Partagez | 
 

 Un Racket Dangereux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Un Racket Dangereux   Lun 22 Oct - 1:30


Un racket dangereux


Kiru voguait depuis 4 jours et ses réserves de nourriture étaient épuisées depuis la veille lorsqu'il arriva au Royaume d’Illusia. Jiro lui avait dit qu’ici il trouverait des personnes capables de l’aider dans sa quête de vengeance envers les dragons célestes. Il est vrai qu'il avait entendu dire que cette île était le berceau de la Révolution et il serait idéal qu'il puisse rencontrer ces personnes pour intégrer cette rébellion. Mais il n’en savait pas plus à ce sujet et se retrouvait seul perdu dans ce grand Royaume sans endroit où aller. Mais actuellement il s’inquiétait plus de la faim qui commençait à se faire sentir dans son ventre. Il chercha dans son embarcation une nouvelle fois mais ne trouva toujours aucune nourriture, de plus il n’avait pas d’argent donc ne pouvait pas acheter de quoi manger.


Il s’assit quelques minutes, réfléchissant aux possibilités qui s’offraient à lui. Il en conclu que le meilleur moyen d’obtenir de l’argent rapidement, même s’il ne lui plaisait pas, était de le voler. Or la nuit commençait à tomber et donc les passants devenaient moins nombreux et il serait désormais impossible de voler quelqu’un sans qu’il s’en aperçoive. Il décida donc de faire appel à une manière plus directe mais aussi plus efficace, le racket. Il sorti donc de son bateau et fis un tour rapide du port, attendant que la nuit tombe et repérant les lieux pour connaître à peu près le terrain. Lorsqu’il fit nuit il se plaça dans un coin de ruelle légèrement sombre, se mis un foulard autour de la bouche pour ne pas être reconnu et attendit une victime.




Dernière édition par Kabayochi.M.Kiru le Mar 23 Oct - 11:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 543
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Lun 22 Oct - 18:59

Aujourd'hui, c'était journée libre ! Drake avait eu un jour de congé et donc, n'était pas parti au restaurant. Moment idéal pour profiter de la journée, n'est-il pas ? C'est pour cela que notre bretteur s'était levé assez tôt, pour profiter et prendre la vie comme elle est. Comme à son habitude, il avait pris son petit déjeuner, suite à cela s'était préparé, pour enfin mettre une tête en dehors de sa chambre. Bref, la routine, ce qu'il faisait chaque jour depuis qu'il s'était établie dans ce royaume. Enfin, la routine, mais sans le travail.

Il avait utilisé la matinée pour faire ses emplettes, surtout de la nourriture, le petit stock de sa chambre d'hôtel commençait par se vider. De plus, qu'était un cuisinier sans ingrédients ? Il ne pouvait rien faire, nous sommes là bien d'accord ? Il profita donc de cela pour parcourir les marchés, les rues marchandes très animée de son quartier. Il faut dire qu'à première vue, on ne se douterait pas qu'Illusia était le berceau de la révolution. Bref, c'était après une bonne petite promenade pour se mettre en forme et après avoir faire le tour pour remplir ses placards, qu'il retourna chez lui, pour le midi et donc, se faire un bon petit plat avec ce qu'il avait acheté. Enfin, pas tout bien sûr, sinon il faudrait refaire toute une tournée pour, encore une fois, gonfler les placards, soit, les Berrys y passeraient encore une fois. Drake était aussi seul chez lui, certes, il avait une assez grosse appétit, mais avec tout cela, il ne pourrait jamais tenir le coup.

Après ce repas du midi, Drake décida de profiter de l'après-midi, mais cette fois-ci, il ne le ferait pas pour prendre l'air, mais surtout pour s'entrainer. Il s'entraÏnait souvent, il le fallait bien s'il voulait devenir bien plus fort. Il se dirigea donc vers le port, ou plutôt vers la baie, il trouverait bien un coin où il n'y aurait personne. Notre pirate aimait bien s'entrainer près de la mer, faisant virevolter ses armes en rythme avec la décadence des vagues, il avait pris une certaine habitude à faire cela à côté de l'eau. Bref, il fit cela toute l'après-midi, jusqu'au crépuscule, finissant par une amélioration de sa maitrise des sept sabres. Enfin, « amélioration » était un mot dit bien vite, mais d'un côté, s'entrainer revenait à s'améliorer non ? Pour Drake, un entrainement n'était pas là que pour garder la forme ou ne pas perdre la main, s'entrainer, c'était aussi devenir plus fort et donc, être toujours un peu plus près de son rêve.

Après avoir repris un peu en observant le coucher du soleil, il décida de rentrer chez lui. Le quartier était bien changeant le soir, il n'avait plus rien à voir avec ce que Drake avait vu ce matin, les rues étaient tranquilles, vides, sombres, sans âmes qui vivent, les stands n'étaient même plus là. Retournant tranquillement vers son hôtel, on le sortit soudainement de ses pensées. En effet, il parcourait tranquillement la ruelle quand un homme sortit d'un coin sombre pour agresser l'épéiste. Sa première réaction fut de poser sa main sur sa garde, sans pour sortir son arme, vieux réflexe.
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Mar 23 Oct - 8:23


Un racket dangereux



Cela devait bien faire 30 minutes qu’il patientait dans ce coin de ruelle sombre et l’ennui commençait à se faire sentir. Il avait visiblement mal choisi son coin, depuis qu’il attendait les seules personnes qui étaient passées avaient été un groupe d’une vingtaine de pirates. Il n’avait pas osé les agresser ne voulant pas se battre mais seulement volé de quoi manger. Commençant à s’agacer il décida de racketter la prochaine personne qui passerait ici peu importe son allure et qui elle était. Il s’autorisa alors à partir dans ses pensées. Il pensa tout d’abord à son passé, à ses parents, aux Tenryuubitos et à Jiro. Il repensa particulièrement aux 2 années qu’il avait passé avec cet homme et sa fille dont il ne connaissait presque rien au final.


Il commençait à se poser des questions sur Jiro, ses rapports avec la Révolution dont il lui avait tant parlé et sur les actes qui le faisaient désormais se cacher pour éviter la marine lorsqu’il perçut une ombre bouger dans la ruelle. Il se redressa aussitôt et étudia rapidement sa proie, le noir ne permettait pas de le voir précisément mais il n’avait pas l’air impressionnant et semblait avoir assez d’argent pour que Kiru puisse se payer quelques repas. Il n’en fallait pas plus! Kiru sortit de son coin sombre, se planta sur le chemin de l’homme et lui dis d’une voix qu’il voulait menaçante :


Stop! Arrêtes-toi! Tu vas bien gentiment faire ce que je vais te dire et tout se passera bien pour toi.


C’est alors que Kiru remarqua que l’homme venait de poser sa main sur sa garde, et il semblait avoir plusieurs sabres. Le Golem ne réfléchis même pas, ça sentait mauvais, il était prêt à parier qu’il y allait avoir du grabuge et que cet homme ne serait pas facile à vaincre. Il sortit son katana et courut vers l’homme, il devait l’attaquer pendant qu’il avait encore l’effet de surprise. Merde! C’était justement ce qu’il voulait éviter, mais maintenant c’était trop tard. Il brandit son katana et donna un coup du côté de la garde de son adversaire pour le prendre de vitesse et l’empêcher de la sortir. Il fit alors un bon de côté sans se soucier du résultat de sa première attaque et remis le même coup de l’autre côté. Ceci fait il recula d’un pas, bondit sur l’homme et abattit son katana comme s’il avait voulu couper l’inconnu en deux. Enfin il se recula rapidement pour se tenir hors de portée de toute riposte et regarda si ses attaques avaient atteintes l’homme.


Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 543
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Mar 23 Oct - 13:03

Drake traversait donc cette ruelle sombre quand un homme tomba sur lui pour l'agresser. Cela lui prit de cours, mais il se reprit vite. Mais après c'était qui ce gars ? Bon c'est vrai, il avait bien choisit son moment pour faire peur à un passant, mais bon, si Drake n'était pas passé par là, il aurait sûrement du attendre encore un bel instant. Déjà que la ruelle, de jour, n'était pas très « fréquentée », il doutait que la nuit, la petite rue verrait plus de monde. Mais bon... sûrement que celui-là n'avait pas beaucoup d'expérience dans le domaine. Certes, avec Drake n'aimait pas ses pratiques barbares et inutile, mais avec un peu de jugeote, on pourrait facilement penser que pour une agression réussie, il était mieux de le faire dans un coin un peu plus fréquenté. Enfin, cela dépendait du type d'agression, sauf s'il attendait pour agresser une personne dans l'espoir de ne trouver personne à agresser... Gros manque de logique là... Si c'était le cas bien sûr.

Bref, Drake avait déjà posé une main sur sa garde, prêt au pire. Le soir s'étant déjà installé, il ne put voir le visage de son adversaire potentiel, surtout que la lune était derrière lui.

« Qui es-tu et que me veux-tu ? » Avait-il lancé à l'égard de cet homme.

~Mais pourquoi j'ai demandé ça moi... Je suis con, j'm'en tape de savoir qui c'est et si il est là, c'est pas pour trois mille trucs...~

« Stop! Arrêtes-toi! Tu vas bien gentiment faire ce que je vais te dire et tout se passera bien pour toi. »

« Oh mais ne t'inquietes pas, je ne compte pas bouger. »

« Sinon, dis toujours, je verrais si je fais ou pas... »

Il devait perdre cette attitude hautaine qu'il prenait certaines fois... Bon, là, ce n'était pas le problème, le problème était surtout ce gars-là, apparemment c'était un racket. Ok, là c'était sûr...

