Partagez | 
 

 Un combat d'une intensité inégalée [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisuke Aurola
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 1144
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
149/350  (149/350)
Berrys: 104.198.000 B

MessageSujet: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Ven 14 Sep - 19:44


Les prémices de ce combat

La tempête les avait menés dans une aventure des plus douteuses. D'abord, ils avaient fabriqués un groupe, composé d'un pirate un peu renommé, Nakata Fenice, une révolutionnaire connue, Harlock Zora, et d'autres personnes, comme les taverniers, les clients ou mêmes d'autres personnes. Ils avaient fuis, tous ensemble la taverne qui s'envola quelques secondes ensuite. La puissance des vents étaient inouïs. Ensuite, le groupe avait continué dans un petit tunnel, puis avait rencontré une nouvelle personne, un marine, Kyuso Jiro. Tous ensemble ils étaient arrivés ici. Le palais d'Alabasta...

Le pirate blond avait détruit la porte qui y menait et avait commencé le combat contre les gardes royaux. Les marines devaient répliqués, en même temps, c'était leurs métiers. Ils avaient donc commencé leur riposte. Daisuke Aurola avait tenté de séparer les groupes d'ennemis. Il devait faire en sorte que les révolutionnaires et les pirates ne s'allient pas. C'est pour cette raison qu'il attrapa la femme et l'amena dans le couloir, laissant Nakata avec ses deux collègues. Durant ce laps de temps, il informa les gardes de sa présence, ainsi que de celle de Kyuso et Kazuma.

~ ~ ~

Maintenant, Daisuke se trouvait dans le couloir, derrière lui, il y avait Zora, la révolutionnaire. Face à lui, un combat inéquitable. Même à deux contre un, le pirate avait clairement l'avantage. Quand il commença à voir le combat, le commandant voyait Kazuma voler à travers la pièce, projeté par un coup du Fenice. Celui-ci avait réussi à récupérer l'arme au corps du marine et l'avait frappé puissamment. Daisuke aurait pu réagir immédiatement, mais il devait encore un peu voir comment se battait maintenant son fidèle ennemie. Ce n'était pas la première fois qu'il se battrait contre lui, il le savait puissant, mais il n'avait plus de sabre. Il devait avoir changé de façon de combattre.

Nakata frappa l'autre marine, le sergent-chef, Kyuso, avec la batte précédemment voler à l'autre. C'est ensuite que le hors-la-loi se précipita une nouvelle fois vers l'autre soldat, cette fois, l'autre était encore à terre, c'était sûr, il ne voulait qu'une chose, le tuer. Daisuke ne pouvait pas laisser faire ça. Il sortit son pistolet rentra une nouvelle fois dans la bibliothèque et tira sur le pirate. Visant principalement les jambes pour le faire tomber, il tira deux balles dans cette direction, il savait qu'il y avait de fortes chances qu'il réussisse, mais ne sait-on jamais, il en tira deux autres, mais plus haut. Une dans le thorax, l'autre en direction du visage.

Il y avait très peu de chance de le tuer, ce n'était pas son but, il le savait presque immortel. Il devait juste le ralentir...

Après avoir tiré, il se déplaça rapidement, grâce au soru, entre les deux blonds et prit la parole.

"Kazu, récupère ton arme, et avec Kyuso, vous partez à la recherche de l'autre femme, moi je m'occupe de lui.
-Mais !
-Non, il n'est pas ce que tu crois, tu n'as aucune chance. Je m'en occupe.
"

À l'instant même, Kazuma fit une légère moue, mais prit son arme et s'en alla en direction du couloir. Daisuke le suivit et bloquait maintenant le chemin entre la bibliothèque et le couloir.

"Plus personne n'entre ici. C'est dangereux !"




© Never-Utopia

_________________


Ao Haruya:
 


Domination:
 


Dernière édition par Daisuke Aurola le Mar 18 Sep - 12:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14678
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
57/1000  (57/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Dim 16 Sep - 11:06


Nakata courrait toujours droit vers ce Kazuma lorsqu'il remarqua Daisuke, sur son côté. Ce dernier tira quatre fois. Le musicien se baissa en continuant de courir, évitant les deux premières qui visaient le haut de son corps, mais il reçut les deux autres au niveau des jambes et il tomba avant de rouler, se mettant en position accroupie. Des flammes bleues firent immédiatement leur apparition sur ses jambes, faisant partir les balles et guérissant les blessures du maudit qui fixait désormais son adversaire. Un sourire amusé vint sur ses lèvres lorsqu'il entendit les paroles en se relevant, comme s'il n'avait jamais été touché. Il n'avait déjà plus mal, son pouvoir s'était grandement amélioré depuis sa dernière rencontre avec le gouvernemental qui lui faisait face. Ce mec voulait le tester en un contre un... C'était intéressant. Il prit la parole, l'air amusé, l'excitation et l'envie d'en découdre ne faisant que croître :

-Et tu penses pouvoir me vaincre ? Voyons ça...

La dernière fois, le combat s'était soldé par un léger avantage du musicien, puisque le seul à saigner était celui qui lui faisait face actuellement. Cependant, il s'était écoulé de nombreux mois entre ces deux moments, et Daisuke avait du s'améliorer... Le Fenice ne cessa pas de sourire, même lorsqu'il lança la première offensive en courant droit vers son adversaire. Il glissa soudain, à quelques mètres de lui, et changea de trajectoire pour courir autour de lui. Le fait qu'il possède des pistolets était assez embêtant pour un combattant comme Nakata qui affrontait ses adversaires au corps-à-corps. Il devait trouver une faille dans les techniques de ce type, quelque chose qui pourrait lui permettre de le mettre au tapis. Mais ça n'allait pas être simple... Il avait cependant un avantage : ce mec ne connaissait aucune de ses techniques actuelles, à part en forme totale. Il ne savait rien du style de combat de l'autre maudit, et ce dernier comptait bien profiter de cela pour le terrasser le plus rapidement possible : plus le temps passait, plus les chances de perdre grandissait. La gouvernemental finirait par comprendre ses techniques et pourrait mettre au point une stratégie pour le forcer à s'écarter, à ne pas venir près de lui. En bref, chaque instant était crucial.

