lorsqu'elle pensait, même si elle le faisait dans un endroit comme celui-ci, en pleine guerre !

Elle ne comprenait plus vraiment Arias. Pourquoi déclarer une guerre ouverte ? Il était évident qu'en terme de force brute et d'effectif, pour le moment, la Révolution était bien loin du Gouvernement Mondial... Il devait certainement avoir une idée derrière la tête... Mais laquelle ? La demoiselle poussa un soupire en pensant que la majorité de ses anciens amis devaient actuellement risquer leurs vies sur un champ de bataille quelconque... Peut-être que certains étaient déjà morts... Un frisson parcouru le corps de Foxy qui hocha la tête en reprenant ses esprits. Elle ne devait pas penser à cela. Utilisant un rankyaku, elle terrassa un autre des types qui s'était un poil trop approché à son goût. Les deux médecins improvisés devaient soigner pas mal de vies, derrière elle... Alors elle n'avait pas le droit de les laisser tomber ! Certes, au fond d'elle, elle était toujours une révolutionnaire, mais elle restait avant tout contre les pirates. Sauver des vies au côté de la Marine ne la dérangeait absolument pas : cela n'entrait pas du tout en contradiction avec ses idées. Non, c'était évidemment plutôt du côté des Tenryubitos qu'elle voulait changer les choses... La féline donna un coup de pied dans la mâchoire d'un type en évitant son coup de couteau de justesse. Néanmoins, elle avait été blessée au niveau du dos. Rien de bien grave, heureusement, mais additionné à la blessure qui recouvrait l'un de ses bras, le total commençait à faire beaucoup... Elle faiblissait, lentement mais sûrement. Elle n'était pas faite pour ce genre d'affrontements et elle avait clairement peur d'y laisser sa peau... Quand tout cela serait fini, une chose était sûre : la jeune blonde s'entraînerait. Être un boulet pour ses amis actuels l'effrayait encore plus que de perdre un combat... Elle ne se le pardonnerait pas. Avec rage, elle se changea en forme totale, effrayant quelques uns des types qui s'approchaient. Avec un rugissement, elle bondit, enfonçant ses griffes meurtrières dans le torse d'un type avant de reprendre la forme hybride. Prenant appui sur le torse de celui-ci, la marine se mit à la verticale et donna deux coups de pieds aux mecs qui avaient essayé de l'encercler. L'un chuta, l'autre tint bon. C'est sur celui-là qu'elle s'acharna par la suite. Balayette, coup de genou dans le crâne. Un autre de moins. Derrière elle, le blessé se redressait et l'attaquait avec sa lance. Parade grâce aux griffes, esquive puis saut au dessus de l'arme avant d'enchaîner par une morsure à la jugulaire. Ces mouvements étaient rapides et fluides, comme le ballet d'un danseur. Elle les avait répété mentalement des centaines de fois et cela finissait toujours par payer... Retombant sur le sol en forme humaine, elle empoigna la lance et l'envoya sur un autre mec avant de reprendre son bâton en soufflant un coup et en laissant aux troupes gouvernementales le soin de retenir les adversaires un court instant.
Revenir en haut Aller en bas
Ao Haruya
Simple Civil
avatar
Messages : 1042
Race : Humain
Équipage : Seigi No Kage

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
242/250  (242/250)
Berrys: 103.498.000 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Ven 21 Déc - 12:08



Le combat contre le gros lard


Désolé de la longueur, mais j'ai... pas d'excuse.
Daisuke venait donc d’esquiver l’attaque du gros Clyde, qui, grâce à sa force de rotation, créé une attaque dévastatrice. Il était donc en l’air lorsque que la première secousse eut lieu. Il avait vidé son chargeur sur le second d’Harushige. Avec sa vitesse, l’autre n’eut aucune difficulté à esquiver, mais l’énorme secousse vint modifier le sol face à lui et créa une sorte de tremplin qui le fit s’envoler. Logiquement, c’était un des quatre gars qui l’accompagnait qui aurait du le rejoindre là-haut et le renvoyer sur les marines, mais avec l’arrivé de Nakata et l’attaque d’Okita, deux manquaient. C’était donc Kazu qui sauta et le frappa, avec sa batte de baseball, créant un hit. S’en suivit cinq coups de batte qui renvoya le type au gros ventre en direction du nouvel arrivant, le Fenice. Un double. La grosse boule vola, avec un effet lifté, non prémédité par le jeune sergent-chef. L’autre pirate le frappa aussi et c’est alors que la boule humaine fonçait sur le commandant.

Inconsciemment, Daisuke sentit l’attaque venir d’en haut. Il voulait esquiver. Ç’aurait été possible, mais inutile, l’autre aurait continué sa course, aurait accéléré et aurait été encore plus dangereux. Il devait trouver une autre solution. Le Clyde tombait directement sur le marine qui l’observait descendre. Il fit rapidement apparaitre de la fumée et créa une sorte de tremplin ressemblant à une piste de skateboard. Descendant d’abord pour remonter de plus belle. Il avait prévu, grâce à son Tekkai, de la rendre solide, ce qu’il fit immédiatement. Il avait aussi espéré que la boule se ferait prendre dans ce « U » et qu’il remontait en l’air, une seconde fois. Là, il serait une nouvelle fois à la merci des marines et du pirate, ne pouvant pas choisir son cheminement.

Kazuma et Okita s’était ramené à côté. Ils sauteraient pour attaquer en simultané. Mais les secousses se refirent présentes et les déséquilibrèrent. Ce fut donc Daisuke qui s’y colla. Grace à son fruit, qui le rendait plus léger, il avait pu atténuer la puissance des tremblements et donc ne pas être déséquilibré comme beaucoup de ses compagnons. Il sauta, et même si l’autre n’avait pas été pris dans le piège, il l’attaquerait avec son chargeur Ullr. Vidant son chargeur s’il était au sol ou une seule s’il était en l’air, la(les) boule(s) de feu qu’il allai(en)t tirer le toucherai(en)t probablement.

En l’air, il vit que le Fenice était là, il lui en voulait, mais il était content de savoir qu’il était avec eux, enfin, de leur côté, pour le moment… La chaîne sur son bras se resserra et il commença à redescendre, lentement. Le combat n’était certainement pas fini avec si peu d’attaque, mais il laissait à Nakata le soin de continuer à s’occuper du gros lard. Pendant le « vol » de Daisuke, Okita et Kazuma avait réussi à mettre à terre un des quatre batteurs. Il était avec une batte verte… C’était fini pour lui, pour se combat.


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Ven 21 Déc - 16:23

VS

Méliandre & Holly : Ce type n'était pas mauvais, apparemment ! Pas mauvais du tout ! Il avait réussit à éviter la première offensive ! C'était une bonne chose, ça. C'était même trop bien ! Enfin quelqu'un de compétent... Cela faisait donc une fille qui utilisait des pistolets et qui n'allait donc pas être très problématique, à première vue, sauf si elle cachait quelque chose d'autre, un épéiste vif et rapide, certainement un combattant intéressant, et une femme-neige, logia ! Alalala ! Ce Fenice n'avait finalement pas un équipage si naze ! Bon, certes, c'était encore bien loin de la qualité de l'équipage du sanguinaire, mais c'était un bon début. Ils auraient certainement atteint Shabondy, se seraient fait casser les dents sur le Nouveau Monde et seraient par la suite revenu sur la première partie de Grand Line pour s'entraîner un peu plus, comme l'avait ordonné Harushige ? Moui, c'était une probabilité. Enfin, dans tous les cas, Noda se fichait de cela. Il devait se battre et ça, c'était carrément cool, classe et tout le reste. Pour une fois qu'il n'avait pas que des larves à exterminer... Il le savait : ce trio là lui poserait un peu problème, au moins ! De quoi s'échauffer correctement avant d'aller casser la gueule de la colonel un peu plus loin, ou bien de celui qui s'amusait à chanter sur le toit en balançant des balles explosives un peu partout... Même si celui-là serait certainement moins fort que la Marine, il pourrait tout aussi être marrant à cogner. Enfin bon, le blond verrait bien assez tôt qui était digne de l'affronter et qui ne l'était pas, hein ! De toute manière, l'autre renard revenait à l'assaut, cette fois entouré de cristaux étranges, sans doute solides et dangereux. Bon. Comment détruire un truc de neige ? Le hors-la-loi n'en avait strictement aucune idée... La chaleur ? Oui, mais comment faire ? Bof. Il allait voir si avec un coup de pied, ça passerait... Donnant donc un coup horizontal à la création, il poussa un soupire en remarquant que cela n'avait pas marché. Il était blessé, maintenant... Bah bien ! Bravo ! Maintenant, il allait leur montrer qu'il ne fallait pas énerver un pirate, un vrai. Il se retourna vers l'épéiste de justesse : celui-ci avait balancé une lame rouge qu'il évita d'un pas, au dernier moment. Ca avait été juste... Bande de cloportes ! Noda se propulsa sur le mec avec force pour lui donner un coup de poing. Avec un réflexe rapide, l'autre eut le temps d'interposer sa lame. Il ne fut donc que propulsé en arrière mais réussit à se rétablir sur les pieds sans trop de difficulté. Allons bon ! Il faisait vraiment samouraï ce mec là... Mais d'un seul coup, Noda remarqua que l'autre jeune femme avait décidé de ne pas s'arrêter en si bon chemin. Avec l'aide d'un fouet, elle avait attrapé son pied droit. Cela aurait pu être une bonne chose si le combattant n'avait pas sourit en ayant subitement une idée. Donnant un coup de pied dans le vide, il voulut envoyer cette jeune femme dans les airs, en direction du mur un peu plus loin. Pendant ce temps, l'épéiste attaquait une nouvelle fois en faisait une attaque verticale. Bordel... Il serait rapidement chiant ! Le jeune blond fit craquer ses doigts et, malgré le fouet, réussit à éviter une fois de plus avant d'attraper l'arme de Méliandre en tirant dessus une nouvelle fois :

-Bien, vous êtes une bonne équipe ! C'est intéressant !

Hato : Fuma avait regardé son adversaire tomber en évitant de justesse les deux coups d'estoc de la part de son ennemi pirate qui, lui, en profita pour reprendre un bon équilibre. Ce tremblement de terre l'avait surpris... Un peu trop, d'ailleurs, à son goût. Il n'aimait pas réellement se battre avec un adversaire de valeur lorsque des éléments extérieurs influençaient la lutte, ça n'était pas son fort. De manière générale, il se concentrait totalement sur son ennemi et ne pouvait donc pas réellement combattre ceux qui arrivaient en même temps aux alentours. C'était certainement pour cette raison qu'il aimait le fait de se retrouver en un contre un uniquement face au bras-droit du Fenice. Trois adversaires auraient peut-être été plus problématiques pour lui... Enfin, il préférait de toute façon se mesurer à un épéiste. Même si l'autre mec de l'équipage du phoenix semblait en être un aussi, il n'était pas aussi renommé et ne possédait pas de sabre de qualité supérieure... En gros, même avec un bon niveau, il ne devait pas être capable de vaincre Fuma lui-même. Le vampire attaqua en se relevant rapidement, une offensive qui fut parée par l'allié d'Harushige sans aucune difficulté, sans même devoir faire un pas en arrière pour se rétablir comme il aurait du le faire en général. L'assaut avait manqué de force et de conviction, c'était sans doute la seule explication possible... Il devait avoir les pensées ailleurs. C'était un véritable tort dans un combat d'épéistes dans ce niveau... Enfin bref. L'assaut reprenait et Sotetsu n'allait pas s'en plaindre. Le fourreau du type avait été balancé à toute vitesse dans sa direction. Surprenant, comme attaque... Oui, il n'y avait pas d'autres mots : surprenant ! D'une lame, le jeune homme repoussa donc le fourreau en se mettant hors de danger, découvrant d'un seul coup son adversaire qui avait utilisé la première attaque comme camouflage cérébral. Incroyable, en fait... Son style de combat était étrange mais efficace ! Et pour cause : pour être sûr d'en réchapper en bon état, Fuma dut activer son jet-pack subitement, décollant de quelques centimètres en pliant les jambes, se retrouvant au dessus de la lame d'Hato. Celui-ci s'en alla d'un seul coup, suivant les pas d'Harushige en direction de la ville... Que souhaitait-il faire ? Le physionomiste n'en avait strictement aucune idée, mais c'était le moment de passer à l'action. En ville, grâce aux divers bâtiments, il pourrait utiliser son style au maximum de sa puissance... Se mettant à courir derrière son adversaire, il arriva bien rapidement près des premiers murs. C'est à ce moment-là qu'il les utilisa pour se propulser dans les airs soudainement, montant haut dans les cieux, toujours au dessus de celui qu'il devait vaincre.