« Alors, ce soir, au menu, je propose un racket, une attaque, une défense et un baston, nous vous souhaitons un bon menu et surtout, merci d'être passé ! »

Après avoir dit cela, il sortit sa Yubashiri, enfin, il voulut sortir, car l'homme avait, lui aussi, une arme blanche, un Katana même, il se servit de la lame pour frapper la garde de l'épée de Drake et donc empêcher celui-ci de la sortir et de se mettre en garde. Drake utilisa son autre main pour s'emparer d'une autre lame, mais le second épéiste refit sa même action et frappa encore une fois la garde.

~Ok au moins, lui il sait ce qu'il fait, ça va être intéressant... de plus, ça fait longtemps que je me suis pas battu, ça permettra de tester l'efficacité de mes entrainements...~

Mais ce combattant ne lui laissa aucun répit, il fit un bond vers l'arrière. Drake allait profiter de ce saut pour sortir sa meilleure copine mais, encore une fois, l'autre bretteur fut rapide et revint à la charge, mais cette fois-ci d'une manière plus violente, il attaque comme s'il voulut couper le Kotori en deux. Ne pouvant sortir son arme, de par la rapidité du coup, il esquiva d'une roulade latérale, de manière à ne pas se faire trancher comme un jambon.

« Ooh ! Tout doux ! Si tu veux de la baston, moi je dis pas non ! Maintenant c'est à mon tour... »

Suite à cette parole, il sortit enfin son arme, sans que l'ennemi ne l'en empêche. En effet, il avait mis un grand espace entre lui et Drake. Même s'il se ruait sur le guerrier blond, celui-ci aurait sûrement le temps de faire une parade.

Maintenant arme en mains (car oui, pour l'instant il n'avait sorti qu'une seule lame, il n'aimait pas toutes les sortir au début d'un combat), il mit sa garde et analysa la posture de son adversaire. Suite à cela, il passa à l'attaque, simplement, mais efficacement. Son but n'était pas de blesser l'ennemi, mais de décrypter ses gestes et sa garde. Cela aiderait bien avant de vraiment attaquer. Il frappa donc de manière à ouvrir la garde de l'adversaire, utilisant tantôt des estocades, tantôt les tranchantes, un enchainement assez court, une dizaine de coup tout au plus, mais un enchainement rapide, une faute étant vite exploitée...

Il y allât de bon coeur, sans pour autant vouloir blesser. Après tout, cet homme avait sorti les armes avant Drake non ? S'il cherchait la baston, Drake lui donnait de la baston...


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Mar 23 Oct - 18:19


Un racket dangereux


Kiru regardait le bretteur se relever, oui car il en était désormais sûr, c’était un bretteur. La manière dont il avait voulu se jeter sur ses sabres juste avant chaque attaque le prouvait. Heureusement que son entrainement l’avait rendu rapide car sinon il serait actuellement en train d’essuyer les coups féroces de cet adversaire. L’homme avait eu l’air surpris lorsque Kiru était apparu puis il lui avait demandé qui il était et ce qu’il lui voulait. Le Golem n’avait pas bien compris l’intérêt de la première question et si l’inconnu ne connaissait désormais pas la réponse, il ne la connaîtrait jamais. L’homme l’avait regardé de manière hautaine et Kiru n’aimait pas ça, il n’avait même pas écouté ses paroles et s’était rué sur lui.


Mais visiblement il n’avait pas été assez rapide car même si les deux premiers coups avaient joué leur rôle le dernier n’avait pas fait mouche et l’homme avait esquivé sur le côté. Il semblait désormais le prendre plus au sérieux et avait sorti l’un de ses sabres, soit il ne pensait pas avoir besoin de sortir les autres, soit il était vraiment très fort. Dans les deux cas Kiru devrait donner tout ce qu’il a pour pouvoir le battre. L’homme semblait l’observer, mais aussi sur le point d’attaquer.


Et ça ne manqua pas, l’homme vint vers lui, entre marche et course, il ne semblait pas pressé mais ne semblait pas non plus vouloir trop s’attarder. Cette nonchalance commença à énerver Kiru qui se mit en garde, près à contrer les coups de son adversaire. Il fut d’abord quelque peu surpris des coups que lui porta l’inconnu, et les para avec difficultés. On sentait le fruit d’un long et dur entrainement dans la manière dont des coups banals devenaient à ce point dangereux de la part de cet homme. Il commença à reculer et se reprit, faisant face et contrant désormais avec moins de difficultés. Il se rendit alors compte que l’homme ne l’attaquait pas vraiment, ses coups n’avaient pas pour but de le toucher, il semblait se retenir. Kiru, repensant à sa nonchalance et à son attitude hautaine, en conclu que cet homme s’amusait et se moquait de lui. Cette conclusion eue pour effet de l’énerver encore plus, cet homme voulait s’amuser ? Et bien il allait l’amuser.


Il laissa un peu de rage remonter en lui et s’en servit pour repousser une autre attaque et fit alors tourner la vapeur. A force de reculer il se trouvait désormais près du mur, il bondit alors sur ce mur et s’en servit comme appui foncer sur son adversaire comme une flèche et forcer sa garde. Il se rattrapa devant lui et fit une roulade sur le côté pour se trouver de nouveau du côté de la ruelle et placer le bretteur du côté du mur. Il se releva et lança :

Tu veux jouer ? Alors joue avec ça!

LA PASSE DE 10!


Il se jeta alors sur son adversaire, il sortait sa meilleure technique au katana, si l’adversaire prenait toujours ce combat avec nonchalance il allait le sentir passer.

Il enchaina ses 10 coups avec la rapidité qu’il avait acquise au cours de ses entrainements. C’était la seule technique avec laquelle il pouvait atteindre cette vitesse. Et lui, ses coups étaient faits pour blesser. Il finit son attaque en reculant une nouvelle fois hors de portée de son adversaire, c’était la première chose qu’on lui avait appris, ne jamais rester à portée de son adversaire après une attaque pour ne pas se faire contrer et subir une blessure à cause d’une erreur. Une fois sa position satisfaisante, il regarda l’homme, aucun homme normal ne pouvait sortir indemne de cette attaque, mais était-il normal ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 543
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Mar 23 Oct - 20:05

Drake avait placé ses quelques coups et l'homme les avait paré avec un peu de difficulté, pourtant notre bretteur blond n'y avait pas été franchement. Sois il feintait et faisant semblant d'avoir du mal à parer les coups, sois il avait vraiment du mal, pourtant le guerrier n'était pas si fort que cela. Bon, on ne pouvait rien affirmer pour l'instant, le combat ne faisait que commencer, il faudrait mieux avancer dans l'affrontement avant de poser les mots et les conclusions. Drake commençait à appuyer un peu plus ses coups, mais l'homme d'en face s'habituait aux coups et paraît mieux.

On pouvait remarquer ici un bon épéiste qui s'opposait à lui. Ce qui nous poussait vers conclusion ? Simple, tout d'abord la vitesse dont il avait fait preuve quand il avait porté ses premiers coups, ensuite, cette adaptation dont il faisait preuve et il n'avait sûrement pas tout dévoiler. L'enchaînement allait prendre fin, l'ennemi avait bien sûr tout parer. Mais le but de ce débit de coup s'avéra quand même utile. Drake avait perçu des failles, non, il avait perçu UNE faille. Encore un indice d'un épéiste ne négligeant pas son entrainement : la garde. En effet, un sabreur ne faisant pas fi de sa garde n'était pas un bon sabreur, il une garde n'était pas fermée, l'ennemi pourrait facilement venir vous empaler de son arme. C'était donc une toute petite faille à garder en mémoire et à exploiter le moment venu.

Arrivant à la fin de son attaque, l'adversaire se trouvait contre un mur, mais la reaction ennemi fut rapide et surprenante : il prit appui sur le fameux mur pour se ruer comme une torpille sur notre Kotori. Suite à cela, en utilisant sa vivacité, l'inconnu s'arrêta devant le blond en se reprenant et enchaîna avec une roulade sur le côté. Il avait bien calculé son coup, car maintenant, c'était Drake qui était dos au mur. Ca sentait pas bon là...

Tu veux jouer ? Alors joue avec ça!


Jouer ? Pourquoi donc jouer en plein combat ? Avait-il répondu, mais cette fois-ci avec un certain serieux, et non ironiquement comme il l'avait pas avant cela.

Alliant le geste à la parole, il (l'adversaire bien entendu) se plaça en position offensive et attaque, Drake étant confiné dans un espace restreint, il se contenta de prendre certain nombre et coup et d'en bloquait d'autre. Cette fois là, l'opposant y était allé de bon coeur avec une attaque pour le moins violente. Mais Drake était l'une de ces personnes qui agissaient comme des Impact-Dials, se prendre de coup le « rendait plus fort » bien sûr ce n'était qu'une perception de notre protagoniste, se prendre des coups ne le boostait pas vraiment, mais cela faisait monter l'adrénaline. En gros, plus il se prenait de coups, plus il voulait en rendre... Dans la mesure où les blessures n'était « pas trop grave ». C'est comme ça qu'il s'en sortit avec deux coupures sur un bras, une autre sur l'autre bras, une coupure au niveau des côtes et une blessure quand même assez profonde plus bas, mais bon, tout ça, ça se soignait, c'est comme cela que pensait notre blondinet. Une fois son attaque terminée, il recula d'un grand bond.