Cependant, le fait que son adversaire possédait un logia pourrait rapidement devenir embêtant. Il risquait d'en profiter pour prendre le pirate au piège et le vaincre ainsi plus facilement. Mais une chose rassurait Nakata : ce type n'avait pas de haki de l'armement. En effet, les balles qui l'avaient touché ne lui avaient pas posé plus de soucis que des balles normales. Mais cela paraissait logique d'utiliser le haki pour prendre l'avantage en début de combat, avec l'effet de surprise... Il y avait donc un moyen de s'enfuir si tout dérapait : la forme totale du jeune blond le rendait parfaitement impalpable, même pour un logia.

Mais réfléchir n'allait pas servir énormément, en début de combat. Il fallait lancer l'offensive, simplement. Le musicien ferma les yeux : il ne pouvait pas utiliser sa musique, ou du moins, sa technique qui utilisait les animaux environnants. En effet, le vent soufflait bien trop fort dehors pour lui permettre une telle technique... Il n'avait donc pas le choix. Il devait attaquer seul. Il cessa soudain sa course, glissant sur un petit mètre, avant d'utiliser Hīru. La jambe levée, il tenta de frapper le crâne du gouvernemental face à lui pour le clouer au sol, même s'il savait que sa technique n'avait que très peu de chances de réussite. S'il la ratait, il utiliserait Tenohira no dansu et, dans ses attaques, tenterait de frapper les mains du marine pour l'obliger à lâcher ses armes. Si ce dernier se changeait en fumée au niveau des mains, il serait obligé de les faire tomber, non ? Ainsi, il pourrait prendre un précieux avantage : sans ses pistolets, l'autre combattant serait obligé de se battre de près. Et sur ce domaine, il y avait de fortes chances que le musicien le batte. A moins que, lui aussi, ait complètement changé de style... Avec un sourire amusé, il attendit avec impatience la réaction de son adversaire.

_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 1144
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
149/350  (149/350)
Berrys: 104.198.000 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Dim 16 Sep - 14:13


Entre combattant

Maintenant entre le pirate et le couloir Daisuke attendait sa réaction. Il s'était relevé assez rapidement, comme si les balles ne l'avaient pas atteints. Nakata s'était mis à sourire, comme si l'idée du combat lui plaisait.

"Et tu penses pouvoir me vaincre ? Voyons ça... "

Face à face, les deux hommes jaugeaient les changements qu'ils avaient subis durant les quelques mois qui les séparaient depuis leur dernière rencontre. Le pirate s''était levé et se dirigeait maintenant vers Daisuke. Prêt en en découdre, les deux hommes allaient se battre. Les deux savaient que le combat allait être "titanesque". Leurs pouvoirs ne leur permettaient pas de faire dans la dentelle. Aucun d'eux n'étaient palpables dans certains cas et donc, les coups puissants pouvaient être esquivés, ou même annulés.

" À voir ton combat contre mes deux collègues, j'ai compris une chose : Tu n'es pas assez puissant pour me vaincre, donc, je peux te dire que oui, je pense pouvoir te vaincre."

Tout ceci n'était que du bluff, mais c'était sa façon de parler à des gens puissants. Se faire passer pour puissant était l'une de ses solutions face à l'adversité. En entendant, l'autre s'était déporté dans sa direction, il attaquait. Daisuke le visait avec son pistolet, pour lui tirer dessus dès que possible, mais sans tirer. L'ancien révolutionnaire glissa au sol et battit en retraite. Il devait se rendre compte qu'un combat contre un utilisateur d'arme à feu, c'était pas ce qu'il avait de mieux pour lui. Ils étaient donc encore, face à face, en train de se jauger.

Daisuke laissait l'avantage de l'attaque à Nakata. Il ne voulait pas gâcher des balles pour des tirs inutiles. S'il tirait alors que l'autre était immobile, il esquiverait trop facilement. Donc il laissa le premier assaut au pirate, espérant pouvoir contrer ses attaques. Il semblait rapide, et puissant, plus qu'avant en tout cas. Il aurait du mal à l'avoir.

Ceci fait, un léger moment de flottement eut lieu et les deux blonds continuèrent à s'observer, puis Nakata reprit son attaque contre le marine. Le pirate lui sautait au-dessus et abattu son pied sur le visage de Daisuke. L'attaque était tellement prévisible que même le commandant pu l'éviter grâce au Soru, au même moment, il vit une semi-ouverture dans la défense du pirate. L'autre blond était là où il se trouvait quelques secondes plus tôt. Il se tourna et en utilisant le Moku Moku no style, bloqua la seconde attaque de Nakata. La puissance du coup de Nakata était cependant plus forte qu'espéré et le bras de Daisuke partie en fumée.

Daisuke sauta en arrière pour esquiver l'attaque, puis, comme le pirate était encore dans son mouvement, il lui tira deux balles dessus, une au niveau de la jambe, l'autre vers le thorax. Dans le but de le ralentir, il changea rapidement de chargeur pour prendre celui d'Ullr. Il s'éloigna en sautant de deux pas en arrière et retira sur l'ancien Révolutionnaire. La boule de feu fonça sur lui, brulant tout ce qu'il faut.

"Je ne te laisserais pas m'attaquer..."




