Partagez | 
 

 {Flashback} Il y a des périodes où rien d'intéressant ne se passe...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elimane Loyckh
Vice-amiralVice-amiral

avatar
Messages : 4324
Race : Humain
Équipage : Solo

Feuille de personnage
Niveau:
38/75  (38/75)
Expériences:
96/350  (96/350)
Berrys: 1.000.409.790 Berry

MessageSujet: {Flashback} Il y a des périodes où rien d'intéressant ne se passe...   Ven 19 Oct - 21:49



Midi moins le quart, début de l’heure de pause bien méritée par les apprentis mais aussi par l’instructeur. Le temps encore caniculaire, dérangeait fortement ce dernier qui, en parallèle avec son pouvoir de maudit, préférait nettement la froideur d’un pays comme Drum ou encore Bulgemore. Haut-gradé, Elimane Loyckh entrainait depuis quelques semaines de jeunes recrues au combat. Certains comme Wind Rox, Frans Ramory, Phil Cornaros et j’en passe et des meilleurs, montraient des aptitudes à un apprentissage rapide. Le premier, possédant déjà le zoan du caméléon, maitrisa rapidement le soru et le tekkai appris par le colonel. Frans, lui, mit quelques jours à peine pour savoir utiliser le shigan et le tekkai, il mit quelques jours de plus pour le soru. Et enfin le troisième susnommé, Phil Cornaros, lui aussi maudit d’un zoan, avait appris facilement les techniques geppou et rankyaku. Bien que l’utilisation et la maitrise de ces techniques restaient à améliorer et approfondir, ces jeunes là montraient le potentiel grandissant des recrues au sein de l’armée.

Aujourd’hui encore, le regard de Loyckh s’était porté sur un jeune homme, au nom de Takamataka. Maudit, il avait eu quelques soucis par le passé en combat maritime. Ses chutes en mer lui faisaient abandonner prématurément les combats, et cela ne lui plaisait aucunement. Aussi, le colonel lui proposa d’apprendre la technique du sixième style permettant de "marcher sur l’air", le geppou. Après une explication théorique et une seule séance d’entrainement, le jeune homme avait réussit plus ‘une fois à "monter" quelques marches invisibles. C’était très réconfortant pour Loyckh qui entrainait la plupart du temps des jeunes aussi doués que des limaces paraplégiques, l’exagération n’était pas trop importante.

Pour l’heure, le colonel mangeait une quiche lorraine et une autre au poireau, la faim justifie les moyens. En en proposant à ses deux compagnons, Yan et Patoune, il envisageait de stopper l’entrainement pour les humains cette après midi et de le donner à ses animaux. Ces derniers en avaient bien besoin, Yan pour sa condition physique en pays chaud, Patoune pour la même raison plus, pour un apprentissage de techniques. Car cette panthère avait bien grandie depuis son acquisition par Loyckh mais n’avait pas reçu beaucoup d’enseignement au combat jusqu’à présent. Il annula donc l’entrainement d’après midi en donnant congé aux recrues. Il prépara sur papier les exercices que ses compagnons non-humains devraient faire, il prit ensuite quelques accessoires dans une malle à coté de la fenêtre et se dirigea vers la porte avec les deux carnivores. Au moment où il toucha la clinche, quelqu’un frappa à la porte. Le loup et le léopard regagnèrent leurs couches, le jeune Elimane retourna derrière son bureau et invita l’arrivant à entrer.

Un jeune home basané et brun de cheveux ouvrit la porte et salua le colonel. Il entama alors une discussion au sujet de l’entrainement qu’il avait apprécié et qu’il voulait continuer en compagnie de son propre chien, Rayka. Ce berger allemand de deux ans écoutait déjà très bien mais ne connaissait aucune approche d’intimidation ou même de combat. Loyckh eu alors dans l’idée de proposer un entrainement bestiale commun à tous les Marines possédant un compagnon-bête. L’annonce passée dans les différents parloirs de la caserne, le colonel donna rendez vous au lieutenant et son chien dans le grand hall d’exercices.