Drake se positionna de manière à ne plus être gêné par un mur. Il replaça bien son bandeau frontal, ré-ajusta ses lunettes, déjà, cela signifiait « maintenant, à mon tour », mais en plus de cela, il enleva son écharpe, ça c'était un « bien joué, on passe au niveau suivant maintenant ? ». Il se servit de ce dernier accessoire pour faire un garrot un niveau de la blessure la plus profonde et la serra autour de sa taille, car déjà, une tâche pourpre commençait à s'étendre.


« Dit-moi, quel est ton nom ? J'aime bien connaître l'identité de mes adversaire, moi, c'est Drake. De plus, j'imagine que toi aussi tu es bretteur, je le vois à tes reflexes et mouvement. C'est un plaisir d'avoir ce combat avec toi. Mais maintenant, c'est à mon tour de passer à l'attaque. »

Il se mit en position d'attaque, arme bien serrée, il commença à avancer lentement, puis prit plus de vitesse, il positionna son sabre de revers et lâcha un « WHITE SLASH » dans sa course. En prononçant ce mot, il prit bien plus de vitesse pour lancer un tranchant fatal à l'adversaire. Mais en vérité, c'était une feinte, pour réussir à se positionner avec agilité derrière l'adversaire. Arrivé à l'arrière de l'ennemi, il attendit que celui se retourne pour vraiment attaquer, il avait retourné son arme du côté non tranchant.

« Final... Rush !! » Il utilisa cette attaque pour porter de violents coups à l'adversaire, mais du côté non tranchant. Après sa Final Rush, il enchaîna avec une White Slash, toujours du côté non tranchant, son but n'était pas de faire gouter le sang. Ensuite, il fit une « manoeuvre de dégagement » pour laisser un « espace de sécurité » entre l'adversaire entre l'adversaire et lui.


« Connais-tu la technique de combat au sept sabres ? Le shishitoryu ? » Avait-il dis en s'armant de toutes ses lames.

« Et bien, laisse moi donc te la montrer... »


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Mer 24 Oct - 1:18


Un racket dangereux


L’adversaire avait semblé étonné de sa remarque et son visage était devenu plus sérieux, comme s’il s’était douté que quelque chose allait se passer. Il n’avait visiblement pas compris ce que Kiru avait insinué mais en avait désormais compris le résultat. Acculé au mur il ne pouvait pas esquiver "la Passe de 10", il se contenta d’encaisser les attaques et les coups, en parant certains et réussissant tout de même à dévier tous ses coups sauf un qui réussit à atteindre le bretteur entre le bassin et les côtes, y laissant une entaille saillante.


Lorsque Kiru fut hors de portée, il put constater que 6 de ses coups avaient atteints leur cible ce qui n’était pas si mal même si un seul laisserait des traces dans ce combat. L’homme avait commencé par s’écarter du mur dès que Kiru s’était éloigné de lui, il n’avait visiblement pas apprécié de se retrouver coincé ainsi. L’inconnu se redressa, le fixa, remit ses lunettes et ôta son écharpe. Kiru le regardait incrédule, il ne voulait pas non plus un miroir pour se refaire une beauté ? Il regarda l’homme se commencer à se faire un garrot avec l’écharpe et se retint de l’attaquer pour lui apprendre à faire ça en plein combat. Il respecta néanmoins son adversaire en le laissant faire mais n’en restait pas étonné pour autant, il avait l’impression que cet homme faisait le clown même s’il était vrai que sa blessure saignait abondamment.


Le bretteur le regarda alors, il semblait être devenu sérieux et ne voulait visiblement plus s’amuser. Il s’adressa à lui :

Dis-moi, quel est ton nom ? J'aime bien connaître l'identité de mes adversaires, moi, c'est Drake. De plus, j'imagine que toi aussi tu es bretteur, je le vois à tes reflexes et mouvement. C'est un plaisir d'avoir ce combat avec toi. Mais maintenant, c'est à mon tour de passer à l'attaque.

Décidément ce bretteur était très étrange, mais au moins il prenait Kiru au sérieux désormais. C’était toujours ça! Un sourire fleurit sur son visage, son adversaire ne pensait quand même pas qu’il allait répondre. Mais il perdu ce sourire dès qu’il vit le dénommé Drake s’avançait vers lui, accélérant de plus en plus au fur et à mesure qu’il s’approchait. Le bretteur positionna son sabre pour le frapper sur le tranchant et cria quelque chose qui parut le galvaniser. Mais il avait laissé une grosse faille dans laquelle Kiru s’engouffra. Lorsqu’il arriva devant lui Kiru se jeta en avant pour le trancher dans sa course mais l’homme l’avait déjà contourné et le jeune homme failli tomber emporté par son élan. Il se reprit et se retourna.


Il ne put que constater que son adversaire avait désormais positionné son sabre du côté non-tranchant avant d’essuyer cette attaque qui avait visiblement été nommée "Final Rush". Kiru encaissa le premier coup sans broncher, retenant le cri de douleur qui se muait dans sa gorge, il venait de se faire une blessure interne aux côtes en encaissant le coup. Mais Drake ne s’arrêta pas là, il poursuivit en le heurtant rapidement avec sa lame au même endroit, aggravant la blessure. Cette fois-ci Kiru ne put s’empêcher de lâcher un cri de souffrance, il se courba sous la douleur et son cri de souffrance se mua en cri de rage tandis que du sang remonta dans sa bouche et qu’il dut le cracher.


Le bretteur s’adressa à lui de nouveau, mais cette fois ses paroles furent étouffées par la douleur et la rage qui montaient en Kiru. Il comprit juste que l’homme voulait lui montrer une technique de combat spéciale et le vit s’équiper des 7 lames dont il disposait. Il voulait en finir visiblement, et Kiru ne pourrait pas se battre avec cette blessure. Il allait devoir se transformer pour avoir encore une chance. Il suivit sa rage et dis à l’homme :

Tu voulais savoir mon nom ? Pour toi ce seras tout simplement Le Golem. Et non je ne suis pas bretteur mais puisque tu as l’air dis tenir je vais continuer à utiliser mon katana.

Kiru serra alors très fort son katana dans sa main droite et passa en forme hybride, laissant la Pierre s’enrouler autour du manche de son katana, ne laissant plus paraitre que la lame. Il cria alors La Griffe du Golem et se rua alors sur son adversaire. Il était désormais moins rapide mais cette technique lui permettait de conserver une rapidité conséquente.


Le Golem arriva sur l’homme, lui donna un coup de poing puissant puis enchaina 4 coups rapides en avant avec sa griffe. Sans attendre de réaction il se baissa et fit une balayette à son adversaire pour le faire tomber, il se releva à peine et abattit sa lame en direction du cou du bretteur comme s’il voulait le décapiter. Il recula de 2 pas pour voir le résultat de son attaque et encaissa les retombées de son attaque sur son corps. La fatigue commençait à se faire sentir et l’utilisation de cette technique et de cette vitesse causa quelques dégâts au corps de Kiru, réveillant notamment la blessure infligée par Drake quelques minutes auparavant. Il mit un genou à terre et regarda son adversaire.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 543
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Mer 24 Oct - 16:35

Le combo de Drake avait visiblement bien fait effet. Comme quoi, on pouvait faire mal avec une lame sans pour autant couper ou trancher. Il avait enchaîné ses coups au niveau du ventre et des cotes et, il avait heurté une côte et donc, l'ennemi s'était pris des dégâts plus ou moins important, de plus, avec son White slash, le coup avait été porté sur la côte touchée. Il n'avait pas remarqué cela aux premiers coups, mais il s'en était rendu compte quand il avait touché une seconde fois l'os : l'adversaire avait laché un cri, de plus il s'était courbé, de douleur sûrement et avait craché du sang.

~Touché ! Apparemment j'ai touché un truc, faut que je continue à attaquer ici.~ En effet, il avait trouvé un point faible, enfin.

« Tu voulais savoir mon nom ? Pour toi ce seras tout simplement Le Golem. Et non je ne suis pas bretteur mais puisque tu as l’air dis tenir je vais continuer à utiliser mon katana. »

Le Golem hein ? Surnom pour le moins original... De plus il n'était pas manieur de sabre, cela, c'était étonnant, pourtant il avait bien l'air s'être entraîné dans le même optique qu'un bretteur.
Soudain, le « Golem » changea « de forme ». En effet, il passa d'une forme tout à fait humaine, puis, tout en prenant en taille, il se transforma en « homme » de pierre. Tout en emprisonnant son arme dans sa pierre. Un... Zoan ? En fait non, il pouvait être Zoan comme Logia, mais vu la manière dont il s'était transformé, c'était bien un Zoan.

« Alors comme ça tu es un zoan... »

« Comme je le disais, je combat risque d'être vraiment interessant, je me demande même si mes lames peuvent couper la roche... Testons donc cela ! »

Justement, Drake mettait justement du temps pour parfaire une attaque. Celle-ci était destinée à transcender la pierre et à niveau et perfectionnement plus pousser, l'acier. Au cours de l'après-midi passé, il travaillait notamment sur cela, mais ce n'était pas chose facile de couper l'acier, il lui fallait donc passer par la pierre avant tout. Mais avant tout, il devait augmenter son degré de maîtrise...