© Never-Utopia

_________________


Ao Haruya:
 


Domination:
 


Dernière édition par Daisuke Aurola le Dim 16 Sep - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14678
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
57/1000  (57/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Dim 16 Sep - 14:54


Comme prévu, Daisuke esquiva la première attaque sans trop de soucis, utilisant simplement son soru. Il avait auparavant prit la parole... Mais Nakata n'estimait clairement pas ce type au niveau de son honnêteté. Il avait mentit concernant les balles en granit marin, la dernière fois... Cette fois, il ne se laisserait pas abuser. Et même si ce type disait vrai, qu'il était bien meilleur que Nakata lorsqu'il avait attaqué ses deux coéquipiers, le pirate était bien loin d'avoir démontré toute son efficacité au combat. Le Fenice se disait donc que ce mec était loin de connaitre sa vrai puissance : aussi lui était-il impossible de se classer par rapport au combattant. Cependant, l'ancien révolutionnaire était bien loin de penser à cela : si l'autre pouvait utiliser une technique rapide, il serait encore un peu plus embêtant que ce qu'il pensait. En effet, il serait bien plus difficile à attraper... Mais le jeune ne se faisait pas trop de soucis à cette idée, se disant simplement qu'il finirait par l'avoir à un moment ou à un autre.

Après cela, Daisuke tenta de bloquer la technique de son adversaire en utilisant son logia, mais il fut surpris de la force de ce dernier et son bras devint fumée. Ce fruit était plus qu'agaçant pour un homme comme le maudit qui ne pouvait le toucher. Il serra les dents en le regardant prendre ses distances d'un coup avant de tirer. Deux balles. Fronçant les sourcils, l'ancien révolutionnaire cessa ses mouvements et fit une sorte de saut périlleux, évitant la balle qui visait sa jambe. L'autre lui frôla simplement la joue, le faisant saigner sans trop de gravité. Une flamme bleue apparut soudain pour refermer la plaie rapidement. Mais l'ennemi de Nakata ne cessa pas son mouvement pour autant : il tira une boule de feu dans la direction du musicien qui écarquilla les yeux en la regardant arriver. Il avait été surpris, mais avait encore le temps de réagir. Ses bras se changèrent aussitôt en ailes bleutées et il utilisa Honoo no tate. Ses deux membres se mirent devant lui et parèrent la boule élémentaire sans trop de soucis, créant une vague de vent sous le choc. Avec un sourire amusé, le musicien se propulsa dans les airs avec une rapidité phénoménale. Mais il savait éperdument que le gouvernemental ne le laisserait pas approcher sans rien tenter. C'est pour cela qu'il se changea en phoenix complet l'espace d'un instant, avant de se retrouver au dessus de Daisuke, face à lui. Il utilisa alors Hanare dan, usant plusieurs dizaines de coups de pieds en une poignée de secondes sur son adversaire.

Une fois cela fait, le Fenice ne s'arrêta cependant pas pour autant : espérant avoir réussit ses coups, il retomba juste à côté de Daisuke, utilisant Kansei en essayant de frapper son ventre d'un puissant coup de pied. Le mouvement terminé, il s'écarta à nouveau : rester près était bien pour l'attaque, mais si l'autre contre-attaquait, il ne pourrait simplement pas éviter ou parer. Les balles étaient bien trop rapides pour cela, et il n'aurait pas les réflexes suffisants. Il devait trouver un moyen pour mettre ce gouvernemental en difficulté sans risquer sa peau... Pour l'instant, les deux hommes semblaient égaux pendant le combat. Il était trop tôt pour juger lequel des deux pouvait et surtout réussirait à vaincre l'autre. Mais l'avenir allait sans doute les départager...

Le vent continuait à souffle sur les murs du palais même s'il semblait avoir perdu en intensité. C'était temps mieux : le toit ne risquait pas de leur tomber dessus pendant l'affrontement... Dans les couloirs, des bruits résonnaient. Des coups de feux, sans doute. Le Fenice n'était pas assez concentré dessus pour savoir de quoi il s'agissait. Mais dans tous les cas, personne n'était intervenu dans son combat, pour le moment. Et il préférait cela : Daisuke était bon, et devoir s'occuper d'autres soldats en même temps n'était clairement pas rassurant. Nakata préférait se consacrer à un combat simple, c'était bien plus prudent... Il se demanda l'espace d'un instant comment avait pu s'en sortir la jeune femme, la révolutionnaire. Elle avait l'air puissante, mais ne faisait sûrement pas le poids face à tout un régiment de gardes auquel on pouvait ajouter les deux marines. De toute façon, il se fichait de ce qu'il arrivait à cette dame, à partir du moment où elle retenait ses adversaires quelques temps.

_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 1144
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
149/350  (149/350)
Berrys: 104.198.000 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Dim 16 Sep - 15:48


Un nouvel arrivant

C'était prévisible, Nakata esquiva les deux premières balles dans un geste artistique des plus surprenant. Il n'avait pas vraiment besoin de le faire, mais il voulait sûrement montrer que les balles, à cette vitesse, ne lui posaient pas de problème. La seconde offensive de Daisuke fut une balle faite de flammes, qui comme aurait pu se douter le marine, ne toucha pas son adversaire. Il s'était protégé, avec ces ailes de phénix bleues. La boule de feu s'éparpilla sous le choc, sur les divers meubles de la pièce, débutant ainsi un incendie.

nsuite, le pirate s'était jeté en l'air, le sourire aux lèvres. Il se dirigeait vers le marine, qui préparait une attaque de son côté aussi. Laissant échappé de la fumée par ses jambes, il observait son ennemie approcher. Il s'était transformé en phénix complet. Comme pour tester cette nouvelle forme, Daisuke le frappa avec son bras de fumée, mais comme prévue, il était tout aussi impalpable que lui. Il dut donc renoncer à l'atteindre lorsqu'il serait sous cette forme.

Le Fenice, toujours dans les airs, l'attaqua de toute sa puissance. C'est peut-être une centaine de coups de pied que Daisuke reçu à ce moment. Le pirate frappait sans interruption durant ces quelques secondes, mais heureusement pour lui, son fruit le rendait insensible à ce genre de frappes. Il continuait à préparer son plan, laissant l'ancien révolutionnaire atterrir et continuer à le frapper avec une autre technique qui le faisait frapper beaucoup plus puissamment, au niveau du ventre. Frappant toujours dans la fumée, cette attaque dispersa Daisuke dans un nuage blanchâtre.

