Partagez | 
 

 Deux Yonkous, un combat. [Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ (Pirate)

avatar
Messages : 363

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Deux Yonkous, un combat. [Event]   Dim 28 Oct - 12:55


L'île d'Ibal est une île calme est désertée par toute civilisation depuis longtemps. Cependant, les richesses qui s'y trouvent, notamment quelques mines d'or et de diamants, en ont autrefois fait un lieu de combat acharné pour les hommes avides. Se trouvant au milieu de Nouveau Monde, elle ne cessait jamais de changer de possesseur, jusqu'au jour où se fut le yonkou Hades Tenryon, alors âgé de 34 ans, qui s'en empara, tuant au passage l'ancien propriétaire, un Supernova un peu trop prétentieux. Cette île, déserte, donc, est néanmoins un endroit où la végétation règne. Sa faune est également très variée, passant de divers carnivores géants aux herbivores dont les carapaces sont aussi dures que l'acier.

Ainsi, lorsque le combat entre Hades et Eko Taka, un autre yonkou, semblait devoir avoir lieu, le propriétaire de l'île convia son nouvel ennemi à venir en ces lieux. Ici, personne ne risquerait de mourir sous leurs coups mal jaugées. Si l'aveugle souhaitait bel et bien affronter le pirate le plus expérimenté, c'était pour une raison simple : celui-ci voulait mettre Marineford à feu et à sang, profitant ainsi de la faiblesse passagère de la Marine causée par l'arrivée fraiche des Révolutionnaires sur le sentier de la guerre. Pour préserver l'équilibre déjà branlant, l'épéiste avait donc agit. Et c'était un matin calme et ensoleillé qui vit accoster l'équipage de celui-ci. Son second lui demanda alors ce qu'il devait faire : l'aider au combat ou rester ici. Le capitaine, souhaitant éviter les dégâts irréparables sur le Nouveau Monde, déclara que ce ne serait là qu'un simple combat singulier, une rixe comme on en voyait d'autres sur cet océan plus que dangereux. De son côté, le Tenryon avait pris la même initiative. De toute manière, sa confiance en lui le poussait à agir de la sorte : il se pensait de loin supérieur aux autres Yonkous, qui n'étaient pour lui que deux jeunots, et comptait bien le montrer en ce jour.

Quelques minutes seulement après, les deux hommes se faisaient face sur une plaine de cet îlot sans histoire. On pouvait aisément lire une grande détermination dans leurs yeux et aucun des deux ne lâcherait son adversaire tant qu'il serait en état de combattre. Nul ne pouvait savoir, en ce monde, qui gagnerait, et surtout, si le perdant survivrait à cet affrontement. Leurs renommées semblaient égales, malgré le fait qu'elles étaient opposées : Eko représentaient les pirates sages et saints d'esprits, ne naviguant que pour la liberté. Hades, au contraire, ne cherchait que l'argent et le pouvoir. C'était un peu comme un affrontement divin, et leurs forces étaient elles-mêmes au niveau des Dieux.

Ce fut l'aveugle qui montra un signe d'hostilité en premier. Il sortit son katana, une arme unique et d'un acier plus pur que la lumière, se mettant en garde sans prononcer le moindre mot. Il semblait avoir parfaitement comprit que les paroles inutiles ne serviraient à rien en ce lieu, et que le démon qui lui faisait face n'avait nul autre but que de lui montrer à quel point l'ancienne génération était supérieure à la nouvelle. Ce dernier, à son tour, se mit en garde, malgré le fait qu'il n'ait nul besoin de sortir une arme : ses gants de métal étaient constamment sur ses poings. Ainsi, les deux êtres restèrent immobiles quelques instants avant que, subitement, ils n'usent de leur première force : Hades utilisa son haki des Rois, la puissance de celui-ci étant telle que la terre sous ses pieds se fissura. Mais de l'autre côté, son ennemi bloqua l'aura avec un bouclier invisible du haki de l'armement. Ainsi, sans qu'aucun des deux n'ait bougé le moindre muscle, l'endroit portait déjà les marques d'une lutte qui s'annonçait d'une intensité stupéfiante.
Avec un sourire amusé, ce fut le vieillard qui passa le premier aux choses sérieuses. Presque instantanément, il se retrouva devant l'épéiste qui sentit le coup de poing arriver. Avec une rapidité presque identique, il pivota sur lui même, l'offensive le ratant de peu. Tout en esquivant, cependant, il dirigea sa lame en direction du cou du vieil homme qui para le katana de son autre gant, sans grande difficulté. Pourtant, le choc fut tel qu'un puissant vent souffla l'herbe et la poussière alentour. Eko reprit immédiatement ses distances : il savait qu'il ne faisait pas le poids face à l'autre Yonkou en termes de vitesse pure. Cependant, il souhaitait obtenir la victoire par sa technique et surtout, son haki de l'observation plus que précis. Ainsi, lorsque Hades retenta une autre offensive, fonçant à nouveau droit vers l'autre pirate, le genou en avant, la cible interposa le plat de son épée sur la trajectoire du coup. Une nouvelle fois, une onde de choc fut le résultat de cet échange pourtant bien loin des capacités maximales des deux hommes. Ils reprirent leurs distances alors, lentement et calmement.