Le katana maintenant bien bloqué dans la pierre, il pouvait s'en servir comme s'il s'agissait d'une partie de son corps. C'est justement la stratégie que ce « Golem » utilisa. Il se rua sur Drake et se mit à attaquer. Drake essuya d'abord un violent coup de poing qui le fit perdre équilibre et il vacilla. Mais l'homme continua, cette fois-ci avec sa « griffe ». Drake ne perdit pas de temps et se remit en positionne avant de se faire transpercer. Le Golem attaqua quatre fois, ayant une tenu d'arme abordant à la fois la défense et l'attaque, il en para deux, mais il ne put faire de même avec mes deux autres coups et esquiva au mieux, mais il se prit une autre coupure au passage. De plus, ses efforts lui refit penser à cette blessure toute fraîche. Sans prendre de pose, l'ennemi continua et effectua une balayette et fit tomber à la renverse l'homme blond. Ce dernier, pour éviter d'arriver à
terre, se rattrapa en utilisant sa main gauche (celle qui pouvait le plus facilement poser par terre) pour, après une figure « acrobatique » se remettre en place. C'est à ce moment-là que l'homme de pierre ré-utilisa sa « griffe » pour l'abattre sur Drake, tentant de le décapiter. Avec chance, il avait été plus rapide et s'en était sorti sans encombre.

~Bon, si ça continue, j'vais me faire mutiler... En plus, il est passé sous une autre forme, il referme les possibilités de toucher la blessure. Bon au moins, j'en ai trouvé un autre, faudra que je fasse jouer sa rapidité contre lui.~

En effet, sa blessure était certes protégée sous cette peau de roche, mais la vitesse lui faisait défaut, après tout, cela était normal, il avait pris en taille et donc en masse.

~J'vais devoir le faire bouger, surtout que ça pourrait faire réveiller le coups de tout à l'heure.~

Oui, mais il y avait un problème : s'il bougeait trop, il lui arriverait ce qu'il voulait faire contre l'homme en face : sa blessure (à Drake) jouait contre lui, s'il se démenait trop, c'est elle qui causerait sa perte...

Le Golem recula de quelques pas et finit par mettre un genoux en terre, en regardant son adversaire. Apparemment, la suite d'attaque qu'il avait lancé vers le Kotori l'avait fatigué... La blessure ! Mais oui ! Drake n'avait même pas eu besoin de mettre sa stratégie à exécution, la blessure du Golem se réveillait déjà ! D'un côté, c'était une chance pour le blond, il n'aurait pas à, lui-même, s'exténuer et se dandiner, pour l'instant, la blessure ne le gênerait pas plus.
C'est alors qu'il se jeta sur l'ennemi, en position de combat. Il se doutait bien qu'il ne ferait pas beaucoup de dégâts, mais son but était de trouver un moyen de pourfendre cette pierre et il ne pourrait en trouver en restant immobile. Il avait un avantage sur l'adversaire : la vitesse, l'homme de pierre, lui, avait celui de la puissance, le tout était de tout faire pour éviter de se manger son poing. Quant à lui (notre sabreur) il comptait user de sa vitesse pour tourner autour de son ennemi et l'attaquer comme il pouvait, pour trouver une faille dans cet amas de roche et pour, entre autre, fatiguer l'ennemi par rapport à sa blessure, sans pour autant forcer sur la sienne, qui était plus importante. C'est ainsi qu'il tournait autour de son adversaire en attaquant avec ses lames, sans pour autant utiliser de technique spéciale. Trouver une nouvelle faille, il en fallait une, il y en avait sûrement une, il suffisait juste d'avoir l'oeil !
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Jeu 25 Oct - 11:03


Un racket dangereux


Le dénommé Drake avait d’abord semblé étonné puis s’était repris, il s’adressa à Kiru, il avait compris qu’il était un Zoan et semblait excité de pouvoir essayer de trancher de la pierre. Décidément cet homme était vraiment étrange, mais peu importe car Kiru était vraiment mal là, il regardait son adversaire fixement et réfléchissait à ses possibilités.


Son coup de poing avait touché sa cible mais il ne l’avait pas complétement sonné puisque le bretteur avait réussis à parer 2 de ses coups et à esquiver un troisième avant que le quatrième ne réussisse à le blesser légèrement. Sa balayette l’avait fait tomber mais il s’était rattrapé à temps pour esquiver son attaque mortelle. Son adversaire semblait réfléchir lui aussi, dans tous les cas Kiru devait en finir rapidement, son corps ne tiendrait pas encore très longtemps à ce rythme avec cette blessure. Au moins sa carapace de Pierre le protégerait elle des attaques de son adversaire quelques temps tant que celui-ci n’en utiliserait pas de plus puissantes.


Il se releva en voyant l’homme se ruer vers lui et commencer à lui tourner autour. Son adversaire utilisait sa vitesse pour l’attaquer tout en tournant autour de lui pour qu’il ne puisse visiblement pas le frapper. Kiru commença par parer les attaques avec sa Griffe, puis il s’aperçut que ses attaques n’étaient pas poussées et violentes. Il comprit alors que le bretteur voulait l’épuiser en le faisant tourner en rond. Il s’arrêta alors de parer les coups et les encaissa, évitant juste ceux qui semblaient plus forts. De toute façon il les sentait à peine, comme une pichenette que l’on lui faisait.


Il attendit encore quelques coups et para une attaque de son adversaire, le repoussant violemment et recula pour se mettre de nouveau hors de portée. Une fois ceci fait il réfléchit rapidement à ses possibilités. S’il voulait le vaincre rapidement, il allait devoir se transformer en forme complète. Mais pour cela il ne pouvait rester en ville car il ne voulait pas être vu et que la marine rapplique. Mais aussi car il ne voulait pas se mettre à détruire la ville. Il eut alors l’idée d’une nouvelle attaque, il allait profiter de l’obscurité pour se cacher et frapperait lorsque l’adversaire le chercherait, à la manière d’un assassin.


Il fit alors quelque chose auquel son adversaire ne devait pas s’attendre, il fonça vers lui en courant mais le contourna, sauta, et frappa de toutes ses forces le mur en face de lui. Celui-ci céda sous la puissance du coup du fait de sa faible épaisseur et Kiru passa au travers et rentra dans la pièce situé derrière, laissant derrière lui un gros trou dans le mur. Il était visiblement dans une salle à manger, mais il ne pris pas le temps d’examiner l’endroit où il avait atterris, il se releva et fonça sur la première porte qu’il vit. Il y donna un coup de poing et le bois vola en éclats. Il n’avait pas le temps d’ouvrir les portes, il devait se dépécher avant que le bretteur le rattrape. Il se retrouva dans un couloir et éclata une autre porte, rentrant dans la chambre vide qui se trouvait derrière.


Il regarda 2 secondes la pièce, juste le temps de repérer la fenêtre à travers de laquelle il passa pour se retrouver de nouveau dehors mais de l’autre côté du bâtiment. Une fois dans cette autre ruelle il se releva, prit appui sur le rebord de la fenêtre et entreprit de monter sur le toit du bâtiment de 3 étages. Une fois qu’il y fut arrivé, il s’allongea pour ne pas être vu et scruta la ruelle, attendant l’arrivée de son adversaire.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 543
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Jeu 25 Oct - 20:01

Un coup sur le flanc, un autre sur le bras, un autre encore dans le dos, Drake tournait autour de son ennemi tout en attaquant. Il n'arrêtait pas les coups, il continuait à enchainer les coups. Il se doutait bien que comme cela il ne pourrait rien faire sur sa roche, mais là n'était pas le but. Il voulait utiliser la méthode « de la mouche contre le lion ». Vous ne connaissez pas ? Non ? Et bien cela est simple. Visualisez un lion et une mouche, imaginez les en train de se battre. Nous sommes d'accord, le lion a la force, la mouche est petite, discrète et rapide. Le but de cette méthode était tout simplement de tourner autour de l'ennemi pour qu'il s'inflige lui-même des souffrances : ici, Drake tournait autour du Golem pour que ses mouvements se répercutent tous un peu sur sa blessure ! Bon, d'un côté, c'était assez débile, car quand le bretteur blond bougeait, lui aussi, ses mouvements revenaient vers sa blessure... Tout comme l'ennemi...

Sauf que vint un moment où la situation changea quelque peu : l'adversaire comprit vite la stratégie de l'Etoile Pourpre et finit par ne plus rien faire, continuant à encaisser les coups sans broncher. Bon, il ne servait à rien de continuer, ses coups ne faisaient rien à la roche, l'ennemi avait compris le stratagème et Drake se fatiguait inutilement. Il lache encore quelques coups quand ce Golem en bloqua le dernier pour ensuite le repousser violemment. Il mit ensuite un peu grand espace entre les deux guerriers en reculant.

~Bon c'est un mur, comment je passe moi...~

~A moins que...~


Soudain, le Golem surprit Drake en le chargeant. Le blond allait se préparer à esquiver quand l'ennemi contourna le sabreur puis sauta pour venir faire sauter un mur. Il... fuyait ? Non, fortement impropable, il était dans une position de force : Drake ne pouvait passer son épiderme. Il ne pouvait pas fuir comme cela, c'était donc qu'il préparait autre chose...

« What's the fuck, i' se barre... ! »

« … Au bon moment je l'avoue. »


Drake porta sa main à sa blessure, le cas s'empirait... Il pouvait profiter de la manoeuvre ennemi pour rentrer chez lui et soigner ça, mais cela serait lâche... L'une des sept grandes vertus du Bushido est l'Honneur, fuir serait salir cette vertu. Salir cette vertu serait manqué au Grand code d'honneur du guerrier. En tant que samurai, Drake devait continuer et terminer ce combat. Au pire, il n'avait rien à y perdre.

~Bon, maintenant reflechissons.~

Drake rangea ses armes et s'assit par terre en croisant les jambes.