Après ça, le pirate ne bougea plus un léger moment, c'est à cette occasion que Daisuke attaqua. La préparation faite, durant le temps des attaques était qu'il avait créé une surface d'environ cinq mètres de diamètre, suffisant dans cette pièce, et d'une hauteur d'environ quinze centimètres, autour de sa position. Ainsi fait, il était maintenant capable de se déplacer dans cette zone encore plus rapidement. Et c'est ce qu'il fit. Il s'était de suite positionné derrière Nakata, son Ragnarock en direction de son corps, il tira. Espérant qu'il tombe au sol et qu'il puisse l'enfermer dans cet espace fait de fumée. Il utiliserait, dès que son corps, ou une partie de son corps, soit prit dans ce nuage. Les pieds dans le nuage, Daisuke le rendit alors solide. La plateforme alors créé emprisonna tout ce qui était prit à l'intérieur.

Nakata était certainement bloqué maintenant et Daisuke allait tirer la dernière balle de son chargeur. Il visait le corps du pirate et commença à appuyer sur la détente quand...

//#BANG//

Daisuke fut projeté quelques mètres plus loin, quittant ainsi la plateforme, libérant tout prisonnier. Que s'était-il passé... Un livre retombait sur le sol au moment où il tentait de trouver cette réponse.

"Vous allez pas casser toute cet' librairie ~ ... Fit un homme à la voix bourrée..."

Daisuke se tourna vers là où il avait entendu cette fameuse voix. Cette personne, qui venait de le toucher avec un livre ordinaire, n'était pas ordinaire. C'était un homme, il avait les cheveux verts, l'homme bourré... Pourquoi ?

"'Suis le chef de la garde... Royaleuuh... Vous pouvez pas faire çaaahahahha ! Je ..."

Après ça... Il jeta un livre en direction du Fenice, arriverait-il à l'éviter ?




© Never-Utopia

_________________


Ao Haruya:
 


Domination:
 


Dernière édition par Daisuke Aurola le Dim 16 Sep - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14678
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
57/1000  (57/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Dim 16 Sep - 16:37


Il venait de finir son enchaînement et il ne restait plus rien d'humain du gouvernemental : il ne restait que de la fumée éparpillée au quatre coins de la salle. Comme il l'avait pensé, Nakata n'avait pas pu le toucher : l'autre homme avait simplement utilisé son logia pour rester hors de danger. C'était normal, en même temps : qui aurait volontairement encaissé une telle suite de coups ? Il fallait être fou pour les prendre sans réagir, sans rien faire pour éviter ne serait ce qu'un dixième de la douleur occasionnée. Et grâce à son fruit, Daisuke avait pu tout éviter, sans aucun soucis. Mais là, le Fenice ne s'était pas du tout attendu à la suite des évènements. Le gouvernemental utilisa la mer de fumée pour disparaître et réapparaitre derrière l'autre maudit, profitant de l'occasion pour lui tirer une boule de feu dans le dos. Le musicien ne put l'éviter et fut percuté de plein fouet, l'impact sur son dos. Il tomba en avant, sur le tapis de fumée. Sa blessure fut rapidement soignée, mais il ne pouvait plus bouger : le marine l'avait emprisonné dans son élément. L'ancien révolutionnaire serra les dents : il était dans une très mauvaise situation... l'autre type allait sûrement lui tirer dessus à nouveau pour le blesser un peu plus et le fatiguer : se soigner n'était pas sans difficulté. Et s'il s'épuisait dès le début du combat, le reste ne serait que plus complexe...

Mais fort heureusement, le blond entendit un impact et il fut libéré de sa prison improvisée. Il se retourna et regarda son adversaire qui était allé rendre visite aux étagères un peu plus loin. Que c'était-il passé ? En tout cas, toute la bibliothèque était en train de brûler, sans doute à cause des étincelles de la boule de feu qui avait été déviée. Le Fenice se retourna vers quelqu'un qui venait de parler. Il s'agissait du mec avec les cheveux verts, le bourré de la taverne. C'était lui qui avait lancé ce livre ? Parce que c'était bel et bien un bouquin qui avait envoyé le marine au tapis... Il devait être recouvert de haki, ou être en granit marin... Mais un livre en granit marin, cela paraissait assez étrange. Nakata opta donc plus pour l'armement, d'autant plus lorsqu'un autre ouvrage vint frapper son crâne, l'envoyant à son tour dans les étagères. C'était quoi ce mec ? Envoyer deux bons combattants au sol avec des projectiles comme ces livres, c'était incroyable ! D'après ses paroles, il était le chef de la garde royale... Donc sans doute un autre adversaire. Mais en plus de ça, il avait blessé Daisuke... Etait-il aussi son ennemi ? Un chacun pour soi semblait se dessiner alors que le musicien se relevait, observant les mouvements des deux autres. Le combat semblait être encore plus dur qu'il ne l'était à la base...

Nakata donna soudainement un puissant coup de pied dans l'un des livres près de lui, l'envoyant en direction de Daisuke, pour le ralentir. Il se mit ensuite à courir en direction du chef de la garde royale, voulant le vaincre avant qu'il ne devienne trop dangereux : il était bourré, il ne serait pas aussi redoutable qu'en temps normal. Son haki pourrait, de plus, se montrer rapidement dangereux... Il fallait en finir le plus vite possible avec lui, et le gouvernemental ne l'entendait sûrement pas de cette oreille : il voudrait peut être aider ce type face au pirate pour lui montrer qu'il était un allié. Mais le Fenice s'en fichait, pour le moment. Il était concentré sur cet adversaire là... Il devait le vaincre rapidement. Il sauta agilement, envoyant rapidement son tibia en direction du front de ce type. Cependant, rien ne se passa comme prévu : l'homme attrapa sa jambe et le renvoya un peu plus loin. Le maudit se rétablit sur ses pieds sans difficultés, un peu surpris de la réaction rapide de l'homme qui lui faisait face. Il fut alors percuté, à nouveau en pleine tête, par un livre, qui le renvoya sur le sol deux mètres plus loin. Après une petite glissade, le musicien se releva en se frottant le nez. Ce mec, même bourré, était bon... Il n'était clairement pas à sous-estimer... Comment allait réagir le marine ?

