Le Deal du moment : -39%
Prix cassé sur le Smartphone Samsung Galaxy ...
Voir le deal
479 €

Partagez
 

 Touché ! Coulé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vertex Shader
Chasseur de pirates
Vertex Shader
Messages : 250
Race : Homme plante - Hura Crepitans
Équipage : Boendr

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue33/75Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue12/220Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (12/220)
Berrys: 6.000 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeLun 22 Oct - 19:28


Poisson Volant !


Ce matin là, il ne faisait pas beau. Ce matin là, il n’y avait pas de pirate à aller combattre en ville. Ce matin là, Shindô avait coupé son réveil. Ce matin là, l’homme poisson comptait bien s’isoler… Après tous les évènements récents, il fallait qu’il fasse le point sur sa situation. Il n’aimait pas se remettre en question de la sorte, mais la mort de Dust l’avait pris de court. Jamais il n’aurait pu imaginer que son ami et collègue décèderait d’une maladie. Il n’avait jamais réfléchi à ce qu’il pourrait faire lorsque Renaissance n’existerait plus… Assis en tailleur sur son lit, les yeux clos, il tentait de faire le vide et d’apaiser son esprit. Ces derniers temps, il n’arrêtait pas de penser, à longueur de journée. Il s’imaginait différents scénarii pour la suite des évènements. Devait-il continuer sa vie de Chasseur, même seul ? Ou alors, devait-il voir les récemment évènements comme un signe et arrêter tout ? Dans ce cas, devait-il retourner au Royaume Ryugu, ou bien allait-il continuer son chemin de vengeance, en se lançant à la poursuite de l’homme qui avait tué la seule qu’il n’avait jamais aimé ?

*Je devrais aller faire un petit plongeon, ça m’apaisera mieux. *

Une goutte de poison suinta sur sa tempe. Le simple fait de penser à Kryun lui remémora toute une série de mauvais souvenirs, des anciens, datant de son enfance ou de sa vie sur l’île, ou d’autres plus récents, comme son combat contre les Jumelles Bruméria, dont il gardait encore quelques blessures. Sur le chemin vers le port, d’où il avait pris l’habitude de plonger, Shindô eut soudain une sorte de révélation. Il savait qu’à l’avenir, de puissants s’adversaire l’attendait, il fallait devenir fort, pour que la défaite ne soit plus qu’un lointain souvenir… L’homme poisson y travaillait déjà depuis qu’il s’était remis. Il ponctuait chacune de ses journées d’intenses séances d’entraînements en se basant sur les leçons de son maître Gouken, dont il se rappelait encore. La veille, après de nombreuses heures, il était finalement parvenu à exécuter un mouvement qu’il n’avait jamais véritablement réussi auparavant. Quelque chose de totalement différent par rapport à ce qu’il connaissait déjà. Il comptait bien continuer profiter de sa balade aquatique pour s’entraîner, c’était bien le meilleur moyen de se vider la tête.

[…]

C’est ainsi qu’après de nombreuses heures, nous retrouvons Shindô, quelque part au beau milieu de l’océan. Il avait pas mal dérivé depuis le début de sa petite promenade, mais n’avait pas à s’en faire. Avec son Eternal Pose, rentrer à bon port serait un véritable jeu d’enfant. Afin d’éviter les perturbations de la surface, le Fugu préférait s’exercer sous l’eau. Il remontait alors de temps en temps pour s’assurer de la hauteur du soleil, car il ne comptait pas rester dehors toute la nuit. Ce fut lors d’une de ces fameuses remontés qu’il remarqua à quelques mètres de là un navire. Le Jolly Roger de ce dernier ne trompait pas quant à l’idée des membres à son bord. Et la relative grande taille de l’embarcation témoignait des nombreuses heures qu’avaient du passer cet équipage à aborder d’autres navires ou à chercher des trésors. Avec un peu de chance, leur capitaine aurait peut-être même une prime. Ne laissant apparaître que la moitié de son visage, Shindô analysa sa cible avant de passer à l’action. En temps normal il se serait inquiété de connaître la force de son ennemi et aurait imaginé tout une série de scénario, mais ici il était dans son élément. Personne ne pouvait l’y battre…

*Faisons d’une pierre deux coups, une tête primée qui tombe à pic pour le retour… *

Pas besoin d’échauffement, il sortait d’une longue séance de pratique. Si ses adversaires s’avéraient suffisamment bons, peut-être qu’il pourrait même tester ses nouvelles techniques sur eux. Tel une torpille, il se propulsa sous la coque du navire. Grâce à ses connaissances en Charpenterie Navale, il put très rapidement déterminer les points sensibles où il fallait frapper pour rendre l’embarcation inutilisable. D’un premier coup de poing sec, il fracassa dans un premier temps la quille du navire, pièce essentiel pour maintenir l’ensemble. Ensuite, il perfora la coque en quatre points situés du même côté, de façon à ce que l’eau irrigue la cale. Ainsi, il ne laissa plus aucune chance à ses adversaires. Mais cela ne voulait pas dire qu’il n’y aurait pas de combat. Shindô prit de l’élan en s’enfonçant plus en profondeur, avant d’exécuter un majestueux bond hors de l’eau.

Ne le prenez surtout pas personnellement…

Encore en suspension dans les airs, Shindô avait de l’eau dans chacune de ses mains. Il avait l’avantage du terrain, ainsi que l’effet de surprise, mais ses adversaires étaient plus nombreux. Il en voyait huit, mais d’autres pouvait ne pas se trouver sur le pont. L’un des hommes, certainement plus vif que le reste, eut le temps d’aligner le « poisson volant » avec son arme à feu. Ne tenant pas à se faire trouer de la sorte, le Fugu le cibla également, utilisant l’une de ses techniques les plus rapides : Uchimizu. Il projeta ainsi une première « Balle d’eau » qui alla percuter avec une force plus ou moins similaire la balle de plomb, tandis que sa seconde balle d’eau se dirigeait droit sur lui. Shindô termina atterrit à pieds joint sur le navire, prêt à faire un carnage. L’un de ses premiers réflexes fut d’observer à tour de rôle les ceintures des pirates face à lui. Ainsi il put compter un nombre non négligeable d’armes à feu et savait que son prochain mouvement ne serait pas une attaque, mais bien une fuite, pour se mettre hors de portée des tireurs.
Toutefois, avec la façon dont le navire commençait à pencher, il serait peut-être difficile pour eux de viser correctement.



_________________
é_è
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 421

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeLun 22 Oct - 21:12

Sur le pont, c'était la fête. En effet, on venait de battre un petit équipage de marines, quelques minutes auparavant ! Mieux encore, le capitaine Tok ayant personnellement participé à l'offensive, personne n'avait été blessé par les huit mousses pris de court ! Ceux-ci transportaient des armes et étaient simplement, finalement, des marchands reconvertis, aussi l'attaque n'avait été qu'une pure plaisanterie, d'autant plus qu'au total, les pirates étaient plus nombreux de trois hommes, ce qui avait rendu l'affrontement particulièrement simple. Mais la joie fut de coutre durée et personne, sur le pont, ne pensait qu'ils seraient pris en chasse par une créature non-humaine.

Dans tous les cas, lorsque le bateau fut frappé et qu'il commença à couler, tout le monde commença à paniquer. Le capitaine, son second et le navigateur étaient tous les trois dans la cabine personnelle de Kiba. Ainsi, ceux qui restaient étaient les huit moins puissants. Les atouts ayant demandés à ne pas être interrompus, sans doute n'interviendraient-ils pas dans un combat... Le vigie sursaute soudain quand il vit une forme sortir de l'eau. Un homme-poisson. Malgré leur renommée sur le début de Grand Line, personne n'en avait vu en vrai. Finalement, c'était même la première fois qu'ils se heurtaient à une espèce endémique des profondeurs de la route de tous les périls... Et ils auraient préférés éviter cette rencontre. Le vigie eut le temps de sortir son pistolet et de tirer en direction de l'humanoïde avec rapidité. Cependant, une bulle d'eau dévia le tir et alla allonger le tireur d'un coup, avec force, le rendant parfaitement inanimé.

Ainsi, ils n'étaient déjà plus que sept lorsque l'adversaire retomba sur le sol. Tout le monde l'entoura immédiatement sans prendre la peine de réfléchir à ce qu'il se passait. Ils sortirent leurs armes, que ce soit un pistolet, deux, ou bien une épée. Les sept hommes serraient les dents. Comment vaincre un tel ennemi ? Evidemment, ces forbans avaient entendu parlé des hommes-poissons, ces créatures d'une force monstrueuse, mais jamais il n'avait pu en tuer un... Comment le coucher efficacement ? Finalement, plus aucun ne se préoccupait de leur soit-disant ami qui gisait au sol quelques mètres plus loin dans une flaque de sang et qui tomba dans la mer à la première secousse, l'eau entrant déjà dans la cale.