« Bon, mon ennemi est un zoan. Il peut se transformer en golem. Moi, de mon côté, je ne peux pas trancher la pierre... Enfin, pour cela, je dois utiliser une certaine technique que je maitrise pas du tout... Mais il reste cet autre technique, celle-là je la maitrise mieux, mais elle n'est pas au poin. »

« Bon, je sais ce qu'il me reste à faire, mais lui maintenant... »


Vous ne comprenez rien ? C'est normal. Quand Drake pense à vive voix, il est souvent difficile de tout comprendre. En gros, Drake travaillait sur deux nouvelles techniques, techniques qui l'aideraient peut-être dans ce cas... Il se leva et allât chercher son adversaire, tout en tentant d'oublier sa blessure, celle-là en tout cas, elle laissera sa trace... Il sortit son sabre long, question d'être sur ses gardes, son adversaire pourrait tomber sur lui à n'importe quel moment, surtout la nuit... C'est comme cela qu'il serpenta les rues, en se servant des énormes trous laissés dans les murs et des débris comme piste, il suivait les traces de son adversaire.

« Et ben, y'a des commerçant qui vont gueuler bien fort à leur reveil, c'est qu'un petit vandale était passé par là... Ou non tiens, il était plutôt passé par des trous... »

C'est bien sympathique l'ironie, mais Drake devait quand même rester attentif, l'ennemi pourrait avoir repris sa première forme pour mieux se cacher, surtout de nuit...
« Bon y'est où maintenant ? ... »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Ven 26 Oct - 16:02


Un racket dangereux


Kiru était toujours allongé sur le toit, conservant sa forme hybride pour conserver sa puissance mais aussi car sa blessure l’affecterait moins comme ça. Il profita du temps qu’il avait avant l’arrivée de son adversaire pour réfléchir plus calmement à l’état de son corps et aux possibilités qui s’offraient à lui. Son corps était fatigué, et la faim toujours présente n’arrangeait rien. Les mouvements qu’il avait effectué était puissants et rapides mais requérait beaucoup d’énergie. De plus sa blessure interne le faisait souffrir même si sous cette forme il la sentait moins et elle n’affectait pas ses capacités. Il avait pensé à se transformer en forme complète, ainsi la blessure ne l’aurait plus gêné et il aurait pu vaincre ce bretteur sans avoir recours à la ruse. Cependant il ne pouvait pas le faire sans risquer d’être repéré par la marine, et il fallait qu’il prenne contact avec la Révolution sur cette île, donc il ne fallait surtout pas que la marine rapplique. Il ne pouvait donc que tenter de finir ce combat le plus rapidement possible et aller se soigner.


Au niveau de ses possibilités, il n’en avait pas des masses puisqu’il ne pouvait pas se transformer en Golem complet. De plus avec son corps affaibli, il aurait énormément de mal à battre Drake, si il y arrivait, dans un combat face à face. Encore une fois il allait devoir faire quelque chose qu’il n’aimait pas, il allait devoir l’attaquer par surprise en surgissant au moment opportun.


Il regarda la ruelle dans laquelle il avait atterris et se demanda pourquoi le bretteur n’était pas encore là. Certes il faisait noir mais Kiru y voyait assez pour voir où se trouverait l’homme. Mais ne le voyant pas il commença à se demander s’il s’était enfui, il était vrai que lui aussi avait une blessure, mais dans tous les cas la sienne devait être moins grave que celle de Kiru, même si elle le faisait souffrir. Il espéra alors que l’homme ne s’en rende pas compte car s’il comprenait l’état réel dans lequel Kiru était, il reprendrait confiance et il serait alors quasiment impossible de le battre sous cette forme. Mais le Golem se dit que son adversaire n’était pas comme ça, il semblait être du genre à ne jamais baisser les bras et à aller jusqu’au bout des choses, comme un combat. Kiru eut envie de descendre voir ce qu’il en était, mais il pensa que si lui tentait de piéger son adversaire, lui pouvait faire pareil. Il prit alors son mal en patience et se remit à scruter la ruelle.


Quelques minutes après que lui ait traversé la fenêtre, son adversaire apparut dans la rue, il le cherchait et restait sur ses gardes. Il semblait s’attendre à une attaque mais ne semblait pas l’attendre venant du haut mais plutôt des côtés. Kiru aurait pu lui sauter dessus et lui transpercer le crâne avec sa griffe. Mais il ne voulait pas le tuer, enfin il ne voulait plus, cet homme était un bon combattant qui l’avait poussé dans ses retranchements et il le respectait pour ça. Cependant Kiru devait faire quelque chose, il décida alors de faire une variante de La Droite Volante en sautant sur Drake.


Il attendit que le bretteur se retourne, laissant ainsi son dos du côté du Golem, et il sauta vers lui se maintenant droit, le poing en avant pour fendre l’air et gagnant en vitesse dans sa chute. Son but était simple, faire en sorte que son poing frappe son adversaire violemment en pleine tête pendant qu’il ne regardait pas pour l’assommer et mettre fin à ce combat. Il s’approchait du crane du bretteur en gagnant encore toujours plus de vitesse, le choc allait être énorme et l’adversaire ne s’en relèverait pas. Enfin, s’il y avait choc…




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 543
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Dim 28 Oct - 16:57

Soit cet homme c'était vraiment barré, soit il voulait jouer à cache-cache. Zut alors, Drake détestait ces jeux-là, surtout en plein combat. Mais bon, d'un côté c'était connu, la vieille ruse, deux combattant se mettent sur la face, y'en a un qui finit par tailler la route, après un moment de réflexion, l'autre, avec une pokerface et le traitant de lâche, le poursuit et là, il finit sur le cul (dans tous les sens du terme) et finit par morfler par manque d'inattention. Comme dit plus haut, il détestait jouer à cache-cache... Cette méthode était une vieille ruse qu'il avait même déjà usé une fois. C'était pour cela qu'il avançait arme en main, sur ses gardes. Mais ici, le problème était qu'il faisait nuit, dans un quartier marchand ou la seule lueur était celle de la lune, qui, soit dit en passant, était masquée par les bâtiments. En gros, si l'adversaire lui tombait dessus, il ne pourrait savoir d'où cela venait que s'il se prenait le coup.

C'était ainsi qu'il s'avançait le plus prudemment possible, attentif à chaque bruit, l’œil ouvert, bref, les sens aux aguets, l'épée en avant, près pour l'ennemi surgit de l'ombre. Bien sûr, il ne s'attendait pas à ce que le fameux ennemi arrive sur lui par en haut. Il traversait les ruelles sombres, suivant la trace qu'avait laissé le Golem. En effet, celui-ci avait éparpillé des débris par terre, mode pistage activé ! Tout en avançant, il faisait bien attention de regarder tout autour de lui, histoire de ne pas être surpris, mais il ne se doutait pas que le coup arriverait du ciel...

Non, il ne s'en doutait pas du tout, sa grosse erreur fut de n'y pas penser... En effet, il se déplaçait assez furtivement quand il entendit un courant d'air... Vous savez, ce bruit à la limite du sifflement et du bruit du vent, comme quand une lame fend l'air par exemple, ou comme quand un rapace effectue une chute en piqué... Bref, vous voyez le topo. Ce bruit paraissait assez louche, surtout que cette nuit-là, le vent n'était pas présent. C'est cet aspect louche qui remit Drake dans un mode combat, mais malheureusement, il n'eut pas le temps de se rendre de la situation, enfin, pas vraiment, il avait juste eu le temps de tourner un peu la tête pour le prendre un effroyable coup dans le ventre. Un coup assez puissant pour faire recracher tout son sang, heureusement que Drake était solide... Merci Papa ! Bien que notre protagoniste n'avait pas craché ses tripes, il n'en était pas moins que la douleur fut incomparable. En effet, le coup fut remué la blessure toute fraiche de Drake, le comble ! Le bretteur vacilla en quelques pas en reculant, puis tomba à la renverse, c'était le coup de trop... C'était donc comme cela qu'il allait finir sa vie ? Tué par un simple brigand ? Enfin « simple » était un bien beau mot... Maintenant il était à terre, exposé à son ennemi... La fin, les ténèbres... la mort... Il commençait à sombrer, quand il revit des images de son adolescence. Des images où il était avec son père, sur l'île où il avait vu le jour. Ici, son père l'avait mis au tapis, comme toujours.

« Relève-toi Drake, un vrai Samuraï ne s'avoue jamais vaincu, un vrai samuraï n'a jamais peur de la défaite, c'est la défaite qui le forge. Tu m'as toi même dis que tu voulais suivre cette voix. Prouve moi maintenant que tu en es digne, que tu es digne de l'art que je t'apprend depuis que tu es petit. Je sais que tu es capable de me battre, prouve le moi ! »

C'était le genre de parole que son père lui disait toujours, pour le motiver, pour l'encourager à se remettre debout et reprendre son arme en main. C'était même cela qui réussissait à le faire toucher son père, que de souvenir... Il ne pouvait pas rester à terre, un vrai samuraï n'avait pas peur de mourir, mais un vrai samuraï devait aussi mourir d'une manière « noble », mourir arme en main, en ayant combattu jusqu'à la fin. C'était la manière de penser de Drake, cette manière de penser se nommait Bûshido. Et c'était cela qui le permit de se remettre debout. Normalement, une personne normale n'aurait pu se relever de cette attaque, mais pour Drake, voir même pour les pirates en général, ce qui le poussait à toujours se relever, c'était ses rêves, ses espoirs et ses convictions... « Un homme peut mourir, mais ses rêves et ses convictions seront et resterons à jamais » disait-on. Non, cela était faux, du moins pour notre bretteur. Si un homme mourrait, ses rêves et ses convictions mourraient avec lui. Bref, c'est comme ceci que le blond réussit à se dresser. Etant décider à en finir.