_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 1144
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
149/350  (149/350)
Berrys: 104.198.000 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Dim 16 Sep - 18:42


Une catapulte à livre

Le plan de Daisuke avait fonctionné à la perfection. Il avait touché le pirate avec ingéniosité et rapidité. Il réussit à bloquer les mouvements de Nakata, l'agrippant dans un nuage de fumée solidifier avec le Tekkai. Le pirate était à sa merci, il n'avait qu'à tirer une nouvelle fois, bien placé et il aurait peut-être pu le blesser grièvement. Mais bon, Daisuke n'avait jamais réussi quelque chose parfaitement et c'était pas aujourd'hui que ça changerait...

Il reçu un livre en pleine poire. Normalement, il aurait dû passer au travers et se retrouver contre le sol, un peu plus loin, mais ce ne fut pas le cas. Non, il avait touché le véritable corps du marine, l'envoyant valser à quelques mètres de là, contre un mur. Le choc fut amorti par son fruit, mais celui du livre, non. Il aurait un hématome à cet endroit. Volant à travers la pièce, il n'avait pas comprit ce qu'il lui était arrivé, c'est quand il vit la même scène se produire sur Nakata qu'il comprit comment cet homme, un soûlard, avait pu le toucher. En fait, il y avait deux solutions. Soit il avait des livres en granit marin, improbable, soit il pouvait mettre du haki de l'armement sur des objets.
Il se disait chef de la garde royale, pourquoi attaquerait-il Daisuke alors. Car il était bourré... La solution était logique, il était bourré... Tout simplement. En plus, il avait les cheveux verts... (délire perso...) Bref, comme il était sous l'emprise de cette drogue nommée alcool, il ne pouvait pas parvenir à discerner bien les choses... Peut être. Il avait attaqué le marine juste pour protéger son roi, mais pourquoi était-il bourré?

Le commandant se trouvait contre le mur, à sa droite, il y avait la porte qui menait au couloir, derrière, il y avait des enfants dans des habits de garde trop grands. Certains pleuraient, d'autre disaient le nom d'une personne. "Koshiro !" C'était le nom du chef selon eux. Il avait l'habitude, les journées de week end d'aller boire et de se perdre dans les ruelles de la ville. À chaque fois, il était rattrapé par ses subordonnés, chaque fois il était ramené en piteux états, mais cette fois, il n'aurait pas pu survivre. Si Nakata ne l'avait pas jeté par la porte, il serait mort, sûrement.

En entendant les paroles des enfants, Daisuke vit une scène étonnante, Nakata se faisant battre au corps à corps. Il avait foncé sur le garde, mais avait été renvoyé, aussi facilement qu'une chaussette. Il avait ensuite reçu un nouveau livre à la figure. Entretemps, le pirate avait aussi envoyé un autre livre en direction du marine. Bien sûr, aucun effet, l'ouvrage passa au travers et s'était arrêté avec le mur. Le combat entre les deux autres hommes étaient un avantage pour Daisuke qui voyait, en la personne de Koshiro, un allié potentiel. Il devait trouver comment capturer Nakata, maintenant, c'était peut-être possible. Oui, grâce au haki de l'armement, le chef de la garde serait capable de le blesser vraiment.

Le blond se dirigea vers eux et souriait. Il regarda son bras, la chaine était toujours autour de son bras. Il avait tiré deux fois, donc il devrait entendre un peu moins de trois minutes maintenant pour pouvoir changer de chargeur. Il ne devait pas tirer une nouvelle fois, sinon, il serait forcé de se battre au corps à corps ensuite et jusqu'à la fin du combat. Il devait donc, en attendant, se battre avec ses points...

Il établit une nouvelle zone de fumée, et grâce à elle, rejoint l'ancienne. La surface complète de la salle était remplie de fumée, à raz le sol. Elle était comme un brouillard fin, que l'on trouve près des marais. La salle, qui devait environner les 15 mètres de diamètres était pleine de cette substance. Lorsque cela fut enfin fait, il regarda le paysage, le garde fonçait de nouveau sur Nakata, qui était le plus proche de lui. Il voulait en finir, un par un, en commençant par le plus faible, sûrement. Il fonçait donc sur le pirate. Daisuke, lui, n'avait pas besoin de se battre pour le moment, juste les voir se battre entre eux suffisait. Son but : retarder Nakata jusqu'à l'arrivée probable de renfort...





© Never-Utopia

_________________


Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14678
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
57/1000  (57/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Dim 16 Sep - 19:18


Apparemment, Daisuke se fichait complètement de la situation. Il devait avoir compris que pendant que Nakata et son adversaire surprise s'affrontaient, lui pouvait souffler et attendre une autre opportunité pour renverser l'affrontement en sa faveur... Ce type était plus lâche qu'il ne semblait l'être au premier abord. Il s'était contenté de remplir la salle de fumée pendant que son ennemi se faisait mener par le bout du nez. Ce type était plus qu'agaçant... Il n'était pas fort, mais bel et bien chiant. On aurait dit qu'il était meilleur bourré que normal. Ses mouvements n'étaient pas brouillons, et il avait de bons réflexes. Ce type, le pirate se jura de l'avoir avant le gouvernemental. Il se mit donc à courir une nouvelle fois droit vers le chef de la garde royale, en serrant les dents. Cette fois, il allait l'avoir ! Il arrivait rapidement mais il n'eut pas le temps de réagir lorsque ce Koshiro se rapprocha de lui en lui faisant un croche-patte suivit d'un coup de pied dans le ventre. Le musicien traversa la salle une nouvelle fois et se releva quelques instants plus tard, l'air énervé. Mais il tomba en arrière une nouvelle fois lorsqu'un autre livre vint percuter son front avec force. Il resta allongé quelques secondes avant de se relever. Le feu n'était pas très violent mais avait déjà brûlé deux ou trois étagères complètes. Le Fenice se demanda s'il ne serait pas mieux de jeter volontairement tous les bouquins dans le feu plutôt que de se faire bombarder par ce type, mais il se dit que c'était une mauvaise idée en apercevant derrière lui des gardes avec des couteaux.