Tout le monde comprit donc qu'il fallait immédiatement passer à l'attaque, ne pas attendre. Les deux premiers à foncer furent des épéistes. Un devant et un derrière, les deux usant d'un coup horizontal de gauche à droite. Ainsi, si le chasseur de prime ne bougeait pas, il serait coupé en deux. Mais ça n'était pas tout : un autre tireur, avec deux pistolets, visa l'homme poisson, près à envoyer quelques morceaux de fer au niveau de son torse s'il bougeait trop efficacement pour les deux bretteurs. Le combat commençait donc réellement, et ni le capitaine, ni le navigateur, ni le second ne semblaient vouloir montrer leurs têtes.
Revenir en haut Aller en bas
Vertex Shader
Chasseur de pirates
Vertex Shader
Messages : 250
Race : Homme plante - Hura Crepitans
Équipage : Boendr

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue33/75Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue12/220Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (12/220)
Berrys: 6.000 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeMer 24 Oct - 0:31


Soutien mutuel ?


Shindô avait étalé un premier adversaire dès sa première attaque. Il ne lui restait plus qu’à faire face aux autres. Mais ceux-ci étaient, mieux armés et surtout plus nombreux. Si en combat singulier, il savait qu’il dominait chaque humain sur ce navire, le combat de masse ne lui réussissait pas vraiment. Dernier exemple en date, son combat contre Leck Demonis et ses deux acolytes, à Whiskey Peak. Le combat s’était soldé par une égalité et il avait gagné de nouvelles cicatrices. Ici, la tâche serait plus ardue encore.
Comme il l’avait anticipé, ses ennemis ouvrirent de suite les hostilités, en commençant par lui tirer dessus, mais leur attaque n’était pas aussi basique. Que du contraire, faisant preuve d’un remarquable sens du travail d’équipe, deux autres pirates, maniant chacun un sabre coincèrent le poisson de part et d’autre, empêchant ainsi toute tentative d’esquive latérale du projectile en plomb.


*Forcer son ennemi à sauter, pour ensuite pouvoir l’attaquer dans les airs, sans lui laisser la moindre possibilité d’esquiver… Ils ont le sens du combat et j’apprécie ça ! *

Il n’allait pas apprécier bien longtemps. La manoeuvre de l’équipage, habilement exécutée, força Shindô à bondir pour se mettre hors de portée. Inévitablement, le second tireur en profita alors pour l’aligner. Il n’aurait aucun mal à trouer le Fugu, car en sautant, la trajectoire du corps devenait totalement prévisible, il n’avait qu’à calquer son viseur sur la courbe et tirer au bon moment, ce qu’il fit. Toutefois, Shindô possédait plus d’un tour dans son sac. Il tira profit d’une intéressante particularité de son espèce, pour gonfler et dégonfler, rapidement, son corps. Le souffle bref, mais intense, le propulsa alors vers une direction, lui permettant d’échapper au second tir. En atterrissant, il effectua de suite une roulade, pour éviter les enchaînements de tir et put ainsi se réfugier derrière une balustrade en bois, séparant le ponton supérieur du reste du navire.

Il ne resta évidement pas caché là bien longtemps et brisa le sol de bois via Hyakumaigawara Seiken. Ce qui le fit descendre brusquement à l’étage inférieur, qui commence doucement à s’irriguer. L’embarcation inclinée sur la droite, on avait les pieds dans l’eau si on se dirigeait de ce côté. Ce dont Shindô allait évidemment profiter. Il mouilla l’ensemble de son bras et leva la tête en visant approximativement l’endroit où étaient massés les humains, sur le pont. D’un mouvement sec, il fit alors jaillir une véritable nuée de gouttes, cinglantes comme une rafale de balles. Ces dernières perforèrent le plancher à différents endroits, ne laissant que très peu d’échappatoire pour les pirates. Et puis, ça ferait une structure fragilisée, plus facile encore à engloutir pour l’océan. Il avait fait d’une pierre deux coups, comme on disait.

Lorsque Shindô s’arrêta, il eut un flash révélateur important. Il se trouvait au beau milieu de nulle part et n’avait aucun matériel sur lui. Comment ferait-il pour ramener les membres primés de cet équipage avec lui, sans même une corde pour les attacher ensemble et faciliter le transport ? On pouvait facilement trouver une corde sur un navire pirate, mais si ce dernier coulait, la tâche se complexerait. Au pire, il aurait pu laisser leur corps flotter et venir les prendre par petits groupes, sauf qu’il était beaucoup plus éloigné qu’il ne le pensait… Une idée lui traversa alors l’esprit. D’habitude, il profitait de la visite d’un navire Gouvernemental à Whiskey Peak pour leur remettre ses proies, mais cette fois-ci, le plus judicieux était très certainement d’atteindre l’île la plus proche, avec l’ensemble du navire, en croisant les doigts pour y trouver une Base Marine…

Donc, il ne faut surtout pas que ça coule !

D’un prodigieux bond, Shindô retourna sur le pont et replongea de suite à l’eau. Il alla se placer sous la quille, déjà bien immergée sous l’eau et se mit à pousser. Il pouvait prétendre à ce genre d’exploit uniquement parce qu’il était un homme poisson. Il mit une cinquantaine de secondes à redresser le navire… A présent, il fallait qu’il demande « l’aide » des pirates… La situation devenait carrément paradoxale… Il leva les bras pour leur montrer qu’il se rendait.

Excusez-moi, j’ai un petit souci. Voilà, je m’appelle Shindô et j’aurais aimé vous capturer et empocher vos primes respectives mais… j’aimerais me rendre directement à la Base Marine la plus proche, plutôt que de nager avec… tout ça, jusqu’à Whiskey Peak. Alors je pensais que votre navigateur devait certainement posséder un log pose. Ca peut paraître étrange comme demande, mais en y réfléchissant, vous n’avez pas vraiment d’autre choix… Votre navire est complètement fichu, irréparable et vous êtes au beau milieu de l’océan. Sans moi, vous ne pourrez pas vous en sortir. Alors pourquoi ne pas s’aider mutuellement ?




_________________
é_è
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 421

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeMer 24 Oct - 15:12

Les sept pirates fixèrent l'homme-poisson s'envoler dans les airs, évitant de justesse le tir de l'un d'entre eux. Cependant, les autres fusiliers tirèrent à nouveau, ratant de peu l'humanoïde qui retomba à l'abri de leurs champs de vision. Les deux épéistes, suivit de deux hommes armés de pistolets, immédiatement, se mirent à courir en direction de l'endroit où avait du retomber ce chasseur de prime. Ils avaient fait quelques pas lorsque le plancher sembla être détruit devant eux. Sans doute ce mec voulait-il les contourner en passant par la cale... Ils continuèrent leur route encore plus vite avant de se retourner brusquement lorsque des hurlements retentirent. Leurs alliés qui n'avaient pas bougés venaient de recevoir des billes d'eau et leurs trois corps ensanglantés étaient désormais allongés sur le sol. Cet adversaire était trop fort pour eux quatre, ils le savaient, mais n'osaient pas appeler les trois autres. Il fallait absolument qu'ils se débrouillent sans plus déranger Kiba... Le navire était déjà déstabilisé. L'un des tireurs tomba à genoux quand, subitement, l'homme-poisson sembla repousser le bateau sur l'eau, le remettant à un niveau ordinaire, afin de ne pas couler. Ce mec semblait vouloir leurs têtes...

Et cette intuition ne fit que se renforcer lorsque l'homme-poisson vint en levant les bras. Il leur demanda de l'aider à guider le navire jusqu'à une base de la marine... Il était cinglé ? Qui donc aurait accédé à une telle requête ? Certes, le petit quatuor risquait la mort mais ils n'étaient pas fous : les poissons étaient bien moins dangereux que le capitaine. De plus, il y avait plusieurs barques dans la cale, dans le pire des cas... Ils pourraient prendre la poudre d'escampette le moment venu ! Ce fut donc l'un des deux bretteurs qui prit la parole en pointant son adversaire de son sabre :

-Tu te prends pour qui, toi ? On va te faire la peau, c'est tout !

Il se mit à courir en direction de l'ennemi et sauta une fois proche en attaquant d'un coup vertical. Au même moment, l'un des deux tireurs s'était allongé et tirait en direction de la jambe gauche du chasseur de prime, sous son allié. L'action, parfaitement coordonnée, était en plus couverte par l'autre tireur : lorsque le sabreur retomberait sur le sol, celui-ci tirerait en direction du torse de l'humanoïde, afin de le clouer sur le sol sans difficultés. Cette créature semblait parfaitement cernée et, comme pour l'enfoncer, l'autre bretteur se tint prêt à foncer pour attaquer en coup d'estoc si l'enchaînement n'avait pas l'effet escompté.
Revenir en haut Aller en bas
Vertex Shader
Chasseur de pirates
Vertex Shader
Messages : 250
Race : Homme plante - Hura Crepitans
Équipage : Boendr

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue33/75Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue12/220Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (12/220)
Berrys: 6.000 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeJeu 1 Nov - 12:54


Fontaine


La proposition de Shindô ne semblait pas vraiment être à leur goût. Peut-être désiraient-ils mourir avec leur navire. On entendait souvent des histoires du genre avec les pirates. Elaborer des plans pour se tirer d’affaire n’avait jamais été son point fort, mais l’homme poisson savait qu’il se heurtait à un mur. De nouveau, ses ennemis l’assaillirent d’une attaque double, parfaitement coordonnée. Un sabreur l’attaqua verticalement tandis que les deux autres tireurs avaient à nouveau dégainé. Au ralenti, Shin’ imaginait ce qui allait se passer s’il ne bougeait pas. Il voyait bien les rouages de l’arme tourner à haute vitesse, puis la balle se déloger de sa douille et quitter le canon dans une courte explosion. Imprimée d’un mouvement rotatif pour encore plus de dégâts, cette balle se dirigerait droit vers son pied, le forçant à sauter s’il voulait esquiver, malheureusement pour lui l’attendait dans les airs, la lame tranchante de ce sabreur prêt à s’enfoncer dans son épaule aussi profondément qu’elle le pourrait. Seul solution qui lui restait, la fuite !