-Hoīru !

C'était le nom de la technique qu'il utilisa. Pointant ses deux épées dans les airs, il utilisa son jet-pack de telle manière qu'il se mit d'un seul coup à tourner, retombant en direction du second du Fenice avec une vitesse stupéfiante. Il n'était plus qu'une roue, dont l'extrémité était dessinée par deux épées extrêmement affutée. Lorsqu'il retomberait, il serait très difficilement arrêtable... Ce genre de techniques, il pouvait les réaliser sans aucune difficulté dans un tel environnement, alors que c'était simplement impossible sur une surface parfaitement plane !

Shindô : Comme Ruuk s'y attendait, son adversaire avait esquivé sa précédente technique sans aucune difficulté. C'était vrai que face à un homme-poisson, une telle offensive n'avait que très peu de chances de réussite, quand on y repensait... Mais bon, c'était le mieux qu'il avait à faire pour le moment. Ce poisson-fugu avait tout de même du poison sur l'ensemble de son corps, alors le vaincre au corps-à-corps sans prendre aucun risque serait assez difficile. Une nouvelle explosion eut soudainement lieu, sans trop toucher l'homme-requin pour autant. Celui-ci s'arrêta cependant avec un sourire carnassier en fixant son adversaire, immobile dans l'eau. Ce mec venait de sortir de l'eau... Il était fou ou quoi ? Un requin avait forcément l'avantage sur un fugu en terme de force brute... Enfin bon. Le pirate se propulsa à sa suite rapidement, sans réfléchir davantage. Il prendrait sans doute la tête de l'affrontement tôt ou tard, de toute manière, alors autant que ce soit maintenant. Il voulait bondit avec puissance en direction de ce chasseur de prime pour le mordre avec vitesse, histoire de lui arracher un bras et de lui montrer qui était le patron. Sauf qu'il n'avait pas anticipé le fait que celui-ci veuille le blesser tant qu'il était encore dans l'eau. Le coup était partit mais, en changeant d'un seul coup de direction, l'humanoïde avait pu l'éviter sans trop de difficulté. Il remonta un peu plus loin, sur le rivage, en souriant toujours autant. Il dit à l'attention de son adversaire :

-T'as une dernière volonté, peut-être ?

Il allait lui montrer les techniques propres au Karaté Amphibien qu'avait créé Ruuk lui-même. Ce genre de techniques étaient bien surprenantes... Ramassant un caillou sur le sol, de la main droite, le pirate le broya, forma du gravier. Il le jeta en l'air et, lorsque cela fut enfin juste devant lui, il attaqua une nouvelle fois :

-Uchimizu : Kyanonbōru !

La technique, même si elle était ingénieuse, était en réalité très simple. En partant de la main de l'homme poisson, la bulle d'eau enveloppa les cailloux et les entraîna avec elle en direction de l'homme poisson. Le but était simple : la vitesse permettait au gravier d'avoir le même effet qu'une balle de pistolet. Cela pourrait pénétrer la peau de l'adversaire et le blesser ainsi plus gravement qu'un Uchimizu simple. En plus de cela, certains variantes permettaient de créer des explosions de gravier. Bon, c'était loin de la précision et de la force d'offensive d'un vrai fusil, mais c'était sympa tout de même, comme technique ! Si cela réussissait, ce serait le 57eme être vivant mort à cause de cette offensive... Un beau score, entre autre !

MJ : Bien, le combat reprenait de plus belle ! Tout d'abord, une lame d'air fut envoyée par la colonel qui se décidait à commencer les hostilités. Intéressante, cette petite ! Effroyablement lente, certainement, mais bon, l'attaque ne manquait pas de conviction... ! Bien qu'elle manquait, par contre, de puissance et de tranchant. En effet, le pirate n'eut qu'à recouvrir sa main gauche de haki de l'armement, en formant ainsi un bouclier, pour parer la technique sans soucis. Ca n'était pas dangereux du tout pour un combattant de sa pointure... Mais bon, le duo de justiciers ne voulait certainement pas s'arrêter là ! C'était une bonne chose ! En effet, le vice-amiral, à son tour, voulait passer à l'offensive. Tout d'abord, il souleva un énorme bloc de terre et sauta pour le briser avant d'envoyer les morceaux de celui-ci en direction de Doji qui sourit à nouveau. De la même main que tout-à-l'heure, il les bloqua un à un, sans aucune difficulté et sans recevoir aucun dégât. John était fort, c'était sûr, mais pas assez pour l'inquiéter... Enfin, de ce qu'il avait montré jusque là, en tout cas ! Un amiral aurait pu se montrer peut-être un peu plus dangereux ? C'était possible, oui... Enfin bon. Pendant ce temps, la petite voulait participer à l'attaque également ! Cependant, elle semblait n'avoir pas comprit que ses sabres, peu importait leur qualité, étaient trop émoussés pour venir à bout du Nebula qui sourit de plus belle. Pour repousser Pacifique, il fit un geste simple : du bras droit, il tenta de lui donner un coup de gourde. Bon, évidemment, celle-ci était quasiment indestructible et recouverte de haki, par dessus le marché, donc un simple coup pourrait envoyer le combattant au loin. Pendant ce temps là, Shouten regarda la colonel s'approcher de lui et, d'un seul coup, en utilisant toujours l'armement pour solidifier sa main, il attrapa l'une des lames, stoppant brutalement la rotation de la gouvernementale :

-Allons, allons, c'est pas un endroit pour les gamines, tu sais ?

Il semblait cruel, avec son sourire... Mais après tout, il était un démon. Son niveau de combat lui permettait de siéger sur le Nouveau Monde sans aucune difficulté... Et sans nakama. On le comparait souvent, en terme de puissance, aux yonkous. C'était flatteur... pour eux. Et pour le prouver, le Nebula balança celle qu'il retenait encore en direction d'un bataille de gouvernementaux quasiment à l'opposé du champ de bataille. Par la suite, il reprit la gourde sur son épaule et explosa de rire avant de hurler :

-Mange ça ! Liàn huǒyàn !

D'un seul coup, plusieurs boules de feu, d'une taille de dix centimètres de diamètre environ, se créèrent juste devant l'arme du pirate. Une mince ficelle de flamme les tenaient entre elles et d'un seul coup, le tout fut projeté en direction du vice-amiral. Le but était de le retenir dans cette chaîne, tout en le brûlant. Bon, ça n'était qu'une technique de base, évidemment, mais elle pouvait se montrer très embêtante une fois amplifiée...


Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14013
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
184/750  (184/750)
Berrys: 4.936.256.002 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Sam 22 Déc - 12:08









Le Monde tourne.

2ème groupe Grand Line











Le premier coup de pied qu'il avait envoyé au type à la batte avait été plus qu'efficace, visiblement. Celui-là avait été propulsé à une vitesse énorme en direction de la mer où il avait fait quelques ricochets... Un spectacle assez agréable aux yeux de Nakata. En effet, celui-là ne réussissait que très rarement à faire des ricochets avec un caillou... Il n'arrivait pas à cerner la technique. Sauf que là, c'était bien plus simple ! Il suffisait d'envoyer le mec horizontalement et puissamment, pour qu'il aille tellement vite qu'il rebondisse.... Mais, finalement... Cela pourrait marcher avec un caillou, non ? Si le jeune blond le propulsait à une vitesse exceptionnelle, le caillou allait forcément rebondir et donc faire des ricochets ? C'était en plein milieu d'un combat qu'il avait trouvé la solution a ce problème ludique... Enfin, dans tous les cas, son deuxième coup de pied, en direction du gros second d'Harushige, avait échoué. Celui-là roulait avec trop de force, et le Fenice l'avait mal anticipé. C'est pour cette raison qu'il repartit droit en direction de Daisuke, simplement, au lieu de prendre son envol comme il aurait du le faire. Bon, au moins, le commandant pourrait forcément se sortir d'une de ces situations... Et il réussit à le faire ! En effet, grâce à son logia, celui de la fumée, il put créer une sorte de rampe de lancement, histoire que Clyde s'envole une nouvelle fois en direction des cieux... C'était là une très bonne idée. De cette manière, la boule était exposée à toutes les attaques possible et imaginable... Le pirate se mit donc à courir dans cette direction, en fixant l'attaque du gouvernemental. Des boules de feu. Vu comment avait fini celle de Doji, il doutait que celles-ci réussiraient à causer le moindre dégât à l'autre hors-la-loi, mais bon... C'était bien essayé, au moins, on ne pouvait pas lui enlever ça. Enfin bref. C'était son tour, celui du musicien... Et il allait tenter d'en finir, tant qu'Harushige n'était pas dans le coin et ne pouvait pas le voir l'utiliser... Le haki.

D'un seul coup, utilisant la vitesse de ses jambes et celle de ses ailes en forme hybride, il se retrouva sur la trajectoire de son adversaire. Il était temps de passer à l'attaque. Fermant les yeux, il prit son temps pour se concentrer. Il visualisait l'ennemi approcher, peu-à-peu...

-Maintenant ! Busou Shoku, Nijū no dageki !

Sa jambe se recouvrit de haki de l'armement. Celui-là irait certainement annuler celui de son adversaire, rendant son coup terriblement efficace. Le blond donnait toute la puissance et toute la rage qu'il avait dans cette offensive, voulant en terminer en un seul coup. Et pour cause : il avait hésiter à attaquer avec sa meilleure technique actuelle... Dans tous les cas, la force qu'il avait utilisé n'était pas anodine. Son pied se dirigea en même temps en haut et au milieu de la boule, histoire de le frapper à deux endroits, en plus de ça. Si le coup marchait comme il le souhaitait, le gros serait envoyé sur le sol, un peu plus loin, où il resterait un bon moment.... Largement suffisamment long pour permettre aux marines de l'embarquer. Cependant, ce qui l'avait forcé à attaquer avec cette technique et non avec Shinsen était simple : il avait peur d'arriver trop vite à sa limite... Et dans cet état, il n'aurait aucune chance de survie face à Harushige, c'était certain. Il priait donc pour avoir réussit son coup.