Il décida de tenter sa chance une seconde fois, plus rapidement. Nakata se mit à courir droit vers le chef de la garde royal. Il évita un livre en se baissant puis bondit vers l'homme en voulant lui mettre un coup de poing. Mais la cible se baissa au dernier moment, le pirate passant au dessus de lui avant de se rétablir sur ses pieds. Le blond se retourna alors mais il n'eut pas le temps d'éviter un autre livre qu'il reçut en pleine bouche. Le choc l'envoya au sol, deux mètres plus loin. Il ne s'était jamais sentit aussi honteux... Perdre contre un ivrogne... Il serra les dents en se relevant à nouveau. Son haki de l'armement était plus qu'ennuyant. Il fallait en terminer avant que cela ne devienne trop dangereux... Daisuke risquerait de profiter de la difficulté du Fenice d'un moment à l'autre. L'ancien révolutionnaire décida de tenter une autre offensive plus construite. Il frappa dans un livre, comme celui qu'il avait envoyé sur le gouvernemental, mais en visant cette fois le poignée de Koshiro qui, sous le choc, lâcha le projectile qu'il tenait. Le maudit en profita pour courir droit vers sa cible et, une fois près de lui, il tendit la jambe en sautant, lui donnant un bon coup de pied dans l'abdomen, l'envoyant directement dans les livres. Nakata hurla en le pointant du doigt :

-Ça te fait quoi, de voler ?!

Énervé, il l'était. Ce mec avait joué avec lui trop longtemps, il était temps d'inverser la tendance ! Le pirate revenait en force dans la partie, prêt à en découdre ! Malheureusement, ce ne fut pas le cas longtemps : un mur de livres vola dans sa direction. Une trentaine d'ouvrages, tous recouverts de haki, lancés par ce type qui avait l'air tout aussi vexé que le blond. Ce dernier ne put les éviter et finit sa course incrusté dans le mur avant de retomber lourdement sur le sol. Il se redressa lentement, du sang coulant de sa bouche. Ça avait trop duré, il fallait en finir au plus vite. Redevenant soudain sérieux, il se mit debout et chuchota :

-Première voie, karoyaka.

Un livre fonça vers lui mais il avait soudain disparu du champ de vision de l'alcoolique. Ce dernier leva la tête et finit par le repérer dans les airs. Sans aucune aile, Nakata semblait flotter, comme un astronaute. Il sourit en annulant soudain l'effet et en se propulsant grâce au mur en direction de Koshiro qui n'en croyait toujours pas ses yeux :

-Maaaaaaaaanges ça !

Le tibia du Fenice rencontra soudain la tête du chef de la garde qui traversa le mur opposé. Le pirate leva un bras en faisant le signe des cornes du diable (dédicace à Killer Bee et à son lariat. /SBAFF/). Koshiro semblait ne plus bouger, il avait du prendre suffisamment de coups pour un petit moment... Du moins, c'est ce que le maudit espérait.

_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 1144
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
149/350  (149/350)
Berrys: 104.198.000 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Lun 17 Sep - 14:59


La fin du garde

Le combat entre les deux hommes était physique. Peut importe qui gagnerait, Daisuke était avantagé, il pouvait préparer le terrain, préparer une stratégie. Si le garde gagnait, il n'aurait même rien à faire, mais bon, c'était peu probable... Enfin... Nakata se faisait frapper par Koshiro plusieurs fois, et à chaque fois, il repoussait le pirate. On aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie, repousser ses adversaires. En tant que chef de la garde, c'était son métier... Bref, Nakata avait eu le temps de se recevoir encore quelques livres dans la figure, l'étalant autant de fois au sol. Ça paraissait l'énerver. Lors d'un affrontement, il prit un coup dans le ventre. Ensuite il réussit à éviter un livre, mais son action fut un échec quand l'autre se baissa, esquivant son attaque. Il reçut en titre de cadeau, un autre livre en pleine face...

Cette technique de combat était assez énervante, à dire vrai. Daisuke savait qu'il pourrait être aussi blessé par ces livres, il gardait toujours un œil sur leur combat. Après avoir envoyé le chef de la garde contre un amas de livre, le pirate hurla un truc incompréhensible, certainement la folie... Mais, à en juger par la force ridicule du coup, l'autre homme se releva rapidement, mais en colère, aussi. Il balança trois dizaines de livres dans la direction du pirate. Daisuke était toujours en arrière, il avait déjà recouvert toute la pièce de fumée et attendait un moment précis. Celui où Nakata serait en train de retomber dans la fumée, pour la rendre de nouveau compacte et l'emprisonner dans cette plateforme.

Le choc des livres contre le pirate fut puissant, quelques pages ont été éparpillés et du sang en recouvrit d'autre, mais l'impact le plus important fut celui contre le mur. Nakata fut carrément aplatit contre celui-là. Il se laissa glisser contre le sol, mais avait toujours des appuis, ça se voyait, il n'était pas fini, bien au contraire. Il était en colère...