Pour un homme censé, ce qu'il venait de se passer n'avait presque aucun sens. En effet, les deux premières offensives du Tenryon avaient été faites avec une telle vitesse que l'oeil humain non-entraîné ne pouvait tout simplement pas le suivre. Il n'était pas le meilleur combattant survivant de son temps pour rien... De son côté, le Taka avait évité et paré les coups avec bien trop de facilité mais ça n'était là que le fruit d'un entraînement plus qu'intensif. En effet, depuis plusieurs années, étant aveugle, il utilisait le haki de l'observation pour se mouvoir dans la vie quotidienne. Son escrime étant également l'une des seules capables d'inquiéter Mifune, le meilleur épéiste du monde, il était un homme plus que redoutable, même pour celui qui se tenait face à lui.

Soudain, sans que personne ne crie gare, les deux hommes foncèrent droit vers l'autre. L'épée du premier attaqua verticalement mais se heurta avec force au poing gauche et ferme du vieil homme. Celui-ci, de sa main droite, tenta de frapper l'abdomen de l'autre pirate qui retourna brutalement l'épée dans la main, déviant la main et son gant d'un coup d'estoc. Tandis qu'Hades était déséquilibré, le pied d'Eko vint frapper son ventre, l'envoyant un peu plus loin. Les dégâts occasionnés ne firent pas énormes et le vétéran se rattrapa sans soucis, évitant une chute qui aurait pu être un tournant dans l'affrontement. Cependant, venant de recevoir un coup du corps de son adversaire, il se sentait frustré et surtout énervé. Il ne comptait pas s'amuser plus longtemps. De son côté, le Taka souriait doucement. Il aimait, malgré sa sagesse, exaspérer les adversaires trop imprudents. Quelque part, même si son expérience devait lui dire de combattre avec toute sa force, le vieil homme ne pouvait s'empêcher de sous-estimer celui que l'on considérait, sur le Nouveau Monde, comme étant le plus faible des Yonkous. Même si c'était peut être vrai, il restait l'un des quatre pirates les plus puissants...

D'un seul coup, Hades se retrouva, en un bond, dans les airs, à quelques centimètres de son adversaire, face à lui. Il donna un puissant coup de poing amplifié de haki que Eko parvint à bloquer du plat de sa lame. Cependant, la puissance de son ennemi était telle qu'il fut propulsé en arrière, même s'il cherchait à ralentir sa course en se freinant grâce à ses pieds en contact avec le sol. Il ne put finalement pas éviter un rocher et une explosion eut lieu. Lorsque le nuage de poussière se dissipa, l'épéiste n'avait presque rien : son dos était recouvert de haki de l'armement et seulement un mince filet de sang coulait le long de son épaule gauche. Le Tenryon se remit en garde, souriant à nouveau de son air amusé. Il avait réussi ce qu'il voulait faire et avait enfin blessé ce jeune impudent. Mais le prochain coup ne serait pas aussi gentil que celui-ci : il essaierait simplement de lui briser un os. Cependant, de son côté aussi, l'aveugle comptait bien commencer à se battre de toute sa force. Il leva son épée en direction du ciel, face à son adversaire mais à quelques centaines de mètres de lui à cause de la distance qu'il avait été forcé de prendre lors du précédent assaut de l'homme. D'un seul coup, la lame se recouvrit de flammes :

-Yoso Kanri.