© Never-Utopia


_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Lun 24 Déc - 11:01

NAKATA !
"Je t'interdis de mourir !"





Harushige, c’est amusant, je m’attendais à quelqu’un de plus impressionnant, même de si près. Je poussais un très long soupir inaudible avant de regarder Set. Cet homme en face de nous voulait nous appâter, non mais plus sérieusement, il croyait vraiment que des cookies allaient pouvoir m’arracher une quelconque expression ? C’est lorsqu’il sorti des biscuits pour un animal de compagnie que je lui lâchai un large sourire. Ce type avait de risible bien plus que son cerveau en piteux état, il était surtout très bête et loin de pouvoir rivaliser avec notre équipage, comment un con pareil avait-il pu arriver si loin ? La force brute, mais ce n’est malheureusement pas suffisant pour survivre dans le nouveau monde, et ça, même moi je l’avais compris. C’est à ce moment-là que Set commença à partir, en direction du champ de bataille, j’allais donc me retrouver face à ce type ? Enfin… Je frissonnais à n’en plus pouvoir, je tremblais d’excitation. Il fallait qu’il arrête ses pensées tordues cela dit, car il semblait être un livre ouvert. Alors il connaissait Mifune hein ? Ou pas, il songeait à cette personne mais rien ne me garantissait qu’il ait un jour l’occasion de le voir. Moi il m’avait déjà mit hors service, et c’était de ce fait que je pouvais me tenir debout et fier devant le sanguinaire, il ne me faisait, en tant que sabreur, aucunement peur. Il avait lancé une première attaque tentant de couper la fuite de Set, et l’autre sabreur contre qui je me battais m’avait suivi. Mauvais timing. Je vins dégainer mon katana en une technique basique, de type Iai, parant instantanément la longue trainée qu’il venait de creuser dans le sol, la stoppant net devant mes pieds. Le mouvement était à peine perceptible, je ne jouais plus, j’avais dû mettre toute ma vitesse la dedans. Une technique de type Iai consiste à utiliser la vitesse de dégagement de la lame du fourreau pour contrer un coup des plus puissants, quel qu’il soit, mais cela reste éprouvant si le coup est trop contraignant. Mais ce type, c’était ça son art au katana, son associé me semblait plus fort, bien que cette fois-ci usant de technique bizarroïdes. J’effectuais un long saut périlleux arrière, laissant Fuma passer en dessous de moi avec ses lames. A tourner comme ça, il allait finir par vomir non ? Il en fallait plus que cela pour devancer mon haki bien entrainé.

« Harushige, tu es bien plus faible que Mifune… Arrête le katana et mets-toi aux légos ! »

Provocation volontaire visant à lui faire perdre son sang, froid, ne serait-ce qu’une seconde. De loin, j’avais perçu les intentions de l’autre homme, du haut de son immeuble, j’espère qu’il allait bouger et vite, sinon il allait mourir sous les gravas. Je fermais les yeux instinctivement, quand le grand flash retentit, prenant des appuies solide avant de prendre une grande impulsion vers Fuma, toujours dans ce même laps de temps aveuglant, les yeux toujours clos. Mon katana sortie de son fourreau, venant caresser la paume de ma main gauche quand je balançai la lame en sa direction, passant a son côté pour la récupérer dans son dos. « Hi no nami ! ». Le katana n’avait pas quitté ma main, mais la lame de feu elle, s’était dangereusement dirigée vers son corps, je lui faisais dos en cet instant précis. Je m’étais calqué sur le timing de l’homme de l’immeuble, directement après mon attaque, trois explosions survinrent. Mon regard se portait directement sur le sanguinaire. Il fallait agir, et rapidement. Un terrain sans cachette, il le fallait. Mon prochain mouvement allait fortement m’épuiser mais peu importe, cette technique une fois lancé était bien capricieuse.

« Raï nô sen'puu !!! »

Je me mis à tourner, rapidement, d’une rotation, levant mon katana au ciel en hurlant. Jamais je n’opposais, en temps normal, autant de résistance à l’air qui nous entourait, mais pour créer une tornade, il faut au moins cela. A première vue, j’avais simplement crée une lame d’air ainsi qu’une colonne d’eau électrifié, ce mêlant l’une à l’autre sans conséquence, mais c’était avant que l’air ne semble se fissurer et ce mette à tourbillonner. Mon regard se posa sur Haru et Fuma, légèrement haletant après l’effort fourni. Ça allait commencer, une tornade se forma, essentiellement constituée d’eau et d’électricité. Je laissais tomber la capuche qui me couvrait le visage, qui me protégeait des rayons du soleil, j’étais pour le moment à l’ombre, mais dans très peu de temps, plus rien n’allait me gêner. La tornade traversait la ville en long, large, travers, arrachant les infrastructures sur son passage. Si un homme était sur sa route, il serait à coup sur touché. Je ne la maîtrisais pas encore assez, cette technique, pour l’user autrement que dans une destruction de zone hasardeuse. Elle allait surement rejoindre l’air de bataille avant de disparaitre au niveau de la mer. Pas de distraction, la ville se faisait raser petit à petit, et aucune zone ne devait être épargnée ! Je soufflais longuement en m’accroupissant avant de prendre une grande impulsion, courant tantôt sur le sol, tantôt sur le mur de gauche, tantôt sur celui de droite, de ma vitesse vampirique. Je faisais, de cette manière, une résistance à ma lame qui coupait la roche, lui faisant certes perdre en vitesse, mais gagner considérablement en puissance, ma cible : Harushige. Une fois face à lui, je lui donnais un violent coup à l’oblique, gardant toujours une partie de mon empathie sur ce qui se passe autour de moi. Au moment ou ma lame devait le toucher, tous les bâtiments que j’avais pu utiliser avec ma lame, pour gagner en puissance, s’effondraient, il ne restera de la ville après ceci qu’un monceau de gravas. Mais j’avais vue les choses en grand, j’étais maintenant affaiblit. La solution de survie était simple, qu’il fasse nuit (ce sera compliqué à cette heure-ci) ou me nourrir. Allons bon, tentons déjà de porter un coup à ce type.

« Bachiryu no Katsu - Croc du Dragon Divin !!! »



Citation :
♣♠♣ Nom ♣♠♣ "Stop it ~"
♣♠♣ Description ♣♠♣ Techniques de type Iai, L'utilisateur dégaine son sabre et frappe l'arme adversaire avant de rengainer son Katana. Permet de contrer un coup, déstabiliser l'équilibre de l'adversaire et avec de la chance le désarmer.

♣♠♣ Nom ♣♠♣ "mizu/hi/Raï nô nami"
♣♠♣ Description ♣♠♣ lance une l'âme d'eau, d'eau avec courant electrique, ou de feu tranchante (variante de la l'âme d'air,) [de feu ici]

♣♠♣ Nom ♣♠♣ "mizu/hi/Raï nô sen'puu "
♣♠♣ Description ♣♠♣ créer une tornade de feu ou d'eau, ou d'eau électrifié en tournant l'arme en main, dévastant une zone sur son passage, les gens prient dedans ne peuvent pas en sortir durant le prochain tour, inflige des dégâts élémentaires. Attaque de zone. [eau électrifiée ici]

Les arcanes [lvl 27]

Bachiryu no Katsu
Croc du Dragon Divin
Le coup de base de l’enchaînement le plus puissant qui soit. Dans un premier temps, l’utilisateur, après une brève course laisse sa lame être freinée par l’environnement. Des étincelles, de la boue, de l’eau ou du sable, peut importe ce qui retiens la lame, elle gagne en puissance bien qu’elle perde en vitesse. Arrivé au niveau de l’adversaire, l’utilisateur pousse un cri, un « Kai » déstabilisant qui lui permet de placer un violent coup à l’oblique.





Revenir en haut Aller en bas
Holly Wate
Pirate
avatar
Messages : 1277
Race : Humaine
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
224/250  (224/250)
Berrys: 6.433.750 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Mar 25 Déc - 18:31


Le monde tourne





S
on attaque avait fait mouche, l’assurance de Noda l’avait conduit à se retrouver blesser. Ce qui n’était pas plus mal dans leur situation, même s’il était improbable qu’il se fasse avoir une nouvelle, sauf s’il était vraiment stupide. Ce qui ne l’étonnerait pas vraiment. Un type comme ça ne devait pas spécialement réfléchir avant de lancer une attaque. Il devait plutôt être du genre à voir sur le moment, à foncer tête baissée. M’enfin, les apparences sont trompeuses, son impression était peut-être infondée et erronée. Ce qui serait dommage pour eux. La rose laissa échapper un juron lorsqu’elle vit que l’attaque de Damon n’avait pas atteint sa cible. Soit leur adversaire avait fait exprès d’attendre le dernier moment, soit cela avait été juste pour lui. La deuxième option offrait un autre point en leur faveur. Si Damon continuait à attaquer ainsi l’autre, Méliandre pourrait très certainement se faire discrète et utiliser son fruit. Elle, elle avait surtout l’impression d’être là en soutien. Elle ne faisait pratiquement rien, seule la renarde s’occupait de tout. La rose ne faisait que la créer après tout…

Secouant la tête pour chasser ses idées noires, elle écarquilla les yeux quand elle vit Méliandre tenter de prendre au piège le pied du blond. La stupeur fit ensuite place au stress quand elle vit l’autre donner un coup de pied dans le vide, envoyant sa nakama volée dans les airs en direction d’une habitation proche. La collision n’offrirait rien de bon là. Paniquant quelque peu, la rose créa une sorte de mur de neige pour stopper net la course non désirée de Méliandre. Le mur épais gardait néanmoins la douceur de la neige. Détournant le regard, elle se retourna juste à temps pour voir à nouveau Noda esquiver une attaque de Damon. Un détail attira son attention : le fouet toujours autour de la cheville de l’autre. Alors que la rose cherchait un moyen de tourner cela à leur avantage, elle fut devancée par le blond qui tira dessus pour l’enlever. Dommage…

-Bien, vous êtes une bonne équipe ! C'est intéressant !

Une bonne équipe ? Elle avait surtout l’impression qu’ils ramaient plus qu’autre chose. Le battre ne serait vraiment pas une chose aisée, pourtant il le fallait. Et hors de question de demander une quelconque aide extérieur, cela aurait été totalement stupide selon elle. Une fierté bien placée ? C’était sans doute ça. Fronçant les sourcils elle souria amèrement, rappelant la renarde près d’elle. Le temps du léger tourbillon était révolu, non ? Elle renforça celui-ci, utilisant à nouveau Yukinokesshō. Le bruit des cristaux de glace résonnait comme une douce mélodie à ses oreilles. Soupirant, elle siffla à nouveau lorsque tout fut près. Première phase du plan. La deuxième suivrait rapidement si tout se déroulait comme prévu. Et cela semblait bien partit pour…. La renarde se dirigea rapidement vers Noda, l’attaquant sans relâche, ne laissant aucun instant de répis. Peut-être ferait telle mouche à nouveau, peut-être cela se terminerait-il en un échec cuisant. De toute façon, qui ne tente rien n’a rien. Souriant, la rose fixa son attention vers Damon qui semblait préparer quelque chose. Celui-ci fixait leur adversaire comme s’il allait le manger tout cru. Ou tout du moins c’était l’impression qu’il donnait. Peut-être qu’elle interprétait mal. Elle attendit de voir ce qu’il allait faire, curieuse de l’assurance qu’il laissait paraître. Et la rose ne fut pas déçue. Damon avait enfoncé la lame de son épée dans le sol. Au début elle trouva cela stupide avant de voir que ses lèvres bougeaient, signe qu’il donnait le nom de son attaque. Elle écarquilla à nouveau les yeux, regardant une lame rouge apparaître sous les pieds de Noda. Un grand sourire apparut sur son visage après ce moment de surprise. S’il n’avait pas eu le temps d’esquiver, cette attaque allait peut-être le blesser suffisamment pour leur redonner l’avantage…

Crédit: Cali' in epicode

Revenir en haut Aller en bas
Méliandre DeVitto
Pirate
avatar
Messages : 409
Race : Vampire
Équipage : Tengoku no seigi

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
70/350  (70/350)
Berrys: 1.349.500 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Mar 25 Déc - 23:09

« Le monde tourne »
C'est du suicide, mais c'est pour la bonne cause non ?