Il bondit vivement en arrière, exécuta à la manière des gymnastes un flick arrière prodigieux, évitant à la fois les tirs et le coup de sabre. Mais il avait mal calculé sa manœuvre et retomba dans l’eau. Loin de lui déplaire, cette situation tombait à point nommé. C’était l’occasion parfaite pour tester le fruit de ses nombreuses heures d’entraînement. S’enfonçant plus bas que le niveau de la coque, Shindô ferma les yeux et s’immobilisa un instant. Ainsi concentré, il réalisa une série d’amples mouvements des bras, avant de terminer dans une position particulière. Ses deux bras tendus devant lui, il ouvrit les mains comme pour saisir un objet. Un phénomène peu commun se produisit alors. Comme s’il ne s’agissait que d’une simple nappe en tissu, l’eau s’immisça dans ses doigts et il « l’attrapa » littéralement. Le Fugu nagea ainsi à haute vitesse en décrivant des cercles autour du navire, s’amusant à saisir et déplacer plusieurs pans d’eau, jusqu’à créer un mini réseau de courants artificiels.

*Voilà, ça ne restera que pendant cinq minutes, mais ça sera amplement suffisant pour… *

Il tourna alors son regard vers la masse de bois, à quelques mètres au dessus de lui et son visage se déforma l’espace d’un court instant en rictus sournois. Il ignorait encore pourquoi, mais il semblait tirer une certaine satisfaction à piéger cet équipage, à couler leur navire, emportant au passage leurs rêves et leurs espoirs… C’était contre nature, mais sur le coup, le malheur de ces pirates faisait son bonheur. Secouant sa tête avec vigueur comme pour chasser de mauvaises pensées, Shindô prit une forte impulsion et remonta à une vitesse prodigieuse, ignorent les règles liées à la plongée. Contrairement aux humains qui devaient toujours remonter à la surface par paliers, les hommes poisson ne souffraient pas d’accidents de décompression. Au moment de l’impact avec le bateau, il administra sur la surface boisée un terrible coup de poing, boosté par la vitesse accumulée depuis le début de sa remonté. Finalement, dans une explosion de bois, mêlée à de l’eau, Shindô réapparut, sortant depuis un trou juste à côté du mat principal.

- Senmaigawara Seiken !

Après une série de rotation sur lui-même, Shindô retomba sur le plancher des vaches. Avec ce trou béant, de l’eau jaillissait continuellement de la fontaine qui l’avait crée, pour le plus grand bonheur du Fugu. Ses mains palmées à nouveau remplies, il projeta deux projectiles d’eau en direction des deux tireurs, avant de sauter à travers la fontaine, pour remplir ses mains à nouveau.

- Vous devriez reconsidérer mon offre.


_________________
é_è
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 421

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeVen 2 Nov - 12:41

Tout se passa à nouveau avec une fluidité extrême. En effet, l'homme-poisson décida, plutôt que de parer ou d'esquiver par le haut, comme les pirates auraient aimés qu'il le fasse, de partir en arrière et en saut périlleux. Cet habile esquive lui permit de tout éviter, mais surtout de tomber dans l'eau juste après. Le sabreur courut immédiatement en direction de l'endroit où il avait chuté, mais il ne voyait déjà plus rien dans la mer. Il revint se mettre près de ses camarades, de peur que l'humanoïde ne profite de l'occasion pour lui faucher la vie également. Cependant, ils finirent par comprendre ce que ce chasseur de prime avait derrière la tête, en finalité : le bateau bougeait bizarrement... C'était-il mit en dessous pour le bouger de lui-même ? Peu probable... Même si la force d'une de ces créatures était dix fois supérieure à celle des hommes normaux, cela restait une prouesse incroyable ! Non, il devait avoir fait quelque chose d'autre... Quoi que. Puisque quelques instants auparavant, il avait réussi à remonter ce qui allait devenir une épave pour éviter qu'elle ne coule entièrement... Mais quelle force possédait donc ce monstre ?!

D'un seul coup, le pont explosa, près du mat. Tout le monde se retourna avec stupéfaction : il était là. Il avait brisé le bois comme s'il s'agissait d'une simple mousse et maintenant, il était là... L'eau jaillissait d'ailleurs. Et cela lui donnait un bon avantage dont il ne tarda pas de profiter : deux bulles d'eau partirent en direction des deux tireurs et ceux-là ne purent éviter. Ils reçurent l'offensive au niveau du ventre et heurtèrent le mur avec force. Les autres pirates restaient bouche bée. L'écart de force était trop grand et malgré la terreur que leur inspirait Kiba, ils ne voulaient plus se battre... Ils jetèrent donc les armes du pied de la créature et tombèrent tous à genoux en levant les mains, en signe d'abandon. Cependant, un coup de feu eu lieu. La porte de la cabine du capitaine venait de s'ouvrir et il avait abattu un de ses coéquipiers avant de prendre la parole :

-Vous abandonnez pour ce monstre ? Décevants...

Les autres pirates à genoux se relevèrent immédiatement et foncèrent tous en direction de leur adversaire, sans aucune arme. La peur était telle qu'ils voulaient juste frapper ce chasseur de prime... Peu importait le prix : ce dernier serait de toute façon bien plus clément que le capitaine. Peut-être comprendrait-il la situation et les laisserait triompher ? Dans le cas contraire, ils étaient tous fichus... Le capitaine Tok était d'une force monstrueuse et même un homme-poisson ne pouvait pas faire le poids... Mais c'était sans compter sur ses deux seconds, également... Un épéiste des plus talentueux, capable de trancher un arbre en deux sans grande difficulté, et un tireur capable de toucher un doigt à plus de deux cent mètres, même en mouvement. Personne ne pouvait leur faire face, pas même les amiraux ou les autres gradés de la marine ! Ils deviendraient bientôt des pirates renommés, bien plus qu'actuellement... Et ce n'était pas un vulgaire homme-poisson qui allait leur empêcher d'atteindre le One Piece !
Revenir en haut Aller en bas
Vertex Shader
Chasseur de pirates
Vertex Shader
Messages : 250
Race : Homme plante - Hura Crepitans
Équipage : Boendr

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue33/75Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue12/220Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (12/220)
Berrys: 6.000 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeDim 25 Nov - 20:15


La réalité


Enfin, un nouvel acteur faisait son entrée en scène. Et vu son autorité, il devait certainement être le leader, le « capitaine » comme les pirates aimaient nommer ce poste. Un vrai combat semblait finalement se profiler à l’horizon. Le comportement de cet homme lui faisait carrément penser à Dust. Mais avant d’imaginer ce duel, il fallait se débarrasser des gêneurs. Apeurés par cet homme qu’ils avaient pourtant décidé de suivre, ils jetèrent leurs armes à terre. Certes, abattre l’un de ses hommes n’était pas la meilleure chose à faire pour l’ambiance, mais Shindô n’allait pas pour autant se lancer dans un sermon moralisateur. Ce n’était tout simplement pas ses affaires… Du coup, il ne prêta que peu d’attention à ces pirates qui cherchaient la rédemption auprès de leur chef. L’impact avec les pirates était imminent, pourtant le Fugu demeurait immobile. Et subitement, avec une violence inouïe, son poing vint s’encastrer dans la joue du plus proche.

- Si vous vous sentez maltraité, il fallait se retourner contre lui, l’attaquer et assumer votre choix. Je le plains d’être entouré de pleutre dans votre genre.
S’il éprouvait cette forte envie de combattre contre le capitaine, ce n’était clairement pas par souci de justice, mais par amour du combat. Il profita du jet d’eau sur le côté, pour remplir ses deux mains palmées et visa directement le capitaine de sa terrible technique : Uchimizu. Sans cherche à sa foire si sa technique avait fait mouche ou non, il pencha sa tête en avant et fendit vers sa cible, sourire serein aux lèvres. Il tenta de se frayer un chemin parmi les autres pirates, notamment grâce au poison indigo qui suintait sur son corps et arriva à hauteur du capitaine. Là, il lui envoya un coup de poing tout à fait basique, histoire de briser la glace.