«- Bushido signifie la volonté déterminée de mourir. Quand tu te retrouveras au carrefour des voies et que tu devras choisir la route, n'hésite pas : choisis la voie de la mort. Ne pose pour cela aucune raison particulière et que ton esprit soit ferme et prêt.
- Se consacrer entièrement à la Voie, sans même craindre la Mort. 
- Le vrai courage consiste à vivre quand il est juste de vivre, à mourir quand il est juste de mourir »


« Sait-tu ce que veulent dire ces paroles ? C'est cela qui fait un vrai guerrier, c'est aussi ces paroles qui font le samuraï. Un samuraï n'a pas peur de la défaite, il n'a pas peur de la mort, mais ce n'est pas pour autant qu'il doit abandonner. Ce sont ces citations qui fait que jamais je n'abandonnerai. Tu as été un bon adversaire, je suis fier de t'avoir combattu. Je me demande même comment tu peux te rabaisser à faire les poches des autres... Mais je crois qu'il est tant que l'un de nous deux prend la victoire, toi ou moi. » Dit-il tout en gardant une main sur sa premiere blessure.

~Celle-là, elle m'epargne pas.~

« Très cher adversaire, tu vas avoir l'honneur de tester ma nouvelle technique... »v

~Enfin, si j'ai encore la force de la faire... ~

Drake rangea sa Yubashiri, puis sortit un sabre court il visa l'ennemi et pris la garde de maniere a lancé la lame comme pour un lancé de couteau.

« Shooting Stars Smash : Les Septs Etoiles du Bûshido !! »

Vous attendiez la fameuse nouvelle technique de Drake, la voici ! Une technique dont il a pris du temps à développer et qu'enfin il révèle. La technique est simple : Drake s'élance, tout en lançant ses six lames courtes comme on lance des couteaux, il les lance avec une certaine force, le but : transpercer l'ennemi, ici, pourfendre sa carapace. Certaine, ici, entravé par sa blessure, il ne peut pas mettre toute sa force. Le problème pour l'instant est que l'attaque n'est pas au point et que l'utilisant, il se désarme.

Une lame envoyée : « Droiture ! », une autre : « Bienveillance ! », une autre tachi courte lancée : « Politesse ! », et une autre encore : « Sincérité ! », n'arrêtant pas son débit, il continue sur sa lancée : « Loyauté ! », on continue : « Courage ! ». Ses six lames courtes avaient été débitées sur l'adversaire et, une fois au niveau du golem, il sortit sa Yubashiri pour porter le dernier coup de son attaque, tel un slash : « Honneur ! ».


« Voici les 7 Etoile du Bushido, les sept grande vertues du grand code d'honneur ! »

Il n'espérait pas avoir fait de gros dégâts sur le Golem, la technique n'étant pas au point. Il espérait néanmoins avoir fait un minimum de dégâts... De plus, combattre devenait de plus en plus dur, cette blessure le torturant toujours mieux !


Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Mar 30 Oct - 23:18


Un racket dangereux


L’homme se déplaçait, Kiru n’avait pas pensé à ça. Il n’allait pas le frapper à la tête mais si son adversaire ne se rendait compte de rien il allait le regretter amèrement. Le bretteur se rendit compte de l’arrivée du coup mais il ne put que commencer à se retourner avant que le poing dévastateur du Golem le heurte au ventre. L’effet du coup fut instantané, faisant cracher du sang à celui qui en avait subi la puissance. La douleur semblait déformer le visage de Drake qui tituba en arrière avant de tomber sur le sol en arrière, son corps ne bougeant plus, comme si la vie l’avait quitté. Kiru de son côté avait aussi subi la violence du coup, celui-ci aggravant sa blessure interne. Il tomba ventre contre terre et regarda l’homme s’écrouler.


Après quelques secondes de silence durant lesquelles Kiru avait regardé le corps, se demandant s’il avait tué son adversaire alors que ce but l’avait quitté lors de son attaque, les yeux de l’homme se rouvrirent et le corps du bretteur se releva. En effet il semblait que ce soit le corps du bretteur car ses yeux semblaient vides de vie, visiblement l’adversaire du Golem était passé près de la mort et s’en était sorti d’un cheveu. Son corps se tenait désormais debout devant lui, chancelant comme un pantin. D’un coup il se mit à parler d’une voix rauque :

-Bushido signifie la volonté déterminée de mourir. Quand tu te retrouveras au carrefour des voies et que tu devras choisir la route, n'hésite pas : choisis la voie de la mort. Ne pose pour cela aucune raison particulière et que ton esprit soit ferme et prêt.
- Se consacrer entièrement à la Voie, sans même craindre la Mort.
- Le vrai courage consiste à vivre quand il est juste de vivre, à mourir quand il est juste de mourir


Les mots étaient sortis de la bouche de son adversaire mais ne lui semblaient pas destinés, le corps semblait parler à quelqu’un dans les airs. Une idée saugrenue traversa alors le cerveau de Kiru, il parlait à son âme, essayait de la ramener dans son corps. Non! Il devenait fou! Bref dans tous les cas si ça en avait été le but ça avait marché. En effet les yeux qui le regardaient désormais étaient pleins de vie, de rage et de détermination. Il se remit à parler mais cette fois ci avec la voix qu’il avait utilisé avant ce coup durant ce combat. Mais cette fois ci il s’adressait au Golem :

Sais-tu ce que veulent dire ces paroles ? C'est cela qui fait un vrai guerrier, c'est aussi ces paroles qui font le samouraï. Un samouraï n'a pas peur de la défaite, il n'a pas peur de la mort, mais ce n'est pas pour autant qu'il doit abandonner. Ce sont ces citations qui font que jamais je n'abandonnerai. Tu as été un bon adversaire, je suis fier de t'avoir combattu. Je me demande même comment tu peux te rabaisser à faire les poches des autres... Mais je crois qu'il est tant que l'un de nous deux prend la victoire, toi ou moi.
Très cher adversaire, tu vas avoir l'honneur de tester ma nouvelle technique.


Pendant qu’il avait dit cela le bretteur avait constamment gardé sa main sur sa blessure au ventre, et ça n’avait pas échappé à Kiru.

Au moins il a l’air de souffrir de ce côté-là.

L’homme rangea sa plus grande lame et sortit un sabre court, visa le Golem, et pris la pause que l’on prend lorsqu’on veut lancer un couteau. Kiru qui jusque lors était resté couché par terre fit un ultime effort pour se relever, malgré la douleur qui répondit à cet acte il réussit à se dresser droit devant son adversaire. S’il devait essuyer une nouvelle attaque, il le ferait de face comme un Homme, et s’il devait mourir il le ferait debout, comme tous les Grands. Le bretteur cria quelque chose et s’élança sur lui.


Le Golem se dressait droit comme un mur sur le chemin de l’assaillant, le fixant, le défiant de son regard mais lutant surtout de toutes ses forces pour rester dans cette posture sans s’écrouler. Il n’avait plus conscience de ses autres sens, aussi n’entendit pas ce que cria son adversaire mais ne put que voir ses lèvres bouger tandis qu’une première lame fendait l’air. Kiru n’avait plus assez de force pour l’esquiver, et même s’il l’avait pu il ne l’aurait pas fait. Le combat était terminé, la détermination de cet homme l’avait emportée. Peu importait si son attaque lui infligeait d’autres blessures, dès la fin de celle-ci le Golem s’écroulerait à bout de forces. Mais par respect et par honneur il resterait debout tant que cette attaque n’aurait pas pris fin.


La première lame entailla légèrement son bras droit, la force avec laquelle il l’avait lancé était telle qu’elle réussissait à couper la carapace du Golem. La seconde frôla sa tête mais ne fit aucun dégât, visiblement ses sens étaient trop atteints pour que sa visée soit parfaite. La troisième ricocha contre sa carapace au niveau du cœur, cependant les 2 suivantes pénétrèrent légèrement dans sa peau au niveau des 2 épaules, la quatrième dans l’épaule gauche et la cinquième dans l’épaule droite. La sixième se fraya un chemin dans la pierre au centre du ventre, venant ainsi aggraver une fois de plus la blessure interne de Kiru. Ce dernier allait pousser un cri de douleur et commençait à ouvrir la bouche lorsque la lame de la grande épée du bretteur vint la refermer, laissant une trace de coupe venant du ventre jusqu’au menton, d’où se mit à perler le sang de Kiru.


Le Golem regarda son adversaire quelques secondes, refoulant la douleur qui parcourait son corps, et tomba en arrière de tout son long. Il se retrouva alors dans une situation bizarre, son corps refusait de bouger mais il ne s’était pas évanouit pour autant puisqu’il continuer de percevoir les odeurs, les sons, les images mais surtout, LA DOULEUR. Il resta ainsi quelques secondes à scruter le ciel, voulant crier sa douleur, comme pour la faire sortir, mais ne pouvant former aucun son, même sa bouche était impossible à bouger. Finalement ne pouvant plus supporter cet état il ferma les yeux et tenta d’oublier tout ce qu’il vivait.