Et merde, comme à chaque fois qu'un minuscule espoir naissait dans mon esprit, il finissait en miettes... Un sourire était apparu sur le visage de Noda, me tirant une légère grimace, c'était vraiment pas bon pour moi ça. Avant que je n'ai pu dire quoique ce soit ou réagir d'une quelconque manière le blond donna un violent coup de pied dans le vide et je senti mon corps décoller du sol, me projetant en arrière. Les yeux fermés j'attendais l'impact tout en sachant que celui-ci risquerait de faire mal et tourner en notre défaveur.. Putain mais quelle conne ! Pourquoi n'avais-je pas seulement attendu mon tour, pourquoi devais-je toujours perdre patience et agir ?
Alors que je m'attendais à m'écraser contre un quelconque bâtiment, mon corps heurta une chose étrange, et assez douce, glacée, me coupant la respiration pendant quelques secondes. Drôle de sensation que je n'avais pas ressenti depuis bien longtemps, je rouvrais les yeux avec surprise, de la neige. Je retombais au sol, accroupie non sans mal, certes le choc avait été moins rude que prévu, mais à mon avis j'allais écoper de pas mal de bleus et peut être d'une côte ou deux de fêlées. Je remerciais intérieurement Holly et reportais mon attention sur le pirate et mes nakamas tout en essayant de reprendre mon souffle.

Noda avait de nouveau esquiver une attaque de Damon, il allait nous donner du fil à retordre ce mec... Je n'avais pas intérêt à louper le moment opportun pour me jeter sur lui et l'endormir ! Ça serait probablement la seule chance de réussite, après, l'effet de surprise ne serait plus... Je me relevais en respirant profondément essayant de faire le vide. Je n'avais pas le droit à l'erreur, cette fois-ci je n'étais plus seule, je n'avais plus seulement ma vie à sauver, j'avais dans une certaine mesure celle de Damon et Holly entre les mains. Les uns sans les autres, nous n'avions aucune chance, quelques soit les points forts de chacun, le logia d'Holly, la maîtrise impressionnante du sabre de Damon, et moi, mon fruit même si son utilisation pouvait être néfaste, sans oublier ma nouvelle condition quelque peu... morbide même si celle-ci ne m'était pas d'une grande aide en pleine journée enfin...

« Bien, vous êtes une bonne équipe ! C'est intéressant ! »

Je soulevais un sourcil interrogateur en entendant cette remarque, ironie ou sérieux, je dois dire que je n'en savais strictement rien ! Même si j'aurais plutôt pensé qu'il se foutait quelque peu de nous... Il voulait jouer la carte de la provocation pour nous pousser à bout et nous amener à commettre une erreur ? Possible, ou alors il disait réellement ce qu'il pensait, mais là franchement j'avais du mal à le comprendre, nous n'avions pas vraiment été d'une grande efficacité, enfin Holly et Damon eux avait réussi à le toucher quant à moi... Ouais, en fait sa remarque ne devait concerner que mes nakamas, moi je n'avais pas été foutu de le toucher, seulement obliger Holly à construire de quoi arrêter mon vol plané spectaculaire...
Je jetais un rapide coup d'œil à la rose, l'expression sur son visage je compris que le phrase de Noda avait réveillé en elle une envie encore plus forte de le réduire en bouillie, elle rappela la renarde et donna un nouveau souffle à sa tornade de cristaux qui ne s'en trouva que plus redoutable, cette fois le blond n'avait pas intérêt à attendre le dernier moment pour esquiver s'il ne voulait pas y laisser des plumes...
Tournant la tête vers Damon, un large sourire fendit mon visage, son expression était on ne peut plus délectable, s'il avait été lui aussi un vampire, j'aurais mis ma main à couper que dans les secondes qui suivaient il allait se jeter sur Noda et planter ses canines dans sa jugulaire... Comme si une envie folle de le dévorer s'emparait de lui, au fond ce mec était peut être intéressant lui aussi, mais ce n'était pas vraiment le lieu ni le moment pour aller taper la causette avec mon nakama histoire de mieux le connaître, ou pas.

Décidément, notre vigie remontait de plus en plus dans mon estime, quand le nom de son attaque parvint à mes oreilles, mon sourire s'élargit un peu plus illuminant mon visage. Il m'offrait l'occasion parfaite, lorsque sa lame sortirait de terre juste sous Noda, lorsque celui-ci surpris baissera les yeux, à ce moment précis, ce sera à mon tour de passer à l'action.
Alors que la lame rouge de Damon apparaissait sous le pirate, je me jetais dans son dos grimaçant légèrement, mes côtes me faisant souffrir et refermais avec fermeté mes mains sur lui tout en murmurant :

« Śpiącej Królewny »

Faites que ça marche par pitié, faites que pour une seule petite et unique (ou pas) fois j'ai de la chance, faites que ce blondinet tombe dans les vapes que nous puissions le finir et retrouver Hato et Nakata, en un seul morceau... Certes ils étaient habitués à combattre, mais je ne pouvais m'empêcher de m'inquiéter pour eux, ils étaient les deux seuls avec qui j'avais tissais de réels liens depuis que j'avais rejoint leur équipage.

« La mort est une loterie méprisable, ordinaire, illogique, même sur le champ de bataille. »
Code by AMIANTE


Dernière édition par Méliandre DeVitto le Jeu 31 Jan - 16:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Ven 28 Déc - 12:48

VS




Doji : Ce coup de gourde, simple en apparence, projeta l’Officier sur plusieurs mètres, avant qu’il ne s’écrase durement sur le sol. Mais lui, contrairement au jeune Colonel, avait mis sa garde, pour se protéger. Kisa en revanche, ne serait pas capable de tenir un combat entier face à un tel démon. Le fait que ce dernier l’ait écartée de l’affrontement était une bonne chose.
Mettant à profit son exceptionnel jeu de jambes de boxeur, il entama un « step » (succession de petits sauts sur places, pour favoriser le dynamisme) et enchaîna une série de déplacements latéraux ; un rapide pas vers la gauche, suivit d’un autre vers la droite, toujours en step. Chacun de ces déplacements était assez large que pour forcer Doji à tourner la tête pour garder l’amiral en visuel. Le forban n’eut pourtant aucun problème à aligner son tir et les sphères incandescentes fusaient vers le Marine qui ne stoppa pourtant pas son mouvement, déplacement à gauche, déplacement à droite. Il évita ainsi l’attaque et demeura imperturbable. Afin de clore la rencontre au plus vite, il allait tenter le tout pour le tout. Gauche, droite, gauche, droite…. Il continuait inlassablement en accélérant de plus en plus la cadence et lentement, il réduisait la distance qui le séparait de Doji. Garde haute et jeu de jambe dynamique, gauche, droite, gauche, droite…

Hana & Hato & Noctis & Fuma: Malgré mes excuses et malgré mon attaque, elle n’avait pas daigné se retourner. Elle me résistait et j’appréciais car au final, la capturer et voir le désespoir dans ses yeux ne serait que plus plaisant encore. J’allais me lancer à sa poursuite lorsque le bon à rien sur le toit jugea utile de me tirer dessus avec sa copine. Sans quitter des yeux ma précieuse cible, je déviai les balles explosives d’un revers de sabre, sur un bâtiment derrière moi qui détonna. Puis je souris car, ce Hato était bon. Il avait surgit de nulle part, comme je m’y attendais et avait paré ma technique. Fuma s’était empressé de le rattraper pour une attaque aérienne mais l’homme avait contré…
Pour lui ça s’arrêta là, je n’allais pas le rater !
Attends une seconde… « Harushige, tu es bien plus faible que Mifune… Arrête le katana et mets-toi aux légos ! »

- …


- …
… ?

- Je vais t’tuer mec, t’entends ? T’ES UN HOMME MORT !
Le tuer, le découper, le hacher menu, le charcuter, l’éparpiller, l’écorcher, l’écarteler, le déchiqueter, le déchirer, l’écraser, l’aplatir, l’écrabouiller, lui ouvrir le bide, lui éclater sa tronche, lui tailler le torse, lui scalper la tête, lui taillader le dos, lui empaler le nombril,…

- T’arracher les yeux ! Te percer les organes ! T’étouffer avec tes boyaux ! Te broyer les boules ! Te trucider ! Te décapiter ! CASSE TOI DE LA FUMA !!!! T’enfoncer mon sabre bien profond dans le … !
Hum bon, je vais reprendre la narration (pour lui, c’est un peu mort pour le moment)
Mû par un violent accès de colère, Harushige s’était élancé à pleine vitesse vers le malheureux Hato, traînant au sol son large sabre qui y faisait d’impressionnantes étincelles. Cette simple phrase lui avait ravivé de tels souvenirs, qu’il voulait « découper Hato » (et je pèse mes mots) à tout prix. Cette idée l’omnubilait à tel point, que dans sa tête, il n’y avait plus personne autour. Juste le frêle sabreur, qui se dirigeait vers lui avec une vitesse similaire… Cette remarque l’avait en réalité profondément touchée.
Une lueur obsolète l’aveugla soudain, sans pour autant le faire dévier d’un pouce de sa trajectoire, en revanche, au moment de porter l’attaque et de mettre fin à la vie du sabreur irrespectueux, Harushige n’avait pu prévoir cette soudaine explosion, au niveau de ses jambes et de ses membres. Il perdit l’équilibre au moment de l’impact. Résultat, la seconde d’après, il se trouvait dans le dos d’Hato, le torse parcouru d’une large entaille.


- BOOORDEEEEEEEEEEEEEL !
Mais son adversaire ne devait pas être indemne lui non plus. Haru entreprit un instant de se vider sur lui (oO) Ah, il revient à lui !

Tch ! Il m’avait fallu un moment pour comprendre que cette f***ing blessure était réelle. Je me serais volontiers déchainé sur Hato, mais j’avais plus important à faire. J’étais à nouveau … moi-même ! Avec tout ce qui va avec ! (Provocation, Haki, toussa toussa…) Et je me mis à courir pour rattraper la jeune fille !