- Quant à toi, ne perdons pas d’avantage de temps.
Ce merveilleux duel aurait pu commencer de suite mais un autre élément vint perturber la scène. Visiblement attiré par les mouvements répétés d’une petite créature marine dans les parages, ainsi que par les étranges mini courant près de la surface, un immense monstre marin fit son apparition à bâbord. Sa brusque émergence avait soulevé une quantité d’eau non négligeable, qui retomba sous forme de gouttes sur le navire. De ses yeux globuleux, la bête fixa les petits êtres qui avaient attisés sa curiosité. Shindô se stoppa net et surveillait, sans bouger, le moindre mouvement de la créature. Ah Grand Line… S’il arrivait d’oublier à quel point ce lieu pouvait terrible, la mer finissait toujours par trouver un moyen de nous ramener à la réalité.

- Bon, je crois qu’il va falloir remettre tout ça à plus tard.



_________________
é_è
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 421

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeMar 27 Nov - 21:52

L'homme-poisson, visiblement, n'était pas du genre à se laisser marcher sur les pieds... Il avait envoyé quelques uns des pirates qui fonçaient dans sa direction sans aucune difficulté. Sa force était assez grande, évidemment... Et le capitaine du navire le savait : à part lui, son second et son navigateur, personne ici ne pouvait espérer tenir face à une telle puissance brute. Cependant, il espérait au moins qu'un de ces boulets qui lui servaient de matelot finirait pas faire mouche... Et bien non. Dans tous les cas, le chasseur de prime envoya une technique d'eau en direction du capitaine. Une bulle fonçait droit vers Tok qui, pourtant, ne bougea pas. Le tireur saisit aussitôt un fusil et tira sur cette même offensive sans une grande difficulté, la faisant exploser sans mettre personne en danger. Voilà qui démontrait pleinement la différence de force entre le trio de tête et les larbins qui s'occupaient du ménage et de la cuisine, en tout cas... Kiba regarda par la suite son adversaire foncer dans sa direction, sauter habilement et tenter de le frapper d'un coup de poing. Cependant, le capitaine bloqua ce coup de sa propre main. La force de l'homme-poisson était sans doute un peu plus grande que la sienne, mais un coup comme celui-ci ne lui posait clairement pas problème... Un poison violet avait recouvert le corps de cet humanoïde... Ce n'était pas très important, dans le pire des cas : il pourrait porter des gants, histoire d'éviter les contacts directs et donc, les blessures trop graves.

Dans tous les cas, il relâcha la main de son adversaire lorsqu'un monstre marin sortit de la mer pourtant assez calme jusqu'ici, excepté à cause des agissements du chasseur de primes. Le capitaine était un peu surpris, mais une telle bête ne l'inquiétait pas des masses... Ses deux seconds auraient sans doute put s'en occuper dans d'autres circonstances, mais une chose était sûre : avec un de ces monstres en plus sur leur bateau, et un problème comme le fait que leur navire lui même sombre peu-à-peu, ils n'avaient pas trop le choix... Ils devaient coopérer avec ce type... Pour le moment. Lorsqu'une ouverture serait prête, en tant que bon fourbe, Tok serait prêt à le frapper de toutes ses forces. Dans tous les cas, il fixa le monstre marin avant de dire en se mettant en garde :

-Coules mon bateau si tu veux, mais je doute que l'on t'offre des primes si nous ne sommes plus reconnaissables.

Comme pour rendre ses paroles un peu plus convaincantes, il se propulsa en direction de la bestiole et lui donna un bon coup de pied dans la mâchoire, rebondissant sur celle-ci et atterrissant sur le pont avec agilité. Pendant ce temps, le tireur, armé de son fusil, tirait droit sur la carapace du monstre, qui, cependant, semblait avoir été frappé avec un peu plus d'efficacité par l'attaque du capitaine que par celle de son lieutenant. Le sabreur, lui, décida d'attendre une occasion pour attaquer la bête lorsqu'elle serait plus proche du navire, afin d'éviter de tomber à l'eau, par exemple. Ce genre de situation serait mortelle pour un humain... Surtout avec un chasseur de prime homme-poisson dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Vertex Shader
Chasseur de pirates
Vertex Shader
Messages : 250
Race : Homme plante - Hura Crepitans
Équipage : Boendr

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue33/75Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue12/220Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (12/220)
Berrys: 6.000 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeLun 17 Déc - 23:04


J’ai glissé !


On ne pouvait pas rêver pire comme entrée en scène. Le monstre marin était apparut au plus mauvais moment. Shindô grimaça en guise de réponse au Capitaine qui semblait parfaitement conscient de la combinatoire à laquelle sa vie était soumise. En soi, sur les affiches, il était indiqué mort ou vif… Laisser ce monstre faire, puis cueillir les corps et s’enfuir, était beaucoup moins épuisant. Malheureusement, il y avait le risque que la bête n’avale complètement les pirates, auquel cas les livrer allait devenir plus complexe. Finalement convaincu qu’il avait tout interêt à neutraliser se monstre, Shindô partit en courant vers la poupe, laissant la première partie du combat aux hommes « forts » de l’équipage. Une fois arrivé sur le toit de la battisse qui abritait le gouvernail, il sauta sur les voiles du grand mat, et se hissa jusqu’au poste de vigie. De là-haut, il put avoir une vision bien plus précise de la bête.

Sa carapace empêchait les balles du tireurs de lui faire véritablement mal. De même la lame du sabreur ne devait lui causer que de petites éraflures. Jusqu’à présent, le seul qui avait su se montrer un tantinet efficace, c’était le capitaine, qui semblait avoir partiellement sonné la créature marine d’un coup de pied bien placé. Avec ces trois pirates occupés à attirer son attention, on ne pouvait pas rêver de meilleure diversion. Shindô n’eut qu’à s’élancer sur la poutre horizontal, avant de bondir dans les airs, bien au dessus de la tête du bestiaux. Lorsque son corps atteignit la hauteur maximale, il redescendit droit vers la tête de l’animal. Amplifiant l’impact de sa prochaine attaque en vrillant sur lui-même, Shin’ s’exclama.

Le coup final, Ka Ka Kakato Otoshi !!

L’impact fut tel que l’empreinte de son pied s’imprima sur le front du monstre marin, qui ondula quelques secondes, avant de s’effondrer dans l’océan, provoquant de nombreux remous ainsi que beaucoup de gouttes d’eau. Alors qu’il retomba vers le bateau, Shindô se rendit compte que son corps était mouillé. Il fixa l’équipages à quelques mètres en dessous de lui et secoua vivement son bras droit ainsi que son bras gauche, afin de projeter sur eux une multitude de gouttes d’eau, un peu à la manière d’une arme automatique. Au final, il n’aurait peut-être même pas besoin de son poison pour en terminer. Il se réceptionna en souplesse sur le bois humide et entreprit de fondre à toute vitesse vers le capitaine pour lui coller un puissant coup de poing, mais à cause du remous causé par le corps de la créature marine, la navire tanguait. A cela il fallait également ajouter l’humidité qui rendait le sol glissant… L’adhérence était mauvaise, la chute de Shindô aussi était mauvaise. Il avait glissé et son corps avait ensuite glissé sur la droite, jusqu’à ce qu’il atteigne la rambarde.


_________________
é_è


Dernière édition par Shindô le Dim 31 Mar - 0:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 421

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeSam 23 Mar - 13:16

Tok fixa son lieutenant tirer un bon nombre de projectiles sur la bestiole sans parvenir à lui faire réellement mal. Toutefois, le monstre marin perdait un peu de sang, preuve que l'arme à feu était tout de même un tant soit peu efficace. L'épéiste, lui, n'avait toujours pas bougé, attendant le moment opportun pour passer à l'attaque. Il n'était pas assez bon pour envoyer des lames d'air, alors il préférait attendre que son adversaire soit à porter pour le trancher puissamment. Quand à lui, le capitaine était immobile, les bras croisés, regardant l'animal reprendre lentement ses moyens, après le choc qu'il venait d'encaisser. Cependant, cela fut de bien courte durée, étant donné que l'homme-poisson venait de passer à l'oeuvre : bondissant du poste de vigie, qu'il avait atteint sans grande difficulté, il décocha un coup de pied au niveau du crâne du carnivore et tomba dans l'eau avec lui, provoquant de nombreux remous qui firent tanguer le navire et, certainement, l'endommagèrent un peu plus. Rentrer avec cette embarcation semblait désormais être parfaitement impossible, mais il y avait une barque un peu plus loin, dans la cale. Le primé, lorsque tout ceci serait fini, prendrait ses deux lieutenants avec lui et irait à Whiskey Peak avec cette barque sans s'embêter pour le ramassis d'ordures qui lui servait de subordonnés. Ceux-là n'avaient pas été capable de s'occuper d'un chasseur de prime solitaire, ils ne méritaient pas la vie.