Il lui sembla percevoir des bruits, comme des paroles, il crut qu’on touchait son corps, qu’on le transportait même. Mais maintenant qu’il avait fermé ses yeux il n’avait même plus assez de force pour les rouvrir et restait dans ce silence si douloureux. La seule chose dont il était sur c’était qu’il avait retrouvé sa forme humaine et que la mort ne le guettait pas, le reste n’était qu’incertitude et divagations diverses. Il n’avait aucune idée de où il était, avec qui, ou encore de si l’homme était allongé à côté de lui, ayant succombé à ses blessures. Il restait encore et toujours dans ce silence de mort et aurait donné cher pour pouvoir s’extraire de ce corps, de ses douleurs juste quelques secondes et voir ce qui se passait et ce qu’il advenait de son corps.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 543
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Mer 31 Oct - 20:12

Incroyable ! Sa technique avait fait effet ! Enfin bon, l'adversaire n'avait pas tenté l'esquive, mais quand même ! Après, certainement que ses blessure lui avait empêché d'esquiver l'attaque. C'est donc avec étonnement que Drake put constaté que chacune de ses « étoiles » avait atteint l'adversaire. Et ce dernier s'en était assez mal sortit... si je puis dire. Il s'était relevé pour, fièrement, prendre la dernière attaque de Drake, ou du moins, la dernière attaque que Drake aurait pu lancer. « Droiture » toucha le Golem à l'épaule droite... Elle avait réussi à passer l'armure de pierre !!!! « Bienveillance » ne fit que frôler l'ennemi, « Politesse » s'abattit niveau coeur, mais sans dégâts, ne faisant que rebondir sur la coque. « Loyauté » et « Sincerité », par contre, s'enfonça dans la pierre, sur les deux épaules. « Courage » fusa vers le ventre, une fois la cible atteinte, cela fit même ouvrir la bouche à l'ennemi, mais celle-ci se referma lorsque « Honneur » frappa, entaillant l'adversaire, le faisant même saigner.

Drake était maintenant désarmé, mais il n'avait plus besoin de ses lames, le combat était terminé. En effet, l'homme le faisant face le regarda droit dans les yeux, puis fit quelques parts en arrière, pour finir par s'étaler par terre, sur le dos. Drake avait gagné... Incroyable ! Dire que s'il n'avait pas infligé cette blessure au Golem, il serait peut-être mort en ce moment ! Il avait peut-être gagné un combat, mais ce n'était pas pour autant qu'il n'était pas KO. En effet, la douleur de sa blessure -qui soit dite en passant était assez profonde- était à son paroxysme. Drake put faire que quelques pas en vacillant, mais après quatre pas, il tituba et tomba. Il ne devait plus rester ici maintenant, il devait s'occuper de son « entaille », sinon il finirait mort par hémorragie ! Mais il ne pouvait tout de même pas abandonner cet homme ici, homme qui avait repris sa forme initiale. Non, l'abandonné serait contre ses principes. Ce combat avait été un beau duel, la lune pouvait témoigner. Cet homme avait été son adversaire, il ne l'est maintenant plus, rien n'empêchait donc notre protagoniste de l'aider. De plus que le Ken Do est un art noble, il ne devrait pas servir à faire gouter le sang comme cela. Certes, à l'origine Drake avait sorti la lame pour se défendre d'un racket, mais cela avait tourné comme un vrai duel, il se devait maintenant de rattraper les erreurs de cet affrontement. Certes, une blessure ne se guérissait pas comme cela, mais une blessure ne pouvait pas non plus guérir seule, il fallait favoriser son développement.

Puisant dans ses dernières forces, il se releva, avec difficulté et affrontant sa douleur. Dans un premier temps, il s'enquit de ramasser ses précieuses lames puis, comme il le put, ramena le mystèrieux homme chez lui. Ils avaient de la chance, le combat s'était déroulé non loin de l'appartement de Drake, appartement se situant en bordure du quartier marchand.
Arrivé à destination, le bretteur blond « posa » l'inconnu dans le lit. Lui, sa première préoccupation était de soigner ses blessures. En effet, si avait déjà perdu assez de sang, malgré le garrot, il enleva donc son écharpe et son « plastron » pour commencer un bandage. Certes, il n'était pas médecin et ne connaissait pratiquement rien dans ce domaine, mais il savait s'occuper d'une blessure, la moindre des choses pour un bretteur, non ? Il désinfecta donc puis appliqua les bandages. Après cela, il s'occupa de l'autre. Lui, il n'avait pas de grosse blessure externe, c'était essentiellement interne, par conséquent, il avait besoin de repos. Bon, cela de fait, maintenant... Il avait la dalle... C'est vrai que du repos serait aussi de mise, mais manger, ça passait avant tout... avec de la bière tiens ou du bon Sake... Drake avait bien une ou deux bouteilles en stock ! Comme convenu, c'est avec une blessure fraichement occupée qu'il se mit au fourneau, sa cuisine n'était pas de haut niveau mais on ne pouvait pas autant dire que le blondinet ne savait pas cuisiner. Il prépara deux plats, un pour lui, l'autre pour.... l'autre. C'est à ce moment-là que le « Golem » ouvrit l'oeil et fit un leger mouvement qui attira l'attention de Drake.

-Evite de trop bouger, j'ai fais ce que j'ai pu pour tes blessures mais pour ta fracture, j'y peux rien, je me demerderai demain pour faire venir un médecin. Ah et, t'inquiete, t'es chez moi. Par contre, j'vais me contredire mais tu peux bouger légèrement ? J'imagine qu'après un combat comme celui-là t'as la dalle... Je t'ai préparé un steak.

-Et t'inquietes, c'est pas de la bouffe empoisonnée, t'es plus mon ennemi maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
avatar
Messages : 2739
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
41/75  (41/75)
Expériences:
155/500  (155/500)
Berrys: 341.360.650 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Jeu 1 Nov - 20:04


Un racket dangereux


Lorsque Kiru ouvrit les yeux il se trouvait sur un lit dans un petit appartement. Aussitôt il voulut se retourner mais son corps douloureux se rappela à lui et il grimaça. Il allait lui falloir plus que quelques jours pour se remettre entièrement de cette blessure. Malgré la douleur il réussit à se mettre sur le côté et regarda l’homme assis à la table devant lui. Il se retourna tout de suite vers Kiru qui put alors reconnaître le bretteur, désormais pourvu d’un gros bandage sur le ventre. Il s’était visiblement soigné et avait fait de même pour Kiru, enfin ce qu’il avait pu faire. Le Golem regarda son ancien adversaire, sans comprendre. Pourquoi l’avait-il soigné et amené dans cette chambre ? La grandeur d’âme de cet homme subjugua Kiru, le faisant se sentir encore plus mal. Il l’avait attaqué et tenté de le tuer mais cet homme le soignait comme s’il avait été de sa famille.


Drake s’adressa à lui, lui disant qu’il avait fait ce qu’il avait pu pour ses blessures mais qu’il ne pouvait rien pour sa fracture. En effet les compétences du bretteur en médecine étaient très limitées car Kiru ne pensait pas avoir de fracture, des lésions tout au plus mais il semblait que ses blessure soient plus musculaires et organiques. Il lui proposa un steak gros et juteux à souhait qui fit saliver Kiru qui hésita tout de même, pouvait-il abuser de cet homme encore une fois. Le bretteur prit cette hésitation pour de la crainte et lui dis :

Et t'inquiètes, c'est pas de la bouffe empoisonnée, t'es plus mon ennemi maintenant.

De la bouffe empoisonnée, Kiru n’y aurait pas songé une seule seconde, si le bretteur avait voulu le tuer il en aurait eu tout le loisir pendant que Le Golem avait retrouvé sa forme humaine. Même si c’était très bizarre, il avait à présent une confiance totale en cet homme envers qui il était désormais redevable. Il se releva avec difficultés et commença à manger sans rien dire. Le steak était excellent, sans doute issu d’une viande de qualité mais pas que, cet homme devait avoir de grands talents de cuisinier. Kiru regarda autour de lui, examinant l’appartement, il n’y voyait aucun livre de cuisine ou de matériel spécial, se pouvait-il que le bretteur ignore tout de ses talents en cuisine? Le Golem se retourna vers l’homme et lui dit :

Je m’appelle Kiru et……je te remercie de m’avoir soigné.

Que dire d’autre, il n’y avait rien à dire, il regrettait ses actes désormais. Bon il y avait au moins un bon point, il avait réussi à manger gratuitement. Cette pensée le fit sourire malgré lui, c’était vrai que la situation était assez drôle de par sa conclusion actuelle. Dans tous les cas il était redevable au bretteur mais ne pouvait pas pour autant rester ici et abuser plus longtemps de cet homme. Il prit son katana à côté du lit, le rangea dans son fourreau et s’en servit comme une béquille, s’appuyant dessus pour se relever. Il alla en boitant vers la porte, s’arrêta devant celle-ci, se retourna et dit à l’homme :

Attends-moi là! Je reviens!

Et sans attendre de réponse ni même de réaction il ouvrit la porte et partit laborieusement en direction du port. Il mit 10 bonnes minutes à rejoindre son embarcation, une fois qu’il y fut il fouilla à l’intérieur et en sortit quelques manuels légèrement usagés mais malgré tout dans un assez bon état pour leur âge. C’était Jiro qui lui avait donné ces livres avec 2 ou 3 bricoles. Il les mit dans un sac, écrivit quelques mots sur un papier, et s’en retourna chez Drake.