[HRP : Mère, pardonne moi o/]

Daisuke & Nakata : D’abord Yellow, qui devait nourir les poissons et maintenant Green, qui se vidait de son sang au sol. Avec tous ces « nuisibles » autour, pas moyen d’assurer convenablement la Formation Giant Crazy Tornado Pinball ! (Tornado ?)
Décidés à en finir, les deux derniers Colors Brothers

- Tu nous saoul, ON N’EST PAS FRERE !
Ouais ouais (é_è) … Red et Blue (mieux comme ça ?) profitèrent de la chute vertigineuse de la Clyde Ball pour sauter à sa rencontre et la dévier d’un puissant Double Hit ! Qui la propulsa vers droit vers le Logia aux guns. Le contre coup les avaient en revanche éjectés sur le sol.
Le Corps de Clyde rebondit avec violence à l’endroit où se tenait ce soldat, soulevant une quantité de poussière phénoménale. Il ne savait pas s’il avait touché le Marine, en tout cas, le coup de pied aérien de l’oiseau l’avait sonné. Du coup, il n’avait pas pu se concentrer efficacement sur son Haki et le double coup de batte de ses compagnons lui avait brisé deux côtes. (A travers la graisse, oui !). A tout cela s’ajoutait les multiples taches rouges sur son corps, résultat des balles de feu de l’autre soldat de la Mouette.
Apercevant au loin un Harushige ensanglanté revenir sur les lieux, Clyde comprit qu’il était temps d’en finir. Il ferma les yeux et joignit ses deux mains avant de prononcer…

- Bumhrfp Urrp ! (Bump Up)
Il y eut un étrange bruit, comme si quelqu’un déglutissait. Et lorsque la poussière retomba enfin, tous purent admirer le nouveau Clyde. Il n’y avait plus de gros lard… il y avait juste, un beau gosse, avec des habits trop large. Sourire Colgate, traits fins, corps svelte. Seules jambes étaient disproportionnées ; beaucoup trop larges et massives par rapport au reste de son corps.


- Matez moi ça ! Fatboy Slim ! Sans mon excès de … chair au niveau de ma gorge, je peux parler normalement ! Et je vais vous enfoncer !
Défoncer plutôt, non ? Enfin bref, à une vitesse prodigieuse il disparut du champ de vision de tous les protagonistes. L’avantage de la Clyde Ball était sa relative indestructibilité, l’avantage de sa transformation Fatboy Slim, c’était la puissance dans ses jambes. Vitesse de déplacement mais également, puissance des coups accrue.
Il réapparut plus loin et bondit au dessus d’un groupe de soldat. Cette petite blonde et ses amis seraient… sa première cible, le temps de s’y faire un peu, avant de retourner éclater le reste.

- Big Foot !
Dans les airs, il rabattit violemment sa jambe vers eux, créant ainsi une terrible onde de choc.
De leur côté, dos à dos, Red et Blue comptaient bien descendre leurs ennemis et prouver leur force au Capitaine. Ils lancèrent dans les airs une quantité impressionnante de Grenade Ka qu’ils propulsèrent vers tous les ennemis autour, en formant un tourbillon rouge et bleu, de battes.

Foxy & Ceux qui veulent: Kisa était retombée près d’un groupe de soldat, mais était retombée habilement. Son système de lames toujours fixé, elle était prête à repartir montrer au démon tout l’étendue de sa force, via le Hachitoryu cette fois-ci, lorsqu’elle remarqua une masse sombre au dessus de sa tête. Par réflexe elle sortit ses deux lames qu’elles croisèrent et para ainsi le terrible coup de pied vertical qui s’abattait sur le groupe, formant une puissance onde de choc. Ce pied était … immonde et disproportionné. Mais ça n’enlevait rien à la puissance de l’attaque. Désemparée, elle savait qu’elle n’allait pas tenir longtemps et finirait écrasée…

-Ai..aidez moi…
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 1649
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
46/75  (46/75)
Expériences:
416/750  (416/750)
Berrys: 6.121.533.528 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Ven 28 Déc - 19:34




    Chasseur de Prime et Marine, ensemble !




    Acte 1 :


    Spoiler:
     

    Immédiatement le couple se bondit vers un autre bâtiment pour s'y cacher. Ils avaient conscience de leurs faiblesses et préféraient attaquer puis se replier. Autant éviter les blessures idiotes et fonctionner avec son esprit.

    Noctis préparait déjà la suite des évènements qu'une chose inimaginable se produit ! Les balles que le jeune homme et sa compagne avaient lancé précédemment furent dévier vers un autre bâtiment le faisant s'effondrer. Un peu plus et le couple se retrouvait avec ses propres armes contre lui. N'y croyant pas sur le coup, Archer se plaça à côté de Sanae, il ne possédait pas le haki, mais l'instant naturel de tout être humain lui prédisait un grand danger.

    C'est alors qu'une tornade formée d'eau et d'électricité se leva depuis la position d'Harushige et compagnie. Un bâtiment s'arracha, instinctivement, l'hôte prit serra sa compagne dans ses bras, non pas pour lui offrir de l'amour, mais bel et bien pour fuir.

    " Vite ! On dégage d'ici !"

    " Oui ! Kazekaze Jump ! "

    Technique:
     

    Grâce à cette variante du Geppou le couple put s'enfuir en plusieurs impulsions. Ils s'étaient vraiment éloignés de l'assaut. Se rapprochant du lieu de l'attaque, Noctis dit à Sanae qui n'avait pas pu regarder derrière elle ce qui se passait.

    " Je pense que l'homme avec la cape est le créateur de cette attaque... Voici donc un allié, mais il aura besoin de notre aide."

    HRP:
     

    Enchaînant de suite deux "Little Boom", sur les membres d'Harushige, l'élu du Chaos s'éloigna progressivement. Grâce à lui l'homme encapuchonné réussit son assaut sur Le Sanguinaire. Enfin une utilité ! Le musicien du Chaos sut se montré utile ! Néanmoins, il ne voulait plus se faire surprendre par de telles attaques. Effectuant quelques pas en avant, sa cape ondulant légèrement, il la détacha, la laissant prendre énormément de vent, puis la lâcha, elle se rendit directement vers la compagne du jeune homme.

    " Écoutes-moi bien Sanae... Les affrontements commencent à empirer et je ne veut pas qu'il t'arrive quoi que se soit. Alors tu vas te rendre au bateau. Dust, Jujika et la bande devrait y être théoriquement. De toute façon tu y restes ! L'homme que nous avions croisé avant les évènements tu t'en souviens ? Il s'agissait de Shindô. Sur le coup je n'y ai pas fait attention, mais l'affrontement contre Harushige ne nous concerne plus. Ou du moins, non avons fait ce que nous avions à faire pour honoré la mémoire d'Akuma. Maintenant il ne nous reste plus qu'à aider notre allié. Mais je ne veux pas prendre de risque, donc tu vas partir."

    " Je comprends bien que tu t'inquiètes sur moi, mais je n'ai pas encore fini ma mission. Laisse moi t'aider encore une fois s'il te plaît, et promets moi de revenir vivant."

    " Tu veux m'aider ? Très bien, j'aimerais attaquer le boomerang ambulant avec le moteur dans le dos, mais il bouge beaucoup trop vite. Utilises une de tes techniques de lame d'air et disparais ! En ce qui concerne mon retour...Je t'ai déjà dis de ne pas me faire promettre l'impossible...Néanmoins, pour cette fois je te promets de revenir. Par contre, si Karazu revient sur le bateau sans moi, tu sauras à quoi t'en tenir et deviendras la nouvelle hôte du Chaos... Sur ce... en avant ! "

    A ces mots, Noctis s'élança vers les combattants en vitesse, Sanae gardant une bonne distance. Puis il s'arrêta pour chanter !



    " Yo ! Yo ! Hey ! Harushige tu n'es pas OK ! Ton ton sabre est celui d'un bébé ! Regarde regarde t'es trop mou ! Hey ! Yo ! Yo ! Regarde toi tu ne vos rien face à moi ! Splash ! Tu ne peux même pas m'affronter ! Yes ! J'ai battu Mifune ! Je suis le Requiem des mers ne viens pas ! BOOM."

    Technique:
     

    Au moment où il dit Boom, Sanae exécuta sa Cruauté divine.

    Technique:
     

    Sa technique au sabre venait directement vers le Fuma-boomerang. De façon à le diriger d'un côté. Qu'il esquive ou encaisse la direction qu'il devait prendre était toute calculée. Et le "Boom" de Noctis suivit. L'explosion devrait théoriquement se produire sur le jet-pack. L'objet étant un moteur, l'explosion serait amplifiée et se généraliserait sur toute la surface de son corps. De quoi faire un Fuma grillé. Ne prenant même pas le temps d'observer la réussite de son coup qu'il partit rapidement. Sanae s'enfuit en "Geppou". De façon à s'enfuir sans aucun problème. Elle était maintenant hors de danger. Archer hurla une dernière phrase à son aimée.

    " Si je ne reviens pas, redonnes ma cape à Kilik !"

    Partant au plus vite, le chasseur de prime arriva rapidement vers la mer. Mut de la peur de mourir il franchit la ville avec une vitesse hallucinante. Et à peine arriver devant la plage en regardant la ville en ruine, il entendit.

    "K aimen Wari ! "

    La voix de Shindô ! Le nom d'une de ses techniques même ! Saluant son frère d'arme il resta à une certaine distance et dit.

    " Hoy ! Tête de poisson désolé de pas t'avoir reconnu ! Mais bon allons-y en équipe pour une fois ! Qui est ton ennemi ? Pour que tu fendes la mer ainsi ? Ne me dis pas que c'est un homme-poisson...Rhoo la poisse encore un qui sans frai. Enfin je préfère ton odeur de poison."

    A ces mots le chasseur de prime exécuta son Amplification Song.

    Technique:
     

    Voici de quoi booster uniquement Shindô. Une fois les effets de la musique bien présents sur le corps de Shindô, l'hôte du Chaos recula.

    " Bon je gère la distance moi ! Occupes toi du corps-à-corps ! Je commence à fatiguer. "

    Oui le chasseur fatiguait, mais dans de telles conditions n'importe quel être humain utilise toutes ses forces pour s'aider. Le Mozart de Renaissance comptait bien survivre et réclamer une part de chaque prime présente ici au gradé de la Marine le plus proche.



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Carmen y Baroona
Chasseur de marines
avatar
Messages : 229

Feuille de personnage
Niveau:
33/75  (33/75)
Expériences:
12/250  (12/250)
Berrys: 3.166.000 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Sam 29 Déc - 16:50


A nous deux, on le battrait sans difficulté...


Shin constata impuissant l’échec de son offensive. Logique, encore dans l’eau, son adversaire disposait toujours des trois dimensions, ainsi qu’un bonus de vitesse inhérent au milieu, pour éviter. Après son majestueux bond hors de l’océan, le squale ne perdit pas une seconde, il comptait contre attaquer en utilisant à nouveau sa force brute, mêlant eau et particules rocheuses pour une meilleure efficacité. Par réflexe, Shindô riposta avec sa propre version de la même technique, plus faible et moins efficace que l’originale. Yabusame ne pouvait réellement être exploité de manière optimale que par les hommes requin.
Le Fugu avait agit en connaissance de cause, il avait utilisé Yabu (sa version) pour diminuer la puissance de l’attaque et leva la sa garde en serrant les dents au moment de l’impact, tandis que les multiples projectiles se fracassaient à différents endroits de son corps. Toutefois, ils ne transperçaient pas sa chair, par manque de puissance et ne causaient que de douloureuses contusions.