Le fugu remonta sur le navire assez rapidement après être tombé dans la mer. Il avait le bras recouvert d'eau et l'envoya en direction du trio sous forme de petites gouttelettes, menaçantes et dangereuses. Mais il en faudrait plus pour battre les trois meilleurs éléments de l'équipage de Kiba... Le tireur ne se fit pas prier pour réagir et commença à tirer sur quelques sphères, les faisant éclater simplement avant qu'elles ne progressent trop. Le sabreur, lui, se mit devant son capitaine et bloqua les projectiles qui le menaçait sans aucune difficulté avant de se décaler à nouveau et de se remettre en garde. Le pont étant glissant, l'homme-poisson venait de chuter, et Tok, lui, comptait bien en profiter. Grâce à une puissant impulsion, il se retrouva dans les airs et entama une descente. Il donna un coup de poing à l'endroit où s'était trouvé le corps de son ennemi, en espérant que ce dernier ne réussisse pas à esquiver ou encore à parer.

_________________
Touché ! Coulé ? 274333EssaiSignaPirate
Revenir en haut Aller en bas
Vertex Shader
Chasseur de pirates
Vertex Shader
Messages : 250
Race : Homme plante - Hura Crepitans
Équipage : Boendr

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue33/75Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue12/220Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (12/220)
Berrys: 6.000 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeDim 31 Mar - 17:18


Erreur fatale.


Shindô n’en revenait pas. Comment avait-il pu glisser de la sorte ? Ses deux pieds avait décollés devant lui et il avait parcouru le pont mouillé, sur le dos, jusqu’à rencontrer la rambarde sur le côté. Le bateau n’avait que peu tangué, mais ça avait suffit à la faire chuter. Jambe pendant dans les airs, visage tourné vers le ciel, corps couché sur le dos, il tentait tant bien que mal de se relever, car dans cette position peu confortable, il faisait une cible facile pour ses adversaires. Les pirates avaient brillamment contré sa précédente attaque, qu’il avait lancé en retombant sur le plancher après avoir frappé la tête du monstre marin. Il s’était attendu à en blesser quelques uns, mais rien n’y fit. Cette énième échec avait fait comprendre à notre homme poisson qu’il serait obligé de s’engager pleinement dans l’affrontement s’il espérait obtenir la victoire.

Chez les samouraï, il existait une technique ultime, plus efficace que n’importe quel botte secrète, capable de venir à bout d’adversaires beaucoup plus puissants ou expérimentés. Mais à cause du sacrifice énorme qu’elle demandait, généralement cette technique n’était pas apprise, on la considérait comme interdite. En même temps, qui était prêt à donner sa vie pour simplement voir son adversaire mourir ? Et puis, pouvait-on réellement qualifier de « victoire » le résultat obtenu à l’issu d’une technique causant la mort des deux combattants… Un samouraï ne pouvait décemment accepter cette façon de penser. Les poings en revanche, sont moins radicaux que les sabres. Cette dangereuse technique était donc tout à fait applicable en combat rapproché. Voyant là l’occasion de clore l’affrontement, Shindô décida d’appliquer cette dernière lorsque le Capitaine entra dans son champ de vision.

- Donne tout ce que tu as !
L’humain avait fait un bond prodigieux et fondait droit vers l’homme poisson, à terre. Shindô ne pourrait peut-être pas se relever à temps, mais il avait probablement le temps de se déplacer pour esquiver, en plaçant ses jambes sur la rambarde pour se propulser en arrière par exemple. Esquiver dans des situations improbables, le minimum pour tout combattant digne de ce nom. Mais le Chasseur de prime ne bougea pas d’un cil. Il se contentait d’attendre l’impact du poing pirate sur son corps, focalisé sur ce qui allait suivre. Il se paya même le luxe de fermer les yeux, pour prendre une profonde inspiration et expirer.
L’intensité du choc fit onduler les cheveux d’autres pirates, un mince filet de sang ruissela depuis la bouche du Fugu, qui referma immédiatement sa poigne puissante sur le poing de l’humain, enfoncé dans son abdomen.


- Pas mal, mais je pense que… ça manquait de volonté. Senmaigawara Seiken…
Fin du combat, coup final, coucher de rideau. La main droite le tenait, impossible de se soustraire. Le poing gauche vint alors se fracasser avec une force et une violence inouïe. Cet humain était foutu, l’attaque était inévitable. Le coup ultime des samouraï : se laisser transpercer pour ensuite obtenir un coup imparable, inesquivable. Shin’ avait appliqué le même principe ici. Son puissant coup de poing ferait voler l’humain vers la flotte, ils étaient à côté de la rambarde après tout. Il était le seul à véritablement poser problème, tous les autres étaient parfaitement prenables, même dans son état. La chasse était terminée.


Citation :
Rolling Eyes Rappelons qu’au lancement de ce Rp, Shindô était minimum niveau 21. Si le capitaine est niveau 20, les autres membres sont entre le niveau 12 et le niveau 16, soit cinq niveaux de différences même pour les meilleurs d’entre eux… esquiver la première attaque aussi … « facilement », sans aucune égratignure est PEUT-ÊTRE trop « gros »

Enfin, ces 5M sont une récompense de la loterie T-T

Fin de mon petit message

_________________
é_è
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 421

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeDim 31 Mar - 18:46

Tok s'élança avec fureur en direction de son adversaire, puissamment et sans aucune réflexion. Il n'avait pas le droit de réfléchir, dans ces moments-là. Peut-être était-ce au final l'un des rares moments pendant lesquels il méritait parfaitement son rôle de capitaine, mais il ne pouvait décemment pas laisser passer une occasion parfaite. L'homme-poisson ne pouvait plus rien faire, il se retrouvait totalement acculé. Et quand bien même il arrivait à esquiver ou à parer, par un procédé subtile, les deux bras droits étaient bel et bien prêts à le cueillir par la suite. Le sabreur s'était d'ailleurs directement mis en garde, en voyant son supérieur s'élancer ainsi. Le tireur gardait son fusil bien en main, prêt à l'utiliser si l'occasion apparaissait. Cependant, l'un comme l'autre, ils se doutaient que cela ne servirait à rien. Kiba était reconnu pour posséder une force destructrice éprouvante pour ses ennemis, et quand bien même le peuple de ce chasseur de prime était en moyenne dix fois plus puissant que le peuple humain, il ne pourrait pas en ressortir en parfait état. C'était impossible.

Le poing du combattant, comme prévu, s'écrasa en plein dans le ventre du fugu, avec une fureur effroyable. Les dernières planches du parquet, au sol, et en bon état, se fissurèrent tant le choc était dur. Les deux pirates derrière Kiba laissèrent un sourire recouvrir leurs visages respectifs. C'était terminé, pour cette fois. Ils n'avaient plus qu'à laisser le ramassis de pleutre qui leur servaient de compagnons jusque là sur l'épave en devenir, qu'à prendre le canaux de sauvetage et qu'à s'en aller en direction de la prochaine île. Ils y trouveraient bien forcément une caravelle ou une quelconque embarcation à voler, ainsi qu'une dizaine de hors-la-loi de basse catégorie à recruter...

Sauf que voilà. Leurs objectifs, leurs espoirs se brisèrent en même temps que l'air lorsque le coup de poing de Shindo vint frapper l'abdomen de leur capitaine avec une force juste démentielle. Ce dernier ne put s'empêcher de cracher un peu de sang, ne s'était pas attendu à une contre-attaque si foudroyante. Il fut soulevé par la puissance du bras humanoïde et projeté au-dessus de la rambarde comme une vulgaire poupée de chiffon. Après quelques secondes de vol plané, il s'écrasa dans la mer en serrant les dents sous la douleur. Il était légèrement sonné, et savait qu'il ne pourrait pas se battre avec la totalité de ses moyens pendant un petit moment. En plus de cela, il se retrouvait en plein milieu aquatique, là où le chasseur de prime était le plus habile... Il n'avait qu'une seule chose à faire. Prier pour que ses deux bras droits réussissent à le vaincre et pour qu'il reprenne le contrôle de son corps à temps, afin d'éviter de finir bêtement noyé.

-Capitaine !

C'est le cri qui sortit impulsivement de la bouche du sabreur. Il fronça ses sourcils en refermant sa garde avec un peu plus de sérieux qu'auparavant. Il ne s'était jamais imaginé que Tok pourrait perdre aussi facilement, même sur Grand Line... Mais il fallait aussi dire qu'en pleine mer, ce chien d'avare avait largement l'avantage. Sur terre, il n'aurait certainement pas fait autant le fier... Mais de toute façon, c'était à leur tour de passer à l'action. Et ils n'allaient pas faire semblant, oh non.

En un-contre-un, le bretteur se savait perdu. Mais ça n'avait rien d'un simple duel. Il se mit à courir en direction de son ennemi, sans même prendre la peine de lui laisser le temps de se relever. De toute façon, l'autre le prendrait bien s'il en avait envie. Soudainement, il prit une impulsion sur le sol et se propulsa dans les airs, dans un saut périlleux exceptionnel. Le fugu devait forcément se focaliser sur l'épéiste, à l'instant présent... Mais c'était une grosse bourde. Le tireur avait parfaitement compris le signal et s'était mis à genou, visant l'adversaire de son arme-à-feu et tirant en direction de sa jambe droite, deux fois. Le but n'était évidemment pas de le mettre hors-service le plus rapidement possible, simplement de lui donner plus de mal à l'avenir. Après les deux coups de feu, le sabreur, lui, termina son saut périlleux en tentant de couper l'homme-poisson en deux, d'une attaque verticale banale.