Il fit alors un geste simple et vertical. Une boule de feu, d'une taille dépassant facilement un mètre, partit en direction de l'autre yonkou qui écarquilla les yeux, ne s'attendant pas du tout à une telle prouesse. En règle générale, on parlait d'Eko comme étant un très bon épéiste capable de manier les éléments, mais le voir en pratique était encore plus incroyable. De plus, la vitesse de l'offensive était tout juste prodigieuse. Ainsi, en une poignée de secondes seulement, les flammes étaient déjà juste devant Hades qui recouvrit ses mains de haki et bloqua la boule élémentaire. Cette fois aussi, la force de l'attaque l'entraîna en arrière sans que le feu ne daigne s'éteindre. Ce fut en serrant les dents que le vieil homme remarqua son adversaire qui, d'un bond, s'était placé dans les cieux, face à lui et relança une autre boule de feu, de la même manière. Celle-ci ne put être parée ou esquivée et, lorsque l'épéiste retombait agilement sur le sol, une colonne incandescente se formait. Elle disparut cependant brusquement lorsque le combattant au corps-à-corps fit un seul geste du bras droit. Le vieil homme portait désormais une trace de brûlure au niveau de son épaule gauche et son vêtement du haut était totalement brulé, laissant apparaître un torse recouvert de cicatrices diverses.

-Une de plus, on dirait, hein ?
-Je vais t'apprendre, gamin...

Le sourire d'Hades avait tout simplement disparut. A la place se trouvait une sévère détermination, une envie simple : celle de montrer toute sa puissance à son ennemi et à lui faire regretter la blessure qu'il lui avait infligé. Il tendit son bras droit derrière lui en plient légèrement les genoux avant de se propulser droit vers Eko. Une fois près de lui, il envoya son poing en direction de celui-ci qui esquiva d'un bond sur le côté, de justesse. Le choc envoyé par le Tenryon fut tel que du vent en partit, allant faire exploser un rocher près d'eux deux. Mais le vieil homme ne s'arrêta pas là. Avec vigueur, il pivota en frappant le Taka au niveau du ventre d'un coup de pied. Celui-ci fut propulsé droit vers un autre roc en crachant du sang. Une nouvelle fois, une impact puissante se produisit et lorsque la poussière se dissipa, l'épéiste était debout. Un mince filet de liquide carmin coulait désormais également de ses lèvres et il tenait son épée plus fermement. Ce premier coup avait pourtant été bloqué par du haki... La force monstrueuse du yonkou qui lui faisait face était suffisamment puissante pour passer outre l'armement, à moins qu'il ne l'ait utilisé lui aussi. Dans tous les cas, l'aveugle ne comptait pas abandonner. Il se mit en garde et murmura une nouvelle fois :

-Yoso Kanri.

Le vieillard semblait bien décidé à ne pas lui laisser réaliser sa technique et il se propulsa dans sa direction. Cependant, désormais, aucune flamme ne recouvrait la lame de son adversaire, si bien qu'il s'arrêta un instant en hésitant. Cet instant fut de trop. Le pacifiste enfonça son épée dans le sol et une colonne de terre sortit de ce dernier, fonçant vers Hades qui l'explosa d'un coup de poing. Le maître des éléments était passé à l'action et ne s'arrêta pas là. En effet, il bondit au dessus de son ennemi et lui envoya une puissante lame d'air. L'autre pirate n'eut le temps que pour parer mais la totalité de l'offensive ne fut pas bloquée : une autre blessure figurait désormais sur le dos du Tenryon qui serra les dents en fixant son adversaire retomber agilement.

Le champ de bataille était déjà méconnaissable. Des traces de combustion, des trous, des éclats, tout parsemait déjà cette île alors que l'affrontement n'avait commencé que quelques instants auparavant. Fort heureusement, Ibal était d'une taille imposante : aussi il resterait de la place au duo pour finir ce qu'ils avaient à faire en cas de destruction majeure. Le bretteur se remit en garde silencieusement tandis que le combattant au corps-à-corps, lui, restait droit. La tension était devenue, en quelques échanges, plus que palpable. Chacun semblait avoir comprit que l'autre n'était pas faible, bien loin de là. Une nouvelle fois, les deux forbans se foncèrent dessus. Cette fois, Eko attaqua horizontalement, recouvrant une nouvelle fois son épée de flammes. Cependant, l'autre homme se baissa, la vague de flammes passant au dessus de lui et allant faire exploser une falaise au loin. Ainsi, le démon était en position avantageuse et ne se fit pas prier pour en profiter. Il posa la paume de sa main sur l'abdomen de son adversaire et l'envoya puissamment en direction de la même falaise, avec une vitesse plus que vertigineuse. La cible fit tourner son katana en direction du mont et ainsi, une tornade de vent vint amortir sa chute. Le yonkou se laissa tomber au milieu de la forêt. Son haki lui permettrait sans doute de sentir son ennemi arriver mais dans tous les cas, il n'avait clairement pas l'avantage du terrain. Certes, son observation lui permettait d'entendre toutes les voix et ainsi, de savoir parfaitement de quoi il était entouré, mais le vieillard avait du se rendre ici une bonne centaine fois...