Malmené, le chasseur de prime dut poser un genoux au sol pour éviter la chute. Bien qu’il n’était pas totalement surclassé, il sentait bien la différence de force brute qui le séparait de son opposant. Cette situation lui était familière. Dans le District des hommes poissons, le gang des Squale régnait en mettre et avait le respect de tous les autres car malgré le nombre restreint, chacun d’entre eux était particulièrement fort… Derek, requin tigre… était le pire d’entre eux. Pourtant, Shindô avait réussi à gagner leur respect, grâce à sa toxine. Considérant à l’époque cette propriété comme une malédiction, il avait mis un point d’honneur à se démarquer des autres sans devoir se reposer sur ce seul poison… C’est ainsi qu’il avait commencé à fréquenter, de manière beaucoup plus fréquente qu’avant le Dojo, malgré les railleries des autres qui considéraient le Gyojin Karate comme… « une antiquité inutile et dépassée ». Parce que ce type représentait tout ça… Shin’ ne pouvait se permettre d’abandonner. Et une tête familière l’aida à retrouver un sursaut de force et de courage.

- Hoy ! Tête de poisson désolé de pas t'avoir reconnu ! Mais bon allons-y en équipe pour une fois ! Qui est ton ennemi ? Pour que tu fendes la mer ainsi ? Ne me dis pas que c'est un homme-poisson...Rhoo la poisse encore un qui sans frai. Enfin je préfère ton odeur de poison.

- Le musico,. j’avais pas percuté que c’était toi tout à l’heure. On va faire comme si j’avais rien entendu, concernant mon odeur de poisson… Car tu tombes à point nommé.

- Bon je gère la distance moi ! Occupes toi du corps-à-corps ! Je commence à fatiguer.

- A nous deux, on le battrait sans difficulté… Je sais que j’ai une chance, seul contre lui.
Son esprit de guerrier l’empêchait tout simplement d’accepter un combat en surnombre, surtout qu’avec ses pouvoirs, mettre le requin aurait d’état de nuire n’aurait été qu’une formalité pour le musicien. Shin’ tolérait toutefois l’apport musical de Noctis, qui lui donna une sorte de second souffle. A présent qu’ils avaient tous deux usé de l’eau qui les couvrait encore pour attaquer, ni lui, ni son adversaire n’était mouillé. Par conséquent, ils ne leur restaient plus que leur corps. Conscient de l’initiative qu’il y avait à saisir, le Fugu prit une bonne impulsion et fusa droit vers le squale. Il utilisait ce même coup de pied qu’au début, mais sur terre cette fois-ci. Il ne lui restait que très peu de poison, probablement juste assez pour une dernière attaque, du coup, il ne l’utiliserait qu’au dernier moment et le gardait en stock, comme la dernière balle d’un fusil que l’on préservait afin de pouvoir la coller entre les deux yeux de sa cible, dès qu’elle passait à portée.

- Quand ce sera fini ici, on se casse ! J’aurais bien tenté d’affronter le Phénix, mais je sens que ça ne sera pas lui qui y laisserait des plumes. lança-t-il à son camarade.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ao Haruya
Simple Civil
avatar
Messages : 1042
Race : Humain
Équipage : Seigi No Kage

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
242/250  (242/250)
Berrys: 103.498.000 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Sam 29 Déc - 18:48



Le combat mal ordonné


Merci de votre lecture !
Yasuyoshi :

Il a toujours fait tout ce qu’il pouvait pour son petit frère. Il a eu mal au cœur lorsque celui-ci c’était décidé à rejoindre les rangs de l’armée. C’est vrai, son petit blond de frère était clairement mieux fait pour le combat que lui. Il était jaloux. Ses parents le préféraient à lui, à croire qu’il ne valait rien. C’est deux mois après le départ de son jeune frère qu’il quitta le confort de la maison familiale. Alors qu’il n’avait jamais quitté cet endroit. Ensuite… Il avait rejoint un équipage, en tant que mousse. Sur ce navire, il rencontra cette femme. « L’amour de sa vie ». Jamais elle ne le vit. Jamais elle ne se rendit compte de sa présence, mais il l’aimait. Pourquoi ? Lui-même ne le savait pas. Cette colonelle. Elle était sur cette ile aussi. Elle faisait partie du même combat. Découvrir l’horreur de la voir voler à côté de lui. Découvrir son corps rempli de blessures. Ce n’était pas tout… Elle se faisait attaquer par un homme… Il détestait cet homme. Il aimait cette femme…

Daisuke, Kazuma et Okita :

Le gros lourdaud avait survécut aux attaques de tout ses assaillants. Daisuke était de nouveau la cible de la grosse boule tueuse. Comme plus tôt, il se permit d’utiliser son fruit pour esquiver. Il savoura le moment où l’autre homme s’écrasa au sol, à côté de lui. S’éloignant, il avait toujours la chaine autour du bras. Elle tiendrait un moment. Il n’aurait plus l’occasion de changer de chargeur et ça l’inquiétait un petit peu. En s’écartant, il vit qu’Okita se trouvait non loin des deux pirates restants. Il sentait que le roux et son autre ami blond serait capable de rivaliser avec ces deux pirates et, avec l’aide de Nakata, lui, pourrait s’occuper du gros blond. Sans se retourner, il observa le second de Harushige…
Du côté d’Okita et Kazuma, les deux pirates continuaient la danse. Cette fois, ils lançaient des grenades et tournoyaient avec leurs battes. Ainsi, ils étaient presque inatteignables. Les deux collègues s’étaient retrouvés autour d’eux, les encerclant. Il fallait que le duo de marine parvienne à esquiver les explosions et à attaquer, ensuite. Le premier à bondir fut Okita, insouciant. Tout aussi insouciant (Ils sont fous, ces marines…), Kazuma le suivit. Ils esquivèrent les explosions, au début. Ils parvinrent chacun à bloquer les battes. Le marine blond fut secoué tout de même. L’autre avait fait une large entaille de son sabre dans la batte du gars bleu…
« Matez moi ça ! Fatboy Slim ! Sans mon excès de … chair au niveau de ma gorge, je peux parler normalement ! Et je vais vous enfoncer ! »
Cette voix… C’était la même que les grognements… Il pouvait parler ? L’épée nuage de poussière que le lourdaud avait fait apparaitre le cachait encore. Lentement, le nuage disparaissait, laissant paraitre un nouvel homme. C’était le même, mais il était différent. Ce qui marquait l’esprit de ses adversaires, c’était la grosseur de ses jambes. Puis… D’un coup, il disparut. Sa vitesse s’était énormément améliorée. Elle rivalisait aisément avec le soru du commandant. Celui-ci avait de suite remarqué l’endroit où le second de Harushige se dirigeait. Foxy ! Il se tourna et commença à s’élancer dans la même direction. Il fallait qu’il l’empêche…

Yasuyoshi :

Le gros s’était changé en un homme à la morphologie étrange. Il s’était élancé dans la même direction où il se trouvait, mais ce n’était pas lui qu’il visait. C’était celle qu’il aimait… Sans réagir, il le regarda la frapper. Sans réagir, il la vit se protéger, en parant.
« Ai..aidez moi… »
Voilà ce qui l’avait fait réagir. Ces mots avaient réveillés quelque chose en lui. Il se projeta vers la personne qu’il détestait le plus en ce moment. Il aurait frappé de toutes ses forces s’il le pouvait…

Daisuke et Yasuyoshi :

C’était la première fois qu’il voyait ce visage sur la tête du frère de son meilleur ami. Inquiétant. Il n’utilisait pas le soru pour rejoindre son adversaire, et il le ressentait. Il n’avait pas réagit correctement. La fille qu’avait frappée Clyde n’était pas celle que pensait Daisuke. C’était la colonelle. Il se devait, par son rang, de la protéger aussi. Il n’arriva cependant pas avant Sano (le surnom de Yasuyoshi), qui frappa le blond d’un coup de pied dans le visage. Inutile…

Okita et Kazuma :

Alors qu’ils avaient réussi à esquiver les premières grenades, les deux marines allaient recevoir une sorte de seconde slave dans la tronche. Ils le savaient et donc ils reculèrent, après avoir tenté de repousser les deux pirates…

Daisuke et Kazuma :

« Saaaaaaaaaaaaanoooooooooooooooo !!!!! » Avait crié Daisuke. Lui ordonnant de reculer, de partir, de s’enfuir, de fuir, de sauver sa peau… de vivre ! A ce cri, l’autre blond se retourna pour voir son frère… peut être une dernière fois… en vie.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Sam 29 Déc - 20:21


Foxy se sentait réellement faible en regardant les divers affrontements, sans bouger réellement. La colonel avait été propulsée par le démon, pourtant bien plus loin, mais s'était rapidement relevée. La demoiselle, à sa place, n'aurait jamais pu le faire... Pacifique affrontait donc l'un des pirates des plus puissants, pouvant, selon les rumeurs, égaler un Yonkou, et presque à armes égales. C'était hallucinant... Les combats plus proche d'elles étaient cependant tout aussi incroyable. Et pour cause : le second d'Harushige venait visiblement de déguster, suite à un enchaînement de techniques assez stupéfiantes. Le Fenice s'était vraisemblablement joint au reste du combat... Il avait aidé Daisuke avec une puissante offensive qui, cependant, n'avait pas eu l'air de trop blesser Clyde qui utilisa, à son tour, une technique assez incroyable. Cette fois, il réduit en fait la graisse de son haut du corps, devenant un être humain tout ce qu'il y avait de plus banal, mis-à-part de muscles saillants bien cachés derrière les habits devenu bien trop larges. Une seule chose était encore étrange : ses jambes, elles, avaient gardé la forme précédente, restant ainsi extrêmement graisseuse. Le mélange était assez horrible à voir, en réalité... La maudite, cependant, ne put pas regarder plus. En effet, les deux batteurs restants s'amusaient à balancer des grenades partout sur le champ de bataille. Une explosion eut lieu juste à côté d'elle et elle reçut un débris dans l'épaule droite. Serrant les dents, elle tomba à genoux en empoignant le débris de son membre gauche. Elle le retira d'un seul coup et le jeta plus loin. Granit marin. Elle avait sentit ses forces la quitter, un court instant... Elle voulait donc s'occuper de ces deux types, même si avec ses diverses blessures, cela serait assez difficile. Cependant, et heureusement, ce furent Okita et Kazuma qui bondirent vers eux, tentant de les vaincre une fois pour toute. S'ils y arrivaient, la situation serait bien clarifiée...

D'un seul coup, la lieutenante regarda le blond bouger. Il allait vite... Peut-être plus même que la jeune femme et son soru. Il abattit sa jambe graisseuse sur la colonel qui para avec difficulté avant de demander de l'aide... La situation était mauvaise. En face-à-face normal, la marine aurait très certainement pu l'affronter à égalité, mais le gros avait bien plus de force physique et il jouait là-dessus... La Kurusogami empoigna son bâton, en forme humaine, et s'apprêta à se propulser lorsqu'elle remarqua Yasuyoshi y aller avant elle. Que faisait-il ? C'était du suicide ! Il ne pouvait pas faire face, pas contre un pirate aussi puissant ! Le coup de pied qu'il tenta de donner le prouva. Lent, effroyablement lent. Même Foxy aurait pu l'éviter et ce, sans aucune difficulté... Daisuke lui hurlait de revenir, et Kazuma regarda son frère. Que faire ? Son sens du devoir l'obligeait de bouger. La blonde hurla alors en serrant les dents, essayant de passer outre la douleur déjà trop présente :

-Soru !