-Mange ça, enflure !


Concernant la citation :
Tout d'abord, la technique dont tu as usé n'est pas du tout surpuissante. C'est quelque chose de simple à faire pour un homme-poisson qui maîtrise un minimum son art, et il n'est pas très difficile de la parer. Ils s'y sont tout de même mis à deux Wink Effectivement, les bras droits sont environ au niveau 15-16, mais leur force est l'entente.
Si c'est bel et bien un gain, c'est également un RP... Si ça vaut pas la peine d'être écrit, on te filait tes millions et basta Razz

_________________
Touché ! Coulé ? 274333EssaiSignaPirate
Revenir en haut Aller en bas
Vertex Shader
Chasseur de pirates
Vertex Shader
Messages : 250
Race : Homme plante - Hura Crepitans
Équipage : Boendr

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue33/75Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue12/220Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (12/220)
Berrys: 6.000 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeMar 2 Avr - 23:46


Slow Motion


Le plus gros morceau était parti faire mu-muse avec les poissons. Le mettre à l’eau avait coûté plus d’attention et d’énergie que prévu, à tel point qu’en se retournant pour faire face au reste du « menu fretin », Shindô réalisa qu’en tenant compte de son état actuel, ce serait peut-être la partie la moins évidente. Peut-être que le problème n’était que psychologique. D’habitude, Renaissance était toujours à plusieurs pour les équipages pirates, aussi faible qu’ils pouvaient être. Dust prenait l’adversaire le plus intéressant, pendant que Shin’ devait « nettoyer » le reste. Peut-être qu’à force d’affronter des bras droit, son efficacité au combat avait baissé. Bras-droit contre Bras droit… deux contre un, voir plus si affinité. Il n’en fallait pas plus pour motiver notre guerrier, qui adopta une garde standard tandis que l’un des deux pirates s’avança vers lui.

- Je vais vous mettre K.O. avec ma technique ultime !
Cette feinte ridicule ne provoqua quasi aucune réaction chez ses adversaires. Le « mindgame » et les perturbations psychologiques, ce n’était pas son domaine. Il privilégiait largement les feintes corporelles, bien plus naturelles et efficaces, de son point de vue. Avec le temps et l’habitude, le corps d’un combattant finissait par acquérir certains réflexes, parvenant alors à réagir sans passer par l’esprit. Il devenait alors assez facile de tromper ce corps, en agissant de manière à provoquer une réaction voulue, afin de pouvoir profiter de l’ouverture ainsi crée pour attaquer. Le Fugu l’avait utilisé avec brio pour évincer le Capitaine pirate, il la réutiliserait très certainement dans ce combat en sous effectif. Son attention se focalisa sur le sabreur qui bondissait vers lui, oubliant presque l’autre forban resté en retrait. Shin’ adapta ses gestes à la vitesse de descente du pirate, afin d’avoir le bon timing.

- Ren Shin Ken Shira Ha Dori !
A l’aide de ses deux mains, il intercepta la lame censée lui fendre le crâne. « RSKSHD », nécessitait une certaine concentration pour être utilisé. Ne possèdent pas de trident à portée, affronter des adversaires armée était toujours délicat, ce genre de technique était vite devenu l’une des plus utiles de son répertoire. Toutefois, en raison de la concentration exigée, le Fugu fut surpris par la vive douleur qui foudroya sa jambe, à tel point qu’il poussa sur le coup un cri de fureur. Heureusement, avec son expérience de combat, il pu convertir de manière quasi instantanée cette fureur en rage de vaincre. Agissant par réflexe, il balança brusquement son corps vers la droite (donc, en même temps que son cri), ayant pour effet de briser la lame du sabreur en deux.

- Allez !
Petite mise au point. Le premier humain, muni d’un sabre, avait lancé une attaque aérienne. Au même moment – càd, au moment où la lame était censé s’abattre sur l’homme poisson – le second humain avait tiré avec arme. Agissant de la sorte, le duo avait crée une double attaque inévitable, qui avait porté ses fruits. Obligé de bloquer (ou d’esquiver, mais ici, Shin’ avait bloqué) la première attaque, le chasseur de prime avait été une cible facile pour le tireur. On pouvait toutefois s’étonner de la capacité de cet homme à atteindre son adversaire, malgré les mouvements de balanciers du navire. Il faut rappeler qu’en plus des remous provoqué par le monstre marin, brusquement retombé à l’eau – remous qui tendaient quand même à s’estomper, après quelques secondes – il y avait toujours une sorte de courant artificiel, crée par le Fugu au début de l’affrontement. A cela il fallait ajouter le trou dans la coque, duquel jaillissait d’ailleurs de l’eau. Situé à quelques mètres sur la droite, cette « fontaine » ne serait pas la clé du succès d’aujourd’hui. Non, pour que la victoire soit totale, Shindô voulait montrer à ses adversaires qu’il les surclassait sur tous les points et qu’ils n’avaient donc aucune chance.

Refermons cette parenthèse pour nous focaliser sur l’action. Un ralenti nous permettra ainsi de mieux apprécier la situation. Au moment ou l’attaque aérienne avait été bloquée, le corps du pirate se trouvait dans les airs. En brisant cette lame par un mouvement sec sur le côté, Shin’ n’avait pas rendu l’arme moins efficace, mais il avait fait pivoter le corps du pirate – en amorce d’atterrissage – de façon à le placer horizontalement au sol. Non seulement retrouver l’équilibre au sol avec un angle pareil ne serait pas facile, mais en plus, Shindô ne laissa tout simplement pas le temps au sabreur de se stabiliser sur le plancher des vaches. Dans l’inertie de son mouvement brusque, il pivota sur lui-même, attrapa le bras armé du sabreur, enclencha un second tour sur lui-même et balança littéralement le corps vers le tireur.

- Mada mada !
Hein quoi, un langage étrange ? hum…
Prenant impulsion sur sa jambe d’appui non-douloureuse, Shin’ se propulsa vers l’autre humain, suivant le corps de l’homme qu’il venait de lancer. A l’instant où ce corps arriva à hauteur du tireur, Shin posa à nouveau son pied au sol, conscient des quatre chemins que pouvaient alors prendre la réalité. Le tireur pouvait se prendre le corps de son partenaire et tomber, auquel cas le Fugu n’aurait qu’à donner le coup final. Il pouvait esquiver sur les côtés, auquel cas le Fugu profiterait de sa seconde impulsion au sol pour se réorienter et frapper avant la contre attaque. Le tireur pouvait sauter au dessus du corps, pour ensuite contre attaquer, auquel cas Shin’ bondirait également en profitant de sa seconde impulsion au sol, pour l’achever dans les airs.
Le problème avec ces deux dernières propositions, était la très forte probabilité de se prendre une nouvelle balle. En effet, dans les deux cas, à l’instant où Shin anticiperait l’esquive pour se propulser devant le tireur, celui-ci pourrait utiliser le « double-hit » à son avantage. En gros, il lui suffirait de tirer et d’encaisser le coup de poing en même temps, pour s’assurer de blesser gravement le poisson, au risque de ne pas s’en sortir lui-même.
Le genre de sacrifice qu’un pirate serait prêt à faire pour son équipage. Mais ici, la situation semblait différente. Il n’y avait qu’à voir la relation entre le Capitaine et ses subordonnés pour comprendre qu’on était loin de l’amour passionnel.

Techniques utilisées
Spoiler:
 




Citation :
Certes, Certes ! j’aurais essayé ^^
Par contre désolé pour ce post… je sors d’une session intensive de SF4.
Le « briser » de manière logique reste tout à fait possible, si tu vois ce que je veux dire.

_________________
é_è
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 421

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeSam 6 Avr - 13:43

L'épéiste regarda l'adversaire bloquer sa lame avec ses mains sans aucune difficulté, la stoppant simplement sur place. Ses yeux s'écarquillèrent. Qui était donc ce gars, réellement ? Même le capitaine n'aurait pas été capable d'une telle prouesse... Le bras-droit comprenait mieux pourquoi Kiba avait été battu, au final. Mais rapidement, un sourire vint éclairer son visage. Amusé, rassuré. Tout cela convenait parfaitement au plan d'attaque qu'avait conçu le duo quasiment instantanément. Le tireur, caché derrière le masque qu'offrait le corps de son comparse, avait armé son fusil et tiré directement dans la jambe de l'homme-poisson. Parfait... Une blessure telle que celle-ci poserait bien vite problème dans un affrontement à deux contre un. Surtout pour un combattant au corps-à-corps...