Ce fut très soudain. D'un seul coup, Hades apparut face à son adversaire, le poing tendu en arrière, et essaya de le frapper au visage. L'âge ne l'arrangeait clairement pas et ses coups étaient toujours aussi vifs. En serrant les dents, l'épéiste mit sa main, recouverte de haki, sur la trajectoire du coup. Cependant, il ne put que ralentir la force incroyable du choc et fut propulsé contre la falaise. Il s'encastra dans celle-ci et le vieil homme réapparut une seconde fois juste devant lui voulant le frapper une nouvelle fois mais avec encore plus de force. Heureusement, le Taka, qui tenait toujours son épée, eut la présence d'esprit de créer une pique de terre et de l'envoyer sur son ennemi, le forçant ainsi à reculer tandis qu'il se dégageait de la montagne avant de tomber à genoux en reprenant son souffle lentement. Le combat commençait mal pour lui, et il le savait... Il finit par se relever en prenant appui sur sa lame. Le Tenryon prit alors la parole :

-Tu es sûr de pouvoir assumer ta déclaration de guerre, espèce de gosse ?

Le gosse en question serra les dents et envoya une nouvelle boule de feu en direction de son adversaire qui sauta au dessus en hurlant qu'il ne se laisserait pas avoir une seconde fois. Cependant, soudainement, un éclair traversa la projection incandescente, la faisant exploser avec force, soufflant les arbres alentours et cramant l'herbe comme s'il ne s'agissait là que de paille. Eko tenait son épée qui était parcourue d'un éclair. Il savait maîtriser cinq éléments et avait finit par apprendre, avec le temps. Il ne s'agissait là que d'une aptitude, et n'avait en sa possession aucun fruit du démon, tout comme son ennemi qui se basait sur la force impitoyable de ses muscles. Celui-là était à genoux, sur le sol. Une nouvelle brûlure avait fait son apparition, sur son bras gauche. Le combat semblait basculer, mais seulement pour un temps. En effet, le vieil homme frappa la terre d'un coup de poing droit. Le choc produit fut tel que la terre s'ouvrit sous les pieds de son ennemi qui bondit pour éviter de tomber. Mais le pied droit d'Hades vint le cueillir dans son saut, l'envoyant en direction de la plaine. Le Tenryon réapparut une nouvelle fois au dessus de son ennemi, toujours en plein vol, et frappa son ventre du plat de sa main, l'envoyant sur le sol. L'impact créa un cratère et le Taka cracha un peu de sang avant de se relever en titubant. Son haki de l'armement était largement inférieur à celui du pirate qui lui faisait face, et un combat à l'usure ne serait pas une bonne chose pour lui puisque cela signifierait directement laisser la victoire lui passer entre les doigts.