Lorsqu’il arriva devant la porte du bretteur il s’arrêta et déposa sur le palier les manuels. Une fois cela fait il posa le mot dessus. Il avait en effet décidé qu’il ne devait pas revoir le bretteur, enfin pas tout de suite. Il avait décidé de lui offrir ces manuels mais ne croyait pas une seule seconde que cela put être un remboursement suffisant de ce qu’avait fait cet homme pour lui. Il voulait devenir plus fort, faire partie des hommes forts de la Révolution, et à ce moment-là seulement il se sentirait digne de revoir ce bretteur et pourrait lui rendre la pareille sans lui faire offense. Il frappa à la porte et partit, porté par les vents, avec dans son cœur une dette nouvelle, mais surtout une motivation nouvelle. Il partit sans se retourner, sans songer à la réaction de l’homme qu’il considérait désormais comme son ami lorsqu’il découvrirait le présent. Et lorsqu’il découvrirait le mot :


Drake, bretteur exceptionnel, et cuisinier talentueux. Accepte ce présent de la part d’un homme qui t’es redevable. Ces manuels de cuisine ne sont qu’une maigre compensation à ce que tu as fait pour moi, mais considère les plutôt comme une promesse. Celle de nos retrouvailles futures lorsque je serais devenu digne de me tenir à nouveau devant toi. Lorsque la justice tremblera et que les forces du monde seront instables, alors nous nous affronterons de nouveau.

Le Golem





fini pour moi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Drake Kotori
Révolutionnaire
avatar
Messages : 543
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
36/75  (36/75)
Expériences:
5/350  (5/350)
Berrys: 39.701.750 B

MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   Ven 2 Nov - 19:14

Cet homme avait donc ouvert les yeux et il semblait analyser la petite salle où Drake avait élu domicile le temps de son séjour dans ce royaume. Il avait remarqué qu'il était dans un lit, bon déjà ça, il était pas dans les vapes. Il tenta de se retourner mais il fit une grimace, alors là, il avait toujours mal, mais bon, Drake n'ayant pas une connaissance poussée de la médecine, c'était tout à fait normal, après tout, le bretteur était cuisinier et non toubib. Si l'on faisait fit de ses grimaces, l'expression qu'il montrait faisait assez rire. Un genre de « mais qu'est-ce que je fous là moi » avec tout ce qui allait avec, surtout ses yeux en fait, du genre bien ouvert.

Après cela, cet homme se leva, encaissant la douleur offerte par cette action sans rien dire. Drake avait remarqué cela pour le rictus qu'il avait fait en se mettant debout. Il se leva donc pour venir s'asseoir et manger le plat qu'avait fait notre cuisinier... L'appétit qu'il avait ce bougre ! Il mangea de bon coeur, si dans un combat, ce qui lui faisait grandement plaisir c'était un vrai et bon combat, alors dans le domaine culinaire, c'était qu'on apprécie ses plats. Certes, il n'était pas cuisinier quatre étoiles, bien qu'il comptait bien le devenir un jour, mais il savait faire un bon plat, peut être basique, mais quand même travailler au mieux que son niveau le lui permettait. Voir l'homme se remplir sa panse lui fit même (à Drake) esquisser un sourire.

Je m’appelle Kiru et……je te remercie de m’avoir soigné.

« Et bien, voilà un peu moins de mystère, je peux maintenant mettre un mot autre que « le Golem » sur ta tête. Et ne me remercie donc pas, j'ai fait ce que j'avais à faire. J'allais pas te laisser crever au détour d'une ruelle sombre. On a peut être combattu mais c'est pas pour autant que ça doit se terminer sur une simple victoire de l'un ou de l'autre. De plus, ce serait contraire à ma morale : le Ken Dô est un bien bel art, il ne devrait pas servir à faire perler le sang. C'est donc à la fois une manière de m'excuser envers mon Budô, qu'une manière de te remercier de ce beau combat ! » Dit-il d'une voix très amicale.

Il finit son plat, en lâchant un sourire, était-ce pour avoir bien mangé ? Était-ce pour ce qu'avait dit Drake ? Ou était simplement pour d'autres simples pensée ? Drake n'aurait pu le savoir. En tout cas ce combat resterait toujours graver dans l'esprit du bretteur... Comme sur son corps. En effet, la cicatrice que laisserait cette blessure ne risquerait pas de s'en aller un jour ! Mais ce n'est pas pour autant qu'il avait de quoi avoir honte. Non, il l'exhiberait fièrement, une cicatrice, dans le cas d'un bretteur, est souvent synonyme d'un combat passer, plus la blessure est imposante, plus le combat aura été grandiose, c'était une marque qui jaugeait la beauté d'un affrontement passé. De plus, un combat était toujours beau, enfin, cela dépendait du point de vue, il pouvait être tout aussi beau dans le sens où il aura été fabuleux et où il aura appris des choses, qu'il pouvait être « affreux » par rapport à l'aspect chaotique de la chose : les lames s'entrechoquant, la haine et la rage dans les yeux (pouvant même arriver à l'espoir), le sang gouttant, perlant ou giclant, les blessures à la fin, certaines fois même des morts. Mais ici, le combat était parti dans les deux sens, combattre pour se défendre, pour finir par combattre par honneur et déboucher sur une amitié nouvelle... L'amitié.... Y avait-il seulement une chose en ce monde, à part l'amour, une chose plus belle que l'amitié ? Surtout si cette amitié venait de naître ? Et bien moi, je vous le dis, il n'y avait rien !

Après avoir terminé son plat, Kiru (enfin ! nous avons et pouvons utiliser son nom!) se leva pour prendre son arme. Sur le coup, Drake aurait pu prendre cela pour un acte hostile, mais à bien y réfléchir, il n'allait pas faire usage fou de cette arme : il était blessé, tout comme Drake d'ailleurs. Mais les doutes de Drake s'envolèrent que le zoan commença à se servir de son arme comme canne. Il se dirigea vers la porte, en boitant, il voulait sortir apparemment.

« Attend, tu devrais pas faire ça, ce serai te faire mal inutilement. »

Mais Kiru faisait la sourde oreille et ouvrit la porte, le bretteur-cuisinier se releva pour l'arrêter, mais pris de douleur à sa blessure -en effet, lui aussi devait éviter de bouger trop vivement- ne put l'empêcher : le zoan du Golem avait déjà franchi le porche... Drake ne l'empêcha pas plus, après tout, il faisait ce qu'il voulait, bien qu'il allait réveiller sa lésion... Il (Kiru) lui avait dit ( à Drake) d'attendre et qu'il revenait. Ce n'est qu'après une bonne dizaine de minutes que l'homme « réapparut ». Enfin, bien grand mot qu'était celui-ci. Il frappa à la porte, mais, allant ouvrir, Drake ne l'avait pas trouvé. Il avait vu à sa place, au porche, un sac de toile, avec un mot...


« Drake, bretteur exceptionnel, et cuisinier talentueux. Accepte ce présent de la part d’un homme qui t’es redevable. Ces manuels de cuisine ne sont qu’une maigre compensation à ce que tu as fait pour moi, mais considère les plutôt comme une promesse. Celle de nos retrouvailles futures lorsque je serais devenu digne de me tenir à nouveau devant toi. Lorsque la justice tremblera et que les forces du monde seront instables, alors nous nous affronterons de nouveau.
Le Golem


Ah Ah, en lisant cela, Drake ne put s’empêcher d'esquisser un sourire.

« Tu me flattes mon ami, je suis loin d'être un bretteur d'exeption ou un cuisinier spécial, mais je compte bien le devenir un jour, ce soit mes rêves, ceux qui me poussent à avancer. »[b]

[b]« J'ESPERE BIEN QU'ON SE RETROUVERA UN JOUR MEC, CE JOUR-LÀ, JE SERAI BIEN PLUS FORT, J'ESPERE QUE CE SERA DE MEME POUR TOI ! »
Il cria cela par de là la porte, espérant que le vent porte ses paroles jusqu'au destinataire, en effet, Drake n'oublierai jamais Kiru. Il pensait qu'il avait une dette envers le guerrier blond, pour ce dernier il n'en était rien, il partait du fait que seul l'intention qu'avait eu Kiru comptait et non ce qu'il y avait dans le sac. Mais revenons donc à ce fameux sac : des manuels de cuisine. Cet homme avait-il compris que Drake était cuisinier ? Ou était-ce juste un hasard ? En tout cas Drake se ferait un plaisir de les tester, de nouvelles connaissances n'étant jamais de trop.

C'était sur cette aventure ou plutôt combat que se terminait le séjour de Drake ici. En effet, il ne comptait plus rester longtemps à Illusia, un séjour finit sur un très beau combat et une amitié naissante, que demander de mieux ? Maintenant, Drake allait s'en aller, se laissant porter par le vent... en fait non, il comptait se rendre à East Blue, la mer où il avait vu le jour. Ce qui le poussait à y retourner ? Rien de spécial, peut être un espoir de retourner sur son île natale peut être. En tout cas, sa prochaine destination était Shimotsuki Town, la ville des sabreurs ! Le dojo le plus connu des Seas !! Si Drake y allait, c'était pour devenir plus fort, bien que chacune de ses aventures le renforçaient... Bon, il allait enfin reprendre sa vraie vie, vie de pirate, vivre de ses rêves, vivre en se laissant porter par le vent au grès des flots, vivre au jour le jour, sans se soucier de ce que sera demain... C'était ça la vie pour Drake, une vie pleine d'aventure et il espérait bien que ceux-ci ne se termineraient pas là, non, ses aventures ne se termineraient pas tant qu'il n'aura pas réalisé ses rêves, une promesse qu'il s'était faite... UNE PROMESSE QU'IL TIENDRA JUSQU'AU BOUT !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un Racket Dangereux   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Racket Dangereux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» Haïti : Un dangereux précédent par Patrick Elie
» Exécution d'un dangereux bûcheron [Torino Island, Rang S, Solo, Contre-attaque][Réservée]
» Ran-Mao. Le jouet dangereux~ [. Hot? x3 ]
» Mission au dangereux désert de Salterens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: West Blue :: Royaume d'Illusia-