" Première voie, karoyaka. "

Daisuke entendit clairement les mots de l'autre maudit. Une nouvelle technique... Le marine vit la scène comme au ralenti. Il avait vu le livre voler jusqu'au Fenice, dans une droite bien horizontale. Le bouquin n'était qu'à quelques centimètres du pirate quand celui-ci disparut... Enfin, il sauta, mais même les yeux de Daisuke, qui était fixé sur lui ne suivirent pas le mouvement. Le tireur pensa d'abord au Soru, qui permet un déplacement quasi-instantanée, mais ce n'était pas le cas, non. L'autre blond n'avait fait que sauter, pour esquiver le livre. Par la suite, l'ancien révolutionnaire prit appuis sur le mur et fonça sur le chef de la garde, un coup en pleine figure, c'était fini.


"Maaaaaaaaanges ça ! "

Le pirate avait frappé puissamment son adversaire qui resterait inconscient un moment, c'était le moment. Cet idiot de Nakata avait baissé sa garde. Juste après avoir frappé le chef de la garde, il prenait une pose ridicule, c'est à ce moment-là que Daisuke rendit solide la fumée, presque immédiatement.

Suite à ça, que l'autre soit prit ou non dans le piège, il remplit le dessous de cette plateforme solide avec de la fumée, pour la faire monter. Presque cinq centimètres par secondes, la plateforme montait, avec les livres les bibliothèques qui étaient en train de prendre feu... La pièce continuait de bruler, mais le combat était encore un peu plus important. Si ça devait empirer, il devrait intervenir. Daisuke continuait à faire monter la fumée, observant toujours l'homme qui se tenait face à lui.

S'il venait à avoir réussi à esquiver la solidification de la fumée, il n'aurait aucun problème à esquiver ses attaques, et si, par chance, il n'avait pas réussi, il n'aurait qu'à attendre et rendre la fumée impalpable. Le pirate était dans une impasse pour le moment, selon le marine. Il lui avait laissé le temps de préparer le terrain, une erreur. Une chance que le chef de la garde soit arrivé...






© Never-Utopia

_________________


Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fenice Nakata
The Phoenix
avatar
Messages : 14678
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
52/75  (52/75)
Expériences:
57/1000  (57/1000)
Berrys: 2.240.026.002 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Lun 17 Sep - 19:35


Il venait à peine de vaincre le chef de la garde royale que l'autre gouvernemental voulu prendre son tour. La fumée sur le sol devint subitement dure, bloquant les pieds de Nakata à l'intérieur. Celui-ci cligna des yeux l'air surpris : il ne s'y était pas attendu du tout. Ce mec était visiblement des plus lâches ! Le pirate essaya de remuer pour se libérer, sans succès. Le marine l'avait prit au piège pour de bon, cette fois... C'était comme lorsqu'il l'avait cloué au sol. Cependant, cette fois, personne ne pourrait l'aider en intervenant... Il fallait qu'il s'en sorte seul, mais rien n'était gagné, loin de là ! Il se creusait toujours la tête lorsque la plateforme solide commença à monter lentement. Il voulait l'écraser contre le toit ? C'était un film d'horreur terriblement mauvais qui se déroulait à l'intérieur du château d'Alabasta ? C'était bien possible, oui. D'autant plus que, comme par hasard, le vent soufflait toujours, dehors, bloquant les hommes dans cet édifice. Apparemment, dans les couloirs, la boucherie avait cessée. Sans doute tout le monde c'était écarté. Le feu continuait de se propager et personne ne semblait s'en soucier. C'était dommage, de nombreux ouvrages avaient de la valeur ! Saya et Element revinrent dans l'esprit du jeune blond qui, avec joie, se souvint d'une chose : il les avait aperçu s'éloigner par le couloir. Ils avaient du aller traîner ailleurs en voyant que tout devenait hors de contrôle : lorsque le musicien les appellerait, ils reviendraient rapidement pour prendre la fuite !

Le Fenice pouvait donc se battre sans aucune retenue. Et c'est bien ce qu'il aurait fait, s'il avait pu. Mais penser à ses animaux n'avait en rien pu changer la situation, mis à part la proximité de la pierre au dessus du maudit qui réfléchit un peu plus rapidement, pressé par le temps. Malheureusement, aucune idée ne lui venait en tête ! Il allait peut être finir écrasé comme un débile sur un plafond... Il se rappela alors que, dans le pire des cas, un bon coup de poing briserait le toit et lui permettrait de filer à l'anglaise sans risquer de faire splatch. Cependant, il y avait un autre soucis : les rafales avaient baissées en intensité mais n'étaient toujours pas suffisantes pour survivre dans les airs en volant... Nakata eut alors une idée flamboyante. Tout allait se passer très vite, dès que l'occasion se présenterait.

Il siffle immédiatement, sans plus attendre. Il savait que le faucon et la belette avaient compris le signal. Ils devaient se tenir prêt de la porte, attendant le moment propice pour surgir et venir en direction de leurs maître. Cependant, ils ne devaient pas le voir : cela n'aurait su tarder. D'ailleurs, avant que Nakata ne percute le plafond, le sol de fumée redevint normal, le musicien commençant à chuter. C'était le moment parfait. Ces bras, ses jambes, son corps entier devint flammes. Ce n'était plus un humain qui était au milieu de la fumée, mais un oiseau légendaire qui battit des ailes puissamment, une dizaine de fois d'affilée. La fumée se colla au seul et se dispersa, laissant le Fenice au milieu d'air pur. Ce dernier reprit sa forme initiale et retomba. Element et Saya vinrent rapidement : il glissa la belette dans son écharpe et le faucon vint dans ses bras.

-Karoyaka !

Il sauta à nouveau, empêchant Daisuke de le reprendre dans une technique comme la précédente. Cette fois encore, il semblait littéralement flotter dans les airs, sans être vraiment soumit à des lois telles que celles de l'apesanteur. Le pirate aimait ce genre de sensations. Avec un sourire, il tira sa flûte et dit à l'intention du gouvernemental :

-On se reverra, je suppose.