Ainsi, lorsque le combattant au corps-à-corps réapparut à nouveau, devant lui, afin de le frapper au niveau du torse d'un coup de pied, l'épéiste lui envoya une puissante rafale de vent. Celle-ci envoya donc le yonkou droit vers le forêt qu'il traversa avant de heurter un rocher, permettant au pacifiste de souffler un peu en se redressant et en sortant du cratère. Il n'eut cependant pas un grand répit puisque déjà l'autre pirate fonçait droit dans sa direction, ne portant aucune blessure due au choc précédent. Ce type était plus que résistant... Ainsi, le bretteur décida de passer aux choses sérieuses. Il lança un éclair dans sa direction. Cependant, avec vitesse Hades évita cette foudre avant de reprendre sa folle course droit vers le maître des éléments qui continua de lancer cette même attaque plusieurs fois de suite. Le Tenryon les évita tous jusqu'à être devant son adversaire. Il s'apprêta à le frapper lorsqu'Eko créa une bulle d'eau en la laissant sur son ennemi. Le coup n'eut aucun autre effet que de le mouiller, mais ça n'était pas là le seul but. En effet, il apposa le plat de la lame, recouvert d'éclair, sur le gant de son ennemi, lorsque celui-ci tenta de le frapper d'un coup de poing. La force de l'orage provoqua une explosion et le Taka ressortit de la fumée rapidement, en continuant de courir droit vers la mer. Une fois là bas, il aurait un avantage non négociable, puisque l'eau ralentissait les coups... Cependant, il devrait faire une croix sur son pouvoir de l'eau et sur celui de la foudre... C'était un mal pour un bien. De plus, puisqu'il pouvait créer du vent, il pouvait également respirer dans l'élément aqueux... Cela pourrait être un tournant décisif. Mais il n'eut pas le temps d'arriver à la mer que déjà l'autre homme avait reprit de la précédente technique. Et il semblait plus qu'énervé. Il se propulsa droit vers l'autre forban qui eut le réflexe de créer un puissant courant d'air, l'envoyant dans les cieux, et évitant ainsi la charge de l'autre combattant d'un cheveu. Cependant, celui-ci bondit, bien décidé à lui montrer ce qu'il savait faire, et il lui frappa une nouvelle fois l'abdomen, le renvoyant au centre de l'île. Il avait parfaitement comprit ce que souhaitait faire l'épéiste et ne semblait clairement pas être décidé à le laisser accéder à sa requête. Le choc que produisit la chute du Taka sur le sol souleva une nouvelle fois un nuage de poussière et le vieil homme marcha dans cette direction calmement. De toute façon, il n'avait pas besoin de se précipiter puisque cette ordure avait l'avantage dans les situations où le vieillard perdait temporairement la vue, comme dans un nuage de fumée. Lorsque la poussière se dissipa, Eko était debout, katana en main, orienté dans la direction de l'autre homme qui continuait d'avancer lentement. Aucun des deux ne semblait comment passer à l'attaque sans risquer d'y perdre des plumes, et se fut le vieil homme qui se mouilla en premier. En effet, il se propulsa en direction du bretteur qui envoya une lame de feu dans sa direction. Utilisant le sol pour sauter, le combattant au corps-à-corps sauta au dessus de l'offensive sans trop de difficultés. Cependant, Eko ne s'arrêta pas là et envoya une autre attaque enflammée, qui représentait un oiseau de proie d'une énorme taille. Hades n'eut pas le temps d'éviter et le choc produit une autre colonne de flammes tandis que le Taka préférait enfoncer son adversaire davantage. Ainsi, il envoya une lame de terre qui heurta l'un des deux gants du vieillard. Celui-ci retomba juste derrière le sage et il le frappa au niveau du dos du plat de la main, l'envoyant contre un autre rocher sur lequel il laissa à nouveau une trace avant de se remettre face à son adversaire du jour.

Les deux hommes ne bougeaient plus depuis quelques minutes. Ils restaient là à observer chaque mouvement de l'autre, chaque soupire et chaque murmure. Il se lancèrent alors l'un sur l'autre à nouveau, et ce pendant plus de deux heures.

Finalement, une immense explosion retentit, rasant la moitié de l'île. Désormais, à Ibal, il n'y a plus aucune trace de végétation et d'animaux. Il n'y règne qu'un ensemble de cratères et de crevasses tellement profondes qu'on pourrait croire qu'elles sont sans fin. La fin de l'affrontement avait été simple : Eko avait utilisé les nuages dans les cieux pour créer une offensive de foudre plus puissante que les précédentes. Le choc avait été telle qu'Hades avait été mis hors d'état de nuire. Cependant, l'épéiste aussi était mal en point. Chacun des deux pirates avait du recevoir une bonne trentaines de cicatrices lors du combat, et ils avaient repris leur chemin de leur côté. Aucun des deux ne serait en mesure de participer à la guerre qui arrivait...
Revenir en haut Aller en bas
 

Deux Yonkous, un combat. [Event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [combat ~ event] Adrienne Ramba et Old Crow VS Black Templars
» Et si c'était plus qu'un reportage photo ? [Livre 1 - Terminé ]
» [combat ~ event] Shaïness & Rafaelo vs. Yusuf Tazim [île]
» [combat ~ event] Midas / Kuro Takena / Rydd Steiner / Reyson D. Anstis [Plage]
» [ Terminé - Combat Event Pséma - Automne 1755] Caleb - Ishiro VS Johan de la Vierge Noire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Le Nouveau Monde-