Sauf que soudainement, un évènement incompréhensif eut lieu. Cette véritable force de la nature, dans un accès de rage, sans doute provoqué par la douleur du coup de feu, parvint à briser le katana du pirate sous le regard ébahi et effrayé de ce dernier. Il ne restait plus que le pommeau et une petite partie de la lame dans les mains de ce dernier, tant et si bien qu'il n'eut pas l'occasion de répliquer. La seule chance qu'il aurait eu aurait été de reposer les pieds sur le sol pour prendre son appui et planter ce qui pouvait désormais être qualifié de couteau dans le coeur du chasseur de prime. En effet, il n'avait aucun point d'appui et ne pouvait donc pas se rattraper dans sa chute. Mais malheureusement, son ennemi semblait également l'avoir compris. Il pivota en continuant son mouvement et attrapa le bras du forban sans aucun soucis avant de l'envoyer avec une force exponentielle en direction de l'autre hors-la-loi, un peu plus loin. Ce dernier regarda la scène avec incompréhension, mais revint bien rapidement à l'instant présent. Il devait agir immédiatement... Un duel singulier semblait se dessiner, étant donné que l'autre risquait de ne plus être capable de se battre sans arme digne de ce nom.

Les deux personnes arrivaient bien rapidement du dernier criminel qui laissa cependant un sourire s'afficher sur ses lèvres. Il avait l'objet parfait pour ce genre de situation. Il le sortit d'ailleurs vivement d'une sacoche accrochée à sa ceinture et l'installa en une demie-seconde sur son fusil avant de le lever jusqu'au poste de vigie, en haut du mât. Il tira alors et ce fut un grappin qui fut envoyé là-haut. Tirant sur ce dernier, le pirate se propulsa en l'air, évitant ainsi son collège et une offensive qui aurait pu se montrer décisive de la part de l'ennemi. Il fit un saut périlleux et retomba à l'opposé du pont, pivotant une nouvelle fois et se mettant à genoux pour viser l'adversaire le plus rapidement possible :

-Tu pensais m'avoir aussi facilement ?

Il tira une nouvelle fois, visant le bras droit de l'ennemi.
Kiba, quand à lui, n'arrivait toujours pas à récupérer le contrôle de son corps. Véritablement sonné, il tentait tout de même de faire quelques gestes dans l'eau pour éviter de descendre trop profondément et de ne plus savoir retenir son souffle. Le sabreur s'était évanoui quand sa tête avait heurté le sol avec force.

_________________
Touché ! Coulé ? 274333EssaiSignaPirate
Revenir en haut Aller en bas
Vertex Shader
Chasseur de pirates
Vertex Shader
Messages : 250
Race : Homme plante - Hura Crepitans
Équipage : Boendr

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue33/75Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue12/220Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (12/220)
Berrys: 6.000 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeMer 10 Avr - 16:27


Esprit combattif !


De ce qu’il put observer, le troisième scénario se réalisa. Le pirate ne fut pas renversé par le corps de son camarade et il n’esquiva pas non plus latéralement mais bien en sautant par-dessus. Profitant de son appui, Shindô avait bondit en même temps que lui et comptait le cueillir dans les airs, où de toute façon il ne pouvait rien esquiver. Sautant à une hauteur raisonnable, il n’avait plus qu’à relâcher son coup au moment où le tireur apparaîtrait devant lui. Toutefois, lorsque ce dernier s’éleva devant lui en flèche, évitant du coup l’attaque du Fugu, Shin’ comprit qu’il s’était trompé dans son jugement. Il avait plutôt émit quatre idées, mais ne se focalisait que sur les trois premières. La quatrième concernait la possibilité pour le forban de poser d’un moyen de se sortir de l’attaque tout en se plaçant en sécurité, voir pire en position idéale pour une contre attaque. En bref, un mouvement dit « Safe », impossible à deviner de prime abord et donc impossible à prendre en compte lors de l’élaboration d’un plan. Cette situation illustrait à merveille toute la complexité de l’art du combat. Chaque détail, aussi infime était-il, comptait. Plus qu’une question de force, le Combat et surtout le Duel, était avant tout une question d’habilité. Telle la main d’un joueur de carte, les capacités de chaque combattant représentaient différents atouts, dont il fallait savoir profiter aux bons moments. Ici, la carte qui avait fait tomber son plan à l’eau n’était qu’un simple grappin.

- Hyakumaigawara Seiken !
Comme expliqué plus haut, le pirate s’éleva trop rapidement, le coup de poing de Shindô se perdit dans le vent. L’homme poisson atterrit au sol en premier, ce qui lui avait laissé le temps de lever la tête pour comprendre le comment du pourquoi de cette esquive. Il devina la suite aisément, le pirate venait d’utiliser son arme comme grappin, pour tirer à nouveau, il allait atterrir le plus loin possible du poisson. Shin’ devait absolument se mettre à l’abri, au moment où le pirate tenterait d’attaquer et pas plutôt. Dans son état, il ne pouvait faire de déplacements rapides que par impulsions. En gros, s’il se mettait à l’abri alors que le tireur était encore accroché là haut, ce dernier aurait tout le loisir d’observer et de choisir un autre lieu d’atterrissage, empêchant toute esquive ou protection de son adversaire. Le Chasseur de prime devait se mettre en danger avant de pouvoir se mettre en sécurité. Rapide « scan de la zone », intervint alors le signal attendu – à savoir le bruit des pieds de l’humain sur le bois du navire.

Ne vous y méprenez pas. Si tout cela peut vous paraître bien préparé et bien pensé, il faut bien se rendre compte qu’en réalité, rien de tout cela n’avait même effleuré son esprit. Shindô était le genre de combattant qui fonctionnait à l’instinct. Ce qui est raconté doit probablement illustrer la manière dont son corps et son esprit se mobilisent complètement en situation de stress ; il n’y avait que dans ce genre de situation qu’il était capable de se donner à fond.

- Je dirais que... tu as réussi à me motiver, bravo !
Le pirate retomba sur la rambarde, à l’endroit où quelques minutes plus tôt, Shin’ avait atteint de manière critique son capitaine, l’éjectant ainsi dans l’eau. Lorsqu’il vit le canon se braquer à nouveau vers lui, l’homme poisson sauta sur sa gauche (donc droite pour le tireur). Pourquoi ? Parce qu’il pourrait alors faire d’une pierre deux coups. En plongeant sur le côté, non seulement il évitait ce premier tir, mais en plus, il se mettait à l’abri pour les tirs à venir ; ce qui forcerait le pirate à devoir se déplacer pour l’atteindre, lui laissant ainsi du temps pour réfléchir – car oui, sa simple force ne lui permettrait pas de s’en sortir. Bref, il était caché derrière le mat principal. Il pressa sa main contre sa cuisse douloureuse, puis tourna son visage sur le côté, quand ses yeux s’illuminèrent. La solution !
Souvenez vous, quelques minutes plus tôt, au début des hostilités, Shindô avait percé un trou de la coque jusqu’au pont, du quel jaillissait de l’eau en continu. Ce trou se trouvait juste à côté du mat principal et contribuait à la lente coulée du navire. Ce trou, cette fontaine, n’était qu’à un pas sur sa gauche (donc encore plus à droite pour le tireur.)
Une idée germa dès lors dans la tête du poisson, qui, toujours affaissé contre le mat s’écria à l’égard de son adversaire.


- Il est encore temps d’abandonner ! cria-t-il en plaquant ses deux mains contre le mat

Citation :
Aucune technique ce tour-ci techniquement.






_________________
é_è
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 421

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeMer 10 Avr - 17:57

Si le tireur avait espéré pouvoir prendre un petit peu plus l'avantage en utilisant cette contre-attaque soudaine et dangereuse, il n'avait pu qu'être déçu en observant son adversaire sauter sur le côté et se cacher instantanément derrière le mât, évitant ainsi sans trop de mal la trajectoire du projectile. Le pirate serra les dents en restant cependant à genoux, calmement, attendant son heure. Ce rat serait forcé de se bouger, à un moment ou à un autre... Oui, il allait forcément attaquer. A ce moment-là, le chasseur de prime ne s'attendrait sans doute pas à voir que le forban serait prêt à encaisser ses coups s'il pouvait ne serait-ce que le forcer à s'arracher un bras. Le but n'était évidemment pas de le vaincre, le bras droit était quasiment certain de ne pas pouvoir réussir cet exploit. En revanche, s'il parvenait à le blesser suffisamment, Kiba, lorsqu'il remonterait sur le navire, pourrait tout simplement terminer le travail en quelques mouvements... Tout devrait se passer ainsi. Malheureusement, l'aide de l'épéiste, qui gisait sur le sol à quelques mètres de là, aurait été plus qu'appréciable... Mais bon, autant faire sans lui, les honneurs reviendraient en entier au jeune homme qui laissa, malgré la situation périlleuse dans laquelle il se trouvait, un sourire amusé apparaître sur son visage.

Cependant, le cri de l'homme-poisson lui fit perdre ce sourire. Abandonner ? Pour qui se prenait-il, réellement ? Non, maintenant, l'objectif du pirate venait tout simplement de changer : au lieu de se contenter de le blesser, il allait le tuer et exhiber son cadavre sur la prochaine île, pour montrer la toute domination de leur équipage sur cette mer de Grand Line ! C'est pour cette raison qu'il prit la parole, avec une expression désormais énervée sur le visage :

-Tu te prends pour qui, enfoiré ? Je vais te botter !