Elle devait, tout d'abord, sortir la colonel de là... Elle restait sa supérieure directe et même si la révolutionnaire infiltrée n'aimait pas ce système, elle devait le respecter. Grâce à la vitesse de la technique qu'elle venait d'activer, la dame d'Alabasta fondit droit vers Kisa pour l'attraper en pleine course et ainsi la mettre hors de danger, évitant que celle-ci ne soit blessée par l'assaut de Clyde. Toutefois, pour le moment, Yasuyoshi devrait se débrouiller seule... Elle-même ne faisait pas le poids contre le second d'Harushige, et elle le savait.
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

avatar
Messages : 1185

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Sam 29 Déc - 22:10

VS

Méliandre & Holly : La première à reprendre du poil de la bête fut la demoiselle avec les cheveux roses. En effet, grâce à son pouvoir de la neige, une nouvelle fois, elle améliora l'armure offensive de son renard. Cette bestiole neigeuse finirait par poser problème tôt ou tard... C'était déjà celle-là qui avait blessé Noda à la jambe, alors il était temps de les mettre hors-service, tous autant qu'ils étaient, et ce une fois pour toute... Dans tous les cas, la bête fonça dans sa direction et bondit une première fois. Bon, au final, tout ce que devait faire le blond, c'était esquiver... Ce qu'il fit. Ce genre d'affrontements était particulièrement chiant, surtout pour un combattant comme lui. En fait, il détestait être obligé d'éviter sans pouvoir contre-attaquer... Si ça avait été un vrai animal, il l'aurait déjà envoyé dans un mur depuis un bon moment... mais pour l'instant, il ne pouvait absolument rien faire. Le forban se contentait donc de bouger sur le côté à chaque fois que l'étrange créature bondissait sur lui en essayant de le blesser. Nul, lent, faible. C'était les trois adjectifs qui lui venaient à l'esprit quand il voyait ce tas de neige bouger dans sa direction... Comment l'autre pouvait-elle réellement croire qu'elle aurait une chance avec une telle technique ? C'était tout juste pitoyable... Poussant un soupire, le pirate détourna le regard quelques instants pour regarder les trois combattants qui lui faisaient face. Bon, ils devaient très sûrement préparer quelque chose qui serait un poil plus captivant mais pour le moment, ce n'était pas le cas... Enfin, ce ne fut pas le cas jusqu'à un certain stade. En effet, l'épéiste, avec un air déterminé, enfonça son épée dans le sol. Il n'était réellement pas à sous-estimer, c'est ce que comprit Noda en voyait avec stupeur une aura rougeâtre sortir du sol. Du coin de l'oeil, il remarqua également que la jeune femme, celle avec le fouet, avait enlevé ses gants... Elle préparait forcément quelque chose, mais quoi ? Dans tous les cas, le combattant devait réagir et ce, le plus vite possible. D'un bon, il se décala sur le côté, l'offensive du compagnon du Fenice ne le tranchant à ce moment là que sur le côté de son torse, faisant gicler une effusion de sang sans vraiment le mettre en danger. En même temps, il s'était arrangé, lors de son bond, pour s'écarter des mains de la jeune femme mais celles-ci vinrent tout de même l'effleurer. Soudainement, il se sentit pris de fatigue et lutta pour ne pas tomber. Reculant de quelques pas, à moitié endormi, il prit la parole l'air surpris :

-Une maudite ? Bande d'ordures...

La situation ne lui plaisait pas le moins du Monde. Face à lui, il avait un sabreur digne de combattre Fuma, au moins, une maudite logia qu'il ne pourrait toucher que très rarement, et une autre maudite pouvant l'endormir d'un simple contact physique, ou tout du moins le fatiguer grandement comme c'était le cas actuellement... Lui était fatigué et déjà légèrement blessé. Ces types, finalement, ne semblaient pas être des rookies comme les autres... Serrant les dents, il se décida à repasser à l'attaque. Qui frapper en premier ? Théoriquement, c'était la femme au pouvoir soporifique qui était le plus à craindre. Si elle parvenait à l'endormir, il aurait perdu... Il ne fallait donc pas que ça arrive même si, actuellement, elle n'aurait qu'à l'effleurer une nouvelle fois pour qu'il tombe dans les bras de Morphée. Le pirate se propulsa donc en direction de la maudite en serrant son poing droit et en l'envoyant en direction du visage de celle-ci pour l'assommer une fois pour toute.

Hato & Noctis : Ce mec n'était visiblement pas le second du Fenice pour rien ! Il avait évité les deux lames de Fuma facilement, en se penchant simplement. L'observation. C'est immédiatement l'aptitude qui était venu dans l'esprit de l'épéiste lorsqu'il avait sentit son adversaire l'éviter et ce, sans même le regarder. Il connaissait ce haki, bien évidemment, parce que son capitaine lui-même le possédait mais pas seulement. En fait, il avait déjà croisé quelques personnes capable de l'utiliser, mais aucune n'avait pu lui faire face, même avec cet atout... Il restait un combattant digne du Nouveau Monde et après tout, comment aurait-il pu espérer vaincre Harushige s'il n'était pas capable de passer outre ? Ce haki était certes très utile en cas de combat contre un adversaire de la même force ou d'une force inférieure à son possesseur, mais lorsque l'ennemi se faisait trop rapide, il ne servait absolument plus à rien... C'était sur cela que le forban devait jouer. Vaincre cet Hato sur la vitesse pure, le trancher en un seul coup. Clair et net. Malheureusement, le jeune guerrier n'eut pas le temps... En effet, son adversaire avait provoqué Harushige qui tomba lamentablement dans le panneau, hurlant à son subordonné de s'écarter... Celui-ci n'avait malheureusement pas trop le choix, s'il ne voulait pas mourir lui-même. Il se décala donc et laissa son capitaine passer sans rien dire, observant simplement la scène. C'est alors qu'il fut surpris. Un flash eut lieu, aveuglant. Lorsqu'il se dissipa, plusieurs bruits d'explosions s'étaient fait entendre et le sanguinaire, lui, avait une longue entaille au niveau du torse... Un combo ? Fuma tourna son regard vers celui qui avait été le responsable des explosions... Ce mec là, il allait se faire découper purement et simplement si le capitaine finissait par vouloir trouver qui avait permis au second du Fenice de le toucher. De toute manière, le Nebula semblait avoir reprit pleinement le contrôle de lui-même. Il se remit à courir en direction de celle qui avait causé les tremblements de terre pendant que l'autre sabreur, lui, balançait tout simplement une tornade d'une force et d'une ampleur incroyable. Celle-ci dévasta la ville, faisant s'effondrer les murs et les toits. A part quelques pans de murs toujours debout, qui étaient plus des ruines qu'autre chose, il n'y avait rien qui pourrait permettre à Fuma de prendre son envol pour utiliser son fulgurant Nitoryu... Il devrait donc se débrouiller sans. C'est avec un soupire qu'il fixa à nouveau le brun foncer droit vers le sanguinaire qui, lui, courrait toujours en direction de la femme. Utilisant ses grappins, l'épéiste se plaça subitement devant l'autre. Maintenant, il fallait parer sa technique, et cela n'allait pas être une mince affaire... Lorsque celle-ci partit, l'homme au jet-pack attaqua verticalement avec ses deux lames, bloquant celle de son adversaire. Cependant, la force du coup le fit tout de même reculer sur une bonne quinzaine de mètres avant qu'il ne puisse se rétablir. Les deux insectes, du haut de l'immeuble, passèrent de nouveau à l'attaque... pitoyable. Une lame d'air, tout d'abord, fut envoyée, tandis que l'autre, qui devait être un maudit, voulait attaquer l'épéiste, visiblement pour aider Hato... Avec vitesse, le jeune Sotetsu évita les deux attaques et poussa un soupire en se remettant en garde, face au second du Fenice :

-Allons, reprenons donc notre un-contre-un... Tu m'intéresses. Pour avoir touché Harushige, tu dois forcément avoir un bon niveau...

Shindô & Noctis : Bon, au moins, cet homme-poisson semblait pouvoir tenir tête à Ruuk un minimum de temps... Ce n'était pas une mauvaise chose : celui-ci voulait s'amuser, au moins un petit peu ! En effet, il avait réussi à bloquer l'Uchimizu de l'homme-requin. Il allait forcément opposer un minimum de résistance... Dans tous les cas, un humain arriva bien rapidement. C'était quoi, ce délire ? Il voulait se joindre à la fait, lui, pathétique créature terrestre ? Un sourire carnassier recouvrit bien rapidement le visage de l'humanoïde qui le laissa les rejoindre volontiers. Après tout, un de plus ou un de moins... Dans tous les cas, il finirait par les envoyer au tapis, purement et simplement. Alors qu'il soit seul ou avec des amis, ce chasseur de prime succomberait de toute manière... Lorsque celui-ci tenta d'attaquer avec un coup de pied comme précédemment, il déclara vouloir s'occuper du phoenix... Ruuk ne put que rire, un peu plus. Attrapant le pied de son adversaire sans aucun difficulté, il prit la parole à son tour :

-Ne rêves pas, Harushige buttera ce pirate débutant en un rien de temps... Mais tu dois mourir avant lui !

De sa main libre, l'homme-requin tenta de donner un puissant coup de poing à son homologue sous-marin dans le but de l'envoyer au tapis. Il ne lâchait pas son pied. L'autre allait très sûrement essayer de passer à l'action mais pour le moment, l'humanoïde ne s'en faisait pas...

MJ : Bon, alors, pour la gamine, elle repassera, hein... Elle avait été littéralement projetée, bien plus loin, mais n'avait pas su se rattraper à temps pour repartir à l'assaut ! Comment pouvait-elle croire qu'elle avait la moindre chance face à un homme comme Doji ? Qui d'ailleurs, n'avait rien d'un homme, soit dit en passant. Poussant un soupire d'ennui, celui-là fixa John réussir une esquive audacieuse et efficace. Il n'avait rien d'autre à faire que de bouger sur le côté ? Un peu de spectacle était trop demandé, bon sang ? On le décrivait comme étant l'un des meilleurs vices-amiraux... Alors il aurait au moins pu montrer son talent de combattant, pas celui de danseuse étoile ! Néanmoins, le démon sourit en fixant son adversaire avancer dans sa direction. Allons bon, il voulait repasser à l'attaque ? C'était une bonne chose ! Leur duel allait faire rêver le reste des types présents ici... Et puis, finalement, ils mourraient aussi, quand Shouten en aurait fini avec Pacifique. D'ailleurs, Harushige aussi allait crever. Et la gamine aussi. Et l'autre marine blond, un peu plus loin, aussi. Et le blond qui attaquait Harushige aussi. En fait, tout le monde. Ouais, tout le monde allait mourir, ici ! C'était cool de savoir que sa force lui permettrait de tuer tout le monde... Non, plus que cool ! Tout en pensant à cela, Doji se plaça, en un éclair, devant son adversaire. Il avait une mine penseuse, comme s'il n'était pas concentré sur l'affrontement. En fait, c'était le cas, mais c'était bien un luxe qu'il pouvait se payer... Non ? Enfin bref. Dans tous les cas, de sa main qui ne tenait pas la gourde, il tenta un uppercut rapide et puissant, dans le but d'exploser les dents du marine qui lui faisait face. En fait, celui-là était le seul digne de crever, sur ce champ de bataille... Les autres présents étaient tous des larves ! Rien que le soit-disant sanguinaire était un bébé en comparaison du démon... Perdre face à Mifune ? LA BLAGUE ! Un pauvre forban, à la solde du Gouvernement Mondial, qui n'avait qu'un niveau de débutant en comparaison des Yonkous, n'aurait jamais du pouvoir gagner face à un être digne de ce nom... Et pourtant, Doji, lui-même, devait être tout aussi puissant que les yonkous ! Alors bon, faire équipage avec Harushige, pour le coup, lui faisait assez mal...
Dans tous les cas, il revint à la situation présente. Il était quasiment sûr que John allait éviter... De toute façon, il n'avait pas fait taire sa voix grâce au haki de l'observation, alors c'était quelque chose à prévoir. Dans tous les cas, et toujours sans utiliser ses hakis, le monstre à la gourde utilisa sa main qui tenait la corde. D'un mouvement ample mais rapide, il essaya, une fois de plus, de frapper le gouvernemental avec son objet... Est-ce que cela allait marcher ?
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14013
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
50/75  (50/75)
Expériences:
184/750  (184/750)
Berrys: 4.936.256.002 B

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Sam 29 Déc - 22:48









Le Monde tourne.