Il porta l'instrument à sa bouche et souffla dedans. Aussitôt, de puissantes vibrations sonores furent émises. Elles se dirigèrent partout, faisant tout d'abord s'effondrer les étagères qui étaient fragilisées par les flammes. Mais ce n'était pas tout : les fissures causées par le vent extérieur, sur les mers, s'agrandirent considérablement avant que la pierre ne cède. Une première bourrasque, peu puissante, vint frapper les cheveux de celui qui rangeait désormais son instrument.

-Akuma shindo.

Cette première utilisation était un succès. Il avait su qu'un jour ou l'autre, la musique lui rendrait un fier service, et en plus d'Harushige, cela faisait déjà deux fois que cet art lui permettait de survivre. Une seconde bourrasque poussa le blond qui était toujours sous l'utilisation de Karoyaka. Il fut propulsé hors du bâtiment, puis hors de l'île. Une fois au large, il se changea à nouveau en oiseau légendaire et prit de la vitesse ainsi que de la hauteur. L'ancien révolutionnaire était heureux : il s'en était sortit sans trop de difficultés, et surtout sans trop de blessures. Ce gouvernemental avait largement progressé...

Nakata monta haut dans les cieux. Il se retourna ensuite, restant sur place : l'île était magnifique à voir, sous cette tempête de sable. Il décida d'attendre que tout cela se calme avant d'y retourner : de toute manière, il n'aurait pas pu la rejoindre, l'élément des airs l'en empêchant sans aucun doute.

_________________
“Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.” Léonard de Vinci
“Tu dois, donc tu peux. Une volonté libre et une volonté soumise à des lois morales sont une seule et même chose.” Emmanuel Kant


Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Aurola
Sergent-chefSergent-chef

avatar
Messages : 1144
Race : Humain
Équipage : Escouade anti-décima

Feuille de personnage
Niveau:
37/75  (37/75)
Expériences:
149/350  (149/350)
Berrys: 104.198.000 B

MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   Mar 18 Sep - 12:00


La fin d'un combat, le début d'un autre...

La nouvelle technique de Daisuke avait fonctionné, il avait réussi à piéger le pirate dans un semblant de prison nuageuse. Logiquement, il aurait pu, alors, l'attaquer sans problème, mais c'était sans compter sur le fruit de Nakata. Forçant la fumée à s'écarter grâce à ses ailes, il était parvenu à sortir de cette mauvaise passe. Il avait aussi fait venir ses petits animaux et avait fuis... Une nouvelle fois... Le lâche, comme d'habitude, il s'en allait en volant. Ce jour-là, Daisuke eut l'idée d'une nouvelle technique, qui lui permettrait d'éviter ce genre de fuite.

Le marine se retrouvait seul, maintenant. Il observait tout autour de lui, la salle était pleine de fumée, qu'il fit disparaitre rapidement. Il ne restait alors qu'un paysage de désolation, des monceaux de bois étalés sur le sol, déchirés. Tel des cadavres, certaines de celles détruites continuaient à brûler. Une étrange odeur était présente... Daisuke se dirigea d'abord vers les bibliothèques enflammées et les éteignit grâce à sa fumée, qui lui permit d'asphyxier les flammes. Ceci fait, il alla voir le chef de la garde. Il était écroulé contre un mur, il dormait... Le coup lui avait fait un choc...

Il quitta ensuite la bibliothèque. Autour de lui, il n'y avait que des gamins habillés comme les gardes... Un pouvoir étrange était à l’œuvre, ici. Le même qu'à cette époque, à Luvneel... Cette femme, une sorcière... Il fallait qu'il a retrouve, il la savait dangereuse... Avant de quitter les alentours de la bibliothèques, il parla un peu aux enfants.

"Restez là ! Si jamais il se réveille, expliquez-lui la situation, dites lui bien : je suis de son côté "

Il parlait du chef de la garde. S'il se réveillait, il irait peut-être l'attaquer, il fallait éviter ça, à tout prix...
Après ça, il chercha un moment l'endroit où Kazuma, Kyuso et la révolutionnaire avaient pu aller. Les enfants lui avaient indiqué une direction, mais de là, il avait dû chercher seul. Les couloirs se ressemblaient, ils étaient longs et sinueux. S'il devait comparer, il aurait dit qu'ils étaient aussi longs que ceux du G8, mais ils étaient plus spacieux. Fait principalement de pierre, contrairement à la base de la marine, qui était faite de métal, souvent rouillé.


Quelques couloirs plus tard, toujours perdu, le marine rencontra un duo de garde qui fuyait dans sa direction. Il les interpella.

"Que faites-vous ? Auriez-vous vu...euh... Un homme, un peu comme moi... Quelque part ? "

Oui... Il ne savait pas communiquer correctement... Les deux hommes s'étaient arrêtés devant lui, mais ils ne semblaient pas comprendre, ils fuyaient quelques choses, mais quoi.

"Pourquoi vous courrez ?
C'est cette femme !!!
Commença l'un deux...
Oui !! Cette femme !! Finit l'autre...
Quelle femme ? Ah !! Elle a des cheveux longs et un peu gris ? Demanda Daisuke.
Oui !!! Vous la connaissez ? Dit un des deux, serrant son arme.
Et bien, c'est une révolutionnaire, je dois l'arrêter, dites moi où elle est !"

La discussion passée, les deux hommes indiquèrent précisément où elle était, et ce qu'elle avait fait. Il devait se dépêcher, elle risquait de s'enfuir... Il se mit à courir et grâce à la combinaison du Soru et de son fruit, il arriva rapidement à destination... C'est là que...




© Never-Utopia

_________________


Ao Haruya:
 


Domination:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un combat d'une intensité inégalée [Clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un combat d'une intensité inégalée [Clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Combat des Chixx!
» Un intrus sur nos terres ! Au combat ! (PV Tornade d'Azur)
» Quelques enseignements tirés de l’échec d’un combat moral
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» Combat avec boucliers de duels judiciaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Grand Line :: Voie Numéro 3 :: Royaume d'Alabasta-