Mais bon, même si la volonté était bien présente, comment faire pour le tuer ? Cet humanoïde était caché dans sa tanière, attendant très certainement le moindre faux pas du forban pour lui faire sa fête... Ce fourbe n'allait très probablement pas bouger, ou en tout cas pas sauter dans la gueule du loup ! Il avait démontré des capacités de stratège immédiats durant toute la bataille, en tout cas dans les moments décisifs. Par exemple, quand il avait laissé le capitaine lui mettre un coup de poing pour contre-attaquer avec encore plus de puissance !

Le tireur se décida cependant bien rapidement et voulut jouer tout de même la carte de la prudence. Le plus silencieusement possible, il se releva et commença à dessiner un cercle autour de la pièce de bois centrale. Une fois qu'il verrait son ennemi, il n'hésiterait pas à faire feu autant de fois que possible, jusqu'à recouvrir le bateau tout entier de son sang impur ! C'était décidé : ce foutu chien d'avare coulerait avec le navire !

_________________
Touché ! Coulé ? 274333EssaiSignaPirate
Revenir en haut Aller en bas
Vertex Shader
Chasseur de pirates
Vertex Shader
Messages : 250
Race : Homme plante - Hura Crepitans
Équipage : Boendr

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue33/75Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue12/220Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (12/220)
Berrys: 6.000 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeJeu 11 Avr - 2:12


Vaincre ou périr, il faut choisir


Encore une excellente illustration de l’incapacité de Shin’ a concevoir des plans. Il fonctionnait vraiment beaucoup mieux à l’instinct. En analysant la situation, il s’était dit que son adversaire remarquerait de suite qu’en s’abritant derrière le mat, son homme poisson d’adversaire s’était dangereusement approché du jaillissement d’eau. Shindô pensait alors qu’en comprenant cela, le tireur mette tout en œuvre pour empêcher le Fugu de s’approcher de l’eau, qui pourrait lui permettre d’attaquer à distance ; pour cela, le pirate ce serait déplacé sur le côté, afin de pouvoir aligner l’amphibien avant qu’il ne puisse tenter quoi que ce soit. Or, si, comme il l’avait désiré – chose que n’importe qui aurait pu deviner – le pirate était bel et bien en train de se déplacer de manière à ne pas être gêné par le mat, ce n’était pas du tout pour les raisons qu’il avait imaginé. Dans tous les cas, ce déplacement latéral était primordial pour la suite des évènements. Il avait même lancé une feinte orale pour forcer le pirate à aller dans ce sens, bien que comme dit précédemment, Shindô n’était vraiment pas doué pour jouer psychologiquement avec les autres, donc il n’avait été qu’à moitié confiant pour cette stratégie…

Qui allait pourtant s’avérer payante. Sans même jeter un coup d’œil pour chercher à savoir si le pirate avait bougé ou non, il continua à faire ce qu’il était occupé à faire depuis qu’il se tenait adossé contre ce mat. Pour comprendre, retournons quelques secondes en arrières.

Shindô a écrit:
- Il est encore temps d’abandonner ! cria-t-il en plaquant ses deux mains contre le mat

Faire chuter ce gros mat avait demandé plus de force qu’il ne le pensait, mais lorsqu’il entendit le “crac” caractéristique, il soupira de soulagement. Se mettant face à ce dernier, il porta le coup final, encastrant sa paume à la base du grand pilier de bois qui se mit alors à tomber lentement. Sans demander son reste, Shindô se jeta à l’eau, où il pouvait se mouvoir beaucoup plus facilement, même avec une jambe perforée. Il comptait rattraper le capitaine et l’assommer d’un coup de poing si nécessaire. Pour le reste, autant le dévoiler clairement. Le combat était terminé. Ramener toutes les têtes primées de ce navire lui demandait un coup trop élevé. En s’y mettant sérieusement, il pourrait très certainement y arriver, d’ailleurs le fait d’affronter un combattant à distance l’avait beaucoup stimulé. Seulement voilà, vaincre ou périr, il faut choisir. Ca n’avait peut-être pas été un duel, mais au moins il avait prit son pied et pouvait partir sans remord.
Alors qu’il nageait vers son unique proie du jour, Shindô eut tout de même quelques pensées pour le sabreur et on ami tireur.


**J’ai fait tomber votre mat, vous privant de votre meilleure voile et vous ai coincé dans un courant articifiel, limitant vos déplacement pour un moment. Je vous ai arraché votre capitaine, ai perforé votre coque. J’ai empoisonné bon nombre de vos camarades, vous ai même blessé, pour l’un d’entre vous. Alors souvenez-vous de moi. Haïssez non pas l’homme poisson mais le chasseur de prime, avide de Berry que je suis. Entraînez-vous, devenez fort, retrouvez-moi et affrontez-moi lorsque vous serez prêt. Nous livrerons alors un bien meilleur combat ! *

Citation :
Techniques utilisées

Jodan Bakusho – Shindô donne un puissant coup de paume directement dans le menton de l’ennemi. Ce mouvement est puissant utilisé sous l’eau, mais reste un peu lent
Utilisé sur le mat principal pour le faire chuter.


_________________
é_è
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Pirate)

PNJ (Pirate)
Messages : 421

Feuille de personnage
Niveau:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Touché ! Coulé ? Left_bar_bleue0/0Touché ! Coulé ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitimeJeu 11 Avr - 21:09

Le jeune tireur se décalait, pas par pas, lentement, la tension montait rapidement. Il savait que c'était le moment de vérité, qu'il allait pouvoir vaincre son ennemi ou, au contraire, perdre et finir en prison... A chaque seconde, son coeur battait un peu plus fort. Il gardait le mât en joue, espérant pouvoir tirer le premier. Oui, il allait tirer le premier. L'instant qui suivait, il reprenait confiance, restant le plus silencieux possible. Ses pieds ne faisaient pas craquer le pont, ils glissaient sur celui-là. Et puis, le bruit que provoquait le navire en pleine séance de plongeon était, de loin, suffisant pour couvrir sa respiration. Et dans le pire des cas, les autres hommes, assommés ou blessés, faisaient également ronfler leurs poumons... Alors, comment cet homme-poisson pourrait bien retracer son parcours et bondir au moment opportun ? Avec cette conviction en tête, le forban continua son chemin avec une précaution et une lenteur extrême.

C'est soudainement qu'un craquement se fit entendre. Il sursauta, sur le coup, voyant le grand mât se fendre. Que se passait-il ? Que faisait vraiment ce chasseur de prime ? Ou peut-être cela n'était pas voulu ? Dans tous les cas, c'était une raison supplémentaire donnée au pirate pour rester sur ses gardes. Il décida donc de rester encore plus prêt à saisir une quelconque occasion, ne bougeant plus, gardant le plus de précautions possible. Un nouveau craquement eut lieu, encore plus puissant que le premier, faisant tout simplement chuter la pièce centrale du navire. Elle s'effondra à l'endroit où était resté le bras droit de Kiba auparavant, détruisant une partie encore plus conséquente du pont avant de chuter lourdement dans Grand Line et de commencer une descente jusqu'au fond des eaux.

Dans le même temps, l'humanoïde avait bondit dans l'eau. Malgré sa vitesse de réaction stupéfiante pour un humain banal, le tireur n'eut clairement pas le temps de le viser et de tirer efficacement, tant et si bien qu'il resta immobile quelques instants plus tard, attendant simplement, une boule dans la gorge. Que voulait donc faire cette créature ? Une contre-attaque ? Non, en tout honnêteté, le jeune homme savait parfaitement qu'il n'avait aucune chance... Et ce foutu avare devait le savoir tout aussi bien... Le capitaine. C'était lui la cible de cette enflure. Il avait du aller le chercher pour le ramener sur une île le plus rapidement possible, profitant de la débâcle la plus totale de l'équipage. Serrant les dents, le sniper se dirigea directement, et sans réfléchir davantage, jusqu'à l'épéiste qui venait de se mettre en position assise avec difficulté. Il le prit sur son dos et alla tout aussi vivement en direction de la petite barque, seul moyen de survivre dans les prochaines heures étant donné que le bateau était promis à couler et à disparaître dans les flots désormais menaçants. Il avait le Log Pose, par miracle. Il n'avait plus qu'à prier que leur chemin soit calme et que l'adversaire n'essaierait pas de les arrêter... Car dans ce cas-là, ils étaient fichus. Dans tous les cas, il jura de se venger. Il jura d'un jour faire regretter cet affront à cette bête qui n'était même pas humaine. Il aurait sa vengeance et le tuerait.


Fini, si j'ai bien compris ? ^^

_________________
Touché ! Coulé ? 274333EssaiSignaPirate
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Touché ! Coulé ? Empty
MessageSujet: Re: Touché ! Coulé ?   Touché ! Coulé ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Touché ! Coulé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: En Mer-