2ème groupe Grand Line











Son coup de pied avait fonctionné... Mais pas suffisamment. En fait, ce qu'il avait fait, seulement, c'était envoyer Clyde en direction des deux autres rigolos qui le frappèrent à nouveau, avec leurs bâtes. Les tâches de sang que l'on pouvait apercevoir sur ce gros lard prouvaient qu'il commençait, peu-à-peu, à fatiguer... C'était une bonne chose. Nakata devait rejoindre Hato et ce, le plus rapidement possible pour combattre Harushige et le vaincre, une fois pour toute. Lorsque tout cela serait terminé, ils reprendraient la mer, ensemble... Oui, ils allaient le faire. Lorsque le Fenice retomba agilement sur le sol, il fixa le gros blond stupéfait. Dans le nuage de poussière, il s'était passé un truc étrange... En effet, il avait perdu toute sa graisse, en tout cas sur le haut du corps. Ses jambes, elles, étaient toujours aussi volumineuse... Mais ça n'était plus le problème du maudit qui prit la parole pour Daisuke :

-Je te le laisse ! Je vais m'occuper de son capitaine !

Il savait que le tireur pourrait, avec l'aide de ses amis ou non, s'en sortir... Les deux batteurs qui balançaient des grenades à tout bout de champ ne feraient pas long feu non plus, apparemment. Subitement, Clyde utilisa une vitesse insoupçonnable pour se placer au-dessus de la gradée balancée par Doji, un peu plus loin, et il l'attaqua pour la vaincre. Dans tous les cas, cette jeune femme allait s'en sortir... Deux des compagnons du commandant fumée se dirigeaient déjà vers elle pour lui venir en aide. Le pirate, lui, n'avait plus rien à faire là. Sa place ne se trouvait absolument plus ici... Poussant un soupire, il tourna le dos à ce champ de bataille, ne se retournant même pas quand Daisuke hurla. C'était à lui de devenir plus fort pour protéger ses amis. Nakata ne servirait à rien en sauvant ce faiblard ici et maintenant, puisqu'il finirait par être mis en difficulté plus tard. Si le marine ne voulait perdre personne, alors il devrait s'entraîner, encore et toujours... C'était d'ailleurs ce qu'avait fait le capitaine pirate de son côté, depuis Alabasta. Et c'était grâce à cet entraînement qu'il allait pouvoir utiliser cette technique à laquelle il avait souvent pensé sans jamais pouvoir la réaliser. Ce jour-là, il était prêt. Prêt à vaincre Harushige et à l'envoyer, une fois pour toute, à Impel Down.

-Cinquième voie... sokudo.

Il ne l'avait jamais testé. Il y avait des risques et ça, il le savait éperdument... Mais son fruit du démon était là pour ça. Cette technique, qu'il avait toujours voulu posséder pour booster sa vitesse d'un seul coup, il la possédait désormais. Se tendant légèrement en avant, il se propulsa et, presque immédiatement, se trouva entre la demoiselle responsable des séismes et Harushige. Pour une première tentative, c'était une réussite, même s'il était un peu trop loin... Il avait mis un peu plus de temps que prévu pour s'arrêter, mais il était toujours sur la route de son adversaire et c'était ça l'essentiel. L'ancien révolutionnaire se mit en garde en désactivant sa technique. Celle-ci lui avait permis, en un instant, de parcourir la moitié de la ville à la recherche du sanguinaire... Il allait bien plus vite que lui sur des déplacements brutes, grâce à ça. Mais il y avait un bémol à cette utilisation : sa force chutait. Même sur une courte durée, il l'avait ressenti... Il ne pourrait pas l'utiliser dans un duel, surtout dans celui qui se préparait. Le Fenice prit la parole à l'attention de la jeune femme :

-Va t'en, Ann... Mets toi à l'abri.

Oui, il l'avait reconnu, et ce du premier coup d'oeil. Après tout, elle était l'une de ses anciennes conquêtes et il ne pouvait pas non plus l'oublier trop facilement... Mais dans la situation actuelle, il avait bien pire. Face à lui se dressait l'une des plus grosses pointures de la piraterie actuelle. Et cette pointure, il allait la faire chuter. Avec un air déterminé et enragé, il prit la parole une nouvelle fois, se propulsant en direction de son ennemi :

-Harushige, prépare toi ! Cette fois, je te tuerais !

Ce qu'il allait tenter pouvait paraître totalement fou, surtout face à quelqu'un possédant un sabre et le haki de l'observation, mais il voulait le surprendre. Usant sa vitesse au maximum, il essaya d'utiliser Bakuhatsu shōgeki. Pour ce faire, il allait poser ses mains sur les épaules du sabreur. Une seule suffirait, de toute manière. Grâce à l'impulsion offerte, il se propulserait dans les airs. Une fois là-haut, il retomberait droit vers le sanguinaire et tenterait de lui briser les deux épaules d'un seul coup, avec toute la force qu'il aurait. Pour le moment, il ne souhaitait pas utiliser le haki de l'armement... Il en aurait l'occasion plus tard. Il en avait le pressentiment.


© Never-Utopia


_________________
“C'est parfois l'homme le plus pauvre qui laisse à ses enfants l'héritage le plus riche.” Ronald Ross
“La mort est le plus profond souvenir.” Ernst Jünger


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]   Dim 30 Déc - 12:59

NAKATA !
"Je t'interdis de mourir !"




Spoiler:
 

Harushige, t’es si faible que cela ? Mon attaque était passée si facilement que mon envie d’en combattre contre lui s’était amenuisé d’un seul coup. Soupirant, je passais à la seconde attaque, mais Harushige semblait avoir d’autres projets, il fonçait vers Set, voulant probablement la tuer. S’il ne pourrait pas l’avoir, personne ne le pourrait, c’est ce genre de pensées que les gens comme le sanguinaire ont quand ils perdent un jouet. Cela dit, léger coup de théâtre, Fuma prit la place de son maître, se mettant entre moi et la lame en donnant un coup verticale. Il peut parer un coup si violent ? Mon intérêt envers sa personne remonta d’une traite. Ce dernier glissa sur le sol sur une quinzaine de mètres avant de reprendre ses esprits et son équilibre, esquivant les attaques de Noctis. Amusant, bien plus de sang froid que son maître, il prit la parole, se disant désireux de reprendre notre combat, un duel, sans éléments extérieurs pour venir nous déranger.

« Avec grand plaisir, de plus je dois te retenir ici car… » Dégainant mon katana en laissant la poussière se soulever sur la gauche… « …Mon capitaine souhaite s’occuper de ton capitaine lui-même. »

Cette quantité de poussière, c’était Nakata qui venait de passer à côté de nous d’une vitesse affolante. Je n’en avais encore jamais vu de tel. Le salaud, il en réservait d’autres des surprises comme celle-ci ? J’étais spécialisé en vitesse et je n’étais pas encore à ce niveau là. Mais cela dit, il était allé un peu trop loin… Nouvelle technique ? Et peut-on sérieusement combattre avec une telle vitesse, en plein front ? J’ai un doute, il faut avoir vécu toute sa vie de cette manière pour pouvoir se mouvoir correctement. Je souriais, Nakata, et si nous faisions une course une fois que tout ceci sera terminé ? Finalement, je repris mon air sévère, j’avais un très mauvais pressentiment concernant le blond et le sanguinaire. Je n’avais pas de temps à perdre, le capitaine musicien était dans mon champ de vision, mais je ne pourrais pas agir assez vite si je sens le danger le menacer promptement. Fuma, épéiste d’Harushige, je vais devoir te tuer. Soupirant longuement, je pris appuis sur mes jambes en plongeant mon regard de manière insistante dans celui de l’homme aux grappins.

« Fuma, tu vas mourir, la première raison et que t’es associé à un gros con sans principes, la deuxième, c’est que ce sera moi, le prochain sword master ! Hi no Nami ! »

Je me propulsais finalement en sa direction, lançant une vague de feu de front, suffisamment large pour l’obliger à esquiver par le haut ou à la prendre de front. En tous les cas, ce ne serait pas un problème, je fonçais derrière ma lame de feu, glissant sur mes appuies en arrivant au niveau de Fuma pour m’immiscer sous la vague de feu, passant au travers de cette dernière en me propulsant dans les airs en tentant d’assigner un violent coup de katana à mon adversaire, qui aurait pour effet de le propulser dans les airs « Nana ! ». N’attendant même pas de savoir si je venais de faire mouche, j’allais enchaîner de manière encore plus violente, chargeant mon katana d’un courant électrique, je rabattais alors la lame vers le sol en hurlant « Hachi ! ». Si je faisais mouche, ses os et sa chaire n’en seraient surement pas indemne, j’y avais mis sincèrement toute ma force et ma vitesse, c’était fini de jouer maintenant, nous combattions pour nos vies et surtout pour nous entre aider les uns les autres, et en l’éliminant, je sauvais la vie de centaines de personnes sur ce champ de bataille, des marines, certes, mais des innocents. Au fait, Méliandre, Holly, et même l’autre épéiste là, je les sentais, mais comment allaient-ils ? Leurs voix semblaient toujours riches en vie, c’était plutôt bon signe ? Et Suji ? Je n’avais jamais senti voix aussi perturbé à bord d’un navire. C’était d’ailleurs la première fois que je sentais ce genre de chose, que se passait-il réellement ?


Citation :
♣♠♣ Nom ♣♠♣ "mizu/hi/Raï nô nami"
♣♠♣ Description ♣♠♣ lance une l'âme d'eau, d'eau avec courant electrique, ou de feu tranchante (variante de la l'âme d'air. [Feu ici]

♣♠♣ Nom ♣♠♣ "Nana"
♣♠♣ Description ♣♠♣ septième mouvement, Après une esquive en se baissant, remonte violemment en projetant sa lame vers les cieux, en sautant.

♣♠♣ Nom ♣♠♣ "Hachi"
♣♠♣ Description ♣♠♣ Huitième mouvement, consiste à, pendant la descente après le saut de "Nana", assigner un nouveau coup mais cette fois-ci en direction du sol.




Revenir en haut Aller en bas
 

Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le Monde tourne. [Event, 2eme groupe Grand Line]
» Le Monde tourne. [Event, 1er groupe Grand Line]
» Calme plat avant Grand Line
» Le Monde tourne. [Event]
» Le Monde tourne. [Event]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line-