Bien quarante militaires se montrèrent en compagnie de leur animaux. Certains avaient des bêtes énormes, d’autre minuscule ou totalement ridicule. Le lieutenant Kratos avait amené sa ruche. Certes les abeilles pouvaient piquer l’ennemi, mais comment apprendre quelque chose à de petits insectes ? Rick Downey avait quant à lui un jeune diplodocus venant d’une île préhistorique. Le potentiel pouvait être énorme, tout comme la bête, mais Loyckh doutait sincèrement qu’un tel animal pourrait un jour écouter son possesseur. Mais la plupart des gens s’accompagnaient de chiens, félins ou oiseaux, l’entrainement n’allait donc pas être une perte de temps.

Tony Stark, commandant d’une base voisine appelé par Loyckh, avait apporté son varan de Komodo et son chien possédant le zoan du rat blanc. Ces derniers connaissaient un nombre assez important d’attaques en raison de l’historique de leurs combats contre des pirates ou révolutionnaires en compagnie de Tony. Plusieurs années en mer au front ça ne peut qu’apporter des connaissances de lutte au corps à corps pour ces animaux. Le second ayant aussi appris une très bonne utilisation de son fruit. Le commandant aidé de sa partenaire Alicia Vintage, lieutenant en chef de la même base, donnèrent entrainement à une trentaine de couples animaux-humain. Loyckh entrainait Patoune et Yan avec les militaires dont les bêtes avaient un minimum de connaissance sur le terrain. Cela évita au colonel de perdre du temps.

Le leopard se débrouillait assez bien pour un premier entrainement au combat, il connaissait déjà les bases et écoutait très bien, mais Loyckh fut surprit de voir à quel point son gros chat tacheté pouvait mettre du sien dans l’entrainement. Au bout de cinq heures d’entrainement, Yan était essoré et Patoune devait avoir perdu au minimum dix kilos en eau. Le maudit mis quelques glaçons dans l’eau de l’abreuvoir afin que celle-ci soit plus fraiche pour tous les animaux.

De retour dans leurs quartiers, les deux entrainés se couchèrent dans leur pouf et s’endormir illico, le colonel quant à lui s’assit dans son fauteuil et commença à lire le journal du jour. Les nouvelles n’étaient pas des plus réjouissantes, certains nouveaux pirates commençaient à se faire un nom sur Grand Line et sur les Blues. Dans le nouveau monde, une altercation entre deux yonkou faisait des vagues et on voyait de plus en plus de sujets concernant des attaques ou escarmouches avec des troupes de la révolution. Une guerre ouverte allait voir le jour dans les mois voir dans les semaines à venir. Pour l’heure, Loyckh ne s’en préoccupait pas énormément, en effet, il était instructeur dans un pays qui connaissait une paix durable, quoi qu’un peu mouvementée au nord par les révolutionnaires, mais en gros, tout cela lui passait outre ses occupations.

Après le repas du soir servi chez lui, le jeune officier lu un livre sur la stratégie martiale puis alla se coucher. Juste avant d’éteindre la lumière, le den den muchi émit un son. Loyckh se leva et décrocha l’escargophone.

"Ici le colonel Elimane, j’écoute!"

"Bonsoir colonel, ici le lieutenant-commandant Rez Bartemius, j’ai une mission pour vous. Rendez vous demain, cinq heure trente, seul au quai numéros 3. Prenez de quoi mangez et boire. Ordre venant de haut. Bonne soirée."

Que lui voulait-on à une heure pareille ? Bref, le jeune homme s’endormi sans tracas. Il saurait de quoi il s’agit demain matin. L’instant présent est aux rêves et à l’aventure cérébrale dont se livre chacun dans leur sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
 

{Flashback} Il y a des périodes où rien d'intéressant ne se passe...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» [Flashback] Les cicatrices d’un passé douloureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Royaume d'Alabasta-